modèle de lettre : emplacement sur les marchés Faites une copie du contenu du cadre ci-dessous et modifiez selon vos besoin les textes en orange.

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "modèle de lettre : emplacement sur les marchés Faites une copie du contenu du cadre ci-dessous et modifiez selon vos besoin les textes en orange."

Transcription

1 modèle de lettre : emplacement sur les marchés Faites une copie du contenu du cadre ci-dessous et modifiez selon vos besoin les textes en orange. Société Entreprise Nom Prénom Adresse Code postal Ville N de téléphone Nom de la société chargée de la gestion des emplacements des marchés de la ville Le Date à Lieu Objet : Réservation d emplacement sur marché Activité : Précisez la nature de votre activité. Par exemple : Prêt à porter, accessoires et sac, bijouterie fantaisie, revente de fruits et légumes, vente de fruits et légumes en direct du producteur, etc. Si vous êtes dans le bio, précisez-le car vous pouvez être prioritaire selon les villes. Coordonnées : Recopiez celles que vous avez indiquées en haut à droite. Marchés désirés : N hésitez pas à indiquer plusieurs marchés, par ordre de préférence. Métrage souhaité : Largeur de votre stand en mètres Bien cordialement, Nom/Prénom Signature À SAVOIR Joignez à ce courrier la copie recto-verso de votre pièce d identité. Pensez à renouveler votre demande chaque année, entre le 1er et le 31 janvier! Adaptez votre premier courrier en remplaçant simplement l objet par «Renouvellement de demande d emplacement du (date de votre première demande)» Il est très important de le faire, car l affectation de l emplacement se fait par ordre de demande, et ce renouvellement permet de garder votre place. Si vous ne le faites pas, vous serez de nouveau sur liste d attente! Je prépare mon projet Adie, janvier /1

2 1. DIPLÔMES ET DÉCLARATION D ACTIVITÉ A. Diplômes et qualifications Vous n êtes pas tenu d être titulaire d un diplôme ou d une qualification spécifique pour vous lancer dans la restauration. ocum Néanmoins, certaines activités sont réglementées : Boulanger Pâtissier Boucher Charcutier Poissonnier Glacier À SAVOIR Pour lancer une activité dans ces domaines, vous devez : Avoir un diplôme (CAP, BEP, Bac Pro) dans la branche concernée Être enregistré auprès du répertoire national des certifications professionnelles Avoir une expérience professionnelle de 3 années effectives dans le domaine concerné En cas de non respect de ces obligations, les sanctions encourues sont : Fermeture de l établissement pour 5 ans (max) Affichage et diffusion de la décision Amende de 7500 euros Attention À compter du 1 er octobre 2012, la législation impose une formation spécifique en matière d hygiène alimentaire de 14 heures Je prépare mon projet Adie, janvier /1

3 B. Déclaration d une activité de restauration Pour déclarer la création de votre entreprise : Inscrivez-vous au Centre de Formalités des Entreprises (CFE). Selon votre activité, vous vous adresserez ensuite à : > La Chambre de Commerce et d Industrie, la CCI (Restauration traditionnelle) > La Chambre des métiers et de l artisanat > La Chambre de l Agriculture (en cas d exploitation agricole) C. Certificats et obligations réglementaires Une fois votre activité déclarée, il vous faudra également : Participer à un stage de gestion de préparation à l installation (200 euros pour 4 jours) Obtenir une licence et un permis d exploitation, que vous obtiendrez en : > Participant à une formation obligatoire relative à l exploitation d un débit de boisson; > Déclarant à la Préfecture l ouverture d un débit de boisson au moins15 jours avant l ouverture de votre établissement. Obtenir une Déclaration d existence, que vous recevrez des impôts suite à votre inscription au CFE. À noter Vous devez n avoir aucune interdiction d exercice. Pour aller plus loin, vous pouvez consulter le site de la Chambre de Commerce et d Industrie de Paris. D. Le cas spécifique de la vente ambulante Si vous lancez votre activité en vente ambulante, vous devrez respecter l ensemble des règles mentionnées ci-dessus. Vous devrez également : Demander votre carte «d ambulant» auprès de la Chambre de Commerce et d Industrie (CCI) ou auprès de la Chambre des métiers et de l artisanat, À Demander SAVOIR une autorisation d installation sur le domaine public auprès de l autorité en Je prépare mon projet Adie, janvier /1

4 charge de l emplacement (Préfecture et/ou Mairie). 2. Les licences relatives à la vente de boissons Pour obtenir une licence vous pouvez vous renseigner auprès des Chambres de commerce ou des Mairies. Il existe 4 groupes de boissons : Groupe 1 : boissons non alcoolisées (- de 1,2 d alcool) Groupe 2 : boissons fermentées non distillées (vins, bières, cidre) de 1,5 à 15 d alcool Groupe 3 : vins de liqueur, apéritifs à base de vins et liqueur de fruit, soit entre 15 et 25 d alcool Groupe 4 : rhums, alcools provenant de la distillation des vins, à plus de 25 d alcool. En fonction des types de boisson que vous souhaitez vendre dans votre commerce, vous devez obtenir une licence, licence qui correspond à différents modes de distribution (sur place, à emporter) et de consommation (pendant ou hors repas). A. Licences pour débit de boissons à consommer sur place pendant et en dehors de tout repas Licence 1 : vente de boissons du groupe 1 pour une consommation sur place À SAVOIR Licence 2 : vente de boissons du groupe 2 pour une consommation sur place Licence 3 : vente de boissons du groupe 1, 2 et 3 pour une consommation sur place Licence 4 : vente de boissons du groupe 1, 2, 3 et 4 pour une consommation sur place B. Licence pour débit de boissons à emporter «Petite licence à emporter» Les établissements de vente à emporter doivent être titulaires de «La petite licence à emporter». Cette licence permet de servir des boissons du groupe 2. «Licence globale à emporter» Il est possible de demander une «licence globale à emporter» pour pouvoir proposer des boissons de tous les groupes. Renseignez vous auprès de votre Mairie pour obtenir ces 2 types de licence. À noter Je prépare mon projet Adie, janvier /1

