METABOLISME RENAL 1.1 GLOMERULE 1.2 TUBULE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "METABOLISME RENAL 1.1 GLOMERULE 1.2 TUBULE"

Transcription

1 METABOLISME RENAL Le rein est un organe complexe chargé de maintenir l homéostasie de l organisme en assurant l élimination de déchets produits par le métabolisme (urée, ammoniaque, acide urique ), le bon équilibre de l eau et des ions (sodium, potassium, chlore ) et le ph plasmatique (bicarbonate, protons, phosphates ). Il est en outre amené à réguler la synthèse des globules rouges par le biais d une hormone peptidique, l érythropoïetine sécrétée en fonction des besoins en oxygène de l organisme. Le rein a pour origine une ébauche mésoblastique paire, métamérisée, située entre les somites et les lames latérales 1 ANATOMIE Le rein des vertébrés, et de l homme en particulier, est formé de plusieurs millions d unités fonctionnelles ou néphrons. Chaque néphron comprend : 1.1 GLOMERULE Le glomérule qui entre en contact direct avec les vaisseaux sanguins chargés de l ultrafiltration (les éléments figurés du sang et les grosses protéines ne franchissent pas le filtre). Chambre glomérulaire Cellules de Bowman Lame basale Cellules myoépithéliales TCD Artère afférente Artère efférente Le glomérule est tapissé de cellules, appelées cellules de Bowman. Ces cellules sont séparées des artérioles par une membrane basale. Chaque glomérule rentre en contact avec une artériole afférente chargée d amener le sang artériel, et une artériole efférente destinée à collecter le sang filtré. Chacune de ces artérioles est entourée de cellules myoépithéliales chargées de la vasoconstriction locale. 1.2 TUBULE Le tubule est lui-même formé de trois parties, un tube proximal, une anse s enfonçant dans la partie médullaire (anse de Henlé) et un tube contourné distal. C est au niveau du tube que s opèrent les processus de réabsorption, d excrétion et de concentration. L anse de Henlé comprend une partie grêle descendante, et une partie plus large qui occupe la dernière partie de l anse ascendante. 1

2 CORTEX Glomérule Tube contourné Tube contourné proximal distal MEDULLAIRE EXTERNE Large Canal collecteur Hanse de Henlé MEDULLAIRE INTERNE Grêle Unité glomérulo-tubulaire ou néphron Chacun de ces trois segments assure une fonction propre, régulée par la pression sanguine, le volume plasmatique et les hormones (vasopressine, aldostérone, facteur natriurétique ) PHYSIOLOGIE Le rein humain est constitué de 1 à 3 millions de néphrons. 2.1 ECHANGES D EAU ET DE SODIUM + Glomérule Le glomérule est chargé de l ultrafiltration plasmatique. (180 l/jour). Son importance est fonction de la pression capillaire, de la vitesse de traversée du glomérule et de la perméabilité de la surface filtrante. Les éléments figurés du sang sont retenus derrière la membrane, de même que les molécules protéiques de poids moléculaire élevé (lipoprotéines, immunoglobuline, alpha 2 macroglobuline ) tandis que les plus petites ( microglobuline, albumine, insuline sont filtrées et présentes en quantité plus ou moins grande dans l urine primitive). Les hormones stéroïdes (sexuelles entre autres) ou leurs produits de dégradation (hydroxy et céto-stéroïdes) franchissent sans difficulté cette barrière l/24 h Sodium 140 meq/l Sodium filtré meq/24 h + Tubule Le tubule est chargé d assurer la régulation de l excrétion des électrolytes et de l eau, des bicarbonates et des protons. = Au niveau du tube proximal la réabsorption des électrolytes est pratiquement iso-osmotique au plasma. Le sodium réabsorbé représente 67% de la quantité filtrée, le chlore et les bicarbonates sont également réabsorbés, tandis que les protons bénéficient d un échange Na/H. Le glucose est également réabsorbé à ce niveau. Dans le tube proximal 60 à 70% du potassium ultrafiltré est réabsorbé 2

3 Na + Cl - H + Na + Ultra filtrat Bicarbonates Glucose K = La branche de Henlé joue un rôle prépondérant dans la réabsorption du sodium et de l eau grâce à un système dit «à contre courant». La réabsorption active de sodium et de chlore dans sa partie ascendante (distale), provoque une augmentation très importante de l osmolarité médullaire responsable d une sortie passive d eau. Ce mécanisme est d autant plus efficace que la branche s enfonce profondément dans la médullaire. 10 à 15% du potassium ultrafiltré est réabsorbé à ce niveau. Na K Réabsorption passive d eau Na Cl H20 Na Cl H20 Na Cl Réabsorption active de sodium Au niveau du segment descendant de l anse de Henlé il n existe pas de processus actif de réabsorption de sodium. Ce segment est perméable à l eau et aux électrolytes qui diffusent passivement et maintiennent l équilibre osmotique avec la médullaire. = Au niveau du segment large de l anse de Henlé, 10% du NaCl filtré est réabsorbé de façon active. Compte tenu d une relative imperméabilité de cette partie de l anse pour l eau, il est réabsorbé beaucoup plus d électrolytes que d eau. Ce phénomène élève le gradient osmotique de la région médullaire. Ce mécanisme a deux conséquences :. Il crée un gradient de concentration médullaire, responsable de la réabsorption passive d eau dans la branche descendante.. Il diminue la concentration en sodium dans la partie terminale de l anse de Henlé (environ 65 meq/l). La réabsorption active de sodium peut être régulée par une hormone, l aldostérone et le facteur natriurétique...l aldostérone est une hormone corticosurrénalienne chargée de maintenir l équilibre sodé de l organisme. Elle est sécrétée en cas d hyperkaliémie ou d hyponatrémie. Elle agit au niveau du tube contourné distal en échangeant un potassium (éliminé) contre un sodium (réabsorbé).. Le facteur natriurétique, sécrété au niveau du septum 3

