Marché public CRM relatif à la fourniture d un microscope électronique à pointe FEG (Field Emission Gun) pour des études en sciences des matériaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Marché public CRM relatif à la fourniture d un microscope électronique à pointe FEG (Field Emission Gun) pour des études en sciences des matériaux"

Transcription

1 Marché public CRM relatif à la fourniture d un microscope électronique à pointe FEG (Field Emission Gun) pour des études en sciences des matériaux Marchés FEDER- RW - CLEARZINC APPEL D OFFRES GENERAL AVEC PUBLICITE BELGE ET EUROPEENNE Première partie : Dispositions administratives concernant l attribution du marché Page 1/24

2 Article 1 - Dispositions légales et administratives générales Le présent marché est soumis à : - la loi du 24 décembre 1993 relative aux marchés publics et à certains marchés de travaux, fournitures et de services (Mon. du 22 janvier 1994), et ses modifications ultérieures, - l arrêté royal du 8 janvier 1996 relatif aux marchés publics de travaux, fournitures et de services, et aux concessions de travaux publics (Mon. du 26 janvier 1996) et ses modifications ultérieures, - l arrêté royal du 26 septembre 1996 établissant les règles générales d exécution des marchés publics et des concessions de travaux publics, et ses modifications ultérieures, - le Cahier général des charges des marchés publics de travaux, fournitures et de services et des concessions de travaux publics, annexé à l arrêté royal du 26 septembre 1996, et ses modifications ultérieures, - le présent cahier spécial des charges en ce compris les différentes parties qui le composent de même que ses annexes, ainsi que les éventuelles publications (avis de marché et avis rectificatifs) qui pourraient intervenir jusqu à la remise des offres, - les lettres circulaires qui seraient adressées, le cas échéant, aux soumissionnaires afin de compléter ou de modifier les dispositions ci-dessus. Tous les documents relatifs aux marchés publics peuvent être consultés sur le site du Moniteur belge Du fait de la remise de son offre, le soumissionnaire est réputé avoir accepté les termes et conditions du présent cahier spécial des charges. En cas de divergence entre l offre et le présent cahier spécial des charges, ce dernier prévaudra. Les conditions générales des soumissionnaires et de leurs éventuels sous-traitants seront inapplicables au présent marché, sauf accord spécifique, préalable et écrit du pouvoir adjudicateur. Le Pouvoir adjudicateur se réserve le droit d exclure une offre qui rendrait applicables les conditions générales de vente du soumissionnaire ou de ses éventuels sous-traitants au présent marché. Article 2 - Pouvoir adjudicateur Le pouvoir adjudicateur est le Centre de Recherche de la Métallurgie ASBL («CRM» en abrégé) dont le siège social est situé à 4000 LIEGE, avenue du Bois Saint-Jean, 21. Les contacts se feront exclusivement avec Mr X. Vanden Eynde par ou fax. Détails de la personne de contact : Monsieur Xavier Vanden Eynde Page 2/24

3 CRM3 Domaine Universitaire Sart-Tilman, P59 Avenue Bois St Jean, 21 B-4000 Liège Fax : 0032.(0) Article 3 - Objet du marché Le présent marché porte sur la fourniture et l installation d un microscope électronique à pointe FEG (Field Emission Gun) pour des études en sciences des matériaux. En plus d options d imageries électroniques classiques et d un sas d introduction connecté à la chambre analytique, ce microscope sera équipé d une série d équipements analytiques, à savoir l analyse du rayonnement X par dispersion de longueur d onde (WDS) et par dispersion d énergie (EDS) ainsi qu un analyseur de diffraction d électron (EBSD). L adjudicataire devra procéder à la formation du personnel du CRM. En outre, il devra garantir le microscope livré et procéder à sa maintenance pendant une période minimale de 2 ans (dénommé ci-après garantie étendue), puis procéder à sa seule maintenance pendant 2 ans. Enfin, il devra garantir la livraison des pièces de rechange et des consommables nécessaires à son utilisation pendant 10 ans. Article 4 - Mode de passation du marché Le présent marché est attribué par appel d offres général avec publicité belge et européenne sur base de l article 13 de la Loi du 24/12/1993 et de l article 27 de l AR Article 5 - Mode de détermination des prix (art. 86 de l A.R. du 08/01/1996) Le présent marché est un marché à prix global. Article 6 - Langue utilisée Les offres ainsi que tous les documents fournis dans le cadre du présent marché seront obligatoirement rédigés en français ou en anglais. Article 6bis Visite des lieux La visite des lieux préalablement au dépôt des offres est obligatoire. A cette occasion des échantillons-tests seront remis aux soumissionnaires. Page 3/24

4 Cette visite aura lieu le 22 février 2010 à 10h00. Chaque soumissionnaire aura averti le responsable technique de sa venue (max 2 personnes par soumissionnaire ; pour les coordonnées voir art. 3 de la Partie II du présent CSC). Arti cle 6ter Critères de sélection Les critères de sélection ont été énoncés au point III.2 de l avis de marché. Les soumissionnaires joindront à leur offre les documents nécessaires à la vérification de ces critères. Article 7 - Critères d attribution Le marché sera attribué à l offre régulière la plus intéressante appréciée sur la base des critères suivants : 7.1 le prix global de l ensemble du microscope (microscope, analyseurs et équipements additionnels), de l installation, de la formation, de la garantie et de la maintenance (35 points) Le prix indiqué dans l offre est un montant global et forfaitaire pour l ensemble du marché. Le montant de l offre inclut, outre le prix de l équipement, le prix de la formation, le prix de la garantie étendue pendant une période de 2 ans et le prix de la maintenance pendant 2 ans. Le prix utilisé pour l évaluation est le prix total repris dans l annexe 2. Ce critère sera apprécié sur la base de la formule suivante : Offre la plus basse X 35 points Offre du soumissionnaire Les soumissionnaires joindront à leur offre une décomposition de leur prix selon le modèle figurant à l annexe 2 au présent cahier des charges. 7.2 Paramètres techniques du microscope (20 points) Les soumissionnaires joindront à leur offre une note de 3-5 pages A4 démontrant la qualité du matériel proposé. Le critère sera apprécié en fonction des sous-critères suivants : 1. les capacités du microscope pour des imageries avec une détection in-lens avec un faisceau électronique à basse énergie (< 1kV) (10 points). 2. les capacités du microscope à éliminer les pollutions hydrocarbonées (Sas d introduction, le système de pompage, la présence du doigt froid, un système de nettoyage de la chambre) (5 points) 3. d autres éléments tels que les aspects de facilité de réglage de l imagerie, l imagerie simultanée, les facilités d archivage et d indexation, le volume de la chambre, la manutention, les systèmes de visualisation, les capacités du stage Page 4/24

5 (pois et mouvements), la stabilité du courant électronique (5 points) 7.3 Paramètres techniques des systèmes d analyse (25 points) Les soumissionnaires joindront à leur offre une note de 5-10 pages A4 décrivant les paramètres techniques des systèmes d analyse ainsi que les échantillons tests qui leur auront été remis lors de la visite des lieux obligatoire. Pour les analyseurs EDS-EBSD (12 points), l évaluation sera fonction 4. des résolutions, 5. des algorithmes de quantification, 6. des capacités d analyse automatique, 7. de la vitesse d acquisition (imagerie élémentaire et EBSD) 8. des bases de données et des capacités des logiciels 9. du type d analyseur EDS. Les quantifications effectuées sur les échantillons tests (5 points) seront évaluées en fonction de leur exactitude et de leur répétabilité par rapport aux valeurs du certificat de la matière testée. L analyseur WDS (8 points) sera évalué en fonction de ses capacités analytiques (résolution, sensibilité) ainsi que de sa facilité d emploi. 7.4 Les équipements additionnels (10 points) Les soumissionnaires joindront à leur offre une note de 2-3 pages A4 décrivant les équipements additionnels offerts conformément à leur description contenue dans la partie technique du présent cahier des charges. Ce critère sera apprécié en fonction : 1. des besoins en refroidissement, 2. des besoins en alimentation in-interruptible, 3. des besoins en système anti-vibration, 4. des besoins en PC, 5. de la qualité des sources documentaires. 7.5 La garantie «pièces et main d œuvre» accordée sur le matériel et la maintenance (10 points) Pendant une période minimale de 2 ans, l adjudicataire devra assurer la garantie «pièces et main d œuvre» des équipements ainsi que leur maintenance (appelée dans le présent marché, garantie étendue). La garantie proposée par le soumissionnaire pendant cette période (6 points) sera appréciée du point de vue ƒ ƒ de sa durée (1 points) par rapport au minimum requis (2 ans) en vertu du présent marché, de son étendue (1 points), Page 5/24

