portrait et évolution du secteur de l industrie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "portrait et évolution du secteur de l industrie"

Transcription

1 portrait et évolution du secteur de l industrie textile QuébéCoise 324 en bref Nombres d employés USINES TEXTILES» Nous vous présentons le nouveau portrait de l industrie textile tiré de notre Diagnostic sectoriel provincial, publié en novembre 2010*. Ce sont quelque 80 entreprises et intervenants clefs de notre secteur qui y ont participé. Le secteur textile québécois a connu de nombreux 45,9 changements au cours de la dernière décennie. Bien qu il soit encore en mutation, de 324nouvelles opportunités de marchés ont vu le jour, particulièrement les textiles à usage technique et à valeur ajoutée qui présentent un fort potentiel pour 11 le à Québec. 20 Vous trouverez la version complète de ce diagnostic au TRICOTAGE DE VÊTEMENTS» SCIAN 3151 Bonne lecture! Taille d entreprise par nombre d employés Entreprises (2009) 525 Emplois totaux,, 314 et 3151 (2010) RÉPARTITION 50 à DU 99 NOMBRE 62 D EMPLOIS SELON LA TAILLE DES ENTREPRISES, QUÉBEC, 2009** Nombres d employés USINES TEXTILES» 100 SCIAN à , TAILLE ET STRUCTURE DE L INDUSTRIE , , emplois emplois emplois à Comprend les usines de : fibres, filés et fils, tissus étroits et broderies Schiffli, tricots, finissage, revêtement de tissus. Taille d entreprise par nombre d employés Comprend les usines de : tapis et carpettes, rideaux et linge de maison, sacs en textile et grosse toile, tous les autres produits textiles. TRICOTAGE DE VÊTEMENTS 2 239» SCIAN 3151 TRICOTAGE DE VÊTEMENTS» SCIAN et , * à 20 Le diagnostic sectoriel de maind œuvre de l industrie textile 50 du à 99 Québec 62 a été réalisé par la firme ST marketing. ** La répartition du nombre d emplois selon la taille des entreprises a été faite avec les données de 2009 car les données de 2010 ne nous permettaient pas de le faire, ce qui explique la différence entre le nombre des emplois 100 totaux. à et emplois Comprend les usines de : bas et chaussettes, autres tricotages de vêtements

2 RÉPARTITION DES ENTREPRISES SELON LA RÉGION ADMINISTRATIVE, QUÉBEC, 2009 IMPORTATIONS EXPORTATIONS Montréal Autres 41,1 4,6 15,2 Montérégie PORTUGAL ISRAËL ÉGYPTE PAKISTAN BANGLADESH COLOMBIE ALLEMAGNE BELGIQUE CHINE JAPON Mauricie Saguenay LacStJean Laval 2,1 2,1 Estrie 3,6 Commerce international (2009) 4 Laurentides 4,2 Exportations 523 M$ IMportations 1,4 G$ Balance commerciale 4,4 Lanaudière 4,8 6,7 ChaudièreAppalaches 7,2 CentreduQuébec (900 M$) CapitaleNationale Les importations de l industrie québécoise du textile se situent à 1,4 G$ en 2009 et proviennent principalement des ÉtatsUnis et de la Chine (529,7 M$). Depuis 2005, les importations totales sont également en baisse, à raison de 2,7 par année. Les nombreuses fermetures d usines au Québec ces dernières années pourraient expliquer en partie ce recul des importations. La présence de certains pays se fait de plus en plus grandissante parmi les importations du Québec depuis 2002, soit : Israël pour le groupe des usines textiles (); Mais surtout, l Inde, le Pakistan, le Bangladesh, l Égypte et le Portugal pour le groupe des usines de produits textiles (). BRÉSIL AUSTRALIE AUSTRALIE En 2009, les exportations des entreprises québécoises du secteur du textile s élèvent à 523 M$ et sont principalement destinées aux ÉtatsUnis (366,5 M$). Les exportations totales de l industrie représentent près du tiers (28,7 ) des revenus générés par l industrie (1,8 G$ en 2008). Malgré la baisse importante des exportations de l industrie du textile observée ces dernières années, certains marchés d exportation sont tout de même en forte croissance depuis 2002, soit : La Chine, le Brésil, la Colombie et l Australie pour le groupe des usines textiles (); L Allemagne, le Japon, la Belgique et l Australie pour le groupe des usines de produits textiles (). PRINCIPAUX MARCHÉS REPRÉSENTÉS PARMI LA CLIENTÈLE ACTUELLE DES ENTREPRISES DU SECTEUR, QUÉBEC, Autres marchés Autres marchés Équipements pour le sport et les loisirs Équipements pour le sport et les loisirs Vêtements et chaussures Vêtements et chaussures Construction et bâtiment Construction et bâtiment Ameublement et revêtement de sol Ameublement et revêtement de sol Transport Transport Équipement de protection individuel 20 Équipement de protection individuel Filtration, électronique et autres matériels Filtration, industriels électronique et autres matériels industriels Hygiène et médical Hygiène et médical Agriculture, horticulture 10 Agriculture, horticulture Emballages Emballages Environnement Environnement ,2 5 8, ,2 9,7 8,3 19,4 19,4 12,6 12,4 12,6 12,4 9,7 24,6 24,6 47,1,5,5 28,9 28,9 47,1 Au chapitre de la rentabilité, l industrie du textile génère des profits nets totaux de 174 M$ en 2008, ce qui représente 10,2 de ses revenus totaux 1. Cette performance se compare avantageusement à l ensemble du secteur de la fabrication au Québec (profits nets de 7,2 en 2008). Les entreprises ayant des activités en lien avec les textiles à usage technique (TUT) et autres textiles à valeur ajoutée (ATVA) : En 2007, 126 entreprises sont impliquées dans ces activités incluant les autres textiles à valeur ajoutée (ATVA); Selon l enquête réalisée dans le cadre du présent diagnostic, moins d une entreprise sur cinq (17,2 ) est impliquée en 2010 dans la fabrication des TUT et/ou ATVA 2 ; La fabrictation des TUT et/ou ATVA représente un marché mondial estimé à 127,3 G$ en 2010; Parmi les différents segments de marché des TUT (2008), les applications liées aux équipements de protection (PROTECH), au transport (MOBILETECH) et à la filtration, à l électronique et aux autres matériaux industriels (INDUSTECH) présentent le plus fort potentiel de croissance au Canada. 1 Il s agit ici d une estimation basée sur le ratio entre les profits totaux et les revenus totaux de l industrie en 2008 excluant le secteur du tricotage de vêtement (SCIAN 3151). 2 Ce résultat inclut également les entreprises du secteur du tricotage de vêtements (SCIAN 3151). La catégorie des tissus imprégnés, enduits recouverts ou stratifiés et articles textiles techniques contribue fortement aux exportations de l industrie québécoise en 2009 (128,7 M$ au total). Ces activités d exportation aux ÉtatsUnis sont d ailleurs en forte croissance depuis 2002 (hausse de 12,8 ). ACTIVITÉS MANUFACTURIÈRES Rentabilité (2008)* Profits nets des entreprises 174 M$ Pourcentage de profits nets 10,2 Entreprises impliquées dans les textiles à usage technique et autres textiles à valeur ajoutée (2007)* Entreprises impliquées dans les textiles à usage technique et/ou autres textiles à valeur ajoutée (2010) Entreprises confiant une partie de leur volume de production en soustraitance (2010) (dans la plupart des cas, moins de 25 de leur volume de production) ,2 50,5 * Note : excluant le secteur du tricotage de vêtements (SCIAN 3151) Géotextile, génie civil 2,6 2 Géotextile, génie civil 2,

