CAPACITÉS MISES EN ŒUVRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CAPACITÉS MISES EN ŒUVRE"

Transcription

1 Partie du programme : corps humain et santé, l exercice physique Niveau : seconde Titre de la séance : la et son évolution au cours de l effort EXTRAIT DU PROGRAMME Au cours de l effort la est modifiée. La dépend de la fréquence cardiaque par l intermédiaire du débit. CONNAISSANCES CONSTRUITES Lorsque le médecin mesure la, il mesure la pression exercée par le sang sur la paroi des artères. Le 1 er chiffre correspond à la pression maximale ou systolique, mesurée au moment de la contraction cardiaque. Le 2 ième chiffre correspond à la pression minimale ou diastolique mesurée au cours de la diastole lors du relâchement du cœur. Lors d un effort physique, la fréquence cardiaque augmente, ce qui entraine une augmentation du débit sanguin et donc de la. CAPACITÉS MISES EN ŒUVRE o o o Suivre les consignes pour utiliser un tensiomètre. Utiliser l EXA O pour mesurer la tension artérielle Exploiter les courbes o Mettre en relation des informations o Construire un schéma CONDITIONS MATÉRIELLES Les élèves travaillent en binôme. Chaque binôme aura un tensiomètre manuel (ou un ordinateur avec un dispositif ExAO et un capteur de la tension) et accès au logiciel. COIN LABORATOIRE Matériels Tensiomètre OU Ordinateur o Interface V6B : o Capteur ECG o Ensemble pour mesure Tension artérielle: o Logiciel d acquisition Latis Bio : en version monoposte en version établissement Doc uments di dac ti ques Le logiciel la Un document mettant en parallèle les mesures maximales et minimales de la et le fonctionnement du cœur (alternance systole et diastole) Un document sur le principe de la mesure de la. Du di agnostic au traitement des mal adies cardi o-vasculaires / 5

2 DESCRIPTIFS Activité 1 : mesures de la et recherche de son origine Objectif : définir la, montrer que la varie avec l effort et dépend de la fréquence cardiaque par l intermédiaire du débit. Support : un tensiomètre, un document sur l expérience historique de mise en évidence de la de Hales (ou accès au site le logiciel la, le docu ment mettant en parallèle le fonctionnent du cœur et les deux valeurs de la, le document sur le principe de la mesure de la et un document présentant l organisation des centres nerveux, des nerfs cardiaques reliés au cœur. En introduction, le professeur demandera aux élèves les examens pratiqués par le médecin, lors d une demande de certificat médical pour la pratique d un sport. La réponse des élèves sera la prise de la tension, afin de vérifier le fonctionnement du système cardiovasculaire. Nous allons rechercher la relation entre la tension appelée également pression artérielle et le système cardiovasculaire. 1. A partir de l expérience historique de Hales, quelle information sur la circulation du sang a-t-on obtenu? 2. En vous aidant du document sur le principe de la mesure de la, mesurer la sur votre camarade au repos et après 20 flexions rapides. Qu observe-t-on? Document sur le principe de la mesure de la ou tension Vous prendrez la tension ou à l aide d un brassard relié à un manomètre et une poire et d un stéthoscope. Placez le brassard autour du bras gauche et placer le pavillon du stéthoscope sous le brassard au niveau de l artère. Gonflez le brassard à l aide de la poire jusqu à la valeur de 180 mm de Hg, puis écoutez à l aide du stéthoscope tout en dégonflant doucement le brassard à l aide de la valve de la poire. Le brassard est gonflé jusqu à ce que la compression de l artère du bras interrompe le flux sanguin : aucun bruit n est alors décelable au stéthoscope. Le brassard est ensuite dégonflé progressivement permettant au sang de circuler à nouveau : le premier bruit audible correspond à la pression ma xima le et la disparition du bruit correspond à la pression minimale. 3. A partir du document sur la mise en parallèle de l évolution de la, de vos mesures de la fréquence cardiaque (TP 22) de vos mesures précédentes, expliquez les différentes variations de la pression 2/5

3 artérielle Activité 2 : mettre en évidence les relations entre le fonctionnement du cœur et la 1. En utilisant les expériences relatives aux deux nerfs reliés au cœur (nerfs parasympathiques et nerfs sympathiques) présentées dans le logiciel, précisez la relation entre le fonctionnement cardiaque et la pression artérielle. Vous présenterez vos résultats sous forme d un tableau. 2. Construire un schéma illustrant les relations entre le fonctionnement cardiaque et la. Vous représenterez par des rectangles les structures, le centre nerveux, le nerf sympathique, le nerf parasympathique. Critères d évaluati on du tableau -titre -3colonnes pour indiquer l expérience, les résultats et l interprétation. -Pour chaque nerf choix d au moins d une excitation et d une section, on pourra accepter l excitation du bout périphérique du nerf après section, mais ce n est pas attendu, ce sera vu dans la TP suivant. -interprétation en adéquation avec les résultats. Activité complémentaire Les mesures de peuvent être faites pendant une séance d activité physique avec l enseignant d EPS, si l établissement possède des interfaces portables. 3/5

