«Spect-acteurs»: installation vidéographique et dessinée

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Spect-acteurs»: installation vidéographique et dessinée"

Transcription

1 «Spect-acteurs»: installation vidéographique et dessinée La relation du corps en lien intense avec le contexte qui l enveloppe constitue le cœur de ma pratique plastique. Au travers d installations vidéographiques et dessinées, il s agit de matérialiser l espace comme champs de forces hétérogènes dans lesquels le corps s immerge et flue, et de proposer au spectateur de l expérimenter. Il s agit de créer à travers un dispositif sonore et visuel, un cadre sensitif générateur d improvisations dansées qui incorpore et dérive de diptyques dessinés. Dans cet espace modulaire multidimensionnel composé d installations vidéographiques et dessinées et de photographies, le spectateur s immiscera au travers d une multiplicité de plans disjoints. Les différents médias résonnent entre eux, comme on peut le voir dans les dessins qui montrent des mixages d espace-temps reliés de façon fictive et inspirés de superpositions vidéographiques. Différents moments, locus ponctueront ainsi l espace de la galerie. Série Spect-acteurs, dessins modulaires, diptyques et polyptyques La série de dessins Spect-acteurs qui fonctionne sur divers modes, à la fois comme partitions de pièces vidéographiques comme Swarming bodies, vidéo «space-art», et également comme éléments d installations vidéographiques comme Luminescence, constitue une création en chantier qui présente de la sorte un instant dense composé de corps mis en situation dans un enchevêtrement de plans incompossibles. Dans cette série, les panneaux fonctionnent de façon modulaire mixant des espaces réels et des situations fictives connectés par des corps erratiques. 1

2 Spect-acteurs. 4 dessins de 65 cm x 50 cm soit 100 cm X 130 cm, Spect-acteurs. Diptyque. 2 dessins de 80 cm x 120 cm soit 80 cm x 240 cm, Technique mixte, Spect-acteurs. Diptyque. 2 dessins de 80 cm x 60 cm soit 160 cm x 60 cm. Technique mixte

3 Luminescence, installation vidéographique et dessinée Luminescence, installation vidéographique et dessinée. 2 panneaux de dessins modulaires de 240 cm x 160 cm et une projection vidéographique au sol. Cette phase de l exposition invite le spectateur à une expérience kinesthésique de mise en mouvement du corps. En collaboration avec les dimensions sonores et visuelles des vidéos projetées, ces partitions dessinées qui évoluent en panneaux de grands formats à l échelle 1 et qui se prolongent les uns les autres, impliquent le spectateur dans une expérience sensible de la perception. Au sol, la projection de l espace stratifié, feuilleté, du dessin dynamisé par une appropriation émotionnelle de l espace-temps, apparaît comme un champ instable créé par un corps réactif à ses entours, à la situation de l action. L inscription du spectateur dans cet espace convoque une multiplicité de strates temporelles, une mémoire en acte. Le contraste des vues dessinées et vidéographiques crée la sensation d être débordé par l espace, immergé dans une multitude de durées imbriquées à travers des glissements de milieux, des espaces mouvants. Le contraste des vues dessinée verticale et vidéographique horizontale provoque un vertige, la sensation d être entre les dimensions, entre des «vitesses différentielles». Comme l explique Gilles Deleuze, le nomade n est pas forcément quelqu un qui bouge car il existe des voyages sur place, des voyages en intensité. La vidéo projetée au sol, vrombissante, moléculaire active le vide en soulignant sa prégnance et réclame une présence singulière de la part du spectateur invité à capter une architecture surfine à travers sa déambulation et son appréhension de la structure globale de la pièce. Le spectateur réactive cet espace en le parcourant en profondeur, en se glissant dans ses 3

