MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE"

Transcription

1 MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE Réalisé en collaboration entre les techniciens de la Chambre d Agriculture de Lot-et-Garonne et de l ACMG N août 2014 CLIMATOLOGIE Encore des Pluies localement abondantes et des températures normales. A cause du rafraichissement suite au front de mardi les températures sont normales alors que les minimales sont excédentaires. Les orages de vendredi dernier puis les pluies de la nuit de mardi à mercredi ont encore apporté à peu près partout sur le département des pluies qui ont ramené les réserves des sols près du maximum Ces conditions humides et nuageuses réduisent les besoins en eau mais augmentent les risques de développement de maladies. Valeurs des ETP - Réseau DEMETER - ACMG Valeur de référence pour la période : 4.0 mm/jour Secteurs 07/08 08/08 09/08 10/08 11/08 12/08 13/08 Moyenne Frégimont Nérac St Antoine Tendance climatique On reste soumis à un flux direct depuis le Groenland avec de l instabilité qui va encore provoquer des averses localisées en milieu de journée jusqu à demain vendredi, plus rarement samedi. Ensuite c est le flux anticyclonique de Nord, plus sec qui va éclaircir enfin le ciel jusqu à lundi ou mardi mais l air chaud de Sud va rester bloqué derrière les Pyrénées et les maximales dépasseront rarement les 28 C. A l arrière on aura mardi soir un passage perturbé atténué qui ne devrait pas apporter de pluies efficaces et il faut espérer que derrière les hautes pressions se maintiendront ce qui serait synonyme de beau temps sans fortes chaleurs. Prévision des ETP du 14 au 20 août ETP en mm 14/08 15/08 16/08 17/08 18/08 19/08 20/08 Moyenne AU FIL DE L EAU... Suite aux conditions climatiques, La climatologie très pluvieuse de 2014 permet de poursuivre cette campagne d irrigation sans problème, sauf celui d avoir des sols saturés d eau avec des problèmes d asphyxie racinaire ou des difficultés pour effectuer certains travaux de plein champ. La climatologie est propice aux maladies. Espérons que le temps plus sec prévu à partir de samedi soir se confirmera et qu à la suite les hautes pressions repousseront enfin le flux perturbé océanique.

2 AVANCE VEGETATIVE Somme des températures ( C) calculées au 13 août Le tableau ci-dessous indique pour le secteur d Agen les sommes de températures obtenues à ce jour pour différentes dates de début de cumul et pour différentes bases de calcul. Depuis le Base 0 C * Base 6 C * Base 8 C * Base 10 C * Base 12 C * 1 er avril avril er mai mai mai (*) Colonne de gauche : avec écrêtement du maxi à 30 C. Colonne de droite : sans écrêtement. Avec les températures proches de la Normale des 7 derniers jours, la petite avance végétative se maintient. Elle est de l ordre de 1 à 8 jours par rapport à la Normale selon les bases utilisées et les dates de début de calcul. Avec l exemple d un maïs grain semé début avril, l avance végétative est de 4 jours, et de seulement 2 pour les semis de fin mai. MAÏS SEMENCE Semis précoces : fécondation 4,4 4,4 1,1 Semis autour de fin mai : fin castration 3,6 3,6 0,9 Attendre à samedi ou dimanche avec le retour du beau temps de manière que les sols se ressuient bien puis reprendre les tours d eau: Irrigation sur la base de mm maximum à renouveler tous les 5-6 jours. Essayer de placer les apports en fonction des travaux de castration mécanique et manuelle. BETTERAVE PORTE GRAINES Types de variétés Variétés précoces Récolte Autres variétés Maturation Il n y a plus d observations sur les parcelles de Betterave Porte graines. Les récoltes ont débuté, fortement perturbées par les conditions climatiques. Les prochains jours ne seront pas non plus favorables. Une nette amélioration se dessine dimanche et en début de semaine prochaine, localement à partir de samedi TABAC BLOND Date plantation Coef. Plantation mi-mai : récolte Les dernières pluies sont suffisantes pour remplacer la dernière irrigation. La campagne d'irrigation est terminée pour cette culture. Bonne récolte.

3 MAÏS GRAIN Semis début avril: grain laiteux à grain pâteux 3,2 3,2 0,8 Semis autour du fin avril : grain laiteux 3,6 3,6 0,9 Semis de mai : soies sèches 4,0 4,0 1,0 Suite aux conditions climatiques de cette semaine assez disparates, pensez pour des pluies supérieures à 10 mm, à reporter vos tours d'eau de 1 jour tous les 3,5 mm pour les semis d'avril, et de 4,0 mm pour les semis de mai. Pour les semis précoces (fin mars-début avril) en sol argileux prévoir un apport de 30 mm à renouveler tous les 9 jours. En sol léger réaliser un apport de 20 mm tous les 6 jours. Pour les semis de fin avril, les doses sont les mêmes qu'en semis précoce avec des apports tous les 8 jours en sol argileux et tous les 5-6 jours en sol léger. Pour les semis de mai, en sol léger un apport de 25 mm tous les 6jours est préconisé. En sol argileux prévoir un apport de 30 mm à renouveler tous les 7-8 jours. SOJA Variétés Semis début avril : premières graines remplissant la 3,6 3,6 0,9 cavité Semis fin avril : gousses sommet 2-3 cm 4,0 4,0 1,0 Semis 1ère quinzaine de mai : gousses moyenne plante 2-3 Coef. 4,2 4,2 1,05 Suite aux conditions climatiques de cette semaine, pensez pour des pluies supérieures à 10 mm, à reporter vos tours d'eau de 1 jour tous les 3,5 mm pour les semis précoces et de 4,0 mm pour les semis de fin avril et de la 1ère quinzaine de mai. Pour les semis de début d'avril en sol argileux prévoir un apport de 25 mm à renouveler tous les 7 jours. En sol léger réaliser un nouvel apport en fin de semaine de 20 mm tous les 5-6 jours. Pour les semis de fin avril à mi-mai, en sol léger prévoir un apport de mm tous les 6 jours. En sol argileux, réaliser un apport de 30 mm tous les 7 jours. MAÏS DOUX Semis autour de mi avril : grain laiteux à la récolte 3,6 3,6 0,9 Semis autour de mi juin : floraison mâle 4,0 4,0 1 Suite aux conditions climatiques de cette semaine, pensez pour des pluies supérieures à 10 mm, à reporter vos tours d'eau de 1 jour tous les 4,0 mm. Pour les semis les plus précoces et ceux en sols légers, les dernières pluies sont suffisantes pour remplacer la dernière irrigation. La campagne d'irrigation est terminée pour ces semis. Bonne récolte. Pour les semis plus tardifs et ceux en sols plus argileux, réalisez un apport de 30 mm à renouveler tous les 7-8 jours.

