formation et les métiers du transport et de la logistique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "formation et les métiers du transport et de la logistique"

Transcription

1 Dossier documentaire JUILLET 2009 OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE L EMPLOI ET DE LA ORMATION D ÎLE-DE-RANCE La formation et les métiers du transport et de la logistique

2 OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE L EMPLOI ET DE LA ORMATION D ÎLE-DE-RANCE Auteur : Itto Ben Haddou-Mousset Sous la direction de Christine Bruniaux et en collaboration avec rédéric Lainé.

3 Éditorial n De tout temps, l homme a voulu voyager, d abord sur terre, puis par la mer et ensuite dans l espace. Mais c est avec la révolution industrielle et l invention de la machine à vapeur que le transport est devenu une activité essentielle pour toutes les communautés, consistant à déplacer de la marchandise et des personnes d un point à un autre. Généralement, dans les activités humaines, un système de transport comprend des infrastructures, des ressources énergétiques, des véhicules et des systèmes d exploitation. Il est souvent régi par des réglementations pour favoriser les échanges commerciaux. En Ile-de-rance, le transport et la logistique occupent une place très importante. La région dispose de deux aéroports internationaux, de nombreuses plates-formes logistiques (25 % du parc immobilier logistique national (1) et l activité touristique génère d importants besoins dans les métiers du tourisme exercés par les entreprises de transport. Enfin, les transports collectifs jouent un rôle majeur dans les déplacements. Cependant, le secteur dans son ensemble est touché par les mutations économiques. Dans un environnement international de plus en plus concurrentiel et un contexte d évolutions réglementaires et technologiques rapides, les entreprises franciliennes ont besoin d anticiper et d innover pour maintenir leur compétitivité. Ainsi, l innovation, qu elle soit technologique ou de services, peut permettre aux entreprises d avoir une valeur ajoutée par rapport à leurs concurrents existants ou émergents. Les ressources humaines, facteur décisif de compétitivité, constituent un enjeu particulièrement crucial à un moment où se conjuguent de nombreux départs en retraite liés au «papy-boom» et des difficultés de recrutement notamment pour les métiers liés à la route (coursiers, livreurs, conducteurs de transports en commun (2). La littérature récente est abondante sur les secteurs concernés davantage sur les évolutions économiques et techniques que sur les aspects «ressources humaines». En 2004, un rapport a néanmoins été publié par la Région Ile-de-rance, sur les emplois et les formations dans le transport et la logistique (3). Les travaux de l ORE sur ces questions s inscrivent dans le prolongement de cette étude. D une part, des «Portraits statistiques de métiers» (4) enrichissent la compréhension de l évolution de l emploi, du marché du travail et des modes d alimentation des métiers concernés. D autre part, ce «Thema», dossier documentaire, fait le point des publications sur la question au sens large : secteurs, métiers et formations. Les synthèses qui introduisent chaque chapitre permettent d avoir une lecture rapide de l état des connaissances sur ces questions. Cette démarche (Portrait de métiers couplé à un Thema) existe pour d autres domaines : les métiers et formations de l électricité-électronique et de la maintenance et les métiers de la mécanique. Au nom du comité de programmation de l ORE, je souhaite qu elle apporte à ses lecteurs, techniciens ou décideurs, acteurs publics ou professionnels, des éléments de connaissance commune qui leur permettent de dialoguer et d affronter ces enjeux considérables sur des bases d analyses partagées. Michèle Valladon Conseillère régionale d Ile-de-rance / Présidente du GIP CARI Ile-de-rance 1. Le transport de marchandises et la logistique. IAURI, BMO Ile-de-rance, ilière des formations aux métiers du transport et de la logistique en Ile-de-rance. Conseil régional, IAURI, mars Portrait de métiers Transport-logistique disponible à l adresse : Rubrique Métiers => Portraits de métiers 1

4 2 OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE L EMPLOI ET DE LA ORMATION D ÎLE-DE-RANCE

5 Avant-propos Avant-propos n Ce dossier documentaire regroupe les références des travaux les plus récents, au niveau national et régional, sur les secteurs, les métiers et les formations dans le transport et la logistique. Il fournit au lecteur une base idéale pour découvrir les problématiques liées à ce domaine. Cet ouvrage peut être utilisé de différentes façons. Il est recommandé de se reporter au sommaire, puisque chaque partie thématique, précédée d une synthèse, peut être consultée de manière indépendante. Par ailleurs, l ensemble de ces synthèses constitue une synthèse globale sur l état des connaissances actuelles sur la question. Par souci d autonomie et de rapidité de lecture, nous avons pris le parti de proposer quasi-exclusivement des informations disponibles sur Internet. Le lecteur trouvera donc, après chaque référence, le lien vers la source d information en texte intégral. Les résumés des études ou la présentation des sites Internet sont la plupart du temps l œuvre des auteurs mêmes, parfois complétée par des extraits ou de courtes synthèses. Les quelques références non disponibles sur Internet sont des études ou ouvrages de base que l on pourra facilement consulter auprès de l organisme auteur. Quelques références incontournables sont classées dans plusieurs chapitres. Cet ouvrage s adresse aussi bien au grand public qu aux professionnels du secteur, ainsi qu aux acteurs et aux décideurs de la formation, de l insertion et de l orientation. Il est construit en quatre parties. Dans un premier chapitre, nous présentons les principales sources d information sur les secteurs d activité concernés par l étude. Dans le second chapitre, sont présentées les bases de données et les études nationales et franciliennes concernant les métiers. Le troisième chapitre porte sur la formation et l insertion dans le transport et la logistique. Enfin, le dernier chapitre regroupe les études et analyses sur les principaux facteurs d évolution. 3

6 OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE L EMPLOI ET DE LA ORMATION D ÎLE-DE-RANCE Sommaire n 1. Les secteurs d activité... 7 Les sources de données statistiques Les études nationales sur les secteurs du transport et de la logistique Les études générales sur le secteur du transport et de la logistique Les études spécifiques sur le transport Les études spécifiques sur la logistique Les études régionales sur les secteurs du transport et de la logistique Les études générales sur le secteur du transport et de la logistique Les études spécifiques sur le transport Les études spécifiques sur la logistique Principaux acteurs n 2. Les métiers du transport et de la logistique Les sources de données statistiques Les études nationales Les études générales sur le transport et la logistique Les études sur le transport Les études sur la logistique Les études compétences et gestion des ressources humaines Les études régionales sur le transport et la logistique Le contenu des métiers