4 intervalles spatiaux en découvrant le timbre et en quelque sorte la musicalité d une multiplicité de lieux. Le regard au sol, appui visiblement et acoustiquement instable, implique la participation du spectateur dans sa physicalité, dans une sorte de rapport haptique à l espace, et s oppose aux dessins qui intègrent une multiplicité de lieux réels, représentés et mixés avec des éléments fictifs, représentant une action figeant un déroulement, la genèse d un déplacement. Videos mono-bandes En mettant en oeuvre une sensibilité accentuée à l ici, il s agit dans les vidéos monobandes telles que Micro-gravity oddity, Swarming bodies et Erratic Meandering qui font l économie du sujet et de l individu, de donner à vivre la perception elle-même en présentant des flux, des champs de force. Conçues dans et par un cheminement dont la matière première est la variation, le mouvement comme bifurcation, ces durées singulières constituent les moments d une topologie de la marche, d une déambulation erratique donnant à chaque geste la dimension et le temps d un acte. Traçant les limites fluides de son appropriation par le rythme, le corps extérieur au corps ordinaire, au corps piéton en quelque sorte, s articule au lieu dans une sortie hors de soi et s affuble de nouvelles coordonnées. Dans l acte même de filmer, la gestuelle apparaît comme une danse dans la continuité d un regard acentré, absorbé par des rapports de vitesses de perceptions hétérogènes et tâtant le pouls des milieux qui prennent consistance au travers d un champ de perception dispersif. Erratic Meandering, (Déambulation Erratique), vidéo mono-bande, 6 mn 30, Dans Erratic Meandering, le corps en marche, oublieux de lui-même dans ce balancement élémentaire, se disperse, s abandonne dans une attention diffuse, et danse l espace en se glissant dans les milieux qu il croise au fil se son avancée. Dans le continuum vidéographique, des contagions spatio-temporelles se diffusent sur un plan très fin, presque imperceptible. Elles induisent une situation d'enchâssement où les moments imbriqués, ramifiés se rencontrent au croisement d'un instant gestuel. Le feuilletage de ces espaces-temps singuliers provoque une surcharge sensorielle et émotionnelle qui induit un état psychique particulier, une immersion dans une espèce de flou, de chaos rythmique. 4

5 En intégrant le spectateur dans une complexité organique, il s agit de créer un dispositif de mise en état de danse à travers la sensation d un «devenir-tambour» en donnant la perception simultanée de plusieurs dimensions temporelles, la coexistence du flux temporel et de l événementiel, de l instant et de la durée. Déambuler, flâner parmi les choses, «être à l heure du monde» 1 dans les paysages, le réel, se couler dans les flux dans la prégnance de l instant afin de faire ressentir de façon kinesthésique un présent particulièrement intense, multiple dans son surgissement impromptu. Matériel technique : 2 vidéo-projecteurs 2 lecteurs DVD 2 enceintes stéréo amplifiées et 2 enceintes moins puissantes Ariane Maugery, Comme l écrit si sobrement Jean-Luc Nancy dans Tombe de sommeil, Editions Galilée,

Présentez-vous : Nom. Marie-Josèphe Vallée Leila Tissaoui. Nom 3 Nom 4 Nom du collectif Nom de l'institution Courriel Téléphone

Présentez-vous : Nom. Marie-Josèphe Vallée Leila Tissaoui. Nom 3 Nom 4 Nom du collectif Nom de l'institution Courriel Téléphone Question Présentez-vous : Nom Nom 1 Nom 2 Nom 3 Nom 4 Nom du collectif Nom de l'institution Courriel Téléphone Ville Biographie Mot clé choisi Résumé Type de présentation Description du projet Documents

Plus en détail

frac franche-comté / galerie d art contemporain de besançon, exposition, maxime vernier «float number», du 19 septembre au 24 octobre 2008

frac franche-comté / galerie d art contemporain de besançon, exposition, maxime vernier «float number», du 19 septembre au 24 octobre 2008 frac franche-comté / galerie d art contemporain de besançon, exposition, maxime vernier «float number», du 19 septembre au 24 octobre 2008 frac franche-comté +33 (0)3 81 61 55 18 / frac@franche-comte.fr

Plus en détail

Distinguer trois domaines...