4 MELON Types de Conduite Plantés mi-avril Plantés mi-mai La campagne d'irrigation est terminée sur cette culture. Bonne fin de récolte. TOMATE EXPEDITION Types de Situation Sous tunnel précoce : mi-mars 4,0 4,0 1 Sous tunnel tardive : mi-mai / / / Apports réguliers et fractionnés de 4,0 mm/jour. Fractionner pour ne pas dépasser 1,5 mm par apport. Pour les suivis tensiométriques, adapter la dose de manière à maintenir les tensions à 20 cm de profondeur à 30 centibars. TOMATE DE CONSERVE Types de Variété Tardive : coloration 1 er bouquet début deuxième bouquet 2,8 2,8 0,7 Suite aux conditions climatiques de cette semaine, pensez pour des pluies supérieures à 10 mm, à reporter vos tours d'eau de 1 jour tous les 2,8 mm. Réaliser un apport de 25 mm tous les 9 jours. POMMIER GALA Type d Irrigation Aspersion : grossissement des fruits 4,0 4,0 1,0 Irrigation localisée : grossissement des fruits 3,6 3,6 0,9 En aspersion, prévoir 25 mm tous les 6 jours en sols légers, et 35 mm tous les 9 jours en sols argileux. Pour le suivi tensiométrique, maintenir les tensions à 30 cm de profondeur entre 70 et 80 centibars. En irrigation localisée, apportez une dose de 3,5 mm/jour. Pour les suivis tensiométriques, maintenir les tensions à 30 cm de profondeur entre 35 et 40 centibars.

5 PRUNIER D ENTE NOISETIER Argilo-calcaire (mi RFU) Maturation Boulbènes (mi RFU) Maturation Alluvions (bas de RFU) Maturation semaine suivante Argilo-calcaire Grossissement amandon Boulbènes Grossissement amandon Le début maturation est en cours. Certains chantiers de récolte ont débuté, même si le taux de sucre n est pas encore optimal; le vent d orage a fait tomber les fruits abîmés ou touchés par des insectes. Les pluies localement abondantes ont souvent remonté ou maintenu des niveaux de réserve dans le haut de la RFU. Dans ce cas, pas d irrigation à prévoir. Là où les cumuls de pluie sont restés inférieurs à 10 mm depuis une semaine et où la cueillette ne commencera qu en milieu ou fin de semaine prochaine il peut être envisagé de surveiller l état des réserves lundi prochain et d éventuellement effectuer ou reprendre des apports sur la base de 2.5 mm par jour en goutte à goutte et de 20 à 25 mm en aspersion tous les 8 à 10 jours selon les sols. Cela évitera aux fruits tardifs qui tomberont début septembre d être en stress dans 10 jours si les conditions anticycloniques de beau temps venaient à se maintenir. La phase de grossissement de l amandon se termine. Dans certains vergers, les cumuls importants des dernières précipitations permettent de suspendre ou de limiter encore à ce jour les irrigations. Il est souvent possible d attendre la fin de la semaine ou lundi au plus tard avant de reprendre les apports. Là où les pluies seront restées faibles et là où le système racinaire est peu profond il sera possible de reprendre samedi avec des doses en hausse progressive. Se baser sur 12 à 18 litres par arbre et par jour et augmenter lundi. Réduire ou stopper si les pluies d averses possibles jusqu à samedi sont efficaces, 1 jour pour 4 mm reçus. IWI Argilo-limoneux Grossissement Argilo-calcaire (haut RFU) Grossissement Selon les pluies recueillies la semaine dernière, les réserves peuvent fortement varier d un secteur à l autre. Si les pluies n ont pas été efficaces, il faut compenser par l irrigation en essayant de maintenir les réserves dans la moitié supérieure de la RFU. En goutte à goutte, se baser sur 4.5 mm par jour, et augmenter à partir de dimanche vers 6 mm. En micro jet, attendre à samedi pour reprendre ensuite avec 15 mm tous les 2 à 3 jours. En aspersion, à partir de samedi reprendre avec 2 apports de 18 mm à 3 jours d intervalle. Favoriser les apports de nuit de manière que les racines soient dans un sol ressuyé et donc bien aéré pendant le jour où «la pompe solaire» fonctionne. A priori il ne sera pas nécessaire de bassiner car les maximales ne dépasseront pas les 30 C.. Chambre d Agriculture de Lot-et-Garonne 271 rue de Péchabout BP AGEN CEDEX Tél Fax Site internet : Contact : Ouafa Yebba Association Climatologique de la Moyenne-Garonne Aérodrome La Garenne LE PASSAGE Tél Fax Site internet : Contact : Patrick Debert

MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE

MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE CLIMATOLOGIE N 07 07 août 2014 MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE Réalisé en collaboration entre les techniciens de la Chambre d Agriculture de Lot-et-Garonne et de l ACMG Pluies localement abondantes,

Plus en détail

MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE

MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE CLIMATOLOGIE N 03 25 juin 2015 MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE Réalisé en collaboration entre les techniciens de la Chambre d Agriculture de Lot-et-Garonne et de l ACMG Valeurs des ETP - Réseau

Plus en détail

MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE

MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE CLIMATOLOGIE N 05 9 juillet 2015 MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE Réalisé en collaboration entre les techniciens de la Chambre d Agriculture de Lot-et-Garonne et de l ACMG Fin de l épisode

Plus en détail

MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE

MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE CLIMATOLOGIE N 06 20 juillet 2017 MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE Réalisé en collaboration entre les techniciens de la Chambre d Agriculture de Lot-et-Garonne et de l ACMG Valeurs des ETP

