Un étudiant: «Le prof m a dit Jamais je n ai rencontré de cas comme le vôtre.»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un étudiant: «Le prof m a dit Jamais je n ai rencontré de cas comme le vôtre.»"

Transcription

1 ?? La polyphonie: une pluralité de voix Un assistant: «Je viens de rencontrer un étudiant qui a échoué à tous ses contrôles. Je suis donc un prof incompétent, indifférent et inabordable.» Un étudiant: «Le prof m a dit Jamais je n ai rencontré de cas comme le vôtre.» 1

2 Vue traditionnelle: l unicité du sujet parlant Sujet parlant = locuteur Chaque énoncé n a qu un sujet parlant, donc un locuteur. Le sujet parlant: incarné par les pronoms de la première personne et par les adverbes déictiques ici et maintenant. 2

3 Ducrot: refus du sujet parlant unique Première distinction: Sujet parlant = être du monde, auteur empirique de l énoncé vs Locuteur = être du discours 3

4 Exemple: le discours direct «Le prof m a dit Jamais je n ai recontré de cas comme le vôtre.» Un sujet parlant, deux locuteurs Les marques de la première personne et les adverbes déictiques proximaux (ici et maintenant) se rapportent au locuteur, non au sujet parlant. 4

5 Les multiples voix de l énoncé Encore une distinction parmi les êtres du discours: Locuteur: responsable de l énoncé Énonciateur: celui présenté comme souscrivant à un certain point de vue L énonciateur est au locuteur ce que le personnage est à l auteur. 5

6 1 locuteur, plusieurs énonciateurs Donc, une phrase peut avoir 2 énonciateurs et un seul locuteur: «Je viens de recontrer un étudiant qui a échoué à tous ses contrôles. Je suis donc un prof incompétent, indifférent et inabordable.» E1: point de vue du locuteur E2: point de vue de l étudiant (probablement) 6

7 Encore un clivage: deux types de locuteurs Locuteur-L: une seule dimension: responsable de l énoncé Locuteur-λ (lambda): être du monde 7

8 Exemples du clivage L <> λ L auto-ironie: Le locuteur-l se moque du locuteur-λ, source de la proposition que L trouve ridicule. Ayant prévu que Ségolène Royal vaincrait Nicolas Sarkozy lors des élections présidentielles françaises, X déclare le lendemain du vote: Tu vois le brillant prophète que je suis! C est λ qui se prend pour un prophète, position raillée par L. 8

9 Le dédoublement explicite du locuteur: Le locuteur-l demande à être envisagé dans le cadre d un certain rôle exclusivement: Je parlerai en ma qualité de président du Conseil d administration. C est le père qui te répond, pas le banquier. L met en scène un énonciateur E qui est assimilé à λ, dans ce cas au sujet parlant en tant que président ou père. 9

10 Des applications de la polyphonie Discours direct (déjà traité) Négation Ironie Interrogation directe/indirecte Connecteurs argumentatifs Prolifération de voix dans la littérature (Bakhtine, Genette) 10

11 Négation 1. polémique 2. métalinguistique 3. descriptive 11

12 La négation polémique Différence entre une affirmation et une négation: Une négation est plus complexe, plus marquée. Par quoi commencerait-on une conversation, une affirmation ou une négation? 12

13 Donc, négation polémique: toujours un écho de l équivalent affirmatif. Pour Ducrot cet écho se manifest par un 2e énonciateur qui prend la position opposée: X: L élection américaine marque un tournant de l histoire. Y: Mais non, il n en est pas question. Elle représente le choix d un moindre mal. E1: L élection n est pas un tournant. E2: L élection est un tournant. 13

14 E2: pas forcément explicité: X: Tu devrais aller te dépayser à Tahiti. Y: Eh! un voyage à Tahiti ne coûte pas trois sous. E2: Un voyage à Tahiti est abordable. E1: Un voyage à Tahiti coûte cher. X ne dit pas E2. 14

15 La négation métalinguistique Mes diplômes ne sont pas affichés dans mon bureau car je n ai pas de diplômes. Hippolyte n est pas stupide, il est crétin. Non!, Pierre n'a pas couché avec la gonzesse à son pote, il a eu une relation avec la petite amie de son camarade. Laissant de côté la qualification, quelle différence y a-t-il? 15

16 Nég. métalinguistique et polyphonie Le locuteur s'oppose, non plus à un énonciateur, mais à un autre locuteur. Cela veut dire qu il faut qqn qui aurait soutenu ou interrogé explicitement le contraire de la nég. métalinguistique: Mes enfants ne sont pas malades parce que je n ai pas d enfants. 16

17 Fonctions de la négation métalinguistique annuler PSPs: --Est-ce que Georges t embête encore? --Mais il ne m a jamais embêté! signaler une majoration plutôt qu un abaissement: Grégoire n est pas malin, il est génial. rejeter la forme plutôt que le fond d une déclaration: Je ne viens pas des Antilles, je viens des Caraïbes. 17

