Quand l'école est finie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quand l'école est finie"

Transcription

1 n 34 - janvier 2006 Quand l'école est finie en Franche-Comté L insertion des jeunes de la génération 2001 formés en Franche-Comté - synthèse L'étude exhaustive, réalisée par le Cereq, est téléchargeable sur : Afin d analyser les premières années de vie active des jeunes français, le Céreq a interrogé, au printemps 2004, jeunes sortis de formation initiale en Ils font partie des jeunes qui, cette année là, ont quitté pour la première fois le système éducatif. La Franche-Comté, comme la Bretagne et la Lorraine, a saisi cette opportunité pour disposer de résultats détaillés sur l insertion professionnelle des jeunes qu elle a formé. Ainsi, jeunes ont été interrogés sur les sortis du système éducatif franc-comtois en Si l'ensemble des jeunes sortis en 2001 au niveau national ont accédé plus rapidement à un emploi que leurs prédécesseurs de la génération 18, ils ont subi les effets du retournement conjoncturel survenu au cours de leur deuxième année de vie active. Le processus d insertion s est rapidement trouvé enrayé et la part des jeunes en emploi a eu tendance à se stabiliser rapidement sans changements notables de leurs conditions d emploi (type de contrat, salaires ). Cette conjoncture économique défavorable a bouleversé la hiérarchie des régions au regard de l insertion des sortants. Si le taux de chômage des jeunes formés en Alsace était l un des plus bas en 2002 : 12 % (16 % en moyenne nationale et 14 % en Franche-Comté) c est celui qui a connu la plus forte progression en 2 ans : + 6 points (stagnation en France et + 3 points en Franche-Comté). Le profil et l'insertion des jeunes formés en Franche- Comté sont globalement conformes à la moyenne nationale malgré quelques spécificités comme le recours plus fréquent à l intérim Centre de développement des ressources pour l'emploi

2 INSERTION ET RÉGION DE FORMATION : UNE HIÉRARCHIE BOULEVERSÉE PAR LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE Les jeunes sortis du système scolaire en 2001 ont accédé à leur premier emploi en 3 mois en moyenne. Ce premier contact avec le monde du travail a été plus ou moins rapide selon la région dans laquelle le jeune est sorti du système scolaire : il a été noué très rapidement en Pays de la Loire et en Auvergne (2 mois) et plus tardivement en Provence-Alpes-Côte d Azur et dans le Limousin (4 mois). La Franche-Comté est proche de la moyenne nationale. Cette plus ou moins grande rapidité d accès à un premier emploi, quel qu il soit, varie selon les régions et ce phénomène va généralement se prolonger durant la période d insertion. Les jeunes formés dans le Sud-Est et dans le Nord de la France connaissent toujours de plus grandes difficultés d insertion : ils ont passé en moyenne moins de 75 % du temps en emploi. À l opposé, les jeunes formés en région Centre, Bourgogne, Auvergne et Alsace ont passé au moins 80 % de leurs trois premières années de vie active en emploi. Avec 77,5 %, la Franche-Comté occupe une position intermédiaire. À la date de l enquête, les salaires médians régionaux varient peu pour les jeunes en emploi. Mise à part la région de l Ile-de-France dont le salaire médian est plus élevé qu au niveau national, toutes les régions ont une distribution de salaire très proche de la distribution salariale nationale. Les taux de chômage régionaux mesurés un an et deux ans après la sortie du système scolaire sont contrastés. En mars 2002, le taux de chômage des jeunes formés en Bretagne, Ile-de-France, Pays de la Loire est inférieur à 13 % alors qu'il dépasse les 20 % dans le Nord Pasde-Calais, le Languedoc-Roussillon, la Champagne-Ardenne et la Picardie. Il est de 14 % en Franche-Comté. La dégradation conjoncturelle apparue dès 2001 s est accentuée progressivement et semble avoir pesé différemment sur les régions. Elle a même contrecarré au niveau national la baisse tendancielle du taux de chômage avec l ancienneté sur le marché du travail : le taux de chômage des jeunes de la Génération 2001 a ainsi retrouvé en mars 2004 (soit trois ans après la sortie du système scolaire) son niveau de mars 2002 (15,5 %) après avoir chuté à 13 % en mars Cette dégradation de fin de période semble avoir été plus marquée dans les régions industrielles de l Est de la France que dans les régions tertiaires. Le taux de chômage des jeunes formés en Franche-Comté comme ceux des régions Alsace, Lorraine et Bourgogne ont progressé très fortement pour s élever au dessus de la moyenne nationale. En revanche, les régions du Sud de la France ont connu une moindre détérioration du taux de chômage en fin de période. Au printemps 2004, l accès au marché du travail est toujours très différent d une région à l autre mais la conjoncture économique semble avoir bousculé temporairement? la hiérarchie régionale : avec un taux de chômage de 18 %, l Alsace figure parmi les régions les plus touchées tandis que la région PACA s est rapprochée de la moyenne nationale (16 %). Le taux de chômage pour les jeunes formés en Franche-Comté s établit à 17 % en mars COMPARAISON DES JEUNES DE LA GÉNÉRATION 2001 FORMÉS EN FRANCHE-COMTÉ AVEC L ENSEMBLE DES JEUNES SORTIS AU NIVEAU NATIONAL PROFIL DES JEUNES Comme au niveau national, les jeunes sortent de formation initiale en Franche-Comté en moyenne à 21 ans et 46 % sont des filles. L origine sociale des sortants francs-comtois présente quelques petites différences : 20 % ont au moins un de leurs parents cadre contre 23 %, 3 % ont au moins un de leurs parents ouvrier et 10 % leurs deux parents ouvriers contre 30 % et 7 %. La part des jeunes dont l un au moins des parents est né à l étranger est similaire à la part nationale : 21 % contre 22 %. En Franche-Comté, la part des jeunes non diplômés parmi les sortants du système éducatif est légèrement supérieure à celle du niveau national (20 % contre 18 %) et la part des diplômés de l enseignement supérieur est inférieure de 4 points à la moyenne nationale ; écart qui se concentre sur le 3 e cycle. Le niveau de sortie des jeunes filles est moins élevé que sur l ensemble de la France. Elles sont bien moins représentées parmi les sortants diplômés de l enseignement supérieur, en particulier au niveau Bac +2 (47 % sur la région contre 62 % à l échelle nationale) et plus encore au niveau du 3 e cycle (28 % contre 48 %). En revanche, elles sont bien plus concernées par une sortie sans diplôme de l enseignement supérieur (55 % en Franche-Comté contre 47 % sur l ensemble de la France). Enfin, si les jeunes filles formées en Franche-Comté sont plus nombreuses à avoir entrepris et obtenu un CAP-BEP (46 % sur la région contre 3 % au niveau national), elles restent tout particulièrement concernées par une sortie sans qualification du système éducatif, cette proportion dépassant de 10 points la moyenne nationale. 2

