Compte-rendu Séminaire 1 des projets ANR TERMOS et PPS GOUVENUS Date : 1 Avril 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte-rendu Séminaire 1 des projets ANR TERMOS et PPS GOUVENUS Date : 1 Avril 2011"

Transcription

1 Compte-rendu Séminaire 1 des projets ANR TERMOS et PPS GOUVENUS Date : 1 Avril 2011 Présents : Nacima Baron, Olivier Coutard, Laure Criqui, Catalina Duque-Gomez, Agathe Euzen, Pauline Gabillet, Sylvy Jaglin, Francesca Pilo, François-Mathieu Poupeau, Mathias Roche, Jonathan Rutherford, Marie-France Prévôt-Schapira, Taoufik Souami, Hélène Subrémon, Jean-Pierre Traisnel, Sébastien Velut, Eric Verdeil Absents : Benoît Boutaud, Martine Droulers, Marie-Hélène Zérah 1. Le séminaire a débuté par un tour de table - Sylvy Jaglin : Professeur à l Université Paris-Est Marne-la-Vallée, coordinatrice du projet TERMOS qui rassemble le LATTS et deux partenaires le CSH (Delhi, Inde) et le CREDA (Paris3). SJ travaille sur les villes du Sud. Co-responsable avec JR du projet GOUVENUS. - Sébastien Velut : Professeur à l Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle, Directeur du CREDA, géographe. SV travaille sur les réseaux énergétiques dans les villes du Sud. - Marie-France Prévôt-Schapira : est Professeur à l Université Paris 8 Sant-Denis, chercheur au CREDA, géographe. MFPS travaille tout particulièrement sur Buenos Aires. - O. Coutard, Ingénieur et Socio-Economiste, DR CNRS et DR du LATTS. OC a fait une thèse sur l énergie. Il travaille sur la transformation des services urbains. - Nacima Baron : Professeur à l Université Paris-Est Marne-la-Vallée, chercheur au laboratoire LVMT. NB s occupe des politiques territoriales à l échelon régional. NB travaille actuellement sur deux projets : avec EDF sur la concession d un barrage hydroélectrique et les dynamiques régionales autour des énergies renouvelables en Europe du Sud (en particulier en Espagne). - François-Mathieu Poupeau : Chargé de Recherche CNRS au LATTS. FMP a fait une thèse sur la relation EDF / collectivités locales. Il travaille sur les politiques énergétiques locales en France. Il codirige la thèse de Pauline Gabillet. Il mène actuellement un projet sur la réforme de l Etat territorial. - Laure Criqui : Doctorante au LATTS sous la direction de Sylvy Jaglin. LC travaille sur la planification urbaine à Delhi et Santiago. - Francesca Pilo : Doctorante au LATTS sous la direction de Sylvy Jaglin. FP travaille sur l accès à l électricité dans une favela pacifiée de Rio. - Taoufik Souami : Maître de Conférences à l IFU et Chercheur au LATTS. TS travaille sur le lien entre stratégie énergétique des collectivités locales et aménagement. - Agathe Euzen : Chargée de recherche au LATTS. AE travaille sur les représentations de l eau et l environnement dans les pratiques quotidiennes ; les pratiques sociales du point de vue de l usager. - Hélène Subrémon : post-doctorante au LATTS. HS est socioanthropologue. Elle a fait une thèse sur les usages de l énergie en Europe. Elle s occupe de l animation du RTP Villes durables et participe au lancement des projets Termos et Gouvenus. - Mathias Roche : Doctorant sous la direction de Sylvy Jaglin. MR travaille sur l électrification en Afrique Subsaharienne. Il est ingénieur en environnement et en énergie. Il a travaillé en Guyane pour l ADEME.

2 - Pauline Gabillet : Doctorante au LATTS. PG travaille sur les entreprises locales de distribution de l énergie à Grenoble, Karlsruhe et Metz. - Catalina Duque Gomez : étudiante en Master2 à l IFU, a travaillé à Nairobi sur l accès à l électricité et les inégalités sociospatiales. - Jonathan Rutherford : Chargé de recherche à l Ecole des Ponts Paris Tech, géographe urbain. JR est coresponsable du projet GOUVENUS. Il approche la question de l énergie par son entrée ville et territoire. JR a fait une thèse sur les politiques et la stratégie de déploiement des réseaux de télécommunication. - Eric Verdeil : Chargé de recherche CNRS, laboratoire EVS. EV travaille sur les réseaux énergétiques et le développement des territoires au Moyen-Orient (arrivé tardivement, après le tour de table). 2. Point financier sur le projet TERMOS. Le projet dispose de euros sur trois ans. Le LATTS assure la coordination du projet et la gestion administrative et financière. Le laboratoire dispose de euros. La première tranche s élève à euros et prévoit un CDD de 18 mois à temps plein. Deux partenaires : le CREDA et le CSH. Ce projet a été labellisé Advancity et bénéficie d un abondement. Le calendrier du projet est le suivant : - début : 15 décembre 2010 fin : 14 décembre 2013 ; - il y aura 2 rapports intermédiaires à rendre à 6 mois et 18 mois, - un rapport final et un suivi des dépenses devront être rendus à 36 mois. 3. Point financier sur le projet GOUVENUS. Le projet dispose de euros et prévoit un CDD de 18 mois et des missions. Le calendrier est presque identique au projet TERMOS : du 1er janvier 2011 au 31 décembre L abondement Advancity pourra financer un séminaire ou un colloque final conjoint aux deux projets. 4. Cadre d analyse commun. Phase 1 : Discuter de la réalité des modèles qui articulent les enjeux énergétiques et les problématiques urbaines. Quels sont ces modèles? Par quels relais sont-ils diffusés? Il nous reviendra d identifier le rôle joué par les villes (aires urbaines) dans la reconfiguration des politiques énergétiques. L idée de ville ou de région métropolitaine est prise au sens large : elle exclut l échelle nationale ou celle du micro-quartier. L échelle pertinente sera à définir pour chacune des études de cas. Nous avons également écarté des politiques énergétiques celles qui relèvent des transports pour garder tous les autres usages de l énergie (résidentiels, industriels et tertiaires). Questions complémentaires : Quelles sont les idées qui circulent? A qui s adressent-elles? Quelles en sont les justifications? Quels sont les instruments développés pour atteindre leurs objectifs? Et