5 Les restaurants titulaires d une licence, quelle qu elle soit, et les débits de boissons peuvent vendre à emporter les boissons correspondant à leur catégorie de licence C. Licence pour les restaurants non titulaires d une licence de débit de boissons «Petite licence restaurant» : Autorisation de vendre pour consommer sur place les boissons du groupe 2 La «licence restaurant» : À SAVOIR Autorisation de vendre pour consommer les boissons de tous les groupes (gratuite) Attention, les boissons alcoolisées devront être servies exclusivement dans le cadre d un repas. Attention à bien respecter la législation Si vous ne respectez pas les législations en cours et si vous vendez des boissons pour lesquelles À SAVOIR vous n avez pas de licence, vous pourrez être sanctionné lors de fréquents contrôles de Police. Il existe différents types de sanctions possibles en fonction de la faute commise, d une amende de 3750 euros à la fermeture de l établissement. À noter : cas particulier des mineurs La vente de boissons alcoolisées à de mineurs est punie de euros d amende et/ou d une interdiction d exploiter sa licence pendant au moins 1 an. 3. Affichage, horaires d ouverture et diffusion de pour les restaurants avec licence et les débits de boissons A. L affichage L affichage À SAVOIRdans un restaurant est réglementé, vous devez ainsi respecter ces 3 règles d affichage : Un écriteau concernant «la protection des mineurs et la répression de l ivresse publique» doit être immédiatement visible par la clientèle soit à proximité du comptoir ou de l entrée du restaurant. Vous devez mettre en évidence 10 boissons sans alcool vendues dans le restaurant : jus de fruits, sodas, limonades, sirops, eaux minérales plates et gazeuses, etc. Un macaron de licence sur la vitrine du restaurant doit être visible de l extérieur Je prépare mon projet Adie, janvier /1

6 B. L horaire d ouverture Un restaurant (titulaire ou non d une licence) et un débit de boissons doivent respecter les heures d ouverture et de fermeture imposées par la Préfecture et/ou par la Mairie. Par exemple À Paris un restaurant titulaire d une licence ou un débit de boissons doit fermer au plus tard à 2 h du matin et n ouvrir qu à partir de 5 h du matin sauf autorisation exceptionnelle de la Préfecture et/ou de la Mairie. À noter Attention : La vente à emporter sur la voie publique de boissons alcoolisées est interdite après 0 h 30. C. Diffusion de musique Pour diffuser de la musique dans votre établissement, vous devez préalablement obtenir une autorisation de la SACEM (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique). Dans le cas où vous utilisez du matériel pour amplifier le son, vous devrez : a. Respecter et préserver la tranquillité du voisinage ; b. Respecter le seuil maximal d émission de son de 105 décibels en tous points du restaurant. Cette règle est particulièrement difficile à respecter, et est accompagnée d autres obligations tout aussi complexes. Notre conseil Veiller à ne pas endommager les oreilles de vos clients, et à ne pas nuire à la tranquillité de votre quartier. Cela devrait déjà vous protéger en grande partie! En cas de non respect de ces règles, vous pourrez être sanctionné par la SACEM lors de contrôles. Vous pourriez aussi être redevable d une amende et/ou de peine d emprisonnement. Je prépare mon projet Adie, janvier /1

FORMATION AU PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES CHRD MODULE 2,5 JOURS ---------- * ---------- Arrêté d agrément du 07 Avril 2014 : NOR INTD1408248A

FORMATION AU PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES CHRD MODULE 2,5 JOURS ---------- * ---------- Arrêté d agrément du 07 Avril 2014 : NOR INTD1408248A CREER, ACCOMPAGNER, DEVELOPPER UN CAFE, HOTEL, RESTAURANT, DISCOTHEQUE FORMATION AU PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES CHRD MODULE 2,5 JOURS ---------- * ---------- Arrêté d agrément du 07 Avril 2014 :

Plus en détail

Guide pratique sur les débits de boissons

Guide pratique sur les débits de boissons Guide pratique sur les débits de boissons page 1 Les différentes catégories de boissons (article L.3321-1 du code de la santé publique) Le code de la santé publique classifie les boissons en 5 groupes

Plus en détail

DEBIT DE BOISSONS I. DONNEES RELATIVES AUX ELEMENTS DU FONDS. A. La clientèle et l enseigne. B. La licence 23/07/2012

DEBIT DE BOISSONS I. DONNEES RELATIVES AUX ELEMENTS DU FONDS. A. La clientèle et l enseigne. B. La licence 23/07/2012 DEBIT DE BOISSONS 23/07/2012 Comme tout autre fonds de commerce, le débit de boissons comprend la clientèle, l enseigne, la marchandise, le matériel et le droit au bail. Mais à ces éléments classiques

Plus en détail

LICENCE DE DEBITS DE BOISSONS ET RESTAURANTS

LICENCE DE DEBITS DE BOISSONS ET RESTAURANTS LICENCE DE DEBITS DE BOISSONS ET RESTAURANTS ET PERMIS D EXPLOITATION La licence est le titre d exploitation d un débit de boissons ou d un restaurant, qui détermine, selon sa catégorie, les boissons qui

Plus en détail

DEBITS DE BOISSONS FICHE PRATIQUE R1 LES CATEGORIES DE LICENCES LE PERMIS D'EXPLOITATION LES FORMALITES PREALABLES A L'OUVERTURE.