3 Maind œuvre et pratiques de gestion des ressources humaines Défis et préoccupations majeurs en ressources humaines PROFIL DE LA MAIND ŒUVRE Emploi à temps plein* 93,6 Scolarité des personnes en emploi (2006) RÉPARTITION DES PERSONNES EN EMPLOI HOMMES FEMMES SELON LE SEXE, QUÉBEC, 2006 Les entreprises du secteur se disent particulièrement préoccupées par le recrutement de personnel qualifié (73 ). Appelées à se prononcer sur l importance perçue de certains défis en ressources humaines, la majorité des entreprises du secteur juge également «très importantes» les préoccupations suivantes : Diplôme d études secondaires 29,3 Diplôme d études professionnelles, d apprenti ou d une école de métiers 15,1 Diplôme d un collège, d un cégep, etc. 12,2 HOMMES FEMMES La rétention et la fidélisation du personnel clef (63,8 des répondants sont de cet avis); Le développement des compétences du personnel en vue de le rendre plus polyvalent (53 ); La formation et le développement des compétences du personnel en général (52,2 ). Entreprises employant des personnes nées à l extérieur du Canada (2010) 10,3 des emplois actuels RÉPARTITION DES PERSONNES EN EMPLOIS SELON RÉPARTITION L ÂGE, DES PERSONNES QUÉBEC, 2006 EN EMPLOI 55 ans et + 19,6 SELON L ÂGE, QUÉBEC, ans 4,9 Diplôme universitaire 9,5 Aucun certificat ou diplôme 32,9 SCIAN ans 15,4 39,7 Entreprises comptant du personnel syndiqué (2010) 22,6 Salaires moyens (2008) *Note : excluant le secteur du tricotage de vêtements (SCIAN 3151) Travailleurs de la production $ Autres travailleurs (cadres, personnel administratif, etc.) $ SCIAN ,4 34,6 65,4 34,6 54,9 45,1 54,9 35,4 45,1 64,6 35,4 64,6 56,5 43,5 56,5 43,5 RECRUTEMENT Entreprises en mode de recrutement au cours des six derniers mois (2010) Principaux postes à combler par les entreprises (2010) Activités de recrutement 73,4 Opérateurs de machines à coudre industrielles 53,6 Personnel de production en général 27,6 Représentants des ventes 19,3 Tailleurs 18,3 Manutentionnaires de produits textiles 15,9 Le manque de candidats ayant les compétences requises (74,9 ) et l expérience nécessaire (55,4 ) sont les principales embûches rencontrées lors du recrutement. Afin de contrer leurs difficultés de recrutement, les entreprises ont mis en place trois principales mesures, soit : Une offre de formation en entreprise aux nouveaux employés (59,2 ); L embauche de personnel plus âgé qu à l habitude (36,9 ); La formation et le développement des compétences du personnel actuel (31,2 ) ans 31, ans 27,4 Les perspectives d emplois : Selon EmploiQuébec, le recul de l emploi observé ces dernières années dans le secteur du textile devrait se poursuivre d ici 2014 ( et 314) mais à un rythme nettement inférieur 3. Des pertes additionnelles de emplois sont attendues entre 2010 et 2013 avec une légère reprise de l emploi à compter de Information sur le marché du travail (IMT), Le marché du travail et l emploi sectoriel au Québec , juillet Selon les estimations fournies par la Direction du développement des compétences et de l intervention sectorielle, Commission des partenaires du marché du travail, 7 septembre FORMATION ET DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES Entreprises ayant réalisé des activités de formation au cours des six derniers mois (2010) Principaux besoins de formation (2010) 55,2 Ventes et marketing 29,9 Supervision de personnel et gestion d équipes 22,8 Utilisation des nouvelles technologies de fabrication 22 Maîtrise des techniques de production textile 21,8 Informatique et commerce électronique 17,7 4 5

