Etude d un réflexe à point de départ cutanée Objectifs spécifiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude d un réflexe à point de départ cutanée Objectifs spécifiques"

Transcription

1 Etude d un réflexe à point de départ cutanée Objectifs spécifiques Identification des éléments mis en jeu dans l acte réflexe Définir les potentiels de repos et d action Préciser l origine ionique de ces potentiels Déterminer la vitesse de conduction du potentiel d action Signaler les facteurs de variation de la vitesse de conduction du potentiel d action Expliquer le mode de propagation du potentiel d action dans les fibres myélinisées et amyélinisées Expliquer la nature du PPSE et celle du PPSI Expliquer les différents modes d intégration Décrire l ultrastructure et le fonctionnement de la synapse neuroneuronique Expliquer le mécanisme de coordination de l activité des muscles antagonistes dans le cas du réflexe étudié Construire un schéma fonctionnel de synthèse qui résume le fonctionnement du réflexe étudié

2 Sommaire du cours 1. Organisation d une réaction comportementale : Le réflexe de retrait de la main : 2. Le message nerveux : 2.1 Nature et origine du message nerveux : Le potentiel de repos : Origine et mécanisme du potentiel de repos : Le potentiel d action signal élémentaire du message nerveux : Origine ionique du potentiel d action : Le message nerveux est un message codé : 2.2 Propagation du message nerveux le long des fibres nerveuses : 2.3 Les synapses : Structure de la synapse neuro-neuronique : Le mécanisme de la transmission synaptique : Les synapses : excitatrice et inhibitrice 2.4 La genèse des messages nerveux : sensitif et moteur : La genèse du message nerveux sensitif : La genèse du message nerveux moteur : 3 Le fonctionnement du circuit nerveux du réflexe à point de départ cutané

3 1. Organisation d une réaction comportementale : Le réflexe de retrait de la main : C est une réaction motrice qui présente les caractéristiques suivantes : involontaire, innée, automatique, inévitable (ou inéluctable), stéréotypée, prévisible et adaptée à un but qui est la protection. Le réflexe de retrait de la main met en jeu les éléments anatomiques suivants : Des terminaisons nerveuses de la peau : ce sont des récepteurs sensoriels, qui captent les stimuli d origine externe (chaleur élevée, acide etc ) le système nerveux qui est un système d intégration et de communication car il traite les informations qu il reçoit et assure la transmission des messages. Il est formé par : - des fibres nerveuses sensitives (afférentes ou centripètes) formées par de dendrites des neurones sensitifs dont le corps cellulaire est situé dans le ganglion spinal de la racine postérieur du nerf rachidien. Ces fibres conduisent le message nerveux issu des récepteurs sensoriels vers la moelle épinière. - la moelle épinière qui va traiter le message nerveux sensitif pour former le message nerveux moteurs. C est un centre intégrateur. - des fibres nerveuses motrices (efférentes ou centrifuges) formées par les axones qui quittent la moelle épinière par la racine antérieure du nerf rachidien. Elles conduisent le message nerveux de la moelle épinière aux muscles les organes effecteurs qui sont les muscles du bras et qui réalisent la réaction lorsqu il reçoivent le message nerveux moteur.

4 1. Le message nerveux : 2.1. Nature et origine du message nerveux : Le potentiel de repos : Au repos le neurone présente de part et d autre de sa membrane, une différence de potentiel permanente de l ordre de 70 mv, appelée potentiel de repos ou potentiel de membrane. La membrane de l axone est polarisée positivement sur sa face externe et négativement sur sa face interne Origine et mécanisme du potentiel de repos : Le potentiel de repos est lié à une distribution très inégale des ions Na + et K + de part et d autre de la membrane du neurone. En effet les ions Na + sont plus concentrés dans le milieu extracellulaire et les ions K +, sont plus concentrés dans le milieu intracellulaire. L état de repos du neurone est caractérisé par un excès de charges positives extracellulaires ou un excès de charges négatives intracellulaires.

5 Lorsque le neurone est au repos, il y a des flux ioniques permanent à travers sa membrane : - des ions Na +, pénètrent dans la cellule et des ions K + sortent de la cellule. C est un passage par diffusion passive, il s effectue suivant le gradient de concentration et il se réalise à travers des protéines membranaires appelées canaux de fuite. Ces derniers sont ouverts en permanence. - des ions Na +, quittent le milieu cellulaire et des ions K + y entrent. C est un mouvement qui s effectue contre le gradient de concentration, il consomme de l énergie : il s agit d un transport actif assuré par une protéine membranaire capable d hydrolyser l ATP et d utiliser l énergie libérée pour permettre un transfert couplé des ions Na + sortant et des ions K + entrants. L hydrolyse d une molécule d ATP permet l entrée de 2 K + couplée à la sortie de 3 Na +. La polarisation de la membrane du neurone au repos est déterminée essentiellement par ce mécanisme, qualifié de «pompe Na + /K +».

6 2.1.3 Le potentiel d action signal élémentaire du message nerveux : La stimulation d une fibre nerveuse déclenche une activité qui apparaît, à l enregistrement comme une succession de signaux électriques appelés potentiels d action. Chaque potentiel d action est une modification provoquée et passagère du potentiel de repos en un point de la fibre nerveuse. Il comporte deux phases essentielles : - une phase de dépolarisation : au cours de laquelle la négativité interne diminue, s annule puis s inverse en positivité. - une phase de repolarisation : au cours de laquelle la négativité interne augmente progressivement. Il s opère un retour à la polarisation de repos. L ensemble, de ces deux phases, dure en moyenne une milliseconde. Le potentiel d action est suivie d une phase où la négativité interne continue d augmenter et dépasse la normale, il s agit de l hyperpolarisation consécutive au potentiel d action.

7 2.1.4 Origine ionique du potentiel d action : Un potentiel d action se déclenche chaque fois qu en un point du neurone le potentiel de membrane atteint une valeur seuil, le seuil d excitation (-50 mv) Cette légère dépolarisation de la membrane nerveuse permet l ouverture des canaux Na + voltage dépendants dans la zone dépolarisée, d où une entrée de Na+ qui entraîne une dépolarisation supplémentaire, puis une inversion de la polarisation membranaire. Les canaux Na + se referment, alors que les canaux K + voltage dépendants s ouvrent, permettant une sortie d ions K + qui repolarise la zone membranaire et l hyperpolarise légèrement. Ainsi quelque soit la nature de la stimulation, le potentiel d action correspond à une modification provoquée et passagère de la perméabilité de la membrane du neurone aux ions Na + et K +. Le flux entrant de Na + et le flux sortant de K + se font suivant le gradient de concentration de ces ions. Phase de dépolarisation Phase de repolarisation

8 Inserer ici l animation qui se trouve D:\UPDM\PROFS\SCIENCE\MATIERE(SVT)\SECTION (maths)\trimestre 1\chapitre 2\resources\aidesSVT Le message nerveux est un message codé : Un potentiel d action est suivi d une période au cours de laquelle la fibre ne peut pas répondre à une nouvelle stimulation. Cette période d inexcitabilité ou période réfractaire limite la fréquence des potentiels d action

9 (environ 500 par seconde). Un potentiel d action présentant les mêmes caractéristiques est déclenché par tout stimulus quelle que soit son intensité, à condition que celle-ci permette d atteindre la valeur seuil de dépolarisation : la relation entre le stimulus et le potentiel d action qu il induit est de type «tout ou rien». Ainsi la fibre nerveuse est parcourue d un ensemble de potentiels d action d amplitude et de durée constantes, mais dont la fréquence augmente avec l intensité de la stimulation. C est cette information codée en modulation de fréquence des potentiels d action qui constitue le message nerveux.