DEBITS DE BOISSONS FICHE PRATIQUE R1 LES CATEGORIES DE LICENCES LE PERMIS D'EXPLOITATION LES FORMALITES PREALABLES A L'OUVERTURE. FICHE PRATIQUE R1 DEBITS DE BOISSONS REGIME JURIDIQUE LES CATEGORIES DE LICENCES LE PERMIS D'EXPLOITATION LES FORMALITES PREALABLES A L'OUVERTURE Réglementation janvier 2 0 1 4 Cette fiche pratique est

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE LES DEBITS DE BOISSONS

GUIDE PRATIQUE LES DEBITS DE BOISSONS 1 PRÉFECTURE DU LOT PRÉFET DU LOT CABINET DU PRÉFET PôLE SÉCURITÉ INTÉRIEURE GUIDE PRATIQUE LES DEBITS DE BOISSONS La réglementation des débits de boissons relève des textes suivants : le code général

Plus en détail

DEBITS DE BOISSONS AVANT DE S INSTALLER

DEBITS DE BOISSONS AVANT DE S INSTALLER DEBITS DE BOISSONS AVANT DE S INSTALLER 1- Finaliser votre projet - étudier le financement de votre projet et les aides publiques dont vous pouvez bénéficier. - étudier le marché - définir une stratégie

Plus en détail

DECLARATION PREALABLE A UNE VENTE AU DEBALLAGE DECLARANT

DECLARATION PREALABLE A UNE VENTE AU DEBALLAGE DECLARANT DECLARATION PREALABLE A UNE VENTE AU DEBALLAGE (Article L.310.2, L.310-5, R310-8, R310-9 et R310-19 du code de commerce et articles R321-1 et R321-7 du code pénal) DECLARANT PERSONNES PHYSIQUES (Joindre

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DES DEBITS DE BOISSONS A L USAGE DES MAIRES, DES PROFESSIONNELS, DES ASSOCIATIONS OU DES PARTICULIERS

GUIDE PRATIQUE DES DEBITS DE BOISSONS A L USAGE DES MAIRES, DES PROFESSIONNELS, DES ASSOCIATIONS OU DES PARTICULIERS 1 PREFECTURE D EURE ET LOIR ********** GUIDE PRATIQUE DES DEBITS DE BOISSONS A L USAGE DES MAIRES, DES PROFESSIONNELS, DES ASSOCIATIONS OU DES PARTICULIERS 08/07/2013 2 EDITORIAL Si les alcools proits

Plus en détail

S O M M A I R E MÉMENTO RELATIF À LA RÉGLEMENTATION DES DÉBITS DE BOISSONS PRÉFECTURE DE L'AVEYRON 1/15

S O M M A I R E MÉMENTO RELATIF À LA RÉGLEMENTATION DES DÉBITS DE BOISSONS PRÉFECTURE DE L'AVEYRON 1/15 S O M M A I R E PRÉFECTURE DE L'AVEYRON 1 - LES DISPOSITIONS GÉNÉRALES, APPLICABLES À TOUS LES DÉBITS DE BOISSONS... p. 2 1.1 - L'arrêté n 2010354-005 du 20 décembre 2010... p. 2 1.2 - L'arrêté n 2000-0240

Plus en détail

Le guide des formalités

Le guide des formalités Le guide des formalités Tout au long la de votre vie, CMA 30 est là... Sommaire Quelques rappels importants permettant de faciliter la réalisation des formalités auprès du Service Formalités des Entreprises

Plus en détail

REGLEMENTATION. Cafés / hôtels / restaurants. Législation et réglementation applicables en Meurthe-et-Moselle

REGLEMENTATION. Cafés / hôtels / restaurants. Législation et réglementation applicables en Meurthe-et-Moselle Guide pratique «Activités réglementées» R 7 REGLEMENTATION Mise à jour : juillet 2007 Cafés / hôtels / restaurants Législation et réglementation applicables en Meurthe-et-Moselle Service Juridique 53 rue

Plus en détail

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE REPRISE - CREATION D ENTREPRISE Stage de préparation à l installation Une équipe de chargés de développement économique à votre écoute Vous souhaitez devenir chef d entreprise, la Chambre de Métiers et

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR SUR

CE QU IL FAUT SAVOIR SUR CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LA LÉGISLATION VAUDOISE POUR LA VENTE D'ALCOOL Loi sur les auberges et les débits de boissons (LADB) Art. 50 Il est interdit de servir ou de vendre des boissons alcoolisées: a)

Plus en détail

Activités de restauration sur les exploitations, le point sur les formalités

Activités de restauration sur les exploitations, le point sur les formalités Vous souhaitez valoriser les productions de votre exploitation et mettre en place une activité nouvelle : la restauration à la propriété, à petite ou grande échelle, peut vous apporter un plus! Transformer

Plus en détail

Contrat n / 2015. Contrat de Gérance des Buvettes. Entre ; L Ecole Supérieure de Technologie de Fès représenté par son directeur sous Ordonnateur : M

Contrat n / 2015. Contrat de Gérance des Buvettes. Entre ; L Ecole Supérieure de Technologie de Fès représenté par son directeur sous Ordonnateur : M Contrat de droit commun pour la Gérance de deux locaux de buvette des étudiants et la buvette du corps Enseignants et Administratifs de l Ecole Supérieure de Technologie de Fès Contrat n / 2015 Contrat

Plus en détail

Mémento législatif. En 1916, l absinthe est interdite.

Mémento législatif. En 1916, l absinthe est interdite. Mémento législatif Juillet 2003 La législation antialcoolique a commencé à s esquisser au 19 ème siècle avec deux dispositions fondamentales : la loi de 1838 sur l internement des aliénés, et la loi de

Plus en détail

Permis d exploitation et Hygiène Alimentaire. Formation de 5 jours en secteur Hôtellerie-Restauration. Notre devise :

Permis d exploitation et Hygiène Alimentaire. Formation de 5 jours en secteur Hôtellerie-Restauration. Notre devise : Notre devise : «Offrir une qualité optimale de formation basée en premier lieu sur la confiance des Hommes et des Femmes qui font et feront l entreprise de demain en Outre-Mer» Formation de 5 jours en

Plus en détail

Formalités pour l'organisation d'une manifestation

Formalités pour l'organisation d'une manifestation Formalités pour l'organisation d'une manifestation Selon le type de manifestation, il faut demander certaines autorisations préalables. MANIFESTATION DANS UN LIEU PRIVE aucune autorisation n'est nécessaire

