Nouveaux regards sur la ville

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nouveaux regards sur la ville"

Transcription

1 Nouveaux regards sur la ville «Réponse aux particuliers» 1 Grand colloque Bimby 17 & 18 SEPTEMBRE Grand colloque Bimby / 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 / Nouveaux regards sur la ville 1

2 BIMBY et construction bois Intervenant : Christian WEILER, Architecte, Cab42 Architecture, strategy and design Résumé : Les nuisances de chantier engendrées par les phénomènes de densification pavillonnaires peuvent constituer un frein par rapport au voisinage. Dans ce contexte, un certain nombre d innovations en matière de construction bois permettent de développer des projets s intégrant rapidement, et avec des nuisances réduites, à la densification urbaine. Le projet de Christian WEILER se veut compact, pour s adapter aux parcelles les plus petites. Il repose sur un système passif de production de chaleur. Enfin, visant un large public, il se traduit par un montage de panneaux en bois préfabriqués. Retranscription : Conférence de Christian WEILER, Architecte, Cab42, Architecture, strategy and design, BIMBY et construction bois Benoît LE FOLL : Christian WEILER a travaillé sur un certain nombre d innovations en matière de construction bois, pour développer des projets s intégrant à la densification urbaine. Le chantier et les nuisances de chantier engendrées par les phénomènes de densification représentent un enjeu essentiel. Ils peuvent constituer un frein par rapport au voisinage. Christian WEILER : Je suis architecte d origine néerlandaise, installé en France depuis J ai d abord vécu à Paris, et depuis 2009, je vis à Bordeaux. Je vous présenterai le projet que j ai conçu en réponse à un concours lancé par Domolandes, pôle de compétences et d accompagnement des entreprises pour la construction durable. L appel à porté sur des innovations en matière de construction durable. Ma participation à cet appel à projets m a incité à formaliser trois idées auxquelles je réfléchissais depuis un moment. Premièrement, à mon arrivée en France, j ai redécouvert une dimension perdue aux Pays-Bas, à savoir l artisanat sur le chantier. Ce dernier confère une flexibilité aux travaux. Aux Pays-Bas, le manque de temps et de budget ne permettait pas de procéder à ce type d aléa sur le chantier. La préfabrication était dominante, même pour des petits volumes. Deuxièmement, en arrivant dans le sud-ouest, j ai été étonné par la richesse des champs des pins, des landes, et par la signification de ces richesses en termes de ressources de construction durable. Il s avère que ces pins sont difficilement exploitables en raison d un éparpillement de la propriété, qui rend difficile Grand colloque Bimby / 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 / Nouveaux regards sur la ville 2

3 l organisation des flux. Par ailleurs, ce bois n est pas de bonne qualité. Il n empêche qu il reste un potentiel à développer. Enfin, j ai pris conscience du potentiel de développement de la ville de Bordeaux, qui communique beaucoup sur la construction de logements visant à accueillir les nouveaux habitants arrivant avec la LGV. Le renouvellement urbain se concentre beaucoup sur le centre ville et les communes situées dans la proximité directe. Cela m a conduit à m interroger sur la situation des zones péri-urbaines. Si on le compare avec les zones méditerranéennes, marquées par une sorte de coagulation et de perte de paysage, le sud-ouest est encore très compact. Ainsi, sur cette carte, vous voyez que la ville de Bordeaux ne touche pas encore le bassin d Arcachon. Ma problématique consiste à réfléchir aux moyens de maintenir la ville compacte malgré l accroissement de la population. Mon point de départ a donc été de construire une maison individuelle, bien sûr en construction durable, donc performante sur le plan thermique, mais s insérant également dans un urbanisme compact. Je me suis donc dirigé vers la préfabrication en bois. Bordeaux s est renouvelée au cours des dix dernières années. Elle est une ville très attractive, ce qui a un impact sur les prix immobiliers : les prix très élevés au centre tendent à s adoucir vers la périphérie. Cette pression foncière provoque un étalement. Par ailleurs, la France est marquée par une culture de la maison individuelle. Une étude publiée par l Insee en 2006 montre qu en France métropolitaine, le taux de maisons individuelles s élève à 56 %, contre 43 % de logements collectifs. Sur le volet thermique, le bâtiment est à l origine de 43 % de la consommation d énergie et la maison individuelle est à l origine de 60 % des consommations d énergie. En conséquence, la maison individuelle consomme 25 % de l énergie. Il s agit donc d un fort enjeu. La construction périurbaine durable ne pose pas seulement des questions de consommation d énergie. Il s agit également de mettre en place un urbanisme cohérent avec un paysage intégré, une architecture adaptée et un dialogue avec les habitants. Le cahier des charges de l appel à projet pour un périurbain durable contient les mots-clefs suivants : compact, vert, citadin, évolutif, thermique. La maison du futur se basera sur la performance passive : une forte isolation thermique, l étanchéité à l air, la captation de tous les apports solaires possibles, ainsi que les apports des habitants dans la maison en matière de chaleur. Les systèmes passifs de production de chaleur doivent être banalisés pour qu ils deviennent accessibles à tous. Cela implique de communiquer et faire en sorte que les prix baissent. Ces techniques, conçues en Allemagne ou en Suède, requièrent d être adaptées aux habitations du sud, souvent en pierre, dotées de petites ouvertures. Les plans des habitations du sud sont souvent très vitrés vers le sud, et en forme de U. Cela crée une synergie avec un urbanisme que l on n a pas encore conçu aujourd'hui. Tous les U sont orientés vers le sud. Cette contrainte particulière sera à étudier lorsque l on cherchera à densifier. Un chantier classique peut répondre à de nombreux aléas sur le chantier même, mais peut difficilement répondre à la nécessité d avoir des performances accrues dans le détail. Tandis qu un travail en laboratoire ou en usine permet d obtenir des composants plus performants. La préfabrication évoque en général des objets identiques, mais les machines actuelles sont capables de produire des objets très variés. Les systèmes de préfabrication du bois présentent des avantages importants : une étanchéité à l air intégrée dans le panneau, une plus forte inertie que l ossature Grand colloque Bimby / 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 / Nouveaux regards sur la ville 3