4 TP - La et son évolution au cours de l effort Activité 1 : mesures de la et recherche de son origine 1. On observe dans le tube vertical relié à l artère une montée du sang de 2,5m, on peut en déduire que le sang circule sous pression. 2. Un exemple de mesure sur un élève, la tension au repos est de 12-8, et après 20 flexions elle est de On observe une augmentation de la après un effort physique. Mesure de la pression maxima après 20 flexions On constate que suite à un exercice la augmente, il en fut de même lorsqu on mesura dans un TP précédent la fréquence cardiaque. On peut en déduire qu il y a une relation entre la et la fréquence des battements cardiaques. -En mettant en parallèle le fonctionnement du cœur et la pression minimale et maxima le, on constate que suite à l onde électrique provoquant la contraction des ventricules la pression est maximale et en absence d onde c est à dire lorsque le cœur est en diastole la pression est minimale. On peut donc en déduire que la pression maximale du sang est due à la pression exercée par le cœur sur le sang lors de la systole ventriculaire et la pression minimale correspond à l écoulement du sang lorsque le cœur se relâche en diastole. 4/5

5 Activité 2 : mettre en évidence les relations entre le fonctionnement du cœur et la 1. Tableau des résultats des expériences réalisées sur les nerfs cardiaques Expériences réalisées sur les nerfs cardiaques Stimulation du nerf sympathique Stimulation du nerf parasympathique Section du nerf sympathique Section du nerf parasympathique résultats On observe une augmentation de la fréquence cardiaque et de la On observe une diminution de la fréquence cardiaque et de la On observe une diminution de la fréquence cardiaque et de la On observe une augmentation de la fréquence cardiaque et de la interprétations L activité du nerf sympathique entraine une augmentation de la fréquence cardiaque qui a pour conséquence une augmentation de la L activité du nerf parasympathique entraine une diminution de la fréquence cardiaque qui a pour conséquence une diminution de la L absence d activité du nerf sympathique entraine une diminution de la fréquence cardiaque ceci confirme le fait que le nerf sympathique est un nerf accélérateur du cœur et que cette accélération a pour conséquence une augmentation de la L absence d activité du nerf parasympathique entraine une augmentation de la fréquence cardiaque ceci confirme le fait que le nerf parasympathique est un nerf ralentisseur du cœur et que ce ralentissement a pour conséquence une diminution de la pression artérielle Schéma des relations entre le fonctionnement du cœur et la Centre nerveux Nerf parasympathique ralentisseur Nerf sympathique accélérateur Cœur Modifications de la fréquence cardiaque Modification de la 5/5

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

Formation des enseignants. Le tensiomètre. Objet technique modélisable issu de l environnement des élèves

Formation des enseignants. Le tensiomètre. Objet technique modélisable issu de l environnement des élèves Le tensiomètre Objet technique modélisable issu de l environnement des élèves Un peu d'histoire C'est en 1628 que W. Harvey découvrit la circulation du sang. C'est pourtant seulement en 1730 que la pression

Plus en détail

La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle

La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle UEMPSfO - Physiologie Chapitre 4 : La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle Professeur Christophe RIBUOT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

SEMEIOLOGIE CARDIO-VASCULAIRE Mesure de la Pression Artérielle

SEMEIOLOGIE CARDIO-VASCULAIRE Mesure de la Pression Artérielle SEMEIOLOGIE CARDIO-VASCULAIRE Mesure de la Pression Artérielle Plan de cours I-Principes généraux... 2 I-1.La mesure exacte : la pression artérielle «intravasculaire»... 2 I.1- La mesure indirecte : notion

Plus en détail

CREATION D UNE CHAINE DE REFERENCE POUR

CREATION D UNE CHAINE DE REFERENCE POUR CREATION D UNE CHAINE DE REFERENCE POUR LA MESURE DE LA PRESSION ARTERIELLE La mesure de la pression artérielle par méthode auscultatoire au moyen d un sphygmomanomètre est l une des méthodes les plus

Plus en détail

MESURER SA PRESSION ARTÉRIELLE À DOMICILE. La société québécoise D HYPERTENSION ARTÉRIELLE

MESURER SA PRESSION ARTÉRIELLE À DOMICILE. La société québécoise D HYPERTENSION ARTÉRIELLE MESURER SA PRESSION ARTÉRIELLE À DOMICILE QU EST-CE QUE LA PRESSION ARTÉRIELLE? La pression artérielle est la force du sang circulant dans les artères lors de chaque contraction du cœur. La mesure de

Plus en détail

Sachez mesurer vous-même votre tension

Sachez mesurer vous-même votre tension Fiche rédigée, en octobre 2000, par le service d hypertension artérielle de l hôpital européen Georges Pompidou (Paris), et le service de santé publique de la faculté Broussais Hôtel-Dieu (Paris). Ce texte

Plus en détail

QUI PEUT CONTRACTER LA FA?