18 Différences nég. polémique / nég. métalinguistique polémique: deux énonciateurs métalinguistique: un locuteur, mais qui s oppose à un autre locuteur. Une négation métalinguistique: nécessairement une riposte à une autre énonciation venant d un autre locuteur. 18

19 Sans qualification, une phrase négative ne peut pas être métalinguistique: Mes enfants ne sont pas malades peut réfuter le contenu, jamais la forme d un énoncé antérieur. 19

20 La négation descriptive Un seul énonciateur: vu comme dérivé (délocutif) de la négation polémique: Les paysans chinois ne veulent plus rester à la campagne. Aucune connotation conflictuelle. 20

21 L ironie Robert a annoncé à Simonne que le soleil ne se montrerait pas de la journée; comme il fait un soleil radieux, Simonne lui dit: En effet, le soleil ne s est pas montré. Négation polémique: donc 2 énonciateurs: E2 = Le soleil ne se montrera pas = pdv de Robert E1 = Le soleil se montrera = pdv du locuteur. 21

22 Comparaison avec l auto-ironie L auto-ironie: une co-existence de L et λ: Reprenons l exemple Tu vois le brillant prophète que je suis! E2: je suis un brillant prophète E1: je ne suis pas un brillant prophète λ : prend en charge E2 L: prend en charge E1 Puisque les circonstances appuient E1, E2 est à ridiculiser. 22

23 Interrogation directe/indirecte Est-il tard? Un seul locuteur, L. Je me demande s il est tard. Le locuteur-l affirme (par Je me demande ) l existence de doutes du locuteur-λ. 23

24 Les connecteurs argumentatifs certes Vous me proposez d'aller faire du ski et je rejette votre proposition en vous répondant: Certes, il fait beau, mais j'ai mal aux pieds. 2 énonciateurs: E1 ( il fait beau ) et E2 ( j ai mal aux pieds ). Le locuteur s'assimile à E2 et assimile son allocutaire à E1. Grâce à certes, le locuteur admet E1, tout en s en distanciant. 24

25 puisque vs car X: Il fait beau aujourd hui. Y: Allons faire une randonnée, puisqu il (*car) il fait beau. (2 propositions, 2 énonciateurs E1, E2) car ne peut correspondre qu au pdv du locuteur, mais E2 vient de X. Seul puisque admet la coexistence de 2 énonciateurs dans la même phrase. 25

26 Toutefois, si Y prend E2 sous sa propre responsabilité, car peut s employer: Y: Allons faire une randonnée, car tu as raison, il fait beau. En ajoutant tu as raison, Y prend en charge E2. 26

27 Donc, car et puisque sont distincts côté polyphonie. car: le locuteur prend en charge les deux énonciateurs se situant de chaque côté de car. puisque: Pleinement polyphonique, il signale une position qui n est pas celle du locuteur, même si ce dernier ne la rejette pas nécessairement. Après puisque on trouve parfois des arguments farfelus, ironiques, dont le locuteur se distancie. P. ex.: Puisque les verbes irréguliers provoquent le cancer, tu préviendras le cancer en obtenant zéro à ton examen de français. 27

28 Une pluralité de voix dans la littérature Bakhtine: Dostoïevski Une pluralité: de voix de consciences de styles de tons Autonomie vis-à-vis de l auteur. 28

29 Genette: Littérature Langage quotidien auteur ~ sujet parlant narrateur ~ locuteur focalisateur ~ énonciateur (centre de perspective) narrataire ~ destinataire (lecteur créé dans le texte) lecteur ~ allocutaire 29

30 Exemple du clivage narrateur/focalisateur: Extrait de L Éducation Sentimentale: "Enfin le navire partit; et les deux berges peuplées de magasins, de chantiers et d'usines, filèrent comme deux larges rubans que l'on déroule. Ici le pdv est du focalisateur/enonciateur, non du narrateur. Indice: le enfin d impatience. 30

31 Devoirs Moeschler/Reboul 1994a ( ; omettre 1.2.6) Questions, CP 9: Moeschler/Reboul 1994a, toutes sauf le n o 2. 31

CARNET DE LECTURE NOM :

CARNET DE LECTURE NOM : CARNET DE LECTURE NOM : MES RÉACTIONS ÉCRITES THÈMES POUR LES RÉACTIONS ÉCRITES Textes littéraires Le livre Que pensez-vous de la page couverture du livre? Que pensez-vous du titre que l auteur a choisi?

Plus en détail

NOM/PRENOM... CLASSE : 4 e.. REMARQUES :.

NOM/PRENOM... CLASSE : 4 e.. REMARQUES :. DEVOIR A LA MAISON Séquence 3 Faire parler des personnages (12/10) NOM/PRENOM..... CLASSE : 4 e.. SOIN :.. / 0,5 NOTE :.. REMARQUES :.. I. Lecture et compréhension. Lis le texte ci-dessous et réponds aux

Plus en détail

Exercice 1 Complétez avec les pronoms relatifs corrects.

