EVALOG: Utilisation chez SNOP

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EVALOG: Utilisation chez SNOP"

Transcription

1 Présentation de la société Historique Stratégie SMQ et les Projets d entreprise Stratégie logistique Organisation du projet «Maîtrise logistique» Axes Stratégiques Utilisation d EVALOG Avancement de la démarche Apports d EVALOG Points forts Points difficiles Déploiement de GLOBAL EVALOG

2 Présentation de la société - Historique Fournisseur de rang 1, fabricant de pièces et de sous-ensembles issus de découpe, emboutissage et assemblage 7 sites en France, 1 site en Espagne, 1 site en Tchéquie, 1 centre technique en Allemagne Principaux clients: PSA, RENAULT, VW, TOYOTA, TPCA, NISSAN Une société en évolution permanente, en 10 ans: - le CA est passé de 10 M Euros à 230 M Euros - le nombre d employés est passé de 80 à 1700 personnes - de 2 sites de production en France à 8 sites de production dans le monde - de 6500 tonnes à tonnes de matières transformées annuellement

3 Présentation de la société - Stratégie En 2000, la société a décidé de se concentrer sur l activité automobile Pour accompagner ce positionnement, la société s est fixée les objectifs suivants: 300 M Euros d ici 2005 Fournisseur de référence en Europe Pérenniser notre compétence à travers les hommes Accroître notre rentabilité Les moyens de parvenir à ces objectifs sont les suivants: Axer notre positionnement commercial sur : Les petites pièces à diffusion mondiale. Les sous-ensembles en Europe. De nouveaux clients (ex : Toyota, Ford, Volvo, ). Une capacité d investissement à la hauteur de nos ambitions 30% liés au renouvellement des capacités de production. 70% liés aux nouveaux projets.

4 Présentation de la société - SMQ et les projets d entreprise Pour accompagner le déploiement de cette stratégie, la société a décidé de mettre en place un système de management par la qualité (SMQ) caractérisé par le lancement de projets d entreprise Le rôle de ces projets d entreprise est de: => accompagner le déploiement de la stratégie du groupe sur tous les processus opérationnels => accroître la performance de l entreprise => renforcer notre positionnement par rapport à la concurrence

5 Présentation de la société - SMQ et les projets d entreprise 1 - Évaluation et qualification du personnel 2 - Maîtrise logistique 3 - Gestion économique de l entreprise Système de Production Snop Notre objectif 4 - Retour d expérience 5 - Partenariat fournisseur 6 - Maîtrise du pilotage des projets Définir, déployer et gérer un référentiel des méthodes centrales de production garantissant une utilisation optimum de nos moyens.

6 Stratégie logistique - Organisation du projet «Maîtrise Logistique» Le projet d entreprise «Maîtrise Logistique» a pour objectifs: Assurer à nos clients un service de très haute qualité Intégrer au maximum la logistique de nos fournisseurs à la notre dans tous ses processus afin de tendre nos flux et diminuer nos délais Optimiser nos processus logistiques et connexes pour diminuer nos coûts et accroître notre réactivité Cette démarche s appuie sur 3 leviers: Le pilotage intégré de tous les plans de progrès SNOP : PAQTOL L évaluation et l approfondissement de nos processus logistiques au travers d un référentiel : EVALOG La formalisation et l échange des bonnes pratiques logistiques dans le groupe: Réunion Thématique

7 Stratégie logistique - Axes stratégiques La stratégie Logistique de la SNOP se décline autour des 6 valeurs fondamentales de SNOP: Le respect des exigences de nos client par l évaluation continue de nos logistiques et la maîtrise de standard La transparence à travers une stratégie d approvisionnement basée sur un partenariat fournisseur Le professionnalisme à travers la compétence des personnels des logistiques SNOP La confiance à travers un système d information performant et fiable L ambition à travers le déploiement d une logistique physique optimisant les flux internes et externes La rentabilité à travers la maîtrise et l optimisation de l utilisation de nos moyens capacitaires

8 Stratégie logistique - Démarche EVALOG Démarche EVALOG Evaluation de tous les sites suivant le référentiel complet (70 questions) Notation et définition des priorités locales Déclinaison des domaines clés de la logistique par la mise en commun des plans d actions locaux Regroupement des plans d actions locaux dans EVALOG OBJECTIFS DE LA DG - taux de service Validation commune des plans d actions groupe Nomination d un pilote pour chaque plan Priorisation des plans d actions groupe - niveau de stocks P A C D Réunion mensuelle de pilotage et réunion thématique

9 Stratégie logistique - Avancement de la démarche Tous les sites se sont auto-évalués au 2nd trimestre 2003 sur les 70 questions Chaque site dispose d un dossier EVALOG: => 70 questions => notations => synthèse des résultats => plan d actions correspondants La matrice EVALOG assure le lien entre un sujet logistique et le référentiel Exemple: mode d évaluation de la fiabilité des stocks théoriques Une évaluation croisée sera mise en place sur la fin de T site en évalue 1 autre sur un sujet de son choix => appropriation de l outil, transversalisation des pratiques

