BRANCHE PROFESSIONNELLE DES INSTITUTIONS DE RETRAITE COMPLEMENTAIRE ET DE PRÉVOYANCE BILAN ANNUEL 2014 VOLET PROFESSIONNALISATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BRANCHE PROFESSIONNELLE DES INSTITUTIONS DE RETRAITE COMPLEMENTAIRE ET DE PRÉVOYANCE BILAN ANNUEL 2014 VOLET PROFESSIONNALISATION"

Transcription

1 BRANCHE PROFESSIONNELLE DES INSTITUTIONS DE RETRAITE COMPLEMENTAIRE ET DE PRÉVOYANCE BILAN ANNUEL 2014 VOLET PROFESSIONNALISATION

2 Pour les IRC-IP, l année 2014 représente sur la Professionnalisation 36 organismes adhérents (3,1 % de la SPP, <0,2 % de l OPCA 36 en 2013) salariés couverts (10,3 % de la SPP, 2,9 % de l OPCA en 2013) 5,6 millions d de collecte Prof. (13 % de la SPP, 5,7% de l OPCA 5,5 M en 2013) 3 millions d de dépenses de formation (8,6 % de la SPP, 2,2 % de l OPCA 3,2 M en 2013) 879 stagiaires (9 % de la SPP, 1,9 % de l OPCA en 2013) heures de formation (8,7 % de la SPP en 2013) Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 2 sur 38

3 En 2014, pour la Professionnalisation 36 organismes adhérents 66 % relèvent d organismes de 50+ salariés 19 % relèvent d organismes de 10 à -50 salariés 14 % relèvent d organismes de -10 salariés salariés couverts 99 % de 50+ salariés 1 % de 10 à -50 salariés < 1 % de -10 salariés 5,6 millions d de collecte Prof. 99,6 % de 50+ salariés 0,3 % de 10 à -50 salariés 0,1 % de -10 salariés 3 millions d de dépenses de formation 99 % de 50+ salariés 0,3 % de 10 à -50 salariés 0,7 % de -10 salariés 58,9 % sur Contrats de Pro. 33,8 % sur DIF 7,3 % sur Périodes de Pro. 879 stagiaires 99,4 % de 50+ salariés 0,3 % de 10 à -50 salariés 0,3 % de -10 salariés 27,4 % sur Contrats de Pro. 60 % sur DIF 12,6 % sur Périodes de Pro heures de formation 84,3 % sur Contrats de Pro. 8,7 % sur DIF 7 % sur Périodes de Pro. Evolution Dépenses Nombre de stagiaires Nombre d heures Contrat de Pro DIF Période de Pro TOTAL Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 3 sur 38

4 Sommaire Volet 1 : Fiche d'identité... 5 I - Les structures adhérentes contributrices à la Professionnalisation... 5 II - Les salariés couverts... 8 III - Les chiffres clés IV - Rappel des orientations et priorités de branche pour Volet 2 : Les pratiques de formation par dispositif I - Etat des pratiques de formation - Le contrat de professionnalisation (Cpro) II - Etat des pratiques de formation - La période de professionnalisation (Ppro) III - Etat des pratiques de formation - Le DIF prioritaire NB : Par «section financière», nous entendons «taille d entreprise». Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 4 sur 38

5 Volet 1 : Fiche d'identité I - Les structures adhérentes contributrices à la Professionnalisation Les données produites dans ce chapitre sont établies sur la base de l assujettissement des établissements, étant entendu qu une entreprise peut comporter plusieurs établissements. Section Financière IRC-IP 2014 OPCA 2014 Poids IRC-IP / OPCA (en %) IRC-IP 2013 MOINS DE % 5 DE 10 A % 6 50 ET PLUS % % 36 Représentation en % par sections financières Les structures de plus de 50 salariés représentent la très grande majorité des entreprises de la branche adhérentes à Uniformation pour la professionnalisation. Ce constat est à mettre en perspective avec les données de l OPCA, où les structures de moins de 10 salariés sont nettement majoritaires. Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 5 sur 38

6 Structures adhérentes par section financière : Evolution Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 6 sur 38

7 Cartographie des structures adhérentes Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 7 sur 38

8 II - Les salariés couverts Les données contenues dans ce chapitre sont basées sur des données déclaratives issues du bordereau de versement des contributions. Les effectifs salariés sont des effectifs en «personnes physiques». Nombre de salariés par section financière Section Financière IRC-IP 2014 OPCA 2014 Poids IRC-IP / OPCA (en %) IRC-IP 2013 MOINS DE % 23 DE 10 A % ET PLUS % % des salariés couverts par le volet professionnalisation dans la branche des IRC-IP sont issus d entreprises de 50 salariés et plus % Représentation en % par sections financières Nombre de salariés par section financière : Evolution Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 8 sur 38

9 Salariés couverts par région Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 9 sur 38

10 Salariés couverts par région et section financière MOINS DE 10 DE 10 A ET PLUS Régions Nbre de salariés % de la région / France entière Nbre de salariés % de la région / France entière Nbre de salariés % de la région / France entière Nbre de salariés % de la région / France entière ALSACE 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% AQUITAINE 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% AUVERGNE 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% BASSE NORMANDIE 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% BOURGOGNE 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% BRETAGNE 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% CENTRE 0 0% 0 0% % % CHAMPAGNE-ARDENNE 2 10% 0 0% 0 0% 2 0% CORSE 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% FRANCHE COMTE 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% GUADELOUPE 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% GUYANE 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% HAUTE NORMANDIE 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% ILE DE FRANCE 18 86% % % % LANGUEDOC ROUSSILLON 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% LIMOUSIN 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% LORRAINE 0 0% 0 0% 66 0% 66 0% MARTINIQUE 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% MIDI PYRENEES 0 0% 36 19% 0 0% 36 0% NORD PAS DE CALAIS 1 5% 0 0% 455 2% 456 2% PACA 0 0% 40 21% 0 0% 40 0% PAYS DE LA LOIRE 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% PICARDIE 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% POITOU CHARENTES 0 0% 0 0% 587 2% 587 2% REUNION 0 0% 0 0% 0 0% 0 0% RHONE ALPES 0 0% 0 0% % % % % % % Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 10 sur 38

11 Répartition femme/homme Répartition Catégories Socio Professionnelles 2/3 des salariés couverts dans la branche des IRC-IP sont des femmes. Près de la moitié de ces salariés sont des employés. Un quart d entre eux sont des cadres : cette proportion est plus élevée que dans l ensemble de l OPCA où seuls 17% de salariés couverts par le volet Professionnalisation sont cadres. Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 11 sur 38

12 III - Les chiffres clés La collecte brute Professionnalisation (en K ) Section Financière IRC-IP 2014 OPCA 2014 Poids IRC-IP / OPCA (en %) Evolution IRC-IP 2013 / 2014 MOINS DE % 72% DE 10 A % -14% 50 ET PLUS % 2% % 2% Dépenses Prof (en K ) et nombre de bénéficiaires de la branche par rapport à l'opca (par section financière) Il s'agit du cout total des actions de formation ayant fait l'objet d'une décision de prise en charge au cours de l'année (engagements) Les dépenses Les bénéficiaires Section Financière IRC-IP 2014 OPCA 2014 Poids IRC-IP / OPCA (en %) IRC-IP 2014 OPCA 2014 Poids IRC-IP / OPCA (en %) MOINS DE % % DE 10 A % % 50 ET PLUS % % % % Dépenses Prof (en K ) et nombre de bénéficiaires par dispositif par rapport à l'opca Les dépenses Les bénéficiaires Dispositif IRC-IP 2014 OPCA 2014 Poids IRC-IP / OPCA (en %) IRC-IP 2014 OPCA 2014 Poids IRC-IP / OPCA (en %) CONTRAT_PRO % % DIF % % PERIODE_PRO % % % % Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 12 sur 38