3 comment en rendre compte dans une approche empirique? Le travail de terrain permettra de déconstruire ce discours et d identifier les cénacles dans lesquels il serait particulièrement présent. Un prochain séminaire au mois de juin 2011 s attachera à comprendre le vocabulaire non stabilisé de la transition énergétique, les modèles auxquels les discours officiels se réfèrent. Ce pourra être l occasion, déjà, d examiner que la réappropriation des modèles se fait de façon éparse à l image de la diversité des acteurs en présence. Il s agira précisément de : - rendre compte des régularités de discours - identifier les «piliers» de la transition énergétique durable - clarifier les concepts : transition, transition énergétique, politiques énergétique,territorialisation, gouvernance énergétique, gouvernance multiniveaux, Mots clés : Discours, Acteurs, Echelles, Instruments. Phase 2 : outils comparatifs (tableau mise à jour joint) Le projet est résolument comparatif, mais l objectif n est pas de croiser terme à terme les quinze villes de notre échantillon. Il s agit, plutôt, de construire des profils énergétiques (des monographies) à partir d un canevas commun qui nous permettra ensuite de travailler des points de comparaison. Aussi, chacune des monographies ne doit pas être structurée littéralement à partir de la liste de données comparatives, mais doit réunir des données qui trouveront à être comparées avec d autres métropoles de l échantillon. Ce qui est commun : les données urbaines, les données sur l énergie (général), les cadres institutionnels de référence, les données géographiques (environnementales). Les autres données dépendent de chacune des études de cas. Phase 3 : Terrains et Typologie Le contenu des typologies sera affiné en cours de projet et après la réalisation de la phase 2. L idée générale est bien de construire des «familles» de villes qui apparaîtraient au regard des modes de territorialisation de la transition énergétique. Phase 4 : Réinterroger la transition énergétique Cette dernière phase du projet examine, au regard du travail empirique, les discours et modèles en circulation que nous aurons identifiés précédemment. Outils de mutualisation Séminaires : 2 à 3 / an o Séminaire 1 (1er avril 2011) : séminaire de lancement o Séminaire 2 (juin 2011) : «les discours de la transition énergétiques» o Séminaire 3 : premiers retours de terrain - Outils bibliographiques, présents sur le site web : l idée serait de signaler par de courtes notices des références bibliographiques d importance pour constituer un corpus commun - Constitution d un Comité scientifique que nous consulterons une fois par an pour faire un point d étape. 5. Etudes de cas envisagées

4 SV : Buenos Aires et Sao Paolo. Deux villes comparables et concurrentes : moteur économique et centre de consommation. Explosion de la demande énergétique, mais l offre est insuffisante et le réseau vétuste. Il y a de nombreuses coupures de courant. Il s agira de consolider des données souvent manquantes à des échelles submétropolitaines. Nous pourrons également investiguer le rôle joué par les innovations techniques. Un point particulier sera fait sur les conflits dans la ville de Buenos Aires autour des coupures de courant. Mission avec MFPS : fin juin / début juillet 2011 NB : Comment identifier les politiques de transition énergétique? Régions d Alméria, de Séville et de Valence sont très dépendantes et consommatrices. De gros moyens sont consacrés aux énergies renouvelables. Mission : besoin d étudiants pour le travail de terrain notamment. EV : travaille sur Istanbul. La Turquie est un carrefour énergétique de l Europe (entre le Nord et le Sud). C est une économie émergente. Istanbul : sa base économique s est développée avec une redistribution régionale marquée. La ville a une forte consommation d énergie. L Etat centralise beaucoup de décisions, notamment en matière de politiques énergétiques, mais les municipalités développent des politiques locales d économies d énergie. Mission : en collaboration avec l université Galatasaray et l Institut Français d Etudes Anatoliennes. FMP : Proposition de la Communauté urbaine de Lille d ouvrir un terrain dans le cadre de l élaboration d une feuille de route sur les énergies renouvelables et l efficacité énergétique. Il faudrait trouver un étudiant pour le faire. Il y aurait également un dialogue à engager avec l Agence Parisienne du Climat. Contacter aussi Lydie Laigle et l équipe de Bruno Villalba pour leurs travaux dans la région de Lille. LC : terrain de thèse à Delhi et Santiago Etudier les jeux d acteurs et l extension de services de planifications : quels sont les modes de décision au niveau des métropoles? Missions : mai 2011 (6mois) et 2012 (6mois). FP : terrain de thèse sur les favelas de Rio de Janeiro. Elles font face à une forte consommation d énergie. La pacification des favelas reconfigure les termes du service électrique : quelles sont les implications, dans ces territoires, de la formalisation de branchements clandestins et de l installation de compteurs? 2 missions déjà réalisées : exploratoires et prises de contact avec le terrain. Prochaine mission : septembre-décembre AE : Pas d étude de cas précis mais une proposition d outils méthodologiques et d une approche par les pratiques et la consommation. AE propose de développer des méthodologies microsociales en s appuyant notamment sur son travail sur les usages de l eau dans plusieurs villes européennes et extra-européennes. HS : Proposition de travail comparatif Paris/Le Cap sur la plasticité des usages de l énergie et les termes d une rencontre avec des injonctions institutionnelles et normatives. Un point pourra être fait sur des situations de panne de courant et plus largement