10 Apports d EVALOG Points forts EVALOG: Utilisation chez SNOP Référentiel exhaustif, modulable et standard GALIA => critères de choix principaux pour le déploiement de la démarche Démarche motivante pour les logisticiens => création d une dynamique de groupe, convergence des pratiques et des niveaux Déclinaison d une véritable stratégie logistique => passage de plan d actions d améliorations à des projets de «rupture» concourrant à construire l identité logistique de l entreprise Points difficiles La structuration de la gestion des plans de progrès est un pré-requis => implication des directions indispensables, intégration de la démarche dans le quotidien La décomposition des questions en thème logistique n est pas aisée => pour analyser un thème précis => pour réaliser un audit «light» chez un fournisseur => ce point semble mieux traité dans le référentiel GLOBAL EVALOG Subjectivité de la notation en auto-évaluation => difficulté de prioriser si on se base uniquement sur ce qui est écrit => ce point semble mieux traité dans le référentiel GLOBAL EVALOG

11 Apports d EVALOG - Déploiement de GLOBAL EVALOG A priori, Transfert des évaluations de la version 4 vers GLOBAL EVALOG pour fin 2004 Chapitres plus cohérents par rapport à notre stratégie logistique Notation plus pragmatique et critères plus détaillés Le nouveau référentiel devrait permettre de faciliter la déclinaison en plan d actions, la communication de la notation et la liaison avec l ISO-TS

12 MERCI A TOUS Pour plus d informations: Damien DERLOT Responsable Logistique Centrale SNOP tel:

1- De l idée au concept 2- Notre offre 3- Nous rejoindre

1- De l idée au concept 2- Notre offre 3- Nous rejoindre Rejoignez le 1 er réseau de développement commercial pour les TPE/PME DOSSIER D INFORMATION 1- De l idée au concept 2- Notre offre 3- Nous rejoindre Forts de plusieurs constats Les difficultés des dirigeants

Plus en détail

Utilisation de Global Evalog Politique de RENAULT. Presentation atelier Galia du 27 Janvier 2004

Utilisation de Global Evalog Politique de RENAULT. Presentation atelier Galia du 27 Janvier 2004 Utilisation de Global Evalog Politique de RENAULT Sommaire Plan d amélioration de la performance logistique des approvisionnements des fournisseurs de RENAULT Fondamentaux de l animation permanente des

Plus en détail

Programme de Formation Responsable Management Qualité

Programme de Formation Responsable Management Qualité 1-Introduction : - de la formation. -La procédure de qualification. -Le Rôle d un Responsable Management Qualité 2-Identification des processus : -Rappel : L approche processus -Comment identifier les

Plus en détail

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik Le

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement)

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement) COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 09/01/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S,

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur. Management des Unités Commerciales

Brevet de Technicien Supérieur. Management des Unités Commerciales Brevet de Technicien Supérieur Management des Unités Commerciales LE PROJET DE DÉVELOPPEMENT DE L UNITÉ COMMERCIALE 2 ème année Lycée Marie Curie - Versailles http://www.lyc-curie-versailles.ac-versailles.fr/

Plus en détail

MANUEL QUALITÉ Domaine d application: réalisation de toutes pièces d assemblage en frappe à froid Exclusion: chapitre 7-3 conception

MANUEL QUALITÉ Domaine d application: réalisation de toutes pièces d assemblage en frappe à froid Exclusion: chapitre 7-3 conception Page 1/13 Fabricant de rivets axes visserie MANUEL QUALITÉ Domaine d application: réalisation de toutes pièces d assemblage en frappe à froid Exclusion: chapitre 7-3 conception Notre ambition : être les

Plus en détail

RESPONSABLE LOGISTIQUE Du 16 mars 2012 au 14 mars 2014 (prévision)

RESPONSABLE LOGISTIQUE Du 16 mars 2012 au 14 mars 2014 (prévision) RESPONSABLE LOGISTIQUE Du 16 mars 2012 au 14 mars 2014 (prévision) 950 HEURES EN CENTRE Titre certifié de niveau II (BAC + 4) enregistré au RNCP : Journal Officiel du 24 août 2006 - Code NSF 311 P PARTICIPANT(E)S

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015005- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif IAE : Aide méthodologique à la décision, la définition d

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

ISO 9001:2000 Véritable outil de pilotage

ISO 9001:2000 Véritable outil de pilotage LLOYD'S REGISTER QUALITY ASSURANCE ISO 9001:2000 Véritable outil de pilotage Annecy le 2/10/2002 C:\SEMINAIRE\2002\annecy.ppt - Christophe GASQUET 2/10/2002 page 1 L évolution des référentiels Contrôle

Plus en détail

A - Quatre stratégies de sous-traitance

A - Quatre stratégies de sous-traitance Enjeux du secteur Les nouveaux enjeux de la sous-traitance A - Quatre stratégies de sous-traitance B - Des exigences spécifiques selon les clients C - Trois critères de positionnement des activités des