Distinguer trois domaines... Remarque préliminaire : Les éléments qu'il est possible de prendre en compte dans l'analyse de l'image sont multiples et extrêmement variés. La liste proposée ici est là à titre indicatif, un peu comme

Plus en détail

LES ACTIONS DE MÉDIATION DU MUSÉE EPHÉMÈRE

LES ACTIONS DE MÉDIATION DU MUSÉE EPHÉMÈRE LES ACTIONS DE MÉDIATION DU MUSÉE EPHÉMÈRE PIERRE BURAGLIO - Ceci n est pas une chemise noire, 2007, peinture sur contreplaqué, 147 x 114 cm, collection de l artiste - Châssis, 1974, bois, peinture et

Plus en détail

Réflexion sur la prise de son et la post-production en multicanal 5.1

Réflexion sur la prise de son et la post-production en multicanal 5.1 Réflexion sur la prise de son et la post-production en multicanal 5.1 Jean-Marc Lyzwa Service audiovisuel du CNSMDP En 1995 à l occasion du bicentenaire du Conservatoire national supérieur de Paris, le

Plus en détail

METHODOLOGIE DE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE EN ARTS VISUELS

METHODOLOGIE DE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE EN ARTS VISUELS METHODOLOGIE DE CONSTRUCTION D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE EN ARTS VISUELS Tout enseignant est confronté à la question de l apprentissage de ses élèves. Qu est-il opportun qu ils apprennent? Une partie

Plus en détail

01/01/2014 NUIT DES ARTS ET DES MONDES. Renouveau de l Art & Art du Renouveau

01/01/2014 NUIT DES ARTS ET DES MONDES. Renouveau de l Art & Art du Renouveau 01/01/2014 NUIT DES ARTS ET DES MONDES Renouveau de l Art & Art du Renouveau Association des Artistes QA / B1-AKT Conseil Interculturel LA NUIT DES ARTS ET DES MONDES Edition 03 Renouveau de l Art & Art

Plus en détail

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN LARDEUX Solenn Créer un projet ayant pour intitulé «réalisation artistique personnelle» laisse une très grande liberté.

Plus en détail

Enseignements artistiques

Enseignements artistiques Cycle 3 Enseignements artistiques Arts PLASTIQUES Après la sensibilisation aux activités et à la perception des langages artistiques conduite en maternelle, le cycle 2 a fait découvrir aux élèves quelques

Plus en détail

En l exposition 1992-1996

En l exposition 1992-1996 En l exposition 1992-1996 Poussière aluminium Le matériau est un pigment pour peinture, fluide et volatil, dont les grains sont plats (renvoyant la lumière) et très petits. Avant l ouverture de l exposition

Plus en détail

La compagnie. Les intervenants. Julie PATOIS Chorégraphe - Professeur DE - Codirectrice Artistique

La compagnie. Les intervenants. Julie PATOIS Chorégraphe - Professeur DE - Codirectrice Artistique La compagnie Créé en 2008, le Ballet des Zigues est né de la rencontre entre Julie Patois, chorégraphe et danseuse contemporaine, et Julien Caullireau, musicien batteur-percussionniste et de leur envie

Plus en détail

Petit lexique Audiovisuel

Petit lexique Audiovisuel Option pluri-disciplinaire L1 : Parcours Agriculture Urbaine L agriculture urbaine dans les villes des Nords et des Suds : processus et enjeux associés. Regards croisés. Audiovisuel /fichelexique Petit

Plus en détail

Compte-rendu du stage Parcours Education Artistique et Culturelle

Compte-rendu du stage Parcours Education Artistique et Culturelle Compte-rendu du stage Parcours Education Artistique et Culturelle Bangkok, 19-21 janvier 2015 Dominique Martinez-Maréchal, Académie de Lyon Mathias Gross, Lycée Français International de Bangkok L ensemble

