Soirée d information. pour les parents des élèves qui fréquentent actuellement la 6 ème primaire. 25 janvier 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Soirée d information. pour les parents des élèves qui fréquentent actuellement la 6 ème primaire. 25 janvier 2011"

Transcription

1 Soirée d information pour les parents des élèves qui fréquentent actuellement la 6 ème primaire 25 janvier 2011

2 Déroulement de la soirée 1 ère partie: M. Jean-François Beaud Procédure de PréOrientation : rappel des points fondamentaux 2 ème partie: M. Olivier Crausaz Présentation du Cycle d Orientation Retrouvez toutes les infos ainsi que ces diaporamas sur notre site internet

3 Nous vous souhaitons une très bonne soirée.

4 Vison globale du cursus de formation Diplômes fédéraux Hautes écoles (*HEP) Brevets et diplômes fédéraux Université Hautes écoles CFC Technique/artisanale Formation élémentaire CFC Matu. technique Matu. artisanale CFC Matu. prof.com. Matu. technique Gymnase Maturité prof. CO - DEV CO - EB CO - G CO - PG Ecole primaire

5 Les différents types de classes

6 Classe de type prégymnasiale (PG) Résumé Un niveau d exigences élevé Fait appel à des raisonnements complexes Un rythme de travail soutenu Une approche des matières plus théorique Nécessite un goût affirmé pour le travail scolaire Conduit aux études gymnasiales et à la maturité

7 Les différents types de classes

8 Classe de type général (G) Résumé Propose un enseignement axé sur les apprentissages fondamentaux Exige une bonne assiduité de la part des élèves Offre un bon équilibre entre branches manuelles et intellectuelles Offre une étude plus appronfondie des branches principales Prépare les élèves aux différents apprentissages Permet d entrer dans les écoles techniques, commerciales et de formation générale sur la base d un examen

9 Les différents types de classes

10 Classe de type Exigences de base (EB) Résumé Assure les bases indispensables à maîtriser en visant l essentiel Un rythme adapté aux difficultés rencontrées par les élèves Une approche concrète des matières, tournée vers l utilisation des savoir-faire Un effectif restreint, permettant un soutien individualisé Un titulaire de classe très présent, encourageant Prépare aux apprentissages manuels

11 Classes de type Exigences de base (EB) Quelques réflexions d élèves réalisant leur parcours en classe d exigences de base depuis quelques mois, deux ans ou trois ans au CO

12 Classe de type Exigences de base (EB) Arguments positifs soulevés par les élèves de ces classes : meilleure estime de soi sentiment de réussite motivation plus forte, confiance en soi rythme adapté, plus de plaisir à faire les choses à sa portée sentiment de satisfaction, de fierté compréhension facilitée, explications approfondies exercices plus nombreux pour apprendre les diverses matières niveau semblable des élèves de la classe fin de scolarité positive, avec une grande probabilité de réussite du certificat résultats supérieurs : dynamique positive aide plus individualisée de l enseignant(e), vu l effectif de la classe

13 Choix du type de classe Conclusion Le vécu quotidien d un élève revêt une grande importance : dans la décision à prendre pour le choix du type de classe, c est un élément essentiel à ne pas négliger lorsque l on est en présence d un cas limite. Si nous voulons mettre au premier plan notre désir de parents, sommes-nous prêts à investir du temps et beaucoup d énergie pour soutenir et aider notre enfant quotidiennement?

14 Informations concernant les devoirs (tâches à domicile)

15 Les devoirs Définition des devoirs Les devoirs sont un élément intégral de l apprentissage de l élève ; ils découlent du programme scolaire et sont en principe réalisés à la maison. En faisant ses devoirs, l'élève consolide son apprentissage et acquiert de nouvelles connaissances. Les devoirs jouent un rôle important dans la réussite scolaire ; à ce titre, ils constituent une part indispensable et obligatoire du métier d élève. Les devoirs permettent aussi d informer les parents sur les exigences et les contenus des programmes d études et favorisent la participation des parents dans le cheminement scolaire de leur enfant.

16 Les devoirs Types de devoirs 1. Des devoirs de préparation 2. Des devoirs d appropriation et de pratique 3. Des devoirs de prolongement 4. Des devoirs créatifs Encourager et soutenir Démontrer de l intérêt Créer un bon environnement Rôle des parents Aider à planifier le temps de leur enfant S assurer que leur enfant effectue leurs devoirs Communiquer avec l enseignant (carnet journalier)

17 Les devoirs Temps à consacrer aux devoirs Il faut distinguer : - Qualité : Choisir le moment propice - Quantité : De 5 à 10 heures par semaine Règle générale : la progression est la meilleure lorsque La durée est adaptée La fréquence est soutenue «Plus on est régulier et plus on consacre de temps meilleur on est!»

