AMENAGEMENTS de PARCOURS SCOLAIRES. Rôle du médecin Education Nationale et Dispositifs

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AMENAGEMENTS de PARCOURS SCOLAIRES. Rôle du médecin Education Nationale et Dispositifs"

Transcription

1 AMENAGEMENTS de PARCOURS SCOLAIRES Rôle du médecin Education Nationale et Dispositifs Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59,Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013

2 Rôle du médecin Education Nationale la circulaire du 12 janvier 2001 : les missions Organiser la détection précoce des difficultés lors de la visite médicale obligatoire entre 5 et 6 ans. Contribuer à l intégration scolaire des enfants et adolescents atteints de handicap Aider à la scolarisation des enfants ou adolescents atteints de trouble de la santé évoluant sur une longue période La loi n du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l école de la République Article 6: Au cours de la 6 ème année, une visite comprenant un dépistage des troubles spécifiques du langage et de l apprentissage est organisée. Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59, Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013

3 Rôle du médecin Education Nationale: en résumé Le Médecin de l'education Nationale est avant tout le médecin de l'élève de la grande section maternelle à la terminale de lycée. Il est tout à la fois médecin de prévention et de santé publique Une de ses missions est de contribuer à la scolarisation des enfants et des adolescents à besoins éducatifs particuliers tels que les élèves en grandes difficultés d apprentissages ou d adaptation, les élèves atteints d un trouble de la santé évoluant sur une longue période et les élèves en situation de handicap. Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59, Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013

4 Les dispositifs particuliers Le PPRE: Programme Personnalisé de Réussite Educative Le PAS-TA: PAI Particulier Projet Accueil Spécifique Trouble Apprentissage.Plan Accompagnement Personnalisé PAP Le PPS: Projet Personnalisé de Scolarisation Les Aménagements d examens Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59, Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013

5 PPRE Textes Modalités Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59, Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013

6 PPRE: textes Les programmes personnalisés de réussite éducative (P.P.R.E.) ont été introduits par la loi d orientation et de programme pour l avenir de l école. Cette loi prévoit d offrir à tout élève qui risque de ne pas maîtriser les connaissances et les compétences indispensables un "programme personnalisé de réussite éducative". Objectif B.O. n 13 du 31 mars 2006 Public concerné modalités d application BO n Aout 2006 Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59,Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013

7 PPRE: modalités Prend appui sur les compétences acquises En prévention ou en accompagnement d un enfant en difficulté Action de courte durée, ciblée, contractualisée, évaluée en fin de parcours Sur une compétence (connaissance, capacité, attitude) du socle commun en français et en mathématiques Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59,Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013

8 P.A.S -T.A Cadre Document Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59,Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013

9 P.A.S -T.A: cadre Ce Projet d Accueil Spécifique est proposé lorsque le diagnostic médical de trouble spécifique des apprentissages a été posé par le men ou le neuropédiatre Il doit être proposé lorsque des adaptations pédagogiques sont nécessaires pour un élève avant d envisager d autres compensations qui pourraient relever de la MDPH. Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59,Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013

10 PAS TA: cadre Il est élaboré par le directeur d'école ou le chef d'établissement Avec le concours du médecin EN et de l équipe éducative A la demande de la famille ou en accord et avec la participation de celle ci C'est un document écrit Il doit exprimer l'engagement de l'équipe pédagogique et éventuellement celui des autres partenaires ainsi que l'accord des parents Existence de modèles départementaux Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59, Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013

11 «P.A.S - T.A» Projet d Accueil Spécifique dans le cadre d un Trouble Spécifique des Apprentissages En premier degré Année scolaire : Ecole : Adresse : Téléphone : L élève : Nom : Prénom : Date de naissance : Sexe : Responsables légaux (Nom et Téléphone): Père : Mère : Coordonnées des Partenaires autour de l enfant (Nom et Téléphone): Directeur d école : Enseignant : Médecin de l Education Nationale : Psychologue scolaire : Autre (orthophoniste ): Service médical en faveur des élèves, DSDEN59, Octobre /1

12 1/Aménagements Préconisés Cf annexe jointe A la fin du CM2 ce document pourra être transmis au collège par le directeur, pour information, dans l attente de l élaboration d un nouveau projet adapté Emploi du temps (dont prises en charge spécifiques dans le cadre du projet) MATIN LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI APRES- MIDI 2/ Signatures Date : Père : Mère : Directeur d école : Enseignant : Médecin de l Education Nationale : Psychologue scolaire : Orthophoniste : Autre : Service médical en faveur des élèves, DSDEN59, Octobre 2012

13 Classe : Lect ur e Oraliser énoncés et consignes et s assurer de leur bonne compréhension Qualité des textes : dactylographiés, clairs et aérés, police 12/14 type Arial, Comic Sans MS, doubles interlignes, pas de justification (alignement à gauche et pas à droite), impression sur papier de couleur ivoire souhaitée Ne pas exiger lecture à voix haute Autoriser la lecture des livres par les parents ou livre audio Evaluer le plus possible à l oral Autoriser lecture avec outil : crayon, cache. Expr ession écrit e Tenir compte davantage des idées et du fond du devoir que de sa mise en forme écrite Aider le plus souvent possible à la mise en forme de ses idées Admettre la production écrite dictée à un tiers (parent à la maison). Ort hographe Dictée écourtée, à trous ou fautive Tenir davantage compte du fond du devoir que de sa forme orthographique Ne pas pénaliser pour l orthographe dans les autres matières que le français Notation aménagée en français : type contrat sur une notion à évaluer qui sera seule notée. Gr aphisme Ne pas pénaliser sur la qualité de l écriture, sur la tenue du cahier, sur la précision des schémas et cartes (exemple en géographie) Autoriser à rendre ses devoirs «maison» dactylographiés par ordinateur. Mat hémat iques* Autoriser l utilisation des tables de multiplication en contrôle ou calculatrice Autoriser l utilisation d un logiciel en géométrie Attention aux inversions de chiffres et aux chiffres complexes Vérifier la compréhension des signes orientés (> ; <) et signes opératoires Eviter les énoncés de problèmes écrits complexes et s assurer de la bonne compréhension du vocabulaire Admettre que le raisonnement ne soit pas rédigé en détail. * les inversions de chiffres, les chiffres complexes, sont parmi les difficultés les plus souvent rencontrées en mathématiques Service médical en faveur des élèves, DSDEN59, Octobre 2012

