La pression artérielle sanglante comme outil prédictif du remplissage vasculaire. DELABRE Jean-Philippe

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La pression artérielle sanglante comme outil prédictif du remplissage vasculaire. DELABRE Jean-Philippe"

Transcription

1 La pression artérielle sanglante comme outil prédictif du remplissage vasculaire DELABRE Jean-Philippe

2 Base physiopathologique [Frédéric Michard Crit Care 2000] Inspiration normale Diminution de la pression intra thoracique Augmentation du retour veineux Si le coeur n'est pas surchargé

3 Base physiopathologique [Frédéric Michard Crit Care 2000] Augmentation du volume d'éjection du ventricule droit

4 Base physiopathologique [Frédéric Michard Crit Care 2000] Après traversée de la circulation pulmonaire (2 3 battements) Augmentation du remplissage de l'oreillette gauche

5 Base physiopathologique [Frédéric Michard Crit Care 2000] Augmentation du volume d'éjection du ventricule gauche

6 Base physiopathologique [Frédéric Michard Crit Care 2000] Augmentation de la pression pulsée Puisque PP directement proportionnelle au VES

7 Base physiopathologique [Frédéric Michard Crit Care 2000] Inspiration en ventilation mécanique Augmentation de la pression intra thoracique Diminution du retour veineux Si le coeur n'est pas surchargé

8 Base physiopathologique [Frédéric Michard Crit Care 2000] Diminution du volume d'éjection du ventricule droit

9 Base physiopathologique [Frédéric Michard Crit Care 2000] Après traversé de la circulation pulmonaire (2 3 battements) Diminution du remplissage de l'oreillette gauche

10 Base physiopathologique [Frédéric Michard Crit Care 2000] Diminution du volume d'éjection du ventricule gauche

11 Base physiopathologique [Frédéric Michard Crit Care 2000] Diminution de la pression pulsée Puisque PP directement proportionnelle au VES

12 Base physiopathologique [Convertino VA, Jtraume, 2006] Relation pression pulsée / VES Plus le VES est élevé, plus la PP est élevée

13 Base physiopathologique [ Jardin, Circulation 1983] Volume d ' éjection VG Pression artérielle pulsée=k compliance artérielle

14 Base physiopathologique [Frédéric Michard Crit Care 2000]

15 Marqueurs de l'état d'hydratation «Statiques» = mesures de la précharge (PaPo, PVC, dimensions cardiaques) «Dynamiques» = mesures de l'évolution du VES pendant les mouvements respiratoires

16 Marqueurs dynamiques SPV : systolic pressure variation différence entre la systolique maximale et minimale Δ up Δ down

17 Systolic pressure variation

18 Systolic pressure variation [Tavernier B, Anesthesiology 1998] 15 patients septiques Remplissage de 500 cc HEA VES augmenté de plus de 15% après remplissage significativement associé à Δ down > 5mmHg VPP = 95% ; VPN = 93% Non associé à la valeur de la Papo

19 Systolic pressure variation [Denault AY, Chest 1999] En chirurgie thoracique, Δ down peut être modifié sans modification du VES : CEC Thoracotomie Fermeture thorax

20 Marqueurs dynamiques Δ Pression pulsée Différence de pression pulsée max min Par rapport à la pression pulsée moyenne PPmax PPmin PPmax PPmin /2

21 Delta PP

22 Delta PP [Michard F, AJRCCM, 2000] 40 patients septiques Expansion volémique 500 cc HEA 6% Relation quasi-linéaire entre ΔPP initiale et augmentation de l'index cardiaque Augmentation > 15% du débit cardiaque = ΔPP initial > 13% VPP = 94% VPN = 96%

23 Delta PP [Michard F, AJRCCM, 2000]

24 Delta PP [Michard F, AJRCCM, 2000] Conditions d'interprétation : Pas d'arythmies Études limitées au sepsis Pas de ventilation spontanée Liées au volume courant (Vt 8 ml/kg) [De Backer D, Intensive Care Med 2005]

25 Intérêt des différentes mesures [Frédéric Michard AJRCCM 2000] Δsp = systolic pressure variation RAP = pression de l'oreillette droite PAOP = pulmonary artery occlusion pressure

26 Lever de jambe et PP [Monnet X, CCM, 2006] 71 patients ventilés Manœuvre de lever de jambe Augmentation PP 12 % Prédit après 500 cc SSI une augmentation du débit cardiaque 15% Patients en VC sans arrythmies : Sensibilité 88% ; Spécificité 93% Ensemble : Sensibilité 60% ; Spécificité 85%

27 En pratique? Si un remplissage augmente le débit cardiaque Effet sur la mortalité? Intérêt de baisser la PEP? Intérêt d'augmenter les amines?

réponse au remplissage au cours d un état de choc?

réponse au remplissage au cours d un état de choc? Comment évaluer la précharge et la réponse au remplissage au cours d un état de choc? Dr Sami ALAYA Service Réanimation Médicale. H BIZERTE Vendredi 30 Avril 2010 Comment évaluer la précharge et la réponse

Plus en détail

Précharge dépendance chez un patient en ventilation spontanée ou en rythme non sinusal

Précharge dépendance chez un patient en ventilation spontanée ou en rythme non sinusal Précharge dépendance chez un patient en ventilation spontanée ou en rythme non sinusal Jérôme PILLOT Chef de Clinique-Assistant des Hôpitaux Service de Réanimation Médicale Pr Castaing CHU Bordeaux DESC

Plus en détail

Prédiction de la réponse au remplissage vasculaire. Sébastien Préau CHRU Lille Hôpital Calmette 23 Avril 2010