QUI PEUT CONTRACTER LA FA? MODULE 1 : COMPRENDRE LA FIBRILLATION AURICULAIRE 16 QUI PEUT CONTRACTER LA FA? La FA est plus fréquente chez les personnes âgées. Par contre, la FA dite «isolée» (c.-à-d. sans qu il y ait de maladie du

Plus en détail

Chapitre 7: Dynamique des fluides

Chapitre 7: Dynamique des fluides Chapitre 7: Dynamique des fluides But du chapitre: comprendre les principes qui permettent de décrire la circulation sanguine. Ceci revient à étudier la manière dont les fluides circulent dans les tuyaux.

Plus en détail

Séquence maladie: insuffisance cardiaque. Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI

Séquence maladie: insuffisance cardiaque. Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI Séquence maladie: insuffisance cardiaque Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI Janvier 2012 Finalité de l atelier: Présentation de la séance Cette séance a pour buts de vous permettre

Plus en détail

LIRE UN E.C.G. Formation sur le langage et la lecture d un ECG destinée aux techniciens ambulanciers de la région Chaudière-Appalaches

LIRE UN E.C.G. Formation sur le langage et la lecture d un ECG destinée aux techniciens ambulanciers de la région Chaudière-Appalaches LIRE UN E.C.G. Formation sur le langage et la lecture d un ECG destinée aux techniciens ambulanciers de la région Chaudière-Appalaches Denise Hébert, chargée de projet UCCSPU Février 2006 Le langage et

Plus en détail

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre insuffisance cardiaque Vivre avec une insuffisance cardiaque Décembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Automesure de la tension artérielle

Automesure de la tension artérielle Automesure de la tension artérielle Pour mieux surveiller votre santé Illustration Imothep M.-S. Être bien informé, mieux se prendre en charge Souhaitez-vous mesurer vous-même votre tension? Comprendre

Plus en détail

LASER DOPPLER. Cependant elle n est pas encore utilisée en routine mais reste du domaine de la recherche et de l évaluation.

LASER DOPPLER. Cependant elle n est pas encore utilisée en routine mais reste du domaine de la recherche et de l évaluation. LASER DOPPLER INTRODUCTION La technique qui utilise l effet Doppler à partir d un faisceau laser est l une des seules qui permette d enregistrer en continu le reflet de la perfusion superficielle de tissus

Plus en détail

Date De Création 14/05/2013. PIC Poitou Charente. Préparé par : Cécilia CHARTIER. Modification 14/05/2013

Date De Création 14/05/2013. PIC Poitou Charente. Préparé par : Cécilia CHARTIER. Modification 14/05/2013 Protocole médical Préparé par : Cécilia CHARTIER Objet : recueillir les données (poids, tension, qualité de vie) des patients à leur domicile par le biais d un système Twitoo (recueil d information par

Plus en détail

Prise en charge cardiologique

Prise en charge cardiologique Yves Roland / Fotolia.com AFM / L. Audinet Prise en charge cardiologique et maladies neuromusculaires SEPTEMBRE 2012 Le cœur est un muscle vital pour l organisme. Telle une pompe, il propulse le sang jusqu

Plus en détail

sur la valve mitrale À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip

sur la valve mitrale À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip sur la valve mitrale Support destiné aux médecins en vue d informer les patients. À propos de l insuffisance mitrale L insuffisance

Plus en détail

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique Nom : Prénom : Classe : Date : Durée : 6 heures Zone de travail : Classe de cours et atelier Objectif du T.P. : - Être capable d identifier

Plus en détail

AN N AL E S SOCIETE L1LEEN1 E

AN N AL E S SOCIETE L1LEEN1 E AN N AL E S DE L A SOCIETE L1LEEN1 E ic L'C eee6 /le/ (NOUVELLE SÉRIE ) TOME QUARANTE-IIUITIÈM E LYO N #I. GEORG, LIBRAIRE-ÉDITEU R 36, PASSAGE DE L' IIOTEL-DIE U MÊME MAISON A GENÈVE ET A GAL E J.-B.