13 Dépenses Prof (en k ) et nombre de bénéficiaires par dispositif évolution 2013/2014 Les dépenses Les bénéficiaires Dispositif IRC-IP 2014 IRC-IP 2013 Evolution des dépenses (en %) IRC-IP 2014 IRC-IP 2013 Evolution du nbre de bénéficiaires (en %) CONTRAT_PRO % % DIF % % PERIODE_PRO % % % % Poids des dépenses (en %) par dispositif Poids des bénéficiaires (en %) par dispositif Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 13 sur 38

14 IV - Rappel des orientations et priorités de branche pour 2014 THEMES PRIORITAIRES Formation visant à développer la qualité de service, à favoriser l'adaptation aux changements organisationnels ou structurels, à optimiser l'actualisation des compétences ou l'acquisition des compétences. DIF PRIORITAIRE PERIODE DE PROF Font notamment partie des priorités : les actions de formations ayant pour objectif l'acquisition d'un diplôme délivré par l'éducation nationale, d'un diplôme d'etat, d'un titre homologué ou d'un CQP ; les métiers de la protection sociale (hors celui exercé par le salarié) ; la bureautique, internet (hors besoins liés au poste) ; les actions visées dans le cadre de l'entretien de seconde partie de carrière ; le développement personnel (gestion du temps, du stress, lecture, mémoire, expression... hors actions non reconnues comme étant de la formation) ; les langues dans le cadre d'un usage professionnel. THEMES PRIORITAIRES Actions prioritaires classées par ordre de priorité : les actions de formations ayant pour objectif l'acquisition d'un diplôme délivré par l'éducation nationale, d'un diplôme d'etat, d'un titre homologué ou d'un CQP de branche, inscrit ou non au RNCP ; les actions servant de passerelle d un métier à un autre métiers définis par l OPMQ de branche) ; les actions servant de passerelle d une activité à une autre liée à l Usine retraite (OF interne) ; les actions permettant aux salariés dont la qualification est insuffisante au regard de l évolution des technologies et de l organisation du travail, d acquérir une qualification dans les domaines suivants : commercial, gestion et suivi de la relation client, audit, gestion du risque, contrôle de gestion, gestion des flux et bases de données d informations, qualité, tutorat, management, partage des compétences, social, retraite et prévoyance, actuariat, épargne. PUBLICS PRIORITAIRES les collaborateurs s'inscrivant dans une démarche de diplôme, de titre ou de certificat les collaborateurs en mobilité professionnelle, les collaborateurs dont le métier est en profonde mutation, les salariés dont la qualification est insuffisante au regard de l évolution des métiers ; les salariés reprenant leur activité professionnelle à la suite d'une longue période d'absence ou ayant interrompu leur activité professionnelle pour motif familial ou exercice d'un mandat syndical ou électif ; les salariés qui comptent 20 ans d activité professionnelle ou âgés d au moins 45 ans ; les salariés qui envisagent la création ou la reprise d une entreprise ; les bénéficiaires de l obligation d emploi prévue à l article L du code du travail, notamment les travailleurs handicapés. Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 14 sur 38

15 Volet 2 : Les pratiques de formation par dispositif I - Etat des pratiques de formation - Le contrat de professionnalisation (Cpro) Année Dépenses Entreprises concernées (distinctes) Bénéficiaires Coût moyen / bénéficiaire Volume horaire de formation Durée moyenne de formation (en heures) Durée moyenne de formation (en heures) Section Financière IRC-IP OPCA 50 ET PLUS DE 10 A MOINS DE Répartition femme/homme des bénéficiaires En 2014, dans la branche, le contrat de professionnalisation a représenté un montant de dépenses de K pour 241 bénéficiaires. Cela constitue une très légère baisse par rapport à Si la durée moyenne d une formation en contrat de professionnalisation est de 803 heures toutes sections confondues, elle est nettement plus faible dans les structures de plus de 50 salariés (570 heures). Parmi ces bénéficiaires, les femmes sont très majoritaires. MOINS DE 10 DE 10 A ET PLUS Femme Homme Femme Homme Femme Homme bénéficiaires IRC-IP % 0% 0% 0% 65% 34% 100% 241 IRC-IP % 0% 0% 0% 71% 29% 100% 256 OPCA % 4% 7% 4% 52% 24% 100% OPCA % 3% 10% 6% 52% 20% 100% Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 15 sur 38

16 Répartition par section financière des entreprises dont sont issus les bénéficiaires Cpro Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 16 sur 38

17 Répartition par tranche d'âges des bénéficiaires -25 ans 25 à 34 ans 35 à 44 ans 45 à 49 ans 50 à 54 ans 55 ans et plus Non indiqué bénéficiaires IRC-IP % 17% 2% 0% 0% 0% 0% 100% 241 IRC-IP % 12% 3% 0% 0% 0% 0% 100% 256 OPCA % 27% 7% 2% 1% 1% 0% 100% OPCA % 25% 7% 2% 2% 0% 0% 100% Age moyen des bénéficiaires MOINS DE 10 DE 10 A ET PLUS Age moyen IRC-IP IRC-IP OPCA OPCA Les bénéficiaires de contrat de professionnalisation dans la branche en 2014 ont en moyenne 23 ans. Quelques-uns d entre eux ont plus de 25 ans mais aucun n a plus de 45 ans. 99% des contrats sont des CDD. Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 17 sur 38

18 Répartition par niveau des bénéficiaires à l'entrée en formation MOINS DE 10 DE 10 A ET PLUS I et II III IV V/VBIS VI Non indiqué I et II III IV V/VBIS VI Non indiqué I et II III IV V/VBIS VI Non indiqué bénéficiaires IRC-IP % 0% 0% 0% 0% 0% 1% 0% 0% 0% 0% 0% 32% 22% 45% 0% 0% 0% 100% 241 IRC-IP % 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 21% 25% 53% 0% 1% 0% 100% 256 OPCA % 2% 4% 3% 2% 0% 3% 2% 5% 1% 1% 0% 23% 23% 25% 3% 2% 0% 100% OPCA % 2% 4% 2% 1% 1% 2% 3% 5% 2% 1% 4% 13% 17% 19% 3% 2% 18% 100% I et II III IV V/VBIS VI Non indiqué bénéficiaires IRC-IP % 22% 45% 0% 0% 0% 100% 241 IRC-IP % 25% 54% 0% 1% 0% 100% 256 OPCA % 28% 34% 7% 4% 0% 100% OPCA % 21% 28% 7% 5% 23% 100% Les salariés en contrat de professionnalisation sont principalement de niveau IV lorsqu ils entrent en formation. Aucun d entre n est de niveau V/Vbis ou VI en Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 18 sur 38

19 Répartition des bénéficiaires Cpro par région et par section financière (Région d'appartenance de l'organisme) Régions MOINS DE 10 DE 10 A ET PLUS Nbre de bénéficiaires % de la région / France entière ALSACE 0% 0% 0% 0 0% AQUITAINE 0% 0% 0% 0 0% AUVERGNE 0% 0% 0% 0 0% BASSE NORMANDIE 0% 0% 0% 0 0% BOURGOGNE 0% 0% 0% 0 0% BRETAGNE 0% 0% 0% 0 0% CENTRE 0% 0% 1% 2 1% CHAMPAGNE-ARDENNE 0% 0% 0% 0 0% CORSE 0% 0% 0% 0 0% FRANCHE COMTE 0% 0% 0% 0 0% GUADELOUPE 0% 0% 0% 0 0% GUYANE 0% 0% 0% 0 0% HAUTE NORMANDIE 0% 0% 0% 0 0% ILE DE FRANCE 50% 33% 88% % LANGUEDOC ROUSSILLON 0% 0% 0% 0 0% LIMOUSIN 0% 0% 0% 0 0% LORRAINE 0% 0% 0% 0 0% MIDI PYRENEES 0% 33% 0% 1 0% NORD PAS DE CALAIS 0% 0% 2% 5 2% PACA 0% 0% 0% 0 0% PAYS DE LA LOIRE 0% 0% 0% 0 0% PICARDIE 0% 0% 0% 0 0% POITOU CHARENTES 0% 0% 0% 0 0% RHONE ALPES 0% 0% 9% 21 9% 50% 67% 100% % Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 19 sur 38