Prédiction de la réponse au remplissage vasculaire. Sébastien Préau CHRU Lille Hôpital Calmette 23 Avril 2010 Prédiction de la réponse au remplissage vasculaire Sébastien Préau CHRU Lille Hôpital Calmette 23 Avril 2010 70% des volontaires sains sont répondeurs r au RV! Kumar et al Echec de la clinique pour prédire

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION I. La fonction Cardiaque 2. Sam BAYAT MCU-PH

PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION I. La fonction Cardiaque 2. Sam BAYAT MCU-PH PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION I. La fonction Cardiaque 2 Sam BAYAT MCU-PH Le débit cardiaque et son contrôle Le débit cardiaque = Fréquence cardiaque x Volume d'éjection systolique : Q & = Fc Ves La Fc

Plus en détail

Savoir détecter la préchargedépendance. ventilation mécanique et en rythme sinusal. Antoine STRZELECKI DESC réanimation mars 2010

Savoir détecter la préchargedépendance. ventilation mécanique et en rythme sinusal. Antoine STRZELECKI DESC réanimation mars 2010 Savoir détecter la préchargedépendance chez un patient sous ventilation mécanique et en rythme sinusal Antoine STRZELECKI DESC réanimation mars 2010 Introduction 1) Situations cliniques caricaturales:

Plus en détail

PLAN. Qu est ce que la PRÉCHARGE? Gestion de la volémie L échocardiographie: indices statiques et dynamiques dans la gestion du remplissage vasculaire

PLAN. Qu est ce que la PRÉCHARGE? Gestion de la volémie L échocardiographie: indices statiques et dynamiques dans la gestion du remplissage vasculaire PLAN Gestion de la volémie L échocardiographie: indices statiques et dynamiques dans la gestion du remplissage vasculaire Dr Laurent Stecken, Dr Matthieu Biais Hôpital Pellegrin, Bordeaux Cours TUSAR Mardi

Plus en détail

M.Griton, DESC Réanimation Médicale 24 Mars 2010. Objectifs thérapeutiques de. sepsis

M.Griton, DESC Réanimation Médicale 24 Mars 2010. Objectifs thérapeutiques de. sepsis M.Griton, DESC Réanimation Médicale 24 Mars 2010 Objectifs thérapeutiques de l évaluation hémodynamique h dans le sepsis Surviving Sepsis Campaign 2008 Initial resuscitation (First 6 hours) Recommandations

Plus en détail

Le barostat. Régulation de la pression artérielle

Le barostat. Régulation de la pression artérielle Le barostat Régulation de la pression artérielle Le barostat est l homéostat qui assure la régulation de la pression artérielle moyenne à court terme et dans des conditions physiologiques normales. système

Plus en détail

MONITORAGE DE LA VOLÉMIE. Dr Merhabene Takoua- Dr Ben Romdhane Kais Réanimation respiratoire Ariana Collège de réanimation Juin 2013

MONITORAGE DE LA VOLÉMIE. Dr Merhabene Takoua- Dr Ben Romdhane Kais Réanimation respiratoire Ariana Collège de réanimation Juin 2013 MONITORAGE DE LA VOLÉMIE Dr Merhabene Takoua- Dr Ben Romdhane Kais Réanimation respiratoire Ariana Collège de réanimation Juin 2013 INTRODUCTION Volémie = déterminent majeur du retour veineux Influençant

Plus en détail

Ventilation Non Invasive Adaptation patient/ventilateur

Ventilation Non Invasive Adaptation patient/ventilateur Ventilation Non Invasive Adaptation patient/ventilateur F. Vargas G. Hilbert Département de Réanimation Médicale CHU Pellegrin-Tripode - Bordeaux DESC de Réanimation Médicale Toulouse 15 et 16 mars 2007

Plus en détail

I N T E R A C T I O N S C O E U R P O U M O N

I N T E R A C T I O N S C O E U R P O U M O N I N T E R A C T I O N S C O E U R P O U M O N DESC REANIMATION Décembre 2014 Etudiant: JAFFAL Karim Tuteur: Pr D. MATHIEU IMPACT EN PATHOLOGIE RESPIRATOIRE IMPACT EN PATHOLOGIE CARDIAQUE PRECHARGE DEPENDANCE

Plus en détail

Dr Durand M. Réanimation Cardiovasculaire et Thoracique Pole Anesthésie Réanimation

Dr Durand M. Réanimation Cardiovasculaire et Thoracique Pole Anesthésie Réanimation Bases d hémodynamique Dr Durand M. Réanimation Cardiovasculaire et Thoracique Pole Anesthésie Réanimation Mdurand@chu-grenoble.fr 1 Introduction Hémodynamique «dynamique du sang» But : Apports en oxygène

Plus en détail

Retentissement cardiaque de la ventilation mécaniquem

Retentissement cardiaque de la ventilation mécaniquem Retentissement cardiaque de la ventilation mécaniquem P Vignon CHU Limoges Circulation pulmonaire = réserve de remplissage du cœur gauche Alimentée par l éjection du ventricule droit Tout évènement qui

Plus en détail

EVALUATION DES PRESSIONS DE REMPLISSAGE. Daniel De Backer Department of Intensive Care Erasme University Hospital Brussels, Belgium

EVALUATION DES PRESSIONS DE REMPLISSAGE. Daniel De Backer Department of Intensive Care Erasme University Hospital Brussels, Belgium EVALUATION DES PRESSIONS DE REMPLISSAGE Daniel De Backer Department of Intensive Care Erasme University Hospital Brussels, Belgium Evaluation des pressions de remplissage L évaluation des pressions de