7 Sommaire n 3. La formation et l insertion dans le transport et la logistique Bases de données Les études et rapports Les études nationales Les études régionales Les fiches descriptives des contenus de formation n 4. Les facteurs d évolution Réglementations, régulations et politiques publiques Les pôles de compétitivité et l innovation technologique L élargissement des marchés L environnement n Annexes Les nomenclatures Les nomenclatures de secteurs Les nomenclatures de métiers Les nomenclatures de formation Les principales sources d information Liste des sigles

8 6 OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE L EMPLOI ET DE LA ORMATION D ÎLE-DE-RANCE

9 OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE L EMPLOI ET DE LA ORMATION D ÎLE-DE-RANCE La formation et les métiers du transport et de la logistique 1. Les secteurs d activité 7

10 OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE L EMPLOI ET DE LA ORMATION D ÎLE-DE-RANCE n Avant d analyser les métiers du transport et de la logistique, il convient de rappeler que la moitié des effectifs franciliens de ces métiers travaille dans le secteur des transports et 11 % dans le secteur du commerce de gros (5). Il est nécessaire de souligner ici que secteurs et métiers ne se confondent pas. Le secteur des transports (6) mobilise des métiers qui ne relèvent pas tous de la famille professionnelle transport et logistique, comme les métiers administratifs, le commerce, les métiers de la maintenance. Par ailleurs, les métiers du transport et de la logistique se trouvent aussi dans d autres secteurs comme l agro-alimentaire et la grande distribution. En 2006, le secteur des transports emploie salariés. L Ile-de-rance représente à elle seule plus d un quart des effectifs nationaux. Quant au commerce de gros, il mobilise salariés. Ces deux secteurs sont surreprésentés en Ile-de-rance pour plusieurs raisons. L Ile-de-rance joue un rôle capital dans le transport aérien national avec la présence de deux aéroports internationaux (79 % des effectifs nationaux dans le transport aérien). Les transports collectifs y sont également très développés (36 % des effectifs nationaux dans le transport routier et urbain de voyageurs). La localisation dans la région d un nombre important de sièges sociaux des grandes entreprises du secteur est déterminante. Enfin, «même si elle n est pas située sur la dorsale européenne (la «banane bleue»), la région est située sur un ensemble de corridors d échanges européens, notamment entre l Europe du Nord et l Europe du Sud-Ouest (7)». Par ailleurs, la région représente elle-même un bassin de consommation important et la concentration de l activité économique génère de nombreux besoins en matière de transport et de logistique ORE, Portrait de métiers. Métiers du transport et de la logistique, mars La notion de secteur correspond à l activité principale déclarée par les entreprises, qui donne lieu à l attribution d un numéro de SIRET (cf. annexe 1). 7. Direction départementale de l équipement et de l agriculture du Val d Oise, Étude sur l activité logistique dans le Val d Oise synthèse, 2007.

11 1. Les secteurs d activité Cependant, l éloignement des sites logistiques aux franges de l Ile-de-rance sur des sites non desservis par le fer ou la voie d eau accroît les coûts d acheminement des marchandises, les problèmes de congestion et de nuisance, et également d accessibilité pour les salariés. Enfin, dans le contexte actuel de crise économique, des solutions restent à trouver pour relancer ce secteur qui est fortement dépendant de la conjoncture (8). Nous allons présenter dans une première partie les principales sources d information statistique sous forme de bases de données utiles pour étudier ces différents secteurs. Nous nous pencherons ensuite sur les études nationales sur les secteurs du transport et de la logistique. Nous poursuivrons avec les études par sous-secteurs, le transport d une part et la logistique d autre part. Nous procéderons de même sur les études spécifiques à l Ile-de- rance. Enfin, nous énumérerons les principaux acteurs concernés et notamment les principales unions et fédérations. 8. IAURI, Le transport de marchandises et la logistique,

12 OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE L EMPLOI ET DE LA ORMATION D ÎLE-DE-RANCE Périmètre La filière transport-logistique couvre de nombreuses activités, depuis les transports «classiques» ainsi que leur organisation jusqu aux activités de courrier, aux agences de voyage et aux ambulances. Le champ du transport et de la logistique est assez complexe dans la mesure où ces activités sont transverses à d autres secteurs comme l agroalimentaire ou la grande distribution. Une nouvelle Nomenclature d activités française (NA) (9) est entrée en vigueur le 1 er janvier 2008 (NA rév. 2). Les deux principaux objectifs du processus de révision sont de moderniser les nomenclatures d activités et de produits, c est-à-dire les adapter aux évolutions économiques et techniques, mais également de les rapprocher des grands systèmes de classification utilisés dans le monde. Les nouvelles nomenclatures permettent de mieux appréhender l évolution de l économie et favorisent les comparaisons internationales. Voici en NA 2008 les activités couvertes par la branche Transport : 49.10Z Transport ferroviaire interurbain de voyageurs 49.20Z Transports ferroviaires de fret 49.31Z Transports urbains et suburbains de voyageurs 49.32Z Transports de voyageurs par taxis 49.39A Transports routiers réguliers de voyageurs 49.39B Autres transports routiers de voyageurs Voir également la liste des sigles en annexe.

13 1. Les secteurs d activité 49.39C Téléphériques et remontées mécaniques 49.41A Transports routiers de fret interurbains 49.41B Transports routiers de fret de proximité 49.41C Location de camions avec chauffeur 49.42Z Services de déménagement 49.50Z Transports par conduites 50.10Z Transports maritimes et côtiers de passagers 50.20Z Transports maritimes et côtiers de fret 50.30Z Transports fluviaux de passagers 50.40Z Transports fluviaux de fret 51.10Z Transports aériens de passagers 51.21Z Transports aériens de fret 51.22Z Transports spatiaux 52.10A Entreposage et stockage frigorifique 52.10B Entreposage et stockage non frigorifique 52.21Z Services auxiliaires des transports terrestres 52.22Z Services auxiliaires des transports par eau 52.23Z Services auxiliaires des transports aériens 52.24A Manutention portuaire 52.24B Manutention non portuaire 52.29A Messagerie, fret express 52.29B Affrètement et organisation des transports À ces activités, il faut ajouter les activités d ambulances (86.90A), des transports de fonds (80.10Z) et la location de véhicules industriels sans chauffeur (77.12Z). 11

