Projet de recherche dans le cadre d une convention CIFRE. Dossier N

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet de recherche dans le cadre d une convention CIFRE. Dossier N 2013-1926"

Transcription

1 Projet de recherche dans le cadre d une convention CIFRE Dossier N Contact : Apports de techniques de vérifications par simulation dans une démarche de génération automatique de programmes de commandes et d'interfaces de supervision. Contexte Dans le cadre de sa politique d innovation et fort d une première expérience menée en coopération avec le Lab-STICC, SEGULA Technologies développe ses activités de recherche interne sur les méthodes et outils de conception de système complexe. Entre méthodologie et technique, ce thème de recherche vise à proposer un processus métier intégré, agile et garantissant la cohérence de ses produits vis-à-vis des exigences de ses clients. Les travaux se placent dans le contexte de la mise en œuvre de boucles de pilotage pour les systèmes reconfigurables élargis. Pour s inscrire dans la démarche «first time right», il est nécessaire de proposer des méthodes de conception intégrant des aspects de vérification et de rebouclage rapide inhérent à tout processus itératif. Les études menées précédemment par SEGULA Technologies en collaboration avec le Lab-STICC ont abouti à la définition d une démarche de conception conjointe de programme de commande et d interface de supervision (Bignon et al., 2010), (Bignon, 2012) (Bignon et al., 2013). Bien qu assurant déjà une bonne cohérence, la démarche actuelle ne permet pas la vérification au plus tôt des programmes générés. Partant de ce constat, SEGULA Technologies souhaite aujourd hui étudier les apports de différentes techniques de vérification au sein de la démarche précédemment développée. L utilisation de simulateurs dans la conception de systèmes de grande échelle est largement répandue dans l industrie (SIMSED, Delmia/Quest, ARENA). Cette solution fonctionnelle a donc été jugée pertinente par les partenaires (Bevan et al., 2011). Il est important de noter que ce sujet s intègre dans un projet de recherche plus vaste incluant également : Une thèse en cours sur «l introduction de critères ergonomiques dans une démarche de génération automatique d interfaces de supervision» (Convention CIFRE n ).

2 Une demande de convention concernant également l aspect vérification et portant sur les «apports de techniques de vérification par preuve formelle dans une démarche de génération automatique de programme de commandes et d interfaces de supervision» (dossier CIFRE n ). Une demande de convention visant à l enrichissement de la démarche par une approche plus fonctionnelle et portant sur les «apports de techniques de programmation par démonstration dans une démarche de génération automatique d applicatifs de contrôle commande pour système sociotechniques» (dossier CIFRE n ). La plateforme expérimentale pressentie SEGULA Technologies a défini une plate-forme expérimentale intégrant les problématiques de développement de systèmes complexes (Bignon, 2012). Elle se base sur la conception d un système de gestion de fluide participant à la stabilité du navire : le système de production, de stockage et de distribution de l eau douce à bord. Les fonctions assurées par le système sont les suivantes : produire de l eau douce à partir de l eau de mer, stocker de l eau douce à bord, embarquer de l eau douce à partir du quai, traiter l eau douce, alimenter le bord en eau douce froide depuis le stockage, alimenter le bord en eau douce chaude depuis le stockage, alimenter le bord en eau douce froide depuis le quai, alimenter le bord en eau douce chaude depuis le quai, permettre le transfert d eau douce entre soutes pour participer à la stabilité du navire. Ces fonctions sont réalisées manuellement et/ou automatiquement. Les caractéristiques de ce système le placent également comme un élément de système-de-systèmes. Il s agira donc de prévoir l impact sur les autres systèmes. Ce système est automatisé et possède également des interfaces de supervision. Le système identifié est donc vu comme un système sociotechnique : les questions de l allocation des fonctions - entre opérateurs humains et agents techniques et de la validation ergonomique des interfaces de supervision sont des problématiques cruciales dans la conception de ces systèmes complexes (Johanssen, 1992)(Rauffet et al., 2013). Il est également reconfigurable de part le choix des cuves et des moyens de production et de pompage. Objectif : L'objectif principal consiste à introduire dans les étapes amont de la démarche précédemment citée un ensemble de techniques de vérification par simulation.

3 Ces techniques de vérification permettront de proposer plus rapidement et à moindre coût des systèmes plus sûrs et répondant aux exigences de l utilisateur. La principale difficulté dans la mise en œuvre de ces techniques est l obtention du modèle de simulation qui nécessite une grande expertise à la fois dans le système produit et dans la simulation. Ce verrou est d autant plus important que nous visons l utilisation de la simulation non pas en fin de conception mais tout au long du cycle ; le nombre de modèle de simulation étant plus important. Les travaux visent à recentrer le travail des experts sur les tâches à forte valeur ajoutée en limitant l effort d ingénierie sur les modèles de simulation, avec l objectif de rendre l implantation des outils de simulation plus accessible au monde industriel. Il s agira donc de générer des modèles pour des simulateurs particuliers en parallèle de chaque modèle intermédiaire du flot existant. Nous proposons d utiliser les techniques de transformation de modèle pour y parvenir. Les travaux comprendront notamment une définition de la structure du simulateur et de sa logique d évolution. Un état de l art sur la simulation, la génération de modèle de simulation et la vérification des transformations sera réalisé. Les méthodes utilisant l'ingénierie Dirigé par les Modèles (IDM), expertisées avec succès par le Lab-STICC et SEGULA Technologies, pourront être utilisées afin de dériver automatiquement les modèles de simulation des modèles métier de conception (Bézivin et al., 2001)(OMG, 2003). Les travaux menés devraient aboutir à la définition et la maîtrise de nouvelles méthodes de définition des modèles de simulation, notamment des méthodes de génération reportant l'effort de conception sur les phases amont. Ils devraient s intégrer dans la conception d un prototype de logiciel de CAO entamé sur la base de l IDE Eclipse et utilisant notamment le langage de transformation de modèle ATL (Jouault et al., 2006). Ces travaux permettront de conforter l expertise de SEGULA Technologies dans la mise en œuvre des techniques et outils de l Ingénierie Dirigée par les Modèles pour la conception de systèmes complexes. L innovation apportée par ces travaux renforcera la position de SEGULA Technologies parmi les leaders des sociétés d ingénierie. Organisation des travaux de recherche L équipe ACSED (Analyse et Commande des Systèmes à Événements Discrets) de l IRCCYN (Institut de Recherche en Communications et Cybernétique de Nantes) a développé une compétence dans l utilisation de la simulation pour la résolution de problèmes industriels (Adam et al., 2011) (Cardin et al., 2011). Récemment une collaboration avec le Lab-STICC a permis de générer des observateurs de système commandé. Les futurs travaux se baseront à la fois sur ces expertises et compétence pour mener des réflexions aboutissant à la définition du modèle de simulation et au choix du simulateur. Ils tireront également parti des résultats prometteur issus de la thèse d Alain Bignon concernant la génération automatique de programme de commande et d interface de supervision. L une des originalités