14 Langues ét rangères Privilégier l oral Privilégier les langues étrangères stables (ex : espagnol) et éviter les langues opaques (ex : anglais) Moyens mnémotechniques pour mémoriser l orthographe des mots Autoriser l utilisation d un petit lexique La grammaire, les tournures de phrases, les expressions doivent être expliquées et traduites en langue maternelle au dyslexique (surtout en anglais). Copie et prise de not es Organisat ion du t ravail Eviter ou réduire la copie des leçons Fournir des photocopies pour limiter l écriture, ceci lui permettra d accomplir d autres tâches Autoriser support clé USB Accentuer les repères visuels Ne pas lui demander de recopier les questions mais simplement de noter les numéros des questions. Veiller à la bonne prise des devoirs dans le cahier de texte Aider à la préparation de ses affaires. Mémoire Réduire les poésies Segmenter les consignes Faciliter autres portes d entrées visuelles/auditives Recours aux plans, schémas, représentations et images mentales. Conf iance en soi Expliquer aux autres les aménagements et développer le tutorat et le travail en groupe Valoriser les réussites Eviter les appréciations péjoratives. Evaluat ion Cont rôle Maintenir les aménagements mis en place lors de la scolarité : 1/3 temps, raccourcissement du devoir, système de notation. Ne pas lui demander de recopier les questions mais simplement de noter les numéros des questions évaluation des connaissances : autoriser une réduction d écrits évaluation orale évaluation par QCM. 2/2

15 P.P.S Textes Modalités Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59,Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013

16 P.P.S: textes Elément du plan de compensation Loi n du 11 février 2005 :Pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Art.L.114 : «Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d une altération substantielle, durable ou définitive d une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d un polyhandicap ou d un trouble de santé invalidant.» Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59,Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013

17 P.P.S: modalités Il est établi - à la demande des parents (c'est parfois l'équipe pédagogique qui le suggère) - par les équipes d'évaluation de la MDPH. Il est validé par la CDAPH Il tient compte des souhaits de l'enfant ou de l'adolescent et de ses parents ainsi que de l'évaluation de ses besoins notamment en situation scolaire (par exemple bénéficier d'une auxiliaire de vie scolaire, droit au transport...) Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59,Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013

18 P.P.S: modalités Le PPS est régulièrement suivi par une équipe de suivi de scolarisation qui se réunit au moins une fois par an à l'initiative de l'enseignant référent. Le médecin EN y est convié. Le PPS est évolutif Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59,Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013

19 Scolarisation des élèves ayant des difficultés ou des Troubles des Apprentissages: résumé Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59,Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013

20 Aménagements d examens: Textes Public concerné Modalités Exemples Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59, Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013

21 AMENAGEMENTS d EXAMENS Décret n du 21 décembre 2005 Circulaire n du 27 décembre 2011 Note rectorale du 19 octobre 2012 Art L112-4, D112-61, D à D code education Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59, Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013

22 Public concerné Les élèves présentant au moment des épreuves un handicap tel que défini à l art L114 du code de l action sociale et des familles Les personnes en situation de handicap candidates aux examens et concours de l enseignement scolaire et de l enseignement supérieur Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59, Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013

23 Modalités Les aménagements ne sont pas accordés automatiquement aux personnes qui en font la demande mais sont fonction de la situation actuelle de leur état de santé et non de la nature du handicap dont elles souffrent Situation de handicap permanent ou durable: connue de longue date ou trouble de santé invalidant nécessitant un aménagement pour rendre l examen accessible La demande doit parvenir à la commission d aménagements d examen ( médecins désignés par la CDAPH) Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59, Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013

24 Modalités (suite) Le médecin de la commission donne un avis après avoir examiné toutes les pieces du dossier l avis (purement consultatif )est envoyé à l autorité administrative qui prend la décision L aménagement ne doit pas changer la nature de l épreuve Pas de dispense d enseignement (sauf sourd profond) mais dispense d évaluation Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59, Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013

25 Exemples d aménagements Aménagements les plus couramment accordés: Temps de composition (orale, écrite, pratique) majoré Dictée fautive Aides humaines:secrétaire ou assistance d un spécialiste d un mode de communication. Aides techniques:utilisation de machines ou de matériel technique ou informatique, adaptation des sujets de présentation. Accès aux locaux, installation matérielle dans la salle d examen.. Bénéficier d une épreuve adaptée selon les possibilités offertes par le règlement de chacun des examens Étaler le passage des épreuves. Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59, Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013

26 Merci de votre attention Service médical en faveur des élèves, DSDEN 59, Dr DELOMEZ Dr SHAKESHAFT 12/10/2013

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie )

PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) PROJET D AMENAGEMENT DE LA SCOLARITE Pour un élève présentant un trouble des apprentissages (dyslexie, dysgraphie, dyspraxie ) Références : - Loi n 2005-380 du 23 avril 2005 d orientation sur l éducation.

Plus en détail

A DESTINATION DES CANDIDATS ET/OU DES FAMILLES CONCERNANT

A DESTINATION DES CANDIDATS ET/OU DES FAMILLES CONCERNANT NOTE D INFORMATION A DESTINATION DES CANDIDATS ET/OU DES FAMILLES CONCERNANT LES AMENAGEMENTS DES CONDITIONS D EXAMEN POUR LE DIPLOME NATIONAL DU BREVET ET LE CERTIFICAT DE FORMATION GENERALE - SESSION

Plus en détail

2. La procédure de mise en place du plan d'accompagnement personnalisé

2. La procédure de mise en place du plan d'accompagnement personnalisé Actions éducatives Le plan d'accompagnement personnalisé NOR : MENE1501296C circulaire n 2015-016 du 22-1-2015 MENESR - DGESCO A1-3 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie ; aux directrices

Plus en détail

Ce dossier est renvoyé sous pli cacheté au Pôle académique du DNB, accompagné de l avis du médecin de secteur.

