Sodium et Bicarbonate, Au Cœur de l équilibre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sodium et Bicarbonate, Au Cœur de l équilibre"

Transcription

1 Sodium et Bicarbonate, Au Cœur de l équilibre Chimie et Physiologie pour mieux comprendre 3 ème journée Nutrition NOVACARB 1 FE CRE JR/PG V3

2 L Equilibre de la Vie UNE PERPÉTUELLE OPPOSITION UN PRINCIPE : LA COMPENSATION En biologie, Equilibre = stabilité et intégrité 2

3 L ÉQUILIBRE INTERNE NOTION D «ÉQUILIBRES» & DE COMPARTIMENTS 3

4 Milieu Externe Milieu Interne 4

5 Milieu Externe Milieu Interne Chez les organismes pluricellulaires, les cellules baignent dans un Environnement liquide 5

6 Le milieu intérieur : milieu liquide s interposant entre le milieu extérieur et le milieu intracellulaire Atlas de Poche de Physiologie 6

7 Le rôle du milieu intérieur ORGANISME = milieu ouvert qui Nutrition Circulation Respiration Excrétion échange en permanence avec le milieu extérieur, de manière discontinue : Défense Organisme Matière Energie Informations. Contrôle endocrinien Contrôle nerveux Codrah 7

8 Définition Maintien de l'ensemble des paramètres physicochimiques HOMEOSTASIE de l'organisme.qui doivent rester relativement constants 8

9 Organes Régulateurs Homéostasie Nutrition Circulation Respiration Excrétion HOMEOSTASIE Défense Organisme Contrôle endocrinien Contrôle nerveux Assurent stabilité et constance Silbernagl et Despopoulos, Atlas de Poche de Physiologie 9

10 Compartimentation 10

11 Compartiments Échanges Stabilité Notion systèmes Fonctionnels Court terme Long terme Gilles Bourbonnais CEGEP Canada 11

12 Compartiments liquides Eau Corporelle 40 l 2/3 dans les cellules = Milieu Intracellulaire 1/3 hors des cellules Milieu extracellulaire Liquide plasmatique (8% Eau corporelle) Liquide interstitiel (25% Eau corporelle) 15 l 25 l 1 l 12l Codrah 12

13 Les ions en solutions Composition des liquides Na + Cl - Ca ++ K + Mg 2+ HCO 3 - HPO 2-4 SO

14 Composition des liquides organiques Composés d'électrolytes Des sels inorganiques Des acides gras Certaines protéines Eléments ionisables Substances Organiques Sucres Lipides Urée Créatinine Non électrolytiques Silbernagl et Despopoulos, Atlas de Poche de Physiologie 1010 F

15 Composition liquide meq /l Plasma Liquide interstitiel ,

16 Composition liquide meq/l d eau Liquide intracellulaire Liquide interstitiel , Phosphates Protéines

17 Transformation mg/ l en meq / l 1 meq = Poids atomique de l ion (mg) Nombre de charge par ion (valence) x mg.1000 ml(mg) Concentration meq / l = 100 ml Poids atomique de l ion (mg) Nombre de charge par ion (valence) Université de Laval Cours de Biologie 17

18 Composition des liquides organiques Similarité des compartiments extracellulaires Différence Extra / Intracellulaire Milieux extracellulaires riches en sodium et en chlore et Bicarbonate Milieu intracellulaire riche en potassium, phosphore et protéines. Silbernagl et Despopoulos, Atlas de Poche de Physiologie 18

19 Electrolytes / équilibre acide base (meq/l) Plasma Liquide interstitiel Liquide intracellulaire Sodium Potassium Calcium Magnésium + 154, , ,0 Chlore Bicarbonate Phosphates Sulfates Acides organique Protéines - 154,0-154,5-194,0 Borges et Al 19

20 Mouvements entre Compartiments 20

21 Notion d Osmolarité et Osmolalité Osmoles molécules osmotiquement actives dans une solution qui exercent un pouvoir d attraction des molécules d eau (pression osmotique) Osmolarité plasmatique quantité d Osmoles / l de plasma (eau plasmatique + protides + lipides) (mosm/l) Osmolalité plasmatique : quantité d Osmoles / l d eau plasmatique 21

22 Mouvements d Eau et Osmose Diffusion libre entre les compartiments extra et intracellulaires Loi de l osmose Pression Osmotique principalement assurée par : [K + ] intracellulaire [Na + ] extracellulaire Transfert passif faible [C ] forte [C ] Recherche d équilibre K + 22

23 Osmolalité et mouvements d eau Toute modification de l osmolalité extracellulaire va entraîner des mouvements d eau pour rétablir l équilibre hors des cellules Quand l Osm plasmatique augmente déshydratation intracellulaire vers les cellules quand l Osm plasmatique diminue hyperhydratation intracellulaire 23

24 Transport des Ions Par différence de gradient de concentration : + / - Recherche équilibre et neutralité de part et d autre de la membrane Diffusion ionique: Les ions chargés diffusent par canaux ioniques, basé sur un gradient électrique Neutralité électrique Diffusion non ionique Des acides ou bases diffusent plus facilement sous forme non ionique (NH3 #NH4+). Les formes acides ou bases faibles dépendent du ph, donc la diffusion également Silbernagl et Despopoulos, Atlas de Poche de Physiologie 24

25 Facteurs influençant la diffusion cellulaire 1 - Gradient de pression 2 - Gradient électrique 3 - Gradient de concentration 4 - Coefficient de perméabilité membranaire Université de Laval Cours de bilogie 25

26 GESTION DES ÉQUILIBRES 26

27 Essentiel à la Vie Les Equilibres Notion de stabilité 27

28 Homéostasie : Condition SNQN à la vie Basée sur 3 équilibres Acide base Hydrique Electrolytique 28

29 L EQUILIBRE HYDRIQUE Les pertes en eau doivent être égales aux gains. 4 VOIES DE DÉPERDITION HYDRIQUE : Evaporation par les poumons dans l'air expiré (28 %) Transpiration (8 %) Matières fécales (4 %) Urine (60 %) 29