4 consistait notamment à mixer avantageusement les méthodes de conception ascendantes et descendantes. L extension de l approche par composants à la simulation conférera une généricité à la méthode, et complétera les travaux de thèse par le biais d une contribution à l élaboration du processus d agrégation des composants. Les recherches seront organisées comme suit : 1. Place de la simulation dans un flot de conception incrémental. Cette tâche vise à définir les usages des techniques de vérification par simulation dans un processus de conception semi-automatisé. La réflexion portera sur le niveau de détail de la simulation, sur sa granularité et sur le moment de sa mise en œuvre dans le processus de conception. Il s agira également d identifier les types de simulation (événementielle ou continue) les plus pertinents pour chaque phase de conception et/ou pour chaque granularité. 2. Modèles de simulation. Cette tâche permettra de définir les caractéristiques d un modèle de simulation. Une réflexion sera menée sur la structuration d un modèle de simulation et sa possible décomposition en sous-ensemble. L indépendance de certaines informations vis-à-vis des simulateurs existant sera étudiée. Par ailleurs le candidat réfléchira à l intégration de la sémantique d évolution comme une caractéristique du modèle ainsi qu à l ordonnancement possible des tâches de simulation. 3. Expertise des simulateurs. Cette tâche amènera à la sélection d un outil de simulation permettant l exécution du modèle de simulation en lien direct avec la commande et la supervision. 4. Extension du flot existant. Cette tâche vise à la formalisation du processus d obtention du modèle de simulation identifié au sein de notre démarche de conception. L extension du flot se déroulera en deux temps. Le premier verra l extension des modèles existants pour introduire les modèles de simulation. Le deuxième permettra de définir l enchainement des transformations permettant la génération d un modèle de simulation global. 5. Implémentation/Expérimentations. Les transformations de modèle identifiées dans la tâche précédente seront ici détaillées, spécifiées et implantées dans l outil existant. Il s agira notamment de développer les plugins Eclipse utilisant les transformations de modèle pour générer automatiquement les modèles de simulation facilitant ainsi la vérification au plus tôt par le concepteur et/ou le client. Le bon déroulement de la démarche sera validé par son application sur la plate-forme expérimentale. La démarche obtenue pourra à cette occasion être comparée à une démarche de conception classique enfin d en identifier la plus-value. 6. Analyse des résultats et rédaction du manuscrit. A la lumière de l implémentation réalisée et des expérimentations menées le doctorant reviendra sur l état de l art afin d analyser objectivement les résultats de son travail. Il en rendra compte dans son manuscrit.

5 Bibliographie (Adam et al., 2011) M. Adam, O. Cardin, P. Berruet, P. Castagna. Proposal of an Approach to Automate the Generation of a Transitic System's Observer and Decision Support using MDE, in IFAC World Congress, Milano : Italy (2011) (Bevan et al., 2011) R. Bevan, W. Allegre, P. Berruet, J.-L. Lallican, The SimSED framework for modelling and simulation of transitic systems under uncertain environment, in ISC2011, EUROSIS, Milan, Italia, (Bézivin et al., 2001) J.Bézivin, O. Gerbé, Towards a precise definition of the OMG/MDA framework, in: 16 th Annual International Conference on Automated Software Engineering, 2001, (ASE 2001), San Diego, USA, (2001), pp (Bignon et al., 2010) A. Bignon, A. Rossi, P. Berruet, Joint generation of controls and interfaces for sociotechnical and reconfigurable systems, SMC 2010, octobre 2010, Istanbul, Turquie. (Bignon, 2012) A. Bignon, «Génération conjointe de commande et d interfaces de supervision pour systèmes sociotechniques reconfigurables». Lab-STICC. Lorient. Université de Bretagne Sud. PhD Thesis. (Bignon et al., 2013) A. Bignon, A. Rossi, P. Berruet. "An integrated design flow for the joint generation of control and interfaces from a business model." Computers in Industry (2013). (Cardin et al., 2011) O. Cardin, P. Castagna, Proactive production activity control by online simulation, in: International Journal of Simulation and Process Modelling vol. 6, Issue 3 (Johannsen, 1992) G. Johannsen, Towards a new quality of automation in complex man machine systems, Automatica 28 (2) (1992) (Jouault et al., 2006) F. Jouault, F. Allilaire, J. Bezivin, I. Kurtev, P. Valduriez, ATL: a QVT-like transformation language, in: Companion to the 21st ACM SIGPLAN Symposium on Object oriented Programming Systems, Languages, and Applications, ACM, Portland, Oregon, USA, (2006), pp (OMG, 2003) OMG, MDA Guide version 1.0.1, in: OMG (Ed.), (Rauffet et al., 2013) P. Rauffet, G. Morel, C. Chauvin & P. Berruet, "Approche pluridisciplinaire pour la conception des systèmes sociotechniques," in Journal National de la Recherche en IUT, vol.4, 2013