Plus en détail

CONSEIL - COACHING - FORMATION - ACTION - ACCOMPAGNEMENT

CONSEIL - COACHING - FORMATION - ACTION - ACCOMPAGNEMENT CONSEIL - COACHING - FORMATION - ACTION - ACCOMPAGNEMENT MAÎTRISER LES FONDAMENTAUX DES ACHATS MAÎTRISER LES FONDAMENTAUX DES APPROVISIONNEMENTS NÉGOCIATION ACHATS LES ACHATS DE SOUS-TRAITANCE LES ACHATS

Plus en détail

Présentation. Nos formations : «Autour du LEAN Entreprise»

Présentation. Nos formations : «Autour du LEAN Entreprise» Présentation VISIAL SA et la formation Nos formations : «Autour du LEAN Entreprise» NIVEAU 1 1/Identifiez La productivité. Sensibilisation au Lean. Jeu Des Prises Electriques. 2/La Cartographie de la chaîne

Plus en détail

«Identifier et définir les risques pour mesurer les impacts sur le résultat et l organisation»

«Identifier et définir les risques pour mesurer les impacts sur le résultat et l organisation» Episode #3 - Le pilotage des Risques, bien sûr! Une évidence pas toujours si claire. Alexis Missoffe Senior Manager @Décision Performance Conseil (DPC) L Episode 2 de notre série sur les risques a introduit

Plus en détail

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE STRATEGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE Page 2 FORMATION PERSONNALISEE Evaluation du besoin Ecoute de votre besoin

Plus en détail

METHODOLOGIES ET OUTILS ASSOCIES. JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE

METHODOLOGIES ET OUTILS ASSOCIES. JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE FORMATION EN QUALITE-OUTILS METHODOLOGIES ET OUTILS ASSOCIES STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE , cabinet conseil spécialisé en stratégie, organisation d entreprise vous assiste dans vos

Plus en détail

OFFRE DE SERVICES. Conseils & services aux entreprises

OFFRE DE SERVICES. Conseils & services aux entreprises OFFRE DE SERVICES Conseils & services aux entreprises strategie operationnelle transformation des organisations management des systèmes d information pilotage de projets SYNERIA CONSULTING PRESENTATION

Plus en détail

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Responsable Qualité, Sécurité, Environnement. Contrat de Professionnalisation

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Responsable Qualité, Sécurité, Environnement. Contrat de Professionnalisation OBJECTIFS et PROGRAMME Formation Responsable Qualité, Sécurité, Environnement Contrat de Professionnalisation Institut de Formations Supérieures du Grand Ouest SAS au capital de 38 000 euros RCS 490 474

Plus en détail

de la part des membres de la holding afin que l intégration des sociétés entrantes se déroule pour le mieux et concrétise les synergies.

de la part des membres de la holding afin que l intégration des sociétés entrantes se déroule pour le mieux et concrétise les synergies. Chapitre 2 LA HOLDING : COHÉSION ET SYNERGIE La trentaine de membres s organisent autour de pôles de compétences nommés directions fonctionnelles du Groupe : Direction financière, Direction commerciale,

Plus en détail

Présentation et éléments de compréhension du Business Plan

Présentation et éléments de compréhension du Business Plan Présentation et éléments de compréhension du Business Plan La préparation, la méthodologie, le fond, la forme et les pièges à éviter 1 Objectifs de la formation Connaitre et comprendre les différentes

Plus en détail

Politique Achats. Fournisseurs Clients Internes Conditions Achats Prix Acteurs du processus Achats. p. 1/8

Politique Achats. Fournisseurs Clients Internes Conditions Achats Prix Acteurs du processus Achats. p. 1/8 Politique Achats Fournisseurs Clients Internes Conditions Achats Prix Acteurs du processus Achats p. 1/8 Fournisseurs Objectifs Principes / Moyens Indicateurs / Preuves Améliorer le niveau de qualité fourni.

Plus en détail

KEY ACCOUNT MANAGEMENT

KEY ACCOUNT MANAGEMENT KEY ACCOUNT MANAGEMENT Etude Why Consulting Extrait de la présentation donnée à Paris, le 23 janvier 2014 CABINET CONSEIL indépendant, spécialisé en Performance commerciale et Relation Client Cabinet créé

Plus en détail

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI La solution aux enjeux de formation des PME et ETI, conçue par des dirigeants, pour le développement de leurs entreprises et de leurs salariés. OSSIER E

Plus en détail

Catalogue des Formations A Vision. Par Olivier Ardouin, CPIM, CSCP, CPF, CGBL,CSCD Consultant A Vision

Catalogue des Formations A Vision. Par Olivier Ardouin, CPIM, CSCP, CPF, CGBL,CSCD Consultant A Vision Catalogue des Formations A Vision Par Olivier Ardouin, CPIM, CSCP, CPF, CGBL,CSCD Consultant A Vision Formations Supply Chain Initiation à la Supply Chain par le jeu (1 jour) Les fondamentaux de la Supply