4 interauriculaire, agit à la fois sur les vaisseaux sanguins, le glomérule et l anse de Henlé. Sa sécrétion provoque une excrétion urinaire de sodium. = Le tube contourné distal est pratiquement imperméable à l eau ; le liquide hypotonique provenant de l anse de Henlé est soumis à une réabsorption d eau dépendant de l hormone antidiurétique.. L hormone antidiurétique est sécrétée par la post hypophyse. Cette glande est sensible aux variations de l hydratation de l organisme. En cas de déshydratation, l hormone antidiurétique est sécrétée en quantité suffisante pour diminuer, et même stopper, la production d urine. Débit ml/min 2 1 oligoanurie Anurie Effet de l hormone diurétique sur la production d urine Cette hormone permet de concentrer ou de diluer les urines. Ses possibilités sont importantes puisque l osmolarité urinaire peut varier de 50 meq/l (dilution) à 1200 meq /l (concentration. 2.2 AUTRES FONCTIONS METABOLIQUES + Glucose Le glucose est totalement filtré par le glomérule rénal, puis réabsorbé en totalité si sa concentration plasmatique (ou glomérulaire) ne dépasse pas une certaine concentration. En effet le tube rénal dispose d un mécanisme actif de réabsorption saturable. Passé un certain seuil (taux maximal de réabsorption), une partie du glucose passe dans les urines ; Le caractère particulièrement osmotique de cette molécule entraîne une polyurie (c est la manière la plus habituelle de découvrir un diabète). + Protéines Les plus petites protéines passent la barrière glomérulaire (essentiellement de l albumine). Le long du tube il existe des mécanismes actifs chargés de «repomper» ces molécules. Au final il reste moins de à 0,10 g/l de protéines dans les urines. + Phosphates et calcium Le rein joue un rôle clef dans le métabolisme du calcium et des phosphates par deux processus : = Le calcium et le phosphore filtrés au niveau du glomérule sont réabsorbés en partie par les cellules tubulaires. La réabsorption tubulaire est contrôlée par de multiples facteurs hormonaux et non hormonaux 4

5 Le calcium (ionisé et complexé) est filtré au niveau glomérulaire, puis réabsorbé à 99% dans les tubules. La réabsorption du calcium est sous la dépendance de la parathormone ou PTH, synthétisée par la parathyroïde (toute augmentation de cette hormone augmente la réabsorption du calcium) et de la vitamine D3 (même effet). Les phosphates sont filtrés au niveau glomérulaire, puis réabsorbés au niveau du tube proximal (85% du phosphore filtré est réabsorbé). La parathormone inhibe la réabsorption des phosphates qui se trouve au contraire activée par l hormone de croissance et la vitamine D3. = Le rein participe avec le foie à la synthèse de la vitamine (Hydroxylation en 1) pour donner après passage hépatique la 1, 25 di-oh vitamine D3, forme la plus active des vitamines D. La vitamine D joue un rôle essentiel dans le métabolisme phosphocalcique en favorisant l absorption intestinal du calcium et sa fixation sur les os. + Acide/base L équilibre acido-basique, fonction essentielle de l épuration rénale, est associé à la respiration En éliminant du gaz carbonique, les poumons assurent une régulation «rapide» de l acidose (du fait d un état d équilibre entre le gaz carbonique et l acide carbonique). L élimination d une molécule de CO 2 est équivalente à l excrétion de protons). Pour maintenir l équilibre acido-basique le rein dispose de plusieurs mécanismes : = La synthèse de bicarbonate CO 2 + H 2 O H 2 CO 3 H + HCO 3 - = L élimination d acides libres (acide lactique, urique...) = L acidification du phosphate disodique ou des ions ammonium couplés à l échange tubulaire H+/Na+ ou H+/K+. Pendant la pratique de l activité physique ces trois mécanismes sont utilisés, notamment en ce qui concerne l élimination d acide lactique ce qui a pour effet d acidifier les urines mais aussi de perdre de l énergie (une molécule de lactate = 17 ATP). 2.3 PRODUCTION D URINE Le débit urinaire est fonction de la pression de filtration glomérulaire (d autant plus importante que la pression artérielle est élevée), et des mécanismes de réabsorption du sodium et de l eau. La sécrétion d aldostérone induite par la rénine et l angiotensinogène, provoque une réabsorption de sodium et parallèlement d eau (l eau suit le sodium). Pendant l exercice physique l hyperaldostéronisme est donc à l origine d une diminution du débit urinaire. La sécrétion par la post hypophyse d hormone antidiurétique provoque une réabsorption massive d eau (et donc une concentration des urines) au niveau du tube distal. Cette sécrétion est directement dépendante de l osmolarité plasmatique. Le facteur natriurétique, d origine cardiaque, qui en provoquant une fuite de sodium dans les urines, active également la diurèse. 5

6 Le débit urinaire au repos est compris entre 1 et 2 ml/min. Ce débit peut varier de façon très significative en fonction : De la position, debout ou déclive du sujet Du repos ou de l exercice De son alimentation et de son hydratation De sa fréquence cardiaque et de sa pression artérielle. La composition de l urine dépend donc essentiellement des apports nutritionnels et des possibilités de pouvoir s abreuver. Le métabolisme et l alimentation sont producteurs de métabolites en excès qui doivent nécessairement faire l objet d une excrétion pour éviter l accumulation plasmatique très rapidement toxique. L exercice physique accélère la production de déchets et nécessite donc pour sa bonne réalisation un rein parfaitement fonctionnel. Dans les différentes parties du tube ces substances font l objet d une concentration rénale obtenue par réabsorption d eau et excrétion active. Les trois principales substances présentant une élimination journalière obligatoire sont : le potassium apporté par l alimentation, les protons issus du métabolisme et les substances azotées (urée, ammoniaque) provenant du catabolisme des protéines alimentaires. L insuffisance rénale conduit immanquablement à une augmentation de la concentration sanguine de ces métabolites. Les phénomènes de concentration et d excrétion des ions amènent généralement les urines à être hyperosmolaires par rapport au plasma (> 310 mosm/l). 6

PHYSIOLOGIE RENALE PHYSIOLOGIE RENALE

PHYSIOLOGIE RENALE PHYSIOLOGIE RENALE Jean Marie TRAWALE INSERM Unité U773 CRB3 Directeur de Recherche Docteur Richard MOREAU Hôpital BEAUJON CLICHY FRANCE 1 Le rein est composé d environ 1 000 000 d unités fonctionnant d une façon intégrée

Plus en détail

Réabsorption et sécrétion tubulaires

Réabsorption et sécrétion tubulaires UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 6 : Réabsorption et sécrétion tubulaires Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. La

Plus en détail

METABOLISME DES IONS ET DE l EAU

METABOLISME DES IONS ET DE l EAU METABOLISME DES IONS ET DE l EAU 1 GENERALITES Le corps humain est composé de 60 à 70% d eau. Cette eau se répartit dans deux compartiments, intra et extracellulaire. Ce dernier peut être lui même scindé

