L UNION ÉCONOMIQUE ET MONÉTAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L UNION ÉCONOMIQUE ET MONÉTAIRE"

Transcription

1 Pacte de stabilité et de croissance Sommet de La Haye Commission parlementaire ECON Commission parlementaire CRIS BCE SEBC Comité économique et financier L UNION ÉCONOMIQUE ET MONÉTAIRE Acte unique européen version décembre 2012 graphisme : atelier JBBOX ECOFIN FESF Critères de Maastricht

2 Intégration économique Eurogroupe 17 Définition L Union économique et monétaire (UEM) désigne un processus d intégration économique articulé autour de deux grands axes : une politique monétaire commune et la coordination des politiques économiques des Etats membres. L union économique est certainement le processus le plus abouti de l Union européenne. L intégration du marché intérieur demeure un objectif permanent, marqué par des symboles forts (l euro), des instruments (le Pacte de stabilité et de croissance) et un mot d ordre : la concurrence «libre et non faussée». La crise financière de , a toutefois mis au jour la fragilité d une économie européenne dérégulée. Elle a aussi rappelé les limites de la solidarité économique des Etats membres. Mécanisme européen de stabilité

3 Dates clés 1969 : les chefs d État et de gouvernement décident au Sommet de La Haye que la Communauté doit être transformée progressivement en une union économique et monétaire : mise en place du mécanisme dit du «serpent dans le tunnel», réduisant les marges de fluctuation entre les monnaies communautaires à ± 2,25 % (le serpent) et entre ces monnaies et le dollar à ± 4,5 %. Les résultats sont décevants : création au Sommet de Bruxelles d un système monétaire européen (SME) entré en vigueur le 13 mars Tous les pays membres de la Communauté sont entrés dans le mécanisme de change à l exception du Royaume-Uni qui n adhèrera qu en L Ecu (European Currency Unit), élément central du système, est un «panier» de monnaies européennes utilisé comme instrument de paiement entre les banques centrales : avec l Acte unique européen, les États membres de la Communauté ont confirmé l objectif de la réalisation progressive de l Union économique et monétaire (UEM) : la directive 88/361 supprime les restrictions aux mouvements de capitaux : 1 ère phase de l UEM. Le rapport Delors recommande la libéralisation complète des mouvements de capitaux, le renforcement de la coopération entre banques centrales, la libre utilisation de l écu et l amélioration de la convergence économique : le Marché commun est inscrit dans le Traité de Maastricht : 2 ème phase de l UEM. Création de l Institut monétaire européen (IME) et renforcement de la coordination des politiques monétaires : le Conseil européen baptise l unité monétaire européenne : ce sera «Euro» : adoption par le Conseil européen du Pacte de stabilité et de croissance : création de la Banque centrale européenne (BCE) (3 ème phase de l UEM) : elle va aboutir à l adoption de l euro, le 1 er janvier 1999, pour 11 Etats membres. 1 er janvier 2002 : mise en circulation des billets et des pièces en euro. 1 er janvier 2011 : l Estonie devient le 17 ème pays à adopter l euro. 6 avril 2011 : le Parlement européen a adopté trois rapports consacrés à la gouvernance et aux partenariats, aux entreprises et à la croissance, et aux citoyens européens. L adoption de ces trois textes devrait permettre de renforcer le marché unique. 12 mai 2011 : le Parlement européen adopte une résolution demandant à la Commission européenne de lutter plus efficacement contre la concurrence déloyale et la non-réciprocité d accès aux marchés publics vis-à-vis des pays tiers.

4 Le Marché intérieur : du marché commun au marché unique L idée de marché unique a été précédée par celle de marché commun, inscrite dans le traité de Rome. Il s agissait alors déjà de libéraliser les échanges entre les États membres. L Acte unique européen de 1986 a renforcé l objectif de l élimination des frontières intérieures en intégrant dans le traité CEE l objectif du marché intérieur. Il le définit alors comme «un espace sans frontières intérieures dans lequel la libre circulation des marchandises, des personnes, des services et des capitaux est assurée». La définition d un marché unique nécessite en parallèle des règles communes en matière de concurrence et s appuie sur le rapprochement des législations nationales. Une politique de libéralisation La libre circulation des marchandises La libre circulation des marchandises est garantie par la suppression des droits de douane et des restrictions quantitatives aux échanges. Il convient de noter toutefois que les États membres peuvent prendre des mesures de restrictions si elles sont justifiées par des considérations non économiques à caractère général (sécurité publique, protection de la santé, etc.). La libre circulation des travailleurs La liberté de circulation des travailleurs fut en 1957 un des principes fondateurs de la Communauté européenne. Tout ressortissant d un État membre a le droit de chercher du travail dans un autre État membre, conformément à la réglementation nationale pertinente applicable aux travailleurs nationaux, sans discrimination. Le droit de séjour demeure toutefois soumis à certaines conditions ou formalités. A la libre circulation des travailleurs s ajoutent la liberté d établissement et des prestations de services. La libre circulation des capitaux Adoptée le 24 juin 1988 et entrée en vigueur le 1 er juillet 1990, la directive 88/361 supprime toutes les restrictions aux mouvements de capitaux entre résidents des États membres. Le texte comportait toutefois une «clause de sauvegarde» permettant aux États membres de prendre des mesures de protection lorsque des mouvements de capitaux d une ampleur exceptionnelle perturbent gravement la politique monétaire. Cette clause fut supprimée en 1999 pour les pays de la zone euro. Une politique de concurrence Le marché intérieur repose sur la concurrence libre et non faussée. La Commission européenne en est la garante. Elle veille au respect des règles édictées dans les traités : contrôle des concentrations, interdiction des ententes, interdiction des abus de position dominante et interdiction des subventions publiques. Elle a le pouvoir de sanctionner les entreprises fautives.

