PAN-EURO-MED. Entrée en vigueur des dispositions du protocole PAN-EURO-MED. sur les règles d origine :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PAN-EURO-MED. Entrée en vigueur des dispositions du protocole PAN-EURO-MED. sur les règles d origine :"

Transcription

1 PAN-EURO-MED Entrée en vigueur des dispositions du protocole PAN-EURO-MED sur les règles d origine : Etablissement des déclarations de l origine sur facture ou des déclarations de l origine sur facture EURMED par les exportateurs agréés. Le cumul pan euro méditerranéen de l'origine entre la Tunisie et l'union européenne, est entré en vigueur le 1er août Ce cumul, dénommé aussi cumul «diagonal» ou «multilatéral», permettra aux producteurs et aux négociants qui font partie de la nouvelle zone pan euro méditerranéenne de bénéficier plus facilement de droits de douane préférentiels. Le cumul d origine est un instrument grâce auquel des marchandises peuvent être obtenues et fabriquées dans un certain nombre de pays, sans que le produit fini ne perde le bénéfice du traitement tarifaire préférentiel à l entrée dans l UE. Pour la Tunisie, le cumul de l origine s applique, à ce jour, aux échanges qu elle réalise avec les pays de l UE, les pays de l AELE (Suisse/Lichtenstein, Norvège, Islande), la Turquie et aux pays de l accord d Agadir (Maroc, Tunisie, Jordanie, Egypte). A terme, il pourra s ouvrir également aux autres pays du sud de la Méditerranée liés à l Union européenne par des accords d Association. Les entreprises tunisiennes pourraient, conformément à cette nouvelle disposition : Exporter les intrants de la Tunisie vers la Turquie, les pays de l accord d Agadir et les pays de l AELE (Suisse, Norvège, Islande, Liechtenstein) en vue de les transformer dans ces pays en produits finis et les exporter vers les pays de l Union européenne en exonération totale des droits de douane et des taxes d effet équivalent. Exporter les intrants de la Tunisie vers les pays de l Union européenne en vue de les transformer dans ces pays en produits finis et les exporter vers les pays de l AELE (Suisse, Norvège, Islande, Liechtenstein), les pays de l accord d Agadir et

2 la Turquie en exonération totale des droits de douane et des taxes d effet équivalent. S approvisionner en matières premières en provenance de la Turquie, des pays de l accord d Agadir et des pays de l AELE (Suisse, Norvège, Islande, Lichtenstein), de les transformer en Tunisie et les exporter vers les pays de l Union européenne en exonération totale des droits de douane et des taxes d effet équivalent. S approvisionner en matières premières en provenance des pays de l Union européenne, de les transformer en Tunisie et les exporter vers la Turquie, les pays de l accord d Agadir et les pays de l AELE (Suisse, Norvège, Islande, Liechtenstein) en exonération totale des droits de douane et des taxes d effet équivalent. Les Preuves de l'origine Les preuves de l origine sont de quatre types : le certificat de circulation EUR.1, le certificat de circulation EUR-MED, la «déclaration sur facture» et la «déclaration sur facture EURMED». L un ou l autre de ces documents peut être présenté aux services douaniers à l appui d une demande d origine préférentielle. Lorsque le certificat de circulation EUR.1 est délivré, les produits concernés doivent demeurer sur le marché du pays importateur et ne peuvent pas être réexportés sous le régime des préférences dans d autres pays de la zone (commerce bilatéral CE- pays partenaires méditerranéens). Lorsque le certificat de circulation EUR-MED est délivré, les produits concernés peuvent être réexportés sous le régime des préférences, du pays importateur vers tout autre pays de la zone avec lequel le cumul pan euro méditerranéen est applicable. La déclaration sur facture ou la déclaration sur facture EUR-MED peut être établie par un exportateur agréé ou par tout autre exportateur, si l'envoi consiste dans un ou plusieurs lots contenant des produits dont la valeur totale ne dépassent pas euros. Etablissement des déclarations de l origine sur facture ou des déclarations de l origine sur facture EURMED par les exportateurs agréés. Dans le cadre de l assouplissement des formalités et des procédures douanières, en matière de preuve du caractère originaire des produits échangés sous couvert des accords tarifaires et commerciaux entre la Tunisie et les pays de la zone PAN-EURO-MED ayant mis en vigueur le nouveau protocole n 4 relatif à la définition de la notion du produits originaires et

3 aux méthodes de coopération administrative (protocole PAN-EURO-MED sur les règles d origine) et notamment en application de son article 23, il a été décidé d appliquer la procédure simplifiée de la déclaration sur facture et/ou la déclaration sur facture EURMED au profit des entreprises exportatrices qui répondent aux conditions requises et qui seront qualifiées d exportateurs agréés au sens de l article 23 sus-cité. Définition de l exportateur agréé : On entend par exportateur agrée, tout exportateur effectuant fréquemment des opérations d exportation de produits couverts par l accord et offrant à la satisfaction de l administration des douanes les garanties pour contrôler le caractère originaire des produits ainsi que le respect de toutes les autres conditions prévues par le protocole PAN-EURO-MED sur les règles d origine. Personnes éligibles au statut d exportateur agréé : La procédure simplifiée de la déclaration de l origine sur facture et/ou de la déclaration de l origine sur facture EUROMED est octroyée à tout exportateur, pour autant que toutes les conditions prévues par le protocole n 4 relatif à la définition de la notion de produits originaires et aux méthodes de coopération administrative soient remplies. Il s en suit que tout bénéficiaire de la procédure doit déclarer l origine du produit sur facture ou sur facture EUROMED en son nom propre et par conséquent les commissionnaires en douane ou toute autre personne exerçant une activité similaire en sont exclus. Il convient de préciser en outre, qu en application de l article 22 de ce même protocole, la déclaration de l origine sur facture ou la déclaration sur facture EUROMED, peut être établie sans solliciter le statut sus-cité, par tout exportateur pour tout envoi constitué d un ou plusieurs colis contenant des produits originaires dont la valeur totale ne dépasse pas 6000 euros ou leur équivalent en monnaie locale ou en d autres monnaies. Conditions d octroi du statut d exportateur agréé : Sans préjudice de la possibilité pour l administration des douanes d effectuer tous les contrôles qu elle juge utile à tout moment, l octroi du statut d exportateur agréé est subordonné aux conditions suivantes : 1. Le dépôt d une demande : L opérateur sollicitant le statut d exportateur agréé doit déposer une demande auprès du bureau des douanes territorialement compétent.