Exercice 1 Complétez avec les pronoms relatifs corrects. Nom : Date : Classe : Note : /60 Exercice 1 Complétez avec les pronoms relatifs corrects. 1. Les enfants, aiment le jeu, ne sont pas nécessairement de mauvais élèves. 2. Ce pays est un pays pauvre la vie

Plus en détail

Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie

Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie Reprendre vos pouvoirs, c est en fait reconnaître les capacités que votre divin Créateur vous a données à votre naissance. Tout être humain est

Plus en détail

M Projet d écriture FLA 20-2. Le dialogue : Le racisme, parlons-en! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

M Projet d écriture FLA 20-2. Le dialogue : Le racisme, parlons-en! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE M Projet d écriture Le dialogue : Le racisme, parlons-en! FLA 20-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : L Ça doit arrêter! Lecture M Le racisme, parlons-en!

Plus en détail

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue.

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue. Exercices de langue Compétence pragmatique à évaluer : se présenter (dire son nom et son âge, son origine, en quelle classe on va, quelles langues on parle) Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance

Plus en détail

La présence de tous les mots. La présence d au moins un verbe conjugué dans une très grande majorité de phrases

La présence de tous les mots. La présence d au moins un verbe conjugué dans une très grande majorité de phrases Sens rattaché au réel ou à l imaginaire Le chien marche sur le gazon. (réel) Le chien marche sur la planète Mars. (imaginaire) La présence de tous les mots Le chien marche sur le gazon. Le chien gazon

Plus en détail

Ne et les adverbes : pas, aucunement, nullement, plus, jamais, guère, point, mie, goutte. Je n ai. Je n ai

Ne et les adverbes : pas, aucunement, nullement, plus, jamais, guère, point, mie, goutte. Je n ai. Je n ai La négation Ne et les adverbes : pas, aucunement, nullement,,, guère, point, mie, goutte. J ai l intention d y jouer. Je n ai pas aucunement nullement l intention d y jouer. Je joue au tennis. Je joue

Plus en détail

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT DISCOURS DIRECT ET INDIRECT Si vous voulez rapporter les paroles de quelqu un, vous pouvez utiliser le discours direct ou le discours indirect (nous n aborderons pas ici le style indirect libre, qui relève

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

Homophones grammaticaux de catégories différentes. s y si ci

Homophones grammaticaux de catégories différentes. s y si ci GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES S Y HOMOPHONES SI CI 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes s y si ci s y : pronom personnel se (e élidé devant une voyelle) à la troisième personne

Plus en détail

ENTRE LES MURS : Le conseil de discipline

ENTRE LES MURS : Le conseil de discipline ENTRE LES MURS : Le conseil de discipline Réalisation : Laurent Cantet Production : Haut et Court Genre : comédie dramatique Adaptation du livre «entre les murs» de François Bégaudeau, éditions Gallimard

Plus en détail

2. La police peut-elle m arrêter et m interroger sans raison?

2. La police peut-elle m arrêter et m interroger sans raison? Chapitre 2 : La police Partie 1: Contact avec la police 1. Quand puis-je être en contact avec la police? La police pourrait entrer en contact avec toi si elle a des motifs raisonnables de croire que tu

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

chapitre 1 Décrire la langue

chapitre 1 Décrire la langue chapitre 1 Décrire la langue 1 Du langage à la langue Quelques dé nitions préalables Le langage est cette faculté, que l homme est seul à posséder, de s exprimer par la parole et par l écriture. Elle lui

Plus en détail

1. Méthode donneur / receveur )

1. Méthode donneur / receveur ) 1. Méthode donneur / receveur ) Les classes de mots variables invariables donneurs receveurs adverbes conjonctions préposition noms pronoms déterminants verbes adjectifs 2. L accord des verbes avec le

Plus en détail

LÀ L AS / L A 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes. la là l as / l a

LÀ L AS / L A 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes. la là l as / l a GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES LA HOMOPHONES LÀ L AS / L A 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes la là l as / l a la : déterminant défini féminin singulier. Il fait partie d un GN

Plus en détail

Découvrez l univers des piles avec nous!

Découvrez l univers des piles avec nous! Découvrez l univers des piles avec nous! Bonjour, c est moi Recharge! Aujourd hui, toi et moi allons en apprendre plus sur la vie des piles. Voici mon père! Des usines, des compagnies Voici, le chemin

Plus en détail

Orthographe grammaticale

Orthographe grammaticale Orthographe grammaticale On a vu en CE2 et en CM1 a/à/as Marine a faim. Tu as soif a ou as est le verbe avoir conjugué au présent, (truc : on peut le remplacer par avait / avais ) Marie habite à Fréterive

Plus en détail

Faire de la grammaire au CE2 Période 3 Semaine 3 La grippe Jour Activités Déroulement Matériel

Faire de la grammaire au CE2 Période 3 Semaine 3 La grippe Jour Activités Déroulement Matériel Faire de la grammaire au CE2 Période 3 Semaine 3 La grippe Jour Activités Déroulement Matériel Lecture et compréhension de l histoire - Victor est-il un enfant ou un adulte? -Qu'est-ce qui indique que

