Objectifs. Atelier réparation de plaies. À l urgence. Biopsie punch. Ellipse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Objectifs. Atelier réparation de plaies. À l urgence. Biopsie punch. Ellipse 2014-03-26"

Transcription

1 Atelier réparation de plaies Guylaine Proulx, UMF de Gatineau Mars 2014 Objectifs Connaître les différentes techniques utilisées en petites procédures Savoir choisir son fil Pratiquer les fermetures de plaies Utiliser le bon pansement À l urgence Plaies qui s infectent facilement: Chat: Pasteurella Humain (ex. Morsure), fermeture primaire déconseillée sauf visage et cou si > 1.5 cm ATB prophylaxie pour morsures Clavulin 5 jours (sauf tête et cou) Examen: Neurovasc, tendons, fonctions Corps étrangers, débris État vaccinal du patient Biopsie punch Chiffre correspond au nombre de millimètres #3 au visage Si plus de 4 mm = fermer avec 1 point suture non résorbable Pour le dx des lésions inflammatoires (ex. Sarcoïdose), papulo-squameuses (ex. Psoriasis) ou bénignes (ex. Kératoses actiniques) Ellipse Rapport 3:1 longueur : largeur Orientée dans l axe des lignes naturelles de la peau, parallèle à l axe d un membre Marge 2 mm si naevus dysplasique, 5 mm si suspicion mélanome 1

2 Rasage Pour lésions non pigmentées, tumeurs bénignes superficielles (ex. Acrochordons), kératoses séborrhéiques Avec bistouri lame #15 ou lame-rasoir incurvée Hémostase avec électrocauther ou chlorure d aluminium Curettage Avec curette ou électrocauther Le chiffre de la curette correspond au nombre de millimètres Forme une galle qui tombera après 7-10 jours Pour verrues, molluscums contagiosums, condylomes, kératoses séborrhéiques Anesthésie Aiguille 25 1 ½ pouces Jonction derme-épiderme Xylo: Avec épi: saignement, durée, favorise hémostase et absorption systémique Dose max 5-7 mg/kg ( 2 bouteilles 1% ou 1 bouteille 2%) 1% prend plus de temps à geler Durée d action ad 4 heures pour 2% avec épi Topique: LET gel (Lido, Épi, Tetracaïne) Anesthésie (suite) Bloc digital: Aiguille 27 En latéral du doigt (2 injections) OU injection unique, face palmaire base du doigt, niveau ligne médiane 2-3 ml Xylo 1% ou 2%, OK avec épi 2

3 Asepsie et débridement Sutures Alcool, Hibitane: très bactéricides, cytotoxiques Iode: cytotoxique, diminue la facilité de guérison Hibidil Pas de désinfection aggressive: irrigation avec NS seringue 60 ml + Jelco 18. Si plaie très contaminée, on peut utiliser solution diluée de proviodine + NS à 1:10 Gants stériles si chirurgie mineure, si plaie dans contexte urgence, gants propres suffisants Délai de fermeture des plaies : On peut fermer les plaies qui datent de 18h sur le corps, et jusqu'à 24h au visage (bonne vascularisation, potentiel de guérison très bon) Si possible, suivre les lignes de tension du corps pour le débridement et les incisions Sutures simples Fermer les espaces morts Rapprocher sans serrer Bien aligner et faire des points à la même profondeur Éversion légère des bords de la plaie Matelassés Plus solide Laisse plus de marques Utile si plaie croche ou à un endroit où il y a beaucoup de tension Points continus Favorisent l hémostase (ex. lacérations cuir chevelu) Ne pas utiliser si plaie contaminée Sous-cuticulaires Bon résultat cosmétique Utile dans les lacérations avec peu de tension Combiner avec les SteriStrip pour augmenter la force de traction sur les lèvres de la plaie 3

4 La perte de substance L oreille de chien Libérer les tissus sous-cutanés l équivalent du double de la taille de l espace restant après débridement des tissus non viables Excès de tissus aux extrémités d une plaie si l ellipse tracée n est pas suffisamment allongée Fils résorbables Monofilaments : Maxon Monocryl Catgut, Catgut chromé Polyfilaments : Dexon Vicryl Polysorb Fils non résorbables Monofilaments : Neurolon Ethibond Polyfilaments : Éthilon Monosoft Prolène Choix du fil Monofilaments : Glisse plus facilement dans les tissus, moins de réaction inflammatoire Manipulation plus difficile Polyfilaments : Manipulation plus facile, nœuds tiennent mieux Un peu plus de risque d infection, bactéries se cachent entre les filaments Davantage de réaction granulation Choix du fil (suite) Résorbable : Traditionnellement pas pour fermeture surface (cicatrice «chemin de fer») Entraine une réaction inflammatoire (nuisible si visage) Serait OK pour cuir chevelu, suture continue ou points simples Temps résorption variable: Vicryl rapide 5-10 jours Catgut 10 jours Catgut chromé 20 jours Pour périnée, scrotum et cavité buccale: Catgut et Catgut chromé Pour sous cuticulaires: Maxon 4

5 Choix du fil (suite) Non-résorbable : Manipulation plus facile, nœuds tiennent mieux Pas de réaction inflammatoire, offrent cicatrisation optimale si retirés à temps Sutures buccales: Soie Colles tissulaires Utiles pour les plaies à faible tension (on pourrait l utiliser davantage en petites procédures!) À l urgence chez les enfants Ne nécessitent pas d anesthésie Histoacryl Grosseurs des fils / aiguilles Aiguille droite à éviter vu risque blessure Aiguille tranchante courbe: Visage: 5-0 ou 6-0 Cuir chevelu: 4-0 Partie supérieure du tronc (bras, thorax): 4-0 Main: 4-0 Partie inférieure du corps: 4-0 Articulations, plaies avec perte de substance: 2-0 Pansements Protéger la plaie des bactéries, absorber, compression Généralement 3 couches: Non adhérente (ex. Telfa) Absorbante (ex. compresse tissée) Adhésive Conseils de départ Retrait des fils (jours) Retirer le pansement après heures Douche OK après heures Pas de «trempage» pour 72 heures Nettoyer à l eau et au savon Pas d onguent antibiotique, après 24 heures, la plaie est étanche aux bactéries Protéger du soleil Reconsulter si signes d infection Au visage: 3-5 Jambes: 8-10 Cou: 3-4 Mains- Pieds-Articulations: Bras-Thorax: 7-10 Dos-Fesses: De façon générale: visage après 5 jours, endroits où il y a de la tension après 10 jours, pour le reste, 7 jours! 5