Plus en détail

Dr BOGGIO L équilibre hydrique, électrolytique et acido-basique 2.1 S1 Biologie fondamentale IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015

Dr BOGGIO L équilibre hydrique, électrolytique et acido-basique 2.1 S1 Biologie fondamentale IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015 Dr BOGGIO L équilibre hydrique, électrolytique et acido-basique 2.1 S1 Biologie fondamentale IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015 13 Equilibre hydrique, électrolytique et acidobasique Fonction essentielle

Plus en détail

Le rein dans l équilibre acido-basique de l organisme

Le rein dans l équilibre acido-basique de l organisme Le rein dans l équilibre acido-basique de l organisme L eau pure contient 10-7 moles/l de H+. ph = - log [H+] = 7 Un acide est une substance qui libère des H+. Si on ajoute un acide dans l eau, [H+] augmente

Plus en détail

Professeur Patrick LEVY

Professeur Patrick LEVY Physiologie Chapitre 2 : Débit Sanguin Rénal et Filtration Glomérulaire Professeur Patrick LEVY MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Anatomie fonctionnelle

Plus en détail

Régulation de l équilibre acido-basique

Régulation de l équilibre acido-basique Régulation de l équilibre acido-basique Introduction Les ions H + dans l organisme Concentration en ions H + remarquablement constante : - ph du plasma artériel = 7,40 +/- 0,03 - Le sang veineux plus riche

Plus en détail

Sodium et Bicarbonate, Au Cœur de l équilibre

Sodium et Bicarbonate, Au Cœur de l équilibre Sodium et Bicarbonate, Au Cœur de l équilibre Chimie et Physiologie pour mieux comprendre 3 ème journée Nutrition NOVACARB 1 FE CRE JR/PG V3 L Equilibre de la Vie UNE PERPÉTUELLE OPPOSITION UN PRINCIPE

Plus en détail

TD LA REGULATION HORMONALE

TD LA REGULATION HORMONALE TD LA REGULATION HORMONALE IDENTIFIER LES CARACTERISTIQUES DE LA REGULATION HORMONALE DE L EQUILIBRE HYDROMINERAL DU MILIEU INTERIEUR DOCUMENT 1 LES CONSEQUENCES DES VARIATIONS DE LA PRESSION OSMOTIQUE

Plus en détail

Equilibre acidobasique. Principes

Equilibre acidobasique. Principes Equilibre acidobasique Principes Objectif : maintenir le ph du milieu extracellulaire à 7,40 valeurs physiologiques : 7,36 à 7,42 variations maximales compatibles avec la vie : 6,90 à 7,70 Or : afflux

Plus en détail

Le métabolisme phosphocalcique

Le métabolisme phosphocalcique Le métabolisme phosphocalcique 1 Métabolisme du calcium et du phosphore : 1.1. Calcium : Métabolisme : Répartition : 99% dans les dents et dans le squelette. 1% dans le reste de l organisme. Le métabolisme

Plus en détail

PHYSIOLOGIE RENALE. Jean Louis PALLOT. Service de réanimation Polyvalente CHI ANDRE GREGOIRE (MONTREUIL)

PHYSIOLOGIE RENALE. Jean Louis PALLOT. Service de réanimation Polyvalente CHI ANDRE GREGOIRE (MONTREUIL) PHYSIOLOGIE RENALE Jean Louis PALLOT Service de réanimation Polyvalente CHI ANDRE GREGOIRE (MONTREUIL) INTRODUCTION FONCTION DU REIN Le rein assure de nombreuses fonctions : - Maintien de l équilibre hydro-électrolytique,

Plus en détail

DEBIT SANGUIN RENAL ET FILTRATION GLOMERULAIRE

DEBIT SANGUIN RENAL ET FILTRATION GLOMERULAIRE Uro-Néphrologie : cours numéro 1 Professeur MERCADIER Jeudi 13 novembre à 8h30 Ronéotypeur : WOJCIESZKO Vincent DEBIT SANGUIN RENAL ET FILTRATION GLOMERULAIRE PLAN 1- Principales fonctions des reins...

Plus en détail

Catherine Bonnafous L Équilibre acido-basique

Catherine Bonnafous L Équilibre acido-basique Catherine Bonnafous L Équilibre acidobasique (collection ABC) I Contrôle de l équilibre acidobasique Cette partie permet de montrer l interaction des différents organes et de comprendre la multiplicité

Plus en détail

Régulation du ph sanguin Perturbations de l'équilibre A-B

Régulation du ph sanguin Perturbations de l'équilibre A-B Plan I. Structure du système respiratoire Système aérien et respiratoire Mécanisme de la ventilation Vascularisation pulmonaire Physiologie de la respiration II. Echanges gazeux Hématose - Rapport V/Q

Plus en détail

Fixe : Urologie / néphrologie RAPPELS ANATOMIQUES. I/- Anatomie des voies urinaires basses et la physiologie de l excrétion urinaire.

Fixe : Urologie / néphrologie RAPPELS ANATOMIQUES. I/- Anatomie des voies urinaires basses et la physiologie de l excrétion urinaire. Fixe : Urologie / néphrologie RAPPELS ANATOMIQUES I/- Anatomie des voies urinaires basses et la physiologie de l excrétion urinaire. II/- Anatomie et physiologie des voies hautes (Rein) 1/- Anatomie :

Plus en détail

UEF4: Physiologie grandes fonctions

UEF4: Physiologie grandes fonctions UEF4: Physiologie grandes fonctions LE SYSTEME URINAIRE Aurélien Pichon I. Introduction Système urinaire : - deux reins - vessie - urêtre Les fonctions des reins : - filtration du sang, régulation de la

Plus en détail

EFFETS TAMPONS RÉGULATION DU ph

EFFETS TAMPONS RÉGULATION DU ph EFFETS TAMPONS RÉGULATION DU ph Pr Dominique Prié Université itéparis Descartes, Faculté ltéde Médecine PCEM1 Cours 2011 Email: dominique.prie@inserm.fr DÉFINITION DU ph ph= log 10 (H + ) Le ph d une solution

Plus en détail

PHYSIOLOGIE RENALE. Plan

PHYSIOLOGIE RENALE. Plan PHYSIOLOGIE RENALE I. Introduction Plan II. Filtration glomérulaire III. Transferts tubulaires 1. de réabsorption 2. de sécrétion IV. Rein et équilibre acido-basique V. Rein et équilibre phosphocalcique