Plus en détail

MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE

MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE CLIMATOLOGIE Réalisé en collaboration entre les techniciens de la Chambre d Agriculture de Lot-et-Garonne et de l ACMG MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE N 10 11 août 2016 Flux sec de Nord, fraicheur

Plus en détail

MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE

MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE CLIMATOLOGIE N 06 16 juillet 2015 MESSAGE CONSEIL IRRIGATION de LOT-ET-GARONNE Réalisé en collaboration entre les techniciens de la Chambre d Agriculture de Lot-et-Garonne et de l ACMG Toujours de la chaleur,

Plus en détail

Contacts CONSEILS DE SAISON. Septembre 2013 CAROTTE AIL AUBERGINE

Contacts CONSEILS DE SAISON. Septembre 2013 CAROTTE AIL AUBERGINE Septembre 2013 CONSEILS DE SAISON Après un mois de juillet et d août chaud et sec, septembre a vu le retour de températures fraîches pendant deux semaines, en dessous des normales saisonnières. Cela a

Plus en détail

est leader européen en Pilotage d'irrigation

est leader européen en Pilotage d'irrigation est leader européen en Pilotage d'irrigation voir l'annexe " C.V. de l'entreprise" Monitor Watermark assure le Pilotage serein de l'irrigation à prix étonnant! voir les 2 annexes " Monitor Watermark" L'enjeu

Plus en détail

Outils de gestion de l irrigation

Outils de gestion de l irrigation L EAU, SOURCE DE QUALITÉ ET DE RENDEMENT Le vendredi 10 février 2006, Hôtel Mortagne, Boucherville Outils de gestion de l irrigation Jean CARON, professeur Physique et hydrodynamique des sols Université

Plus en détail

Couverts associés au colza Premiers résultats

Couverts associés au colza Premiers résultats Le 29 juillet 21 Couverts associés au colza Premiers résultats AVERTISSEMENT LA NOTE QUI SUIT CORRESPOND AUX PREMIERS RESULTATS PARTIELS DE DEUX ANNEES D ESSAIS REALISES EN SEMIS DIRECT DANS UN CONTEXTE

Plus en détail

année 2015 Bulletin climatologique année 2015 MétéoSuisse Un début d année extrêmement doux Hivernal à partir de la mi-janvier 13 janvier 2016

année 2015 Bulletin climatologique année 2015 MétéoSuisse Un début d année extrêmement doux Hivernal à partir de la mi-janvier 13 janvier 2016 année 2015 MétéoSuisse Bulletin climatologique année 2015 13 janvier 2016 Record de 2014 déjà battu : la température de l année 2015 a connu un écart à la norme 1981-2010 de 1.29 degré, ce qui constitue

Plus en détail

Colza. Synthèse variétale 2014

Colza. Synthèse variétale 2014 Colza Synthèse variétale 2014 La campagne 201-2014 en colza aura été marquée par des conditions humides de l implantation à la récolte. Sur certaines zones, la culture a nécessité moins de passage de protection

Plus en détail

MODE D EMPLOI DU LOGICIEL DE CALCUL DES RESEAUX D IRRIGATION EN ASPERSSION PAR COUVERTURE MOBILE Irri-Tech V 2.0

MODE D EMPLOI DU LOGICIEL DE CALCUL DES RESEAUX D IRRIGATION EN ASPERSSION PAR COUVERTURE MOBILE Irri-Tech V 2.0 MODE D EMPLOI DU LOGICIEL DE CALCUL DES RESEAUX D IRRIGATION EN ASPERSSION PAR COUVERTURE MOBILE Irri-Tech V 2.0 Samir YAHIAOUI 1 Abde latif NAIT MOHAND 2 Sarra BATEL 3 1,2, LGEE Ecole Nationale Supérieure

Plus en détail

Régime d assurance pour les fraises

Régime d assurance pour les fraises Assurance-production Aperçu du régime Fraises Régime d assurance pour les fraises Établir un lien entre producteurs et programmes Ce que vous devez savoir sur la protection de vos cultures de fraises grâce

Plus en détail

Programme de soutien aux plantations agroforestières «Agroforesterie en Languedoc-Roussillon»

Programme de soutien aux plantations agroforestières «Agroforesterie en Languedoc-Roussillon» Programme de soutien aux plantations agroforestières «Agroforesterie en Languedoc-Roussillon» Mémento de plantation Crédit photos et dessins : Dominique Mansion, Jean-Louis Corsin, Arbre et Paysage 32

Plus en détail

DESIKOTE MAX MC. Antitranspirant réducteur de l égrenage USAGE AGRICOLE. Alcool éthoxylé... 9 % p / p Hydrocarbures terpéniques...

DESIKOTE MAX MC. Antitranspirant réducteur de l égrenage USAGE AGRICOLE. Alcool éthoxylé... 9 % p / p Hydrocarbures terpéniques... DESIKOTE MAX MC Antitranspirant réducteur de l égrenage USAGE AGRICOLE GARANTIE : Alcool éthoxylé...... 9 % p / p Hydrocarbures terpéniques... 55 % p / p DESIKOTE MAX forme une membrane semi-perméable

Plus en détail

Observations P as d évolution observée pour le moment.

Observations P as d évolution observée pour le moment. FREDON PDL FREDON PDL rédigé par Stéphane LAMARCHE - FREDON Pays de la Loire A C T U A L I T E S Tavelure Risque de contaminations secondaires. Ce bulletin est rédigé sur la base d observations provenant

Plus en détail

Pour une bonne planification agricole

Pour une bonne planification agricole Assurance-production Aperçu du régime Nouveaux semis pour les cultures fourragères Pour une bonne planification agricole Établir un lien entre producteurs et programmes Ce que vous devez savoir au sujet

Plus en détail

Raisonner l itinéraire betterave. Plaquette régionale Nord / Pas-de-Calais

Raisonner l itinéraire betterave. Plaquette régionale Nord / Pas-de-Calais Raisonner l itinéraire betterave Plaquette régionale Nord / Pas-de-Calais 203/204 2 La campagne 203 3 Un printemps exceptionnellement froid Un été "mi-figue mi-raisin" Les températures glaciales accompagnées

Plus en détail

IMPLANTER OU MAINTENIR DES BANDES ENHERBÉES EN BORDURE DE COURS D EAU ET DE PLAN D EAU RÉHABILITER LES TÊTES DE FORAGE NON CONFORMES