4 bois et une fabrication à partir de bois de relativement faible qualité. Ainsi, sur un chantier dont les fondations seraient posées, le volume peut être érigé en deux jours. Des panneaux prédécoupés sont livrés en camion. Les études préalables jouent un rôle important doivent être poussées. Il me reste à trouver des partenaires pour développer mon projet et créer une maison pilote. De la salle : Je vends des terrains à bâtir dans le Morbihan en Bretagne. On parle depuis longtemps de la filière bois. Pourtant, je m aperçois que les primo-accédants ne peuvent pas en acheter. Le bois semble davantage réservé aux secondo-accédants. Le problème du coût global d une maison en bois n est-il donc pas résolu aujourd'hui? Trouve-t-on des actions concrètes aujourd'hui pour lancer la filière? Christian WEILER : Il s agit d un produit innovateur, situé en amont des réglementations. C est pourquoi il s avère forcément plus cher. Il convient donc de continuer à développer cette technologie, apprendre des retours d expérience, nouer des partenariats, pour se préparer à la réglementation thermique annoncée pour Ce n est qu à travers de tels projets que nous pourrons banaliser le prix d un triple vitrage, actuellement hors de prix. Mon objectif à ce stade n est pas de proposer ce produit, mais de le développer pour l avenir. De la salle : A mon sens, une grande partie de la restructuration des lotissements des années 1970 méritera des agrandissements plutôt que la construction d une deuxième maison à côté. Or, il est indispensable d assurer une cohérence, dans un lotissement réhabilité, entre l architecture existante et son amélioration. Cette cohérence requiert un responsable unique sur une zone donnée, pour ne pas déboucher sur 50 architectures différentes sans cohérence les unes avec les autres. Je n ai pas connaissance d études à ce sujet. Je m en étonne. Certes, la liberté est importante, mais ce type de projets requiert également beaucoup de compétences et d intelligence. Cela ne peut se faire qu en présence d un responsable unique. Benoît LE FOLL : Dans le cadre du financement de ses projets de recherche, le CAUE 27 expérimente actuellement une maîtrise d œuvre urbaine en continu, dotée d un référent unique chargé du suivi. Ce dernier jouera un rôle clé dans la cohérence globale. Grand colloque Bimby / 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 / Nouveaux regards sur la ville 4

5 Grand colloque Bimby / 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 / Nouveaux regards sur la ville 5

Nouveaux regards sur la ville

Nouveaux regards sur la ville Nouveaux regards sur la ville «politique publique» 1 Grand colloque Bimby 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 www.bimby.fr Grand colloque Bimby / 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 / Nouveaux regards sur la ville 1 L architecture

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

Concours placé sous l égide de l UIA (Union Internationale des Architectes)

Concours placé sous l égide de l UIA (Union Internationale des Architectes) LANCEMENT D UN CONCOURS POUR LA REALISATION D UN CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE FORMATION AUX METIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE - Ville nouvelle de Chwiter- Marrakech Concours placé sous l égide de l UIA (Union

Plus en détail

Dossier de presse. CMB lutte contre les passoires thermiques! www.cmb-bois.fr. CMB présente à H Expo Hall 8 Allée A - Stand A 37

Dossier de presse. CMB lutte contre les passoires thermiques! www.cmb-bois.fr. CMB présente à H Expo Hall 8 Allée A - Stand A 37 CMB présente à H Expo Hall 8 Allée A - Stand A 37 Communiqué de presse - septembre 2012 En ligne sur CMB lutte contre les passoires thermiques! Dossier de presse CMB, depuis près de 30 ans, travaille à

Plus en détail

Nouveaux regards sur la ville

Nouveaux regards sur la ville Nouveaux regards sur la ville «I love Bimby» 1 Grand colloque Bimby 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 www.bimby.fr Grand colloque Bimby / 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 / Nouveaux regards sur la ville 1 I love Bimby Intervenante

Plus en détail

Les enjeux actuels et futurs de la construction en bois: maîtrise des coûts en construction durable»

Les enjeux actuels et futurs de la construction en bois: maîtrise des coûts en construction durable» Les enjeux actuels et futurs de la construction en bois: maîtrise des coûts en construction durable» Joël Coupez, ir Architecte www.bureaucoupez.be www.mamaisonmonbudget.be Bureau Coupez et Associés Architectes

Plus en détail

Martine Jardiné. Sigrid MonnieR RÉPONDRE AUX BESOINS D HABITER PARTOUT EN GIRONDE AU CŒUR DE LA MISSION DE GIRONDE HABITAT

Martine Jardiné. Sigrid MonnieR RÉPONDRE AUX BESOINS D HABITER PARTOUT EN GIRONDE AU CŒUR DE LA MISSION DE GIRONDE HABITAT , UNE IDENTITE RÉPONDRE AUX BESOINS D HABITER PARTOUT EN GIRONDE AU CŒUR DE LA MISSION DE GIRONDE HABITAT Martine Jardiné Sigrid MonnieR Présidente de Gironde Habitat Vice-présidente du Conseil départemental

Plus en détail

L opération Breteuil - Ségur. Avenue de Ségur. 12 juin 2015. Villa de Saxe. Villa de Ségur. Avenue Duquesne. Avenue de Breteuil

L opération Breteuil - Ségur. Avenue de Ségur. 12 juin 2015. Villa de Saxe. Villa de Ségur. Avenue Duquesne. Avenue de Breteuil L opération Breteuil - Ségur 12 juin 2015 Avenue de Ségur Villa de Saxe Villa de Ségur Avenue de Breteuil Avenue Duquesne UNE ÉQUIPE AU SERVICE D UN PROJET Covéa Immobilier : Société de Groupe d Assurance