3 En Franche-Comté, les jeunes de la Génération 2001 sont plus nombreux à avoir suivi une formation professionnelle. Ainsi, 44 % d entre eux avaient déjà emprunté cette filière dès la fin de 3 e, contre 40 % des jeunes sortant au niveau national. Mais cet écart se creuse davantage parmi les jeunes sortis diplômés du supérieur. Après leur teminale, 42 % avaient entrepris un BTS ou un DUT (contre 35 % au niveau national) et 38 % s'étaient inscrits en 1 er cycle universitaire (contre 3 % au niveau national). PREMIER EMPLOI En Franche-Comté, 31 % des premiers emplois occupés par les jeunes sortant correspondent à des CDI contre 36 % au niveau national, 26 % à des CDD contre 2 % et 10 % à des contrats aidés contre 11 %. Quel que soit leur niveau de formation, les jeunes francs-comtois ont davantage recours à l intérim pour trouver leur premier emploi. L intérim représente ainsi 28 % des premiers emplois, contre 1 % au niveau national. Cet écart est lié au poids de l industrie dans la région, secteur traditionnellement utilisateur de ce type de contrat. Seuls les sortants diplômés d un 3 e cycle de la région recourent à l intérim de façon équivalente à la moyenne nationale. La part des jeunes débutant dans l industrie automobile est supérieure de 7 points à la moyenne nationale. Ce secteur constitue ainsi un large débouché professionnel pour les jeunes les moins qualifiés : les sortants sans diplôme sont trois fois plus nombreux à avoir trouvé un premier emploi dans ce secteur en Franche-Comté qu'en France. Autre particularité régionale : les plus diplômés s insèrent deux fois plus souvent dans le secteur "éducation" que la moyenne française. RÉPARTITION DES PREMIERS EMPLOYEURS SELON LEUR SECTEUR D'ACTIVITÉ 1 Agriculture, sylviculture, pêche 2 Industrie automobile 2 Autres industries Construction 16 Commerce 1 Transports 2 3 Activités financières et immob Services aux entreprises 12 Services aux particuliers 8 Éducation 7 Santé, action sociale Franche-Comté 10 France Administration % CHÔMAGE ET RECHERCHE D EMPLOI En Franche-Comté, les sortants non diplômés d un CAP-BEP et les diplômés de 2 e cycle sont un peu moins souvent confrontés au chômage qu ailleurs. Ainsi, parmi les jeunes sortis sans diplôme d un CAP-BEP, 46 % n'ont pas connu le chômage durant leurs trois premières années de vie active, contre seulement 38 % en France. De même, chez les titulaires d un diplôme de 2 e cycle, la part des jeunes n ayant pas connu de période de chômage est supérieure de points à la moyenne nationale (66 %). Par ailleurs en Franche-Comté, l inscription dans une agence d intérim est une démarche très courante. En effet, la part des jeunes ayant effectué cette démarche est supérieure de 10 points à la moyenne nationale, chez les filles comme chez les garçons. En revanche ils sont moins nombreux à avoir répondu à une offre d emploi (- 5 points), à avoir passé un entretien d embauche (- 4 points) et à s être rendu dans une mission locale ou une PAIO (- 4 points). 100 % FC F FC F FC F FC F FC F FC F non diplômés dipl du secondaire DURÉE DE LA PREMIÈRE PÉRIODE DE CHÔMAGE bac+1 ou bac+2 non diplômés 2 e et 3 e cycles Ensemble de 1 à 5 mois de 6 à 12 mois plus de 1 an 3

4 REPRISE D ÉTUDES ET FORMATION HORS EMPLOI Après leur sortie du système éducatif en Franche-Comté, les jeunes se forment autant que dans l ensemble de la France (5 %). Mais ils sont plus nombreux à partager l objectif d apprendre un métier lorsqu ils suivent une formation : cette finalité est citée par 60 % des sortants de la région, contre 47 % au niveau national. Les formations suivies par les sortants de la région se sont davantage déroulées en alternance (c est le cas de 31 % d entre elles contre 26 % au plan national). Par ailleurs les missions locales ou les PAIO semblent moins sollicitées par les jeunes : à peine un quart déclarent être passés par ce type de structure pour trouver leur formation alors que c est le cas d un tiers des sortants au niveau national. TEMPS D INACTIVITÉ Comme au niveau national, un jeune sur quatre connaît au moins une période d'inactivité qui est dans la plupart des cas de courte durée. Seuls 4 % des jeunes ont été inactifs plus d'un an (5 % parmi les filles et 2 % parmi les garçons). Les jeunes formés en Franche-Comté sont plus nombreux à déclarer que, lors de leur période d inactivité, ils auraient accepté toute proposition d emploi : c est le cas de 23 % d entre eux contre seulement 13 % sur l ensemble de la France. Ils s inscrivent plus souvent dans des agences d intérim (31 % contre 24 % dans l ensemble de la France) mais sont moins nombreux à avoir passé un entretien d embauche (15 % contre 23 % au niveau national). Au cours de leur première période d'inactivité, 46 % des Francs-Comtois sont allés à l'anpe (contre 47 % au niveau national) et seuls 32 % à l'assédic contre 67 %. 3 ANS APRÈS LEUR SORTIE DU SYSTÈME ÉDUCATIF Les jeunes diplômés d un 2 e cycle semblent bénéficier d une situation professionnelle plus favorable que sur l ensemble de la France. En effet, 3 ans après leur sortie de formation initiale, leur taux de chômage est inférieur de 3 points à la moyenne nationale. En revanche, le taux de chômage des jeunes sortis sans diplôme de l enseignement supérieur passe de 18 % sur l ensemble de la France à 24 % parmi les sortants de la région. SITUATION DES JEUNES 3 ANS APRÈS LA FIN DE LEURS ÉTUDES Situation professionnelle Reprise Trois ans après la fin Actifs Inactivité d'études ou Total Taux de leurs études (en %) Emploi Chômage formation chômage Ensemble Franche-Comté France e cycle et grandes écoles Franche-Comté France e cycle Franche-Comté France Bac + 2 Franche-Comté France Bac + 1 ou Bac + 2, non diplômé Franche-Comté France Bac professionnel ou technologique Franche-Comté France Bac non diplômé Franche-Comté France CAP ou BEP Franche-Comté France CAP ou BEP non diplômé, 2 de ou 1 re Franche-Comté France Non qualifié Franche-Comté France