30 L EQUILIBRE HYDRIQUE 2,2 l / J 0,9 l / J 0,3 l 1.4 l / J 2,5 l / J 2.5 l / J 30

31 EQUILIBRE ELECTROLYTIQUE Il désigne l'équilibre des ions inorganiques dans l'organisme On s'intéresse principalement à 5 d'entre eux : Na, Ca, K, Mg, Cl + - APPORTS par : l'eau l'alimentation. PERTES par: la transpiration, la matière fécale l'urine. 31

32 Cliquez pour modifier BACA et le EE style du titre Minéral Poids moléculaire Valence meq /kg MS B A C A E E Na (g/kg MS)/0.023 K (g/kg MS/0.039 Cl (g/kg MS)/ S 32-2 (g/kg MS)/0.016 BACA = (Na + /0,023 + K + /0,039) (Cl - /0, S 2- /0,016) en meq/kg MS Quantité en g/kg MS ingrédient ou MP 32

33 L EQUILIBRE ACIDO BASIQUE Acide ( AH ) = donneur de protons ( H+ ) AH A + H+ ( A- est la forme basique correspondante à l'acide AH ). Base ( B- ) = accepteur d'h+ (ou un donneur d OH - ) : B + H+ BH 33

34 Le ph mesure Rappel sur le ph l acidité ou la basicité d une solution. l activité chimique des ions hydrogènes (H + ) Le ph varie inversement avec la concentration (ionisation) de H + ph de 5 = 100 fois plus acide que ph de 7 ph de 4 = 1000 fois plus acide que ph de 7 ph de 8 = 10 fois plus alcalin (moins d ions H+) que ph de 7 34

35 Constantes Les formes acide et basique d'un même corps sont en équilibre dans des proportions caractérisées par la constante d'équilibre Ka de la réaction chimique On parle aussi de Constante d Acidité Le pka d un couple acide/base est défini par la relation pka= 1 / log Ka. ph = pka, A- et AH sont présentes à 50%-50%. ph < pka la forme acide est prédominante. ph > pka la forme basique est prédominante. On parle aussi de Constante de dissociation 35

36 LES TAMPONS Systèmes tampons Substances chimiques permettant d'absorber les acides forts et/ou les bases fortes (absorbe les ions H + ou OH - ). En nutrition animale 1. Quantité d HCl ou de NaOH pour obtenir un ph 3 2. Dépend du contenu en Phosphates et Protéines 36

37 LES TAMPONS Le Pouvoir Tampon d'un système donné est d'autant plus fort que la variation de ph sera faible 2 principaux facteurs du PT : 1. Masse de tampon disponible 2. l'écart entre le ph de la solution et le pka du système. pour une agression Acide ou Basique donnée (= à un ph donné) 37

38 RÉGULATION 38

39 ph des compartiments 39

40 Alcalose Acidose Acidose Processus qui tend à produire une Acidémie Alcalose Processus qui tend à produire une Alcalémie [d ions H + ] dans le sang [d ions H + ] dans le sang 40

41 Facteurs de variation FACTEURS INTERNES Respiration Acide carbonique FACTEURS EXTERNES Stress thermique Activité musculaire Acide lactique Santé Vomissement : pertes de H+, alcalose Diarrhées, pertes de HCO3-, acidose Oxydation Lipides et sucres Production de CO2 Formation de H2CO3 Activation du système bicarbonate Alimentation Ex : Surcharge d acides Principalement la digestion des acides aminés soufrés aboutit à une production nette d acides sous forme d H +. 41

42 Valeurs de ph Acide Chlorhydrique (<1) Liquide Gastrique (1,8) Jus de Citron (2,8) Vin (3,8) Café (5) Urine (5,2 7) Sang 7,36 7,42 Cola (4) Ammoniaque (12) Soude Caustique (12,7) Lait (6,5) 42

43 Principaux systèmes tampons de l'organisme: BICARBONATES ET TAMPONS DU SANG 1. Tampon acide carbonique-bicarbonate 2. Tampon phosphate 3. Tampon hémoglobine-oxyhémoglobine 4. Tampon protéines 43

44 Relations Acide Base / Tampon / BACA / EE 44

45 Equilibre acido-basique / EE / ph Basé sur les échanges sang/tube digestif Composante acide H 2 CO 3 H + + HCO - 3 Acide carbonique Ion hydrogène Ion bicarbonate Composante basique NaHCO 3 Na + + HCO - 3 Bicarbonate de sodium Ion sodium Ion bicarbonate

46 Equilibre acido-basique / EE / ph Basé sur les échanges sang/tube digestif TUBE DIGESTIF SANG Na +, K + Na +, K + H + H + [d ions H + ] dans le sang ph Cl -, S 2- Cl -, S 2- HCO 3 + HCO 3 + [d ions H + ] dans le sang 46

47 Régulation Homéostasie Rôle assuré par Rein : Régulation du contenu hydrique, osmolarité, concentration ionique, ph Poumons : pression en O 2, CO 2, ph Notion systèmes Fonctionnels Boucle de régulation pour maintenir les constantes 47

48 Les 3 systèmes physiologiques de maintien du ph 1 Système chimique: Le maintien du ph entre 7,35 et 7,45 se fait par: les systèmes tampons chimiques réagissent instantanément, mais limités 2 Systèmes fonctionnels: Respiration pulmonaire à court terme-rapide Rein à long terme- lent 48

49 1 Système Chimique Les principaux tampons extracellulaires et intracellulaires Intracellulaire : Bicarbonate/acide carbonique H + + HCO 3 - H 2 CO 3 CO 2 + H 2 O Protéines (par l intermédiaire des Histidines) H + + P HP + Phosphates H + + HPO 4 2- H 2 PO 4 - Extracellulaire : Bicarbonate/acide carbonique : H + + HCO 3 - H 2 CO 3 CO 2 + H 2 O 49

50 2 Systèmes Fonctionnels H 2 CO HCO H + Tampon Acide H 2 O Tampon Basique CO 2 Tampon acide carbonique - bicarbonate 50