4 POURCENTAGE DE LA MASSE PORCENTAGE SALARIALE DE MASSE DÉPENSÉ SALARIALE AU COURS DÉPENSÉ DES AU DOUZE COURS DES DERNIERS DOUZE DERNIERS MOIS MOIS POUR LA FORMATION POUR ET LA LE FORMATION DÉVELOPPEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DU PERSONNEL, DU PERSONNEL QUÉBEC, 2010 QUÉBEC, à 3 : 39,6 Les entreprises du secteur du textile ont mis en place certaines pratiques innovantes au cours des dernières années : Des efforts accrus de communication et d encadrement auprès du personnel, notamment des communications plus régulières sur les orientations et objectifs de l entreprise (48,2 des répondants disent avoir mis en place une telle pratique); Une meilleure flexibilité des entreprises quant à l horaire de travail proposé, principalement des horaires flexibles ou variables (41,3 ) et des horaires d été (24 ); Une bonification des conditions de travail principalement par le biais d une banque de congés personnels (31,3 ) et ensuite de primes salariales (16,2 ). Moins de 1 : 47,2 Plus de 3 : 10,1 Ne sais pas / ne répond pas : 3,1 Activités de R&D intramuros et externes (2010) RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT Entreprises disposant d un budget R&D incluant les travaux confiés à l externe 77 Activités courantes de formation Cinq principaux thèmes sont privilégiés par les entreprises pour les activités courantes de formation : Santé et sécurité au travail (41,6 ); Qualité et amélioration continue (,8 ); Équité salariale (22,9 ); Maîtrise des techniques de production textile (22,9 ); Supervision de personnel et gestion d équipes (20,2 ). 25 La méthode de formation dite de compagnonnage (75,4 ) est la plus populaire, suivie des ateliers de formations en entreprises (32,4 ); La polyvalence et la productivité accrues du personnel20 ressortent comme étant les bénéfices majeurs associés à la formation pour les entreprises du secteur; Les besoins de formation des entreprises pour les prochaines années sont très variés Gestion BESOINS DE FORMATION ET DE DÉVELOPPEMENT DU PERSONNEL AU COURS DES PROCHAINES ANNÉES, QUÉBEC, ,3 9,2 Autres 17,7 Informatique et commerce électronique 21,8 Maîtrise des techniques de production textile 22 Utilisation des nouvelles technologies de fabrication 22,8 Supervision de personnel et gestion d équipes 24,8 Aucun besoin particulier 29,9 Ventes et marketing Entreprises disposant d un budget R&D y consacrant moins de 5 de leur chiffre d affaires annuel 61,3 Part du budget de R&D des entreprises allouée au développement de nouveaux produits 63,4 Recours à des partenaires externes parmi les entreprises disposant d un budget R&D 42,1 développement DURABLE Le contexte réglementaire actuel est favorable aux entreprises soucieuses de prendre un virage important en matière de développement durable. Il est aussi intéressant de constater que le développement durable ressort comme étant une priorité (très/assez important) pour la majorité (76,1 ) des entreprises sondées dans le cadre du présent diagnostic. ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE Parmi les principaux changements survenus dans l environnement économique de l industrie du textile, notons : La hausse du dollar canadien et l entrée de la Chine dans l Organisation mondiale du commerce (OMC); L abolition des quotas d importation depuis le 1 er janvier 2005 favorisant les pays à faibles coûts de production; L adoption en 2009 aux ÉtatsUnis du Buy American Act ayant mis à l écart pour un certain temps les manufacturiers canadiens souhaitant profiter des contrats gouvernementaux (aux niveaux fédéral et local)

5 PRINCIPAUX ATOUTS EN 2010 Les entreprises du secteur Les intervenants clefs de l industrie Des produits de qualité Une capacité à bien répondre aux exigences des clients Des produits de qualité Une grande flexibilité : une réponse rapide aux demandes des clients et des opérations de production pouvant s adapter rapidement à leurs spécifications. Une culture et une capacité à innover bien ancrées, bien que des efforts accrus restent à faire pour bon nombre d entreprises. Une capacité d adapter leurs produits selon les demandes changeantes du marché et des clients. DÉFIS MAJEURS EN 2010 Les entreprises du secteur Les intervenants clefs de l industrie Une pénurie de maind œuvre qualifiée Des prix peu compétitifs Le vieillissement de la maind œuvre Le développement de nouveaux marchés, notamment la recherche et l identification de clients potentiels à l échelle mondiale. Le recrutement de la maind œuvre qualifiée qui devient crucial dans un contexte d innovation et de développement de nouveaux marchés. La relève en entreprise tant au niveau de la gestion que du personnel en général (un défi jugé très comparable à l ensemble du secteur manufacturier). Le CSMO Textile sur la route pour vous! Vous œuvrez au sein d une entreprise du secteur textile et vous désirez nous faire connaître vos défis en gestion des ressources humaines et en formation? Obtenir un soutien pour mettre en place des outils de gestion, connaître les formations disponibles, obtenir des renseignements pertinents sur notre secteur? Élargir votre réseau de contacts textiles? Nous disposons d une expertise variée en ressources humaines et nos services sont gratuits. N hésitez pas à nous contacter! Nos services : Planification des besoins de maind œuvre Outils pratiques de gestion des ressources humaines Programmes d apprentissage en milieu de travail Organisation de visites industrielles Préparation de la relève Réseau provincial de RRH Textile Formation des compagnons (formateurs) et coaching Formation en contrôle qualité et autres formations Promotion du secteur textile et de ses carrières Avec l aide financière de :

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

Des milliers d emplois à l horizon

Des milliers d emplois à l horizon Des milliers d emplois à l horizon Journée annuelle d admission en formation professionnelle - 17 novembre 2010 Présentation o CSMO-Auto en quelques mots o Portrait de l industrie des services automobiles

Plus en détail

Ingénieurs et concepteurs en logiciel (CNP 2173)

Ingénieurs et concepteurs en logiciel (CNP 2173) Ingénieurs et concepteurs en logiciel (CNP 2173) Description de la profession Les ingénieurs et les concepteurs en logiciel sont regroupés sous le code 2173 de la Classification nationale des professions

Plus en détail

Décembre 2011. Nord-du-Québec

Décembre 2011. Nord-du-Québec Enquête sur les besoins de main-d œuvre et de formation des entreprises du secteur de l industrie de l information, de l industrie culturelle, des finances, des assurances, des services immobiliers et

Plus en détail

Le fonctionnement et l importance des agences de recrutement et de placement de personnel

Le fonctionnement et l importance des agences de recrutement et de placement de personnel Le fonctionnement et l importance des agences de recrutement et de placement de personnel Annexe technique à la Note économique sur les avantages d un marché du travail flexible Dans la Note économique

Plus en détail

Assembleurs et monteurs de matériel électronique (CNP 9523)

Assembleurs et monteurs de matériel électronique (CNP 9523) Assembleurs et monteurs de matériel électronique (CNP 9523) Description de la profession Les assembleurs et les monteurs de matériel électronique sont regroupés sous le code 9523 de la Classification nationale

Plus en détail

Électriciens industriels (CNP 7242)

Électriciens industriels (CNP 7242) Électriciens industriels (CNP 7242) Description de la profession Les électriciens industriels sont regroupés sous le code 7242 de la Classification nationale des professions (CNP). Cette profession correspond

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

Faits saillants sur les mesures fiscales annoncées par le ministre des Finances du Québec le 2 décembre 2014