Plus en détail

APPRENDRE LA RENOVATION DE MA MAISON

APPRENDRE LA RENOVATION DE MA MAISON COMMUNIQUE DE PRESSE APPRENDRE LA RENOVATION DE MA MAISON UNE ANIMATION DE L Espace INFO ÉNERGIE de Moselle Est CHANTIER PARTICIPATIF A HONSKIRCH «MAISON ANCIENNE ET RESTAURATION ECOLOGIQUE» ADIL 57 /

Plus en détail

Contribuer à Solvabiliser les ménages modestes par la réduction des dépenses en énergie dans le logement

Contribuer à Solvabiliser les ménages modestes par la réduction des dépenses en énergie dans le logement Contribuer à Solvabiliser les ménages modestes par la réduction des dépenses en énergie dans le logement Permettre la réduction des besoins énergétiques des logements grâce à des constructions performantes

Plus en détail

thématique / Maison basse consommation

thématique / Maison basse consommation thématique / Maison basse consommation Le rez-de-chaussée, conçu pour recevoir, n est pas cloisonné. Quelques marches suffisent à différencier l espace salon de celui destiné à la salle à manger. 78 chalets

Plus en détail

En partenariat avec La Maison Passive France :

En partenariat avec La Maison Passive France : Offre de formation Concepteur Européen Maison Passive (CEPH) Certified European Passive House Designer En partenariat avec La Maison Passive France : 10 jours (9, 10, 22, 23 juin, 5 et 6 juillet, 13,14,

Plus en détail

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011

Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011 7 Délibération au Conseil Municipal du lundi 21 mars 2011 PRU Neuhof : consultation de promoteurs - vente d'un terrain rue des Linottes. Le projet de rénovation urbaine prévoit une action globale sur l

Plus en détail

Cahier votre implantation sur les parcs d activités

Cahier votre implantation sur les parcs d activités Cahier votre implantation sur les parcs d activités édition 2013 Implantation mode d emploi Ce livret est destiné à vous accompagner dans la réalisation de votre projet. Conçu comme une véritable source

Plus en détail

La réhabilitation du quartier, une histoire en cours

La réhabilitation du quartier, une histoire en cours ROCHAMBEAU 1 La réhabilitation du quartier, une histoire en cours L opération de reconquête urbaine qui doit être conduite dans le quartier Rochambeau succédera, dans le temps, à la construction du nouveau

Plus en détail

Atelier d Architecture RIVAT - Saint-Etienne Loire

Atelier d Architecture RIVAT - Saint-Etienne Loire 2013 APPEL A PROJETS LE «OFF» DU DEVELOPPEMENT DURABLE 2013 ARCHITECTURE ET TECHNIQUES PASSIVES ET BIOCLIMATIQUES Réhabilitation en bureau d un monument historique du. Atelier d Architecture RIVAT - Saint-Etienne

Plus en détail

REMERCIEMENTS INTRODUCTION

REMERCIEMENTS INTRODUCTION REMERCIEMENTS INTRODUCTION Ces dernières années, une enquête a été réalisée par la Direction des Hôpitaux. Nous savons désormais que chaque année en France, 1.4 millions d enfants sont hospitalisés. Leur

Plus en détail

Ils participent à leurs premières rencontres

Ils participent à leurs premières rencontres Ils participent à leurs premières rencontres Après avoir voyagé pendant 10 ans à travers le monde et avoir pratiqué des métiers comme ébéniste ou photographe, le fait d avoir des enfants m a donné l envie

Plus en détail

COUT OPTIMISATION DU COUT DE CONSTRUCTION OPTIMISATION DU COUT DE L OPERATION OPTIMISATION DU COUT GLOBAL

COUT OPTIMISATION DU COUT DE CONSTRUCTION OPTIMISATION DU COUT DE L OPERATION OPTIMISATION DU COUT GLOBAL C COUT Le procédé ATTIQUE construction permet d optimiser les coûts de réalisation des logements sur plusieurs points. Non seulement le coût de construction s avère particulièrement compétitif du fait

Plus en détail

Management du travail, gestion des compétences et conception de projet d innovation Pistes de réflexion

Management du travail, gestion des compétences et conception de projet d innovation Pistes de réflexion Management du travail, gestion des compétences et conception de projet d innovation Pistes de réflexion Marie Christine LENAIN Chargée de mission ARACT Nord- Pas de Calais Juillet 2012 Partant des diagnostics

Plus en détail

Claude Mondoloni, association H2D Candidature à La Fabrique Aviva Catégorie «Protéger l Environnement»

Claude Mondoloni, association H2D Candidature à La Fabrique Aviva Catégorie «Protéger l Environnement» Claude Mondoloni, association H2D Concept Candidature à La Fabrique Aviva Catégorie «Protéger l Environnement» HA!VITA L écoconstruction modulaire nomade à énergie positive Le concept Ha!Vita : évolutif

Plus en détail

Logements. en Île-de-France

Logements. en Île-de-France Logements collectifs en Île-de-France FORMATION 2014 Un cycle de formation proposé par les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement de Paris, des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis

Plus en détail

Projet Interreg IVA transfrontalier (France-Wallonie. Wallonie-Vlaanderen. Vlaanderen) RE-EMPLOI EMPLOI. Conférence de presse 19 mars 2013

Projet Interreg IVA transfrontalier (France-Wallonie. Wallonie-Vlaanderen. Vlaanderen) RE-EMPLOI EMPLOI. Conférence de presse 19 mars 2013 Projet Interreg IVA transfrontalier (France-Wallonie Wallonie-Vlaanderen Vlaanderen) RE-EMPLOI EMPLOI Conférence de presse 19 mars 2013 Le secteur du logement et principalement du parc immobilier existant

Plus en détail

mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre des priorités

mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre des priorités Le numérique, permet de mettre en phase l École avec un monde en perpétuel mouvement, mais il constitue aussi un outil pédagogique privilégié, qui, de manière transversale, contribue à la mise en œuvre

Plus en détail

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013.