51 Conséquences sur le ph Tampon Acide carbonique Bicarbonate Problèmes respiratoires Trop de CO 2 ( ventilation) ==> Acidose Pas assez de CO 2 (hyperventilation) ==> Alcalose Problèmes métaboliques Rein n'éliminent pas les ions H + ==> Acidose Reins éliminent trop d'ions H + ==> Alcalose 51

52 CONCLUSION 52

53 Caractéristiques des principales sources de sodium 53

54 Principales sources de sodium Phosphate de sodium Chlorure de sodium Bicarbonate de sodium Carbonate de sodium Sulfates de sodium 54

55 Rappel sur le Na + 55

56 Na+ Principal cation du compartiment extracellulaire. Concentration plasmatique Natrémie = 140 ± 5 mmol/l Importance +++ du Na + dans le maintien de l Osmolalité plasmatique influe sur les phénomènes de contraction-inflation du volume cellulaire Si hyponatrémie Hypo-Osmolalité plasmatique Si hypernatrémie diffusion de l eau vers le secteur interstitiel œdème des tissus diffusion de l eau vers le secteur intracellulaire œdème cérébral 56

57 Valeurs de ph Phosphates hydraté de sodium Chlorure de sodium Sulfate de sodium Bicarbonate de sodium Carbonate de sodium Acide Chlorhydrique (<1) Liquide Gastrique (1,8) Jus de Citron (2,8) Vin (3,8) Café (5) Urine (5,2 7) Sang 7,36 7,42 Cola (4) Ammoniaque (12) Soude Caustique (12,7) Lait (6,5) 57

58 Valeurs BACA EE ph et PT Minéral BACA* EE* ph PT *(3) Chlorure de Sodium 0 7,3 7,4 Bicarbonate de Sodium ,0 8,6 Phosphate de Sodium hydraté 4,1 5,0 Sulfate de Sodium 6,5 7,5 Carbonate de sodium 11,3 Carbonate de Calcium *: Exprimé en meq / kg MS Codrah Novacarb Eva 58

59 Pouvoir tampon et EE PT calculé (Meq/kg/MS) = 0, ,0005 EE + 0,0575 MM N = 32 R 2 = 0,91 EE = (Na + /0,023)+( K + /0,039) (Cl - /0,0355) Antagonisme connu : niveau de sodium # Acidifiants / développement de E.Coli Valorisation : Soupe fermentées, utilisation de coproduits XIV Curso de Especializacion F MESCHY - CASEAY 59

60 Valeurs normales : Indicateurs Indicateur Variations normales Commentaires ph Sanguin 7,35 7,45 < 7,35 Acidose > 7,45 Alcalose ph Urinaire 6-7 < 6 Acidose > T Alcalose P Co2 40 mm Hg < 35 Acidose R > 45 Alcalose R Bicarbonates / meq / l < 20 Acidose M > 26 Alcalose M 60

61 Conclusion BACA EE PT ph Optimisation sans rien occulter et en reliant ces diverses valeurs NUTRITION Saison Conditions d élevage Circulation Respiration Excrétion Problème Urinaire Abreuvement Performances GMQ IC Désordres Digestifs Respiratoires Défense Organisme Contrôle endocrinien Contrôle nerveux Stress Stade Physiologique 61

62 Merci de votre attention 62

SAMEDI 3 MARS 2012 UE3-S2 : ORGANISATION DES APPAREILS ET SYSTEME, ASPECTS FONCTIONELS

SAMEDI 3 MARS 2012 UE3-S2 : ORGANISATION DES APPAREILS ET SYSTEME, ASPECTS FONCTIONELS SAMEDI 3 MARS 2012 UE3-S2 : ORGANISATION DES APPAREILS ET SYSTEME, ASPECTS FONCTIONELS 19 QCMs DURÉE DE L ÉPREUVE : 1 HEURE LES CALCULATRICES NE SONT PAS AUTORISÉES Le sujet comprend 8 pages, veuillez

Plus en détail

A) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40mmol/L. B) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40nanomol/L

A) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40mmol/L. B) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40nanomol/L EQUILIBRE ACIDE-BASE Question 1 :l état acido-basique A) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40mmol/L B) La concentration en ions H+ dans le sang artériel est de 40nanomol/L C) La

Plus en détail

L'équilibre hydrique, électrolytique et acido-basique

L'équilibre hydrique, électrolytique et acido-basique L'équilibre hydrique, électrolytique et acido-basique I. Les liquides organiques 1) Le poids hydrique de l'organisme Représente 40 L d'eau, c'est à dire, pour un adulte, 50 % du poids du corps. Ce poids

Plus en détail

Chapitre 2 : Les compartiments liquidiens de l organisme. Professeur Diane GODIN-RIBUOT

Chapitre 2 : Les compartiments liquidiens de l organisme. Professeur Diane GODIN-RIBUOT UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 2 : Les compartiments liquidiens de l organisme Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif

Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif 1. Question 1 Etant donné que le germanium (Ge) est dans la même colonne que le carbone, cela implique qu il possède 4 électrons

Plus en détail

ACIDES BASES. Chap.5 SPIESS

ACIDES BASES. Chap.5 SPIESS ACIDES BASES «Je ne crois pas que l on me conteste que l acide n ait des pointes Il ne faut que le goûter pour tomber dans ce sentiment car il fait des picotements sur la langue.» Notion d activité et

Plus en détail

Bicarbonate de sodium, citrate de sodium

Bicarbonate de sodium, citrate de sodium Bicarbonate de sodium, citrate de sodium Synonyme Bicarbonate de sodium: sodium Citrate de sodium: Type de substances: Bicarbonate de soude, NaHCO3, HCO3-, hydrogénocarbonate de Citrate Substances tampons

Plus en détail

EUROPEAN UNION SCIENCE OLYMPIAD. Livret réponses TEST 1. AVRIL 13 th, 2010. pays: BELGIUM

EUROPEAN UNION SCIENCE OLYMPIAD. Livret réponses TEST 1. AVRIL 13 th, 2010. pays: BELGIUM EUROPEAN UNION SCIENCE OLYMPIAD Livret réponses TEST 1 AVRIL 13 th, 2010 pays: BELGIUM Team: _B Noms et signatures 1 Tache 1 humidité relative de l air 1.1: Le point de rosée ( condesation) est à (indiquer