Plus en détail

La structure et la fonction du rein. SBI4U L. Kutchaw 2009 (modifié 2016)

La structure et la fonction du rein. SBI4U L. Kutchaw 2009 (modifié 2016) La structure et la fonction du rein SBI4U L. Kutchaw 2009 (modifié 2016) Les reins: La taille d un point situé au bas du dos. Anatomie du rein http://www.bioweb.lu/ Anatomie/Rein/Sys_urin.htm (quiz) Fonctions

Plus en détail

Régulations et adaptations physiologiques

Régulations et adaptations physiologiques Régulations et adaptations physiologiques Chapitre 12 1. Régulations métaboliques 1.1. Constance du milieu intérieur 1.1.1. Régulation de la glycémie 1.1.1.1. La glycémie et ses variations Le maintien

Plus en détail

Lait maternel Composition biochimique. Dr I.Loras-Duclaux 2010

Lait maternel Composition biochimique. Dr I.Loras-Duclaux 2010 Lait maternel Composition biochimique Dr I.Loras-Duclaux 2010 Principaux constituants du lait maternel Fonction protection Fonction nutrition Facteurs protecteurs : IgA, lactoferrine, lysozyme Nutriments

Plus en détail

Chapitre III Digestion et excrétion

Chapitre III Digestion et excrétion Chapitre III Digestion et excrétion 1 Plan du cours I. Introduction 1. définitions 2. évolution des systèmes digestifs II. L appareil digestif des mammifères 1. le trajet des aliments 2. digestion et absorption

Plus en détail

Solutés de perfusion. IFSI Saint-Antoine. Carole Beaumanoir-de Prémont Lauriane Goldwirt

Solutés de perfusion. IFSI Saint-Antoine. Carole Beaumanoir-de Prémont Lauriane Goldwirt Solutés de perfusion IFSI Saint-Antoine Carole Beaumanoir-de Prémont Lauriane Goldwirt Troubles hydro-électrolytiques Déséquilibres acido-basiques États de choc Véhicules pour apports de médicaments Nutrition

Plus en détail

Devoir de contrôle N 3

Devoir de contrôle N 3 Devoir de contrôle N 3 M : Hakim 4 ème sciences expérimentales 2009-2010 Première partie : restitution des connaissances (12 points) A // QCM (4 points) Pour chacune des questions suivantes il peut y avoir

Plus en détail

PHARMACOCINETIQUE. Elimination rénale des médicaments

PHARMACOCINETIQUE. Elimination rénale des médicaments PHARMACOCINETIQUE Elimination rénale des médicaments PK administration cible pharmacologique Elimination des médicaments Elimination directe par excrétion: - Rénale - Biliaire Elimination indirecte après

Plus en détail

Tâche : Les problèmes du système excréteur urinaire

Tâche : Les problèmes du système excréteur urinaire Les problèmes du système excréteur urinaire http://www.bioweb.lu/anatomie/rein/rein.jpg Guide de l enseignant Document de travail RienST_guide de l'enseignant modifié.doc 1 Nous avons choisi façon de présenter

Plus en détail

Informations et conseils

Informations et conseils MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Informations et conseils www.nephronaute.org Carte Néphronaute Mieux vivre avec une insuffisance rénale Nephronaute Card Coping better with renal failure

Plus en détail

Tableau des valeurs normales (en vigueur en janvier 2013)

Tableau des valeurs normales (en vigueur en janvier 2013) Tableau des valeurs normales (en vigueur en janvier 2013) Remarque : Les valeurs et les unités de mesure figurant dans les tableaux suivants proviennent de sources diverses. Or, il existe des différences

Plus en détail

Equilibre acido-basique Dr K CHATTI, 2010. Population cible Etudiants en 1ère année Médecine

Equilibre acido-basique Dr K CHATTI, 2010. Population cible Etudiants en 1ère année Médecine Equilibre acido-basique Dr K CHATTI, 2010 Population cible Etudiants en 1ère année Médecine Pré-requis Notions de ph, acides, bases, ampholytes Mesure du ph, Physiologie des échanges gazeux respiratoire,

Plus en détail

Physiologie des régulations BI 632 L3

Physiologie des régulations BI 632 L3 Physiologie des régulations BI 632 L3 Cours 3 Christophe Porcher Christophe.porcher@univ-amu.fr Institut de Neurobiologie de la Méditerranée - INSERM U901 http://www.inmed.univ-mrs.fr/ La régulation de

Plus en détail

Chapitre 1 : Equilibre Acido-Basique. Professeur Patrick LEVY

Chapitre 1 : Equilibre Acido-Basique. Professeur Patrick LEVY UE MPSfO - Physiologie Chapitre 1 : Equilibre Acido-Basique Professeur Patrick LEVY Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Généralités (I) L équilibre

Plus en détail

Physiologie rénale Marianne Zeller

Physiologie rénale Marianne Zeller UE 2.2 Cycles de la vie et grandes fonctions Physiologie rénale Marianne Zeller Physiologie rénale 1. Anatomie fonctionnelle 2. Physiologie rénale Filtration glomérulaire Processus tubulaires Urine et

Plus en détail

Le Système Vasculaire

Le Système Vasculaire Le Système Vasculaire II/ Les différentes portions du système vasculaire 1. Les artères 2. Les capillaires 3. Les veines 4. Les lymphatiques : un système à part. LES ARTERES I. Anatomie des artères II.

Plus en détail

Système urinaire. Le corps humain et vieillissement II Esteban Gonzalez

Système urinaire. Le corps humain et vieillissement II Esteban Gonzalez Système urinaire Le corps humain et vieillissement II Esteban Gonzalez Le système excréteur (SE) Excréter action de séparer (excrétion) Action par laquelle les déchets de l organismes sont rejetés dehors.