Faits saillants sur les mesures fiscales annoncées par le ministre des Finances du Québec le 2 décembre 2014 Actualité juridique Faits saillants sur les mesures fiscales annoncées par le ministre des Finances du Québec le 2 décembre 2014 Décembre 2014 Fiscalité Le ministre des Finances du Québec, M. Carlos Leitão,

Plus en détail

Assembleurs et monteurs dans la fabrication de transformateurs et de moteurs électriques industriels (CNP 9525)

Assembleurs et monteurs dans la fabrication de transformateurs et de moteurs électriques industriels (CNP 9525) Assembleurs et monteurs dans la fabrication de transformateurs et de moteurs électriques industriels (CNP 9525) Description de la profession Les assembleurs et les monteurs dans la fabrication de transformateurs

Plus en détail

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL EMPLOI-QUÉBEC

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL EMPLOI-QUÉBEC EMPLOI-QUÉBEC LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL UNE QUALIFICATION OFFICIELLE UNE MAIN-D ŒUVRE COMPÉTENTE DU PERSONNEL EXPÉRIMENTÉ VALORISÉ UNE MEILLEURE PRODUCTIVITÉ UN PROGRAMME BRANCHÉ

Plus en détail

2007-9 23 novembre 2007

2007-9 23 novembre 2007 Mesures visant à soutenir le secteur manufacturier Le présent bulletin d information a pour but de rendre publiques les modalités d application du nouveau crédit d impôt remboursable pour la formation

Plus en détail

travail MRC Vaudreuil-Soulanges Recensement 2006 Présenté par Hubert Létourneau Le 28 janvier 2009

travail MRC Vaudreuil-Soulanges Recensement 2006 Présenté par Hubert Létourneau Le 28 janvier 2009 Lemarché du travail MRC Vaudreuil-Soulanges Recensement 2006 Présenté par Hubert Létourneau Le 28 janvier 2009 600, boul. Casavant Est, Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 7T2 450 773-7463 Plan de la présentation

Plus en détail

EMPLOI-QUÉBEC SERVICES AUX ENTREPRISES

EMPLOI-QUÉBEC SERVICES AUX ENTREPRISES EMPLOI-QUÉBEC SERVICES AUX ENTREPRISES recruter mobiliser former TABLE DES MATIÈRES 1 2 3 5 14 15 EMPLOI-QUÉBEC : SERVICES AUX ENTREPRISES PARTIE 1 SERVICES EN LIGNE SUR EMPLOIQUEBEC.GOUV.QC.CA n Trouver

Plus en détail

DIAGNOSTIC SECTORIEL DE LA MAIN-D ŒUVRE DU COMMERCE DE DÉTAIL AU QUÉBEC 2012-2015

DIAGNOSTIC SECTORIEL DE LA MAIN-D ŒUVRE DU COMMERCE DE DÉTAIL AU QUÉBEC 2012-2015 Pour vous éclairer dans le commerce de détail Comité sectoriel de main-d oeuvre du commerce de détail 550, rue Sherbrooke Ouest Bureau 590, tour Ouest Montréal (Québec) H3A 1B9 T 514 (1-888) 393-0222 C

Plus en détail

Rendement des entreprises et appartenance

Rendement des entreprises et appartenance Rendement des entreprises et appartenance 22 Les données sur le rendement des entreprises exploitées au Canada confirment la forte baisse des résultats concrets au dernier trimestre de 2008 et les années

Plus en détail

(Communiqué) Le soutien au financement par étudiant des collèges de l Ontario est le plus bas au pays

(Communiqué) Le soutien au financement par étudiant des collèges de l Ontario est le plus bas au pays (Communiqué) L insuffisance de financement chronique menace les collèges, les étudiants, les employeurs et l économie de l Ontario Le soutien au financement par étudiant des collèges de l Ontario est le

Plus en détail

DIAGNOSTIC SECTORIEL DE LA MAIN-D ŒUVRE DU COMMERCE DE DÉTAIL AU QUÉBEC 2008-2011

DIAGNOSTIC SECTORIEL DE LA MAIN-D ŒUVRE DU COMMERCE DE DÉTAIL AU QUÉBEC 2008-2011 DIAGNOSTIC SECTORIEL DE LA MAIN-D ŒUVRE DU COMMERCE DE DÉTAIL AU QUÉBEC 2008-2011 Portrait des régions administratives Image du secteur Profil des travailleurs Recrutement Élément de satisfaction Analyse

Plus en détail

Diagnostic de la maind œuvre. transport routier de personnes au Québec. Rapport final. Présenté à : Par :

Diagnostic de la maind œuvre. transport routier de personnes au Québec. Rapport final. Présenté à : Par : Diagnostic de la maind œuvre dans le secteur du transport routier de personnes au Québec Rapport final Présenté à : Par : Janvier 2012 Diagnostic de la main-d œuvre dans le secteur du transport routier

Plus en détail

Annuaire québécois des statistiques du travail

Annuaire québécois des statistiques du travail INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION Annuaire québécois des statistiques du travail Portrait des principaux indicateurs du marché et des conditions de travail, 2004-2014 Volume

Plus en détail

DIAGNOSTIC SECTORIEL. de la main-d œuvre dans le secteur des technologies de l information et des communications (TIC) au Québec

DIAGNOSTIC SECTORIEL. de la main-d œuvre dans le secteur des technologies de l information et des communications (TIC) au Québec DIAGNOSTIC SECTORIEL de la main-d œuvre dans le secteur des technologies de l information et des communications (TIC) au Québec ÉDITEUR TECHNOCompétences, le Comité sectoriel de main-d œuvre en technologies

Plus en détail

Soutenir sa croissance en misant sur ses compétences clés

Soutenir sa croissance en misant sur ses compétences clés C E R C L E C A N A D I E N D E M O N T R É A L - 27 avril 2015 François Olivier Président et chef de la direction TC Transcontinental Soutenir sa croissance en misant sur ses compétences clés Information

Plus en détail

L ENQUÊTE A ÉTÉ EFFECTUÉE DE JUIN À SEPTEMBRE 2013 UN RAPPORT DÉTAILLÉ SUR LES PRIORITÉS DES ENTREPRISES EN TIC

L ENQUÊTE A ÉTÉ EFFECTUÉE DE JUIN À SEPTEMBRE 2013 UN RAPPORT DÉTAILLÉ SUR LES PRIORITÉS DES ENTREPRISES EN TIC BAROMÈTRE DE COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES EN TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DES COMMUNICATIONS AU QUÉBEC L ENQUÊTE A ÉTÉ EFFECTUÉE DE JUIN À SEPTEMBRE 2013 UN RAPPORT DÉTAILLÉ SUR LES PRIORITÉS DES