Plus en détail

LES CONDITIONS JURIDIQUES D EXERCICE D UNE ACTIVITE COMMERCIALE

LES CONDITIONS JURIDIQUES D EXERCICE D UNE ACTIVITE COMMERCIALE LES CONDITIONS JURIDIQUES D EXERCICE D UNE ACTIVITE COMMERCIALE Hôtel Consulaire Nouveau-Port 20293 BASTIA Tél : 04.95.54.44.44 Fax : 04.95.54.44.47 DIRECTION DES SERVICES AUX ENTREPRISES CCI Bastia Haute

Plus en détail

LES DEBITS DE BOISSONS TEMPORAIRES (MISE A JOUR - SEPTEMBRE 2011)

LES DEBITS DE BOISSONS TEMPORAIRES (MISE A JOUR - SEPTEMBRE 2011) LES DEBITS DE BOISSONS TEMPORAIRES (MISE A JOUR - SEPTEMBRE 2011) INTRODUCTION - PRESENTATION DE LA REUNION... 2 1. Objet de la réunion... 2 2. Qu'est-ce qu'un débit de boissons?... 2 3. Les débits de

Plus en détail

La formation adaptée s adresse aux exploitants de chambres d hôtes visés à l article L.324-4 du code du tourisme.

La formation adaptée s adresse aux exploitants de chambres d hôtes visés à l article L.324-4 du code du tourisme. Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 08/04/13 N : 11.13 Formation des Loueurs de Chambres d Hôtes délivrant des Boissons Alcooliques Sur le plan législatif et réglementaire

Plus en détail

90 AV SHEPPARD E 90 SHEPPARD AVE E BUREAU 200 SUITE 200

90 AV SHEPPARD E 90 SHEPPARD AVE E BUREAU 200 SUITE 200 Commission des alcools Alcohol and Gaming et des jeux de l Ontario Commission of Ontario Inscription pour les jeux et loteries Licensing and Registration 90 AV SHEPPARD E 90 SHEPPARD AVE E BUREAU 200 SUITE

Plus en détail

ACTIVITES REGLEMENTEES

ACTIVITES REGLEMENTEES ACTIVITES REGLEMENTEES Par le décret N 98-246 du 02 Avril 1998, quels que soient le statut juridique et les caractéristiques de l entreprise, un certain nombre d activités, dites réglementées ne peuvent

Plus en détail

Règlement général. 39 e colloque AFSTAL / 9-11 octobre 2013 Dossier technique de l exposant

Règlement général. 39 e colloque AFSTAL / 9-11 octobre 2013 Dossier technique de l exposant 18 Cahier des charges et consignes de sécurité Cahier des charges sécurité w Préambule Conformément aux obligations de l organisateur de manifestations et de ses exposants en matière de sécurité (article

Plus en détail

Les usagers sont civilement responsables des dommages qu ils causent aux biens et aux personnes dans le véhicule.

Les usagers sont civilement responsables des dommages qu ils causent aux biens et aux personnes dans le véhicule. 1 Article 1. Conditions d accès Le Transport de Proximité Tedibus est un service organisé par la Communauté de Communes du Grand Couronné. Il est accessible à tous les habitants du Grand Couronné, sous

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 Introduction A compter du 1 er janvier 2015, certaines conditions de l auto entreprise changent : un seul statut unique immatriculation obligatoire aux chambres consulaires

Plus en détail

P0 C M B N 50782#05 NOTICE DÉCLARATION DE CRÉATION D UNE ENTREPRISE C OMMERCE MÉTIERS BATELLERIE PERSONNE PHYSIQUE Merci de bien vouloir fournir les renseignements demandés qui ont un caractère obligatoire.

Plus en détail

CREER UNE TABLE D HOTES AVEC LES GITES DE France Bouches du Rhône

CREER UNE TABLE D HOTES AVEC LES GITES DE France Bouches du Rhône CREER UNE TABLE D HOTES AVEC LES GITES DE France Bouches du Rhône DOCUMENT TECHNIQUE ET REFERENTIEL LABEL (mise à jour août 2013) Mise à jour août 2013 1 SOMMAIRE LES ASPECTS REGLEMENTAIRES LA REGLEMENTATION

Plus en détail

Droits et obligations

Droits et obligations Droits et obligations de titulaires de permis d alcool Permis de restaurant pour vendre Permis de restaurant pour servir Permis de bar Permis de brasserie Permis de taverne Permis de club Le présent document

Plus en détail

«So Fair, So good!» *

«So Fair, So good!» * Vitry-sur-Seine avril 2012 Artisans du Monde lance 3 nouvelles boissons rafraîchissantes Bios et Equitables! «So Fair, So good!» * *Si juste, si bon! PRESENTATION DES PRODUITS Nouvelle gamme de boissons

Plus en détail

www.protection-jeunesse-be.ch Février 2015

www.protection-jeunesse-be.ch Février 2015 ALCOOL ET TABAC BASES LÉGALES POUR LA PROTECTION DE LA JEUNESSE DANS LE CANTON DE BERNE INFORMATIONS ET CONSEILS POUR UNE PROTECTION EFFICACE DE LA JEUNESSE www.protection-jeunesse-be.ch Février 05 CONTENU

Plus en détail

Guide à l usage des associations locales. Comment organiser une manifestation?

Guide à l usage des associations locales. Comment organiser une manifestation? Guide à l usage des associations locales Comment organiser une manifestation? Sommaire La procédure à Quetigny Priorité aux manifestations locales 5 Les confirmations écrites et contrats 6 Les différentes

Plus en détail

PRÉFET DE L'AIN GUIDE PRATIQUE LES DEBITS DE BOISSONS REGLEMENTATION ADMINISTRATIVE ET DE POLICE

PRÉFET DE L'AIN GUIDE PRATIQUE LES DEBITS DE BOISSONS REGLEMENTATION ADMINISTRATIVE ET DE POLICE PRÉFET DE L'AIN Préfecture de l'ain Direction de la Réglementation et des Libertés Publiques Bureau des Réglementations GUIDE PRATIQUE LES DEBITS DE BOISSONS REGLEMENTATION ADMINISTRATIVE ET DE POLICE

