29 août Chers membres,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "29 août 2013. Chers membres,"

Transcription

1 29 aût 2013 Chers membres, Nus ne puvns pas laisser cette péride de vacances sans une nuvelle éditin de la CRMnews. L actualité a été riche ces derniers mis et nus avns de nmbreux cnseils et avis à vus cmmuniquer. L accent est mis cette fis sur le psitin paper «Plus-value des révisins», qui vient d être validé par la TF Access. Pur terminer, nus inversns les rôles en sllicitant vtre input et vs réactins, par le biais d une enquête qui nus permettra de répndre encre mieux à vs besins! Nus smmes impatients de recevir vs réactins. Au plaisir de vus retruver en septembre pur une nuvelle «année académique». L équipe CRM de pharma.be pharma.be vzw asbl Terhulpsesteenweg 166 Chaussée de La Hulpe Brussel 1170 Bruxelles fax BTW - TVA BE Ondernemingsnummer - Numér d entreprise Bank - Banque J. Van Breda & C IBAN BE BIC JVBABE22 Bank Banque KBC IBAN BE BIC KREDBEBB

2 Table des matières Fcus : Plus-value des révisins : pint de vue de pharma.be Inf : Nuvelles directives pur l envi de la demande de rembursement u de la répnse à l INAMI État d avancement Nuvelle catégrie de rembursement Fa/Fb Adaptatins de l AR du Les bns accrds fnt les bns amis Barmètre semestriel Enquête Psitin paper : la plus-value des révisins pur la classe I et les médicaments rphelins

3 La plus-value des révisins : le pint de vue de pharma.be En raisn de leur inscriptin sur la liste psitive des médicaments rembursables, les médicaments de classe I et les médicaments rphelins fnt tujurs l bjet d une révisin : 18 à 36 mis après leur inscriptin, l entreprise dit dépser un rapprt, cnfrme à l article 63 de l AR du , et cmplété u nn avec les dnnées que la CRM a explicitement demandées lrs de l inscriptin. Depuis que l article 81 s applique, le nmbre de révisins a cnsidérablement diminué. La questin se pse dès lrs de savir si ces révisins nt encre un sens. pharma.be est cnvaincue que tant l art. 81 que la prcédure de révisin classique nt une raisn d être et qu ils peuvent être judicieusement appliqués. Bilan des 2 dernières années civiles : Nmbre de demandes classe I Rembursement par la CRM avec révisin Demande de cntrat (encre 1 en prcédure) 11 Nmbre de demandes OD Rembursement par la CRM avec révisin Demande de cntrat Le tableau ci-dessus mntre clairement qu il existe davantage de cntrats que de révisins. Initialement la prcédure de cntrat devait cnstituer une exceptin, mais aujurd hui il s agit davantage de la nrme.

4 Peu de demandes de rembursement pur des médicaments de classe I et des médicaments rphelins échappent encre à un cntrat. La cnséquence en est que l inscriptin sur la liste psitive des médicaments rembursables est systématiquement reprtée de 120 jurs, ce qui allnge la prcédure de rembursement. Nus estimns qu il n est pas nécessaire de remburser avec un cntrat tus les médicaments pur lesquels une incertitude existe ; une révisin reste une prcédure valable. L arrêté ryal cmprte les dispsitins accrdant à la CRM la cmpétence d intervenir lrs d une révisin, si nécessaire. Une analyse des révisins effectuées ces 10 dernières années le cnfirme. Vus puvez le cnstater dans le psitin paper «Plus-value des révisins», en annexe. Le pint de vue est également dispnible dans les deux langues natinales sur l extranet. Vus y truvez également tus les psitin papers qui nt été validés ces 2 dernières années et qui snt tujurs d applicatin. Nus vus recmmandns de les parcurir régulièrement : les textes cmprtent les pints de vue de l assciatin que nus puvns tus défendre à l ccasin de ns cntacts, tant internes qu externes.

5 Nuvelles directives pur l envi de la demande de rembursement u de la répnse à l INAMI Les directives relatives à l intrductin de la demande de rembursement à l INAMI nt été mdifiées. Les nuvelles directives nt pur bjectif d envyer un maximum de dcuments par vie électrnique, afin d ptimiser la prcédure. La différence avec l ancienne versin est que les clés USB ne peuvent plus être acceptées par le secrétariat de la CRM et que le gestinnaire de dssier recevra également la répnse par vie électrnique. Ces nuvelles directives snt d applicatin depuis le 1 er indiqués en ruge). juin 2013 (les changements snt Cncernant la demande 1 versin imprimée du dssier riginal cmplet de la demande (avec les références) + 1 CD- ROM avec le cntenu cmplet de la demande en WORD (demande + références) (par versin riginale, nus entendns que le respnsable de la firme qui intrduit la demande signe les dcuments relatifs à la demande). 1 cpie imprimée du dssier de demande cmplet (avec les références) + 2 CD-ROM avec le cntenu cmplet de la demande en WORD (demande + références) 2 cpies imprimées sans les références + 2 CD-ROM avec le cntenu cmplet de la demande en WORD (demande + références) Cncernant la répnse Une seule répnse riginale suffit. Un dcument WORD avec la répnse et les annexes éventuelles dit également être envyé par au secrétariat de la CRM, à l adresse et au gestinnaire de dssier. Si la répnse cmprte des annexes vlumineuses, 4 cpies imprimées de la répnse et des annexes divent être prévues, ainsi que 5 CD-ROM.

6 État d avancement 1. Demande de la ministre Onkelinx cncernant le cnditinnement Dans une nte adressée à la CRM, la ministre demandait «d examiner quels seraient les médicaments (u cnditinnements de certains médicaments) pur lesquels il serait intéressant d adapter le cnditinnement u le rembursement à la dse utile». Afin d exécuter sans délai cette missin, il a récemment été adjint un nuveau paragraphe à l article 38 de l AR du : Nnbstant les bjectins de la CRM liées à des cnséquences graves en matière de santé publique, la ministre a rdnné cette missin pur 4 médicaments. Étant dnné que la CRM n a pas pu frmuler d avis cncernant la mesure prpsée, la prcédure s est arrêtée prématurément au niveau de la CRM. Ce précédent a certes permis de rendre la CRM attentive à tus les cnditinnements qui ne snt pas adaptés à la dse thérapeutique. Il a même été signalé que ce sujet serait abrdé au niveau de l EMA pur le cnsidérer cmme l un des critères d évaluatin. Cela signifie cncrètement que la CRM devient très critique pur ce qui cncerne l adéquatin du cnditinnement avec la dse thérapeutique. Nus vus invitns dnc à y accrder une attentin maximale et à cmmuniquer ceci à vtre siège principal, afin que les cnditinnements adaptés sient dispnibles lrs de la demande de rembursement. 2. Mesures budgétaires Il ne vus a certainement pas échappé qu en avril des mesures d écnmies supplémentaires à hauteur de 168 millins d eurs nt été prises dans les sins de santé (effet 2013), dnt 12,5 % u 20,8 millins d eurs cncernent le budget des médicaments. 3 prcédures prises en fnctin de ces mesures nt dès lrs été lancées par la CRM : 1. Révisin de grupe des EPO 2. Révisin de grupe des médicaments intravitréens anti-névascularisatin dans le traitement des DMLA.