Plus en détail

Acides et Bases en solution aqueuse. Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1

Acides et Bases en solution aqueuse. Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1 Acides et Bases en solution aqueuse Acides Exercice 1 Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1 Exercice 2 L acide nitrique est un acide fort. On dissout dans un

Plus en détail

Chapitre 7 : Acides, bases et sels

Chapitre 7 : Acides, bases et sels Chapitre 7 : Acides, bases et sels Objectifs L élève doit être capable! d énoncer les formules de quelques acides minéraux traités dans le cours,! d énoncer certains usages de ces acides,! d établir les

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 9 : Transport des gaz dans le sang Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 9 : Transport des gaz dans le sang Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons Les définitions d acidité et de basicité ont beaucoup évoluées depuis leur apparition. Aujourd hui, on retient deux définitions valables. Celle donnée

Plus en détail

CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS

CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS 2.1 - La formation de liaisons ioniques et covalentes 2.2 - Les noms et les formules des composés ioniques et moléculaires 2.3 - Une comparaison des propriétés

Plus en détail

Les milieux biologiques tamponnés et leur intérêt

Les milieux biologiques tamponnés et leur intérêt Les milieux biologiques tamponnés et leur intérêt 1 Position de la séquence Thème n 1: les systèmes vivants présentent une organisation particulière de la matière. 1.5 Les molécules des organismes vivants

Plus en détail

1) L ion borate est une base, écrire la demi-équation acido-basique correspondante : BO 2

1) L ion borate est une base, écrire la demi-équation acido-basique correspondante : BO 2 Chimie : Séance n 2 I. Réaction entre l acide acétique et l ion borate : On mélange 25,0 ml d une solution d acide acétique de concentration 2,50.10 2.L 1 et 75,0 ml d une solution de borate de sodium

Plus en détail

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION 1. ECHELLE DE Sur les étiquettes d minérales, on peut lire suivi d une valeur voisine

Plus en détail

Projet de Domaine d Approfondissement : Effets du CO 2 dans l eau de boisson des animaux d élevage

Projet de Domaine d Approfondissement : Effets du CO 2 dans l eau de boisson des animaux d élevage Projet de Domaine d Approfondissement : Effets du CO 2 dans l eau de boisson des animaux d élevage Claire BERTIN & Marie DECHERF & Célestin JAUNEL Anaïs LABECOT & Chrystelle RACHED Spécialité Agriculture,

Plus en détail

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2. La chimie de la vie Au menu aujourd hui Les éléments chimiques et l eau http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.jpg Au menu aujourd hui Les éléments chimiques

Plus en détail

K W = [H 3 O + ] [OH - ] = 10-14 = K a K b à 25 C. [H 3 O + ] = [OH - ] = 10-7 M Solution neutre. [H 3 O + ] > [OH - ] Solution acide

K W = [H 3 O + ] [OH - ] = 10-14 = K a K b à 25 C. [H 3 O + ] = [OH - ] = 10-7 M Solution neutre. [H 3 O + ] > [OH - ] Solution acide La constante d autoprotolyse de l eau, K W, est égale au produit de K a par K b pour un couple acide/base donné : En passant en échelle logarithmique, on voit donc que la somme du pk a et du pk b d un

Plus en détail

Le ph, c est c compliqué! Gilbert Bilodeau, agr., M.Sc.

Le ph, c est c compliqué! Gilbert Bilodeau, agr., M.Sc. Le ph, c est c pas compliqué! Gilbert Bilodeau, agr., M.Sc. Conseiller en serriculture Des réponses r aux questions C est quoi et pourquoi c est c important? Conséquences d un d débalancementd? Comment

Plus en détail

les protéines et le fonctionnement des cellules

les protéines et le fonctionnement des cellules les protéines et le fonctionnement des cellules marcel.dellanoce@free.fr 1 / 9 marcel.dellanoce@free.fr les protéines et le fonctionnement des cellules 1 assurer la structure et l'organisation des tissus

Plus en détail

Chapitre 1. MILIEU INTERIEUR ET FLUX DE LIQUIDES

Chapitre 1. MILIEU INTERIEUR ET FLUX DE LIQUIDES Chapitre 1. MILIEU INTERIEUR ET FLUX DE LIQUIDES Exercice A :Une faible absorption des acides aminés (anorexie, dénutrition, problème métabolique etc.) ne permet pas à l organisme de renouveler et de conserver

Plus en détail

Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier?

Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier? Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier? Les solutions techniques Principes et critères de choix Par Sébastien LIBOZ - Hydrogéologue Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier?

Plus en détail

10 en agronomie. Domaine. Les engrais minéraux. Livret d autoformation ~ corrigés. technologique et professionnel

10 en agronomie. Domaine. Les engrais minéraux. Livret d autoformation ~ corrigés. technologique et professionnel 10 en agronomie Les engrais minéraux Livret d autoformation ~ corrigés 8 Domaine technologique et professionnel Collection dirigée par Madeleine ASDRUBAL Ingénieur d agronomie ENESAD Département des Sciences

Plus en détail

Les molécules et les solutions Les molécules et les ions

Les molécules et les solutions Les molécules et les ions Chapitre 2 Les molécules et les solutions Les molécules et les ions PAGES 40 À 48 En théorie 1. Que suis-je? Pour répondre à certaines des questions qui suivent, vous aurez besoin du tableau périodique

Plus en détail

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 %

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 % 24 L eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d eau contenue dans un organisme adulte est de 65 %, ce qui correspond à environ 45 litres d eau pour une personne de 70 kilogrammes.

Plus en détail

L amour, Chapitre 2. Manger du chocolat procure une sensation de satisfaction et de mieux-être. LES MOLÉCULES ET LES SOLUTIONS.