Convention CIFRE SEGULA Lab-STICC / CRPCC Université de Bretagne Sud

Convention CIFRE SEGULA Lab-STICC / CRPCC Université de Bretagne Sud Convention CIFRE SEGULA Lab-STICC / CRPCC Université de Bretagne Sud SUJET DE RECHERCHE Introduction de critères ergonomiques dans une démarche de génération automatique d'interfaces de supervision Le

Plus en détail

Le processus de modélisation

Le processus de modélisation Le processus de modélisation par l exemple Frédéric Charpentier, Alex Ballu, Jérôme Pailhès [1] Tout au long des étapes de conception d un produit, différents types de modélisation sont utilisés jusqu

Plus en détail

Conclusions et Perspectives

Conclusions et Perspectives 8 Conclusions et Perspectives Ce chapitre conclut la thèse en donnant un bilan du travail effectué et les perspectives envisageables au terme de cette recherche. Nous rappelons tout d abord les principales

Plus en détail

FORMALISATION DE CONNAISSANCES ERGONOMIQUES DANS LE DOMAINE DE L'ERGONOMIE DE CONCEPTION D'INTERFACES GRAPHIQUES HOMME-MACHINE

FORMALISATION DE CONNAISSANCES ERGONOMIQUES DANS LE DOMAINE DE L'ERGONOMIE DE CONCEPTION D'INTERFACES GRAPHIQUES HOMME-MACHINE Une version de cet article a été publiée dans : Actes du XXVIème Congrès de la SELF "Méthodologie et outils d'intervention et de recherche en ergonomie", Montréal, Canada, 3-6 Octobre, 1990. FORMALISATION

Plus en détail

Syleps, spécialiste des process intralogistiques automatisés et informatisés

Syleps, spécialiste des process intralogistiques automatisés et informatisés UBS -SYLEPS Syleps, spécialiste des process intralogistiques automatisés et informatisés Sylepsgarantit rentabilité et qualité des process logistiques aux acteurs de la SupplyChain nécessitant d accroître

Plus en détail

Note technique. Recrutement Les étudiants ont du talent Concours 2012-2013 Date : 04/10/2012. Thème... 2

Note technique. Recrutement Les étudiants ont du talent Concours 2012-2013 Date : 04/10/2012. Thème... 2 technique Émetteur : Organisation du concours Destinataires : Participants au concours Objet : Cahier des charges Sommaire Thème... 2 Un coffre-fort numérique mobile... 2 Objet du concours... 2 Un produit

Plus en détail

Métamodèle Ingénierie Système. Pour S-Miner 6.0 +

Métamodèle Ingénierie Système. Pour S-Miner 6.0 + Métamodèle Ingénierie Système Pour S-Miner 6.0 + 1 Introduction Le métamodèle «Ingénierie Système» (IS) est un métamodèle destiné à S-Miner 6.0+ permettant de produire un environnement intégré destiné

Plus en détail

Conception multi-agent d un système d aide à la décision collective

Conception multi-agent d un système d aide à la décision collective Conception multi-agent d un système d aide à la décision collective Justification automatique pour la confrontation des opinions Maxime Morge Philippe Beaune Équipe SMA / Centre SIMMO École Nationale Supérieure

Plus en détail

NOUVEAUTÉS DE LA VERSION

NOUVEAUTÉS DE LA VERSION 5.8 NOUVEAUTÉS DE LA VERSION 5. Deux axes d orientation Ergonomie Richesse fonctionnelle Installation Une nouvelle procédure d installation du logiciel est mise en service. Elle distingue deux fichiers

Plus en détail

Utilisez Solvabilité II comme une opportunité d amélioration : le projet du groupe Unipol

Utilisez Solvabilité II comme une opportunité d amélioration : le projet du groupe Unipol Utilisez Solvabilité II comme une opportunité d amélioration : le projet du groupe A propos du groupe : Gruppo Finanziaro S.p.A. est une holding et une société de services, cotée à la Bourse de Milan.

Plus en détail

Copyright MECAmaster 2009 Ce document est la propriété de MECAmaster SARL et ne peut être diffusé sans son autorisation 1/17

Copyright MECAmaster 2009 Ce document est la propriété de MECAmaster SARL et ne peut être diffusé sans son autorisation 1/17 MECAmaster Assembly V7 for CATIA V5 Analyses de Tolérances 3D intégrées à la maquette numérique MECAmaster SARL, 64 chemin des mouilles 69134 ECULLY Cedex Tel : +33 4 78 64 35 61 Fax : +33 4 78 64 97 21,

Plus en détail

«Identifier et définir les risques pour mesurer les impacts sur le résultat et l organisation»

«Identifier et définir les risques pour mesurer les impacts sur le résultat et l organisation» Episode #3 - Le pilotage des Risques, bien sûr! Une évidence pas toujours si claire. Alexis Missoffe Senior Manager @Décision Performance Conseil (DPC) L Episode 2 de notre série sur les risques a introduit

Plus en détail

Profil d études détaillé. Section : Electromécanique Finalité : Climatisation et techniques du froid

Profil d études détaillé. Section : Electromécanique Finalité : Climatisation et techniques du froid Section : Electromécanique Finalité : Climatisation et techniques du froid Page1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera

Plus en détail

Après Clarté à Laval, une 2 ème Plateforme Régionale d Innovation sur la réalité virtuelle basée à Saint Nazaire

Après Clarté à Laval, une 2 ème Plateforme Régionale d Innovation sur la réalité virtuelle basée à Saint Nazaire Après Clarté à Laval, une 2 ème Plateforme Régionale d Innovation sur la réalité virtuelle basée à Saint Nazaire Le 21 octobre 2010 P.R.I. «Centre industriel de la réalité virtuelle» Site Airbus de Saint

Plus en détail

DevOps2. De l intégration continue à la livraison continue. Samira Bataouche Ingénieur Consultant

DevOps2. De l intégration continue à la livraison continue. Samira Bataouche Ingénieur Consultant DevOps2 De l intégration continue à la livraison continue Samira Bataouche Ingénieur Consultant Les challenges d aujourd hui Lignes de produits Délais trop long de mise à disposition de nouveaux produits/services.