6 Complications Infection: antibiotiques Abcès: Drainer, ouverture plus grande, irrigation par CLSC, guérison 2 ième intention Pas de mèche (crée un milieu humide avec rétention de l écoulement et des débris) Nécrose: rouvrir et débrider Déhiscence: guérison 2 ième intention 6

20 e Journées Europharmat. Atelier Fermeture Dermique Bandelettes adhésives

20 e Journées Europharmat. Atelier Fermeture Dermique Bandelettes adhésives 20 e Journées Europharmat Atelier Fermeture Dermique Bandelettes adhésives Définition Dispositif médical Classe I (stérile) selon directive 9342EEC Description : bandelette adhésive stérile Caractéristiques

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES PLAIES AUX URGENCES

PRISE EN CHARGE DES PLAIES AUX URGENCES PRISE EN CHARGE DES PLAIES AUX URGENCES Dr A. FREY Conférence de consensus SFMU Clermont-Ferrand décembre 2005 Introduction Plaie = effraction de la barrière cutanée : Les coupures : par agent tranchant

Plus en détail

PETITE TRAUMATOLOGIE AU CABINET MÉDICAL SUTURES

PETITE TRAUMATOLOGIE AU CABINET MÉDICAL SUTURES PETITE TRAUMATOLOGIE AU CABINET MÉDICAL SUTURES «La suture n est pas le traitement d une plaie. Elle n est qu un temps de la prise en charge d un traumatisme ouvert» STEINMETZ J.P. LA PRISE CHARGE D UNE

Plus en détail

3M Precise Agrafeuses cutanées à usage unique. L innovation dans les sutures cutanées. 3Santé. L innovation en action

3M Precise Agrafeuses cutanées à usage unique. L innovation dans les sutures cutanées. 3Santé. L innovation en action M Precise Agrafeuses cutanées à usage unique L innovation dans les sutures cutanées L innovation en action Santé M Precise Agrafeuses cutanées à usage unique Une suture à effectuer? M Precise Prête à l

Plus en détail

Ablation de sutures. Module soins infirmiers

Ablation de sutures. Module soins infirmiers Ablation de sutures Module soins infirmiers Equipe enseignante de l IFSI du Centre Hospitalier de ROUBAIX Diaporama réalisé par : Stéphane Dubus, Formateur I. Définition Il s agit d ôter les sutures cutanées

Plus en détail

Hôpital du Kremlin Bicêtre Service d anesthésie-réanimation LE CATHÉTER ARTÉRIEL (KTA)

Hôpital du Kremlin Bicêtre Service d anesthésie-réanimation LE CATHÉTER ARTÉRIEL (KTA) Hôpital du Kremlin Bicêtre Service d anesthésie-réanimation LE CATHÉTER ARTÉRIEL (KTA) SOMMAIRE Points essentiels...3 Pose du KTA, contexte urgent...4 Pose du KTA, contexte non urgent...7 Pansement du

Plus en détail

Hygiène des plaies chroniques. Docteur Géraldine Perceau Docteur Michel Colomb Service de Dermatologie CHU de Reims

Hygiène des plaies chroniques. Docteur Géraldine Perceau Docteur Michel Colomb Service de Dermatologie CHU de Reims Hygiène des plaies chroniques Docteur Géraldine Perceau Docteur Michel Colomb Service de Dermatologie CHU de Reims Definition : Plaie ouverte faisant suite à une altération tissulaire sans tendance à la

Plus en détail

Ensemble de soins qui assure la perméabilité de la canule trachéale. Les soins de trachéostomie consistent en l entretien de la canule trachéale, aux

Ensemble de soins qui assure la perméabilité de la canule trachéale. Les soins de trachéostomie consistent en l entretien de la canule trachéale, aux Ensemble de soins qui assure la perméabilité de la canule trachéale. Les soins de trachéostomie consistent en l entretien de la canule trachéale, aux soins de la plaie trachéale, à la réfection du pansement

Plus en détail

FERMETURE DERMIQUE. Dr TAILLIER / Dr ROS. Nouvelle clinique de l Union

FERMETURE DERMIQUE. Dr TAILLIER / Dr ROS. Nouvelle clinique de l Union FERMETURE DERMIQUE Dr TAILLIER / Dr ROS Nouvelle clinique de l Union 1 UN PEU D HISTOIRE (1) Egyptiens, il y a 4000 ans, aiguilles à chas en os, fil de lin et même bandelettes adhésives Indes, 2000 ans

Plus en détail

PICC = nouveau matériel «Cathéter veineux central à abord périphérique»

PICC = nouveau matériel «Cathéter veineux central à abord périphérique» PICC = nouveau matériel «Cathéter veineux central à abord périphérique» Anne-Marie Béduchaud Responsable Hygiène gestion du risque Polyclinique de Poitiers/Clinique Saint Charles/HAD 18032015 Qu est ce

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE PLAIE DANS LES SYNDROMES D EHLERS-DANLOS

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE PLAIE DANS LES SYNDROMES D EHLERS-DANLOS CONDUITE A TENIR DEVANT UNE PLAIE Association Française DANS LES SYNDROMES D EHLERS-DANLOS Syndromes Docteur Marie-Noëlle GAVEAU Ehlers Dr Gabriella Georgesco dermatologue Danlos AFSED 34 rue Léon Joulin