20 Profil type du bénéficiaire Cpro Sexe Age moyen Nature de contrat Région Femme 23 ans Cdd ILE DE FRANCE En 2013 : femme de 23 ans, en CDD en Picardie Profil type pour l OPCA 2014 : femme de 26 ans, en CDD en Ile de France Répartition par nature de sanction «Attest» = aucune reconnaissance ; «T&D Homol» = Titre et diplômes ayant fait l objet d une inscription au RNCP sur demande (dont titres AFPA) ; «Bilan diag» = bilans de compétences notamment ; «Diplôme» = diplômes étant inscrits de fait au RNCP (diplômes d Etat) CQP RECON CCN T&D HOMOL Non indiqué bénéficiaires IRC-IP % 10% 90% 0% 100% 241 IRC-IP % 3% 96% 0% 100% 256 OPCA % 11% 76% 0% 100% OPCA % 13% 52% 24% 100% La majorité des formations suivies dans le cadre d un contrat de professionnalisation dans la branche des IRC-IP en 2014 mène à un titre ou un diplôme homologué. Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 20 sur 38

21 Rythme mensuel des départs en formation en 2014 Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 21 sur 38

22 Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 22 sur 38

23 Top 30 des domaines de formation des bénéficiaires Cpro Comprend uniquement les formations ayant fait l'objet d'une recodification du formacode (soit 87 % des bénéficiaires) Domaines de formation % bénéficiaires Nbre bénéficiaires NEGOCIATION COMMERCIALE 17,0% 41 ASSURANCE 9,1% 22 SECRETARIAT ASSISTANAT GESTION PME PMI 7,1% 17 GESTION COMMERCIALE 5,4% 13 MARKETING 5,4% 13 RESSOURCES HUMAINES 5,4% 13 STRATEGIE COMMERCIALE 5,0% 12 COMPTABILITE 3,7% 9 SANTE SECTEUR SANITAIRE 2,5% 6 SECRETARIAT ASSISTANAT DIRECTION 2,5% 6 GESTION ENTREPRISE 2,1% 5 INFORMATIQUE DE GESTION 2,1% 5 GESTION RISQUE ENTREPRISE 1,7% 4 DIRECTION ENTREPRISE 1,2% 3 CREATION GRAPHIQUE 1,2% 3 CONDUITE PROJET INFORMATIQUE 1,2% 3 CONDUITE PROJET 1,2% 3 ACTUARIAT 1,2% 3 COMMERCE 1,2% 3 GESTION POINT VENTE 1,2% 3 GESTION PORTEFEUILLE 1,2% 3 GESTION RELATION CLIENT 1,2% 3 INFORMATIQUE 1,2% 3 COMMUNICATION ENTREPRISE 0,8% 2 CONTROLE GESTION 0,8% 2 CONSEIL ENTREPRISE 0,8% 2 AUDIT ENTREPRISE 0,8% 2 RESEAU TELECOM 0,8% 2 VENTE ASSURANCE 0,8% 2 GESTION PERFORMANCE 0,4% 1 Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 23 sur 38

24 Volet 2 : Les pratiques de formation par dispositif (suite) II - Etat des pratiques de formation - La période de professionnalisation (Ppro) Année Dépenses Entreprises concernées (distinctes) Bénéficiaires Coût moyen / bénéficiaire Volume horaire de formation Durée moyenne de formation (en heures) Répartition par section financière des entreprises dont sont issus les stagiaires Ppro Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 24 sur 38

25 Répartition femme/homme des stagiaires Femme MOINS DE 10 DE 10 A ET PLUS Homme Non indiqué Femme Homme Non indiqué Femme Homme Non indiqué bénéficiaires IRC-IP % 0% 0% 0% 0% 0% 59% 40% 1% 100% 111 IRC-IP % 0% 0% 0% 0% 0% 68% 32% 1% 100% 120 OPCA % 6% 0% 15% 13% 0% 42% 18% 0% 100% OPCA % 7% 0% 12% 11% 0% 46% 16% 0% 100% Répartition par tranche d'âges des stagiaires -25 ans 25 à 34 ans 35 à 44 ans 45 à 49 ans 50 à 54 ans 55 ans et plus Non indiqué bénéficiaires IRC-IP % 29% 46% 16% 8% 1% 0% 100% 111 IRC-IP % 24% 42% 16% 10% 7% 0% 100% 120 OPCA % 33% 27% 10% 8% 5% 1% 100% OPCA % 33% 28% 10% 7% 4% 1% 100% Dans le cadre de la période de professionnalisation, les dépenses 2014 s élèvent à pour 12 entreprises. Les salariés bénéficiaires de ce dispositif sont principalement des femmes (59%) et ont en majorité entre 35 à 44 ans. Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 25 sur 38

26 Age moyen des stagiaires MOINS DE 10 DE 10 A ET PLUS Age moyen IRC-IP IRC-IP OPCA OPCA Répartition par C.S.P. des stagiaires Ag. maitr. tech Cadre Employé Ouvrier Non indiqué bénéficiaires IRC-IP % 48% 33% 0% 1% 100% 111 IRC-IP % 46% 38% 0% 0% 100% 120 OPCA % 6% 59% 25% 0% 100% OPCA % 7% 60% 20% 0% 100% Dans près de la moitié des cas, les salariés ayant suivi une formation dans le cadre d un période de professionnalisation en 2014 sont des cadres. Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 26 sur 38

27 Répartition des bénéficiaires Ppro par région et par section financière (Région d'appartenance de l'organisme) Régions MOINS DE 10 DE 10 A ET PLUS Nbre de bénéficiaires % de la région / France entière ALSACE 0% 0% 0% 0 0% AQUITAINE 0% 0% 0% 0 0% AUVERGNE 0% 0% 0% 0 0% BASSE NORMANDIE 0% 0% 0% 0 0% BOURGOGNE 0% 0% 0% 0 0% BRETAGNE 0% 0% 0% 0 0% CENTRE 0% 0% 0% 0 0% CHAMPAGNE-ARDENNE 0% 0% 0% 0 0% CORSE 0% 0% 0% 0 0% FRANCHE COMTE 0% 0% 0% 0 0% GUADELOUPE 0% 0% 0% 0 0% GUYANE 0% 0% 0% 0 0% HAUTE NORMANDIE 0% 0% 0% 0 0% ILE DE FRANCE 0% 0% 96% % LANGUEDOC ROUSSILLON 0% 0% 0% 0 0% LIMOUSIN 0% 0% 0% 0 0% LORRAINE 0% 0% 0% 0 0% MARTINIQUE 0% 0% 0% 0 0% MAYOTTE 0% 0% 0% 0 0% MIDI PYRENEES 0% 0% 0% 0 0% NORD PAS DE CALAIS 0% 0% 4% 4 4% PACA 0% 0% 0% 0 0% PAYS DE LA LOIRE 0% 0% 0% 0 0% PICARDIE 0% 0% 0% 0 0% POITOU CHARENTES 0% 0% 0% 0 0% REUNION 0% 0% 0% 0 0% RHONE ALPES 0% 0% 0% 0 0% 0% 0% 100% % Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 27 sur 38

