NIVEAU 1 Objectifs d apprentissage Observables pour apprécier les progrès des élèves

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NIVEAU 1 Objectifs d apprentissage Observables pour apprécier les progrès des élèves"

Transcription

1

2 NIVEAU 1 Objectifs d apprentissage Observables pour apprécier les progrès des élèves ENTREES DANS L EAU IMMERSIONS et EQUILIBRES Entrer dans l eau dans toutes les postures dans le moyen et le grand bassin Entrer dans l eau en utilisant le saut, la bascule, la roulade avant, la chute, le plongeon Diversifier et enrichir les entrées Augmenter la durée et la profondeur des actions en immersion Prendre conscience de la remontée passive Se repérer sous l eau après déséquilibre Agrandissement de l espace parcouru : - dans l air à plus loin - dans l eau à plus profond Quantité de sauts effectués avec plaisir Autonomie dans un petit circuit Acceptation de rentrer dans l eau autrement qu en avant Non essuyage du visage et des yeux Augmentation de la durée d immersion, de la quantité d actions sous l eau Progressivement, ouverture permanente des yeux Pendant les flottaisons, repérer l angle que fait la tête avec le corps (flexion ou extension) progrès lorsque cet angle se rapproche de 180 Demander ce que l on voit quand on est en étoile ventrale ou dorsale Immersion Augmenter la quantité d actions en immersion Tendre vers un enchaînement de 2 ou plusieurs actions (saut + ramassage + traversée cerceau) avec 1 reprise d air puis petit à petit sans émerger après le saut DEPLACEMENTS RESPIRATION Utiliser les bras et les jambes pour agir sur et sous l eau (sentir la résistance de l eau) Découvrir la respiration aquatique lors des différents modes de déplacement S équilibrer sur le ventre et sur le dos Flottaison Maîtrise du placement de la tête: visage vers le fond = horizontalité Augmentation de la durée Capacité à attendre que le corps soit équilibré par l'eau avant d'entamer le redressement Repérer l'action des jambes pendant les déplacements au bord : Les élèves qui gardent les jambes tendues, ou immobiles, ou en contact permanent avec le mur, ne peuvent pas encore s'éloigner des supports rigides. Les élèves qui utilisent un "pédalage", qui ne recherchent pas systématiquement le contact des pieds contre le mur, peuvent aller sur des supports souples : maîtrise de la rééquilibration par les jambes. Pendant les déplacements, les immersions sont + fréquentes, voire enchaînées, non-essuyage du visage, yeux ouverts. 2

3 NIVEAU 2 Objectifs d apprentissage Observables pour apprécier les progrès des élèves ENTREES DANS L EAU IMMERSIONS et EQUILIBRES DEPLACEMENTS RESPIRATION Entrer dans l eau en utilisant le saut, la bascule, la roulade avant, la chute, le plongeon Entrer dans l eau dans toutes les postures dans le moyen et le grand bassin Diversifier et enrichir les entrées Augmenter la durée et la profondeur des actions en immersion Prendre conscience de la remontée passive Se repérer sous l eau après déséquilibre S orienter et changer de position sous l eau Utiliser les bras et les jambes pour agir sur et sous l eau Découvrir la respiration aquatique lors des différents modes de déplacement Construire des appuis efficaces et une respiration aquatique rythmée et continue S équilibrer sur le ventre et sur le dos Positions de départ variées : groupée, tendue, assise Accepter d'enter dans l'eau autrement que par les pieds (habitude du terrien) Entrer dans l'eau en rotation : accepter la perte des repères visuels Agrandissement de l'espace : hauteur, éloignement du bord Prise de risque volontaire : grand nombre de sauts, plaisir de l'élève Augmentation de la durée sous l'eau Agrandissement de l'espace parcouru dans l'air et sous l'eau Augmentation du nombre d'actions réalisées pendant le saut à décentration du sujet par rapport à la tâche de sauter Augmentation du trajet parcouru sous l'eau Remontée passive : aucune action des bras ni des jambes Descente passive : due uniquement à la diminution de volume de la cage thoracique (expiration totale) à maîtrise de l'émotion, acceptation du milieu subaquatique La position du corps est souvent proche de l'horizontale (dans les déplacements subaquatiques, dans les flottaisons) Lors des immersions et des flottaisons, ouverture permanente des yeux La descente devient plus rapide, plus autonome (moins de contact avec les supports) La remontée dure plus longtemps que la descente La durée des flottaisons augmente Maîtrise de l'équilibre dans des positions différentes Acceptation du rééquilibrage par l'eau La régularité des échanges respiratoires est le signe d'une automatisation de la respiration aquatique. Au début la construction de cet automatisme se réalise en absence d'effort. Les actions propulsives produisent un déplacement même dans un nouvel équilibre (dorsal). L'horizontalité du corps est maintenue pendant les déplacements Les distances parcourues en autonomie s'allongent L'alignement de l'axe tête/corps traduit la maîtrise de l'équilibre horizontal Rechercher l'ouverture de l'angle que fait le tronc avec les bras dans le travail avec la planche (non enfoncement de la planche) Expiration sous l'eau pendant les situations de propulsion (non blocage) 3

4 NIVEAU 3 Objectifs d apprentissage Observables pour apprécier les progrès des élèves ENTREES DANS L EAU IMMERSIONS et EQUILIBRES DEPLACEMENTS RESPIRATION Entrer dans l eau en utilisant le saut, la bascule, la roulade avant, la chute, le plongeon Effectuer des coulées ventrales et dorsales Diversifier et enrichir les entrées Augmenter la durée et la profondeur des actions en immersion Prendre conscience de la remontée passive Se repérer sous l eau après déséquilibre S orienter et changer de position sous l eau Utiliser les bras et les jambes pour agir sur et sous l eau Découvrir la respiration aquatique lors des différents modes de déplacement Construire des appuis efficaces et une respiration aquatique rythmée et continue S équilibrer sur le ventre et sur le dos Accepter de rester passif pendant et après la chute (aucun mécanisme de redressement) Variété des positions (chacun en réalise au moins 4) Augmentation de la durée de l'immobilité après la chute Les réflexes de redressement disparaissent = acceptation de l'entrée par la tête Flexion de la tête : l'élève entre par le sommet de la tête et non pas par le visage Le regard est dirigé vers le fond du bassin et non pas vers le point où l'on va pénétrer dans l'eau Dans l entrée par la tête, repérer l'angle que fait la tête avec le tronc : si la tête est redressée, risque de "plat" Repérer l'organisation du corps: bras allongés en avant, -jambes dans le prolongement du tronc Dans le "plongeon" : dissociation des 2 temps : - Bascule du corps vers l'avant - Poussée des jambes Immersion Accroissement de la durée, de la distance parcourue sous l'eau, de la profondeur atteinte Visage détendu, ouverture permanente des yeux Orientation sous l'eau : changement de direction, de profondeur, repérage des objets Les élèves réalisent sous l'eau des actions de + en + complexes : rouler, se rééquilibrer, descendre au fond, se maintenir au fond Dans l'approche du canard, repérer le placement du tronc : de l'oblique à la verticale Flottaison Pendant que les bras se déplacent, le reste du corps est immobile : pas de déformation Maîtrise de l'équilibre horizontal Construction de l'hydrodynamisme : les coulées sont axées et équilibrées, durée plus longue, distances parcourues plus grandes Régularité des échanges respiratoires avec le tuba Le blocage (apnée) tend à disparaître. Nombre croissant de cycles respiratoires consécutifs, dans les situations de propulsion Pas d'arrêt de la propulsion pour prendre une inspiration Allongement des distances parcourues à 15m Nombre de cycles de bras en diminution sur une distance définie. Tête le plus souvent dans l'eau à l'équilibre horizontal est maintenu pendant les déplacements. Actions de propulsion efficaces : - les distances parcourues s'allongent, - sur une distance fixe, le nombre de mouvements diminue. 4