Plus en détail

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Sarahta K. BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : en bref Thème : les relations sentimentales Après une description des 3 femmes du film et de leurs relations sentimentales,

Plus en détail

L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE

L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE L orthographe est l une des plus grandes difficultés de la langue française. Voici un petit mémo de tous les accords principaux à savoir et à appliquer. I. ACCORD DE L ATTRIBUT

Plus en détail

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR

DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR Activité 1. Complète les phrases avec le bon verbe au présent. DEVOIR / POUVOIR / VOULOIR 1. Elle absolument terminer son boulot avant de partir. 2. Elle sait bien qu elle rentrer à dix heures! 3. Il acheter

Plus en détail

Fiche d activités et d apprentisage

Fiche d activités et d apprentisage Fiche d activités et d apprentisage Thème : La greffe d organes Public : médecins/étudiants en médecine Tâche visée : identifier des informations dans un document vidéo Compétences visées : compréhension

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

LA MACHINE A TRICOTER (2)

LA MACHINE A TRICOTER (2) LA MACHINE A TRICOTER (2) TEXTE DEPOSE A LA SACD Son utilisation est soumise à l autorisation de l auteur via la SACD Pour plus de précisions et pour obtenir la suite de cet extrait: christian.moriat@orange.fr

Plus en détail

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Une mère, parlant à ses enfants : Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Vous savez que papa ne se sent pas très bien et qu il a des problèmes depuis un certain temps. Eh bien, le docteur nous a dit

Plus en détail

LIN3710 Devoir 2 La structure argumentale

LIN3710 Devoir 2 La structure argumentale LIN3710 Devoir 2 La structure argumentale Dû le 8 février 2012 Ce devoir a l air long, mais vos réponses ne devraient pas l être. Prenez du temps pour bien penser sur ces questions, et répondez-y de la

Plus en détail

La concordance au futur. Le futur simple et le futur antérieur

La concordance au futur. Le futur simple et le futur antérieur La concordance au futur Le futur simple et le futur antérieur Rappel! Le futur antérieur s emploie pour exprimer une action antérieure à une autre action future qui sera conjuguée au futur simple. Il est

Plus en détail

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Recherches n 50, D une classe à l autre, 2009-1 IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Marylène Constant IUFM Nord Pas-de-Calais, université d Artois Quentin est élève en première S dans un lycée lillois.

Plus en détail

Annexe 27. Questionnaire et compilation des réponses. au sondage mené auprès des élèves de 1 re session. Hiver 2003

Annexe 27. Questionnaire et compilation des réponses. au sondage mené auprès des élèves de 1 re session. Hiver 2003 Annexe 7 Questionnaire et compilation des réponses au sondage mené auprès des élèves de 1 re session Hiver 003 Français Philosophie Comptabilité Initiation à l organisation 1. Es-tu satisfait-e du résultat

Plus en détail

Dorante est personnage d intrigue, le complice du piège organisé par Covielle et Cléonte. Il manipule les autres.

Dorante est personnage d intrigue, le complice du piège organisé par Covielle et Cléonte. Il manipule les autres. FICHE 8 STATUE DE PERSONNAGE Vous trouverez, ci-dessous, le résumé de l intrigue de la pièce Le Bourgeois Gentilhomme de Molière. Avant d aborder l exercice de Statue de personnage, il serait bon de connaître

Plus en détail

Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles

Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles CONGRÈS DE L ACSQ 2014 Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles Manon Deschênes, M.Ps., CRHA Directrice principale Gestion de carrière et psychologie du travail MAI 2014 PLAN

Plus en détail

BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE

BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE Pascal Nowacki BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com 1 AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie.

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie. 1 «Amis pour la vie» Une comédie de la vie. Célia Sam Alexia Amandine Élisa Simon Maureen Distribution modulable Scène I Deux enfants chargés de grands sacs à dos traversent la salle en chantant. Célia,

Plus en détail

Révision. 1. Mets les phrases dans l'ordre. 2. Souligne l intrus. 3. Complète le tableau.

Révision. 1. Mets les phrases dans l'ordre. 2. Souligne l intrus. 3. Complète le tableau. Révision Unité 8 C'est les vacances 1. Mets les phrases dans l'ordre. a) as / tu / la / tes / demandé / parents / à / permission?... b) nous / abandonné / projet / de / avons / notre / vacances... c) aller

Plus en détail

Salut les p tits zèbres»

Salut les p tits zèbres» Prove cantonali 2004-2005 Francese Classe quarta COMPRENSIONE ORALE : «SCRIPT» Salut les p tits zèbres» Voix de femme Samuel (le) Salha Salut les p tits zèbres Une émission de Jean-Marc Richard. Bonjour.

Plus en détail

Activité : Le message-je

Activité : Le message-je CPS : Communication, Pensée critique Thème : Affirmation de soi Type d'activités : Entrainement /Appropriation Activité : Le message-je Niveau : 8-12 ans Participants : indifférent Durée : 30 30 mn Objectifs

Plus en détail

Les jeunes dans le move : actualité de leurs déplacements.

