AL Juillet PRESSING et PROBLEMATIQUE EAU

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AL Juillet 2011. PRESSING et PROBLEMATIQUE EAU"

Transcription

1 PRESSING et PROBLEMATIQUE EAU

2 Les différents postes de travail d un pressing La réception Le détachage et le prébrossage Le nettoyage à sec Le lavage en machine à laver Le repassage La livraison

3 Le détachage et le prébrossage Objectif du détachage : enlever les taches repérées sur le linge en amont du NAS Objectif du prébrossage : améliorer la qualité du nettoyage à sec en traitant les parties les plus sales des vêtements (cols, manches )

4 Le détachage et le prébrossage Produits utilisés Détachage - Produits prêts à l emploi - Classés Xi irritant pour les yeux et la peau - Mélanges de tensioactifs contenant jusqu à 50% de solvants (trichloréthylène, Xylène, éthoxy éthanol ) - Application au «coton» ou flacon doseur Prébrossage - Produits prêts à l emploi - Classés Xi irritant pour les yeux et la peau - Mélanges de tensioactifs contenant jusqu à 50% de solvants (trichloréthylène, Xylène, éthoxy éthanol ) - Application au «coton» ou flacon doseur Gestion des résidus -Déchets de contact soit en OM soit en déchets dangereux (stockage dans le récipient de boue de perchloréthylène) -Résidus des produits présents sur le vêtement à laver -Déchets de contact soit en OM soit en déchets dangereux (stockage dans le récipient de boue de perchloréthylène) -Résidus des produits présents sur le vêtement à laver

5 Le nettoyage à sec Technique de nettoyage n employant pas d eau mais un solvant 3 phases dans le nettoyage à sec : - Phase nettoyage - Phase de séchage / désodorisation - Phase de distillation

6 Fonctionnement d une MNAS

7 Les rejets d une MNAS -Des boues de perchloréthylène : élimination en tant que DTQD -L eau issue du second séparateur : réseau ou possibilité de la récupérer pour une utilisation en machine à laver classique -Si absence de second séparateur (non réglementaire) : l eau doit être considérée comme un DTQD

8 La réglementation pour le NAS - Réglementation sur les ICPE -Arrêté ministériel du 31 août 2009 relatif aux ICPE soumises à déclaration soous la rubrique Prescriptions en matière d eau

9 La réglementation pour le NAS Paragraphe 5. Eau Dispositions réglementaires 5.1. Prélèvements Un dispositif de disconnexion, ou tout autre procédé équivalent, est installé sur la canalisation d arrivée d eau 5.2. Consommation Toutes dispositions sont prises pour limiter la consommation d eau Réseau de collecte Le réseau de collecte est de type séparatif permettant d isoler les eaux résiduaires polluées des eaux pluviales non susceptibles d être polluées. Les points de rejet des eaux résiduaires sont en nombre aussi réduit que possible. Ils sont aménagés pour permettre un prélèvement aisé d échantillons et l installation d un dispositif de mesure du débit Valeurs limites de rejet Aucun solvant n est rejeté dans le milieu naturel ou dans le réseau public Interdiction des rejets en nappe Le rejet direct ou indirect même après épuration d eaux résiduaires dans une nappe souterraine est interdit Prévention des pollutions accidentelles Des dispositions sont prises pour qu il ne puisse pas y avoir en cas d accident (rupture de récipient, cuvette, etc.), déversement de matières dangereuses dans les égouts publics ou le milieu naturel, en particulier, la machine est munie d un double séparateur permettant d éviter la présence de solvant dans les eaux rejetées. L évacuation des effluents recueillis se fait, soit dans les conditions prévues au point 5.5, soit comme des déchets dans les conditions prévues au point 7 de l annexe I du présent arrêté Epandage L épandage des eaux et des boues est interdit.

10 Les machines à laver classiques Eaux chargées en tensio-actifs et phosphates principalement = rejets identiques à ceux d un particulier

11 Nouvelle réglementation Loi n du 17 mai 2011 de simplification et d amélioration de la qualité du droit Introduit un nouveau régime en quelque sorte «intermédiaire» pour les immeubles et établissements «dont les eaux usées résultent d utilisations de l eau assimilables à un usage domestique en application de l article L du code de l environnement» Pour ces activités, dont font parties les pressings, le raccordement n est plus soumis à autorisation mais constitue un droit «dans la limite des capacités de transport et d épuration des installations existantes ou en cours de réalisation»

12 Les alternatives au NAS -Machines aux solvants hydrocarbures -Machines de nettoyage à l eau -Machines au CO 2

13 Plus de renseignements - Eco-guide «Nettoyage à sec» - Guide pour la mise en application du nouvel arrêté ministériel - Nettoyage à sec : les risques et leur prévention