5 complexes Exemples de situations - niveau 1 ENTREES DANS L EAU En moyenne profondeur : - Descente à l échelle ou du bord - Sauter en avant, en imitant un camarade, par 2, à plusieurs - Saut en moyenne profondeur (20 cm au-dessus de la taille des élèves) _ S assurer d une profondeur suffisante pour le saut o Toucher le fond avec pieds, mains fesses, o S accroupir o Sauter, remonter sans aide o Sauter seul et se récupérer à la corde Ramener des objets sur le bord : planches, frites, balles, cerceaux. - Ramener un objet qui flotte, un objet qui coule. - Ramener des objets sans les mains En grande profondeur : - Saut en profondeur, avec perche, pas très loin de la ligne d eau Saut en profondeur, sans perche, plus ou moins loin de la ligne d eau - Sauter plus loin (zones d atterrissage matérialisées par un assemblage de frites par exemple) Situations Simples complexes IMMERSIONS ET EQUILIBRES En petite profondeur - Se déplacer à genou au fond - Jeu du coupe-tête :une perche se déplace au ras de l eau, il faut s immerger pour éviter la perche. - Par 2, l élève 1 maintient l élève 2 assis au fond pendant 3 secondes puis lâche et laisse remonter. - Passer entre les jambes d un camarade Dans petit bain, chuter en avant ou en arrière et rester immobile 5 secondes _ S assurer d une profondeur suffisante pour le saut - Etoile de mer ventrale, dorsale, avec sou sans planche (rechercher l immobilité en augmentant le temps) - Passer de l équilibre ventral sans matériel à l équilibre dorsal En moyenne profondeur - Descendre le long d une perche à 1,50m et ramasser un objet - Passer dans un cerceau immergé, puis 2 - Idem avec cerceaux lestés, immergés plus profondément - Passer sous les barreaux d une échelle flottante Plonger et ressortir par le cerceau à la surface de l eau - Enchaîner un saut et un passage dans un cerceau et/ou ramassage d objets - Passer entre les jambes de son camarade - Aller chercher un objet au fond de l eau ou aller poser un objet lesté au fond - Passer sous les barreaux de l échelle flottante, en enchaînant plusieurs barreaux 5

6 DEPLACEMENTS ET RESPIRATION En grande profondeur : - Se déplacer par l action des jambes : Faire le tour de la zone en se tenant au bord, avec 2 mains puis une seule Complexes En moyenne profondeur : - Accroché au bord, souffler longuement dans l eau - Debout, épaules dans l eau, déplacer les bras en avant, en arrière, de droite à gauche, dans le plan horizontal, puis vertical, mains à plat sur l eau, perpendiculaires, mains molles, toniques, doigts serrés, écartés, petits et grands mouvements, rapides ou lents - Traverser en dorsal le bassin avec les jambes, avec planche sous la tête - Idem bras allongés - Idem fesses enfoncées dans l eau, puis nombril hors de l eauidem les yeux fermés (sentir les situations où l eau freine) - Idem en rétropédalage (sauvetage) puis en ciseaux (brasse) - Idem en faisant des bulles avec la bouche, avec le nez, pendant les immersions et déplacements - Se déplacer en équilibre horizontal par la seule action des bras Idem + immersions sous des obstacles Idem en actionnant plus fort les jambes Idem avec des supports plus souples (cordes, lignes d eau) 6

7 complexes ENTREES DANS L EAU En moyenne profondeur : Avec un tapis en pente sur le bord, - Glisser en avant, en arrière, allongé Idem, en allant plus loin Idem en passant dans un cerceau dans l eau - Rouler sur le tapis en avant, en arrière, sur le côté et arriver dans l eau - Ramener un objet qui flotte, un objet qui coule. Glisser en avant, en arrière, allongé, en cherchant à ne pas bouger pendant 3 secondes à la réception dans l eau - Ramener des objets sans les mains En grande profondeur : Sauter en cherchant à toucher un objet suspendu à une perche, située en hauteur - Sauter pour attraper un objet qu on lance (ballon, frite) - Sauter de différentes façons : avant, côté, accroupi, enboule, tendu, carpé, écart, en faisant un geste, Sauter pour toucher le fond avec ses pieds - Sauter de différentes hauteurs : bord, plot, plongeoir - Saut pour ramasser un objet à la fin de la descente loin du bord, plus profond Situations Simples IMMERSIONS ET EQUILIBRES En moyenne profondeur : Passer sous les barreaux d une échelle flottante, en enchaînant plusieurs barreaux - Saut puis passage dans un cerceau à la remontée - Relais : équipes de 4, passer sous les jambes de 3 camarades et se mettre devant le premier, donner le signal du départ au suivant - Slalom sous marin : en ronde, se tenir pieds écartés. Un dauphin slalome sous l eau en passant sous les jambes des autres - Descendre le long de la perche et s asseoir au fond (1,50m), - Idem à plat ventre, à plat dos - Idem et se laisser remonter (remontée passive) - Aller chercher un objet au fond de l eau, en bas de l échelle, d une perche. - Faire l étoile de mer (sans matériel). 7

8 complexes Complexes Plonger et ressortir par le cerceau à la surface de l eau - Passer d une première perche à une seconde en passant par le fond (perches à 1,50 m et à 1,80m) - Écarter les perches progressivement l une de l autre - Passer de l équilibre ventral sans matériel à l équilibre dorsal - De l étoile de mer, passer à la méduse : regrouper les genoux sous le ventre et entourer avec les bras et se laisser descendre en expirant (descente passive). Exemples de situations - n DEPLACEMENTS ET RESPIRATION En moyenne profondeur : - A plat ventre sur une planche, avancer, reculer, tourner - Course : qui va le plus vite à traverser le bassin sans perdre sa planche? Repérage spatial des bras moteurs - Traverser le bassin en ventral en tirant les 2 bras (type brasse) jusqu à ce que les mains touchent les cuisses Repérage spatial des jambes "moteurs" - Traverser le bassin, tête dans l eau, avec des battements de jambes, avec puis sans planche (ventral, dorsal, simultanés, alternés). Repérage spatial des bras moteurs - Travailler tout en lenteur (ventral, dorsal, brasse, crawl, papillon) - Repérer comment placer l inspiration au bon moment Inspirer à la fin des actions propulsives Repérage spatial des jambes "moteurs" - Travailler en contraste : vite/lent, profond, en surface, mou, tonique, pieds fixés/ pieds souples ), avec ou sans planche - Idem avec des palmes pour augmenter les sensations En grande profondeur : Faire la bouteille : se tenir au bord, s enfoncer à la verticale face au mur sans lâcher les mains, souffler fort et longtemps (bouche/nez). Emerger, prendre de l'air, répéter sans temps d'arrêt (8, 10, 15 fois). - Idem en se déplaçant le long du mur sur 10 à 15 m Associer ce mode respiratoire aux déplacements Déplacements en ventral à l aide des bras et des jambes - A partir d'une flottaison ventrale avancer avec les bras seuls (simultanés ou alternatifs) tête dans l'eau. Sans respirer. - Trouver tous les modes pour avancer (type brasse, chien, crawl.) Repérer ce qui semble le plus efficace - Essayer de respirer une ou 2 fois Déplacements en dorsal à l'aide des jambes - Avec une frite sous la nuque, puis sur le ventre, trouver des - mouvements de propulsion. Encourager la variété : simultané / alternatif, mouvement dans un plan vertical, horizontal. Idem bras allongés. Idem fesses enfoncées dans l eau, puis nombril hors de l eau. Idem en rétropédalage (sauvetage) puis en ciseaux (brasse). Repérer ce qui semble le plus efficace - Un objet flottant pour deux, l un tire, l autre pousse 8