IMPLANTER OU MAINTENIR DES BANDES ENHERBÉES EN BORDURE DE COURS D EAU ET DE PLAN D EAU RÉHABILITER LES TÊTES DE FORAGE NON CONFORMES IMPLANTER DES CULTURES INTERMÉDIAIRES PIÈGES À NITRATES (CIPAN) Afin d'éviter le lessivage des nitrates en excès après la récolte, il est indispensable d implanter une CIPAN (moutarde, phacélie, seigle

Plus en détail

Groupe 2 NORD-OUEST : Basse-Normandie, Haute-Normandie, Bretagne, Pays-de-la- Loire

Groupe 2 NORD-OUEST : Basse-Normandie, Haute-Normandie, Bretagne, Pays-de-la- Loire SITUATION Cette semaine, le réseau a signalé une apparition explosive du Dollar spot dans le Nord-Est (67) sur greens et avant-greens, départs et fairways, il faut surveiller vos gazons et n intervenir

Plus en détail

5. Infiltration et écoulements

5. Infiltration et écoulements 5. Infiltration et écoulements 5.1. Définitions et paramètres descriptifs de l infiltration 5.2. Facteurs influençant l infiltration 5.3. Variation du taux d infiltration au cours d une averse 5.4. Modélisation

Plus en détail

Programme d entraînement

Programme d entraînement Programme d entraînement 1000 km Édition 2012 1. Introduction Vous trouverez ci-dessous, l information nécessaire afin de comprendre et de suivre le programme d entraînement ( voir Annexe 1) préparatoire

Plus en détail

/ EXPOSITION DU 10 AVRIL 2015 au 29 NOVEMBRE 2015

/ EXPOSITION DU 10 AVRIL 2015 au 29 NOVEMBRE 2015 Document à l attention des enseignants LES DÉFIS UNE EXPOSITION TEMPORAIRE DE 800 M 2 PRÉSENTÉE DU 10 AVRIL AU 29 NOVEMBRE 2015 Vers 2050, la population mondiale pourrait atteindre 9 milliards d Hommes

Plus en détail

profondeur d enracinement (mm)

profondeur d enracinement (mm) En fait, il n existe pas de relation clairement établie entre la RU et la RFU, on estime en gros que la RFU = 2/3 RU comme l indique le tableau de la figure 23. Si on ne dispose pas des mesures d humidité

Plus en détail

Ville. Type de temps. Ville. Type de temps. Voici le bulletin météo découpé dans Le Soir durant la 1ère semaine de janvier au

Ville. Type de temps. Ville. Type de temps. Voici le bulletin météo découpé dans Le Soir durant la 1ère semaine de janvier au Voici le bulletin météo découpé dans Le Soir durant la 1ère semaine de janvier au moment où les températures étaient au plus bas sur une bonne partie de l Europe. Réponds aux différentes questions en allant

Plus en détail

COMPTE RENDU Journée formation

COMPTE RENDU Journée formation COMPTE RENDU Journée formation Agriculture de conservation des sols Profils de sol 1. Vincent Etchebarne à St Jean le Vieux prairie 2. Alain Claverie à Behasque sol nu / couverts multiples 3. Bernard Hourquebie

Plus en détail

Manuel d information Saisie de données de temps dans Excel

Manuel d information Saisie de données de temps dans Excel Manuel d information Saisie de données de temps dans Excel CAT2 Objectif L objectif de ce procédé est de permettre aux écoles qui n ont aucun accès à SAP de pouvoir inscrire leurs données de feuille de

Plus en détail

Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin

Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin Objectif. Il y a 4 ans je m installait dans une ferme de 100Ha. Apres 2 ans observant l'état si pauvre et usé de la terre, j ai devenu

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

Moutarde blanche - Brassicacées Sinapsis alba

Moutarde blanche - Brassicacées Sinapsis alba synthèse Engazonnement hivernal Moutarde blanche - Brassicacées Sinapsis alba Caractéristiques de la moutarde : Brassicacée 1, sélectionnée pour sa capacité à produire du fourrage. Système racinaire pivotant

Plus en détail

Lettre d informations 1 27 avril 2015

Lettre d informations 1 27 avril 2015 Lettre d informations 1 27 avril 2015 Au programme de cette lettre d informations : Point Agrométéo La gelée blanche de début avril Démarrage de la végétation point nutrition Point phytosanitaire Point

Plus en détail

Nouvelles d Olivier et Lydia Coince, «Les Fleurs de Pays de Verdon»

Nouvelles d Olivier et Lydia Coince, «Les Fleurs de Pays de Verdon» 8 Mardi 24 Septembre 2013 Vendredi 27 Septembre 2013 Cette semaine, les volontaires sont : (liste des personnes de distribution à consulter ICI) MAIS OU ETES-VOUS?? C EST FINI LES VACANCES? NON? Mardi

Plus en détail

1 GUIDE PRATIQUE - SEMIS - Dans les multicellulaires

1 GUIDE PRATIQUE - SEMIS - Dans les multicellulaires GUIDE PRATIQUE - SEMIS - Dans les multicellulaires Remplis les deux tiers du bac en plastique de terreau. Ajoute de l eau et mélange jusqu à ce que le terreau soit complètement humidifié, mais non détrempé.

Plus en détail

AGENDA et autres infos

AGENDA et autres infos N 28 15 octobre 2013 AGENDA et autres infos Dégustations de baies : C est l outil indispensable pour organiser le ramassage de vos parcelles en fonction des vins que vous souhaitez faire. Si vous êtes

Plus en détail

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. (mm) au 08/04

Source : réseau de stations météo SBT-Demeter. (mm) au 08/04 D U 1 0 A V R I L 2 0 1 4 rédigé par Maëlle KRZYZANOWSKI - CDDL - CA 49 A C T U A L I T E S Bilan météo P. 1 Concombre, punaise P. 2 Peu de maladies sont observées sur les cultures cette semaine, notamment

Plus en détail

FICHE 1 LES CONGES PAYES

FICHE 1 LES CONGES PAYES LES CONGES PAYES Préambule : la présente note expose les principales dispositions applicables aux congés payés en vigueur à la Fondation telles qu issues : - de la CCN51, - de la recommandation patronale

Plus en détail

Cultiver les plantes hors-sol

Cultiver les plantes hors-sol Cultiver les plantes hors-sol Pour appréhender la culture des plantes horssol, il faut avoir à l esprit que l on a affaire à un milieu qui n a pas la capacité de se régénérer spontanément. Il est cependant

Plus en détail

Région Ile-de-France. guide DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES LYCÉES

Région Ile-de-France. guide DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES LYCÉES Région Ile-de-France guide DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES LYCÉES GUIDE du temps de travail dans les lycées 2 GUIDE DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES LYCÉES 2012 RETROUVEZ L ESSENTIEL DURÉE ANNUELLE DU TRAVAIL...