6 ƒ ƒ des délais de dépannage (durée en jours ouvrables à partir de la notification par téléphone, ou fax) (2 points) du mode d intervention proposé (un support téléphonique, sur site, avec un programme d échanges standards, ) (2 points) Après la période de garantie, l adjudicataire n assurera plus que la maintenance, et ce pendant une période de deux ans. Les pièces à remplacer seront alors à la charge du CRM. La maintenance devant être assurée postérieurement à la garantie (2 points) sera appréciée en fonction des paramètres suivants : ƒ nombre de visites urgentes en cas de panne (minimum 3) ƒ délais de dépannage (durée en jours ouvrables à partir de la notification par téléphone, ou fax, maximum 5 jours ouvrables) ƒ ristourne sur les pièces détachées et les consommables ƒ existence d un programme d échange standard Tarif horaire pour prestations de maintenance ou de dépannage au-delà du contrat de maintenance (2 points) Article 8 - Etablissement des offres, dépôt et ouverture des offres 1. Tous les documents mentionnés à l article 9 ci-après de même que les échantillons tests remis lors la visite des lieux obligatoires doivent obligatoirement être joints à l offre. 2. Le dossier de l offre sera fourni en un exemplaire original signé et deux copies certifiées conformes. 3. Les documents constituant l'offre seront glissés sous pli scellé, portant l indication de la date de la séance d ouverture des offres et la référence au cahier spécial des charges. Ce pli scellé sera déposé contre accusé de réception auprès du CRM ou envoyé par la poste. Dans ce dernier cas, le pli scellé est glissé dans une seconde enveloppe fermée adressée au CRM, à l'attention de Monsieur Xavier Vanden Eynde, avenue du Bois Saint- Jean, 21 à 4000 LIEGE. 4. L'ouverture des offres aura lieu le 22 mars 2010 à au siège CRM, Domaine Universitaire Sart-Tilman, P59, avenue du Bois Saint-Jean, 21 à 4000 LIEGE. 5. Les offres parvenues au pouvoir adjudicateur postérieurement à l ouverture de la séance par le président ne seront pas prises en compte. Pour les offres envoyées par la poste, il sera fait application de l article 104 de l A.R. du 8 janvier 1996, 2. Article 9 Documents à joindre obligatoirement à la soumission 1. le formulaire d engagement dûment complété, daté et signé (annexe n 1 au présent cahier spécial des charges); 2. une décomposition du prix proposé (voir art. 7.1 ; annexe n 2 au présent cahier spécial des charges) 3. les échantillons tests remis lors de la visite des lieux obligatoire (voir art. 6bis) 4. les documents devant servir à la sélection des soumissionnaires (voir art. 6ter) Page 6/24

7 5. une note décrivant les paramètres techniques du microscope (voir art. 7.2) 6. une note décrivant les paramètres techniques des systèmes d analyse (voir art. 7.3) 7. une note décrivant les équipements additionnels (voir art. 7.4) 8. une note décrivant la garantie étendue et la maintenance (voir art. 7.5) 9. l engagement portant sur la fourniture des pièces de rechange et des consommables pendant une période de 10 ans 10. l attestation de visite des lieux (voir art. 6bis) Ces documents doivent être complets, précis, datés et signés. Les soumissionnaires numéroteront les documents et veilleront à respecter l ordre des documents précisé ci-dessus. Si un soumissionnaire est en défaut de produire l un de ces documents, s ils sont incomplets ou s ils sont produits dans le désordre, le CRM se réserve le droit de considérer l offre comme irrégulière. Article 10 - Eléments inclus dans le prix 1. Le prix est indiqué dans l offre en EUROS. Il comprend tous les frais, dépenses et impositions généralement quelconques grevant les fournitures et prestations liées à l exécution du marché, à l exception de la TVA. Le prix incluant la TVA sera néanmoins également indiqué, avec mention expresse du taux appliqué. 2. Ce prix inclut tous les frais directs ou indirects, quels qu'ils soient, qui, par leur nature, sont accessoires de ceux induits par le cahier spécial des charges. Sont notamment inclus : - les frais administratifs et de secrétariat, - les frais d emballage, - le montage et la mise en route ; - les droits de douane et accises ; - les frais de déplacement, de transport et d assurance, - le coût de la documentation relative aux fournitures et aux services, - la livraison des documents ou pièces liées à l exécution des services, - les droits de douane et d accise relatifs au matériel et aux produits visés ; - les frais de réception - la garantie - la maintenance de 2 ans. Du fait du dépôt de son offre, le candidat reconnaît: - avoir obtenu les renseignements qu'il désirait, - avoir présenté les observations et demandes qu'il a crues utiles, - avoir établi le prix figurant dans son offre en connaissance de cause, - avoir pris conscience et intégré dans son prix les incidences du projet et des difficultés techniques liées à son exécution. 3. L article 88 de l AR du portant sur les modalités de vérification des prix est d application dans le présent marché. Page 7/24

8 Article 11 Autorisation d introduire des variantes Les soumissionnaires sont autorisés à proposer des variantes libres, deux au maximum. Les conditions minimales à respecter sont décrites dans la partie technique du présent cahier des charges. Article 12 Autorisation du recours à la sous-traitance ou à des fournisseurs-tiers Le recours à la sous-traitance ou à des fournisseurs-tiers est autorisé mais l article 10 du CGC (les sous-traitants ne peuvent se trouver dans un des cas d exclusion visés à l article 43 de l AR du ) reste d application Le nom des sous-traitants ou des fournisseurs-tiers doit être indiqué dans l offre. Article 13 Notification du marché Les soumissionnaires dont l'offre n'a pas été retenue en seront avertis par courrier motivé. Conformément à l article 21 bis dans la loi du 24 décembre 1993, ils disposeront d un délai de 15 jours à compter du lendemain de l envoi de ce courrier pour introduire un éventuel recours. A l issue de ce délai, la notification de l'approbation de l'offre retenue sera effectuée par l envoi d une lettre d attribution du marché adressée au soumissionnaire retenu. Article 14 Délai de validité des offres Les soumissionnaires restent engagés par leur offre durant un délai de 180 jours prenant cours le jour de l ouverture des offres. Deuxième partie : Dispositions administratives relatives à l exécution du marché Article 1 Dispositions applicables L exécution du présent marché est soumise aux dispositions légales et administratives visées à l article 1 de la Partie 1 du présent CSC, et plus particulièrement à : - l arrêté royal du 26 septembre 1996 établissant les règles générales d exécution des marchés publics et des concessions de travaux publics, et ses modifications ultérieures ; - le Cahier général des charges des marchés publics de travaux, fournitures et de services et des concessions de travaux publics, annexé à l arrêté royal du 26 septembre 1996, et ses modifications ultérieures; Pour rappel, du fait de la remise de son offre, l adjudicataire est réputé avoir accepté les Page 8/24

9 termes et les conditions du présent cahier spécial des charges. Les conditions générales de l adjudicataire sont inapplicables au présent marché. Article 2 Obligations de l adjudicataire 1. L adjudicataire s engage à exécuter le marché conformément à l intégralité du cahier spécial des charges. Cette réalisation constitue une obligation de résultat. 2. Dans les 10 jours de la notification du marché, l adjudicataire indique au pouvoir adjudicateur le nom et les coordonnées de la personne responsable du projet et qui sera chargée de le représenter auprès du CRM. Cette personne doit maîtriser le français. Article 3 Direction et contrôle de l exécution (art. 1 et 2, C.G.Ch.) Le fonctionnaire dirigeant, chargé de la direction et du contrôle de l exécution du marché, est : Monsieur Xavier Vanden Eynde CRM3 Domaine Universitaire Sart-Tilman, P59 Avenue Bois St Jean, 21 B-4000 Liège Fax : 0032.(0) Article 4 - Cautionnement L adjudicataire est tenu de constituer, endéans les trente (30) jours de calendrier suivant la notification de l approbation de son offre, un cautionnement équivalent à 5 % du montant initial du marché, destiné à répondre de ses obligations envers le pouvoir adjudicateur jusqu à la complète exécution du marché, sous l une des formes prévues à l article 5 du CGC. L assiette du cautionnement correspond au montant total de l offre de l adjudicataire (conformément à l annexe 2 du présent CSC), telle qu approuvée par le Pouvoir adjudicateur. La preuve de la constitution du cautionnement doit être remise au fonctionnaire dirigeant dans les 30 jours de calendrier qui suivent le jour de la notification de l approbation de l offre. Le cautionnement sera libéré comme suit : - 50% à la réception provisoire du matériel; - 40% à la réception définitive du matériel; - 10% à la réception définitive du marché. Page 9/24

10 Article 5.- Emploi des langues Tous les documents établis par les soumissionnaires sont établis en français ou en anglais. Tous les représentants des soumissionnaires qui participeront aux diverses réunions doivent s'exprimer correctement en français ou en anglais. Article 6 Délai d exécution du marché (art. 28, C.G.Ch.) Le délai d exécution commence à courir le lendemain de la notification du bon de commande. L entièreté des équipements nécessaires doit être installée et réceptionnée provisoirement au plus tard pour le 30 octobre Article 7 : Lieu de livraison de la fourniture et d exécution des services de formation et de maintenance Le microscope doit être livré et installé au siège CRM avenue du Bois Saint-Jean, 21 à 4000 LIEGE dans le bâtiment dit CRM3. La formation analytique pourra toutefois se faire, au choix du fournisseur, en Belgique ou dans un pays limitrophe. Article 8: Révision et paiement des prix Les prix ne sont pas révisables. Le paiement du prix du matériel est fractionné comme suit: - 50 % à la livraison - 45% à la réception provisoire - 5% après réception définitive Le paiement de la maintenance se fera sur base annuelle ou trimestrielle. Sauf contestation, les paiements sont effectués dans les cinquante jours de calendrier qui suivent les échéances indiquées ci-dessus, à condition que le CRM soit en possession de la facture régulièrement établie en cinq exemplaires. Les factures seront adressées au service achats-comptabilité du CRM : A l'attention de la Comptabilité, Département D9 CRM - Domaine Universitaire du Sart Tilman, P59 Avenue du Bois Saint-Jean, 21 B-4000 LIEGE Page 10/24