10 2.2. Propagation du message nerveux le long des fibres nerveuses : Le message nerveux se propage le long de la fibre nerveuse sans perte d amplitude et à vitesse constante. Un potentiel d action en un point d une fibre nerveuse crée, dans les milieux intracellulaires et extracellulaires des courants électriques locaux. Ces courants induisent une dépolarisation de la membrane de part et d autre de ce point. Lorsque le seuil d excitation est atteint, un nouveau potentiel d action se déclenche alors que le précédent se termine. Puis le mécanisme recommence. Ainsi la propagation du message nerveux est le résultat d une succession d excitations. L existence d une zone réfractaire provisoirement inexcitable explique qu un potentiel d action ne peut déclencher un nouveau potentiel d action dans la région voisine qu il vient de parcourir. De ce fait, le message nerveux qui parcourt une fibre se propage à sens unique. - Dans une fibre sans myéline, la zone excitée, dépolarise la zone voisine, de proche en proche, réalisant une conduction continue.

11 - Dans une fibre myélinisée, les zones excitables sont localisées dans les nœuds de Ranvier. Un potentiel d action qui a pris naissance au niveau d un nœud de Ranvier déclenche la production d un potentiel d action au nœud suivant : c est une conduction saltatoire qui augmente considérablement la vitesse de propagation du message nerveux le long des fibres. La vitesse de propagation du message nerveux varie de 30 ms -1 à 100 ms -1 chez les mammifères, elle augmente avec l augmentation du diamètre de la fibre nerveuse

12 2.3Les synapses : 2.3.1Structure de la synapse neuro-neuronique : Elle comporte : - Un élément présynaptique, formé d une terminaison nerveuse de l axone du neurone présynaptique. Cette terminaison contient des vésicules synaptiques contenant une substance chimique impliquée dans la transmission du message nerveux et appelée pour cette raison un neurotransmetteur. - Une fente synaptique : espace séparant la membrane présynaptique et la membrane postsynaptique - Un élément postsynaptique : formée par la région membranaire épaissie et spécialisé du neurone postsynaptique. Elle contient des récepteurs spécifiques au neurotransmetteur libéré par l élément présynaptique.

13 Le mécanisme de la transmission synaptique : Synapse en activité a b c vésicules d exocytose membrane postsynaptique espace synaptique membrane présynaptique vésicule synaptique Neurone présynaptique - Arrivée d un message nerveux dans le bouton synaptique - Ouverture des canaux Ca ++ voltage dépendant de la membrane présynaptique et entrée de Ca ++ dans l élément présynaptique - Les ions Ca ++ déclenchent l exocytose des vésicules présynaptiques - Le neurotransmetteur libéré dans l espace synaptique se fixe sur des récepteurs des canaux chimiodépendants à Na + de la membrane postsynaptique - Ouverture des canaux chimiodépendants et entrée de Na + dans l élément post synaptique et naissance d un potentiel postsynaptique (PPS)) - Le neurotransmetteur est rapidement éliminé dans l espace synaptique : soit par recapture par le neurone présynaptique soit par dégradation par une enzyme spécifique dans l espace synaptique.

14 Au niveau de la synapse, seule la terminaison de l axone du neurone présynaptique contient des neurotransmetteurs donc la synapse ne peut transmettre le message nerveux que dans un sens imposant un sens unique à la propagation du message nerveux Les synapses : excitatrice et inhibitrice Selon l effet du neurotransmetteur sur le neurone postsynaptique, on distingue : - La synapse excitatrice : lors de l ouverture des canaux chimiodépendants, après la fixation du neurotransmetteur sur les récepteurs de la membrane postsynaptique, il y une entrée massive d ions Na + dans le neurone postsynaptique ce qui provoque une légère dépolarisation du neurone postsynaptique appelée potentiel postsynaptique excitateur (PPSE) qui lorsqu il atteint le seuil de dépolarisation, il engendre un potentiel d action. - La synapse inhibitrice : lors de l ouverture des canaux chimiodépendants, il y a entrée des ions cl - dans le neurone postsynaptique ou sortie des ions K +, ce qui provoque une hyperpolarisation appelée potentiel postsynaptique inhibiteur (PPSI).

15 3.3La genèse des messages nerveux : sensitif et moteur : 3.3.1La genèse du message nerveux sensitif : Au niveau d un récepteur sensoriel d un neurone sensitif qu il y genèse d un message nerveux centripète, dont la fréquence des potentiels d action est proportionnelle à l intensité du stimulus.

16 3.3.2La genèse du message nerveux moteur : Au niveau d un motoneurone, seuls des potentiels électriques, qualifiés de potentiels postsynaptiques (PPS), se propagent à la surface des dendrites et du corps cellulaire. Les potentiels d action ne peuvent être déclenchés qu à la naissance de l axone, seul site générateur sur le motoneurone. Ce site correspond au segment initial de l axone ou cône axonique. Un potentiel d action apparaît à ce niveau lorsque l amplitude d un PPS est supérieure ou égale au seuil de potentiel. Ici encore la fréquence des potentiels d action est fonction de l amplitude et de la durée du potentiel postsynaptique qui parvient au segment initial. Sur les milliers de synapses que reçoit un motoneurone, un grand nombre d entre elles transmettent simultanément une information, chacune se traduisant par l apparition de PPS au niveau du motoneurone. Ces potentiels postsynaptiques peuvent être des dépolarisations (cas des PPSE = potentiels postsynaptiques excitateurs, caractérisant les synapses excitatrices) ou des hyperpolarisations (cas des PPSI = potentiels postsynaptiques inhibiteurs caractérisant les synapses inhibitrices). Le potentiel de membrane apparaissant au niveau du segment initial du motoneurone est alors à chaque instant, la résultante des PPS qui y parviennent. Si le PPSE prédominent et si, malgré leur amortissement leur sommation permet d atteindre le seuil de potentiel, un potentiel d action est déclenché et se propage le long de la fibre, à partir du segment initial. Si une dépolarisation d amplitude suffisante persiste au niveau du segment initial, un second potentiel d action apparaît C est ainsi que le motoneurone intègre toute les informations qu il reçoit, par un mécanisme de sommation qui se réalise au site générateur des potentiels d action :

17 Sommation spatiale des PPS qui proviennent simultanément de diverses synapses ; Sommation temporelle des PPS qui proviennent successivement d une même synapse.