14 OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE L EMPLOI ET DE LA ORMATION D ÎLE-DE-RANCE Les sources de données statistiques SitraM Système d information sur les transports de marchandises. Ministère de l écologie, de l énergie, du développement durable et de l aménagement du territoire (MEEDDAT). n Cette base de données renseigne sur les flux de marchandises selon le mode de transport, la nature des marchandises, l origine et la destination, le conditionnement ; le transport national et international pour les modes terrestres (route, rail, voies navigables intérieures), et transport international des marchandises faisant l objet du commerce extérieur français, quel que soit le mode (terrestre, aérien, maritime). Des résultats généraux sont disponibles sur le site du Ministère de l écologie, de l énergie, du développement durable et de l aménagement du territoire. Les exploitations spécifiques s effectuent sur devis. Rubrique Sources et méthodes => Sources statistiques => Bases de données Transports : programme statistique Ministère de l écologie, de l énergie, du développement durable et de l aménagement du territoire (MEEDDAT). n Liste détaillée des enquêtes et autres opérations statistiques présentant pour chaque enquête le contenu, la source et le service producteur ainsi que des spécifications sur la diffusion. Rubrique Sources et méthodes => Sources statistiques => Opérations statistiques transport 12

15 1. Les secteurs d activité Base de données statistiques sur la conjoncture. OCDE, orum international des transports. n Le orum international des transports est une plate-forme mondiale pour les ministres des transports, les industriels et la société civile. Présentation d outils permettant de mieux appréhender le secteur ; parmi eux, une base de données sur la conjoncture. Des statistiques sont disponibles pour chaque pays membre depuis ALISSE - INSEE n La base ALISSE (Accès en ligne aux statistiques structurelles d entreprises) de l INSEE regroupe des données issues de 17 sources statistiques pour 7 niveaux directs d activité. Elle propose plusieurs axes d analyse pour les 500 variables de la base regroupées en plusieurs thèmes (emploi - salaire, mobilité de la main-d œuvre, etc.). L INSEE se base sur les secteurs de la Nomenclature d activités française, qui permet la codification de l APE, c est-à-dire de l activité principale exercée dans l entreprise ou l association. 13

16 OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE L EMPLOI ET DE LA ORMATION D ÎLE-DE-RANCE Portraits statistiques de branche (PSB) - Céreq n Ces portraits couvrent 23 secteurs d activité et sont déclinés selon une nomenclature fine de 71 sous-secteurs. La nomenclature utilisée est la NA. Ils s appuient sur l ensemble des données issues des grands dispositifs statistiques publics établis par l Unédic, l INSEE, la DARES et le Céreq. Ils réunissent des informations sur les entreprises (taille, croissance des effectifs, implantation géographique, démographie, croissance économique), sur la main-d œuvre (sexe, âge, catégories socioprofessionnelles, qualification, ancienneté, mobilité, modalités d accès des jeunes aux branches), ainsi que sur les pratiques de gestion des ressources humaines (formes d emploi, formation). Ces portraits sont organisés sous forme de séries historiques, remontant pour la plupart à Eurostat n Eurostat est l office statistique des Communautés européennes. Il est chargé de fournir à l Union européenne des statistiques au niveau européen permettant des comparaisons entre les pays et les régions. On trouve dans Eurostat les mêmes données qu au niveau national : indicateurs sur le marché du travail, sur l économie, sur l industrie (production, chiffre d affaires, maind œuvre, etc.) 14

17 1. Les secteurs d activité Unistatis - Unédic n Le service Unistatis est réalisé par l Unédic. Au moyen de ce site d information, la Direction des études et des statistiques met à disposition l ensemble de la production statistique de l Assurance chômage. La rubrique «Données détaillées» offre la possibilité de consulter des tableaux sur l emploi salarié présentés à un niveau de détail permettant de répondre à la plupart des demandes d information courantes. Les données sont proposées à différents niveaux de la NA ou de la NES (cf. annexe 1). Limites : Les données ne concernent pas l ensemble des actifs occupés. Les personnels non assujettis au régime des ASSEDIC, et en particulier les non salariés et les salariés de la fonction publique sont exclus. Mais dans son champ d application celui des salariés du privé la source est dotée d une grande fiabilité. Rubrique Sources 15

18 OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE L EMPLOI ET DE LA ORMATION D ÎLE-DE-RANCE Les études nationales sur les secteurs du transport et de la logistique BULLETINS ÉLECTRONIQUES DE L AGENCE POUR LA DIUSION DE L INORMATION TECHNOLOGIQUE (ADIT). Les études générales sur le secteur du transport et de la logistique Ce bulletin gratuit offre des informations en provenance directe du réseau mondial des services pour la science et la technologie des Ambassades de rance, localisées dans une trentaine de pays. Des rapports, études et articles sont disponibles en téléchargement. LES ECHOS.R - TRANSPORT & LOGISTIQUE. Pour en savoir plus Articles d actualité sur les secteurs du transport et de la logistique. Certains articles sont en accès libre. 16

19 1. Les secteurs d activité LES CHIRES DU TRANSPORT. Ministère de l écologie, de l énergie, du développement durable et de l aménagement du territoire, Les études spécifiques sur le transport Ce document présente des données actualisées relatives aux réseaux et parcs des différents modes, à l activité de transport (voyageurs et marchandises), à l économie du secteur et aux affaires maritimes. On retrouve également, dans la logique du Grenelle Environnement, un volet environnement qui présente les données relatives aux émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques, ainsi que la part de chaque mode dans ces émissions. chiffres_transp_2009_cle72322b.pdf DÉMARCHE PROSPECTIVE TRANSPORTS 2050 : ÉLÉMENTS DE RÉLEXION. Claude Gressier, mars La démarche prospective Transports 2050 a été initiée et conduite par le Conseil Général des Ponts et Chaussées en vue d engager un débat sur le devenir à long terme du système des transports. Elle est destinée à favoriser l émergence d une culture du long terme, partagée avec les services du ministère des Transports et ses partenaires, et à construire des références communes et des questionnements à soumettre aux décideurs publics. Exclusivement centrée sur les flux de transport concernant le territoire français métropolitain, elle prend en compte des hypothèses mondiales et européennes (notamment dans les domaines de l énergie, du développement technologique, de la démographie et de la croissance économique) dans la mesure où ces variables ont des impacts directs sur ces flux de transport. 17

