portrait et évolution du secteur de l industrie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "portrait et évolution du secteur de l industrie"

Transcription

1 portrait et évolution du secteur de l industrie textile QuébéCoise 324 en bref Nombres d employés USINES TEXTILES» Nous vous présentons le nouveau portrait de l industrie textile tiré de notre Diagnostic sectoriel provincial, publié en novembre 2010*. Ce sont quelque 80 entreprises et intervenants clefs de notre secteur qui y ont participé. Le secteur textile québécois a connu de nombreux 45,9 changements au cours de la dernière décennie. Bien qu il soit encore en mutation, de 324nouvelles opportunités de marchés ont vu le jour, particulièrement les textiles à usage technique et à valeur ajoutée qui présentent un fort potentiel pour 11 le à Québec. 20 Vous trouverez la version complète de ce diagnostic au TRICOTAGE DE VÊTEMENTS» SCIAN 3151 Bonne lecture! Taille d entreprise par nombre d employés Entreprises (2009) 525 Emplois totaux,, 314 et 3151 (2010) RÉPARTITION 50 à DU 99 NOMBRE 62 D EMPLOIS SELON LA TAILLE DES ENTREPRISES, QUÉBEC, 2009** Nombres d employés USINES TEXTILES» 100 SCIAN à , TAILLE ET STRUCTURE DE L INDUSTRIE , , emplois emplois emplois à Comprend les usines de : fibres, filés et fils, tissus étroits et broderies Schiffli, tricots, finissage, revêtement de tissus. Taille d entreprise par nombre d employés Comprend les usines de : tapis et carpettes, rideaux et linge de maison, sacs en textile et grosse toile, tous les autres produits textiles. TRICOTAGE DE VÊTEMENTS 2 239» SCIAN 3151 TRICOTAGE DE VÊTEMENTS» SCIAN et , * à 20 Le diagnostic sectoriel de maind œuvre de l industrie textile 50 du à 99 Québec 62 a été réalisé par la firme ST marketing. ** La répartition du nombre d emplois selon la taille des entreprises a été faite avec les données de 2009 car les données de 2010 ne nous permettaient pas de le faire, ce qui explique la différence entre le nombre des emplois 100 totaux. à et emplois Comprend les usines de : bas et chaussettes, autres tricotages de vêtements

2 RÉPARTITION DES ENTREPRISES SELON LA RÉGION ADMINISTRATIVE, QUÉBEC, 2009 IMPORTATIONS EXPORTATIONS Montréal Autres 41,1 4,6 15,2 Montérégie PORTUGAL ISRAËL ÉGYPTE PAKISTAN BANGLADESH COLOMBIE ALLEMAGNE BELGIQUE CHINE JAPON Mauricie Saguenay LacStJean Laval 2,1 2,1 Estrie 3,6 Commerce international (2009) 4 Laurentides 4,2 Exportations 523 M$ IMportations 1,4 G$ Balance commerciale 4,4 Lanaudière 4,8 6,7 ChaudièreAppalaches 7,2 CentreduQuébec (900 M$) CapitaleNationale Les importations de l industrie québécoise du textile se situent à 1,4 G$ en 2009 et proviennent principalement des ÉtatsUnis et de la Chine (529,7 M$). Depuis 2005, les importations totales sont également en baisse, à raison de 2,7 par année. Les nombreuses fermetures d usines au Québec ces dernières années pourraient expliquer en partie ce recul des importations. La présence de certains pays se fait de plus en plus grandissante parmi les importations du Québec depuis 2002, soit : Israël pour le groupe des usines textiles (); Mais surtout, l Inde, le Pakistan, le Bangladesh, l Égypte et le Portugal pour le groupe des usines de produits textiles (). BRÉSIL AUSTRALIE AUSTRALIE En 2009, les exportations des entreprises québécoises du secteur du textile s élèvent à 523 M$ et sont principalement destinées aux ÉtatsUnis (366,5 M$). Les exportations totales de l industrie représentent près du tiers (28,7 ) des revenus générés par l industrie (1,8 G$ en 2008). Malgré la baisse importante des exportations de l industrie du textile observée ces dernières années, certains marchés d exportation sont tout de même en forte croissance depuis 2002, soit : La Chine, le Brésil, la Colombie et l Australie pour le groupe des usines textiles (); L Allemagne, le Japon, la Belgique et l Australie pour le groupe des usines de produits textiles (). PRINCIPAUX MARCHÉS REPRÉSENTÉS PARMI LA CLIENTÈLE ACTUELLE DES ENTREPRISES DU SECTEUR, QUÉBEC, Autres marchés Autres marchés Équipements pour le sport et les loisirs Équipements pour le sport et les loisirs Vêtements et chaussures Vêtements et chaussures Construction et bâtiment Construction et bâtiment Ameublement et revêtement de sol Ameublement et revêtement de sol Transport Transport Équipement de protection individuel 20 Équipement de protection individuel Filtration, électronique et autres matériels Filtration, industriels électronique et autres matériels industriels Hygiène et médical Hygiène et médical Agriculture, horticulture 10 Agriculture, horticulture Emballages Emballages Environnement Environnement ,2 5 8, ,2 9,7 8,3 19,4 19,4 12,6 12,4 12,6 12,4 9,7 24,6 24,6 47,1,5,5 28,9 28,9 47,1 Au chapitre de la rentabilité, l industrie du textile génère des profits nets totaux de 174 M$ en 2008, ce qui représente 10,2 de ses revenus totaux 1. Cette performance se compare avantageusement à l ensemble du secteur de la fabrication au Québec (profits nets de 7,2 en 2008). Les entreprises ayant des activités en lien avec les textiles à usage technique (TUT) et autres textiles à valeur ajoutée (ATVA) : En 2007, 126 entreprises sont impliquées dans ces activités incluant les autres textiles à valeur ajoutée (ATVA); Selon l enquête réalisée dans le cadre du présent diagnostic, moins d une entreprise sur cinq (17,2 ) est impliquée en 2010 dans la fabrication des TUT et/ou ATVA 2 ; La fabrictation des TUT et/ou ATVA représente un marché mondial estimé à 127,3 G$ en 2010; Parmi les différents segments de marché des TUT (2008), les applications liées aux équipements de protection (PROTECH), au transport (MOBILETECH) et à la filtration, à l électronique et aux autres matériaux industriels (INDUSTECH) présentent le plus fort potentiel de croissance au Canada. 1 Il s agit ici d une estimation basée sur le ratio entre les profits totaux et les revenus totaux de l industrie en 2008 excluant le secteur du tricotage de vêtement (SCIAN 3151). 2 Ce résultat inclut également les entreprises du secteur du tricotage de vêtements (SCIAN 3151). La catégorie des tissus imprégnés, enduits recouverts ou stratifiés et articles textiles techniques contribue fortement aux exportations de l industrie québécoise en 2009 (128,7 M$ au total). Ces activités d exportation aux ÉtatsUnis sont d ailleurs en forte croissance depuis 2002 (hausse de 12,8 ). ACTIVITÉS MANUFACTURIÈRES Rentabilité (2008)* Profits nets des entreprises 174 M$ Pourcentage de profits nets 10,2 Entreprises impliquées dans les textiles à usage technique et autres textiles à valeur ajoutée (2007)* Entreprises impliquées dans les textiles à usage technique et/ou autres textiles à valeur ajoutée (2010) Entreprises confiant une partie de leur volume de production en soustraitance (2010) (dans la plupart des cas, moins de 25 de leur volume de production) ,2 50,5 * Note : excluant le secteur du tricotage de vêtements (SCIAN 3151) Géotextile, génie civil 2,6 2 Géotextile, génie civil 2,