18 2. Le fonctionnement du circuit nerveux du réflexe à point de départ cutané : Au cours d un réflexe à point de départ cutané, tel que le réflexe de retrait de la main, la contraction du muscle fléchisseur est accompagnée du relâchement du muscle antagoniste. Cette coordination de l activité des muscles antagonistes, au cours du réflexe s explique par l innervation réciproque. En effet, les messages nerveux sensitifs qui proviennent des récepteurs cutanés ont une double action : - ils activent les motoneurones du muscle fléchisseur par l intermédiaire d interneurones médullaires excitateurs et entraînent sa contraction. Ce circuits excitateur est donc constitué de chaînes de plusieurs neurones s articulant au niveau de la moelle épinière par des synapses : le réflexe à point de départ cutanée est un réflexe polysynaptique. - ils inhibent les motoneurones du muscle antagoniste par l intermédiaire d interneurones médullaires inhibiteurs, ce qui entraîne le relâchement de ce muscle. Ce circuit inhibiteur est polysynaptique.

19 Coordination de l activité des muscles antagonistes dans le cas d un réflexe de retrait de la main

20 .

La transmission de l influx nerveux

La transmission de l influx nerveux La transmission de l influx nerveux 1 1. Découverte de l activité éléctrique des neurones 2 Luigi Galvani (1737 / 1798) Montre qu un courant électrique appliqué à un nerf provoque la contraction des muscles

Plus en détail

Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Chapitre 1 : Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle

Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Chapitre 1 : Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Chapitre 1 : Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle La posture, ou position de notre corps dans l espace, est

Plus en détail

CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE. Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois :

CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE. Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois : CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois : De recueillir des informations en provenance de l environnement et des structures

Plus en détail

Chapitre 2 : La propagation du message nerveux

Chapitre 2 : La propagation du message nerveux Partie 4 : système nerveux Chapitre 2 : La propagation du message nerveux L arc réflexe est constitué par un réseau de neurones connectés au niveau de synapses. Le message nerveux prend naissance au niveau

Plus en détail

Synapses non obligatoires :

Synapses non obligatoires : Synapses non obligatoires : Un seul PA arrivant en zone présynaptique ne peut déclencher un PA en zone post- synaptique - Un PA génère un potentiel post synaptique excitateur (PPSE) dure 15 msec; Si un

Plus en détail

Partie 2/Chapitre 3 : le système nerveux : organisation, physiologie et pathologies

Partie 2/Chapitre 3 : le système nerveux : organisation, physiologie et pathologies Partie 2/Chapitre 3 : le système nerveux : organisation, physiologie et pathologies L activité de l ensemble des organes est en permanence régulée et ajustée par un contrôle nerveux et hormonal. Le système

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX. Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL

TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX. Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL 1. Principe général du fonctionnement cérébral 2. Notions de base en physiologie

Plus en détail

TISSU NERVEUX. Sommaire : CELLULES - Histologie. CELLULES NERVEUSES - Anatomie - Physiologie. CELLULES GLIALES - Anatomie - Physiologie

TISSU NERVEUX. Sommaire : CELLULES - Histologie. CELLULES NERVEUSES - Anatomie - Physiologie. CELLULES GLIALES - Anatomie - Physiologie TISSU NERVEUX Sommaire : CELLULES - Histologie CELLULES NERVEUSES - Anatomie - Physiologie CELLULES GLIALES - Anatomie - Physiologie SUBSTANCE GRISE et BLANCHE - Anatomie - Physiologie NEURONES et NERFS

Plus en détail

Neurophysiologie. Dr P Sauleau. I. Somesthésie et nociception. II. Système nerveux périphérique. III. Réflexes médullaires

Neurophysiologie. Dr P Sauleau. I. Somesthésie et nociception. II. Système nerveux périphérique. III. Réflexes médullaires Neurophysiologie Dr P Sauleau I. Somesthésie et nociception II. Système nerveux périphérique III. Réflexes médullaires IV. Cortex moteur et voies motrices V. Noyaux gris centraux et cervelet VI. Audition

Plus en détail

Physiologie Animale CHAPITRE I ELECTROPHYSIOLOGIE DE L AXONE. FILIERE SCIENCES DE LA VIE Module de Physiologie Animale Semestre 5

Physiologie Animale CHAPITRE I ELECTROPHYSIOLOGIE DE L AXONE. FILIERE SCIENCES DE LA VIE Module de Physiologie Animale Semestre 5 FILIERE SCIENCES DE LA VIE Module de Physiologie Animale Semestre 5 Université Mohammed Premier Faculté Des Sciences Département De Biologie Oujda, Maroc Physiologie Animale CHAPITRE I ELECTROPHYSIOLOGIE

Plus en détail

Physiologie n 4. Le tissu nerveux et son fonctionnement. {Par Rachid ZIANE} - 1 -

Physiologie n 4. Le tissu nerveux et son fonctionnement. {Par Rachid ZIANE} - 1 - Physiologie n 4 Le tissu nerveux et son fonctionnement. {Par Rachid ZIANE} - 1 - - 2 - Table des matières : Introduction... 4 1. Approche générale.... 5 1.1. Définition et nature du message nerveux :...

Plus en détail

Les potentiels membranaires

Les potentiels membranaires Les potentiels membranaires Recepteur synapses chimiques La région subsynaptique est inexcitable électriquement, elle n est excitable que chimiquement. POTENTIEL POST-SYNAPTIQUE EXCITATEUR P.P.S.E apparaît

Plus en détail

Chapitre 3 LA MEMBRANE PLASMIQUE NEURONALE

Chapitre 3 LA MEMBRANE PLASMIQUE NEURONALE Chapitre 3 LA MEMBRANE PLASMIQUE NEURONALE I - GENERALITES La membrane cytoplasmique délimite le contour de toutes les cellules; elle contribue ainsi à définir la morphologie spécifique de chacune d entre

Plus en détail

LE MOUVEMENT ( mécanisme ) A. Le muscle

LE MOUVEMENT ( mécanisme ) A. Le muscle LE MOUVEMENT ( mécanisme ) A. Le muscle 1. Définition : C est l organe effecteur du mouvement. a. fonction Il a 2 fonctions essentielles : - Production de force : énergie chimique transformée en énergie

Plus en détail

Thème 3B : Corps humain et santé Chapitre 1 : LE RÉFLEXE MYOTATIQUE, UN EXEMPLE DE COMMANDE RÉFLEXE DU MUSCLE