L amour, Chapitre 2. Manger du chocolat procure une sensation de satisfaction et de mieux-être. LES MOLÉCULES ET LES SOLUTIONS. Chapitre 2 LES MOLÉCULES ET LES SOLUTIONS Manger du chocolat procure une sensation de satisfaction et de mieux-être. Des 00 molécules qui le composent, 2 y contribuent plus particulièrement : la théobromine

Plus en détail

Capteur à CO2 en solution

Capteur à CO2 en solution Capteur à CO2 en solution Référence PS-2147CI Boîtier adaptateur Sonde ph Sonde température Sonde CO2 Page 1 sur 9 Introduction Cette sonde est conçue pour mesurer la concentration de CO 2 dans les solutions

Plus en détail

Chap. V : Propriétés physiques et chimiques et tableau périodique. r anion

Chap. V : Propriétés physiques et chimiques et tableau périodique. r anion V.1. Propriétés physiques V.1.a. Le rayon atomique Dans une même colonne quand on change de période n d'une unité, le volume effectif de l atome croît brusquement dans une même colonne r quand n. Au sein

Plus en détail

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet A Introduction : ) Définitions : Titre Alcalimétrique (T.A.) : F m / L T.A. T.A.C. Définition : C'est le volume d'acide (exprimé en ml) à 0,0 mol.l

Plus en détail

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de L eau Origine de l eau : La terre à environ quatre milliard et demi d années. Lors de sa formation, la terre était entourée de divers gaz brûlants. En se refroidissant au cours du temps, deux de ces gaz,

Plus en détail

Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme

Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme Chapitre I : Mécanismes de l'homéostasie Introduction : exemple de la régulation de la glycémie Chez un sujet en bonne santé, la glycémie est d environ

Plus en détail

L ionisation. L eau ionisée alcaline, de part son ph élevé (supérieur à 7), possède une réelle action

L ionisation. L eau ionisée alcaline, de part son ph élevé (supérieur à 7), possède une réelle action L ionisation Présentation L eau ionisée alcaline, de part son ph élevé (supérieur à 7), possède une réelle action alcalinisant. Notre alimentation actuelle est souvent trop riche en aliments acides ou

Plus en détail

Annexe 1: Comment fonctionne un adoucisseur d eau domestique?

Annexe 1: Comment fonctionne un adoucisseur d eau domestique? Annexe 1: Comment fonctionne un adoucisseur d eau domestique? Pourquoi adoucir l eau? Une eau dure est une eau riche en ions calcium (Ca 2+ ) et / ou magnésium (Mg 2+ ). Elle ne présente aucun danger pour

Plus en détail

Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions.

Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions. Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions. Items Connaissances Acquis Formule des ions sodium, cuivre(ii), fer(ii), fer(iii) et chlorure Domaines d acidité et de basicité en solution aqueuse. Lien

Plus en détail

Chimie Troisième - Chapitre 2 : Conduction des liquides Chapitre 2 : Conduction des liquides

Chimie Troisième - Chapitre 2 : Conduction des liquides Chapitre 2 : Conduction des liquides Chapitre 2 : Conduction des liquides Massy Solution conductrices 16 p 60 : Vrai ou faux? Répondre aux affirmations suivantes par vrai ou faux et corriger les affirmations fausses.. 1. Toutes les solutions

Plus en détail

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE 1. RAPPEL: L ATOME CONSTITUANT DE LA MATIERE Toute la matière de l univers, toute substance, vivante ou inerte, est constituée à partir de particules

Plus en détail

L HYDRATATION. Eau et performance

L HYDRATATION. Eau et performance Eau et performance Vous le savez tous, l eau est essentielle au bon fonctionnement de l organisme et à toutes les fonctions biologiques de base. Seule boisson indispensable, elle est le premier constituant

Plus en détail

Cours de physique du sol

Cours de physique du sol Logo optimisé par J.-D.Bonjour, SI-DGR 13.4.93 ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE Cours de physique du sol MAITRISE DE LA SALINITE DES SOLS Copie des transparents Version provisoire Prof. A. Mermoud

Plus en détail

LA REHYDRATATION ET FLUIDOTHERAPIE Séminaire Année 2006-20072007 Dr Vandervorst V PLAN Principes généraux Évaluation de la déshydratation Voies de réhydratation Fluides utilisés Quantités 1 Principes généraux

Plus en détail

Module Physico-chimie

Module Physico-chimie Université Paris XII-Val de Marne ENPC Université Paris 7 Module Physico-chimie chimie Chap. 2.4. Équilibres de complexation D. Thévenot & B. Aumont thevenot@cereve.enpc.fr aumont@lisa.univ-paris12.fr

Plus en détail

MC 401 Physicochimie des solutions complexes et des polymères Durée de l épreuve 2h00. 0. La calculatrice ce et les documents sont autorisés.

MC 401 Physicochimie des solutions complexes et des polymères Durée de l épreuve 2h00. 0. La calculatrice ce et les documents sont autorisés. Année universitaire 2006-2007 M1S1 1 ère session Jeudi 28 Juin 2007 MC 401 Physicochimie des solutions complexes et des polymères Durée de l épreuve 2h00. 0. La calculatrice ce et les documents sont autorisés.

Plus en détail

Les acides et les bases Corrigés des exercices Table des matières

Les acides et les bases Corrigés des exercices Table des matières Les acides et les bases orrigés des exercices Table des matières Table des matières... 1 Acides-bases 1 : Acides et bases de Brønsted... 2 Acides-bases 2 : Acides et bases conjuguées... 4 Acides-bases

Plus en détail

Réactions d oxydo-réduction

Réactions d oxydo-réduction Réactions d oxydo-réduction Définition Les réactions d oxydo-réduction sont des réactions pendant lesquelles les entourages électroniques des atomes (donc les structures des ions et molécules) changent

Plus en détail

Chapitre 3 : Formules chimiques

Chapitre 3 : Formules chimiques Chapitre 3 : Formules chimiques Objectifs L élève doit être capable! de définir la notion de valence,! de déduire du T.P.E. la valence d un élément appartenant aux groupes principaux,! d établir les formules

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE L'ABSORPTION

PHYSIOLOGIE DE L'ABSORPTION 12 PHYSIOLOGIE DE L'ABSORPTION Objectifs : définir l'absorption relier l'histologie de la muqueuse intestinale à sa fonction d'absorption expliquer l'absorption de l'eau par osmose présenter les voies

Plus en détail

Calculons les concentrations de glucose dans les différents échantillons :

Calculons les concentrations de glucose dans les différents échantillons : Exercice : La chaptalisation (7points) = 0,25pt donc 28 1 OH 2 C est un alcool primaire. 3 C 6 H 12 O 6 -> 2C 2 H 6 O + 2CO 2 2. 2.1 La stœchiométrie de l équation de la réaction, nous montre qu un mole

Plus en détail

Les essentiels Zolux. " l équilibre Tests et analyses"

Les essentiels Zolux.  l équilibre Tests et analyses Les essentiels Zolux " l équilibre Tests et analyses" SOMMAIRE Introduction L aquarium, un processus biologique d autorégulation naturelle: Un aquarium est un milieu vivant, équilibré, stable et quasiment

Plus en détail

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques.