Les jeunes dans le move : actualité de leurs déplacements. Les jeunes dans le move : actualité de leurs déplacements. Une enquête comparative Lyon-Montréal Nathalie Ortar, Claudio Ribeiro, Stéphanie Vincent-Geslin Julie-Anne Boudreau, Pascal Pochet, Louafi Bouzouina,

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LA QUALITE DE LA LEGISLATION : PERSPECTIVES ESPAGNOLES. 9 juin 2006 ALLOCUTION D OUVERTURE

SEMINAIRE SUR LA QUALITE DE LA LEGISLATION : PERSPECTIVES ESPAGNOLES. 9 juin 2006 ALLOCUTION D OUVERTURE SEMINAIRE SUR LA QUALITE DE LA LEGISLATION : PERSPECTIVES ESPAGNOLES 9 juin 2006 ALLOCUTION D OUVERTURE Claire-Françoise Durand INTRODUCTION C est pour moi un grand plaisir et un grand honneur d ouvrir

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

LES DÉTERMINANTS DU NOM

LES DÉTERMINANTS DU NOM LES DÉTERMINANTS DU NOM En bref Le déterminant précède le nom pour former un groupe nominal. Il s accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte. Paragraphes essentiels Il faut savoir

Plus en détail

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret du candidat Compréhension de l'oral Compréhension des écrits Production écrite 0710-demo 30/07/10 Code du candidat :... Nom : Prénom

Plus en détail

Habileté E Niveau 1. à la communication. professionnelle Nom : 1 ère PARTIE. Le téléphone sonne. Vous répondez.

Habileté E Niveau 1. à la communication. professionnelle Nom : 1 ère PARTIE. Le téléphone sonne. Vous répondez. Page 1 1 ère PARTIE Le téléphone sonne. Vous répondez. La voix au téléphone : Bonjour! Ici l institut de sondage FLOP. Avez-vous le temps de répondre à quelques questions? Vous : Comme ça? Par téléphone?

Plus en détail

Français 2032-2. Dominante informative

Français 2032-2. Dominante informative Français 2032-2 Dominante informative ACTIVITÉ SYNTHÈSE Compréhension en lecture «Corneille devient citoyen canadien» Consignes LA PRESSE MONTRÉAL SAMEDI 6 NOVEMBRE 2004 CORNEILLE DEVIENT CITOYEN CANADIEN

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Français Analyse de textes

Français Analyse de textes Français Analyse de textes Leçon No 0 Concepts de base Communication, énonciation, discours (C) Charles Marca Cours programme 3 e (Physique) Page 1 Objectifs pédagogiquesp Comprendre les concepts de base

Plus en détail

Ressource en communication orale

Ressource en communication orale Convaincre un public de son point de vue Ressource en communication orale Lancer une invitation Prendre part à une entrevue Présenter une marche à suivre Participer à un jeu de détecteur de mensonges Décrire

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

Correction d énoncés avec compléments de phrases au début ou au sein de la phrase

Correction d énoncés avec compléments de phrases au début ou au sein de la phrase DE PONCTUATION PHRASES AU DÉBUT OU AU SEIN DE LA PHRASE 1 Virgule, ordre des mots et inversion Correction d énoncés avec compléments de phrases au début ou au sein de la phrase En cliquant sur le bouton

Plus en détail

L atelier d intégration, d application et de développement des savoirs professionnels.

L atelier d intégration, d application et de développement des savoirs professionnels. L atelier d intégration, d application et de développement des savoirs professionnels. Méthodologie. I. Identifier la ou les cibles de formation. a. Intitulé de l Unité d intégration : b. Nature de la

Plus en détail

1. Lis le texte suivant : (Le o seguinte texto) 2. Vrai ou faux?

1. Lis le texte suivant : (Le o seguinte texto) 2. Vrai ou faux? 1. Lis le texte suivant : (Le o seguinte texto) Nouveau signe de réussite sociale ou effet de mode, en tout cas, c'est la cohue 1 vers l'appropriation des nouvelles technologies de l information et de

Plus en détail

Jubilé de la Miséricorde

Jubilé de la Miséricorde Pardonne Partage Aime Jubilé de la Miséricorde Découvre l année de la miséricorde en t amusant C est quoi un Jubilé? Qu est-ce que la miséricorde? 1 A tes crayons! 2 Qu est-ce qu un jubilé? Un jubilé est

Plus en détail

3º ESO, 6 1 Trouve l'adjectif qui correspond. Donne la forme au masculin.

3º ESO, 6 1 Trouve l'adjectif qui correspond. Donne la forme au masculin. 3º ESO, 6 1 Trouve l'adjectif qui correspond. Donne la forme au masculin. a. dangereusement :... b. doucement :... c. tranquillement :... d. évidemment :... e. vraiment :... f. malheureusement... 2 Complète

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

I. Le déterminant Il détermine le nom. Le déterminant indique le genre, le

I. Le déterminant Il détermine le nom. Le déterminant indique le genre, le I. Le déterminant Il détermine le nom. Le déterminant indique le genre, le nombre et le degré de détermination du nom. 1. L article le, la, les, l, d, au, aux, du, des, un, une, des, du, de l, de la, des.