VEILLE REGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.5

VEILLE REGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.5 LES EFFLUENTS Code de la Santé Publique L1331-10 Code de l Environnement R214-1 et suivants Arrêté du 22 juin 2007 relatif à la collecte, au transport et au traitement des eaux usées des agglomérations

Plus en détail

Nouvelle réglementation & technologies alternatives

Nouvelle réglementation & technologies alternatives Réunion d information Nettoyage à sec : Nouvelle réglementation & technologies alternatives Réunion d information pressings 21 février 2013 Madeline FUSS Le CNIDEP Chambre de Métiers et de l'artisanat

Plus en détail

Club Environnement CCI Jura. La gestion des eaux usées issues de l industrie

Club Environnement CCI Jura. La gestion des eaux usées issues de l industrie Club Environnement CCI Jura La gestion des eaux usées issues de l industrie Bertrand DEVILLERS Le 1 er juin 2015 Les catégories d eaux usées Trois catégories d eaux usées : Les eaux usées domestiques (eaux

Plus en détail

L Assainissement des eaux usées Zones collectif / non collectif. Les Obligations réglementaires. Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC

L Assainissement des eaux usées Zones collectif / non collectif. Les Obligations réglementaires. Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC L Assainissement des eaux usées Zones collectif / non collectif Les Obligations réglementaires Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC 1 Un Outil fondamental Le ZONAGE d assainissement Eaux Usées

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Société : JORDAN ENTREPRISE Nom du produit : TRI-DAN - TRAITEMENT TRANSMISSIONS Date de révision : 09/11/2009 Page : 1/5

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Société : JORDAN ENTREPRISE Nom du produit : TRI-DAN - TRAITEMENT TRANSMISSIONS Date de révision : 09/11/2009 Page : 1/5 Page : 1/5 1 - IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE Identification de la substance ou de la préparation : Nom: TRI-DAN - TRAITEMENT TRANSMSSIONS Statut REACH = Non concerné

Plus en détail

des risques professionnels

des risques professionnels Prévention des risques professionnels Exploitants de pressing Des gestes simples pour vous protéger Développer une allergie respiratoire ou cutanée, se faire mal au dos en manipulant des charges importantes

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON

EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU RHONE EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON ARRETE N 2011-04-14-R-0147 commune(s) : Meyzieu objet : Autorisation de déversement

Plus en détail

www.hdgdev.com Récupération des eaux pluviales Aspects réglementaires

www.hdgdev.com Récupération des eaux pluviales Aspects réglementaires www.hdgdev.com Récupération des eaux pluviales Aspects réglementaires 1 Usages autorisés Usages domestiques extérieurs WC Lavage des sols Lavage du linge sous réserve Usages autorisés Cas du lavage du

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Nettoyage Cette fiche concerne les activités de nettoyage industriel, de nettoyage de bureau et le lavage des vitres. L environnement dans l Artisanat Les déchets Les déchets issus des activités de nettoyage

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Maçonnerie L environnement dans l Artisanat Les déchets Les déchets issus des activités de maçonnerie-plâtrerie-carreleur peuvent être classés en trois catégories : Les déchets inertes, qui ne présentent

Plus en détail

COMMUNE DE SALT EN DONZY

COMMUNE DE SALT EN DONZY COMMUNE DE SALT EN DONZY REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT COLLECTIF Indice de création / révision Adopté lors de la réunion du Conseil Municipal du V1-Création 22/11/2012 1/14 CHAPITRE I : DISPOSITIONS

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE : IOC VEHICULE NET

FICHE DE DONNEES DE SECURITE : IOC VEHICULE NET Nom du produit : IOC VEHICULE NET Informations sur la société : 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Institut Œnologique de Champagne Z.I. de Mardeuil BP 25 51201 EPERNAY Cedex Tel : + 33 (0)

Plus en détail

FICHE D ENQUETE ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS

FICHE D ENQUETE ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS Direction Générale des Services Techniques Direction de l Eau et de l Assainissement FICHE D ENQUETE ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS 1 - RENSEIGNEMENTS GENERAUX 1.1. - Administratifs Raison sociale :.. N Rue

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Arrêté du 17 octobre 2007 modifiant l arrêté du 2 mai 2002 modifié relatif aux prescriptions

Plus en détail

Fiche de données de sécurité Selon 91 : 188 : CEE

Fiche de données de sécurité Selon 91 : 188 : CEE Fiche de données de sécurité Selon 91 : 188 : CEE Nom du produit : Code du produit : 107 Date d impression : 10.02.2001 revue le : 10.02.2001 -- 5 Pages 1. Identification de la substance / préparation

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT COLLECTIF

REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT COLLECTIF COMMUNE DE TRAMAYES REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT COLLECTIF 1/12 CHAPITRE I : DISPOSITIONS GENERALES 3 Article 1 : Objet du règlement 3 Article 2 : Eaux admises au raccordement 3 Article 3 : Définition

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Electricité L environnement dans l Artisanat Les déchets Les déchets issus de l activité d électricien peuvent être classés en trois catégories : Les déchets inertes, qui représentent des volumes importants.