Plus en détail

Hygiène alimentaire. Réglementation. Restaurants et commerces alimentaires

Hygiène alimentaire. Réglementation. Restaurants et commerces alimentaires Hygiène alimentaire Réglementation Restaurants et commerces alimentaires Hygiène alimentaire Sommaire Avant de s installer, les démarches à suivre p.3/4 Concevoir la cuisine p.5 Hygiène - Les bonnes pratiques

Plus en détail

REGLEMENTATION LES MODES DE TRANSPORT A TITRE ONEREUX DE 9 PLACES MAXIMUM

REGLEMENTATION LES MODES DE TRANSPORT A TITRE ONEREUX DE 9 PLACES MAXIMUM REGLEMENTATION 1/ INTRODUCTION LES MODES DE TRANSPORT A TITRE ONEREUX DE 9 PLACES MAXIMUM - TAXI - LOTI : Loi Orientation des Transports Intérieurs - Véhicules de Petites Remises ( Voiture Banalisé : R

Plus en détail

Réussir l ouverture d un commerce de restauration rapide

Réussir l ouverture d un commerce de restauration rapide 2015 Réussir l ouverture d un commerce de restauration rapide Figure 1 Assistant-juridique.fr Sommaire I Conditions d installation... 5 A) Pour ouvrir un restaurant fixe... 5 1) Obtenir un permis d exploitation...

Plus en détail

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité Introduction: Être responsable de ses actes Vivre en société exige l existence et le respect de règles visant à garantir la liberté des individus qui la composent, 2 mais aussi à les protéger sur les plans

Plus en détail

missive des Réservations Ceci est votre contrat de service; il comporte des clauses légales, lisez-le attentivement

missive des Réservations Ceci est votre contrat de service; il comporte des clauses légales, lisez-le attentivement de réservation n dîner(midi) n souper (19h) Nbre d invités n Marin 47,50 3 Musique et comédie +/- 2h30 n Quartier-maître 52,50 4 Musique et comédie +/- 3h00 n Seigneurs 75 6 Musique et comédie +/- 3h30

Plus en détail

L organisation de spectacles. Le cadre réglementaire. Autorisation préalable. fiche pratique 17

L organisation de spectacles. Le cadre réglementaire. Autorisation préalable. fiche pratique 17 L organisation de spectacles fiche pratique 17 Le cadre réglementaire Autorisation préalable La police et la gendarmerie La sécurité du lieu Les assurances Le service de sécurité La Sacem Les droits voisins

Plus en détail

INTERMEDIAIRES EN ASSURANCES

INTERMEDIAIRES EN ASSURANCES INTERMEDIAIRES EN ASSURANCES 1.1. Qualification juridique En application de la directive européenne 2002/92 du 9 décembre 2002 sur l intermédiation en assurance, l article L. 511-1 I du Code des assurances

Plus en détail

JE VEUX CREER OU REPRENDRE UN HÔTEL

JE VEUX CREER OU REPRENDRE UN HÔTEL JE SUIS PORTEUR D UN PROJET TOURISTIQUE JE VEUX CREER OU REPRENDRE UN HÔTEL Définition Le classement tourisme Les démarches réglementaires : avant l ouverture Les démarches réglementaires : pendant l exploitation

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie LE PERMIS D EXPLOITATION ET LE PERMIS DE VENTE DE BOISSONS ALCOOLIQUES LA NUIT

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie LE PERMIS D EXPLOITATION ET LE PERMIS DE VENTE DE BOISSONS ALCOOLIQUES LA NUIT Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 26/07/2011 N : 28.11 LE PERMIS D EXPLOITATION ET LE PERMIS DE VENTE DE BOISSONS ALCOOLIQUES LA NUIT Le Décret n 2011-869 du 22 juillet

Plus en détail

BIEN GERER UN CAFE BAR ET/OU BRASSERIE RESTAURANT

BIEN GERER UN CAFE BAR ET/OU BRASSERIE RESTAURANT BIEN GERER UN CAFE BAR ET/OU BRASSERIE RESTAURANT Réf : DEV/O/FC/026/09-03/OC 1/35 SOMMAIRE FICHE 1 : ENVIRONNEMENT JURIDIQUE DE LA PROFESSION Page 1. CONDITIONS D ACCES A L ACTIVITE DE DEBITS DE BOISSONS...

Plus en détail

Quelles sont les modifications demandées?

Quelles sont les modifications demandées? P O L Y N E S I E F R A N Ç A I S E DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES ECONOMIQUES M O D I F I C A T I O N D U N E A G E N C E I M M O B I L I E R E F O R M U L A I R E D E D E M A N D E Demande à adresser,

Plus en détail

Restauration Scolaire Lycée Français Josué-Hoffet. Cahier des Charges et Contrat 2014

Restauration Scolaire Lycée Français Josué-Hoffet. Cahier des Charges et Contrat 2014 Restauration Scolaire Lycée Français Josué-Hoffet Cahier des Charges et Contrat 2014 Siglaisons et troncation : APE : Association des Parents d Élèves COGES : Comité de Gestion CHSCT : Commission Hygiène

Plus en détail

Loi sur l hébergement, la restauration et le commerce de détail de boissons alcoolisées

Loi sur l hébergement, la restauration et le commerce de détail de boissons alcoolisées - - 95. Loi sur l hébergement, la restauration et le commerce de détail de boissons alcoolisées du 8 avril 00 Le Grand Conseil du canton du Valais vu les articles 7 et 05 de la Constitution fédérale; vu

Plus en détail

MARCHE DE PRODUCTEURS ET PRODUITS DU TERROIR - PORNICHET

MARCHE DE PRODUCTEURS ET PRODUITS DU TERROIR - PORNICHET MARCHE DE PRODUCTEURS ET PRODUITS DU TERROIR - PORNICHET REGLEMENT GENERAL Préambule L'Office de Tourisme et l'association Rando Côte d'amour organisent la 2 ème édition de Randomania, le dimanche 18 mai,

Plus en détail

Règlement de la Bibliothèque municipale

Règlement de la Bibliothèque municipale VILLE DE LA CELLE SAINT-CLOUD DIRECTION DES AFFAIRES CULTURELLES BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE CW/GC/règlement intérieur.doc Règlement de la Bibliothèque municipale Article 1 La Bibliothèque municipale est constituée