5 sur les usages de l énergie en situation de contrainte, pour rendre compte des usages liés à la consommation d énergie. Comment les villes construisent-elles des politiques locales d économies d énergie? Comment cela éclaire-t-il les termes de la transition énergétique opérée sur ces territoires? MR : La fabrique de l acte d électrification, autour d une théorie de l acteur réseau en Afrique Subsaharienne et Madagascar. PG : terrain de thèse sur les entreprises locales de distribution de l énergie à Metz, Karlsruhe et Grenoble. Quelles sont les implications sur les modes de transitions énergétiques. Mission : le terrain se termine à Karlsruhe. La prochaine mission se déroulera à Metz 2011/2012. CD : étude de terrain à Nairobi et l électrification de la ville. Une comparaison semble possible entre Nairobi et Bogota. Les quartiers riches de Nairobi ont notamment développé des procédés de back-up de fiabilisation de services d un réseau aux performances encore incertaines. Mission : Nairobi et peut-être Bogota dans le cadre d une thèse. JR : travaille sur les villes de Paris, Londres et Stockholm, en particulier sur les formes urbaines et la dimension spatiale des politiques de transition énergétique. Paris : notamment une sectorisation à l Est de l IDF. Stockholm : entrée par la démunicipalisation des services énergétiques Londres : politiques municipales qui cherchent à investir dans l énergie décentralisée et ambitionnent notamment de se déconnecter du réseau national. SJ : travaille sur Le Cap : métropole de 2ème rang, ville riche et en situation intermédiaire (Nord/Sud). La ville étend sa zone d influence sur un secteur agricole et un secteur manufacturier importants. Très dépendante de la production d énergie nationale, Le Cap entame une réflexion de fond sur le développement de production d énergie locale notamment au travers d énergies renouvelables. La demande locale augmente. La ville a fait face à des perturbations importances dans la fourniture d énergie. Partenaire : Energy Research Center de l Université du Cap. Mission : août Site internet du projet Les questions relatives au site internet du projet seront abordées lors d un rendez-vous ultérieur LATTS/CREDA.

Compte-rendu Séminaire 2 des projets ANR TERMOS et PPS GOUVENUS Jeudi 30 juin 2011

Compte-rendu Séminaire 2 des projets ANR TERMOS et PPS GOUVENUS Jeudi 30 juin 2011 Compte-rendu Séminaire 2 des projets ANR TERMOS et PPS GOUVENUS Jeudi 30 juin 2011 Participants : Sylvy Jaglin, Jonathan Rutherford, Marie-Hélène Zérah, François-Mathieu Poupeau, Hélène Subrémon, Francesca

Plus en détail

Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 février 2015 portant communication sur le développement des réseaux intelligents

Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 février 2015 portant communication sur le développement des réseaux intelligents Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 février 2015 portant communication sur le développement des réseaux intelligents Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE,

Plus en détail

Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie

Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie Grégory JARRY Chargé de mission Smart grids Commission de régulation de l énergie Journée technologique "Stockage de l énergie

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 SOMMAIRE I / Préambule II/ Remarques générales et préalables

Plus en détail

Compte-rendu Séminaire 4 Jeudi 15 mars 2012, LATTS

Compte-rendu Séminaire 4 Jeudi 15 mars 2012, LATTS Compte-rendu Séminaire 4 Jeudi 15 mars 2012, LATTS Personnes présentes : LATTS : Sylvy Jaglin, Agathe Euzen, Sylvère Angot, Pauline Gabillet, Hélène Subrémon, Francesca Pilo, Catalina Duque Gomez, CREDA

Plus en détail

Sommaire. 1.1. De nouveaux défis pour le système électrique 1.2. Les Smart grids, réseaux électriques de demain 1.3. Les bénéfices des Smart grids

Sommaire. 1.1. De nouveaux défis pour le système électrique 1.2. Les Smart grids, réseaux électriques de demain 1.3. Les bénéfices des Smart grids Sommaire 1. Les Smart grids, réseaux électriques du futur 1.1. De nouveaux défis pour le système électrique 1.2. Les Smart grids, réseaux électriques de demain 1.3. Les bénéfices des Smart grids 2. Le

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS

APPEL À COMMUNICATIONS APPEL À COMMUNICATIONS 2ÈME EDITION DES RENCONTRES EUROPÉENNES DE L EDUCATION PAR LE SPORT «Vivre ensemble par le sport en Europe» 2 ème journée : Conférence européenne «Développer le sport comme outil

Plus en détail

Commission Energie et Collectivités territoriales du GRALE Compte-rendu n 3 (réunion du 3 mai 2011) Centre Malher, Paris

Commission Energie et Collectivités territoriales du GRALE Compte-rendu n 3 (réunion du 3 mai 2011) Centre Malher, Paris Commission Energie et Collectivités territoriales du GRALE Compte-rendu n 3 (réunion du 3 mai 2011) Centre Malher, Paris Présents Claudie Boiteau (CB) - Laurence Calandri (LC) - Anne-Christine Eiller (ACE)

Plus en détail

Restitution des deux ateliers de travail.