11 Article 8bis : Garantie et maintenance (à bouger) 1. Pendant la période de garantie étendue qui a une durée minimale de deux ans, l adjudicataire assure la maintenance de l équipement et garantit son bon fonctionnement conformément aux prescriptions techniques du présent cahier spécial des charges. A cette fin, il remplace à ses frais les pièces présentant des défauts ne permettant pas une utilisation conforme aux conditions du marché ou mises hors de service au cours de leur utilisation en service normal. Un nouveau délai de garantie équivalent s applique à toutes les pièces fournies en remplacement. 2. Après cette période minimale de deux ans, l adjudicataire n assurera plus que la maintenance, et ce pendant une période de deux ans. Les pièces à remplacer seront alors à la charge du CRM, sauf application de l alinéa précédent. Cette maintenance sera facturée au pouvoir adjudicateur pour chaque période comme défini de commun accord. 3. Les consommables ne font pas partie de la maintenance. 4. Chaque intervention sous garantie ou sous contrat de maintenance sur l équipement devra faire l objet d un rapport d intervention de la part du technicien. Ce rapport reprendra les opérations effectuées et la déclaration de remise en état de l équipement dans les conditions normales d opération. Article 9 - Contrôles-réceptions techniques- réception provisoire et définitive La livraison a lieu lorsque l ensemble des composantes du matériel est arrivé dans les locaux du CRM3 selon les modalités à prévoir avec le pouvoir adjudicateur. La réception provisoire du matériel a lieu après la livraison, l installation du microscope électronique et de ses accessoires ainsi que la formation du personnel. Il sera procédé à un contrôle consistant à reproduire les résolutions spatiales attendues par le microscope et ses accessoires ainsi que la reproduction des résultats analytiques sur les échantillons tests remis lors de la visite obligatoire. L ensemble des spécifications indiquées par l adjudicataire dans son offre pour l équipement choisi devront être rencontrées dès que possible et au plus tard endéans un délai de trois mois à dater de la livraison. La formation se fera dans un délai de six mois à dater de la livraison de l équipement. La réception définitive du matériel aura lieu à l expiration de la période de garantie. La réception des prestations de maintenance effectuées au cours d un mois est acquise tacitement sauf contestation par le Pouvoir adjudicateur endéans les quinze jours calendrier de la fin du mois en question. Article 10 - Confidentialité Page 11/24

12 L adjudicataire s engage à garder la confidentialité des données dont il prend connaissance dans le cours de l exécution du marché. L adjudicataire se porte garant du respect de la confidentialité des données par son personnel. L adjudicataire ne divulguera que les données nécessaires à l exécution du marché aux seuls membres de son personnel directement concernés par le marché. Tous les techniciens et collaborateurs sont tenus par contrat à la confidentialité concernant les données. Article 11 Transfert du droit de propriété Le transfert du droit de propriété sur le microscope électronique a lieu à la réception provisoire. Les sources documentées des softwares utilisés sont déposées chez un tiers. Le CRM pourra y accéder pour la maintenance corrective du software pour les besoins d utilisation du Microscope par le CRM uniquement et conformément aux objectifs définis dans le présent marché en cas d impossibilité de l adjudicataire d effectuer cette maintenance ou de faute grave de l adjudicataire. Ce dépôt et l éventuel accès aux sources n emportent aucun transfert de propriété intellectuelle sur les softwares au CRM. Article 12: Mesures d office L'article 20, 1er du Cahier général des charges est applicable. L adjudicataire sera en toute hypothèse considéré en défaut d exécution si les prestations ne sont pas achevées dans les délais convenus ou lorsqu elles n'auront pas été exécutées conformément aux conditions stipulées dans le présent cahier spécial des charges. a) Pénalités Sans préjudice de l application d amendes pour retard, si l'adjudicataire ne respecte pas les obligations découlant du présent marché, un procès-verbal de constat d'inexécution, motivé et fondé, sera établi conformément à l'article 20, 2 du Cahier général des charges. Les pénalités pour défaut d exécution des prestations seront calculées conformément à l article 20, paragraphe 4 du Cahier général des charges. b) Amendes de retard Sans préjudice de l application de pénalités, les amendes pour retard sont quant à elles dues sans mise en demeure préalable et appliquées de plein droit au tarif fixé par l article 20 5 et l art. 66, 1 er, 2 du Cahier général des charges. c) Mesures d office Le pouvoir adjudicateur pourra par ailleurs et si nécessaire, recourir à des mesures d'office en application de l'article 20, 6 du CGC. Page 12/24

13 Article 13: Responsabilité de l adjudicataire 1. L adjudicataire répond vis-à-vis du pouvoir adjudicateur de toutes ses prestations. Cette responsabilité ne saurait être limitée par aucune clause contractuelle. 2. L adjudicataire présente au CRM dans les quinze jours calendrier qui suivent celui de la conclusion du marché, les documents établissant qu'il a souscrit une assurance couvrant dès le début du marché sa responsabilité en matière d'accident du travail ainsi qu'une assurance couvrant ses risques professionnels. Article 14: Juridiction En cas de litige, les parties tenteront d'arriver à un règlement à l'amiable. Pour toute contestation ou tout différend entre parties relatif à la validité, l'interprétation ou l'exécution du présent marché, le prestataire reconnaît l application exclusive du droit belge et la compétence exclusive des tribunaux de l'arrondissement judiciaire de Liège. Troisième partie : Dispositions techniques Objet du marché: Le présent marché se réfère à la fourniture et à l installation d un microscope électronique à pointe FEG (Field Emission Gun) pour des études en sciences des matériaux, sa maintenance, sa garantie et la formation à son utilisation. En plus d options d imageries électroniques classiques et d un sas d introduction connecté à la chambre analytique, ce microscope sera équipé d une série d équipements analytiques, à savoir l analyse du rayonnement X par dispersion de longueur d onde (Wavelenght Dispersion Spectrometer, WDS) et par dispersion d énergie (Energy Dispersive Spectrometer, EDS) ainsi qu un analyseur de diffraction d électron (Electron Backscattered Diffraction, EBSD). Conditions minimales : - Comme l objet du marché l indique, un faisceau électronique de type FEG (Field Emission Gun) doit équiper le microscope. - En plus des chambres analytiques et du faisceau FEG, un sas d introduction permettant un maintien permanent de la chambre analytique sous vide devra être placé sur l équipement. - Les trois systèmes d analyse, EDS-WDS-EBSD, doivent provenir d un seul contructeur soit du fabricant de microscope soit d un fabricant de systèmes d analyse, - La fourniture de pièces de rechange durant la vie de l équipement seront opérées et/ou soustraitées par le fournisseur du microscope et ce pour l ensemble complet, microscope-analyseurs ainsi qu un maximum des accessoires proposés. La vie de l équipement signifie une période d activité au sein du CRM de minimum 10 ans. Les options supplémentaires proposées sont reprises sous des postes successifs. Page 13/24

14 Description technique 1/ Microscope électronique à faisceau FEG 1.1 Faisceau FEG et imagerie Le faisceau électronique devra avoir une taille nanométrique soit ( <= à 2 nm dans la gamme d énergie kv - condition minimale). Dans les basses énergies (énergie entre 1 et 5 kv) qui évitent les revêtements conducteurs, la taille du faisceau électronique devra également être nanométrique (< 2.5 nm - condition minimale). Le faisceau électronique devra permettre des analyses avec des courants de faisceau suffisants pour des études spectrales (p.e. l imagerie WDS n est pas fondamentale mais seulement un plus). Un courant de 40 na (condition minimale), est nécessaire et plus est mieux. Une mesure de ce courant sera implémentée ainsi que son enregistrement. La facilité de changement de paramètres de faisceau électronique (si possible enregistrement des paramètres de base) est un atout très appréciable. Une sauvegarde de ces paramètres est indispensable (condition minimale). Plusieurs types d imagerie électronique sont possibles à partir d un faisceau électronique. L imagerie SEM (scanning electron microscopy) sera faite in-lens ainsi qu avec un détecteur dans la chambre (condition minimale). L imagerie BSE (back scattered electrons) se fera également par les méthodes in-lens et dans la chambre. L acquisition et la visualisation simultanée des images BSE et SEM sera possible. La plus large gamme de grossissement est demandée mais elle doit être au minimum de 12 à x (condition minimale). La géométrie de l optique électronique et de la chambre doit permettre l analyse d échantillon magnétique du type acier ou ferrite (condition minimale). La stabilité du faisceau en terme de courant et de déviation spatiale est un critère important soit une déviation de maximum 1% (condition minimale). Le microscope et/ou le système d analyse intégrera une correction pour l imagerie à fort angle d inclinaison pour les analyses EBSD (condition minimale). Lors de l enregistrement des images (peu importe le type), une indexation des images sera facilitée par un préfixe initial choisi par l opérateur ensuite des valeurs incrémentales incrustées dans l image. Ces images doivent être aisément annotées avant ou après capture. Une indexation automatique des points d analyse EDS ou WDS sur les différents type d image (soit via le soft microscope, c est un plus, soit via le soft analytique, c est suffisant). 1.2 Chambres du microscope, systèmes de pompage et accessoires L ensemble du miscroscope nécessite divers systèmes de pompage. La technologie de pompage de la chambre sera de type sèche, propre et, a priori, sans huile (p.e. par pompage turbo moléculaire) (condition minimale). La colonne du faisceau électronique aura son pompage différentiel ainsi qu un moyen technique d isolation du reste de l équipement (condition minimale). Page 14/24