Plus en détail

Nos formations. Im Info, centre de formation agréé depuis 1995, vous propose ses formations techniques avec : Sur toute la France. avec le sourire!

Nos formations. Im Info, centre de formation agréé depuis 1995, vous propose ses formations techniques avec : Sur toute la France. avec le sourire! Nos formations Im Info, centre de formation agréé depuis 1995, vous propose ses formations techniques avec : Des formateurs à votre service Sur toute la France Avec expertise et compétence (depuis 1995)

Plus en détail

MS MARKETING, DESIGN & CREATION. www. a u d e n c i a. c o m - www.ec-nantes.fr

MS MARKETING, DESIGN & CREATION. www. a u d e n c i a. c o m - www.ec-nantes.fr ECOLE DE MANAGEMENT MS MARKETING, DESIGN & CREATION Une formation co-accréditée Audencia et Ecole Centrale de Nantes et en partenariat avec l Ecole de Design de Nantes Atlantique www. a u d e n c i a.

Plus en détail

1. Point de vue scientifique

1. Point de vue scientifique LE VIRTUEL POUR CAPITALISER NOTRE PATRIMOINE TECHNIQUE ET INDUSTRIEL Est-il possible de «rebâtir» le patrimoine par les outils virtuels de l ingénieur d aujourd hui et pour quels enjeux? Perspectives de

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Arrêté du 8 février 2011 fixant le programme pour le cycle terminal de la série

Plus en détail

Retour d expérience sur la spécification des services. Olivier Dennery Certified IT Architect IBM Global Business Services

Retour d expérience sur la spécification des services. Olivier Dennery Certified IT Architect IBM Global Business Services Retour d expérience sur la spécification des services Olivier Dennery Certified IT Architect IBM Global Business Services Agenda Rappels sur l identification des services et SOMA Le contexte SOA Les services

Plus en détail

I q Le système d information

I q Le système d information [ Manager le système d information I q Le système d information Au sein d une organisation, les équipements informatiques matériels et les logiciels qui les animent ne constituent que la partie visible

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) d intégration de la Productique Industrielle

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) d intégration de la Productique Industrielle COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/11/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé (e) d intégration de la Productique

Plus en détail

UML 1ère partie. Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html UML

UML 1ère partie. Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html UML UML UML 1ère partie Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html LOG2000 Éléments du génie logiciel 2002 Bayomock André-Claude PLAN Définition et historique Vue générale A quoi

Plus en détail

Jamespot SIMPLICITÉ ET COMPLEXITÉ ONT BESOIN L UN DE L AUTRE JAMESPOT LANCE TROIS APPLICATIONS DESIGN POUR ENCORE PLUS DE PERFORMANCE MÉTIER

Jamespot SIMPLICITÉ ET COMPLEXITÉ ONT BESOIN L UN DE L AUTRE JAMESPOT LANCE TROIS APPLICATIONS DESIGN POUR ENCORE PLUS DE PERFORMANCE MÉTIER SIMPLICITÉ ET COMPLEXITÉ ONT BESOIN L UN DE L AUTRE JOHN MAEDA JAMESPOT LANCE TROIS APPLICATIONS DESIGN POUR ENCORE PLUS DE PERFORMANCE MÉTIER Jamespot a le plaisir d annoncer le lancement simultané de

Plus en détail

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES sous la responsabilité du vice-rectorat aux études Février 2010 INTRODUCTION Le Programme d innovation en formation aux 1 er, 2 e et 3 e

Plus en détail

Qu est-ce que le BPM?

Qu est-ce que le BPM? Qu est-ce que le BPM? Les processus sont présents dans les entreprises et organismes publics à tous les niveaux. L automatisation et l amélioration continue des processus permettent d aboutir à une plus

Plus en détail

SYNTHESE D ARCHITECTURES D ENSEMBLES DYNAMIQUES D HELICOPTERES.

SYNTHESE D ARCHITECTURES D ENSEMBLES DYNAMIQUES D HELICOPTERES. SYNTHESE D ARCHITECTURES D ENSEMBLES DYNAMIQUES D HELICOPTERES. 1 LE CADRE DES TRAVAUX Les travaux s inscrivent dans le cadre de l amélioration des performances des ensembles dynamiques d Hélicoptères.

Plus en détail

Projet : Rédaction du plan de test

Projet : Rédaction du plan de test Projet : Rédaction du plan de test Dans le cadre de votre projet, veuillez présenter pour le vendredi 9 janvier votre plan de test. Ce document retracera l ensemble des actions réalisées ou à réaliser

Plus en détail

CegidExpert. www.cegid.fr/experts

CegidExpert. www.cegid.fr/experts CegidExpert www.cegid.fr/experts Cegid Expert Conçue pour les professionnels de l Expertise Comptable la gamme Cegid Expert constitue une solution métier en réponse à tous les besoins du Cabinet. Gage

Plus en détail

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S MP deuxième années PREAMBULE Sommaire I. Contexte de la réforme de l informatique en C.P.G.E II. Objectifs de la formation III. Moyens

Plus en détail

Une prise de décision maitrisée et en toute confiance dans le cadre de Solvabilité II

Une prise de décision maitrisée et en toute confiance dans le cadre de Solvabilité II Une prise de décision maitrisée et en toute confiance dans le cadre de Solvabilité II LIVRE BLANC SOLVABILITÉ II DE SECONDFLOOR www.secondfloor.com Table des matières 3 Présentation : Pourquoi les rapports

Plus en détail

Pourquoi l'évolutivité est-elle un critère important pour un superviseur?