Plus en détail

TEXTOS AUXQUELS PERSONNE NE RÉSISTE

TEXTOS AUXQUELS PERSONNE NE RÉSISTE 9 TEXTOS AUXQUELS PERSONNE NE RÉSISTE Un complément au livre Prêt pour l amour de David Bernard Très chère lectrice/lecteur, Tu viens de recevoir un cadeau d une valeur inestimable, un cadeau qui te simplifiera

Plus en détail

Programme "initiation au cinéma pour le primaire" ACTIVITÉ «L ACTEUR VIRTUEL : SPÉCIAL YVES SANSFAÇONS»

Programme initiation au cinéma pour le primaire ACTIVITÉ «L ACTEUR VIRTUEL : SPÉCIAL YVES SANSFAÇONS» Programme "initiation au cinéma pour le primaire" ACTIVITÉ «L ACTEUR VIRTUEL : SPÉCIAL» Situation #1 : en vacances Ah bien, si c est pas mon élève préféré! C est quoi ton nom déjà? ÉLÈVE (3 secondes) Est-ce

Plus en détail

28. Projet de lecture

28. Projet de lecture 28. Projet de lecture Extrait d une nouvelle : Jeunes en transit Français 10-2 Cahier de l élève Nom : Jeunes en transit DESCRIPTION DU PROJET Afin de te familiariser avec des jeunes vivant une situation

Plus en détail

Annexe 28. Questionnaire et compilation des réponses. au sondage mené auprès des élèves de 2 e session. Hiver 2003

Annexe 28. Questionnaire et compilation des réponses. au sondage mené auprès des élèves de 2 e session. Hiver 2003 Annexe 28 Questionnaire et compilation des réponses au sondage mené auprès des élèves de 2 e session Hiver 2003 Questionnaire Nous voilà déjà rendus à la semaine 15! La session d hiver au collège François-Xavier-Garneau

Plus en détail

Διαγωνισμός Υποτροφιών για την Α Γυμνασίου 2015-16 στα Γαλλικά

Διαγωνισμός Υποτροφιών για την Α Γυμνασίου 2015-16 στα Γαλλικά ΕΛΛΗΝΟΓΑΛΛΙΚΗ ΣΧΟΛΗ «ΆΓΙΟΣ ΙΩΣΗΦ» Διαγωνισμός Υποτροφιών για την Α Γυμνασίου 2015-16 στα Γαλλικά 25 Απριλίου 2015 Gram. / 10 C. E.. / 05 P. E. / 05 Total :. / 20 159 ΧΡΟΝΙΑ ΠΟΡΕΙΑ ΣΤΗ ΓΝΩΣΗ ΣΕΒΑΣΜΟΣ ΣΤΙΣ

Plus en détail

avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0

avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0 Nom: Groupe: avec les textes Aide-mémoire Le carnet de lecture et La critique littéraire avec le texte 0 Page de présentation avec le texte 1 (Titre du livre) Par (ton nom) gr. 117 Travail présenté à M.

Plus en détail

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception d une séquence de lecture (CP au CM2)

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception d une séquence de lecture (CP au CM2) Conception d une séquence de lecture (CP au CM2) ECOLE : Saint Thégonnec Niveau de classe : CE1 ENSEIGNANTE : Hélène Griffon A- Choix de l item travaillé (programmes 2008) Lire silencieusement un texte

Plus en détail

Planification d une situation d apprentissage.

Planification d une situation d apprentissage. Planification d une situation d apprentissage. Titre : Le merveilleux monde des animaux. Cycle : 1 ier cycle (secondaire 1) Durée : Une période de 75 minutes. Matériel : Un bâton de pastel sec. Une boîte.

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

LE DISCOURS RAPPORTE 1 (lisez la leçon et faites les exercices) La police annonce aux parents : "Votre fille est morte".

LE DISCOURS RAPPORTE 1 (lisez la leçon et faites les exercices) La police annonce aux parents : Votre fille est morte. 1 LE DISCOURS RAPPORTE 1 (lisez la leçon et faites les exercices) Style direct La police annonce aux parents : "Votre fille est morte". Les parents demandent à la police : "Connaissez-vous le meurtrier?"

Plus en détail

ПРИМЕРЕН ТЕСТ ЗА КАНДИДАТСТУДЕТСКИ ИЗПИТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК. Ma vie

ПРИМЕРЕН ТЕСТ ЗА КАНДИДАТСТУДЕТСКИ ИЗПИТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК. Ma vie ПРИМЕРЕН ТЕСТ ЗА КАНДИДАТСТУДЕТСКИ ИЗПИТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК 96 І. TEXTE DE COMPRÉHENSION Ma vie Je suis né à Paris il y a 52 ans, d'une mère française et d'un père qui a choisi la France lorsque son pays,

Plus en détail

Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012. TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre

Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012. TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012 TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre En partant de Sibérie, j avais considéré mon journal fini.