Plus en détail

L appareil urinaire IFAS TREGUIER. IFAS Treguier

L appareil urinaire IFAS TREGUIER. IFAS Treguier L appareil urinaire IFAS TREGUIER Sommaire Anatomie Physiologie de l appareil urinaire : - Description et fonction de chaque élément - Physiologie de la miction Surveillance de l élimination urinaire et

Plus en détail

Béatrice L Azou, année 2010 SYSTÈME URINAIRE ET RÉNAL PHYSIOLOGIE DU REIN. UE2.2 Cycle de la vie et grandes fonctions

Béatrice L Azou, année 2010 SYSTÈME URINAIRE ET RÉNAL PHYSIOLOGIE DU REIN. UE2.2 Cycle de la vie et grandes fonctions Béatrice L Azou, année 2010 SYSTÈME URINAIRE ET RÉNAL PHYSIOLOGIE DU REIN UE2.2 Cycle de la vie et grandes fonctions p1 PHYSIOLOGIE du REIN I / Fonctions essentielles du rein Filtre, épure le sang Maintient

Plus en détail

Evaluation Informatique Session 2 3 juillet 2014. NOM : Prénom : Groupe :

Evaluation Informatique Session 2 3 juillet 2014. NOM : Prénom : Groupe : Evaluation Informatique Session 2 3 juillet 2014 NOM : Prénom : Groupe : Rapport de Stage Groupe 00 I) FILIERES ENERGETIQUES AU COURS DE L EXERCICE INTENSE REPETE... 3 1) PRODUCTION D ENERGIE... 3 2) GLYCOLYSE

Plus en détail

La composition chimique de la matière vivante Chapitre 2 Anatomie

La composition chimique de la matière vivante Chapitre 2 Anatomie La composition chimique de la matière vivante Chapitre 2 Anatomie La matière vivante est constituée d éléments simples appelés atomes qui entrent dans la composition de la substance minérale et organique.

Plus en détail

PHYSIOLOGIE RENALE. Guedjati MR

PHYSIOLOGIE RENALE. Guedjati MR PHYSIOLOGIE RENALE Guedjati MR Les objectifs 1. Identifier le mécanisme de la sécrétion tubulaire 2. Schématiser les courbes des transferts tubulaires du PAH 3. Identifier le rôle du PAH dans la mesure

Plus en détail

Enfants: La dose recommendée de phosphates pour des nourrissons et des jeunes enfants, est comprise entre 1,0 1,5 mmol/kg/jour.

Enfants: La dose recommendée de phosphates pour des nourrissons et des jeunes enfants, est comprise entre 1,0 1,5 mmol/kg/jour. 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT Glycophos, concentré pour solution pour perfusion. 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE 1 ml de Glycophos contient : Glycérophosphate de sodium 5.H 2O 306,1 mg (ce qui

Plus en détail

Buvez, buvez... éliminez!!!

Buvez, buvez... éliminez!!! Buvez, buvez... éliminez!!! 1. L'urine: produit d'une régulation. Afin que les cellules fonctionnent à plein rendement, le milieu intérieur dans lequel elles baignent doit présenter une composition aussi

Plus en détail

COMPARTIMENTS LIQUIDIENS, HOMEOSTASIE ET REGULATION

COMPARTIMENTS LIQUIDIENS, HOMEOSTASIE ET REGULATION I- Introduction COMPARTIMENTS LIQUIDIENS, HOMEOSTASIE ET REGULATION 1) Définition physiologie Physiologie = étude de la nature. Science qui étudie le fonctionnement normal d un organisme vivant et des

Plus en détail

Equilibre sodique et régulation du volume du liquide extracellulaire

Equilibre sodique et régulation du volume du liquide extracellulaire UE MPSfO - Équilibre hydrique, électrolytique et acido-basique du milieu intérieur Chapitre 2 : Equilibre sodique et régulation du volume du liquide extracellulaire Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année

Plus en détail

CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS

CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS GÉNÉRALITÉS Le Code de la Santé Publique française définit le médicament comme «une substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE PHYSIOLOGIE RÉNALE

ÉLÉMENTS DE PHYSIOLOGIE RÉNALE CHAPITRE 1 ÉLÉMENTS DE PHYSIOLOGIE RÉNALE Le néphron Le néphron est l unité fonctionnelle du rein ; chaque rein en contient environ 400 à 800 000. Chaque néphron comprend un glomérule et un tubule qui

Plus en détail

Les gaz du sang ou l analyse de l état acido-basique

Les gaz du sang ou l analyse de l état acido-basique Les gaz du sang ou l analyse de l état acido-basique Juin 2010 P. GOSSELIN Normes des gaz du sang SIGNE VARIATIONS NORMALES INTERPRÉTATION phsanguin 7,35 7,45 < 7,35 (acidose) > 7, 45 (alcalose) phurinaire

Plus en détail

MI 4 Milieu intérieur - Physiologie rénale - Massé Année Universitaire MI4: LE REIN

MI 4 Milieu intérieur - Physiologie rénale - Massé Année Universitaire MI4: LE REIN MI4: LE REIN Remarque par rapport à la mesure de la clairance : La méthode de COCKCROFT tient compte de : - l âge - le poids - le taux de créatinine clairance (créatinine) = [140 âge (années)]. taux de

Plus en détail

INTRODUCTION A LA PHARMACOCINETIQUE PASSAGES TRANSMEMBRANAIRES

INTRODUCTION A LA PHARMACOCINETIQUE PASSAGES TRANSMEMBRANAIRES Chapitre 2 : INTRODUCTION A LA PHARMACOCINETIQUE PASSAGES TRANSMEMBRANAIRES Objectifs - Savoir définir et expliquer les différentes phases du devenir du médicament dans l organisme. - Savoir définir les

Plus en détail

PHYSIOLOGIE RENALE REALISE PAR : DIRIGE PAR :

PHYSIOLOGIE RENALE REALISE PAR : DIRIGE PAR : CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE DR BENBADIS CONSTANTINE SERVICE DE PHYSIOLOGIE ET DES EXPLORATIONS FONCTIONNELLES METABOLIQUES PHYSIOLOGIE RENALE REALISE PAR : DIRIGE PAR : DR.ABDELOUAHAB PR. NEDJAR DR.HAMADOUCHE

Plus en détail

Sécrétions pancréatiques exocrines. Aude FERRAN

Sécrétions pancréatiques exocrines. Aude FERRAN Sécrétions pancréatiques exocrines Aude FERRAN Pancréas : 2 types de sécrétion Exocrine: sécrétions dans le milieu extérieur (=tube digestif (duodénum)) Enzymes Eau et électrolytes Endocrine : sécrétions

Plus en détail

Journée MARHEA et AIRG - Samedi 14 mai 2011. Syndromes de Gitelman et de Bartter : Du sel au potassium

Journée MARHEA et AIRG - Samedi 14 mai 2011. Syndromes de Gitelman et de Bartter : Du sel au potassium Journée MARHEA et AIRG - Samedi 14 mai 2011 Syndromes de Gitelman et de Bartter : Du sel au potassium Dr Marion Vallet Service des Explorations Fonctionnelles Physiologiques CHU Toulouse Rangueil Du sodium