Thème 3B : Corps humain et santé Chapitre 1 : LE RÉFLEXE MYOTATIQUE, UN EXEMPLE DE COMMANDE RÉFLEXE DU MUSCLE Thème 3B : Corps humain et santé Chapitre 1 : LE RÉFLEXE MYOTATIQUE, UN EXEMPLE DE COMMANDE RÉFLEXE DU MUSCLE 1- RAPPELS ET DEFINITIONS Cortex cérébral Cervelet Moelle épinière Nerfs Tronc cérébral Schéma

Plus en détail

plasticité neuronale et dynamique des trains de décharges (SBE) Du béhaviorisme à la mesure des vitesses de propagations des potentiels d'actions

plasticité neuronale et dynamique des trains de décharges (SBE) Du béhaviorisme à la mesure des vitesses de propagations des potentiels d'actions Neurones & mémoire : plasticité neuronale et dynamique des trains de décharges (SBE) Du béhaviorisme à la mesure des vitesses de propagations des potentiels d'actions Béhaviorisme (Watson, Skinner, début

Plus en détail

TRANSFERT DE PETITES MOLECULES AU TRAVERS DE

TRANSFERT DE PETITES MOLECULES AU TRAVERS DE TRANSFERT DE PETITES MOLECULES AU TRAVERS DE LA MEMBRANE. La cellule Eucaryote a besoin d'eau, de sels minéraux et de macromolécules pour vivre (production d'énergie et source de matières premiaires.).

Plus en détail

1ST2S Biophysiopathologie : Motricité et système nerveux. 2012-2013. La physiologie neuro-musculaire :

1ST2S Biophysiopathologie : Motricité et système nerveux. 2012-2013. La physiologie neuro-musculaire : La physiologie neuro-musculaire : Introduction : Le neurone possède 3 propriétés indispensables pour assurer sa fonction au sein de l organisme : -l excitabilité : capacité à répondre à un stimulus -la

Plus en détail

CAP Petite enfance / Biologie / Le système nerveux

CAP Petite enfance / Biologie / Le système nerveux L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE Informations Auteur : Philippe OLIVE Mis en ligne le 15 décembre 2014 Modifié le 15 décembre 2014 Catégorie : CAP Petite enfance CAP Petite enfance / Biologie / Le

Plus en détail

LES NEURONES : APPROCHES

LES NEURONES : APPROCHES LES NEURONES : APPROCHES STRUCTURELLE ET FONCTIONNELLE I Généralités Un neurone est une cellule dite «excitable» qui est la brique élémentaire du systèm nerveux. Ces cellules possèdent deux propriétés

Plus en détail

Chapitre 4 : l intégration au niveau du neurone postsynaptique

Chapitre 4 : l intégration au niveau du neurone postsynaptique Partie 4 : système nerveux Chapitre 4 : l intégration au niveau du neurone postsynaptique Le circuit neuronique est composé de neurones connectés au niveau des synapses. Au niveau de la synapse le message

Plus en détail

Le fonctionnement neuromoteur inclue des réflexes situés au niveau de la moelle épinière mais modulé par le SNC

Le fonctionnement neuromoteur inclue des réflexes situés au niveau de la moelle épinière mais modulé par le SNC Le fonctionnement neuromoteur inclue des réflexes situés au niveau de la moelle épinière mais modulé par le SNC Il existe 3 types de motoneurones dans la corne ventrale antérieure de la moelle épinière

Plus en détail

Université Pierre & Marie Curie Licence 3 UE LM336 Analyse Numérique des Equations Différentielles Année 2014 15. Projet TP LM336

Université Pierre & Marie Curie Licence 3 UE LM336 Analyse Numérique des Equations Différentielles Année 2014 15. Projet TP LM336 Université Pierre & Marie Curie Licence 3 UE LM336 Analyse Numérique des Equations Différentielles Année 2014 15 Projet TP LM336 1 Potentiel d action Le but de cette section est de simuler numériquement

Plus en détail

Physiologie de la synapse neuroneuronale

Physiologie de la synapse neuroneuronale République Algérienne et Populaire Ministère de l enseignement supérieur et de le recherche scientifique Université de Mostaganem Physiologie de la synapse neuroneuronale Présenté par Dr BENCHOHRA Année

Plus en détail

Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle.

Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle. Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle. Le réflexe myotatique est un outil diagnostique utilisé par les médecins pour vérifier le bon fonctionnement du système neuromusculaire

Plus en détail

LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE

LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE Dans les prérogatives du niveau 4 figure la possibilité d amener des plongeurs jusqu à la zone lointaine. Sur un plan de la sécurité, cela requiert de nouvelles contraintes.

Plus en détail

L iste des techniques de soins

L iste des techniques de soins L iste des techniques de soins Aider le patient à comprendre et à être compris...57 Angiographie cérébrale ou artériographie...106 Conduite à tenir face à une crise d épilepsie...48 Électroencéphalographie

Plus en détail

Corrigé TD3 - Le SYSTEME NERVEUX. Les propriétés intégratrices des centres nerveux et le fonctionnement des neurones

Corrigé TD3 - Le SYSTEME NERVEUX. Les propriétés intégratrices des centres nerveux et le fonctionnement des neurones Corrigé TD3 - Le SYSTEME NERVEUX Sujet 1 Les propriétés intégratrices des centres nerveux et le fonctionnement des neurones Le réflexe myotatique se traduit par une contraction du muscle excité et un relâchement

Plus en détail

Le tissu nerveux et ses propriétés

Le tissu nerveux et ses propriétés 1 CHAPITRE B Le tissu nerveux et ses propriétés 1. Histologie du tissu nerveux Le tissu nerveux est riche en cellules. Bien qu il soit complexe, le tissu nerveux n est composé que de deux grands types

Plus en détail

www.ma-prepa-concours.com Corrigé Biologie Berck 2009

www.ma-prepa-concours.com Corrigé Biologie Berck 2009 Première partie : QCM sur 12,5 points 1. e 2. d e f 3. a b f 4. c d f 5. a c d e 6. e 7. a c e 8. b f 9. a c d e 10. e 11. a c e 12. a e 13. b c d 14. b 15. d 16. f 17. e 18. a b c f 19. c d 20. b d f

Plus en détail

Dans ce chapitre : Introduction à la structure et à la fonction du système nerveux 421 Le neurone et son rôle 421

Dans ce chapitre : Introduction à la structure et à la fonction du système nerveux 421 Le neurone et son rôle 421 Dans ce chapitre : Introduction à la structure et à la fonction du système nerveux 421 Le neurone et son rôle 421 Traitement de l information et prise de décisions 425 Les étapes du traitement de l information

Plus en détail

Thème sécurité partie SVT

Thème sécurité partie SVT Thème sécurité partie SVT Place dans le sujet traité. intervention du collègue d Histoire Géographie Education civique : amène le sujet avec l ASSR (par exemple); «permis à points» : retraits de points