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques. OLYMPIADES DE LA CHIMIE 005 EPREUVE PRATIQUE DES ELIMINATOIRES REGIONALES POITOU-CHARENTES le février 005 Traitement de déchets minéraux "D'après la préparation aux olympiades de l'académie de Nancy-Metz

Plus en détail

STRUCTURE ET FONCTION DES PLURICELLULAIRES

STRUCTURE ET FONCTION DES PLURICELLULAIRES Plan de cours STRUCTURE ET FONCTION DES PLURICELLULAIRES 101-FYA-PT Pondération 3-1-2 Gilles Bourbonnais (C360) gilles.bourbonnais@dgpc.ulaval.ca Sciences de la Nature / PASC@L http://ici.cegep-ste-foy.qc.ca/profs/gbourbonnais/

Plus en détail

L équilibre acido-basique

L équilibre acido-basique Fiction, démystification et vérité sur «L équilibre acido-basique» (EAB) L équilibre acido-basique sujet délicat, épineux et fort complexe Les dernières recherches, les derniers résultats Tout ce qu un

Plus en détail

Disponible sur www.servier.fr

Disponible sur www.servier.fr Disponible sur www.servier.fr Servier Medical Art est une banque d'images que nous mettons à votre disposition afin de vous aider à illustrer vous-même vos présentations Powerpoint. Servier Medical Art

Plus en détail

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain A) Les composants d une boisson énergisante populaire : Composition (par canette) : taurine (1000 mg), caféine (80 mg) sucre

Plus en détail

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain A) Les composants d une boisson énergisante populaire : Composition (par canette) : taurine (1000 mg), caféine (80 mg) sucre

Plus en détail

CONCOURS DE L INTERNAT EN PHARMACIE

CONCOURS DE L INTERNAT EN PHARMACIE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche Ministère de la santé et des sports CONCOURS DE L INTERNAT EN PHARMACIE Valeurs biologiques usuelles Edition de Novembre 2009 (6 pages) Conseil

Plus en détail

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 PRINCIPAL MODE DE DEGRADATION DANS LE MONDE devant les

Plus en détail

KIT COMPOSITION DU LAIT A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 10 binômes)

KIT COMPOSITION DU LAIT A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 10 binômes) : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr KIT COMPOSITION DU LAIT Ref: CPLAI A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en page 1 Stocker l ensemble

Plus en détail

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = =

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = = 1) Chlorure de cuivre Le chlorure de cuivre (II) est un composé ionique constitué d'ions chlorure Cl - et d'ions cuivre (II) Cu 2+. Donner la formule statistique de ce composé. Écrire l'équation de sa

Plus en détail

Minéraux principaux. Minéraux

Minéraux principaux. Minéraux Minéraux principaux Minéraux Éléments inorganiques - 22 essentiels & d autres sont pressentis; 4% du poids corporel Minéraux principaux besoins >100 mg / jour Sodium, calcium, phosphore Oligo-éléments

Plus en détail

Acides et bases. Acides et bases Page 1 sur 6

Acides et bases. Acides et bases Page 1 sur 6 Acides et bases Acides et bases Page 1 sur 6 Introduction Sont réputés acides et bases au sens des règles de sécurité en vigueur en Suisse, les solides ou liquides qui ont une réaction acide ou alcaline

Plus en détail

CHIMIE VOLUME HORAIRE TOTAL = 120 HEURES 1. CHIMIE GENERALE VOLUME HORAIRE TOTAL = 45 HEURES

CHIMIE VOLUME HORAIRE TOTAL = 120 HEURES 1. CHIMIE GENERALE VOLUME HORAIRE TOTAL = 45 HEURES 7 CHIMIE VOLUME HORAIRE TOTAL = 120 HEURES COURS = 72 heures. TRAVAUX PRATIQUES = 24 heures TRAVAUX DIRIGES = 24 heures. 1. CHIMIE GENERALE VOLUME HORAIRE TOTAL = 45 HEURES COURS = 27 heures. TRAVAUX PRATIQUES

Plus en détail

Constante d acidité d un couple acide/base

Constante d acidité d un couple acide/base ACTIVITE-COURS CHIMIE N 3 TS 1/6 CONSTANTE D ACIDITE D UN COUPLE ACIDE/ABASE Objectifs de l'activité Activité-cours de chimie N 3 Constante d acidité d un couple acide/base Connaître la réaction d autoprotolyse

Plus en détail

La fonction respiratoire

La fonction respiratoire La fonction respiratoire Introduction Fonction vitale : Au-delà de 3 min = atteintes graves Après 5 min = très altérés On parle de 3 phénomènes : Ventilation : respiration visible, échanges aériens intérieur

Plus en détail

LA CHIMIE QUANTITATIVE

LA CHIMIE QUANTITATIVE Collège Voltaire, 2014-2015 EXERCICES LA CHIMIE QUANTITATIVE http://dcpe.net/poii/sites/default/files/cours%20et%20ex/ex-ch2os-quantitative.pdf Table des matières Série 5 La chimie quantitative octobre

Plus en détail

Les polluants : les nitrates

Les polluants : les nitrates Les polluants : les nitrates L azote est un élément essentiel de la matière vivante. Sa quantité et sa forme chimique dans le milieu aquatique y conditionnent le développement de la vie. [ 1 ] L azote

Plus en détail

Les acides ont un double effet antimicrobien : un effet via l acidification qu ils engendrent, et un effet spécifique à l acide utilisé.