Plus en détail

LA SUPPLY CHAIN : UN ENJEU MAJEUR POUR LA PERFORMANCE DE RENAULT

LA SUPPLY CHAIN : UN ENJEU MAJEUR POUR LA PERFORMANCE DE RENAULT DOSSIER DE PRESSE Le 4 novembre 2010 LA SUPPLY CHAIN : UN ENJEU MAJEUR POUR LA PERFORMANCE DE RENAULT La Supply Chain ou Chaîne d Approvisionnement a pour mission de livrer à chaque client des véhicules

Plus en détail

La partie production + vente est principalement concernée par l optimisation et la rationalisation des transports qui représentent l enjeu principal

La partie production + vente est principalement concernée par l optimisation et la rationalisation des transports qui représentent l enjeu principal Chapitre 9 LA FONCTION SUPPLY CHAIN 9.1 Les bases du plan de performance Supply chain et Logistique La Direction de la Supply chain est née récemment des nouveaux enjeux internes liés à l évolution du

Plus en détail

«moteur» de la chaîne logistique

«moteur» de la chaîne logistique Le transport, «moteur» de la chaîne logistique Pascal Devernay Chef de Service Logistique Industrielle, RENAULT S il est vrai que la logistique doit être globale et intégrée, il est non moins vrai que

Plus en détail

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Manuel Qualité Sécurité Environnement «Notre stratégie place le patient au cœur de nos préoccupations, avec l ambition d améliorer sa santé et sa qualité de vie. Inscrite dans une perspective de développement

Plus en détail

07/07/2009. Contexte II- PRINCIPES DE BASE ET PRATIQUES DE LA BONNE GOUVERNANCE II- PRINCIPES DE BASE ET PRATIQUES DE LA BONNE GOUVERNANCE

07/07/2009. Contexte II- PRINCIPES DE BASE ET PRATIQUES DE LA BONNE GOUVERNANCE II- PRINCIPES DE BASE ET PRATIQUES DE LA BONNE GOUVERNANCE PLAN, EXEMPLE DES MEILLEURES PRATIQUES D EXPLOITATION ET DE DANS LES SOCIETES D ELECTRICITE I- RAPPEL HISTORIQUE ET DEFINITION DE LA II- PRINCIPES DE BASE ET PRATIQUES DE LA Présenté par VIGUEUR DANS L

Plus en détail

Hôpital Riviera-Chablais, Vaud-Valais. Description de fonction : directeur(trice) des projets et organisation

Hôpital Riviera-Chablais, Vaud-Valais. Description de fonction : directeur(trice) des projets et organisation Hôpital Riviera-Chablais, Vaud-Valais Description de fonction : directeur(trice) des projets et organisation Contexte 2 Contexte Depuis plusieurs années, les Cantons de Vaud et du Valais ont planifié la

Plus en détail

un document pour séduire et convaincre

un document pour séduire et convaincre Le business plan un document pour séduire et convaincre Fiche d identité du projet Le marché Caractéristiques, répartition Acteurs, concurrence Se situer dans la démarche Clients, Choix stratégiques, positionnement,segmentation

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 08/11/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels I OBJECTIF

Plus en détail

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement Salariés ou futurs salariés des entreprises qui auront pour missions d animer et/ou participer à la mise en œuvre de la politique prévention, sécurité,

Plus en détail

CATALOGUE. des FORMATIONS 2015/2016

CATALOGUE. des FORMATIONS 2015/2016 CATALOGUE des FORMATIONS 2015/2016 1 QuaRES, pour la Qualité en Recherche et Créée en 2006, l association QuaRES «Qualité en Recherche et en Enseignement Supérieur» fédère un réseau regroupant des qualiticiens,

Plus en détail

UE 11 Contrôle de gestion Le programme

UE 11 Contrôle de gestion Le programme UE 11 Contrôle de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. Positionnement du

Plus en détail

Master Contrôle de gestion Syllabus de l année 2

Master Contrôle de gestion Syllabus de l année 2 Ce descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Il prend appui sur le référentiel de compétences en Master. Objectifs

Plus en détail

GRH1: Etre Responsable Formation

GRH1: Etre Responsable Formation 10 FORMATION ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES GRH1: Etre Responsable Formation - Présenter les enjeux et politiques de la fonction de responsable - Avoir une vision globale du métier et de ses évolutions

Plus en détail

UE 11 - CONTRÔLE DE GESTION

UE 11 - CONTRÔLE DE GESTION UE 11 - CONTRÔLE DE GESTION Niveau L : 210 heures 18 ECTS Thèmes Sens et portée de l'étude Notions et contenus 1. Positionnement du contrôle de gestion et identification du métier (10 heures) Le contrôle

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

Parcours métiers certifiants. Responsable magasin Responsable logistique à l hôpital