15 Une chambre d introduction des échantillons indépendante de la chambre d analyse sera présente pour permettre un maintien sous vide continu de la chambre d analyse et de la colonne. Ce sas d introduction devra permettre un changement aisé et fiable des échantillons (condition minimale). Le sas d introduction et la chambre analytique pourront contenir de grands échantillons (plus grands ou égaux à 100mm et une hauteur supérieur à 25mm, le support échantillon peut être spécifique) avec un poids de 300g minimum (condition minimale). La platine eucentrique sera motorisée au minimum en X, Y, Z, tilt et rotation. Un suivi des coordonnées de l échantillon sera intégré ainsi que la possibilité de son rappel par l opérateur. Un suivi des valeurs de vide dans les différents organes du microscope sera présent dans le système et visible par l opérateur. La chambre d analyse sera munie d un système intégré de nettoyage de la pollution hydrocarbonée par décharge plasma O2 (condition minimale) et, si possible également, le sas d introduction. Dans l étendue de la garantie, l inoquité du système vis-à-vis des détecteurs devra être explicitée en sus des autres garanties demandées. La chambre d analyse comprendra le nombre de ports suffisants pour les systèmes analytiques et l équipement de nettoyage par plasma ainsi que les connections de base constitutives du microscope. En vue de l analyse du carbone, un doigt froid effectué par refroidissement à l azote liquide dans la zone d analyse devra être intégré au système (condition minimale). Un système de visualisation de la chambre analytique par caméra CCD, IRCCD ou une autre technique à préciser sera prévu (condition minimale). Les porte-échantillons livrés sont un plus. Les diverses capacités d adaptation in-house du système de fixation sont des plus. Si nécessaire, un système d amortissement permettra la réduction des vibrations externes. Un système actif sera préféré. 3/ Systèmes d analyse L ensemble du système doit provenir du même fournisseur de matériel (condition minimale). Un fournisseur de microscope peut proposer deux variantes, au maximum, liées à différents contructeurs d équipements analytiques. Le système incluera la possibilité de correction des dérives suspectées sur les images et les acquisitions multiples Combinaison analyseurs EDS-EBSD La résolution en énergie sur la raie K GX0QIXOOZLGWKDWKDOIPD[LPXP):+0VHUDPLQLPXPHW en tout cas inférieur à 125 ev pour une analyse de routine effectuée en 100s (temps réel) tout en gardant une bonne capacité de différenciation des éléments légers tel que le carbone C à basse énergie (condition minimale). Le détecteur EDS aura un haut taux de comptage (au-dessus de 10 5 coups/seconde), (condition minimale) avec une préférence pour les systèmes SDD sans azote liquide. Page 15/24

16 L analyse semi-quantitative sera testée sur deux échantillons qui seront remis aux soumissionnaires demandeurs lors de la visite obligatoire. Ces échantillons MRC (Matériaux de Référence Certifiés) font partie d un suivi d équipement ISO17025 et les résultats seront donc indispensables à l'évaluation de l analyseur EDS. Les résultats seront exprimés en % poids et seront comparés par rapport au certificat de la matière. L exactitude et la reproductibilité seront évalués. Un système d analyse automatique de particules à partir d une analyse d image SEM ou BSE ou autre type d image et les analyses EDS reliées à chaque particule fera partie du package de potentialités du software/hardware d analyse (condition minimale). Le système permettra la visualisation d histogramme ainsi que l exportation des données vers les outils bureautiques courants (traitements de texte et tableur). Ce système devra être couplé au système de mouvement de l échantillon à l intérieur de la chambre d analyse à prévoir avec le constructeur du microscope, si nécessaire. L analyseur et son software permettront également une analyse rétrospective des analyses en ligne et des images sur base qualitative et, si possible, quantitative. L analyse semi-quantitative pourra se faire via les méthodes ZAF, PhiroZ (condition minimale) et, si possible, d autres, mais elles seront sélectionnables. Les résultats seront exprimés soit en % poids soit en % atomique. La structure des fichiers d exportation doit contenir un maximum d informations tel que le nom du spectre, de l énergie du faisceau, le temps de comptage, la calibration en énergie, les commentaires du fichier initial, les éléments principaux sélectionnés (éléments et raies), le tout doit être aisément exportable vers des tableurs informatiques courants. Le traitement des spectres et des images en batch est un plus. Le système EBSD (son hardware et software) permettra l acquisition de figures de diffraction de bonne résolution et leur traitement par des technologies avancées d acquisition (bonne résolution et sensibilité de la caméra) et de traitement de l image des lignes de Kikuchi (possibilités de transformation des images). Le nombre de figures analysées par seconde sera maximum avec un minimum de 200 points indexés à la seconde (condition minimale) mais la facilité d emploi du logiciel et la disponibilité de bases de données du type (NIST, ICSD et ICDD/JCPDS) permettront une analyse aisée des résultats on-line et off-line sans nécessité de ré-acquérir les données (condition minimale). Il sera possible d exporter certaines figures de diffraction avec ou sans la transformée de Hough. Le système intégrera une correction pour l imagerie à fort angle et permettra l indexation des 7 systèmes cristallographiques. Les images EBSD pourront être traitée en vue d obtenir une taille de grain de l échantillon observé ainsi que des informations sur la forme des grains et leur orientation. Le mapping EBSD sera basé sur des orientations cristallographiques ainsi que sur des indices de qualités ou d autres types d imagerie cristallographique (orientation, taille de grains, phases, indice de confiance, figure de pôles, figure de pôle inverse, ODF s, ). La combinaison de l imagerie EBSD avec l analyse EDS devra être possible ainsi que la recherche basée sur la combinaison des informations EBSD et EDS pour permettre une meilleure indexation des figures EBSD et des phases en présence (condition minimale). Suivant l agrandissement le faisceau ou le stage sera utilisé pour balayer l échantillon Analyseur WDS Le choix des cristaux pour le spectromètre WDS est laissé libre ; néanmoins, cette sélection devra permettre une bonne approche des éléments légers tout en permettant l analyse des principaux éléments de transition spécifiques aux matériaux sidérurgiques. La résolution analytique à basse énergie et à haute énergie devra être la meilleure possible soit moins de 20 ev sur la raie Mn K HW permettre la différentiation des raies C K HW 1. FRQGLWLRQ PLQLPDOH 8Q GHV DSSOLFDWLRQV principales du spectromètre WDS est l analyse du carbone dans des matrices aciers. Page 16/24

17 Une description de son utilisation et de son mode de travail devra être mentionné. Il n est pas fait de restriction entre des systèmes intégrant ou non une collimation du rayonnement X ainsi que sur le type de compteur mais dans tous les cas, une facilité d emploi et un haut rendement en terme de données accumulées est demandé. Les composants software et hardware permettront un contrôle complet de l équipement au niveau de l acquisition des données et permettront également d effectuer une quantification des résultats basée uniquement sur les résultats WDS ou combinée à des spectres EDS (condition minimale). Les possibilités d analyse de particules ainsi que de line-scan sera accessible pour l analyseur WDS. Le mapping WDS n est pas un élément majeur. 4/ Equipements et fournitures additionnels 4.1. Refroidissement éventuel Si un refroidissement complet ou partiel du système est nécessaire, il doit être mentionné, prévu et intégré à l offre Système anti-vibration Si un système anti-vibration complet ou partiel du système est nécessaire, il doit être mentionné, prévu et intégré à l offre Unités d alimentation dites interruptibles Une unité interruptible sera présente en vue d éliminer les pics de tensions et de permettre un arrêt contrôlé de l équipement en cas de panne de courant. Elle devra couvrir les besoins du microscope et de ses périphériques (hors stations de traitement off-line) (condition minimale). Les systèmes redresseur-onduleur seront préférés avec une autonomie de 20 min au minimum PC de traitement de données Trois unités de traitement des données indépendantes des systèmes d acquisition seront prévues (condition minimale). Ces unités comprennent l ensemble hardware et software nécessaire aux traitements off-line des données ainsi que leur exportation. L ensemble des unités informatiques devront être compatible avec le réseau CRM et sans perturbation pour les systèmes d analyses. Les capacités hardware et software de stockage et d archivage doivent être suffisantes. Cela signifie que ces capacités soient suffisantes pour une période de travail de 2 ans et qu il soit possible d archiver les données sur des supports durables (bandes, DVD, ). Des suites bureautiques équiperont les différents postes de travail avec des possibilités de traitements de texte et tableurs au minimum. Page 17/24

18 Au minimum, deux licences complémentaires des systèmes de traitement de données seront installées sur des machines déjà présentes au CRM (condition minimale). Ces licences seront mises à disposition de personnes spécifiques et si nécessaire, le constructeur pourra en demander les coordonnées professionnelles. Le prix de ces licences sera directement intégré dans le prix global de ce poste particulier. Une seule imprimante de type laser préférentiellement noir et blanc avec une qualité d impression photo sera fournie en complément de la partie informatique. Elle sera mise à disposition sur le microscope Documentation et formation Un ensemble complet de documentation sur support papier et électronique pour le microscope et les systèmes d analyses devra être annexé à l offre. Le soumissionnaire fournira une liste des consommables complètée de leurs prix indicatifs. La formation du personnel sera faite a priori en différenciant la formation microscope et la formation analytique. Le nombre de personnes du CRM sera au minimum de 3. La formation microscope se fera sur le site du CRM. La formation analytique pourra se faire sur le site du CRM ou, au choix du fournisseur, en Belgique ou dans un pays limitrophe (le prix du déplacement sera à charge du pouvoir adjudicateur). A la fin des formations, le personnel devra être en mesure de maîtriser l équipement et ses accessoires. La maîtrise de l équipement consiste en la capacité d effectuer l acquisition et l enregistrement des différents types d images sur l entièreté de la gamme de grossissement ainsi que les opérations de base de manutention et contrôle des paramètres du micrsocope. Pour la partie analytique, la maîtrise de l équipement consiste en l acquisition de données par chacune des méthodes analytiques implémentées, leur enregistrement, leur exploitation ainsi que l exportation des données vers les outils bureautiques classiques et plus précisément un outil du type tableur. Le coût de la formation et ce qu elle inclut sera détaillé dans l offre Autres points techniques Le réseau CRM est en monophasé ou triphasé. Des alimentations en azote et en air comprimé sont disponibles. Si d autres gaz sont nécessaires, il en sera fait mention dans l offre ainsi que les besoins logistiques y afférent. Néanmoins, les coûts liés à l installation de nouveaux gaz dans les locaux ne seront pas à charge de l adjudicataire. Le local sera visible le jour de la visite qui sera organisé pour l objet du marché. Si des renseignements sont nécessaires à propos du local, il est demandé de prendre contact avec le responsable technique. 5/ Garantie et maintenance Pendant la période de garantie qui a une durée minimale de deux ans, l adjudicataire assure la maintenance de l équipement et garantit son bon fonctionnement conformément aux prescriptions techniques du présent cahier spécial des charges. A cette fin, il remplace à ses frais les pièces présentant des défauts ne permettant pas une utilisation conforme aux conditions du marché ou mises hors de service au cours de leur utilisation en service normal. Un nouveau délai de garantie équivalent s applique à toutes les pièces fournies en remplacement. Page 18/24