3 Maind œuvre et pratiques de gestion des ressources humaines Défis et préoccupations majeurs en ressources humaines PROFIL DE LA MAIND ŒUVRE Emploi à temps plein* 93,6 Scolarité des personnes en emploi (2006) RÉPARTITION DES PERSONNES EN EMPLOI HOMMES FEMMES SELON LE SEXE, QUÉBEC, 2006 Les entreprises du secteur se disent particulièrement préoccupées par le recrutement de personnel qualifié (73 ). Appelées à se prononcer sur l importance perçue de certains défis en ressources humaines, la majorité des entreprises du secteur juge également «très importantes» les préoccupations suivantes : Diplôme d études secondaires 29,3 Diplôme d études professionnelles, d apprenti ou d une école de métiers 15,1 Diplôme d un collège, d un cégep, etc. 12,2 HOMMES FEMMES La rétention et la fidélisation du personnel clef (63,8 des répondants sont de cet avis); Le développement des compétences du personnel en vue de le rendre plus polyvalent (53 ); La formation et le développement des compétences du personnel en général (52,2 ). Entreprises employant des personnes nées à l extérieur du Canada (2010) 10,3 des emplois actuels RÉPARTITION DES PERSONNES EN EMPLOIS SELON RÉPARTITION L ÂGE, DES PERSONNES QUÉBEC, 2006 EN EMPLOI 55 ans et + 19,6 SELON L ÂGE, QUÉBEC, ans 4,9 Diplôme universitaire 9,5 Aucun certificat ou diplôme 32,9 SCIAN ans 15,4 39,7 Entreprises comptant du personnel syndiqué (2010) 22,6 Salaires moyens (2008) *Note : excluant le secteur du tricotage de vêtements (SCIAN 3151) Travailleurs de la production $ Autres travailleurs (cadres, personnel administratif, etc.) $ SCIAN ,4 34,6 65,4 34,6 54,9 45,1 54,9 35,4 45,1 64,6 35,4 64,6 56,5 43,5 56,5 43,5 RECRUTEMENT Entreprises en mode de recrutement au cours des six derniers mois (2010) Principaux postes à combler par les entreprises (2010) Activités de recrutement 73,4 Opérateurs de machines à coudre industrielles 53,6 Personnel de production en général 27,6 Représentants des ventes 19,3 Tailleurs 18,3 Manutentionnaires de produits textiles 15,9 Le manque de candidats ayant les compétences requises (74,9 ) et l expérience nécessaire (55,4 ) sont les principales embûches rencontrées lors du recrutement. Afin de contrer leurs difficultés de recrutement, les entreprises ont mis en place trois principales mesures, soit : Une offre de formation en entreprise aux nouveaux employés (59,2 ); L embauche de personnel plus âgé qu à l habitude (36,9 ); La formation et le développement des compétences du personnel actuel (31,2 ) ans 31, ans 27,4 Les perspectives d emplois : Selon EmploiQuébec, le recul de l emploi observé ces dernières années dans le secteur du textile devrait se poursuivre d ici 2014 ( et 314) mais à un rythme nettement inférieur 3. Des pertes additionnelles de emplois sont attendues entre 2010 et 2013 avec une légère reprise de l emploi à compter de Information sur le marché du travail (IMT), Le marché du travail et l emploi sectoriel au Québec , juillet Selon les estimations fournies par la Direction du développement des compétences et de l intervention sectorielle, Commission des partenaires du marché du travail, 7 septembre FORMATION ET DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES Entreprises ayant réalisé des activités de formation au cours des six derniers mois (2010) Principaux besoins de formation (2010) 55,2 Ventes et marketing 29,9 Supervision de personnel et gestion d équipes 22,8 Utilisation des nouvelles technologies de fabrication 22 Maîtrise des techniques de production textile 21,8 Informatique et commerce électronique 17,7 4 5