5 Aujourd hui, la majeure partie du cadre juridique relatif au marché intérieur est en place et le débat se concentre sur l efficacité de la réglementation. Ce débat demande une approche axée sur la transposition complète, la mise en œuvre et l application des règles du marché intérieur, ne se limitant plus au débat portant sur les procédures normatives et d infraction pour avancer dans le sens de ce que l on pourrait appeler la «gestion» du marché intérieur et le «partenariat» entre les institutions européennes et les autorités nationales, une coopération permanente en matière de stratégies et de décisions, afin de partager ces «responsabilités communes» à l égard des citoyens européens. Une politique de rapprochement des législations Enfin, un marché intégré nécessite une harmonie des législations nationales. En effet, la concurrence libre et non faussée implique que les règles soient les mêmes pour tous. C est pourquoi l Union européenne a accompli de nombreux efforts en vue d un rapprochement des législations nationales. Ses travaux ont abouti à rendre plus cohérentes les législations encadrant l attribution des marchés publics, les services financiers ou encore les brevets. L Union œuvre aussi en faveur d une harmonisation du droit des sociétés. Ses pouvoirs sont en revanche limités sur le volet de la fiscalité. La politique monétaire de l Union européenne Outre l intégration du marché européen, l Union économique et monétaire a pour objectif la comparabilité des coûts et des prix dans l Union européenne. Dans le but de renforcer la stabilité monétaire et d assoir la puissance financière de l Europe, elle a aussi pour fonction de déterminer et mettre en œuvre la politique monétaire de l UE. L union économique et monétaire prend toute sa mesure en 1999 avec l adoption d une monnaie commune : l euro. En 1999, la zone euro regroupe 12 des 15 Etats membres. La Slovénie la rejoint en 2007, Chypre et Malte en 2008 puis la Slovaquie en Le 1 er janvier 2011, l Estonie porte le total à 17 Etats. L euro circule également en-dehors de l Union européenne où il a un cours légal : à Monaco, à San Marin, au Vatican, à Andorre, au Monténégro, au Kosovo, à Saint Pierre-et-Miquelon et à Mayotte. Les pays candidats à l entrée dans l Union européenne doivent se conformer aux critères de convergence. Appelés aussi «critères de Maastricht», ils imposent la maîtrise de l inflation, de la dette publique et du déficit public, la stabilité du taux de change et la convergence des taux d intérêts. Le Pacte de stabilité et de croissance Signé en 1997 par les futurs membres de la zone euro, il vise à limiter le déficit à 3 % du PIB des Etats membres, la dette publique à 60 % du PIB et recommande l équilibre budgétaire. En 2009, la dette publique moyenne de l UE s établissait à 73,6 % du PIB (78,7 % pour la zone euro). Le déficit représentait quant à lui 6,8 % du PIB (6,3 % pour la zone euro).

6 Les acteurs de la politique monétaire La Banque centrale européenne La BCE, située à Francfort, est responsable de la politique monétaire des 16 pays membres de la zone euro. Elle est la seule habilitée à autoriser les émissions des billets de banques et des pièces de monnaie. Avec l entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, la BCE est devenue une institution de l Union. Le Système européen des Banques centrales Le SEBC de la BCE et des banques centrales nationales de tous les États membres. Il participe à la mise en œuvre de la politique monétaire, notamment par l ajustement des taux directeurs. Le SEBC n est pas une institution de l UE. Le Comité économique et financier Créé par le traité de Maastricht, il suit la situation économique et financière de l Union européenne, les mouvements de capitaux et les paiements. Il publie des avis pour les institutions de l UE. L Eurogroupe On désigne par ce terme la réunion des ministres de l économie et des finances des États membres de la zone euro. C est un organe consultatif et informel qui débat régulièrement de tous les sujets relatifs au bon fonctionnement de la zone euro et de l UEM. Le Conseil des ministres «ECOFIN» Il réunit les ministres des finances de tous les États membres de l Union européenne. Après avis de la BCE, il prend des décisions relatives à la politique de change envers les monnaies des pays tiers, tout en respectant l objectif de stabilité des prix. Le fonds européen de stabilité financière Opérationnel depuis le 4 août 2010, le FESF permet contracter des emprunts, avec la garantie des États membres de la zone euro, en faveur d un pays rencontrant des difficultés de solvabilité. Les ressources mobilisables s élèvent à 500 milliards d euros (60 via la Commission européenne, 440 via les Etats membres). Sa capacité réelle demeure cependant soumise à la valeur de la note attribuée par les agences de notation. Vers un mécanisme européen de stabilité? Le MES doit remplacer le FESF en Les montants dont il disposera doivent encore être discutés par les dirigeants des Etats de la zone euro. Ils devraient être équivalents à ceux du FESF (500 Milliards d euros).

7 Le rôle du Parlement européen Le Parlement Européen a créé en octobre 2009 une commission parlementaire spéciale «Crise financière, économique et sociale» (CRIS), qui vient épauler la commission, permanente, des «Affaires économiques et monétaires» (ECON). Les travaux de la commission CRIS ont été clôturés le 31 juillet Dès 2008, le Parlement Européen a adopté le rapport du député Rasmussen demandant à la Commission de lui présenter une ou plusieurs propositions législatives afin d encadrer l activité des fonds spéculatifs et des fonds de capital-investissement (exigence de fonds propres, transparence, surveillance européenne des agences de notation). A la suite du Conseil européen des octobre 2008, les eurodéputés ont estimé que l Union avait besoin d une réponse coordonnée sur un large éventail de fronts afin de faire face à la crise financière et de limiter son impact sur la croissance économique, l emploi et les petites entreprises. En mars 2009, le Parlement européen a adopté le Plan européen de relance économique, proposé par la Commission européenne en novembre 2008 qui prévoyait un ensemble de mesures, européennes et nationales, s élevant à 200 milliards d euros, plan complété en janvier 2009 par un investissement supplémentaire de 5 milliards d euros pour les secteurs stratégiques de l énergie et de l Internet. En avril 2009, le Parlement européen a adopté un projet de règlement pour encadrer les agences de notation.