18 Les changements d orientation (passage entre les différents types de classes) A l'entrée au CO, le choix du type de classe ne revêt pas un caractère définitif. Il est dans la définition même du Cycle d'orientation de prévoir, à certaines conditions, les passages entre les sections. Plusieurs critères sont à considérer L avis des enseignant(e)s L attitude de l élève dans le milieu scolaire Les résultats scolaires Un entretien titulaire de classe-parents-élève En cas de divergence, un entretien avec la direction

19 Les changements d orientation (Quelle souplesse dans cette structure?) a) En cours d année

20 Les changements d orientation (Quelle souplesse dans cette structure?) b) A la fin d une année scolaire

21 Grille horaire en 1 ère année

22 Quels changements entre le primaire et le CO? (L art de s adapter à une situation nouvelle ) En 2011, le CO de la Glâne c est: La direction : 1 directeur + 4 adjoints de direction Le corps professoral: 107 enseignant(e)s, dont 45 titul. de classe Le service d orientation scolaire et professionnel : 2 orienteurs Le service de médiation : 3 médiatrices et 1 médiateur Le service d aumônerie : 2 aumôniers Le service de psychologie scolaire : 1 psychologue La bibliothèque : une bibliothécaire L administration et le secrétariat : 1 administrateur, 2 secrétaires, 1 apprentie La conciergerie : M. et Mme Jolliet, M. Pache et leur personnel Le restaurant : M. Vallélian et son équipe

23 Quels changements entre le primaire et le CO? (L art de s adapter à une situation nouvelle ) Changements d ordre pédagogiques Multiplicité des enseignants (exigences diverses, devoirs plus nombreux, ) Nouvelles branches Gestion différente de l agenda Classes moins hétérogènes (organisation par type de classes) Méthode de travail plus personnelle (nécessité de trouver sa méthode)

24 Quels changements entre le primaire et le CO? (L art de s adapter à une situation nouvelle ) Changements liés aux conditions d accueil Nombre d élèves plus importants et de tous âges (980) Déplacements (plus longs et plus d élèves) Rencontre avec des élèves d autres cultures Nouveaux services à disposition (médiation, orientation, psychologie, aumônerie, ) Durée des journées plus longues (de 7h00 à 17h00) Dimensions du bâtiment Repas au CO

25 Quels changements entre le primaire et le CO? (L art de s adapter à une situation nouvelle ) Changements sur le plan social Rupture avec le milieu familial, autonomie plus grande, responsabilisation Rupture avec les anciens camarades, nécessité de se trouver de nouveaux amis Nécessité de trouver de nouveaux points de repère

26 Quels changements entre le primaire et le CO? (L art de s adapter à une situation nouvelle ) Changements sur le plan personnel ENFANT Adolescent(e) ADULTE socialement et affectivement physiquement et intellectuellement Nécessité de trouver SA place dans la société, dans la famille

27 Les relations ECOLE / FAMILLE Juin : Visite de l école pour les élèves et leurs parents (samedi 18 juin) Septembre : Séance plénière des parents Réunion avec les titulaires de classe Novembre : Bilans de la première mi-semestre Janvier 2012 : Séance de parents et entretiens individuels avec les titulaires de classe Avril 2012 : Bilans de la deuxième mi-semestre En tout temps, contacts avec les enseignant(e)s

28 Conclusion Quelques points à retenir: Le choix du type de classe ne revêt pas un caractère définitif Possibilité de passage entre les différents types de classes un type de classe adapté à mes capacités le but : assurer les connaissances fondamentales, possibilité d une 10e année parcours scolaire difficile : importance du choix du type de classe et du vécu de l enfant objectif : que le jeune se sente bien et qu il vive le mieux possible la suite de sa scolarité

GRILLE DE VÉRIFICATION POUR LA PLANIFICATION D UN PROJET

GRILLE DE VÉRIFICATION POUR LA PLANIFICATION D UN PROJET GRILLE DE VÉRIFICATION POUR LA PLANIFICATION D UN PROJET CONSIGNES Lisez la liste des éléments dans le tableau ci-dessous. Examinez le cadre de planification de votre projet. Indiquez quels éléments de

Plus en détail

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) Février

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement INSTITUT SAINT-JOSEPH & SAINTE- JULIENNE Projet d établissement Par ce projet nous voulons transmettre notre volonté collective d atteindre les objectifs que la Communauté Française a définis dans le cadre

Plus en détail

Fiche informative sur l'action

Fiche informative sur l'action Fiche informative sur l'action Titre de l'action : Construire un projet personnel et professionnel d orientation au collège : livret d accompagnement à l orientation des classes de Quatrième et Troisième

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

L accompagnement personnalisé

L accompagnement personnalisé L accompagnement personnalisé Anne Burban IGEN Maths Orléans le 30 Mars 2011 1 Objectifs de la présentation Apporter un éclairage théorique sur l accompagnement personnalisé en tant qu enseignement d un