Ce dossier est renvoyé sous pli cacheté au Pôle académique du DNB, accompagné de l avis du médecin de secteur. NOTE d INFORMATION à DESTINATION des CANDIDATS et/ou des FAMILLES CONCERNANT les AMENAGEMENTS des CONDITIONS d EXAMENS POUR LE DIPLOME NATIONAL DU BREVET Les personnes en situation de handicap candidates

Plus en détail

Le dossier est à retourner avant la clôture des inscriptions à l examen

Le dossier est à retourner avant la clôture des inscriptions à l examen Demande d'aménagements des conditions d'examen pour un élève présentant un Handicap Constitution du dossier Le dossier est à retourner avant la clôture des inscriptions à l examen Les délais d inscription

Plus en détail

Attestation de compétences

Attestation de compétences [Tapez un texte] ACADEMIE 1 DE BESANÇON Attestation de compétences Guide d accompagnement Rectorat-ASH 2014 R e c t o r a t d e B e s a n ç o n / c e. c t a s h @ a c - b e s a n c o n. f r ATTESTER LES

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DE L ELEVE PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE DU LANGAGE ECRIT

LIVRET DE SUIVI DE L ELEVE PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE DU LANGAGE ECRIT LIVRET DE SUIVI DE L ELEVE PRESENTANT UN TROUBLE SPECIFIQUE DU LANGAGE ECRIT Ce livret appartient à l élève : Nom : Prénom : Date de naissance : Représentants légaux : SOMMAIRE Objectifs et utilisation

Plus en détail

Modalités Contrôle des Connaissances MASTERS. Règles générales Université de Lorraine

Modalités Contrôle des Connaissances MASTERS. Règles générales Université de Lorraine Modalités Contrôle des Connaissances MASTERS Règles générales Université de Lorraine Références réglementaires : Décret n 2002 482 du 8 avril 2002 relatif à l'application au système français d'enseignement

Plus en détail

Service Santé et Social

Service Santé et Social Service Santé et Social SSS/15-684-1 du 02/11/2015 MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DES PLANS D ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISES Références : Loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour

Plus en détail

PLAN PERSONNALISE D ETUDES ET DE FORMATION (PPEF)

PLAN PERSONNALISE D ETUDES ET DE FORMATION (PPEF) PLAN PERSONNALISE D ETUDES ET DE FORMATION (PPEF) MENTIONS INFORMATIQUES ET LIBERTES Les informations recueillies font l objet de traitements informatiques destinés à mettre en place des aménagements d

Plus en détail

Grille des Adaptations

Grille des Adaptations Grille des Adaptations NOM :.. Prénom : Classe :. Page 1 SOMMAIRE 1. Les Objectifs et l Utilisation de la grille Page 2 2. Grille des adaptations AidOdys Page 3 3. Quelques conseils pédagogiques Page 5

Plus en détail

Scolarisation de l élève handicapé

Scolarisation de l élève handicapé Scolarisation de l élève handicapé Loi du 11 février 2005 École de référence «Tout enfant ou adolescent présentant un handicap ou un trouble invalidant de la santé est inscrit dans une école ou l un des

Plus en détail

Document 1 (identification et demande - 3 pages) complété par la famille. Document 2 complété par l'établissement scolaire.

Document 1 (identification et demande - 3 pages) complété par la famille. Document 2 complété par l'établissement scolaire. Le dossier comporte 10 pages : vous êtes à la page 1 sur 10 CONSTITUTION DU DOSSIER DE DEMANDE D'AMENAGEMENTS DES CONDITIONS D'EXAMEN POUR UN ELEVE PRESENTANT UN HANDICAP (décret n 2005-1617 du 21 décembre

Plus en détail

Date de la demande :...

Date de la demande :... DOCUMENT 1 MAJ 12-09- 2014 Direction des Examens et Concours DEMANDE D AMENAGEMENT DES CONDITIONS DE PASSATION DES EPREUVES AUX EXAMENS POUR LES CANDIDATS EN SITUATION DE HANDICAP OU DE MALADIE INVALIDANTE

Plus en détail

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Gard développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Le L accueil du jeune enfant en situation de handicap la Charte www.mon-enfant.fr www.caf.fr Un partenariat essentiel Selon les

Plus en détail

Les fiches techniques du CCAH Juin 2012. La scolarité des enfants en situation de handicap

Les fiches techniques du CCAH Juin 2012. La scolarité des enfants en situation de handicap Les fiches techniques du CCAH Juin 2012 La scolarité des enfants en situation de handicap QUE DIT LA LOI? La scolarité des enfants en situation de handicap La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des

Plus en détail

DEMANDE DE MATERIEL PEDAGOGIQUE ADAPTE AUX ELEVES EN SITUATION DE HANDICAP SCOLARISES EN MILIEU ORDINAIRE DANS LE HAUT-RHIN

DEMANDE DE MATERIEL PEDAGOGIQUE ADAPTE AUX ELEVES EN SITUATION DE HANDICAP SCOLARISES EN MILIEU ORDINAIRE DANS LE HAUT-RHIN DEMANDE DE MATERIEL PEDAGOGIQUE ADAPTE AUX ELEVES EN SITUATION DE HANDICAP SCOLARISES EN MILIEU ORDINAIRE DANS LE HAUT-RHIN 1. Introduction La demande de matériel pédagogique adapté s inscrit nécessairement

Plus en détail

Loi n 2005-102 du 11 février 2005. Loi pour l égalité des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées

Loi n 2005-102 du 11 février 2005. Loi pour l égalité des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Loi n 2005-102 du 11 février 2005 Loi pour l égalité des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées 2013 ASH 06 1 Présentation générale 2013 ASH 06 2 1. Les bénéficiaires de