4 Cette demande doit être signée par la personne légalement habilitée et comporte des informations afférentes à l entreprise à savoir : Nom et prénom ou raison sociale. Adresse ; N téléphone ; N fax ; . Numéro d identification douanière (code en douane). Numéro d immatriculation au registre de commerce. Nom du gérant de l entreprise. L administration des douanes peut demander toute autre information qu elle juge utile. 2. L engagement du bénéficiaire : L opérateur sollicitant le statut d exportateur agréé doit souscrire un engagement par lequel il est tenu à : N établir des déclarations sur facture ou des déclarations sur facture EUROMED que pour les marchandises à exporter répondant aux conditions d origine telles qu elles ont été édictées par le protocole PAN-EURO-MED sur les règles d origine susmentionné. Ne délivrer des déclarations sur facture ou des déclarations sur facture EUROMED que pour les marchandises pour lesquelles il possède, au moment de la délivrance, toutes les preuves ou éléments comptables nécessaires. Assumer la responsabilité totale de l utilisation de la procédure simplifiée notamment en cas de déclarations d origine incorrectes ou d usage incorrect de cette procédure. Prouver à la première réquisition de l administration des douanes le caractère originaires des marchandises à exporter et à présenter les éléments de preuve. S assurer que la personne chargée par l entreprise d établir des déclarations sur facture ou des déclarations sur facture EUROMED connaît et comprend les règles d origine et en assumer la responsabilité. Conserver tous les documents justificatifs pendant une période d au moins trois ans à compter de la date à laquelle la déclaration a été établie. Adopter une comptabilité matière permettant l identification de l origine des produits importés ainsi que des produits compensateurs réexportés. Accepter d être à tout moment contrôlé par les autorités douanières.

5 Les modalités d octroi du statut d exportateur agréé : Après enregistrement, le bureau des douanes concerné vérifie que : L exportateur effectue des exportations fréquentes et régulières. Une comptabilité matière existe pour les producteurs permettant l identification de l origine des produits importés ainsi que des produits compensateurs réexportés. L entreprise est en situation régulière vis-à-vis du service des douanes et des autres services fiscaux. L entreprise offre à la satisfaction de l administration des douanes les garanties pour contrôler le caractère originaire des produits ainsi que le respect de toutes les autres conditions prévues par le protocole sur les règles d origine. Le résultat de la vérification ainsi que l avis du chef du bureau de rattachement et celui du directeur régional compétent seront transmis à la direction générale des douanes (direction de l origine) qui statuera sur l octroi de ce statut dans un délai ne dépassant pas 60 jours. La suite favorable à la demande donne lieu à une autorisation signée par le directeur général des douanes. L autorisation mentionne un numéro d agrément ainsi que le bureau de rattachement. L autorisation est notifiée à l entreprise et au bureau de rattachement concerné. Le refus d octroi doit être motivé et notifié à l entreprise concernée. Les modalités du fonctionnement de la procédure : Selon qu il s agisse d une déclaration sur facture ou d une déclaration sur facture EURMED, établies par l exportateur agréé, l une des mentions suivantes telle qu elle figure à l annexe IV/a ou à l annexe IV/b du protocole PANEUROMED sur les règles d origine, doit être reprise comme suit : Texte de la déclaration sur facture : «L exportateur des produits couverts par le présent document (autorisation douanière n ) déclare que, sauf indication claire du contraire, ces produits ont l origine préférentielle (L origine des produits doit être indiquée)». Texte de la déclaration sur facture EURMED : «L exportateur des produits couverts par le présent document (autorisation douanière n ) déclare que, sauf indication claire du contraire, ces produits ont l origine préférentielle (L origine des produits doit être indiquée) Cumulation applied with.. (nom du pays / des pays)

6 Ou s il n ya pas eu cumul : No cumulation applied». Aussi bien pour les déclarations sur facture que sur les déclarations sur facture EURMED, le lieu et la date de leur établissement doivent y être mentionnés. Elles doivent en outre comporter obligatoirement la signature manuscrite de l exportateur et l indication, en toutes lettres, du nom de la personne légalement habilitée à signer la déclaration de l origine sur facture ou sur facture EURMED. Pour les besoins éventuels du contrôle a posteriori, une copie de la déclaration de l origine sur facture ou de la déclaration sur facture EURMED doit être conservée dans la déclaration d exportation. Par ailleurs, il est à rappeler que le bénéfice de cette procédure simplifiée est accordé à l entreprise à titre précaire et révocable et peut être retiré à tout moment lorsque les conditions de l octroi de l autorisation ne sont plus remplies, ou lorsque l entreprise bénéficiaire n offre plus les garanties requises, ou encore en cas d inobservation de l un des engagements requis pour l établissement d une déclaration sur facture ou d une déclaration sur facture EURMED, et ce outre les suites contentieuses éventuelles en cas de constatation d abus ou de défaillance aux prescriptions détaillés dans l engagement du bénéficiaire. Source : Bulletin Officiel des Douanes N 781/07-04

Quel est l'intérêt pour une entreprise de solliciter le statut de «l exportateur agréé»?

Quel est l'intérêt pour une entreprise de solliciter le statut de «l exportateur agréé»? Les accords conclus avec la Communauté Européenne, l Association Européenne de Libre Echange, la Turquie et les Pays Arabes Méditerranéens signataires de l accord d Agadir prévoient que la preuve de l

Plus en détail

Rabat, le 30 décembre 2005 CIRCULAIRE 4976/222

Rabat, le 30 décembre 2005 CIRCULAIRE 4976/222 Rabat, le 30 décembre 2005 CIRCULAIRE 4976/222 OBJET : - Entrée en vigueur de l'accord de Libre Echange conclu entre le Royaume du Maroc et la République de Turquie. REFER : - Correspondance n 18094/003008

Plus en détail

DOUANES Liquidation douanière

DOUANES Liquidation douanière Extrait aménagé d un article paru dans 1. Valeurs s Le prix d'achat d'un article acquis à l'étranger ne suffit pas pour estimer le montant des droits de douane dû lors de son entrée en France. Il faut

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE الجمهىريت الجسائريت الديمقراطيت الشعبيت REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DES FINANCES --------- DIRECTION GENERALE DES DOUANES --------- Le Directeur général وزارة الماليت ---------

Plus en détail

FORMALITES DOUANIERES

FORMALITES DOUANIERES FORMALITES DOUANIERES En France métropolitaine, pour les envois intra-métropole et vers les pays de l Union Européenne, toute vente de marchandise est soumise à la TVA. En revanche, les marchandises exportées