Plus en détail

Introduction. Chapitre 1 : Professeur Diane GODIN-RIBUOT. UE3-2 - Physiologie rénale

Introduction. Chapitre 1 : Professeur Diane GODIN-RIBUOT. UE3-2 - Physiologie rénale UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 1 : Introduction Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. 1. Equilibre de l eau et des

Plus en détail

La filtration glomérulaire et sa régulation

La filtration glomérulaire et sa régulation UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 4 : La filtration glomérulaire et sa régulation Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

Les Paramètres Biologiques et Leurs Variations Physiologiques Pendant La Grossesse Dr Karim.LALLALI Médecin Biologie Clinique CHU Bicêtre France JUIN

Les Paramètres Biologiques et Leurs Variations Physiologiques Pendant La Grossesse Dr Karim.LALLALI Médecin Biologie Clinique CHU Bicêtre France JUIN Les Paramètres Biologiques et Leurs Variations Physiologiques Pendant La Grossesse Dr Karim.LALLALI Médecin Biologie Clinique CHU Bicêtre France JUIN 2012 1 - Augmentation du poids : L augmentation du

Plus en détail

Hydratation - eau. Alimentation du sportif: apports en eau

Hydratation - eau. Alimentation du sportif: apports en eau Alimentation du sportif: apports en eau 1 L eau représente 40 à 70% de la masse corporelle (selon son âge, son sexes et sa composition corporelle). Elle représente 65 à 75 % de sa masse musculaire et environ

Plus en détail

PHYSIOLOGIE du REIN. Quelques chiffres PHYSIOLOGIE DU REIN SYSTÈME URINAIRE ET RÉNAL. UE2.2 Cycle de la vie et grandes fonctions

PHYSIOLOGIE du REIN. Quelques chiffres PHYSIOLOGIE DU REIN SYSTÈME URINAIRE ET RÉNAL. UE2.2 Cycle de la vie et grandes fonctions Béatrice L Azou, année 2010 SYSTÈME URINAIRE ET RÉNAL PHYSIOLOGIE DU REIN UE2.2 Cycle de la vie et grandes fonctions p1 PHYSIOLOGIE du REIN I / Fonctions essentielles du rein Filtre, épure le sang Maintient

Plus en détail

Bioénergétique de l exercice musculaire

Bioénergétique de l exercice musculaire Bioénergétique de l exercice musculaire 1 Afin de se maintenir en vie, une cellule doit continuellement "travailler". Donc, elle a besoin d'énergie (énergie = capacité à produire du travail). Travail mécanique

Plus en détail

Cas clinique. Physiologie rénale. Antonia Pérez-Martin. UFR de Médecine Montpellier-Nîmes. Organisation générale. Rôles du rein PCEM 2

Cas clinique. Physiologie rénale. Antonia Pérez-Martin. UFR de Médecine Montpellier-Nîmes. Organisation générale. Rôles du rein PCEM 2 Université Montpellier I FACULTÉ de MÉDECINE Montpellier - Nîmes Cas clinique Physiologie rénale Un patient consulte pour une fatigue progressivement croissante. Il s inquiète également d une perte de

Plus en détail

RESAOLAB Convention de Financement N AFD CZZ 1338 01 C. DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE et SURVEILLANCE DE L INSUFFISANCE RENALE

RESAOLAB Convention de Financement N AFD CZZ 1338 01 C. DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE et SURVEILLANCE DE L INSUFFISANCE RENALE RESAOLAB Convention de Financement N AFD CZZ 1338 01 C DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE et SURVEILLANCE DE L INSUFFISANCE RENALE Objectifs 1-Citer deux éléments qui peuvent interférer dans le dosage de la créatininémie

Plus en détail

Le modèle de Stewart. Benjamin Honton DESC Réanimation R. médicalem Décembre 2007. Agen

Le modèle de Stewart. Benjamin Honton DESC Réanimation R. médicalem Décembre 2007. Agen Le modèle de Stewart Benjamin Honton DESC Réanimation R médicalem Décembre 2007. Agen Données élementaires Anions = Acides: Donneur de H+ Cations = Basiques: Accepteur de H+ Acide faible: Composé à libération

Plus en détail

ph et équilibre acido-basique

ph et équilibre acido-basique Origine des ions H + ph et équilibre acido-basique Acides volatils Acides fixes CO 2d : seul acide volatil, peut s échapper de l organisme, partiellement dissocié. pk = 6.1, ~20 000 mmol/l Ne peut pas

Plus en détail

Chapitre 6 : Circulation : Circulation dans le système à haute pression. Professeur Christophe RIBUOT

Chapitre 6 : Circulation : Circulation dans le système à haute pression. Professeur Christophe RIBUOT UEMPSfO - Physiologie Chapitre 6 : Circulation : Circulation dans le système à haute pression Professeur Christophe RIBUOT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT

BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT Sommaire Introduction A. La molécule d ATP 1. L ATP comme source d énergie 2. Les besoins en ATP lors de l effort B. Les filières de resynthèse de l ATP 1. La filière anaérobie

Plus en détail

Physiologie rénale. Fonctions rénales. 1. Excrétion de produits du métabolisme et de toxines.

Physiologie rénale. Fonctions rénales. 1. Excrétion de produits du métabolisme et de toxines. UPMC-Paris 6 L2 LV207 AHA Jacques Teulon, année 2013-2014 Physiologie rénale 1. Notions d anatomie et de micro-anatomie i du rein 2. La formation de l urine et ses modifications, spécialisation fonctionnelle,

Plus en détail

16. Physiologie du foie et des voies biliaires

16. Physiologie du foie et des voies biliaires 16. Physiologie du foie et des voies biliaires 16.1. Anatomie fonctionnelle du foie : le lobule hépatique Le foie est constitué de cellules hépatiques épithéliales nommées hépatocytes (60% des cellules)

Plus en détail

Bases anatomique et physiologique de la rate et du pancréas.