Plus en détail

Bulletin d information

Bulletin d information Bulletin d information CULTURES EN SERRES No 11 20 juillet 2010 IL FAIT CHAUD, TRÈS CHAUD! PRISE 3 PROBLÈMES ASSOCIÉS AUX EXCÈS DE CHALEUR DANS LES SERRES État de la situation Les températures très chaudes

Plus en détail

STADES PHÉNOLOGIQUES ET ÉTAT DES CULTURES

STADES PHÉNOLOGIQUES ET ÉTAT DES CULTURES Carotte, céleri, laitue, oignon, poireau, ail Avertissement No 03 23 mai 2014 Situation générale : vents forts causant quelques dommages dans les laitues. Stades phénologiques et état des cultures. Carotte

Plus en détail

MON JOURNAL HEBDOMADAIRE

MON JOURNAL HEBDOMADAIRE LUNDI DATE : vous avez présentés vous avez exercées MARDI DATE : vous avez présentés vous avez exercées MERCREDI DATE : vous avez présentés vous avez exercées JEUDI DATE : vous avez présentés vous avez

Plus en détail

L infiltration. Définitions Equations de base Facteurs influençant l infiltration et Profils hydriques Ex de Modélisation à l échelle du bassin

L infiltration. Définitions Equations de base Facteurs influençant l infiltration et Profils hydriques Ex de Modélisation à l échelle du bassin Valérie Borrell Estupina FLST403 - Montpellier 2011 L infiltration Définitions Equations de base Facteurs influençant l infiltration et Profils hydriques Ex de Modélisation à l échelle du bassin 1 Définitions

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES 1 er TRIMESTRE 2015-2016

CHIFFRE D AFFAIRES 1 er TRIMESTRE 2015-2016 CHIFFRE D AFFAIRES 1 er TRIMESTRE 2015-2016 05.11.2015 ORDRE DU JOUR POINTS CLÉS CHIFFRE D AFFAIRES 1 er TRIMESTRE 2015-2016 PERSPECTIVES 2015-2016 AGENDA ET CONTACTS 1 POINTS CLÉS POINTS CLÉS Une croissance

Plus en détail

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014 BSV n 13 bilan saison 214 Epidémiosurveillance BRETAGNE-NORMANDIE-PAYS DE LA LOIRE : Bilan de la Saison 214 SOMMAIRE BILAN DE LA CAMPAGNE 214 Les observateurs Les observations Les Bulletins de Santé du

Plus en détail

EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE N 2. Etude d un processus technique en liaison avec les technologies de production

EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE N 2. Etude d un processus technique en liaison avec les technologies de production SESSION 2008 CONCOURS : EXTERNE SECTION : Sciences et Technologies des agroéquipements et des équipements des aménagements hydrauliques OPTION A : agroéquipements EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE N 2 Etude

Plus en détail

FICHE DE LECTURE. Réduire les consommations énergétiques, tester une énergie alternative Agriculture durable

FICHE DE LECTURE. Réduire les consommations énergétiques, tester une énergie alternative Agriculture durable GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE Réduire les consommations énergétiques, tester une énergie alternative Agriculture durable Projet de Fin d Etudes réalisé au Ctifl Par Emilie AUGER Tuteur

Plus en détail

Comment planter des tomates à l'envers En moins de 12 minutes chrono! Sans avoir de l'eau qui coule partout...

Comment planter des tomates à l'envers En moins de 12 minutes chrono! Sans avoir de l'eau qui coule partout... Comment planter des tomates à l'envers En moins de 12 minutes chrono! Sans avoir de l'eau qui coule partout... Copyright 2011 Planterdestomates.com 1 / 15 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION... 3 2. POURQUOI

Plus en détail

T.P. Colonne de refroidissement

T.P. Colonne de refroidissement T.P. Colonne de refroidissement INTRODUCTION L'objectif de ce TP est d étudier les caractéristiques de fonctionnement d'un système de refroidissement par évaporation. L'influence des débits d'eau et d'air

Plus en détail

Contribution à la conduite de l irrigation de l l Asperge Hortis Aquitaine jacques POISSONNIER CTIFL/ HORTIS louis LABUSSIERE IUT PERIGUEUX objectifs Evaluation de la consommation en eau dans des aspergeraies

Plus en détail

Häny AG Pompes, turbines & systèmes. Buechstrasse 20 CH-8645 Jona Téléphone +41 44 925 41 11 Fax +41 44 923 38 44 www.haeny.com

Häny AG Pompes, turbines & systèmes. Buechstrasse 20 CH-8645 Jona Téléphone +41 44 925 41 11 Fax +41 44 923 38 44 www.haeny.com L E A U E S T N O T R E É L É M E N T Häny AG Pompes, turbines & systèmes Buechstrasse 20 CH-8645 Jona Téléphone +41 44 925 41 11 Fax +41 44 923 38 44 www.haeny.com Pompes, turbines et systèmes Nous ne

Plus en détail

L irrigation de la betterave à sucre au Maroc : comparaison des systèmes à économies d eau. Mme Naima BOUCH, COSUMAR

L irrigation de la betterave à sucre au Maroc : comparaison des systèmes à économies d eau. Mme Naima BOUCH, COSUMAR L irrigation de la betterave à sucre au Maroc : comparaison des systèmes à économies d eau Mme Naima BOUCH, COSUMAR 05 Juin 2013 Plan 1. Problématique des ressources en eau au Maroc 2. Programme National