Les acides ont un double effet antimicrobien : un effet via l acidification qu ils engendrent, et un effet spécifique à l acide utilisé. Christine CHENE De nombreux produits alimentaires se conservent grâce à un ph faible, soit parce qu ils contiennent naturellement une teneur élevée en acides organiques (par exemples : produits fermentés

Plus en détail

Exemple de cahier de laboratoire : cas du sujet 2014

Exemple de cahier de laboratoire : cas du sujet 2014 Exemple de cahier de laboratoire : cas du sujet 2014 Commentaires pour l'évaluation Contenu du cahier de laboratoire Problématique : Le glucose est un nutriment particulièrement important pour le sportif.

Plus en détail

Les molécules organiques. Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy

Les molécules organiques. Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy Les molécules organiques Notez que plusieurs diapositives proviennent de Bourbonnais, CEGEP Ste-Foy Les composés organiques Objectif 3.2.1 Distinguer les composés organiques et les composés inorganiques.

Plus en détail

La digestion chimique

La digestion chimique SBI3U La digestion chimique Les aliments sont réduits mécaniquement en particules plus petites ils sont soumise à l action de substances chimiques et des enzymes les molécules complexes deviennent des

Plus en détail

La valorisation du digestat

La valorisation du digestat La valorisation du digestat EREP SA Chemin du Coteau 28 CH - 1123 Aclens Tél. : +41 21 869 98 87 Fax : +41 21 869 01 70 Courriel : info@erep.ch www.erep.ch Le traitement et la gestion du digestat 1. Propriétés

Plus en détail

STRUCTURE ET FONCTION DES PLURICELLULAIRES

STRUCTURE ET FONCTION DES PLURICELLULAIRES Plan de cours STRUCTURE ET FONCTION DES PLURICELLULAIRES 101-FYA-PT Pondération 3-1-2 Gilles Bourbonnais (C360) gilles.bourbonnais@dgpc.ulaval.ca Sciences de la Nature / PASC @L http://ici.cegep-ste-foy.qc.ca/profs/gbourbonnais/

Plus en détail

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline (Valeur énergétique : 38 kcal/10 g) Composition nutritionnelle Composition pour 10 g Rôle Protéines (végétales) 55 à 70 % Construction

Plus en détail

Rencontre thématique 1 La technologie et le procédé. 19 novembre 2012

Rencontre thématique 1 La technologie et le procédé. 19 novembre 2012 Rencontre thématique 1 La technologie et le procédé 19 novembre 2012 Les gaz réfrigérants et les agents de gonflement CFC HCFC HFC Nom chlorofluorocarbures hydro chlorofluorocarbures hydrofluorocarbures

Plus en détail

ph-métrie Application de la potentiométrie aux titrages acido-basiques 1 Introduction Appareillage

ph-métrie Application de la potentiométrie aux titrages acido-basiques 1 Introduction Appareillage Pharmacie 1 ere année 2002-2003 Travaux pratiques de chimie analytique ph-métrie Application de la potentiométrie aux titrages acido-basiques 1 Introduction Les méthodes analytiques basées sur les mesures

Plus en détail

Cours de Chimie - Informatique Titrage acide/base

Cours de Chimie - Informatique Titrage acide/base Cours de Chimie - Informatique Titrage acide/base M.-F. Couvreur - Y. Mairesse ISND - Anderlecht 17 avril 2013 Résumé Simulation d'un titrage acide / base à l'aide d'un tableur. Réalisation du graphique

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Chimie biochimie sciences du vivant Classe de première Ressources pour le lycée technologique Présentation Thème 3 du programme Les systèmes vivants maintiennent leur intégrité et leur identité

Plus en détail

Diméthylsulfoxyde (DMSO) Propriétés Physiques

Diméthylsulfoxyde (DMSO) Propriétés Physiques Diméthylsulfoxyde (DMSO) Propriétés Physiques Bulletin n 101 Introduction Le diméthylsulfoxyde (DMSO) est un liquide organique hautement polaire et miscible à l eau. Il est essentiellement inodore et possède

Plus en détail

PHYSIONEAL PHYSIONEAL AVIS DE LA COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

PHYSIONEAL PHYSIONEAL AVIS DE LA COMMISSION DE LA TRANSPARENCE PHYSIONEAL AVIS DE LA COMMISSION DE LA TRANSPARENCE 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 2 juin 2004 PHYSIONEAL 35 GLUCOSE 1,36%, solution pour

Plus en détail

INRA-DRH Concours externes 2007

INRA-DRH Concours externes 2007 INRA-DRH Concours externes 2007 Page 1 of 2 AI Assistant en techniques d'analyse chimique profil n : AI07-EA-3 emploi-type n : B3C03 Orléans concours : AIB02 Lieu du concours : Orléans :::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Plus en détail

Qualité des sols et de l eau

Qualité des sols et de l eau Qualité des sols et de l eau Objectifs du programme Le sol, milieu d échanges de matières Exploiter des documents et mettre en œuvre un protocole pour comprendre les interactions entre le sol et une solution

Plus en détail

La radiographie de thorax est normale ainsi que l échographie rénale.

La radiographie de thorax est normale ainsi que l échographie rénale. Dossier 1 Monsieur B., 72 ans, est hospitalisé en urgence pour confusion mentale. Ses antécédents sont marqués par un infarctus du myocarde antérieur étendu en avril 1998, un œdème aigu du poumon en mai

Plus en détail

La filtration glomérulaire et sa régulation

La filtration glomérulaire et sa régulation UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 4 : La filtration glomérulaire et sa régulation Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

LES MURS DES MONUMENTS HISTORIQUES A PIERRE CALCAIRE : altérations et restaurations in situ du point de vue scientifique.