7 3. Art. 38 Crestr Pur des raisns de cnfidentialité, nus ne puvns vus livrer que des infrmatins minimales. La révisin de grupe des EPO s est prvisirement achevée, mais elle a repris fin juillet. Et le lecteur attentif a peut-être vu dans le Mniteur la publicatin de la baisse de prix du Crestr, ainsi que celle de la révisin de grupe des médicaments intravitréens anti-névascularisatin, lesquels snt maintenant rembursés en catégrie Fb. Nuvelle catégrie de rembursement Fa/Fb La catégrie Fa/Fb est une nuvelle catégrie de rembursement, ù l interventin de l assurance maladie cnsiste en un mntant fixe (frfait, de là la qualificatin «F») par indicatin, traitement u examen pur un médicament u un ensemble de médicaments qui snt délivrés pur cette indicatin, ce traitement u cet examen. Le rembursement ne représente plus un purcentage du prix, mais bien un purcentage de ce mntant fixe (100 % pur Fa, 75/85 % pur Fb). Les dispsitins légales pur la catégrie Fa/Fb snt intrduites par la li du 17 février 2012 prtant des dispsitins diverses en matière de santé, cmplétée par la li prgramme du 22 juin Début mars 2012, l AR du 7 mai 1991 relatif aux tickets mdérateurs a été adapté, ainsi que l AR du 21 décembre 2001 relatif aux prcédures de la CRM. C est dans ce dernier arrêté que la catégrie Fa/Fb est utilisée. En principe, lrs d une inscriptin, la base de rembursement est tujurs égale au prix public. Il existe cependant tris exceptins : 1. Le rembursement de référence d un riginal pur lequel un cluster est uvert : la différence étant à la charge du patient, cmpte tenu de la marge de sécurité. 2. L applicatin de la prcédure KIWI : la différence est également à la charge du patient. 3. Via l applicatin de la décnnexin : ce principe se truve bien dans la li, mais il n existe pas d arrêtés d exécutin. Il ne peut par cnséquent pas être appliqué. Il s agit bien de la même idée, mais réglée autrement, que l n retruve dans les cntrats (art. 81) ù la différence entre le prix facial et le prix effectif est rembursée par l'entreprise à l'inami. Le prix public est le prix facial et le cût effectif est inférieur ; dans le cadre des cntrats, c est le prix facial qui est publié au Mniteur Belge, et nn le cût effectif. La catégrie Fa/Fb représente la 4 e exceptin ù le prix public diffère de la base de rembursement. Le prix public peut être sit inférieur sit supérieur à la base de rembursement. La différence est à la charge de la distributin. L entreprise peut tujurs décider d abaisser vlntairement le prix jusqu à la base de rembursement. Si le prix ne baisse pas, le pharmacien essaiera de cntenir la différence via des réductins, u de mdifier la

8 prescriptin afin de délivrer un médicament pur lequel cette différence n existe pas. Il dit dans ce cas exister une alternative. La réglementatin actuelle cmprte 3 prblèmes : Il n existe aucun fndement légal pur l applicatin de la catégrie Fa/Fb aux médicaments délivrés dans les hôpitaux : la catégrie Fa/Fb se rapprte nn seulement au ticket mdérateur du patient, mais aussi à la manière dnt l assurance maladie intervient, étant dnné que le prix est indépendant de la base de rembursement. La li INAMI n abrde que l'interventin de l'assurance maladie pur les médicaments délivrés en fficine publique. Il existe dnc une base insuffisante pur l applicatin de la catégrie Fa/Fb à l hôpital. Cette absence de base légale à l hôpital est l un des arguments de ntre recurs au Cnseil d État face à la décisin EPO. La base légale est cependant suffisante pur appliquer la catégrie Fa/Fb aux médicaments délivrés en fficine publique. La li précise tutefis que la classe à laquelle le système s applique dit être fixée par arrêté ryal. Que ceci n ait pas été appliqué jusqu ici s explique peut-être par le fait que le pharmacien d fficine peut plus difficilement négcier des réductins avec l industrie. Il n existe aucune restrictin cncernant le type de médicament pur lequel le système peut s appliquer. La seule limitatin prévue par la li est que les classes divent être précisées par un Arrêté Ryal. Cela empêche la CRM de désigner de sa prpre initiative des classes de médicaments pur lesquelles s appliquerait la catégrie Fa/Fb. Aucun critère bjectif ne permet de déterminer la base de rembursement : le mntant peut dès lrs être fixé arbitrairement. Le plus évident est une cmparaisn tarifaire entre médicaments cmprtant la même mlécule et en y sélectinnant le mins cher. Le système se rapprche de très près du rembursement de référence et exclut les médicaments innvants. Vu l absence de règles, la fixatin de la base de rembursement est arbitraire et laisse une ttale liberté aux puvirs publics : la décisin liée aux EPO, impliquant tant des médicaments sus brevet que hrs brevet, a dnné lieu à une situatin discriminatire, ù la base de rembursement pur les bisimilaires était supérieure à la base de rembursement des EPO sus brevet. Les autrités vulaient encurager de cette manière la prescriptin de bisimilaires, mais cela a eu un impact négatif dramatique sur les médicaments sus brevet. Le plus grand danger de cette nuvelle catégrie de rembursement est qu elle sit appliquée aux mauvais médicaments. La plupart des nuveaux médicaments snt délivrés à l hôpital. Il est peu prbable que d imprtantes risturnes sient ffertes pur ces médicaments. Si la catégrie Fa/Fb s applique malgré tut à ces nuveaux médicaments dans l intentin de les risturnes au prfit de l assurance maladie, et si l entreprise n accrde aucune réductin, cela cnstituera une perte financière pur l hôpital. L incidence sera négative sur l usage de nuveaux médicaments à l hôpital. Le système dit idéalement s appliquer à des médicaments faisant l bjet de cncurrence et de réductins, ntamment les médicaments hrs brevet. Il faut abslument éviter que la catégrie Fa/Fb ne s applique aux médicaments sus brevet.

9 Cnclusin : Faute d une base légale suffisante et de critères suffisamment clairs pur l applicatin de la nuvelle catégrie, ce système représente une menace majeure pur l accès aux médicaments innvants. Nus invitns tutes les entreprises à ne pas prpser cette catégrie de rembursement dans les demandes de rembursement tant que les critères d applicatin ne snt pas plus clairs. Adaptatins de l AR du Des discussins snt actuellement menées avec l INAMI cncernant les adaptatins de l AR dans lequel snt reprises tutes les prcédures CRM, à savir l arrêté du Les prjets de texte de cet arrêté snt encre en curs de rédactin et snt discutés avec les stakehlders cncernés. Cmme les autres parties, pharma.be a bénéficié d un drit de regard dans l avant-prjet, de manière à puvir réagir aux principes qu il cntient. Les mdificatins prpsées nt été étudiées avec le TF Access du Bard et discutées avec l INAMI. Les textes réglementaires snt en train d être finalisés. Dès qu ils sernt dispnibles, nus vus transmettrns les infrmatins nécessaires. Nus n avns pas de date précise, mais nus devrins recevir les prpsitins finales à partir de septembre Les bns accrds fnt les bns amis L équipe CRM de pharma.be suhaitant lever tut malentendu cncernant le service auquel les membres de pharma.be peuvent faire appel, nus vus en présentns ci-dessus un aperçu succinct : A. L équipe CRM est demandeuse d être impliquée à un stade aussi précce que pssible dans un dssier de demande Qu est-ce que cela signifie cncrètement? Nus puvns participer à la stratégie élabrée pur la prcédure de demande et nus puvns sulever des pints de discussin ptentiels, lesquels peuvent avir un impact majeur sur le résultat. Cmment prcéder? Cntacter à ce sujet une persnne de l équipe CRM de pharma.be. Elle cntactera les autres cllègues et prpsera une date en fnctin des pssibilités. Si le dssier n est pas encre prêt, mais qu un avis est demandé, nus suhaitns quand même recevir un minimum d infrmatins au préalable. A cet effet, une fiche de synthèse vus est transmise, que vus devez nus renvyer après l avir cmplétée, en vue de préparer la réunin, de préférence quelques jurs avant la date fixée afin de puvir nus préparer.