19 Après cette période minimale de deux ans, l adjudicataire n assurera plus que la maintenance, et ce pendant une période de deux ans. Les pièces à remplacer seront alors à la charge du CRM, sauf application de l alinéa précédent. Le contrat de maintenance implique, à titre indicatif, une visite annuelle de contrôle ainsi qu au minimum trois visites par an pour raisons urgentes. Au-delà de ces limites, le soumissionaire indiquera dans son offre les tarifs horaires de ses prestations (voir point des dispositions administratives et Annexe 2). En cas de panne, le temps de réponse ne pourra excéder 5 jours ouvrables ou le délai comme défini dans l offre par le soumissionnaire. L aide téléphonique doit être illimitée. L adjudicataire et ses sous-traitants garantissent un approvisionnement en pièces détachées (consommables et autres pièces constitutives de l équipement) pour un délai de 10 ans minimum. Page 19/24

20 1 Formulaire d offres ANNEXES 2 Décomposition du prix Page 20/24

Marché public CRM relatif à la fourniture d outils in-situ de pliage et de traction pour SEM-FEG ainsi que de prestations et accessoires

Marché public CRM relatif à la fourniture d outils in-situ de pliage et de traction pour SEM-FEG ainsi que de prestations et accessoires Marché public CRM relatif à la fourniture d outils in-situ de pliage et de traction pour SEM-FEG ainsi que de prestations et accessoires Marchés FEDER- RW - CLEARZINC APPEL D OFFRES OUVERT AVEC PUBLICITE

Plus en détail

FEDER- RW - CLEARZI NC APPEL D OFFRES GENERAL AVEC PUBLI CI TE BELGE ET EUROPEENE

FEDER- RW - CLEARZI NC APPEL D OFFRES GENERAL AVEC PUBLI CI TE BELGE ET EUROPEENE Marché public CRM relatif à la fourniture et l installation d un système d enduction de produits liquides sur bande métallique sur une ligne pilote de traitement en continu déjà existante, sa maintenance

Plus en détail

Marché de fournitures. Cahier spécial des Charges

Marché de fournitures. Cahier spécial des Charges AOG11019 - Appel d offres général avec publicité européenne Marché de fournitures Renouvellement des licences de produits "Unicenter" Cahier spécial des Charges ASBL GIAL VZW bd E. Jacqmainlaan 95 Bruxelles

Plus en détail

Ville de TEYRAN Hôtel de Ville 34820 TEYRAN Tél: 04 67 16 19 06 Fax : 04 67 87 98 50 Mail : services.population@ville-teyran.fr

Ville de TEYRAN Hôtel de Ville 34820 TEYRAN Tél: 04 67 16 19 06 Fax : 04 67 87 98 50 Mail : services.population@ville-teyran.fr Ville de TEYRAN Hôtel de Ville 34820 TEYRAN Tél: 04 67 16 19 06 Fax : 04 67 87 98 50 Mail : services.population@ville-teyran.fr MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES REALISATION DU JOURNAL

Plus en détail

SERVICE INFORMATIQUE CAHIER SPECIAL DES CHARGES. relatif à la maintenance des systèmes centraux THEATRE ROYAL DE LA MONNAIE.

SERVICE INFORMATIQUE CAHIER SPECIAL DES CHARGES. relatif à la maintenance des systèmes centraux THEATRE ROYAL DE LA MONNAIE. SERVICE INFORMATIQUE CAHIER SPECIAL DES CHARGES relatif à la maintenance des systèmes centraux THEATRE ROYAL DE LA MONNAIE novembre 2007 N de référence : CSC-IT0701 Appel d offre général CSC-IT0701 1 /10

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION ET CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES LOCATION MAINTENANCE D APPAREILS DE REPROGRAPHIE

REGLEMENT DE CONSULTATION ET CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES LOCATION MAINTENANCE D APPAREILS DE REPROGRAPHIE REGLEMENT DE CONSULTATION ET CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES LOCATION MAINTENANCE D APPAREILS DE REPROGRAPHIE Le présent document comporte 6 feuilles numérotées de 1 à 6 OBJET DU MARCHÉ

Plus en détail

Marché simplifié de fournitures et de services courants

Marché simplifié de fournitures et de services courants LYCÉE DE BOIS D OLIVE 112, avenue Laurent Vergès 97432 Ravine des Cabris Tél : 0262 49 89 60- Fax : 0262 49 89 70 Mail : gestion.9741206t@ac-reunion.fr Marché simplifié de fournitures et de services courants

Plus en détail

DEMANDE D OFFRE DE SERVICE

DEMANDE D OFFRE DE SERVICE Cahier spécial des charges DE/2013/DEV AND Partie A : Dispositions administratives et contractuelles. Contexte et finalité Technofutur TIC asbl créée en 1998, est labellisée Centre de compétence de la

Plus en détail

Cahier spécial des charges

Cahier spécial des charges Cahier spécial des charges Appel d offres général avec publicité belge et européenne pour un marché de fournitures Référence n 2012-3341 Acquisition d une nouvelle solution de stockage SAN Pouvoir adjudicateur

Plus en détail

Cahier spécial des charges

Cahier spécial des charges Cahier spécial des charges Adjudication publique avec publicité belge et européenne pour un marché de fournitures Référence n 2012/3320 «Mise à disposition de mises à jour et support des licences logicielles

Plus en détail

LETTRE DE CONSULTATION 2011-08

LETTRE DE CONSULTATION 2011-08 MARCHE DE SERVICE EN PROCEDURE ADAPTEE (art 28 CMP) Objet du marché : Audit et Conseil à la mise en place d un marché de services d assurances LETTRE DE CONSULTATION 2011-08 Date et heure limite de réception

Plus en détail

LES NOUVELLES CONTRAINTES EN MATIERE DE MARCHES PUBLICS

LES NOUVELLES CONTRAINTES EN MATIERE DE MARCHES PUBLICS LES NOUVELLES CONTRAINTES EN MATIERE DE MARCHES PUBLICS I - PREAMBULE Jusqu à présent, la majorité des achats d équipements effectués par les services échappaient à la réglementation relative aux marchés

Plus en détail

Service des Marchés Publics

Service des Marchés Publics Service des Marchés Publics MARCHÉ DE SERVICE Ind.2014-10 CLAUSES ADMINISTRATIVES GENERALES ET PARTICULIERES OBJET: MARCHÉ DE SERVICE RELATIF AUX PRODUITS BANCAIRES Pouvoir adjudicateur : Le pouvoir adjudicateur

Plus en détail

Objet du marché : Audit et Conseil à la mise en place d un marché de services d assurances.

Objet du marché : Audit et Conseil à la mise en place d un marché de services d assurances. LETTRE DE CONSULTATION ETABLIE DANS LE CADRE D UNE PROCEDURE ADAPTEE (art 28CMP) UNIVERSITE DE NIMES- Rue du Docteur Georges SALAN 30 021 NIMES Cedex 1 Destinataire : Objet du marché : Audit et Conseil

Plus en détail

Conditions Générale de «Prestations de services»

Conditions Générale de «Prestations de services» Conditions Générale de «Prestations de services» Article 1 - Définitions Nom commercial, ORDI-HS, désigne l Auto-entrepreneur, M. HAMID Farid, 5 Avenue de Jouandin, 64100, Bayonne. (A.E, entreprise non

Plus en détail

LOCATION ET MAINTENANCE DE PHOTOCOPIEURS AVEC FOURNITURE DE CONSOMMABLES MARCHE DE FOURNITURES & SERVICES

LOCATION ET MAINTENANCE DE PHOTOCOPIEURS AVEC FOURNITURE DE CONSOMMABLES MARCHE DE FOURNITURES & SERVICES LOCATION ET MAINTENANCE DE PHOTOCOPIEURS AVEC FOURNITURE DE CONSOMMABLES MARCHE DE FOURNITURES & SERVICES ACTE D ENGAGEMENT ET CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Maison de la culture du Japon à Paris (MCJP)

Plus en détail

Règlement de la consultation

Règlement de la consultation Règlement de la consultation Marché n 22-2015-01 Objet de l appel d offre : Contrat de prestations de publipostage, d édition, de reproduction et de mise sous plis de documents divers. Procédure : Procédure

Plus en détail

REGIE PROVINCIALE AUTONOME DE SECURITE

REGIE PROVINCIALE AUTONOME DE SECURITE REGIE PROVINCIALE AUTONOME DE SECURITE Cahier spécial des charges Appel d offre général pour la fourniture de défibrillateurs externes automatiques (DEA) Exercice 2013 Marché référencé «DEA 2013» L attention

Plus en détail

Musée National du Moyen Âge Thermes et hôtel de Cluny

Musée National du Moyen Âge Thermes et hôtel de Cluny Musée National du Moyen Âge Thermes et hôtel de Cluny Marché public de fournitures REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION DATE LIMITE DE RECEPTION DES CANDIDATURES : 11 mai 2009 à 17 heures DATE LIMITE

Plus en détail

CONTRAT D ASSITANCE SUR REFERENTIEL UNASSI RESEAU N...