Parcours métiers certifiants. Responsable magasin Responsable logistique à l hôpital Réf. : 1058 PRAXIS Parcours métiers certifiants Responsable magasin Responsable logistique à l hôpital Certifiant Le CNEH est habilité par l ISQ-OPQF à délivrer le certificat professionnel FFP Ce certificat,

Plus en détail

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : OPTIMISER LA GESTION DES EFFECTIFS PACKAGE : II EFFICIENCE : 21%

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : OPTIMISER LA GESTION DES EFFECTIFS PACKAGE : II EFFICIENCE : 21% / Classification action : DOMAINE(S) D ACTION / Constats : APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION L état des lieux réalisé sur les établissements GreenCook a montré que le pourcentage de repas produits

Plus en détail

HOMOLOGATION ERP SUR LES FONCTIONS AUTOMOBILES

HOMOLOGATION ERP SUR LES FONCTIONS AUTOMOBILES Journée d Information 2012 HOMOLOGATION ERP SUR LES FONCTIONS AUTOMOBILES Nadine BUISSON-CHAVOT GALIA Constat : De nombreux ERP ne répondent pas aux besoins fonctionnels de base de l automobile Demandes

Plus en détail

Le Certificat de Compétences en Entreprise (CCE)

Le Certificat de Compétences en Entreprise (CCE) Le Certificat de Compétences en Entreprise (CCE) PRINCIPE Le Certificat de Compétences en Entreprise (CCE) a pour objet : De mesurer et certifier les compétences constatées en milieu de travail, indépendamment

Plus en détail

Catalyse. Des achats plus simples, plus performants pour tous

Catalyse. Des achats plus simples, plus performants pour tous Catalyse Des achats plus simples, plus performants pour tous Avec Catalyse, la Direction des Achats de Biens et Services de l EPFL met ses compétences et son savoir faire à la disposition de l ensemble

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

De la démarche qualité au Système de Management Intégré Laurentia Palazzo Groupe ACPPA

De la démarche qualité au Système de Management Intégré Laurentia Palazzo Groupe ACPPA De la démarche qualité au Système de Management Intégré Laurentia Palazzo Groupe ACPPA Journée Régionale 2015 «Qualité et sécurité des soins en Rhône-Alpes» SOMMAIRE 1 PRESENTATION DE L ACPPA 2 CONTEXTE

Plus en détail

Segment : Tous segments des IAA Module : Approvisionnement TERMES DE RÉFÉRENCE

Segment : Tous segments des IAA Module : Approvisionnement TERMES DE RÉFÉRENCE Segment : Tous segments des IAA Module : Approvisionnement TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 POPULATIONS CONCERNEES... 3 PRE-REQUIS... 3 ACTIVITES ET LIVRABLES...

Plus en détail

ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES

ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES ANNEE UNIVERSITAIRE 2014-2015 A. La Grande Ecole Les conditions d accès Le concours est ouvert aux : 1. Elèves des classes préparatoires, âgés de 22 ans

Plus en détail

Référentiel de la marque «Démarche T»

Référentiel de la marque «Démarche T» V7 Référentiel de la marque «Démarche T» 1 Sommaire SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 LES CRITERES DE LA DEMARCHE T... 4 1. La direction stratégique, premier pilier...4 2. L action des services de production,

Plus en détail

Une offre logistique complète pour la gestion de votre plateforme de Pièces de Rechange

Une offre logistique complète pour la gestion de votre plateforme de Pièces de Rechange Une offre logistique complète pour la gestion de votre plateforme de Pièces de Rechange La valeur ajoutée d'un WMS Géode WMS (Warehouse Management System) est un logiciel dédié à la gestion de l entrepôt.

Plus en détail

Avantages économiques

Avantages économiques I. QU EST CE QUE LE SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL? Le SME est un outil de gestion interne qui favorise l intégration précoce d objectifs écologiques précis dans les autres systèmes de gestion et

Plus en détail

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE I - OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDÉE

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE I - OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDÉE Commission paritaire nationale de l'emploi de la Métallurgie Qualification : MQ 92 11 89 0101 (1) FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE TITRE DE LA QUALIFICATION : Technicien de la qualité I - OBJECTIF

Plus en détail

«Relation Constructeur/Fournisseurs : vers une évolution des rôles?»

«Relation Constructeur/Fournisseurs : vers une évolution des rôles?» Dossier du mois Octobre 2005 «Relation Constructeur/Fournisseurs : vers une évolution des rôles?» Thierry Koscielniak Chef de Projet Logistique 1 - Les changements significatifs que l on peut observer

Plus en détail

Les Enjeux de la Lean Production

Les Enjeux de la Lean Production Les Enjeux de la Lean Production Jean Louis Holveck, Président JMA Consultants Paris Jean Louis Holveck Président JMA Consultants Paris JMA, Japan Management Association, la plus ancienne et la plus prestigieuse

Plus en détail

Conforme aux exigences des normes internationnales ISO 9001 :2008

Conforme aux exigences des normes internationnales ISO 9001 :2008 ADRESSE : L1-B241 TECHNOPOLE EL GAZALA 2083 ARIANA TEL : 53310 555/ 92040373 TEL FIX : +216 31 40 32 84 FAX : +216 32 40 32 84 SITE WEB : WWW.OPENTIC-TN.COM E-MAIL : CONTACT@OPENTIC-TN.COM Dossier Technique

Plus en détail

AL SolutionS Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément de l état.