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013. production locale d énergies renouvelables Performance énergétique des bâtiments Sobriété des usagers Les hommes et les femmes de Cofely Services vous accompagnent dans la Transition Energétique Conception,

Plus en détail

2. Vers une meilleure maîtrise de l espace rural

2. Vers une meilleure maîtrise de l espace rural 2. Vers une meilleure maîtrise de l espace rural f Petits collectifs à Francheville cellaire minimal de 500 m² et une hauteur maximale de 12 m. La commune veut également concentrer le développement dans

Plus en détail

FICHE CHANTIER BIOFIB ISOLATION

FICHE CHANTIER BIOFIB ISOLATION PROJETS BIOFIB ISOLATION Mars 2016 FICHE CHANTIER BIOFIB ISOLATION CONSTRUCTION 100% CHANVRE / béton de chanvre Construction d une maison particulière en béton de chanvre. La marque française, Biofib Isolation,

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION

DEMANDE DE SUBVENTION Aide régiona onale aux 1000 premiers ers logements à énergie passi ssive et à énergie positi sitive «effinergie+» et «BEPOS effinergiefinergie» DEMANDE DE SUBVENTION 7 Pièces à retourner à : Maison de

Plus en détail

Brigitte Vu. Le guide de. l habitat passif. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN 978-2-212-12365-4

Brigitte Vu. Le guide de. l habitat passif. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN 978-2-212-12365-4 Brigitte Vu Le guide de l habitat passif Groupe Eyrolles, 2008, ISBN 978-2-212-12365-4 Partie 2 Technique bioclimatique et choix des matériaux Le guide de l habitat passif 4 Diminuer ses besoins en chauffage

Plus en détail

Un complexe de bureaux devient maison de repos: la construction bois à Bruxelles

Un complexe de bureaux devient maison de repos: la construction bois à Bruxelles Un complexe de bureaux devient maison de repos: la construction bois à Bruxelles J. Dietvorst 1 Un complexe de bureaux devient maison de repos: la construction bois à Bruxelles Jan Dietvorst Fedustria

Plus en détail

Natilia présente sa première maison ossature bois à énergie positive

Natilia présente sa première maison ossature bois à énergie positive DOSSIER DE PRESSE Natilia présente sa première maison ossature bois à énergie positive Un défi relevé pour la construction de demain! C est aux portes de Lyon, à Civrieux-d Azergues, que s érigera la première

Plus en détail

Forte de son expérience dans le domaine de la. construction passive, l association La Maison. Passive France lance cette année le premier salon

Forte de son expérience dans le domaine de la. construction passive, l association La Maison. Passive France lance cette année le premier salon Passi bat Le salon national du bâtiment passif 1Édition e Parc Floral de Paris - 9 & 10 décembre 2010 9h - 18h Conférences Exposants La Maison Passive France Forte de son expérience dans le domaine de

Plus en détail

Eau, Energie et Environnement

Eau, Energie et Environnement 0 LE CONTEXTE Très peu de formations associent actuellement les problématiques de l eau et de l énergie. Il s agit pourtant de deux domaines se situant aux interfaces entre activités humaines et leurs

Plus en détail

Devenir Concessionnaire

Devenir Concessionnaire Devenir Concessionnaire Inspirées de vos envies Réaliser leur rêve! A Propos des MAISONS PUZZLE Un concept NOVATEUR et INTERACTIF en constante évolution depuis plus de 30 ANS! La Maison à Ossature Acier

Plus en détail

Synthèse de la TABLE RONDE «BOIS CONSTRUCTION»

Synthèse de la TABLE RONDE «BOIS CONSTRUCTION» Synthèse de la TABLE RONDE «BOIS CONSTRUCTION» 11 mai 2010 23 participants / 18h00-20h15 Véronique Delannoy (pôle Synéo) et Damien Magnier (PNRSE) accueillent les participants et rappellent les grandes

Plus en détail

LA CONSTRUCTION BOIS GRANDE HAUTEUR RETOUR D EXPERIENCE. Antoine PAGNOUX Architecte ASP ARCHITECTURE Saint-Dié-des-Vosges

LA CONSTRUCTION BOIS GRANDE HAUTEUR RETOUR D EXPERIENCE. Antoine PAGNOUX Architecte ASP ARCHITECTURE Saint-Dié-des-Vosges LA CONSTRUCTION BOIS GRANDE HAUTEUR RETOUR D EXPERIENCE Antoine PAGNOUX Architecte ASP ARCHITECTURE Saint-Dié-des-Vosges NOTRE AGENCE NOTRE EQUIPE - ERIC SCHMITT ARCHITECTE D.P.L.G. - ANTOINE PAGNOUX ARCHITECTE

Plus en détail

Construction de la Maison du Parc national à la Plaine des Palmistes

Construction de la Maison du Parc national à la Plaine des Palmistes Parc national de La Réunion Construction de la Maison du Parc national à la Plaine des Palmistes Projet pédagogique d éducation à l environnement pour un développement durable (2012-2013) 1. Présentation

Plus en détail

le guide alu Bien comprendre les avantages des fenêtres et des vérandas aluminium.

le guide alu Bien comprendre les avantages des fenêtres et des vérandas aluminium. le guide alu Bien comprendre les avantages des fenêtres et des vérandas aluminium. 2 le guide alu Bien comprendre les avantages des fenêtres et des vérandas aluminium «Fenêtre alu, élégance pure...» Moderne