Bases anatomique et physiologique de la rate et du pancréas. Bases anatomique et physiologique de la rate et du pancréas. La rate. La Rate en MTC : La Rate en MTC est un emblème représentant les fonctions organiques d une grande partie du système digestif (l estomac,

Plus en détail

Cours de Physiologie rénale

Cours de Physiologie rénale Cours de Physiologie rénale Chapitre 2 Compartiments liquidiens Équilibre acide base Le rein Équilibre acide base Rappel ph = log [H + ] ph = pk + log [sel]/[acide] Deux formes d ions H + : libre : acidité

Plus en détail

Systèmes de communication de l organisme

Systèmes de communication de l organisme Système endocrinien I-Introduction Systèmes de communication de l organisme Système nerveux Influx nerveux (signaux électriques) Neurones Effets immédiats Brefs et localisés Système endocrinien Sécrétion

Plus en détail

EXAMEN FORMATIF PHYSIOLOGIE HUMAINE

EXAMEN FORMATIF PHYSIOLOGIE HUMAINE EXAMEN FORMATIF PHYSIOLOGIE HUMAINE Ceci est un outil pour réviser mais surtout pour voir quel est le TYPE DE QUESTIONS que je pourrais vous poser à l examen Dans le vrai examen, il y aura une plus grande

Plus en détail

Énergie et nutrition. Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez

Énergie et nutrition. Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez Énergie et nutrition Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez L alimentation dans le monde Bcp de maladies liées à notre type d alimentation Malnutrition Excès ou carence de nutriments

Plus en détail

Partie D : Régulation de la pression artérielle systémique.

Partie D : Régulation de la pression artérielle systémique. Partie D : Régulation de la pression artérielle systémique. La principale variable cardiovasculaire régulée est la pression artérielle moyenne (PAM), dans la circulation systémique. Cette pression est

Plus en détail

Chapitre 8 : Circulation : Contrôle local du débit sanguin. Professeur Christophe RIBUOT

Chapitre 8 : Circulation : Contrôle local du débit sanguin. Professeur Christophe RIBUOT UEMPSfO - Physiologie Chapitre 8 : Circulation : Contrôle local du débit sanguin Professeur Christophe RIBUOT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

SAMEDI 3 MARS 2012 UE3-S2 : ORGANISATION DES APPAREILS ET SYSTEME, ASPECTS FONCTIONELS

SAMEDI 3 MARS 2012 UE3-S2 : ORGANISATION DES APPAREILS ET SYSTEME, ASPECTS FONCTIONELS SAMEDI 3 MARS 2012 UE3-S2 : ORGANISATION DES APPAREILS ET SYSTEME, ASPECTS FONCTIONELS 19 QCMs DURÉE DE L ÉPREUVE : 1 HEURE LES CALCULATRICES NE SONT PAS AUTORISÉES Le sujet comprend 8 pages, veuillez

Plus en détail

Physiologie rénale Marianne Zeller

Physiologie rénale Marianne Zeller UE 2.2 Cycles de la vie et grandes fonctions Physiologie rénale Marianne Zeller Physiologie rénale 1. Anatomie fonctionnelle 2. Physiologie rénale Filtration glomérulaire Processus tubulaires Urine et

Plus en détail

L'équilibre hydrique, électrolytique et acido-basique

L'équilibre hydrique, électrolytique et acido-basique L'équilibre hydrique, électrolytique et acido-basique I. Les liquides organiques 1) Le poids hydrique de l'organisme Représente 40 L d'eau, c'est à dire, pour un adulte, 50 % du poids du corps. Ce poids

Plus en détail

Les reins. Ce sont deux organes chargés de maintenir l homéostasie du milieu intérieur tant sur l eau que sur les ions et les molécules azotées

Les reins. Ce sont deux organes chargés de maintenir l homéostasie du milieu intérieur tant sur l eau que sur les ions et les molécules azotées Les reins Ce sont deux organes chargés de maintenir l homéostasie du milieu intérieur tant sur l eau que sur les ions et les molécules azotées I- Anatomie Rappel embryologique Pour mieux comprend les anomalies

Plus en détail

DÉSORDRES DE L ÉQUILIBRE ACIDE-BASE

DÉSORDRES DE L ÉQUILIBRE ACIDE-BASE CHAPITRE 5 DÉSORDRES DE L ÉQUILIBRE ACIDE-BASE OBJECTIFS Acidoses Savoir définir l acidose, son caractère métabolique ou ventilatoire, et son caractère isolé ou mixte, aigu ou chronique. Savoir conduire

Plus en détail

La digestion. Permettent transformation glucides _>mono saccharide. Permettent transformation Protéine -> En acide aminé

La digestion. Permettent transformation glucides _>mono saccharide. Permettent transformation Protéine -> En acide aminé La digestion Cours de Mme Forcellino, le 8 Septembre 2009 L objectif ultime de la digestion est de fournir de l énergie grâce à l ATP (molécule d'adénosine Tri-Phosphate) ATP : molécule organique qui stocke

Plus en détail

Dr BOGGIO Les nutriments et le métabolisme 2.1 S1 Biologie fondamentale IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015

Dr BOGGIO Les nutriments et le métabolisme 2.1 S1 Biologie fondamentale IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015 Dr BOGGIO Les nutriments et le métabolisme 2.1 S1 Biologie fondamentale IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015 11 Nutrition et métabolisme Fonction physiologique de l alimentation (l'alimentation a

Plus en détail

Orientation diagnostique devant un calcul. Bilan métabolique. JP Haymann UPMC / INSERM U702 Service d Explorations Fonctionnelles Hôpital Tenon

Orientation diagnostique devant un calcul. Bilan métabolique. JP Haymann UPMC / INSERM U702 Service d Explorations Fonctionnelles Hôpital Tenon Orientation diagnostique devant un calcul. Bilan métabolique. JP Haymann UPMC / INSERM U702 Service d Explorations Fonctionnelles Hôpital Tenon La clinique Volume urinaire 1280 ml Maalouf N et al 2004

Plus en détail

3 questions ont été annulées dans la notation finale : 11, 17 et 30.

3 questions ont été annulées dans la notation finale : 11, 17 et 30. Tutorat de physiologie : cycle 3 Corrections du questionnaire de tutorat du groupe 4, lundi 8 mars 2010. 3 questions ont été annulées dans la notation finale : 11, 17 et 30. N 1. B = faux; il élimine les

Plus en détail

Répartition des aliments sur la journée

Répartition des aliments sur la journée Répartition des aliments sur la journée (Exemple de ration journalière) Matin 2 tranches de pain complet Un peu de beurre Confiture Thé 1 verre de jus d orange Matinée 1 pomme Midi Lasagnes Salade mêlée

Plus en détail

LES MAMMIFERES. Groupe des amnios, avec présence pour certains d une annexe embryonnaire

LES MAMMIFERES. Groupe des amnios, avec présence pour certains d une annexe embryonnaire LES MAMMIFERES Groupe des amnios, avec présence pour certains d une annexe embryonnaire Introduction - Groupe monophylétique - Présence de poils, de mamelles, - 3 groupes avec des particularités au niveau

Plus en détail

Professeur Diane GODIN-RIBUOT

Professeur Diane GODIN-RIBUOT UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 5 : Mesure de la fonction rénale : la clairance rénale Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Chapitre V : Fonctions rénales

Chapitre V : Fonctions rénales Chapitre V : Fonctions rénales Introduction Le rein est un organe le plus souvent pair situé dans l'abdomen, en arrière du péritoine. Les deux reins sont disposés suivant une symétrie plus ou moins bilatérale.