28 Profil type du stagiaire Ppro Sexe Age moyen CSP Région Femme 39 ans Cadre ILE DE FRANCE En 2013 : femme de 43 ans, employé en Ile de France Profil type pour l OPCA 2014 : femme de 36 ans, employé dans le Nord Pasde-Calais de niveaux V/Vbis et VI Répartition par nature de sanction «Attest» = aucune reconnaissance ; «T&D Homol» = Titre et diplômes ayant fait l objet d une inscription au RNCP sur demande (dont titres AFPA) ; «Bilan diag» = bilans de compétences notamment ; «Diplôme» = diplômes étant inscrits de fait au RNCP (diplômes d Etat) ATTEST CQP LIST CPNE RECON CCN T&D HOMOL DIPLOME Non indiqué bénéficiaires IRC-IP % 0% 0% 1% 7% 6% 4% 100% 111 IRC-IP % 4% 0% 0% 11% 11% 21% 100% 120 OPCA % 14% 0% 4% 14% 14% 17% 100% OPCA % 5% 0% 2% 12% 10% 47% 100% Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 28 sur 38

29 Rythme mensuel des départs en formation des stagiaires Ppro en 2014 Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 29 sur 38

30 Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 30 sur 38

31 Top 30 des domaines de formation des stagiaires Ppro Comprend uniquement les formations ayant fait l'objet d'une recodification du formacode (soit 16% des stagiaires) Domaines de formation % bénéficiaires Nbre bénéficiaires ENCADREMENT 32,4% 36 DROIT SECURITE SOCIALE 12,6% 14 GESTION CENTRE PROFIT 10,8% 12 ANIMATION MOTIVATION EQUIPE 6,3% 7 ACTUARIAT 4,5% 5 ACTION SOCIALE 4,5% 5 PROCEDURE COLLECTIVE 3,6% 4 GESTION RISQUE ENTREPRISE 2,7% 3 FORMATION FORMATEUR 2,7% 3 DIRECTION ENTREPRISE 1,8% 2 ASSURANCE 1,8% 2 RESSOURCES HUMAINES 1,8% 2 INFIRMIER 1,8% 2 GESTION COMMERCIALE 1,8% 2 SECURITE INFORMATIQUE 0,9% 1 SECRETARIAT ASSISTANAT RESSOURCES HUMAINES 0,9% 1 LANGUE DES SIGNES 0,9% 1 GESTION RELATION CLIENT 0,9% 1 GESTION ENTREPRISE 0,9% 1 GERONTOLOGIE 0,9% 1 ECONOMIE SOCIALE 0,9% 1 DIRECTION ETABLISSEMENT MEDICOSOCIAL 0,9% 1 CREATION GRAPHIQUE 0,9% 1 CONSEIL ENTREPRISE 0,9% 1 BOULANGERIE 0,9% 1 ACHAT 0,9% 1 Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 31 sur 38

32 III - Etat des pratiques de formation - Le DIF prioritaire Volet 2 : Les pratiques de formation par dispositif (suite) Année Dépenses Entreprises concernées (distinctes) Bénéficiaires Coût moyen / bénéficiaire Volume horaire de formation Durée moyenne de formation (en heures) Répartition par section financière des organismes dont sont issus les bénéficiaires DIF Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 32 sur 38

33 Répartition femme /homme des bénéficiaires MOINS DE 10 DE 10 A ET PLUS Femme Homme Femme Homme Femme Homme Non indiqué bénéficiaires IRC-IP % 0% 2% 0% 68% 29% 2% 100% 527 IRC-IP % 0% 1% 1% 68% 30% 2% 100% 484 OPCA % 1% 16% 4% 55% 19% 0% 100% OPCA % 2% 16% 4% 54% 18% 0% 100% Répartition par tranche d'âges des bénéficiaires -25 ans 25 à 34 ans 35 à 44 ans 45 à 49 ans 50 à 54 ans 55 ans et plus Non indiqué bénéficiaires IRC-IP % 16% 42% 17% 13% 12% 0% 100% 527 IRC-IP % 16% 35% 19% 15% 14% 0% 100% 484 OPCA % 19% 34% 16% 15% 15% 1% 100% OPCA % 19% 33% 16% 15% 14% 2% 100% K ont été engagés en 2014 pour financer le DIF des salariés de la branche des IRC-IP selon les priorités établies par celle-ci. Cela représente 3611 bénéficiaires. Ces derniers sont principalement des femmes, entre 35 et 44 ans et cadres. Répartition par C.S.P. des bénéficiaires Ag. maitr. tech Cadre Employé Ouvrier Non indiqué bénéficiaires IRC-IP % 41% 28% 1% 10% 100% 527 IRC-IP % 47% 28% 0% 1% 100% 484 OPCA % 27% 41% 6% 2% 100% OPCA % 25% 48% 5% 1% 100% Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 33 sur 38

34 Répartition par région des bénéficiaires DIF (Région d'appartenance de l'organisme) Régions MOINS DE 10 DE 10 A ET PLUS Nbre de bénéficiaires % de la région / France entière ALSACE 0% 0% 0% 0 0% AQUITAINE 0% 0% 0% 0 0% AUVERGNE 0% 0% 0% 0 0% BASSE NORMANDIE 0% 0% 0% 0 0% BOURGOGNE 0% 0% 0% 0 0% BRETAGNE 0% 0% 0% 0 0% CENTRE 0% 0% 2% 10 2% CHAMPAGNE-ARDENNE 0% 0% 0% 0 0% CORSE 0% 0% 0% 0 0% FRANCHE COMTE 0% 0% 0% 0 0% GUADELOUPE 0% 0% 0% 0 0% GUYANE 0% 0% 0% 0 0% HAUTE NORMANDIE 0% 0% 0% 0 0% ILE DE FRANCE 67% 0% 87% % LANGUEDOC ROUSSILLON 0% 0% 0% 0 0% LIMOUSIN 0% 0% 0% 0 0% LORRAINE 0% 0% 0% 0 0% MARTINIQUE 0% 0% 0% 0 0% MIDI PYRENEES 0% 50% 0% 1 0% NORD PAS DE CALAIS 0% 0% 1% 4 1% PACA 0% 0% 0% 0 0% PAYS DE LA LOIRE 0% 0% 0% 0 0% PICARDIE 0% 0% 0% 0 0% POITOU CHARENTES 0% 0% 1% 5 1% REUNION 0% 0% 0% 0 0% RHONE ALPES 0% 0% 9% 47 9% 67% 50% 100% % Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 34 sur 38

35 Profil type du bénéficiaire DIF Sexe Age moyen CSP Région Femme 43 ans Cadre ILE DE FRANCE En 2013 : femme de 44 ans, employé, en Ile-de-France Profil type pour l OPCA 2014 : femme de 44 ans, employé en Ile de France Répartition par nature de sanction «Attest» = aucune reconnaissance ; «T&D Homol» = Titre et diplômes ayant fait l objet d une inscription au RNCP sur demande (dont titres AFPA) ; «Bilan diag» = bilans de compétences notamment ; «Diplôme» = diplômes étant inscrits de fait au RNCP (diplômes d Etat) ATTEST CQP LIST CPNE RECON CCN T&D HOMOL BILAN Non DIPLOME bénéficiaires DIAG indiqué IRC-IP % 0% 0% 0% 1% 4% 1% 1% 100% 527 IRC-IP % 0% 0% 0% 2% 1% 1% 5% 100% 484 OPCA % 0% 0% 0% 0% 2% 1% 28% 100% OPCA % 0% 0% 0% 1% 2% 1% 27% 100% Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 35 sur 38

36 Rythme mensuel des départs en formation des bénéficiaires DIF en 2014 Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 36 sur 38