Plus en détail

Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique adapté

Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique adapté Compétences travaillées : Mettre en œuvre un protocole expérimental Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

Numérisation du signal

Numérisation du signal Chapitre 12 Sciences Physiques - BTS Numérisation du signal 1 Analogique - Numérique. 1.1 Définitions. Signal analogique : un signal analogique s a (t)est un signal continu dont la valeur varie en fonction

Plus en détail

Le bien - être connecté enfin accessible à tous

Le bien - être connecté enfin accessible à tous INFORMATION PRESSE NOUVEAU Le bien - être connecté enfin accessible à tous Surveiller sa forme et son activité physique, améliorer son sommeil ou apprendre à gérer son stress sont autant de préoccupations

Plus en détail

LES FACTEURS DE RISQUE

LES FACTEURS DE RISQUE LES FACTEURS DE RISQUE C EST QUOI UN FACTEUR DE RISQUE? C est une caractéristique lié à une personne, à son environnement à sa culture, à son mode de vie qui entraine pour elle une probabilité plus importante

Plus en détail

Cours CSE-2009 MSR - Corrigé TEST 1

Cours CSE-2009 MSR - Corrigé TEST 1 Cours CSE-2009 MSR - Corrigé TEST 1 Cours CSE 2009 - Corrigé Test 1 1 HEIG-VD / MSR CSE Test 1 HEIG-VD MSR 18/03/2009 Etude d un défibrillateur automatique Lors d une fibrillation ventriculaire, les contractions

Plus en détail

Le cœur est compliqué et il est aussi un organe que travaille très fort (Heart Attack,

Le cœur est compliqué et il est aussi un organe que travaille très fort (Heart Attack, Le cœur est compliqué et il est aussi un organe que travaille très fort (Heart Attack, 2003), et c est la seule sorte de muscle qui peut se contracter régulièrement sans fatigue; tandis que les autres

Plus en détail

TROUBLES DU RYTHME ARYTHMIES, TACHYCARDIES,FIBRILLATIONS, EXTRASYSTOLES, BRADYCARDIES

TROUBLES DU RYTHME ARYTHMIES, TACHYCARDIES,FIBRILLATIONS, EXTRASYSTOLES, BRADYCARDIES TROUBLES DU RYTHME CHANGER LEUR ÉVOLUTION ARYTHMIES, TACHYCARDIES,FIBRILLATIONS, EXTRASYSTOLES, BRADYCARDIES La Fédération Française de Cardiologie finance : prévention, recherche, réadaptation et gestes

Plus en détail

La fibrillation auriculaire : au cœur du problème

La fibrillation auriculaire : au cœur du problème La fibrillation auriculaire : au cœur du problème Cette brochure a été spécialement conçue pour les personnes souffrant de fibrillation auriculaire (FA), un trouble souvent décrit comme un rythme cardiaque

Plus en détail

Séquence : La circulation sanguine

Séquence : La circulation sanguine Séquence : La circulation sanguine Objectifs généraux : Amener l élève à Comprendre le rôle du cœur dans la circulation sanguine. Connaître le rôle du sang et ses composants. Connaître l anatomie du cœur.

Plus en détail

La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène

La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène 1 La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène Document rédigé par l équipe pluridisciplinaire du centre de référence pour les maladies cardiaques héréditaires (Paris), en collaboration avec des patients

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

Equipement. électronique

Equipement. électronique MASTER ISIC Les générateurs de fonctions 1 1. Avant-propos C est avec l oscilloscope, le multimètre et l alimentation stabilisée, l appareil le plus répandu en laboratoire. BUT: Fournir des signau électriques

Plus en détail

Tronc Artériel Commun

Tronc Artériel Commun Tronc Artériel Commun Cardiopathie congénitale conotroncale. 1.4% des cardiopathie congénitales. (1/10000) CIV Diagnostic anténatal Souvent associé à un 22q11. Anomalies associées Définition EMBRYOLOGIE

Plus en détail

Construire un QCM (un questionnaire qui ne comporte uniquement ce type de questions)

Construire un QCM (un questionnaire qui ne comporte uniquement ce type de questions) Construire un QCM (un questionnaire qui ne comporte uniquement ce type de questions) Ce résumé est réalisé à partir du livre de D. LECLERCQ, «La conception des questions à choix multiple», Education 2000

Plus en détail

Action ou Réalisation Investissement et Pensée

Action ou Réalisation Investissement et Pensée Déployer une activité dense et précise d aide aux apprentissages Eps Action ou Réalisation Investissement et Pensée Contexte d enseignement : du N1 au N4 tout public Rappels théoriques Selon Claude Volant,

Plus en détail

Accidents cardiaques chez les athlètes de 35 à60ans

Accidents cardiaques chez les athlètes de 35 à60ans Accidents cardiaques chez les athlètes de 35 à60ans Karl Cernovitch Alex C. Samak Jay Brophy MD, PhD, Mark Goldberg PhD Hôpital Royal Victoria Division d'épidémiologie clinique C est arrivé à un Pro. Pourquoi

Plus en détail

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 562 ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 563 TABLE DES MATIÈRES ANNEXE J... 562 POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS

Plus en détail

Dossier de presse Tensiomètre Withings. Et si prendre sa tension était aussi simple et anodin que téléphoner?