Plus en détail

R E S U M E. Texte n DGI 2002/62 NOTE COMMUNE N 40/2002

R E S U M E. Texte n DGI 2002/62 NOTE COMMUNE N 40/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/07/ 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/62 NOTE COMMUNE N 40/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Assistance mutuelle en matière de recouvrement des créances

Assistance mutuelle en matière de recouvrement des créances Projet No 79/2011-3 6 octobre 2011 Assistance mutuelle en matière de recouvrement des créances Résumé 2 du projet Projet de loi portant transposition de la directive 2010/24/UE du Conseil concernant I'assistance

Plus en détail

APERÇU DU PARTENARIAT TRANSPACIFIQUE (PTP) Principaux thèmes sur les procédures d origine. Certification de l origine / Preuves de l origine

APERÇU DU PARTENARIAT TRANSPACIFIQUE (PTP) Principaux thèmes sur les procédures d origine. Certification de l origine / Preuves de l origine APERÇU DU PARTENARIAT TRANSPACIFIQUE (PTP) Le texte de l Accord a été publié par les Parties au PTP le 5 novembre 2015. Les Parties contractantes sont les suivantes : Australie, Brunei Darussalam, Canada,

Plus en détail

Les notions suivantes sont utilisées pour l'application du Règlement des services de paiement:

Les notions suivantes sont utilisées pour l'application du Règlement des services de paiement: Société anonyme Prêteur Numéro d agrément: 937 Courtier en assurances n Fsma: 011671A Burgstraat 170-9000 Gent Tél.:09 224 73 11 Fax: 09 223 34 72 TVA BE 0400.028.394 RPM Gent www.europabank.be Règlement

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies ECE/CTCS/WP.7/2015/15 Conseil économique et social Distr. générale 14 septembre 2015 Français Original : anglais Commission économique pour l Europe Comité directeur des capacités et des

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. NOUVELLE-CALÉDONIE H-C 1 --- SG 1 HAUT - COMMISSARIAT Douanes 3 --- Archives 1 DIRECTION RÉGIONALE DES DOUANES ARRETE

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. NOUVELLE-CALÉDONIE H-C 1 --- SG 1 HAUT - COMMISSARIAT Douanes 3 --- Archives 1 DIRECTION RÉGIONALE DES DOUANES ARRETE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE TERRITOIRE DE LA Ampliations NOUVELLE-CALÉDONIE H-C 1 --- SG 1 HAUT - COMMISSARIAT Douanes 3 --- Archives 1 DIRECTION RÉGIONALE DES DOUANES JONC 1 --- N 2165 T du 28 avril 1998 Modifié

Plus en détail

LICENCE DE RÉUTILISATION NON COMMERCIALE D'INFORMATIONS PUBLIQUES DÉTENUES PAR LES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA VENDÉE DEMANDE DE RÉUTILISATION

LICENCE DE RÉUTILISATION NON COMMERCIALE D'INFORMATIONS PUBLIQUES DÉTENUES PAR LES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA VENDÉE DEMANDE DE RÉUTILISATION LICENCE DE RÉUTILISATION NON COMMERCIALE D'INFORMATIONS PUBLIQUES DÉTENUES PAR LES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA VENDÉE DEMANDE DE RÉUTILISATION M/Mme (nom, prénom) Domicilié(e).. Agissant en son nom

Plus en détail

LE STATUT D EXPORTATEUR AGRÉÉ POUR LA CERTIFICATION DE L ORIGINE SUR FACTURE (EA)

LE STATUT D EXPORTATEUR AGRÉÉ POUR LA CERTIFICATION DE L ORIGINE SUR FACTURE (EA) LE STATUT D EXPORTATEUR AGRÉÉ POUR LA CERTIFICATION DE L ORIGINE SUR FACTURE (EA) DGDDI - Bureau E1 - Mai 2011 Introduction Les objectifs de l'origine préférentielle (accords commerciaux UE-pays tiers)

Plus en détail

Vu le Décret n 2009-1388 du 20 décembre 2009 portant nomination du Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la Transition,

Vu le Décret n 2009-1388 du 20 décembre 2009 portant nomination du Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la Transition, REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Fitiavana-Tanindrazana-Fandrosoana MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET. SECRETARIAT GENERAL DIRECTION GENERALE DES DOUANES. ARRETE n 01410 /2010 /MFB/SG/DGD du 24 février 2010

Plus en détail

Rabat, le 30 décembre 2005.

Rabat, le 30 décembre 2005. Rabat, le 30 décembre 2005. CIRCULAIRE N 4978/233 OBJET : - Accord d association conclu entre le Maroc et la Communauté Européenne REFER : - entrée en vigueur du protocole Pan- Euro- Méditerranéen sur

Plus en détail

COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME DES PYRENEES-ORIENTALES MARCHE RELATIF A DES SERVICES D ASSURANCES 2015 PROCEDURE ADAPTEE

COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME DES PYRENEES-ORIENTALES MARCHE RELATIF A DES SERVICES D ASSURANCES 2015 PROCEDURE ADAPTEE COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME DES PYRENEES-ORIENTALES MARCHE RELATIF A DES SERVICES D ASSURANCES 2015 PROCEDURE ADAPTEE Règlement de la consultation Date limite de réception des offres : 12 mai 2014

Plus en détail

Dons et déductions fiscales

Dons et déductions fiscales FICHE PRATI QUE Dons et déductions fiscales En tant que personne morale, toute association ou fondation sans but lucratif peut recevoir des dons en nature ou en espèce. Les donateurs se montrent toutefois

Plus en détail

Marché de Travaux AMENAGEMENT D ABREUVOIRS ANNEXE N 2 A L ACTE D ENGAGEMENT DECLARATION DU CANDIDAT (DC2)

Marché de Travaux AMENAGEMENT D ABREUVOIRS ANNEXE N 2 A L ACTE D ENGAGEMENT DECLARATION DU CANDIDAT (DC2) Syndicat Mixte d Aménagement et de Restauration du Bassin du Loir en Eure-et-Loir Mairie Bonneval 19 rue Saint-ROCH 28800 - BONNEVAL Tél : 02 37 47 72 47 Fax : 02 37 96 26 79 E-mail : contratbassinloir28@orange.fr

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente VENTES AUX ENCHERES PHYSIQUES La société Mercier Automobiles organise et réalise des ventes aux enchères publiques de véhicules et d autres matériels auxquelles sont applicables

Plus en détail

Le sigle ATA est une combinaison des initiales de l'expression française "admission temporaire" et de l'expression anglaise "temporary admission".