Plus en détail

[Biol313b] Physiologie Cellulaire et Intégrative 1 Compte-rendu de TP

[Biol313b] Physiologie Cellulaire et Intégrative 1 Compte-rendu de TP [Biol313b] Physiologie Cellulaire et Intégrative 1 Compte-rendu de TP Approche quantitative de l énergétique biologique : adaptation des fonctions respiratoire et cardiaque au cours d un exercice physique

Plus en détail

LES VAISSEAUX SANGUINS

LES VAISSEAUX SANGUINS LES VAISSEAUX SANGUINS PLAN DU COURS: LES VAISSEAUX SANGUINS (chap.20) STRUCTURE ET FONCTIONS DES VAISSEAUX SANGUINS introduction structure des parois vasculaires réseau artériel capillaires réseau veineux

Plus en détail

INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE

INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE Dr Emmanuel Robin Clinique d Anesthésie-Réanimation Cardiothoracique CHU de Lille QUELS SONT LES RECOMMANDATIONS DES SOCIÉTÉS SAVANTES (SFAR,SRLF

Plus en détail

HTAP. Actualités sur la nouvelle classification et Méthodes de Mesure Pressions Artérielles Pulmonaires

HTAP. Actualités sur la nouvelle classification et Méthodes de Mesure Pressions Artérielles Pulmonaires HTAP. Actualités sur la nouvelle classification et Méthodes de Mesure Pressions Artérielles Pulmonaires Olivier Axler Service de Cardiologie Centre Hospitalier Territorial Gaston Bourret Nouméa Nouvelle-Calédonie

Plus en détail

Interaction coeurpoumon. B.Pavlovsky Interne DESAR Océan Indien Novembre 2016

Interaction coeurpoumon. B.Pavlovsky Interne DESAR Océan Indien Novembre 2016 Interaction coeurpoumon B.Pavlovsky Interne DESAR Océan Indien Novembre 2016 Complexe coeur-poumons système en série qui se trouve dans le thorax, relié à l'abdomen, avec entre les deux un piston, le diaphragme.

Plus en détail

Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique.

Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique. Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique. Objectifs de cette partie du programme : - (TP n 21) découvrir les modifications physiologiques du système cardiorespiratoire lors d un effort.

Plus en détail

Circulation artérielle

Circulation artérielle Circulation artérielle Plan 1- Caractéristiques générales 1-1 Anatomiques 1-2 Histologiques 1-3 Innervation et vasomotricité La circulation artérielle Circulation à haute pression Propagation du sang du

Plus en détail

Comment évaluer. la fonction contractile?

Comment évaluer. la fonction contractile? Comment évaluer la fonction contractile? Pr Xavier MONNET Service de réanimation médicale Hôpital de Bicêtre Assistance publique Hôpitaux de Paris Conflit d intérêt Pulsion Medical Systems CAP PiCCO Echocardiographie

Plus en détail

Utilisation des catécholamines au cours du choc septique

Utilisation des catécholamines au cours du choc septique Utilisation des catécholamines au cours du choc septique (adultes - enfants) XV ème conférence de consensus de la SRLF - Résumé Jeudi 13 juin 1996 - Institut Gernez Rieux - CHU de Lille Cette conférence

Plus en détail

La Capnographie. Intérêt en médecine d urgence. Dr B.Barberon, Dr P. Cano, Dr Pierre Michelet

La Capnographie. Intérêt en médecine d urgence. Dr B.Barberon, Dr P. Cano, Dr Pierre Michelet La Capnographie Intérêt en médecine d urgence Dr B.Barberon, Dr P. Cano, Dr Pierre Michelet Introduction Les recommandations des sociétés savantes ( pour la France SFMU,SFAR,SRLF) pour le monitorage du

Plus en détail

PICCO2. PROTOCOLE DE SERVICE Année 2010 MISE À JOUR 2012. Hôpital de Bicêtre Département d'anesthésie-réanimation Réanimation Chirurgicale

PICCO2. PROTOCOLE DE SERVICE Année 2010 MISE À JOUR 2012. Hôpital de Bicêtre Département d'anesthésie-réanimation Réanimation Chirurgicale Hôpital de Bicêtre Département d'anesthésie-réanimation Réanimation Chirurgicale PICCO2 PROTOCOLE DE SERVICE Année 2010 MISE À JOUR 2012 1 PROTOCOLE PICCO2 DAR BICETRE DEPARTEMENT D ANESTHESIE REANIMATION

Plus en détail

Défaillance VD au cours du SDRA

Défaillance VD au cours du SDRA Défaillance VD au cours du SDRA D Demory Réanimation polyvalente CH Toulon Font-Pré HEMODYNAMIQUE / SDRA ARDS mechanical ventilation : 3704 références ARDS PEEP : 1666 références ARDS tidal volume : 721

Plus en détail

Prédiction de la réponse à l expansion volémique

Prédiction de la réponse à l expansion volémique Prédiction de la réponse à l expansion volémique Pr Xavier MONNET Service de réanimation médicale Hôpital de Bicêtre Assistance publique Hôpitaux de Paris Les 5 messages-clés 1 Tous les patients ne répondent

Plus en détail

Echocardiographie en réanimation : pyramide des compétences. Dilatation du VD : quantification. Normal Dilatation modérée Dilatation majeure

Echocardiographie en réanimation : pyramide des compétences. Dilatation du VD : quantification. Normal Dilatation modérée Dilatation majeure Echocardiographie en réanimation : pyramide des compétences Dilatation du VD : quantification Normal Dilatation modérée Dilatation majeure STDVD/STDVG < 0,6 0,6 < STDVD/STDVG < 1 STDVD/STDVG > 1 Cholley