4 POURCENTAGE DE LA MASSE PORCENTAGE SALARIALE DE MASSE DÉPENSÉ SALARIALE AU COURS DÉPENSÉ DES AU DOUZE COURS DES DERNIERS DOUZE DERNIERS MOIS MOIS POUR LA FORMATION POUR ET LA LE FORMATION DÉVELOPPEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DU PERSONNEL, DU PERSONNEL QUÉBEC, 2010 QUÉBEC, à 3 : 39,6 Les entreprises du secteur du textile ont mis en place certaines pratiques innovantes au cours des dernières années : Des efforts accrus de communication et d encadrement auprès du personnel, notamment des communications plus régulières sur les orientations et objectifs de l entreprise (48,2 des répondants disent avoir mis en place une telle pratique); Une meilleure flexibilité des entreprises quant à l horaire de travail proposé, principalement des horaires flexibles ou variables (41,3 ) et des horaires d été (24 ); Une bonification des conditions de travail principalement par le biais d une banque de congés personnels (31,3 ) et ensuite de primes salariales (16,2 ). Moins de 1 : 47,2 Plus de 3 : 10,1 Ne sais pas / ne répond pas : 3,1 Activités de R&D intramuros et externes (2010) RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT Entreprises disposant d un budget R&D incluant les travaux confiés à l externe 77 Activités courantes de formation Cinq principaux thèmes sont privilégiés par les entreprises pour les activités courantes de formation : Santé et sécurité au travail (41,6 ); Qualité et amélioration continue (,8 ); Équité salariale (22,9 ); Maîtrise des techniques de production textile (22,9 ); Supervision de personnel et gestion d équipes (20,2 ). 25 La méthode de formation dite de compagnonnage (75,4 ) est la plus populaire, suivie des ateliers de formations en entreprises (32,4 ); La polyvalence et la productivité accrues du personnel20 ressortent comme étant les bénéfices majeurs associés à la formation pour les entreprises du secteur; Les besoins de formation des entreprises pour les prochaines années sont très variés Gestion BESOINS DE FORMATION ET DE DÉVELOPPEMENT DU PERSONNEL AU COURS DES PROCHAINES ANNÉES, QUÉBEC, ,3 9,2 Autres 17,7 Informatique et commerce électronique 21,8 Maîtrise des techniques de production textile 22 Utilisation des nouvelles technologies de fabrication 22,8 Supervision de personnel et gestion d équipes 24,8 Aucun besoin particulier 29,9 Ventes et marketing Entreprises disposant d un budget R&D y consacrant moins de 5 de leur chiffre d affaires annuel 61,3 Part du budget de R&D des entreprises allouée au développement de nouveaux produits 63,4 Recours à des partenaires externes parmi les entreprises disposant d un budget R&D 42,1 développement DURABLE Le contexte réglementaire actuel est favorable aux entreprises soucieuses de prendre un virage important en matière de développement durable. Il est aussi intéressant de constater que le développement durable ressort comme étant une priorité (très/assez important) pour la majorité (76,1 ) des entreprises sondées dans le cadre du présent diagnostic. ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE Parmi les principaux changements survenus dans l environnement économique de l industrie du textile, notons : La hausse du dollar canadien et l entrée de la Chine dans l Organisation mondiale du commerce (OMC); L abolition des quotas d importation depuis le 1 er janvier 2005 favorisant les pays à faibles coûts de production; L adoption en 2009 aux ÉtatsUnis du Buy American Act ayant mis à l écart pour un certain temps les manufacturiers canadiens souhaitant profiter des contrats gouvernementaux (aux niveaux fédéral et local)

5 PRINCIPAUX ATOUTS EN 2010 Les entreprises du secteur Les intervenants clefs de l industrie Des produits de qualité Une capacité à bien répondre aux exigences des clients Des produits de qualité Une grande flexibilité : une réponse rapide aux demandes des clients et des opérations de production pouvant s adapter rapidement à leurs spécifications. Une culture et une capacité à innover bien ancrées, bien que des efforts accrus restent à faire pour bon nombre d entreprises. Une capacité d adapter leurs produits selon les demandes changeantes du marché et des clients. DÉFIS MAJEURS EN 2010 Les entreprises du secteur Les intervenants clefs de l industrie Une pénurie de maind œuvre qualifiée Des prix peu compétitifs Le vieillissement de la maind œuvre Le développement de nouveaux marchés, notamment la recherche et l identification de clients potentiels à l échelle mondiale. Le recrutement de la maind œuvre qualifiée qui devient crucial dans un contexte d innovation et de développement de nouveaux marchés. La relève en entreprise tant au niveau de la gestion que du personnel en général (un défi jugé très comparable à l ensemble du secteur manufacturier). Le CSMO Textile sur la route pour vous! Vous œuvrez au sein d une entreprise du secteur textile et vous désirez nous faire connaître vos défis en gestion des ressources humaines et en formation? Obtenir un soutien pour mettre en place des outils de gestion, connaître les formations disponibles, obtenir des renseignements pertinents sur notre secteur? Élargir votre réseau de contacts textiles? Nous disposons d une expertise variée en ressources humaines et nos services sont gratuits. N hésitez pas à nous contacter! Nos services : Planification des besoins de maind œuvre Outils pratiques de gestion des ressources humaines Programmes d apprentissage en milieu de travail Organisation de visites industrielles Préparation de la relève Réseau provincial de RRH Textile Formation des compagnons (formateurs) et coaching Formation en contrôle qualité et autres formations Promotion du secteur textile et de ses carrières Avec l aide financière de :

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR Taille et structure de l industrie Livraisons et commerce international Production Ressources humaines Recherche et développement Développement durable PRINCIPALES

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE RECRUTEMENT ET L EMPLOI AU QUÉBEC (EREQ)

ENQUÊTE SUR LE RECRUTEMENT ET L EMPLOI AU QUÉBEC (EREQ) EMPLOI-QUÉBEC ENQUÊTE SUR LE RECRUTEMENT ET L EMPLOI AU QUÉBEC (EREQ) RAPPORT ANALYTIQUE VOLUME 12 ENQUÊTE 2012 SUR LES DONNÉES DE 2011 Ce document a été préparé par la Direction de l analyse et de l information

Plus en détail

Dévoilement des prévisions et des enjeux de l emploi dans le commerce de détail 2012-2015 Patricia Lapierre, MBA Directrice générale Détail Québec

Dévoilement des prévisions et des enjeux de l emploi dans le commerce de détail 2012-2015 Patricia Lapierre, MBA Directrice générale Détail Québec Dévoilement des prévisions et des enjeux de l emploi dans le commerce de détail 2012-2015 Patricia Lapierre, MBA Directrice générale Détail Québec Pour vous éclairer dans le commerce de détail Manuel Champagne,

Plus en détail

Machiniste (CNP 7231)

Machiniste (CNP 7231) Machiniste (CNP 7231) Description de la profession Les machinistes sont regroupés sous le code 7231 de la Classification nationale des professions (CNP). Cette profession correspond au niveau de compétence

Plus en détail

Technologues et techniciens en génie industriel et en génie de fabrication (CNP 2233)

Technologues et techniciens en génie industriel et en génie de fabrication (CNP 2233) Technologues et techniciens en génie industriel et en génie de fabrication (CNP 2233) Description de la profession Les technologues et les techniciens en génie industriel et en génie de fabrication sont

Plus en détail

Transformation alimentaire

Transformation alimentaire Le secteur de la transformation alimentaire Selon les données du ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation (MAPAQ), le secteur de la transformation alimentaire compte quelque 2 100

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

II. Abréviations Ing = Ingénieurs industriels Ir = Ingénieurs civils et Bio-ingénieurs Ir Civil = Ingénieurs civils Bio Ir = Bio-ingénieurs