LES MURS DES MONUMENTS HISTORIQUES A PIERRE CALCAIRE : altérations et restaurations in situ du point de vue scientifique. LES MURS DES MONUMENTS HISTORIQUES A PIERRE CALCAIRE : altérations et restaurations in situ du point de vue scientifique. I/. Composition des altérations physico-chimiques de la pierre calcaire. 1)- Les

Plus en détail

Principales agressions et attaques du béton

Principales agressions et attaques du béton Principales agressions et attaques du béton Michaël DIERKENS CETE de LYON - DLL 15 novembre 2011 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports

Plus en détail

Acides-bases 1 Acides et bases de Brønsted

Acides-bases 1 Acides et bases de Brønsted Lycée Denis-de-Rougemont Acides-bases 1 Acides et bases de Brønsted Acide : 'est une particule capable de céder un ion H+. Exemples : HI, NH4+, H3O+. Base : 'est une particule capable d'accepter un ion

Plus en détail

> Boissons de l effort Boissons énergétiques, Boissons énergisantes, quelles différences?

> Boissons de l effort Boissons énergétiques, Boissons énergisantes, quelles différences? SANTE > Boissons de l effort Boissons énergétiques, Boissons énergisantes, quelles différences? Septembre 2011 > DÉPARTEMENT RESSOURCES PROFESSIONNELLES 1 rue Victor-Hugo 93507 Pantin cedex T 01 41 839

Plus en détail

Les méthodes de séparation basées sur l extraction

Les méthodes de séparation basées sur l extraction Les méthodes de séparation basées sur l extraction L extraction liquide - liquide C est l extraction d un soluté S d un solvant A par un solvant B non miscible au premier. Deux paramètres sont importants

Plus en détail

Perrothon Sandrine UV Visible. Spectrophotométrie d'absorption moléculaire Étude et dosage de la vitamine B 6

Perrothon Sandrine UV Visible. Spectrophotométrie d'absorption moléculaire Étude et dosage de la vitamine B 6 Spectrophotométrie d'absorption moléculaire Étude et dosage de la vitamine B 6 1 1.But et théorie: Le but de cette expérience est de comprendre l'intérêt de la spectrophotométrie d'absorption moléculaire

Plus en détail

François Nicot http://securite-en-montagne.e-monsite.com. Eléments de nutrition

François Nicot http://securite-en-montagne.e-monsite.com. Eléments de nutrition François Nicot http://securite-en-montagne.e-monsite.com Eléments de nutrition Consommation énergétique Eléments de nutrition F. Nicot 2 Métabolisme de repos MRT = (35 à 40) x 24 x S (Kcal / j) Surface

Plus en détail

Tout au long de son existence, le béton est soumis à de multiples sollicitations :

Tout au long de son existence, le béton est soumis à de multiples sollicitations : PATHOLOGIE DU BETON Tout au long de son existence, le béton est soumis à de multiples sollicitations : Physiques : - retrait - actions thermiques - actions mécaniques Chimiques - internes - externes Electrochimiques

Plus en détail

Précipitation - Produit de solubilité

Précipitation - Produit de solubilité Précipitation Produit de olubilité A Introduction : Lor de l addition de certain ion ( O H, Cl,...) dan une olution contenant de cation métallique, nou contaton qu il apparaît une phae olide. L apparition

Plus en détail

Enseignement secondaire

Enseignement secondaire Enseignement secondaire Classe de IIIe Chimie 3e classique F - Musique Nombre de leçons: 1.5 Nombre minimal de devoirs: 4 devoirs par an Langue véhiculaire: Français I. Objectifs généraux Le cours de chimie

Plus en détail

Pour atteindre les objectifs, il est nécessaire de connaître, comprendre et maîtriser les mots clés suivants : (mots clés soulignés dans le texte)

Pour atteindre les objectifs, il est nécessaire de connaître, comprendre et maîtriser les mots clés suivants : (mots clés soulignés dans le texte) Chapitre 4 : DISTRIBUTION Objectifs - Savoir définir la distribution et expliquer les facteurs l influençant - Savoir définir et mesurer un volume de distribution - Connaître les facteurs permettant d

Plus en détail

SERRICULTURE MARAÎCHÈRE BIOLOGIQUE QUE SE PASSE-T-IL DANS LE SOL? Par : ANDRÉ CARRIER, agronome LE SOL IDÉAL?! Les livres de pédologie parlent souvent en ces termes : 45% de matières minérales; 5% de matière

Plus en détail

EPREUVE TECHNIQUE D ADMISSION

EPREUVE TECHNIQUE D ADMISSION CONCOURS EXTERNES IT 2014 EPREUVE TECHNIQUE D ADMISSION Durée : 1 heures 30 Coefficient : 2 CONCOURS N 91 Corps : Technicien de la recherche BAP : B : Analyse chimique Sciences des matériaux Synthèse chimique

Plus en détail

Chapitre 3 - BIOCHIMIE : RAPPELS (fascicule 2/2)

Chapitre 3 - BIOCHIMIE : RAPPELS (fascicule 2/2) Chapitre 3 - BIOCHIMIE : RAPPELS (fascicule 2/2) La biochimie est l'étude de la composition chimique de la matière vivante et des réactions qui se produisent dans celle-ci. Les composés biologiques entrent

Plus en détail

Dureté de l eau et son traitement

Dureté de l eau et son traitement I - Introduction : Dureté de l eau et son traitement L eau bien que sans danger n est pas chimiquement pure. Après son évaporation, il reste des sels minéraux dont certains rendent l eau dure. Ces sels

Plus en détail

1. La digestion. 1.1. La nutrition : 1.2. Les aliments : 1.3. Le classement des aliments :

1. La digestion. 1.1. La nutrition : 1.2. Les aliments : 1.3. Le classement des aliments : 1. La digestion 1.1. La nutrition : La nutrition (du latin nutrire : nourrir) désigne les processus par lesquels un être vivant transforme des aliments pour assurer son fonctionnement. 1.2. Les aliments

Plus en détail

Gestion de l'alimentation sur un WE de compétition. Virginie Dubois, Diététicienne Nutritionniste Colloque mars 2015

Gestion de l'alimentation sur un WE de compétition. Virginie Dubois, Diététicienne Nutritionniste Colloque mars 2015 Gestion de l'alimentation sur un WE de compétition Virginie Dubois, Diététicienne Nutritionniste Colloque mars 2015 3j avant ou juste la veille (si compétitions tous les WE) : * Ration hyperglucidique

Plus en détail