Pourquoi l'évolutivité est-elle un critère important pour un superviseur? Pourquoi l'évolutivité est-elle un critère important pour un superviseur? S. A. S a u c a p i t a l d e 3 0 0 0 0 0 0 - C od e A P E 3 3 2 0 C R C S : ME A U X B 4 2 3 7 8 5 4 9 2 S i r e t : 4 2 3 7 8

Plus en détail

Annexe 3 : Description des profils

Annexe 3 : Description des profils Contenu 1 Introduction... 2 2 Qualités générales requises pour tous les profils... 3 3 Expert Sharepoint & suite collaborative Microsoft... 4 4 Expert suite BI Microsoft... 6 5 Expert suite MDM Microsoft...

Plus en détail

IFT2255 - Génie logiciel. Processus de développement

IFT2255 - Génie logiciel. Processus de développement IFT2255 - Génie logiciel Processus de développement 1 Cycle de vie du logiciel 2 Activités de développement 3 Planification du projet Analyse et spécification Conception Implémentation Vérification Installation

Plus en détail

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI SEPTEMBRE 2004 1. PRÉSENTATION Le Cadre de Coopération Intérimaire (CCI) exprime le programme

Plus en détail

Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf

Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf ANALYSE PÉDAGOGIQUE ET DIDACTIQUE Stéréogrammes sur Excel Par Vincent Papillon, Collège Jean-de-Brébeuf Critères 1. Développement de l autonomie dans l apprentissage des élèves Évaluation Passif 1 2 3

Plus en détail

Stratégie d intégration du développement durable dans la formation à Polytechnique. Proposition pour discussion V1 (01 mai 2012)

Stratégie d intégration du développement durable dans la formation à Polytechnique. Proposition pour discussion V1 (01 mai 2012) Stratégie d intégration du développement durable dans la formation à Polytechnique Proposition pour discussion V1 (01 mai 2012) Résumé : Ce document propose une vision de l intégration des principes et

Plus en détail

Pourquoi une fonction contrôle de gestion?

Pourquoi une fonction contrôle de gestion? Introduction Pourquoi une fonction contrôle de gestion? On constate une mutation profonde au cours des 30 dernières années dans l environnement et la pratique des entreprises, autour de deux points centraux

Plus en détail

Appel à candidature des «Experts Spécialistes»

Appel à candidature des «Experts Spécialistes» Appel à candidature des «Experts Spécialistes» CONTEXTE NATIONAL // Le projet Industrie du futur, nouvelle matrice de la France industrielle Le projet, lancé par le président de la République le 14 avril

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion des achats de l Université Lille 2 - Droit et Santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Le but de cet article est de présenter de façon non-exhaustive le langage SysML.

Le but de cet article est de présenter de façon non-exhaustive le langage SysML. Date : 30 septembre 2010 Auteur : Guillaume FINANCE UML, langage de modélisation très répandu pour les développements logiciels, a été utilisé et adapté pour définir un langage de modélisation des systèmes

Plus en détail

Vous avez un avenir avec l ECOLE D INGENIEUR Denis Diderot

Vous avez un avenir avec l ECOLE D INGENIEUR Denis Diderot Vous avez un avenir avec l ECOLE D INGENIEUR Denis Diderot Une formation de haut niveau orientée systèmes Une spécialisation dans un domaine porteur Un environnement d envergure internationale Ecole d

Plus en détail

Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016

Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016 Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques 9 au 11 mai 2016 Contexte La reconnaissance du rôle de la culture dans le développement économique et durable des pays a été soulignée

Plus en détail

La qualité du développement d applications en France

La qualité du développement d applications en France La qualité du développement d applications en France Résultats contrastés Dans "La Lettre" de janvier, Alain Coulon a fait une brève présentation du Modèle de Maturité du Software Engineering Institute

Plus en détail

Le pilotage de la supply chain aéronautique

Le pilotage de la supply chain aéronautique Le pilotage de la supply chain aéronautique Comment contrôler l efficacité de ses fournisseurs en phase développement et en phase série? Hervé Leroy, Président ECDYS - email : herve.leroy@ecdys.com Une

Plus en détail

MASTER INFORMATIQUE Parcours INFORMATIQUE DECISIONNELLE

MASTER INFORMATIQUE Parcours INFORMATIQUE DECISIONNELLE MASTER INFORMATIQUE Parcours INFORMATIQUE DECISIONNELLE Responsable du parcours: Prof Hoai An LE THI Département d Informatique, UFR MIM Tel. 03 87 31 54 41, email lethi@univ-metz.fr Informatique décisionnelle

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant de gestion administrative

Licence professionnelle Assistant de gestion administrative Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant de gestion administrative Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

Règlement des épreuves de certification

Règlement des épreuves de certification Règlement des épreuves de certification Le CAFERUIS est délivré lorsque le candidat a validé les quatre épreuves définies dans le référentiel de certification et décrites ci-dessous. Chaque épreuve est

Plus en détail

Principes de la Programmation Objets

Principes de la Programmation Objets Principes de la Programmation Objets 1. La programmation procédurale La programmation procédurale (C, Pascal, Basic, ) est constituée d une suite d instructions (souvent réunies en fonctions) exécutées

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Anaxagore, un exemple d ingénierie dirigée par les modèles pour la supervision industrielle.