Plus en détail

Conseils généraux avant de réaliser une infiltration

Conseils généraux avant de réaliser une infiltration Conseils généraux avant de réaliser une infiltration Références Ayral X. Les infiltrations. Les techniques. Ed JBH santé, 001. Baron D. Les gestes en rhumatologie. Montpellier, Sauramps Médical, 00. Bardin

Plus en détail

Description du dispositif et des accessoires spécifiques

Description du dispositif et des accessoires spécifiques Description du dispositif et des accessoires spécifiques Le PICC est un cathéter en silicone ou en polyuréthane mesurant entre 30 et 60 cm, il est radio-opaque. Les cathéters posés au DEA sont en général

Plus en détail

LES PANSEMENTS et LES BANDAGES

LES PANSEMENTS et LES BANDAGES LES PANSEMENTS et LES BANDAGES Philippe HEILÈS Clinique équine des Bréviaires (78) Toulouse T1 pro 2005 Définitions Bandage: assemblage de bandes en 3 couches 1ère couche = pansement à proprement parlé

Plus en détail

FICHES D ENSEIGNEMENT LES COMPLICATIONS AIGUËS DE LA PEAU ET DES TISSUS MOUS CHEZ LES UTILISATEURS DE DROGUES PAR INJECTION (UDI)

FICHES D ENSEIGNEMENT LES COMPLICATIONS AIGUËS DE LA PEAU ET DES TISSUS MOUS CHEZ LES UTILISATEURS DE DROGUES PAR INJECTION (UDI) FICHES D ENSEIGNEMENT LES COMPLICATIONS AIGUËS DE LA PEAU ET DES TISSUS MOUS CHEZ LES UTILISATEURS DE DROGUES PAR INJECTION (UDI) FICHES D ENSEIGNEMENT LES COMPLICATIONS AIGUËS DE LA PEAU ET DES TISSUS

Plus en détail

PANARIS ET PHLEGMONS DES GAINES DIGITALES

PANARIS ET PHLEGMONS DES GAINES DIGITALES PANARIS ET PHLEGMONS DES GAINES DIGITALES 1 C. LAZERGES, B. COULET, M. CHAMMAS Service de chirurgie Orthopédique 2 et Chirurgie de la Main CHU Montpellier Les infections de la main se présentent soit sous

Plus en détail

LES INFILTRATIONS DEFINITION LES QUESTIONS. Dr Patrick FERRAND Mai 2003

LES INFILTRATIONS DEFINITION LES QUESTIONS. Dr Patrick FERRAND Mai 2003 1 LES INFILTRATIONS Dr Patrick FERRAND Mai 2003 DEFINITION Sens strict = injections intra articulaires d un corticoïde. Définition élargie : «infiltrations» = toutes les injections locales d un dérivé

Plus en détail

LES INJECTIONS DEFNINTION INVARIANTS. 1. Cadre législatif. 2. Principes

LES INJECTIONS DEFNINTION INVARIANTS. 1. Cadre législatif. 2. Principes LES INJECTIONS DEFNINTION Une injection parentérale est l introduction dans l organisme de substances médicamenteuses par une autre voie que le tube digestif au moyen d une seringue et d une aiguille.

Plus en détail

Simples. Fiables. Tegaderm. Réputés. de pellicule transparente. Gamme de pansements. Gamme de pansements de pellicule transparente Tegaderm MC 3M MC

Simples. Fiables. Tegaderm. Réputés. de pellicule transparente. Gamme de pansements. Gamme de pansements de pellicule transparente Tegaderm MC 3M MC Gamme de pansements de transparente Tegaderm MC 3M MC Directives d application et de retrait Gamme de pansements de transparente Tegaderm MC Simples. Fiables. Réputés. Pansements de transparente Tegaderm

Plus en détail

Michèle BRID (Cadre de santé IBODE) Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

Michèle BRID (Cadre de santé IBODE) Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Hygiène périp ri-opératoire Michèle BRID (Cadre de santé IBODE) Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Prévention Architecture des blocs opératoires Traitement de l air Procédures de comportement Désinfection

Plus en détail

TPN thérapie? Thérapeutique pression négative

TPN thérapie? Thérapeutique pression négative TPN thérapie? Thérapeutique pression négative QU EST CE QUE LA THERAPIE V.A.C.? Vacuum Assisted Closure Le V.A.C. est une méthode de cicatrisation active, non invasive qui fait usage d une pression négative,

Plus en détail

Quel est votre diagnostic?

Quel est votre diagnostic? Quel est votre diagnostic? Anik Lepage, résidente IV, dermatologie, Montréal C as n 1 Cette femme présente de multiples petites papules au niveau des deux paupières inferieures depuis plusieurs années.

Plus en détail

Intervention essentielle n 4 Prise en charge et amélioration des cicatrices PRINCIPAUX OBJECTIFS

Intervention essentielle n 4 Prise en charge et amélioration des cicatrices PRINCIPAUX OBJECTIFS Intervention essentielle n 4 Prise en charge et amélioration des cicatrices PRINCIPAUX OBJECTIFS Connaître les caractéristiques des tissus cicatriciels en phase de remodelage. Connaître la différence entre

Plus en détail

Intégration en soins critiques

Intégration en soins critiques Intégration en soins critiques Compétences à développer Cathéters veineux centraux Révisé par: Wendy Camacho, conseillère en soins infirmiers Caty Dallaire, conseillère en soins infirmiers Chantal Lévesque,

Plus en détail

Tableau récapitulatif

Tableau récapitulatif Tableau récapitulatif Définition spécifique Injection intra dermique Injection sous cutanée Injection intra musculaire Injection intra veineuse Introduction d une solution concentrée Introduction d une

Plus en détail

Un été de prévention et de sensibilisation au cancer de la peau

Un été de prévention et de sensibilisation au cancer de la peau Un été de prévention gustaveroussy.fr Suivez-nous sur ET VOUS, COMBIEN DE GRAINS DE BEAUTÉ AVEZ-VOUS DANS LE DOS? QU EST-CE QUE LE MÉLANOME? Le mélanome est une tumeur de la peau de l adulte (rare chez