Plus en détail

Perspectives économiques de la construction et de la rénovation en Amérique du Nord

Perspectives économiques de la construction et de la rénovation en Amérique du Nord Perspectives économiques de la construction et de la rénovation en Amérique du Nord Valorisation du bois Chaudière-Appalaches 11 février 215 Michel Vincent Ing.f., économiste Directeur services économiques

Plus en détail

P R É P A R E R L A V E N I R. Stratégie pancanadienne sur l éducation postsecondaire et la formation professionnelle

P R É P A R E R L A V E N I R. Stratégie pancanadienne sur l éducation postsecondaire et la formation professionnelle P R É P A R E R L A V E N I R Stratégie pancanadienne sur l éducation postsecondaire et la formation professionnelle JUILLET 2006 TABLE DES MATI È R E S Vision 1 Le Canada à la croisée des chemins 1 De

Plus en détail

MESURES FISCALES ANNONCÉES À L OCCASION DU POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC

MESURES FISCALES ANNONCÉES À L OCCASION DU POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC MESURES FISCALES ANNONCÉES À L OCCASION DU POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC Le présent bulletin d information vise à rendre publiques les mesures fiscales annoncées par le ministre

Plus en détail

Destination 20/20. Tableau de bord 2014

Destination 20/20. Tableau de bord 2014 Destination 20/20 Tableau de bord 2014 1 OBJECTIF 1 : Une expérience étudiante riche et inspirante 1.1 Appréciation de la qualité de l apprentissage au premier cycle 90% 75% % d étudiants de 1er cycle

Plus en détail

1. L importance stratégique de la GRH. 2. Les bonnes pratiques en GRH. 3. L organisation de la fonction RH. 4. Le besoin d expertise en GRH

1. L importance stratégique de la GRH. 2. Les bonnes pratiques en GRH. 3. L organisation de la fonction RH. 4. Le besoin d expertise en GRH François Poirier 1. L importance stratégique de la GRH 2. Les bonnes pratiques en GRH 3. L organisation de la fonction RH 4. Le besoin d expertise en GRH 2 L importance stratégique de la GRH 43,8 % (12

Plus en détail

Points de vue 2002 Contenu

Points de vue 2002 Contenu Points de vue 2002 Contenu Environ 1 200 gestionnaires et dirigeants syndicaux des secteurs et ont participé à l enquête Points de vue 2002. Cette enquête particulière est menée par le CSPC tous les deux

Plus en détail

LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES

LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES RESSOURCES HUMAINES UNE DÉMARCHE À PRIVILÉGIER Direction des mesures et des services Juin 2005 Remerciements Outre l équipe de la Direction des mesures et des services d Emploi-Québec,

Plus en détail

La population immigrante dans la région métropolitaine de Montréal

La population immigrante dans la région métropolitaine de Montréal Portraits démographiques La population immigrante dans la région métropolitaine de Montréal Division des affaires économiques et institutionnelles Mars 2010 République populaire de Chine Algérie Maroc

Plus en détail

Le Parlement jeunesse du Québec PARLEMENT JEUNESSE DU QUÉBEC 64 E LÉGISLATURE. Projet de loi n 1

Le Parlement jeunesse du Québec PARLEMENT JEUNESSE DU QUÉBEC 64 E LÉGISLATURE. Projet de loi n 1 Le Parlement jeunesse du Québec PARLEMENT JEUNESSE DU QUÉBEC 64 E LÉGISLATURE Projet de loi n 1 Loi sur la représentativité des sexes sur le marché du travail Présenté par Mme Jade Boivin Ministre du Travail

Plus en détail

PLAN DE RÉMUNÉRATION DES EMPLOYÉS AGRICOLES DE LA PRODUCTION PORCINE

PLAN DE RÉMUNÉRATION DES EMPLOYÉS AGRICOLES DE LA PRODUCTION PORCINE PLAN DE RÉMUNÉRATION DES EMPLOYÉS AGRICOLES DE LA PRODUCTION PORCINE Mars 2004 Ce document a été réalisé par le Comité sectoriel de main-d'œuvre de la production agricole grâce à la contribution financière

Plus en détail

L ÉVÉNEMENT CARRIÈRES

L ÉVÉNEMENT CARRIÈRES L ÉVÉNEMENT CARRIÈRES 2 SALONS DE L EMPLOI SOUS LE MÊME TOIT 2 000 VISITEURS 60 EXPOSANTS SÉLECTION DES VISITEURS Génie : finissants, diplômés en génie ou ingénieurs TI : finissants ou professionnels en

Plus en détail

Commerce électronique et impact économique

Commerce électronique et impact économique Commerce électronique et impact économique 11 juin 2015 En collaboration avec : Croissance des ventes au détail La valeur des ventes au détail 2013 (en milliards) 2014 (en milliards) Total des ventes au

Plus en détail

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Le maintien de très faibles taux d intérêt depuis la dernière récession incite les ménages canadiens à s endetter

Plus en détail

Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI)

Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI) Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI) Perspectives 2014 -Canada 2013 Robert Half Technology. Employeur offrant l équité en matière d emploi. La discussion d aujourd hui

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

Québec, 22 octobre 2015

Québec, 22 octobre 2015 Québec, 22 octobre 2015 Un contexte propice à une réforme fiscale Le contexte économique et fiscal La croissance économique potentielle est appelée à être plus modeste (Pourcentage de croissance du PIB)

Plus en détail

SECTEUR DE LA FINANCE ET DES ASSURANCES

SECTEUR DE LA FINANCE ET DES ASSURANCES DOCUMENT SYNTHÈSE DIAGNOSTIC DES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE SECTEUR DE LA FINANCE ET DES ASSURANCES PAGE 2 CONSEIL EMPLOI MÉTROPOLE DIAGNOSTIC DES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE CONSTATS ET FAITS SAILLANTS DÉFINITION

Plus en détail

La dette de consommation au Québec et au Canada

La dette de consommation au Québec et au Canada La dette de consommation au Québec et au Canada par : James O Connor Direction des statistiques sur les industries INTRODUCTION La croissance de l endettement à la consommation au Québec et au Canada entre

Plus en détail

MANIFESTE POUR UNE STRATÉGIE QUÉBÉCOISE DE L AGROALIMENTAIRE

MANIFESTE POUR UNE STRATÉGIE QUÉBÉCOISE DE L AGROALIMENTAIRE MANIFESTE POUR UNE STRATÉGIE QUÉBÉCOISE DE L AGROALIMENTAIRE Le 30 novembre 2015 Alors que la demande alimentaire est en forte croissance à l échelle de la planète, propulsée par le développement social

Plus en détail

5.6 Concertation pour l emploi

5.6 Concertation pour l emploi 5.6 Concertation pour l emploi Soutien à la gestion des ressources humaines 5.6 CONCERTATION POUR L EMPLOI 2012-07-12 Table des matières Section 4 : p. 2 sur 13 Table des matières RÉFÉRENCE Table des matières...