9 complexes Exemples de situations - niveau 3 ENTREES DANS L EAU En grande profondeur - Glissades dans le Grand bain en avant, o d'un tapis en pente, o assis sur le bord, pieds posés sur l'échelle, glisser dans l'eau en entrant par la tête - Chutes en avant en partant de la 2 ème marche de l échelle du petit bain o Basculer en avant : sans déformer le corps, du bord Bien repérer le placement de la tête (menton "rentré") Accrocher les orteils au bord pour éviter la glissade Aide du maître : se placer derrière l'élève, le tenir par les hanches pour l'amener en douceur au contact de l'eau. Le lâcher. - Rechercher la quantité d'action par la répétition : "On fait 6 roulades chacun en avant, en arrière", "en 5 minutes, on réalise le plus grand nombre de chutes (record à établir, à battre)" - Associer une entrée avec une action : o une flottaison o une immersion o une coulée (aller loin) o un déplacement, avant de revenir au bord. Donner des consignes précises pour la sécurité (entrer quand l'espace est libre, revenir par le chemin indiqué ) Enchaîner des actions : o Glisser en avant sur planche, tapis, toboggan et passer dans un cerceau, et ramasser un objet lesté o Départ à genoux sur un tapis, glisser dans l'eau en autonomie en entrant mains et tête en premier - Faire une chute avant : basculer "passivement" dans l'eau tête première - Idem en réalisant une poussée des jambes pour aller plus loin (début de plongeon) - Idem en passant par-dessus un obstacle (frite) devant les chevilles (détente) - Favoriser une grande quantité d'actions : au moins 5 à 6 essais chacun. - Chute avant en cascade par groupe de 4 ou 5 Organiser la sécurité : fixer l ordre de passage, prévoir espace dégagé. Plongeon : plonger du bord avec détente des jambes - Aller plus loin: jusqu'à la ligne, jusqu'aux repères (1, 2, 3 ) - Plonger et traverser un cerceau immergé - Partir de plus haut : du plot Entrer la tête, le tronc, les jambes dans le "même trou" - Matérialiser un espace avec des tapis flottants - Enchaîner plongeon et reprise de nage Concours de plongeon : le plus rapide, le plus original, le plus "collectif" IMMERSIONS ET EQUILIBRES 9

10 Situations Simples scomplexe En moyenne profondeur - Réaliser des acrobaties dans l'eau o Roulades : tourner en AV, en AR, sur le côté. Pendant la rotation, ouvrir les yeux, souffler par le nez. o Tourner autour d'une ligne, d'une perche horizontale tenue par 2 camarades - Inventer d'autres figures, en enchaîner plusieurs - Réaliser un parcours sous-marin : descente à la perche, slalom autour de cônes, traversée de cerceaux, ramassage ou déplacement d'objets. (Installer des repères de couleur pour indiquer des sorties différentes plus ou moins éloignées du point de départ (l'élève choisit son niveau). - Réaliser de coulées ventrales (puis en Grand Bain) Corps allongé (tête dans l'eau), l'immobilité est maintenue au moins 7 à 8 secondes - Idem en immersion complète - Idem pour aller le plus loin possible (concours à 2) Mêmes situations en coulées dorsales : Diriger le regard vers le plafond, expiration nasale pour éviter le remplissage des fosses nasales et des sinus - Acrobaties pour préparer la descente en canard - Roulade avant, puis enchaîner plusieurs fois avec pose des pieds entre 2 roulades - Arbre droit, avec les mains posées au fond, en recherchant à placer les mains à la place des pieds, le bassin au-dessus des épaules En moyenne profondeur : Respiration - Association de la respiration aquatique à toutes les situations de propulsion (déplacements). DEPLACEMENTS ET RESPIRATION En grande profondeur - Réaliser des roulades avant, seul, par 2 - Enchaîner un déplacement en brasse et une roulade sur 15m - Essayer de faire l'arbre droit : piquer vers le fond Coulées ventrales et dorsales - Réaliser des coulées ventrales, dorsales Réaliser des coulées ventrales / horizontales puis obliques, de + en + profondes - Perfectionner les coulées : à partir de poussée sur le mur ou à partir d'une entrée o coulée ventrale, sortir sur le dos après une ½ vrille o coulée dorsale, sortir sur le ventre après ½ vrille o coulées avec une ou des vrilles complètes En grande profondeur : - Se déplacer à l'aide des bras dans un couloir permettant la récupération : le long du mur, entre les "rails" (en 1), dans une ligne d'eau (en 2) - Utiliser des actions alternées (type crawl), tête le plus longtemps dans l'eau. - Essai et repérage du placement de la respiration en crawl : quand le bras est en AR, la tête se tourne sur le côté pour inspirer - Aider l'équilibration avec un pull-boy entre les jambes. - Réaliser plusieurs passages (au moins 5) en ventral dans chacun des espaces, puis idem en dorsal. - Se déplacer à l'aide des jambes : parcours de 15m plusieurs fois, revenir à pied. - Battements type crawl en ventral/ en dorsal, avec palmes/sans palmes, tête le plus souvent dans l'eau - Travailler par 2 : à la même vitesse, plus vite que le partenaire, plus loin. - Faire varier le rythme respiratoire et choisir celui qui convient : o Inspirer quand on veut, au moins 1 fois sur le parcours (15m) o Inspirer plusieurs fois. Essayer à droite, à gauche. o Inspirer tous les 8 passages de bras, puis 6, 4, 2. Essayer les 2 côtés. o Inspirer en nombre impair pour favoriser les deux côtés - Travailler la coordination : 1 seul bras nage en continu, l'autre bras tient la planche devant, placer la respiration en faisant varier le rythme comme ci-dessus. Changer de bras à chaque traversée - Nager en crawl sans s'arrêter (bras seuls, avec pull-boy entre les jambes). Ne pas être essoufflé = nager le + lentement possible - Révision nage complète en crawl : avec matériel (palmes, masque, tuba) ou sans matériel - Sans matériel, par 2, nager en crawl sans s'arrêter pour respirer. Réaliser plusieurs essais (au moins 5) Le N 1 repère la distance du N 2 à chaque passage. Changer de rôle à la fin des essais.nager le plus lentement possible. Associer la respiration pour aller plus loin. 10

11 - Reprise du travail d'un bras en crawl + planche+ respiration. - Endurer l'effort, rechercher la régularité de la respiration - Se déplacer en "crawl global " (bras et jambes) pour réaliser un parcours en zigzag, pour aller du bord à une île (un tapis), d'une île à une autre., pour traverser le bassin, faire un relais, une course - Idem avec des palmes Complexes En moyenne et grande profondeur : Travail des bras en dos : o Avec pull-boy entre les jambes dans Petit bain : explorer les mouvements alternatifs, simultanés. Jouer sur trajet, amplitude, vitesse. _ Rechercher la conservation de l'équilibre horizontal - Traverser le Petit bain plusieurs fois : varier les modes de propulsion, repérer celui qui convient le mieux.ne pas reprendre pied - Idem en Grand Bain sur des distances balisées (repères numérotés) - Augmenter ses distances - Idem sans flotteur - Nage compète en dos : - Essai de nage globale en recherchant : o L'alignement du corps, o La lenteur. L'augmentation des distances (repères de couleur sont placés sur le bord). Associer la respiration pour pouvoir aller de + en + loin 11