Restitution des deux ateliers de travail. Restitution des deux ateliers de travail. Animés par Nicolas Camphuis, directeur du CEPRI et Louis Hubert, directeur de la stratégie territoriale Agence de l eau Seine-Normandie. Nicolas Camphuis : Il

Plus en détail

Assemblée annuelle du Conseil de développement du Val-de-Marne. Activités et orientations. Activités 2015

Assemblée annuelle du Conseil de développement du Val-de-Marne. Activités et orientations. Activités 2015 A Créteil, le 13 novembre 2015 Assemblée annuelle du Conseil de développement du Val-de-Marne Activités et orientations Le Conseil de développement du Val-de-Marne, constitué en 1994 avec l Université

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OFFRE DE FORMATION FUSIONS. 4 décembre 2014

PRÉSENTATION DE L OFFRE DE FORMATION FUSIONS. 4 décembre 2014 PRÉSENTATION DE L OFFRE DE FORMATION FUSIONS 4 décembre 2014 Accompagnement des regroupements par l Amue + Conférence à Rennes le 28 mai 2015 : "coordination territoriale : anticiper les changements".

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

Le piratage des réseaux dans les pays en développement

Le piratage des réseaux dans les pays en développement Le piratage des réseaux dans les pays en développement Compte-rendu de la rencontre Jeunes Professionnels Date : jeudi 19 novembre 2015 Lieu : Café Le voltigeur, 59 Rue du Faubourg Saint-Antoine, 75011

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES PLATE-FORME D OBSERVATION DES PROJETS ET STRATÉGIES URBAINES 2 LE VENDREDI 11 OCTOBRE 2013

CAHIER DES CHARGES PLATE-FORME D OBSERVATION DES PROJETS ET STRATÉGIES URBAINES 2 LE VENDREDI 11 OCTOBRE 2013 CAHIER DES CHARGES RELATIF À LA PUBLICATION D OUVRAGES DE RECHERCHE VALORISANT LE PROGRAMME POPSU 2 PLATE-FORME D OBSERVATION DES PROJETS ET STRATÉGIES URBAINES 2 LE VENDREDI 11 OCTOBRE 2013 Ce document

Plus en détail

La Consommation et la Production Durables en un clic

La Consommation et la Production Durables en un clic PORTAIL MONDIAL DE LA CPD Consommation et Production Durables www.start.scpclearinghouse.org La Consommation et la Production Durables en un clic Animé par Action Mondiale pour la Consommation et la Production

Plus en détail

Eau, Energie et Environnement

Eau, Energie et Environnement 0 LE CONTEXTE Très peu de formations associent actuellement les problématiques de l eau et de l énergie. Il s agit pourtant de deux domaines se situant aux interfaces entre activités humaines et leurs

Plus en détail

4 mars 2014. Club Mines Energie. Smart Grids : premiers retours d expérience

4 mars 2014. Club Mines Energie. Smart Grids : premiers retours d expérience Club Mines Energie Smart Grids : premiers retours d expérience 4 mars 2014 Guillaume PARISOT Directeur Innovation 06 64 49 38 41 GPR@bouygues-immobilier.com Un territoire urbain mixte Territoire d innovation

Plus en détail

Observatoire du développement durable

Observatoire du développement durable Observatoire du développement durable Volet économique décembre 2009 2 AGENDA 21 VOLET SOCIAL éditorial Le Grand Lyon a voulu se doter d un observatoire du développement durable articulé autour d un volet

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

RAPPORTAGE DE LA SESSION SUR LES ASPECTS SOCIO-ECONOMIQUES DU PROJET MEKROU

RAPPORTAGE DE LA SESSION SUR LES ASPECTS SOCIO-ECONOMIQUES DU PROJET MEKROU RAPPORTAGE DE LA SESSION SUR LES ASPECTS SOCIO-ECONOMIQUES DU PROJET MEKROU (06/11/2014, COTONOU) Dans le cadre de l atelier Mékrou : données, modèles et systèmes d informations qui se déroule au Bénin

Plus en détail

NOTE SYNTHETIQUE DE PRESENTATION

NOTE SYNTHETIQUE DE PRESENTATION NOTE SYNTHETIQUE DE PRESENTATION LE CDT PARIS EST ENTRE MARNE ET BOIS, VITRINE DE LA VILLE DURABLE La loi n 2010-597 du 3 juin 2010 relative au Grand Paris, prévoit l élaboration par l Etat et les collectivités

Plus en détail

Type de contrat. Financeur. Localisation. Planning prévisionnel. Encadrant. Résumé CNRS - CDD. Réseau R2DS Ile-de -France

Type de contrat. Financeur. Localisation. Planning prévisionnel. Encadrant. Résumé CNRS - CDD. Réseau R2DS Ile-de -France «Transition énergétique, niche de marché et gouvernance territoriale : Les enjeux du développement de l énergie solaire en France» Proposition de sujet de thèse (CIRED) Type de contrat CNRS - CDD Financeur