Plus en détail

O ëme. Exposition Photo-Chorégraphique Jeune public LE PIED EN DEDANS CIE

O ëme. Exposition Photo-Chorégraphique Jeune public LE PIED EN DEDANS CIE P O ëme Exposition Photo-Chorégraphique Jeune public LE PIED EN DEDANS CIE P O ëme Intention «Ma volonté première pour la création de «Poème» est de dépasser les contours du spectacle vivant, de mêler

Plus en détail

Présentation d un projet d installation vidéo (et objets dérivés) de Nathalie Bujold avec concert du Quatuor Bozzini en clôture.

Présentation d un projet d installation vidéo (et objets dérivés) de Nathalie Bujold avec concert du Quatuor Bozzini en clôture. Présentation d un projet d installation vidéo (et objets dérivés) de Nathalie Bujold avec concert du Quatuor Bozzini en clôture. PROJET D EXPOSITION Hit et Trilogie pour quart de quatuor (titre provisoire)

Plus en détail

Domaine choisi. Classe à projet artistique et culturel

Domaine choisi. Classe à projet artistique et culturel Prénom et Nom de l élève :... Ecole :... Nom de l enseignant... Nom de l intervenant... Année scolaire... Classe à projet artistique et culturel Domaine choisi L éducation artistique permet à l élève d

Plus en détail

Lieu De Passage La Byrinthe Filmatruc

Lieu De Passage La Byrinthe Filmatruc silvi simon 5, rue de Sélestat 67100 Strasbourg 0033 6 20 33 21 99 silvisi@voila.fr Lieu De Passage La Byrinthe Filmatruc Installations - multi projections -cinéma artisanal chimigrammes PRESENTATION Lieu

Plus en détail

Fiche 9 Innovation et multiplication des idées

Fiche 9 Innovation et multiplication des idées Fiche 9 Innovation et multiplication des idées Cette recherche d idées nouvelles se déroule en équipe de 4. En considérant les expérimentations que vous venez de faire, vous pourrez incorporer une nouvelle

Plus en détail

Cette fiche pédagogique a été réalisée dans le cadre du GROUPE PARTENARIAL DE TRAVAIL

Cette fiche pédagogique a été réalisée dans le cadre du GROUPE PARTENARIAL DE TRAVAIL RENDEZ-VOUS 13 JEUNE CREATION INTERNATIONALE 10 SEPTEMBRE - 10 NOVEMBRE 2013 FICHE PÉDAGOGIQUE - ENSEIGNANTS DE MATERNELLE ET DE PRIMAIRE Cette fiche pédagogique a été réalisée dans le cadre du GROUPE

Plus en détail

Les arts plastiques avec la FAL en 2009/2010

Les arts plastiques avec la FAL en 2009/2010 Les arts plastiques avec la FAL en 2009/2010 Sommaire : 1 P.2.2009/2010, les artistes P.3.2009/2010, suite et fin P.4.Informations pratiques P.5.Contact Lise Roussel, Villa, 2008, acrylique et crayon sur

Plus en détail

Muséologie, muséographie et nouvelles formes d adresse au public 2010 // 2011 Séminaire de recherche

Muséologie, muséographie et nouvelles formes d adresse au public 2010 // 2011 Séminaire de recherche Muséologie, muséographie et nouvelles formes d adresse au public 2010 // 2011 Séminaire de recherche Institut de recherche et d innovation Ministère de la culture et de la communication Ecole du Louvre

Plus en détail

La méthode Jaques-Dalcroze au service du musicien actuel

La méthode Jaques-Dalcroze au service du musicien actuel 1 La méthode Jaques-Dalcroze au service du musicien actuel I Définition La rythmique Jaques-Dalcroze est une méthode d éducation musicale qui met en relation les liens naturels et bénéfiques entre le mouvement

Plus en détail

Résidence Ateliers Programme de recherche «Les Inclassables» Un regard numérique sur Montréal. Avant Projet