10 B. Une fis que le dssier a été intrduit à l INAMI par l entreprise, un suivi est garanti par l équipe CRM de pharma.be Qu est-ce que cela signifie cncrètement? L équipe CRM examine et discute avec l entreprise de tus les rapprts pré-crm. Cela peut se faire par , par téléphne u en face-à-face. Le partage avec l équipe CRM de la répnse envyée est ici extrêmement imprtant ; n ubliez dnc pas de nus adresser systématiquement la répnse envyée à la CRM. Nus la cnservns dans le dssier, ce qui nus permet de vérifier si la CRM a tenu cmpte de la répnse de l entreprise. Une persnne de l équipe CRM de pharma.be se truve en permanence en cntact direct avec l entreprise et transmet un feed-back après une réunin de la CRM. Cela permet un suivi crrect et évite les malentendus. Cmment prcéder? Dès qu une entreprise a reçu sn rapprt pré-crm, nus attendns de sa part une réactin practive par , téléphne u cntact direct. Même en l absence de remarques, nus attendns un bref message à l équipe CRM de pharma.be indiquant que vus n avez reçu aucune remarque cmplémentaire. Si l équipe a des questins, nus cntactns tujurs l entreprise avant la prchaine réunin de la CRM, pur harmniser ensemble certains éléments en cas de dute. C. Aide à la rédactin de la répnse de l entreprise à un rapprt CRM Qu est-ce que cela signifie cncrètement? L équipe CRM de pharma.be peut, à la demande d une entreprise, émettre un avis cncernant la rédactin de la répnse qu elle suhaite envyer. Si vus ne suhaitez pas recevir d avis et que vus envyez vtre répnse, mais que vus suhaitez quand même l expliquer par la suite, nus serns à vtre écute lrsque nus serns en pssessin du rapprt de la CRM. Nus discuterns tant de vs arguments de vtre répnse que du rapprt de la CRM et préparerns ensemble une défense. L expérience nus a mntré qu il s agit de la méthde la plus efficace. Cmment prcéder? Envyer à temps la versin draft par à Françise et Gita. En fnctin de leurs dispnibilités, elles cntacternt l entreprise et transmettrnt un feed-back. Une fis le dcument finalisé, n ubliez pas d envyer la versin définitive à Françise et Gita (c est essentiel pur une défense de qualité). Spécifiquement pur les cntrats (art. 81) : d abrd cnsulter les FAQ de ntre extranet (Dssiers extranet>rembursement), puis envyer par à Françise le prjet de currier pur la demande de cntrat. Vu le délai restreint, un feed-back par rapprt au prjet de lettre vus sera dnné dans les 24 heures.

11 Barmètre semestriel Demandes en 2013 Nmbre (1/1/2013 au 1/6/2013)

12 Classe 1 7 Orphan Drugs 3 Classe 2 21 Hausse de prix 2 Art. 38 initié par l'entreprise 7 Art. 38 initié par la CRM Nmbre de grupes 2 2 Même péride l année dernière : Demandes en 2012 Nmbre (1/1/2012 au 1/6/2012) Classe 1 9 Orphan Drugs 1 Classe 2 26 Hausse de prix 2 Art. 38 initié par l'entreprise 12 Art. 38 initié par la CRM Nmbre de grupes 2 6 Enquête CRMnews Les 3 premières éditins de la CRMnews nt été buclées avec succès ; il va dnc quasiment de si que nus prenins le temps d examiner de manière critique les précédentes éditins. Le cntenu diffère peut-être de vs besins réels, et les prchaines éditins devrnt prendre frme en fnctin de vs répnses. Parce que nus suhaiterins savir ce que vus pensez de la CRMnews

13 Parce que nus vulns être uverts à tute améliratin Parce que ce bulletin d infrmatin peut lui aussi déterminer vtre travail qutidien et vs décisins Parce que vtre vix et vtre avis cmptent nus avns mis sur pied une enquête. Vs répnses snt précieuses pur faire de la CRMnews un bulletin d infrmatin qui sit intéressant pur chaque acteur du Market Access. Puvns-nus dès lrs vus demander de bien vulir prendre 5 minutes pur répndre aux questins ci-dessus, de srte que nus puissins prendre en cmpte vs suhaits à l avenir? Les frmulaires cmplétés peuvent être renvyés à Gita (

14 Questin 1 : J ai lu jusqu à présent tutes les éditins (3) de CRMnews. Oui Nn Purqui pas? Pas le temps Je ne sais pas ù le truver??? Est-ce pssible??? Pas intéressé Autre :... Questin 2 : La CRMnews est divisée en 3 rubriques : Fcus/Inf/Barmètre semestriel Indiquez sur une échelle de 1 à 8 ce que vus pensez du cntenu des rubriques (1 = très mauvais, 8 = excellent) Fcus Inf Barmètre semestriel Questin 3 : J utilise le cntenu de la CRMnews dans les activités qutidiennes (Presque) tujurs Très régulièrement (minimum 2x/mis) De temps en temps (1x/mis) Presque jamais Jamais Questin 4 : J ai partagé le cntenu de la CRMnews avec d autres cllègues de mn entreprise Oui, à plusieurs reprises Parfis, en fnctin du sujet Nn Purqui pas?... Questin 4 bis : J ai partagé des infrmatins avec mes cllègues cncernant les sujets CRMnews suivants :

15 Questin 5 : J ai partagé le cntenu de la CRMnews avec des persnnes en dehrs de mn entreprise Oui, à plusieurs reprises Parfis, en fnctin du sujet Nn Purqui pas?... Questin 5 bis : J ai partagé des infrmatins avec des persnnes en dehrs de mn entreprise cncernant les sujets CRMnews ci-dessus : Questin 6 : Cncernant le cntenu des sujets (plusieurs répnses pssibles) : Généralement, je n ai pas d autre questin De temps à autre je rencntre des sujets qui mériteraient une explicatin apprfndie Cmme : Les infrmatins restent généralement vagues Autres remarques u suggestins Cmme : Questin 7 : Dans ses prchaines éditins, la CRMnews devrait se pencher u apprter des infrmatins sur les sujets suivants : Indiquez vs suggestins Veuillez renvyer le frmulaire cmplété à Gita Merci de vtre cllabratin!