UNITE D APPRENTISSAGE NATATION Cycle II

UNITE D APPRENTISSAGE NATATION Cycle II UNITE D ARENTISSAGE NATATION Cycle II Compétence spécifique : Adapter ses déplacements à différents types d environnement Pour ENTRER dans l ACTIVITE Pour ARENDRE et PROGRESSER Pour REINVESTIR les ACQUIS

Plus en détail

Animation natation cycle 2

Animation natation cycle 2 Animation natation cycle 2.Que disent les textes? BO hors série 19 juin 2008 COMPÉTENCES cycle 2 (CP - CE1) : Adapter ses déplacements à différents types d environnement : Activités aquatiques : s immerger,

Plus en détail

100 % nageurs à l entrée au collège

100 % nageurs à l entrée au collège Natation à l école maternelle et élémentaire 100 % nageurs à l entrée au collège Proposition d une progression allant des «trois premiers pas dans l eau» au savoir nager scolaire Septembre 2011 Equipe

Plus en détail

1 Ecrevisse avec adaptations pour les personnes handicapées

1 Ecrevisse avec adaptations pour les personnes handicapées Petit plongeur 1 Ecrevisse avec adaptations pour les personnes handicapées Debout, s immerger complètement en retenant sa respiration pendant trois secondes au minimum, expirer au-dessus de l eau. Bain

Plus en détail

IMMERSION RESPIRATION

IMMERSION RESPIRATION IMMERSION RESPIRATION Critère de réussite : réussir 3 fois sur 4 Pour toutes ces situations, amener l'enfant à ouvrir les yeux sous l'eau IR 1 Souffler dans l eau à l aide d une paille, d un tuba / sur

Plus en détail

Une unité d apprentissage en sauvetage

Une unité d apprentissage en sauvetage Une unité d apprentissage en sauvetage Essence de l activité : c est une activité aquatique où il s agit d aller chercher et amener hors de l eau une personne en danger ou un objet la symbolisant, sans

Plus en détail

Vers la natation sportive

Vers la natation sportive Vers la natation sportive Compétence visée : s adapter à un environnement spécifique réaliser une performance mesurée 1/ Essence de l activité : c est une activité aquatique où il s agit de faire ressortir

Plus en détail

2 Réaliser un équilibre en position ventrale. 6 Réaliser un équilibre en position dorsale. 7 Nager sur le dos (entre 15m et 20m).

2 Réaliser un équilibre en position ventrale. 6 Réaliser un équilibre en position dorsale. 7 Nager sur le dos (entre 15m et 20m). Sauv'nage Validation du test : l ensemble des tâches doit être réussi et réalisé dans l'ordre, dans la continuité, sans prise d appui solide, sans lunettes. TACHES OBJECTIFS VISES COMPETENCES

Plus en détail

Liaison équipe pédagogique centre aquatique : mns@lamballe-communaute.com Tel: 02.96.50.13.83

Liaison équipe pédagogique centre aquatique : mns@lamballe-communaute.com Tel: 02.96.50.13.83 Centre aquatique - La Piscine - Rue des Olympiades 22400 Lamballe Tel: 02.96.50.13.80 Email : lapiscine@lamballe-communaute.com Liaison équipe pédagogique centre aquatique : mns@lamballe-communaute.com

Plus en détail

ACTIVITE : NATATION CYCLE : 2. DISPOSITIF Matériel : BUTS DE LA TACHE -.Entrer dans l'eau depuis un tapis (d'au moins 3 façons)

ACTIVITE : NATATION CYCLE : 2. DISPOSITIF Matériel : BUTS DE LA TACHE -.Entrer dans l'eau depuis un tapis (d'au moins 3 façons) Objectifs : Entrer dans l'eau de différentes façons Matériel :.Entrer dans l'eau depuis un tapis (d'au moins 3 façons) Entrer dans l'eau Mettre la tête sous l'eau Varier les entrées N'ose pas entrer dans

Plus en détail

DOSSIER La natation à l école primaire

DOSSIER La natation à l école primaire DOSSIER La natation à l école primaire Savoir nager constitue avant tout pour nos élèves une compétence sécuritaire dont la maîtrise est primordiale dans la société actuelle, tant par la dimension culturelle

Plus en détail

SITUATIONS D APPRENTISSAGE IMMERSION DU PALIER 1 AU PALIER 2. I1 : Le filet du pêcheur PP

SITUATIONS D APPRENTISSAGE IMMERSION DU PALIER 1 AU PALIER 2. I1 : Le filet du pêcheur PP DU PALIER 1 AU PALIER 2 I1 : Le filet du pêcheur PP Objectif de la situation : - s'immerger la tête. But de la tâche : - mettre la tête dans l'eau. Organisation matérielle : - faire une ronde (le filet)

Plus en détail

AU DELA DU TEST 3 vers les nages codifiées, le sauvetage, la natation synchronisée

AU DELA DU TEST 3 vers les nages codifiées, le sauvetage, la natation synchronisée AU DELA DU TEST 3 vers les nages codifiées, le sauvetage, la natation synchronisée Pour aborder ce travail, les élèves doivent avoir acquis au minimum le test N 3 départemental Possibilité de travailler

Plus en détail

Liste récapitulative des jeux aquatiques en grande profondeur Piscines «Les Feugrais» et «La Cerisaie»

Liste récapitulative des jeux aquatiques en grande profondeur Piscines «Les Feugrais» et «La Cerisaie» Liste récapitulative des jeux aquatiques en grande profondeur Piscines «Les Feugrais» et «La Cerisaie» Nom du jeu cycles objectifs 1 Les relais 1,2,3 Familiarisation avec l'eau, déplacements 2 Les courses

Plus en détail

GYMNASTIQUE CYCLE 3 «Consolidation»

GYMNASTIQUE CYCLE 3 «Consolidation» GYMNASTIQUE CYCLE 3 «Consolidation» SOL La situation de référence de cet agrès correspond à la situation d évaluation «évolution» niveau 2 Cycle 2 Situations d apprentissage Il ne s agit bien sûr que de

Plus en détail

4- Départ : idem Exercice: Dessinez des cercles jambes serrées et jambes écartées. 2 x 10 cercles

4- Départ : idem Exercice: Dessinez des cercles jambes serrées et jambes écartées. 2 x 10 cercles ABDOMINAUX (Entretien) 1- Départ: Allongé sur le dos, jambes fléchies, bras le long du corps. Exercice: Ramener les genoux sur la poitrine en soufflant et en rentrant le ventre. Revenez à la position initiale

Plus en détail

Aménagement de la situation

Aménagement de la situation PRISE DE CONTACT AVEC LES EDUCATEURS, L EAU, LE MATERIEL FAMILIARISATION Prendre connaissance de l environnement matériel et humain Agir dans un milieu inhabituel Pour l élève, prendre contact avec le

Plus en détail

NATATION : PROPOSITIONS POUR LES ATELIERS PISCINE AQUASUD LA SEYNE CYCLE 2 : PERIODE 1 ET PERIODE 3

NATATION : PROPOSITIONS POUR LES ATELIERS PISCINE AQUASUD LA SEYNE CYCLE 2 : PERIODE 1 ET PERIODE 3 Denyse Furno septembre 2008 NATATION : PROPOSITIONS POUR LES ATELIERS PISCINE AQUASUD LA SEYNE CYCLE 2 : PERIODE 1 ET PERIODE 3 1) GENERALITES La natation, envisagée dans le but utilitaire de garantir

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA NATATION SCOLAIRE

LES ENJEUX DE LA NATATION SCOLAIRE NATATION SCOLAIRE 1. Les enjeux de la natation scolaire 2. Rappels institutionnels 3. Organisation générale 4. Transformer le terrien en nageur 5. Les étapes 6. Les repères 7. La séance de natation 8.