Plus en détail

Le métabolisme Phospho-calcique

Le métabolisme Phospho-calcique Le métabolisme Phospho-calcique Introduction : Dr Khelil Maitre Assistante en Endocrinologie Diabétologie Service de Médecine nucléaire CHU Tlemcen Calcium et phosphore =principaux constituants os (65%

Plus en détail

objectifs Exploration biochimique de la glycémie, des cétoses, du diabète sucré P-Glucose prérequis Les points suivants sont supposés connus :

objectifs Exploration biochimique de la glycémie, des cétoses, du diabète sucré P-Glucose prérequis Les points suivants sont supposés connus : objectifs 1 2 1/ Comprendre le choix des moyens diagnostiques et les facteurs de variabilité préanalytique pour sélectionner les analyses adéquates et les moyens nécessaires 2/ Connaître l ordre de grandeur

Plus en détail

Chapitre 2 : Les compartiments liquidiens de l organisme. Professeur Diane GODIN-RIBUOT

Chapitre 2 : Les compartiments liquidiens de l organisme. Professeur Diane GODIN-RIBUOT UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 2 : Les compartiments liquidiens de l organisme Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

Insuffisance rénale aigue

Insuffisance rénale aigue Insuffisance rénale aigue Définitions : - Insuffisance rénale (IR): atteinte de la fonction d épuration du rein s accompagnant de perturbations cliniques et biologiques caractéristiques - Caractérisée

Plus en détail

A) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40mmol/L. B) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40nanomol/L

A) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40mmol/L. B) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40nanomol/L EQUILIBRE ACIDE-BASE Question 1 :l état acido-basique A) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40mmol/L B) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40nanomol/L C) La

Plus en détail

1. L énergie de la contraction musculaire provient de l hydrolyse de l ATP 1.1. La contraction musculaire

1. L énergie de la contraction musculaire provient de l hydrolyse de l ATP 1.1. La contraction musculaire LA CHIMIE DE L EFFORT Les différentes sources d énergie du muscle lors de l effort Magnésium et effort musculaire A) Les différentes sources d énergie du muscle lors de l effort 1. L énergie de la contraction

Plus en détail

Physiologie rénale. Présentation générale et terminologie. H. Lefebvre

Physiologie rénale. Présentation générale et terminologie. H. Lefebvre Physiologie rénale Présentation générale et terminologie H. Lefebvre 1 Objectifs Avoir une vue générale de la fonction rénale Connaître a minima les caractéristiques essentielles de la physiologie rénale

Plus en détail

SYSTEME NERVEUX CENTRAL : Circulation Cérébrale, Barrière Hémato-Encéphalique & Liquide Céphalo-Rachidien

SYSTEME NERVEUX CENTRAL : Circulation Cérébrale, Barrière Hémato-Encéphalique & Liquide Céphalo-Rachidien SYSTEME NERVEUX CENTRAL : Circulation Cérébrale, Barrière Hémato-Encéphalique & Liquide Céphalo-Rachidien Professeur Laurent BAUD Mise à jour: Janvier 2005-1 - PLAN 1. CIRCULATION CEREBRALE 1.1. Anatomie

Plus en détail

Acidose métabolique rénale et diététique.

Acidose métabolique rénale et diététique. Acidose métabolique rénale et diététique. Dr Guillen M Med Int Nephrologie Dt Nardella T Dietécienne Nephr-Dialyse Réunion G. D. N 22 Avril 2014 Epicura Hornu Plan Médical Chimie Physiologie Physiopathologie

Plus en détail

4/5. www.physiologie.staps.univ-mrs.fr

4/5. www.physiologie.staps.univ-mrs.fr 4/5 Tissus et Organes Les Tissus Un ensemble de cellules qui ont une structure semblable et qui remplissent la même fonction constitue un tissu. Quatre tissus primaires s enchevêtrent pour former la «trame»

Plus en détail

I/ Les oedèmes d'origine rénale = syndrome clinique de l'hyper hydratation extra cellulaire, avec bilan sodé positif (excès d'eau et de sel).

I/ Les oedèmes d'origine rénale = syndrome clinique de l'hyper hydratation extra cellulaire, avec bilan sodé positif (excès d'eau et de sel). LES OEDEMES I/ Les oedèmes d'origine rénale = syndrome clinique de l'hyper hydratation extra cellulaire, avec bilan sodé positif (excès d'eau et de sel). = infiltration séreuse d'eau et de sodium, dans

Plus en détail

Encyclopédie de la. Nutrition. Clinique Féline. Pascale Pibot Vincent Biourge Denise Elliott

Encyclopédie de la. Nutrition. Clinique Féline. Pascale Pibot Vincent Biourge Denise Elliott Fermez cette fenêtre pour retourner sur IVIS Encyclopédie de la Nutrition Clinique Féline Pascale Pibot Vincent Biourge Denise Elliott DMV, Responsable des Éditions Scientifiques, Communication, Groupe

Plus en détail

Systèmes tampons Diagramme de Davenport. I. Dupin

Systèmes tampons Diagramme de Davenport. I. Dupin Systèmes tampons Diagramme de Davenport I. Dupin 20162017 Introduction Le fonctionnement normal des cellules requiert un environnement stable et constant. Le ph doit être optimal afin de maintenir l activité

Plus en détail

UE 2.1 BIOLOGIE FONDAMENTALE

UE 2.1 BIOLOGIE FONDAMENTALE IFSI de DIJON UE 2.1 BIOLOGIE FONDAMENTALE Questions d évaluation Isabelle PIEDADE - Anne-Marie GUILLEMIN Alexandra GENESTIER Cadres de Santé Formateurs En collaboration avec le Dr Vincent BOGGIO référent

Plus en détail