Plus en détail

La transmission synaptique

La transmission synaptique Partie 4 : système nerveux Chapitre 3 : La transmission synaptique Le circuit neuronique impliqué dans une voie réflexe ou une voie volontaire implique plusieurs neurones (au moins 2 : un neurone sensitif

Plus en détail

Le système nerveux. Campbell chapitre 48

Le système nerveux. Campbell chapitre 48 Le système nerveux Campbell chapitre 48 http://images.google.ca/imgres?imgurl=http://gfme.free.fr/image/irmf.jpg&imgrefurl=http://gfme.free.fr/diagnostic/irm.html&usg Fonctions du système nerveux 1- Reçoit

Plus en détail

Synapses et neurotransmetteurs. Livres : Raven, ch. 45, pages Campbell, ch. 48, pages (concept 48.4)

Synapses et neurotransmetteurs. Livres : Raven, ch. 45, pages Campbell, ch. 48, pages (concept 48.4) Synapses et neurotransmetteurs Livres : Raven, ch. 45, pages 948-951 Campbell, ch. 48, pages 1111-1115 (concept 48.4) 1 La synapse Vient du grec «syn» = ensemble et «haptein» = joindre Synapse = point

Plus en détail

Thème : Corps humain et santé : Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse. Rappels : - Muscles et mouvements

Thème : Corps humain et santé : Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse. Rappels : - Muscles et mouvements Thème : Corps humain et santé : Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Rappels : - Muscles et mouvements Un mouvement (flexion ou extension) est dû à la contraction d un muscle squelettique

Plus en détail

Au niveau neuronique, des mouvements ioniques créent des courants électrique constituant les messages nerveux

Au niveau neuronique, des mouvements ioniques créent des courants électrique constituant les messages nerveux Au niveau neuronique, des mouvements ioniques créent des courants électrique constituant les messages nerveux Cours de première S - Dr. R. Raynal, 2003 v1.0 Globalement neutre, une cellule peut être localement

Plus en détail

Licence 2 ème année STAPS. TD UE4A La fonction nerveuse. Maxime Pellegrin Illustrations de Gilles Bourbonnais

Licence 2 ème année STAPS. TD UE4A La fonction nerveuse. Maxime Pellegrin Illustrations de Gilles Bourbonnais Licence 2 ème année STAPS TD UE4A La fonction nerveuse Maxime Pellegrin Illustrations de Gilles Bourbonnais 1 1. Introduction: Système endocrinien (hormonal) Homéostasie de l organisme Système nerveux

Plus en détail

Devoir de contrôle N 3

Devoir de contrôle N 3 Devoir de contrôle N 3 M : Hakim 4 ème sciences expérimentales 2009-2010 Première partie : restitution des connaissances (12 points) A // QCM (4 points) Pour chacune des questions suivantes il peut y avoir

Plus en détail

Neurobiologie moléculaire

Neurobiologie moléculaire Neurobiologie moléculaire LE POTENTIEL DE REPOS Chaque cellule vivante d'un organisme développe et maintient une différence de potentiel électrique entre les deux versants, interne et externe, de sa membrane

Plus en détail

LA SOMESTHESIE : SENSIBILITES TACTILE, THERMIQUE ET DOULOUREUSE. Plan du cours. B/ Sensibilité différentielle de la surface du corps

LA SOMESTHESIE : SENSIBILITES TACTILE, THERMIQUE ET DOULOUREUSE. Plan du cours. B/ Sensibilité différentielle de la surface du corps LA SOMESTHESIE : SENSIBILITES TACTILE, THERMIQUE ET DOULOUREUSE Plan du cours I LA SENSIBILITE TACTILE A/ Les mécanorécepteurs B/ Sensibilité différentielle de la surface du corps C/ Les voies somesthésiques

Plus en détail

TUTORAT UE5 2010-2011 Anatomie

TUTORAT UE5 2010-2011 Anatomie TUTORAT UE5 2010-2011 Anatomie QCM n 1 : En pathologie humaine Séance Pâques PHYSIOLOGIE NEUROMOSCULAIRE 1 Dr M. HAYOT Séance préparée par Marion Ahres Bastien Rives a) La sclérose latérale amyotrophique

Plus en détail

Physiologie du neurone

Physiologie du neurone Physiologie du neurone La CONSTITUTION d un NEURONE Le neurone est constitué: - d un soma (ou corps cellulaire), - d un nucléole proéminent car c est une cellule post-mitotique, qui ne se divise pas, qui

Plus en détail

BASES BIOLOGIQUES DU COMPORTEMENT. Sommaire. Psychologie Générale

BASES BIOLOGIQUES DU COMPORTEMENT. Sommaire. Psychologie Générale Psychologie Générale Jean Paschoud BASES BIOLOGIQUES DU COMPORTEMENT Sommaire Communication hormonale Communication neuronale Neurones Synapse Neurotransmetteurs Modificateurs de la transmission Organisation

Plus en détail

TD 3 Régulation de l activité cardiaque

TD 3 Régulation de l activité cardiaque Régulation de l activité cardiaque OBJECTIFS Connaître l anatomie de l innervation cardiaque et le fonctionnement de l arc réflexe cardiaque. Expliquer la réponse de l organisme à une augmentation de la

Plus en détail

Vision. Plan du cours

Vision. Plan du cours Plan du cours La rétine...2 La rétine : un véritable tissu nerveux... 2 Les deux types de récepteurs et leurs rôles : rétines centrale et périphérique... 3 Rappel sur le mécanisme de phototransduction...

Plus en détail

POLYPREPAS. Le système nerveux Préparation au concours de kiné 2010

POLYPREPAS. Le système nerveux Préparation au concours de kiné 2010 POLYPREPAS Le système nerveux Préparation au concours de kiné 2010 1 POLYPREPAS Première partie les supports anatomiques du message nerveux 2 INTRODUCTION 3 Introduction Toute réaction de l organisme à

Plus en détail

Douleur = perception pénible d une stimulation sensitive. Nociception = processus sensoriel à l'origine du message nerveux qui provoque la douleur

Douleur = perception pénible d une stimulation sensitive. Nociception = processus sensoriel à l'origine du message nerveux qui provoque la douleur Page1 Dr CAILLOCE Prépa IADE 2009 Les voies de la douleur La douleur est une impression anormale et pénible reçue par une partie vivante et perçue par le cerveau. C'est une expérience sensorielle et émotionnelle

Plus en détail

Chapitre I La commande réflexe du muscle. -I -Le réflexe myotatique : organisation macroscopique

Chapitre I La commande réflexe du muscle. -I -Le réflexe myotatique : organisation macroscopique Chapitre I La commande réflexe du muscle -I -Le réflexe myotatique : organisation macroscopique 1 Tableau présentant les résultats des expériences de démédullation, sections et stimulations électriques

Plus en détail

Quelles relations existe-t-il entre communication nerveuse et communication hormonale?