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Script de vente Ruban pour la famille et les amis

Script de vente Ruban pour la famille et les amis Script de vente Ruban pour la famille et les amis Ce bref script de vente instructif vous est proposé à titre de référence. C est un complément au Guide de vente Ruban MD et aux autres outils de la Trousse

Plus en détail

Petit recueil de prières solaires

Petit recueil de prières solaires Petit recueil de prières solaires Un petit mot... d introduction. Ces quelques prières ne sont rien d autre qu un «prêt»... Oui, un prêt. Elles vous sont prêtées... en attendant que vous deveniez capable

Plus en détail

Pourquoi apprendre? Danny Patry Montérégie (2002)

Pourquoi apprendre? Danny Patry Montérégie (2002) Pourquoi apprendre? C'est la première question que vous devez vous poser. Peu importe l'école que vous choisirez et le professeur que vous aurez, cela n'a pas vraiment d'importance si vous ne savez pas

Plus en détail

Adaptation de Magalie Journot D après Apologie de Socrate et Criton, de Platon, Dans la traduction de Luc Brisson Pour l édition GF Flammarion

Adaptation de Magalie Journot D après Apologie de Socrate et Criton, de Platon, Dans la traduction de Luc Brisson Pour l édition GF Flammarion Adaptation de Magalie Journot D après Apologie de Socrate et Criton, de Platon, Dans la traduction de Luc Brisson Pour l édition GF Flammarion Personnages Socrate Xanthippe, sa femme Ménèxène, leur plus

Plus en détail

Aider les enfants aux prises avec leurs

Aider les enfants aux prises avec leurs Aider les enfants aux prises avec leurs sentiments accueille respecte leurs sentiments. 1. Vous pouvez écouter en silence et avec attention. 2. Vous pouvez accueillir leurs sentiments Eh! Oh! Hum! Je vois.

Plus en détail

m i s é r e u s e s et splendides, ordinaires et rares. Kapital est un tour du monde à l endroit où je suis avec le cinéma comme moyen de locomotion.

m i s é r e u s e s et splendides, ordinaires et rares. Kapital est un tour du monde à l endroit où je suis avec le cinéma comme moyen de locomotion. Le mon est petit ; Montreuil est vaste. Kapital est traversée personnelle d un e v ill e m ond e a u c ara ctè re jo yeu x et difficile, un périple dans l époque a u travers personnes m i s é r e u s e

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

Activité AO 1 (dimensions de l identité)

Activité AO 1 (dimensions de l identité) Activité AO 1 (dimensions de l identité) Nom de l activité AO : Une pub changer les choses! Réalisation de l activité (mois/année) : Mars 2012 Discipline : Éthique et culture religieuse (thème de la Tolérance)

Plus en détail

La soupe de la discorde

La soupe de la discorde 1. Dans un grand immeuble de la ville, est connue pour les odeurs de sa cuisine. Chaque fois qu elle fait sa fameuse soupe aux choux, tous les voisins ferment les fenêtres pour ne pas être dérangés par

Plus en détail

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2005 TABLE DES MATIÈRES Présentation... 1 1 Conséquences

Plus en détail

La discussion en groupe : variantes pour les 6-8 ans

La discussion en groupe : variantes pour les 6-8 ans Référence 17 - A La discussion en groupe : variantes pour les 6-8 ans Comment varier la dynamique des discussions? Si vous animez souvent des discussions, il pourrait être intéressant de varier un peu

Plus en détail

La Mort digne: deux entretiens avec Frédéric Lamoth

La Mort digne: deux entretiens avec Frédéric Lamoth La Mort digne: deux entretiens avec Frédéric Lamoth Élisabeth Vust, 24 Heures, 2 mai 2003 Contessa Piñon, Journal de la Côte, 26 juin 2003 B ERNARD C AMPICHE E DITEUR Interview express de Frédéric Lamoth,

Plus en détail

ANTIGONE, murmure, le regard perdu Le bonheur. CRÉON, a un peu honte soudain Un pauvre mot, hein?

ANTIGONE, murmure, le regard perdu Le bonheur. CRÉON, a un peu honte soudain Un pauvre mot, hein? 5 10 CRÉON La vie n'est pas ce que tu crois. C'est une eau que les jeunes gens laissent couler sans le savoir, entre leurs doigts ouverts. Ferme tes mains, ferme tes mains, vite. Retiens-la. Tu verras,

Plus en détail

C est pas une voiture quelconque. Je pense que la richesse de cette voiture, c est que, on va le voir en découvrant tous les modèles ici, c est que c

C est pas une voiture quelconque. Je pense que la richesse de cette voiture, c est que, on va le voir en découvrant tous les modèles ici, c est que c C est pas une voiture quelconque. Je pense que la richesse de cette voiture, c est que, on va le voir en découvrant tous les modèles ici, c est que c est une voiture qui se vit de tas de façons différentes.