8 en savoir + le site du Parlement européen rubrique : activités - commissions - liste des commissions - crise financière, économique et sociale rubrique : Les fiches techniques sur l Union Européenne - table des matières - l Union économique et monétaire l évolution de l Union économique et monétaire les institutions de l Union économique et monétaire la politique monétaire européenne Gouvernance économique le cadre des politique budgétaires le site du Bureau d information rubrique : parlement européen - web documentaire sur la commission parlementaire CRIS le site rubrique : organisation - institutions - Parlement européen et députés rubrique : organisation - institutions - Conseil de l Union européenne rubrique : organisation - institutions - Commission européenne et commissaires rubrique : actions - économie - politique économique le portail de l Union européenne rubrique : domaines politiques - économie, finances et fiscalité - politiques économiques rubrique : domaines politiques - économie, finances et fiscalité - services financiers et marchés des capitaux le site de la Commission européenne rubrique : domaines d actions - Affaires économiques et financières

1950 La Déclaration Schuman

1950 La Déclaration Schuman Chapitre 3 31 Du Marché commun à l Union monétaire En mai 1945, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, l Europe est en ruine. La crainte qu un tel drame ne se reproduise inspire aux hommes politiques

Plus en détail

I. LES GRANDES ÉTAPES DE L INTÉGRATION ÉCONOMIQUE EUROPÉENNE

I. LES GRANDES ÉTAPES DE L INTÉGRATION ÉCONOMIQUE EUROPÉENNE I. LES GRANDES ÉTAPES DE L INTÉGRATION ÉCONOMIQUE EUROPÉENNE L intégration économique européenne ne s est pas déroulée selon un processus linéaire. Ainsi si le traité de Rome de 1957 et l Acte unique de

Plus en détail

Le Marché Intérieur de l UE

Le Marché Intérieur de l UE Le Marché Intérieur de l UE 2010, Montréal Dr. Nicola Notaro, Chef d Unité ajoint - Unité Eau, Commission européenne, DG Environnement European Commission: Environment Directorate General Slide: 1 Vous

Plus en détail

L Euro, l Europe et votre argent. La crise de l euro? Conférence-débat 3 avril 2012

L Euro, l Europe et votre argent. La crise de l euro? Conférence-débat 3 avril 2012 L Euro, l Europe et votre argent. La crise de l euro? Conférence-débat 3 avril 2012 Pascale Micoleau-Marcel Déléguée Générale de l IEFP La finance pour tous Sommaire 1/ De quoi parle-t-on? 2/ Pourquoi

Plus en détail

Chapitre 9 : Les étapes de la construction de l Europe monétaire

Chapitre 9 : Les étapes de la construction de l Europe monétaire Chapitre 9 : Les étapes de la construction de l Europe monétaire Que dit le Traité de Rome en matière monétaire? Pas de propos très détaillés. Ce qui est mentionné, c est l ambition de créer une aire régionale

Plus en détail

Editorial. Chère lectrice, cher lecteur,

Editorial. Chère lectrice, cher lecteur, Version de : juillet 2013 Le point sur... Informations fournies par le ministère fédéral des Finances Les mécanismes européens de stabilité Sur la voie de l Union de la stabilité 1 2 3 4 ème volet Editorial

Plus en détail

IMMIGRATION, GESTION DES FRONTIERES ET

IMMIGRATION, GESTION DES FRONTIERES ET ART. 18 CHARTE DES DROITS FONDAMENTAUX DIRECTIVE RETOUR COMMISSION PARLEMENTAIRE LIBE FRONTEX DUBLIN II POLITIQUE D ASILE ELSJ SCHENGEN www.europarl.fr version décembre 2012 graphisme : atelier JBBOX EURODAC

Plus en détail

PESC - PSDC SEAE ATHENA EUROPOL EUROJUST. www.europarl.fr CLAUSE DE SOLIDARITÉ. ARMéE EUROPEENNE COMMISSION PARLEMENTAIRE CLAUSE DE DEFENSE MUTUELLE

PESC - PSDC SEAE ATHENA EUROPOL EUROJUST. www.europarl.fr CLAUSE DE SOLIDARITÉ. ARMéE EUROPEENNE COMMISSION PARLEMENTAIRE CLAUSE DE DEFENSE MUTUELLE CLAUSE DE DEFENSE MUTUELLE HAUT REPRÉSENTANT POUR LES AFFAIRES ETRANGÈRES ET LA POLITIQUE DE SÉCURITÉ COMMISSION PARLEMENTAIRE AFET COMMISSION PARLEMENTAIRE SEDE ARMéE EUROPEENNE ATHENA EUROPOL EUROJUST

Plus en détail

PRINCIPALES DATES DE L'EUROPE MONETAIRE et calendrier prévisionnel 1957 25/3 : Traité de Rome : l'article 67 indique que les "Etats membres suppriment progressivement entre eux les restrictions aux mouvements

Plus en détail

ECONOMIE GENERALE. 4 e PARTIE : LE FINANCEMENT DE L ECONOMIE L EUROPE IUFM AUVERGNE CHAPITRE 16 MOTS CLES ECONOMIE - GESTION

ECONOMIE GENERALE. 4 e PARTIE : LE FINANCEMENT DE L ECONOMIE L EUROPE IUFM AUVERGNE CHAPITRE 16 MOTS CLES ECONOMIE - GESTION IUFM AUVERGNE ECONOMIE - GESTION Cours de Mr DIEMER ECONOMIE GENERALE 4 e PARTIE : LE FINANCEMENT DE L ECONOMIE CHAPITRE 16 L EUROPE MOTS CLES - BCE - Commission européenne - Concurrence - Critères de

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL. Rapport de convergence 2013 relatif à la Lettonie

RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL. Rapport de convergence 2013 relatif à la Lettonie COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 5.6.2013 COM(2013) 341 final RAPPORT DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL Rapport de convergence 2013 relatif à la Lettonie (élaboré conformément à l

Plus en détail

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS INTRO POUR LES ENSEIGNANTS Cette ligne du temps illustre l histoire de l Union européenne. Vous pouvez l imprimer par section et l afficher

Plus en détail

Quelle est la place de l Union Européenne dans l économie globale?

Quelle est la place de l Union Européenne dans l économie globale? Quelle est la place de l Union Européenne dans l économie globale? 1. LES JUSTIFICATIONS DE L INTEGRATION EUROPEENNE... 1 1.1 L intégration européenne est un projet historique... 1 1.1.1 La marche vers

Plus en détail

ÉCONOMIE THÈME 3: MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTÉGRATION EUROPÉENNE

ÉCONOMIE THÈME 3: MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTÉGRATION EUROPÉENNE ÉCONOMIE THÈME 3: MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTÉGRATION EUROPÉENNE Partie 3: Quelle est la place de l'union Européenne dans l'économie globale? Être capable de définir Notions à acquérir

Plus en détail

Dissertation. Comment les politiques conjoncturelles européennes peuvent-elle soutenir la croissance dans la zone euro?