Plus en détail

CHAPITRE Ier. Champ d application et définitions. CHAPITRE II. Implantation et construction. Section 1 re. Bâtiment

CHAPITRE Ier. Champ d application et définitions. CHAPITRE II. Implantation et construction. Section 1 re. Bâtiment Arrêté du Gouvernement wallon du 3 avril 2003 déterminant les conditions sectorielles et intégrales relatives aux installations de nettoyage à sec de vêtements, linge et autres textiles CHAPITRE Ier. Champ

Plus en détail

Démolisseur automobile

Démolisseur automobile 1 Les déchets Les déchets issus des activités de démolition automobile peuvent être classés en deux catégories : Les déchets banals (DIB) non dangereux, mais qui peuvent dégrader l environnement s ils

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME EAU POTABLE

PLAN LOCAL D URBANISME EAU POTABLE PLAN LOCAL D URBANISME EAU POTABLE I SITUATION ADMINISTRATIVE La commune de MEAUX est autonome pour l alimentation en eau potable. L exploitation de l usine de production et du réseau de distribution s

Plus en détail

Conditions & modalités de rejets des eaux usées. règlement du service d assainissement. N o u vel Ar ti c l e 23

Conditions & modalités de rejets des eaux usées. règlement du service d assainissement. N o u vel Ar ti c l e 23 Conditions & modalités de rejets des eaux usées règlement du service d assainissement N o u vel Ar ti c l e 23 e t A N N E X E S Par délibération du 27 novembre 2009, le Conseil Communautaire de la CdA

Plus en détail

Photographie. Les déchets. Déchets banals (DIB) Déchets dangereux (DIS)

Photographie. Les déchets. Déchets banals (DIB) Déchets dangereux (DIS) 1 Les déchets Les déchets issus des activités de photographie peuvent être classés en deux catégories : Les déchets banals (DIB) non dangereux, mais qui peuvent dégrader l environnement s ils ne sont pas

Plus en détail

1.7 AUBIAT PLAN LOCAL D URBANISME. Commune de ANNEXES SANITAIRES DEPARTEMENT DU PUY DE DOME

1.7 AUBIAT PLAN LOCAL D URBANISME. Commune de ANNEXES SANITAIRES DEPARTEMENT DU PUY DE DOME DEPARTEMENT DU PUY DE DOME 1.7 Commune de AUBIAT SCP DESCOEUR F et C ARCHITECTURE ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE 49 rue des Salins 63000 Clermont Ferrand Tel : 04.73.35.16.26. Fax : 04.73.34.26.65. Mail

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Décapage Cette fiche concerne le décapage par voie chimique et mécanique, mais vous faites peut être aussi du traitement de surface, du polissage, ou de la peinture. Dans ce cas, reportez-vous aussi aux

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE iche de données de sécurité Page : 1/5 1 IDENTIICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ ENTREPRISE IDENTIICATION DE LA SUBSTANCE OU DE LA PRÉPARATION Producteur/fournisseur: GRACE Produits

Plus en détail

LES MOTS POUR SE COMPRENDRE

LES MOTS POUR SE COMPRENDRE REGLEMENT DU SERVICE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF LES MOTS POUR SE COMPRENDRE Vous désigne le client c est-à-dire toute personne, physique ou morale, bénéficiant du Service de l Assainissement Non Collectif.

Plus en détail

Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement de Haute-Normandie. www.haute-normandie.developpement-durable.gouv.

Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement de Haute-Normandie. www.haute-normandie.developpement-durable.gouv. Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement de Haute-Normandie www.haute-normandie.developpement-durable.gouv.fr ORIL INDUSTRIE à Bolbec Contexte : 5 juillet 2012 : Résultats

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Certificat d aptitude professionnelle Métier du pressing 5 DÉFINITION DU SECTEUR D EMPLOI Dans la catégorie des métiers

Plus en détail

Jacques CAPDEVILLE Yves LEFRILEUX Institut de l Elevage

Jacques CAPDEVILLE Yves LEFRILEUX Institut de l Elevage Réglementations applicables aux exploitations agricoles Gestion des effluents d élevage et de fromagerie en élevage caprin Aspects réglementaires Jacques CAPDEVILLE Yves LEFRILEUX Institut de l Réglementation

Plus en détail

Le Préfet du Loiret Officier de la Légion d Honneur Officier de l Ordre National du Mérite

Le Préfet du Loiret Officier de la Légion d Honneur Officier de l Ordre National du Mérite Direction départementale de la protection des populations Service de la sécurité de l environnement industriel Affaire suivie par Nadège ROLAIN Téléphone : 02.38.42.42.77 Courriel : nadege.rolain@loiret.gouv.fr