Plus en détail

Echelles et enjeux contemporains. du projet et du planning

Echelles et enjeux contemporains. du projet et du planning 1 Les Gares au Miroir de l'urbain Gares métropolitaines Séminaire Doctoral, Ecole des Ponts ParisTech, 2013-2014 Echelles et enjeux contemporains Organisé par Nacima Baron-Yellès (LVMT) et Nathalie Roseau

Plus en détail

CREATION DU 1 ER RESEAU NATIONAL DE RECHERCHE ET TECHNOLOGIE SUR LES BATTERIES

CREATION DU 1 ER RESEAU NATIONAL DE RECHERCHE ET TECHNOLOGIE SUR LES BATTERIES CREATION DU 1 ER RESEAU NATIONAL DE RECHERCHE ET TECHNOLOGIE SUR LES BATTERIES Vendredi 2 juillet 2010 CREATION D UN RESEAU DE RECHERCHE ET TECHNOLOGIE SUR LES BATTERIES LES ACTEURS DE LA RECHERCHE PUBLIQUE

Plus en détail

DEMANDE DE PROPOSITION

DEMANDE DE PROPOSITION DEMANDE DE PROPOSITION POUR LA REALISATION D UNE ETUDE SUR «L APPROCHE PAR MICROPROJET» «La place et le rôle des microprojets de développement en Afrique de l Ouest selon les acteurs du Sud. Etude de cas

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST :

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST : MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWIAFRIQUE DE L OUEST : Projet GWIAfrique de l Ouest: BurkinaFaso, Ghana, Mali, Niger et Sénégal Expérience réussie de Gestion Intégrée des Ressources en

Plus en détail

TRANSPORT FERROVIAIRE

TRANSPORT FERROVIAIRE TRANSPORT FERROVIAIRE «AMELIORER LE PARCOURS DU DERNIER KILOMETRE» REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2015 - OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 01 avril 2015 Les documents de candidature (déclaration

Plus en détail

Convention de partenariat

Convention de partenariat Convention de partenariat Entre L Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine, Etablissement Public Industriel et Commercial, dont le siège est situé au 69bis, rue de Vaugirard, 75006, Paris, Représentée

Plus en détail

L INNOVATION SOCIALE COMME RESULTANTE D UN NOUVEAU PORTAGE DE L ACTION SOCIALE

L INNOVATION SOCIALE COMME RESULTANTE D UN NOUVEAU PORTAGE DE L ACTION SOCIALE L INNOVATION SOCIALE COMME RESULTANTE D UN NOUVEAU PORTAGE DE L ACTION SOCIALE L innovation sociale comme résultante d un nouveau portage de l action sociale Alexis BARON Directeur de l Agglomération Grenobloise

Plus en détail

Les circuits courts. Mars 2012

Les circuits courts. Mars 2012 Les circuits courts Mars 2012 Valorisation des cahiers Près de 400 cahiers d espérances ont été rédigés pour préparer les états généraux de l ESS à Brongniart. Ces cahiers sont une véritable richesse d

Plus en détail

Communiqué de Presse Paris, le 8 juillet 2014

Communiqué de Presse Paris, le 8 juillet 2014 Communiqué de Presse Paris, le 8 juillet 2014 LANCEMENT DE L INSTITUT POUR LA TRANSITION ENERGETIQUE INEF4 Un outil inédit pour générer et déployer massivement les innovations dédiées aux bâtiments durables

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

Droit et politiques de renouvellement urbain

Droit et politiques de renouvellement urbain Droit et politiques de renouvellement urbain Sommaire Introduction Origines, enjeux et encadrement juridique des politiques de renouvellement urbain, HENRI JACQUOT, professeur émérite de l université

Plus en détail

PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION. Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience

PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION. Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience 0 LE DEVELOPPEMENT DURABLE, LEVIER D INNOVATION POUR L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES? Fidèle à ses engagements et

Plus en détail

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Vendredi 13 novembre 2015 Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Le réseau de chaleur de Mont-Saint-Aignan a été construit en 1959 afin de desservir principalement les bâtiments

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Appel à projets 2010 Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Un programme conjoint entre la Fondation de France et le Comité français pour la solidarité internationale (CFSI) Date limite

Plus en détail

Smart Impulse. Mieux comprendre pour mieux consommer. Découvrez la mesure non intrusive pour des économies réelles

Smart Impulse. Mieux comprendre pour mieux consommer. Découvrez la mesure non intrusive pour des économies réelles Smart Impulse Mieux comprendre pour mieux consommer Découvrez la mesure non intrusive pour des économies réelles Votre contexte Les économies d énergie commencent par la connaissance de sa consommation

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Le projet d équipement social Territoire Ouest d Avignon

Le projet d équipement social Territoire Ouest d Avignon Le point sur... Le projet d équipement social Territoire Ouest d Avignon > Vendredi 23 novembre : assemblée générale de l association Animation Territoire Ouest Reconfiguration d un centre social pour

Plus en détail

AP2i Cahier des charges

AP2i Cahier des charges AP2i Cahier des charges Concours graphique Document de 8 pages. Contact : concours@ap2i.org Infos : http://concours.ap2i.org 1/8 Quels sont les besoins graphiques de l Agence? A travers ce concours, nous

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

EMBIX vous accompagne sur l ensemble du cycle de vie de la

EMBIX vous accompagne sur l ensemble du cycle de vie de la «POUR DES VILLES INTELLIGENTES ET AGRÉABLES À VIVRE» NOTRE VISION DE LA SMART CITY Les collectivités locales et aménageurs sont confrontés à de nouveaux enjeux dans l aménagement durable de leurs territoires.