Plus en détail

Comment ventiler un SDRA en Dr Balick-weber CHU Bordeaux

Comment ventiler un SDRA en Dr Balick-weber CHU Bordeaux Comment ventiler un SDRA en 2009 Dr Balick-weber CHU Bordeaux Définition du SDRA Définition du SDRA 1. Début aigu. 2. Opacités pulmonaires bilatérales à la RP. 3. Absence d'insuffisance cardiaque, d hypervolémie

Plus en détail

L O RG R A G NISA S T A ION D E D L APPAREIL

L O RG R A G NISA S T A ION D E D L APPAREIL L ORGANISATION DE L APPAREIL RESPIRATOIRE a-presentation -Présence de 2 poumons(droit et gauche) posés sur le diaphragme: -poumon droit divisé en 3 lobes( supérieur, moyen et inferieur) -poumon gauche

Plus en détail

L'échographie cardiaque

L'échographie cardiaque L'échographie cardiaque Date de création du document : 2008-2009 PRÉ-REQUIS Sur quel principe physique est basée l'échographie cardiaque? L'utilisation des ultrasons est le principe physique sur lequel

Plus en détail

Physiologie de la circulation coronaire

Physiologie de la circulation coronaire Physiologie de la circulation coronaire Dr. KERMICHE 1 Les objectifs du cours A la fin du cours l étudiant doit: Expliquer la raison d être de la circulation coronaire et de nommer les principales ramifications

Plus en détail

Généralités sur la. circulation sanguine

Généralités sur la. circulation sanguine Généralités sur la circulation sanguine Le système circulatoire ACTEURS DU SYSTEME CIRCULATOIRE Pompe Cœur Fluide Sang Conduits Vaisseaux 1- Schéma général Plan 1-1 Circulations systémique et pulmonaire

Plus en détail

Cours de réanimation pédiatrique Hôpital Sainte-Justine

Cours de réanimation pédiatrique Hôpital Sainte-Justine Cours de réanimation pédiatrique Hôpital Sainte-Justine Évaluation cardio-respiratoire rapide Identification du choc et de l insuffisance respiratoire @ 2001 American Heart association Objectifs du cours

Plus en détail

Moniteur Freeride. Mode d emploi

Moniteur Freeride. Mode d emploi Moniteur Freeride Mode d emploi AFFICHAGE Le Wattbike Freeride n a pas de capteur de puissance. En conséquence, les fonctionnalités de son moniteur sont moins étendues que celles des Wattbike Pro et Trainer.

Plus en détail

Exercices sur les échanges gazeux 1

Exercices sur les échanges gazeux 1 Exercices sur les échanges gazeux 1 1. ph 7.35-7.45 7.58 Alcalose pco2 35-45 23 Alcalose PO2 75-100 175 HCO3 21-28 30 alcalose Saturation artérielle 0.92-0.98 0.99 Glucose 3.9-6.0 5.5 1.1 Interprétez le

Plus en détail

Syndrome abdominal compartimental

Syndrome abdominal compartimental Syndrome abdominal compartimental I. DEFINITION Le syndrome abdominal compartimental s observe lorsqu apparaît une dysfonction d organe(s) due à une hypertension intra-abdominale. Il s agit d une pathologie

Plus en détail

La pression artérielle rielle n est n grandeur strictement régulr

La pression artérielle rielle n est n grandeur strictement régulr La pression artérielle rielle n est n pas une grandeur strictement régulr gulée. Elle doit être à tout moment suffisante pour que le débit d local de chaque organe soit ajusté à ses besoins métaboliques.

Plus en détail

EPREUVE DE REMPLISSAGE VASCULAIRE

EPREUVE DE REMPLISSAGE VASCULAIRE EPREUVE DE REMPLISSAGE VASCULAIRE FLUID CHALLENGE: QUAND ET COMMENT L ADMINISTRER Maurel Véronique et Ducos Guillaume DESC de Réanimation Médicale Module Cardiovasculaire DEFINITION Test diagnostique :

Plus en détail

Mini-Invasif. Benoit VALLET. Hôpital Huriez CHU de LILLE lille.fr

Mini-Invasif. Benoit VALLET. Hôpital Huriez CHU de LILLE lille.fr Choisir un Monitorage Hémodynamique Mini-Invasif Benoit VALLET Clinique d Anesthésie-Réanimation Hôpital Huriez CHU de LILLE bvallet@chru-lille.fr lille.fr VOLEMIE "ABSOLUE" CAPACITANCE VEINEUSE VOLEMIE

Plus en détail

Introduction. VO 2 max I. Adaptation globale. Fonctions. Plan

Introduction. VO 2 max I. Adaptation globale. Fonctions. Plan Adaptations CardioVasculaire et Ventilatoire à L Exercice Musculaire Helmi BEN SAAD (MD, PhD) helmibensaad@rnstn Introduction Adaptation? Problème (1/2 intérieur, environnement) Réponses Physiologique

Plus en détail

SURVEILLANCE DE LA CEC, MONITORAGE DU PATIENT, SURVEILLANCE HÉMODYNAMIQUE

SURVEILLANCE DE LA CEC, MONITORAGE DU PATIENT, SURVEILLANCE HÉMODYNAMIQUE SURVEILLANCE DE LA CEC, MONITORAGE DU PATIENT, SURVEILLANCE HÉMODYNAMIQUE D. GAILLARD Fondation Hopital Saint-Joseph, Paris La surveillance hémodynamique en chirurgie cardiaque nécessite une réflexion

Plus en détail

Évaluation de la fonction cardiaque Programme d anesthésie et de soins intensifs. Matériel didactique. Objectifs. Collaborateurs

Évaluation de la fonction cardiaque Programme d anesthésie et de soins intensifs. Matériel didactique. Objectifs. Collaborateurs Évaluation de la fonction cardiaque Programme d anesthésie et de soins intensifs Instabilité hémodynamique et pression de remplissage élevées Dysfonction systolique Dysfonction diastolique Onde V André

Plus en détail

Thème 1 : Corps humain et santé : l exercice physique.