CONTRAT D ASSITANCE SUR REFERENTIEL UNASSI RESEAU N... CONTRAT D ASSITANCE SUR REFERENTIEL UNASSI RESEAU N... ENTRE LES SOUSSIGNES : La SARL PYREWEB, dont le siège social est situé CETIR - 65150 Saint Laurent de NESTE, immatriculée au Registre du commerce

Plus en détail

PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX, NETTOYAGE DES VITRES, FOURNITURES de PRODUITS CONSOMMABLES et ADAPTES

PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX, NETTOYAGE DES VITRES, FOURNITURES de PRODUITS CONSOMMABLES et ADAPTES CUFR JF CHAMPOLLION Place de Verdun 81000 ALBI CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.A.P MARCHE DE SERVICE 2012 N 101-2012 PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX, NETTOYAGE DES VITRES, FOURNITURES

Plus en détail

FORMULAIRE D OFFRE. CAHIER SPÉCIAL DES CHARGES n COP 2013/1

FORMULAIRE D OFFRE. CAHIER SPÉCIAL DES CHARGES n COP 2013/1 Département des Affaires générales, des Services généraux et du Contrôle interne, Service Approvisionnement rue Louis Boumal 70 4000 Liège Tél. 04 238 50 30 Fax 04 254 04 66 Personnes de contact du Pouvoir

Plus en détail

APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX N 32/2013 SEANCE PUBLIQUE

APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX N 32/2013 SEANCE PUBLIQUE ROYAUME DU MAROC FONDATION MOHAMMED VI POUR LA PROMOTION DES ŒUVRES SOCIALES DE L ÉDUCATION FORMATION APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX N 32/2013 SEANCE PUBLIQUE Acquisition de 300 000 SMS et mise

Plus en détail

CAHIER SPECIAL DES CHARGES relatif à : 2013_INFRA_JLC_IT_SUPPORT. Marché public de services

CAHIER SPECIAL DES CHARGES relatif à : 2013_INFRA_JLC_IT_SUPPORT. Marché public de services Fonds de participation rue de Ligne 1 1000 Bruxelles Contact : Jean-Luc Catry Tél. : 02 / 210 87 00 Fax : 02 / 210 87 59 Courriel : catry@fonds.org CAHIER SPECIAL DES CHARGES relatif à : l assistance dans

Plus en détail

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS «OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS 18/06/2015 CONTRACTANTS Entre d une part, RESSOURCES, Association régie par la Loi du 1 er juillet 1901 modifiée et ses textes d

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION. MARCHE n 15.002

REGLEMENT DE LA CONSULTATION. MARCHE n 15.002 Ecole Nationale Supérieure d Informatique pour l Industrie et l Entreprise 1, Square de la Résistance 91025 EVRY CEDEX REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHE n 15.002 Prestation de gardiennage du bâtiment

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CONSULTATION

RÈGLEMENT DE CONSULTATION ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EQUIPEMENT, DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE DIRECTION DE LA STRATEGIE, DES PROGRAMMES ET DE LA COORDINATION DES TRANSPORTS RÈGLEMENT DE CONSULTATION APPEL D OFFRES OUVERT

Plus en détail

Date et heure ultimes de dépôt des offres : Adresse de dépôt des offres papiers :

Date et heure ultimes de dépôt des offres : Adresse de dépôt des offres papiers : MARCHÉ PUBLIC DE SERVICES AYANT POUR OBJET LA MISE EN PLACE D UNE SOLUTION INFORMATIQUE DE GESTION ERP PROCÉDURE NÉGOCIÉE DIRECTE AVEC PUBLICITÉ CAHIER SPÉCIAL DES CHARGES NUMÉRO CSW 2013-12 Pouvoir adjudicateur

Plus en détail

Procédure négociée avec publicité - Appel à candidats

Procédure négociée avec publicité - Appel à candidats Note aux candidats BXL 1278 - MARCHÉ PUBLIC RELATIF AU DÉVELOPPEMENT, À L'IMPLÉMENTATION ET À LA MAINTENANCE D'UN LOGICIEL ERP DE GESTION ADMINISTRATIVE, DE PLANIFICATION ET DE SUIVI DES PROJETS DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières ( CCAP )

Cahier des Clauses Administratives Particulières ( CCAP ) PREFET DE LA REGION D ILE-DE-FRANCE, PREFET DE PARIS Direction de la Modernisation et de l Administration Mission des moyens généraux Bureau des marchés et de la logistique, 75911 PARIS CEDEX 15 pref-marches75@paris.gouv.fr

Plus en détail

LOCATION ET MAINTENANCE D UNE MACHINE A AFFRANCHIR CAHIER DES CHARGES. Chambre de commerce et d industrie de Limoges et de la Haute-Vienne

LOCATION ET MAINTENANCE D UNE MACHINE A AFFRANCHIR CAHIER DES CHARGES. Chambre de commerce et d industrie de Limoges et de la Haute-Vienne LOCATION ET MAINTENANCE D UNE MACHINE A AFFRANCHIR CAHIER DES CHARGES Date limite de réception des offres : 07 Octobre 2014 Heure limite de réception des offres : 12 heures Lieu de réception des offres

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES DE NETTOYAGE DES AUTORAILS CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES DE NETTOYAGE DES AUTORAILS CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Société Anonyme d Economie Mixte Locale BP 237 20294 BASTIA : 04.95.32.80.55 : 04.95.34.01.14 MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES DE NETTOYAGE DES AUTORAILS CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Le présent cahier des charges comporte 8 pages numérotées de 1 à 8 CHAMBRE RÉGIONALE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE CORSE

CAHIER DES CHARGES. Le présent cahier des charges comporte 8 pages numérotées de 1 à 8 CHAMBRE RÉGIONALE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE CORSE CAHIER DES CHARGES Référence : CRM2008/001 Objet : Création d un logo et réalisation d un support de communication Remise des offres : Date limite de réception des offres : 28 août 2008 à 16 heures Adresse

Plus en détail

Cahier des charges. Location et entretien d une machine à affranchir et de ses périphériques

Cahier des charges. Location et entretien d une machine à affranchir et de ses périphériques Cahier des charges Location et entretien d une machine à affranchir et de ses périphériques Fournitures spécifiques à la machine à affranchir et ses périphériques Lot unique MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

Plus en détail

Conditions générales d utilisation des prestations de la plateforme de microscopie électronique de l UMR-EIO

Conditions générales d utilisation des prestations de la plateforme de microscopie électronique de l UMR-EIO Conditions générales d utilisation des prestations de la plateforme de microscopie électronique de l UMR-EIO 1 Les présentes conditions générales d'utilisation du service, leurs annexes, avenants éventuels

Plus en détail

Envoi et réception des documents sociaux par voie électronique

Envoi et réception des documents sociaux par voie électronique 2008 Envoi et réception des documents sociaux par voie électronique EASYPAY GROUP Juli 2008 Table des matières Introduction... 3 Simplification administrative... 3 Participation au développement durable...

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES ---------------

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES --------------- MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES RENOUVELLEMENT DU STANDARD TELEPHONIQUE DU PRES UNIVERSITE DE TOULOUSE --------------- REGLEMENT DE LA CONSULTATION Procédure de consultation : Marché

Plus en détail

GS1 Belgium & Luxembourg CONVENTION D ECHANGE pour les factures dématérialisées

GS1 Belgium & Luxembourg CONVENTION D ECHANGE pour les factures dématérialisées GS1 Belgium & Luxembourg CONVENTION D ECHANGE pour les factures dématérialisées La présente convention est établie le [----------] ENTRE [Nom du destinataire de la facture], ayant son siège social situé

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTES O&C SARL

CONDITIONS GENERALES DE VENTES O&C SARL CONDITIONS GENERALES DE VENTES O&C SARL 1) Objet / Généralités Nos ventes sont soumises aux présentes conditions générales qui prévalent sur toutes conditions d achats, sauf accord particulier conclu préalablement

Plus en détail

Marché : N DAF/AUDIT COMPT FINANCIER/18-08

Marché : N DAF/AUDIT COMPT FINANCIER/18-08 ROYAUME DU MAROC AGENCE POUR LA PROMOTION ET LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL DES PREFECTURES ET POVINCES DU NORD DU ROYAUME... Marché : N DAF/AUDIT COMPT FINANCIER/18-08 OBJET : L AUDIT COMPTABLE

Plus en détail

Conditions Générales de Vente et d'utilisation

Conditions Générales de Vente et d'utilisation Conditions Générales de Vente et d'utilisation ARTICLE 1 OBJET : Les présentes conditions générales de vente ont pour objet de déterminer les conditions dans lesquelles Varcap Informatique fournit des

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES UNIQ INTERIEURS

CONDITIONS GENERALES UNIQ INTERIEURS CONDITIONS GENERALES UNIQ INTERIEURS Article 1 : Acceptation des conditions Les présentes conditions de ventes sont conclues entre d une part, Courtaut Mélanie dirigeante d'uniq Intérieurs dont le siège

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature CAHIER SPECIAL DES CHARGES Smals-BB-001.020/2013 - EU Procédure négociée avec publicité Solution Intégrée ITSM-CRM Smals-BB-001.020/2013-EU Formulaire d'identification du candidat

Plus en détail

CONVENTION PORTANT SUR L INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D OCCUPATION ET D UTILISATION DU SOL

CONVENTION PORTANT SUR L INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D OCCUPATION ET D UTILISATION DU SOL COMMUNE DE... Textes législatifs CONVENTION PORTANT SUR L INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D OCCUPATION ET D UTILISATION DU SOL Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, notamment l article L5211-4-2

Plus en détail

Conditions générales de don du WWF Belgique C.F.