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle Suivi par : Yves SCHENFEIGEL 1 ter avenue

Plus en détail

Association VENIR À BORDEAUX DOSSIER DE PRESSE. Octobre 2010. www.venirabordeaux.com

Association VENIR À BORDEAUX DOSSIER DE PRESSE. Octobre 2010. www.venirabordeaux.com Association VENIR À BORDEAUX DOSSIER DE PRESSE Octobre 2010 www.venirabordeaux.com SOMMAIRE 1. POURQUOI VENIR A BORDEAUX? La philosophie de VENIR A BORDEAUX Une alternative aux guides existants 2. UN CONCEPT

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation à l intégration

Plus en détail

Enjeux juridiques et économiques du développement des énergies marines renouvelables

Enjeux juridiques et économiques du développement des énergies marines renouvelables Enjeux juridiques et économiques du développement des énergies marines renouvelables Le projet de recherche d AMURE L'objet central de l'umr est l analyse économique et juridique des politiques publiques

Plus en détail

APPEL A PROJETS TRANSITION ENERGÉTIQUE ET PLANIFICATION URBAINE 1 - CONTEXTE DE L APPEL A PROJETS

APPEL A PROJETS TRANSITION ENERGÉTIQUE ET PLANIFICATION URBAINE 1 - CONTEXTE DE L APPEL A PROJETS APPEL A PROJETS TRANSITION ENERGÉTIQUE ET PLANIFICATION URBAINE 1 - CONTEXTE DE L APPEL A PROJETS L ADEME Bretagne souhaite impulser une dynamique sur le territoire breton en accompagnant les collectivités

Plus en détail

Très haut débit. résultats des consultations publiques et orientations. Conférence de presse du 28 novembre 2007

Très haut débit. résultats des consultations publiques et orientations. Conférence de presse du 28 novembre 2007 Très haut débit résultats des consultations publiques et orientations Conférence de presse du 28 novembre 2007 Contexte La mutualisation de la partie terminale L accès au génie civil Conclusion 2 La régulation

Plus en détail

Approche intégrée de développement territorial

Approche intégrée de développement territorial Approche intégrée de développement territorial Appel à stratégies V0 CADRE COMMUN AUX APPELS A CANDIDATURE ITI ET LEADER La loi de modernisation de l action publique territoriale et d affirmation des métropoles

Plus en détail

Réseau Rural Français Groupe de travail «gestion de l espace»

Réseau Rural Français Groupe de travail «gestion de l espace» Réseau Rural Français Groupe de travail «gestion de l espace» Appel à contributions Fiche synthétique de recueil actions 2009-2010 Les propositions d'actions doivent comprendre dans la mesure du possible

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Régions, Performance, Gouvernance et création de valeur Regards croisés: Institutions, Entreprises et Université

Régions, Performance, Gouvernance et création de valeur Regards croisés: Institutions, Entreprises et Université Régions, Performance, Gouvernance et création de valeur Regards croisés: Institutions, Entreprises et Université APPEL A COMMUNICATIONS Le 2ème colloque International de la Recherche en Sciences de Gestion

Plus en détail

Au Conseil Général des Bouches du Rhône Direction Enfance Famille

Au Conseil Général des Bouches du Rhône Direction Enfance Famille 1 Synthèse Réunion de travail sur le prochain schéma départemental Enfance Famille des Bouches du Rhône Lundi 17 décembre 2013 Au Conseil Général des Bouches du Rhône Direction Enfance Famille Présents

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Note de recherche du ROP. LA COOPERATION ENTRE L ONU ET L UNION AFRICAINE SUR LES OPERATIONS DE PAIX Par Madeleine ODZOLO MODO *

Note de recherche du ROP. LA COOPERATION ENTRE L ONU ET L UNION AFRICAINE SUR LES OPERATIONS DE PAIX Par Madeleine ODZOLO MODO * Note de recherche du ROP LA COOPERATION ENTRE L ONU ET L UNION AFRICAINE SUR LES OPERATIONS DE PAIX Par Madeleine ODZOLO MODO * L Union africaine (UA) a élaboré une architecture continentale de paix et

Plus en détail

Structure : Conseil régional de l Ordre des architectes d Île-de-France, en partenariat avec la Direction Régionale Île-de-France de l ADEME

Structure : Conseil régional de l Ordre des architectes d Île-de-France, en partenariat avec la Direction Régionale Île-de-France de l ADEME en Île-de-France le 2 mai 2016 l'ordre des architectes Ordre des architectes d Île-de-France ADEME Île-de-France - Contribution au groupe de travail du Plan Bâtiment Durable : «Nouvelles dynamiques de

Plus en détail

Proposition de collaboration sur l Internet Physique

Proposition de collaboration sur l Internet Physique Proposition de collaboration sur l Internet Physique 30 mai 2013 www.physicalinternetinitiative.org www.internet-physique.dz Préambule (1/3) Dans le monde l importance stratégique de la logistique est