Quelles relations existe-t-il entre communication nerveuse et communication hormonale? 9 Quelles relations existe-t-il entre communication nerveuse et communication hormonale? Document 1 : la pression artérielle et ses facteurs de variation. La pression artérielle ou tension artérielle est

Plus en détail

CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS

CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS GÉNÉRALITÉS Le Code de la Santé Publique française définit le médicament comme «une substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives

Plus en détail

II/ Exemple de cellules différenciées : les cellules nerveuses 1) Structure du tissu nerveux

II/ Exemple de cellules différenciées : les cellules nerveuses 1) Structure du tissu nerveux II/ Exemple de cellules différenciées : les cellules nerveuses 1) Structure du tissu nerveux Neurones et cellules gliales 2) neurone Schéma d un motoneurone Les nombreux prolongements cytoplasmiques (dendrites

Plus en détail

Organisation du système nerveux. porcher@inmed.univ-mrs.fr

Organisation du système nerveux. porcher@inmed.univ-mrs.fr Organisation du système nerveux porcher@inmed.univ-mrs.fr Plan du cours A. GENERALITES B. VOIES AFFERENTES OU DE LA SENSIBILITE VEGETATIVE C. CENTRES VEGETATIFS D. VOIES EFFERENTES E. PARTICULARITES DU

Plus en détail

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3B: Neurone et fibre musculaire: la communication nerveuse

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3B: Neurone et fibre musculaire: la communication nerveuse Thème 3: Corps humain et santé Thème 3B: Neurone et fibre musculaire: la communication nerveuse Thème : Corps humain et santé : Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Rappels : - Muscles

Plus en détail

Module 2 L état clinique d une personne

Module 2 L état clinique d une personne Hospices Civils de Beaune Module 2 L état clinique d une personne Institut de formation d aides-soignants Promotion 2015-2016 Date : 30/10/15 Durée : 3h30 Anatomie-Physiologie Le système nerveux Les organes

Plus en détail

STRUCTURE & PHYSIOLOGIE du SYSTEME NERVEUX

STRUCTURE & PHYSIOLOGIE du SYSTEME NERVEUX STRUCTURE & PHYSIOLOGIE du SYSTEME NERVEUX FIG 1: FONCTIONS du SYSTEME NERVEUX Récepteur sensoriel Ex : oeil Information Sensorielle Intégration : Encéphale et moelle épinière Effecteur Ex: muscle Réponse

Plus en détail

Calcul de forces de réaction

Calcul de forces de réaction Calcul de forces de réaction Calculer la force musculaire, F M, du biceps brachii pour maintenir la charge et calculer la force de réaction articulaire, F C, au niveau du coude. L avant-bras et la main

Plus en détail

Chapitre L : tenir debout & réflexe myotatique. Jambier

Chapitre L : tenir debout & réflexe myotatique. Jambier Chapitre L : tenir debout & réflexe myotatique Problématique : tenir debout, comment ça marche? 1/ Tenir debout : vous n y pensez pas! 1.1/ Défier la gravité Soléaire Soléaire Jambier Jambier EXTENSION

Plus en détail

Chapitre 13 Le réflexe myotatique

Chapitre 13 Le réflexe myotatique Chapitre 13 Le réflexe myotatique Un exemple de commande réflexe du muscle Comment l'observation d'un réflexe renseigne-t-elle sur l'intégrité du système neuro-musculaire? I. Le réflexe myotatique, un

Plus en détail

Cellules excitables : le neurone

Cellules excitables : le neurone Cellules excitables : le neurone Fonctions et organisation générale du système nerveux Fonctionnement du système nerveux Le tissu nerveux Le neurone Les cellules gliales (névroglie) Propriétés électriques

Plus en détail

Le système nerveux (SN) Cours 10 Chapitre 07- Marieb (2008) Le corps humain et les risques du travail. 101-ZFA-JQ Esteban Gonzalez

Le système nerveux (SN) Cours 10 Chapitre 07- Marieb (2008) Le corps humain et les risques du travail. 101-ZFA-JQ Esteban Gonzalez Le système nerveux (SN) Cours 10 Chapitre 07- Marieb (2008) Le corps humain et les risques du travail. 101-ZFA-JQ Esteban Gonzalez Qu est-ce qu un antigène? Quelle est la première ligne de défense de l

Plus en détail

CH4 : FONCTIONNEMENT DU SYSTEME NERVEUX

CH4 : FONCTIONNEMENT DU SYSTEME NERVEUX CH4 : FONCTIONNEMENT DU SYSTEME NERVEUX INTRODUCTION : SN constitué de centres nerveux interconnectés et reliés aux organes sensoriels et aux effecteurs notamment les muscles. La communication entre les

Plus en détail

CHAPITRE 1: Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle

CHAPITRE 1: Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse 1 Introduction : activité à faire https://www.education-et-numerique.fr/0.3/activity/embed.html?id=535a33fe3361eb112e6fa814 Système nerveux

Plus en détail

C.A.P. Petite Enfance

C.A.P. Petite Enfance C.A.P. Petite Enfance Biologie Date :.. /.. /.... Cours n 6: LE SYSTEME NERVEUX ET L' ACTIVITE SENSORIELLE objectifs: définir le système nerveux- citer à partir d'un schéma le système nerveux cérébro-spinal-définir

Plus en détail

Partie 6 : La communication nerveuse

Partie 6 : La communication nerveuse http://vanrinsg.hautetfort.com http://www.oeildelabib.fr Introduction Mouvements volontaires (conscients) Mouvements réflexes (ex : réflexe myotatique) Circuit de transmission d'un message nerveux après

Plus en détail

- CHAPITRE 9 - LE REFLEXE MYOTATIQUE, UN EXEMPLE DE COMMANDE REFEFLEXE DU MUSCLE

- CHAPITRE 9 - LE REFLEXE MYOTATIQUE, UN EXEMPLE DE COMMANDE REFEFLEXE DU MUSCLE ATTENTION : ENCADRE ROUGE = S A SAVOIR ABSOLUMENT + VOCABULAIRE A MAITRISER EN ORANGE Pb. Scientifique général du CHAP. 9 : Comment les réflexes myotatiques commandent-ils la contraction de certains muscles?

Plus en détail

Chapitre 15 Le reflexe myotatique, un exemple de commande nerveuse du muscle

Chapitre 15 Le reflexe myotatique, un exemple de commande nerveuse du muscle Chapitre 15 Le reflexe myotatique, un exemple de commande nerveuse du muscle 1) Le réflexe myotatique : un réflexe monosynaptique Bilan des activités 1 et 2 : Le centre nerveux impliqué dans le reflexe

Plus en détail

2- Représentez schématiquement (organigramme) l'organisation du système nerveux?