16 Nte Date : Bruxelles, le 1 er juillet 2013 Ntre référence : la plus-value des révisins pur la classe I et OD Objet : ntre prpsitin en vue d une révisin de qualité 1. Cntexte L inscriptin des médicaments de classe I et des médicaments rphelins va tujurs de pair avec une révisin individuelle cnfrmément au chapitre III de l'ar du 21 décembre 2001 «Révisin de l inscriptin des spécialités». Après un délai de maximum 36 mis, la Cmmissin se penche sur les critères de l article 4 (valeur thérapeutique, prix, impact budgétaire, imprtance pur la pratique médicale, rapprt cût-valeur thérapeutique) qui nt cnduit à l inscriptin sur la liste psitive des médicaments rembursables et étudie dans quelle mesure la décisin du ministre est encre valable. L art. 63 de l AR précise les dnnées que dit cmprter un dssier de révisin. Sur prpsitin de la Cmmissin, le ministre peut également ajuter à l inscriptin des aspects spécifiques que le demandeur dit sumettre lrs de la révisin. En cas d incertitudes cliniques majeures (cf. EPAR & EMA cmmitments), cela peut signifier dans certains cas des évidences cliniques cmplémentaires (y cmpris des dnnées «real life»). Pur les révisins, la perceptin générale est : - que l inscriptin d un médicament peut difficilement évluer ; - que les études réalisées pur les révisins n nt qu une valeur restreinte et ne permettent pas de tirer une cnclusin ; - qu aucune baisse tarifaire ne peut être impsée ; - que les entreprises ne respectent pas leurs engagements : les dnnées demandées ne snt pas délivrées u ne le snt que partiellement. Nus avns analysé les révisins effectuées par la CRM au curs des 10 dernières années.

17 2. Analyse de 10 années de CRM Entre 2002 et 2011, 180 demandes de classe I nt été intrduites ; la Cmmissin a accrdé la classe I à 88 spécialités (48,8 %). 18 médicaments nt été rembursés u nt sllicité la cnclusin d un cntrat. La CRM a dû effectuer 70 révisins individuelles pur des demandes de classe I. Un rembursement a été demandé pur 62 médicaments rphelins. 11 demandes nt été refusées. La CRM a par cnséquent mené 51 révisins pur des médicaments rphelins. Tableau 1 : Aperçu du nmbre de révisins entre 2002 et 2011 Nmbre de révisins Révisins effectuées déjà Révisins encre à Pas de dssier de révisin intrduit effectuer Classe =81,15 % 9=13,04 % 5=7,24 % OD 48 36=71,15 % 9=17,30 % 3=5,76 % Tableau 2 : Aperçu des mdificatins apprtées aux révisins entre 2002 et 2011 Révisins effectuées Budget dépassé Budget dépassé nn Baisse prix de Pas de baisse de prix (*) Mdificatin critères Classe =21,73 % 41=73,24 % 7=46,66 % 8=53,33 % 3=20 % OD 36 8=22,22 % 28=77,77 % 5=62,5 % 3=37,5 % 2=5,55 % (*) Pur les 8 révisins, aucune baisse de prix n a été demandée ; 2 nt subi une mdificatin des critères Tableau 3 : Aperçu des dnnées cliniques demandées vs livrées pur les révisins entre 2002 et 2011 Révisins planifiées Demande d étude Déclaratin de l étude Pas de déclaratin de l étude Classe =53,62 % 29=78,38 % 8=21,62 % OD 48 24=50 % 19=80 % 5=20 %

18 Les tableaux mntrent que : - tant pur les demandes de médicaments rphelins que pur les demandes de classe I, les révisins snt exécutées et la plupart des entreprises intrduisent leur dssier de révisin ; - dans 75 % des révisins, aucun dépassement budgétaire n est bservé ; - 50 % des révisins pur lesquelles un dépassement budgétaire est bservé snt suivies d une baisse de prix ; - une étude n est demandée que dans la mitié des critères de révisin ; - cncernant les études demandées, celles-ci snt transmises dans 80 % des dssiers de révisin. Cntrairement à la perceptin générale, les entreprises répndent aux exigences de la révisin et une baisse de prix est bel et bien pssible. Il n est pas nécessaire d impser des sanctins pur amélirer le respect des révisins. La prcédure de révisin peut cependant être ajustée. 3. Une prcédure de révisin plus efficace : ntre visin Base de rembursement Lrs d une prcédure de révisin, la CRM révise les mdalités de rembursement en fnctin des dnnées cmplémentaires mises à dispsitin durant la péride de rembursement. Ces mdalités snt définies cmme suit dans l arrêté ryal : Art. 4. La décisin relative à l'inscriptin u nn, à la mdificatin u à la suppressin cmprend une décisin cncernant la base de rembursement, les cnditins de rembursement et la catégrie de rembursement et du grupe de rembursement (et le cas échéant le délai et les éléments à évaluer pur la révisin individuelle), et est prise après évaluatin des critères suivants, tel que défini à l article 6 : La base de rembursement fait également partie de la décisin et peut par cnséquent aussi être révisée. Lrs d une révisin individuelle, la CRM peut précniser une baisse de la base de rembursement quand : - La baisse est fndée ; la raisn peut être tant clinique que budgétaire. - La mtivatin de la baisse est déjà décrite dans l évaluatin scientifique et budgétaire du rapprt jur 60, de srte que l entreprise peut y réagir. Critères de révisin L évaluatin scientifique d un médicament cmprend l évaluatin de la valeur (ajutée) thérapeutique. Les incertitudes divent être spécifiées dans le rapprt jur 60 (cf. le pint de vue de pharma.be relatif aux cntrats et ntre pint de vue sur l évaluatin de la valeur ajutée par la CRM), en faisant ntamment référence à l EPAR et en demandant un avis aux experts externes. La CRM a pur cmpétence et pur missin d indiquer clairement dans le rapprt jur 60 quelles dnnées snt attendues de l entreprise pur la révisin. La Cmmissin devrait davantage tenir cmpte

19 des études que l EMA a demandées et qui snt, dans la plupart des cas, des études pst marketing efficacy u safety. Si la Cmmissin demande une étude cmplémentaire spécifique pur la Belgique, elle dit la mtiver. Dans sa répnse au rapprt jur 60, l entreprise dit frmuler une répnse à la demande de la Cmmissin en décrivant de manière aussi cmplète que pssible le prjet de recherche. En accrd avec les académiques et/u les experts externes, la Cmmissin dit valider le prjet. L entreprise sait ainsi avec certitude : - qu elle investit dans le prjet adéquat ; - que la CRM réévaluera le prjet en fnctin du prjet validé et n appliquera aucun autre critère lrs de la révisin. La CRM btient la garantie de recevir des dnnées pertinentes. Impact budgétaire Afin de déterminer si un budget a été dépassé, celui-ci dit être clairement décrit lrs de l inscriptin. Le budget est exprimé en et indique le chiffre d affaires d un médicament, exprimé d après le cût INAMI. L impact budgétaire n est dnc pas exprimé en termes de nmbre de patients, de cnditinnements vendus, de parts de marché u de chiffre d affaires de la classe à laquelle le médicament appartient. La révisin cmprte en utre une cmparaisn du cût INAMI prpsé et du cût INAMI enregistré dans Pharmanet. Si l impact budgétaire fait état d écnmies, lrs de la révisin, l'entreprise dit apprter la preuve que ces écnmies nt bien été réalisées ; l entreprise dit dnc cnfirmer les prévisins de sn mdèle budgétaire. 4. Cnclusins - Des critères de révisin spécifiques, cnfrmes au plan de gestin des risques de l EPAR, un prjet de recherche validé réalisé durant la péride de rembursement cnditinnel et un impact budgétaire réaliste lrs de l'inscriptin peuvent favriser la qualité de la prcédure de révisin et ffrir autant de garanties que les cntrats. - La CRM devrait systématiquement se demander si les incertitudes éventuelles ne peuvent pas être levées par le biais d une révisin. Si la CRM estime que la prcédure de révisin classique ne dit pas être privilégiée, elle dit mtiver purqui un cntrat est préférable. Aucune règle u sanctin ne dit être impsée pur éviter un retard u impser une baisse de prix ; la pratique démntre que la base de rembursement peut être réduite lrs de la révisin. La réglementatin le permet également ; l article 68 de l AR du 21 décembre 2001 prévit :

20 «Après prise de cnnaissance de la prpsitin de la Cmmissin, le Ministre prend une décisin mtivée relative sit au maintien intégral de la liste, sit à une mdificatin de la base de rembursement, des cnditins de rembursement, de la catégrie et/u du grupe de rembursement, sit à une suppressin de la liste». Les entreprises s engagent à sumettre dans un délai réaliste à la Cmmissin les résultats des études demandés. L art. 64 de l AR du 21 décembre 2001 cmprte des mesures dans le cas ù l entreprise ne respecte pas ses bligatins : «Si aucune suite n'est dnnée à cette demande dans ce délai (de 30 jurs), la Cmmissin peut prpser au Ministre de supprimer la spécialité pharmaceutique u les cnditinnements cncernés».