AL SolutionS Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément de l état. Organisme de Formation enregistré sous le numéro d agrément de déclaration d activité Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément

Plus en détail

LICENCE PRO. Management des processus logistiques. Supply chain aéro. Site de Bordeaux Bastide

LICENCE PRO. Management des processus logistiques. Supply chain aéro. Site de Bordeaux Bastide LICENCE PRO Management des processus logistiques Supply chain aéro Site de Bordeaux Bastide 2016-2017 Carte d identité de la formation Diplôme Licence Professionnelle Mention Management des processus logistiques

Plus en détail

SESSION 2015 UE 11 CONTRÔLE DE GESTION

SESSION 2015 UE 11 CONTRÔLE DE GESTION SESSION 2015 UE 11 CONTRÔLE DE GESTION Éléments indicatifs de corrigé Dossier 1 1) Quel est le bénéfice courant de l activité bières Grand Houblon? R = CA CV CF R = [(400 000 * 110) (400 000 *84.5) 1 400

Plus en détail

Label qualité Aide en santé

Label qualité Aide en santé Label qualité Aide en santé La qualité de service rendu aux usagers des dispositifs d aide à distance Octobre 2014 2 Label qualité Aide en santé / octobre 2014 Table des matières PRÉAMBULE... 3 CONTEXTE

Plus en détail

27/10/06 MANUEL QUALITÉ 1/13

27/10/06 MANUEL QUALITÉ 1/13 27/10/06 MANUEL QUALITÉ 1/13 MANUEL QUALITE THOMAS CONSTRUCTEURS Ce manuel présente les dispositions appliquées par THOMAS CONSTRUCTEURS pour satisfaire les exigences implicites et explicites de ses clients,

Plus en détail

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages I. Consignes générales Le dossier répond à des critères d exigences qui ont été définies par le référentiel de

Plus en détail

Processus d accompagnement pour la certification Halal

Processus d accompagnement pour la certification Halal Page 1 Organisme mandaté par bureau certitrace www.halal-institute.org Processus d accompagnement pour la certification Halal 66, avenue des Champs Elysées LO41-75008 Paris Tél. : (33) 979940077 - Fax

Plus en détail

CENTRE INTERNATIONAL DE FORMATION CONTINUE CALENDRIER DES ACTIONS DE FORMATION CAMPAGNE 2013

CENTRE INTERNATIONAL DE FORMATION CONTINUE CALENDRIER DES ACTIONS DE FORMATION CAMPAGNE 2013 Tél. : 70 69 61 99-24 253 253 Fax. : 71 690 114 CENTRE INTERNATIONAL DE FORMATION CONTINUE CALENDRIER DES ACTIONS DE FORMATION CAMPAGNE 2013 CYCLES DE FORMATION SEMINAIRES EN INTERENTREPRISES Ne cherchez

Plus en détail

Catalogue de Formation Professionnelle

Catalogue de Formation Professionnelle AproLink Le Management des Entreprises Innovantes Catalogue de Formation Professionnelle Table des Matieres Innovation Réussissez votre Management de l Innovation Concilier «Innovation Organisation Management»

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

Stratégie de maintenance (Coefficient 2)

Stratégie de maintenance (Coefficient 2) Sous-épreuve E62 Unité U62 : Stratégie de maintenance (Coefficient 2) Épreuve orale : - Préparation écrite : 1H30 - Interrogation orale : 20 minutes - Commission d interrogation : 2 enseignants de maintenance

Plus en détail

MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité)

MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité) MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité) designer, responsable diplômes cy cle long École de design Nantes Atlantique,

Plus en détail

Formation Lean Six Sigma

Formation Lean Six Sigma Athéna Conseil Luxembourg - http://athenaconseillux.com Édition, Numéro 1 Formation Lean Six Sigma Contenu NOTRE AMBITION Contribuer à l efficience et à l efficacité de votre organisation en accompagnant

Plus en détail

Midi Pyrénées- Aveyron RESPONSABLE DE PRODUCTION

Midi Pyrénées- Aveyron RESPONSABLE DE PRODUCTION Midi Pyrénées- Aveyron RESPONSABLE DE PRODUCTION Pour une entreprise de transformation de produits carnés, sous la responsabilité du Directeur Général, assurera : La responsabilité du déploiement de la

Plus en détail

Efficiente : elle évalue le rapport entre les moyens mis en œuvre et les résultats de l action publique.