Plus en détail

Le méthotrexate Pour réduire les symptômes de maladies auto-immunes

Le méthotrexate Pour réduire les symptômes de maladies auto-immunes Le méthotrexate Pour réduire les symptômes de maladies auto-immunes Votre médecin vous a prescrit du méthotrexate. Ce médicament réduit la douleur due à plusieurs maladies auto-immunes. Cette fiche vous

Plus en détail

TP de suture - Cahier de l externe - (objectifs pédagogiques) DCEM 2

TP de suture - Cahier de l externe - (objectifs pédagogiques) DCEM 2 TP de suture - Cahier de l externe - (objectifs pédagogiques) DCEM 2 EXAMINER UNE PLAIE La prise en charge commence par là... la suture n est qu un acte technique qui constitue le dernier temps. Comme

Plus en détail

Réalisation d'un myélogramme. VERSION COMMENTAIRE DATE 02 mise à jour 25/09/2013 03 Révision annuelle 09/10/2014 04 Aucune modification 07/01/2016

Réalisation d'un myélogramme. VERSION COMMENTAIRE DATE 02 mise à jour 25/09/2013 03 Révision annuelle 09/10/2014 04 Aucune modification 07/01/2016 HIA Clermont-Tonnerre Brest Laboratoire de Biologie Médicale Mode opératoire Réalisation d'un myélogramme Code : PRA-MO-PRLTMYELO Version n 04 Date d'application : 07/01/2016 Page : 1 / 7 VERSION COMMENTAIRE

Plus en détail

Brûlures de l enfant

Brûlures de l enfant Brûlures de l enfant Epidémiologie 3 e rang des accidents de l enfant 0-4 ans ; moyenne 2 ans ; garçons +++ Etiologies Brûlures thermiques : o Ebouillantage ; projection ; immersion ; flammes, incendies,

Plus en détail

Gamme Santé. La mobilité au service de la santé. Concepteur & Fabricant Postes de travail fixes et mobiles

Gamme Santé. La mobilité au service de la santé. Concepteur & Fabricant Postes de travail fixes et mobiles REALISATIONS Concepteur & Fabricant Postes de travail fixes et mobiles Mobile, Autonome, Modulable, Ergonomique, Innovant... Gamme Santé La mobilité au service de la santé REALISATIONS Concepteur & Fabricant

Plus en détail

Prendre soin d un drain biliaire externe-interne

Prendre soin d un drain biliaire externe-interne Prendre soin d un drain biliaire externe-interne On vous a installé un drain biliaire pour diminuer l accumulation de bile dans votre sang et traiter une jaunisse. Cette fiche vous explique comment prendre

Plus en détail

INFECTION DU PIED DIABÉTIQUE

INFECTION DU PIED DIABÉTIQUE Observatoire des Médicaments, des Dispositifs médicaux et des Innovations Thérapeutiques Ce protocole comporte : INFECTION DU PIED DIABÉTIQUE Protocole de prise en charge - 4 situations cliniques principales

Plus en détail

Le savoir faire hospitalier au service du domicile

Le savoir faire hospitalier au service du domicile 5 Sets de soins HANDYSET Le savoir faire hospitalier au service du domicile Les plus HANDYSET : Protocole hospitalier : des sets pensés pour le domicile avec la rigueur de l hôpital Gants sans Latex, ni

Plus en détail

Chirurgie de Mohs. Soins postopératoires

Chirurgie de Mohs. Soins postopératoires Chirurgie de Mohs Soins postopératoires Cette brochure a été développée pour vous informer sur les soins postopératoires à la suite d une chirurgie de Mohs. Douleur, saignements, ecchymoses et enflure

Plus en détail

Observée pour la première fois au Québec en Estrie, Stanstead.

Observée pour la première fois au Québec en Estrie, Stanstead. 1 2 Observée pour la première fois au Québec en Estrie, Stanstead. Sud du Québec : régions de la Montérégie, Québec, Chaudière-Appalaches, Bas-Saint- Laurent (Témiscouata). Habitat : Surtout en milieu

Plus en détail

Vous accueille et vous informe. Service de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique Unité des Grands Brûlés

Vous accueille et vous informe. Service de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique Unité des Grands Brûlés L équipe de soins Vous accueille et vous informe Service de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique Unité des Grands Brûlés Professeur Jean-Pierre Chavoin, Chef de Service Hôpital Rangueil -

Plus en détail

18 ième SÉMINAIRE DES 29 ET 30 NOVEMBRE1996

18 ième SÉMINAIRE DES 29 ET 30 NOVEMBRE1996 1 LES INDICATIONS CHIRURGICALES DE RECONSTRUCTION DU CUIR CHEVELU DOCTEUR PASCAL OXEDA SAINT CLOUD FRANCE Le but du traitement chirurgical est double, assurer une couverture cutanée stable et restaurer

Plus en détail

Qu est ce que Mini-Thread V-Lifting?

Qu est ce que Mini-Thread V-Lifting? Qu est ce que MiniThread? Polydioxanone (PDO), spécifications. Application. Indications. Effets. Soins du visage. Procédure. Application en soins du corps. Avant et après. Qu est ce que Mini-Thread V-Lifting?

Plus en détail

Pansement hydrogel de premiers soins pour Brûlures et autres Blessures de la peau

Pansement hydrogel de premiers soins pour Brûlures et autres Blessures de la peau Pansement hydrogel de premiers soins pour Brûlures et autres Blessures de la peau Composition Le pansement BurnTec est un hydrogel d'une composition aqueuse de polymères naturels et synthétiques, réticulés

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE À LA FACTURATION 2015

AIDE-MÉMOIRE À LA FACTURATION 2015 VOTRE ARGENT AIDE-MÉMOIRE À LA FACTURATION 2015 POUR OMNIPRATICIENS PAR SANTÉ INC Avec la collaboration de Sylvie Bond Conseillère à la facturation, Services aux médecins MD Thinkstock santeinc.com 31

Plus en détail

Plan de la présentation LE LYMPHOEDÈME ET LA THÉRAPIE DÉCONGESTIVE COMBINÉE. Différentes causes provoquant un lymphoedème secondaire.