2- Représentez schématiquement (organigramme) l'organisation du système nerveux? LES SYSTÈMES DE RÉGULATION Exercice formatif 1- Nommez et expliquez à l'aide d'un exemple concret, les 3 fonctions générales du système nerveux? Vous êtes au volant de votre voiture. Les trois fonctions

Plus en détail

Chapitre 10. REGULATION DE LA PRESSION ARTERIELLE Objectifs spécifiques :

Chapitre 10. REGULATION DE LA PRESSION ARTERIELLE Objectifs spécifiques : Chapitre 10 REGULATION DE LA PRESSION ARTERIELLE Objectifs spécifiques : Expliquer les réflexes régulateurs d une hypertension et d une hypotension Expliquer la régulation hormonale de la pression artérielle

Plus en détail

Dr D. Benyoucef Faculté de médecine Annaba

Dr D. Benyoucef Faculté de médecine Annaba Dr D. Benyoucef Faculté de médecine Annaba Le nerf = unité fonctionnel du système nerveux (SN) Rôle = production et transmission de l information sous forme de signaux électriques. => Coordination de réponses

Plus en détail

THEME 3 CORPS HUMAIN ET SANTE. Partie B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse

THEME 3 CORPS HUMAIN ET SANTE. Partie B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse THEME 3 CORPS HUMAIN ET SANTE Partie B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Chap 1. Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle Un réflexe se définit comme une réponse

Plus en détail

L oreille. Module APP

L oreille. Module APP L oreille Module APP Introduction C est un organe pair et symétrique Occupe des cavités creusées dans le rocher (os du crâne) Assure 2 fonctions : Audition et équilibration Plan Pré requis Anatomie de

Plus en détail

PHYSIQUE CELLULAIRE -3- TRANSPORTEURS (2) Les transporteurs synaptiques. Jean-Pierre HENRY 29 Février 2008

PHYSIQUE CELLULAIRE -3- TRANSPORTEURS (2) Les transporteurs synaptiques. Jean-Pierre HENRY 29 Février 2008 PHYSIQUE CELLULAIRE -3- TRANSPORTEURS (2) Les transporteurs synaptiques Jean-Pierre HENRY 29 Février 2008 Exemple 2: Transporteurs de la synapse La transmission synaptique se fait par libération du neurotransmetteur

Plus en détail

NEUROPHYSIOLOGIE. Fabrice DUPRAT Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire Université de Nice Sophia-Antipolis Janvier 2003

NEUROPHYSIOLOGIE. Fabrice DUPRAT Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire Université de Nice Sophia-Antipolis Janvier 2003 NEUROPHYSIOLOGIE Fabrice DUPRAT Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire Université de Nice Sophia-Antipolis Janvier 2003 1 PLAN DU COURS I) MORPHOLOGIE DES NEURONES polarité des neurones II)

Plus en détail

Thème 3 : Corps humain et santé. Partie B - Neurone et fibre musculaire : la commande nerveuse

Thème 3 : Corps humain et santé. Partie B - Neurone et fibre musculaire : la commande nerveuse Thème 3 : Corps humain et santé Partie B - Neurone et fibre musculaire : la commande nerveuse Chapitre 15 Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle Les muscles sont les moteurs des

Plus en détail

La stimulation électrique pour restaurer des fonctions posturales

La stimulation électrique pour restaurer des fonctions posturales La stimulation électrique pour restaurer des fonctions posturales Auteur (130 signes) Christine Azevedo Coste Chercheuse au Laboratoire d Informatique et de Microélectronique de Montpellier (LIRMM) et

Plus en détail

Titre de la séance : la régulation nerveuse de la pression artérielle

Titre de la séance : la régulation nerveuse de la pression artérielle Partie du programme : Corps humain et santé : l exercice physique. Niveau : seconde Titre de la séance : la régulation nerveuse de la EXTRAIT DU PROGRAMME La est une grandeur contrôlée par plusieurs paramètres.

Plus en détail

Thème 3C de l œil au cerveau: quelques aspects de la vision. Chapitre 2 : cerveau et vision: aires cérébrales et plasticité

Thème 3C de l œil au cerveau: quelques aspects de la vision. Chapitre 2 : cerveau et vision: aires cérébrales et plasticité Thème 3C de l œil au cerveau: quelques aspects de la vision Chapitre 2 : cerveau et vision: aires cérébrales et plasticité Le message nerveux généré au niveau de la rétine est conduit jusqu'au cerveau.

Plus en détail

La pression artérielle rielle n est n grandeur strictement régulr

La pression artérielle rielle n est n grandeur strictement régulr La pression artérielle rielle n est n pas une grandeur strictement régulr gulée. Elle doit être à tout moment suffisante pour que le débit d local de chaque organe soit ajusté à ses besoins métaboliques.

Plus en détail

Cours réalisé par Benjamin Putois (2006). benjamin.putois@univ-lyon2.fr 16

Cours réalisé par Benjamin Putois (2006). benjamin.putois@univ-lyon2.fr 16 Transduction Potentiel d action Inhibition Excitation Antagonisme fonctionnel Inhibition latérale Condensation - compression Modélisation I.A. Intégration - calcul (2006). benjamin.putois@univ-lyon2.fr

Plus en détail

Plan du cours 17/12/2014. Physiologie du neurone. Département de médecine Dr.FERHI. 1ere Année des études médicales 2012/13 1

Plan du cours 17/12/2014. Physiologie du neurone. Département de médecine Dr.FERHI. 1ere Année des études médicales 2012/13 1 Université Hadj Lakhdar Batna Faculté de médecine Physiologie du neurone 1ere Partie Année universitaire 2014-1515 Présentation Dr. S. FERHI 1 Plan du cours I. Introduction II. Classification des neurones

Plus en détail

Réflexe myotatique - réflexe achilléen. Circuit neuronique simple du réflexe myotatique. percussion du tendon d Achille. muscle extenseur du pied

Réflexe myotatique - réflexe achilléen. Circuit neuronique simple du réflexe myotatique. percussion du tendon d Achille. muscle extenseur du pied Réflexe myotatique - réflexe achilléen muscle extenseur du pied percussion du tendon d Achille extension du pied Circuit neuronique simple du réflexe myotatique Arc réflexe myotatique Circuit réflexe myotatique

Plus en détail

LICENCE STAPS Marseille/Gap S2 - UNITE 3 PHY O52. Anatomie fonctionnelle du système nerveux et production motrice -14CM + 8h TD-

LICENCE STAPS Marseille/Gap S2 - UNITE 3 PHY O52. Anatomie fonctionnelle du système nerveux et production motrice -14CM + 8h TD- LICENCE STAPS Marseille/Gap S2 - UNITE 3 PHY O52 Année universitaire 2008-2009 Anatomie fonctionnelle du système nerveux et production motrice -14CM + 8h TD- Enseignante pour les CM: Joëlle Barthèlemy

Plus en détail

Cours du mercredi 13 mai Pb : quels sont les circuits nerveux réflexes? Activité 3 chap 14 : les circuits nerveux du réflexe :

Cours du mercredi 13 mai Pb : quels sont les circuits nerveux réflexes? Activité 3 chap 14 : les circuits nerveux du réflexe : Cours du mercredi 13 mai 2015 Pb : quels sont les circuits nerveux réflexes? Activité 3 chap 14 : les circuits nerveux du réflexe : Saisir des informations et interpréter des expériences historiques 1.