Plus en détail

Fiche de données de sécurité (91/155/CEE)

Fiche de données de sécurité (91/155/CEE) 1. Identification du produit et de la compagnie 1.1 Nom du Produit : Silicone de duplication 1.2 Emploi de la substance / de la préparation : Silicone à deux composants vulcanisant par addition 1.3 Constructeur

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION DE RACCORDEMENT/DEVERSEMENT AUX RESEAUX D EAUX USEES ET PLUVIALES ENTREPRISES

FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION DE RACCORDEMENT/DEVERSEMENT AUX RESEAUX D EAUX USEES ET PLUVIALES ENTREPRISES FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION DE RACCORDEMENT/DEVERSEMENT AUX RESEAUX D EAUX USEES ET PLUVIALES ENTREPRISES COMMERÇANTS, ARTISANS, RESTAURANTS ACTIVITES MEDICALES, ADMINISTRATIVES ET INDUSTRIELLES

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 Page : 1/5 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Emploi de la substance / de la préparation Détergent Producteur/fournisseur:

Plus en détail

Fiche de Données de Sécurité Selon 91/155/CEE

Fiche de Données de Sécurité Selon 91/155/CEE 1. Identification du produit et de la société Nom du produit Utilisation du produit / Préparation Fabricant Le granule d égalisation FERMACELL est utilisé pour la remise à niveau de sols irréguliers de

Plus en détail

Rejets professionnels Autorisation ou contrat de déversement

Rejets professionnels Autorisation ou contrat de déversement Mode d emploi Rejets professionnels Autorisation ou contrat de déversement SOMMAIRE 1/ Qu est ce qu un rejet professionnel? 2/ Rejets non traités : Quels risques? 3/ Les obligations réglementaires 4/ L

Plus en détail

Projet. Arrêté relatif aux modalités de l exécution de la mission de contrôle des installations d assainissement non collectif.

Projet. Arrêté relatif aux modalités de l exécution de la mission de contrôle des installations d assainissement non collectif. arrete controle MIE 6 sept 07 page 1 Projet Arrêté relatif aux modalités de l exécution de la mission de contrôle des installations d assainissement non collectif. Le ministre d Etat, ministre de l écologie,

Plus en détail

Partie 1. Demande d autorisation d exploiter. Résumé non technique

Partie 1. Demande d autorisation d exploiter. Résumé non technique POWEO TOUL PRODUCTION Partie 1 Demande d autorisation d exploiter Résumé non technique DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER UNE NOUVELLE INSTALLATION DE PRODUCTION D ELECTRICITE 48-AO0102-APS/G.06/0001

Plus en détail

Le Rouillacais vous explique

Le Rouillacais vous explique Le Rouillacais vous explique l Assainissement Autonome Préambule : Conscients que nous sommes confrontés chaque jour aux problèmes de pollution de notre milieu et que l avenir de nos ressources dépend

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Mécanique automobile Si vous réalisez également des activités de démontage des voitures ou des travaux sur la carrosserie, reportez-vous également aux fiches correspondantes. L environnement dans l Artisanat

Plus en détail

RESUME NON TECHNIQUE

RESUME NON TECHNIQUE SANINORD Assainissement Etablissement TOURLAVILLE (50) RESUME NON TECHNIQUE SOMMAIRE 1 EXPLOITANT ET ACTIVITES... 3 1.1 IDENTITE DU DEMANDEUR... 3 1.2 ORGANISATION DU SITE... 3 2 RESUME DE L ETUDE D IMPACTS...

Plus en détail

Article 5 Séparation des eaux

Article 5 Séparation des eaux Règlement du Service de la commune de Payrin Augmontel Assainissement Non Collectif Le Service Public d Assainissement Non Collectif Chapitre 1 Dispositions Générales Article 1 Objet du Règlement L objet

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31

Fiche de données de sécurité selon 1907/2006/CE, Article 31 Page : 1/5 * 1 Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise Identification de la substance ou de la préparation Emploi de la substance / de la préparation: Produits pour l'entretien

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 20 avril 2012 relatif aux prescriptions générales applicables aux

Plus en détail

MAXATA Version 1.1 Date de révision: : 24/08/2009

MAXATA Version 1.1 Date de révision: : 24/08/2009 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE Informations sur le produit Nom du produit : Utilisation : Herbicide Société : Nufarm S.A.S. 28, Boulevard Camélinat - BP 75 F-92233

Plus en détail

Les activités ayant des «eaux usées non domestique» et leurs prescriptions techniques spécifiques :