Plan de la présentation LE LYMPHOEDÈME ET LA THÉRAPIE DÉCONGESTIVE COMBINÉE. Différentes causes provoquant un lymphoedème secondaire. LE LYMPHOEDÈME ET LA THÉRAPIE DÉCONGESTIVE COMBINÉE MICHEL EID, MASSOTHÉRAPEUTE CLINIQUE DU LYMPHOEDÈME DU QUÉBEC ET PHYSIO EXTRA Plan de la présentation Définition de différents types de lymphoedème.

Plus en détail

Prise en charge des cicatrices en Kinésithérapie

Prise en charge des cicatrices en Kinésithérapie Prise en charge des cicatrices en Kinésithérapie D.U. cicatrisation Paris 7. Mai 2012 Pr Marc REVOL Plan de la présentation Pierre Ruelle Kinésithérapeute / Orthésiste 06 Antibes 1 les différentes cicatrices

Plus en détail

Les immobilisations temporaires Congrès 2014 de l A.I.I.U.Q. Présenté par Jean-François Deschênes

Les immobilisations temporaires Congrès 2014 de l A.I.I.U.Q. Présenté par Jean-François Deschênes Les immobilisations temporaires Congrès 2014 de l A.I.I.U.Q. Présenté par Jean-François Deschênes 1. Principes de base 2. Attelle membre supérieur 3. Attelle membre inférieur 4. Précautions et surveillances

Plus en détail

Débridement chirurgical conservateur d une plaie ou scarification d une escarre

Débridement chirurgical conservateur d une plaie ou scarification d une escarre ORDONNANCE COLLECTIVE ORD-CMDP-71 Débridement chirurgical conservateur d une plaie ou scarification d une escarre ÉMETTEUR : Présidente du Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens APPROUVÉ PAR :

Plus en détail

Situation 1 : LA VICTIME PRÉSENTE UNE PLAIE SIMPLE

Situation 1 : LA VICTIME PRÉSENTE UNE PLAIE SIMPLE Reconnaître une situation d urgence Connaître les règles de base pour porter secours Situation 1 : LA VICTIME PRÉSENTE UNE PLAIE SIMPLE Minimum à savoir (enseignant) Définition : La plaie est une lésion

Plus en détail

La solution de. l hydrogel en chirurgie orbito-palpébrale. Implants expansifs

La solution de. l hydrogel en chirurgie orbito-palpébrale. Implants expansifs La solution de l hydrogel en chirurgie orbito-palpébrale Implants expansifs Les implants expansifs d osmed sont constitués à partir d un hydrogel spécialement élaboré qui utilise le principe de l osmose

Plus en détail

Cicatrisation normale et pathologique notions sur les pansements Véronique Martinot-Duquennoy

Cicatrisation normale et pathologique notions sur les pansements Véronique Martinot-Duquennoy DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Septembre 2009 - PARIS Cicatrisation normale et pathologique notions sur les pansements Véronique Martinot-Duquennoy Bien Distinguer Les phases d éd évolution d

Plus en détail

Les Brûlures. Dr. P. QUERUEL. Service de Réhabilitation des Brûlés Hôpital Léon BERARD - HYERES

Les Brûlures. Dr. P. QUERUEL. Service de Réhabilitation des Brûlés Hôpital Léon BERARD - HYERES Les Brûlures Dr. P. QUERUEL Service de Réhabilitation des Brûlés Hôpital Léon BERARD - HYERES En France 23 Centres de Traitement des Brûlés 18 Centres civils (6 centres adultes ; 5 enfants ; 7 adultes/enfants

Plus en détail

Le lavage des plaies à l urgence. Sophie Charland Carole St-Denis

Le lavage des plaies à l urgence. Sophie Charland Carole St-Denis Le lavage des plaies à l urgence Sophie Charland Carole St-Denis Nettoyage de plaie Recommandations Solution de nettoyage Eau du robinet ne doit pas être utilisé lorsque considéré non potable L eau courante

Plus en détail

Lifting du front - Endoscopique

Lifting du front - Endoscopique Lifting du front - Endoscopique Le visage et ses expressions dégagent souvent les premières impressions, envoyant des messages aux autres individus quant à l'émotion, la santé, la vitalité et l'âge. Avec

Plus en détail

AVIS 14 décembre 2011

AVIS 14 décembre 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 14 décembre 2011 BIORGASEPT 0,5%, solution pour application cutanée Flacon de 250 ml (CIP : 360 430-7) Laboratoires BAILLEUL-BIORGA DCI Code ATC (libellé) Conditions

Plus en détail

Dermatologie Délai d'apparition des différentes toxidermies

Dermatologie Délai d'apparition des différentes toxidermies ü Délai d'apparition des différentes toxidermies Quelques minutes à quelques heures : urticaire De 24 à 48h : - Pustulose éxanthémateuse aiguë généralisée - Erythème pigmenté fixe J7-J21 : - Exanthème

Plus en détail

Advanced PICC Placement

Advanced PICC Placement LES PICC S Advanced PICC Placement Debbie Elder RN CRNI Clinical Consultant Bard Access Systems EMILIE GRANJARD Sales Product Specialist BARD 06 20 29 43 61 Emilie.granjard@crbard.com www.bardfrance.com

Plus en détail

Prise en charge des brûlures aux urgences. Anne - Carole GRUNY Novembre 2007 Avril 2008

Prise en charge des brûlures aux urgences. Anne - Carole GRUNY Novembre 2007 Avril 2008 Prise en charge des brûlures aux urgences Anne - Carole GRUNY Novembre 2007 Avril 2008 Plan Épidémiologie Physiopathologie Classification des brûlures Brûlures mineures : soins locaux Critères de transfert