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE OSSATURE BOIS

DOSSIER DE CANDIDATURE OSSATURE BOIS DOSSIER DE CANDIDATURE Projet : MAISONS à OSSATURE BOIS MUSE 1 PRESENTATION Habitat d'avenir a développé un concept de maisons en ossature bois répondant aux objectifs du Grenelle de l'environnement. Ce

Plus en détail

Des outils adaptés pour de grands résultats

Des outils adaptés pour de grands résultats Des outils adaptés pour de grands résultats S u i v r e l e s a c t i o n s E v a l u e r l a s t r a t é g i e Une gamme de logiciels adaptés pour le suivi et l évaluation de votre politique de développement

Plus en détail

Structure : Conseil régional de l Ordre des architectes d Île-de-France, en partenariat avec la Direction Régionale Île-de-France de l ADEME

Structure : Conseil régional de l Ordre des architectes d Île-de-France, en partenariat avec la Direction Régionale Île-de-France de l ADEME en Île-de-France le 2 mai 2016 l'ordre des architectes Ordre des architectes d Île-de-France ADEME Île-de-France - Contribution au groupe de travail du Plan Bâtiment Durable : «Nouvelles dynamiques de

Plus en détail

Lycée technique des Arts et Métiers Extension et réaménagement

Lycée technique des Arts et Métiers Extension et réaménagement Lycée technique des Arts et Métiers Extension et réaménagement DOSSIER DE PRESSE 31 juillet 2013 Historique Le projet vise à trouver un aménagement définitif pour le Lycée technique des Arts et Métiers

Plus en détail

PYRAMIDES D'OR FPI-GIP

PYRAMIDES D'OR FPI-GIP PYRAMIDES D'OR FPI-GIP SOMMAIRE - Objectif des Pyramides - Prix régionaux et nationaux - Cahier des charges prix GIP de l Innovation 2014 - Les membres du jury régional - Les membres du jury national -

Plus en détail

Nord-Est. Au service des territoires et de leurs habitants

Nord-Est. Au service des territoires et de leurs habitants Nord-Est Au service des territoires et de leurs habitants Développement et maîtrise d ouvrage : un interlocuteur unique Premier bailleur de France, le groupe SNI est implanté sur l ensemble du territoire.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - 26 janvier 2015

DOSSIER DE PRESSE - 26 janvier 2015 DOSSIER DE PRESSE - 26 janvier 2015 Contact : Agence LAIR et ROYNETTE 01 43 70 24 64 LR@lair-roynette.fr Philippe LAIR 06 09 84 85 34 ph.lair@lair-roynette.fr L agence LAIR et ROYNETTE Créée en 1988, l

Plus en détail

UNE OPPORTUNITE POUR TOUS

UNE OPPORTUNITE POUR TOUS UNE OPPORTUNITE POUR TOUS Les raisons de votre présence Gagner plus? Apprendre un nouveau métier? Travailler depuis son domicile? Avoir plus de liberté? Avoir une vie sociale plus épanouie? Avoir une meilleure

Plus en détail

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision.

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision. Les enjeux du territoire Le développement de Pau, de son agglomération et maintenant du Grand Pau rappelle celui de villes, d agglomérations et d aires urbaines sensiblement comparables, avec des logiques

Plus en détail

Résultats préliminaires de l enquête sur l émergence des innovations dans le cadre des alliances stratégiques des PME

Résultats préliminaires de l enquête sur l émergence des innovations dans le cadre des alliances stratégiques des PME Résultats préliminaires de l enquête sur l émergence des innovations dans le cadre des alliances stratégiques des PME Novembre 2009 Dans le cadre d une recherche doctorale en Management de l innovation

Plus en détail

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat Agir ensemble pour une meilleure qualité de l eau des sols & de l habitat Conseil & services pour des solutions économiques et durables Terre & Via est une société de conseil et de services dédiés à l

Plus en détail

Le Clos de Baccharis 43

Le Clos de Baccharis 43 Le Clos de Baccharis 43 Le TOIT GIRONDIN Présentation du Toit Girondin Société anonyme coopérative de production d habitations à loyer modéré Société à capital variable (150 000 euros) 44 Le TOIT GIRONDIN

Plus en détail

Etude pour l université d été du CNOA

Etude pour l université d été du CNOA Etude pour l université d été du CNOA Sondage Ifop pour le Conseil National de l Ordre des Architectes N 112209 Contacts Ifop : Damien Philippot / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Le Kanban Principes de base. Paris, le 1er juillet 2010 Version 1.0

Le Kanban Principes de base. Paris, le 1er juillet 2010 Version 1.0 Paris, le 1er juillet 2010 Version 1.0 est une méthode "basique" de gestion des flux s applique sur des produits où les flux sont simples et à faible intensité capitalistique (quantité d'immobilisations

Plus en détail

Ma ville, ses projets, ses quartiers, je les construis COMMUNE DE VILLEJUIF OCTOBRE 2010 PLU

Ma ville, ses projets, ses quartiers, je les construis COMMUNE DE VILLEJUIF OCTOBRE 2010 PLU Ma ville, ses projets, ses quartiers, je les construis D I A G N O S T I C COMMUNE DE VILLEJUIF OCTOBRE 2010 PLU ÉQUIPE ET CONTACTS BRÈS+MARIOLLE et associés Architecture / urbanisme / programmation 15/17,

Plus en détail

LE CHANTIER LA PREFABRICATION BOIS

LE CHANTIER LA PREFABRICATION BOIS LA PREFABRICATION BOIS LE CHANTIER Réaliser des structures bois nécessite pour chaque ouvrage d en maitriser la conception, les calculs, les dessins, les notices et les plans de pose. Chaque fabrication

Plus en détail

Constructions Bois à GIRONDE HABITAT

Constructions Bois à GIRONDE HABITAT Constructions Bois à GIRONDE HABITAT O.P.H. GIRONDE HABITAT Patrimoine de 13 000 logements sociaux Construction de 500 logements neufs par an Actions menées en faveur du Développement Durable depuis 2004