Dissertation. Comment les politiques conjoncturelles européennes peuvent-elle soutenir la croissance dans la zone euro? Dissertation. Comment les politiques conjoncturelles européennes peuvent-elle soutenir la croissance dans la zone euro? Document 1. L évolution des taux d intérêt directeurs de la Banque centrale européenne

Plus en détail

LES RELATIONS DE LA BCE AVEC LES INSTITUTIONS ET ORGANES DE L UNION EUROPÉENNE : TENDANCES ET PERSPECTIVES

LES RELATIONS DE LA BCE AVEC LES INSTITUTIONS ET ORGANES DE L UNION EUROPÉENNE : TENDANCES ET PERSPECTIVES LES RELATIONS DE LA AVEC LES INSTITUTIONS ET ORGANES DE L UNION EUROPÉENNE : TENDANCES ET PERSPECTIVES Plus de dix ans se sont écoulés depuis le lancement de l euro et la création de la Banque centrale

Plus en détail

Les politiques économiques et monétaires européennes

Les politiques économiques et monétaires européennes Dossier Rubrique Les politiques économiques et monétaires européennes Lors de la séance des vœux, il fut beaucoup question de l Europe et de la crise de l Euro. L invité de ce numéro 105 de la revue, M.

Plus en détail

Réseau de formateurs : Denis Ducamp, Vincent Michecoppin, Marie-Line Zanon

Réseau de formateurs : Denis Ducamp, Vincent Michecoppin, Marie-Line Zanon ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS BACCALAURÉAT STG ÉCONOMIE-DROIT PROPOSITION D ÉVALUATION TYPE SUJET BAC AVRIL 2006 Période d évaluation : premier trimestre année de terminale STG. Points du programme testés :

Plus en détail

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011 BACCALAUREAT EUROPEEN 2011 ECONOMIE DATE: 16 Juin 2011 DUREE DE L'EPREUVE : 3 heures (180 minutes) MATERIEL AUTORISE Calculatrice non programmable et non graphique REMARQUES PARTICULIERES Les candidats

Plus en détail

ISCFE Faits et institutions économiques 1M LA MONNAIE

ISCFE Faits et institutions économiques 1M LA MONNAIE LA MONNAIE 1 Fonctions de la monnaie Unité de mesure universelle de la valeur. Moyen intermédiaire universel d'échange. Réserve de valeurs intemporelle. 2 Formes de la monnaie Monnaie divisionnaire Valeur

Plus en détail

Le SMI. Chapitre 1. 1.1 Les origines historiques du SMI actuel. 1.1.1 Avant la première Guerre mondiale : l étalon or

Le SMI. Chapitre 1. 1.1 Les origines historiques du SMI actuel. 1.1.1 Avant la première Guerre mondiale : l étalon or Chapitre 1 Le SMI 1.1 Les origines historiques du SMI actuel 1.1.1 Avant la première Guerre mondiale : l étalon or L étalon change-or (Conférence de Gênes - 1922) Caractéristiques : Chaque monnaie nationale

Plus en détail

L euro, la Banque centrale européenne et le Pacte de stabilité

L euro, la Banque centrale européenne et le Pacte de stabilité L euro, la Banque centrale européenne et le Pacte de stabilité Université citoyenne d Attac Toulouse, 22 août 2008 Jean-Marie Harribey et Dominique Plihon Les principes néolibéraux Théories de Hayek, Friedman

Plus en détail

Système Monétaire International Et Système Financier International

Système Monétaire International Et Système Financier International Système Monétaire International Et Système Financier International I. Le S.M.I Objet du SMI : c est l établissement de règles relatives aux échanges de biens de services de capitaux entre pays qui utilisent

Plus en détail

L euro : huit ans après

L euro : huit ans après L euro : huit ans après Gilbert Koenig Au cours de ses huit années d existence, l euro s est imposé au sein de l union monétaire en tant que monnaie supranationale et dans le système monétaire international

Plus en détail

La Banque centrale européenne, l Eurosystème et le Système européen de banques centrales

La Banque centrale européenne, l Eurosystème et le Système européen de banques centrales Note d information La Banque centrale européenne, l Eurosystème et le Système européen de banques centrales L Eurosystème est chargé de définir et de mettre en œuvre la politique monétaire unique, pour

Plus en détail

Université de Strasbourg LA POLOGNE, LA REPUBLIQUE TCHEQUE ET LA HONGRIE DOIVENT-ELLES INTEGRER L UNION MONETAIRE EUROPEENNE?

Université de Strasbourg LA POLOGNE, LA REPUBLIQUE TCHEQUE ET LA HONGRIE DOIVENT-ELLES INTEGRER L UNION MONETAIRE EUROPEENNE? Université de Strasbourg INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LA POLOGNE, LA REPUBLIQUE TCHEQUE ET LA HONGRIE DOIVENT-ELLES INTEGRER L UNION MONETAIRE EUROPEENNE? Anne-Sophie Schaudel Mémoire de

Plus en détail

2. Les dçveloppements dans le domaine statistique

2. Les dçveloppements dans le domaine statistique 2. Les dçveloppements dans le domaine statistique 2.1 Introduction La définition et la mise en œuvre de la politique monétaire commune reposent sur une connaissance approfondie de la situation économique

Plus en détail

RAPPORT SUR LA CONVERGENCE

RAPPORT SUR LA CONVERGENCE FR RAPPORT SUR LA CONVERGENCE juin 2014 En 2014, toutes les publications de la comportent un motif figurant sur le billet de 20 euros. RAPPORT SUR LA CONVERGENCE juin 2014 Banque centrale européenne, 2014

Plus en détail

La réponse à la crise de la zone euro

La réponse à la crise de la zone euro JOURNÉES DE L'ÉCONOMIE DE LYON 2012 DOSSIER 67 ASSURANCE MUTUELLE OU FÉDÉRALISME : LA ZONE EURO ENTRE DEUX MODÈLES Jean Pisani-Ferry Directeur du think tank Bruegel (Bruxelles) La réponse à la crise de