Plus en détail

Exercice supplémentaire A TEXTE et QUESTIONNAIRE

Exercice supplémentaire A TEXTE et QUESTIONNAIRE FRANÇAIS FRA-1032 COMPRÉHENSION EN LECTURE DOMINANTE EXPRESSIVE Exercice supplémentaire A TEXTE et QUESTIONNAIRE NE PAS ÉCRIRE SUR CE DOCUMENT Version de janvier 2005 Rédigé par Claudine Bellefleur Centre

Plus en détail

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014 Communication non-violente et médiation Étienne Godinot 04.06.2014 La communication non-violente et la médiation Sommaire 1 - La communication non-violente Qu est ce que la CNV? Définition, rôle Une démarche

Plus en détail

Canicule chez les grenouilles

Canicule chez les grenouilles Canicule chez les grenouilles Canicule chez les grenouilles Distribution 5 personnages : Toutancuisse, le père grenouille Toutancuisse, la mère grenouille Toutancuisse, le 1 er enfant têtard Toutancuisse,

Plus en détail

GRAMMAIRE-NIVEAU 5 (48FE0052) DST mai 2012 Durée : 2 heures - Aucun document autorisé

GRAMMAIRE-NIVEAU 5 (48FE0052) DST mai 2012 Durée : 2 heures - Aucun document autorisé UFR EILA Etudes Interculturelles de Langues Appliquées Adresse postale : Bâtiment Biopark Case courrier 7002 Site PRG 75205 Paris cedex 13 GRAMMAIRE-NIVEAU 5 (48FE0052) DST mai 2012 Durée : 2 heures -

Plus en détail

Révisions en Outils au service de la langue (outils au service de la langue reprend : grammaire, conjugaison et orthographe)

Révisions en Outils au service de la langue (outils au service de la langue reprend : grammaire, conjugaison et orthographe) NOM (5):. Révisions en Outils au service de la langue (outils au service de la langue reprend : grammaire, conjugaison et orthographe) Lundi 11 novembre 2013 Chers amis, chers amies, Nous vous invitons

Plus en détail

REVISION GRAMMAIRE FICHE N 5

REVISION GRAMMAIRE FICHE N 5 REVISION GRAMMAIRE FICHE N 5 COMPARATIFS Le comparatif peut porter sur un adjectif, un adverbe, un nom ou un verbe.. adjectif adverbe supériorité Marie est plus grande que Léna. Marc court plus vite que

Plus en détail

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES Les questions suivantes sont destinées à vous aider à vous situer et vous faire quelques propositions d'amélioration. 1. Pour quelles raisons ai-je choisi cette formation?

Plus en détail

Maîtrise de la langue

Maîtrise de la langue École : Nom : Prénom : Collège de secteur : Maîtrise de la langue Page 1/9 Exercice 1 Consigne : Entoure le premier mot de la phrase suivante. Nous allons visiter le collège la semaine prochaine. Consigne

Plus en détail

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs.

Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. 1 Le livre était sur la table devant nous, ainsi que la théière, les deux tasses et une assiette de tartelettes de Noël aux fruits secs. C était un livre et non pas le manuscrit auquel je m étais attendue

Plus en détail

Escola Básica 2 e 3 da Gafanha da Encarnação COMPRÉHENSION ORALE

Escola Básica 2 e 3 da Gafanha da Encarnação COMPRÉHENSION ORALE Escola Básica 2 e 3 da Gafanha da Encarnação Contrôle de Français 9 e année A/C 2007/2008 COMPRÉHENSION ORALE Écoute attentivement et coche les bonnes réponses. 1 Christophe a un problème a) avec ses notes.

Plus en détail

La naissance. Fleur de Lune. Texte : Cécile Galliot. Créatrice de Fleur de Lune. Illustrations : Aquarelles de Claude Albanèse

La naissance. Fleur de Lune. Texte : Cécile Galliot. Créatrice de Fleur de Lune. Illustrations : Aquarelles de Claude Albanèse La naissance Texte : Cécile Galliot Créatrice de Fleur de Lune de Fleur de Lune Illustrations : Aquarelles de Claude Albanèse http://prenomino.voila.net/ Bonjour! Je m appelle Tortillon. Tortillon, l'escargot.

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

Bérénice. de RACINE. L œuvre à l examen. Par Cécile Lignereux. Petits Classiques Larousse -1- Bérénice de Racine

Bérénice. de RACINE. L œuvre à l examen. Par Cécile Lignereux. Petits Classiques Larousse -1- Bérénice de Racine Bérénice de RACINE L œuvre à l examen Par Cécile Lignereux Petits Classiques Larousse -1- Bérénice de Racine Corpus bac : Objet d étude : le théâtre, texte et représentation. L argumentation : convaincre,

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

Devrait-on plutôt promulguer une loi empêchant l utilisation des pesticides dans toute la communauté?

Devrait-on plutôt promulguer une loi empêchant l utilisation des pesticides dans toute la communauté? Activité 11 Débat communautaire Niveau : 6 e année Matières scolaires : sciences, français Objectifs de l ERE : la prise de conscience, les connaissances, l état d esprit. Objectifs : Utiliser un logiciel

Plus en détail