Plus en détail

Pilotage de l irrigation de l asperge par tensiomètres. Introduction

Pilotage de l irrigation de l asperge par tensiomètres. Introduction Pilotage de l irrigation de l asperge par tensiomètres RéseauATIA Réseau d'appui Technique aux Irrigants Le Réseau des conseillers irrigation des Chambres d'agriculture vous accompagne dans vos projets

Plus en détail

STRATEGIES DE CONDUITE DE L IRRIGATION DU MAÏS ET DU SORGHO DANS LES SITUATIONS DE RESSOURCE EN EAU RESTRICTIVE

STRATEGIES DE CONDUITE DE L IRRIGATION DU MAÏS ET DU SORGHO DANS LES SITUATIONS DE RESSOURCE EN EAU RESTRICTIVE STRATEGIES DE CONDUITE DE L IRRIGATION DU MAÏS ET DU SORGHO DANS LES SITUATIONS DE RESSOURCE EN EAU RESTRICTIVE JM.DEUMIER, B.LACROIX, A.BOUTHIER, JL.VERDIER, M.MANGIN Les cultures irriguées bénéficient

Plus en détail

Naviguer à La Rochelle. Les effets de site

Naviguer à La Rochelle. Les effets de site 1 Naviguer à La Rochelle La Rochelle est un plan d eau agréable et assez compliqué pour que les régates y soient toujours intéressantes. Quelques recettes simples permettent d éviter les grosses erreurs,

Plus en détail

Parfois, il faut plus que de l eau. Il faut Ecoflex

Parfois, il faut plus que de l eau. Il faut Ecoflex Parfois, il faut plus que de l eau. Il faut Ecoflex Écologie et efficacité Nettoyer avec du détergent ou respecter l environnement en utilisant seulement de l eau? Notre réponse est : les deux. Nilfisk

Plus en détail

CAL. AS32 Montre solaire

CAL. AS32 Montre solaire CAL. AS32 Montre solaire Aiguille des heures AFFICHAGE ET COURONNE Aiguille des minutes Date FRANÇAIS l Aiguilles des heures, minutes et secondes l Date affichée par un nombre l Fonction de recharge solaire

Plus en détail

citoyen! mes déchets verts dans le bac gris, c est fini!

citoyen! mes déchets verts dans le bac gris, c est fini! MODE D EMPLOI écoje suis citoyen! mes déchets verts dans le bac gris, c est fini! GRATUIT JE PENSE COMPOSTAGE ET DÉCHETTERIES JE PEUX CHOISIR LA COLLECTE SUR ABONNEMENT* POUR 45 * abonnement annuel pour

Plus en détail

1. L'été le plus chaud que la France ait connu ces cinquante dernières années.

1. L'été le plus chaud que la France ait connu ces cinquante dernières années. 1. L'été le plus chaud que la France ait connu ces cinquante dernières années. La figure ci-dessous présente la moyenne sur la France des températures minimales et maximales de l'été (période du 1 er juin

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE. «Eau, Nitrate et Agriculture durable» POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE

DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE. «Eau, Nitrate et Agriculture durable» POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE «Eau, Nitrate et Agriculture durable» SYNTHESE DE L ATELIER L utilisation des nitrates : Synthèse Résume les différentes situations

Plus en détail

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005 Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques 21 et 23 février 2005 Marc F. Clément, agronome Qui a bonnes plantes a bonnes vaches!

Plus en détail

Le 13 des serres/les faits de serre84

Le 13 des serres/les faits de serre84 Le 13 des serres/les faits de serre84 TOMATE SOUS ABRI EN SOL Fiche culturale Février 2007 CALENDRIER DE CULTURE ET RENDEMENT Les plantations s échelonnent au printemps de mi-février à mi-avril et à l

Plus en détail

Résumé de l évolution de l âge légal de départ (ouverture des droits) dans le tableau suivant : Générations suivantes 60 ans 2 ans 62 ans

Résumé de l évolution de l âge légal de départ (ouverture des droits) dans le tableau suivant : Générations suivantes 60 ans 2 ans 62 ans Réforme des retraites «2010» Les principales règles de «droit commun» qui changent pour les fonctionnaires Ce dossier n a pas pour ambition de reprendre l intégralité des différentes réformes passées,

Plus en détail

REGIE DU PORT DE PLAISANCE DE LA ROCHELLE

REGIE DU PORT DE PLAISANCE DE LA ROCHELLE REGIE DU PORT DE PLAISANCE DE LA ROCHELLE Fonctionnement des écluses et passerelles des bassins Bassin des Yachts Bassin des Chalutiers Portes Passerelles Portes Passerelles - 3H30 Arrivée de l'agent de

Plus en détail

Comment choisir les espèces?

Comment choisir les espèces? 16 Disposer d un gazon en adéquation avec l environnement pédo-climatique, avec l utilisation de la prairie (pâturage et/ou fauche), sa durée, et le type de bovins (lait ou viande) sont des éléments à

Plus en détail

L eau dans la ville L eau créatrice de visible

L eau dans la ville L eau créatrice de visible Atelier international du Grand Paris L eau dans la ville L eau créatrice de visible La gestion de l eau pluviale en Seine Saint-Denis Thierry Maytraud Agence Thierry Maytraud Eau Aménagement - Paysage

Plus en détail

1 Acquisition des congés payés

1 Acquisition des congés payés 1 Acquisition des congés payés Ouverture du droit à congés QUESTION N 1 Une période minimale de travail est-elle exigée pour disposer d un droit à congés payés? Le Code du travail exige du salarié qu il

Plus en détail

Barrette mixte pour plancher chauffant. Notice d'installation et d'emploi. Nectra

Barrette mixte pour plancher chauffant. Notice d'installation et d'emploi. Nectra Barrette mixte pour plancher chauffant Notice d'installation et d'emploi Nectra C Cet équipement est conçu pour fonctionner avec les chaudières suivantes : Nectra 1.xx CF 2.xx CF 3.xx CF 2.xx VMC 3.xx

Plus en détail

Africa RiskView. Bulletin Mensuel. Points forts : Introduction. Pluviométrie

Africa RiskView. Bulletin Mensuel. Points forts : Introduction. Pluviométrie Points forts : Pluviométrie : Précipitations médiocres en Afrique de l Ouest Précipitations supérieures à la normale dans certaines régions d Afrique de l Est, notamment à l est du Tchad, au Soudan, au

Plus en détail

HEURES SUPPLEMENTAIRES : DEFINITION, CONTINGENT ET REPOS OBLIGATOIRE

HEURES SUPPLEMENTAIRES : DEFINITION, CONTINGENT ET REPOS OBLIGATOIRE HEURES SUPPLEMENTAIRES : DEFINITION, CONTINGENT ET REPOS OBLIGATOIRE 1. Qu est ce que les heures supplémentaires? 2. Comment décompter les heures supplémentaires? 3. Lorsque la durée collective de travail

Plus en détail

Ainsi le travail par intervalles permet une augmentation des charges de travail sans risque de surentraînement.