20 OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE L EMPLOI ET DE LA ORMATION D ÎLE-DE-RANCE LES TRANSPORTS EN INSEE première, n 1045, octobre En 2004, la production de la branche transports augmente plus rapidement que celle de l ensemble de l économie. Cette croissance retrouve le rythme élevé qu elle avait connu à la fin des années Elle est liée à l amélioration de la situation économique française par rapport à 2003 et à l accélération des échanges internationaux. La production de services de transport de voyageurs se redresse en 2004 (+ 5,8 % en volume). Après trois années de conjoncture difficile, le transport aérien est le moyen de transport de voyageurs qui bénéficie de la plus forte croissance (+ 7,1 %). Le transport de marchandises s accroît de 6,0 % en volume, contre 1,9 % en Toutes les composantes de la branche profitent de cette embellie, à l exception du fret ferroviaire, toujours en baisse ( 3,7 % en volume). Le solde des échanges extérieurs se dégrade. Ce sont le transport aérien et les services auxiliaires des transports qui contribuent le plus à cette dégradation, les compagnies étrangères étant de plus en plus sollicitées pour assurer ces services. La diminution des effectifs dans les grandes entreprises nationales se poursuit, mais l emploi reste stable dans l ensemble du secteur. [Résumé d auteur] LE TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES RANÇAIS : MISE EN PERSPECTIVE DES ÉVOLUTIONS Jean-Marie Saunier, Henri Mariotte. SESP en bref, n 22, décembre Sur la période , l activité du transport routier de marchandises a crû moins rapidement que le produit intérieur brut. Cette croissance permet de parler de «découplage» même si celui-ci demeure relatif. La structure du secteur varie peu, en revanche, l activité se modifie. Les entreprises centrent leur développement sur le marché domestique tandis que les flux qu elles traitent reflètent une économie tirée par la consommation et les services. Dans le même temps, les trafics routiers tendent à se concentrer entre les quelques grandes zones logistiques. La part du groupage et des envois palettisés augmente. [Résumé d auteur] BRE_22_cle pdf 18

21 1. Les secteurs d activité LE TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES EN EUROPE EN LA RANCE ET L ALLEMAGNE, DES PAYS TRÈS CABOTÉS. Pierre Billet-Legros, Annie Delort. Notes de synthèse du SESP, n 165, avril-mai-juin En 2005, la part du cabotage (10) reste limitée en Europe par rapport à l ensemble de l activité du transport routier de marchandises : elle représente seulement 0,9 % des tonnes-kilomètres réalisées par les pavillons des vingtsix pays (pays de l Europe des 25 à l exception de Malte, plus la Norvège et le Liechtenstein) et 0,2 % de l activité du pavillon français. Sur l ensemble des pays, 1,1 % du transport national est réalisé par un transporteur étranger ; en rance cette proportion atteint 2,7 %. Le cabotage en rance reste effectué essentiellement par des transporteurs du Luxembourg, de Belgique, d Espagne et d Allemagne, même si la part de marché de certains diminue, au profit de pavillons de l Est. [Résumé d auteur] cle612c75.pdf TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES INTERNATIONAL. LE PAVILLON RANÇAIS ACE À SES CONCURRENTS EUROPÉENS EN Annie Delort. SESP en bref, n 17, mai Le pavillon français assure, en 2005, 20 % des échanges internationaux routiers de la rance avec les autres pays de l Union européenne. Cette part était de 36 % en En recul vis-à-vis de l ensemble de ses concurrents, le pavillon français est particulièrement touché par le dynamisme des pavillons de l Allemagne, de l Espagne et de l Italie, pays avec lesquels la rance réalise 57 % de ses échanges. Ces trois pavillons, les plus importants d Europe, ont la croissance la plus rapide à l international. Le pavillon espagnol continue de bénéficier du fort développement des échanges de son pays et de gagner des parts de marché. Le pavillon allemand renforce ses parts de marché dans les échanges de son pays mais aussi dans les échanges entre pays tiers. [Résumé d auteur] BRE_17_imp_cle pdf 10. NDLR : Cabotage : transport effectué entièrement sur le territoire d un pays par un véhicule immatriculé dans un autre pays. Du point de vue du pavillon «caboteur», il s agit de transport international, mais du point de vue du mouvement des marchandises, il s agit de transport national, puisque le chargement et le déchargement se font dans un même pays. Source : Ministère en charge des transports. 19

22 OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE L EMPLOI ET DE LA ORMATION D ÎLE-DE-RANCE LE TRANSPORT DE MARCHANDISES EN LIGNE AVEC LA CROISSANCE EN Emmanuel Caicedo. SESP en bref, n 18, mai La demande intérieure et la croissance mondiale sont les principaux moteurs de la croissance des transports de marchandises en 2006 en rance. Cette croissance des transports, notamment pour les matériaux de construction et les produits manufacturés, se porte sur le mode routier et sur les échanges nationaux. Elle devrait permettre au secteur des transports routiers d améliorer sa situation financière après une année 2005 difficile. En témoigne une légère reprise de l emploi. Le ferroviaire stabilise son activité après de longues restructurations. La croissance du fluvial, dynamisée par des nouveaux marchés en 2004 et 2005, marque le pas. [Résumé d auteur] BRE_18_imp_cle028cd9.pdf TRANSPORT LUVIAL DE MARCHANDISES EN RANCE, UN CONTEXTE AVORABLE À LA CROISSANCE. Erwann Minvielle. Notes de synthèse du SESP, n 165, avril-mai-juin Les évolutions récentes du trafic fluvial français montrent une croissance soutenue. Pourtant le niveau atteint en 2005 est en net recul par rapport à celui observé trente ans plus tôt. Le transport fluvial ne représente que 3 % du trafic terrestre qui est très largement dominé par le mode routier. Cette part modale de la voie d eau est inférieure au niveau moyen européen, notamment aux parts modales belge (12 %), allemande (15 %) ou néerlandaise (43 %). Les voies navigables jouent toutefois un rôle majeur dans les régions qu elles desservent. En rupture par rapport à la période précédente, l augmentation du trafic fluvial au cours de ces dix dernières années est très significative même si elle ne représente que 5 % de l augmentation du trafic routier et le quart de la baisse du trafic ferroviaire pour la même période. [Résumé d auteur] cle6db48a.pdf 20