Dossier de presse Tensiomètre Withings. Et si prendre sa tension était aussi simple et anodin que téléphoner? Dossier de presse Tensiomètre Withings Et si prendre sa tension était aussi simple et anodin que téléphoner? 1 Withings lance le tensiomètre connecté aux appareils ios* avec suivi en ligne. Ce produit

Plus en détail

Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques

Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques Descriptif du support pédagogique Le banc d essais des structures permet de réaliser des essais et des études

Plus en détail

QUELLES SONT LES CONSEQUENCES DE LA PRATIQUE DU SPORT SUR L ORGANISME DES INDIVIDUS, QU ILS SOIENT DES JUNIORS OU DES SENIORS?

QUELLES SONT LES CONSEQUENCES DE LA PRATIQUE DU SPORT SUR L ORGANISME DES INDIVIDUS, QU ILS SOIENT DES JUNIORS OU DES SENIORS? QUELLES SONT LES CONSEQUENCES DE LA PRATIQUE DU SPORT SUR L ORGANISME DES INDIVIDUS, QU ILS SOIENT DES JUNIORS OU DES SENIORS? 1 1 ERE 3 SCIENTIFIQUE LYCEE HENRI VINCENOT LOUHANS MANON Ravel-Chapuis JEANNE

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 TP A.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER Laure Delaporte ConstruirAcier Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc SCHAFFNER des Ateliers SCHAFFNER chef de file du GT4 Jérémy TROUART de l Union des Métalliers

Plus en détail

Hypertension artérielle. Des chiffres qui comptent

Hypertension artérielle. Des chiffres qui comptent Hypertension artérielle Des chiffres qui comptent REPÈRES 7 500 000 d hypertendus (15 à 20 % des adultes en 1990). La fréquence de l hypertension artérielle (HTA) augmente avec l âge. Mais sur 8 personnes

Plus en détail

La mécanique sous le capot

La mécanique sous le capot La mécanique sous le capot L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

Épreuve d effort électrocardiographique

Épreuve d effort électrocardiographique Épreuve d effort électrocardiographique J. Valty Diagnostic des coronaropathies. Pronostic après infarctus du myocarde. Indications particulières. Risques de l épreuve d effort? 1- Épreuve positive : segment

Plus en détail

La douleur est une mauvaise habitude.

La douleur est une mauvaise habitude. La douleur est une mauvaise habitude. Vous pourriez avoir envie de dire : "non, c'est impossible! Je ne peux pas me faire du mal à moi-même!" et vous auriez en partie raison. Comme exemple de douleurs

Plus en détail

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus)

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus) Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

LE SPORT POUR CHACUN! Docteur CASCUA Stéphane Médecin du sport

LE SPORT POUR CHACUN! Docteur CASCUA Stéphane Médecin du sport LE SPORT POUR CHACUN! Docteur CASCUA Stéphane Médecin du sport LES FEMMES ET LE SPORT LES FEMMES ONT LE CŒUR MOINS SENSIBLE Moins de maladie cardiovasculaire protection hormonale sauf tabac + pilule LES

Plus en détail

Télé-expertise et surveillance médicale à domicile au service de la médecine générale :

Télé-expertise et surveillance médicale à domicile au service de la médecine générale : Télé-expertise et surveillance médicale à domicile au service de la médecine générale : Docteur DARY Patrick, Cardiologue, Praticien Hospitalier Centre Hospitalier de St YRIEIX - Haute Vienne 87500 Situé

Plus en détail

Problèmes sur le chapitre 5

Problèmes sur le chapitre 5 Problèmes sur le chapitre 5 (Version du 13 janvier 2015 (10h38)) 501 Le calcul des réactions d appui dans les problèmes schématisés ci-dessous est-il possible par les équations de la statique Si oui, écrire

Plus en détail

Le Kin-AP Évaluation des Aptitudes paramédicales

Le Kin-AP Évaluation des Aptitudes paramédicales Le Kin-AP Évaluation des Aptitudes paramédicales Le Kin-AP est une évaluation qui se déroule à travers un parcours comprenant différentes stations qui simulent les tâches que le technicien ambulancier-paramédic

Plus en détail

Monitoring et suivi du comportement des chaussées

Monitoring et suivi du comportement des chaussées Monitoring et suivi du comportement des chaussées Pierre Hornych Juliette Blanc IFSTTAR - LAMES 1/xx MONITORING ET SUIVI DU COMPORTEMENT DES CHAUSSÉES DÉVELOPPEMENTS RÉCENTS ET PERSPECTIVES Introduction