Plus en détail

Informations clients

Informations clients Informations clients Les engagements de vos magasins Casino... 3 Conditions Générales de Vente... 4 Vente d alcool aux mineurs... 6 Modes de règlement... 7 carte bancaire chèque titre restaurant Modes

Plus en détail

Le logo «Fait maison»

Le logo «Fait maison» Le logo «Fait maison» Voici le logo «Fait maison» qui sera utilisé dans les restaurants, chez les traiteurs, sur les marchés, à partir du 15 juillet 2014. Il indique les plats «faits maison», c est-à-dire

Plus en détail

Règlementation - Hygiène - Sécurité dans les établissements cafésrestaurants

Règlementation - Hygiène - Sécurité dans les établissements cafésrestaurants Règlementation - Hygiène - Sécurité dans les établissements cafésrestaurants Fiches synthétiques Formation du 19 avril 2011 - Bazas WILLIAM TERRY CONSEIL 1 Statut et licence dans les établissements Quelles

Plus en détail

ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE SUR LA VALIDATION DES ACQUIS ET DE L EXPERIENCE DU 6 JUIN 2006

ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE SUR LA VALIDATION DES ACQUIS ET DE L EXPERIENCE DU 6 JUIN 2006 ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE SUR LA VALIDATION DES ACQUIS ET DE L EXPERIENCE DU 6 JUIN 2006 Entre : La Direction de Distribution Casino France, représentée par M. Gérard MASSUS, Directeur des Ressources

Plus en détail

Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015

Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015 Place Vignioboul Mon Pass Loisirs Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015 Prénom : / Nom : Ma date de naissance : / / Téléphone (domicile) : / Mon portable : / Mon mail : / Cocher 1 possibilité : (OBLIGATOIRE)

Plus en détail

LE STATIONNEMENT DES GENS DU VOYAGE DROITS ET DEVOIRS DES MAIRES. Etienne COLSON, avocat au barreau de Lille - Mars 2009 -

LE STATIONNEMENT DES GENS DU VOYAGE DROITS ET DEVOIRS DES MAIRES. Etienne COLSON, avocat au barreau de Lille - Mars 2009 - LE STATIONNEMENT DES GENS DU VOYAGE DROITS ET DEVOIRS DES MAIRES 1 INTRODUCTION Définition «gens du voyage» => une notion imprécise Seule définition légale = «personnes dont l habitat traditionnel est

Plus en détail

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Vous souhaitez créer votre institut ou devenir indépendante en réalisant des soins à domicile? Vous ne savez pas quelles démarches entreprendre et quelles

Plus en détail

Règlementation sportive

Règlementation sportive Règlementation sportive Le code du sport crée en 2006 regroupe des textes législatifs (lois) et règlementaires (décrets et arrêtés) qui encadrent la pratique sportive. Etablissement d activités physiques

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES SALLES MUNICIPALES D HÉRICY

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES SALLES MUNICIPALES D HÉRICY RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES SALLES MUNICIPALES D HÉRICY Préambule Le présent règlement intérieur s applique aux salles municipales suivantes : - Salle de l Orangerie... 180 personnes debout, 150 assises -

Plus en détail

Chapitre Ier : Qualifications.

Chapitre Ier : Qualifications. G / Vte fds comm forma Décret n 98-246 du 2 avril 1998 relatif à la qualification professionnelle exigée pour l'exercice des activités prévues à l'article 16 de la loi n 96-603 du 5 juillet 1996 relative

Plus en détail

L E S F E R M E S A U B E R G E S

L E S F E R M E S A U B E R G E S Référentiel Diversification 2007 CHAMBRES D'AGRICULTURE LORRAINE L E S F E R M E S A U B E R G E S CONDITIONS DE REUSSITE DU PROJET CONTEXTE LORRAIN Compétences L'activité de fermier aubergiste requiert

Plus en détail

O U V E R T U R E D U N E A G E N C E I M M O B I L I E R E F O R M U L A I R E D E D E M A N D E

O U V E R T U R E D U N E A G E N C E I M M O B I L I E R E F O R M U L A I R E D E D E M A N D E P O L Y N E S I E F R A N Ç A I S E DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES ECONOMIQUES O U V E R T U R E D U N E A G E N C E I M M O B I L I E R E F O R M U L A I R E D E D E M A N D E Ouverture d une agence

Plus en détail

Les autorités judiciaires françaises n ont pas mis en œuvre de politique nationale de prévention dans ce domaine.

Les autorités judiciaires françaises n ont pas mis en œuvre de politique nationale de prévention dans ce domaine. COMITE D EXPERTS SUR LE TERRORISME (CODEXTER) CYBERTERRORISME L UTILISATION DE L INTERNET A DES FINS TERRORISTES FRANCE Avril 2008 Kapitel 1 www.coe.int/gmt A. Politique Nationale 1. Existe-t-il une politique

Plus en détail

Le Parlement wallon a adopté et Nous, Gouvernement wallon, sanctionnons ce qui suit :

Le Parlement wallon a adopté et Nous, Gouvernement wallon, sanctionnons ce qui suit : DÉCRET modifiant certaines dispositions du Code wallon de l action sociale et de la santé relatives au transport médico-sanitaire Le Parlement wallon a adopté et Nous, Gouvernement wallon, sanctionnons

Plus en détail

ALLOCATION POUR LA DIVERSITE DANS LA FONCTION PUBLIQUE

ALLOCATION POUR LA DIVERSITE DANS LA FONCTION PUBLIQUE Préfecture de la Région Ile de France ALLOCATION POUR LA DIVERSITE DANS LA FONCTION PUBLIQUE Année universitaire 2014-2015 Ce dossier doit être dûment rempli (pages 3 à 6) au stylo-bille daté et signé.