23 1. Les secteurs d activité LE TRANSPORT LUVIAL DYNAMISÉ PAR LES GRANDES ENTREPRISES DE RET ET DE TOURISME. Nathalie Augris. Notes de synthèse du SESP, n 162, avril-mai-juin En rance, le secteur du transport fluvial, dans ses deux composantes, le transport de marchandises et le tourisme, connaît depuis la fin des années 1990 une montée en puissance de son activité : ses recettes comme ses effectifs y progressent plus rapidement que dans les autres modes terrestres. Le tourisme fluvial, bien que comptant peu d entreprises, contribue largement à cette évolution d ensemble. En 2003, le secteur se compose d un millier d entreprises, essentiellement de petite taille, pour la plupart sans salarié. Il est économiquement concentré : les entreprises de 6 salariés et plus, qui représentent 8 % des transporteurs, réalisent 80 % du chiffre d affaires. Ces dernières sont à l origine de l expansion de l activité du fluvial, particulièrement soutenue en cle7193c1.pdf 21

24 OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE L EMPLOI ET DE LA ORMATION D ÎLE-DE-RANCE LES TRANSORMATIONS DE LA LOGISTIQUE : QUELS IMPACTS SUR LES TERRITOIRES, L EMPLOI ET L ORGANISATION DES TRANSPORTS? Compte rendu du «Rendez-vous du SESP» du 28 mars 2007 dans le cadre du Salon international des solutions logistiques. Les études spécifiques sur la logistique La logistique connaît une concentration croissante, en particulier géographique. Les entrepôts de plus de m 2 se concentrent sur 500 communes. Celles-ci détiennent aujourd hui 40 % de la surface d entreposage totale en rance. Ces zones logistiques drainent près du quart des emplois du secteur et sont spécialisées dans les produits de consommation alimentaire et le groupage. Elles reçoivent ou sont le point de départ de flux de transport routier, qui ont augmenté en 10 ans deux fois plus vite que sur le reste du territoire. [Résumé d auteur] LA LOCALISATION DES ENTREPÔTS. Christian Calzada, Hakim Hammadou, Hubert Jayet, Sabine Kazmierczak. Notes de synthèse du SES, n 155, septembreoctobre La répartition spatiale de la population est le déterminant fondamental de la géographie des implantations de locaux de stockage. C est ce qui ressort d une analyse dynamique de la localisation des entrepôts de stockage créés dans le Nord-Pas-de-Calais entre 1995 et Les créations de locaux de stockage sont, à densité égale, proportionnelles à la superficie de la zone d installation. Néanmoins, pour une zone donnée, une croissance de la densité de population entraîne une croissance moins que proportionnelle du nombre de locaux créés. Alors que l analyse ponctuelle ne permet pas d appréhender précisément le rôle de l accessibilité aux pôles urbains et aux infrastructures de transport, la méthode économétrique va plus loin, en confirmant le moindre rôle de l accessibilité aux infrastructures par rapport au facteur population. [Résumé d auteur] cle6da27a.pdf 22

FILIÈRE TRANSPORT-LOGISTIQUE. Enjeux et questionnements Paroles d'acteurs. Synthèse

FILIÈRE TRANSPORT-LOGISTIQUE. Enjeux et questionnements Paroles d'acteurs. Synthèse FILIÈRE TRANSPORT-LOGISTIQUE Enjeux et questionnements Paroles d'acteurs Synthèse avril 2004 Source : Agence de développement et d'urbanisme de Lille Métropole - 2004 2 L Agence de développement et d urbanisme

Plus en détail

LES MÉTIERS DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE

LES MÉTIERS DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE LES MÉTIERS DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE Septembre 2011 Zoom sur les métiers exercés dans la Branche 1[ ENJEUX ET PISTES DE TRAVAIL Les enjeux identifiés par le Groupe Domaine «Secteurs Economiques

Plus en détail

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Etudes préalables à la création d une ZAC multisites «Vallée du Thérain» à Beauvais (60) Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Réunion du 7 mai 2014

Plus en détail

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT CONTEXTE GÉNÉRAL L amélioration de la compétitivité logistique des flux import-export, en termes de développement

Plus en détail

Les salariés du transport et de la logistique

Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du secteur Transport-Logistique sont essentiellement des hommes (82%), exerçant un métier d ouvrier (68%), qualifié pour la plupart. Globalement,

Plus en détail

L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail

L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail Thème : Transport durable Orientation : Faire évoluer les pratiques de mobilité L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail par aire urbaine et département hors aires urbaines La part

Plus en détail

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Centre d analyse régional des mutations de l économie et de l emploi Mission d assistance

Plus en détail

Indices des prix du transport de fret et de l entreposage au quatrième trimestre 2014

Indices des prix du transport de fret et de l entreposage au quatrième trimestre 2014 COMMISSARIAT Général au développement durable n 621 Mars 2015 Indices des prix du transport de fret et de l entreposage au quatrième trimestre 2014 OBSERVATION ET STATISTIQUES transport Les prix du transport

Plus en détail

www.hubstart-paris.com

www.hubstart-paris.com www.hubstart-paris.com HUBSTART PARIS ACCÉLÉRATEUR DE RÉUSSITE Avec la démarche collective de promotion internationale sous la marque Hubstart Paris, le territoire du Grand Roissy renforce son ouverture

Plus en détail

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Version provisoire - Mars 2010 La Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Placée sous l autorité

Plus en détail

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois Objectifs à atteindre à long terme (jusqu à 2017) - Assurer une couverture haut débit pour l ensemble des zones d activités retenues dans le cadre du schéma des ZAE - Augmenter le nombre de bénéficiaires

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe SOGARIS en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Christophe RIPERT, Directeur immobilier, SOGARIS Cette présentation porte sur des exemples concrets d

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

de la logistique dans les Pyrénées Orientales

de la logistique dans les Pyrénées Orientales Le secteur du transport et de la logistique dans les Pyrénées Orientales Soirée économique des Délégués Consulaires de la CCI de Perpignan jeudi 30 octobre 2014 Le positionnement du département au sein