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation Stage pur étudiant-e-s en Master «Scilgie» Dcument de présentatin Exemple d image Année académique 2015-2016 Prfesseur respnsable du Master en scilgie : Philip Balsiger LE CONCEPT DE STAGE Dans le cursus

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif

Programme de surveillance : Développement professionnel Document explicatif Prgramme de surveillance : Dévelppement prfessinnel Dcument explicatif DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL Questinnaire d aut-inspectin«(qai) Plan d atteinte des standards (PAS) Plan de prise en charge du patient

Plus en détail

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS Rapprt Final préparé par le Cmité Technique de Revue des Titres et Cnventins Miniers de la République de Guinée cncernant la cnstructin et l'explitatin

Plus en détail

Nouveautés apportées à l assessment-tool

Nouveautés apportées à l assessment-tool Nuveautés apprtées à l assessment-tl La dcumentatin et les utils d aide de Friendly Wrk Space snt régulièrement révisés, actualisés et dévelppés. Ainsi, la directive a une nuvelle fis été mise à jur en

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE POUR COMPLETER LE RAPPORT FINAL EN LIGNE Partenariats éducatifs Grundtvig

GUIDE TECHNIQUE POUR COMPLETER LE RAPPORT FINAL EN LIGNE Partenariats éducatifs Grundtvig GUIDE TECHNIQUE POUR COMPLETER LE RAPPORT FINAL EN LIGNE Partenariats éducatifs Grundtvig Pur rappel, le rapprt final est cnsidéré cmme vtre demande de paiement pur le versement du slde de la subventin.

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265 NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265 COMMUNICATION DES FAIBLESSES DU CONTRÔLE INTERNE AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE ET A LA DIRECTION Intrductin (Applicable aux audits d états financiers

Plus en détail

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016 ENTRE LES SOUSSIGNÉS : L ORGANISME DE FORMATION Assciatin Human Music 80 rue prt byer 44 300 Nantes Représentée par Julien Bertex, respnsable des frmatins N de déclaratin d activité : 52 44 0749744 N de

Plus en détail

MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX. Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF

MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX. Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF 1 1. Principe a. Qu entend-n par directives cmmunales? b. Intérêt de la

Plus en détail

Conditions auxquelles un médecin doit répondre pour acquérir et maintenir la qualité d'accrédité

Conditions auxquelles un médecin doit répondre pour acquérir et maintenir la qualité d'accrédité Cnditins auxquelles un médecin dit répndre pur acquérir et maintenir la qualité d'accrédité (Texte appruvé par le Grupe de directin de l accréditatin du 15 février 2006) 1. Médecin bientôt agrée u récemment

Plus en détail

Club informatique Mont-Bruno Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné

Club informatique Mont-Bruno Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné Club infrmatique Mnt-Brun Séances du 5 et du 10 février 2016 Présentateur : Michel Gagné Cntenu de la séance Drpbx Le téléchargement et l installatin La sauvegarde des fichiers La récupératin des fichiers

Plus en détail

Approche du conflit d intérêts dans le chef des experts judiciaires

Approche du conflit d intérêts dans le chef des experts judiciaires Audit Apprche du cnflit d intérêts dans le chef des experts judiciaires chez les présidents des juges de paix et des juges de plice Resumé Hge Raad vr de Justitie Cnseil supérieur de la Justice Mars 2016

Plus en détail

Comme nous devons clôturer nos systèmes actuels avant la transition, veuillez noter les dates suivantes :

Comme nous devons clôturer nos systèmes actuels avant la transition, veuillez noter les dates suivantes : Le 30 juin 2014 ACTION : Date d entrée en vigueur du changement le 25 aût 2014 Cher furnisseur, À cmpter du 25 aût 2014, Zetis utilisera un nuveau système de planificatin des ressurces de l entreprise

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance Avis sur les règles Nte d rientatin Règle des curtiers membres Persnnes-ressurces : Destinataires à l interne : Affaires juridiques et cnfrmité Audit interne Crédit Détail Frmatin Haute directin Institut

Plus en détail

Comment gérer les irrégularités dans les crédits documentaires?

Comment gérer les irrégularités dans les crédits documentaires? Cmment gérer les irrégularités dans les crédits dcumentaires? 1 Cmment gérer les irrégularités dans les crédits dcumentaires? 1. Les irrégularités relevées par la banque Tut d abrd, le lecteur dit savir

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER)

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 3 : Page d accueil La page d accueil est la page d entrée sur le site internet Que cntient-elle? Menu principal (haut gauche) Cmme pur tutes les

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S

REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S Le dispsitif du Fnds Scial d Aide aux Apprenti-e-s, entre dans le cadre d une véritable stratégie pur la sécurisatin du parcurs des Apprenti-e-s.

Plus en détail

Tiers payant social obligatoire synthèse de la situation

Tiers payant social obligatoire synthèse de la situation Tiers payant scial bligatire synthèse de la situatin Rétractes L article 53 de la li AMI a été mdifié à plusieurs reprises par Mme Onkelinx. Ces mdificatins cncernaient d une par le Tiers payant (art.53

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

5.2 Améliorations au processus de réexamen

5.2 Améliorations au processus de réexamen 5.2 Améliratins au prcessus de réexamen Intrductin Le CCWG-Respnsabilité prpse un certain nmbre de réfrmes clés au prcessus de demande de réexamen de l'icann, par lequel le Cnseil d'administratin de l'icann

Plus en détail

TALI (Traitement adapté des Impayés de Loyers)

TALI (Traitement adapté des Impayés de Loyers) TALI (Traitement adapté des Impayés de Lyers) Evlutin du traitement amiable Cahier des charges 1 Cnstat 1 ère versin... 2 2 Evlutin 2 nde versin... 2 2.1 Cntexte 2 2.2 Les acteurs et leurs rôles 2 2.3

Plus en détail

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012 PMCP 04-07-2012 Aût 2012 Réslutin 12-425 Table des matières 1. Faire signer une pétitin-requête par des prpriétaires, résidents et bénéficiaires des travaux... 1 2. Dépôt de la pétitin au cnseil... 2 3.

Plus en détail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d ptin sur pste de travail 1 Ce que vus devez savir À Partir de la versin 7.16.00, l arrière scène des ptins de pste de travail vnt se cmprter différemment.