Conditions générales de don du WWF Belgique C.F. Conditions générales de don du WWF Belgique C.F. 1. Primauté et acceptation des présentes conditions générales de don 1.1. Par «WWF» au sens des présentes conditions générales de don, on entend l ASBL

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PRIVES DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES FONDATION IMAGINE 24, Boulevard de Montparnasse 75015 PARIS MARCHE DE CONDUITE, D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE SUR LE BATIMENT DE LA FONDATION IMAGINE

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente AccepTV 1. Préambule Les présentes conditions générales de vente détaillent les droits et obligations de la société AccepTV et de son client (ci-après le «Client») dans le

Plus en détail

ORGANISATION D UN PROGRAMME DE RENDEZ-VOUS B TO B OPERATION PROVENCE PRESTIGE A BRUXELLES

ORGANISATION D UN PROGRAMME DE RENDEZ-VOUS B TO B OPERATION PROVENCE PRESTIGE A BRUXELLES ORGANISATION D UN PROGRAMME DE RENDEZ-VOUS B TO B OPERATION PROVENCE PRESTIGE A BRUXELLES CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES VALANT ACTE D ENGAGEMENT Marché passé selon une procédure adaptée (articles 28

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES YOUSIGN v1.4 A - CONDITIONS APPLICABLES A TOUTES LES PRESTATIONS YOUSIGN

CONDITIONS GENERALES YOUSIGN v1.4 A - CONDITIONS APPLICABLES A TOUTES LES PRESTATIONS YOUSIGN CONDITIONS GENERALES YOUSIGN v1.4 A - CONDITIONS APPLICABLES A TOUTES LES PRESTATIONS YOUSIGN Article 1. Définitions Les mots écrits en gras dans le présent article (et repris dans le corps du texte avec

Plus en détail

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 SOMMAIRE 1 - CLAUSES COMMUNES A TOUS LES LOTS P. 3 1.1 DEFINITION

Plus en détail

Lettre de consultation

Lettre de consultation Lettre de consultation Objet : Invitation à remettre offre pour un Marché de services relatif à l animation de deux formations sur : - Les Techniques de la Promotion sur les lieux de Ventes (Merchandising,

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION DIVISION APPROVISIONNEMENTS ET MAHES APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX N 64/2011 DU 13/12/2011 à 10H RELATIF A LA FOURNITURE DE 1401,20 Km DE PROFILS SISMIQUES 2D «ROUND AFRICA» ACQUIS EN 1975 EN

Plus en détail

Ministère de la Culture et de la Communication Département de l'information et de la Communication

Ministère de la Culture et de la Communication Département de l'information et de la Communication Ministère de la Culture et de la Communication Département de l'information et de la Communication CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Mise à disposition d une plateforme de veille sur Internet

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L'IMMIGRATION MINISTERE CHARGE DE L OUTRE-MER Représenté par son Délégué en exercice CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

Télésurveillance des établissements de la Ville de Tourlaville REGLEMENT DE CONSULTATION

Télésurveillance des établissements de la Ville de Tourlaville REGLEMENT DE CONSULTATION Ville de TOURLAVILLE Direction Urbanisme et Services Techniques TELESURVEILLANCE DES ETABLISSEMENTS DE LA VILLE DE TOURLAVILLE REGLEMENT DE CONSULTATION DATE LIMITE DE REMISE DES OFFRES Vendredi 5 décembre

Plus en détail

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE SOUMISSION - MARCHE POUR TRAVAUX PUBLICS ENTRE D'UNE PART : La COMMUNE DE MONTAMISE 11, Place de la Mairie 86360 MONTAMISE,

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PRIVES DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES INSTITUT IMAGINE 24, Boulevard de Montparnasse 75015 PARIS MARCHE DE CONDUITE, D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE SUR LE BATIMENT DE LA FONDATION IMAGINE

Plus en détail

Fourniture, mise en service et maintenance d un copieur au groupe scolaire du bourg

Fourniture, mise en service et maintenance d un copieur au groupe scolaire du bourg Marchés publics de fournitures courantes et de services Ville de CLOHARS-CARNOET Fourniture, mise en service et maintenance d un copieur au groupe scolaire du bourg Cahier des clauses techniques particulières

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ACHAT

CONDITIONS GENERALES D ACHAT CONDITIONS GENERALES D ACHAT Article 1 ACCEPTATION/ ACCUSE DE RECEPTION Sauf accords contraires et écrits entre AIRMETEC et le fournisseur, les présentes conditions s appliquent impérativement, à l exclusion

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières Marché Public de Services Cahier des Clauses Administratives Particulières n 2011 20 73 du 18/11/2011 Personne publique Ville de Sainte Geneviève des Bois Personne Responsable du Marché Monsieur le Maire

Plus en détail

Prestations de nettoyage et d entretien des locaux, y compris la vitrerie de la Maison des Services Publics (MSP)

Prestations de nettoyage et d entretien des locaux, y compris la vitrerie de la Maison des Services Publics (MSP) Prestations de nettoyage et d entretien des locaux, y compris la vitrerie de la Maison des Services Publics (MSP) CAHIER DES CHARGES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Maître d'ouvrage / Pouvoir Adjudicateur

Plus en détail

Fourniture, installation, reprise de données et maintenance d un logiciel de gestion et de facturation de la Redevance Incitative des déchets

Fourniture, installation, reprise de données et maintenance d un logiciel de gestion et de facturation de la Redevance Incitative des déchets Marché public de prestation de service, passé selon une procédure adaptée en application de l article 28 du code des marchés publics Pouvoir adjudicateur SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC. MARCHE de TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES C. C. A. P. N 12 /11

MARCHÉ PUBLIC. MARCHE de TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES C. C. A. P. N 12 /11 MARCHÉ PUBLIC VILLE DE SAINT-PATHUS MARCHE de TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES C. C. A. P. N 12 /11 Mode de consultation : marché passé en la forme d un marché à procédure adaptée

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES. Date limite de remise des offres : le 15/10/2014 2014 à 12h00

MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES. Date limite de remise des offres : le 15/10/2014 2014 à 12h00 MAITRE D OUVRAGE COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DE L ANCE Le bourg 63 840 Saillant Tél : 04 73 95 32 64 Mail : ccva63@wanadoo.fr MOBILIER DE LA MAISON DE L ENFANCE Le bourg 63 840 Eglisolles MARCHE

Plus en détail

Nettoyage et entretien des locaux de l Institut d Études Politiques de RENNES

Nettoyage et entretien des locaux de l Institut d Études Politiques de RENNES MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES Nettoyage et entretien des locaux de l Institut d Études Politiques de RENNES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES ET PARTICULIÈRES (CCAP) Ce cahier des clauses administratives

Plus en détail

MARCHE OBJETS PUBLICITAIRES DE LA VILLE DE BRAS-PANON

MARCHE OBJETS PUBLICITAIRES DE LA VILLE DE BRAS-PANON 1 Responsable du Marché : Monsieur le Maire de la Commune de Bras-Panon. Comptable public : Monsieur le receveur de la Commune de Bras-Panon. MARCHE OBJETS PUBLICITAIRES DE LA VILLE DE BRAS-PANON - 2011

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION LOCATION ET MAINTENANCE D UNE MACHINE A AFFRANCHIR ET D UNE MACHINE A METTRE SOUS PLI POUR LE SERVICE DU COURRIER

REGLEMENT DE CONSULTATION LOCATION ET MAINTENANCE D UNE MACHINE A AFFRANCHIR ET D UNE MACHINE A METTRE SOUS PLI POUR LE SERVICE DU COURRIER MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES VILLE DE CENON 1 Avenue CARNOT 33151 CENON CEDEX REGLEMENT DE CONSULTATION LOCATION ET MAINTENANCE D UNE MACHINE A AFFRANCHIR ET D UNE MACHINE A METTRE

Plus en détail

Contrat d agence commerciale

Contrat d agence commerciale http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net Contrat d agence commerciale Auteur: Me Frédéric Dechamps, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation du contrat. Il a pour seul objectif

Plus en détail

CGV - SOUSCRIPTION ET ACHAT SUR LES SITES INTERNET du Groupe LE MESSAGER

CGV - SOUSCRIPTION ET ACHAT SUR LES SITES INTERNET du Groupe LE MESSAGER CGV - SOUSCRIPTION ET ACHAT SUR LES SITES INTERNET du Groupe LE MESSAGER Entre : le client (ci-après dénommé «le Client») ; Informations Le Client, personne physique ou morale, qui opère, dans le cadre

Plus en détail

PROGICIEL DE GESTION COMPTABLE ET FINANCIERE, DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, DE GESTION ELECTORALE

PROGICIEL DE GESTION COMPTABLE ET FINANCIERE, DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, DE GESTION ELECTORALE VILLE DE FROUARD PROGICIEL DE GESTION COMPTABLE ET FINANCIERE, DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES, DE GESTION ELECTORALE (Fourniture, Installation, formation et maintenance) R.C (Règlement de la Consultation)

Plus en détail

Convention de référencement n

Convention de référencement n Convention de référencement n Entre : La société SAGE, SAS au capital de 500 000 Domiciliée au 10, rue Fructidor 75017 PARIS Immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le numéro

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION. OBJET DU MARCHE : Fourniture et maintenance de 2 copieurs

REGLEMENT DE CONSULTATION. OBJET DU MARCHE : Fourniture et maintenance de 2 copieurs REGLEMENT DE CONSULTATION OBJET DU MARCHE : Fourniture et maintenance de 2 copieurs En aucun cas, les clauses du présent cahier ne peuvent être modifiées par le candidat. Le présent cahier comporte 6 pages

Plus en détail

CONTRAT DE SOUS-TRAITANCE Maison Individuelle CONDITIONS PARTICULIèRES de SOUS-TRAITANCE édition 2014

CONTRAT DE SOUS-TRAITANCE Maison Individuelle CONDITIONS PARTICULIèRES de SOUS-TRAITANCE édition 2014 CONTRAT DE SOUS-TRAITANCE Maison Individuelle CONDITIONS PARTICULIèRES de SOUS-TRAITANCE édition 2014 Sur la base desconditions générales du contrat de sous-traitance Maison Idividuelle L entreprise (raison

Plus en détail

OBJET : ACQUISITION DU MOBILIER DE BUREAU POUR L AGENCE NATIONALE DE L ASSURANCE MALADIE

OBJET : ACQUISITION DU MOBILIER DE BUREAU POUR L AGENCE NATIONALE DE L ASSURANCE MALADIE ROYAUME DU MAROC المملكة المغربية AGENCE NATIONALE DE L ASSURANCE MALADIE الوكالة الوطنية للتأمين الصحي APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX N 16//2012 REGLEMENT DE LA CONSULTATION OBJET : ACQUISITION