5 La part des jeunes ayant un emploi de cadre trois ans après la fin des études est un peu plus faible qu'au niveau national tandis que les jeunes ouvriers sont plus nombreux (34 % contre 2 %). Le statut d ouvrier est beaucoup plus fréquent parmi les jeunes qui n ont pas obtenu le diplôme préparé : les bac +1 ou bac +2 non diplômés (28 % contre 17 % au niveau national), les bacs non diplômés (48 % contre 38 %) et les CAP-BEP non diplômés (64 % contre 60 %). Alors qu au niveau national, les jeunes femmes de la Génération 2001 possèdent pour la première fois un taux de chômage identique à celui des hommes (16 %), un écart défavorable aux femmes perdure parmi les sortants de Franche-Comté. Ce phénomène s explique en partie par un niveau de formation des jeunes femmes qui est plus faible que sur l ensemble de la France, conjugué à une dégradation de la conjoncture économique plus marquée. En Franche-Comté, les jeunes femmes sont plus nombreuses à avoir un enfant au bout de leurs trois premières années de vie active. En effet, alors que sur l ensemble de la France, 15 % des jeunes femmes déclarent être mamans, cette proportion atteint 1 % parmi les jeunes femmes sorties du système éducatif de la région. TYPES D'EMPLOIS OCCUPÉS Comparativement à l ensemble des jeunes sortis de formation initiale en 2001, les sortants de Franche-Comté sont un peu moins nombreux à avoir accédé à un contrat à durée indéterminée pendant leurs trois premières années de vie active : c est le cas de 62 % de ces jeunes contre 66 % au niveau national. Cet écart atteint même entre 8 et 10 points pour les sortants du secondaire. En revanche, pour ces mêmes niveaux de formation, lorsque les sortants de la région accèdent à un CDI, ils sont moins nombreux à le voir s interrompre (la part de CDI rompus est inférieure de 5 points à la moyenne nationale). Les jeunes qui ont achevé leur formation initiale en Franche-Comté sont plus nombreux à être passés par un emploi intérimaire au cours de leurs trois premières années de vie active. La part de jeunes ayant connu cette forme d emploi dépasse de points celle obtenue au niveau national. En particulier, la région enregistre deux fois plus de jeunes "intérimaires permanents" c est-à-dire qui n ont connu que cette forme d emploi. Cette sur-représentation de l intérim parmi les sortants de la région se retrouve à tous les niveaux de formation, jusqu au bac +2. Elle concerne les jeunes hommes comme les jeunes femmes et s avère liée au poids et à la spécialisation de l industrie dans la région. Alors qu au niveau national, seulement 26 % des premiers contrats aidés surviennent après une période d emploi, cette proportion atteint 35 % parmi les jeunes formés en Franche-Comté. Les jeunes qui ont échoué au baccalauréat sont plus souvent passés par un emploi aidé que sur l ensemble de la France (pour ce niveau de formation, seulement 15 % des jeunes de la Génération 2001 nationale ont bénéficié d un contrat aidé, contre 23 % parmi les sortants de la région). MOBILITÉS GÉOGRAPHIQUES Parmi les sortants de 2001, 22 % des jeunes qui résidaient en Franche-Comté lors de leur entrée en sixième ont achevé leur formation initiale dans une autre région. Ce taux est sensiblement plus élevé que la moyenne nationale (17 %). Dans plus de la moitié des cas (56 %), ces jeunes ont quitté la Franche-Comté pour suivre une formation qui n existait pas dans la région. Les jeunes sortis de formation en Franche-Comté sont 18 % à ne plus y habiter trois ans plus tard, mais parmi eux certains étaient originaires d'une autre région. Cette proportion est comparable à celle constatée au niveau national (1 %). En revanche, les Francs-Comtois sont un peu plus nombreux à avoir eu au moins un emploi à l extérieur de leur région (27 % contre 24 % au niveau national), en particulier les moins diplômés et les sortants de 3 e cycle. Ainsi les non qualifiés de Franche-Comté, tout en demeurant la population la moins mobile de la région, sont presque deux fois plus nombreux que les non qualifiés français à avoir travaillé à l extérieur de leur région (20 % contre 12 % au niveau national). PART DES JEUNES AYANT TRAVAILLÉ À L'EXTÉRIEUR DE LEUR RÉGION DE FORMATION AU COURS DE LEURS TROIS PREMIÈRES ANNÉES DE VIE ACTIVE Ensemble 3 e cycle 2 e cycle bac + 2 bac + 1 et bac + 2 non diplômés bac pro et bac techno bac non diplômés CAP ou BEP CAP ou BEP non dipl, 2 d et 1 ère Franche-Comté France non qualifiés % 5

6 INFLUENCE DE LA FORMATION INITIALE SUR LA TRAJECTOIRE Parmi les jeunes sortant de la région, l obtention d un diplôme du supérieur marque plus nettement qu ailleurs les trajectoires d entrée dans la vie active. En effet, sur l ensemble de la France, la part des jeunes accédant rapidement et durablement à l emploi avoisine les 75 % aussi bien parmi les diplômés du supérieur que parmi les titulaires d un CAP-BEP ou d un baccalauréat professionnel ou technologique. En Franche-Comté, les sortants les plus diplômés bénéficient de trajectoires professionnelles plus favorables que sur le reste de la France. En effet, la part de jeunes accédant rapidement et durablement à l emploi gagne points parmi les titulaires d un 2 e cycle et 4 points parmi les diplômés d un 3 e cycle. En revanche, lorsqu ils possèdent un CAP ou un BEP, les sortants de la région se heurtent plus souvent à un décrochage de l emploi. Par ailleurs, en Franche-Comté, les jeunes sortis sans diplôme de l enseignement supérieur connaissent plus souvent un décrochage de l emploi. Cette situation touche près d un jeune sur quatre alors qu'elle concerne moins d un jeune sur cinq au niveau national. conception réalisation CEDRE Franche-Comté CEDRE Franche-Comté Espace Lafayette 8 rue Alfred de Vigny Besançon tél fax

Quand l'école est finie en Franche-Comté

Quand l'école est finie en Franche-Comté Centre de développement des ressources pour l'emploi Quand l'école est finie en Franche-Comté Premiers pas dans la vie active de la Génération 2001 Interrogation du printemps 2004 Observatoire régional

Plus en détail

Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion?

Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion? EMPLOI - FORMATION EN PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR MÉMO N 46 - DÉCEMBRE 2009 Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion? SÉVERINE LANDRIER CÉCILE REVEILLE-DONGRADI CHARGÉES D ÉTUDES L enquête

Plus en détail

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013 n o 21 2015 situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2013 TAUX DE POURSUITE D ÉTUDES 75,2% TAUX D EMPLOI 17% TAUX DE RECHERCHE D EMPLOI 5,2% TAUX D INACTIVITE 2,6% O B S E R VATO I R E Etude réalisée

Plus en détail

GENERATION 98 QUELQUES RESULTATS SUR L INSERTION DES JEUNES ISSUS DE TOUS LES NIVEAUX DE FORMATION

GENERATION 98 QUELQUES RESULTATS SUR L INSERTION DES JEUNES ISSUS DE TOUS LES NIVEAUX DE FORMATION GENERATION 98 QUELQUES RESULTATS SUR L INSERTION DES JEUNES ISSUS DE TOUS LES NIVEAUX DE FORMATION PLAN DE LA PRESENTATION 1 L enquête «génération 98» 2 Vue d ensemble sur les premiers pas dans la vie

Plus en détail

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente La population des sortants des formations des spécialités du commerce et de la vente (cf. méthode) est à dominante féminine que la formation

Plus en détail

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Après deux années de repli, le nombre de nouveaux contrats d apprentissage progresse en Paca en 2011 : +1,3 % par

Plus en détail

FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS

FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS Selon l enquête de satisfaction et de devenir des bénéficiaires

Plus en détail

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015 8 décembre 2015 - N 15.043 L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015 Fin octobre 2015, le nombre d intérimaires s établit à 640 600 en valeur corrigée des variations saisonnières (donnée provisoire). Il connaît

Plus en détail

Bref. Ingénieurs Polytech Lille : 5 ans après le diplôme. sur l étude. Janvier 2011. Martine CASSETTE Directrice de l OFIP

Bref. Ingénieurs Polytech Lille : 5 ans après le diplôme. sur l étude. Janvier 2011. Martine CASSETTE Directrice de l OFIP 69 Ingénieurs Polytech Lille : 5 ans après le diplôme La situation professionnelle des ingénieurs Polytech 5 ans après l obtention de leur diplôme est très bonne : non seulement % des diplômés sont en

Plus en détail

Dares Analyses. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Dares Analyses. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses novembre 13 N 73 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Emploi et chômage des 15-29 ans en 53,7 % des jeunes âgés de 15 à 29 ans sont

Plus en détail

Document d études. direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Document d études. direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Document d études direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 166 Novembre 2011 EMPLOI DES JEUNES Synthèse des principales données relatives à l emploi des jeunes et

Plus en détail

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI

LES AIDES À LA MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE : UN COUP DE POUCE POUR LE RETOUR À L EMPLOI ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES DÉCEMBRE 2014 N 10 SOMMAIRE P.2 LA SITUATION AU REGARD DE L EMPLOI VARIE EN FONCTION DE L AIDE P.3 QUATRE BÉNÉFICIAIRES SUR DIX DÉCLARENT AVOIR FAIT DES CONCESSIONS POUR RETROUVER

Plus en détail

Le devenir des diplômés 2010 de l IUT

Le devenir des diplômés 2010 de l IUT Dixième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2010 de l IUT Pierre GUILLEMARD, coordinateur des enquêtes "anciens diplômés" Conseil d Institut du jeudi 27 juin 2013 Plan de la présentation

Plus en détail

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 2 L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 Sept mois après la fin d une formation professionnelle

Plus en détail

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2012

situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2012 n o 14 2014 situation à 6 mois des titulaires d un DUT 2012 TAUX DE POURSUITE D ÉTUDES 77,3% TAUX D EMPLOI 17% TAUX DE RECHERCHE D EMPLOI 4,5% TAUX D INACTIVITE 1,2% OBSERVATOIRE Etude réalisée avec le

Plus en détail

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1).

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1). L insertion professionnelle s est légèrement améliorée par rapport à l an passé puisque le taux d emploi a progressé de 4 points. Le taux de chômage, en revanche, demeure toujours important avec plus d

Plus en détail

Enquête insertion professionnelle 2008 Devenir des diplômés de master 2006

Enquête insertion professionnelle 2008 Devenir des diplômés de master 2006 Enquête insertion professionnelle 2008 Devenir des diplômés de master 2006 Les 718 diplômés ayant quitté l'université de Franche-Comté, ont reçu une lettre les invitant à répondre à un questionnaire sur

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATIONS STATISTIQUES DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE. La population enquêtée en 2007

BULLETIN D INFORMATIONS STATISTIQUES DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE. La population enquêtée en 2007 StatEA N 08-04 Avril 2008 BULLETIN D INFORMATIONS STATISTIQUES DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE L enquête 2007 auprès des diplômés BAC PRO sortis en 2003 confirme la finalité

Plus en détail

Un risque de perte d emploi plus élevé

Un risque de perte d emploi plus élevé N 25 Septembre 1999 Un risque de perte d emploi plus élevé en Languedoc-Roussillon En Languedoc-Roussillon, le risque de perdre son emploi dans l année est de 7 %. Il est supérieur de deux points à celui

Plus en détail

Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés

Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés n 58 novembre 2010 ISSN 1967-6158 Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi Données 2008 emploi formation insertion Franche-Comté La loi du 10 juillet 1987 relative à l obligation