Efficiente : elle évalue le rapport entre les moyens mis en œuvre et les résultats de l action publique. EVALUER LES POLITIQUES PUBLIQUES Les collectivités locales interviennent dans des champs de plus en plus étendus, depuis les services publics de la vie quotidienne jusqu aux politiques les plus complexes.

Plus en détail

FIE : formation des ingénieurs à entreprendre (préparation à l entrepreunariat)

FIE : formation des ingénieurs à entreprendre (préparation à l entrepreunariat) FIE : formation des ingénieurs à entreprendre (préparation à l entrepreunariat) programme pédagogique (S10) qui s appuie sur le support d un projet innovant permettant d appréhender et d assumer les risques

Plus en détail

CQP Animation d équipe option maintenance. Référentiel de compétences

CQP Animation d équipe option maintenance. Référentiel de compétences CQP Animation d équipe option maintenance Référentiel de compétences Le CQP Animation équipe présente deux options : Production Maintenance Ce document présente le CQP Animation d équipe option maintenance

Plus en détail

Pourquoi une fonction contrôle de gestion?

Pourquoi une fonction contrôle de gestion? Introduction Pourquoi une fonction contrôle de gestion? On constate une mutation profonde au cours des 30 dernières années dans l environnement et la pratique des entreprises, autour de deux points centraux

Plus en détail

Nos formations COMMERCIALES

Nos formations COMMERCIALES Immeuble Le Saint Pregts 14 rue Auguste Morel - 89100 SENS Tél.: 03.86.83.81.50 Fax: 03.86.83.81.53 en partenariat avec Nos formations COMMERCIALES Les fondamentaux du management LE PLAN D ACTION COMMERCIAL

Plus en détail

Fiches emplois communautaires. Réseau Cicas Version Collaborateurs 07/10/2015

Fiches emplois communautaires. Réseau Cicas Version Collaborateurs 07/10/2015 Fiches emplois communautaires Réseau Cicas Version Collaborateurs 07/10/2015 l[ NOTICE MÉTHODOLOGIQUE Utilisation des fiches emplois communautaires LES OBJECTIFS DES FICHES EMPLOIS COMMUNAUTAIRES Les fiches

Plus en détail

Piloter les objectifs et l activité

Piloter les objectifs et l activité PARCOURS CL.01 Piloter les objectifs et l activité Fixer des objectifs, mobiliser une équipe, réaliser un suivi d activité, c est le moins qu on puisse attendre d un manager. Pour autant, le pilotage ne

Plus en détail

Avant-propos. L IS0 9001 facile. Volume 1 : Planifier et mettre en œuvre la démarche

Avant-propos. L IS0 9001 facile. Volume 1 : Planifier et mettre en œuvre la démarche Avant-propos Avant-propos Votre objectif Vous souhaitez améliorer la qualité des produits ou des prestations de service de votre entreprise. Il existe un référentiel international, la norme ISO 9001:2008,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CHAMP D APPLICATION Ce cahier des charges s adresse à l ensemble des structures qui interviennent dans la phase d accompagnement à la VAE et qui

Plus en détail

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU DISPOSITIF DE CONTRÔLE INTERNE ET DE GESTION DES RISQUES COMME CADRE DE L INTEGRITE Expérience de l ONEE-Branche Eau DAO 1 Mostafa ETTOURKI Direction Audit et Organisation

Plus en détail

Laetitia Messner. Programme hôpital numérique une feuille de route à cinq ans pour les SIH. RIR ASIP 19 juin 2012

Laetitia Messner. Programme hôpital numérique une feuille de route à cinq ans pour les SIH. RIR ASIP 19 juin 2012 Programme hôpital numérique une feuille de route à cinq ans pour les SIH RIR ASIP 19 juin Laetitia Messner DGOS / MSIOS Présentation du programme Hôpital numérique La Direction Générale de l Offre de Soins

Plus en détail

Aujourd hui, maîtriser la disponibilité des biens, des matériels et des équipements industriels, permettrait à l industrie d agir sur la régularité

Aujourd hui, maîtriser la disponibilité des biens, des matériels et des équipements industriels, permettrait à l industrie d agir sur la régularité 2 2 Avant-propos La maintenance est l une des contraintes que rencontre tout exploitant d une installation industrielle. Construire une usine ne sert à rien en l absence de production significative, ou

Plus en détail

Piloter sa démarche qualité efficacement Claude Ferreboeuf

Piloter sa démarche qualité efficacement Claude Ferreboeuf Piloter sa démarche qualité efficacement Claude Ferreboeuf p. 1 Sommaire 1 Le système de management - C est quoi avec les 5 parties intéressées? - Le pilotage par le fonctionnement des processus (Statique)

Plus en détail

Programme type à personnaliser

Programme type à personnaliser Programme type à personnaliser Module 1... 2 Présentation Phase 1 Phase 2 Module 2.... 5 Présentation Module 2.1 Module 2.2 Module 2.3 Module 2.4 Module 2.5 Module 2.6 Module 2.7 Module 2.8 Module 2.9