Plus en détail

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 Cahier des charges - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 R0 : Accueil, accompagnement et formation des nouveaux enseignants à la culture professionnelle commune aux métiers du professorat et de l'éducation

Plus en détail

Accueil et insertion professionnelle des nouveaux enseignants

Accueil et insertion professionnelle des nouveaux enseignants Accueil et insertion professionnelle des nouveaux enseignants Aide-mémoire destiné aux CD/RP D i r e c t i o n d e s é t u d e s Juin 2 0 1 3 Présentation L insertion professionnelle est un processus dynamique

Plus en détail

Moniteur Educateur. Les candidats titulaires du bac (ou équivalent) sont dispensés de l épreuve écrite.

Moniteur Educateur. Les candidats titulaires du bac (ou équivalent) sont dispensés de l épreuve écrite. CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Moniteur Educateur Le Métier de Moniteur Educateur Le moniteur-éducateur exerce ses fonctions auprès d enfants ou d adolescents

Plus en détail

Le numérique au service de l École

Le numérique au service de l École Le numérique au service de l École L essentiel > Notre monde connaît aujourd hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que celle de l invention de l imprimerie au XV e siècle. La

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DU CENTRE

PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DU CENTRE PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DU CENTRE Depuis septembre 2005 : Immersion en néerlandais Nous organisons l apprentissage en immersion linguistique néerlandais en 3 ème maternelle pour poursuivre

Plus en détail

D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION PRIORITES D'ACTION POUR LES 3 ANNEES A VENIR 1. LE RELATIONNEL 5 DOCUMENT 3

D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION PRIORITES D'ACTION POUR LES 3 ANNEES A VENIR 1. LE RELATIONNEL 5 DOCUMENT 3 5 DOCUMENT 3 PROJET D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION Le projet d établissement du Collège Sainte-Marie - 1 er degré - est écrit dans la lignée des projets éducatif et pédagogique. Il précise les objectifs

Plus en détail

Programme d activités

Programme d activités Programme d activités Table des matières Les principes de bases de notre programme d activités 3 Les objectifs du service de garde en milieu scolaire 3 Un programme en harmonie 4 Le service de garde un

Plus en détail

COLLÈGE - LYCÉE - UNIVERSITÉ CD-ROMS SERVICES EN LIGNE KITS D'ANIMATION

COLLÈGE - LYCÉE - UNIVERSITÉ CD-ROMS SERVICES EN LIGNE KITS D'ANIMATION Apprendre à s'orienter COLLÈGE - LYCÉE - UNIVERSITÉ CD-ROMS SERVICES EN LIGNE KITS D'ANIMATION Une fondation pour l Orientation Depuis sa création en 1992, la fondation JAE se mobilise pour l orientation

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil. Projet pédagogique

Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil. Projet pédagogique Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil Projet pédagogique Contexte d intervention Les maisons d accueils auxquelles nous proposons nos services sont des structures

Plus en détail

L accompagnement personnalisé en seconde

L accompagnement personnalisé en seconde L accompagnement personnalisé en seconde Principes pour construire une organisation 2 heures d accompagnement par élève 2 x 3 classes en barrette Disciplines équilibrées sur les 2 barrettes Un module d

Plus en détail

I. Rôle et fonction de l éducateur :

I. Rôle et fonction de l éducateur : La Résidence Sociale Jeune a été créée en 2002 pour recevoir des jeunes de 18 à 25 ans et plus. Elle offre 20 logements autonomes à loyers modérés. La Résidence Sociale est gérée par le PACT 04. L ADSEA

Plus en détail

Contribution de la Fédération des écoles Steiner-Waldorf en France. dans le cadre de la concertation pour la refondation de l école de la République

Contribution de la Fédération des écoles Steiner-Waldorf en France. dans le cadre de la concertation pour la refondation de l école de la République Contribution de la Fédération des écoles Steiner-Waldorf en France dans le cadre de la concertation pour la refondation de l école de la République Pédagogie Steiner-Waldorf 250.000 élèves dans 60 pays,

Plus en détail

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires Mai 2013 - direction générale de l enseignement scolaire La loi d orientation, de programmation pour la refondation

Plus en détail

ASSOCIATION L ETAPE PROJET ASSOCIATIF 2013 2018

ASSOCIATION L ETAPE PROJET ASSOCIATIF 2013 2018 ASSOCIATION L ETAPE PROJET ASSOCIATIF 2013 2018 PREAMBULE Le projet associatif constitue avec les statuts, les fondements de toute association. Il est l expression collective des personnes qui décident

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat Document 8 : Concertations synthèse des ateliers 1. Perspectives pédagogiques et éducatives Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Code : SE 1999 03 En vigueur : 1999 01 13 Approbation : Conseil des commissaires CC 1999-01-97 POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN

Plus en détail

Aide-mémoire pour les enseignants du secondaire

Aide-mémoire pour les enseignants du secondaire Aide-mémoire pour les enseignants du secondaire Le début de l année scolaire est une période de l année très intense pour les enseignants. Dans le but de soutenir les enseignants en insertion professionnelle,

Plus en détail

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en Le guide des bonnes pratiques à l intégration en entreprise La réussite d intégration dans une entreprise dépend essentiellement de deux acteurs : le nouvel embauché et son attitude pour réussir son intégration,

Plus en détail

Former et évaluer par compétences

Former et évaluer par compétences Former et évaluer par compétences Marie-Blanche MAUHOURAT Frédéric THOLLON IGEN Groupe des sciences physiques et chimiques fondamentales et appliquées De l école à l Université, de bac-15 à bac + 8 Un

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

Document pour l auto-évaluation. Section D

Document pour l auto-évaluation. Section D Document pour l auto-évaluation Section D Section D Document pour l auto-évaluation Instructions pour utiliser le Document pour l auto-évaluation... Document pour l auto-évaluation... -D-1- -D-2- Document

Plus en détail

Les enfants de l ovale

Les enfants de l ovale Les enfants de l ovale Académie EDO 15/03/2013 2 La raison d être des EDO Une ambition : Eduquer des jeunes défavorisés en manque de repères par les valeurs du rugby : respect des règles, de soi, des autres,

Plus en détail

LE PROJET D ETABLISSEMENT

LE PROJET D ETABLISSEMENT LE PROJET D ETABLISSEMENT Avenue des Armures 39 1190 Forest 1 IDENTIFICATION DE L ETABLISSEMENT Adresse : Institut Sainte-Ursule Avenue des Armures, 39 1190 Forest Section fondamentale : Tel : 02/347.11.67

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Cahier de vie Cahier de progrès

Cahier de vie Cahier de progrès Mercredi 7 mars 2012 : Cayenne Nord Jeudi 8 mars 2012 : Rémire-Montjoly Cahier de vie Cahier de progrès à l'école maternelle Mmes Kong Marie-Line Lacanaud-Gimenez Nathalie Silbande Ingrid Le cahier de

Plus en détail

Auxiliaires de vie scolaire Conditions d emploi et qualité de l accompagnement des élèves en situation de handicap

Auxiliaires de vie scolaire Conditions d emploi et qualité de l accompagnement des élèves en situation de handicap Auxiliaires de vie scolaire Conditions d emploi et qualité de l accompagnement des élèves en situation de handicap Brigitte BELMONT, Université Paris Descartes, CERLIS Éric PLAISANCE, Université Paris

Plus en détail

Le Programme de formation L éducation préscolaire. Information aux parents

Le Programme de formation L éducation préscolaire. Information aux parents Le Programme de formation L éducation préscolaire Information aux parents Septembre 2000 Votre enfant entre à la maternelle cette année. Cette première étape du parcours scolaire, que l'on appelle aussi

Plus en détail

Aide aux élèves en difficulté par petits groupes de 3 ou 4 ou : J aime bien qu on s occupe de moi.

Aide aux élèves en difficulté par petits groupes de 3 ou 4 ou : J aime bien qu on s occupe de moi. Aide aux élèves en difficulté par petits groupes de 3 ou 4 ou : J aime bien qu on s occupe de moi. Académie de Poitiers Nom et adresse complète de l établissement : Collège François Truffaut - 16 rue de

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

PROGRAMME ÉDUCATIF Version 2011

PROGRAMME ÉDUCATIF Version 2011 PROGRAMME ÉDUCATIF Version 2011 Table des matières Introduction... 1 L approche éducative... 2 Les valeurs éducatives... 2 L estime de soi... 2 L autonomie... 2 La créativité et l imagination... 3 L affection...

Plus en détail

Remarques et conseils à propos du stage long 2

Remarques et conseils à propos du stage long 2 Remarques et conseils à propos du stage long 2 Zentrum für schulpraktische Studien: Stand April 2012 INSTITUT DE FORMATION DES MAÎTRES DE FRIBOURG Département pour la formation professionnelle scolaire

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2)

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) 1 Les programmes 2008 : cycle 2 - introduction L apprentissage des mathématiques développe l imagination, la rigueur et la

Plus en détail

Le stress : Comment le gérer étape par étape

Le stress : Comment le gérer étape par étape Le stress : Comment le gérer étape par étape Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 8.3 évaluer la relation qui existe entre la gestion

Plus en détail

Atelier D: Plus-value d une co-construction pluridisciplinaire entre enseignants et PPLS.