II. Abréviations Ing = Ingénieurs industriels Ir = Ingénieurs civils et Bio-ingénieurs Ir Civil = Ingénieurs civils Bio Ir = Bio-ingénieurs Enquête sur les revenus professionnels des ingénieurs. Edition 2014. I. Introduction Cette enquête vise tous les ingénieurs civils, bio-ingénieurs et ingénieurs industriels, employés dans le secteur public

Plus en détail

Résultats Enquête de main-d œuvre 2009. Joanne Cocco Analyste Montréal International

Résultats Enquête de main-d œuvre 2009. Joanne Cocco Analyste Montréal International Résultats Enquête de main-d œuvre 2009 Joanne Cocco Analyste Montréal International Profil des répondants par secteur Profil des répondants par taille d entreprises 1. 61 % des entreprises en biotech sont

Plus en détail

Mécanicien industriel (CNP 7311)

Mécanicien industriel (CNP 7311) Mécanicien industriel (CNP 7311) Description de la profession Les mécaniciens industriels sont regroupés sous le code 7311 de la Classification nationale des professions (CNP). Cette profession correspond

Plus en détail

Représentants des ventes commerce de gros (non-technique) (CNP 6411)

Représentants des ventes commerce de gros (non-technique) (CNP 6411) Représentants des ventes commerce de gros (non-technique) (CNP 6411) Description de la profession Les représentants des ventes - commerce de gros (non-technique) sont regroupés sous le code 6411 de la

Plus en détail

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis 1 Axes prioritaires d interventions économiques de la Chambre de commerce de Lévis Préambule Regroupant près de 140 000 habitants et plus de 65 000 travailleurs, le territoire de la Ville de Lévis profite

Plus en détail

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada

Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Perspective sur les nouveaux entrepreneurs au Canada Au cours des deux dernières années, on a vu naître plus de 25 000 PME un chiffre impressionnant si l on tient compte de la vigueur du marché du travail.

Plus en détail

BUDGET PROVINCIAL 2016

BUDGET PROVINCIAL 2016 BUDGET PROVINCIAL 2016 MESURES IMPACTANT L INDUSTRIE DE LA FABRICATION DE MEUBLES Le gouvernement du Québec a déposé le 17 mars dernier son budget 2016-2017. La lecture du Plan économique du Québec a permis

Plus en détail

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines NTRODUCTION En raison notamment des prochains départs massifs à la retraite et de la disponibilité restreinte d une main-d œuvre qualifiée, il devient essentiel pour les entreprises du secteur du caoutchouc

Plus en détail

COMITÉ SECTORIEL DE MAIN-D ŒUVRE : PlastiCompétences PLAN D ACTION ANNUEL 2015-2016

COMITÉ SECTORIEL DE MAIN-D ŒUVRE : PlastiCompétences PLAN D ACTION ANNUEL 2015-2016 COMITÉ SECTORIEL DE MAIN-D ŒUVRE : PlastiCompétences PLAN D ACTION ANNUEL 2015-2016 En préparant votre plan d action, vous contribuez à l enrichissement de la lecture sectorielle des directions régionales

Plus en détail

1 La prospérité économique et le défi de la productivité

1 La prospérité économique et le défi de la productivité ISSN 178-918 Volume 1, numéro 6 27 février 2 Productivité du travail au Une faible croissance qui nuit à la prospérité des Québécois Sommaire 1. La prospérité économique future du dépendra en grande partie

Plus en détail

Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à :

Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à : Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser à : Institut de la statistique du Québec 200, chemin Sainte-Foy Québec (Québec) G1R 5T4 Téléphone : (418)

Plus en détail

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête DEPARTEMENT OPINION INSTITUTIONNEL Erwan LESTROHAN Chef de groupe 01 55 33 20 05 erwan.lestrohan@lh2.fr Guillaume Inigo Chargé d études 01 55 33 20 57 guillaume.inigo@lh2.fr

Plus en détail

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers)

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers) 23 COMMENT PEUT-ON EXPLIQUER LE CHÔMAGE? A La population active augmente-t-elle trop vite? a) Le chômage : une population active supérieure à l'emploi 1. Au niveau d une économie nationale, le chômage

Plus en détail

Horticulture ornementale

Horticulture ornementale Le secteur de l horticulture ornementale commercialisation et services Les principaux sous-secteurs de la commercialisation et des services en horticulture ornementale sont : l aménagement paysager, l

Plus en détail

Décembre 2005. Bilan réalisé pour le compte de la Conférence régionale des Élu(e)s de la Côte-Nord et Développement économique Canada.

Décembre 2005. Bilan réalisé pour le compte de la Conférence régionale des Élu(e)s de la Côte-Nord et Développement économique Canada. Bilan 2005 sur l innovation technologique dans les entreprises de la Côte-Nord Rapport N o 2 Portrait des entreprises Décembre 2005 Bilan réalisé pour le compte de la Conférence régionale des Élu(e)s de

Plus en détail

Ingénieurs informaticiens (sauf ingénieurs et concepteurs en logiciel) (CNP 2147)

Ingénieurs informaticiens (sauf ingénieurs et concepteurs en logiciel) (CNP 2147) Ingénieurs informaticiens (sauf ingénieurs et concepteurs en logiciel) (CNP 2147) Description de la profession Les ingénieurs informaticiens (sauf ingénieurs et concepteurs en logiciel) sont regroupés

Plus en détail

Pour bâtir votre avenir financier. Services de gestion de portefeuille discrétionnaire

Pour bâtir votre avenir financier. Services de gestion de portefeuille discrétionnaire Pour bâtir votre avenir financier Services de gestion de portefeuille discrétionnaire Le chemin vers vos objectifs Une approche personnalisée pour accéder à l indépendance financière. 2 3 4 Service de

Plus en détail

JE SUIS UN EMPLOYEUR. Mesures, programmes et ressources destinées aux entreprises

JE SUIS UN EMPLOYEUR. Mesures, programmes et ressources destinées aux entreprises JE SUIS UN EMPLOYEUR Ce document vous permettra de mieux connaître les différents programmes, mesures et ressources à la disposition des employeurs afin de les assister dans la gestion de leur main-d œuvre

Plus en détail

Réseau de la formation professionnelle A1516-VPP-002

Réseau de la formation professionnelle A1516-VPP-002 Réseau de la formation professionnelle A1516-VPP-002 Les orientations actuelles en formation professionnelle (FP) : modèle allemand, stages et loi du 1 % Sébastien Bouchard 24 février 2016 Siège social

Plus en détail

Etude. 4 ème baromètre de l innovation en management. Enquête réalisée auprès de 301 DRH Juillet 2002. Contact : Denis Pennel Tél : 01 56 99 10 17

Etude. 4 ème baromètre de l innovation en management. Enquête réalisée auprès de 301 DRH Juillet 2002. Contact : Denis Pennel Tél : 01 56 99 10 17 Etude 4 ème baromètre de l innovation en management Enquête réalisée auprès de 301 DRH Juillet 2002 Contact : Denis Pennel Tél : 01 56 99 10 17 Sommaire Principaux résultats... 3 Méthodologie de l enquête...