Les activités ayant des «eaux usées non domestique» et leurs prescriptions techniques spécifiques : Les activités ayant des «eaux usées non domestique» et leurs prescriptions techniques s : (L arrêté du 21 décembre 2007 relatif aux modalités d établissement des redevances pour pollution de l eau et pour

Plus en détail

nouvelle réglementation 2013

nouvelle réglementation 2013 Pressing : nouvelle réglementation 2013 SOURCES D INFORMATION Nomenclature des installations classées pour la protection de l environnement Arrêté du 5 décembre 2012 modifiant l arrêté du 31 août 2009

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Nom du produit : ANTI-MOISISSURES ECOGENE 1 L (réf. 000562) Utilisation du produit Société : Téléphone en cas d'urgence : : Anti-moisissures

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

GUIDE TECHNIQUE DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Page 1/5 GUIDE TECHNIQUE DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF L assainissement non collectif est une technique d épuration des eaux usées domestiques simple, durable et efficace, à condition de respecter

Plus en détail

Règlement Communal d Assainissement

Règlement Communal d Assainissement PARTIE II Règlement Communal d Assainissement SOMMAIRE PAGES CHAPITRE I - DISPOSITIONS GENERALES. ARTICLE 1 - OBJET DU REGLEMENT...3 ARTICLE 2 - DEVERSEMENTS INTERDITS...3 ARTICLE 3 - DEFINITION DU BRANCHEMENT...3

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNE DU BERNAVILLOIS

REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNE DU BERNAVILLOIS REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNE DU BERNAVILLOIS CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : OBJET DU REGLEMENT L objet du présent règlement

Plus en détail

1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise

1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Page : 1/5 iche de données de sécurité 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Nom du produit: NEC + Sil enetre et açade

Plus en détail

Fiche de données de sécurité N 0823 selon 91/155/CEE EPOLIT 515 EPA.fr

Fiche de données de sécurité N 0823 selon 91/155/CEE EPOLIT 515 EPA.fr 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Nom du produit EPOLIT 515 EPA Emploi de la substance/de la préparation Dispersion

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ASSAINISSEMENT

QUESTIONNAIRE ASSAINISSEMENT Autorisations et conventions de raccordement pour effluents non domestiques QUESTIONNAIRE ASSAINISSEMENT A retourner à : COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DES COTEAUX DU VEXIN 80, rue des Coutures 78520 Limay Tél

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE DE L'ASSAINISSEMENT COLLECTIF

REGLEMENT DU SERVICE DE L'ASSAINISSEMENT COLLECTIF REGLEMENT DU SERVICE DE L'ASSAINISSEMENT COLLECTIF Le règlement du service désigne le document établi par la commune de THEYS et adopté par délibération du 06/10/2009 ; il définit les conditions de réalisation

Plus en détail

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE

1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE page 1/5 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/ENTREPRISE DESIGNATION COMMERCIALE : FOURNISSEUR : SAFIC ALCAN 3 Rue Bellini 92806 PUTEAUX CEDEX - FRANCE Tél. : 33/ 1/ 46 92 64

Plus en détail

LES PRODUITS DANGEREUX

LES PRODUITS DANGEREUX Fiche n 8 ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE LES PRODUITS DANGEREUX Attention : risques en stock L'imprimeur manipule des produits susceptibles de provoquer des incendies, des intoxications, ou encore des

Plus en détail

Tableau de correspondance entre les mesures listées à l article 11-3 de la «directive cadre sur l eau» (DCE) et la réglementation française

Tableau de correspondance entre les mesures listées à l article 11-3 de la «directive cadre sur l eau» (DCE) et la réglementation française Tableau de correspondance entre les mesures listées à l article 11-3 de la «directive cadre sur l eau» (DCE) et la réglementation française Type de mesure a- application de la législation communautaire

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Nom du produit Utilisation du produit : : Shampooing pour chiens Société : chemin des Monges 31450 DEYME tel : 33 (0)5 62 71 78

Plus en détail

- Vu le titre 1er du livre V du code de l'environnement, notamment son article L. 512-10 ;

- Vu le titre 1er du livre V du code de l'environnement, notamment son article L. 512-10 ; Arrêté type - Rubrique n 2170 : Fabrication des engrais et supports de culture à partir de matières organiques et mettant en œuvre un procédé de transformation biologique aérobie (compostage) des matières

Plus en détail

Fiche de données de sécurité Selon 91/155/CEE. Date d'impression: 11-4-2001 revue le: 11-4-2001

Fiche de données de sécurité Selon 91/155/CEE. Date d'impression: 11-4-2001 revue le: 11-4-2001 Page: 1/5 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise. Identification de la substance ou de la préparation.. Code du produit: 788002. de N.S.T.R. : 38119000. Producteur: Stam

Plus en détail

Quantification et Gestion des Effluents Non Domestiques (END) sur la commune de POLIGNY.