Plus en détail

RÉFÉRENCES TECHNIQUES

RÉFÉRENCES TECHNIQUES RÉFÉRENCES TECHNIQUES Be THERMIQUE fait partie de la Coopérative d Activités et d Emploi(CAE) Alter-Bâtir Société Coopérative Ouvrière de Production (SCOP) - SARL à capital variable 11, rue de l Escaut

Plus en détail

«Résidences de la réussite»

«Résidences de la réussite» «Résidences de la réussite» REFERENTIEL NATIONAL MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE L'enseignement supérieur privé: CODIR du 7 mars 2014 1 Les résidences

Plus en détail

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe 4.1 définir L innovation selon l insee, l innovation est un changement significatif de nature technique, commerciale, organisationnelle, structurelle ou de logique

Plus en détail

LE «PACK PÉDAGOGIQUE»

LE «PACK PÉDAGOGIQUE» présente : Pour apprendre les gestes qui sauvent la planète LE «PACK PÉDAGOGIQUE» Qu est-ce que Le «pack pédagogique de la Maison du Développement Durable»? C est une application interactive permettant

Plus en détail

Construction d une maison Passive écologique. Le Stanco 22300 LANNION. Maitres d ouvrage : Gael et Gwen DUBOUAYS

Construction d une maison Passive écologique. Le Stanco 22300 LANNION. Maitres d ouvrage : Gael et Gwen DUBOUAYS Construction d une maison Passive écologique Le Stanco 22300 LANNION Maitres d ouvrage : Gael et Gwen DUBOUAYS Architecte : Atelier Rubin / tonquedec Constructeur : Tycoat construction / Plestin les grèves

Plus en détail

REGLEMENTATION THERMIQUE «RT 2012» FICHE 2 = TRAVAUX D EXTENSION SUR CONSTRUCTIONS EXISTANTES

REGLEMENTATION THERMIQUE «RT 2012» FICHE 2 = TRAVAUX D EXTENSION SUR CONSTRUCTIONS EXISTANTES VILLE DE MAISONS-LAFFITTE REGLEMENTATION THERMIQUE «RT 2012» FICHE 2 = TRAVAUX D EXTENSION SUR CONSTRUCTIONS EXISTANTES La loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement

Plus en détail

La ministre du logement, de l égalité des territoires et de la ruralité à

La ministre du logement, de l égalité des territoires et de la ruralité à RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du logement, de l égalité des territoires et de la ruralité Direction générale de l'aménagement, du logement et de la nature Direction de l'habitat, de l'urbanisme et des

Plus en détail

Visite Technique - Groupe Scolaire Lafon

Visite Technique - Groupe Scolaire Lafon Visite Technique - Groupe Scolaire Lafon 12/02/2015 À Cazaux 12 Participants Organisateur Partenaire CDPEA 159 Avenue de l Alouette 33700 Mérignac www.cdpea.fr 05 47 48 16 20 PRÉSENTATION DU GROUPE SCOLAIRE

Plus en détail

Lundi 1er février 2016

Lundi 1er février 2016 Lundi 1er février 2016 8h30 9h00 : Accueil des participants 9h00 9h30 : Allocution d ouverture 9h30 10h45 Conférence introductive : «Manager les ressources humaines dans l incertitude» Est abordée au cours

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION DE L AGENCE D ARCHITECTURE

DOSSIER DE PRESENTATION DE L AGENCE D ARCHITECTURE DOSSIER DE PRESENTATION DE L AGENCE D ARCHITECTURE Projet : Maître d Ouvrage : N SIRET : 508 396 462 00014 Code : APE 7111Z N TVA intracommunautaire : FR04508396462 PRESENTATION ET COMPETENCES Références

Plus en détail

plan local d urbanisme de la Communauté urbaine de Bordeaux

plan local d urbanisme de la Communauté urbaine de Bordeaux plan local d urbanisme de la Communauté urbaine de Bordeaux 4 L évaluation des incidences du projet sur l environnement 2. Un outil plus adapté à la mise en valeur du patrimoine 3. Une constructibilité

Plus en détail

L éco-maison. Faibles coûts de fabrication. Basse consommation d énergie. Caractéristiques d un logement classique en 2009

L éco-maison. Faibles coûts de fabrication. Basse consommation d énergie. Caractéristiques d un logement classique en 2009 L éco-maison Faibles coûts fabrication Basse consommation d énergie Données bases : -Occupants: famille quatre membres -Surface l habitation: 100 m² -Situation géographique: g Poitou-Charentes Caractéristiques

Plus en détail

3 Vers une évolutions des pratiques dans les contextes opérationnels des territoires. 3 Logement Design vers évolution de l AMO.

3 Vers une évolutions des pratiques dans les contextes opérationnels des territoires. 3 Logement Design vers évolution de l AMO. . 3 Vers des pistes au service d une évolution de l habiter à l oeuvre 3 Vers une évolutions des pratiques dans les contextes opérationnels des territoires 2 «La qualité du projet architecturale» 2 les

Plus en détail

ETUDE DE DEUX MAISONS A ENERGIE POSITIVE DANS LE CADRE DU PROJET VALLENERGIE

ETUDE DE DEUX MAISONS A ENERGIE POSITIVE DANS LE CADRE DU PROJET VALLENERGIE ETUDE DE DEUX MAISONS A ENERGIE POSITIVE DANS LE CADRE DU PROJET VALLENERGIE L ATELIER DE LA GRANGE EN QUELQUES MOTS L Atelier de la Grange est une équipe de 12 personnes, implantée en zone rurale, à Daverdisse,