Plus en détail

CIRCULAIRE N 2006-215 DU 26-12-2006 MEN DGESCO B2-2 DGES

CIRCULAIRE N 2006-215 DU 26-12-2006 MEN DGESCO B2-2 DGES CANDIDATS HANDICAPÉS Organisation des examens et concours de l enseignement scolaire et de l enseignement supérieur pour les candidats présentant un handicap CIRCULAIRE N 2006-215 DU 26-12-2006 MEN DGESCO

Plus en détail

La politique handicap du ministère de l éducation nationale

La politique handicap du ministère de l éducation nationale La politique handicap du ministère de l éducation nationale Catherine DE GROOF, chef de la mission à l'intégration des personnels handicapés (MIPH), direction générale des ressources humaines. 10 février

Plus en détail

Annexe 1 COMPTE RENDU D ENTRETIEN PROFESSIONNEL

Annexe 1 COMPTE RENDU D ENTRETIEN PROFESSIONNEL 1568 PERSONNELS Annexe 1 COMPTE RENDU D ENTRETIEN PROFESSIONNEL Année : Nom de l agent : Nom de l évaluateur : Prénom : Prénom : Date de naissance : Corps - grade : Intitulé de la fonction : Intitulé de

Plus en détail

Relevé de Notes 75116 PARIS. Nom : Prénom : Date de Naissance : ... ... ...

Relevé de Notes 75116 PARIS. Nom : Prénom : Date de Naissance : ... ... ... Relevé de Notes Nom :... Prénom :... Date de Naissance :... ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE PUBLIQUE 130 RUE DE LONGCHAMP 75116 PARIS Ecole élémentaire publique 130 rue de Longchamp 75116 Paris CP Relevé de notes Chers

Plus en détail

Évaluer par compétences

Évaluer par compétences Évaluer par compétences - Rapport final - Collège Jean Rostand LUXEUIL LES BAINS Résumé du projet : Mise en place progressive d un système d évaluation par compétences en regard du socle commun de connaissances

Plus en détail

Suivre une scolarité avec le Cned. Collège

Suivre une scolarité avec le Cned. Collège Suivre une scolarité avec le Cned École Collège Lycée Le Cned, un acteur important du système éducatif français Le Cned est le 1 er opérateur de formation tout au long de la vie en Europe et dans le monde

Plus en détail

RPI FORS - JUSCORPS - ST MARTIN DE BERNEGOUE RÉGLEMENT INTÉRIEUR DES ÉCOLES DU RPI 2015-2016

RPI FORS - JUSCORPS - ST MARTIN DE BERNEGOUE RÉGLEMENT INTÉRIEUR DES ÉCOLES DU RPI 2015-2016 RPI FORS - JUSCORPS - ST MARTIN DE BERNEGOUE RÉGLEMENT INTÉRIEUR DES ÉCOLES DU RPI 2015-2016 1 INSCRIPTION ET ADMISSION Tout enfant du RPI est inscrit dans la commune où il réside quelle que soit la classe

Plus en détail

BTS COMMERCE INTERNATIONAL A REFERENTIEL COMMUN EUROPEEN II - Calendrier des épreuves - Session 2014

BTS COMMERCE INTERNATIONAL A REFERENTIEL COMMUN EUROPEEN II - Calendrier des épreuves - Session 2014 BTS COMMERCE INTERNATIONAL A REFERENTIEL COMMUN EUROPEEN II - Calendrier des épreuves - Session 2014 ÉPREUVES DATES HEURES E41 ANALYSE DIAGNOSTIQUE DES MARCHES ETRANGERS (candidats hors ccf) E51 PROSPECTION

Plus en détail

EPREUVES PRATIQUES ET ORALES

EPREUVES PRATIQUES ET ORALES BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR «SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL» I. CALENDRIER DES ÉPREUVES SESSION 2014 Ces informations sont des informations d ordre général Les candidats devront

Plus en détail

DEMANDE D INSCRIPTION ANNÉE SCOLAIRE 2015 / 2016

DEMANDE D INSCRIPTION ANNÉE SCOLAIRE 2015 / 2016 Sainte Julienne, Saint Louis, Blanche de Castille Etablissement catholique d enseignement 1, place Charles de Gaulle 93250 VILLEMOMBLE Tél. : 01 48 54 06 45 - Fax : 01 48 54 38 37 www.blanchedecastille.org

Plus en détail

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents en situation de handicap

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents en situation de handicap 2015 Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents en situation de handicap Avant-propos La scolarisation des élèves en situation de handicap constitue une priorité nationale. Dans ce domaine,

Plus en détail

L élève présentant des besoins éducatifs particuliers. Guide du parcours à destination des professionnels

L élève présentant des besoins éducatifs particuliers. Guide du parcours à destination des professionnels L élève présentant des besoins éducatifs particuliers Guide du parcours à destination des professionnels La difficulté scolaire et la commande d inclusion La déclaration de Salamanque de 1994 a proclamé

Plus en détail

PROTOCOLE DE RENOUVELLEMENT OU D ARRÊT D ACCOMPAGNEMENT À LA VIE SCOLAIRE D UN ÉLÈVE HANDICAPÉ ÉVALUATION POUR L ANNÉE SCOLAIRE 20 /20

PROTOCOLE DE RENOUVELLEMENT OU D ARRÊT D ACCOMPAGNEMENT À LA VIE SCOLAIRE D UN ÉLÈVE HANDICAPÉ ÉVALUATION POUR L ANNÉE SCOLAIRE 20 /20 INSPECTION ACADÉMIQUE DE SAÔNE-ET-LOIRE MAISON DÉPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPÉES Renouvellement à l identique Modification PROTOCOLE DE RENOUVELLEMENT OU D ARRÊT D ACCOMPAGNEMENT À LA SCOLAIRE D

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE HANDICAP JUILLET 2009

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE HANDICAP JUILLET 2009 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE HANDICAP JUILLET 2009 SOMMAIRE 1. PRÉAMBULE page 2 2. LA CHARTE HANDICAP page 4 LE RECRUTEMENT DES PERSONNES HANDICAPÉES AU CENTRE POMPIDOU L ACCUEIL ET L INTÉGRATION