Anaxagore, un exemple d ingénierie dirigée par les modèles pour la supervision industrielle. Anaxagore, un exemple d ingénierie dirigée par les modèles pour la supervision industrielle. Olga GOUBALI LIAS/ENSMA & Segula 1 avenue Clément Ader, 86961 Chasseneuil, France olga.goubali@ensma.fr Alain

Plus en détail

Logiciel de gestion d entrepôt. Contrôle et optimise les processus de l entrepôt pour une meilleure performance. Software Solutions

Logiciel de gestion d entrepôt. Contrôle et optimise les processus de l entrepôt pour une meilleure performance. Software Solutions Logiciel de gestion d entrepôt Contrôle et optimise les processus de l entrepôt pour une meilleure performance Software Solutions Avantages La mise en place d Easy WMS permet de réduire les coûts, d améliorer

Plus en détail

Ingénierie des modèles

Ingénierie des modèles 14 Janvier 2008 Ecole Centrale Plan Mise en bouche... Un modèle? 1 Mise en bouche... Un modèle? 2 MDA? 3 UML Eclipse 4 Plan Mise en bouche... Un modèle? 1 Mise en bouche... Un modèle? 2 MDA? 3 UML Eclipse

Plus en détail

Vers l intégration automatique d une politique de sécurité Or-BAC

Vers l intégration automatique d une politique de sécurité Or-BAC 315 Prépublication n 48 Fascicule n 2 Vers l intégration automatique d une politique de sécurité Or-BAC Yliès Falcone, Mohamad Jaber Vérimag & Laboratoire d Informatique de Grenoble Ylies.Falcone@imag.fr,

Plus en détail

Virtual Ship à DCNS Research DCNS Research le 10/05/2015

Virtual Ship à DCNS Research DCNS Research le 10/05/2015 Virtual Ship à DCNS Research DCNS Research le 10/05/2015 DCNS 2013 - all rights reserved / tous droits réservés Fondamentaux de la conception navire 2 Mai 2015 DCNS Research Complexité comparée de divers

Plus en détail

EXPRESSION DES BESOINS

EXPRESSION DES BESOINS PLAN CYCLE DE VIE D'UN LOGICIEL EXPRESSION DES BESOINS SPÉCIFICATIONS DU LOGICIEL CONCEPTION DU LOGICIEL LA PROGRAMMATION TESTS ET MISE AU POINT DOCUMENTATION CONCLUSION C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason

Plus en détail

Génie logiciel Test logiciel A.U. 2013/2014 (Support de cours) R. MAHMOUDI (mahmoudr@esiee.fr) 1 Plan du chapitre - Définition du test logiciel - Principe de base du test logiciel - Les différentes étapes

Plus en détail

Cahier des charges pour la formation «POUR UNE SAUVEGARDE RATIONNALISEE DES DONNEES»

Cahier des charges pour la formation «POUR UNE SAUVEGARDE RATIONNALISEE DES DONNEES» Formation permanente nationale Nantes, le 16/09/2008 Cahier des charges pour la formation «POUR UNE SAUVEGARDE RATIONNALISEE DES DONNEES» Dossier suivi par : Dany HOCH Adresses de retour de la demande

Plus en détail

COMPETENCES GENERIQUES MASTER

COMPETENCES GENERIQUES MASTER COMPETENCES GENERIQUES MASTER Aspects réglementaires de l entreprise Concevoir et décliner le plan, les démarches et les actions hygiène, qualité, sécurité, et environnement Communiquer un diagnostic sur

Plus en détail

L impératif de l innovation : la conception agile dans le secteur de l automobile

L impératif de l innovation : la conception agile dans le secteur de l automobile L impératif de l innovation : la conception agile dans le secteur de l automobile Le secteur de l automobile est l un des plus importants au monde. Il dépense plus de 100 milliards de dollars par an en

Plus en détail

Génie logiciel (Un aperçu)

Génie logiciel (Un aperçu) (Un aperçu) (sommerville 2010) Laurent Pérochon INRA URH 63122 St Genès Champanelle Laurent.perochon@clermont.inra.fr Ensemble d activités conduisant à la production d un logiciel Sur un échantillon de

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD PLAN CONCEPT DE SYSTEME D INFORMATION MODELISATION D UN SYSTEME D INFORMATION MODELISATION CONCEPTUELLE : les METHODES METHODE SYSTEMIQUE METHODE OBJET L3 Informatique

Plus en détail

Introduction. Chapitre 1. 1.1. Nouveaux enjeux et objectifs

Introduction. Chapitre 1. 1.1. Nouveaux enjeux et objectifs Chapitre 1 Introduction 1.1. Nouveaux enjeux et objectifs L évolution des télécommunications répond principalement à une double attente : la convergence des réseaux (fixe/mobile et voix/données) et l intégration

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Design de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes Evaluation

Plus en détail

DOSSIER PARTENAIRE 2014 SOMMAIRE I. INTRODUCTION II. POURQUOI DEVENIR PARTENAIRE? III. COMMENT DEVENIR PARTENAIRE?

DOSSIER PARTENAIRE 2014 SOMMAIRE I. INTRODUCTION II. POURQUOI DEVENIR PARTENAIRE? III. COMMENT DEVENIR PARTENAIRE? SOMMAIRE I. INTRODUCTION II. POURQUOI DEVENIR PARTENAIRE? III. COMMENT DEVENIR PARTENAIRE? INTRODUCTION LA CROISEE DES TALENTS, LE PLUS GRAND CONCOURS ETUDIANT DE MANAGEMENT ET D ÉLOQUENCE EN EUROPE Durant

Plus en détail

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone.