Plus en détail

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI dévelpper Mes capacités SécuriSer mn avenir prfessinnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI Savir évluer dans sn empli u rebndir pur en retruver un Les réalités bservées auprès de nmbreux

Plus en détail

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021)

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021) Intrductin Ce plan pluriannuel expse les grandes lignes de la stratégie des Services à l enfance Grandir ensemble pur prévenir et éliminer les bstacles à l accessibilité afin de répndre aux exigences actuelles

Plus en détail

Ecrire un post. Tutoriel WordPress v2.0. http://bmaconcept.alsteens.be - email : bmaconcept@alsteens.be. 25/06/2007 Fiche 03

Ecrire un post. Tutoriel WordPress v2.0. http://bmaconcept.alsteens.be - email : bmaconcept@alsteens.be. 25/06/2007 Fiche 03 Tutriel WrdPress v2.0 25/06/2007 Fiche 03 http://bmacncept.alsteens.be - email : bmacncept@alsteens.be Ecrire un pst. Pur écrire un pst, cnnectez-vus en tant qu administrateur u éditeur en fnctin des drits

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

Recommandation n 2009-131/PG. relative à la saisine de Monsieur D. du 29 septembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X

Recommandation n 2009-131/PG. relative à la saisine de Monsieur D. du 29 septembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X Réf. 480718-265507592/FF Recmmandatin n 2009-131/PG relative à la saisine de Mnsieur D du 29 septembre 2008 cncernant un litige avec le furnisseur X Thème : / Mts clefs : * * * * La saisine Le médiateur

Plus en détail

Re forme des cotisations sociales FAQ

Re forme des cotisations sociales FAQ Re frme des ctisatins sciales FAQ Ont cllabré à la rédactin de ces FAQ, Acerta, la DG Indépendants et l INASTI. Table des matières À partir de 2015, sur la base de quels revenus mes ctisatins sernt-elles

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel TÉLÉMÉDECINE Dcteur Xavier DEAU Cnseiller Natinal de l Ordre des Médecins Exercice Prfessinnel TÉLÉMÉDECINE DÉONTOLOGIE DR DEAU CNOM INTRODUCTION La télémédecine est un myen exceptinnel d ptimiser la qualité

Plus en détail

Madame A. XXXX XXXX XXXX

Madame A. XXXX XXXX XXXX Madame A. Paris, le 21 février 2013 Dssier suivi par : Tél. : Curriel : recmmandatins@energie-mediateur.fr N de saisine : N de recmmandatin : 2013-0207 Objet : Recmmandatin du médiateur sur vtre saisine

Plus en détail

Fiche n 4 : La convention annuelle

Fiche n 4 : La convention annuelle Fiche n 4 : La cnventin annuelle Champ d applicatin 1. Opérateurs cncernés 2. Prduits cncernés 3. Durée de la cnventin annuelle 4. Date de cnclusin de la cnventin annuelle Cntenu de la cnventin annuelle

Plus en détail

DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE

DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE HOPITAL NEURO PSYCHIATRIQUE SAINT MARTIN RUE SAINT HUBERT 84 5100 DAVE-NAMUR 72098615 1. Objectif de la déclaratin d'admissin :

Plus en détail

KBO - PUBLIC SEARCH DES ENTREPRISES ACTIVES

KBO - PUBLIC SEARCH DES ENTREPRISES ACTIVES KBO-PUB-NL006-060327 - Pagina 1 van 14 KBO - PUBLIC SEARCH DES ENTREPRISES ACTIVES Demande d ajute de dnnées relatives à une entreprise persnne mrale et les unités d établissement manquante BCE-PUB-F006-060327

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

Transformation / Production

Transformation / Production Cnditins d admissibilité : Catégrie : Transfrmatin / Prductin Être cityen canadien u résident permanent; Démarrer une nuvelle entreprise dans le secteur de la transfrmatin et / u de la prductin; Démntrer

Plus en détail

Notice d utilisation du site Internet de l Académie d Agriculture pour les Membres Responsables de Section ou Responsables de Groupe de Réflexion.

Notice d utilisation du site Internet de l Académie d Agriculture pour les Membres Responsables de Section ou Responsables de Groupe de Réflexion. Ntice d utilisatin du site Internet de l Académie d Agriculture pur les Membres Respnsables de Sectin u Respnsables de Grupe de Réflexin. Cette ntice tient lieu de mément. A. Présentatin... 2 B. Premiers

Plus en détail

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA.

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA. Winterthur, le 1.1.2010 Cnditins générales GEOBOX SA Technpark Winterthur Jägerstrasse 2 8406 Winterthur 1 Objet du cntrat GEOBOX SA furnit des prestatins à ses clients dans le but d assurer, autant pur

Plus en détail

Direction de l apprentissage électronique et des technologies Ministère de l Éducation. Modifié le 16 décembre 2008-1-

Direction de l apprentissage électronique et des technologies Ministère de l Éducation. Modifié le 16 décembre 2008-1- DESCRIPTION DES TÂCHES DE L ENSEIGNANT-COLLABORATEUR DANS LES COURS EN LIGNE Directin de l apprentissage électrnique et des technlgies Ministère de l Éducatin Mdifié le 16 décembre 2008-1- DESCRIPTION

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA

DOSSIER DE CANDIDATURE. Programme Executive MBA Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Prgramme Executive MBA Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien ral) et y jindre les pièces

Plus en détail

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP»

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» Département de la frmatin et de la sécurité Service de l'enseignement Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» 2 Table

Plus en détail

PÉTITIONS ÉLECTRONIQUES GUIDE POUR LA CRÉATION ET LA

PÉTITIONS ÉLECTRONIQUES GUIDE POUR LA CRÉATION ET LA PÉTITIONS ÉLECTRONIQUES GUIDE POUR LA CRÉATION ET LA SOUMISSION D UNE PÉTITION CHAMBRE DES COMMUNES CANADA Chaque pétitin cmmence par une idée et franchit différentes étapes avant d être signée et présentée

Plus en détail

Affichage publicitaire Mode d emploi

Affichage publicitaire Mode d emploi Affichage publicitaire Mde d empli Enseignes, pré-enseignes, publicité : qu ès aquò? Art L581-3 CE Une enseigne se caractérise par tute inscriptin, frme u image appsée sur un immeuble (fncier cmpris) et

Plus en détail

Le déploiement du télétravail alterné au commercial passage

Le déploiement du télétravail alterné au commercial passage Le dépliement du télétravail alterné au cmmercial passage Principes, cnditins et mdalités CE Cmmercial France décembre 2014 Les bjectifs du Télétravail alterné Purqui l entreprise dévelppe-t-elle le télétravail

Plus en détail

Règlement de la Bourse SNPHPU-MSD 2015 organisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France

Règlement de la Bourse SNPHPU-MSD 2015 organisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France Règlement de la Burse SNPHPU-MSD 2015 rganisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France 1. Cntexte Le SNPHPU et MSD France (MSD) décernent en 2015 une burse destinée à sutenir des prjets en France dans le dmaine

Plus en détail

Dans ces situations, vous recevez un rapport d informations. Il est représenté soit par un code jaune ou rouge en fonction du comportement observé.