Le sigle ATA est une combinaison des initiales de l'expression française admission temporaire et de l'expression anglaise temporary admission. SYSTEME DU CARNET ATA Base légale : - Convention douanière sur le carnet A.T.A pour l'admission temporaire de marchandises (6 /12 / 1961 ) ratifiée par la Tunisie en vertu de la loi n 70-55 du 02/12/1970

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2002-168

LETTRE CIRCULAIRE N 2002-168 PARIS, le 22/07/2002 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2002-168 OBJET : Application de l'accord du 21 juin 1999 conclu entre l'union européenne et

Plus en détail

RÈGLEMENT (CE) No 1898/2006 DE LA COMMISSION. du 14 décembre 2006

RÈGLEMENT (CE) No 1898/2006 DE LA COMMISSION. du 14 décembre 2006 RÈGLEMENT (CE) No 1898/2006 DE LA COMMISSION du 14 décembre 2006 portant modalités d application du règlement (CE) no 510/2006 du Conseil relatif à la protection des indications géographiques et des appellations

Plus en détail

Taxes assises sur le chiffre dʹaffaires

Taxes assises sur le chiffre dʹaffaires Taxes assises sur le chiffre dʹaffaires Chapitre 9 : Les obligations des assujettis (Version 2006) Documentation obligatoire : Le code de la TVA Les obligations des contribuables comportent l accomplissement

Plus en détail

LOI 76-020 du 16 juillet 1976 portant normalisation de la comptabilité au Zaïre (telle que modifiée par l ordonnance 81-017 du 3 avril 1981)

LOI 76-020 du 16 juillet 1976 portant normalisation de la comptabilité au Zaïre (telle que modifiée par l ordonnance 81-017 du 3 avril 1981) LOI 76-020 du 16 juillet 1976 portant normalisation de la comptabilité au Zaïre (telle que modifiée par l ordonnance 81-017 du 3 avril 1981) JO n 16 du 15 août 1976 TITRE I. DISPOSITIONS PRÉLIMINAIRES

Plus en détail

PRESENTATION SOMMAIRE DU CUMUL PANEUROMED. Direction générale des douanes et droits indirects Décembre 2011

PRESENTATION SOMMAIRE DU CUMUL PANEUROMED. Direction générale des douanes et droits indirects Décembre 2011 PRESENTATION SOMMAIRE DU CUMUL PANEUROMED Direction générale des douanes et droits indirects ------ Décembre 2011 1 CUMUL PANEUROPEEN / CUMUL PANEUROMED? LE CUMUL PANEUROPEEN POUR L'UE, LES PAYS DE l AELE

Plus en détail

Conditions générales de ventes

Conditions générales de ventes Conditions générales de ventes Article 1. Présentation - Terminologie 1.1. La société à responsabilité limitée AVRIL WEB a une activité de prestations informatiques. 1.2. Dans la totalité des présentes

Plus en détail

Conseil de la formation du Centre

Conseil de la formation du Centre Conseil de la formation du Centre CONVENTION DE SUBROGATION DE PAIEMENT Entre les soussignés : D une part, Le Conseil de la Formation de la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat du Centre représenté

Plus en détail

EXEMPLE D HABILITATION DES ASSOCIATIONS À DÉLIVRER DES CARNETS TIR ET À SE PORTER CAUTION. 2. En particulier, [l ] (nom de l association) :

EXEMPLE D HABILITATION DES ASSOCIATIONS À DÉLIVRER DES CARNETS TIR ET À SE PORTER CAUTION. 2. En particulier, [l ] (nom de l association) : EXEMPLE D HABILITATION DES ASSOCIATIONS À DÉLIVRER DES CARNETS TIR ET À SE PORTER CAUTION 1. Conformément au paragraphe 1 de l article 6 de la Convention douanière relative au transport international de

Plus en détail

Le traitement par l ARCEP des réclamations des utilisateurs des services postaux

Le traitement par l ARCEP des réclamations des utilisateurs des services postaux Juillet 2013 Le traitement par l ARCEP des réclamations des utilisateurs des services postaux Le cadre juridique et les modalités de traitement des réclamations 1 Introduction Aux termes de l article L.

Plus en détail

PRESENTATION SOMMAIRE DU CUMUL PANEUROMED. Direction générale des douanes et droits indirects

PRESENTATION SOMMAIRE DU CUMUL PANEUROMED. Direction générale des douanes et droits indirects PRESENTATION SOMMAIRE DU CUMUL PANEUROMED Direction générale des douanes et droits indirects ------ CUMUL PANEUROPEEN / CUMUL PANEUROMED? AUJOURD HUI, LE CUMUL PANEUROPEEN POUR LA COMMUNAUTE EUROPEENNE,

Plus en détail

B U L L E T I N D ' A D H E S I O N A retourner par courrier à : CENTREXPERT Les Propylées - 2 allée des Atlantes - 28000 Chartres

B U L L E T I N D ' A D H E S I O N A retourner par courrier à : CENTREXPERT Les Propylées - 2 allée des Atlantes - 28000 Chartres B U L L E T I N D ' A D H E S I O N A retourner par courrier à : CENTREXPERT Les Propylées - 2 allée des Atlantes - 28000 Chartres Je soussigné (e) Nom, Prénom Adresse agissant pour le compte de l'entreprise

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES ACTE D ENGAGEMENT. Procédure adaptée

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES ACTE D ENGAGEMENT. Procédure adaptée Page 1 sur 9 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES ACTE D ENGAGEMENT «PETITES FOURNITURES DE BUREAU» Procédure adaptée (Articles 28 et 77 du Code des Marchés Publics) Numéro de marché : N PA 2015-16

Plus en détail

FICHE 1. L installation de stockage temporaire (IST) fiche à l attention des opérateurs

FICHE 1. L installation de stockage temporaire (IST) fiche à l attention des opérateurs FICHE 1 L installation de stockage temporaire (IST) fiche à l attention des opérateurs 1. Les bases juridiques Articles 144 à 152 du Code des Douanes de l Union (règlement (UE) n 952/2013 du 9/10/2013)

Plus en détail

CIRCULAIRE N 1769 /DGD/SP/D.400 du 03 décembre 2008

CIRCULAIRE N 1769 /DGD/SP/D.400 du 03 décembre 2008 الجمهىريت الجسائريت الديمقراطيت الشعبيت REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE وزارة الماليت MINISTERE DES FINANCES ---------- --------- المديريت العامت للجمارك DIRECTION GENERALE DES DOUANES