Ainsi le travail par intervalles permet une augmentation des charges de travail sans risque de surentraînement. LA SURCOMPENSATION La surcompensation est le phénomène de base sans lequel s entraîner serait inefficace : je m entraîne, je suis fatigué, je me repose, je suis capable de reproduire ce que j ai fait avec

Plus en détail

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou :

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou : - le Mildiou : - le Sclérotinia : Semer sur des parcelles bien ressuyées Eviter les mouillères Détruire les repousses Arracher manuellement toute plante contaminée prévenir la DRAAF < 01/07 en cas d attaque

Plus en détail

MANUEL UTILISATEUR POUR POMPE A CHALEUR. 1. Application du produit

MANUEL UTILISATEUR POUR POMPE A CHALEUR. 1. Application du produit MANUEL UTILISATEUR POUR POMPE A CHALEUR 1. Application du produit Les säries de pompes Å chaleur s appliquent au chauffage de l eau de piscine et Å son maintien Å une tempärature confortable de faéon Äconomique.Selon

Plus en détail

LE SUPPLÉMENT. Axel Schoenert Architectes Associés LE HALL ADMINISTRATIF SE RÉNOVE

LE SUPPLÉMENT. Axel Schoenert Architectes Associés LE HALL ADMINISTRATIF SE RÉNOVE LE SUPPLÉMENT Axel Schoenert Architectes Associés LE HALL ADMINISTRATIF SE RÉNOVE Le mot du Maire Chères Putéoliennes, chers Putéoliens, Beaucoup d entre vous ont l occasion de venir régulièrement à l

Plus en détail

POMME - POIRE Campagne 2010 Bulletin n 11-01/06/2010

POMME - POIRE Campagne 2010 Bulletin n 11-01/06/2010 POMME - POIRE Campagne 2010 Bulletin n 11-01/06/2010 Bulletin élaboré sur la base des observations réalisées dans le cadre du réseau Limousin. Bulletin disponible sur le site : http://www.limousin.synagri.com/

Plus en détail

LES CLAPETS ANTIRETOUR,

LES CLAPETS ANTIRETOUR, facebook.com/rdp.pat ville.montreal. qc.ca/rdp-pat LES CLAPETS ANTIRETOUR, L ÉQUIPEMENT DE RELEVAGE AUTOMATIQUE ET LES GOUTTIÈRES DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE ET DES ÉTUDES TECHNIQUES COMPTOIR DES PERMIS

Plus en détail

L HYDRAULIQUE. 1) Formules de notions de base. Différence de température départ/retour en K

L HYDRAULIQUE. 1) Formules de notions de base. Différence de température départ/retour en K L HYDRAULIQUE 1) Formules de notions de base Puissance nécessaire pour élever une certaine quantité d eau d un différentiel de température Puissance (W) = 1.163 x Volume (l) x T ( C) Débit nécessaire en

Plus en détail

RAISONNEMENT FERTILISATION COLZA

RAISONNEMENT FERTILISATION COLZA Fiche 3 RAISONNEMENT FERTILISATION COLZA Dose = (besoins - fournitures ) / CAU Campagne culturale (année) : Date d'ouverture du bilan : 2ème quinzaine de janvier IDENTIFICATION DE LA PARCELLE - NATURE

Plus en détail

Le millésime 2008. Laurence GENY, Bernard DONECHE et Denis DUBOURDIEU. Faculté d Œnologie, Université Victor Segalen Bordeaux 2

Le millésime 2008. Laurence GENY, Bernard DONECHE et Denis DUBOURDIEU. Faculté d Œnologie, Université Victor Segalen Bordeaux 2 Le millésime 2008 Laurence GENY, Bernard DONECHE et Denis DUBOURDIEU Faculté d Œnologie, Université Victor Segalen Bordeaux 2 Institut des Sciences de la Vigne et du Vin de Bordeaux Avec la participation

Plus en détail

Sauvons les abeilles Bonjour à vous, voici la copie d'un message utile :

Sauvons les abeilles Bonjour à vous, voici la copie d'un message utile : Un petit geste écolo et pas cher pour nos amies les abeilles... Sauvons les abeilles Bonjour à vous, voici la copie d'un message utile : «Si vous aimez le miel et surtout si vous avez conscience de l'importance

Plus en détail

Les plantes et l'eau - IV. L'agronomie de l'eau

Les plantes et l'eau - IV. L'agronomie de l'eau 1 Venons en maintenant à ce qui se passe, d un point de vue hydrique, à l échelle de la parcelle avant d aborder l échelle du bassin versant. L eau de pluie (complétée éventuellement par l eau d irrigation)

Plus en détail

-=-=-=-=-=- ARTICLE 2 INSCRIPTIONS AUX ACTIVITES PERISCOLAIRES

-=-=-=-=-=- ARTICLE 2 INSCRIPTIONS AUX ACTIVITES PERISCOLAIRES Règlement intérieur de la restauration scolaire et des activités péri et extra scolaires de la ville de Gardanne -=-=-=-=-=- ARTICLE 1 OBJET DU REGLEMENT Le présent règlement a pour objet de préciser les

Plus en détail

Que faut-il, Pour réaliser son projet de production hors-sol?