Plus en détail

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne Janvier 2011

IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne Janvier 2011 IRTS Ile-de-France Montrouge Neuilly-sur-Marne 1 ères Rencontres Régionales Européennes L innovation dans les politiques et pratiques de l intervention sociale en Europe Appel à communication Dans ce contexte

Plus en détail

Appel à communication Journée d Etude. 1 ère édition des DOCTORIHEALES Journée d étude des doctorant-e-s de l IHEAL-CREDA

Appel à communication Journée d Etude. 1 ère édition des DOCTORIHEALES Journée d étude des doctorant-e-s de l IHEAL-CREDA Appel à communication Journée d Etude 1 ère édition des DOCTORIHEALES Journée d étude des doctorant-e-s de l IHEAL-CREDA Responsables : Lucie Elgoyhen, Nicolas Fayette, Lucie Hémeury, Véronica Paiva, Hélène

Plus en détail

Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 --

Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 -- Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 -- Discours de Michel Vandepoorter, Ambassadeur de France à Malte Mesdames et messieurs, La question du financement

Plus en détail

Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté. Note d information sur un appel à projets en cours de préparation

Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté. Note d information sur un appel à projets en cours de préparation Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté Note d information sur un appel à projets en cours de préparation «(r)évolutions des pratiques des associations environnementales pour accompagner l

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO? Projet éducatif LPO Sommaire I. Qui sommes nous?... 2 I.1. La LPO... 2 I.2. Nos Valeurs... 2 I.3. Notre mission... 2 II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?... 3 III. L éducation

Plus en détail

Enseignement supérieur - Recherche

Enseignement supérieur - Recherche 254 Enseignement supérieur - Recherche Le domaine fonctionnel Enseignement supérieur Recherche regroupe les emplois qui concourent à l enseignement supérieur et à la recherche. 255 CADRE DE DIRECTION EN

Plus en détail

Les alliances territoriales au service de l Apprendre tout au long de la vie

Les alliances territoriales au service de l Apprendre tout au long de la vie Université Européenne d été de la Recherche et des Innovations pour apprendre tout au long de la vie Les alliances territoriales au service de l Apprendre tout au long de la vie 10 ème session, METZ, 5-7

Plus en détail

Les principales dispositions de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (loi NOTRe)

Les principales dispositions de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (loi NOTRe) Les principales dispositions de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (loi NOTRe) Renforcement des responsabilités des régions Suppression de la clause générale de compétence

Plus en détail

contrats de développement territorial (CDT) projet de territoire de long terme

contrats de développement territorial (CDT) projet de territoire de long terme 2 3 Situé dans la vallée de la Seine, à moins de trois kilomètres au sud de Paris, desservi aujourd hui par les RER C et D, l autoroute A 86 et demain par le réseau du Grand Paris Express, le territoire

Plus en détail

Do Green Economie Symbiotique au service des territoires en transition

Do Green Economie Symbiotique au service des territoires en transition Do Green Economie Symbiotique au service des territoires en transition Do Green au service d une nouvelle économie Qu est-ce que l économie symbiotique? Comment mettre en place un projet symbiotique sur

Plus en détail

Conseil exécutif Quatre-vingt-quatorzième session Campeche (Mexique), 23-25 octobre 2012 Point 5 a) de l ordre du jour provisoire

Conseil exécutif Quatre-vingt-quatorzième session Campeche (Mexique), 23-25 octobre 2012 Point 5 a) de l ordre du jour provisoire Conseil exécutif Quatre-vingt-quatorzième session Campeche (Mexique), 23-25 octobre 2012 Point 5 a) de l ordre du jour provisoire CE/94/5 a) Madrid, le 3 septembre 2012 Original : Espagnol Membres affiliés

Plus en détail

Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux»

Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux» Barcelone «Durabilité et innovation économique à tous les niveaux» 1 600 000 habitants - Capitale de la Catalogne La ville de Barcelone a démontré la capacité à mettre en œuvre des stratégies de rénovation

Plus en détail

LA PROFESSIONNALISATION DES CURSUS

LA PROFESSIONNALISATION DES CURSUS LA PROFESSIONNALISATION DES CURSUS EN MASTER 1 Les étudiants de M1 devront faire au plus tard pour le 15 novembre le choix d une inscription en alternance ou en formation initiale. L alternance est une

Plus en détail

Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes. Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord

Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes. Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord Introduction Favoriser la mobilité des Nordistes par

Plus en détail

«Quelle mondialisation? Quel statut pour le local dans la métropole mondialisée?»

«Quelle mondialisation? Quel statut pour le local dans la métropole mondialisée?» Atelier International du Grand Paris Texte de l intervention orale au séminaire du Conseil scientifique Séance 5 Février 2015 Cynthia Ghorra-Gobin est directeur de recherche CNRS au Creda (Université Sorbonne-Paris

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre)

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Le plan régional d insertion des travailleurs handicapés (PRITH)

Plus en détail

Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs

Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs 1 Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs 31.03.2011 Proposition d orientations et de préconisations concernant la GPEC Suite à la réunion du 29 mars 2011 1 ) Prospective socio économique

Plus en détail

KEY ACCOUNT MANAGEMENT

KEY ACCOUNT MANAGEMENT KEY ACCOUNT MANAGEMENT Etude Why Consulting Extrait de la présentation donnée à Paris, le 23 janvier 2014 CABINET CONSEIL indépendant, spécialisé en Performance commerciale et Relation Client Cabinet créé

Plus en détail

LA PLACE DE L USAGE DANS LA FABRIQUE DE LA VILLE : GARANT DU «MIEUX VIVRE»?