Plus en détail

LA PROCEDURE DE CERTIFICATION DE l ORIGINE AU MOYEN DE LA «DECLARATION SUR FACTURE» LE STATUT D EXPORTATEUR AGREE

LA PROCEDURE DE CERTIFICATION DE l ORIGINE AU MOYEN DE LA «DECLARATION SUR FACTURE» LE STATUT D EXPORTATEUR AGREE LA PROCEDURE DE CERTIFICATION DE l ORIGINE AU MOYEN DE LA «DECLARATION SUR FACTURE» LE STATUT D EXPORTATEUR AGREE Latifa GHRAIRI Administration des douanes et impôts indirects PLAN DE LA PRÉSENTATION Cadre

Plus en détail

Journal officiel des Communautés européennes. (Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité)

Journal officiel des Communautés européennes. (Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité) 21.6.2001 FR Journal officiel des Communautés européennes L 165/1 I (Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité) RÈGLEMENT (CE) N o 1207/2001 DU CONSEIL du 11 juin 2001 relatif aux

Plus en détail

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «société d assurance rattachée à une convention cadre»

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «société d assurance rattachée à une convention cadre» CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «société d assurance rattachée à une convention cadre» Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de Préambule - Raison sociale

Plus en détail

- Recettes du Titre I 12.401.200.000 Dinars - Recettes du Titre II 4.066.000.000 Dinars - Recettes des fonds spéciaux du Trésor 638.800.

- Recettes du Titre I 12.401.200.000 Dinars - Recettes du Titre II 4.066.000.000 Dinars - Recettes des fonds spéciaux du Trésor 638.800. Loi n 2008-77 du 22 décembre 2008, portant loi de finances pour l année 2009. ARTICLE PREMIER : Est et demeure autorisée pour l année 2009 la perception au profit du Budget de l Etat des recettes provenant

Plus en détail

CONTRAT DE REVENDEUR

CONTRAT DE REVENDEUR Après lecture du document veuillez remplir la première page, parapher chaque page et signer la dernière page Envoyez par fax au +33 (0) 1 43 58 03 40 - Par courrier à Advisto SAS 51 boulevard de Strasbourg

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION

REGLEMENT DE CONSULTATION AMIENS METROPOLE Pôle Juridique et Assemblées BP 2720 80027 AMIENS CEDEX 1 ACCORD CADRE ASSISTANCE ET REPRESENTATION JURIDIQUES REGLEMENT DE CONSULTATION Nom et adresse de l organisme acheteur : Objet

Plus en détail

RĒGLEMENT DES PRÊTS - 1 -

RĒGLEMENT DES PRÊTS - 1 - RĒGLEMENT DES PRÊTS Fondation Jean Moulin Service des Prêts Immeuble Oudinot Place Beauvau 75800 PARIS Cedex 08 Tél : 01.53.69.28.37 Fax : 01.53.69.28.68 mail : fjm-prets@interieur.gouv.fr site internet

Plus en détail

Franco à bord : expédition d'un produit dont les frais de port sont payés par l'expéditeur.

Franco à bord : expédition d'un produit dont les frais de port sont payés par l'expéditeur. DESTINATAIRE : Toutes les unités administratives Émise le : Révisée le : ÉMISE PAR : Direction des ressources financières et des partenariats économiques APPROUVÉE PAR : Directeur de la DRFPEl Date : BUT

Plus en détail

Règlement de consultation

Règlement de consultation MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES Procédure adaptée Fourniture et livraison de véhicules neufs Règlement de consultation Date et heure limite de réception des offres : Lundi 2 novembre 2015, 12h Siège social

Plus en détail

Convention Logistique. Pour la fourniture de fixations mécaniques

Convention Logistique. Pour la fourniture de fixations mécaniques Convention Logistique Pour la fourniture de fixations mécaniques 1/ Objet La présente Convention Logistique est le contrat d adhésion qui définit, à défaut d accords particuliers ou dérogatoires entre

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA LOI DE FINANCES 2015. Mr. LOUSSAIEF Walid Sous Directeur à la DGELF

PRÉSENTATION DE LA LOI DE FINANCES 2015. Mr. LOUSSAIEF Walid Sous Directeur à la DGELF PRÉSENTATION DE LA LOI DE FINANCES 2015 Mr. LOUSSAIEF Walid Sous Directeur à la DGELF Présentation Générale La loi de finances 2015 comprend en plus des dispositions budgétaires, des dispositions fiscales

Plus en détail

Les documents du marché sont disponibles gratuitement en accès direct non restreint et complet, à l'adresse: https://marches.maximilien.

Les documents du marché sont disponibles gratuitement en accès direct non restreint et complet, à l'adresse: https://marches.maximilien. Avis de concession Directive 2014/23/UE Section I: Pouvoir adjudicateur I.1) Nom et adresses Nom officiel : Ville de Paris Adresse postale: 17 bd Morland - PARIS Code NUTS: FR101 Code postal : 75004 Pays

Plus en détail

LES CONDITIONS GENERALES

LES CONDITIONS GENERALES LES CONDITIONS GENERALES Plan pluriannuel d investissement pour la création de crèche Janvier 2014 1/9 2/9 L objet de la convention La présente convention définit et encadre les modalités d intervention

Plus en détail

Guide méthodologique volet aides directes programme FISAC.

Guide méthodologique volet aides directes programme FISAC. Guide méthodologique volet aides directes programme FISAC. 1. Les modalités de la procédure : Une entreprise ne peut être éligible si elle n est pas inscrite au registre du commerce de la CCI ou au registre

Plus en détail

I. CADRE ADMINISTRATIF ET FISCAL

I. CADRE ADMINISTRATIF ET FISCAL FORMATION 23/07/2012 Cette matière est régie, pour l essentiel, par la loi du 24 février 1984 et la loi du 4 juillet 1990 relative au contrôle du financement des actions de formation professionnelle continue

Plus en détail

Marché Public à Procédure Adaptée REFECTION DE LA PARTIE CHŒUR DE LA TOITURE DE L EGLISE DE LA VILLE DE LUYNES

Marché Public à Procédure Adaptée REFECTION DE LA PARTIE CHŒUR DE LA TOITURE DE L EGLISE DE LA VILLE DE LUYNES Marché Public à Procédure Adaptée REFECTION DE LA PARTIE CHŒUR DE LA TOITURE DE L EGLISE DE LA VILLE DE LUYNES Règlement de consultation Article 28 du code des Marchés publics Pouvoir adjudicateur Ville