Plus en détail

Macroéconomie. Monnaie et taux de change

Macroéconomie. Monnaie et taux de change Macroéconomie Monnaie et taux de change Marché des changes Le taux de change de en $ correspond au nombre de $ que l on peut acheter avec un exemple: 1 = 1,25 $ Une appréciation/dépréciation du taux de

Plus en détail

Discours de Wim Duisenberg sur le Système européen de banques centrales (Davos, 30 janvier 1998)

Discours de Wim Duisenberg sur le Système européen de banques centrales (Davos, 30 janvier 1998) Discours de Wim Duisenberg sur le Système européen de banques centrales (Davos, 30 janvier 1998) Légende: Le 30 janvier 1998 à Davos, Wim Duisenberg, président de l'institut monétaire européen (IME), présente

Plus en détail

L Union économique. et monétaire et l euro. Favoriser la stabilité, la croissance et la prospérité en Europe

L Union économique. et monétaire et l euro. Favoriser la stabilité, la croissance et la prospérité en Europe COMPRENDRE LES POLITIQUES DE L UNION EUROPÉENNE L Union économique Favoriser la stabilité, la croissance et la prospérité en Europe et monétaire et l euro Une Union économique et monétaire efficace et

Plus en détail

Dettes. emprunts. intérêts

Dettes. emprunts. intérêts Dettes emprunts intérêts 1 A qui emprunte les Etats pour financer leur dette? 2 possibilités : La monétisation directe, une situation où la Banque Centrale achète et met sur son bilan des quantités importantes

Plus en détail

La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves

La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves La stabilité des prix : pourquoi est-elle importante pour vous? Brochure d information destinée aux élèves Que peut-on acheter pour dix euros? Et si, avec cet argent, vous pouviez acheter deux maxi CD

Plus en détail

Les autorités fédérales lancent le SEPA

Les autorités fédérales lancent le SEPA Communiqué de presse du Conseil des ministres du 27 juin 2008 Les autorités fédérales lancent le SEPA Le 1er janvier 2009 les services publics fédéraux utiliseront les nouveaux formulaires de virement

Plus en détail

Armelle Renaut-Couteau. L'essentiel. de la. (j ouvernance. economique. et monetaire. de la zone euro. lextenso editions]

Armelle Renaut-Couteau. L'essentiel. de la. (j ouvernance. economique. et monetaire. de la zone euro. lextenso editions] Armelle Renaut-Couteau L'essentiel de la (j ouvernance economique et monetaire de la zone euro (foua! uanno i lextenso editions] Presentation Le desequilibre entre I'Union monetaire et I'Union economique

Plus en détail

4.2.1. Le Système monétaire européen : principes et résultats

4.2.1. Le Système monétaire européen : principes et résultats 4.2.1. Le Système monétaire européen : principes et résultats Introduction En 1978, le système monétaire européen (SME) succédait au serpent monétaire européen de 1972. A ce jour, il constitue l exemple

Plus en détail

L UNION BANCAIRE 1. LE MÉCANISME DE SURVEILLANCE UNIQUE (MSU) 1.1. PRÉPARATION

L UNION BANCAIRE 1. LE MÉCANISME DE SURVEILLANCE UNIQUE (MSU) 1.1. PRÉPARATION 1. L UNION BANCAIRE Dans la zone euro, l extension de la crise à certains marchés de dettes souveraines a illustré qu une union monétaire réclame, outre une coordination renforcée des politiques budgétaires

Plus en détail

EXAMEN ANNUEL PAR LA COMMISSION

EXAMEN ANNUEL PAR LA COMMISSION COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 17.3.2015 COM(2015) 130 final EXAMEN ANNUEL PAR LA COMMISSION des rapports d activité annuels des États membres en matière de crédits à l exportation au sens du règlement

Plus en détail

Cette directive doit encore être transposée dans le droit belge. Le délai de transposition expire le 30 avril 2006.

Cette directive doit encore être transposée dans le droit belge. Le délai de transposition expire le 30 avril 2006. Date: 10-05-2006 M.B. : 26-05-2006 Circulaire relative au dépassement du délai de transposition de la directive 2004/38 relative au séjour des ressortissants U.E. et des membres de leur famille Prolongation

Plus en détail

Le dossier : l Union européenne de sa création à aujourd hui

Le dossier : l Union européenne de sa création à aujourd hui Le dossier : l Union européenne de sa création à aujourd hui A travers ce dossier nous souhaitions vous faire découvrir comment l Union européenne a été construite. Quels étaient ses symboles, ses dates

Plus en détail

Politique des Taux de Change dans le Cadre l UEM

Politique des Taux de Change dans le Cadre l UEM Task-force Union économique et monétaire Briefing 29 Politique des Taux de Change dans le Cadre l UEM Préparée par la Direction générale des études Division des affaires économiques Les avis exprimés dans

Plus en détail

LA BANQUE CENTRALE EUROPEENNE. Etienne Farvaque. Introduction :

LA BANQUE CENTRALE EUROPEENNE. Etienne Farvaque. Introduction : LA BANQUE CENTRALE EUROPEENNE Etienne Farvaque Introduction : L auteur pose l intégration Européenne comme étant une «aventure humaine». La création de la monnaie unique fait partie de cette «aventure

Plus en détail

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire Des fiches pour mieux comprendre l'actualité économique Guerre des changes A l heure actuelle, les Banques Centrales dessinent leurs stratégies de sortie de crise. Deux grands groupes émergent : La Banque

Plus en détail

Malgré une très grande intégration des marchés et l importance des échanges entre

Malgré une très grande intégration des marchés et l importance des échanges entre Notice 3 La politique économique dans l Union européenne Malgré une très grande intégration des marchés et l importance des échanges entre les pays, l Union européenne dispose de très peu de leviers pour

Plus en détail

Macroéconomie. Monnaie et taux de change

Macroéconomie. Monnaie et taux de change Macroéconomie Monnaie et taux de change Marché des changes Le taux de change de en $ correspond au nombre de $ que l on peut acheter avec un exemple: 1 = 1,25 $ (1 $ = 0,8 ) Une appréciation du taux de

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1417964L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1417964L/Bleue-1 ----- ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et du développement international PROJET DE LOI autorisant la ratification de l accord concernant le transfert et la mutualisation des contributions

Plus en détail

Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT?

Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT? Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT? Le plan d investissement pour l Europe sera constitué d un ensemble de mesures visant à libérer au moins 315 milliards d euros d investissements publics et privés

Plus en détail

Chapitre 10 : La monnaie unique en Europe

Chapitre 10 : La monnaie unique en Europe Chapitre 10 : La monnaie unique en Europe I. Institutions monétaires, politique monétaire et politique de change A) Cadre institutionnel - n pays et n+1 banques centrales - SEBC (Système européen de banques

Plus en détail

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance 1 ère partie : La baisse du prix du pétrole Nous avons fréquemment souligné sur ce blog (encore dernièrement le 29 septembre 2014) l

Plus en détail

La zone euro et la crise des dettes publiques

La zone euro et la crise des dettes publiques La zone euro et la crise des dettes publiques Charles Wyplosz Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement, Genève Conférence SYZQUANT Genève le 23 novembre 2010 Dettes en 2010 (% PIB)

Plus en détail

De la crise au Pacte budgétaire

De la crise au Pacte budgétaire De la crise au Pacte budgétaire Jean-Marie Harribey 2012 http://harribey.u-bordeaux4.fr http://alternatives-economiques.fr/blogs/harribey 1. La crise n est pas celle qu on dit Source : Trésor-éco, n 26,

Plus en détail

L union douanière, zone de libre-échange et tarif extérieur commun

L union douanière, zone de libre-échange et tarif extérieur commun Les pouvoirs fédéraux de l Union européenne L union douanière, zone de libre-échange et tarif extérieur commun Une pièce maîtresse du «carré libéral» de l Union européenne 28 février 2005 Picasso, Matisse

Plus en détail

UNION MONÉTAIRE EUROPÉENNE

UNION MONÉTAIRE EUROPÉENNE Contexte Qu est-ce qu une union monétaire? Une union monétaire désigne un ensemble d Etats souverains aux monnaies distinctes regroupés au sein d une zone monétaire unique. Une union monétaire présente

Plus en détail

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite)

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) 2 ème partie : La baisse de l euro Nous avons fréquemment souligné sur ce blog (encore dernièrement le 29 septembre 2014) l

Plus en détail

Chapitre VII Chapitre VI Chapitre V Chapitre IV Chapitre III Chapitre II Chapitre I. Annexes

Chapitre VII Chapitre VI Chapitre V Chapitre IV Chapitre III Chapitre II Chapitre I. Annexes Annexes Chapitre VII Chapitre VI Chapitre V Chapitre IV Chapitre III Chapitre II Chapitre I Chapitre VII Chapitre VI Chapitre V Chapitre IV Chapitre III Chapitre II Chapitre I Annexes 1. Textes communautaires

Plus en détail

Des actions coordonnées pour des sites web de voyages plus respectueux des droits des consommateurs

Des actions coordonnées pour des sites web de voyages plus respectueux des droits des consommateurs Des actions coordonnées pour des sites web de voyages plus respectueux des droits des consommateurs Bruxelles, le 14 avril 2014 En 2013, les autorités nationales chargées des questions de consommation

Plus en détail

1. Il était une fois la crise :

1. Il était une fois la crise : I- La crise de la zone euro, de A à Z : 1. Il était une fois la crise : A l automne 2008, une crise financière mondiale affecte l économie mondiale et touche tous les États membres de l Union Européenne,

Plus en détail

La crise des dettes souveraines en Europe

La crise des dettes souveraines en Europe La crise des dettes souveraines en Europe Renaud Fillieule (Université Lille 1) Université d automne en économie autrichienne ESC Troyes, septembre 2012 La zone euro Allemagne Autriche Belgique Chypre

Plus en détail

Rapport sur le déroulement du Programme EuroMed Marché

Rapport sur le déroulement du Programme EuroMed Marché Rapport sur le déroulement du Programme EuroMed Marché LE PROGRAMME EUROMED MARCHÉ: UN PROGRAMME RÉUSSI À MAINTS ÉGARDS! Par Eduardo Sánchez Monjo* En mai 2002, EuropeAid Office de coopération de la Commission

Plus en détail

L UNION EUROPÉENNE, SYSTÈME LE PLUS SOPHISTIQUÉ AU MONDE POUR CONSTRUIRE UNE CIVILISATION PAR LE MARCHÉ

L UNION EUROPÉENNE, SYSTÈME LE PLUS SOPHISTIQUÉ AU MONDE POUR CONSTRUIRE UNE CIVILISATION PAR LE MARCHÉ 1 L UNION EUROPÉENNE, SYSTÈME LE PLUS SOPHISTIQUÉ AU MONDE POUR CONSTRUIRE UNE CIVILISATION PAR LE MARCHÉ Jacques Nikonoff Ce qui est appelé la «construction» européenne repose en réalité sur la marchandisation

Plus en détail

CHAPITRE 16 : DOSSIER DOCUMENTAIRE

CHAPITRE 16 : DOSSIER DOCUMENTAIRE DOCUMENTS INTRODUCTIFS CHAPITRE 16 : DOSSIER DOCUMENTAIRE DOCUMENT 1 : Les différentes étapes de la construction européenne DOCUMENT 2 : Les différents degrés d intégration économique La constitution d

Plus en détail

10 QUESTIONS AUTOUR DE LA CRISE DE LA DETTE DANS LA ZONE EURO

10 QUESTIONS AUTOUR DE LA CRISE DE LA DETTE DANS LA ZONE EURO 10 QUESTIONS AUTOUR DE LA CRISE DE LA DETTE DANS LA ZONE EURO 1) Qu est ce qu une dette souveraine? A) A l origine de la dette: les déficits publics B) Quelle dette prendre en compte: la dette brute ou

Plus en détail

Le Traité de Lisbonne

Le Traité de Lisbonne Le Traité de Lisbonne expliqué en 10 fiches Décembre 2007 (Mise à jour en décembre 2009 lors de l entrée en vigueur du traité de Lisbonne) Sommaire LE TRAITÉ DE LISBONNE EXPLIQUÉ EN 10 FICHES FICHES :

Plus en détail

LA FISCALITE, MAL AIMEE DE L EUROPE?