Plus en détail

La scolarisation des élèves handicapés

La scolarisation des élèves handicapés La scolarisation des élèves handicapés De la difficulté scolaire au handicap «Apprendre c est parcourir un chemin semé d obstacles plus ou moins faciles à surmonter.» «La difficulté scolaire inhérente

Plus en détail

UNE JUSTE PLACE UNE PLACE JUSTE

UNE JUSTE PLACE UNE PLACE JUSTE UNE JUSTE PLACE UNE PLACE JUSTE LA PROBLEMATIQUE D UN ACCOMPAGNEMENT REUSSI Martine BEIGBEDER, Coordonnatrice Sylvie LAXAGUE, CPC Biarritz et ASH Ouest LE HANDICAP «L indifférence aux différences crée

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L ASH

GUIDE PRATIQUE DE L ASH GUIDE PRATIQUE DE L ASH ADAPTATION SCOLAIRE ET SCOLARISATION DES ELEVES HANDICAPES La loi du 11 février 2005 a fixé les obligations nationales en faveur des personnes handicapées. Trois grands principes

Plus en détail

Projet d'établissement 2015 2018

Projet d'établissement 2015 2018 Projet d'établissement 2015 2018 Mise en œuvre Préambule : Le collège Marie Curie reçoit de l académie de Montpellier des moyens globalisés et utilise cette dotation pour mettre en œuvre les orientations

Plus en détail

Formation des AVS 9 décembre 2014 Lycée Jacques Amyot

Formation des AVS 9 décembre 2014 Lycée Jacques Amyot Formation des AVS 9 décembre 2014 Lycée Jacques Amyot Présentation : La ou les surdités? Sourds ou malentendants? Les textes qui régissent la prise en charge des élèves sourds AVS et enseignants spécialisés

Plus en détail

Programme Personnalisé de Réussite Educative CE2

Programme Personnalisé de Réussite Educative CE2 Programme Personnalisé de Réussite Educative CE2 Nom de l élève : Date de naissance : Classe : Nom de l enseignant : Nom de l école : Adresse : N de téléphone : La loi d orientation et de programme pour

Plus en détail

CHAPITRE V BTS «NEGOCIATION ET RELATION CLIENT» 2. Calendrier des épreuves Session 2013 EPREUVES Epreuves écrites DATES HORAIRES E1 Culture générale et expression Le lundi 13 mai 2013 De 14h00 à 18h00*

Plus en détail

Les enfants à besoins éducatifs particuliers (BEP)

Les enfants à besoins éducatifs particuliers (BEP) Les enfants à besoins éducatifs particuliers (BEP) «vers une Ecole de l inclusion» A n i m a t i o n p é d a g o g i q u e C a r l o s C R U Z - I E N - c i r c o n s c r i p t i o n d e C a g n e s s

Plus en détail

ACCUEILLIR UN ENFANT DEFICIENT VISUEL EN MILIEU ORDINAIRE

ACCUEILLIR UN ENFANT DEFICIENT VISUEL EN MILIEU ORDINAIRE Julie Fehrenbach Enseignante spécialisée, déficience visuelle (maîtresse B) SAAAIS (Service d Aide à l Acquisition de l Autonomie et à l Intégration Scolaire) julie.fehrenbach@yahoo.fr ACCUEILLIR UN ENFANT

Plus en détail

MDPH 94. La Maison Départementale des Personnes Handicapées du Val de Marne

MDPH 94. La Maison Départementale des Personnes Handicapées du Val de Marne MDPH 94 La Maison Départementale des Personnes Handicapées du Val de Marne les principes introduits par la loi du 11 février 2005 Une définition du handicap en concertation avec les associations, incluant

Plus en détail

Après nous avoir fait miroiter des mesures pour améliorer notre pouvoir d achat il a accordé des miettes!

Après nous avoir fait miroiter des mesures pour améliorer notre pouvoir d achat il a accordé des miettes! A la Ville de Paris A la Ville de Paris, Delanoë applique à la lettre les consignes du gouvernement. Et pourtant, il a les moyens de faire quelque chose pour son personnel! Après nous avoir fait miroiter

Plus en détail

Projet personnalisé de scolarisation (PPS)

Projet personnalisé de scolarisation (PPS) Cachet MDPH Projet personnalisé de scolarisation (PPS) (décisions, avis et préconisations pour la période / /20 / /20 ) Date de dépôt du dossier à la MDPH : / /20 Identification NOM et Prénom de l élève

Plus en détail

une scolarité adaptée à mes besoins

une scolarité adaptée à mes besoins Suivre une scolarité adaptée à mes besoins Fiche > 5 Tout enfant a droit à la v Depuis la loi du 11 février 2005, la scolarisation doit être accessible. Elle est de droit pour tous les enfants. Cela se

Plus en détail

Objet : Circulaire d organisation du BTS services et prestations des secteurs sanitaire et social (SP3S) - Session 2013

Objet : Circulaire d organisation du BTS services et prestations des secteurs sanitaire et social (SP3S) - Session 2013 Arcueil, le 23 novembre 2012 Le Directeur du service inter académique Des examens et concours à Mesdames et Messieurs les Recteurs d académies, Mesdames et Messieurs les chef de division des examens et

Plus en détail

ÉTABLISSEMENT SCOLAIRE D ACCUEIL École maternelle École élémentaire Collège lycée. Établissement (nom et adresse) :

ÉTABLISSEMENT SCOLAIRE D ACCUEIL École maternelle École élémentaire Collège lycée. Établissement (nom et adresse) : ENFANT M.D.P.H. de la Manche 50000 SAINT LO Année scolaire : / NOM : Prénom : Né(e) le : Sexe : Masculin Féminin Adresse : PROJET PERSONNALISÉ DE SCOLARISATION Des enfants et adolescents handicapés (loi

Plus en détail

CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe

CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU LOIRET CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe TROISIEME CONCOURS EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE DU MERCREDI 17 OCTOBRE 2012 de 9 H 00 à 11 H 00 IMPORTANT

Plus en détail

1 - le bilan de la 6ème année : de préférence en grande section, voire en CP.