Plus en détail

MODALITÉS DE PASSATION DES COMMANDES ET DE LEUR RÉALISATION

MODALITÉS DE PASSATION DES COMMANDES ET DE LEUR RÉALISATION www.fmgroup.fr Tél. : 04 93 36 50 03 Fax : 09 71 70 22 56 TION I. GLOSSAIRE MODALITÉS DE PASSATION DES COMMANDES ET DE LEUR RÉALISATION 1. FM GROUP France - FM GROUP France, société à responsabilité limitée

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi TABLEAU COMPARATIF Textes en vigueur Loi n 92-1477 du 31 décembre 1992 relative aux produits soumis à certaines restrictions de circulation et à la complémentarité entre les services de police, de gendarmerie

Plus en détail

Secteur de la pêche au Maroc et accès aux marchés internationaux

Secteur de la pêche au Maroc et accès aux marchés internationaux ROYAUME DU MAROC Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Direction des Industries de la Pêche Maritime Séminaire Régional sur «Accès aux marchés internationaux des produits des pêcheries et

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 4 G-1-09 N 2 du 5 JANVIER 2009 REGIMES D IMPOSITION REGIME DES MICRO-ENTREPRISES ARTICLE 49 DE LA LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR

Plus en détail

Contrat/mandat de représentation directe

Contrat/mandat de représentation directe Contrat/mandat de représentation directe Les passages soulignés sont à remplir. Les passages en italique indiquent la possibilité de choisir la disposition appropriée. Les soussignés, Donneur d ordre /

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/54 NOTE COMMUNE N 32/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/54 NOTE COMMUNE N 32/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/10/44 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/54 NOTE COMMUNE N 32/2002 O B J E T: Commentaire des dispositions

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. Applicable au 19 décembre 2013 (Décisions du Conseil d Administration du 19/12/2013) I ADHÉSION

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. Applicable au 19 décembre 2013 (Décisions du Conseil d Administration du 19/12/2013) I ADHÉSION RÈGLEMENT INTÉRIEUR Applicable au 19 décembre 2013 (Décisions du Conseil d Administration du 19/12/2013) PRÉAMBULE Dans le cadre du présent règlement : - l association sera dénommée «SIMT», - le membre

Plus en détail

Ordonnance sur l imposition des véhicules automobiles

Ordonnance sur l imposition des véhicules automobiles Ordonnance sur l imposition des véhicules automobiles (Oimpauto) 641.511 du 20 novembre 1996 (Etat le 1 er janvier 1997) Le Conseil fédéral suisse, vu la loi fédérale du 21 juin 1996 1 sur l imposition

Plus en détail

LA MEDECINE DU TRAVAIL Conditions d accès. Médecine du travail et de prévention

LA MEDECINE DU TRAVAIL Conditions d accès. Médecine du travail et de prévention LA MEDECINE DU TRAVAIL Conditions d accès Médecine du travail et de prévention février 2006 1 Les trois voies d accès : Les conditions requises pour exercer la médecine du travail sont énumérées à l article

Plus en détail

748.127.5 Ordonnance du DETEC concernant les entreprises de construction d aéronefs

748.127.5 Ordonnance du DETEC concernant les entreprises de construction d aéronefs Ordonnance du DETEC concernant les entreprises de construction d aéronefs (OECA) du 5 février 1988 (Etat le 1 er février 2013) Le Département fédéral des transports, des communications et de l énergie,

Plus en détail

Règlement de consultation. Appel d offres restreint. Service de ménage et nettoyage des locaux et bureaux d ARTE France

Règlement de consultation. Appel d offres restreint. Service de ménage et nettoyage des locaux et bureaux d ARTE France Règlement de consultation Appel d offres restreint Service de ménage et nettoyage des locaux et bureaux d ARTE France DATE ET HEURE LIMITE DE REMISE DES OFFRES : Mardi 15 novembre 2011 à 12 h 00 (Horaires

Plus en détail

Département de la CORSE DU SUD. COMMUNE de GROSSETO PRUGNA

Département de la CORSE DU SUD. COMMUNE de GROSSETO PRUGNA Département de la CORSE DU SUD COMMUNE de GROSSETO PRUGNA Acte d Engagement Marché de Prestations intellectuelles Les Services Techniques Mairie annexe de Porticcio Tel : 04.95.25.29.27 Fax : 04.95.25.06.21

Plus en détail

Texte abrogé : texte n 96-206 (E/1) BOD n 6121 du 11 septembre 1996 modifiée par DA n 01-088 (E/4) BOD n 6511 du 14 mai 2001

Texte abrogé : texte n 96-206 (E/1) BOD n 6121 du 11 septembre 1996 modifiée par DA n 01-088 (E/4) BOD n 6511 du 14 mai 2001 Bulletin officiel des douanes BOD n 6731 du 19 septembre 2007 texte n 07-052 PROCÉDURES UNION DOUANIERE CE-TURQUIE nature du texte : DA du 14 septembre 2007 classement : F.2.1.0 RP : bureau : E/3 nombre

Plus en détail

ACTE D ENGAGEMENT MARCHÉ PUBLIC A PROCEDURE ADAPTEE REFECTION SIGNALETIQUE CENTRE INRA DE DIJON

ACTE D ENGAGEMENT MARCHÉ PUBLIC A PROCEDURE ADAPTEE REFECTION SIGNALETIQUE CENTRE INRA DE DIJON Centres de Recherches de Dijon Service Partenariat, Politique d Achat, Marchés publics ACTE D ENGAGEMENT MARCHÉ PUBLIC A PROCEDURE ADAPTEE REFECTION SIGNALETIQUE CENTRE INRA DE DIJON Entre : L INSTITUT

Plus en détail

A V I S LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LANGUEDOC-ROUSSILLON,

A V I S LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE LANGUEDOC-ROUSSILLON, Sections réunies DOSSIER CB N 2015-66-014 SCI PLEIN SUD c/ Commune de SAINT FELIU D AMONT N codique : 066010 173 Département des Pyrénées-Orientales Article L. 1612-15 du code général des collectivités

Plus en détail

1. Prestations de TPA. 2. Conditions d admission au fonds de garantie TPA. 3. Obligations du membre

1. Prestations de TPA. 2. Conditions d admission au fonds de garantie TPA. 3. Obligations du membre Règlement et conditions complémentaires TPA Pour les membres au bénéfice de la couverture des fonds du client proposée par TPA Édition du 17.05.2014 1. Prestations de TPA 1.1. TPA fournit à ses membres