Plus en détail

Bulletin du marché du travail

Bulletin du marché du travail Bulletin du marché du travail Territoires du Nord-Ouest, Nunavut et Yukon Juin 2015 Ce bulletin du marché du travail fournit une analyse des résultats de l Enquête sur la population active pour les trois

Plus en détail

Corrigé - Les Laboratoires Cattier

Corrigé - Les Laboratoires Cattier CIE4DME Session 2009 Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U41 Analyse diagnostique des marchés étrangers Corrigé - Les Laboratoires Cattier PARTIE I : L ÉTUDE

Plus en détail

L élargissement des bandes salariales à la Banque Nationale du Canada 1

L élargissement des bandes salariales à la Banque Nationale du Canada 1 Centre de cas 9 30 1999 006 L élargissement des bandes salariales à la Banque Nationale du Canada 1 Cas rédigé par Marine MESSIN sous la direction de la professeure Sylvie ST-ONGE. La Banque Nationale

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

Recommandations en vue du budget fédéral 2015 : miser sur les métropoles pour stimuler la croissance

Recommandations en vue du budget fédéral 2015 : miser sur les métropoles pour stimuler la croissance Recommandations en vue du budget fédéral 2015 : miser sur les métropoles pour stimuler la croissance 1 Introduction À la mi-2014, l économie canadienne demeure robuste. Le gouvernement du Canada est solidement

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

www.conseils.org Des marchés du travail en bonne santé pour garantir le succès économique

www.conseils.org Des marchés du travail en bonne santé pour garantir le succès économique Des marchés du travail en bonne santé pour garantir le succès économique Forum des politiques publiques, Ottawa Le 10 mars 2011 Persistance des pénuries de main-d œuvre qualifiée malgré le ralentissement

Plus en détail

ORDRE DES CGA DU QUÉBEC ENQUÊTE SUR LA RÉMUNÉRATION DES MEMBRES PRINCIPAUX RÉSULTATS OCTOBRE 2011. de la vie aux idées

ORDRE DES CGA DU QUÉBEC ENQUÊTE SUR LA RÉMUNÉRATION DES MEMBRES PRINCIPAUX RÉSULTATS OCTOBRE 2011. de la vie aux idées ORDRE DES CGA DU QUÉBEC ENQUÊTE SUR LA RÉMUNÉRATION DES MEMBRES PRINCIPAUX RÉSULTATS OCTOBRE 2011 de la vie aux idées TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE ET OBJECTIFS 3 MÉTHODOLOGIE 5 FAITS SAILLANTS 7 PROFIL

Plus en détail

PERSPECTIVES DE CROISSANCE DU TOURISME CONTEXTE

PERSPECTIVES DE CROISSANCE DU TOURISME CONTEXTE PERSPECTIVES DE CONTEXTE Le tourisme est un vaste secteur à croissance rapide qui a de profondes répercussions sur l économie nationale. Toutefois, le Canada ne tire pas le meilleur parti des perspectives

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante

Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante Animé par : Fabienne CARBONI Catherine POLLET Il y a bien 3 sujets-clés : 1. L étude de marché 2. La construction de son offre 3. La cohérence

Plus en détail

Vice-président et Directeur régional, Services fiduciaires, BMO Banque Privée- 1600001386

Vice-président et Directeur régional, Services fiduciaires, BMO Banque Privée- 1600001386 Vice-président et Directeur régional, Services fiduciaires, BMO Banque Privée- 1600001386 Mandat Le directeur régional Services fiduciaires a pour mandat de diriger le secteur des Services fiduciaires

Plus en détail

Déroulement... 3 Caractéristiques, forces et faiblesses de l industrie... 4 Élaboration des enjeux... 5. Enjeux prioritaires... 8

Déroulement... 3 Caractéristiques, forces et faiblesses de l industrie... 4 Élaboration des enjeux... 5. Enjeux prioritaires... 8 COMITÉ SECTORIEL DE LA MAIN-D ŒUVRE DE L INDUSTRIE ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE RAPPORT DE LA CONSULTATION STRATÉGIQUE NOVEMBRE 2013 TABLE DES MATIÈRES Déroulement... 3 Caractéristiques, forces et faiblesses

Plus en détail

Women and Corporate Directorships in Canada: Trends and Issues. Karen D. Hughes

Women and Corporate Directorships in Canada: Trends and Issues. Karen D. Hughes Women and Corporate Directorships in Canada: Trends and Issues Karen D. Hughes Document préparé pour les Réseaux canadiens de recherche en politiques publiques avec l'appui financier de la Société de bienfaisance

Plus en détail

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de développement de l industrie touristique, Tourisme Québec,

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L EMPLOI POUR LES PERSONNES DIPLÔMÉES D UNE MAÎTRISE AVEC STAGE EN SCIENCES DE L ORIENTATION

LE MARCHÉ DE L EMPLOI POUR LES PERSONNES DIPLÔMÉES D UNE MAÎTRISE AVEC STAGE EN SCIENCES DE L ORIENTATION www.fse.ulaval.ca LE MARCHÉ DE L EMPLOI POUR LES PERSONNES DIPLÔMÉES D UNE MAÎTRISE AVEC STAGE EN SCIENCES DE L ORIENTATION Au printemps 2012, la Faculté des sciences de l éducation effectuait une enquête

Plus en détail

Évolution du nombre d établissements dans l industrie du textile

Évolution du nombre d établissements dans l industrie du textile INDICATEUR TEXTILE E-1 Évolution du nombre d établissements dans l industrie du textile 1. DÉFINITION ET CARACTÉRISTIQUES DE L INDICATEUR Définition Cet indicateur présente l évolution chronologique du

Plus en détail

DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012

DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012 _ DESCRIPTION DU PROGRAMME Dernière mise à jour : octobre 2012 1. Le Programme 1.1. Description du Programme Le programme IntégraTIon Montréal est une mesure financière incitative auprès des employeurs