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ 1 OBJET DU SCHÉMA DIRECTEUR Une démarche partenariale du Département de la Seine-Saint-Denis, avec les collectivités

Plus en détail

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF

RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF COMMUNIQUÉ PARIS, LE 12 FEVRIER 2015 RÉSULTATS ANNUELS 2014 DE SNCF Préambule : le présent communiqué s inscrit dans le contexte de la mise en œuvre de la Loi du 4 août 2014 portant réforme ferroviaire

Plus en détail

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants Emploi... La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants La Basse-Normandie, première Silver région inaugurée en France, en janvier 2014, figure parmi les 7 régions françaises les plus attractives

Plus en détail

Port de Bonneuil-sur-Marne. Infrastructures, Services, Multimodalité

Port de Bonneuil-sur-Marne. Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Bonneuil-sur-Marne Infrastructures, Services, Multimodalité Le port de Bonneuil-sur-Marne, plate-forme stratégique de l Est parisien Situé au cœur d une zone en pleine expansion (l Est de l Ile-de-France)

Plus en détail

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7.1. Méthodologie 7.1.1. Calcul des coûts socio-économiques L intérêt du projet de prolongement de la ligne T1 vers Val de Fontenay est évalué

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Avis sur investir pour la Vallée de la Seine : vers un premier contrat de plan interrégional 2015-2020

Avis sur investir pour la Vallée de la Seine : vers un premier contrat de plan interrégional 2015-2020 Décembre 2014 Avis sur investir pour la Vallée de la Seine : vers un premier contrat de plan interrégional 2015-2020 Résultat du vote : UNANIMITÉ Rapporteur : M Antoine LAFARGE Initié en 2009 sous sa forme

Plus en détail

RELEVÉ DES TRANSACTIONS ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE

RELEVÉ DES TRANSACTIONS ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE RELEVÉ DES S ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE Nomenclature générale des codes de transactions à produire par les Déclarants Directs Généraux Pour application à compter du 1 er juillet 2012 15 décembre

Plus en détail

Le taux de création et de survie des entreprises par zone d emploi

Le taux de création et de survie des entreprises par zone d emploi Thème : Société de la connaissance et développement socio-économique Orientation : S adapter aux changements structurels de l économie et répondre aux défis de la mondialisation Le taux de création et

Plus en détail

LE TRANSPORT ET LA LOGISTIQUE DANS LE COTENTIN

LE TRANSPORT ET LA LOGISTIQUE DANS LE COTENTIN LE TRANSPORT ET LA LOGISTIQUE DANS LE COTENTIN Juillet 2011 Sommaire Le transport et la logistique dans le Cotentin...2 Une filière victime de l enclavement...3 Le transport de marchandises dans la Manche...7

Plus en détail

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse

Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française. Dossier de presse Répondre aux nouveaux enjeux de la filière automobile française Dossier de presse Octobre 2014 Après de trop longues années de crise, un léger vent d optimisme souffle enfin sur notre industrie automobile.

Plus en détail

Port de Limay-Porcheville. Infrastructures, Services, Multimodalité

Port de Limay-Porcheville. Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Limay-Porcheville Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Limay-Porcheville, plate-forme incontournable de l Ouest parisien Situé à l Ouest de Paris sur l axe Paris-Rouen-Le Havre, le

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Des solutions nouvelles à la crise des transports franciliens

Des solutions nouvelles à la crise des transports franciliens Des solutions nouvelles à la crise des transports franciliens Frédéric Léonhardt Les travaux du Grand Paris Express s annoncent coûteux et décalés par rapport aux problèmes réels. Pour Frédéric Léonhardt,

Plus en détail

Panorama de branche. Industries et commerce de la récupération

Panorama de branche. Industries et commerce de la récupération Panorama de branche Industries et commerce de la récupération Industries et commerce de la récupération Avant-propos méthodologique La partie «données économiques» prend en compte l ensemble du secteur

Plus en détail

Un TGV pour Beauvais Association Paris-Londres-Beauvais-Picardie Février 2013

Un TGV pour Beauvais Association Paris-Londres-Beauvais-Picardie Février 2013 Un TGV pour Beauvais Association Paris-Londres-Beauvais-Picardie Février 2013 SOMMAIRE : I Un positionnement géographique qui place le territoire au carrefour de l Europe du Nord. II Nouvelle piste de

Plus en détail

Logistique et transport de marchandises au Maroc : État des lieux et enjeux. Professeur Mustapha EL KHAYAT

Logistique et transport de marchandises au Maroc : État des lieux et enjeux. Professeur Mustapha EL KHAYAT Logistique et transport de marchandises au Maroc : État des lieux et enjeux. Professeur Mustapha EL KHAYAT Président de l Association Marocaine pour la logistique ( AMLOG) I- Le coût de la logistique au

Plus en détail

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006 Eléments de diagnostic territorial en Zone d emploi Décembre 2006 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Eléments de diagnostic territorial : zone d emploi de La zone d emploi de TOULOUSE La zone d emploi

Plus en détail

Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante"

Projet partenarial - 1 er volet Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante" Projet partenarial, piloté par l'arpe, en co-réalisation avec l'orm -observatoire

Plus en détail

Signature de la nouvelle Convention nationale de partenariat pour la lutte contre le travail illégal dans le secteur de la sécurité privée

Signature de la nouvelle Convention nationale de partenariat pour la lutte contre le travail illégal dans le secteur de la sécurité privée Signature de la nouvelle Convention nationale de partenariat pour la lutte contre le travail illégal dans le secteur de la sécurité privée DOSSIER DE PRESSE Mercredi 12 décembre 2012 1- Communiqué de presse

Plus en détail

Le réseau de transport public du

Le réseau de transport public du Un nouveau réseau de transport structurant pour la Région Capitale Le projet soumis au débat : 155 kilomètres de métro automatique en double boucle, pour relier rapidement Paris et les pôles stratégiques

Plus en détail

CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020

CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020 Contribution CCI de région PACA CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020 Le Plan Rhône un projet de territoire intégré La CCIR PACA soutient cet outil de cohésion économique,