Plus en détail

AVIS D OUVERTURE DE L OFFRE SUR LES ACTIONS DE LA SOCIETE UNIMED

AVIS D OUVERTURE DE L OFFRE SUR LES ACTIONS DE LA SOCIETE UNIMED AVIS D OUVERTURE DE L OFFRE SUR LES ACTIONS DE LA SOCIETE UNIMED ADMISSION DES ACTIONS DE LA SOCIETE «UNIMED» AU MARCHE PRINCIPAL DE LA COTE DE LA BOURSE : La Bourse a donné, en date du 31/03/2016, son

Plus en détail

Régimes économiques en douane

Régimes économiques en douane Régimes économiques en douane Les régimes économiques en douane permettent le stockage, la transformation, l utilisation ou la circulation des marchandises (destinées à l exportation) en suspension des

Plus en détail

MARCHE PUBLIC A BON DE COMMANDE POUR FOURNITURE DE FLEURS, D ENGRAIS ET DE TERRE VEGETALE POUR LE SERVICE MUNICIPAL DES ESPACES VERTS

MARCHE PUBLIC A BON DE COMMANDE POUR FOURNITURE DE FLEURS, D ENGRAIS ET DE TERRE VEGETALE POUR LE SERVICE MUNICIPAL DES ESPACES VERTS Marché n 012/12072010 POUVOIR ADJUDICATEUR : COMMUNE DE SAINT JEAN CAP FERRAT HOTEL DE VILLE 06230 SAINT JEAN CAP FERRAT MARCHE PUBLIC A BON DE COMMANDE POUR FOURNITURE DE FLEURS, D ENGRAIS ET DE TERRE

Plus en détail

Circulaire aux Intermédiaires Agréés n 2008-02

Circulaire aux Intermédiaires Agréés n 2008-02 Tunis, le 14 janvier 2008 Circulaire aux Intermédiaires Agréés n 2008-02 OBJET // Financement de biens et services d origine portugaise pour les petits et moyens projets des opérateurs tunisiens et des

Plus en détail

Note commune N 33/ 2010

Note commune N 33/ 2010 REPUBLIQUE TUNISIENNE BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2010/10/42 0.1.0.0.1.2 Documents Administratifs --------------------- ( IMPOTS ) Texte n DGI 2010/66 Note commune

Plus en détail

GROUPE D EXPERTS DE LA FACILITATION (FALP) (Troisième réunion, Montréal, 12 16 février 2001)

GROUPE D EXPERTS DE LA FACILITATION (FALP) (Troisième réunion, Montréal, 12 16 février 2001) 20/9/00 Révision 11/12/00 GROUPE D EXPERTS DE LA FACILITATION (FALP) (Troisième réunion, Montréal, 12 16 février 2001) Point 2 de l ordre du jour: Facilitation du fret Chapitres 1 er et 4 de l Annexe 9

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION PROCEDURE ADAPTEE articles 26 et 28 du code des marchés publics

REGLEMENT DE LA CONSULTATION PROCEDURE ADAPTEE articles 26 et 28 du code des marchés publics REGLEMENT DE LA CONSULTATION PROCEDURE ADAPTEE articles 26 et 28 du code des marchés publics ARTICLE 1 - IDENTIFICATION DE LA COLLECTIVITE QUI PASSE LE MARCHE SYMSAGEB 5 RUE DE L EGLISE Représentant du

Plus en détail

Convention internationale pour la simplification et l'harmonisation des régimes douaniers (amendée) (fait à Bruxelles, le 26 juin 1999)*

Convention internationale pour la simplification et l'harmonisation des régimes douaniers (amendée) (fait à Bruxelles, le 26 juin 1999)* WORLD CUSTOMS ORGANIZATION ORGANISATION MONDIALE DES DOUANES Established in 1952 as the Customs Co-operation Council Créée en 1952 sous le nom de Conseil de coopération douanière Secrétariat général -

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/04/15 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION

REGLEMENT DE CONSULTATION REGLEMENT DE CONSULTATION Objet de la consultation : Acquisition de véhicules Marché à procédure adaptée Maîtrise d ouvrage Communauté de communes du Trièves 300 Chemin Ferrier 38650 Monestier de Clermont

Plus en détail

CERTIFICATS D ORIGINE

CERTIFICATS D ORIGINE CERTIFICATS D ORIGINE Notice explicative Contenu 1. Qu'est-ce qu'un certificat d'origine 2 2. Rédaction des formulaires 2 2.1. L'Original et les éventuelles copies jaunes 3 2.2. Les demandes 4 3. Tarif

Plus en détail

CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS RICHEL GROUP

CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS RICHEL GROUP CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS RICHEL GROUP Société anonyme au capital de 1.713.364,80 euros Siège social : Quartier de la Gare - 13810 EYGALIERES R.C.S. TARASCON 950 012

Plus en détail

R E G L E M E N T D E C O N S U L T A T I O N (R.C.) N 201 5 / 0 1

R E G L E M E N T D E C O N S U L T A T I O N (R.C.) N 201 5 / 0 1 R E G L E M E N T D E C O N S U L T A T I O N (R.C.) N 201 5 / 0 1 OBJET DU MARCHE MAPA 2015/01 - Mission de conseil et de programmation pour des travaux d humanisation d un bâtiment du Centre Hospitalier

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE & DE L ENVIRONNEMENT ISO 9001 & ISO 14001

PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE & DE L ENVIRONNEMENT ISO 9001 & ISO 14001 PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE & DE L ENVIRONNEMENT ISO 9001 & ISO 14001 CONTROL UNION INSPECTIONS FRANCE 16 rue Pierre Brossolette 76600 Le Havre Tel : 02 35 42 77 22

Plus en détail

LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE CONVENTION SOCIETE AGC PLV /

LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE CONVENTION SOCIETE AGC PLV / LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE CONVENTION SOCIETE AGC PLV / LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE Vu le Code Général des Collectivités Territoriales notamment ses articles L 1511-2 et suivants ; Vu la

Plus en détail

Règlement de consultation

Règlement de consultation Règlement de consultation ARTICLE 1 - POUVOIR ADJUDICATEUR 1.1. Nom et adresse du pouvoir adjudicateur : Mairie de la Pouëze, 3 place de l union 49370 La Pouëze 1.2. Adresse auprès de laquelle des informations

Plus en détail

banque personnes physiques CIFA (Compte d Investissement Forestier et d Assurance) > Bulletin de souscription

banque personnes physiques CIFA (Compte d Investissement Forestier et d Assurance) > Bulletin de souscription banque CIFA (Compte d Investissement Forestier et d Assurance) personnes physiques > Bulletin de souscription Conditions particulières du CIFA Bulletin de souscription Référence du conseiller Réalisateur