Quantification et Gestion des Effluents Non Domestiques (END) sur la commune de POLIGNY. Quantification et Gestion des Effluents Non Domestiques (END) sur la commune de POLIGNY. Présentation M. BEAU Pierre-Alexis, 20 ans, En 2 ème année de BTSA GEMEAU, Gestion Et Maitrise de l Eau à l ENIL

Plus en détail

(JO 30/07/97) Modifié par Arrêté du 17 octobre 2007 (JO du 16 janvier 2008)

(JO 30/07/97) Modifié par Arrêté du 17 octobre 2007 (JO du 16 janvier 2008) Arrêté du 30 juin 1997 relatif aux prescriptions générales applicables aux installations classées pour la protection de l'environnement soumises à déclaration sous la rubrique n 2565 : Métaux et matières

Plus en détail

CLORTOSINT Version 1.0 Date de révision: : 03/07/2008

CLORTOSINT Version 1.0 Date de révision: : 03/07/2008 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE Informations sur le produit Nom du produit : Utilisation : Herbicide Société : Nufarm S.A.S. 28, Boulevard Camélinat - BP 75 F-92233

Plus en détail

SPANC : Service Public d'assainissement Non Collectif

SPANC : Service Public d'assainissement Non Collectif SPANC : Service Public d'assainissement Non Collectif LE CONTEXTE REGLEMENTAIRE L eau étant devenue patrimoine commun, il est nécessaire de redonner au milieu naturel une eau traitée, dans le but de préserver

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Guide Pratique / Charte Chantier Vert Ville de Bordeaux DPJR Aménagement du Paysage

LIVRET D ACCUEIL. Guide Pratique / Charte Chantier Vert Ville de Bordeaux DPJR Aménagement du Paysage LIVRET D ACCUEIL Guide Pratique / Charte Chantier Vert Ville de Bordeaux DPJR Aménagement du Paysage Présentation du projet et de ses objectifs L aménagement du parc aux Angéliques est l une des pièces

Plus en détail

Forage et puits. préserver, gérer, arbitrer. Bonnes pratiques. Réglementation. Compétences

Forage et puits. préserver, gérer, arbitrer. Bonnes pratiques. Réglementation. Compétences Forage et puits en Aquitaine RÉGLEMENTATION EN VIGUEUR Une nécessaire réglementation pour Réglementation Du point de vue réglementaire, la réalisation de forage ou d un puits ou d un prélèvement dans les

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE DR FICHE DE DONNEES DE SECURITE Date de révision : 22/01/2010 Version : 4.00 Page : 1/6 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE ET DE LA SOCIETE NOM ET CODE DU PRODUIT TYPE D UTILISATION SOCIETE APPEL D URGENCE

Plus en détail

Hygiène en milieu rural

Hygiène en milieu rural DDASS d INDRE - et - LOIRE 2008 Dans ce document : Réglementation applicable aux élevages p. 2 Animaux-équivalents p. 2 Distances à respecter pour p. 3 l implantation d un bâtiment d élevage ou d engraissement

Plus en détail

Récupération et utilisation de l eau de pluie : Aspects sanitaires. Docteur Fabien Squinazi Laboratoire d hygiène de la ville de Paris

Récupération et utilisation de l eau de pluie : Aspects sanitaires. Docteur Fabien Squinazi Laboratoire d hygiène de la ville de Paris Récupération et utilisation de l eau de pluie : Aspects sanitaires Docteur Fabien Squinazi Laboratoire d hygiène de la ville de Paris Les usages domestiques de l eau usages alimentaires : boisson, préparation

Plus en détail

Les effluents des établissements hospitaliers. Direction des Affaires Techniques

Les effluents des établissements hospitaliers. Direction des Affaires Techniques Les effluents des établissements hospitaliers J. DROGUET - Présentation Hopitech 2007 Contexte Les établissements hospitaliers sont de gros consommateurs d eau (env 800-1000 L/lit). Les différents types

Plus en détail

ASSAINISSEMENT PLAN LOCAL D URBANISME

ASSAINISSEMENT PLAN LOCAL D URBANISME ASSAINISSEMENT PLAN LOCAL D URBANISME I SITUATION ADMINISTRATIVE La station d épuration et les réseaux d assainissement de la Ville de MEAUX appartiennent à la ville et sont exploités en régie communale

Plus en détail

Imperméabilisant. Art, terre cuite, carrelage et tradition. Imperméabilisant : Mode d emploi : 1L = ~ 10m²

Imperméabilisant. Art, terre cuite, carrelage et tradition. Imperméabilisant : Mode d emploi : 1L = ~ 10m² Imperméabilisant Art, terre cuite, carrelage et tradition. Imperméabilisant : Bouche pores sur sols poreux : carrelages, tomettes, marbres et pierres naturelles. Protège vos sols des tâches ménagères de