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE TP. TET LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES GENIE ELECTROTECHNIQUE Durée : 3 heures Tp relais statique 10-11 RELAIS STATIQUE S.T.I. Pré-requis : Laboratoire des systèmes Cours sur les

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE

TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : Etre autonome S'impliquer Elaborer et réaliser un protocole expérimental en toute sécurité Compétence(s)

Plus en détail

Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation

Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation 1 1 Contexte - Public ciblé 1/3 des accidents du travail sont dus à des manutentions. Coût annuel : 1,5 milliards d euros. Les lombalgies représentent

Plus en détail

DOMAINES MOTEUR ET SENSORIEL

DOMAINES MOTEUR ET SENSORIEL DOMAINES MOTEUR ET SENSORIEL Page 1 sur 12 OBJECTIF GÉNÉRAL : 1. AMÉLIORER LES HABILETÉS MOTRICES GLOBALES 1.1 L élève développera des stratégies pour coordonner ses mouvements. 1. Appliquer les recommandations

Plus en détail

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans.

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans. Le Test d effort L'épreuve du test d'effort est un examen effectué en général par un cardiologue ou un médecin du sport. Le test d'effort permet de mesurer le rythme cardiaque, la pression artérielle,

Plus en détail

LES PATIENTS PORTEURS D UN DEFIBRILLATEUR IMPLANTABLE SE SENTENT-ILS BIEN INFORMES?

LES PATIENTS PORTEURS D UN DEFIBRILLATEUR IMPLANTABLE SE SENTENT-ILS BIEN INFORMES? ECNAS SAINT AUBAIN SAINTE ELISABETH Section Soins infirmiers Place Louise Godin, 15 5000 Namur www.saint-aubain.be LES PATIENTS PORTEURS D UN DEFIBRILLATEUR IMPLANTABLE SE SENTENT-ILS BIEN INFORMES? Travail

Plus en détail

TP SIN Traitement d image

TP SIN Traitement d image TP SIN Traitement d image Pré requis (l élève doit savoir): - Utiliser un ordinateur Objectif terminale : L élève doit être capable de reconnaître un format d image et d expliquer les différents types

Plus en détail

3. Artefacts permettant la mesure indirecte du débit

3. Artefacts permettant la mesure indirecte du débit P-14V1 MÉTHODE DE MESURE DU DÉBIT D UN EFFLUENT INDUSTRIEL EN CANALISATIONS OUVERTES OU NON EN CHARGE 1. Domaine d application Cette méthode réglemente la mesure du débit d un effluent industriel en canalisations

Plus en détail

Les aliments qui guerissent

Les aliments qui guerissent pomme Protège le abricot artichaut Aide la avocat banane Protège le fève betterave Contrôle la bleuet Le aliments qui guerissent Les aliments qui guerissent Contrôle la Combat la diarrhée capacité des

Plus en détail

HDO High De nition Oscillometrie. V E T - H D O - M O N I TO R N I B P - S Y S T E M v i s i b l e b e t t e r

HDO High De nition Oscillometrie. V E T - H D O - M O N I TO R N I B P - S Y S T E M v i s i b l e b e t t e r HDO High De nition Oscillometrie N I B P - S Y S T E M v i s i b l e b e t t e r La pression artérielle et plus é v a l u t i o n t e c h n i q u e Le système HDO permet une évaluation poussée du système

Plus en détail

Sommaire. Cher Client, Français

Sommaire. Cher Client, Français Sommaire Cher Client, Remarques importantes pour obtenir des résultats corrects..............................66 Votre tensiomètre : ses avantages.............67 Insertion/remplacement des piles..............68

Plus en détail

A- Observez la vidéo A présentant le fonctionnement de deux objets techniques que nous

A- Observez la vidéo A présentant le fonctionnement de deux objets techniques que nous Nous savons qu'un système d'alarme permet de protéger une habitation en détectant et en signalant une ouverture de porte, de fenêtre ou un mouvement dans une pièce. Mais comment détecter et existe il un

Plus en détail

La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire

La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire Vivre avec une cardiopathie valvulaire Décembre 2008 En cas de cardiopathie valvulaire opérée

Plus en détail

Les différentes maladies du coeur

Les différentes maladies du coeur Auteur : Dr Pascal AMEDRO Les différentes maladies du coeur 1. Le cœur normal L oxygène capté dans l air va dans les poumons, où le sang «bleu» est alors oxygéné et devient «rouge». Il est conduit par

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SISMO FITNESS

DOSSIER DE PRESSE SISMO FITNESS N 1 D E L A P L A T E F O R M E O S C I L L A N T E DOSSIER DE PRESSE SISMO FITNESS Osciller, se relaxer, et affiner sa silhouette Sommaire Septembre 2007 1. Sismo Fitness by Medicon..p.3 2. Sismo Fitness