Plus en détail

Budget provincial 2015

Budget provincial 2015 Budget provincial 2015 Le 26 mars 2015, le gouvernement du Québec a déposé son budget 2015-2016. Parmi les nouvelles mesures annoncées, certaines pourraient avoir un impact sur les membres de l Association

Plus en détail

Contribution des Cégeps de la Capitale-Nationale au développement socio-économique régional

Contribution des Cégeps de la Capitale-Nationale au développement socio-économique régional Contribution des Cégeps de la Capitale-Nationale au développement socio-économique régional La formation continue et les services régionaux Notre mission Le portrait de l offre régionale les formations

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement Profil économique VILLE DE MONTRÉAL Arrondissement de Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles chômage mploi logement établissements d affaires localisation de l emploi revenus d emploi professions main-d

Plus en détail

MANUFACTURIER. Cahier de candidature. Date limite pour soumettre votre candidature : 21 novembre 2014, 12 h

MANUFACTURIER. Cahier de candidature. Date limite pour soumettre votre candidature : 21 novembre 2014, 12 h MANUFACTURIER Cahier de candidature Date limite pour soumettre votre candidature : 21 novembre 2014, 12 h - 2 - Les candidats éligibles au Fidéide Manufacturier sont des entreprises ayant un minimum de

Plus en détail

Réduction des droits de douane

Réduction des droits de douane Nos enjeux clés Les pages qui suivent fournissent des renseignements précis sur des enjeux importants que le CCCD mettra de l avant pendant les élections Réduction des droits de douane Réduction des frais

Plus en détail

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines NTRODUCTION La rémunération est une activité ayant un impact important sur la performance de l entreprise. Une gestion efficace de la rémunération permet de contrôler les coûts liés à la main-d œuvre,

Plus en détail

en Mauricie Transport et entreposage Répartition des établissements du secteur du transport et de l entreposage (LIC 2005)

en Mauricie Transport et entreposage Répartition des établissements du secteur du transport et de l entreposage (LIC 2005) Ce secteur comprend les établissements dont l activité principale consiste à fournir des services de transport de personnes et de marchandises, des services d entreposage des marchandises et des services

Plus en détail

Portrait régional de la rénovation au Québec 2010-2013

Portrait régional de la rénovation au Québec 2010-2013 Portrait régional de la rénovation au Québec 2010-2013 Table des matières Faits saillants... 5 1) La rénovation, une composante importante du secteur de l habitation... 8 Graphique 1 : Répartition des

Plus en détail

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF Le camping est une belle occasion de passer du temps en famille, de créer de beaux souvenirs qui dureront

Plus en détail

Étude comparative de l'industrie touristique canadienne :

Étude comparative de l'industrie touristique canadienne : Étude comparative de l'industrie touristique canadienne : Quel rang le tourisme occupe-t-il dans l économie canadienne? réalisée par : le Conference Board du Canada pour : la Commission canadienne du tourisme

Plus en détail

Qui conduit un taxi au Canada?

Qui conduit un taxi au Canada? Qui conduit un taxi au Canada? Li Xu Mars 2012 Recherche et Évaluation Les opinions exprimées dans le présent document sont ceux des auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles de Citoyenneté et

Plus en détail

Défis sur le marché du travail en Ontario : le point de vue d un employeur Josh Hjartarson

Défis sur le marché du travail en Ontario : le point de vue d un employeur Josh Hjartarson Défis sur le marché du travail en Ontario : le point de vue d un employeur Josh Hjartarson Vice-président aux politiques et aux relations gouvernementales Chambre de commerce de l Ontario Plan de la présentation

Plus en détail

AGENCE DE PROMOTION DE L INDUSTRIE ET DE L INNOVATION LES INDUSRIES DU TEXTILE ET D HABILLEMENT EN TUNISIE

AGENCE DE PROMOTION DE L INDUSTRIE ET DE L INNOVATION LES INDUSRIES DU TEXTILE ET D HABILLEMENT EN TUNISIE AGENCE DE PROMOTION DE L INDUSTRIE ET DE L INNOVATION LES INDUSRIES DU TEXTILE ET D HABILLEMENT EN TUNISIE ANNEE 2014 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 04 I. CARACTERISTIQUES GLOBALES DU SECTEUR 05 I.1 ENTREPRISES

Plus en détail

5.8 Mesure de formation de la main-d œuvre

5.8 Mesure de formation de la main-d œuvre 5.8 Mesure de formation de la main-d œuvre Section 2 : Modalités du volet entreprises 5.8 MESURE DE FORMATION DE LA MAIN-D ŒUVRE Mise à jour : 2013-11-20 Table des matières Section 2 : p. 2 sur 23 Table

Plus en détail

Analyse statistique 1993 à 1998

Analyse statistique 1993 à 1998 Technologies de l information et des communications (TIC) Analyse statistique 1993 à 1998 Juillet 2000 Secteur du spectre, des technologies de l information et des télécommunications Industrie Canada VISITEZ

Plus en détail

en Mauricie Aliments, boissons et tabac Répartition des établissements du secteur des aliments, des boissons et du tabac

en Mauricie Aliments, boissons et tabac Répartition des établissements du secteur des aliments, des boissons et du tabac Le sous-secteur de la fabrication d aliments comprend les établissements dont l activité principale est la production d aliments destinés à la consommation humaine ou animale. (89 % des entreprises du