LA FISCALITE, MAL AIMEE DE L EUROPE? LA FISCALITE, MAL AIMEE DE L EUROPE? Prof. Dr. Isabelle Richelle Co-Présidente Tax Institute de l Université de Liège Isabelle.Richelle@Ulg.ac.be Collège Belgique Bruxelles, 5 décembre 2013 SOUVERAINETE

Plus en détail

CRISES BANCAIRES ET POLITIQUE DE RESTRUCTURATION

CRISES BANCAIRES ET POLITIQUE DE RESTRUCTURATION CRISES BANCAIRES ET POLITIQUE DE RESTRUCTURATION LA CRISE DES ANNEES 1980 DU SYSTEME BANCAIRE DE L UMOA : ORIGINES ET REPONSES INSTITUTIONNELLES INTRODUCTION Système bancaire= Institution ou Corps organique

Plus en détail

Les chiffres du MEDEF. Analyse de la compétitivité des entreprises françaises

Les chiffres du MEDEF. Analyse de la compétitivité des entreprises françaises Les chiffres du MEDEF Analyse de la compétitivité des entreprises françaises 2 12 arts de marché 1 - oids de la dans les exportations mondiales 5 4,7 Exportations françaises/exportations mondiales (marchandises,

Plus en détail

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros)

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros) 116/2015-26 juin 2015 Sommet Union européenne Chine Hausse significative du commerce de biens et de services de l UE avec la Chine en 2014 Déficit de l UE pour les échanges de biens, excédent pour les

Plus en détail

Entretien exclusif avec Jean-Claude Trichet, Président de la Banque centrale européenne

Entretien exclusif avec Jean-Claude Trichet, Président de la Banque centrale européenne Entretien exclusif avec Jean-Claude Trichet, Président de la Banque centrale européenne 1. La monnaie unique, l euro, vient de fêter ses dix ans. Quel bilan peut-on tirer de sa première décennie d existence?

Plus en détail

Notice biographique de Jean-Claude Juncker

Notice biographique de Jean-Claude Juncker Notice biographique de Jean-Claude Juncker Source: CVCE. Copyright: (c) Centre Virtuel de la Connaissance sur l'europe (CVCE) Tous droits de reproduction, de communication au public, d'adaptation, de distribution

Plus en détail

12. Le système monétaire

12. Le système monétaire 12. Le système monétaire Le rôle de la monnaie est fondamental. Imaginez une situation où aucun moyen de paiement ne ferait l unanimité : - Economie de «troc». - On échange des biens et services contre

Plus en détail

Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL. concernant le programme national de réforme de l Espagne pour 2015

Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL. concernant le programme national de réforme de l Espagne pour 2015 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 13.5.2015 COM(2015) 259 final Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL concernant le programme national de réforme de l Espagne pour 2015 et portant avis du Conseil

Plus en détail

Nom. les. autres États. n de l aviation. Organisation. ATConf/6-WP/49 14/2/12. Point 2 : 2.2. Examen de. des accords bilatéraux. consultées.

Nom. les. autres États. n de l aviation. Organisation. ATConf/6-WP/49 14/2/12. Point 2 : 2.2. Examen de. des accords bilatéraux. consultées. Nom Organisation n de l aviation civile internationale NOTE DE TRAVAIL ATConf/6-WP/49 14/2/12 SIXIÈME CONFÉRENCE MONDIALE DE TRANSPORT AÉRIEN Montréal, 18 22 mars 2013 Point 2 : 2.2 Examen de questions

Plus en détail

Une monnaie unique, pourquoi faire?

Une monnaie unique, pourquoi faire? Une monnaie unique, pourquoi faire? Introduction : La monnaie et «la paix des peuples» (Victor Hugo) I) Pourquoi une monnaie unique? 1 L échec du système monétaire international 2 Les avantages économiques

Plus en détail

Crise de la dette publique Quelles causes? Comment en sortir?

Crise de la dette publique Quelles causes? Comment en sortir? Crise de la dette publique Quelles causes? Comment en sortir? Dominique Plihon Université Paris Nord Conseil Scientifique d Attac Membre des Economistes Atterrés 29 août 2015 Plan de la présentation 1/

Plus en détail

Quelles orientations pour sortir de la crise? Argumentaire

Quelles orientations pour sortir de la crise? Argumentaire Quelles orientations pour sortir de la crise? Argumentaire Le début de l année fut marqué par la crise de la Grèce, avec la mise en place d un plan de sauvetage de 60 milliards d euros (prêts consentis

Plus en détail

Table des matières. Page. Introduction

Table des matières. Page. Introduction Table des matières Page Introduction 1. Politique fiscale 2. Activité concernant la place financière 3. Coordination des politiques économiques européennes 4. Aide au développement et institutions financières

Plus en détail

L Europe face à la crise économique et financière

L Europe face à la crise économique et financière L Europe face à la crise économique et financière Benoît Cœuré (École polytechnique) Centre d excellence Jean Monnet Rennes, 26 janvier 2009 Plan 1. La crise financière et sa transmission à l Europe 2.

Plus en détail

Université de Technologie de Compiègne. 27 mars 2013. Aurélien DUMAINE, Marie KAZÉRONI GE22 1 / 10

Université de Technologie de Compiègne. 27 mars 2013. Aurélien DUMAINE, Marie KAZÉRONI GE22 1 / 10 Exposé Aurélien DUMAINE Marie KAZÉRONI Université de Technologie de Compiègne 27 mars 2013 Aurélien DUMAINE, Marie KAZÉRONI GE22 1 / 10 Étude de documents Documents 12 et 13 page 41 Thématique Le commerce

Plus en détail

«partenaires sociaux, emploi et pauvreté» / travailleurs pauvres et qualité de l emploi l

«partenaires sociaux, emploi et pauvreté» / travailleurs pauvres et qualité de l emploi l Rencontre OSE - FEC Messages-cl clés s de la conférence «partenaires sociaux, emploi et pauvreté» / travailleurs pauvres et qualité de l emploi l / Stratégie Europe 2020 et réformes r structurelles Cécile

Plus en détail

L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse

L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse L action du gouvernement espagnol et de l Institut de la jeunesse concernant le Pacte européen pour la jeunesse Institut de la jeunesse Madrid Les débuts de toute chose sont toujours petits. Cicéron La