Plus en détail

Module : Gestion d une opération de transport routier

Module : Gestion d une opération de transport routier Support pédagogique N 1 Thème : Cadre règlementaire d une opération de transport nationale I) Rappel : Transport pour propre compte : Le transport de marchandise pour propre compte est le transport effectué

Plus en détail

Convention N /DRxx/2011 relative à la transmission des données de l état civil et/ou des avis électoraux par internet

Convention N /DRxx/2011 relative à la transmission des données de l état civil et/ou des avis électoraux par internet Ministère de l'économie, des finances et de l industrie Institut national de la statistique et des études économiques Commune de Département Direction régionale de Convention N /DRxx/2011 relative à la

Plus en détail

MARCHE GESTION DES RELATIONS PRESSE NATIONALE

MARCHE GESTION DES RELATIONS PRESSE NATIONALE Marchés publics de services ou de fournitures OFFICE DE TOURISME DE LOURDES Place Peyramale 65100 LOURDES Tél. : 05 62 42 77 40 Fax : 05 62 94 60 95 E-mail : @lourdes-infotourisme.com.lourdes-infotourisme.com

Plus en détail

Nouveau régime pour l importation, le transit et l exportation de substances radioactives. Arrêté royal du 24 mars 2009.

Nouveau régime pour l importation, le transit et l exportation de substances radioactives. Arrêté royal du 24 mars 2009. Nouveau régime pour l importation, le transit et l exportation de substances radioactives. Arrêté royal du 24 mars 2009. 1/11. Introduction... 3 Champ d application de l A.R.... 3 Enregistrement de l importateur...

Plus en détail

MARCHE PUBLIC POUR EQUIPEMENT INTERACTIF DE L ECOLE COMMUNALE «MON ECOLE» DE SAINT JEAN CAP FERRAT

MARCHE PUBLIC POUR EQUIPEMENT INTERACTIF DE L ECOLE COMMUNALE «MON ECOLE» DE SAINT JEAN CAP FERRAT Marché n 001/18012011 POUVOIR ADJUDICATEUR : COMMUNE DE SAINT JEAN CAP FERRAT HOTEL DE VILLE 06230 SAINT JEAN CAP FERRAT MARCHE PUBLIC POUR EQUIPEMENT INTERACTIF DE L ECOLE COMMUNALE «MON ECOLE» DE SAINT

Plus en détail

Décision unilatérale de l association Espoir 54 instituant un régime de frais de santé

Décision unilatérale de l association Espoir 54 instituant un régime de frais de santé Lettre remise en main propre contre émargement à chaque salarié ou envoyée par recommandé avec demande d avis de réception Décision unilatérale de l association Espoir 54 instituant un régime de frais

Plus en détail

«FLOTTE AUTOMOBILE & AUTO-MISSION» 2010-2012

«FLOTTE AUTOMOBILE & AUTO-MISSION» 2010-2012 REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE SAINT GALMIER «FLOTTE AUTOMOBILE & AUTO-MISSION» 2010-2012 REGLEMENT DE LA CONSULTATION P r o c é d u r e a d a p t é e Articles 26 et 28 du Code des Marchés Publics PERSONNE

Plus en détail

TITRE 7 - DISPOSITIONS FINANCIÈRES

TITRE 7 - DISPOSITIONS FINANCIÈRES TITRE 7 - DISPOSITIONS FINANCIÈRES CHAPITRE 6.2 PROGRAMME D AIDE AUX ENTREPRISES SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES Section 1 Programme de crédit de taxes (Ajoutée par l art. 1 de 1-44) 7.6.2.1 Territoire d

Plus en détail

LYCEE EMILE ROUX 16500 CONFOLENS MARCHE PUBLIC A PROCEDURE ADAPTEE MARCHE PUBLIC DE PRESTATION DE SERVICES : REPROGRAPHIE

LYCEE EMILE ROUX 16500 CONFOLENS MARCHE PUBLIC A PROCEDURE ADAPTEE MARCHE PUBLIC DE PRESTATION DE SERVICES : REPROGRAPHIE LYCEE EMILE ROUX 16500 CONFOLENS MARCHE PUBLIC A PROCEDURE ADAPTEE MARCHE PUBLIC DE PRESTATION DE SERVICES : REPROGRAPHIE Lot 4 : PRESTATIONS D ACHAT D IMPRIMANTES HORS MAINTENANCE DOSSIER DE CONSULTATION

Plus en détail

Marché à procédure adaptée

Marché à procédure adaptée COBRA UMR 6014 IRCOF 1 Rue Tesnière 76821 MONT SANT AIGNAN Cedex Marché à procédure adaptée Appareillage de chromatographie supercritique hybride ACTE D ENGAGEMENT N COBRA201401 Entre COBRA UMR 6014 IRCOF

Plus en détail

1/6. N au registre des mandats N ENTRE LES SOUSSIGNES

1/6. N au registre des mandats N ENTRE LES SOUSSIGNES MANDAT «GEOMETRE-EXPERT» EXCLUSIF DE VENTE Loi du 7 mai 1946 instituant l Ordre des géomètres-experts, décret du 31 mai 1996 portant règlement de la profession et code des devoirs professionnels N au registre

Plus en détail

LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10

LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10 LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10 CHAPITRE I OBJET ET APPLICATION CHAPITRE II DÉFINITIONS 1) L objectif de la présente procédure est d établir les processus

Plus en détail

Objet du marché : REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION

Objet du marché : REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION Objet du marché : Voyage Linguistique et Culturel En Angleterre : Devon Sur la piste des grands détectives anglais REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION Procédure de consultation utilisée : Procédure

Plus en détail

MARCHÉS PUBLICS/ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT N

MARCHÉS PUBLICS/ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT N DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES MISE A JOUR AVRIL 2007 MARCHÉS PUBLICS/ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT N En cas de candidature groupée, remplir un seul acte d engagement pour le groupement. Il peut

Plus en détail

IDENTIFICATION ET BUDGET PREVISIONNEL DE L'ORGANISME

IDENTIFICATION ET BUDGET PREVISIONNEL DE L'ORGANISME DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Date d'arrivée :... 1 FICHE A REMPLIR OBLIGATOIREMENT IDENTIFICATION ET BUDGET PREVISIONNEL DE L'ORGANISME I. IDENTIFICATION Nom statutaire (nom sous lequel l organisme

Plus en détail