Atelier D: Plus-value d une co-construction pluridisciplinaire entre enseignants et PPLS. 17 août 2011 Atelier D: Plus-value d une co-construction pluridisciplinaire entre enseignants et PPLS. Carole HENRY, psychologue PPLS, responsable d équipe Pascal MICHEL, enseignant, praticien formateur

Plus en détail

L apprentissage : une formation en alternance

L apprentissage : une formation en alternance Formation de formateurs en alternance nouvellement recrutés de CFA-BTP Direction de la formation L apprentissage : une formation en alternance L apprentissage permet une insertion progressive des jeunes

Plus en détail

Suivre une scolarité avec le Cned. Collège

Suivre une scolarité avec le Cned. Collège Suivre une scolarité avec le Cned École Collège Lycée Le Cned, un acteur important du système éducatif français Le Cned est le 1 er opérateur de formation tout au long de la vie en Europe et dans le monde

Plus en détail

L ANNEE DE 3EME PLAN II LES EXAMENS, LES PASSATIONS EN CLASSE DE 3EME I L ORIENTATION

L ANNEE DE 3EME PLAN II LES EXAMENS, LES PASSATIONS EN CLASSE DE 3EME I L ORIENTATION L ANNEE DE 3EME PLAN I L ORIENTATION II LES EXAMENS, LES PASSATIONS EN CLASSE DE 3EME I L ORIENTATION Les personnes ressources au sein de l établissement en matière d orientation à solliciter : - le professeur

Plus en détail

Decembre 2013. Reconversion professionnelle Opportunité pour prendre un nouveau départ!

Decembre 2013. Reconversion professionnelle Opportunité pour prendre un nouveau départ! Decembre 2013 Reconversion professionnelle Opportunité pour prendre un nouveau départ! Le contexte socio-économique actuel peu stable, les aléas de nos vies personnelles, nos déceptions comme nos envies

Plus en détail

Projet pédagogique Chantier école «Métiers du son & connexes»

Projet pédagogique Chantier école «Métiers du son & connexes» Association Insertion Musique et Son Projet pédagogique Chantier école «Métiers du son & connexes» Les objectifs de la formation Faciliter l accès à une formation qualifiante, un contrat en alternance

Plus en détail

Devenez un expert de la relation commerciale Programme de formation certifiante

Devenez un expert de la relation commerciale Programme de formation certifiante I S T C PARIS ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE ET MARKETING Devenez un expert de la relation commerciale Programme de formation certifiante Praxion, 35 ans d expérience en conception et en animation de programmes

Plus en détail

CONCEPT DE PRISE EN CHARGE DE «L ÉTOILE DU MATIN» (CUGY)

CONCEPT DE PRISE EN CHARGE DE «L ÉTOILE DU MATIN» (CUGY) CONCEPT DE PRISE EN CHARGE DE «L ÉTOILE DU MATIN» (CUGY) 1. Le contexte L action de Bethraïm-Maison de la Vie se situe depuis 1988 dans le contexte de l assistance aux personnes souffrant de dépendances

Plus en détail

Saisine : Ministre de l Education nationale et de la Formation professionnelle (19/12/2008) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE

Saisine : Ministre de l Education nationale et de la Formation professionnelle (19/12/2008) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Luxembourg, le 15 avril 2009 Objet: Projet de loi n 5975 portant création d une Ecole de la 2 e Chance. (3438JJE) Saisine : Ministre de l Education nationale et de la Formation professionnelle (19/12/2008)

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

ACTIVITÉ À CARACTÈRE ORIENTANT Titre : Les castes en Inde et le monde du travail

ACTIVITÉ À CARACTÈRE ORIENTANT Titre : Les castes en Inde et le monde du travail En collaboration avec le Service d animation à la vie spirituelle et à l engagement communautaire ACTIVITÉ À CARACTÈRE ORIENTANT Titre : Les castes en Inde et le monde du travail Cette activité fait suite

Plus en détail

1. L enseignement primaire

1. L enseignement primaire 1. L enseignement primaire Dans les établissements du primaire, les enfants sont répartis en huit classe qui vont de la classe des Junior Infants (dès 4 ans) à la Sixth Class (12 ans). Les objectifs généraux

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

REPERES METHODOLOGIQUES

REPERES METHODOLOGIQUES REFORME DES RYTHMES EDUCATIFS DANS LE CANTAL REPERES METHODOLOGIQUES ELABORER, METTRE EN OEUVRE ET SUIVRE UN PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PREFET DU CANTAL Direction Départementale de la Cohésion Sociale

Plus en détail

DOSSIER DE PREPARATION A L ORIENTATION POST-BAC EN CYCLE TERMINAL DE LYCEE

DOSSIER DE PREPARATION A L ORIENTATION POST-BAC EN CYCLE TERMINAL DE LYCEE Le BAC. Et après? DOSSIER DE PREPARATION A L ORIENTATION POST-BAC EN CYCLE TERMINAL DE LYCEE 2 ans pour préparer ses choix d orientation! SAIO Nantes Année 2015 2016 Vous êtes actuellement en classe de