Plus en détail

DE l ETALON-OR à l EURO

DE l ETALON-OR à l EURO DE l ETALON-OR à l EURO 1- Un peu d histoire Pendant des siècles, les métaux précieux (argent et or) ont servi au règlement des échanges commerciaux intérieurs et internationaux. Progressivement, les billets

Plus en détail

Les échanges Internationaux. L environnement monétaire international

Les échanges Internationaux. L environnement monétaire international Les échanges Internationaux L environnement monétaire international Caractéristiques du système monétaire international (SMI) SMI : structure mondiale de relations commerciales et financières au sein desquelles

Plus en détail

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique

Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Département reconnaissance des diplômes Centre ENIC-NARIC France Module 1 première partie Reconnaissance des diplômes étrangers : cadre juridique Projet ERASMUS+ «Appui à l utilisation des outils de mobilité

Plus en détail

Les politiques agricoles: principes économiques et mise en œuvre

Les politiques agricoles: principes économiques et mise en œuvre www.supagro.fr Les politiques agricoles: principes économiques et mise en œuvre Sophie Thoyer thoyer@supagro.inra.fr Centre international d études supérieures en sciences agronomiques Objectifs des politiques

Plus en détail

NOTE DE SYNTHÈSE DU REM (INFORM)

NOTE DE SYNTHÈSE DU REM (INFORM) NOTE DE SYNTHÈSE DU REM (INFORM) Approches et outils employés par les États membres en vue d identifier les besoins du marché du travail 1. INTRODUCTION Cette note de synthèse du REM (EMN Inform) fournit

Plus en détail

La Suisse et l Union européenne

La Suisse et l Union européenne La Suisse et l Union européenne Introduction L Union européenne (UE) est un partenaire de toute première importance pour la Suisse. La Suisse se situe au cœur de l Europe et est entourée par des Etats

Plus en détail

BCE, pistes de réforme, Ruben Global Economics, Micheledouard2001@yahoo.fr

BCE, pistes de réforme, Ruben Global Economics, Micheledouard2001@yahoo.fr BCE, pistes de réforme, Ruben Global Economics, Micheledouard2001@yahoo.fr La BCE (Banque Centrale Européenne) a, il faut l avouer, fait preuve de pragmatisme et de réactivité dans sa gestion de la crise

Plus en détail

Économie & Finances. chapitre 1

Économie & Finances. chapitre 1 chapitre 1 Économie & Finances L épreuve de «Connaissances générales» du test ARPEGE s appuie sur un grand nombre de questions économiques justifiant un suivi des faits qui auront marqué l actualité de

Plus en détail

Tous ceux qui doutent de l euro soulignent que la difficulté d articulation. L euro a un avenir

Tous ceux qui doutent de l euro soulignent que la difficulté d articulation. L euro a un avenir Mathilde Lemoine Directeur des Études économiques d HSBC France Membre du Conseil d analyse économique Avant même sa création, l avenir de l euro semblait compromis. Les économies de la zone euro perdaient

Plus en détail

LE TELEGRAMME DU CEPLIS

LE TELEGRAMME DU CEPLIS LE TELEGRAMME DU CEPLIS Conseil Européen des Professions Libérales European Council of the Liberal Professions Europäischer Rat der Freien Berufe Le Conseil Européen des Professions Libérales 4 Rue Jacques

Plus en détail

Avant-propos... 5. Objectifs... 7. Plan d ensemble... 9. PARTIE 1 Les fonctions de l entreprise. CHAPITRE 1 Gestion commerciale...

Avant-propos... 5. Objectifs... 7. Plan d ensemble... 9. PARTIE 1 Les fonctions de l entreprise. CHAPITRE 1 Gestion commerciale... Table des matières Avant-propos... 5 Objectifs... 7 Plan d ensemble... 9 PARTIE 1 Les fonctions de l entreprise CHAPITRE 1 Gestion commerciale... 13 1. Les pratiques du marché... 14 1.1 Introduction...

Plus en détail

la voie bilatérale reste la meilleure option

la voie bilatérale reste la meilleure option WWW.ELECTIONS.CH FICHE THEMATIQUE : SUISSE-UE la voie bilatérale reste la meilleure option L UE est un des principaux partenaires commerciaux de la Suisse. A l inverse, la Suisse est le deuxième partenaire

Plus en détail

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS Version du 07/10/2014 à 08:46:38 PROGRAMME 854 : PRÊTS AUX ÉTATS MEMBRES DE L UNION EUROPÉENNE DONT LA MONNAIE EST L EURO

Plus en détail

Crise de la Grèce, euro et perspectives Argumentaire

Crise de la Grèce, euro et perspectives Argumentaire Crise de la Grèce, euro et perspectives Argumentaire Le gouvernement grec a annoncé un plan de rigueur qui prévoit notamment de baisser le déficit public à 8,7% en 2010 avant de le ramener dans les limites

Plus en détail

Dégradation de la note de la France un «non event»?

Dégradation de la note de la France un «non event»? 15 novembre 2013 6A, rue Goethe, L-1637 Luxembourg, Tel.: (+352) 26 895-1, Fax: (+352) 26 895-24 e-mail: secretariat@bcee-am.lu, www.bcee-assetmanagement.lu Dégradation de la note de la France un «non

Plus en détail

Peut-on envisager un effet direct?

Peut-on envisager un effet direct? Les implications de la convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées sur la législation de l UE concernant le handicap Peut-on envisager un effet direct? Peut-on envisager

Plus en détail

FIN-INTER-01 LE CONTEXTE

FIN-INTER-01 LE CONTEXTE FIN-INTER-01 LE CONTEXTE Public concerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 2 heures Objectifs : Positionner le domaine de la finance internationale dans son contexte. Pré requis : Néant. Modalités

Plus en détail

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement»

Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Guide SEPA «Votre guide pour préparer la migration de vos flux vers l Europe des Moyens de Paiement» Le Crédit Agricole accompagne les Entreprises dans le nouvel environnement des Moyens de Paiement Le

Plus en détail

3. Libre circulation des marchandises (y compris l Union douanière)

3. Libre circulation des marchandises (y compris l Union douanière) X. DROIT EUROPEEN 0. Revues 1. Ouvrages généraux : traités, manuels encyclopédies, dictionnaires sur l Union européenne a. Recueils de textes de droit européen (primaire et dérivé) 2. Libertés de circulation

Plus en détail