Plus en détail

Arrêté du 11 sept. 03 consolidé 1/10

Arrêté du 11 sept. 03 consolidé 1/10 Arrêté du 11 septembre 2003 portant application du décret n 96-102 du 2 février 1996 et fixant les prescriptions générales applicables aux sondage, forage, création de puits ou d'ouvrage souterrain soumis

Plus en détail

ETS B E A U S E I G N E U R

ETS B E A U S E I G N E U R ETS 6 Rue André Viellard Tél. 03 84 36 41 36 Fax 03 84 36 41 30 e-mail : contact@beauseigneur.com Site : www.beauseigneur.com FICHE DE DONNEES DE SECURITE LAVE GLACE - 30 C Version 1 du 21.12.2009 Réf

Plus en détail

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement Conjuguer croissance et environnement www.sicoval.fr Sicoval Assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation

Plus en détail

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE

Fiche de données de sécurité selon 91/155/CEE Page : 1/6 * 1 Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation Code du produit: 4340.50 Usage: Colle Colle de contact Emploi de

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR DES EAUX PLUVIALES

SCHÉMA DIRECTEUR DES EAUX PLUVIALES SCHÉMA DIRECTEUR DES EAUX PLUVIALES 1. PRINCIPES. Bien que la gestion des eaux pluviales urbaines soit un service publique à la charge des communes, il semble indispensable d imposer aux aménageurs, qui

Plus en détail

Raccordement des entreprises. à un réseau public d assainissement

Raccordement des entreprises. à un réseau public d assainissement JOURNEE ASCOMADE Raccordement des entreprises à un réseau public d assainissement Vendredi 28 mars 2008 ELIMINATION DES EFFLUENTS INDUSTRIELS Traitement par une station d épuration interne Prétraitement

Plus en détail

Guide de l assainissement non collectif

Guide de l assainissement non collectif éco-action eau assainisse m ent Guide de l assainissement non collectif Guide de l assainissement non collectif éco-action eau assainisse m ent Dans un souci de santé publique et afin de veiller à la protection

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Carrosserie automobile L environnement dans l Artisanat Les déchets Les déchets issus des activités de carrosserie automobile peuvent être classés en deux catégories : Les déchets banals (DIB) non dangereux,

Plus en détail

Fiche signalétique de sécurité de produit Conformément au Règlement européen 1907/2006 CE, Article 31

Fiche signalétique de sécurité de produit Conformément au Règlement européen 1907/2006 CE, Article 31 Fiche signalétique de sécurité de produit Conformément au Règlement européen 1907/2006 CE, Article 31 Fiche n MSDS 0084FR Numéro 1 Date : 04-06-2008 Section 1 Identification de la substance/préparation

Plus en détail

Fiche de données de sécurité Van Ruysdael Assist 3

Fiche de données de sécurité Van Ruysdael Assist 3 Fiche de données de sécurité Van Ruysdael Assist 3 référence 4.01 date de réimpression 1er septembre 2009 révisions du 1er septembre 2009 1 identification de la substance ou de la préparation et de l entreprise.

Plus en détail

assainissement collectif

assainissement collectif Règlement du service public assainissement collectif Sommaire 1 Dispositions générales P.1 2 Les eaux usées domestiques P.2 3 Les eaux pluviales P.3 4 Les eaux usées assimilables à un usage domestique

Plus en détail

ANNEXE NOTICE ENVIRONNEMENTALE

ANNEXE NOTICE ENVIRONNEMENTALE Page : 1/8 ANNEXE NOTICE ENVIRONNEMENTALE IMPRESSION DU 18/05/ PERIMEE A CE JOUR Page : 2/8 Le présent document appelé «notice environnementale» regroupe l ensemble des prescriptions qu une entreprise

Plus en détail

Fiche de Données de Sécurité d'après (CE) N 1907/2006 - ISO 11014-1

Fiche de Données de Sécurité d'après (CE) N 1907/2006 - ISO 11014-1 Fiche de Données de Sécurité d'après (CE) N 1907/2006 - ISO 11014-1 No. FDS: 33209 V001.11 Révision: 05.03.2008 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification

Plus en détail

assainissement collectif

assainissement collectif Règlement du service public assainissement collectif Règlement du service public de l assainissement collectif L eau de la Cub Janvier 2013 1 A5 EAU DE LA CUB REG ASS 24P.indd 1 02/01/13 14:41 Sommaire

Plus en détail

(Journal officiel du 30 juillet 2005+ Annexes BO Environnement 2005/16 du 30 août 2005) modifié par arrêté du 17 octobre 2007(JO du 20 novembre 2007)

(Journal officiel du 30 juillet 2005+ Annexes BO Environnement 2005/16 du 30 août 2005) modifié par arrêté du 17 octobre 2007(JO du 20 novembre 2007) Arrêté du 17 juin 2005 relatif aux prescriptions générales applicables aux installations classées soumises à déclaration sous la rubrique n o 2220 Préparation ou conservation de produits alimentaires d