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

Ecovallée de la Marne

Ecovallée de la Marne Fiche de capitalisation d expérience «des projets, des acteurs, un réseau» Ecovallée de la Marne Partie 1 : Présentation synthétique du projet Thématiques : Economie, Ecologie, Agriculture, Ecoconstruction,

Plus en détail

Le projet d un bâtiment au standard de maison passive au Lycée des métiers Gaudier-Brzeska (St. Jean de Braye - Loiret - 45)

Le projet d un bâtiment au standard de maison passive au Lycée des métiers Gaudier-Brzeska (St. Jean de Braye - Loiret - 45) Le projet d un bâtiment au standard de maison passive au Lycée des métiers Gaudier-Brzeska (St. Jean de Braye - Loiret - 45) Etat des lieux Revoir l acte de construire selon les principes de développement

Plus en détail

Séminaires Système D Information. Formation Conduite du Changement. Présentation du cours

Séminaires Système D Information. Formation Conduite du Changement. Présentation du cours Séminaires Système D Information Formation Conduite du Changement Présentation du cours Objectifs Il s agit notamment de : Sensibiliser à la conduite du changement Comprendre les problématiques associées

Plus en détail

10 points pour constuire écolo

10 points pour constuire écolo THÈME : Démarche environnementale : 10 points pour constuire écolo Avoir une maison confortable, saine et parfaitement autonome d un point de vue énergétique... Rêve ou réalité? Pour les plus écolos d

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

L implication de l Intercommunale du Brabant Wallon (IBW) dans la gestion des eaux pluviales en agglomération. Communication de presse

L implication de l Intercommunale du Brabant Wallon (IBW) dans la gestion des eaux pluviales en agglomération. Communication de presse L implication de l Intercommunale du Brabant Wallon (IBW) dans la gestion des eaux pluviales en agglomération Communication de presse Résumé L époque est révolue où la société pouvait attribuer aux aménageurs

Plus en détail

Conception optimisée pour une école passive à énergie positive. Ecole Elémentaire de Burnhaupt-le-Haut

Conception optimisée pour une école passive à énergie positive. Ecole Elémentaire de Burnhaupt-le-Haut 3 ème Forum International Bois Construction 2013 Conception optimisée pour une école passive à énergie positive : Ecole élémentaire de Burnhaupt-le-Haut T. Weulersse 1 Conception optimisée pour une école

Plus en détail

La maison communicante

La maison communicante La maison communicante François-Xavier JEULAND avec la contribution de Olivier Salvatori Groupe Eyrolles, 2005, ISBN 2-212-11429-X Avant-propos Le développement du télétravail et l arrivée des 35 heures,

Plus en détail

Les rencontres sur l'avenir des villes de Bretagne Ambitions, dynamiques, solidarités Quelle Bretagne en 2040? Brest 2 mars 2016

Les rencontres sur l'avenir des villes de Bretagne Ambitions, dynamiques, solidarités Quelle Bretagne en 2040? Brest 2 mars 2016 Les rencontres sur l'avenir des villes de Bretagne Ambitions, dynamiques, solidarités Quelle Bretagne en 2040? Brest 2 mars 2016 1. Le besoin d une stratégie partagée de développement régional dans laquelle

Plus en détail

SOMMAIRE CONSTRUCTIONS NEUVES

SOMMAIRE CONSTRUCTIONS NEUVES SOMMAIRE CONSTRUCTIONS NEUVES Parcours A Vous vous lancez dans un projet de construction neuve 1. Faire le point avec les conseillers habitats 2. Choisir son terrain Cette deuxième étape présente les critères

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

Atelier participatif. Cette journée est l occasion d échanger les points de vue et de définir les contours de ce projet de territoire.

Atelier participatif. Cette journée est l occasion d échanger les points de vue et de définir les contours de ce projet de territoire. Atelier participatif DOSSIER DE PRESSE Rénovation énergétique de l habitat en Cornouaille Organisé par l Espace Info Energie de Quimper Cornouaille Développement 7 novembre 2014 à Ergué Gabéric Dans le

Plus en détail

VISITES GRATUITES EN BOURGOGNE d habitats confortables & économes en énergie. Visites PROGRAMME

VISITES GRATUITES EN BOURGOGNE d habitats confortables & économes en énergie. Visites PROGRAMME VISITES GRATUITES EN BOURGOGNE d habitats confortables & économes en énergie Visites PROGRAMME 2 nd semestre 2015 AGENDA 2 nd semestre Samedi 26 septembre 71 Secteur de BLANZY - 14h > EIE 71 Rénovation

Plus en détail

Opération de Rénovation Urbaine «Bon Air : Eco quartier Caribéen» Cycle de qualification écoquartier - Atelier n 1 : éléments de cadrage 28 fév.

Opération de Rénovation Urbaine «Bon Air : Eco quartier Caribéen» Cycle de qualification écoquartier - Atelier n 1 : éléments de cadrage 28 fév. ORU BON-AIR: ECO QUARTIER CARIBEEN Opération de Rénovation Urbaine «Bon Air : Eco quartier Caribéen» Cycle de qualification écoquartier - Atelier n 1 : éléments de cadrage 28 fév. 2013 ORU BON-AIR: ECO

Plus en détail

Ecole élémentaire «les prés verts» Les Authieux sur le port saint Ouen

Ecole élémentaire «les prés verts» Les Authieux sur le port saint Ouen Ecole élémentaire «les prés verts» Les Authieux sur le port saint Ouen Projet pédagogique Classe de découverte «éducation au développement durable» 1) Hébergement Lieu : écovillage de Crénihuel, commune

Plus en détail

AUTREMENT HABITER LE CLOS MEUNIER. L habitat grandeur nature BESSANCOURT IMMO BILIER