Plus en détail

Entorses et luxations digitales Pr. Philippe PELISSIER

Entorses et luxations digitales Pr. Philippe PELISSIER digitales Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Anatomie Conduite à tenir Pouce - Luxation du pouce - Entorse du pouce / testing -

Plus en détail

Compresses / Assortiment CHUV 2016 Composition, propriétés, indications et contre-indications des différents types de pansements

Compresses / Assortiment CHUV 2016 Composition, propriétés, indications et contre-indications des différents types de pansements Centre Hospitalier Universitaire Vaudois Service de pharmacie / Groupe de prévention et traitement des plaies Rue du Bugnon 46 CH-1011 LAUSANNE Tél dir. 079.556.73.60 Fax (021) 314 42 99 E-mail Assistance.Pha@chuv.ch

Plus en détail

Gestion des plaies. cicatrisation

Gestion des plaies. cicatrisation Gestion des plaies opératoires et cicatrisation Monique Malleret & Delphine Tixier Service de chirurgie maxillo-faciale Infirmières référentes au CHU de Clermont-Ferrand Titulaires du Diplôme Universitaire

Plus en détail

L'APPLICATION DU TRAITEMENT LOCAL.

L'APPLICATION DU TRAITEMENT LOCAL. 1 L'APPLICATION DU TRAITEMENT LOCAL. Les traitements locaux à mettre sur la peau (aussi appelés topiques dans le milieu médical) sont au premier plan dans bon nombre de traitements dermatologiques. Les

Plus en détail

Pourquoi draine t-on?

Pourquoi draine t-on? Les drainages simples Promotion 2010/2013 SG Pourquoi draine t-on?- Pour évacuer une collection de liquide qui peut être : Du liquide péritonp ritonéal en excès Du pus Du sang Des sérosits rosités, s,

Plus en détail

- tout naturellement - Canules de comblement

- tout naturellement - Canules de comblement Derma nov - tout naturellement - Canules de comblement L'utilisation de Micro Canules de comblement constitue une avancée majeure dans les techniques d'injection en esthétique. Les canules de comblement

Plus en détail

... ""... "", Powered by Xperience """"..."

... ... , Powered by Xperience ... "" "" " 'J) DREVERSEE LSHOULDER TAI xsystemt E N Dm Powered by Xperience """"" TECHNIQUE CHIRURGICALE ) " f ) \ \ " \ l J - Caractéristiques et Avantages de la Prothèse d'epaule Delta XtendTM LaprothèseDeltaXtendTMest

Plus en détail

Pose d une PICC Line: technique et intérêts

Pose d une PICC Line: technique et intérêts Journée Scientifique CCLIN-Est/ARLIN Pose d une PICC Line: technique et intérêts Romaric LOFFROY Département de Radiologie Diagnostique et Thérapeutique CHU Bocage Central Dijon Introduction PICC : - Peripheral

Plus en détail

Rachel Frély. Les dermatoses. Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires. Les traitements naturels

Rachel Frély. Les dermatoses. Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires. Les traitements naturels Rachel Frély Les dermatoses Dermatoses allergiques, virales, inflammatoires, mycosiques, bactériennes, parasitaires Les traitements naturels Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol Les dermatoses

Plus en détail

HUG - Direction des Soins - 2008-2009. Principes de base de la préparation d injectables. Les dispositifs.

HUG - Direction des Soins - 2008-2009. Principes de base de la préparation d injectables. Les dispositifs. Direction des Soins Faculté de Médecine SEMINAIRE INTERACTIF - GESTES TECHNIQUES 3 Principes de base de préparation d injections, Injections intra dermiques (ID) et sous cutanées (SC) chez l adulte et

Plus en détail

DRAINAGE THORACIQUE. Drs GUERIN, FREY et coll. Octobre 2005

DRAINAGE THORACIQUE. Drs GUERIN, FREY et coll. Octobre 2005 DRAINAGE THORACIQUE Drs GUERIN, FREY et coll. Octobre 2005 Anatomie du pneumothorax Plèvre viscérale: accolée aux poumons Plèvre pariétale tapisse l intérieur de la cage thoracique et le diaphragme cavité

Plus en détail

Sommaire. 1. Pré-requis. 2. Risque de compression: Argumentation, signes, interventions, complications

Sommaire. 1. Pré-requis. 2. Risque de compression: Argumentation, signes, interventions, complications Sommaire 1. Pré-requis 2. Risque de compression: Argumentation, signes, interventions, complications 3. Le plâtre 3.1. Buts: 3.2. Types de plâtres 3.3. Matériel 3.4. Confection / enlèvement d un plâtre

Plus en détail

Vaccination après l'exposition à un agent infectieux. Vaccination contre la rage

Vaccination après l'exposition à un agent infectieux. Vaccination contre la rage Vaccination après l'exposition à un agent infectieux Vaccination contre la rage Mesures immédiates non spécifique le nettoyage des plaies lavage avec de l'eau et du savon antiseptique peroxyde d'hydrogène,

Plus en détail

PARTIR DU BON PIED Étapes à suivre pour des pieds en bonne santé

PARTIR DU BON PIED Étapes à suivre pour des pieds en bonne santé Générique Français PARTIR DU BON PIED Étapes à suivre pour des pieds en bonne santé Pourquoi est-il si important de prendre soin de ses pieds lorsque l on est diabétique? Il est important que les personnes

Plus en détail

Petit guide. outils, techniques et matériaux. science et la technologie. des. pour la. au premier cycle du secondaire

Petit guide. outils, techniques et matériaux. science et la technologie. des. pour la. au premier cycle du secondaire Petit guide des outils, techniques et matériaux pour la science et la technologie au premier cycle du secondaire 2006-2007 Coupage et sciage Nom français : Couteau rétractable (X-acto) 1. Pour faire une

Plus en détail

MOLLUSCUM CONTAGIOSUM

MOLLUSCUM CONTAGIOSUM MOLLUSCUM CONTAGIOSUM Dermatologie pédiatrique Pour vous, pour la vie Définition du molluscum contagiosum Affection cutanée contagieuse due à un virus (Poxvirus). Elle se caractérise par la formation de

Plus en détail

Limiter les douleurs liées aux soins et aux actes médicaux

Limiter les douleurs liées aux soins et aux actes médicaux Limiter les douleurs liées aux soins et aux actes médicaux Est-ce que ça va faire mal? Pour que chaque soin se déroule au mieux Les traitements utiles pour éviter ou diminuer la douleur 72 73 75 De nombreux

Plus en détail

Je vais avoir combien de points docteur?