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DE LA MAISONS DES ASSOCIATIONS ROGER CHANRON

REGLEMENT GENERAL DE LA MAISONS DES ASSOCIATIONS ROGER CHANRON REGLEMENT GENERAL DE LA MAISONS DES ASSOCIATIONS 1) Objet de la Maison des associations La Maison des associations est un lieu de développement et de soutien de la vie associative. Elle doit permettre

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU CONVENTION DE MISE A DISPOSITION SALLES COMMUNALES EMILE ROUSSEAU ENTRE : Monsieur le Maire, agissant es-qualité en vertu des délibérations du 25 septembre 2014 et du 24 octobre 2013, Désigné ci-après

Plus en détail

CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE

CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE 2014 2015 CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE (AFPA, CCI, CMA, CNAM, DRAAF, GRETA et Universités) REGION ALSACE DIRECTION DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Service

Plus en détail

CRÉER UNE ENTREPRISE

CRÉER UNE ENTREPRISE CRÉER UNE ENTREPRISE QUELLES SONT LES ACTIVITES QUI RELEVENT DE LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT? Les professions dans lesquelles sont exercées les activités suivantes font l objet d une inscription

Plus en détail

Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices)

Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices) Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices) 1. Les conditions générales d utilisation (CGU) décrites ci-dessous peuvent être complétées par les

Plus en détail

LICENCE PRO RESPONSABLE COMMERCIAL VINS ET RESEAUX DE DISTRIBUTION

LICENCE PRO RESPONSABLE COMMERCIAL VINS ET RESEAUX DE DISTRIBUTION LICENCE PRO RESPONSABLE COMMERCIAL VINS ET RESEAUX DE DISTRIBUTION RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence professionnelle Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation La licence

Plus en détail

Le BTS Sciences et Technologies des Aliments (STA)

Le BTS Sciences et Technologies des Aliments (STA) BTS Le BTS Sciences et Technologies s Aliments (STA) Qu est ce que l agroalimentaire? Définition: L'agroalimentaire désigne l'ensemble s activités transformation s produits l'agriculture stinés à l'alimentation

Plus en détail

Notice pour le contrat de professionnalisation

Notice pour le contrat de professionnalisation Notice pour le contrat de professionnalisation Avant de conclure un contrat de professionnalisation, renseignez-vous sur les règles applicables au contrat ainsi que les dispositions particulières prévues

Plus en détail

Évaluation de l interdiction de vente d alcool et de tabac aux mineurs. Évaluation des politiques publiques

Évaluation de l interdiction de vente d alcool et de tabac aux mineurs. Évaluation des politiques publiques Évaluation de l interdiction de vente d alcool et de tabac aux mineurs Évaluation des politiques publiques Cristina Díaz Gómez Aurélie Lermenier Maitena Milhet Septembre 2013 Sommaire Synthèse 5 2 Présentation

Plus en détail

LA CONTREFAÇON NOTIONS ESSENTIELLES

LA CONTREFAÇON NOTIONS ESSENTIELLES LA CONTREFAÇON NOTIONS ESSENTIELLES. Définition... 2. Qu'est-ce que la contrefaçon?... 2. Un fléau mondial... 2. Ses dangers... 3. Comment la déceler?... 4. Lutter contre la contrefaçon... 4. Qui est en

Plus en détail

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 1 Intervenante: Marion BRIOUDES Centre de Formalités

Plus en détail

TRIBUNAL DE POLICE ET SANCTIONS PENALES : PEINES PRINCIPALES, SUBSIDIAIRES & ACCESSOIRES

TRIBUNAL DE POLICE ET SANCTIONS PENALES : PEINES PRINCIPALES, SUBSIDIAIRES & ACCESSOIRES TRIBUNAL DE POLICE ET SANCTIONS PENALES : PEINES PRINCIPALES, SUBSIDIAIRES & ACCESSOIRES Adrien MASSET Avocat Professeur U.Lg Le 26.01.2012 Jeune Barreau de Verviers Voir notre étude in Chronique de droit

Plus en détail

Conditions d'utilisation de la plateforme Défi papiers

Conditions d'utilisation de la plateforme Défi papiers Conditions d'utilisation de la plateforme Défi papiers Préambule : La lecture et l acceptation des présentes conditions d utilisation, ci-après les «Conditions d Utilisation», sont requises avant toute

Plus en détail

LE GUIDE BSA DE LA GESTION LOGICIELLE

LE GUIDE BSA DE LA GESTION LOGICIELLE LE GUIDE BSA DE LA GESTION LOGICIELLE BSA (Business Software Alliance) est le porte-parole des éditeurs de logiciels et fournisseurs de technologies pour l internet et le commerce électronique. 0800 912

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIERE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIERE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIERE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL Soumis au respect de nombreuses dispositions légales en matière d hygiène et de sécurité 1, le chef d entreprise a ainsi la

Plus en détail

PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE

PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE NOM, Prénom : Activité : Commune : Tél. personnel : Tél. entreprise : E-mail : LE DEMANDEUR NOM, Prénom : Organisme : Téléphone : E-mail : L ACCOMPAGNATEUR

Plus en détail

CÔTÉ PUBLIC. Spécialiste des espaces marchands : Marchés de Noël intérieurs et extérieurs (avec chalets en bois)

CÔTÉ PUBLIC. Spécialiste des espaces marchands : Marchés de Noël intérieurs et extérieurs (avec chalets en bois) 1 CÔTÉ PUBLIC Spécialiste des espaces marchands : Marchés de Noël intérieurs et extérieurs (avec chalets en bois) Villages thématiques (Gourmet, Fête des Mères, Habitat, Création Artisanale, ) Road show

Plus en détail

Informations pratiques. Réglementations applicables aux entreprises du secteur Hôtels - cafés - restaurants DÉMARCHES PROFESSIONNELLES

Informations pratiques. Réglementations applicables aux entreprises du secteur Hôtels - cafés - restaurants DÉMARCHES PROFESSIONNELLES Informations pratiques DÉMARCHES PROFESSIONNELLES Réglementations applicables aux entreprises du secteur Hôtels - cafés - restaurants Dans le cadre du contrat de croissance en faveur de l emploi et de

Plus en détail

N O S L I M I T E S?!