AUTREMENT HABITER LE CLOS MEUNIER. L habitat grandeur nature BESSANCOURT IMMO BILIER HABITER AUTREMENT LE CLOS MEUNIER BESSANCOURT L habitat grandeur nature IMMO BILIER BESSANCOURT Mairie de Bessancourt Église Saint Gervais et Saint Protais Pont du Diable, forêt de Montmorency Parc du

Plus en détail

Architectures de l'habitat FORMATION 2016 LOGEMENTS COLLECTIFS EN ÎLE-DE-FRANCE

Architectures de l'habitat FORMATION 2016 LOGEMENTS COLLECTIFS EN ÎLE-DE-FRANCE Architectures de l'habitat FORMATION 2016 LOGEMENTS COLLECTIFS EN ÎLE-DE-FRANCE *Les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement (CAUE) sont des associations départementales créées par la

Plus en détail

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS :

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS : Appel à projets Bâtiments Aquitains Basse Consommation REGLEMENT 1. CONTEXTE : Réduire la consommation d énergie est une nécessité pour répondre aux défis du changement climatique et à l épuisement des

Plus en détail

... en opportunités! ... en talents! Zest Développement. accompagne vos changements. transformez vos difficultés... vos différences...

... en opportunités! ... en talents! Zest Développement. accompagne vos changements. transformez vos difficultés... vos différences... Exhausteur de talents Zest Développement accompagne vos changements transformez vos difficultés... &... en opportunités! vos différences...... en talents! ANNE BLANDIN RABILLER Coaching - Hypnothérapie

Plus en détail

Vence, cité d art et d azur

Vence, cité d art et d azur Vence, cité d art et d azur La beauté du site, la lumière incomparable qui illumine les pierres et les toits de la ville ont inspiré les plus grands peintres : Matisse, Dufy, Dubuffet, Soutine On y retrouve

Plus en détail

CLT Cross laminated Timber / Bois lamellé croisé Produire du CLT en France avec les ressources locales

CLT Cross laminated Timber / Bois lamellé croisé Produire du CLT en France avec les ressources locales Produire du CLT en France avec les ressoources locales P. Molinié 1 CLT Cross laminated Timber / Bois lamellé croisé Produire du CLT en France avec les ressources locales Patrick Molinié Institut Technologique

Plus en détail

Transition énergétique : l innovation au service de la lutte contre la précarité 23 sept. 2014 au Congrès de l USH

Transition énergétique : l innovation au service de la lutte contre la précarité 23 sept. 2014 au Congrès de l USH Transition énergétique : l innovation au service de la lutte contre la précarité 23 sept. 2014 au Congrès de l USH Introduction La transition énergétique est devenue un élément essentiel du contexte dans

Plus en détail

Le Baby Basket. - La construction de la séance s

Le Baby Basket. - La construction de la séance s - La construction de la séance s - A l inverse de toutes les autres catégories celle des Babys doit éveiller toute notre attention. Dans la construction de votre séance il est impératif d avoir à l esprit

Plus en détail

Bâtiments d entreprise - 1 er prix

Bâtiments d entreprise - 1 er prix Bâtiments d entreprise - 1 er prix Ecoconstruction de 8 ateliers relais Pays Mellois (79) Le projet répond avant tout à une démarche bioclimatique. Les blocs bureaux et les accès aux ateliers se situent

Plus en détail

Introduction. Tony CAVALERI. Email : tony.cavaleri@hotmail.com tel : +32(0)494684090

Introduction. Tony CAVALERI. Email : tony.cavaleri@hotmail.com tel : +32(0)494684090 MÉMA MAISONS ÉCOLOGIQUES MODULAIRES AUTONOMES Projet de développement industriel de modules pavillonnaires destinés à l habitat principalement et comprenant un système de gestion des flux des eaux sanitaires

Plus en détail

Nouveaux regards sur la ville

Nouveaux regards sur la ville Nouveaux regards sur la ville «Solutions techniques innovantes» 1 Grand colloque Bimby 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 www.bimby.fr Grand colloque Bimby / 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 / Nouveaux regards sur la ville

Plus en détail

GPSO GPSO GPSO. l essentiel à retenir FERROVIAIRE FERROVIAIRE GRAND PROJET DU SUD-OUEST GRAND PROJET DU SUD-OUEST DU SUD-OUEST

GPSO GPSO GPSO. l essentiel à retenir FERROVIAIRE FERROVIAIRE GRAND PROJET DU SUD-OUEST GRAND PROJET DU SUD-OUEST DU SUD-OUEST GRAND PROJET FERROVIAIRE l essentiel à retenir GRAND PROJET FERROVIAIRE GRAND PROJET FERROVIAIRE : un projet responsable : un projet utile Pour la conception des deux lignes nouvelles, RFF a pris des engagements

Plus en détail

- 7 mars 2003 - Mesdames, Messieurs, Chers amis américains,

- 7 mars 2003 - Mesdames, Messieurs, Chers amis américains, 1 Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire Colloque mécénat : financement privé et public de la culture en France et aux Etats-Unis Mesdames, Messieurs, Chers amis

Plus en détail

Newsletter 3 Des projets pilotes dans chacune des cinq collectivités partenaires du projet Class 1

Newsletter 3 Des projets pilotes dans chacune des cinq collectivités partenaires du projet Class 1 Cost-effective Low-energy Advanced Sustainable Solutions www.class1.dk Newsletter 3 Des projets pilotes dans chacune des cinq collectivités partenaires du projet Class 1 Le rapport complet est disponible

Plus en détail

POUR UNE REFORME DE L'URBANISME COMMERCIAL EN FRANCE

POUR UNE REFORME DE L'URBANISME COMMERCIAL EN FRANCE Pour_reforme_urbanisme_commercial SFU- OA- FFP 090205 1 Paris le, 05/02/2007 POUR UNE REFORME DE L'URBANISME COMMERCIAL EN FRANCE La Société Française des Urbanistes, l Ordre des Architectes et la Fédération

Plus en détail