Dans ces situations, vous recevez un rapport d informations. Il est représenté soit par un code jaune ou rouge en fonction du comportement observé. SERVICE DE GARDE des 3 Chemins Pavilln Curé-Chamberland (819) 370-8545 s.d.g. = service de garde *Adpté au cnseil d établissement du 8 avril 2015 Année sclaire 2015-2016 Chers parents, Vici quelques infrmatins

Plus en détail

Rapport relatif à l'écart salarial - lettre d'accompagnement: formulaire abrégé

Rapport relatif à l'écart salarial - lettre d'accompagnement: formulaire abrégé Rapprt relatif à l'écart salarial - lettre d'accmpagnement: frmulaire abrégé Sur la base des cnditins énncées dans la li sur l'écart salarial, vtre entreprise dit, dans les tris mis de la clôture de l'exercice

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

Choisir un coach-mentor

Choisir un coach-mentor Ce texte est une traductin d un dcument prduit par Assciatin f Cach Training Organizatins (ACTO)( www.actnline.cm), et endssé par Internatinal Cach Federatin (ICF). Dans ce texte le masculin inclut le

Plus en détail

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX INTERPRÉTATION

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX INTERPRÉTATION RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX INTERPRÉTATION Dans les présents règlements et tut autre règlement du CPA ST-GEORGES, la frme masculine attribuée au texte u aux fnctins est utilisée pur marquer le genre neutre et

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn Chapitre 6 Les grupes au cœur de LinkedIn Purqui les grupes snt-ils assimilés au cœur de LinkedIn? Parce que ce snt les grupes qui génèrent le plus d interactins. C est au sein des grupes que vus puvez

Plus en détail

7. L EXAMEN D ANALYSTE TRANSACTIONNEL(LE) CERTIFIÉ(E) (C.T.A.) : VUE D ENSEMBLE

7. L EXAMEN D ANALYSTE TRANSACTIONNEL(LE) CERTIFIÉ(E) (C.T.A.) : VUE D ENSEMBLE E.A.T.A. Manuel de la frmatin et des examens (Mai 2008) 7. L EXAMEN D ANALYSTE TRANSACTIONNEL(LE) CERTIFIÉ(E) (C.T.A.) : VUE D ENSEMBLE 7.1. Intrductin 7.1.1. L examen d Analyse Transactinnel(le) certifié(e)

Plus en détail

Manuel. Manuel Utilisateur de l'espace de travail. Sopra Group My ENT. Version 1.00 du mardi 25 février 2014 État : Travail 1/30

Manuel. Manuel Utilisateur de l'espace de travail. Sopra Group My ENT. Version 1.00 du mardi 25 février 2014 État : Travail 1/30 Manuel Spra Grup My ENT Versin 1.00 du mardi 25 février 2014 État : Travail 1/30 Histrique Versin Date Origine de la mise à jur Rédigée par Validée par 1.00 21/02/2012 Créatin pur My ENT V1.1 par Sprgrup

Plus en détail

Allocations familiales après l'obligation scolaire - Etudiants

Allocations familiales après l'obligation scolaire - Etudiants Office des Régimes Particuliers de Sécurité Sciale Expéditeur ORPSS Rue Jseph II 47 BE-1 BRUXELLES crrespndant e-mail service PRESTATIONS FAMILIALES numér de cmpte BE91 96 149 1276 bureau BRUXELLES date

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

Présentation de Mindjet on-premise

Présentation de Mindjet on-premise Présentatin de Mindjet n-premise Mindjet Crpratin Numér gratuit : 877- Mindjet 1160 Battery Street East San Francisc CA 94111 États- Unis Téléphne : 415-229-4200 Fax : 415-229-4201 www.mindjet.cm 2012

Plus en détail

Label guide Version: 11 2014

Label guide Version: 11 2014 Label guide Versin: 11 2014 Le ClimatePartner Label guide 2 Sur ClimatePartner ClimatePartner est l'un des furnisseurs leaders en matière de slutins d'entreprises pur la prtectin du climat et aide les

Plus en détail

CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000

CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 Mai 2015 URGENT Transmettez immédiatement cette lettre aux respnsables de l entretien et du cntrôle des défibrillateurs

Plus en détail

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 1 Ntes explicatives Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 Li de mise en œuvre de l Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES Fnctin : Chef de Divisin Cntrôle des pératins Financières Versin : 3 Nvembre 2014 FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DÉPARTEMENT : Département Opérateurs DIVISION : Divisin

Plus en détail

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015 Vente de Capacités de Stckage de gaz Prduit & Quantité Prpsée SEDIANE NORD 120 90 JUIN 2015 1 TWh sur le Grupement Sediane Nrd. Type de prduit Capacité Nminale de Stckage : vlume dnnant drit à des capacités

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE. Master Transport, Logistique Et Commerce International

DOSSIER DE CANDIDATURE. Master Transport, Logistique Et Commerce International Pht d identité NOM : Prénm : DOSSIER DE CANDIDATURE Master Transprt, Lgistique Et Cmmerce Internatinal Nta Bene : vus devez remplir signeusement ce dssier (le jury s appuiera dessus lrs de vtre entretien

Plus en détail

Ce litige concerne les travaux de raccordement électrique de votre logement et la facturation de vos consommations d électricité.

Ce litige concerne les travaux de raccordement électrique de votre logement et la facturation de vos consommations d électricité. Paris, le 2 juillet 2015 Dssier suivi par : XXXX Tél. : XXXX Curriel : recmmandatins@energie-mediateur.fr N de saisine : XXXX N de recmmandatin : 2015-0767 Objet : Recmmandatin du médiateur sur vtre litige

Plus en détail

RELATION EMPLOYEUR PRESTATAIRE DE SERVICES ONSS

RELATION EMPLOYEUR PRESTATAIRE DE SERVICES ONSS LIGNES DE CONDUITE : RELATION EMPLOYEUR PRESTATAIRE DE SERVICES ONSS 1. Principes généraux En principe, les emplyeurs agissent en leur nm et cmmuniquent avec l ONSS afin de remplir leurs bligatins administratives.

Plus en détail

Actions d insertion 2012/2013

Actions d insertion 2012/2013 Cmmissin Eurpéenne Fnds Scial Eurpéen Actins d insertin 2012/2013 Le Département de Seine-Maritime suhaite sutenir les actins d insertin sciale et prfessinnelle en faveur des bénéficiaires du RSA dmiciliés

Plus en détail

GRILLE DE PLANIFICATION DE STAGE

GRILLE DE PLANIFICATION DE STAGE GRILLE DE PLANIFICATION DE STAGE Aide-mémires Ce dcument cntient divers aides mémires pur faciliter l intégratin du stagiaire dans sn envirnnement de travail. Cet util se retruve sur le prtail sus l nglet

Plus en détail

Les Français et l autopartage

Les Français et l autopartage Les Français et l autpartage Sndage réalisé par pur LEVEE D EMBARGO IMMEDIATE Cntact BVA : Julie Catilln Directrice d études de BVA Opinin 01.71.16.88.34 Méthdlgie Recueil Enquête réalisée auprès d un

Plus en détail

LE NOUVEAU PROGRAMME DE CRÉDIT DE TAXES FONCIÈRES AGRICOLES

LE NOUVEAU PROGRAMME DE CRÉDIT DE TAXES FONCIÈRES AGRICOLES LE NOUVEAU PROGRAMME DE CRÉDIT DE TAXES FONCIÈRES AGRICOLES en vigueur depuis le 1 er janvier 2007 Infrmatin pur la clientèle agricle 1 Table des matières 1. Purqui avir mdifié le prgramme de rembursement

Plus en détail

Modifier son mot de passe, renseigner son adresse Internet :

Modifier son mot de passe, renseigner son adresse Internet : Cmment s authentifier? Vus devez saisir l identifiant et le mt de passe qui vus nt été furnis. Sur la page d accueil, des infrmatins peuvent être dnnées par la structure, pensez à les lire. Si vus avez

Plus en détail

3. Les affiliations individuelles

3. Les affiliations individuelles 3. Les affiliatins individuelles 3.1. GENERALITES Affiliatin bligatire 3.1.1. Cnfrmément à l'article VI des statuts, les sciétés admises à la Fédératin divent bligatirement demander une licence pur tus

Plus en détail

GUIDE POUR L INSCRIPTION AUX CONCOURS DE LA BANQUE D ÉPREUVES LITTÉRAIRES (BEL)

GUIDE POUR L INSCRIPTION AUX CONCOURS DE LA BANQUE D ÉPREUVES LITTÉRAIRES (BEL) 6 2 4 4 GUIDE POUR L INSCRIPTION AUX CONCOURS DE LA BANQUE D ÉPREUVES LITTÉRAIRES (BEL) 1 / Site d inscriptin http://www.cncurs-bce.cm Le site est uvert du 10 décembre 2014 au 10 janvier 2015 minuit inclus.