Plus en détail

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC Note préalable : Ce rapport a été réalisé à partir du questionnaire élaboré par le Ministère de l Education Nationale. 1 1. La population

Plus en détail

LES FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS MONTRÉALAIS EN CHIFFRES

LES FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS MONTRÉALAIS EN CHIFFRES LES FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS MONTRÉALAIS EN CHIFFRES 4545, av. Pierre-de-Coubertin CP. 1000, Succ. M Montréal (Québec) H1V 3R2 1 800 361-7688 info@satqfeq.com www.attractionsevenements.com Crédits photo

Plus en détail

Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR. Région économique du Nord-Est

Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR. Région économique du Nord-Est Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR Région économique du Nord-Est Profils régionaux du Nouveau-Brunswick : Faits saillants et mises à jour Région économiques du

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

FLEXIBILITÉ ACCRUE ET FORMATION CONTINUE : LES PRÉALABLES POUR UN MARCHÉ DU TRAVAIL ÉQUILIBRÉ

FLEXIBILITÉ ACCRUE ET FORMATION CONTINUE : LES PRÉALABLES POUR UN MARCHÉ DU TRAVAIL ÉQUILIBRÉ FLEXIBILITÉ ACCRUE ET FORMATION CONTINUE : LES PRÉALABLES POUR UN MARCHÉ DU TRAVAIL ÉQUILIBRÉ COMMENTAIRES DU CONSEIL DU PATRONAT DU QUÉBEC PRÉSENTÉS AU COMITÉ D EXPERTS SUR LES BESOINS DE PROTECTION SOCIALE

Plus en détail

Outil de mesure des pratiques de gestion de la diversité ethnoculturelle. 19 mars 2010 Mme Patricia Rimok, présidente

Outil de mesure des pratiques de gestion de la diversité ethnoculturelle. 19 mars 2010 Mme Patricia Rimok, présidente Outil de mesure des pratiques de gestion de la diversité ethnoculturelle 19 mars 2010 Mme Patricia Rimok, présidente Le projet EDIT c est d abord : Un outil de mesure par sondage sur les pratiques de gestion

Plus en détail

Statistiques. Sciage de résineux et de feuillus Pâtes, papiers, cartons et panneaux

Statistiques. Sciage de résineux et de feuillus Pâtes, papiers, cartons et panneaux 2010 Statistiques Sciage de résineux et de feuillus Pâtes, papiers, cartons et panneaux Secteur sciage de résineux et de feuillus Production canadienne de bois d œuvre résineux en 2010 6 % 14 % 21 % 7

Plus en détail

Rendement des entreprises et appartenance

Rendement des entreprises et appartenance Rendement des entreprises et appartenance 22 Les données sur le rendement des entreprises exploitées au Canada confirment la forte baisse des résultats concrets au dernier trimestre de 2008 et les années

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

Opérateur de machines à souder et à braser (CNP 7237)

Opérateur de machines à souder et à braser (CNP 7237) Opérateur de machines à souder et à braser (CNP 7237) Description de la profession Les opérateurs de machines à souder et à braser sont regroupés sous le code 7237 de la Classification nationale des professions

Plus en détail

Synthèse - Examen des résultats commerciaux et du libre-échange du Canada 2006-2015

Synthèse - Examen des résultats commerciaux et du libre-échange du Canada 2006-2015 L honorable Céline Hervieux-Payette, c.p. Sénateur Synthèse - Examen des résultats commerciaux et du libre-échange du Canada 2006-2015 Nécessité d'une action nationale Préparé par : David E. Hamilton 9/15/2015

Plus en détail

Sondage annuel 2010 sur le profil des travailleurs autonomes en technologies de l information et des communications au Québec

Sondage annuel 2010 sur le profil des travailleurs autonomes en technologies de l information et des communications au Québec Sondage annuel 2010 sur le profil des travailleurs autonomes en technologies de l information et des communications au Québec Introduction Depuis 17 ans, l Association québécoise des informaticiennes et

Plus en détail

PROGRAMME de COOPÉRATION VOLONTAIRE (PCV) - HAÏTI APPUI à la GOUVERNANCE, à l ÉDUCATION et au DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

PROGRAMME de COOPÉRATION VOLONTAIRE (PCV) - HAÏTI APPUI à la GOUVERNANCE, à l ÉDUCATION et au DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE PROGRAMME de COOPÉRATION VOLONTAIRE (PCV) - HAÏTI APPUI à la GOUVERNANCE, à l ÉDUCATION et au DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Le Programme de coopération volontaire (PCV) est géré par un consortium de quatre

Plus en détail

Les créateurs d entreprise & la création d emplois

Les créateurs d entreprise & la création d emplois Les créateurs d entreprise & la création d emplois Un sondage exclusif mené par OpinionWay pour Sondage réalisé à l occasion du 18 ème Salon des Entrepreneurs de Paris - 2 & 3 février 2011 au Palais des

Plus en détail

Divergences sectorielles

Divergences sectorielles Octobre 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 373 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

Les entreprises de Chaudière-Appalaches dans le contexte économique actuel

Les entreprises de Chaudière-Appalaches dans le contexte économique actuel Desjardins, Capital régional et coopératif Lévis 4 novembre 2015 Les entreprises de Chaudière-Appalaches dans le contexte économique actuel Joëlle Noreau Économiste principale Mouvement Desjardins 1. Quel

Plus en détail

Portrait statistique des immigrants permanents et temporaires dont le pays de dernière résidence est la France 2009-2013

Portrait statistique des immigrants permanents et temporaires dont le pays de dernière résidence est la France 2009-2013 Portrait statistique des immigrants permanents et temporaires dont le pays de dernière résidence est la France 2009-2013 Juillet 2014 Rédaction Chakib Benzakour Traitement statistique Raluca Paula Filip

Plus en détail

Les personnes avec incapacité et le marché du travail Synthèse de la recherche

Les personnes avec incapacité et le marché du travail Synthèse de la recherche Les personnes avec incapacité et le marché du travail Synthèse de la recherche PRÉSENTATION Cette recherche 1 avait pour but de mieux connaître la situation de la population avec incapacité sur le marché

Plus en détail

assistanat tout savoir, tout comprendre, pour mieux manager CDI-Intérim Experts Search & Selection Solutions RH Inhouse Services

assistanat tout savoir, tout comprendre, pour mieux manager CDI-Intérim Experts Search & Selection Solutions RH Inhouse Services assistanat tout savoir, tout comprendre, pour mieux manager CDI-Intérim Experts Search & Selection Solutions RH Inhouse Services l assistant au cœur de l entreprise niveau d implication des assistants