Plus en détail

L EXPERIENCE DE LA NEGOCIATION EUROPEENNE CHEZ TOTAL

L EXPERIENCE DE LA NEGOCIATION EUROPEENNE CHEZ TOTAL L EXPERIENCE DE LA NEGOCIATION EUROPEENNE CHEZ TOTAL Plan : Introduction I.- Le Dialogue Social européen et son cadre La négociation européenne : - pour l entreprise - pour les partenaires sociaux Les

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

Les Services en Midi-Pyrénées

Les Services en Midi-Pyrénées Emploi et établissements des Services Départements : Nombre d'établissements RCS et effectif salarié au 2ème trimestre 2014 : Nombre d'établissements Effectif salarié (par rapport à 2013) (par rapport

Plus en détail

Transport et Logistique face à la mondialisation

Transport et Logistique face à la mondialisation Commission Mobilité et Transport Transport et Logistique face à la mondialisation Cas des Produits Industrialisés CNISF le 13 janvier 2010 JC Raoul 1 Pourquoi les produits industrialisés? Une croissance

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

2014-2017. DUT Gestion Logistique et Transport. Organisation des études. Un passeport pour l étranger & formation bilingue.

2014-2017. DUT Gestion Logistique et Transport. Organisation des études. Un passeport pour l étranger & formation bilingue. Institut Universitaire de Technologie GLT Gestion Logistique & Transport Place Robert Schuman - BP 4006 76610 Le Havre 02.32.74.46.00 - Fax 02.32.74.46.71 Secrétariat administratif iut-sec-glt@univ-lehavre.fr

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Depuis 2012, un ensemble d actions est engagé au service du renforcement

Plus en détail

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie : propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie Les ateliers régionaux de l orientation tout au long de la vie Amiens, le 23 novembre 2010 Sommaire Le diagnostic territorial, de quoi parle-t-on?

Plus en détail

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Phase 2 Perspectives de développement Proposition de stratégie de mise en

Plus en détail

Garantir le bon déroulement d un séjour : une profession réglementée.

Garantir le bon déroulement d un séjour : une profession réglementée. Agent de Voyages Rome G1303 1 Le métier Le métier : Agent de voyage Recevoir le client, le conseiller, conclure une vente en réglant toutes les formalités nécessaires tel est l objectif de l agent de voyages.

Plus en détail

La logistique OMPREL. en région urbaine de Lyon. Observation Métropolitaine Partenariale de la Région Economique Lyonnaise

La logistique OMPREL. en région urbaine de Lyon. Observation Métropolitaine Partenariale de la Région Economique Lyonnaise Observation Métropolitaine Partenariale de la Région Economique Lyonnaise OMPREL La logistique en région urbaine de Lyon Tableau de bord n 1 Février 2009 Coordination générale : Région Urbaine de Lyon

Plus en détail

Document complémentaire au PPN du DUT Gestion logistique et transport

Document complémentaire au PPN du DUT Gestion logistique et transport CPN GLT Document complémentaire au PPN du DUT Gestion logistique et transport Description des parcours de modules complémentaires destinés à la poursuite d étude S'appuyant sur l'arrêté du 3 août 2005,

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015 PREFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES DOCUMENT D ORIENTATION Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des formations professionnelles 2011-2015 Direction régionale des entreprises,

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Avril 2011 1 1. RESUME Consciente de la nécessité de capitaliser sur le retour d expérience des 15 dernières années, la Fneci a engagé avec

Plus en détail

VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE

VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE Les occasions et les restrictions du Canada face au transport mondial des marchandises Rapport du Comité sénatorial permanent des transports et des communications Juin

Plus en détail

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23)

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) PUBLIC & PREREQUIS Personnes désirant acquérir, maintenir ou approfondir leurs connaissances sur le fonctionnement d

Plus en détail

Le secteur de la logistique

Le secteur de la logistique Mai 2014 Le secteur de la logistique Service Etudes CCI Indre Le secteur de la logistique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR DE LA LOGISTIQUE EN FRANCE

Plus en détail

Investissements et R & D

Investissements et R & D Investissements et R & D Faits marquants en 2008-2009 - L investissement de l industrie manufacturière marque le pas en 2008 et se contracte fortement en 2009 - Très fort recul de l utilisation des capacités

Plus en détail

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES L ENVIRONNEMENT EN FRANCE 2 FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES des initiatives locales et des actions de long terme VERS UN RAPPROCHEMENT DES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES ET DE L ENVIRONNEMENT? INTRODUCTION L OBSERVATION

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Logistique urbaine : Sogaris imagine des solutions adaptées à la ville de demain Le 16 avril 2014 Contacts

Plus en détail

Un Territoire de Projets

Un Territoire de Projets Un Territoire de Projets La Vallée de la Drôme, une base préservée entre RHÔNE et ALPES, à la transition du VERCORS et de la PROVENCE, avec comme élément naturel fédérateur la rivière DRÔME. Une vallée

Plus en détail

Le secteur «du transport et de la logistique et du transit» représentait une part de 30 à 35%

Le secteur «du transport et de la logistique et du transit» représentait une part de 30 à 35% Secteur Du Transport De la Logistique et Du Transit en ALGERIE Employant plus 24% de la population active, contribuant à 9.7% au PIB et avec un traitement de flux de marchandise entre l import et l export

Plus en détail

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie Etude logo Proposition 4 bis Juillet 2013 Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie En janvier

Plus en détail

Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007. OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537

Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007. OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 LA PROFESSION D AMBULANCIER EN CHAMPAGNE-ARDENNE Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007 OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 51011 Châlons en Champagne

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

Tableau de bord. Issu du dialogue économique entre les organisations syndicales et le MEDEF

Tableau de bord. Issu du dialogue économique entre les organisations syndicales et le MEDEF Tableau de bord Issu du dialogue économique entre les organisations syndicales et le MEDEF Septembre 2009 Sommaire Introduction...4 1 Marché du travail et emploi...7 1-1 Emploi...8 1-2 Coût du travail...14

Plus en détail

RAPPORT 2013. de l Observatoire Prospectif des métiers et des qualifications dans les Transports et la Logistique

RAPPORT 2013. de l Observatoire Prospectif des métiers et des qualifications dans les Transports et la Logistique RAPPORT 2013 de l Observatoire Prospectif des métiers et des qualifications dans les Transports et la Logistique commission Paritaire nationale professionnelle de l emploi et de la formation professionnelle

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Réalisée par l Observatoire National de l Economie Sociale et Solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama de l économie sociale en France