1 - le bilan de la 6ème année : de préférence en grande section, voire en CP. Troubles spécifiques des apprentissages Troubles spécifiques des apprentissages Le dépistage et le suivi des troubles spécifiques des apprentissages tout au long de la scolarité sont une priorité rectorale

Plus en détail

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires Mai 2013 - direction générale de l enseignement scolaire La loi d orientation, de programmation pour la refondation

Plus en détail

SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 :

SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 : SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 : Vous êtes en PFMP à l ESAT (Etablissement et Service d Aide par le Travail) l EPI sur Avignon. Vous êtes en relation avec des jeunes adultes handicapés provenant de structures

Plus en détail

L enseignement à des élèves en situation de handicap

L enseignement à des élèves en situation de handicap L enseignement à des élèves en situation de handicap Françoise MAGNA Inspectrice pédagogique et technique des établissements de jeunes aveugles Ministère des Affaires Sociales et de la Santé Direction

Plus en détail

LE DIPLÔME NATIONAL DU BREVET (D.N.B.)

LE DIPLÔME NATIONAL DU BREVET (D.N.B.) LE DIPLÔME NATIONAL DU BREVET (D.N.B.) 1 LE DNB Le diplôme national du brevet atteste la maîtrise du socle commun et sanctionne la formation acquise au terme du collège. Il ne donne pas accès à une classe

Plus en détail

Bulletin départemental. spécial. La progression des élèves à l école primaire

Bulletin départemental. spécial. La progression des élèves à l école primaire Année 2008 30 avril 2008 Bulletin départemental de l Inspection académique du Territoire de Belfort spécial Sommaire Les cycles à l école primaire Passage de l école maternelle à l élémentaire Progression

Plus en détail

Le Défenseur des droits

Le Défenseur des droits Le Défenseur des droits SONDAGE SUR LA SCOLARISATION EN MILIEU ORDINAIRE DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP AU COLLEGE - Sondage de l'institut CSA - - Note des principaux enseignements En partenariat

Plus en détail

D S Y P S R P A R XI X E

D S Y P S R P A R XI X E ZOOM sur la DYSPRAXIE 1 Les praxies : «Une bibliothèque de gestes tout prêts» L automatisation des praxies représente une économie d énergie, ce qui permet de faire une autre tâche en même temps. L élève

Plus en détail

PARIS DESCARTES I N S T I T U T D E P S Y C H O L O G I E

PARIS DESCARTES I N S T I T U T D E P S Y C H O L O G I E PARIS DESCARTES I N S T I T U T D E P S Y C H O L O G I E DIPLOME D ETAT DE PSYCHOLOGIE SCOLAIRE François MARTY bureau 0012 Directeur des études Laurence ZIGLIARA bureau 10 31 01 55 20 58 16 Responsable

Plus en détail

HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI -

HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI - HANDIPRO 31 - Label CAP EMPLOI - Créée en 1995, l association HandiPro 31 a pour mission de favoriser l emploi en milieu ordinaire de travail des bénéficiaires de l obligation d emploi et de conseiller

Plus en détail

Annexé au Livret Personnel de Compétences Nom : Prénom : Date de naissance : Livret délivré le

Annexé au Livret Personnel de Compétences Nom : Prénom : Date de naissance : Livret délivré le Annexé au Livret Personnel de Compétences Nom :... Prénom : Date de naissance : Livret délivré le par le Directeur d école ou le Chef d établissement par le médecin scolaire Objectifs Ce livret est délivré

Plus en détail

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté Année scolaire 2008-2009 BO n 25 du 19 juin 2008 Organisation de l'aide Un cadre souple et évolutif. Une formalisation simple qui soit

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DES BESOINS SPÉCIAUX LIÉS À LA SANTÉ OU AU HANDICAP DANS LE PROCESSUS DE FORMATION

PRISE EN COMPTE DES BESOINS SPÉCIAUX LIÉS À LA SANTÉ OU AU HANDICAP DANS LE PROCESSUS DE FORMATION PRISE EN COMPTE DES BESOINS SPÉCIAUX LIÉS À LA SANTÉ OU AU HANDICAP DANS LE PROCESSUS DE FORMATION LIGNES DIRECTRICES Besoins spéciaux et processus de formation Page 1 TABLE DES MATIÈRES 1. Objectifs...

Plus en détail

«Guide d évaluation des besoins de compensation en matière de scolarisation» (GEVA- Sco) Arrêté du 6 février 2015

«Guide d évaluation des besoins de compensation en matière de scolarisation» (GEVA- Sco) Arrêté du 6 février 2015 2015 «Guide d évaluation des besoins de compensation en matière de scolarisation» (GEVA- Sco) Arrêté du 6 février 2015 Le projet personnalisé de scolarisation (PPS). Ecoles et des établissements scolaires

Plus en détail

DOMAINE ARTS, LETTRES ET LANGUES

DOMAINE ARTS, LETTRES ET LANGUES 1 DOMAINE ARTS, LETTRES ET LANGUES LICENCE PROFESSIONNELLE MENTION : ACTIVITES CULTURELLES ET ARTISTIQUES SPECIALITE : Assistants de Gestion, de Diffusion et de Développement Culturels (AGDDC) Année universitaire

Plus en détail

Ecole Primaire Pierre-Gabriel Boudot 22 rue Capet 71710 MARMAGNE primaire-boudot@wanadoo.fr

Ecole Primaire Pierre-Gabriel Boudot 22 rue Capet 71710 MARMAGNE primaire-boudot@wanadoo.fr PROJET D ÉCOLE 2008 2013 Ecole Primaire Pierre-Gabriel Boudot 22 rue Capet 71710 MARMAGNE primaire-boudot@wanadoo.fr Nom et signature de la directrice de l école : Conformité du projet aux priorités nationales

Plus en détail

Service Académique d'information et d'orientation

Service Académique d'information et d'orientation Service Académique d'information et d'orientation SAIO/1568678 du 16/11/2015 ACCOMPAGNEMENT DES PARCOURS DES ELEVES EN SITUATION DE HANDICAP VERS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Références : Articles D. 3513

Plus en détail

FORMATION au DIPLOME D ETAT D AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE D.E.A.M.P. Nom de Naissance :... Nom d épouse :... Prénom :... Nationalité :...