Plus en détail

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015 Juillet 2015 - N 15.023 LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015 Au cours du premier trimestre 2015, 888 400 demandeurs d emploi inscrits en catégories A ou B ont repris un emploi

Plus en détail

Licence pro commerce électronique

Licence pro commerce électronique Licence pro commerce électronique Enquête réalisée par le ministère sur l ensemble des licences professionnelles françaises. L analyse locale pour l UBS est réalisée par l observatoire en 005. Certaines

Plus en détail

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans BÂTIMENT, TRAVAUX PUBLICS En, près de 52 personnes, soit 6,9 % des actifs de la région, travaillaient dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Composé de huit familles professionnelles, ce domaine

Plus en détail

Devenir des titulaires de la Licence Professionnelle Marketing des produits agroalimentaires sous signe de qualité Promotion 2011

Devenir des titulaires de la Licence Professionnelle Marketing des produits agroalimentaires sous signe de qualité Promotion 2011 Année 2014 Devenir des titulaires de la Licence Professionnelle Marketing des produits agroalimentaires sous signe de qualité Promotion 2011 30 mois après l obtention du diplôme En 2010/2011, 10 étudiants

Plus en détail

Analyses. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Analyses. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses Janvier 2012 N 002 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques LE RECOURS AUX OPÉRATEURS PRIVÉS DE PLACEMENT POUR L ACCOMPAGNEMENT DES DEMANDEURS

Plus en détail

I. R. E. F INFORMATIQUE

I. R. E. F INFORMATIQUE Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE) I. R. E. F INFORMATIQUE Date de mise en ligne : Janvier 29 INDICATEURS DE LA RELATION EMPLOI FORMATION Conception, méthodologie : Marie-Béatrice

Plus en détail

I. R. E. F RÉPARATION AUTOMOBILE

I. R. E. F RÉPARATION AUTOMOBILE Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE) I. R. E. F RÉPARATION AUTOMOBILE Date de mise en ligne : Juillet 2006 INDICATEURS DE LA RELATION EMPLOI FORMATION Conception, méthodologie :

Plus en détail

C0Z-Ouvriers non qualifiés de l'électricité et de l'électronique. Synthèse

C0Z-Ouvriers non qualifiés de l'électricité et de l'électronique. Synthèse C0Z-Ouvriers non qualifiés de l'électricité et de l'électronique Synthèse En forte baisse jusqu au milieu des années 1990, le nombre d ouvriers non qualifiés de l électricité et de l électronique s est

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Juillet 2015 n 56 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 Présentation de l étude

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses novembre 2012 N 084 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Le contrat d autonomie : 4 jeunes sur 10 entrés en 2009 ont accédé à un emploi

Plus en détail

Insertion professionnelle et poursuite d études 6 à 9 mois après l obtention en 2014 d un Master 2 de TSE de l Université Toulouse 1 Capitole

Insertion professionnelle et poursuite d études 6 à 9 mois après l obtention en 2014 d un Master 2 de TSE de l Université Toulouse 1 Capitole Observatoire des Formations et de l Insertion Professionnelle Insertion professionnelle et poursuite d études 6 à 9 mois après l obtention en 2014 d un Master 2 de TSE de l Université Toulouse 1 Capitole

Plus en détail

Maîtrise Sciences de Gestion

Maîtrise Sciences de Gestion Maîtrise Sciences de Gestion La population de diplômés de l IUP Sciences de Gestion est de 64 pour l année 003 pour les deux options confondues, contrôle de gestion audit et ingénierie comptable et financière,

Plus en détail

DONNÉES SOCIALES 2011. Industrie Aéronautique & Spatiale Française

DONNÉES SOCIALES 2011. Industrie Aéronautique & Spatiale Française DONNÉES SOCIALES 2011 Industrie Aéronautique & Spatiale Française DONNÉES SOCIALES 2011 2011 L effectif France des 300 sociétés adhérentes au GIFAS est estimé à 162 000 salariés. 2 3 L emploi de l ensemble

Plus en détail

Philippe GERMAIN Secrétaire Général de l'observatoire National des Métiers de l Animation et du Sport

Philippe GERMAIN Secrétaire Général de l'observatoire National des Métiers de l Animation et du Sport 1 Ministère de l Education Nationale, de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Ministère de la Jeunesse des Sports et de la Vie Associative Paris le mercredi 27 avril 2005 Objet :Résultat de l étude

Plus en détail

LA PRIME À L'EMBAUCHE D'UN JEUNE STAGIAIRE

LA PRIME À L'EMBAUCHE D'UN JEUNE STAGIAIRE Dares Analyses FÉVRIER 2012 N 009 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques LA PRIME À L'EMBAUCHE D'UN JEUNE STAGIAIRE: environ 7 000 jeunes embauchés en

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail

Les chiffres clés de l activité 2014 CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES

Les chiffres clés de l activité 2014 CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES Les chiffres clés de l activité 2014 CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES Avant propos Les 26 missions locales du Nord-Pas de Calais remplissent une mission de service public pour l insertion

Plus en détail

BREF ILE-DE-FRANCE LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION S U P P L E M E N T EVOLUTION PAR RAPPORT A LA CAMPAGNE 2005/2006 LES PRINCIPAUX RESULTATS

BREF ILE-DE-FRANCE LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION S U P P L E M E N T EVOLUTION PAR RAPPORT A LA CAMPAGNE 2005/2006 LES PRINCIPAUX RESULTATS n 21 Mars 2010 S U P P L E M E N T BREF ILE-DE-FRANCE LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION EVOLUTION PAR RAPPORT A LA CAMPAGNE 2005/2006 Depuis novembre 2004, le contrat de professionnalisation remplace

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486)

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486) Synthèse d enquête terrain pour la Branche Jeudi 18 septembre 2014 Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des Rappel méthodologique Méthodologie employée pour

Plus en détail

Mobilités professionnelles

Mobilités professionnelles Mobilités professionnelles Note de synthèse Mai 2009 CONSEIL D ORIENTATION POUR L EMPLOI Laurence GAUNE Contact TNS Sofres : Département Stratégies d opinion Eric CHAUVET / Raphaël RAYNAUD : 01 40 92 45

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses AVRIL 2011 N 033 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques PARCOURS DES INTÉRIMAIRES : les intérimaires les plus expérimentés ont été moins