Plus en détail

C E N T R E V A L E N S O L E

C E N T R E V A L E N S O L E CAP RÉUSSITE Cap réussite est un programme d accompagnement scolaire, adapté à chaque niveau d étude, visant le développement intégral de la personne. Ce programme propose des activités méthodologiques

Plus en détail

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ Analyse des dispositions de la Loi sur l Instruction publique (LIP), de la Politique générale pour l établissement des services éducatifs à offrir aux élèves en difficulté d

Plus en détail

Lieu d Accueil et S.H.E.D. Solutions d Hébergement Educatif Diversifiées

Lieu d Accueil et S.H.E.D. Solutions d Hébergement Educatif Diversifiées Lieu d Accueil et S.H.E.D. Solutions d Hébergement Educatif Diversifiées 25 Chemin de villeneuve 69130 ECULLY Tél 04.78.33.71.00 Fax 04.78.33.71.09 lieudaccueil@adsea69.fr Depuis son renouvellement d habilitation

Plus en détail

Politique des devoirs et des leçons. Centre pédagogique Lucien-Guilbault secondaire

Politique des devoirs et des leçons. Centre pédagogique Lucien-Guilbault secondaire Politique des devoirs et des leçons Centre pédagogique Lucien-Guilbault secondaire Définition et précisions : «Les devoirs et les leçons sont des tâches données aux élèves par leur enseignante ou leur

Plus en détail

J apprends à m affirmer. Programme d intervention en milieu scolaire visant à aider les enfants à faire face à l intimidation

J apprends à m affirmer. Programme d intervention en milieu scolaire visant à aider les enfants à faire face à l intimidation J apprends à m affirmer Programme d intervention en milieu scolaire visant à aider les enfants à faire face à l intimidation Conférence pour les parents Formation pour le personnel enseignant et les éducatrices

Plus en détail

MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES

MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION SECTEUR : FILIERE : NIVEAU : TERTIAIRE TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES TECHNICIEN 1 Document élaboré par : Nom et Prénom Etablissement : Mohamed BACHAR :

Plus en détail

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED)

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) Fiche 1 Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) I. Des missions confortées Les enseignants spécialisés

Plus en détail

ENAP vendredi 19 septembre 2014

ENAP vendredi 19 septembre 2014 Discours de Mme Isabelle Gorce, directrice de l administration pénitentiaire, à l occasion de la cérémonie de clôture de la 6 ème promotion d élèves directeurs pénitentiaire d insertion et de probation

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016

CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016 CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016 WWW.CASIOPE.ORG POUR LES INTERVENANTS EN PETITE ENFANCE POUR LES GESTIONNAIRES ET LES RESPONSABLES DU SOUTIEN PÉDAGOGIQUE Table des matières POUR TOUS LES INTERVENANTS

Plus en détail

Guide pour la rédaction de votre programme éducatif

Guide pour la rédaction de votre programme éducatif Guide pour la rédaction de votre programme éducatif Ce document est un guide afin de vous soutenir dans la rédaction de votre programme éducatif Un programme éducatif est un document qui présente les grandes

Plus en détail

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles Centre Claude Bernard Livret d accueil à l usage des familles Vous avez bien voulu nous faire confiance pour vous aider à traiter les problèmes que vous rencontrez actuellement avec votre enfant. Afin

Plus en détail

Critères pour le passage en première

Critères pour le passage en première Introduction Le meilleur choix? Quel bac? Le Post Bac Critères pour le passage en première Les filières et les options au LFIGP Présentation du calendrier et de la procédure Fiche de dialogue Adresses

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LE JARDIN D ENFANTS

PROJET EDUCATIF LE JARDIN D ENFANTS PROJET EDUCATIF LE JARDIN D ENFANTS A) Le public concerné Le jardin d enfants est un lieu d accueil pour les enfants de 2,5ans à 4 ans, scolarisés à temps plein en 1 ère année d école maternelle. Il fonctionne

Plus en détail

Présentation de nos pédagogies et de nos formations autour du PMSI

Présentation de nos pédagogies et de nos formations autour du PMSI Présentation de nos pédagogies et de nos formations autour du PMSI E-learning Table ronde Tutorat CorpusLearning SASU - 41, boulevard Montebello 59000 Lille - Tel: 03 20 06 50 44 / Fax: 03 20 06 49 49

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016

CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016 CALENDRIER DES FORMATIONS Année 2015-2016 WWW.CASIOPE.ORG POUR LES INTERVENANTS EN PETITE ENFANCE POUR LES GESTIONNAIRES ET LES RESPONSABLES DU SOUTIEN PÉDAGOGIQUE POUR LES RESPONSABLES DE SERVICE DE GARDE