Plus en détail

PRÉPARÉ PAR : RICHTER CONSEIL, 1 ER MARS 2004. TOUS DROITS RÉSERVÉS

PRÉPARÉ PAR : RICHTER CONSEIL, 1 ER MARS 2004. TOUS DROITS RÉSERVÉS LE VÊTEMENT AU CANADA : PERSPECTIVES D AVENIR ÉTUDE SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL : RAPPORT FINAL PRÉSENTÉ PAR : PRÉPARÉ PAR : RICHTER CONSEIL, 1 ER MARS 2004. TOUS DROITS RÉSERVÉS TABLE DES MATIÈRES PAGE Phase

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Portrait du marché du travail du secteur de la production agricole Région du Bas-Saint-Laurent

Portrait du marché du travail du secteur de la production agricole Région du Bas-Saint-Laurent Portrait du marché du travail du secteur de la production agricole Région du Bas-Saint-Laurent Le 15 août 2013 ISBN : 978-2-922731-61-3 (imprimé) ISBN : 978-2-911731-62-0 (PDF) Dépôt légal, 3 e trimestre

Plus en détail

Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014

Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014 Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014 Identification d Opportunités d EXportation Questionnement Si, aujourd hui, vous voulez savoir exactement : le

Plus en détail

de l effectif infirmier du Québec 2012-2013

de l effectif infirmier du Québec 2012-2013 Portrait sommaire de l effectif infirmier du Québec 2012-2013 ÉVOLUTION ET CARACTÉRISTIQUES DE L EFFECTIF INFIRMIER Inscription au Tableau de l OIIQ Le nombre de membres se maintient à plus de 72 000 Le

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA DOTATION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE RELATIVE À LA DOTATION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE RELATIVE À LA DOTATION DES RESSOURCES HUMAINES 1. ÉNONCÉ DE LA POLITIQUE La présente politique a pour but de définir le cadre général relatif au processus de recrutement et d embauche du personnel

Plus en détail

La saisonnalité de l emploi au. Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011

La saisonnalité de l emploi au. Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011 La saisonnalité de l emploi au Québec Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011 Plan de la présentation: Définition Mesure, causes et conséquences Certaines

Plus en détail

Sommaire du diagnostic sectoriel. Portrait de l industrie de la métallurgie au Québec 2013-2015

Sommaire du diagnostic sectoriel. Portrait de l industrie de la métallurgie au Québec 2013-2015 Portrait de l industrie de la métallurgie au Québec 13-1 www.metallurgie.ca Portrait de l industrie de la métallurgie au Québec 13-1 1 TABLE DES MATIÈRES MOT DES CO-PRÉSIDENTS...3 I. DIAGNOSTIC SECTORIEL...4

Plus en détail

Conférence ALINE GRENIER, AGR. ET PIERRE MASSIE PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL (PAMT)

Conférence ALINE GRENIER, AGR. ET PIERRE MASSIE PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL (PAMT) Conférence ALINE GRENIER, AGR. ET PIERRE MASSIE PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL (PAMT) 38 Programme d apprentissage en milieu de travail (PAMT) ALINE GRENIER ET PIERRE MASSIE POURQUOI LE

Plus en détail

Faits saillants du budget 2015-2016 du Québec

Faits saillants du budget 2015-2016 du Québec Faits saillants du budget 2015-2016 du Québec Le 26 mars 2015 N o 2015-13 Aujourd hui, le ministre des Finances et de l Économie du Québec, M. Carlos Leitão, a déposé le budget 2015-2016. Ce budget indique

Plus en détail

Fiche entreprise : E12

Fiche entreprise : E12 Fiche entreprise : E12 FONCTION ET CARACTÉRISTIQUES / PERSONNE INTERVIEWÉE La personne interviewée a une formation en génie mécanique et agit à titre de directrice de la production, ce qui inclut la responsabilité

Plus en détail

FONDS DE DÉVELOPPEMENT ET DE RECONNAISSANCE DES COMPÉTENCES DE LA MAIN-D ŒUVRE

FONDS DE DÉVELOPPEMENT ET DE RECONNAISSANCE DES COMPÉTENCES DE LA MAIN-D ŒUVRE FONDS DE DÉVELOPPEMENT ET DE RECONNAISSANCE DES COMPÉTENCES DE LA MAIN-D ŒUVRE PROGRAMMES DE SUBVENTION 2012-2013 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 4 1 2 3 SOUTIEN AUX PROMOTEURS COLLECTIFS POUR LE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

La gestion de la migration de la œuvre au Canada

La gestion de la migration de la œuvre au Canada La gestion de la migration de la main-d œ œuvre au Canada Atelier d envergure internationale sur la mobilité de la main-d œuvre mondiale en tant que catalyseur du développement Les Linklater Octobre 2007

Plus en détail

CONFIANCE DANS L INDUSTRIE AGRO-

CONFIANCE DANS L INDUSTRIE AGRO- CONFIANCE DANS L INDUSTRIE AGRO- ALIMENTAIRE AU QUÉBEC RÉSULTATS D UNE CONSULTATION DES ACTEURS DU SECTEUR AGROALIMENTAIRE AU SUJET DE LEUR CONFIANCE ENVERS LEURS PERSPECTIVES FUTURES Préparé pour l Union

Plus en détail

FONDS DE DÉVELOPPEMENT ET DE RECONNAISSANCE DES COMPÉTENCES DE LA MAIN-D ŒUVRE

FONDS DE DÉVELOPPEMENT ET DE RECONNAISSANCE DES COMPÉTENCES DE LA MAIN-D ŒUVRE FONDS DE DÉVELOPPEMENT ET DE RECONNAISSANCE DES COMPÉTENCES DE LA MAIN-D ŒUVRE La formation, c est un investissement. PROGRAMMES DE SUBVENTION 2015-2016 RÉDACTION Direction du soutien au développement

Plus en détail

Corps professoral en transformation?

Corps professoral en transformation? JANVIER 2010 VOL 12 NO 1 Répartition par âge Sous-représentation & sous-rémunération des femmes Professeur(e)s autochtones ou appartenant à une minorité visible Conclusion Corps professoral en transformation?