LA PLACE DE L USAGE DANS LA FABRIQUE DE LA VILLE : GARANT DU «MIEUX VIVRE»? LA PLACE DE L USAGE DANS LA FABRIQUE DE LA VILLE : GARANT DU «MIEUX VIVRE»? BISTRO-DÉBAT proposé par l association île-pad VENDREDI 23 MAI 2014 de 17h à 19h Cluster du Quartier de la Création à Nantes

Plus en détail

5 mai 2014. 1. En 50 ans, les conseils généraux (ou futurs conseils départementaux) franciliens ont accompli une action remarquable.

5 mai 2014. 1. En 50 ans, les conseils généraux (ou futurs conseils départementaux) franciliens ont accompli une action remarquable. 5 mai 2014 Mission d information et d évaluation sur la suppression des départements de petite couronne Audition du Conseil de développement du Val-de-Marne Contribution de la délégation Les débats parlementaires

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC Septembre 2012 UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC La transition énergétique voulue par le Président de la République doit permettre la mutation

Plus en détail

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire Faciliter les partages d expériences internationales et valoriser les progrès en esanté Créer un temps productif et convivial d échanges et de rencontres Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés

Plus en détail

OPERATION CAMPUS Sélection des six premiers projets

OPERATION CAMPUS Sélection des six premiers projets OPERATION CAMPUS Sélection des six premiers projets Conférence de presse - 29 mai 2008 1 6 projets sélectionnés Six projets qui impliquent : 19 universités 17 écoles Tous les organismes de recherche 5

Plus en détail

Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique»

Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique» Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique» Date de communication : 24 février 2016 Date limite de dépôt des dossiers : 25 avril 2016 Le dossier de demande d aide, téléchargeable sur le site de l

Plus en détail

Expert international en Education

Expert international en Education Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Développer les apprentissages par simulation

Développer les apprentissages par simulation Développer les apprentissages par simulation Nicolas Benvegnu, Directeur exécutif du programme Forccast Chercheur au Médialab de Sciences Po Paris, Séminaire USPC, 9 juin 2016 Le projet FORCCAST Un IDEFI

Plus en détail

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs Convention entre le Réseau National des Écoles Supérieures du Professorat et de l Éducation (R-ESPÉ) et le collectif des Associations partenaires de l École de la République (CAPE) Convention de partenariat

Plus en détail

Cérémonie de clôture du programme HOMES

Cérémonie de clôture du programme HOMES Dossier de presse 13 février 2013 Cérémonie de clôture du programme HOMES Contact Presse Schneider Electric Jean-Pierre Gherardi Tél. : +33 (0)4 76 60 50 24 jean-pierre.gherardi@schneider-electric.com

Plus en détail

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires PRESENTATION DU PROJET Coup de Pousse est une agence de Conseil orientée vers les petites et moyennes organisations agissant dans le secteur

Plus en détail

Les énergies renouvelables, un secteur d avenir.

Les énergies renouvelables, un secteur d avenir. Les énergies renouvelables, un secteur d avenir. L accélération du développement économique et social du Maroc a engendré une progression significative de la demande en Energie. Pour répondre à ses besoins

Plus en détail

L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne

L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne 1 Stratégie régionale de l Agence Pourquoi un référentiel? Consolider l offre de santé coordonnée déjà en place Impulser et développer l exercice

Plus en détail

La distribution publique d électricité

La distribution publique d électricité La distribution publique d électricité ERDF, une expertise nationale Pilotage du réseau à partir de 30 «tours de contrôle» Garantie des missions de service public de la distribution d électricité public

Plus en détail

Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie. urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges

Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie. urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges Avec le soutien du ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie urbanwiki «le wiki innovations urbaines» Cahier des charges janvier 2015 ADV_MEDDE_150119_Wiki_CahierCharges_v2 1/5

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE LILLE 14 JANVIER 2013

COMMUNIQUE DE PRESSE LILLE 14 JANVIER 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE LILLE 14 JANVIER 2013 TROISIEME REVOLUTION INDUSTRIELLE DU NORD- PAS DE CALAIS : LE 1 ER SEMINAIRE DE TRAVAIL AVEC JEREMY RIFKIN AURA LIEU À LILLE DU 13 AU 15 MAI 2013! En octobre

Plus en détail

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE URBANISME DURABLE 15.08.2. Quartiers durables des villes et villages. Annexe 3.6

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE URBANISME DURABLE 15.08.2. Quartiers durables des villes et villages. Annexe 3.6 AMENAGEMENT DU TERRITOIRE URBANISME DURABLE Quartiers durables des villes et villages 15.08.2 Annexe 3.6 La Région qualité, une des quatre valeurs collectives qui fondent le projet et l ambition du SRADDT,

Plus en détail

CATALOGUE. des FORMATIONS 2015/2016

CATALOGUE. des FORMATIONS 2015/2016 CATALOGUE des FORMATIONS 2015/2016 1 QuaRES, pour la Qualité en Recherche et Créée en 2006, l association QuaRES «Qualité en Recherche et en Enseignement Supérieur» fédère un réseau regroupant des qualiticiens,

Plus en détail

Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016

Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016 Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques 9 au 11 mai 2016 Contexte La reconnaissance du rôle de la culture dans le développement économique et durable des pays a été soulignée

Plus en détail