FORMATION au DIPLOME D ETAT D AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE D.E.A.M.P. Nom de Naissance :... Nom d épouse :... Prénom :... Nationalité :... Photo à coller ici FORMATION au DIPLOME D ETAT D AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE D.E.A.M.P. Formation Initiale sur 12 mois [18 places Financement Région] Formation Continue sur 12 mois IDENTITE DU CANDIDAT Formation

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ

PROTOCOLE D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ Inspection Académique de la Haute-Garonne PROTOCOLE D ACCUEIL INDIVIDUALISÉ (circulaire 2003-135 du 8 septembre 2003) l enfant ou l adolescent concerné NOM, PRÉNOM : classe :. né le : nom de la collectivité

Plus en détail

Service petite enfance

Service petite enfance Ville d Albertville C C A S Service petite enfance Livret d accueil www.albertville.fr Livret d accueil - Service petite enfance - 1 EDITO SOMMAIRE Edito... p.3 Préface... p.4 L équipe du service petite

Plus en détail

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles Centre Claude Bernard Livret d accueil à l usage des familles Vous avez bien voulu nous faire confiance pour vous aider à traiter les problèmes que vous rencontrez actuellement avec votre enfant. Afin

Plus en détail

Fiche de liaison maitresse de la classe / remplaçant(e)

Fiche de liaison maitresse de la classe / remplaçant(e) Fiche de liaison maitresse de la classe / remplaçant(e) A. Renseignements sur la titulaire de la classe Nom : Prénom : Adresse : Téléphone portable : Email : B. Documents à la disposition du remplaçant

Plus en détail

DOSSIER D'INSCRIPTION TEMPS D ACCUEIL PERI-EDUCATIF (TAP)

DOSSIER D'INSCRIPTION TEMPS D ACCUEIL PERI-EDUCATIF (TAP) DOSSIER D'INSCRIPTION TEMPS D ACCUEIL PERI-EDUCATIF (TAP) Pour pouvoir participer au TAP, l'inscription est obligatoire avant le 30 juin. LES HORAIRES DE L ECOLE DES MARRONNIERS Les rythmes scolaires ne

Plus en détail

FICHE JURIDIQUE Enfants-Adolescents

FICHE JURIDIQUE Enfants-Adolescents TROUBLES COGNITIFS : COMPRENDRE ET AGIR FICHE JURIDIQUE Enfants-Adolescents Septembre 2010 La Loi du 11 février 2005 est une avancée très importante, mais son application demande une forte implication

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous quelques propositions et pistes de travail pour vous aider à accueillir au mieux des «Enfants du Voyage» dans votre école.

Vous trouverez ci-dessous quelques propositions et pistes de travail pour vous aider à accueillir au mieux des «Enfants du Voyage» dans votre école. ACCUEILLIR ET ACCOMPAGNER LES «ENFANTS DU VOYAGE» A L ECOLE «Si je veux réussir à accompagner un être vers un but précis, je dois le chercher là où il est, et commencer là, justement là» S.Kierkegaard

Plus en détail

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Introduction : un service public du handicap Missions générales de la MDPH Statut, organisation et fonctionnement

Plus en détail

CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION

CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION Voici la liste des documents que tu dois fournir pour ton inscription dans un centre d éducation des adultes de la Commission

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE AU JURY DE SELECTION A LA FORMATION AIDE-SOIGNANT CLASSIQUE

DOSSIER DE CANDIDATURE AU JURY DE SELECTION A LA FORMATION AIDE-SOIGNANT CLASSIQUE L ensemble de la formation se déroule sur 10 mois, de septembre à juillet soit : 1435 heures réparties en : 17 semaines d enseignement théorique = 595 heures 2 d enseignement pratique = 840 heures 3 semaines

Plus en détail

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au ***

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Chapitre I. Statut et missions Art. 1 er. (Loi du 27 aout 2014) Il est créé dans le cadre de l enseignement

Plus en détail

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements

Fonctions des infirmiers scolaires dans les écoles et établissements Mission des infirmières de l Éducation Nationale Cadre général «S inscrit dans la politique générale de l Education nationale qui est de promouvoir la réussite des élèves et des étudiants, elle concourt

Plus en détail

4/ MEMORISATION. - Difficultés de mémorisation - Leçons, poésie, tables de multiplication - Calcul mental - Mémoire des consignes

4/ MEMORISATION. - Difficultés de mémorisation - Leçons, poésie, tables de multiplication - Calcul mental - Mémoire des consignes Adaptations Lycée Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustif) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu -

Plus en détail

Le P.P.S. Projet Personnalisé de scolarisation

Le P.P.S. Projet Personnalisé de scolarisation APEDYS-AIN Maison des Sociétés Rue Colbert 01500 AMBERIEU EN BUGEY 06.43.77.77.31 apedys-ain@orange.fr Le P.P.S. Projet Personnalisé de scolarisation Pourquoi? Comment? Eléments pour renseigner les familles.

Plus en détail

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 /

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 / 34 / HANDICAP AU TRAVAIL : QUELS SONT VOS DROITS? COMMENT SE DÉCLARER? Grâce à la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées,

Plus en détail

Livret d accueil des Auxiliaires de Vie Scolaire

Livret d accueil des Auxiliaires de Vie Scolaire Livret d accueil des Auxiliaires de Vie Scolaire Inspection Académique d Ille-et-Vilaine 1, quai Dujardin B.P.3145 35031 Rennes cedex Inspectrice de l Education Nationale chargée de l Adaptation Scolaire

Plus en détail

FICHE DE LIAISON ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR/ETUDIANT

FICHE DE LIAISON ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR/ETUDIANT CONFIDENTIEL FICHE DE LIAISON ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR/ETUDIANT La mucoviscidose est une maladie génétique invalidante, qui touche les voies respiratoires et digestives. Les contraintes qu'elle