Plus en détail

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques :

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques : Manuel de rédactin de la fiche de pste de travail En exécutin de l AR du 15/12/2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires Objectif de la fiche de pste de travail : En tant

Plus en détail

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS Présentatin de l'rganisme de frmatin «l écle de la micrfinance» L Ecle de la Micrfinance est un rganisme de frmatin français [1] qui entend répndre à la demande de bénévles

Plus en détail

Kluwer ERP Dashboard - VERO. www.kluwer.be/software

Kluwer ERP Dashboard - VERO. www.kluwer.be/software Kluwer ERP Dashbard - VERO www.kluwer.be/sftware Table des matières INFORMATIONS UTILES... 2 COMMENT UTILISER LE DASHBOARD... 4 LE CONTENU DU DASHBOARD... 6 LES CHIFFRES ET LES INDICATEURS... 6 LES GRAPHIQUES...

Plus en détail

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S Page de 0 C O N T E X T E Sciété en cmmandite Gaz Métr («Gaz Métr») demande à certains

Plus en détail

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II.

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II. Annexe : Les recmmandatins patrnales Préventin Rendre bligatire la créatin d un cmité de santé et sécurité du travail par emplyeur pur le secteur public et par établissement pur le secteur privé (plus

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

Réalisation du site Web de L Association pour une Solidarité Syndicale de l'école Polytechnique (ASSEP)

Réalisation du site Web de L Association pour une Solidarité Syndicale de l'école Polytechnique (ASSEP) Réalisatin du site Web de L Assciatin pur une Slidarité Syndicale de l'écle Plytechnique (ASSEP) Appel d ffres pur le chix d un furnisseur 9 décembre 2015 Tables des matières 1. Infrmatin préliminaire

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES RES PREPAID

CONDITIONS GENERALES RES PREPAID CONDITIONS GENERALES RES PREPAID 1. Intrductin & définitins RES est un réseau d entreprises lcales, de PME, u de cmmerçants et persnnes qui exercent des prfessins libérales. Les particuliers snt encuragés

Plus en détail

Checklist: e-commerce et protection du consommateur

Checklist: e-commerce et protection du consommateur Checklist: e-cmmerce et prtectin du cnsmmateur crsslaw s checklists Date : 1 er juin 2014 Versin 1.1 Tags : e-cmmerce, ICT Law Françis Cppens Françis est cllabrateur senir chez crsslaw. Il se spécialise

Plus en détail

Indications pédagogiques D3 / 14

Indications pédagogiques D3 / 14 à la Cmmunicatin prfessinnelle Objectif général Indicatins pédaggiques D3 / 14 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 3 Objectif intermédiaire 1. Prduire un message à l écrit 4 : Créer un

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN Appruvé par le Cmité de directin du Cégep de Saint-Jérôme en nvembre 2014 TABLE DES MATIERES 1. ÉNONCÉ... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

L Association pour l exportation du livre canadien. Programme d aide à la commercialisation des droits à l étranger (PACDÉ)

L Association pour l exportation du livre canadien. Programme d aide à la commercialisation des droits à l étranger (PACDÉ) L Assciatin pur l exprtatin du livre canadien Prgramme d aide à la cmmercialisatin des drits à l étranger (PACDÉ) Lignes directrices 2010-2011 Date limite pur la réceptin des demandes : le jeudi 1 er avril

Plus en détail

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation DSPR-DIR-02-01 Manuel de gestin Directive et prcédure : Expéditeur : Persnnel visé : Respnsable de sa mise en applicatin : Directin des services prfessinnels et de réadaptatin Persnnel du CR La Myriade

Plus en détail

Réglementation administrative des stages en Gestion de la communication d organisation

Réglementation administrative des stages en Gestion de la communication d organisation Réglementatin administrative des stages en Gestin de la cmmunicatin d rganisatin Le stage est bligatire pur les étudiants de Master 120 : les étudiants inscrits au Master 120 snt tenus d'effectuer au minimum

Plus en détail

Centre de réadaptation

Centre de réadaptation Centre de réadaptatin Cmment passer d une pratique clinique d expert à celui d une pratique clinique d accmpagnateur par des actes cliniques et administratifs cncrets? Intrductin Plusieurs recherches et

Plus en détail

1 OBJET DE LA CONSULTATION

1 OBJET DE LA CONSULTATION CONSULTATION DANS LE CADRE DE L ASSISTANCE SYSTEME ENVIRONNEMENTS INFORMATIQUES Z/OS, UNIX, WINDOWS AU CTIG (INRA DE JOUY EN JOSAS) 1 OBJET DE LA CONSULTATION Le CTIG suhaite btenir une assistance système

Plus en détail

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Une fis l espace créé par le CRDP, il y a un certain nmbre de travaux à prévir avant de puvir l utiliser avec les étudiants. D une manière générale,

Plus en détail

GESTION DES REVENUS ET SOLIDARITES FAMILIALES. (Seconde partie)

GESTION DES REVENUS ET SOLIDARITES FAMILIALES. (Seconde partie) L UNAFOR prpse une frmatin: ATTENTION : NOMBRE DE PLACES LIMITE! GESTION DES REVENUS ET SOLIDARITES FAMILIALES (Secnde partie) 3 et 4 décembre 2015 UNAF 28 Place Saint-Gerges 75009 PARIS Metr: Saint-Gerges

Plus en détail

PRÉSENTER TOUT EN MOTIVANT

PRÉSENTER TOUT EN MOTIVANT PRÉSENTER TOUT EN MOTIVANT Durant ces deux jurs, apprenez cmment dnner une présentatin mtivante «qui reste», avec plus d assurance et en tenant cmpte de vs qualités persnnelles. Hôtel Husa Président Park

Plus en détail

Instructions aux auteurs pour la soumission d articles

Instructions aux auteurs pour la soumission d articles Instructins aux auteurs pur la sumissin d articles Généralités Cmment sumettre un manuscrit Préparatin du manuscrit Illustratins Généralités Auteurs: le RIHA Jurnal invite les chercheurs à prpser leurs

Plus en détail

Orientations pour l appel à projets Recherche translationnelle en cancérologie - INCa DGOS

Orientations pour l appel à projets Recherche translationnelle en cancérologie - INCa DGOS Orientatins pur l appel à prjets Recherche translatinnelle en cancérlgie - INCa DGOS Les rientatins prpsées pur l appel 2011 snt les suivantes : l appel à prjets libres cuvre tus les champs de la recherche

Plus en détail