Plus en détail

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE Nom.. Prénom.. Monte charge de cuisine Réalisation /0 Mise en service /0 Dépannage /0 PRESENTATION DU MONTE CHARGE M ~ S0 (Atu) S (appel pour monter) S (descente) H (descendez les déchets S.V.P.!) Sh Salle

Plus en détail

Les monte escaliers de MediTek La solution pour votre mobilité à votre domicile

Les monte escaliers de MediTek La solution pour votre mobilité à votre domicile Les monte escaliers de MediTek La solution pour votre mobilité à votre domicile VOTRE INDEPENDANCE REGAGNEE PAR L EXCELLENCE DU NOUVEAU MONTE ESCALIER DE MEDITEK. Autrefois, quand monter un escalier était

Plus en détail

Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage

Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage Domosol : Système solaire combiné (SSC) de production d eau chaude et chauffage Tc Le système solaire combiné (SSC) Domosol de ESE est basé sur le Dynasol 3X-C. Le Dynasol 3X-C est l interface entre les

Plus en détail

COMMANDER la puissance par MODULATION COMMUNIQUER

COMMANDER la puissance par MODULATION COMMUNIQUER SERIE 4 MODULER - COMMUNIQUER Fonctions du programme abordées : COMMANDER la puissance par MODULATION COMMUNIQUER Objectifs : Réaliser le câblage d un modulateur d après le schéma de puissance et de commande,

Plus en détail

Document réalisé par :

Document réalisé par : Ce document permet de situer le niveau des élèves en fin de module d apprentissage. Il peut être aussi utilisé pendant les séances d apprentissage pour aider à mesurer les acquisitions. Il donne des indications

Plus en détail

AVERTISSEMENTS AUX ÉVALUATEURS...2

AVERTISSEMENTS AUX ÉVALUATEURS...2 - 1 - TABLE DES MATIÈRES AVERTISSEMENTS AUX ÉVALUATEURS...2 PROCESSUS D ÉVALUATION...3 1.1 GÉNÉRALITÉS... 4 1.2 INSTRUCTIONS PRÉLIMINAIRES À L INTENTION DES ÉVALUATEURS... 4 1.3 INSTALLATION DU LIEU D

Plus en détail

Indicateur d'unité Voyant Marche/Arrêt

Indicateur d'unité Voyant Marche/Arrêt Notice MESURACOLOR Colorimètre à DEL Réf. 22020 Indicateur d'unité Voyant Marche/Arrêt Indicateur Etalonnage Bouton Marche/Arrêt Indicateur de sélection de la longueur d'onde Indicateur de mode chronomètre

Plus en détail

Orientation entraînement et performance

Orientation entraînement et performance Démarche pour le séminaire «Exploration fonctionnelle» Maîtrise en sciences du mouvement et du sport Orientation entraînement et performance Version du 26-9- 2013 Est prévu selon le plan d études un séminaire

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Dossier thématique de la. Fondation de l'avenir. Chirurgie du futur SOMMAIRE

Dossier thématique de la. Fondation de l'avenir. Chirurgie du futur SOMMAIRE Dossier thématique de la Fondation de l'avenir Chirurgie du futur SOMMAIRE I L évolution de la chirurgie A La vidéochirurgie : une chirurgie mini-invasive 1 En quoi consiste la vidéochirurgie 2 - Les bénéfices

Plus en détail

Mise en pratique : Etude de spectres

Mise en pratique : Etude de spectres Mise en pratique : Etude de spectres Introduction La nouvelle génération de spectromètre à détecteur CCD permet de réaliser n importe quel spectre en temps réel sur toute la gamme de longueur d onde. La

Plus en détail

DEMONSTRATION DE FONCTIONNEMENT DU DÉFIBRILLATEUR

DEMONSTRATION DE FONCTIONNEMENT DU DÉFIBRILLATEUR DEMONSTRATION DE FONCTIONNEMENT DU DÉFIBRILLATEUR H e a r t S t a r t ( Philips ) Démonstration réalisée par les Docteurs Alain LIAGRE & Thierry LEDANT Membres du Conseil Syndical DOMAINE DE SAINT PIERRE

Plus en détail

La Méditation Transcendantale

La Méditation Transcendantale Mudry Joël Travail Personnel 1/15 J ai choisi ce sujet parce que d une part les différents problèmes liés au stress sont omniprésents dans la vie quotidienne et que les moyens proposés pour les éliminer

Plus en détail

AMINES BIOGENIQUES. Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine

AMINES BIOGENIQUES. Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine AMINES BIOGENIQUES Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine Effets physiologiques des bioamines via le systeme nerveux autonome Cardiovasculaire: Augmentation du