Plus en détail

Le devenir des diplômés de maîtrise des universités du Languedoc-Roussillon

Le devenir des diplômés de maîtrise des universités du Languedoc-Roussillon Le devenir des diplômés de maîtrise des universités du Languedoc-Roussillon Pôle Universitaire Européen 163 rue Auguste Broussonnet 34090 Montpellier Tél : 04 67 41 93 33 poluniv@univ-montp2.fr http://www.poluniv-mpl.fr

Plus en détail

Confédération Française de l'encadrement-cgc

Confédération Française de l'encadrement-cgc Les classes moyennes www.cfecgc.org Confédération Française de l'encadrement-cgc Les problématiques d éducation On peut dresser un premier constat : «l environnement familial et le voisinage scolaire pèsent

Plus en détail

LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE

LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE N 12 - AVRIL 2011 Le devenir des diplômés 2007 de licence professionnelle des Universités d Alsace Cheikh Tidiane Diallo, Annie Cheminat Les étudiants ayant obtenu une licence

Plus en détail

Française 50. 2,0% Total 51. Autre 1 10,4% 14,6% 6,3% 2,1% 8,3% 6,3% 3,9% Situation de la mère

Française 50. 2,0% Total 51. Autre 1 10,4% 14,6% 6,3% 2,1% 8,3% 6,3% 3,9% Situation de la mère 1 Signalétique et Cursus Sexe Un homme 19 37,3% Nationalité Une femme 32 62,7% Française 50 98,0% Autre 1 Situation du père Agriculteur 7 14,6% Artisan, commerçant, chef d'entreprise 5 10,4% Cadre, ingénieur,

Plus en détail

N 2016-01. Janvier 2016 Situation d ensemble des diplômés de la promotion 2013 Les conditions d emploi La recherche d emploi

N 2016-01. Janvier 2016 Situation d ensemble des diplômés de la promotion 2013 Les conditions d emploi La recherche d emploi LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2016-01 Janvier 2016 Situation d ensemble des diplômés de la promotion 2013 Les conditions d emploi La recherche d emploi Enquête en ligne réalisée en mai 2015. L INSERTION

Plus en détail

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de MÉCANIQUE, TRAVAIL DES MÉTAUX Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de la réparation automobile représente 9 emplois et rassemble 8,1 % de actifs

Plus en détail

En 2004, la France comptait 108 601 étudiants

En 2004, la France comptait 108 601 étudiants Ministère de l Emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère de la Santé et des Solidarités En 2004, 947 instituts de formation aux professions paramédicales ont formé 108601 étudiants inscrits

Plus en détail

BUREAU DE LA FORMATION

BUREAU DE LA FORMATION Direction générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services SERVICE DE LA COMPETITIVITE ET DU DEVELOPPEMENT DES PME SOUS DIRECTION DES CHAMBRE CONSULAIRES BUREAU DE LA FORMATION BILAN DE L ACTIVITE

Plus en détail

L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme

L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme DIRECTION ETUDES, STATISTIQUES ET PRÉVISIONS L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme 4 janvier 2012 Principe Cette étude relative au dynamisme des régions repose sur un modèle explicatif

Plus en détail

Les Stages. Eléments de cadrage Dares

Les Stages. Eléments de cadrage Dares Les Stages Eléments de cadrage Dares Le stage : une définition Selon l article L. 612-8 du code de l éducation Depuis la loi du 22 juillet 2013 Le stage est une période temporaire de mise en situation

Plus en détail

Dares Analyses. Six mois après un contrat de professionnalisation arrivé à échéance en 2011 Les trois quarts des anciens bénéficiaires sont en emploi

Dares Analyses. Six mois après un contrat de professionnalisation arrivé à échéance en 2011 Les trois quarts des anciens bénéficiaires sont en emploi Dares Analyses avril 2014 N 033 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Six mois après un contrat de professionnalisation arrivé à échéance en 2011 Les

Plus en détail

Séjours à l étranger en cours d études : analyse de l enquête Génération 2010

Séjours à l étranger en cours d études : analyse de l enquête Génération 2010 Séjours à l étranger en cours d études : analyse de l enquête Génération 2010 Rapport du CEREQ Annexe 1 de l Observatoire Erasmus + / notes Portrait des jeunes en mobilité internationale (1/2) Table des

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service R0Z-Caissiers, employés de libre service Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 207 000 personnes occupent un emploi de caissier et 103 000 sont employés de libre-service. Alors que les premiers

Plus en détail

à Master recherche observatoire régional #42 Synthèse régionale août 2014

à Master recherche observatoire régional #42 Synthèse régionale août 2014 observatoire régional #42 Synthèse régionale août 2014 à Master recherche Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master recherche promotion 2011 1 046 diplômés de M2 recherche en

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC Note préalable : Ce rapport a été réalisé à partir du questionnaire élaboré par le Ministère de l Education Nationale. 1 1. La population

Plus en détail

DESS GMP. Enfin, l origine géographique est très régionale pour 76,5 % de Bretagne et 17,5 % des Pays de Loire (Loire Atlantique et Maine et Loire).

DESS GMP. Enfin, l origine géographique est très régionale pour 76,5 % de Bretagne et 17,5 % des Pays de Loire (Loire Atlantique et Maine et Loire). DESS GMP La population de diplômés du DESS GMP est de 18 pour l année 003. Dans le cadre de l enquête 005, 94 % de cette population a répondu au questionnaire téléphonique. Une population encore très masculine

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. V0Z-Aides-soignants

Synthèse. Dynamique de l emploi. V0Z-Aides-soignants V0Z-Aides-soignants Synthèse Les aides-soignants délivrent aux patients hospitalisés l ensemble des soins à caractère non médical. Les aides puéricultrices qui travaillent en crèche sont comprises dans

Plus en détail

à Les docteurs observatoire régional Synthèse régionale septembre 2011 #19

à Les docteurs observatoire régional Synthèse régionale septembre 2011 #19 observatoire régional à Les docteurs * Taux de rétention régional : Part des emplois dans la région d obtention du diplôme sur l ensemble des diplômés en emploi à la date d observation. #19 Synthèse régionale