Plus en détail

MARCHE 2015. Entre, d'une part, ci-après dénommée "le Titulaire", d'autre part,

MARCHE 2015. Entre, d'une part, ci-après dénommée le Titulaire, d'autre part, Direction déléguée aux affaires Administratives et Financières MARCHE 2015 Entre, La Fondation de Coopération Scientifique du Campus Paris Saclay, dont le siège est situé au Parc Technologique - Immeuble

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente Du 01 janvier 2014 au 31 décembre 2014 1 PRÉAMBULE L agence web MILKCREATION est une société spécialisée dans la réalisation de prestations numériques. Elle intègre les domaines

Plus en détail

MARCHES DE TRAVAUX TRAVAUX DE REFECTION DE L'INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE ET ELECTRIQUE DE L'AGESSA. Cahier des Clauses Administratives Particulières

MARCHES DE TRAVAUX TRAVAUX DE REFECTION DE L'INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE ET ELECTRIQUE DE L'AGESSA. Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES DE TRAVAUX TRAVAUX DE REFECTION DE L'INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE ET ELECTRIQUE DE L'AGESSA Cahier des Clauses Administratives Particulières Page 1 sur 10 «TMPNOMRED» CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

Commune de MIOS. Marché n 11/2013. RENOVATION D UN BATIMENT COMMUNAL En salle polyvalente REGLEMENT DE LA CONSULTATION

Commune de MIOS. Marché n 11/2013. RENOVATION D UN BATIMENT COMMUNAL En salle polyvalente REGLEMENT DE LA CONSULTATION Commune de MIOS Marché n 11/2013 RENOVATION D UN BATIMENT COMMUNAL En salle polyvalente REGLEMENT DE LA CONSULTATION La procédure de consultation utilisée est la suivante : Procédure adaptée en application

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1. Objet Champ d application Hungry Minds Un pas plus loin SA offre à ses clients un éventail complet de services en matière de communication (stratégie conseil création production).

Plus en détail

PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX COMMUNAUX DE COUPVRAY CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES (C.C.A.P)

PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX COMMUNAUX DE COUPVRAY CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES (C.C.A.P) Mairie de COUPVRAY PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX COMMUNAUX DE COUPVRAY CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES (C.C.A.P) DU MARCHÉ PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES n 04/MG/2015

Plus en détail

TARIF EIDA GREEN ÉLECTRICITÉ - CONDITIONS PARTICULIÈRES

TARIF EIDA GREEN ÉLECTRICITÉ - CONDITIONS PARTICULIÈRES TARIF EIDA GREEN ÉLECTRICITÉ - CONDITIONS PARTICULIÈRES Valable pour les consommateurs résidentiels et non-résidentiels avec une consommation d électricité annuelle < 100 MWh et sur un raccordement BT

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.)

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) Montélimar Sésame Règlement de la consultation Collecte des cartons des activités sur la commune de Montélimar MARCHE PUBLIC DE SERVICES OOO REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C.) OOO Pouvoir adjudicateur:

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION REGLEMENT DE LA CONSULTATION Pouvoir adjudicateur : ETAT - Préfecture de L Orne OBJET DU MARCHE : Fourniture et installation d un système de vidéo-surveillance au sein de la préfecture de l Orne Date et

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Communauté d Agglomération Amiens Métropole Direction des affaires juridiques et générales Service gestion centralisée du courrier Place de l Hôtel

Plus en détail

MARCHE D APPEL D OFFRE OUVERT

MARCHE D APPEL D OFFRE OUVERT Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHE D APPEL D OFFRE OUVERT Marché concernant la fourniture d'un logiciel ou d'une suite de logiciels permettant de gérer les soins infirmiers, les dossiers

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières C.C.A.P. Marché de travaux RENOVATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE CASTELNAU-DE-MEDOC

Cahier des Clauses Administratives Particulières C.C.A.P. Marché de travaux RENOVATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE CASTELNAU-DE-MEDOC Cahier des Clauses Administratives Particulières C.C.A.P. PROCEDURE ADAPTEE (Articles 28 et 40 II du Code des Marchés Publics) Marché de travaux RENOVATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE CASTELNAU-DE-MEDOC Pouvoir

Plus en détail

VILLE DE MONTRICHARD MARCHES PUBLICS PRESTATIONS D'ASSURANCES ACTE D ENGAGEMENT. Lot 2 Responsabilité civile

VILLE DE MONTRICHARD MARCHES PUBLICS PRESTATIONS D'ASSURANCES ACTE D ENGAGEMENT. Lot 2 Responsabilité civile MARCHES PUBLICS PRESTATIONS D'ASSURANCES ACTE D ENGAGEMENT Lot 2 Responsabilité civile Personne publique VILLE DE MONTRICHARD Pouvoir Adjudicateur VILLE DE MONTRICHARD Personne habilitée à fournir des

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Chris Imprimerie EURL au capital de 1000 euros 40 chemin de la Parette 13012 Marseille Siret 527 861 058 00016 TVA Intracom FR83527861058 Les rapports de la Société Chris

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION ACCORD-CADRE

REGLEMENT DE LA CONSULTATION ACCORD-CADRE Ministère de l Education Nationale De La Jeunesse et de la Vie Associative Ministère de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche B. P. 28 97425 LES AVIRONS 0262 38 29 87 0262 38 29 82 E-MAIL : groupcom-lycee-des-avirons@wanadoo.fr

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION

REGLEMENT DE CONSULTATION REGLEMENT DE CONSULTATION visant à l attribution d un marché de fournitures informatiques et de pièces détachées dans le cadre du fonctionnement du système d information du Palais omnisports de Paris-Bercy

Plus en détail

Procédure ouverte avec Publicité Evaluation de projets innovants pour une pré-maturation et Formation à une méthode d analyse de projets innovants.

Procédure ouverte avec Publicité Evaluation de projets innovants pour une pré-maturation et Formation à une méthode d analyse de projets innovants. Direction déléguée aux affaires Administratives et Financières REGLEMENT DE CONSULTATION Procédure ouverte avec Publicité Evaluation de projets innovants pour une pré-maturation et Formation à une méthode

Plus en détail

A cet effet, un exemplaire des présentes Conditions est annexé à toute Offre Commerciale émise par A.M.O.I.

A cet effet, un exemplaire des présentes Conditions est annexé à toute Offre Commerciale émise par A.M.O.I. Article 1 : Définitions A.M.O.I. SARL (ciaprès dénommée «A.M.O.I.») est une société de prestations de services informatiques intervenant dans le domaine des réseaux informatiques et des nouvelles technologies

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION Marché : CONTRAT DE MAINTENANCE DES ASCENSEURS, MONTE CHARGES ET APPAREILS ELEVATEURS DU CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX MARCHE DE SERVICE MARCHE PASSE SUIVANT LA PROCEDURE «D APPEL D OFFRES OUVERT» (Articles

Plus en détail

Table de matières : 3. ACCES AU SITE ET MODALITE DE COMMANDE 4. COUVERTURE GEOGRAPHIQUE DE L OFFRE 1. IDENTITE DE LA SOCIETE DECORDECO

Table de matières : 3. ACCES AU SITE ET MODALITE DE COMMANDE 4. COUVERTURE GEOGRAPHIQUE DE L OFFRE 1. IDENTITE DE LA SOCIETE DECORDECO Conditions générales des ventes - 2013/2014 Table de matières : 1. IDENTITE DE LA SOCIETE DECORDECO... P2 2. OBJET... P2 3. ACCES AU SITE ET MODALITE DE COMMANDE... P3 4. COUVERTURE GEOGRAPHIQUE DE L OFFRE...

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES MAPA 2014-01 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES MAPA 2014-01 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES MAPA 2014-01 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Représentant du pouvoir adjudicateur Monsieur Le Maire, Gérard ROUX Mairie de Saint-Hilaire-de-Brethmas

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Communauté de Communes du Volvestre Direction Générale des Services Service des Marchés Publics 34 avenue de Toulouse BP 9 31390 CARBONNE Tél: 05 61

Plus en détail

VILLE DE CLOUANGE. Personne publique, Commune de Clouange Représentée par le Maire de Clouange

VILLE DE CLOUANGE. Personne publique, Commune de Clouange Représentée par le Maire de Clouange VILLE DE CLOUANGE Personne publique, Commune de Clouange Représentée par le Maire de Clouange RENOVATION DE L AIRE DE JEUX A PROXIMITE DE L ECOLE PRIMAIRE CENTRE 1, RUE MAL JOFFRE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières Valant Acte d Engagement CCP/AE

Cahier des Clauses Particulières Valant Acte d Engagement CCP/AE Marché Publics de fournitures courantes et services Cahier des Clauses Particulières Valant Acte d Engagement () - Personne Publique : Mairie Boissy-sous-Saint-Yon Service des Marchés Publics Place du

Plus en détail

CCAP CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

CCAP CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES MARCHE PUBLIC DE SERVICES (Marché d'assurances) MAPA / ASSURANCES 2013 n CCAP CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES MARCHE D'ASSURANCES PASSE EN "PROCEDURE ADAPTEE" SELON L'ARTICLE 28 DU CODE

Plus en détail

Appel d offres ouvert N 12/2013/D.A.L. CONFECTION DES IMPRIMES POUR LE COMPTE DE LA CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES. Cahier des prescriptions spéciales

Appel d offres ouvert N 12/2013/D.A.L. CONFECTION DES IMPRIMES POUR LE COMPTE DE LA CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES. Cahier des prescriptions spéciales Appel d offres ouvert N 12/2013/D.A.L. CONFECTION DES IMPRIMES POUR LE COMPTE DE LA CAISSE MAROCAINE DES RETRAITES Cahier des prescriptions spéciales Juin 2013 1 Chapitre I : Dispositions Administratives

Plus en détail