Je vais avoir combien de points docteur? La petite chirurgie ou chirurgie mineure Je vais avoir combien de points docteur? Benoît Bellemare 3 La fermeture de plaies traumatiques est un acte médical qui se fait pratiquement chaque jour à l urgence.

Plus en détail

LES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG

LES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG F I C H E P R E V E N T I O N N 1 2 «H Y G I E N E S E C U R I T E» LES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG DEFINITION STATISTIQUES Chaque année dans les collectivités et établissements publics de la Manche,

Plus en détail

Un numéro de téléphone pour un rendez-vous mammographie

Un numéro de téléphone pour un rendez-vous mammographie Dossier de presse Lyon, le 4 avril 2012 Cancer du sein : accompagner les patientes à chaque étape de leur maladie Une nouvelle plateforme à l hôpital de la Croix-Rousse Avec plus de 50 000 nouveaux cas

Plus en détail

CENTRE HENRI-BECQUEREL Centre de Lutte contre le Cancer de Haute-Normandie

CENTRE HENRI-BECQUEREL Centre de Lutte contre le Cancer de Haute-Normandie IX ème Journée Régionale de Prévention des Infections Liées aux Soins 14 avril 2011 Cathéter central inséré par voie périphérique Ch. Gorge, Ch. Gray, S. Leroy CENTRE HENRI-BECQUEREL Centre de Lutte contre

Plus en détail

Spécialistes INDEX PEAU-PHANÈRES, TISSU CELLULAIRE SOUS-CUTANÉ ET MUQUEUSES... F-2

Spécialistes INDEX PEAU-PHANÈRES, TISSU CELLULAIRE SOUS-CUTANÉ ET MUQUEUSES... F-2 Spécialistes INDEX INDEX Page PEAU-PHANÈRES, TISSU CELLULAIRE SOUS-CUTANÉ ET MUQUEUSES........................................... F-2 Abcès, hématome ou sérome, unique ou multiple, incluant le drainage,

Plus en détail

PATIENTS PORTEURS DE FIXATEURS EXTERNES. Soins infirmiers

PATIENTS PORTEURS DE FIXATEURS EXTERNES. Soins infirmiers PATIENTS PORTEURS DE FIXATEURS EXTERNES Soins infirmiers COMPETENCE 4 Mettre en œuvre des actions à visée diagnostics et thérapeutiques Introduction Traitement en traumatologie majoritairement Quelques

Plus en détail

PREVENTION DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE ET INFORMATION DU PATIENT

PREVENTION DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE ET INFORMATION DU PATIENT PREVENTION DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE ET INFORMATION DU PATIENT Sylvie PAGET UE 2.10 S1 2015-2016 2016 PLAN INTRODUCTION 1- Les Infections du Site Opératoire (ISO) 1-11 Epidémiologie 1-22 DéfinitionD

Plus en détail

Épisiotomie. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 01/03/11

Épisiotomie. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 01/03/11 Épisiotomie Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 01/03/11 1/17 Table des matières SPECIFIQUES :... 4 I Les techniques d épisiotomie...6

Plus en détail

Bonnes Pratiques d injection intra vitréenne (IVT)

Bonnes Pratiques d injection intra vitréenne (IVT) Sommaire Recommandations MAP Bonnes Pratiques d injection intra vitréenne (IVT) Messages clés L injection intra vitréenne doit être réalisée par un ophtalmologiste expérimenté. Elle doit être réalisée

Plus en détail

DELBE Aurélie FREDERIC Célia GETA Kathryn HANGARD Christelle NIJEAN Jessica VALEY Anaïs-Marie. Le chariot d urgences

DELBE Aurélie FREDERIC Célia GETA Kathryn HANGARD Christelle NIJEAN Jessica VALEY Anaïs-Marie. Le chariot d urgences DELBE Aurélie FREDERIC Célia GETA Kathryn HANGARD Christelle NIJEAN Jessica VALEY Anaïs-Marie Le chariot d urgences Qu est ce que le chariot d urgences Chariot mobile utilisé pour la prise en charge vitale

Plus en détail

Injection d acide hyaluronique au niveau du sillon naso-génien et existence de l artère faciale

Injection d acide hyaluronique au niveau du sillon naso-génien et existence de l artère faciale Injection d acide hyaluronique au niveau du sillon naso-génien et existence de l artère faciale Définition du sillon naso-génien:sng Le sillon naso-génien part de l aile du nez en oblique au coin de la

Plus en détail

MICRO OU MACROBIOPSIE MAMMAIRE

MICRO OU MACROBIOPSIE MAMMAIRE MICRO OU MACROBIOPSIE MAMMAIRE Dr Philippe de Vanssay de Blavous Sénologie interventionnelle Clinique des ORMEAUX AHFMC 2 avril 2015 EPIDEMIOLOGIE DU CANCER DU SEIN 50 000 nouveaux cas/an 11 000 décès/an

Plus en détail

Adénome de prostate et soins infirmiers

Adénome de prostate et soins infirmiers I Adénome de prostate Définitions, généralités Adénome de prostate et soins infirmiers Il touche plus les hommes de plus de 50 ans. On opère de plus en plus, ce qui augmente la durée de vie. Il est caractérisé

Plus en détail

Référentiel CPAM Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité :

Référentiel CPAM Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité : Référentiel CPAM Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité : DERMATOLOGIE ET VENEROLOGIE ADC - Acte de chirurgie BAFA005 1 (I, O) BAFA006 1 0 Exérèse non transfixiante de lésions multiples