37 Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 37 sur 38

38 Top 30 des domaines de formation des bénéficiaires DIF Comprend uniquement les formations ayant fait l'objet d'une recodification du formacode (soit 41% des bénéficiaires) Domaines de formation % bénéficiaires Nbre bénéficiaires ANGLAIS 16,1% 85 BILAN PROFESSIONNEL 10,8% 57 GESTION TEMPS 5,1% 27 CONDUITE ENTRETIEN 3,4% 18 COMMUNICATION PROFESSIONNELLE 2,8% 15 METHODOLOGIE NEGOCIATION 2,7% 14 RISQUE PROFESSIONNEL 2,7% 14 FORMATION FORMATEUR 1,9% 10 LOGICIEL EXCEL 1,9% 10 EXPRESSION ECRITE 1,7% 9 ASSURANCE 1,3% 7 ACTUARIAT 1,3% 7 DEVELOPPEMENT MEMOIRE 1,3% 7 EFFICACITE PERSONNELLE 1,3% 7 INFORMATIQUE 1,3% 7 PNL 1,3% 7 DROIT SECURITE SOCIALE 1,1% 6 SYSTEME INFORMATION 1,1% 6 AFFIRMATION SOI 0,9% 5 CONDUITE PROJET 0,9% 5 ESPAGNOL 0,9% 5 FRANCAIS MISE A NIVEAU 0,9% 5 COMPTABILITE CHARGES PERSONNEL 0,8% 4 DIRECTION ENTREPRISE 0,8% 4 LOGICIEL BUREAUTIQUE 0,8% 4 RELATION INTERPERSONNELLE 0,8% 4 RELATIONS SOCIALES 0,8% 4 SITE INTERNET 0,8% 4 COMPTABILITE 0,6% 3 CONDUITE CHANGEMENT 0,6% 3 Uniformation - Bilan annuel PROF Branche IRC-IP Page 38 sur 38

Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013. Suivi de la production

Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013. Suivi de la production Point n 3 Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013 Suivi de la production 1 - L ETAT DES STOCKS DANS LES ORGANISMES... 2 2 - L EVOLUTION DES INSTANCES... 4 2.1. Evolution des instances toutes

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

ISF et intermédiation : Collecte 2009

ISF et intermédiation : Collecte 2009 ISF et intermédiation : Collecte 2009 juillet 2009 1 Contexte et méthodologie Contexte: L AFIC et l AFG ont conduit une enquête pour suivre l impact des mesures dites «ISF PME», et en particulier, pour

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00 ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE Atelier de 14h30 16h00 Objectifs Identifier les zones en difficultés afin d éviter des fermetures De maintenir des effectifs suffisants dans les CFA

Plus en détail

Données formation continue 2013 : Rapport de Branche EAC

Données formation continue 2013 : Rapport de Branche EAC Données formation continue 2013 : Rapport de Branche EAC Introduction... 2 L Afdas et l organisation du système de la formation professionnelle continue... 2 I) Les entreprises bénéficiaires... 5 A) Répartition

Plus en détail

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Vanina BOUSQUET InVS St MAURICE 20 Mai 2014 Journée plénière de la FEDORU SOMMAIRE Etat des lieux des remontée de RPU Etat des lieux des structures régionales

Plus en détail

BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009

BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009 BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009 Méthodologie : Données issues des plannings de disponibilités : -saisis par les propriétaires en gestion directe - issus des plannings

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique. Données 2012. Pour plus d informations, www.agefospme-cgm.

Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique. Données 2012. Pour plus d informations, www.agefospme-cgm. Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique Données Pour plus d informations, www.agefospme-cgm.fr SOMMAIRE LES ÉTABLISSEMENTS NOMBRE ET CARACTÉRISTIQUES... P. 2 LES SALARIÉS

Plus en détail

L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique. Chiffres clés

L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique. Chiffres clés L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique Chiffres clés 2010 ENTREPRISES ET EFFECTIFS ENTREPRISES : 6 664 établissements en 2009 6 000 5 000 4 000 3 000 2 000 1 000 0 Évolution

Plus en détail

[Données 2013] Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique ÉDITION 2015

[Données 2013] Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique ÉDITION 2015 Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique ÉDITION 2015 [Données ] Pour plus d informations, www.agefospme-cgm.fr SOMMAIRE LES ÉTABLISSEMENTS ÉVOLUTION PAR SECTEUR D'ACTIVITÉ

Plus en détail

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de

Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de Enquête Nationale sur le devenir des diplômés de DUT 2010 Résultats de l IUT de Reims-Châlons-Charleville (Note de synthèse sur les diplômés de formation initiale hors alternance et formation continue)

Plus en détail

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE)

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) TOUT SAVOIR SUR LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE LA VAE? > La Validation

Plus en détail

Professions de la photographie

Professions de la photographie DONNÉES 200 & REPÈRES TENDANCES Professions de la photographie 0267 SOMMAIRE DONNÉES ÉCONOMIQUES...................................... 4 Dénombrement des entreprises................................ 4 Dénombrement

Plus en détail

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Sondage réalisé auprès d un échantillon de plus de 6400 Français Sondage réalisé pour la presse régionale et publié dans la presse régionale

Plus en détail

Contexte institutionnel

Contexte institutionnel 1 Formation en protection de l autonomie des personnes âgées pour les aides à domicile Approche écologique Lucette Barthélémy Chargée d expertise en promotion de la santé Contexte institutionnel 2 L Institut

Plus en détail

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat (FSPOEIE) constitue

Plus en détail

Fonds Européens Structurels et d Investissement (FESI)

Fonds Européens Structurels et d Investissement (FESI) Ce document est cofinancé par l Union européenne. L Europe s engage en France avec le fonds européen de développement régional. Fonds Européens Structurels et d Investissement (FESI) 15 octobre 2015 1

Plus en détail

Activité économique. L activité globale du secteur. Les échanges commerciaux. La production d imprimés entre 2000 et 2010

Activité économique. L activité globale du secteur. Les échanges commerciaux. La production d imprimés entre 2000 et 2010 Activité économique L activité globale du secteur L activité globale pour le secteur de l Imprimerie s élève en 2010 à environ 2,5 millions de tonnes produites, pour un chiffre d affaires que l on peut

Plus en détail

ESPACE FTP - PRESENTATION

ESPACE FTP - PRESENTATION ESPACE FTP - PRESENTATION 1. Description 2. Déposer, gérer et retirer des documents via le logiciel de transfert FTP profil ARS 3. Télécharger uniquement des documents via son navigateur Internet profil

Plus en détail

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486)

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486) Rapport de synthèse Secteur des Etudes et du Conseil Jeudi 18 septembre 2014 Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC

Plus en détail

Bilan de l emploi dans l économie sociale en régions. Cécile BAZIN Marie DUROS Mélanie BAZOGE Jacques MALET

Bilan de l emploi dans l économie sociale en régions. Cécile BAZIN Marie DUROS Mélanie BAZOGE Jacques MALET Bilan de l emploi dans l économie sociale en régions Cécile BAZIN Marie DUROS Mélanie BAZOGE Jacques MALET Octobre 2015 INTRODUCTION Pour la huitième année consécutive, l Association des Régions de France,

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012. Rapport 17/01/2013. Direction générale de l Aviation civile. Direction générale de l Aviation civile

ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012. Rapport 17/01/2013. Direction générale de l Aviation civile. Direction générale de l Aviation civile ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012 Rapport 17/01/2013 Direction générale de l Aviation civile Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Direction générale de l Aviation

Plus en détail

Mai 2014 BILAN D ACTIVITÉ DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM)

Mai 2014 BILAN D ACTIVITÉ DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM) Mai 2014 BILAN D ACTIVITÉ DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM) ANNÉE 2012 Bilan d activité des groupes d entraide mutuelle (GEM) Année 2012 Sommaire Introduction... 3 I] Les GEM créés et financés depuis

Plus en détail

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Année 2014 SOMMAIRE ❶ Type d emploi :...3 ❷ Pyramide des âges :...4 ❸ Conditions d emploi :...5 ❹ Les emplois par catégorie socioprofessionnelle :...6

Plus en détail

DISPOSITIF NATIONAL DE FORMATION A L ECO-RESPONSABILITE

DISPOSITIF NATIONAL DE FORMATION A L ECO-RESPONSABILITE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Plus en détail

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2012. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2012. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2012 Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Préambule Introduits par la loi «handicap» du 11 février 2005, les Groupes d Entraide Mutuelle