Que faut-il, Pour réaliser son projet de production hors-sol? . M. GOERTZ Jean-Pierre HyCoForm 144 Route du Vieux Flamboyant Le BERNICA 97435 Saint Gilles les hauts. Que faut-il, Pour réaliser son projet de production hors-sol? Cher Internaute, Avant de se lancer

Plus en détail

NatureSoil. Informations importantes et astuces. 1. Premiers pas

NatureSoil. Informations importantes et astuces. 1. Premiers pas NatureSoil Informations importantes et astuces 1. Premiers pas - IMPORTANT Ne pas rincer NatureSoil avant usage!!! Verser de préférence le contenu directement du sachet dans l aquarium. - On peut rajouter

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PRODUITS SURGELES FOURNITURE DE DENREES ALIMENTAIRES POUR LE CENTRE INTERCOMMUNAL DE GERONTOLOGIE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PRODUITS SURGELES FOURNITURE DE DENREES ALIMENTAIRES POUR LE CENTRE INTERCOMMUNAL DE GERONTOLOGIE MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES FOURNITURE DE DENREES ALIMENTAIRES POUR LE CENTRE INTERCOMMUNAL DE GERONTOLOGIE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PRODUITS SURGELES 1 SOMMAIRE

Plus en détail

PRÉSENTATION DU MICRO-LYCÉE

PRÉSENTATION DU MICRO-LYCÉE L objectif du micro-lycée Permettre à des jeunes qui ont interrompu leur scolarité au lycée de reprendre des études dans des conditions différentes et adaptées à leur situation en vue d obtenir le baccalauréat

Plus en détail

STOCKAGE ET ELEVAGE DES VINS LA CLIMATISATION : SES ATOUTS ET SES LIMITES

STOCKAGE ET ELEVAGE DES VINS LA CLIMATISATION : SES ATOUTS ET SES LIMITES STOCKAGE ET ELEVAGE DES VINS LA CLIMATISATION : SES ATOUTS ET SES LIMITES Jean-Michel MARON Chambre d Agriculture de la Gironde Service vin ARTICLE AVENIR AGRICOLE AQUITAIN 09 mai 2003 Ce printemps très

Plus en détail

AVIS PRESENTATION DE LA DEMANDE. Anses - Dossier n 2013-1678 - STOCKOSORB 660

AVIS PRESENTATION DE LA DEMANDE. Anses - Dossier n 2013-1678 - STOCKOSORB 660 Maisons-Alfort, le 23 janvier 2015 LE DIRECTEUR GENERAL AVIS de l'agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail relatif à la demande d extension d usage de

Plus en détail

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL MIDI-PYRENEES Grandes Cultures - n 13 25 mars 2010 CEREALES A PAILLE PROTEAGINEUX COLZA Pietin verse : risque parfois élevé pour les semis d'octobre dans les limons et les

Plus en détail

Questions et réponses relatives aux extraits au format A4 dans PC banking

Questions et réponses relatives aux extraits au format A4 dans PC banking Questions et réponses relatives aux extraits au format A4 dans PC banking Je choisis désormais de recevoir mes extraits au nouveau format A4 dans PC Que se passe-t-il maintenant? Vous changez vos préférences

Plus en détail

Le puits canadien est un procédé géothermique qui apporte une ventilation naturelle à votre logement.

Le puits canadien est un procédé géothermique qui apporte une ventilation naturelle à votre logement. Principe Le puits canadien est un procédé géothermique qui apporte une ventilation naturelle à votre logement. Il profite de la température quasi constante du sol pour réchauffer ou refroidir cet air de

Plus en détail

Doc Tecflor Ecoflor F 4/04/07 12:06 Page 3 TECFLOR / ECOFLOR pp

Doc Tecflor Ecoflor F 4/04/07 12:06 Page 3 TECFLOR / ECOFLOR pp TECFLOR / ECOFLOR Tecflor / Ecoflor Procédés de végétalisation pour toiture terrasses Le procédé TECFLOR est un procédé complèt de végétalisation extensive destiné aux toitures et terrasses inaccessibles

Plus en détail

UTILISATION D EAU POTABLE

UTILISATION D EAU POTABLE UTILISATION D EAU POTABLE La Municipalité de La Présentation demande aux citoyens, pendant la saison estivale de limiter leurs consommation d eau potable sur les heures de pointe pour que tous les citoyens

Plus en détail

Le complément de main-d œuvre formé pour vos besoins

Le complément de main-d œuvre formé pour vos besoins Le complément de main-d œuvre formé pour vos besoins Nom Prénom :... Raison sociale de l exploitation :... Adresse complète :... Code Postal :... Commune :... Tél :... Fax :... Portable :... Mail : L ensemble

Plus en détail

RoTeC + Faire plus avec moins!

RoTeC + Faire plus avec moins! RoTeC + Faire plus avec moins! Semis après labour et semis mulch Il produit PLUS... Précision et puissance Disque ouvreur Soc semeur Disque de limitation de profondeur et disque de nettoyage Nouveau :

Plus en détail

Plus d efficacité pour vos échanges thermiques

Plus d efficacité pour vos échanges thermiques Plus d efficacité pour vos échanges thermiques Echangeur thermique à plaques jointées www.tranter.com Les échangeurs thermiques à plaques jointées Tranter propose la plus large gamme d échangeurs thermiques

Plus en détail

Appareil photo numérique. Mode d emploi. La lecture du mode d emploi vous permettra de bénéficier d un fonctionnement optimal de votre appareil.

Appareil photo numérique. Mode d emploi. La lecture du mode d emploi vous permettra de bénéficier d un fonctionnement optimal de votre appareil. Appareil photo numérique Mode d emploi La lecture du mode d emploi vous permettra de bénéficier d un fonctionnement optimal de votre appareil. Nous vous remercions d avoir choisi cet appareil photo numérique

Plus en détail

La mousson indienne. CO1 Climatologie et hydrologie

La mousson indienne. CO1 Climatologie et hydrologie La mousson indienne CO1 Climatologie et hydrologie Le plan du TD Le contexte climatique et topographique le cycle saisonnier des pluies Le RS absorbé en surface Le cycle saisonnier des températures Les

Plus en détail

Ne cherchez plus, la performance est chez Deleplanque.

Ne cherchez plus, la performance est chez Deleplanque. Ne cherchez plus, la performance est chez Deleplanque. Le point agronomique sur l ergot des graminées Biologie du parasite L ergot (Claviceps purpurea) est un champignon qui attaque les inflorescences

Plus en détail