Plus en détail

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment B3510--II APPLIICATIIONS DE TRANSDUCTEURS A ULTRASONS MANUEL D IINSTRUCTIIONS POUR L ETUDIIANT Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE

Plus en détail

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière Loin de mes yeux Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière expérience une dimension unique. Voici un guide tout simple, une carte routière pour vous montrer les chemins

Plus en détail

LE DÉFIBRILLATEUR IMPLANTABLE

LE DÉFIBRILLATEUR IMPLANTABLE LE DÉFIBRILLATEUR IMPLANTABLE Brochure d information à l intention de l usager Pour vous, pour la vie Vous allez bénéficier d un défibrillateur implantable. Cette brochure a été conçue pour répondre à

Plus en détail

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

informations pratiques

informations pratiques COLLECTIVITÉS LOCALES Arrêt cardiaque informations pratiques avec le soutien de Arrêt cardiaque I Informations pratiques I 1 2 I L arrêt cardiaque L arrêt cardiaque est la première cause de mortalité des

Plus en détail

dos La qualité au service de votre santé Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse p r e n d r e s o i n d e s o n

dos La qualité au service de votre santé Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse p r e n d r e s o i n d e s o n dos p r e n d r e s o i n d e s o n Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse La qualité au service de votre santé Cette information, éditée par l Institut de physiothérapie de la Clinique de La Source, vous

Plus en détail

COMPRESSEURS DENTAIRES

COMPRESSEURS DENTAIRES FRANCE COMPRESSEURS DENTAIRES TECHNOLOGIE SILENCIEUSE MGF NOS SERVICES, NOS ENGAGEMENTS - Les pièces détachées sont disponibles sur stock dans notre site localisé en Saône-et-Loire. Envoi express en h

Plus en détail

Caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques Défibrillateur Philips HeartStart OnSite Caractéristiques techniques Défibrillateur Modèle Gamme de défibrillateur Éléments livrés Type d onde Énergie Intervalle entre chocs Délivrance rapide du choc Instructions

Plus en détail

Comment évaluer. la fonction contractile?

Comment évaluer. la fonction contractile? Comment évaluer la fonction contractile? Pr Xavier MONNET Service de réanimation médicale Hôpital de Bicêtre Assistance publique Hôpitaux de Paris Conflit d intérêt Pulsion Medical Systems CAP PiCCO Echocardiographie

Plus en détail

TP Vidéo surveillance Bac pro SEN CCTV. Lycée de L Aa 1

TP Vidéo surveillance Bac pro SEN CCTV. Lycée de L Aa 1 CCTV Lycée de L Aa 1 Mise en situation Le Lycée de l Aa contact la société SENINSTAL, faisant suite à une appel d offre pour effectuer l installation d un système de vidéo surveillance dans une de ses

Plus en détail

Caractéristiques des ondes

Caractéristiques des ondes Caractéristiques des ondes Chapitre Activités 1 Ondes progressives à une dimension (p 38) A Analyse qualitative d une onde b Fin de la Début de la 1 L onde est progressive puisque la perturbation se déplace

Plus en détail

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Qu est ce que l ergonomie d un poste de travail? ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Un poste de travail ergonomique est un poste qui offre un environnement et des équipements permettant de créer

Plus en détail

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours Grossesse et HTA J Potin Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours HTA et grossesse Pathologie fréquente : 2 à 5 % des grossesses (2 à 3 % des multipares, 4 à 8 % des primipares)

Plus en détail

Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation

Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation Applications résidentielles Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et

Plus en détail

Urgent- information de sécurité

Urgent- information de sécurité Urgent- information de sécurité Risque augmenté de décès cardiovasculaire chez les patients insuffisants cardiaques chroniques symptomatiques avec une fraction d'éjection du ventricule gauche (FEVG) altérée,

Plus en détail

Les parcours S4 traditionnels : Robotique, Radio Communication Numérique, Traitement de l information. Informatique Industrielle

Les parcours S4 traditionnels : Robotique, Radio Communication Numérique, Traitement de l information. Informatique Industrielle Projet S 4 Présentation des Projets du S 4 Plan de la présentation 1 Thématique des projets S 4 2 Organisation, encadrement, évaluations Les sujets de projets proposés 4 Questions, constitutions des équipes

Plus en détail

Résonance magnétique (IRM)

Résonance magnétique (IRM) (IRM) Le médecin a prescrit une résonance magnétique (IRM) et vous vous demandez en quoi consiste cet examen. Afin de répondre à vos questions, voici quelques informations. But de l examen Les examens

Plus en détail

Chapitre 13 Numérisation de l information

Chapitre 13 Numérisation de l information DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 septembre 2013 à 17:33 Chapitre 13 Numérisation de l information Table des matières 1 Transmission des informations 2 2 La numérisation 2 2.1 L échantillonage..............................

Plus en détail