Plus en détail

COURS 2013 Le cerveau, une boite noire qui s ouvre - 1- Les composants et les messages échangés

COURS 2013 Le cerveau, une boite noire qui s ouvre - 1- Les composants et les messages échangés COURS 2013 Le cerveau, une boite noire qui s ouvre - 1- Les composants et les messages échangés Jean- Pierre Henry Laboratoire MaBère et Systèmes Complexes hep://www.msc.univ- paris- diderot.fr/~henry/

Plus en détail

La stimulation électrique pour restaurer des fonctions posturales

La stimulation électrique pour restaurer des fonctions posturales La stimulation électrique pour restaurer des fonctions posturales Auteur Christine Azevedo Coste Chercheuse INRIA au Laboratoire d Informatique et de Microélectronique de Montpellier (LIRMM) et membre

Plus en détail

3.4 PHYSIOLOGIE DES NEURONES : CONDUCTION ÉLECTRIQUE ET TRANSMISSION CHIMIQUE

3.4 PHYSIOLOGIE DES NEURONES : CONDUCTION ÉLECTRIQUE ET TRANSMISSION CHIMIQUE 3.4 PHYSIOLOGIE DES NEURONES : CONDUCTION ÉLECTRIQUE ET TRANSMISSION CHIMIQUE 3.4.1 Aspect électrique : l influx nerveux (I.N.), son déclenchement et sa conduction le long d un axone Le rôle du neurone

Plus en détail

Les muscles. Transforme de l énergie chimique en énergie mécanique. Il faut distinguer les muscles squelettiques des muscles blancs.

Les muscles. Transforme de l énergie chimique en énergie mécanique. Il faut distinguer les muscles squelettiques des muscles blancs. I) Définition sous son aspect mécanique Les muscles Transforme de l énergie chimique en énergie mécanique. Il faut distinguer les muscles squelettiques des muscles blancs. II) Structure et morphologie

Plus en détail

UPMC / 2008-2009 LV340

UPMC / 2008-2009 LV340 UPMC / Licence des sciences et technologie mention «sciences de la vie», année universitaire 2008-2009 LV340 Physiologie Cardiovasculaire: Régulations de la pression artérielle Introduction : présentation

Plus en détail

INTRODUCTION LES NEURONES

INTRODUCTION LES NEURONES Neurophysiologie PARTIE II : LE NEURONE INTRODUCTION LES NEURONES NEURONE SENSITIF (afférent) DENDRITE NEURONE MOTEUR (efférente) INTERNEURONE DENDRITE CORPS CELLULAIRE DENDRITE Cell. SCHWANN Cell. SCHWANN

Plus en détail

LE SYSTEME NERVEUX 1

LE SYSTEME NERVEUX 1 LE SYSTEME NERVEUX 1 Schéma de l'organisation du SN 2 Schéma de la structure du neurone 3 Quelles sont les 3 parties du neurone? Corps cellulaire Dendrites Axone 4 1 le corps cellulaire Même composition

Plus en détail

PHYSIOPATHOLOGIE DE LA DOULEUR

PHYSIOPATHOLOGIE DE LA DOULEUR PHYSIOPATHOLOGIE DE LA DOULEUR Comprendre «comment ça a marche» Distinguer les différents types de douleur par excès s de nociception par désaffd safférentation = neurogènes nes ou mixtes +++ Pour bien

Plus en détail

CHAPITRE 11 Structure et physiologie du tissu nerveux Partie 3: Synapse et neurotransmetteurs Pages Par Catherine Lacombe et Amélie

CHAPITRE 11 Structure et physiologie du tissu nerveux Partie 3: Synapse et neurotransmetteurs Pages Par Catherine Lacombe et Amélie CHAPITRE 11 Structure et physiologie du tissu nerveux Partie 3: Synapse et neurotransmetteurs Pages 461-479 Par Catherine Lacombe et Amélie St-Arneault Jonction entre deux neurones Comprend : le neurone

Plus en détail

Réflexe myotatique - réflexe achilléen. Circuit neuronique simple du réflexe myotatique. percussion du tendon d Achille. muscle extenseur du pied

Réflexe myotatique - réflexe achilléen. Circuit neuronique simple du réflexe myotatique. percussion du tendon d Achille. muscle extenseur du pied Réflexe myotatique - réflexe achilléen muscle extenseur du pied percussion du tendon d Achille extension du pied Circuit neuronique simple du réflexe myotatique Neurone multipolaire (motoneurone) L'axone

Plus en détail

Chapitre 6 : Tissu nerveux. Professeur Daniel SEIGNEURIN Docteur Jean BOUTONNAT

Chapitre 6 : Tissu nerveux. Professeur Daniel SEIGNEURIN Docteur Jean BOUTONNAT UE2 : Histologie Etude des tissus Chapitre 6 : Tissu nerveux Professeur Daniel SEIGNEURIN Docteur Jean BOUTONNAT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

Tellement branchés ces neurones

Tellement branchés ces neurones Tellement branchés ces neurones ULB Faculté de Médecine Département de Sciences Biomédicales Cogels Morgane, Dassy Benjamin, Desquiens Inès, Somerhausen Athina, Taher Dalil, Tourneur Adrien Structure générale

Plus en détail

Jour nº1. Sujet 1.1. Mode d action comparé des hormones hydrosolubles et des neurotransmetteurs. Sujet 1.2. Le cycle de développement des Filicophytes

Jour nº1. Sujet 1.1. Mode d action comparé des hormones hydrosolubles et des neurotransmetteurs. Sujet 1.2. Le cycle de développement des Filicophytes Jour nº1 Sujet 1.1 Mode d action comparé des hormones hydrosolubles et des neurotransmetteurs Sujet 1.2 Le cycle de développement des Filicophytes Jour nº1 21 Sujet 1.1 2011 - Énoncé Mode d action comparé

Plus en détail

Physiologie Cardio Vx

Physiologie Cardio Vx Physiologie Cardio Vx Anatomie du Coeur 3 Circulation pulmonaire Circulation systémique 5 ELECTROPHYSIOLOGIE CARDIAQUE Auteur : Dr.M.K.Bourahli Faculté de Médecine Constantine Université Mentouri 3 Service

Plus en détail

Comment le système nerveux permet-il une réponse rapide et coordonnée de l organisme à des stimuli externes?

Comment le système nerveux permet-il une réponse rapide et coordonnée de l organisme à des stimuli externes? Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Introduction : activité à faire https://www.education-et-numerique.fr/0.3/activity/embed.html?id=535a33fe3361eb112e6fa814 Système nerveux

Plus en détail