Plus en détail

MAINTENANCE. ouvriers qualifiés polyvalents d entretien 1 949 209 2 158

MAINTENANCE. ouvriers qualifiés polyvalents d entretien 1 949 209 2 158 MAINTENANCE L e domaine professionnel de la maintenance concentre 5 emplois, soit 3,4 des actifs de la région. Composé de deux familles de métiers, ce domaine, est mieux représenté en Alsace que dans le

Plus en détail

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat F11.11 I L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F I 0 N PRIVÉE Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat Note documentaire Direction des Ressources Documentaires

Plus en détail

Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012

Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012 Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012 Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité 1 Introduction Le bilan social existe depuis 1992. il constitue la source d information statistique

Plus en détail

Céreq. Faire des études supérieures, et après? NEF. Enquête Génération 2010 Interrogation 2013. Julien Calmand, Boris Ménard, Virginie Mora

Céreq. Faire des études supérieures, et après? NEF. Enquête Génération 2010 Interrogation 2013. Julien Calmand, Boris Ménard, Virginie Mora NEF Faire des études supérieures, et après? Enquête Génération 2010 Interrogation 2013 Julien Calmand, Boris Ménard, Virginie Mora NOTES EMPLOI FORMATION 52 septembre 2015 Céreq Déjà parus 1 De l enseignement

Plus en détail

Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013)

Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) 1 Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) 1. Statut sur le marché de l'emploi de la population de 15 ans et plus en 1983 et en 2013 La

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

Licence pro Statistiques décisionnelles en marketing

Licence pro Statistiques décisionnelles en marketing Licence pro Statistiques décisionnelles en marketing Enquête réalisée par le ministère sur l ensemble des licences professionnelles françaises. L analyse individuelle pour l UBS est réalisée par l Observatoire.

Plus en détail

Absence de diplôme et insertion professionnelle des jeunes : quels liens?

Absence de diplôme et insertion professionnelle des jeunes : quels liens? N 3 - Septembre 2009 N 44 - Mai 201 2 Absence de diplôme et insertion professionnelle 4 000 jeunes pictocharentais sortiraient chaque année du système éducatif sans avoir validé de diplôme. C est pour

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Octobre 2015 n 57 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing Présentation de l étude : L université

Plus en détail

Devenir des diplômés de Licence Pro 2005 de l Université de Provence Gestion de la production industrielle

Devenir des diplômés de Licence Pro 2005 de l Université de Provence Gestion de la production industrielle Devenir des diplômés de Licence Pro 2005 de l Université de Provence Gestion de la duction industrielle 1. Effectif de l enquête Licence Pro Diplômés Taux de Gestion de la NPAI* Répondants Taux de réponse***

Plus en détail

DESS Modélisation et Analyse Statistique de l Information - MASI

DESS Modélisation et Analyse Statistique de l Information - MASI DESS Modélisation et Analyse Statistique de l Information - MASI La population de diplômés de l IUP Modélisation et Analyse Statistique de l Information est de 13 pour l année 2003, moins nombreuse que

Plus en détail

«Extrait du cahier de l OPEQ n 168» (préqualification, qualification, dynamique insertion)

«Extrait du cahier de l OPEQ n 168» (préqualification, qualification, dynamique insertion) «Extrait du cahier de l OPEQ n 168» L INSERTION PROFESSIONNELLE A 6 MOIS DES STAGIAIRES DU PRF 2008-2009 (préqualification, qualification, dynamique iertion) LA FILIERE HOTELLERIE-RESTAURATION-TOURISME

Plus en détail

EMPLOI - CHÔMAGE CHÔMAGE

EMPLOI - CHÔMAGE CHÔMAGE Données de cadrage Taux de chômage en décembre 1996 13, % pour Poitou-Charentes contre 1,7 % pour la France 15,1 % pour la Charente-Maritime 13,5 % pour la Charente 1 % pour la Vienne 11,6 % pour les Deux-Sèvres

Plus en détail

FICHE N 13 : SUIVRE ET COMPARER DES CARRIÈRES PROFESSIONNELLES

FICHE N 13 : SUIVRE ET COMPARER DES CARRIÈRES PROFESSIONNELLES FICHE N 13 : SUIVRE ET COMPARER DES CARRIÈRES PROFESSIONNELLES De quoi s agit-il? La mesure des risques discriminatoires dans les carrières professionnelles au sein d une organisation présente des difficultés.

Plus en détail

L insertion professionnelle des Licences Professionnelles de l Université Toulouse 1 Capitole

L insertion professionnelle des Licences Professionnelles de l Université Toulouse 1 Capitole Observatoire de la Vie Etudiante L insertion professionnelle des Licences Professionnelles de l Université Toulouse 1 Capitole Résultats de l enquête nationale sur le devenir des diplômés 2009 de Licence

Plus en détail

Population. Eléments de diagnostic

Population. Eléments de diagnostic 2006 : 24,1 % de la population 10,2 % du territoire BASSIN D EMPLOI DE REIMS Eléments de diagnostic Population Evolutions démographiques (en nombre d habitants) Champagne- Ardenne 2006 323 079 1 338 844

Plus en détail

Les migrations polynésiennes en France

Les migrations polynésiennes en France Les migrations polynésiennes en France n mars 1999*, 13 000 personnes nées en Polynésie française résidaient en France métropolitaine. Ce nombre est en forte croissance. C est avant tout une population

Plus en détail

Suivi et insertion professionnelle des étudiants diplômés d un Master II en 2007 18 mois après l obtention du diplôme

Suivi et insertion professionnelle des étudiants diplômés d un Master II en 2007 18 mois après l obtention du diplôme Numéro 19 Novembre 2009 Suivi et insertion professionnelle des étudiants diplômés d un Master II en 2007 18 mois après l obtention du diplôme Près de 7 diplômés sur 10 sont en emploi en février 2009 Situation

Plus en détail

L insertion professionnelle des Masters de l Université Toulouse 1 Capitole par composante

L insertion professionnelle des Masters de l Université Toulouse 1 Capitole par composante Observatoire de la Vie Etudiante L insertion professionnelle des Masters de l Université Toulouse 1 Capitole par composante Résultats de l enquête sur le devenir des diplômés 2009 de master au 1 er décembre

Plus en détail

Ensai : une forte expertise reconnue par les entreprises

Ensai : une forte expertise reconnue par les entreprises Dossier suivi par : Véronique GUYON Tel. : +33 (0)2 99 05 33 19 Fax : +33 (0)2 99 05 32 05 Veronique.guyon@ensai.fr Objet ENQUETE CGE 2015 RESULTATS DETAILLES POUR L ENSAI Bruz, le 22 juin 2015 Ensai :