Plus en détail

TACHES N 1. Escalier : Taper des pieds en faisant le crocodile, souffler, immerger le visage... S asseoir au fond de l eau, tête hors de l eau

TACHES N 1. Escalier : Taper des pieds en faisant le crocodile, souffler, immerger le visage... S asseoir au fond de l eau, tête hors de l eau Taper des pieds en faisant le crocodile, souffler, immerger le visage... S asseoir au fond de l eau, tête hors de l eau TACHES N 1 Descendre les marches Marcher le long de la ligne S appuyer sur les deux

Plus en détail

DEMARCHE DE REENTRAINEMENT A L EFFORT A DOMICILE

DEMARCHE DE REENTRAINEMENT A L EFFORT A DOMICILE DEMARCHE DE REENTRAINEMENT A L EFFORT A DOMICILE 2 Démarche de réentrainement à l effort à domicile Ce fascicule présente une démarche pour le réentrainement à l effort et des exercices réalisés avec le

Plus en détail

GUIDE POUR PREPARER LES SEANCES DE NATATION

GUIDE POUR PREPARER LES SEANCES DE NATATION GUIDE POUR PREPARER LES SEANCES DE NATATION Equipe départementale EPS de Tarn et Garonne 1 Ce dossier pédagogique relatif à la natation à l'école primaire (du cycle 1 au cycle3 ) a pour objectifs: - de

Plus en détail

BRASSE : PERFECTIONNEMENT DOS CRAWL : PROGRESSION

BRASSE : PERFECTIONNEMENT DOS CRAWL : PROGRESSION 1 BRASSE : PERFECTIONNEMENT PROGRESSION Utiliser la ceinture pour ceux qui coulent lors d un exercice de bras ou de jambes (4 flotteurs ); La ceinture se positionne sur le dos en position ventrale et vice

Plus en détail

PISCINE MUNICIPALE VILLE DE SAINT-PAUL-LES-DAX

PISCINE MUNICIPALE VILLE DE SAINT-PAUL-LES-DAX PISCINE MUNICIPALE VILLE DE SAINT-PAUL-LES-DAX Unité d apprentissage : LE SAUVETAGE EN EAU PLATE Document élaboré par Geneviève Lux et l équipe des BEESAN du bassin de St Paul les Dax, avec le concours

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance Durée 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse

Plus en détail

NAGER A L ECOLE PRIMAIRE

NAGER A L ECOLE PRIMAIRE NAGER A L ECOLE PRIMAIRE Illustration : Activités aquatiques - Equipe Equipe EPS 1 er degré. Direction des services départementaux de l Education nationale de Seine-Saint-Denis. Sommaire Analyse de l activité

Plus en détail

NATATION AVEC DES ELEVES DEBUTANTS

NATATION AVEC DES ELEVES DEBUTANTS NATATION AVEC DES ELEVES DEBUTANTS 1 : Apport didactique Définition du savoir nager Les problèmes moteurs en natation Sommaire : Les transformations : du terrien au nageur (expert) Les étapes de transformation

Plus en détail

JE VAIS A LA PISCINE AVEC MA CLASSE DE CP/CE1

JE VAIS A LA PISCINE AVEC MA CLASSE DE CP/CE1 JE VAIS A LA PISCINE AVEC MA CLASSE DE CP/CE1 PISCINE INTERCOMMUNALE MUROISE SAINT LAURENT DE MURE SAINT BONNET DE MURE PROJET 2012-2016 1 UNITE D ENSEIGNEMENT DES CP ET CE1 SOMMAIRE - Jeu sécurité : trouver

Plus en détail

PREAMBULE Pass Sports de l Eau Pass Sports de l Eau

PREAMBULE Pass Sports de l Eau Pass Sports de l Eau 1 PREAMBULE Après la validation du Sauv Nage, le Pass Sports de l Eau de l Ecole de Natation Française (ENF) mis en place par le Conseil Interfédéral des Activités Aquatiques (CIAA) permet de découvrir

Plus en détail

Projet Animation. Gymnastique acrobatique FFG Niveaux 1 à 10. -II- Projet animation Gymnastique Acrobatique 1

Projet Animation. Gymnastique acrobatique FFG Niveaux 1 à 10. -II- Projet animation Gymnastique Acrobatique 1 Projet Animation Union Sportive de l Enseignement du Premier degré Gymnastique acrobatique FFG Niveaux 1 à 10 -II- Projet animation Gymnastique Acrobatique 1 Echauffement général : la préparation physique

Plus en détail

LES MATERNELLES LA VIE DES SEANCES NOMBRE DE SEANCE : 5 DUREE DE LA SEANCE : 30 MINUTES

LES MATERNELLES LA VIE DES SEANCES NOMBRE DE SEANCE : 5 DUREE DE LA SEANCE : 30 MINUTES LES MATERNELLES LA VIE DES SEANCES NOMBRE DE SEANCE : 5 DUREE DE LA SEANCE : 30 MINUTES OBJECTIFS DES SEANCES : Découverte du milieu aquatique Familiarisation en petite profondeur Acquérir des équilibres

Plus en détail

GIRATOIRE DES JAMBES... 11-12 - 13-15 - 11-12 - 13-15 - 18 MOUVEMENT GIRATOIRE DES JAMBES STATIONNAIRE - DURÉE 10 SECONDES

GIRATOIRE DES JAMBES... 11-12 - 13-15 - 11-12 - 13-15 - 18 MOUVEMENT GIRATOIRE DES JAMBES STATIONNAIRE - DURÉE 10 SECONDES Tests provinciaux TABLE DES MATIÈRES TEST DE GAINAGE (PLANCHE ABDOMINALE)... 1 TEST DES CÔNES (EXTENSION DE LA HANCHE)... 2 TEST DU GRAND ÉCART... 3 TEST DU COBRA... 4 TEST DU POINTÉ... 5 NATATION... 7

Plus en détail

Activités cirque en maternelle.

Activités cirque en maternelle. Activités cirque en maternelle. Objectifs spécifiques : Compétences : Mettre en mouvement un ou plusieurs engins, exécuter des figures. Rester en équilibre sur un engin, exécuter des figures. Agir en synergie

Plus en détail

2 Mes choix et mes validations d apprentissage

2 Mes choix et mes validations d apprentissage SOMMAIRE 1 Différentes références aux textes officiels qui posent le cadre institutionnel et pédagogique de l activité 2 Mes choix et mes validations d apprentissage 3 Ma planification Virginie ROBERT

Plus en détail

S établir en avant en tournant en arrière à l appui

S établir en avant en tournant en arrière à l appui S établir en avant en tournant en arrière à l appui Le gymnaste part de la station, face à la barre. L entraîneur en profite pour poser directement sa première main sur l épaule du gymnaste (1). Une fois

Plus en détail

Un bras tendus en haut de la tête, l autre bras

Un bras tendus en haut de la tête, l autre bras ÉDUCATIF CRAWL NOM DESCRIPTION DU MOUVEMENT À QUOI SA SERT RESPIRATION KICK LATÉRAL Un bras tendus en haut de la tête, l autre bras tendus au niveau de la cuisse. Le nageur doit avoir la tête sur le côté,

Plus en détail

- CYCLE 3 - Savoirs à acquérir :

- CYCLE 3 - Savoirs à acquérir : UNITÉ D'APPRENTISSAGE LANCERS ATHLÉTIQUES - CYCLE 3 - OBJECTIFS Compétences des programmes : Réaliser une performance mesurée (en distance et en temps) dans des activités athlétiques : courir vite, courir

Plus en détail

LE P TIT MEMO DE DE LA NAGE AVEC PALMES

LE P TIT MEMO DE DE LA NAGE AVEC PALMES LE P TIT MEMO DE DE LA NAGE AVEC PALMES Manu Duchesne Table des matières 1.BUT DU DOCUMENT...4 2.RAPPEL DES ÉPREUVES DU 1ER GROUPE DU N4 AVEC QUELQUES CONSEILS... 4 MANNEQUIN... 4 PRINCIPE... 4 NOTATION...