Plus en détail

Mme CLEMENT Virginie : IDE pôle cardio-vasculaire DU «Prévention et traitement de l escarre» DU «Plaies et cicatrisation»

Mme CLEMENT Virginie : IDE pôle cardio-vasculaire DU «Prévention et traitement de l escarre» DU «Plaies et cicatrisation» MB3 MB4 Mme CLEMENT Virginie : IDE pôle cardio-vasculaire DU «Prévention et traitement de l escarre» DU «Plaies et cicatrisation» Diapositive 1 MB3 Mme Berthelot; 19/05/2009 MB4 Mme Berthelot; 19/05/2009

Plus en détail

Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations

Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations Document destiné aux sauveteurs et aux moniteurs Édition septembre 2006 Table des matières Recueil de techniques de bandages et d immobilisations...4

Plus en détail

Diagnostic? Cas courants en dermatologie. Acné légère. Acné légère. Acné modérée. Diagnostic? Quel traitement serait votre premier choix?

Diagnostic? Cas courants en dermatologie. Acné légère. Acné légère. Acné modérée. Diagnostic? Quel traitement serait votre premier choix? Diagnostic? Cas courants en dermatologie Françoise Giard, m.d., f.r.c.p.c. Dermatologue C.S.S.S.G 2 février 2007 Acné légère Quel traitement serait votre premier choix? 1. Stievamycin rég. gel top. die

Plus en détail

Le sondage vésical : 1. Fondements théoriques

Le sondage vésical : 1. Fondements théoriques Le sondage vésical : 1. Fondements théoriques 1.1. Base légale Au Grand-Duché de Luxembourg, l infirmier/ière à le droit de réaliser le sondage vésical sur prescription médicale en dehors de la présence

Plus en détail

La gastrostomie endoscopique percutanée

La gastrostomie endoscopique percutanée La gastrostomie endoscopique percutanée Définition: Gastros: estomac Stomie: ouverture à la peau Percutanée: on traverse la peau Endoscopique: on va voir à l intérieur de l estomac avec un endoscope technique

Plus en détail

Méthode de moulage d oreille spécifique

Méthode de moulage d oreille spécifique Guide d utilisation V2.1 Juillet 2015 Méthode de moulage d oreille spécifique Avant de commencer, merci de prendre un moment pour lire cette notice dans son intégralité et de suivre les étapes décrites

Plus en détail

ProduitsMilete.»CouchesMilette»Toutpourlebain»Produitsdesoin»LingetesetautresproduitsdesoinsMilete»SoinsMiletepourmaman

ProduitsMilete.»CouchesMilette»Toutpourlebain»Produitsdesoin»LingetesetautresproduitsdesoinsMilete»SoinsMiletepourmaman ProduitsMilete»Couches»Toutpourlebain»Produitsdesoin»LingetesetautresproduitsdesoinsMilete»SoinsMiletepourmaman Couches La peau douce de bébé et en particulier ses fesses mérite une protection optimale.

Plus en détail

Quizz de Dermatologie Pédiatrique

Quizz de Dermatologie Pédiatrique Quizz de Dermatologie Pédiatrique Juliette Mazereeuw-Hautier Services de Dermatologie Toulouse IXème Journée toulousaine de Pneumo-Allergologie Pédiatrique 16 Novembre 2006 -Age: 2 mois -Int libre / naissance

Plus en détail

Les accidents percutanés. Résultats 2005, inter-région Nord. Les établissements participant Inter-région Nord 2005. Fonction des victimes d AES (%)

Les accidents percutanés. Résultats 2005, inter-région Nord. Les établissements participant Inter-région Nord 2005. Fonction des victimes d AES (%) Les établissements participant Inter-région ord 200 Résultats 200, inter-région ord 4 AES dans 9 établissements ord Pas de Calais 2 Régions Hte orm. Pic. 8 Ile de France 9 Statut de l'établissement Privé

Plus en détail

Hygiène des mains en milieu de soins PARTIE III. Moyens et méthodes pour préserver l hygiène des mains

Hygiène des mains en milieu de soins PARTIE III. Moyens et méthodes pour préserver l hygiène des mains Hygiène des mains en milieu de soins PARTIE III Moyens et méthodes pour préserver l hygiène des mains 1 INTRODUCTION Compliance à l hygiène des mains et sa qualité = largement tributaires : De la présence

Plus en détail

ATIVAD ANTIBIOTHÉRAPIE INTRAVEINEUSE À DOMICILE GUIDE D UTILISATION DU SYSTÈME INTERLINK. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous.

ATIVAD ANTIBIOTHÉRAPIE INTRAVEINEUSE À DOMICILE GUIDE D UTILISATION DU SYSTÈME INTERLINK. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous. Lors de vos rendez-vous, si vous avez des doutes ou des hésitations face à un soin ou un traitement proposé, discutez-en avec un professionnel afin

Plus en détail

Renseignements pour les patients

Renseignements pour les patients Biopsie du ganglion lymphatique sentinelle Renseignements pour les patients Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un fournisseur

Plus en détail

Les différentes. Immobilisations. Aux. Urgences

Les différentes. Immobilisations. Aux. Urgences Les différentes Immobilisations Aux Urgences Stéphane Courteaud Infirmier Service des Urgences C.H.P. Claude Gallien 20 route de boussy 91480 Quincy sous Sénart Principes de bases Dans la plus part des

Plus en détail

Attelles de poignet. Supports orthopédiques. www.kinetec.fr. Fax : 03 24 52 90 34. Attelle de poignet universelle Takeoff. Attelle de poignet Snoopy

Attelles de poignet. Supports orthopédiques. www.kinetec.fr. Fax : 03 24 52 90 34. Attelle de poignet universelle Takeoff. Attelle de poignet Snoopy Attelles de poignet Attelle de poignet en toile Recommandée lors d une immobilisation du poignet avec une fonction totale de la main. Les doigts sont libres de tout mouvement. Offre un support maximal.

Plus en détail