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 01 40 42 46 37 / service-de-presse@edf.fr EDF, ACTEUR ENGAGÉ DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Plus en détail

Outils de gestion de projet informatique

Outils de gestion de projet informatique Outils de gestion de projet informatique Plan Introduction Méthodes agiles (extreme Programing) Dépôt de source (Subversion) Gestionnaire de tâches (Trac) Environnement de Développement Intégré (Eclipse)

Plus en détail

Appel à projets: le serious game au service de la filière numérique d Aquitaine

Appel à projets: le serious game au service de la filière numérique d Aquitaine REGION AQUITAINE - DELEGATION TIC Appel à projets: le serious game au service de la filière numérique d Aquitaine La Région Aquitaine soutient une politique ambitieuse de développement numérique. Dans

Plus en détail

Position paper. AnaCredit. enjeux et impacts. pour les établissements de crédit. Trusted partner for your Digital Journey

Position paper. AnaCredit. enjeux et impacts. pour les établissements de crédit. Trusted partner for your Digital Journey Position paper AnaCredit enjeux et impacts pour les établissements de crédit Trusted partner for your Digital Journey Une des conséquences de l hétérogénéité de la remontée des données de crédit est la

Plus en détail

Conference EPG 2005. 16 Mai, 2005. Building a New Electric World

Conference EPG 2005. 16 Mai, 2005. Building a New Electric World Conference EPG 2005 16 Mai, 2005 Building a New Electric World Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations qui expriment des objectifs établis

Plus en détail

La nouvelle dimension de l analyse acoustique et vibratoire

La nouvelle dimension de l analyse acoustique et vibratoire La nouvelle dimension de l analyse acoustique et vibratoire HEAD Gallery Des fonctions innovantes intégrées dans une technologie de pointe ArtemiS suite est la solution logicielle intégrée de HEAD acoustics

Plus en détail

IFT2255 - Génie logiciel. Cycle de vie du logiciel. Activités de développement. Planification (étude préliminaire) Processus de développement

IFT2255 - Génie logiciel. Cycle de vie du logiciel. Activités de développement. Planification (étude préliminaire) Processus de développement IFT2255 - Génie logiciel Processus de développement Cycle de vie du logiciel Bruno Dufour dufour@iro.umontreal.ca Activités de développement 3 Planification (étude préliminaire) 4 Planification du projet

Plus en détail

Charte des thèses commune aux Ecoles Doctorales coaccréditées des 7 établissements du Nord - Pas-de-Calais

Charte des thèses commune aux Ecoles Doctorales coaccréditées des 7 établissements du Nord - Pas-de-Calais Juin 2007 Charte des thèses commune aux Ecoles Doctorales coaccréditées des 7 établissements du Nord - Pas-de-Calais Suite au protocole d accord des Présidents des six Universités de la région Nord - Pas-de-

Plus en détail

Digital Workplace. et Gestion. Concepts et mise en œuvre. Gilles BALMISSE. des connaissances

Digital Workplace. et Gestion. Concepts et mise en œuvre. Gilles BALMISSE. des connaissances Digital Workplace et Gestion des connaissances Gilles BALMISSE Table des matières 1 Avant-propos 1. Objectif du livre.......................................... 17 2. Illustrations des exemples de ce livre.........................

Plus en détail

Révisions ISO Livre blanc

Révisions ISO Livre blanc Révisions ISO ISO Revisions Révisions ISO Livre blanc Quelle est la différence entre une approche procédure et une approche processus? Aborder le changement Processus vs procédures : Qu est-ce que cela

Plus en détail

DÉPÔT DE VOTRE CANDIDATURE EN LIGNE CLIQUEZ ICI

DÉPÔT DE VOTRE CANDIDATURE EN LIGNE CLIQUEZ ICI APPEL À PROJETS MATURATION TECHNIQUE & TRANSFERT DE TECHNOLOGIES Développement et optimisation de démonstrateurs et prototypes pour les laboratoires du Labex CIMI (IRIT - IMT) Domaine : Applications Numériques

Plus en détail

Navigation flexible favorisant la conception et l évaluation des hypermédia pédagogiques

Navigation flexible favorisant la conception et l évaluation des hypermédia pédagogiques Navigation flexible favorisant la conception et l évaluation des hypermédia pédagogiques Ecaterina Pacurar Giacomini Université de Technologie de Compiègne (U.T.C.) UMR CNRS 6599 Heudiasyc BP 20529 60205

Plus en détail

PROJET D EXPERIMENTATION DE CORRECTION DE COPIES D EXAMEN PAR INTERNET

PROJET D EXPERIMENTATION DE CORRECTION DE COPIES D EXAMEN PAR INTERNET PROJET D EXPERIMENTATION DE CORRECTION DE COPIES D EXAMEN PAR INTERNET Application de correction VIATIQUE Ce document décrit le projet d expérimentation que je souhaiterais mener dans le cadre de la constitution

Plus en détail

La formation d ingénieur civil électricien à l Université libre de Bruxelles

La formation d ingénieur civil électricien à l Université libre de Bruxelles Construction d'un référentiel disciplinaire en sciences de l'ingénieur La formation d ingénieur civil électricien à l Université libre de Bruxelles Nicolas Graide 1, Frédéric Robert 2 1 Université libre

Plus en détail

BIM pour la vie... de votre immeuble!

BIM pour la vie... de votre immeuble! BIM pour la vie... de votre immeuble! Danielle Monfet, ing., Ph.D. BOMA Québec 6 avril 216 2 Plan de la présentation 1. Contexte 2. Définition 3. BIM et gestion immobilière 4. Perspectives Un environnement

Plus en détail

CORAC. l appel. Etude d une. de l appel. Titre de. Lot(s)/WP(s) Date de. 3 juillet 2014. l appel. Date de. clôture. .com) contacter. com.