Plus en détail

Fiche entreprise : E11

Fiche entreprise : E11 Fiche entreprise : E11 FONCTION ET CARACTÉRISTIQUES / PERSONNE INTERVIEWÉE La personne interviewée, de sexe masculin, travaille aux ressources humaines et est affectée à temps complet au programme de développement

Plus en détail

Président et premier dirigeant (poste à plein temps) Échelle salariale : entre 164 800 $ et 193 900 $

Président et premier dirigeant (poste à plein temps) Échelle salariale : entre 164 800 $ et 193 900 $ AVIS DE POSTE VACANT CRITÈRES DE SÉLECTION AVIS DE POSTE VACANT CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE Président et premier dirigeant (poste à plein temps) Échelle salariale : entre 164 800 $ et 193 900

Plus en détail

Québec, le 27 juin 2003. Objet : DÉNONCEZ UN VISIONNAIRE... Madame, Monsieur,

Québec, le 27 juin 2003. Objet : DÉNONCEZ UN VISIONNAIRE... Madame, Monsieur, Québec, le 27 juin 2003 Objet : DÉNONCEZ UN VISIONNAIRE... Madame, Monsieur, Présentés par et Vous connaissez des visionnaires? Si une entreprise de votre entourage a connu d'excellents résultats au cours

Plus en détail

Ajoutons que 13 questions socio-démographiques ont été posées aux courtiers afin de dresser leur profil.

Ajoutons que 13 questions socio-démographiques ont été posées aux courtiers afin de dresser leur profil. Résultats du sondage portant sur les perspectives de croissance et les pratiques commerciales des courtiers immobiliers œuvrant au Québec Août 2013 4e édition Les objectifs du sondage Ce sondage vise à

Plus en détail

Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre en tourisme Région du Bas- Saint-Laurent

Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre en tourisme Région du Bas- Saint-Laurent Diagnostic sectoriel de la main-d œuvre en tourisme Région du Bas- Saint-Laurent Rapport final Présenté à : Par : i TABLE DES MATIÈRES 1. Introduction... 1 2. Portrait de l industrie... 4 2.1 Importance

Plus en détail

CAE RIVE-NORD. L unicité de notre service

CAE RIVE-NORD. L unicité de notre service CAE RIVE-NORD L unicité de notre service Rapport annuel /2012 L unicité du CAE Rive-Nord Est-ce prétentieux d affirmer que le CAE Rive-Nord est unique, atypique, audacieux, non conventionnel et... cohérent?

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

Ensai : une forte expertise reconnue par les entreprises

Ensai : une forte expertise reconnue par les entreprises Dossier suivi par : Véronique GUYON Tel. : +33 (0)2 99 05 33 19 Fax : +33 (0)2 99 05 32 05 Veronique.guyon@ensai.fr Objet ENQUETE CGE 2015 RESULTATS DETAILLES POUR L ENSAI Bruz, le 22 juin 2015 Ensai :

Plus en détail

Le suivi des résultats RH à la Banque Nationale : Passez des indicateurs à l action!

Le suivi des résultats RH à la Banque Nationale : Passez des indicateurs à l action! Le suivi des résultats RH à la Banque Nationale : Passez des indicateurs à l action! Christian Duplessy, Conseiller senior planification stratégique RH 18 septembre 2013 La Banque Nationale : quelques

Plus en détail

Résultats du Sondage sur les prévisions budgétaires d augmentations salariales 2011-2012

Résultats du Sondage sur les prévisions budgétaires d augmentations salariales 2011-2012 Résultats du Sondage sur les prévisions budgétaires d augmentations salariales 2011-2012 Conseil du Patronat du Québec Présentation par : Karine Bergeron, CRHA Le 13 octobre 2011 Towers Watson, 2011. Tous

Plus en détail

Étude annuelle «Famille et Entreprises» pour La Maison Bleue et Le Figaro économie

Étude annuelle «Famille et Entreprises» pour La Maison Bleue et Le Figaro économie Étude annuelle «Famille et Entreprises» pour La Maison Bleue et Le Figaro économie Étude Viavoice auprès des dirigeants d entreprise et des DRH Viavoice Paris. Études & conseil 9 rue Huysmans, 75 006 Paris.

Plus en détail

Sondage mené auprès de 5 249 élèves des écoles secondaires du Canada. Le 20 avril 2015. Recherche réalisée par :

Sondage mené auprès de 5 249 élèves des écoles secondaires du Canada. Le 20 avril 2015. Recherche réalisée par : Sondage mené auprès de 5 249 élèves des écoles secondaires du Canada 2015 Le 20 avril 2015 Recherche réalisée par : Méthodologie Dans le cadre des Consultations budgétaires auprès des élèves 2014-2015,

Plus en détail

EXAMEN THÉMATIQUE DE L OCDE DE SUIVI DES POLITIQUES POUR AMÉLIORER LES PERSPECTIVES DES TRAVAILLEURS AGÉS SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL

EXAMEN THÉMATIQUE DE L OCDE DE SUIVI DES POLITIQUES POUR AMÉLIORER LES PERSPECTIVES DES TRAVAILLEURS AGÉS SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL EXAMEN THÉMATIQUE DE L OCDE DE SUIVI DES POLITIQUES POUR AMÉLIORER LES PERSPECTIVES DES TRAVAILLEURS AGÉS SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL SUISSE (situation mi-2012) En 2011, le taux d emploi des travailleurs

Plus en détail

Notre capacité collective à nous adapter et à anticiper sera l une des clés de nos succès futurs.

Notre capacité collective à nous adapter et à anticiper sera l une des clés de nos succès futurs. Ensemble 2006 restera pour chacune et chacun d entre nous un moment exceptionnel dans l histoire d un parcours professionnel ; en effet, en moins d un an, nous avons donné naissance à cette grande banque

Plus en détail

Tendances, saisonnalité et cycles de l emploi au Canada

Tendances, saisonnalité et cycles de l emploi au Canada Tendances, saisonnalité et cycles de l emploi au Canada Publication n o 2015-14-F Le 5 mars 2015 André Léonard Division de l économie, des ressources et des affaires internationales Service d information

Plus en détail

BILAN VISITEURS 2010

BILAN VISITEURS 2010 Mercredi 17 et Jeudi 18 Novembre 2010 BILAN VISITEURS 2010 I- PROFIL DES 9 844 VISITEURS 1. Répartition par profil Dans le but de mieux analyser nos trois principaux profils de visiteurs (le porteur de

Plus en détail

Évolution du nombre d entreprises dans les groupes d industries du CSMOIÉÉ

Évolution du nombre d entreprises dans les groupes d industries du CSMOIÉÉ INDICATEUR E-1 Évolution du nombre d entreprises dans les groupes d industries du CSMOIÉÉ 1. DÉFINITION ET CARACTÉRISTIQUES DE L INDICATEUR Définition Cet indicateur mesure le nombre d entreprises actives

Plus en détail

En 2010/2011, sur les 19 inscrits, 17 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 89,5 %.