Plus en détail

Propositions de jeux aquatiques. Fiche récapitulative

Propositions de jeux aquatiques. Fiche récapitulative Propositions de jeux aquatiques Fiche récapitulative Nom du jeu Cycle I Cycle II Cycle III Tous types de courses Courses avec tractions Equilibration Coopération Epervier immersion Immersion Peut être

Plus en détail

Situation de découverte :

Situation de découverte : 2 ème partie : INTEGRER LA MANIPULATION D OBJETS A LA CREATION Situation de découverte : Objectif Amener les élèves à recenser leurs possibilités avec un nouveau matériel et utilisation de la parade. Dans

Plus en détail

Des idées-forces pour enseigner la natation.

Des idées-forces pour enseigner la natation. Des idées-forces pour enseigner la natation. A propos de la respiration du débutant D une manière générale, il convient d interroger la position, souvent constatée dans les pratiques pédagogiques, en matière

Plus en détail

LA NATATION UTILITAIRE PAR NASSER NEGHNAGH

LA NATATION UTILITAIRE PAR NASSER NEGHNAGH 1 LA NATATION UTILITAIRE PAR NASSER NEGHNAGH 2 Constatant chez ses élèves un certain manque d intérêt pour l apprentissage des difficultés techniques de nage, l auteur propose une natation d adaptation

Plus en détail

SOMMAIRE. Préambule. La natation à l école p. 3 Découverte de sensations nouvelles p. 4 Apprendre à nager : les étapes p. 5.

SOMMAIRE. Préambule. La natation à l école p. 3 Découverte de sensations nouvelles p. 4 Apprendre à nager : les étapes p. 5. Document réalisé par l équipe des conseillers pédagogiques EPS du Haut-Rhin. Septembre 2004 SOMMAIRE Préambule La natation à l école p. 3 Découverte de sensations nouvelles p. 4 Apprendre à nager : les

Plus en détail

Jouer avec les mains

Jouer avec les mains Benoît Gaud 2006/07 Ecole des Ranches, de Zürich et d Aïre leçons 5, 6 et 7 Jouer avec les mains Défendre le sol, vers une approche du mini volley Objectifs visés 1P-2P 3P-4P 5P-6P Jouer sans laisser tomber

Plus en détail

LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE. Etirer les bras vers le bas tout en rapprochant légèrement le menton vers la poitrine pour étirer le cou.

LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE. Etirer les bras vers le bas tout en rapprochant légèrement le menton vers la poitrine pour étirer le cou. LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE LES OBJECTIFS - Soulager les zones sollicitées par le stress. Le plexus et l abdomen. Les vertèbres dorsales et la zone entre les omoplates. - Assouplir et étirer le

Plus en détail

Règlement des examens IN Instructeur de natation / Instructrice de natation

Règlement des examens IN Instructeur de natation / Instructrice de natation Instructeur de natation / Instructrice de natation Art.1 Généralité L examen IN final comprend les domaines suivants : un examen théorique un examen technique deux méthodologiques L échelle des notes va

Plus en détail

PROGRAMME DEVELOPPEMENT EPREUVE PROPULSION «BALLET»

PROGRAMME DEVELOPPEMENT EPREUVE PROPULSION «BALLET» 3 sept 2009 PROGRAMME DEVELOPPEMENT La validation de l épreuve «Propulsion» implique la validation de deux parties d épreuve : propulsion «ballet» et propulsion «technique». La nageuse ayant validé une

Plus en détail

sauvetage Ticket Bien vivre ENSEMBLE! WWW.VERT-MARINE.COM

sauvetage Ticket Bien vivre ENSEMBLE! WWW.VERT-MARINE.COM Initiati n sauvetage TicketTOM & LÉA SAUVETEUR Bien vivre ENSEMBLE! Ticket WWW.VERT-MARINE.COM SAUVETEUR AVANTPROPOS Dès lors que vos élèves ont atteint le premier palier du premier niveau du «Savoir Nager»,

Plus en détail

FICHES PDSB - MANŒUVRES AU LIT

FICHES PDSB - MANŒUVRES AU LIT FICHES PDSB - MANŒUVRES AU LIT Asseoir sur le bord du lit Supervision S'asseoir sur le bord d'un lit o plat 1-111a o électrique 1-111b o électrique en se tournant sur le côté 1-111c Assistance partielle

Plus en détail

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation PLAN : I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation I/ INTRODUCTION : Les 2 applications principales du travail avec élastique sont la re-musculation

Plus en détail

Une approche novatrice du : Saut en hauteur

Une approche novatrice du : Saut en hauteur Une approche novatrice du : Saut en hauteur 1)- L impulsion : Des sensations, des intentions, des «images» : «par-dessus», «renvoi-tendu», «en percussion», «monter sur l appui», «résistance» à l écrasement,

Plus en détail

ECHAUFFEMENT GENERALISE

ECHAUFFEMENT GENERALISE ECHAUFFEMENT L'échauffement, tout d abord généralisé, deviendra au fil des séances plus spécifique. L enseignant pourra donc choisir parmi les situations suivantes celle qui correspondent à un objectif

Plus en détail

PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS. Par Bernard SMEETS pour la L.F.H

PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS. Par Bernard SMEETS pour la L.F.H PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS Par Bernard SMEETS pour la L.F.H Comment réaliser ce programme? 3 JOURS /SEMAINE Semaine 1 Semaine 2 Semaine 3 Semaine 4 Semaine 5 Semaine

Plus en détail

GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence

GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence GYMNASTIQUE CYCLE 1 Situation de référence ROULER Après la phase de découverte pendant laquelle on laisse les enfants tester librement, mettre en place un ou plusieurs parcours de motricité autour de verbes

Plus en détail

DEMARCHE D APPRENTISSAGE

DEMARCHE D APPRENTISSAGE Ces quelques propositions d exercices couvrent une grande partie de l activité gymnastique telle qu elle peut être présentée aux cycles 2 et 3. Cet inventaire n est bien entendu pas exhaustif. Le travail

Plus en détail

LES ASSIETTES CHINOISES

LES ASSIETTES CHINOISES LES ASSIETTES CHINOISES ETAPE 1 -Tenir la baguette dans la main droite (droitier) et faire tourner l assiette avec l autre main dans sa direction. On peut éventuellement faire tourner l assiette sur le

Plus en détail

Dossiers Be-pure Savoirs & santé

Dossiers Be-pure Savoirs & santé Exercices de renforcement musculaire Julien Ondedieu Membres inférieurs : I1 Chaise (contre-indication : problèmes de genoux) Appuyez votre dos au mur et faites-le glisser vers le bas jusqu à former un

Plus en détail

Echauffement traditionnel :

Echauffement traditionnel : Echauffement traditionnel : Parcourir le tapis : Debout : Tout le monde se déplace en courant sur le tapis ; au signal : Rester en «statue» Se mettre par 2, par 3, par 4 Tout le monde sur «Paul»! Si le

Plus en détail

Natation sportive et sauvetage scolaire au lycée.