Thème 1 : Corps humain et santé : l exercice physique. Thème 1 : Corps humain et santé : l exercice physique. Chapitre 3 : Fonctionnement cardiaque et circulation sanguine. Nous avons vu qu au cours d un effort, on observait une augmentation du débit ventilatoire.

Plus en détail

Interactions Cœur-Poumons

Interactions Cœur-Poumons Interactions Cœur-Poumons V. Castelain Service de Réanimation Médicale Hôpital Hautepierre Les Hôpitaux Universitaires de STRASBOURG PLAN Les preuves des interactions cœurpoumons Les conséquences cardiaques

Plus en détail

La régulation de la pression artérielle

La régulation de la pression artérielle 1ère année MASTER SVT La régulation de la pression artérielle Introduction La pression artérielle est générée par la pompe cardiaque et elle dépend à la fois de la masse sanguine et de la contraction cardiaque.

Plus en détail

Cas Clinique. Dr BOUSSELMI K Les Vendredis de la Réanimation. 30/4/2010

Cas Clinique. Dr BOUSSELMI K Les Vendredis de la Réanimation. 30/4/2010 Cas Clinique. Dr BOUSSELMI K Les Vendredis de la Réanimation. 30/4/2010 Patiente H.M âé âgée de 35 ans admise pour lésions bulleuses au niveau de deux jambes. ATCDS : dysthyroidie y (opérée pour nodule

Plus en détail

INDICES DE PRÉCHARGE DÉPENDANCE

INDICES DE PRÉCHARGE DÉPENDANCE INDICES DE PRÉCHARGE DÉPENDANCE Frédéric Michard Paris, France E-mail : michard.frederic@free.fr INTRODUCTION Le concept de précharge dépendance est devenu très populaire au cours de ces dernières années,

Plus en détail

Echographie transoesophagienne normale. DIU échocardiographie ouest 5 janvier 2012 Dr Frédéric Rouleau

Echographie transoesophagienne normale. DIU échocardiographie ouest 5 janvier 2012 Dr Frédéric Rouleau Echographie transoesophagienne normale DIU échocardiographie ouest 5 janvier 2012 Dr Frédéric Rouleau Indications Contre-indications Préparation du patient Procédure d introduction de la sonde Déroulement

Plus en détail

PiCCO Accademy CHR Citadelle

PiCCO Accademy CHR Citadelle PiCCO Accademy CHR Citadelle PiCCO : Pratiques infirmières Graulich B. S30 - Rentmeister S. S39 Sommaire! Matériel! Mise en place! Surveillances! Actions! Cas typiques et particularités! Questions! Pratique

Plus en détail

La courbe de pression artérielle

La courbe de pression artérielle La courbe de pression artérielle J.F. Cochard Service Pr Sztark Hop. Pellegrin Bordeaux La courbe de pression artérielle Mesure Artère Cathéter Capteur (hydraulique) Moniteur 1 Descriptif du système Pression

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION. Dr Philippe CAMARASA Institut A.TZANCK Centre de Cardiologie Médico-Chirurgicale

PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION. Dr Philippe CAMARASA Institut A.TZANCK Centre de Cardiologie Médico-Chirurgicale PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION Dr Philippe CAMARASA Institut A.TZANCK Centre de Cardiologie Médico-Chirurgicale Rappels (1) Missions cœur-poumons Mission partagée du système circulatoire et du système respiratoire

Plus en détail

EVALUATION HEMODYNAMIQUE PAR LE MONITEUR PICCO

EVALUATION HEMODYNAMIQUE PAR LE MONITEUR PICCO Hémodynamique et monitorage en réanimation 347 EVALUATION HEMODYNAMIQUE PAR LE MONITEUR PICCO F. Michard, C. Richard, J-L. Teboul. Réanimation Médicale, CHU de Bicêtre, 78 rue du Général Leclerc, 94275

Plus en détail

Interactions Cardio-respiratoires

Interactions Cardio-respiratoires Interactions Cardio-respiratoires Dr. Marc Lilot Frédéric Gougain Hôpital Louis Pradel Hospices Civils de Lyon Plethysmography Waveform Airway Pressure Arterial Pressure Remerciements: Dr Bertrand Delannoy

Plus en détail

EVALUATION DE LA VOLEMIE : ANALYSE DU SIGNAL DE PRESSION ARTERIELLE

EVALUATION DE LA VOLEMIE : ANALYSE DU SIGNAL DE PRESSION ARTERIELLE Questions pour des champions en réanimation 517 EVALUATION DE LA VOLEMIE : ANALYSE DU SIGNAL DE PRESSION ARTERIELLE F. Michard, J-L. Teboul, Service de Réanimation Médicale, CHU de Bicêtre, 78, rue du

Plus en détail

Le système cardio-vasculaire P.1

Le système cardio-vasculaire P.1 Le système cardio-vasculaire P.1 Date : 21/10/04 M. Bugnazet 1. Le cœur : A) Position du cœur : Le Cœur possède environ la taille et la forme d un point serré. Il occupe une position centrale dans la cage

Plus en détail

Atelier Echocardiographie

Atelier Echocardiographie Atelier Echocardiographie Eric Kipnis / Christophe Decoene Réanimation Chirurgicale, Pôle d Anesthésie-Réanimation, CHRU Lille Faculté de Médecine - Université Lille 2 - Université Lille Nord de France

Plus en détail

UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 8 : LES VAISSEAUX SANGUINS.

UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 8 : LES VAISSEAUX SANGUINS. UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 8 : LES VAISSEAUX SANGUINS. 1) LA PAROI VASCULAIRE. Les capillaires qui sont les vaisseaux les plus petits présentent une paroi simple qui est appelée endothélium. La paroi

Plus en détail

Si mon cœur a moins de 70 ans

Si mon cœur a moins de 70 ans Si mon cœur a moins de 70 ans Deux infirmiers témoignent Sébastien Bodson IGSIU Jean-Noël Koch IGSIU, ECCP CHU de Liège 1 2 Organisation Ressources humaines Equipement Plateaux techniques Chirurgie cardio-vasculaire

Plus en détail

Le Système Vasculaire

Le Système Vasculaire Le Système Vasculaire II/ Les différentes portions du système vasculaire 1. Les artères 2. Les capillaires 3. Les veines 4. Les lymphatiques : un système à part. LES ARTERES I. Anatomie des artères II.

Plus en détail

Dyspnée Aiguë Au SAU. Echographie Cardio Thoracique

Dyspnée Aiguë Au SAU. Echographie Cardio Thoracique Dyspnée Aiguë Au SAU Echographie Cardio Thoracique Dr Jean-Philippe REDONNET Pôle Anesthésie Urgences Réanimation CH LOURDES INTRODUCTION Motif de recours aux urgences fréquent Diagnostic étiologique difficile

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

Item 222 Hypertension artérielle pulmonaire

Item 222 Hypertension artérielle pulmonaire Item 222 Hypertension artérielle pulmonaire Figure 1 : Courbes de pression enregistrées lors de la progression du cathéter artériel pulmonaire dans l oreillette droite (OD), le ventricule droit (VD) et

Plus en détail

UE 13 Cardiologie. Physiologie de la circulation

UE 13 Cardiologie. Physiologie de la circulation UE 13 Appareil Cardio-vasculaire 08/02/12 à 13h30 Ronéotypeur : Vincent Marmouset Ronéolecteur : Pierre-Yves Meun Professeur Bonnin UE 13 Cardiologie Physiologie de la circulation 1 I. Organisation générale

Plus en détail

MISE EN PLACE D UNE VENTILATION NON INVASIVE. AER 2015 Christophe ROUX LYON 06/11/15 S.I. CH de THIERS (63)

MISE EN PLACE D UNE VENTILATION NON INVASIVE. AER 2015 Christophe ROUX LYON 06/11/15 S.I. CH de THIERS (63) MISE EN PLACE D UNE VENTILATION NON INVASIVE AER 2015 Christophe ROUX LYON 06/11/15 S.I. CH de THIERS (63) INTRODUCTION Fin des années 80, débuts de la VNI version moderne. Technique répandue de plus en

Plus en détail

PNEUMOPATHIES COMMUNAUTAIRES GRAVES : PLACE DES BIOMARQUEURS

PNEUMOPATHIES COMMUNAUTAIRES GRAVES : PLACE DES BIOMARQUEURS Résumé PNEUMOPATHIES COMMUNAUTAIRES GRAVES : PLACE DES BIOMARQUEURS Critères de gravité des PAC : Âge Type de bactérie Résistance aux ATB Immunodépression Co-morbidités PAC sévères : 10% PAC Mortalité

Plus en détail

Paraplégie après AG+Rachi

Paraplégie après AG+Rachi Paraplégie après AG+Rachi Homme de 58 ans, obésité BMI : 35, HTA Prostatectomie radicale pour cancer Consultation d anesthésie 3 semaines avant l intervention : protocole anesthésique accepté sans information

Plus en détail

Retour veineux et débit cardiaque

Retour veineux et débit cardiaque Retour veineux et débit cardiaque P Vignon Réanimation Polyvalente Centre d Investigation Clinique CHU Limoges Bénéfices attendus du remplissage vasculaire Augmenter le volume d éjection systolique et

Plus en détail

Les recommandations des experts de la SRLF

Les recommandations des experts de la SRLF Réanim Urgences 2000 ; 9 : 407-12 2000 Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés Les recommandations des experts de la SRLF Champ n 1 Définition et fiabilité des paramètres

Plus en détail

PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR :

PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR : PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR : a. Consultation avec le Chirurgien Cardiaque Elle s effectue au centre de consultation de cardiologie médico-chirurgicale (bat H ou G). Cette consultation

Plus en détail

COLLAPSUS DE REVENTILATION

COLLAPSUS DE REVENTILATION COLLAPSUS DE REVENTILATION Entre mes poumons, mon coeur balance! Y.Yordanov @YordaYou COLLAPSUS DE REVENTILATION Chute de la pression artérielle dans les suites immédiates de la mise en route d une ventilation

Plus en détail

Monitorage hémodynamique: Pourquoi et quelle technique? Dr Anis Chaari Service de réanimation polyvalente de Sfax Pr Mounir Bouaziz

Monitorage hémodynamique: Pourquoi et quelle technique? Dr Anis Chaari Service de réanimation polyvalente de Sfax Pr Mounir Bouaziz Monitorage hémodynamique: Pourquoi et quelle technique? Dr Anis Chaari Service de réanimation polyvalente de Sfax Pr Mounir Bouaziz Introduction EDC : Cause fréquente d hospitalisation en réanimation.

Plus en détail

GUIDE CLINIQUE. «Une élévation pathologique de la pression intra-abdominale (PIA) est caractérisée par une pression soutenue ou répétée 12 mmhg».

GUIDE CLINIQUE. «Une élévation pathologique de la pression intra-abdominale (PIA) est caractérisée par une pression soutenue ou répétée 12 mmhg». GUIDE CLINIQUE Définition de l hypertension intra-abdominale Selon le World Society of the Abdominal Compartment Syndrome: «Une élévation pathologique de la pression intra-abdominale (PIA) est caractérisée

Plus en détail

PRESSION ARTERIELLE. Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière 01 43 89 14 66

PRESSION ARTERIELLE. Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière 01 43 89 14 66 PRESSION ARTERIELLE Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière 01 43 89 14 66 I. GENERALITES 1. Définition Lorsque, dans le langage courant, on parle de «tension artérielle»,

Plus en détail

Le cathéter artériel pulmonaire

Le cathéter artériel pulmonaire Le cathéter artériel pulmonaire PLAN : Ø Paramètres mesurés Ø Pressions Ø Débit Ø SvO2 Ø Avantages Ø Inconvénients Ø Indica=ons Thierry Boulain Réanimation Médicale CHR Orléans L auteur n a pas déclarer

Plus en détail

La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle

La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle UEMPSfO - Physiologie Chapitre 4 : La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle Professeur Christophe RIBUOT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Asthme du nourrisson et du petit enfant: définitions et histoire naturelle. I. Pin Clinique médicale de pédiatrie, CHU de Grenoble INSERM U 823

Asthme du nourrisson et du petit enfant: définitions et histoire naturelle. I. Pin Clinique médicale de pédiatrie, CHU de Grenoble INSERM U 823 Asthme du nourrisson et du petit enfant: définitions et histoire naturelle I. Pin Clinique médicale de pédiatrie, CHU de Grenoble INSERM U 823 Particularités physiologiques du NRS Plus grande facilité

Plus en détail

Méthodes d identification des paramètres dans un modèle du système cardiovasculaire

Méthodes d identification des paramètres dans un modèle du système cardiovasculaire Méthodes d identification des paramètres dans un modèle du système cardiovasculaire Travail de fin d études réalisé par Antoine Pironet en vue de l obtention du grade de Master en ingénieur civil biomédical

Plus en détail

Pertes de connaissance inexpliquées

Pertes de connaissance inexpliquées De quoi parle-t-on? Pertes de connaissance inexpliquées es DC1, 2007 / 2008 Module cardio-vasculaire Terminologie populaire Malaise vagal Malaise vaso-vagal Syncope (vaso-vagale) Hypotension orthostatique

Plus en détail

Drainage des épanchements pleuraux transsudatiques. Cédric Palobart DESC réanimation médicale 16 mars 2007 Toulouse

Drainage des épanchements pleuraux transsudatiques. Cédric Palobart DESC réanimation médicale 16 mars 2007 Toulouse Drainage des épanchements pleuraux transsudatiques Cédric Palobart DESC réanimation médicale 16 mars 2007 Toulouse Rappels Physiologie Plèvre pariétale = clé de voûte Production de 0,15 ml/kg/h Réabsorption

Plus en détail

MONITORAGE HEMODYNAMIQUE

MONITORAGE HEMODYNAMIQUE MONITORAGE HEMODYNAMIQUE Actualités en réanimation 2015 Sessions paramédicales Dr HAUTIN Etienne Réanimation Clinique de la Sauvegarde Lyon Introduction Ensemble des moyens utilisés pour comprendre la

Plus en détail

Dossier Médical de Base

Dossier Médical de Base Dossier Médical de Base (Tous Ages Tous Niveaux) Joueur : Nom :....Prénom :. Date de naissance : (Jour-Mois-Année). Club :... Poste : Caractéristiques : - Gardien de but - Défenseur - Milieu - Attaquant

Plus en détail

H.PEGLIASCO Le 23/11/2010

H.PEGLIASCO Le 23/11/2010 H.PEGLIASCO Le 23/11/2010 1 La BPCO : définition (GOLD 2006) Entité unique, peut être prévenue et traitée. Limitation chronique des débits aériens. Pour affirmer le diagnostic, les mesures de fonction

Plus en détail

Caroline SAMIER DESC Réanimation Médicale Bordeaux Mars 2009

Caroline SAMIER DESC Réanimation Médicale Bordeaux Mars 2009 Caroline SAMIER DESC Réanimation Médicale Bordeaux Mars 2009 Ventilation idéale : Contexte Maintien d une pression trans-pulmonaire suffisante pour l oxygénation Minimiser le collapsus alvéolaire Lutter

Plus en détail

POINTS FORTS CONGRES SRLF 2007

POINTS FORTS CONGRES SRLF 2007 POINTS FORTS CONGRES SRLF 2007 PONT A MOUSSON 15.05.2007 Dr LIBOT Loic SAMU 54 - SU Polyclinique Gentilly Points forts SRLF 2007 ACR Sepsis Utilisation précoce des vasopresseurs dans le choc hémorragique

Plus en détail

U 1 Université Montpellier 1

U 1 Université Montpellier 1 U 1 Université Montpellier 1 Le contrôle systémique de l appareil cardiovasculaire Antonia Pérez-Martin Michel Dauzat Service d Exploration et Médecine Vasculaire Hôpital Carémeau - CHU de Nîmes Département

Plus en détail

Perspectives sur les défis du sevrage ventilatoire

Perspectives sur les défis du sevrage ventilatoire 1 de 5 Perspectives sur les défis du sevrage ventilatoire Si vous préférez obtenir cet article en version pdf, cliquez ici,.s il vous plaît. Le sevrage de la ventilation mécanique est un moment important

Plus en détail

Favretto Manon 4 ème pédiatrique LES CARDIOPATHIES CONGENITALES

Favretto Manon 4 ème pédiatrique LES CARDIOPATHIES CONGENITALES Favretto Manon 4 ème pédiatrique LES CARDIOPATHIES CONGENITALES Année scolaire 2007 2008 1 A. Rappel embryologique La formation du cœur commence 18 jours après la fécondation et se termine vers le 42éme

Plus en détail

Physiologie des échanges gazeux. A. Mercat

Physiologie des échanges gazeux. A. Mercat Physiologie des échanges gazeux A. Mercat Déterminants de l hypoxémie Le shunt Effet PvO2 Relation shunt-débit Effets de la PEEP PaCO2 espace mort Evaluation de l hypoxémie Déterminants de l hypoxémie

Plus en détail

Cas clinique n 2. Mme Do., 2ème geste primipare, âgée de 25 ans, sans antécédent, présente une grossesse gémellaire monochoriale biamniotique

Cas clinique n 2. Mme Do., 2ème geste primipare, âgée de 25 ans, sans antécédent, présente une grossesse gémellaire monochoriale biamniotique Cas clinique n 2 Mme Do., 2ème geste primipare, âgée de 25 ans, sans antécédent, présente une grossesse gémellaire monochoriale biamniotique Vessies de taille comparable, pas de différence entre les quantités

Plus en détail

Les Dispositifs médicaux et le drainage thoracique

Les Dispositifs médicaux et le drainage thoracique Les Dispositifs médicaux et le drainage thoracique E. DELANDE, O.HANAFIA ET A.MOYON INTERNES EN PHARMACIE HOSPITALIÈRE ANNÉE 2014-2015 Sommaire Généralités du drainage thoracique Les drains thoraciques

Plus en détail

UTILISATION DE LA SONDE DE SWAN- GANZ EN ANESTHÉSIE-RÉANIMATION

UTILISATION DE LA SONDE DE SWAN- GANZ EN ANESTHÉSIE-RÉANIMATION UTILISATION DE LA SONDE DE SWAN- GANZ EN ANESTHÉSIE-RÉANIMATION Expertise collective - 1996 Texte résumé des recommandations EXPERTS Y Blanlœil (Nantes), N Bruder (Marseille), G Capellier (Besançon), JP

Plus en détail

OAP cardiogénique. Dr BENHAMOU Lionel

OAP cardiogénique. Dr BENHAMOU Lionel OAP cardiogénique Dr BENHAMOU Lionel USIC Euromed cardio, Hôpital européen Marseille Fréquent et grave! En Europe 4 % d insuffisant cardiaque! La prévalence :! 2 et 3 % de la population générale! 10 à

Plus en détail

Evaluation péri-opératoire de la tolérance à l effort chez le patient cancéreux. Anne FREYNET Masseur-kinésithérapeute CHU Bordeaux

Evaluation péri-opératoire de la tolérance à l effort chez le patient cancéreux. Anne FREYNET Masseur-kinésithérapeute CHU Bordeaux Evaluation péri-opératoire de la tolérance à l effort chez le patient cancéreux Anne FREYNET Masseur-kinésithérapeute CHU Bordeaux Je déclare n avoir aucun conflit d intérêt en lien avec cette présentation

Plus en détail

Œdème aigu du poumon (OAP) à fraction d éjection ventriculaire gauche (FEVG) conservée

Œdème aigu du poumon (OAP) à fraction d éjection ventriculaire gauche (FEVG) conservée Séminaire interrégional DESC MU 2016 Limoges, 17 18 Mars 2016 Œdème aigu du poumon (OAP) à fraction d éjection ventriculaire gauche (FEVG) conservée P Vignon Réanimation Polyvalente CIC-P 0801 CHU Limoges

Plus en détail

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Physiologie du système cardiovasculaire 117 Le transport du dioxyde de carbone 117 La

Plus en détail

Ventilation Protectrice en dehors du SDRA et de l ALI. Pierre Michelet Réanimation des Urgences

Ventilation Protectrice en dehors du SDRA et de l ALI. Pierre Michelet Réanimation des Urgences Ventilation Protectrice en dehors du SDRA et de l ALI Pierre Michelet Réanimation des Urgences Objectifs Pédagogiques Ventilation «protectrice» Arguments en faveur de lésions induites par la ventilation

Plus en détail

Évaluation de la fonction cardiaque III Programme d anesthésie et de soins intensifs. Postcharge et résistance. Neosynephrine. André Denault MD FRCPC

Évaluation de la fonction cardiaque III Programme d anesthésie et de soins intensifs. Postcharge et résistance. Neosynephrine. André Denault MD FRCPC Évaluation de la fonction cardiaque III Programme d anesthésie et de soins intensifs Postcharge et résistance Ce que le myocarde doit vaincre pour produire un débit Calibre du lit vasculaire POSTCHARGE

Plus en détail

La servo-ventilation : Principe et Indication

La servo-ventilation : Principe et Indication La servo-ventilation : Principe et Indication Thibaut Gentina Laboratoire du sommeil Pneumologie Clinique de la Louvière - Lille Ile d Oleron - Avril 2012 La servo-ventilation : Principe et indication

Plus en détail