Plus en détail

L ORIENTATION AU LYCéE

L ORIENTATION AU LYCéE L ORIENTATION AU LYCéE L orientation, construite, progressive est au cœur de la rénovation des voies générale, technologique et professionnelle. Ce document a vocation à aider les équipes dans les établissements

Plus en détail

Le meilleur des cours Personnalisés. www.idealog.ma. Tél. 05 24 457 957-06 44 53 76 81

Le meilleur des cours Personnalisés. www.idealog.ma. Tél. 05 24 457 957-06 44 53 76 81 www.idealog.ma Le meilleur des cours Personnalisés En Entreprise Pour l Hôtellerie Pour Étrangers Préparation examens Tél. 05 24 457 957-06 44 53 76 81 www.idealog.ma www.idealog.ma COURS en ENTREPRISE

Plus en détail

COURS A DOMICILE - SPECIALISATION MATIERES SCIENTIFIQUES

COURS A DOMICILE - SPECIALISATION MATIERES SCIENTIFIQUES +$ % "$ e "ax2 dx = 1 2 DOSSIER DE PRESSE - Août 2007 - # a ih " "t #(r r,t) = $ h2 2m %#(r r,t) + V ( r r,t)#( r r,t) Page 0 sur 7 EasyMath, LE spécialiste de l enseignement des matières scientifiques

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Ouest secteur collège Jean Moulin

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Ouest secteur collège Jean Moulin Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Ouest secteur collège Jean Moulin Document 8 : Concertations synthèse des ateliers 1. Perspectives pédagogiques et

Plus en détail

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Les renseignements contenus dans le présent document sont fournis uniquement à titre d information. Bien que le gouvernement du Manitoba

Plus en détail

Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée

Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée I- Principes généraux Définition L accompagnement personnalisé (AP) est un temps d enseignement distinct du face à face disciplinaire et intégré

Plus en détail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Présentation en soutien au webinaire réalisé dans le cadre de la Semaine québécoise des adultes en formation

Plus en détail

CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION

CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION Voici la liste des documents que tu dois fournir pour ton inscription dans un centre d éducation des adultes de la Commission

Plus en détail

Les services éducatifs complémentaires en formation générale des adultes. Cadre de référence

Les services éducatifs complémentaires en formation générale des adultes. Cadre de référence Les services éducatifs complémentaires en formation générale des adultes Cadre de référence Secteur de la formation professionnelle et technique et de la formation continue Direction de l éducation des

Plus en détail

Cahier de Stage. Du 15/2 au 20/2 2016. NOM : Prénom : Classe : Entreprise :

Cahier de Stage. Du 15/2 au 20/2 2016. NOM : Prénom : Classe : Entreprise : Cahier de Stage Du 15/2 au 20/2 2016 NOM : Prénom : Classe : Entreprise : 1 Sommaire Recommandations : 3 Rapport de stage : 4 Cahier de stage : 4 Diaporama : 4 Présentation orale : 4 Présentation de l

Plus en détail

Synthèse de mémoire de master

Synthèse de mémoire de master Synthèse de mémoire de master Département des sciences de l éducation Centre d enseignement et de recherche francophone des enseignant-e-s du secondaire I et II (CERF) Comment les enseignants soutiennent-ils

Plus en détail

Travaux d arrimage secondaire-collégial du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2006-2009)

Travaux d arrimage secondaire-collégial du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2006-2009) Travaux d arrimage secondaire-collégial du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2006-2009) Alexandre Paré Direction de l enseignement collégial Contexte et objectif Travaux initiés par la Direction

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE et EDUCATIF 2000 2003

PROJET PEDAGOGIQUE et EDUCATIF 2000 2003 PROJET PEDAGOGIQUE et EDUCATIF 2000 2003 La classe relais accueille des jeunes en rupture avec l'école et toujours soumis à l'obligation scolaire. Son objectif est de permettre, à travers une démarche

Plus en détail

École l Arc-en-ciel 510, rue de l École Téléphone : (418) 386-5541 St-Narcisse-de-Beaurivage (Québec)poste 7131 G0S 1W0 Télécopieur : (418) 475-4431

École l Arc-en-ciel 510, rue de l École Téléphone : (418) 386-5541 St-Narcisse-de-Beaurivage (Québec)poste 7131 G0S 1W0 Télécopieur : (418) 475-4431 École l Arc-en-ciel 510, rue de l École Téléphone : (418) 386-5541 St-Narcisse-de-Beaurivage (Québec)poste 7131 G0S 1W0 Télécopieur : (418) 475-4431 AUTO-ANALYSE DE L ÉCOLE L ARC-EN-CIEL DE ST-NARCISSE

Plus en détail

ACADEMIE DE GRENOBLE -+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+ RAPPORT DU JURY RECRUTEMENT SANS CONCOURS D ADJOINT ADMINISTRATIF DE SECONDE CLASSE DE