Natation sportive et sauvetage scolaire au lycée. Faculté des Sciences du Sport et de l EPl Université Lille 2 Natation sportive et sauvetage scolaire au lycée. Auteur : François POTDEVIN Logique des textes du lycée 2 dimensions de la compétence CULTURELLE:

Plus en détail

PB JE FAIS MA TOILETTE 1 PB LE BALLON SAUTEUR 2

PB JE FAIS MA TOILETTE 1 PB LE BALLON SAUTEUR 2 JE JUE DANS L EAU 1 PB JE FAIS MA TILETTE 1 PB LE BALLN SAUTEUR 2 - prendre de l eau dans ses mains, avec un seau, un arrosoir, un gobelet, s arroser comme pour sa toilette. - se regarder dans la glace,

Plus en détail

Document proposé par Véronique COCHET - CPC EPS Reims 2. Ressources en ATHLETISME OUVRAGES REVUES EPS

Document proposé par Véronique COCHET - CPC EPS Reims 2. Ressources en ATHLETISME OUVRAGES REVUES EPS Document proposé par Véronique COCHET - CPC EPS Reims 2 Ressources en ATHLETISME OUVRAGES - Athlétisme des 3/12 ans- Anne-Marie et Olivier Havage -1993 - Edition Revue EPS - Le guide de l enseignant -

Plus en détail

EXERCICES DE STRETCHING POUR LE DOS

EXERCICES DE STRETCHING POUR LE DOS . EXERCICES DE STRETCHING POUR LE DOS Respiration : en effectuant ces exercices respirez le plus naturellement possible et en expirant profondément et régulièrement Muscles du dos (lombaires) Allongé(e)

Plus en détail

Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois. Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SE RENVERSER

Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois. Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SE RENVERSER Inspection de l'éducation Nationale de Saint-Julien-en-Genevois Des situations d'apprentissage dédiées à la gymnastique au cycle 1 1 SE RENVERSER 1 In Apprendre en éducation physique Tome 2, Collectif

Plus en détail

Thème : N Séance : OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL VIT-001

Thème : N Séance : OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL VIT-001 Thème : N Séance : VIT-001 Coordination Vitesse Vitesse puissance Relais : Eviter des obstacles avec duel entre équipe. TEMPS : 25 min 15 m Deux équipes qui s opposent en duel à la course Passer dans les

Plus en détail

OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL

OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL Thème : N Séance : VIT-001 SPECIFIQUE Coordination Vitesse Vitesse puissance Relais : Eviter des obstacles avec duel entre équipe. TEMPS : 25 min 15 m Deux équipes qui s opposent en duel à la course Passer

Plus en détail

Prévention des Lombalgies par une gymnastique douce et régulière.

Prévention des Lombalgies par une gymnastique douce et régulière. Mathias WILLAME Masseur Kinésithérapeute Ostéopathie. Prévention des Lombalgies par une gymnastique douce et régulière. Ces exercices simples sont à effectuer au moins 3 fois par semaine ou mieux quotidiennement,

Plus en détail

Imposé Rubans Ballons Minimes/Cadettes

Imposé Rubans Ballons Minimes/Cadettes Imposé Rubans Ballons Minimes/Cadettes L'appellation gymnaste A ou B et gymnaste 1 ou 2 est donné à titre indicatif pour différencier les rôles. Phrases musicales Gymnaste A et A' Gymnaste B et B' Pose

Plus en détail

VOTRE SÉANCE D ÉTIREMENTS:

VOTRE SÉANCE D ÉTIREMENTS: VOTRE SÉANCE D ÉTIREMENTS: Les étirements: une étape dans votre entraînement. Ils s intègreront au retour de toutes vos sorties et pourront même être pratiqués lors de vos journées de repos sans échauffement

Plus en détail

Propositions d exploitation de la structure Ludotube

Propositions d exploitation de la structure Ludotube Propositions d exploitation de la structure Ludotube Activités gymniques : «ramper, sauter, rouler, glisser, grimper, s équilibrer» * Compétences associées à l utilisation de cette structure * Réaliser

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

LES 5 ETIREMENTS ESSENTIELS 1 L ANGLE DROIT PRECAUTIONS VARIANTES + VARIANTES

LES 5 ETIREMENTS ESSENTIELS 1 L ANGLE DROIT PRECAUTIONS VARIANTES + VARIANTES I LES 5 ETIREMENTS ESSENTIELS 1 L ANGLE DROIT PRECAUTIONS Debout, pieds écartés, bâtons posés loin devant. Inclinez le corps en avant en maintenant le dos droit, jusqu à l horizontale si possible. Cherchez

Plus en détail

Séance de Yoga : les abdominaux (niveau intermédiaire)

Séance de Yoga : les abdominaux (niveau intermédiaire) Séance de Yoga : les abdominaux (niveau intermédiaire) Durée: 25 à 40 min. Voici une séance de Yoga, pour pratiquer à la maison. Cette séance propose un travail abdominal complet et la stimulation de l

Plus en détail

Le 11+ Un programme d échauffement complet

Le 11+ Un programme d échauffement complet Le 11+ Un programme d échauffement complet Partie 1 & 3 A A }6m Partie 2 B A: Exercises de course B: Revenir B! mise en place A: Running exercise B: Jog back Six plots sont disposés en deux lignes parallèles

Plus en détail

Cadre aérien. Table des matières. Partie 1 Préparation physique pour le cadre aérien 1. Préparation pour le porteur 2. Préparation pour le voltigeur

Cadre aérien. Table des matières. Partie 1 Préparation physique pour le cadre aérien 1. Préparation pour le porteur 2. Préparation pour le voltigeur Partie 1 Préparation physique pour le cadre aérien 1. Préparation pour le porteur 2. Préparation pour le voltigeur Partie 2 Techniques de bases au cadre aérien 1/ Position des artistes 1 Porteur 2 Voltigeur

Plus en détail

ACTIVITES DE NATATION AU CYCLE 2 (CP CE1)

ACTIVITES DE NATATION AU CYCLE 2 (CP CE1) ACTIVITES DE NATATION AU CYCLE 2 (CP CE1) Programmes Connaissance de l activité Organisation Aide aux apprentissages : Situations - Evaluations Textes réglementaires Dossier disponible sur http://www.ac-bordeaux.fr/primaire/64/bayonne/

Plus en détail

Sprint en ligne Même organisation que ci-dessus mais les élèves remontent la colonne par le milieu en sprint.