En 2010/2011, sur les 19 inscrits, 17 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 89,5 %. M2P AFFAIRES ET COMMERCE INTERNATIONAL Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme En 2010/2011, sur les 19 inscrits, 17 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de

Plus en détail

Objectif 8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement

Objectif 8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement 5 objectifs du millénaire pour le développement : rapport de 13 Objectif Mettre en place un partenariat mondial pour le développement La crise financière mondiale et les turbulences de la zone euro continuent

Plus en détail

Portrait statistique de la population d origine ethnique grecque recensée au Québec en 2006

Portrait statistique de la population d origine ethnique grecque recensée au Québec en 2006 Portrait statistique de la population d origine ethnique grecque recensée au Québec en 2006 Ces portraits statistiques ont été réalisés par la Direction de la recherche et de l analyse prospective du ministère

Plus en détail

Parlons assurance 2016 TAUX DE PRIME. csst.qc.ca

Parlons assurance 2016 TAUX DE PRIME. csst.qc.ca Parlons assurance 2016 TAUX DE PRIME csst.qc.ca La CSST fournit un service d assurance essentiel aux travailleurs ainsi qu aux employeurs établis au Québec. Travailleurs Protection du revenu Cette assurance

Plus en détail

FAITS SAILLANTS TITRE : ÉVALUATION DES SERVICES AUX ENTREPRISES D EMPLOI-QUÉBEC VOLET : ÉVALUATION DES EFFETS BRUTS DE DEUX MESURES

FAITS SAILLANTS TITRE : ÉVALUATION DES SERVICES AUX ENTREPRISES D EMPLOI-QUÉBEC VOLET : ÉVALUATION DES EFFETS BRUTS DE DEUX MESURES FAITS SAILLANTS TITRE : ÉVALUATION DES SERVICES AUX ENTREPRISES D EMPLOI-QUÉBEC VOLET : ÉVALUATION DES EFFETS BRUTS DE DEUX MESURES 1. CONTEXTE La Direction générale adjointe des mesures et des services

Plus en détail

TRANSFORMATION ALIMENTAIRE QUÉBEC

TRANSFORMATION ALIMENTAIRE QUÉBEC PROFIL SECTORIEL Fabrication des aliments pour animaux TRANSFORMATION ALIMENTAIRE QUÉBEC un réseau à la portée des entreprises Avril 2009 Profil sectoriel Fabrication des aliments pour animaux Faits saillants

Plus en détail

Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012

Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012 Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012 Reprise économique et croissance Le Bureau canadien de l éducation internationale

Plus en détail

Conférence du 28 Octobre

Conférence du 28 Octobre Conférence du 28 Octobre «Face à la pénurie de main d œuvre : Recrutement et intégration de personnel immigrant» Armelle Rossetti (Vice-présidente)- Akova inc. Constat : une pénurie Manque flagrant de

Plus en détail

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE :

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE : POSTE À POURVOIR Titre : directeur de la communication Département : communications Responsable hiérarchique : directeur exécutif Subordonnés directs : attachés de presse (2), agents des communications

Plus en détail

Association : être ou devenir employeur? Telle est la question! Relations salariés bénévoles : de quoi parle t-on?

Association : être ou devenir employeur? Telle est la question! Relations salariés bénévoles : de quoi parle t-on? Association : être ou devenir employeur? Telle est la question! Relations salariés bénévoles : de quoi parle t-on? Session de sensibilisation réalisée à la demande du CDOS de GIRONDE, dans le cadre du

Plus en détail

DONNÉES SOCIALES 2011. Industrie Aéronautique & Spatiale Française

DONNÉES SOCIALES 2011. Industrie Aéronautique & Spatiale Française DONNÉES SOCIALES 2011 Industrie Aéronautique & Spatiale Française DONNÉES SOCIALES 2011 2011 L effectif France des 300 sociétés adhérentes au GIFAS est estimé à 162 000 salariés. 2 3 L emploi de l ensemble

Plus en détail

Bulletin sur le marché du travail

Bulletin sur le marché du travail Bulletin sur le marché du travail Nouvelle-Écosse Février L édition mensuelle du Bulletin sur le marché du travail fournit une analyse des résultats mensuels de l Enquête sur la population active pour

Plus en détail

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique

Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique Indice de densité numérique au Canada: un guide pour la transformation numérique L étude d Accenture menée en 2014 sur la

Plus en détail

Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008.

Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008. Matinée rencontre entre opérateurs de formation/insertion et des employeurs du secteur de la santé et de l action sociale. 18 septembre 2008. Dans le cadre des travaux de la Commission Consultative Sous-Régionale

Plus en détail

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015 INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Rapport descriptif : automne 2015 SONDAGE SUR L INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Automne 2015 : faits saillants L indice de confiance commerciale (ICC) a glissé

Plus en détail

Méthodologie et faits saillants Enquête québécoise sur la qualité des services de garde éducatifs

Méthodologie et faits saillants Enquête québécoise sur la qualité des services de garde éducatifs Méthodologie et faits saillants Enquête québécoise sur la qualité des services de garde éducatifs CADRISQ 2 juin 2004-23 septembre 2005 Plan de la présentation Intro : contexte et objectifs Méthodologie

Plus en détail

Produit intérieur brut par industrie au Québec

Produit intérieur brut par industrie au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE Produit intérieur brut par industrie au Québec Janvier 2015 Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s adresser

Plus en détail

Baromètre Cadremploi - Vague 12

Baromètre Cadremploi - Vague 12 pour Baromètre Cadremploi - Vague 12 Le regard des cadres sur la situation de l emploi Mars 2014 Note Méthodologique Etude réalisée pour : Cadremploi Echantillon : Echantillon de 1000 personnes, représentatif

Plus en détail

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire Stratégie de prospection et de développement des marchés hors Québec 2009 sommaire 2013 1 Rédaction Direction du développement des marchés et de l exportation Transformation Alimentaire Québec Ministère

Plus en détail