ACADEMIE DE GRENOBLE -+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+ RAPPORT DU JURY RECRUTEMENT SANS CONCOURS D ADJOINT ADMINISTRATIF DE SECONDE CLASSE DE ACADEMIE DE GRENOBLE -+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+ RAPPORT DU JURY DU RECRUTEMENT SANS CONCOURS D ADJOINT ADMINISTRATIF DE SECONDE CLASSE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ================

Plus en détail

L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014

L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014 l AREF Fès-Boulmane et le CRMEF de Missour en partenariat avec l Institut Français du Maroc - site de Fès ORGANISENT L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014 PRIMAIRE COLLÈGE LYCÉE Du 14 au 16 avril 2014 CRMEF de

Plus en détail

Guide des premiers jours

Guide des premiers jours Accueillir un enfant du voyage dans une classe ordinaire : Guide des premiers jours Quatre facteurs entravent sensiblement la réussite scolaire des enfants itinérants : «- changement de maître, et partant

Plus en détail

IREM- 13 juin 2009. Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences

IREM- 13 juin 2009. Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences FORMATION CONTINUE DES ENSEIGNANTS EN MATHEMATIQUES IREM- 13 juin 2009 Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences Des types de formation continue Des stages

Plus en détail

Les Verts Réponse à la consultation. Avenir de la formation professionnelle neuchâteloise. Questionnaire -standard. 1.

Les Verts Réponse à la consultation. Avenir de la formation professionnelle neuchâteloise. Questionnaire -standard. 1. Les Verts Réponse à la consultation Avenir de la formation professionnelle neuchâteloise Questionnaire -standard 1.1 Entreprises a. Réactiver les entreprises autorisées à former et qui ne forment pas et

Plus en détail

Analyses et Propositions sur l année d alternance et les parcours adaptés. Daniel FILATRE Séance du 14 janvier 2015

Analyses et Propositions sur l année d alternance et les parcours adaptés. Daniel FILATRE Séance du 14 janvier 2015 Comite de suivi de la réforme de la Formation des enseignants Analyses et Propositions sur l année d alternance et les parcours adaptés. Daniel FILATRE Séance du 14 janvier 2015 1 Les parcours adaptés

Plus en détail

LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON

LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON QUI SOMMES-NOUS? CDJSFA (Centres de Jeunes et de Séjours du Festival d Avignon) est une association loi 1901, créée en 1959 qui a pour objet de

Plus en détail

Le plus court chemin vers la réussite!

Le plus court chemin vers la réussite! Le plus court chemin vers la réussite! CONTACTS 0 800 256 256 (appel gratuit) www.domicours.fr SOMMAIRE Les valeurs de Domicours... 3 Les enjeux et les objectifs pédagogiques par niveau... 4 Les formules

Plus en détail

RYTHMES SCOLAIRES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE PARTENARIAL

RYTHMES SCOLAIRES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE PARTENARIAL RYTHMES SCOLAIRES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE PARTENARIAL Date : Jeudi 30 Mai 2013, Salle du Conseil de l Hôtel de Ville Participants : annexe 1 Déroulement de la réunion 1. Accueil par Monsieur

Plus en détail

Activités pédagogiques complémentaires

Activités pédagogiques complémentaires FICHE GUIDE AUX EQUIPES D ECOLES La circulaire du 4 février 2013 relative aux obligations de service des enseignants s applique dans toutes les écoles à la rentrée scolaire 2013, quelle que soit leur organisation

Plus en détail

Etablissement scolaire privé hors contrat* Etudier au Cours Molière c est l assurance d une prise en charge totale de votre enfant.

Etablissement scolaire privé hors contrat* Etudier au Cours Molière c est l assurance d une prise en charge totale de votre enfant. Cours Molière Etablissement scolaire privé hors contrat* Etudier au Cours Molière c est l assurance d une prise en charge totale de votre enfant. * Etablissement indépendant financièrement, il n est pas

Plus en détail

Travail en commission (Mmes Hasdenteufel, Lonlas, Passicos, Porte Laborde, Zunzunegui et M. Guidi) le 27 janvier 2015 au collège de Monein

Travail en commission (Mmes Hasdenteufel, Lonlas, Passicos, Porte Laborde, Zunzunegui et M. Guidi) le 27 janvier 2015 au collège de Monein ZAP des Gaves Travail en commission (Mmes Hasdenteufel, Lonlas, Passicos, Porte Laborde, Zunzunegui et M. Guidi) le 27 janvier 2015 au collège de Monein Ressources : guide AED Rectorat de Bordeaux, livret

Plus en détail

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital)

ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) ORGANISATION DU PPP année 2012 2013 (C. Ospital) (document transmis aux étudiants et à l équipe pédagogique : à conserver) Cette année ont été prévues des séances de TD plutôt que des séances d amphi pour

Plus en détail