Plus en détail

M T dents : 1 million d examens bucco-dentaires réalisés dans l année, une participation en hausse

M T dents : 1 million d examens bucco-dentaires réalisés dans l année, une participation en hausse Point d information 1 er décembre 2011 M T dents : 1 million d examens bucco-dentaires réalisés dans l année, une participation en hausse Depuis son lancement en 2007, la participation au programme de

Plus en détail

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS Présentation du Programme PHARE Les achats hospitaliers, levier majeur de performance pour les établissements Achats hospitaliers : 18 Milliards d euros en 2009 Non médicaux 42% Achats Hospitaliers Médicaux

Plus en détail

RETOURS ENQUETE ECOLES DE KITE 2013

RETOURS ENQUETE ECOLES DE KITE 2013 RETOURS ENQUETE ECOLES DE KITE 2013 Vous avez été invités par la commission des écoles de kite à participer entre le 21 octobre et 31 décembre 2013 à une enquête sur le fonctionnement du réseau des écoles

Plus en détail

Cahier des charges pour la mise en œuvre de prestations d appui conseil RH ZOOM RH DIAGNOSTIC - ACCOMPAGNEMENT

Cahier des charges pour la mise en œuvre de prestations d appui conseil RH ZOOM RH DIAGNOSTIC - ACCOMPAGNEMENT Cahier des charges pour la mise en œuvre de prestations d appui conseil RH ZOOM RH DIAGNOSTIC - ACCOMPAGNEMENT Octobre 2015 CONTEXTE La loi et ses décrets d application donnent aux OPCA un rôle et des

Plus en détail

SECTEUR Santé CABINETS MÉDICAUX. Portrait de branche

SECTEUR Santé CABINETS MÉDICAUX. Portrait de branche SECTEUR Santé CABINETS MÉDICAUX Portrait de branche 02 ÉTUDE - novembre 2011 Sommaire 03 PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS 04 Les sources des données exploitées dans le présent portrait de branche 05 LES CABINETS

Plus en détail

G U I D E DES LABELS HS

G U I D E DES LABELS HS LES LABELS COURSES SUR ROUTE 2016 SOMMAIRE 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL 3 LES ENGAGEMENTS 4 REFERENCES REGLEMENTAIRES 5 PRESENTATION FAMILLES COURSES HORS STADE 6 PRESENTATION LABELS

Plus en détail

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires Données 2012 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre 2013 1/52 UNIVERS ETUDIE ET RAPPELS METHODOLOGIQUES

Plus en détail

! Le Réflexe Cyclamed

! Le Réflexe Cyclamed ! Le Réflexe Cyclamed ! Les textes réglementaires! La collecte des MNU par les officines est obligatoire (loi n 2007-248, J.O. du 27/2/2007 et décret d application n 2009-718 du 17/6/2009)! Approbation

Plus en détail

Le stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux

Le stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux Le stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux - Observatoire des sites de stockage VISIOStockage - Stockage à la ferme BASSE ET HAUTE NORMANDIE RENCONTRES RÉGIONALES CÉRÉALIÈRES 2015

Plus en détail

Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière?

Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Observatoire de la Microfinance Juillet 2012 Introduction Observatoire de la microfinance de la Banque de France

Plus en détail

Taxe d Apprentissage. Un circuit complexe Des chiffres clés Le plan d action Constats et réforme en cours. Présentation : DPMA CLOUET Thomas

Taxe d Apprentissage. Un circuit complexe Des chiffres clés Le plan d action Constats et réforme en cours. Présentation : DPMA CLOUET Thomas Taxe d Apprentissage Un circuit complexe Des chiffres clés Le plan d action Constats et réforme en cours Présentation : DPMA CLOUET Thomas Définition Impôt versé par les entreprises afin de financer le

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES

LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES JUIN 2015 LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES Enquête typologique 2014 Analyses nationale et régionale SOMMAIRE INTRODUCTION 5 1 Champ de l étude 5 2 Résumé des principaux constats relatifs à l ensemble des

Plus en détail

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011 Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Préambule : Les Groupes d Entraide Mutuelle (GEM), régis par les articles L. 114-1-1 et

Plus en détail

Bovins viande. Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013. Total élevages. Nbre de veaux pesés en VA0. Nbre de veaux pesés en VA4

Bovins viande. Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013. Total élevages. Nbre de veaux pesés en VA0. Nbre de veaux pesés en VA4 Bovins viande Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013 Chif Régions Nbre de Nbre de Nbre de troupeaux troupeaux troupeaux adhérents adhérents suivis en en VA4 en VA0 engraissement Nbre de troupeaux

Plus en détail

Développement des compétences, construction des parcours, prévention de la pénibilité et de l usure professionnelle, égalité professionnelle,

Développement des compétences, construction des parcours, prévention de la pénibilité et de l usure professionnelle, égalité professionnelle, Des secteurs professionnels et des territoires investis sur les conditions de travail et la qualité de vie au travail L Serge DELTOR Directeur de l ARACT LR Délégué régional de l ANACT Aider les secteurs

Plus en détail

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015*

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015* Le 19 novembre 2015 (1) de France Métropolitaine* 591,3 434,1 45,3 100,1 30,0 10,2 232,9 21,2 264,9 1,6 1 731,6 Ile de France 234,1 128,0 2,8 19,9 4,9 4,1 41,9 1,5 121,2 0,3 558,7 75 Paris 140,0 48,5 0,5

Plus en détail

ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité

ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité Observatoire des Métiers de la Prévention et de la Sécurité ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité Données 2014 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com

Plus en détail

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE FLASH SUR LA THÉMATIQUE DE LA DOULEUR

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE FLASH SUR LA THÉMATIQUE DE LA DOULEUR RÉSULTATS DE L ENQUÊTE FLASH SUR LA THÉMATIQUE DE LA DOULEUR 1 Profil des répondants et provenance des réponses Nombre de répondants au 20 décembre 2013 : 1 277 établissements et services. Taux de réponse

Plus en détail

Présentation du Black Book France Logiciels et Services, 2007-2011

Présentation du Black Book France Logiciels et Services, 2007-2011 Présentation du Black Book France Logiciels et Services, 2007-2011 www.idc.com Copyright 2008 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights reserved. Objectifs du Black Book France Vous

Plus en détail

Emploi et Formation Secteur Publicité

Emploi et Formation Secteur Publicité Rapport statistique Emploi et Formation Secteur Publicité 2009-2010 AFDAS / R&D - Septembre 2012 Sommaire 1. DONNEES SUR L EMPLOI 3 1.1. POINT METHODOLOGIQUE ET PRECAUTIONS D USAGE 4 1.2. LES ENTREPRISES

Plus en détail

ASC CONSEIL. BULLETIN D'INSCRIPTION à retourner à :

ASC CONSEIL. BULLETIN D'INSCRIPTION à retourner à : Techniques de vente spécial détaillants en chaussures 1 PAYS DE LA LOIRE LUNDI 4 MAI 2015 2 PROVENCE ALPES CÔTE D AZUR SEPTEMBRE 2015 3 BRETAGNE LUNDI 4 MAI 2015 Raison sociale :.. Adresse :... Code postal

Plus en détail

Levées de capitaux. 22 février 2012. Concerne les acteurs français membres de l AFIC, investissant en France et à l étranger page 1. www.afic data.