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE

INTRODUCTION GENERALE INTRODUCTION GENERALE Contrôle de Gestion I. Le Contrôle de Gestion 1. Définition Le contrôle de gestion est une forme de contrôle organisationnel. C est une forme de contrôle adaptée aux structures d

Plus en détail

Optimisation du Processus de Mobilité

Optimisation du Processus de Mobilité Direction Générale de l'enseigne La Poste Direction des Ressources Humaines Destinataires Directions du Siège DEX DAST DTELP Contact S. BAUVOIS / S. MOREAU Tél : Fax : E-mail : Correspondant local : Date

Plus en détail

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION La formation porte sur quatre (04) Unités d enseignement répartis en modules. Chaque module est affecté d un coefficient

Plus en détail

Culture d entreprise

Culture d entreprise SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE Culture d entreprise BP 5158 101 Antananarivo - MADAGASCAR (261) 32 11 225 25 culturedentreprise@univers.mg www.univers.mg www.univers.mg SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA

Plus en détail

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session Objectifs pédagogiques GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum par Analyser les procédures de préparation et de montage des projets.

Plus en détail

Projet industriel Harmonisation et refonte du système Qualité d ALTIA au niveau d une division.

Projet industriel Harmonisation et refonte du système Qualité d ALTIA au niveau d une division. Projet industriel Harmonisation et refonte du système Qualité d ALTIA au niveau d une division. COUSIN Noémie JANNOT Gurvan FOUGHALI Omar Enseignant encadrant : KOBI Abdessamad Maître de projet : PALOU

Plus en détail

Handicap International - Séminaire des Missions Sociales - juin 2013 - ACTES

Handicap International - Séminaire des Missions Sociales - juin 2013 - ACTES Les retours du terrain peuvent se faire par l'intermédiaire du desk au «manager de l alliance», par l'intermédiaire du RASTA, ou encore la collecte de données de bénéficiaires (noms des principaux partenaires

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015009- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif IAE : Appui à la mise en place d une stratégie de communication

Plus en détail

Les 4 Temps du management 2011 au titre de l'année 2010 (Groupe A)

Les 4 Temps du management 2011 au titre de l'année 2010 (Groupe A) DIRECTION DES SERVICES FINANCIERS DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Département Développement des compétences et parcours de carrière Contact Nathalie GIGOT Tél : 01 41 90 34 66 Fax : 01 41 90 34 09 E-mail

Plus en détail

GESTIONNAIRE DE STOCKS. Organigramme

GESTIONNAIRE DE STOCKS. Organigramme Organigramme Les valeurs qui font notre Entreprise Construire au quotidien une relation de confiance avec notre clientèle et la placer au cœur de nos préoccupations, c est répondre tous ensemble à un objectif

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES ET SOCIAUX (MASTER 1 MPESS) ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES ET SOCIAUX (MASTER 1 MPESS) ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES ET SOCIAUX (MASTER 1 MPESS) ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 Libellé de l UE UE 1 : public et prospective Libellé de l EC CM Résumés Intervenants Modalités

Plus en détail

HARDIS TESTING Le pilotage des projets par les tests. RNB / GRILOG - 18 octobre 2012. Rémy Dujardin

HARDIS TESTING Le pilotage des projets par les tests. RNB / GRILOG - 18 octobre 2012. Rémy Dujardin HARDIS TESTING Le pilotage des projets par les tests RNB / GRILOG - 18 octobre 2012 Rémy Dujardin Agenda 1 2 3 Pourquoi tester? Hardis Testing - Présentation flash Retour d expérience : le pilotage des

Plus en détail

Appel à candidature des «Experts Spécialistes»

Appel à candidature des «Experts Spécialistes» Appel à candidature des «Experts Spécialistes» CONTEXTE NATIONAL // Le projet Industrie du futur, nouvelle matrice de la France industrielle Le projet, lancé par le président de la République le 14 avril

Plus en détail

L IHS, UN RISQUE OU UNE SECURITE POUR L EMPLOYEUR?

L IHS, UN RISQUE OU UNE SECURITE POUR L EMPLOYEUR? 1 FORMATION DES INSPECTEURS HYGIENE SECURITE OCTOBRE 2008 L IHS, UN RISQUE OU UNE SECURITE POUR L EMPLOYEUR? Dominique VACHER 2 Enjeux du domaine Santé Sécurité Social et Environnemental : pas de Développement

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

A9 HALTE AUX PRÉJUGÉS SUR LES DÉMARCHES QUALITÉ!

A9 HALTE AUX PRÉJUGÉS SUR LES DÉMARCHES QUALITÉ! A9 HALTE AUX PRÉJUGÉS SUR LES DÉMARCHES QUALITÉ! Organisateur CONSEIL GÉNÉRAL DE SEINE-SAINT-DENIS Animateur Sylvie MAURIN, Auditrice interne au Conseil général de Seine-Saint-Denis Introduction Sylvie

Plus en détail