N O S L I M I T E S?! NOS LIMITES?! Cette brochure contient des informations essentielles sur l alcool et peut vous permettre de calculer votre. L alcool L alcool est une drogue licite et réglementée dont la substance psychoactive

Plus en détail

THÉÂTRE DE VERDURE. Règlement intérieur

THÉÂTRE DE VERDURE. Règlement intérieur THÉÂTRE DE VERDURE Règlement intérieur Article 1: OBJET Il est institué un règlement intérieur qui régit le fonctionnement du Théâtre de Verdure. Celui-ci a été approuvé par le Conseil municipal du Article

Plus en détail

Vous voulez devenir apprenti(e)?

Vous voulez devenir apprenti(e)? Vous voulez devenir apprenti(e)? Plan 1. Comment fonctionne l apprentissage 2. Les CFA à Montpellier et environs 3. Les métiers porteurs 4. Les effectifs d apprentis 5. Et si vous ne trouvez pas d employeur?

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE LA MENTION «FAIT MAISON» EN RESTAURATION. à destination des professionnels

GUIDE D UTILISATION DE LA MENTION «FAIT MAISON» EN RESTAURATION. à destination des professionnels GUIDE D UTILISATION DE LA MENTION «FAIT MAISON» EN RESTAURATION à destination des professionnels «FAIT MAISON» - SOMMAIRE L essentiel du «fait maison» Qu est-ce que le «fait maison»? Comment informer vos

Plus en détail

Auto-entrepreneur. Ce qui change en 2015. Janvier 2015 1

Auto-entrepreneur. Ce qui change en 2015. Janvier 2015 1 2014 2015 2016 Auto-entrepreneur Ce qui change en 2015 Janvier 2015 1 9 points à suivre en 2015 Immatriculation au RCS et au RM Stage de préparation a l'installation obligatoire Taxe pour frais de chambre

Plus en détail

Food Safety System Certification 22000. fssc 22000

Food Safety System Certification 22000. fssc 22000 Food Safety System Certification 22000 fssc 22000 CERTIFICATION DES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 22000 Le protocole de certification des systèmes de sécurité alimentaire 22000 (FSSC 22000) est un protocole

Plus en détail

RIDER FICHE TECHNIQUE

RIDER FICHE TECHNIQUE RIDER FICHE TECHNIQUE MANAGEMENT / FACE B : Damien FLANDIN faceb.prod@gmail.com / 06 74 15 26 30 CONTACT TECHNIQUE / FACE B: Bastien GENTES :bastorlight@gmail.com / 06 85 10 78 92 Antoine DESSAULX: a.dessaulx@laposte.net

Plus en détail

Les formations agroalimentaires dans la Loire

Les formations agroalimentaires dans la Loire Les formations agroalimentaires dans la Loire INFOS PRATIQUES FORMATIONS CENTRES DE FORMATION petit mémorendum des métiers d avenir édition 2010 production, fabrication, conditionnement, maintenance, vente,

Plus en détail

Etablissement d origine : VILLE : Public. Numéro INE (Identifiant National Elève, composé de 10 chiffres et 1 lettre) :

Etablissement d origine : VILLE : Public. Numéro INE (Identifiant National Elève, composé de 10 chiffres et 1 lettre) : DOSSIER D INSCRIPTION - Niveau V PHOTO (récente) LE CANDIDAT NOM : (en lettres capitales) Date de Naissance : / / Sexe : M F PRENOM(S) : Age au 1er Septembre 2015 Lieu de Naissance : Nationalité : Dépt

Plus en détail

STAGE DE RUGBY- DOSSIER D INSCRIPTION JUILLET 2015

STAGE DE RUGBY- DOSSIER D INSCRIPTION JUILLET 2015 1/10 STAGE DE RUGBY- DOSSIER D INSCRIPTION JUILLET 2015 LE STAGIAIRE Nom :... Prénom :... Date de naissance :. /. /. Tel portable :... E-mail :... Adresse :... LE STAGE DE RUGBY (1) Dates de stage pour

Plus en détail

Congo. Loi règlementant l exercice de la profession de commerçant en République du Congo

Congo. Loi règlementant l exercice de la profession de commerçant en République du Congo Loi règlementant l exercice de la profession de commerçant en République du Loi n 19-2005 du 24 novembre 2005 Titre 1 - Dispositions générales Art.1.- La présente loi définit les conditions d exercice

Plus en détail

SPECIALITE : RESTAURATION À LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

SPECIALITE : RESTAURATION À LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET AGENT DE MAÎTRISE TERRITORIAL Concours interne et de 3 ème voie Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France SESSION 2015 Epreuve écrite d admissibilité Vérification

Plus en détail

Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet

Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet Formation initiale en alternance (scolaire ou apprentissage) Formation continue FORMATION INITIALE > Bac Pro Bio Industries de Transformation Accéder x

Plus en détail

AMAP, marque et publicité mensongère

AMAP, marque et publicité mensongère AMAP, marque et publicité mensongère En 2003 puis 2008, Alliance Provence a déposé la marque AMAP (Association pour le Maintien de l Agriculture Paysanne), afin de se doter de cet outil pour garantir l

Plus en détail

Coach motive est un organisme de formation professionnel indépendant dont le siège social est au 1 allée des 4 sous 95160 Montmorency

Coach motive est un organisme de formation professionnel indépendant dont le siège social est au 1 allée des 4 sous 95160 Montmorency I PRÉAMBULE Coach motive est un organisme de formation professionnel indépendant dont le siège social est au 1 allée des 4 sous 95160 Montmorency Coach motive est déclaré sous le numéro de déclaration

Plus en détail

Bac pro : examen et diplômes intermédiaires

Bac pro : examen et diplômes intermédiaires Bac pro : examen et Le référentiel d un diplôme est un document officiel dans lequel figure le règlement de l examen. Ce règlement liste les épreuves et les unités auxquelles elles correspondent, leur

Plus en détail

guide pratique à destination des commerces et des établissements recevant du public

guide pratique à destination des commerces et des établissements recevant du public Version 1.0 guide pratique à destination des commerces et des établissements recevant du public auxerre, la ville pour tous www.auxerre.com le guide Ouvrir ou rénover un ERP, même si ce dernier ne se compose

Plus en détail