Plus en détail

Un crédit d impôt pour l avenir du Québec

Un crédit d impôt pour l avenir du Québec Un crédit d impôt pour l avenir du Québec Mémoire présenté à la Commission d examen sur la fiscalité québécoise Par l Association canadienne de l enseignement coopératif, comité Québec (ACDEC-Québec) En

Plus en détail

Info-commerce : Incertitude économique mondiale

Info-commerce : Incertitude économique mondiale Info-commerce : Incertitude économique mondiale avril 2012 Panel de recherche d EDC Résultats du sondage de février 2012 Faits saillants Même si les É.-U. restent une importante destination commerciale,

Plus en détail

Budget du Québec de juin 2014 Faits saillants

Budget du Québec de juin 2014 Faits saillants des Services fiscaux Numéro 2014-26F Budget du Québec de juin 2014 Faits saillants Le 4 juin 2014 En bref Le ministre des Finances, M. Carlos Leitao, a présenté aujourd'hui, le 4 juin 2014, le budget 2014-2015

Plus en détail

Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à :

Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à : Réalités des jeunes sur le marché du travail en 2005 TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à : Institut de la statistique

Plus en détail

MARCHÉ DE L EMPLOI. Chef de chantier - Conducteur de travaux. Un ZOOM sur les métiers. Description et conditions de travail.

MARCHÉ DE L EMPLOI. Chef de chantier - Conducteur de travaux. Un ZOOM sur les métiers. Description et conditions de travail. MARCHÉ DE L EMPLOI ANALYSE SEPTEMBRE 2013 Un ZOOM sur les métiers Chef de chantier - Conducteur de travaux Dans le cadre du Plan Marshall 2.vert, Plan stratégique transversal pour la Wallonie, le Forem

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

CREER ET DEVELOPPER SON ACTIVITE EN PORTAGE SALARIAL L ENTREPRISE AUTREMENT!

CREER ET DEVELOPPER SON ACTIVITE EN PORTAGE SALARIAL L ENTREPRISE AUTREMENT! CREER ET DEVELOPPER SON ACTIVITE EN PORTAGE SALARIAL L ENTREPRISE AUTREMENT! SOMMAIRE Définition du portage salarial Une activité bordée par la loi Qui est concerné par le portage salarial Les atouts pour

Plus en détail

EXEMPLES DE POSTES AFFAIRES INTERNATIONALES

EXEMPLES DE POSTES AFFAIRES INTERNATIONALES EXEMPLES DE POSTES AFFAIRES INTERNATIONALES Où trouver les stages : dans les différents ONG qui font affaire avec l ACDI, le MAE, le DRHC et d autres instances gouvernementales et qui vont offrir des stages

Plus en détail

CALENDRIER 2015-2016 Ateliers et conférences

CALENDRIER 2015-2016 Ateliers et conférences ACTIVITÉS À VENIR Dernière mise à jour : le 1 er juin 2015 Atelier Date Région Positionnement d une entreprise : Comment se démarquer de ses concurrents Gestion du temps et des priorités : Comment faire

Plus en détail

Développement économique Innovation Exportation. L industrie manufacturière québécoise du meuble de bureau : des marchés et des tendances à exploiter

Développement économique Innovation Exportation. L industrie manufacturière québécoise du meuble de bureau : des marchés et des tendances à exploiter Développement économique Innovation Exportation L industrie manufacturière québécoise du meuble de bureau : Un aperçu de l industrie Les activités économiques de l industrie manufacturière du meuble sont

Plus en détail

Information-conseil remis avec le rapport personnalisé du coffre à outils de gestion d atelier

Information-conseil remis avec le rapport personnalisé du coffre à outils de gestion d atelier Information-conseil remis avec le rapport personnalisé du coffre à outils de gestion d atelier 30 conseils pratiques : 1. Explorer la possibilité d effectuer la prise de rendez-vous à l'aide d'un système

Plus en détail

Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011»

Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011» Résumé : «Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre du secteur des technologies de l information et des communications 2011» (Étude préparée par Raymond Chabot Grant Thornton) Faits: Le PIB généré par le

Plus en détail

Diagnostic industriel et de main-d œuvre en environnement Sommaire exécutif

Diagnostic industriel et de main-d œuvre en environnement Sommaire exécutif Diagnostic industriel et de main-d œuvre en environnement Sommaire exécutif Mars 2013 Éditeur : Dominique Dodier, Directrice générale, EnviroCompétences Coordination du projet : Stéphanie Trudelle, Directrice

Plus en détail

PORTRAIT DIAGNOSTIQUE DE LA MAURICIE

PORTRAIT DIAGNOSTIQUE DE LA MAURICIE PLAN QUINQUENNAL DE DÉVELOPPEMENT (PQD) RÉGIONAL DE LA MAURICIE 2015-2020 PORTRAIT DIAGNOSTIQUE DE LA MAURICIE Projet n o 141-15149-00 Préparé pour : Conférence régionale des élus de la Mauricie Date :

Plus en détail

Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal. Rapport final

Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal. Rapport final Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal Rapport final 29 juillet 2015 1 Estimation du nombre d emplois de la filière éolienne dans la région de Montréal Sommaire

Plus en détail

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE 11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE CHINOISE Chine Principaux indicateurs, 2014 Population (en millions) 1 367,8 PIB (en G$ US courants) 10 380,4 PIB par habitant (en $ US courants) 7 589,0

Plus en détail

La régulation de la main-d œuvre et des conditions de travail dans l industrie de la construction au Québec : un résumé des principaux mécanismes

La régulation de la main-d œuvre et des conditions de travail dans l industrie de la construction au Québec : un résumé des principaux mécanismes La régulation de la main-d œuvre et des conditions de travail dans l industrie de la construction au Québec : un résumé des principaux mécanismes Document préparé à l intention du Chantier sur la saisonnalité

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

---------------- MANDAT D AUDIT ----------------

---------------- MANDAT D AUDIT ---------------- ---------------- MANDAT D AUDIT ---------------- UNE MISSION D AUDIT, UN PARTENAIRE DANS VOS PROJETS. EN EFFET, DES ÉTATS FINANCIERS AUDITÉS AMÉLIORENT SIGNIFICATIVEMENT LE NIVEAU DE CRÉDIBILITÉ DE L IN-

Plus en détail

L agriculture canadienne et les négociations du commerce international. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière

L agriculture canadienne et les négociations du commerce international. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière L agriculture canadienne et les négociations du commerce international Symposium sur les perspectives de l industrie laitière 16 mai 2013 Plan Le secteur agricole canadien et le commerce international

Plus en détail

Focus: France. Grant Thornton International Business Report 2014

Focus: France. Grant Thornton International Business Report 2014 Focus: France Grant Thornton International Business Report 2014 Focus: France 300 Introduction entretiens menés auprès de chefs d entreprises Avec 66 millions d habitants et un PIB culminant à 2 600 milliards

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail