Hypertension Artérielle : Physiopathologie Les premiers éléments du bilan

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Hypertension Artérielle : Physiopathologie Les premiers éléments du bilan"

Transcription

1 13/04/15 BATTISTA Jennifer D1 CR : REYNAUD Théo Système Cardiovasculaire Professeur VAISSE 14 pages Hypertension Artérielle : Physiopathologie Les premiers éléments du bilan Plan A. La notion d hypertension artérielle I. Définition II. Risque cardio-vasculaire B. Mesure de la pression artérielle I. Recommandations de mesure II. Les différences de diagnostic entre PA consultation et PA automatique III.Diagnostic IV.L'hypertension orthostatique C. Conséquences de l HTA I. Le cœur II. Le système nerveux central III..Les vaisseaux et les reins D. Étiologies de l HTA E. Traitement F. Conclusion A. La notion de HTA I. Définition L hypertension artérielle est une pathologie extrêmement fréquente. En effet, elle touche 15 millions de personnes en France pour seulement 12 millions de traités, dont seulement 50% de traités contrôlés (qui sont dans les normes). On la retrouve dans la moitié des cas de complications cardiovasculaires. Elle concerne en outre 30% de la population mondiale. La tension artérielle: elle se définit comme la force élastique exercée par les artères sur leur contenu. Elle s équilibre avec la pression artérielle. La pression artérielle: elle représente la pression exercée par la colonne sanguine, c est la résistance périphérique. Le débit : c est le volume d éjection du cœur multiplié par la fréquence cardiaque. DP = RTP * QC QC = FC*VES DP : gradient de pression RTP : résistances périphériques totales FC : fréquence cardiaque VES : volume d éjection systolique 1/14

2 La tension normale est de 125/75 et à partir de 140/90 on parle d hypertension artérielle.. II. Risque Cardio-vasculaire Chez les personnes âgées, c est la systolique qui monte, chez les individu plus jeunes, augmentation de la diastolique. Les artères coronaires étant perfusées en diastole, chez les sujets âgés, une fonction diastolique basse entraînera une diminution de la perfusion des coronaires. L hypertension s associe à d autres facteurs de risque pour créer un risque vasculaire global (tabagisme, maladie rénale, diabète). 2/14

3 Les facteurs de risque de maladie cardio-vasculaires associés à une hypertension : - L âge - L hérédité (quelqu'un dans la famille qui a fait une maladie cardio vasculaire : avant 55ans chez l'homme et 65 chez la femme) - Le tabac - L'alcool (non cité mais retrouvé plus loin dans le cours) - Le diabète - Le cholestérol (LDL) - Le surpoids / l'obésité - La sédentarité L'hypertension touche les artères mais le risque est une atteinte des organes nobles : les reins, le cerveau et le cœur. B. La mesure de HTA I. Recommandations de la société française d hypertension artérielle La société française d hypertension artérielle (SFHTA) a donné des recommandations de mesure en 10 points. 1 : la société française d hypertension artérielle propose de privilégier la mesure électronique de la PA dans le cadre du diagnostic et du suivi des hypertendus au cabinet médical et en ambulatoire L usage des appareils de bras validés, avec brassard adapté est préférable à celui des appareils de poignet en cas de rythme cardiaque irrégulier, les valeurs obtenus par mesure automatisée peuvent être sujettes à caution, il est alors recommandé répéter les mesures. 2 : avant toute mesure de PA, il est nécessaire d observer un repos de plusieurs minutes en consultation, dans le cadre du diagnostic et du suivi d un hypertendu, la mesure de la PA peut être réalisée en position assise ou couchée. Le mesure en position debout dépiste l hypotension orthostatique et doit être pratiquée lors du diagnostic de l HTA, lors des modifications thérapeutiques ou lorsque la clinique est évocatrice 3 en auto mesure tensionnelle (AMT), les mesures sont recommandées en position assisse avec trois mesures le matin au petit déjeuner, trois mesures le soir avant le coucher, trois jours de suite (règle des trois), les mesures étant espacées de quelques minutes : un professionnel de santé doit au préalable faire au patient une démonstration d AMT 4 la normalité tensionnelle en AMT ou en Mesure Ambulatoire de la PA (MAPA) est différente de la mesure au cabinet médical chez l adulte, les valeurs normales au cabinet médical sont : - pression artérielle systolique (PAS) < 140 mm Hg - pression artérielle diastolique (PAD) < 90 mm Hg Les valeurs normales en auto mesure ou pendant la période diurne de la MAPA sont : - PAS < 135 mmhg - PAD < 85 mmhg la MAPA est la seule méthode qui permette d obtenir des mesures pendant l activité et le sommeil : les valeurs normales de sommeil sont, chez l adulte : - PAS < 120 mm Hg et PAD < 70 mm Hg 3/14

4 5 il est recommandé de mesurer la PA en dehors du cabinet médical pour confirmer l'hta, avant le début du traitement médicamenteux, sauf HTA sévère 6 dans le cadre du suivi de l hypertendu, il est recommandé de mesurer la PA en dehors du cabinet médical, en particulier lorsque la PA n est pas contrôlée en consultation 7 La MAPA est utile dans les situations suivantes : - Pour poser le diagnostic d une HTA en l absence d AMT - En cas de discordance entre la PA au cabinet médical et en AMT - Devant la constations d une PA normale et d une atteinte des organes cibles - En cas de suspicion d hypotension artérielle 8 La reproductibilité de la mesure de la PA est meilleure en AMT et en MAPA qu au cabinet médical : l AMT et la MAPA sont toutes deux plus fortement corrélées à l atteinte des organes cibles (cœur, artères, reins) et au risque de complications cardiovasculaires, que la PA au cabinet médical 9 l AMT et la MAPA permettent de diagnostiquer l HTA blouse blanche (PA élevée au cabinet médical et normale en dehors) en cas d HTA blouse blanche, un suivi au long cours sera réalisé pour dépister l évolution vers l HTA permanente l HTA masquée est définie par une PA au cabinet médical normale associée à une PA élevée en dehors d une AMT ou d une MAPA. En cas d HTA masquée chez l hypertendu traité, une intensification du traitement antihypertenseur est actuellement proposée 10 l AMT et la MAPA apportent au médecin des informations qui doivent être prises en compte pour l adaptation de la prise en charge thérapeutique : celle-ci doit être proposée par le médecin, sur la base du chiffre de PA mesurés en dehors du cabinet médical. Précisions Il est important de multiplier les mesures. On s aperçoit souvent qu à la deuxième mesure, la pression baisse, il faut donc répéter les mesures à 3 reprises (règle des 3). Si on calcule que 2 fois, il faut diminuer le résultat de 10%. Or ce n est que les chiffres trouvés qui permettent de poser un diagnostic et de déceler l HTA, d où l importance d avoir des chiffres exacts et de réduire la marge d erreur. Il faut des appareils adaptés au bras et à la physionomie des personnes. La mesure de la PA au poignet est moins précise tout simplement parce que le poignet n'est pas au même niveau que le cœur (contrairement à l'artère huméral au pli du coude) Si le rythme cardiaque est irrégulier, il faut répéter les mesures car il y a alors un plus grand risque d erreur. L association a donné des recommandations avant de débuter le traitement 1 : Confirmer le diagnostic avec mesures tensionnelles en dehors du cabinet médial 2 : Mettre en place les mesures hygiéno-diététiques 3 : Réaliser un bilan initial. 4 : Organiser une consultation d information et d annonce de l HTA. (majeure car observance faible (60%) chez les patients atteints de maladies chroniques) L'automesure consiste à demander au patient de prendre lui même sa tension (suivant la règle des 3) c'est une approche longitudinale. La MAPA (qui s'effectue sur 24h) permet une approche transversale de la pression artérielle. 4/14

5 II.Les différences de diagnostic entre PA consultation et PA automatique Les différences de diagnostic entre PA consultation et PA automatique - HTA masquée : 15% des patients - HTA blouse blanche : 30% des patients Donc dans presque la moitié des cas on se trompe en prenant la tension! Concernant l HTA masquée : C est le cas lorsqu au cabinet médical la pression artérielle est normale puis lors d une activité la tension artérielle va monter. 1/3 des diabétiques ont une hypertension masquée! Concernant l HTA blouse blanche : Elle augmente avec l âge en particulier pour des patients de nature anxieux. A 80 ans, cela représente 50% d erreur. Par ailleurs, des expériences aux États Unis et en Grèce ont montré que chez certains patients le simple fait de venir à l hôpital (sans voir de médecin ni de «blouse blanche») faisait monter la pression. Auto mesure et MAPA : valeurs de référence HAS H < 130/80 mmhg - JOUR < 135/85 mmhg (auto mesure ou MAPA) - NUIT < 120/70 mmhg De ce fait un intérêt de répéter les mesures en dehors du cabinet médical. L'HTA effet blouse blanche nécessite un suivi car au long terme il a un risque de devenir hypertendu chronique. Ex de MAPA d'un sujet anxieux : Sort de consultation PA jour PA nuit PA au lever 5/14

6 Exemple d'un tableau d'automesure chez ce même patient de 70 ans. On ne traite pas l'hypertension pour faire baisser des chiffres mais pour éviter des complications! MAPA caractéristique d'un sujet avec une HTA masquée (par insuffisance de traitement) : prise médicament effet du ttt atténué patient non-dipper (pas de baisse de la tension la nuit) Exemple de MAPA chez une femme anxieuse: On observe un pic de pression quand la patiente prend sa tension par automesure! Il est donc important d'avoir un rapport détaillé de ce que fait le patient dans la journée lors de la MAPA ; 6/14

7 Mesures hygiéno-diététiques Réduire une consommation excessive de sel (fromage, charcuterie et pain sont salés +++) Pratiquer une activité physique régulière (3 activités modérées d'endurance par semaine) Réduire le poids en cas de surcharge pondérale (12% d'excès de poids chez les jeunes, 30% adultes) Réduire une consommation excessive d alcool Consommer des fruits et légumes (riche en potassium et des études ont démontré que le potassium favorise la baisse de la tension) Interrompre une intoxication tabagique (le tabac entraîne une vasoconstriction et lorsqu'il y a une plaque d'athérome, la plaque va pouvoir se rompre et former un thrombus, c'est l'infarctus) Le respect de ces mesures diététiques permet de faire baisser la pression entre 5 et 10 mmhg. Rappel : III. Diagnostic Le diagnostic est le plus souvent fortuit, c est en effet une maladie silencieuse => «Silent Killer». Il y a deux méthodes de mesure La méthode directe : méthode de référence mais invasive La méthode indirecte : elle est moins précise mais vulnérante - Palpatoire : pouls - Auscultatoire - Automatisée Recommandations - Mesures répétées - Aux deux bras - Repos > 5 minutes Symptômes de l HTA - Céphalées (occipitales, matinales) - Pollakiurie nocturne (car le rein est plus perfusé) - Acouphènes - Mouches volantes - Epistaxis - Vertiges Très souvent dépistés par le médecin du travail. 7/14

8 Complications de l HTA - Insuffisances ventriculaire gauche (par l'hypertrophie) - AVC, AIT (Accident Ischémique Transitoire ) - Angor, infarctus - Dissection aortique HTA et retentissement viscéral L'hypertension est considérée comme un facteur de vieillissement accéléré. IV. L'hypotension orthostatique Elle peut être définie par une diminution - De la pression artérielle systolique d au moins 20 mmhg et/ou - De la PA diastolique d au moins 10 mm Hg - Survenant dans les 3 minutes suivant un passage en position debout - L HO peut être symptomatique ou non C. Conséquences de l HTA 8/14

9 I. Le cœur Cela va entraîner : - Une hypertrophie ventriculaire gauche (indice de Sokoloff : S en V1 + R en V5/V6 > 35mm) - Une insuffisance cardiaque globale - Une insuffisance coronarienne ( rupture des plaques d'athérome qui nécessite un suivi par échographie) A l'ecg pour diagnostiquer une hypertrophie du ventricule gauche Indice de Sokoloff, spécifique mais non sensible, nécessite de réaliser une échographie pour poser le diagnostic. II. Le système nerveux central Des accidents ischémiques transitoires lacunes cérébrales Un risque de démence vasculaire Des hémorragies par rupture d anévrisme L élévation de la pression artérielle chez l adulte augmente le risque de maladie d Alzheimer chez le sujet âgé. III. Le rein et les vaisseaux Au niveau rénal, risque de néphroangiosclérose qui à long terme complique l'hta. 9/14

10 D. Étiologies de l HT Une HTA peut avoir trois origines : le cœur, le cerveau et le rein Si le sujet est insuffisant rénal, la diminution d'excrétion du sodium va entraîner une augmentation de la volémie et une HTA. Quasiment tous les sujets insuffisants rénaux sont hypertendus. Le rein ischémique en souffrance va secréter la rénine qui par l intermédiaire de l'angiotensine et l'aldostérone va provoquer une HTA. Si l hypertension est sévère ou commence chez un sujet jeune, on va alors chercher une cause secondaire : ce sera le plus souvent une atrophie des reins ou une cause surrénalienne. Dans le bilan initial du diagnostic d' HTA, on va réaliser une prise de sang à la recherche d'une hypokaliémie, d'un trouble de la glycémie, du cholestérol. 10/14

11 L atteinte du parenchyme rénal C est la première cause d HTA secondaire, on trouve des atteintes unilatérales telles que l atrophie globale et l atrophie segmentaire et des atteintes bilatérales avec toutes les causes de néphropathies chroniques L HTA réno-vasculaire : il s agit d une sténose athéromateuse ou dysplasie congénitale, le diagnostic consiste en écho doppler, TDM, angio-irm A rechercher dans le cas du HTA du sujet jeune ou d'une HTA sévère qui résiste. Cause surrénaliennes Nodule de la médullaire ou de la cortico surrénale qui sécrète des hormones: Aldostérone dans le cas d'un adénome de Conn en terme de fréquence 1 ère cause Adrénaline dans le cas du phéochromocytome Cortisol dans le syndrome de Cushing Les facteurs favorisants d'hta : L hérédité L âge L excès pondéral L excès de sel La sédentarité Le stress Les catégories socio professionnelles défavorisés Les médicaments (certains médicaments font augmenter la pression tels que les corticoïdes, les sympathomimétiques, les AINS, les dérivés de l ergot de seigle, certains psychotropes, la ciclosporine) et les toxiques (cocaïne, réglisse) Autres : Syndrome d apnées du sommeil Tumeurs à rénine Dysthyroïdie Acromégalie 11/14

12 E. Traitement On commence par un médicament, puis si inefficacité on augmente la thérapeutique à deux ou trois. L hypertension est multifactorielle ( anomalie du bilan du sodium, système nerveux, artères) et sur chacun de ces facteurs il y a un médicament. 1 médicament fonctionnera chez 40 % des patients. 2 médicaments chez 70% et 3 sur 85% des cas Classiquement le premier médicament que l'on donne est une des cinq classes d'antihypertenseurs qui ont démontré une prévention des complications cardiovasculaires : des diurétiques thiazidiques des B-bloquants (si le rythme cardiaque est important) des antagonistes calciques des inhibiteurs de l enzyme de conversion (surtout chez le sujet jeune) des antagonistes des récepteurs à l angiotensine 2 On observe ensuite comment le patient répond. Si rien ne change on en essaye un autre Les β-bloquants apparaissent moins efficaces que les autres classes pour la prévention des accidents vasculaires cérébraux. Quand on a une résistance à trois médicaments, on cherche des causes rénales, cela ne concerne que 15% des personnes. En cas d objectif extensionnel non atteint, plusieurs combinaisons, en termes de dose et de composition peuvent être essayés avant le passage à une trithérapie anti hypertensive. 12/14

13 F. Conclusions L HTA est une maladie silencieuse dont il est important de savoir mesurer la PA en dehors du cabinet médical. La Caisse Nationale d'assurance Maladie est en train de mettre en place un dispositif permettant de doter les médecins généralistes d'un appareil d'automesure. En outre, il s agira de traiter en discutant avec le patient pour améliorer l observance (par l'automesure par exemple) et de lutter contre les facteurs de risque associés. La mauvaise observance du traitement est une des principales causes de pathologies chroniques. Il faut savoir rechercher les causes : surveiller la créatinine pour la fonction rénale; scanner cérébral pour les AVC. Une enquête européenne a démontré que le traitement par la baisse des LDL (statine) permettrait en 4 ans de diminuer de 35% le risque d AVC et d infarctus. In fine, c est une maladie majeure, que l on sait traiter mais qu il est difficile de traiter notamment en raison de son caractère multifactoriel, il faut que les patients soient traités et contrôlés et savoir adapter le traitement pour les effets secondaires. 13/14

14 Et voilà c'est ainsi que s achève mon dernier ronéo et par la même occasion le dernier cours de l'année dans ce si chaleureux amphi de pharma...un si grand moment de solitude... Un grand merci à Elena pour l'enregistrement et à Jessica dont je n oublierais pas d'exécuter le contrat duement signé sauf force majeure irrésistible, imprévisible sous peine d'engager ma responsabilité contractuelle en vertu de l'article 1147 du code civil. Un petit mot pour celles qui se reconnaîtront pour la fin de ses réunions si galères et si désorganisés dans le grand hall... Bonne révision ou bonne chance pour les examens en fonction de la période ou vous aller lire ce ronéo ( pour ceux qui prendront le temps de le lire). CR : Dernière relecture de l'année (et de ma vie), que d'émotions! J'en profite donc pour faire une dédicace à tous ceux qui ont rendu cette D1 mémorable Tout d'abord Ludo et Ju' avec qui on ne passe pas une seconde sans dire de conneries. «Eh dit, tu l'as vu?» «T'as l'appendicite?! Ma biiiiiiiiiiite!!!» «Chalut ch'est Chid» Puis tout le TTK, vous êtes vraiment phénoménaux! Pauline, Lucie, Claire, Jérôme, Cédric, Laure, Mathilde, Émilie, Guillaume, Neyla, Julie, Arthur, Anna, Flora, Lisa et j'en oublie sûrement. Merci pour l'accueil, on aura passé des apéros et soirées de folie avec nos P2 déjantés! A TPMP et Derrick Au Comité de Relecture : Claire, Justine, Benjamin, Vincent, Jérôme et notre VP favorite Marie-Lou. Tous dans la même galère :p Aux rares personnes qui liront ce ronéo. Et celles qui ne le liront pas. A Yvain... 14/14

Recommandations pour la. artérielle

Recommandations pour la. artérielle Recommandations pour la artérielle Marion Gilbert Shazima Vally (HAS 2005) Prise en charge diagnostique Pourquoi mesurer la TA? Augmentation du risque de morbimortalité cardiovasculaire lié à l'élévation

Plus en détail

Mesure ambulatoire de la pression artérielle (MAPA) Pr Jean-Philippe Baguet Clinique de Cardiologie - CHU de Grenoble

Mesure ambulatoire de la pression artérielle (MAPA) Pr Jean-Philippe Baguet Clinique de Cardiologie - CHU de Grenoble Mesure ambulatoire de la pression artérielle (MAPA) Pr Jean-Philippe Baguet Clinique de Cardiologie - CHU de Grenoble Variabilité de la PA Variations non cycliques - Stress physiques ou psychosensoriels

Plus en détail

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Vivre sans hypertension Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Avez-vous un risque de devenir hypertendu? LE SAVIEZ-VOUS? L Vivre sans hypertension hypertension

Plus en détail

METHODES DE MESURE DE LA PRESSION ARTERIELLE

METHODES DE MESURE DE LA PRESSION ARTERIELLE METHODES DE MESURE DE LA PRESSION ARTERIELLE Définitions Généralités Diagnostiquer une hypertension artérielle (HTA), décider de la traiter et évaluer l efficacité de son traitement nécessitent une détermination

Plus en détail

Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle

Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle CFLHTA_dec2012.indd 1 28/11/12 15:38 Edito «L hypertension artérielle est une maladie silencieuse responsable de 7

Plus en détail

HYPERTENSION ARTÉRIELLE. École de sages-femmes - 2 ère année Dr Etienne SAVIN CHU Lariboisière 01 43 89 14 66

HYPERTENSION ARTÉRIELLE. École de sages-femmes - 2 ère année Dr Etienne SAVIN CHU Lariboisière 01 43 89 14 66 HYPERTENSION ARTÉRIELLE École de sages-femmes - 2 ère année Dr Etienne SAVIN CHU Lariboisière 01 43 89 14 66 I. PRESSION ARTERIELLE (PA) : RAPPELS 1. Définition La pression artérielle est la pression de

Plus en détail

Hypertension artérielle et facteurs de risque associés Une nouvelle étude de l Assurance Maladie sur les évolutions entre 2000 et 2006

Hypertension artérielle et facteurs de risque associés Une nouvelle étude de l Assurance Maladie sur les évolutions entre 2000 et 2006 Point d information mensuel 19 octobre 2007 Hypertension artérielle et facteurs de risque associés Une nouvelle étude de l Assurance Maladie sur les évolutions entre 2000 et 2006 En France, 10,5 millions

Plus en détail

Je protège mon cerveau

Je protège mon cerveau Je protège mon cerveau en soignant mon hypertension Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle De très bonnes nouvelles L augmentation du nombre de patients traités

Plus en détail

LE CONTROLE DE LA PRESSION SANGUINE ARTERIELLE

LE CONTROLE DE LA PRESSION SANGUINE ARTERIELLE LE CONTROLE DE LA PRESSION SANGUINE ARTERIELLE L'Hypertension artérielle et les risques associés L'Hypotension artérielle et les risques associés Une hypertension artérielle est caractérisée par des chiffres

Plus en détail

démasquez le tueur silencieux parlez-en à votre médecin Working Group on Cardiovascular Prevention and Rehabilitation

démasquez le tueur silencieux parlez-en à votre médecin Working Group on Cardiovascular Prevention and Rehabilitation démasquez le tueur silencieux mesurez VOTRE TENSION parlez-en à votre médecin Ligue Cardiologique Belge Working Group on Cardiovascular Prevention and Rehabilitation Pourqu Qui est-ce tueur si oi tueur?

Plus en détail

Hypertension artérielle (item 130)

Hypertension artérielle (item 130) Cardiologie 17 Référence Hypertension artérielle (item 130) Recommandations de la Société Européenne d Hypertension Artérielle et de la Société Européenne de Cardiologie (2007). Contexte La morbi-mortalité

Plus en détail

Hypertension arterielle. Eric DRAI Septembre 2008

Hypertension arterielle. Eric DRAI Septembre 2008 Hypertension arterielle Eric DRAI Septembre 2008 Qu est-ce que la pression artérielle? Pression du sang dans les artères. On parle aussi de tension artérielle,, car cette pression est aussi la force exercée

Plus en détail

PRESSION ARTERIELLE ET PAROI VASCULAIRE. Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière

PRESSION ARTERIELLE ET PAROI VASCULAIRE. Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière PRESSION ARTERIELLE ET PAROI VASCULAIRE Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière INTRODUCTION Quelques définitions 1. Pression artérielle Lorsque, dans le langage courant, on

Plus en détail

Hypertension artérielle

Hypertension artérielle Hypertension artérielle Mesurer et surveiller sa tension artérielle : l Auto Mesure Tensionnelle PEA: Programme d Éducation à l Automesure, coordonné par le réseau HTA-GWAD 1 Qu est-ce que la tension artérielle?

Plus en détail

UNE PERSONNE SUR SEPT en France est soignée pour une hypertension artérielle (HTA), cause la plus répandue des maladies cardiovasculaires.

UNE PERSONNE SUR SEPT en France est soignée pour une hypertension artérielle (HTA), cause la plus répandue des maladies cardiovasculaires. UNE PERSONNE SUR SEPT en France est soignée pour une hypertension artérielle (HTA), cause la plus répandue des maladies cardiovasculaires. Toutefois, l hypertension artérielle n est pas une fatalité. Le

Plus en détail

Mesure ambulatoire de la pression artérielle sur 24 heures

Mesure ambulatoire de la pression artérielle sur 24 heures Mesure ambulatoire de la pression artérielle sur 24 heures Niels Gobin a, Grégoire Wuerzner b, Bernard Waeber c, Michel Burnier b Département de Médecine, CHUV, Lausanne a Service de Médecine Interne,

Plus en détail

Item 130 : Hypertension artérielle de l'adulte

Item 130 : Hypertension artérielle de l'adulte Item 130 : Hypertension artérielle de l'adulte Auteur(s) LANG Thierry INAMO Jocelyn de GAUDEMARIS Régis HERPIN Daniel Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Item 130-1 : Expliquer

Plus en détail

Hypertension artérielle S'informer pour mieux se protéger. Prévention. Le partenaire santé qui vous change la vie

Hypertension artérielle S'informer pour mieux se protéger. Prévention. Le partenaire santé qui vous change la vie Hypertension artérielle S'informer pour mieux se protéger Document non contractuel / MOD.3331/09.2011 / Imprimerie B.F.I - 03.28.52.69.42 Le partenaire santé qui vous change la vie Prévention Tension artérielle,

Plus en détail

Hypertension artérielle : épidémie silencieuse, menaces sérieuses

Hypertension artérielle : épidémie silencieuse, menaces sérieuses 20 Hypertension artérielle : épidémie silencieuse, menaces sérieuses L hypertension artérielle (HTA) touche près d un Français sur trois. Elle est un facteur de risque pour les maladies cardiovasculaires

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DE L ESH-ESC 2003 POUR LA PRISE EN CHARGE DE L HYPERTENSION ARTÉRIELLE EN MÉDECINE GÉNÉRALE*

RECOMMANDATIONS DE L ESH-ESC 2003 POUR LA PRISE EN CHARGE DE L HYPERTENSION ARTÉRIELLE EN MÉDECINE GÉNÉRALE* RECOMMANDATIONS DE L ESH-ESC 2003 POUR LA PRISE EN CHARGE DE L HYPERTENSION ARTÉRIELLE EN MÉDECINE GÉNÉRALE* A. PERSU (1), J.M. KRZESINSKI (2), P. VAN DE BORNE (3)** RÉSUMÉ : Les modalités du traitement

Plus en détail

Conseils aux hypertendus stressés

Conseils aux hypertendus stressés Conseils aux hypertendus stressés 1. 2. 3. 4. 5. 6. Si votre pression artérielle est élevée mais a été prise dans une période de stress, dites-le à votre médecin, et faites-la mesurer à nouveau, dans un

Plus en détail

La régulation de la pression artérielle

La régulation de la pression artérielle 1ère année MASTER SVT La régulation de la pression artérielle Introduction La pression artérielle est générée par la pompe cardiaque et elle dépend à la fois de la masse sanguine et de la contraction cardiaque.

Plus en détail

L hypertension artérielle

L hypertension artérielle Qu est-ce que cela veut dire : «je vais prendre votre tension?» Normalisez votre pression artérielle. Vous vivrez en meilleure santé et plus longtemps. Journée mondiale L hypertension artérielle Comité

Plus en détail

Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention

Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention Maladies cardiovasculaires Facteurs de risque et prévention Présenté par Simon Bérubé, M.D. 8 avril 2008 Plan Les facteurs de risque Les habitudes de vie Signes et symptômes Prise en charge médicale, quand

Plus en détail

FIBRILLATION AURICULAIRE *

FIBRILLATION AURICULAIRE * FIBRILLATION AURICULAIRE * ET AVC La fibrillation auriculaire provoque UN AVC TOUTES LES 0 MINUTES 1 *ou atriale stopavc I PRENEZ VOTRE FA À CŒUR I Qu est-ce que la fibrillation auriculaire ou FA? Pourquoi

Plus en détail

LES AVC AU CAMEROUN : «PREVENIR VAUT MIEUX QUE GUERIR» Écrit par www.camer.be Lundi, 21 Avril 2014 21:34

LES AVC AU CAMEROUN : «PREVENIR VAUT MIEUX QUE GUERIR» Écrit par www.camer.be Lundi, 21 Avril 2014 21:34 Il y a moins de 20 ans, les AVC étaient quasiment inconnus du grand public au Cameroun. Aujourd'hui, les AVC sont devenus un véritable problème de Santé Publique car tuent plus que les Accidents de la

Plus en détail

CHAPITRE 19 HYPERTENSION ARTÉRIELLE DE L ADULTE

CHAPITRE 19 HYPERTENSION ARTÉRIELLE DE L ADULTE CHAPITRE 19 HYPERTENSION ARTÉRIELLE DE L ADULTE OBJECTIFS Expliquer l épidémiologie de l hypertension artérielle de l adulte. Connaître les différents modes de mesure de la pression artérielle et les critères

Plus en détail

FEUILLE DE RELEVÉ D AUTOMESURE TENSIONNELLE

FEUILLE DE RELEVÉ D AUTOMESURE TENSIONNELLE Février 2013 FEUILLE DE RELEVÉ D AUTOMESURE TENSIONNELLE Vous trouverez dans ce document, Une fiche " Éducation des patients à l automesure tensionnelle " (à l attention du pharmacien). 15 feuilles de

Plus en détail

Physiologie / Régulation de la tension artérielle

Physiologie / Régulation de la tension artérielle Physiologie / Régulation de la tension artérielle Vincent LAFAY Sce Cardiologie / Hôpital Nord Sce Médecine du Sport / Hôpital Salvator MARSEILLE Définitions Régime pulsatile Max: pression systolique :

Plus en détail

Pertes de connaissance inexpliquées

Pertes de connaissance inexpliquées De quoi parle-t-on? Pertes de connaissance inexpliquées es DC1, 2007 / 2008 Module cardio-vasculaire Terminologie populaire Malaise vagal Malaise vaso-vagal Syncope (vaso-vagale) Hypotension orthostatique

Plus en détail

Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle

Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle JE LE SAIS» LES CHIFFRES DE L HYPERTENSION ARTÉRIELLE Au début des années 2000, près de 25 % de la population adulte

Plus en détail

Rémunération sur objectifs de santé publique COMMENT DECLARER VOS INDICATEURS POUR VOTRE ACTIVITE 2014

Rémunération sur objectifs de santé publique COMMENT DECLARER VOS INDICATEURS POUR VOTRE ACTIVITE 2014 Rémunération sur objectifs de santé publique COMMENT DECLARER VOS INDICATEURS POUR VOTRE ACTIVITE 2014 Pour pouvoir bénéficier de la rémunération sur objectifs de santé de santé publique, et quelle que

Plus en détail

HyperTension Artérielle et Obésité

HyperTension Artérielle et Obésité HyperTension Artérielle et Obésité Vincent LAFAY Sce Cardiologie / Hôpital Nord Sce Médecine du Sport / Hôpital Salvator MARSEILLE Vous avez dit obésité? Définie par Indice de Masse Corporelle IMC = BMI

Plus en détail

AUTRES AFFECTIONS FRÉQUENTES HTA ET MALADIES CARDIOVASCULAIRES

AUTRES AFFECTIONS FRÉQUENTES HTA ET MALADIES CARDIOVASCULAIRES L hypertension artérielle (HTA) est une élévation anormale de la pression artérielle au repos. Son origine est multifactorielle, faisant intervenir des facteurs individuels et des facteurs d environnement.

Plus en détail

Les déterminants de la pression artérielle

Les déterminants de la pression artérielle Les déterminants de la pression artérielle Vendredi 30 novembre 2012 Emmanuelle Vidal-Petiot Explorations fonctionnelles rénales - Bichat Plan du cours Rappels sur la circulation Mesure de la pression

Plus en détail

Vivre avec mon traitement contre la tension

Vivre avec mon traitement contre la tension LES FONDAMENTAUX POUR SOIGNER MA TENSION Vivre avec mon traitement contre la tension L'apprentissage PHARAON UN PROGRAMME POUR l HYPERTENDU Programme éducatif Hygiéno-diététique et d Auto prise en charge

Plus en détail

Item 17 : Principales complications de la grossesse HyperTension Artérielle (HTA) gravidique (Évaluations)

Item 17 : Principales complications de la grossesse HyperTension Artérielle (HTA) gravidique (Évaluations) Item 17 : Principales complications de la grossesse HyperTension Artérielle (HTA) gravidique (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document

Plus en détail

17/12/2014. Plan du cours

17/12/2014. Plan du cours Université Hadj Lakhdar Batna Faculté de médecine Département de médecine La Pression artérielle et sa régulation 1ere Partie Année universitaire 2014-1515 Présentation Dr. S. FERHI Plan du cours Objectif

Plus en détail

Régulation de la pression artérielle. rielle. J.O. Fortrat. Régulation de la pression artérielle. étroite? Pourquoi une régulation

Régulation de la pression artérielle. rielle. J.O. Fortrat. Régulation de la pression artérielle. étroite? Pourquoi une régulation Plan généralg Régulation de la pression arté DC 1 Module cardio-vasculaire 2011/12 J.O. Fortrat Explorations Fonctionnelles Vasculaires CHU d'angers 1 1. Contexte 2. Établir la pression arté Régler la

Plus en détail

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim.

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim. Marquez des points, mangez mieux! Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts reunica-interim.com Regles du jeu Garder votre cœur en bonne santé sera

Plus en détail

PROGRAMME RSI~Diabète

PROGRAMME RSI~Diabète MON PARCOURS PRÉVENTION diabète PROGRAMME RSI~Diabète Vous aider à prendre en charge votre diabète Support patients www.rsi.fr/diabete Qu est-ce que le diabète? Le diabète se caractérise par une hyperglycémie

Plus en détail

Dr Mounir Gazzah. Mise à jour 2015

Dr Mounir Gazzah. Mise à jour 2015 Les urgences hypertensives Dr Mounir Gazzah Mise à jour 2015 Cas N 1 Femme obèse, 52 ans HTA chronique sous traitement Consultation de routine : TA 19/11 Adressée par son médecin aux urgences pour «Pic

Plus en détail

المجلةالصحية لشرق المتوسط منظمة الصحة العالمية المجلد الثالث عشر العدد ٢٠٠٧ ٣ Les maladies cardio-vasculaires sont la cause principale de morbidité et de mortalité dans les pays industrialisés. Elles sont

Plus en détail

ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL

ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL Docteur Wolff V., Docteur Bindila D., Unité Neuro-vasculaire, HUS En France, il y a 130 000 nouveaux cas d accident vasculaire cérébral (AVC) par an. Avec 40 000 décès, il

Plus en détail

L hypertension artérielle, la pré-éclampsie et la grossesse

L hypertension artérielle, la pré-éclampsie et la grossesse L hypertension artérielle, la pré-éclampsie et la grossesse Jusqu à 10% des femmes enceintes souffrent d hypertension artérielle pendant leur grossesse. Jusqu à 2% des complications associées aux troubles

Plus en détail

Le barostat. Régulation de la pression artérielle

Le barostat. Régulation de la pression artérielle Le barostat Régulation de la pression artérielle Le barostat est l homéostat qui assure la régulation de la pression artérielle moyenne à court terme et dans des conditions physiologiques normales. système

Plus en détail

L HYPERTENSION ARTÉRIELLE AU SERVICE D ACCUEIL ET D URGENCE (femmes enceintes et enfants de moins de 15 ans exclus)

L HYPERTENSION ARTÉRIELLE AU SERVICE D ACCUEIL ET D URGENCE (femmes enceintes et enfants de moins de 15 ans exclus) L HYPERTENSION ARTÉRIELLE AU SERVICE D ACCUEIL ET D URGENCE (femmes enceintes et enfants de moins de 15 ans exclus) Quatrième Conférence de Consensus en médecine d urgence de la Société Francophone d Urgences

Plus en détail

L accident Vasculaire Cérébral «AVC»

L accident Vasculaire Cérébral «AVC» L accident Vasculaire Cérébral «AVC» Conception-Rédaction : Dr Ludovic MORIN, service de neurologie, C. H. Sainte Anne - 75 674 Paris Relecture : Pr Jean-Louis MAS, Dr Catherine LAMY, Dr Valérie DOMIGO,

Plus en détail

Hypertension artérielle et diabète. Dr.N.LANASRI Service de médecine interne Hopital de AIN-TAYA Pr.A.BIAD

Hypertension artérielle et diabète. Dr.N.LANASRI Service de médecine interne Hopital de AIN-TAYA Pr.A.BIAD Hypertension artérielle et diabète Dr.N.LANASRI Service de médecine interne Hopital de AIN-TAYA Pr.A.BIAD DEFINITION - EPIDEMIOLOGIE Diabète 2: glycémie 7 mmol/l 1,26 g/l HTA: 140/90 mm Hg ANAES 140/80

Plus en détail

LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ LA FEMME Pourquoi sont-elles plus à risque?

LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ LA FEMME Pourquoi sont-elles plus à risque? LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ LA FEMME Pourquoi sont-elles plus à risque? Jean-Philippe BRETTES Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Mourad DERGUINI Hôpital de Kouba - Alger SAERM, Alger 2015 Le risque

Plus en détail

ACTION NATIONALE DE SENSIBILISATION AU RISQUE CARDIOVASCULAIRE

ACTION NATIONALE DE SENSIBILISATION AU RISQUE CARDIOVASCULAIRE ACTION NATIONALE DE SENSIBILISATION AU RISQUE CARDIOVASCULAIRE LE RISQUE CARDIOVASCULAIRE Commission nationale sport santé Qu est ce qu un accident cardio-vasculaire? Et quelle en est la cause? L athérosclérose

Plus en détail

Question 4 : Stratégies globales multidisciplinaires concernant la prise en charge du coronarien qui doit être opéré d une chirurgie non cardiaque

Question 4 : Stratégies globales multidisciplinaires concernant la prise en charge du coronarien qui doit être opéré d une chirurgie non cardiaque Question 4 : Stratégies globales multidisciplinaires concernant la prise en charge du coronarien qui doit être opéré d une chirurgie non cardiaque Coordinateurs : J. Machecourt (SFC) - V Piriou (SFAR)

Plus en détail

Hypertension artérielle secondaire (130b) Professeur Jean-Michel MALLION, Docteur Jean-Philippe BAGUET Août 2002 (Mise à jour Janvier 2005)

Hypertension artérielle secondaire (130b) Professeur Jean-Michel MALLION, Docteur Jean-Philippe BAGUET Août 2002 (Mise à jour Janvier 2005) Pré-Requis : Hypertension artérielle secondaire (130b) Professeur Jean-Michel MALLION, Docteur Jean-Philippe BAGUET Août 2002 (Mise à jour Janvier 2005) Connaître le système rénine-angiotensine-aldostérone

Plus en détail

Quelles relations existe-t-il entre communication nerveuse et communication hormonale?

Quelles relations existe-t-il entre communication nerveuse et communication hormonale? 9 Quelles relations existe-t-il entre communication nerveuse et communication hormonale? Document 1 : la pression artérielle et ses facteurs de variation. La pression artérielle ou tension artérielle est

Plus en détail

Glomérulonéphrites CIM 10: N08 Code ANAM : L101

Glomérulonéphrites CIM 10: N08 Code ANAM : L101 ΔϴΑήϐϤϟΔϜϠϤϤϟ ΔΤμϟΓέίϭ RRooyyaauumee dduu Maarroocc Mi iinni iisst tèèrree ddee llaa l SSaannt téé Recommandations de Bonnes Pratiques Médicales Affection Longue Durée ALD 25 (Selon l Arrêté Ministériel)

Plus en détail

Quel suivi pour une femme enceinte hypertendue?

Quel suivi pour une femme enceinte hypertendue? Quel suivi pour une femme enceinte hypertendue? Résumé : L hypertension artérielle (HTA) de la grossesse se définit comme une pression artérielle (PA) supérieure ou égale à 140/90 mmhg. C est un symptôme

Plus en détail

Collège des Enseignants d Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques. Mise à jour décembre 2004

Collège des Enseignants d Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques. Mise à jour décembre 2004 ITEM 17 : DIABETE ET GROSSESSE Objectifs pédagogiques terminaux : «diagnostiquer et reconnaître les principes de prévention et de prise en charge des principales complications de la grossesse : ( ) diabète

Plus en détail

IV Hypertension artérielle

IV Hypertension artérielle IV Hypertension artérielle IV.1. Contexte Dr Sylvie MERLE, directrice Observatoire de la Santé de la Martinique Aurélie MALON, stagiaire PROFET, CIRE Antilles-Guyane Il est admis que l hypertension artérielle

Plus en détail

Apnée du sommeil. Prenez vos rêves en main

Apnée du sommeil. Prenez vos rêves en main Apnée du sommeil Prenez vos rêves en main Symptômes de l'apnée du sommeil Symptômes diurnes Symptômes nocturnes Les patients souffrant d'apnée du sommeil n ont pas souvent conscience de leur pathologie.

Plus en détail

Code patient : _. Hospitalisation programmée Hospitalisation en urgence consulta"on médicale préalable : Généraliste Cardiologue Autre

Code patient : _. Hospitalisation programmée Hospitalisation en urgence consultaon médicale préalable : Généraliste Cardiologue Autre Eléments à vérifier avant inclusion du patient dans l étude : Age 75 ans Fibrillation auriculaire (code CIM 10 : I 48) en diagnostic principal OU associé) Critère d exclusion : Patients en FA avec valve

Plus en détail

Item 130 : Hypertension artérielle de l'adulte

Item 130 : Hypertension artérielle de l'adulte Item 130 : Hypertension artérielle de l'adulte Collège des Enseignants de Cardiologie et Maladies Vasculaires Date de création du document 2011-2012 Table des matières ENC :...4 SPECIFIQUE :...4 I Définition

Plus en détail

Pr Monnier Nous arrivons au dernier chapitre de cette présentation qui est consacrée à des questions diverses. Il y a plusieurs types de questions

Pr Monnier Nous arrivons au dernier chapitre de cette présentation qui est consacrée à des questions diverses. Il y a plusieurs types de questions Nous arrivons au dernier chapitre de cette présentation qui est consacrée à des questions diverses. Il y a plusieurs types de questions qui peuvent être posées. Bien sûr, la première question est : quels

Plus en détail

15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES EN MEDECINE DU TRAVAIL

15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES EN MEDECINE DU TRAVAIL 15 ème Journée du Sommeil Sommeil et Nutrition 27 Mars 2015 SURVEILLANCE DES COMPORTEMENTS Dr Albane CHAILLOT Service de santé au travail 27/03/2015 Introduction Evaluation Prise en charge Traitement Conclusion

Plus en détail

132 IV d BILAN ET TRAITEMENT POST INFARCTUS

132 IV d BILAN ET TRAITEMENT POST INFARCTUS 132 IV d BILAN ET TRAITEMENT POST INFARCTUS JM Fauvel 2009 Après un infarctus, diverses informations vont être nécessaires à la prise en charge du patient. C est l objet du bilan post infarctus. Il faut

Plus en détail

ntred 2007 Résultats de l étude Principaux résultats de l étude Entred 2007 EÉCHANTILLON NATIONAL TÉMOIN REPRÉSENTATIF DES PERSONNES DIABÉTIQUES

ntred 2007 Résultats de l étude Principaux résultats de l étude Entred 2007 EÉCHANTILLON NATIONAL TÉMOIN REPRÉSENTATIF DES PERSONNES DIABÉTIQUES Résultats de l étude ntred EÉCHANTILLON NATIONAL TÉMOIN REPRÉSENTATIF DES PERSONNES DIABÉTIQUES Dans la continuité de la première étude nationale Entred sur le diabète réalisée en, une nouvelle étude Entred

Plus en détail

Hypertension artérielle de la grossesse

Hypertension artérielle de la grossesse Hypertension artérielle de la grossesse Objectifs : Diagnostiquer et connaître les principes de prise en charge d'une HTA. Sommaire : Faq 1 - Diagnostic d'hta gravidique Faq 2 - Evolutions des différents

Plus en détail

Réunion Scientifique du 14 décembre 2013. HTA et Plongée

Réunion Scientifique du 14 décembre 2013. HTA et Plongée Réunion Scientifique du 14 décembre 2013 HTA et Plongée HTA = Maladie de la vasomotricité avec dysfonction endothéliale - atteintes viscérales spécifiques - facteur de risque maladie athéromateuse Hypertendu

Plus en détail

UNIVERSITE DE STRASBOURG FACULTE DE MEDECINE DE STRASBOURG

UNIVERSITE DE STRASBOURG FACULTE DE MEDECINE DE STRASBOURG UNIVERSITE DE STRASBOURG FACULTE DE MEDECINE DE STRASBOURG Mémoire de stage auprès du praticien Objets connectés et automesure tensionnelle Mise en pratique dans un cabinet de médecine générale de trois

Plus en détail

PRESSURE POINTS SERIES: Présentation des problèmes liés à l hypertension artérielle

PRESSURE POINTS SERIES: Présentation des problèmes liés à l hypertension artérielle PRESSURE POINTS SERIES: NO.1 Présentation des problèmes liés à l hypertension artérielle BLOOD PRESSURE ASSOCIATION L hypertension artérielle représente la plus importante cause connue de handicap et de

Plus en détail

Objectifs. Lyne Cloutier, inf. PhD Professeure titulaire, UQTR 2015-05-19

Objectifs. Lyne Cloutier, inf. PhD Professeure titulaire, UQTR 2015-05-19 La mesure de la pression artérielle en 2015 : encore une place de choix dans la pratique infirmière auprès des personnes atteintes d hypertension artérielle Lyne Cloutier, inf. PhD Professeure titulaire,

Plus en détail

p cp Lisuride maléate Lactose +

p cp Lisuride maléate Lactose + Publié par Le pharmacien (http://www.lepharmacien.fr) Inhibiteur de la prolactine AROLAC Substances actives : maléate acide de lisuride Laboratoire : DB PHARMA COMPOSIT ION p cp Lisuride maléate 0,2 mg

Plus en détail

Les maladies cardiovasculaires chez la femme. Marie-Hélène LeBlanc, MD, FRCP(C), FACC

Les maladies cardiovasculaires chez la femme. Marie-Hélène LeBlanc, MD, FRCP(C), FACC Les maladies cardiovasculaires chez la femme Marie-Hélène LeBlanc, MD, FRCP(C), FACC Aucun conflit d intérêt à déclarer Objectifs 1. Particularité des différents facteurs de risque CV 2. Présentations

Plus en détail

CHAPITRE 8 Insuffisance cardiaque, par Y. Juillière o DÉFINITIONS ET CLASSIFICATIONS

CHAPITRE 8 Insuffisance cardiaque, par Y. Juillière o DÉFINITIONS ET CLASSIFICATIONS Smmaire CHAPITRE 1 Bilgie et physilgie cardivasculaire et de l hémstase, par J.-J. Mercadier BASES DE LA CARDIOLOGIE MOLÉCULAIRE APPROCHES GÉNÉTIQUES DES MALADIES CARDIOVASCULAIRES DÉVELOPPEMENT DU SYSTÈME

Plus en détail

Stratégie diagnostique devant une douleur thoracique aiguë suspecte : quels examens complémentaires?

Stratégie diagnostique devant une douleur thoracique aiguë suspecte : quels examens complémentaires? Stratégie diagnostique devant une douleur thoracique aiguë suspecte : quels examens complémentaires? Pr Christian Spaulding duction 2ics ite. Département de cardiologie Hôpital Européen Georges Pompidou,

Plus en détail

Un cardiologue vous parle

Un cardiologue vous parle Un cardiologue vous parle Martine Montigny, MD, M.Sc. Toutes les images de cette présentation ont été extraites sur Google et appartiennent à leur auteur Histoire vécue Monsieur Denis Faillant a 69 ans.

Plus en détail

Le cycle circadien de la pression artérielle: implications cliniques. Elena Gonzalez Rodriguez, 3 mai 2012

Le cycle circadien de la pression artérielle: implications cliniques. Elena Gonzalez Rodriguez, 3 mai 2012 Le cycle circadien de la pression artérielle: implications cliniques Elena Gonzalez Rodriguez, 3 mai 2012 Le cycle circadien de la pression artérielle Sa régulation Pathologies associées Conséquences Chronothérapie

Plus en détail

fabricant de Diamicron Ce livret a été produit par SERVIER CANADA INC., à l intention des patients traités par Diamicron

fabricant de Diamicron Ce livret a été produit par SERVIER CANADA INC., à l intention des patients traités par Diamicron DIPAT5815F Doit être pris une fois par jour au petit-déjeuner, comme prescrit par votre médecin. Produit en tant que service pour la médecine, et ce, à l intention des patients traités par Diamicron MR.

Plus en détail

Projet-MicrolifePatient:Mise en page 1 24/09/08 16:41 Page 1. Nicolas POSTEL-VINAY Guillaume BOBRIE

Projet-MicrolifePatient:Mise en page 1 24/09/08 16:41 Page 1. Nicolas POSTEL-VINAY Guillaume BOBRIE Projet-MicrolifePatient:Mise en page 1 24/09/08 16:41 Page 1 Nicolas POSTEL-VINAY Guillaume BOBRIE Projet-MicrolifePatient:Mise en page 1 24/09/08 16:41 Page 2 Nicolas POSTEL-VINAY Guillaume BOBRIE Unité

Plus en détail

Société Française de Cardiologie et Fédération Française de Cardiologie. Journée Européenne de l insuffisance cardiaque Vendredi 11 mai 2012

Société Française de Cardiologie et Fédération Française de Cardiologie. Journée Européenne de l insuffisance cardiaque Vendredi 11 mai 2012 1 Sommaire Société Française de Cardiologie et Fédération Française de Cardiologie Journée Européenne de l insuffisance cardiaque «Agir pour vivre mieux!» Communiqué de presse Société Française de Cardiologie

Plus en détail

DR VALÉRIE FOUSSIER. Diabète de type 1

DR VALÉRIE FOUSSIER. Diabète de type 1 Introduction Le diabète de type 1 et 2 concerne 3 millions de personnes en 2011 avec une prépondérance marquée pour le diabète de type 2. Véritable épidémie, cette maladie est un problème de santé publique,

Plus en détail

Atteinte des reins au cours du Lupus Erythémateux Systémique

Atteinte des reins au cours du Lupus Erythémateux Systémique Atteinte des reins au cours du Lupus Erythémateux Systémique Dominique Chauveau Néphrologie et Immunologie Clinique CHU Rangueil, Toulouse Centre de Compétences «Maladies auto immunes» de Midi Pyrénées

Plus en détail

Pathologies et médicaments cardiovasculaires

Pathologies et médicaments cardiovasculaires Pathologies et médicaments cardiovasculaires 2 12 2015 F. Carré Hôpital Pontchaillou - Université Rennes 1-INSERM U 1099 Activité physique et espérance de vie chez le cardiaque Cohorte de Framingham 5209

Plus en détail

HTA et diabète en cours de grossesse

HTA et diabète en cours de grossesse cardiologie-pratique.com http://www.cardiologie-pratique.com/journal/article/0013642-hta-et-diabete-en-cours-de-grossesse HTA et diabète en cours de grossesse F. LANSE, S. BRUN, H. MADAR, A. NITHART, M.-A.

Plus en détail

Top Workout. Maigrissez sans suer! Le programme cardio pour brûler du gras. Dr Denis Boucher, Ph.D.

Top Workout. Maigrissez sans suer! Le programme cardio pour brûler du gras. Dr Denis Boucher, Ph.D. 2 Top Workout Maigrissez sans suer! Le programme cardio pour brûler du gras Dr Denis Boucher, Ph.D. Denis Boucher, tous droits réservés 2014. Aucun droit de reproduction totale ou partielle sans autorisation

Plus en détail

Item 129 : Facteurs de risque cardiovasculaire et prévention

Item 129 : Facteurs de risque cardiovasculaire et prévention Item 129 : Facteurs de risque cardiovasculaire et prévention Auteur(s) BONGARD Vanina FERRIERES Jean Date de création du document 10/01/09 Table des matières * Introduction... 1 1 Item 129-1 : Expliquer

Plus en détail

DÉFINITION, DIAGNOSTIC ET MÉTHODES DE MESURE

DÉFINITION, DIAGNOSTIC ET MÉTHODES DE MESURE PRISE EN CHARGE SYSTÉMATISÉE DES PERSONNES ATTEINTES D HYPERTENSION ARTÉRIELLE SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE 15 DÉFINITION, ET MÉTHODES DE MESURE DÉFINITION - Quand parle-t-on d hypertension

Plus en détail

Aide-mémoire personnel

Aide-mémoire personnel Aide-mémoire personnel L Aide-mémoire personnel sert d accompagnement au Guide de référence pour les patients et les familles, conçu pour les personnes aux prises avec le cancer du rein et leur famille.

Plus en détail

Améliorer la prescription des psychotropes chez les personnes âgées

Améliorer la prescription des psychotropes chez les personnes âgées QUESTIONS - REPONSES Améliorer la prescription des psychotropes chez les personnes âgées CONTEXTE ET OBJECTIFS Quelle est la finalité de ce travail? Il s agit d améliorer les pratiques de prescription

Plus en détail

Circulation artérielle

Circulation artérielle Circulation artérielle Plan 1- Caractéristiques générales 1-1 Anatomiques 1-2 Histologiques 1-3 Innervation et vasomotricité La circulation artérielle Circulation à haute pression Propagation du sang du

Plus en détail

LE GLAUCOME PRIMITIF DU SUJET AGE. Laurent CHIRPAZ Capacité Gériatrie Dijon février 2005

LE GLAUCOME PRIMITIF DU SUJET AGE. Laurent CHIRPAZ Capacité Gériatrie Dijon février 2005 LE GLAUCOME PRIMITIF DU SUJET AGE Laurent CHIRPAZ Capacité Gériatrie Dijon février 2005 LE GLAUCOME PRIMITIF A ANGLE OUVERT RAPPEL : conceptions actuelles du GPAO Neuropathie optique évolutive associant

Plus en détail

Physiologie de la circulation coronaire

Physiologie de la circulation coronaire Physiologie de la circulation coronaire Dr. KERMICHE 1 Les objectifs du cours A la fin du cours l étudiant doit: Expliquer la raison d être de la circulation coronaire et de nommer les principales ramifications

Plus en détail

Quels examens minimaux de première intention réalisez-vous en urgence?

Quels examens minimaux de première intention réalisez-vous en urgence? Questions Dossier 1 : cas clinique Un homme de 76 ans est amené par les pompiers aux urgences de l hôpital pour malaise sur la voie publique. Il était en train de se promener à vélo lorsqu il a soudain

Plus en détail

M. Simple Chambre : 2309

M. Simple Chambre : 2309 M. Simple Chambre : 2309 AVC Dr Ruth Consignes Faire une lecture personnelle de la situation clinique. Souligner les éléments importants ou ceux qui ont besoin d être clarifiés. Répondre aux questions

Plus en détail

EVALUATION NORMATIVE S3

EVALUATION NORMATIVE S3 Date: dimanche 10 novembre 2013 Benjamin Beaugé PROCESSUS OBSTRUCTIF 2.8 EVALUATION NORMATIVE S3 Question 1: Expliquer le mécanisme physiopathologique de l embolie pulmonaire. /1 Question 2: Expliquer

Plus en détail

PRESSION ARTERIELLE. Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière 01 43 89 14 66

PRESSION ARTERIELLE. Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière 01 43 89 14 66 PRESSION ARTERIELLE Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière 01 43 89 14 66 I. GENERALITES 1. Définition Lorsque, dans le langage courant, on parle de «tension artérielle»,

Plus en détail

Diabète, surcharge pondérale, hypertension artérielle et cholestérol

Diabète, surcharge pondérale, hypertension artérielle et cholestérol Santé et comportements dans la population saint-martinoise en 2013 Etude CONSANT Diabète, surcharge pondérale, hypertension artérielle et cholestérol Diabète Recherche de sucre dans le sang Huit individus

Plus en détail

Suspicion de maladie d Alzheimer chez une femme de 75 ans

Suspicion de maladie d Alzheimer chez une femme de 75 ans Enoncé Suspicion de maladie d Alzheimer chez une femme de 75 ans Vous recevez en consultation Mme D., âgée de 75 ans, accompagnée de son fils. Celui-ci vous explique qu il craint que sa mère n ait la maladie

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION I. La fonction Cardiaque 2. Sam BAYAT MCU-PH

PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION I. La fonction Cardiaque 2. Sam BAYAT MCU-PH PHYSIOLOGIE DE LA CIRCULATION I. La fonction Cardiaque 2 Sam BAYAT MCU-PH Le débit cardiaque et son contrôle Le débit cardiaque = Fréquence cardiaque x Volume d'éjection systolique : Q & = Fc Ves La Fc

Plus en détail

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours Grossesse et HTA J Potin Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours HTA et grossesse Pathologie fréquente : 2 à 5 % des grossesses (2 à 3 % des multipares, 4 à 8 % des primipares)

Plus en détail

Cas cliniques HTA. CBH 7 mars 2015. JM Krzesinski Néphrologie-Hypertension ULg-CHU Liège

Cas cliniques HTA. CBH 7 mars 2015. JM Krzesinski Néphrologie-Hypertension ULg-CHU Liège Cas cliniques HTA CBH 7 mars 2015 JM Krzesinski Néphrologie-Hypertension ULg-CHU Liège Cas clinique (1) Infirmière de 30 ans consulte pour découverte d une élévation de PA suite à des lipothymies PA 156/96

Plus en détail