Levées de capitaux. 22 février 2012. Concerne les acteurs français membres de l AFIC, investissant en France et à l étranger page 1. www.afic data. Levées de capitaux par les FCPI et FIP créés en 2011 22 février 2012 Concerne les acteurs français membres de l AFIC, investissant en France et à l étranger page 1 Contexte et Méthodologie Contexte : L

Plus en détail

LE POINT SUR LA PROFESSION

LE POINT SUR LA PROFESSION LE POINT SUR LA PROFESSION Edition 2011 Données 2009 1 / 44 SOMMAIRE UNIVERS ETUDIE ET RAPPELS METHODOLOGIQUES 3 1ERE PARTIE: POSITIONNEMENT ECONOMIQUE DE LAPROFESSION 5 I Dénombrement 6 II -Chiffre d

Plus en détail

LES OBJECTIFS DU PAT

LES OBJECTIFS DU PAT LES OBJECTIFS DU PAT Le PAT s inscrit dans le cadre des axes de développement approuvés par l assemblée générale fédérale pour l olympiade 2012/2016. Il est le moyen de mettre en synergie l ensemble des

Plus en détail

ESPACE FTP Guide d utilisation

ESPACE FTP Guide d utilisation ESPACE FTP Guide d utilisation Introduction 1 ère Connexion Connexion rapide Ergonomie du logiciel Navigation Transfert Groupes d accès Suppression Accès partenaires Annexe : installation Filezilla 1 ESPACE

Plus en détail

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE NORD-PAS-DE-CALAIS

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE NORD-PAS-DE-CALAIS PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE NORD-PAS-DE-CALAIS LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 201- MARS 201 En 201, 0 entreprises du Nord-Pas-de-Calais du secteur privé ont été interrogées, employant 90 salariés dont

Plus en détail

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013 La preuve par Principaux enseignements du bilan des PRT et du recensement des projets télémédecine 2013 Le recensement Télémédecine 2013 01 Synthèse du recensement Télémédecine 2013 02 Répartition et maturité

Plus en détail

LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Une mesure phare en évolution Avec le soutien de: Grands rappels Le cadre de la négociation paritaire Pour les entreprises relevant de l interprofession Pour les entreprises

Plus en détail

11 ème COMITE REGIONAL DES ACHATS

11 ème COMITE REGIONAL DES ACHATS 11 ème COMITE REGIONAL DES ACHATS Mercredi 29 avril 2015 XX/XX/XX Ordre du jour du Comité Régional des Achats Lyon 29 avril 2015 Horaires 14h00-14h10 14h10-14h30 14h30 14h55 Ordre du jour proposé Introduction

Plus en détail

Fédération Nationale de CFA - Sport Animation Tourisme - 7, rue de la République - 13002 Marseille Tel : 04 96 11 56 44 -Fax : 04 91 90 88 39 - Email

Fédération Nationale de CFA - Sport Animation Tourisme - 7, rue de la République - 13002 Marseille Tel : 04 96 11 56 44 -Fax : 04 91 90 88 39 - Email BILAN 2015 Sur l activité 2014 des CFA ACTIVITE 2014 DES CFA LES APPRENTIS Nombre d apprentis ayant suivi des heures de formation en 2014 (en nombre de contrat d apprentissage) et total des heures de

Plus en détail

Entreprendre au féminin

Entreprendre au féminin DOSSIER DE PRESSE Entreprendre au féminin Un dispositif géré par : SOMMAIRE FGIF : un fond de garantie destiné aux femmes p. 3 Evolution du dispositif p. 4 Profils des bénéficiaires en 2010 p. 5 Caractéristiques

Plus en détail

Le marché des logiciels en France Perspectives d évolution pour le channel

Le marché des logiciels en France Perspectives d évolution pour le channel Le marché des logiciels en France Perspectives d évolution pour le channel Le nouveau paradigme de l IT IDC Visit us at IDC.com and follow us on Twitter: @IDC 2 L arrivée de nouvelles technologies insuffle

Plus en détail

agefos-pme.com Bilan Formation 2012

agefos-pme.com Bilan Formation 2012 Bilan Formation 2012 Branche professionnelle des Entreprises du Courtage d Assurances et/ou de Réassurances SPP du 18 octobre 2013 SOMMAIRE PREAMBULE 3 Les obligations conventionnelles de votre branche

Plus en détail

IFSI DOSSIER PRÉPARATION AUX CONCOURS BACHELIERS AS/AP. d inscription. Urgence et secourisme Action sociale Santé - autonomie.

IFSI DOSSIER PRÉPARATION AUX CONCOURS BACHELIERS AS/AP. d inscription. Urgence et secourisme Action sociale Santé - autonomie. Urgence et secourisme Action sociale Santé - autonomie Formation Action internationale FILIÈRE formation PRÉPARATION AUX CONCOURS IFSI BACHELIERS AS/AP DOSSIER d inscription PRÉSENTATION DE LA FORMATION

Plus en détail

Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58

Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Rapport de branche des casinos NOVEMBRE 2009

Plus en détail

Projet VISIOStockage

Projet VISIOStockage 1 Projet VISIOStockage Observatoire des sites de stockage Outil d observation des capacités de stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux Auvergne/ RENCONTRES RÉGIONALES CÉRÉALIÈRES

Plus en détail

Octobre 2014 BILAN D ACTIVITE DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM)

Octobre 2014 BILAN D ACTIVITE DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM) Octobre 2014 BILAN D ACTIVITE DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM) ANNEE 2013 Bilan d activité des groupes d entraide mutuelle (GEM) Année 2013 Sommaire Introduction... 3 I] Les GEM créés et financés

Plus en détail

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE ILE-DE-FRANCE

PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE ILE-DE-FRANCE PERSPECTIVES DE L EMPLOI CADRE ILE-DE-FRANCE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 201-3 MARS 201 En 201, 1 91 entreprises franciliennes du secteur privé ont été interrogées, employant 19 0 salariés dont 10 cadres.

Plus en détail

Bilan 2008 & perspectives 2009. Surmonter la crise, préparer la reprise

Bilan 2008 & perspectives 2009. Surmonter la crise, préparer la reprise Bilan 2008 & perspectives 2009 Surmonter la crise, préparer la reprise Dossier de presse 3 0 j u i n 2 0 0 9 Contacts presse - Agence Hopscotch Marion Paisant T : 01 58 65 00 45 mpaisant@hopscotch.fr Pauline

Plus en détail

ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité

ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité Observatoire des Métiers de la Prévention et de la Sécurité ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité Données 2013 Version définitive Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47

Plus en détail

L'Ile-de-France, Amour et désamour.

L'Ile-de-France, Amour et désamour. L'Ile-de-France, Amour et désamour. 1 Dans quelles régions souhaite-t-on rester? Dans quelles régions souhaite-t-on partir? Lille Nantes Lyon Strasbourg Parmi les régions où l on souhaite rester le plus,

Plus en détail

Messagerie Sécurisée de Santé

Messagerie Sécurisée de Santé Messagerie Sécurisée de Santé Principes et déploiement du service Réunion Inter Régionale du 4 décembre 2012 Ordre du jour 1 Vue d ensemble du service 2 En pratique : premier accès et Webmail 3 Les grandes

Plus en détail

Base de données sociales

Base de données sociales Base de données sociales Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque AFB et groupes mutualistes : > Effectifs de la profession

Plus en détail

Base de données sociales

Base de données sociales Base de données sociales Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque AFB et groupes mutualistes : > Effectifs de la profession

Plus en détail

La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région. - Juillet 2010 -

La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région. - Juillet 2010 - La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région - Juillet 2010 - Votre besoin en Capital Vous êtes dirigeant (ou futur dirigeant) d entreprise et vous souhaitez : Créer ou

Plus en détail

Contexte juridique de la gestion d un Opca. Réforme des Opca. Intervenante : Anne Grillot, chargée d études à la Direction juridiqueobservatoire

Contexte juridique de la gestion d un Opca. Réforme des Opca. Intervenante : Anne Grillot, chargée d études à la Direction juridiqueobservatoire Contexte juridique de la gestion d un Opca Réforme des Opca Intervenante : Anne Grillot, chargée d études à la Direction juridiqueobservatoire du Centre Inffo GIP Alfa Centre Octobre 2012 Centre Inffo