Sprint en ligne Même organisation que ci-dessus mais les élèves remontent la colonne par le milieu en sprint. ACTIVITES SUR LE CHEMIN DE LA FORET Slalom humain Marcher en deux colonnes avec un espace d un mètre entre chaque élève. Le M. donne le départ au dernier couple qui remonte la colonne en faisant un slalom

Plus en détail

Les tests de base de natation

Les tests de base de natation Les tests de base de natation Les insignes de motivation Les tests suisses des sports aquatiques Feuille de protocole des tests de base 1 7 Les conditions des tests, les feuilles de protocole et les insignes

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET»

PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET» PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET» Logique : développer et perfectionner les qualités de propulsions selon les exigences d un ballet. Parcours de 50m. Support musical et chorégraphique de

Plus en détail

EXERCICES PHYSIQUES EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE

EXERCICES PHYSIQUES EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE EXTENSION DES BRAS o En appui ventral, mains au sol sous les épaules, doigts pointés vers l avant, dos droit et tête alignée avec la colonne

Plus en détail

Exercices de mise en forme avec ballon

Exercices de mise en forme avec ballon Exercices de mise en forme avec ballon 1 Contenu de la présentation 1. 1. Avantages de de l entraînement nement avec ballon 2. 2. Qu est-ce que le le «core training»? 3. Choix du ballon et précautions

Plus en détail

Proposition de tâches d'entrée pour la phase d'apprentissage

Proposition de tâches d'entrée pour la phase d'apprentissage Proposition de tâches d'entrée pour la phase d'apprentissage ACTIONS TACHES ZONES BUT = Ce qu'il y a à faire Critère de réussite = pour l'élève ENTRER E1 E 1 E 1 E 1 Accroupi au bord, entrer en sautant

Plus en détail

RECUPERATION EN FIN DE JOURNEE Les Etirements

RECUPERATION EN FIN DE JOURNEE Les Etirements RECUPERATION EN FIN DE JOURNEE Les Etirements Les étirements se font en fin de journée, lentement, sans à coup, c est une période de retour au calme. Le principe général est de partir d une position de

Plus en détail

12 problèmes à résoudre pour apprendre à nager

12 problèmes à résoudre pour apprendre à nager Familiarisation Adaptation Approfondissement 12 problèmes à résoudre pour apprendre à nager Comment favoriser les apprenssages en partant de l observaon des élèves en acon? Document réalisé avec la participation

Plus en détail

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ECOLE%D EDUCATION%PHYSIQUE%ET%DE%SPORT% GYMNASTIQUE%AUX%AGRES% %PARTIE%2% GENEVE%:%2008<2009%

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ECOLE%D EDUCATION%PHYSIQUE%ET%DE%SPORT% GYMNASTIQUE%AUX%AGRES% %PARTIE%2% GENEVE%:%2008<2009% ECOLE%D EDUCATION%PHYSIQUE%ET%DE%SPORT% GYMNASTIQUE%AUX%AGRES% %PARTIE%2% GENEVE%:%2008

Plus en détail

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté

Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté Exercices pour le cou Faites ces exercices 5 fois, de chaque côté 1. Dire NON Tournez lentement la tête vers la gauche, de façon à regarder par dessus votre épaule gauche. Ramenez votre tête au centre.

Plus en détail

Mon cahier de natationlivret pédagogique

Mon cahier de natationlivret pédagogique Mon cahier de natationlivret pédagogique de la grande section au CM2 CRDP Lorraine L association DOCAPEPS 54, représentée par son président Hervé Bertin, est l auteur de ce livret. Il a été réalisé par

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

JUGE DE NAGE, CONTRÔLEUR DE VIRAGES ET CHEF CHRONOMÉTREUR DE COULOIR EXAMEN

JUGE DE NAGE, CONTRÔLEUR DE VIRAGES ET CHEF CHRONOMÉTREUR DE COULOIR EXAMEN JUGE DE NAGE, CONTRÔLEUR DE VIRAGES ET CHEF CHRONOMÉTREUR DE COULOIR EXAMEN Veuillez encercler la ou les bonnes réponses ou inscrivez la ou les bonnes réponses. Une question peut avoir plusieurs bonnes

Plus en détail

Séances? «L apprenti Sauveteur»

Séances? «L apprenti Sauveteur» Séances? «L apprenti Sauveteur» Découverte et apprentissage du «sauvetage» Définition de l'activité : Savoir nager, c'est être autonome dans le milieu aquatique, c'est-à-dire se déplacer de façon indépendante

Plus en détail

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109

Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 Equipe EPS 68 L athlétisme à l école primaire Page 56 sur 109 LANCER EN ROTATION lancer d anneaux FONDAMENTAUX Tenir l engin en pronation (paume vers le bas) Lancer avec tout le corps Les lancers en rotation

Plus en détail

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque )

Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Muscles sollicités : Muscles de la cuisse (Quadriceps, Psoas iliaque ) Vaste interne Premier adducteur Grand adducteur Vaste externe Droit antérieur Assis, jambes pliées, les fesses en appui sur les talons,

Plus en détail

Exercices pour lombalgiques

Exercices pour lombalgiques Exercices pour lombalgiques Ces exercices simples sont à effectuer au moins 3 fois par semaine ou mieux quotidiennement, au moment où vous le désirez. Ils doivent être exécutés sur une surface dure (par

Plus en détail

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH Etirement spécifique à la pratique du basket 1 : Tension du cou.2 Durée : 14 minutes Penchez la tête d un côté. Gardez les épaules relâchées. Laissez

Plus en détail

La tête est tenue, regarder ses mains est le meilleur moyen d y parvenir.

La tête est tenue, regarder ses mains est le meilleur moyen d y parvenir. Le gainage doit se pratiquer de manière régulière dans un premier temps il aura pour vertu principale d équilibrer les forces musculaires, par la suite et selon le niveau, on verra dans cette pratique

Plus en détail

* * Les Massages Ayurvédiques de Pierre et de Véronique 5/8 - Massages sur tout le Corps. Le Massage Abhyanga

* * Les Massages Ayurvédiques de Pierre et de Véronique 5/8 - Massages sur tout le Corps. Le Massage Abhyanga Les Massages Ayurvédiques de Pierre et de Véronique 5/8 - Massages sur tout le Corps * * Le Massage Abhyanga C est un massage de tout le corps. Il dure 48 minutes pas une de plus entre la demande de confiance

Plus en détail

ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT

ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT ROULER EN AVANT Placer une gommette sous un banc. Départ allongé sur le ventre. But : Regarder la gommette en roulant. Lâcher un ballon sur le plan incliné. Glisser et rouler. But : Pour tourner en avant et rouler comme

Plus en détail

NOM Compétitions Catégorie Date Classement. Prénom Date de naissance. Année Catégorie. N de licence et Etablissement

NOM Compétitions Catégorie Date Classement. Prénom Date de naissance. Année Catégorie. N de licence et Etablissement NOM Compétitions Catégorie Date Classement Prénom Date de naissance Année Catégorie N de licence et Etablissement 2 3 Résultats (Niveau et Date) Meilleure performance Sorties (en milieu naturel) En moulinette

Plus en détail

ACROSPORT. L acrosport permet à l élève d assumer différents rôles et / ou de choisir un rôle :

ACROSPORT. L acrosport permet à l élève d assumer différents rôles et / ou de choisir un rôle : ACROSPORT Définition : Activité collective de productions de formes en groupe dans la perspective de créer une composition basée sur les effets visuels afin d être vue, appréciée et de produire un étonnement.

Plus en détail

Comité départemental de Tennis de Table - 1 -

Comité départemental de Tennis de Table - 1 - Comité départemental de Tennis de Table - 1 - La séance de tennis de table de 1heure est constituée de : UN ECHAUFFEMENT (Il doit durer une dizaine de minutes) Les situations sont préparatoires aux situations

Plus en détail

L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL. LES LOMBALGIES Manuel d exercices

L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL. LES LOMBALGIES Manuel d exercices L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL LES LOMBALGIES Manuel d exercices GS/ME 03/2009 MANUEL D EXERCICES Le message essentiel à retenir est de RESTER ACTIF, c est le meilleur moyen de prendre en charge

Plus en détail