Plus en détail

SUPPoRT > papier DIFFICULTé > + a.2, a.3, B.1. Classer des offres d emplois du secteur. Transport-Logistique en distinguant

SUPPoRT > papier DIFFICULTé > + a.2, a.3, B.1. Classer des offres d emplois du secteur. Transport-Logistique en distinguant CoMPéTEnCE odp3 > activité 2 a.2, a.3, B.1 Classer les activité offres 2 classer classer des offres des d emploi offres d emploi du secteur du secteur SUPPoRT > papier DIFFICULTé > + CoMPéTEnCE odp3 >

Plus en détail

RAPPORT 2012 DE L OPTL - ILE DE FRANCE

RAPPORT 2012 DE L OPTL - ILE DE FRANCE Page 1 RAPPORT 2012 DE L OPTL - ILE DE FRANCE Page 2 Page 3 RAPPORT 2012 DE L OPTL - ILE DE FRANCE Sommaire Sommaire... 3 Edito... 4 Champ d application et d observation... 6 Établissements..14 Effectifs...

Plus en détail

CONTRIBUTION GENERALE DU FORUM STRATEGIE 2014-2020

CONTRIBUTION GENERALE DU FORUM STRATEGIE 2014-2020 CONTRIBUTION GENERALE DU FORUM STRATEGIE 2014-2020 Cadre Le Forum a été sollicité officiellement à l automne 2012 pour participer à la réflexion stratégique de l Eurométropole pour la période 2014-2020.

Plus en détail

LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1

LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1 LA (LES) LOGISTIQUE (S) Qu'est-ce que c'est? Que peuvent faire les pouvoirs publics? Michel VIARDOT WP 24 CEE/ONU 17-18 mars 2008 1 Quatre volets - Description et périmètre de la logistique - La logistique

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes Quadrat-Études 45 rue de Lyon, Paris 12 ème Contact : Laurent POUQUET Tél : 17551427-6 82 69 25 94 laurent.pouquet@quadrat-etudes.fr Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des

Plus en détail

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Accès facilité aux dispositifs et renforcement de la communication, Valorisation et reconnaissance des pratiques des entreprises régionales

Plus en détail

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise La SEM Régionale des, outil essentiel contre la crise Dossier de presse Conférence de presse La Roche-sur-Yon, 8 juin 2009 Sommaire : Communiqué de synthèse En annexe : - Fiches SEM - Note de conjoncture

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 1 Juillet 2012 La mobilité en Île-de-France 2001-2010 : 3,87 déplacements par personne et par jour Une portée moyenne de 4,4 km 41 millions de déplacements quotidiens 70 % des

Plus en détail

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi Agence de développement et d urbanisme de Lille Métropole 29 mars 2012 Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi www.adt-ato.be Qui sommes-nous? Partager

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain. Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN

L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain. Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN L importance des ports dans le transport durable et la supply-chain Philippe DEYSINE / Jean-Pierre GRASSIEN Les ports et les pôles de compétitivité Mission des pôles de compétitivité Faire émerger des

Plus en détail

MONITORING DE LA COMPÉTITIVITÉ DU TRANSPORT AÉRIEN SUISSE

MONITORING DE LA COMPÉTITIVITÉ DU TRANSPORT AÉRIEN SUISSE MONITORING DE LA COMPÉTITIVITÉ DU TRANSPORT AÉRIEN SUISSE 2015 Résumé Le niveau et la dynamique de développement du transport aérien suisse sont analysés et évalués dans le cadre d un vaste monitoring

Plus en détail

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région ÉDITORIAL Les mutations environnementales, économiques et sociales n ont de cesse et depuis quelques années nous ressentons que cette vitesse d évolution tend à devenir exponentielle Que sera demain? Cette

Plus en détail

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche!

Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Communiqué de synthèse Paris, jeudi 26 mai 2011 Schéma d ensemble du réseau de transport : Le Grand Paris démarre, voit large et agit proche! Maurice Leroy, ministre de la ville, chargé du Grand Paris,

Plus en détail

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Jérôme CICILE Transports, Mobilité, Qualité de l Air ADEME Direction Régionale PACA ORT- Avril 2015 De l évaluation des filières énergétique

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

La gestion d un aéroport international : la coordination d un réseau d un millier d entreprises

La gestion d un aéroport international : la coordination d un réseau d un millier d entreprises La gestion d un aéroport international : la coordination d un réseau d un millier d entreprises Les plates-formes aéroportuaires fournissent l exemple de réseaux d entreprises concentrées sur un site avec

Plus en détail

les évolutions récentes

les évolutions récentes DE L ADEUS les évolutions récentes dans le BAS-RHIN : des territoires plus spécialisés et plus interdépendants 92 DéCEMBRE 2012 TRANSVERSAL Illustration : ADEUS, 2012 Depuis le milieu des années 1970,

Plus en détail

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Avril 2007 SOMMAIRE I. La problématique du Transport de Marchandises en Ville (TMV) II. Une démarche pionnière dès 1999 avec

Plus en détail

A cet égard, ImportExport.fr se positionne comme le facilitateur du commerce international!

A cet égard, ImportExport.fr se positionne comme le facilitateur du commerce international! Offre de lancement : Edition 2015 2015 Réussir à l import ou à l export, c est avant tout une affaire de réseaux et de partenaires capables de répondre rapidement et efficacement aux besoins divers des

Plus en détail

COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE

COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE LES RENDEZ VOUS DE L AGENCE D URBA AU PAVILLON CYCLE VILLE ET COMMERCE LES ENJEUX DE L ÉQUIPEMENT COMMERCIAL DE CAEN-MÉTROPOLE PATRICE DUNY, DIRECTEUR AUCAME CAEN NORMANDIE RAPPEL : LE COMMERCE EST CONSUBSTANTIEL

Plus en détail

Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique

Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique Positif 1. Quel regard portez-vous sur l Acte pour le Marché Unique? «L acte pour le marché unique est une démarche

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

Dossier de presse. Agences de développement économique : état des lieux et perspectives

Dossier de presse. Agences de développement économique : état des lieux et perspectives Dossier de presse Agences de développement économique : état des lieux et perspectives Une étude réalisée par le CNER, Katalyse et SNCF Développement Une période d incertitudes Les agences de développement

Plus en détail