Plus en détail

Premiers résultats de l enquête 2010 auprès de la «génération 2007»

Premiers résultats de l enquête 2010 auprès de la «génération 2007» CENTRE D ÉD ÉTUDES ET DE RECHERCHES SUR LES QUALIFICATIONS Établissement public sous tutelle du ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, du ministère du Travail de l

Plus en détail

Préface. Alberto LOPEZ Directeur du Céreq

Préface. Alberto LOPEZ Directeur du Céreq Premiers pas dans la vie active de la génération 2010 Enquête 2013 Préface Cette cinquième édition de «Quand l école est finie» paraît alors que la crise, initiée en 2008 à la suite de l effondrement

Plus en détail

Etude. Le devenir des diplômés DUT promotion 2000. Editorial

Etude. Le devenir des diplômés DUT promotion 2000. Editorial Editorial 31,30,11 ce seront en 2005 les nombres de promotions de diplômés pour les départements de notre I.U.T., Carrières Sociales, Gestion Logistique et, et Communication. Au fi l de ces années, les

Plus en détail

Les débuts de vie professionnelle

Les débuts de vie professionnelle Les débuts de vie professionnelle au prisme des enquêtes Génération du CEREQ Alberto LOPEZ (DEVA) Arnaud DUPRAY (DPMT) Centre d Etudes et de REcherche sur les Qualifications Plan de l exposé 1 La transition

Plus en détail

JANVIER 2013 LE SURENDETTEMENT

JANVIER 2013 LE SURENDETTEMENT JANVIER 2013 LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES ENQUÊTE TYPOLOGIQUE 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION 5 1 Champ de l étude 5 2 Résumé des principaux constats relatifs à l ensemble des dossiers recevables recensés

Plus en détail

L INSERTION DES JEUNES DIPLÔMÉS :

L INSERTION DES JEUNES DIPLÔMÉS : LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE SEPTEMBRE 2012 L INSERTION DES JEUNES DIPLÔMÉS : QUELLES ÉVOLUTIONS EN 15 ANS? SYNTHÈSE DES ÉTUDES D INSERTION 2 ANS APRÈS LE DIPLÔME MENÉES ENTRE 1996 ET 2009 L INSERTION

Plus en détail

études Les effets de la formation sur l insertion professionnelle des intérimaires

études Les effets de la formation sur l insertion professionnelle des intérimaires F o n d s d A s s u r a n c e F o r m a t i o n d u T r a v a i l T e m p o r a i r e études Les effets de la formation sur l insertion professionnelle des intérimaires juin 2010 F o n d s d A s s u r

Plus en détail

Devenir des diplômés de DUT 2005 de l IUT de l Université de Provence

Devenir des diplômés de DUT 2005 de l IUT de l Université de Provence Devenir des diplômés de DUT 005 de l IUT de l Université de Provence Spécialité Gestion administrative et commerciale (GACO) 1. Effectif de l enquête DUT GACO Diplômés 005 NPAI* Répondants Taux de participation**

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois

L OBSERVATOIRE. Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois N 4 Janvier 2014 L OBSERVATOIRE Lettre d informations de la Direction de la Prospective Territoriale Qui travaille où? Zoom sur les actifs entrants et sortants du Valenciennois Qui travaille où? Zoom sur

Plus en détail

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi Direction départementale des Territoires de la Analyse sociodémographique de la N 2 Juillet 2015 (version actualisée) C É A S Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs

Plus en détail

Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII)

Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII) Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII) La population de diplômés de l IUP Génie Informatique et Statistique est de 35 pour l année 003. Dans le cadre de l enquête 005, 88,5 % (3

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES PARCOURS DE FORMATION ET DE L INSERTION PROFESSIONNELLE SERVICE UNIVERSITAIRE D ACCUEIL, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE

OBSERVATOIRE DES PARCOURS DE FORMATION ET DE L INSERTION PROFESSIONNELLE SERVICE UNIVERSITAIRE D ACCUEIL, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE SERVICE UNIVERSITAIRE D ACCUEIL, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE OBSERVATOIRE DES PARCOURS DE FORMATION ET DE L INSERTION PROFESSIONNELLE univ-brest.fr/suaoip DOMAINE SCIENCES DE LA MER ET

Plus en détail

Les déterminants des réussites professionnelles

Les déterminants des réussites professionnelles 9 es Journées d études Céreq Lasmas-IdL, Rennes, 15 et 16 mai 2002 «Formation tout au long de la vie et carrières en Europe» Les déterminants des réussites professionnelles Christine Gonzalez-Demichel,

Plus en détail

20 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique

20 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique DOSSIER DE PRESSE LE 13 MAI 2014 20 ème Enquête annuelle sur les besoins en emplois et en formations dans la logistique Synthèse Pour la 20 ème année consécutive, l enquête logistique 2013-2014 de l AFT-IFTIM

Plus en détail

Analyse du chômage des diplômés de l enseignement supérieur :

Analyse du chômage des diplômés de l enseignement supérieur : REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Emploi l et de l Insertion l Professionnelle des Jeunes Observatoire National de l Emploi l et des Qualifications Analyse du des diplômés de l enseignement supérieur

Plus en détail

Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau

Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau FORMATION Les jeunes agriculteurs «professionnels» ont reçu un enseignement agricole de bon niveau Solange RATTIN SCEES Bureau de l information statistique L enseignement technologique et professionnel

Plus en détail

Edito. SUBANOR 2008-2 - Réorientation après une année dans le supérieur, selon le bac

Edito. SUBANOR 2008-2 - Réorientation après une année dans le supérieur, selon le bac Edito Fruit d un partenariat entre différents acteurs du système éducatif (rectorat de Rouen, région Haute-Normandie, universités de Rouen et du Havre, DRAAF Haute-Normandie), le projet SUBANOR s intéresse

Plus en détail

Maîtrise Systèmes d information et réseaux

Maîtrise Systèmes d information et réseaux Maîtrise Systèmes d information et réseaux La population de diplômés de l IUP Systèmes d information et réseaux est de 35 pour l année 2003. Dans le cadre de l enquête 2005 portant sur les diplômés 2003,

Plus en détail