CORAC. l appel. Etude d une. de l appel. Titre de. Lot(s)/WP(s) Date de. 3 juillet 2014. l appel. Date de. clôture. .com) contacter. com. Cockpit SEFA Systèmes Embarqués et Fonctions Avancées Projet IKKY Intégrationn du KocKpit et de ses systèmes CORAC Plateforme de Démonstration Technologique Appel à Propositions CET APPEL A PROPOSITION

Plus en détail

TECHNIQUES D INTÉGRATION MULTIMÉDIA

TECHNIQUES D INTÉGRATION MULTIMÉDIA TECHNIQUES D INTÉGRATION MULTIMÉDIA Hiver 2016 Session 4 PLAN D ÉTUDES Pondération : 2 2 2 Unités : 2,00 60 heures 582-434-MT Conception interactive Adopté en assemblée départementale 15 janvier 2016 Jean-Michel

Plus en détail

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL 1.1. POUR LE MINISTERE FRANÇAIS DE L EDUCATION NATIONALE Le MEN, utilisant son expertise technique et pédagogique, sélectionne et met à disposition du Centre

Plus en détail

Organisation des études conduisant au DUT, spécialité «Génie Électrique et Informatique Industrielle»

Organisation des études conduisant au DUT, spécialité «Génie Électrique et Informatique Industrielle» Organisation des études conduisant au DUT, spécialité «Génie Électrique et Informatique Industrielle» Programme Pédagogique National s du Cœur de Compétence 3 Sommaire 1s de l 3 : Informatique des Systèmes

Plus en détail

Domaines Réutilisables Dirigés par les Modèles

Domaines Réutilisables Dirigés par les Modèles Publié à IDM05, Paris, les 30 Juin et 1 er Juillet 2005. Domaines Réutilisables Dirigés par les Modèles Anca Daniela Ionita, Jacky Estublier, German Vega LSR-IMAG, Grenoble, France Résumé Pour faciliter

Plus en détail

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE ET DE TROISIEME VOIE DE TECHNICIEN TERRITORIAL SESSION 2012 EPREUVE Elaboration d un rapport technique rédigé à l aide

Plus en détail

L'infocentre sert à prendre des décisions opérationnelles basées sur des valeurs courantes

L'infocentre sert à prendre des décisions opérationnelles basées sur des valeurs courantes II - II A. 1ère génération Infocentre L'infocentre sert à prendre des décisions opérationnelles basées sur des valeurs courantes Définition L'infocentre est une collection de données orientées sujet, intégrées,

Plus en détail

En 2000 l OMG propose une approche nommée MDA Model Driven Architecture, S appuyant sur le standard UML pour

En 2000 l OMG propose une approche nommée MDA Model Driven Architecture, S appuyant sur le standard UML pour MDA (Model Driven Architecture) Ingénierie logicielle guidée par les modèles S.N Historique: En 2000 l OMG propose une approche nommée MDA Model Driven Architecture, S appuyant sur le standard UML pour

Plus en détail

présentent : Une série de conférences exclusives destinées aux directeurs achats

présentent : Une série de conférences exclusives destinées aux directeurs achats présentent : Une série de conférences exclusives destinées aux directeurs achats Depuis 2008, l EBG (Electronic Business Group), le premier club d affaires dans le domaine de l Internet, de l innovation

Plus en détail

Cahier des charges. Performance opérationnelle. par une démarche Lean

Cahier des charges. Performance opérationnelle. par une démarche Lean Cahier des charges Performance opérationnelle par une démarche Lean Avec le soutien financier de : I. OBJET Ce document constitue le cahier des charges en vue de la sélection du consultant qui accompagnera

Plus en détail

Méthode et outil pour la robotisation d une cellule de fabrication de pièces en matériaux composites

Méthode et outil pour la robotisation d une cellule de fabrication de pièces en matériaux composites Méthode et outil pour la robotisation d une cellule de fabrication de pièces en matériaux composites B. ARNAULT, T. SORIANO, M. ZERELLI Laboratoire d Ingénierie des Systèmes Mécaniques et des MAtériaux

Plus en détail

ANNEXE BIM Marché : G 1601

ANNEXE BIM Marché : G 1601 ANNEXE BIM Marché : G 1601 MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE POUR LA CONSTRUCTION DU BATIMENT «GIENAH» SUR LE PARC TECHNOLOGIQUE CITE DE LA PHOTONIQUE (PESSAC, 33) Maître d Ouvrage SEML Route des Lasers Bâtiment

Plus en détail

Ecole Thématique Technique Management et Projets Scientifiques

Ecole Thématique Technique Management et Projets Scientifiques Ecole Thématique Technique Management et Projets Scientifiques - L Assurance Qualité dans les Projets Scientifiques - Céline PERRY DOLIN celine.perry-dolin@groupebts.net SATILLIEU, le 1 er octobre 2009

Plus en détail

production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Responsable d équipe logistique logistique www.cpnef.

production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Responsable d équipe logistique logistique www.cpnef. production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Responsable d équipe logistique logistique www.cpnef.info 2 CQP validé par la CPNE de la branche «Production d eaux

Plus en détail

Charte relative aux diplômes en partenariat international et aux formations délocalisées

Charte relative aux diplômes en partenariat international et aux formations délocalisées Charte relative aux diplômes en partenariat international et aux formations délocalisées Considérant le développement rapide et récent des formations universitaires diplômantes conçues en réseau, national

Plus en détail

Quelle solution adaptée à vos besoins?

Quelle solution adaptée à vos besoins? Quelle solution adaptée à vos besoins? Cliquez sur le type de votre activité présente ou future TPE Toute Petite Entreprise Profession libérale Commerce Artisan Petite Moyenne Entreprise ou Industrie Quelle

Plus en détail

STI2D : Sciences et technologies de l industrie et du développement durable

STI2D : Sciences et technologies de l industrie et du développement durable Lycée des métiers de la productique, des automatismes et des énergies renouvelables STI2D : Sciences et technologies de l industrie et du développement durable Présentation STI2D Version adaptée 12/05/2011

Plus en détail

Plan de développement stratégique 2013-2016

Plan de développement stratégique 2013-2016 Plan de développement stratégique 2013-2016 INTRODUCTION Le Plan de développement stratégique présenté dans les pages qui suivent expose les objectifs du Groupe de Collaboration Internationale en Ingénierie

Plus en détail

DELIBERATION N 14-1309 12 DECEMBRE 2014

DELIBERATION N 14-1309 12 DECEMBRE 2014 DELIBERATION N 14-1309 12 DECEMBRE 2014 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE Stratégie Régionale d'innovation Evolution des aides régionales en faveur des entreprises, des acteurs de la recherche et de l'innovation

Plus en détail