Plus en détail

La mobilité. Au service des Outre-mer

La mobilité. Au service des Outre-mer La mobilité Au service des Outre-mer L Agence de l Outre-mer pour la Mobilité (LADOM) est une agence d Etat au service des originaires et résidents des collectivités d outre-mer. LADOM a pour mission première

Plus en détail

Direction générale de l offre de soins. Informatisation des services d'accueil des urgences Analyse du recueil osis-données 2010

Direction générale de l offre de soins. Informatisation des services d'accueil des urgences Analyse du recueil osis-données 2010 Direction générale de l offre de soins Informatisation des services d'accueil des urgences Analyse du recueil osis-données 2010 Informatisation des services d'accueil des urgences (SAU) Analyse du recueil

Plus en détail

Mobilité européenne et. retour. l emploi ÉTUDE D IMPACT

Mobilité européenne et. retour. l emploi ÉTUDE D IMPACT Mobilité européenne et retour à l emploi ÉTUDE D IMPACT 2014 L stratégique «Europe 2020» vise une «croissance L éducation et la formation ont un rôle de premier plan dans la mise en œuvre des politiques

Plus en détail

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Année 2014 SOMMAIRE Représentation géographique des projets de recrutement par métier en 2014... 3 Pilotes d'installations lourdes des industries de transformation...3

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens

Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens au 1er Juin 2015 Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens Sommaire Synthèse des objectifs Synthèse générale des programmes européens... 4 Synthèse générale

Plus en détail

Comité de concertation et de coordination de l apprentissage du bâtiment et des travaux publics

Comité de concertation et de coordination de l apprentissage du bâtiment et des travaux publics Comité de concertation et de coordination de l apprentissage du bâtiment et des travaux publics Sommaire I. Présentation synthétique du CCCA-BTP 3 II. Le CCCA-BTP 4 Son statut 4 Ses ressources 4 III. Une

Plus en détail

au 1er novembre 2013

au 1er novembre 2013 au 1er novembre 2013 Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens Sommaire Synthèse des objectifs Synthèse générale des programmes européens... 4 Synthèse générale

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses AVRIL 2013 N 027 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques La formation professionnelle des demandeurs d emploi en 2011 : baisse de 4 % des

Plus en détail

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra CEP CONSTRUCTION Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction Septembre 2006 Jean-Louis Reboul Sandrine Aboubadra Siège social 89, rue du Faubourg Saint Antoine 75011 PARIS Tel : 33

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE SANTÉ ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE SANTÉ ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ SANTÉ ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ SECRÉTARIAT D ÉTAT À LA SANTÉ Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs

Plus en détail

REGIME COMPLEMENTAIRE D'ASSURANCE MALADIE

REGIME COMPLEMENTAIRE D'ASSURANCE MALADIE UNE VRAIE MUTUELLE UN CONTRAT CLAIR UN HAUT NIVEAU de PROTECTION JUIN 2013 REGLEMENT INTERIEUR REGIME COMPLEMENTAIRE D'ASSURANCE MALADIE N 75M035933 SIRET 784 394 413 00040 SIREN 784 394 413 - APE 6512Z

Plus en détail

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie Form tion Magazine Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie spécial emploi Région Haute-Normandie Édito P 3 P 4 P 6 P 7 P 8 P 10 P 11 Engagé dans

Plus en détail

L ACTIVITÉ DES MISSIONS LOCALES ET PAIO EN 2005 Forte hausse de l activité sous l effet de la mise en place du CIVIS

L ACTIVITÉ DES MISSIONS LOCALES ET PAIO EN 2005 Forte hausse de l activité sous l effet de la mise en place du CIVIS Février 2007 - N 07.1 L ACTIVITÉ DES MISSIONS LOCALES ET PAIO EN 2005 Forte hausse de l activité sous l effet de la mise en place du CIVIS Le réseau des missions locales et permanences d accueil, d information

Plus en détail

ECONOMIE SOCIALE : BILAN DE L EMPLOI EN 2012

ECONOMIE SOCIALE : BILAN DE L EMPLOI EN 2012 27 JUIN 2013 ECONOMIE SOCIALE : BILAN DE L EMPLOI EN 2012 EN COOPERATION AVEC L ACOSS-URSSAF ET LA CCMSA Cécile BAZIN Liza MARGUERITTE Noël TADJINE Guillaume PREVOSTAT - Jacques MALET L économie sociale,

Plus en détail

Observatoire de l Eolien

Observatoire de l Eolien Observatoire de l Eolien Analyse du marché et des emplois éoliens en France Colloque France Energie Eolienne 2 octobre 2014 Editorial France Energie Eolienne, porte-parole de l éolien, regroupe les professionnels

Plus en détail

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 «Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 Sommaire Introduction P. 2 Profil des personnes interrogées

Plus en détail

Branche du Négoce et Prestations de Services dans les domaines Médico-Techniques

Branche du Négoce et Prestations de Services dans les domaines Médico-Techniques pour la mise en œuvre de formations préparant à la fonction de prestataire de services et distributeur de matériels (Conformément à l arrêté du 23 décembre 2011) Branche du Négoce et Prestations de Services

Plus en détail

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE ANNEE 2009 BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE Présent pour l avenir Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations

Plus en détail

Baccalauréat professionnel RESTAURATION en 3 ans Commission technique de l académie de Nice hôtellerie restauration

Baccalauréat professionnel RESTAURATION en 3 ans Commission technique de l académie de Nice hôtellerie restauration Baccalauréat professionnel RESTAURATION en 3 ans Commission technique de l académie de Nice hôtellerie restauration Proposition du groupe de travail «production culinaire» Etat au 18 juin 2008 GRILLES

Plus en détail

BILAN SOCIAL DU RESEAU DES

BILAN SOCIAL DU RESEAU DES MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES

Plus en détail

DEMANDE D INSCRIPTION SECONDAIRE

DEMANDE D INSCRIPTION SECONDAIRE ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES RHONE-ALPES 51 rue Montgolfier 69451 LYON CEDEX 06 Réservé au Conseil régional Code du dossier : Date de la demande : (dossier complet) Inscription : session du DEMANDE D INSCRIPTION

Plus en détail

Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport. BOULOURIS 9 Juillet 2014

Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport. BOULOURIS 9 Juillet 2014 Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport BOULOURIS 9 Juillet 2014 Intervention AGEFOS PME C est quoi AGEFOS PME? Quelques données chiffrées dans le champ du sport Les dispositifs de

Plus en détail

ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité

ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité Observatoire des Métiers de la Prévention et de la Sécurité ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité Données 2012 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com

Plus en détail

www.interieur.gouv.fr

www.interieur.gouv.fr www.interieur.gouv.fr Sommaire PREAMBULE 2 LES CATEGORIES DE PERMIS PREMIERE PARTIE 3 LES CANDIDATS ENREGISTRES EN PREFECTURE DEUXIEME PARTIE 8 LES EPREUVES THEORIQUES GENERALES TROISIEME PARTIE 13 LES

Plus en détail

Accès Raccordement d ERDF

Accès Raccordement d ERDF Direction Raccordements Accès Raccordement d ERDF Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.2.1 Nombre de pages : 13 Résumé Ce document décrit le rôle : - des Accueils Raccordement Électricité (ARÉ)

Plus en détail

SOMMAIRE DES 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL LES ENGAGEMENTS REFERENCES REGLEMENTAIRES DEFINITION DES FAMILLES DES COURSES NATURE

SOMMAIRE DES 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL LES ENGAGEMENTS REFERENCES REGLEMENTAIRES DEFINITION DES FAMILLES DES COURSES NATURE SOMMAIRE 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL 3 LES ENGAGEMENTS 4 REFERENCES REGLEMENTAIRES 5 DEFINITION DES FAMILLES DES COURSES NATURE 6 CRITERES ET CONDITIONS DES LABELS TRAIL 7 CRITERES

Plus en détail