Plus en détail

Comité de concertation associatif représentatif

Comité de concertation associatif représentatif Vendredi 21 Mars 2008 RENCONTRE AVEC MONSIEUR JEAN-FRANÇOIS VITOUX DIRECTEUR DE LA MAISON DÉPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPÉES DU PAS-DE-CALAIS Rencontre Monsieur VITOUX Vendredi 21 mars 2008 1 sur

Plus en détail

LES MODES D ACCUEIL Petite enfance À GENTILLY

LES MODES D ACCUEIL Petite enfance À GENTILLY LES MODES D ACCUEIL Petite enfance À GENTILLY Édition / décembre 2015 www.ville-gentilly.fr RÉUNIONS D INFORMATION sur les modes d accueil Petite enfance le DEUXIÈME JEUDI de chaque mois à 17 h 45 Si le

Plus en détail

Collegium droit économie gestion. Modalités de contrôle des connaissances LICENCES

Collegium droit économie gestion. Modalités de contrôle des connaissances LICENCES Modalités de contrôle des connaissances LICENCES 1/11 Modalités de contrôle des connaissances Licences Les présentes règles communes de contrôle des connaissances s inscrivent dans le cadre réglementaire

Plus en détail

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés 2010 Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés Avant-propos La scolarisation des élèves handicapés constitue une priorité nationale. Dans ce domaine, des progrès considérables ont

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

APPRENDRE À COPIER. Circonscriptions de Menton, Nice 5, Septembre 2012

APPRENDRE À COPIER. Circonscriptions de Menton, Nice 5, Septembre 2012 APPRENDRE À COPIER À L ÉCOLE PRIMAIRE Circonscriptions de Menton, Nice 5, Septembre 2012 Viviane Bouysse : La copie est à travailler pour que les élèves ne copient plus lettre à lettre, mais travaillent

Plus en détail

UNITE D ENSEIGNEMENT A 3 enseignements OBLIGATOIRES. UNITE D ENSEIGNEMENT B 3 enseignements OBLIGATOIRES :

UNITE D ENSEIGNEMENT A 3 enseignements OBLIGATOIRES. UNITE D ENSEIGNEMENT B 3 enseignements OBLIGATOIRES : 3 ème année LICENCE SCIENCES HUMAINES SOCIALES MENTION SCIENCES DE L EDUCATION - 60 ECTS (à compter de l année universitaire 2012/2013) UNITES OBLIGATOIRES : A B C D - E pour une préparation en un an Ou

Plus en détail

Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie

Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie GENERALITES : Groupe de travail AVS dyslexie - dysphasie Nous parlerons des enfants diagnostiqués dysphasiques ou présentant des troubles du langage. Il en est de même pour les enfants dyslexiques.on parle

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR COMMUNICATION I - Calendrier des épreuves - SESSION 2012 Ces informations sont des informations d ordre général Les candidats devront se reporter à leur convocation pour

Plus en détail

Centre Médico-Psycho-Pédagogique. Route de l Abbaye. 91190 GIF SUR YVETTE Tél : 01.69.28.57.25

Centre Médico-Psycho-Pédagogique. Route de l Abbaye. 91190 GIF SUR YVETTE Tél : 01.69.28.57.25 L I V R E T D A C C U E I L Vous avez bien voulu nous faire confiance pour vous aider à traiter les problèmes que vous rencontrez actuellement avec votre enfant. Afin de faciliter votre démarche, ce livret

Plus en détail

Titre de l'action. Accueil et accompagnement des élèves dyslexiques

Titre de l'action. Accueil et accompagnement des élèves dyslexiques Titre de l'action Accueil et accompagnement des élèves dyslexiques Etablissement : Collège Léonard de Vinci Quartier de la Colle Noire 83440 Montauroux Téléphone : 04 94 39 40 40 Fax : 04 94 39 40 56 Mél:

Plus en détail

TPE Textes de référence Classeur de l élève Documents à destination des équipes pédagogiques

TPE Textes de référence Classeur de l élève Documents à destination des équipes pédagogiques Textes de référence Classeur de l élève Documents à destination des équipes pédagogiques Textes de référence Modalités de l'épreuve et cadrage pédagogique Définition des modalités de l'épreuve de TPE au

Plus en détail

LA CLÉ DE VOTRE RÉUSSITE Labellisé «MÉTIERS DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL»

LA CLÉ DE VOTRE RÉUSSITE Labellisé «MÉTIERS DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL» DOSSIER D INSCRIPTION ASSISTANT DE SOINS EN GERONTOLOGIE Merci de bien vouloir compléter ce dossier avec soin et précision. Madame Monsieur Nom usuel... Nom de naissance... Prénom... Pièce à joindre :

Plus en détail

NOTICE. Recrutement sur titres sous statut étudiant. Recrutement sur titres sous statut apprenti. Centrale Admission Sur Titres Ingénieurs

NOTICE. Recrutement sur titres sous statut étudiant. Recrutement sur titres sous statut apprenti. Centrale Admission Sur Titres Ingénieurs CASTIng Centrale Admission Sur Titres Ingénieurs NOTICE Session 2016 Recrutement sur titres sous statut étudiant Centrale Supélec cursus centralien Centrale Lyon Centrale Lille Centrale Marseille Centrale

Plus en détail

DEPP B1. Scolarisation des élèves handicapés Les dispositifs d observation existants et les projets d évolution Sylvie Le Laidier DEPP B1

DEPP B1. Scolarisation des élèves handicapés Les dispositifs d observation existants et les projets d évolution Sylvie Le Laidier DEPP B1 DEPP B1 Scolarisation des élèves handicapés Les dispositifs d observation existants et les projets d évolution Sylvie Le Laidier DEPP B1 Les enquêtes existantes L enquête n 3 recense les élèves handicapés

Plus en détail

Quelles sont les conséquences du cancer sur la scolarité?

Quelles sont les conséquences du cancer sur la scolarité? Fiche à destination des professionnels Quelles sont les conséquences du cancer sur la scolarité? Le cancer est une maladie qui a, différents stades de son évolution, peut avoir des incidences sur la scolarité

Plus en détail