Plus en détail

Carrosserie automobile

Carrosserie automobile 1 Les déchets Les déchets issus des activités de carrosserie automobile peuvent être classés en deux catégories : Les déchets banals (DIB) non dangereux, mais qui peuvent dégrader l environnement s ils

Plus en détail

LES DECHETS La liste des déchets établit une nomenclature pour les déchets dangereux et non dangereux. Cette liste unique est définie dans l annexe II du décret n 2002-540 du 18 avril 2002. Les déchets

Plus en détail

RAPPORT DE L INSPECTEUR DES INSTALLATIONS CLASSEES

RAPPORT DE L INSPECTEUR DES INSTALLATIONS CLASSEES PREFET DES ALPES MARITIMES Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement de Provence-Alpes-Côte d'azur Nice, le 17/07/2015 Unité territoriale Alpes-Maritimes Nice Leader Tour

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Direction générale des entreprises

MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Direction générale des entreprises 1 sur 6 28/03/2008 17:10 Texte non paru au Journal officiel 1144 MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Direction générale des entreprises Direction de l action régionale, de la qualité

Plus en détail

Guide. Pour l application des dispositions relatives à l élimination des déchets et à l utilisation de produits de nettoyage conformément à la CDNI

Guide. Pour l application des dispositions relatives à l élimination des déchets et à l utilisation de produits de nettoyage conformément à la CDNI Guide Pour l application des dispositions relatives à l élimination des déchets et à l utilisation de produits de nettoyage conformément à la CDNI État : janvier 2016 RECOMMNDTIONS ET INFORMTIONS POUR

Plus en détail

VILLE DE DOL DE BRETAGNE COMMUNE DE MONT DOL

VILLE DE DOL DE BRETAGNE COMMUNE DE MONT DOL DOL DE BRETAGNE Département d Ille et Vilaine VILLE DE DOL DE BRETAGNE COMMUNE DE MONT DOL COMPAGNIE DES EAUX ET DE L OZONE Service Public d Assainissement : convention d autorisation de rejet d effluents

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE selon 91/155/CEE Tirage du 02.08.04 Revue le 29.07.04

FICHE DE DONNEES DE SECURITE selon 91/155/CEE Tirage du 02.08.04 Revue le 29.07.04 FICHE DE DONNEES DE SECURITE selon 91/155/CEE Tirage du 02.08.04 Revue le 29.07.04 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation

Plus en détail

Cette liste regroupe les arrêtés n 638/2011/DDT et n 022/2013/DDT et présente les articles concernant la ZPS Bassigny, partie Lorraine

Cette liste regroupe les arrêtés n 638/2011/DDT et n 022/2013/DDT et présente les articles concernant la ZPS Bassigny, partie Lorraine Listes locales de planification, programmes, projets d activités, de travaux, d aménagements, d ouvrages ou d installations, manifestations et intervention dans le milieu naturel ou le paysage soumis à

Plus en détail

AVIS. Demande de permis unique relatif à des installations de stockage et de distribution de mazout de chauffage à SAINT-GHISLAIN.

AVIS. Demande de permis unique relatif à des installations de stockage et de distribution de mazout de chauffage à SAINT-GHISLAIN. AVIS Réf. : CWEDD/06/AV.1018 Liège, le 10 juillet 2006 Objet : Demande de permis unique relatif à des installations de stockage et de distribution de mazout de chauffage à SAINT-GHISLAIN Avis du CWEDD

Plus en détail

Fiche de Données de Sécurité 1907/2006/CEE

Fiche de Données de Sécurité 1907/2006/CEE No. 13011 Version 01 travaillé le 25.03.2009 Page 1 of 5 1. Identification du produit et de la société Nom commercial: FK-820 Raison Sociale: LA-CO INDUSTRIES EUROPE SAS Rue/Boîte Postale: P.I.P.A. Allée

Plus en détail

LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX

LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX LA GESTION DES PRODUITS DANGEREUX Les produits présents dans l entreprise peuvent être une source de dangers pour les salariés et l environnement que ce soient des produits entrants, des produits fabriqués

Plus en détail

CREATION D UNE ENTREPRISE

CREATION D UNE ENTREPRISE CREATION D UNE ENTREPRISE QUELLES OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES EN ENVIRONNEMENT? METIERS DU NETTOYAGE PROFESSIONNEL DE VETEMENTS Initié en 2006, le programme «Entreprises et Environnement» est mené par la

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ/ENTREPRISE Informations sur le produit Désignation commerciale : ZF-Lifeguardfluid 5 Société : ZF Friedrichshafen AG Südring 66117 Saarbrücken

Plus en détail