Résidence Ateliers Programme de recherche «Les Inclassables» Un regard numérique sur Montréal. Avant Projet Résidence Ateliers Programme de recherche «Les Inclassables» Un regard numérique sur Montréal Avant Projet - Projet un regard numérique sur la ville - Œuvre interactive multimédia Le projet est la réalisation

Plus en détail

Les psychomotriciens sont des auxiliaires médicaux intervenant sur prescription médicale auprès d une population allant du nouveau-né à la

Les psychomotriciens sont des auxiliaires médicaux intervenant sur prescription médicale auprès d une population allant du nouveau-né à la Les psychomotriciens sont des auxiliaires médicaux intervenant sur prescription médicale auprès d une population allant du nouveau-né à la personne âgée. Ils s'occupent des troubles du mouvement et du

Plus en détail

Eve(s) Annliz Bonin / anxiogène 14 rue de Beaulieu 14000 Caen annliz@anxiogene.com 06 64 95 34 96

Eve(s) Annliz Bonin / anxiogène 14 rue de Beaulieu 14000 Caen annliz@anxiogene.com 06 64 95 34 96 Eve(s) Annliz Bonin / anxiogène 14 rue de Beaulieu 14000 Caen annliz@anxiogene.com 06 64 95 34 96 Geneviève Reynouard / Le Beau Chaos 2b petite rue du prieuré 21000 Dijon lebeauchaos@gmail.com 06 71 20

Plus en détail

Nouvelles approches : multimédia réalité virtuelle réalité augmentée

Nouvelles approches : multimédia réalité virtuelle réalité augmentée 1 Sylvain COLLET Master 2 PLS http://link.dixkey.com Nouvelles approches : multimédia réalité virtuelle réalité augmentée Interaction homme machine Catherine RECANATI 19 février 2010 2 Plan I) Multimédia

Plus en détail

L histoire des arts à l école

L histoire des arts à l école Renseignements et réservations Les réservations sont à effectuer à la maison du patrimoine au moins quinze jours à l avance : 02 98 95 52 48. Tarif : 50e / classe Les projets sont élaborés avec les médiateurs

Plus en détail

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges M u s é e d u V i e u x N î m e s Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges Contact Charlotte Caragliu, Chargée de projet pour les collèges, les lycées et les écoles supérieures Isaline Portal, Responsable

Plus en détail

electropoetic video-performance

electropoetic video-performance electropoetic video-performance présentation : HP Process (Hortense Gauthier et Philippe Boisnard) est un duo de performeurs masculin/féminin qui croise la vidéo, le son, l écriture, et la performance

Plus en détail

Culture et Handicap Guide pratique de l accessibilité

Culture et Handicap Guide pratique de l accessibilité Culture et Handicap Guide pratique de l accessibilité p. 76-89 Définition des handicaps «Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d activité ou restriction de participation à

Plus en détail

372 Ste-Catherine O. Espace 327, Montréal, Québec, H3B 1A2, 514-273-4813 info@perte-de-signal.org, www.perte-de-signal.org

372 Ste-Catherine O. Espace 327, Montréal, Québec, H3B 1A2, 514-273-4813 info@perte-de-signal.org, www.perte-de-signal.org Cubicules : un projet d exposition d arts médiatiques initié par Perte de Signal Jason Arsenault Myriam Bessette Alexis Bellavance Robin Dupuis Claudette Lemay Centre d exposition de Mont-Laurier, Mont-Laurier

Plus en détail

RÉALISATION DE PUBLICITÉ. Activités

RÉALISATION DE PUBLICITÉ. Activités RÉALISATION DE PUBLICITÉ Activités 175 176 Étudier une commande de film publicitaire 1.2. Analyser la commande de l annonceur étudier l appel d offres ou brief proposé par le TV producer (pole de production

Plus en détail

PRINCIPES DE JEU OFFENSIF

PRINCIPES DE JEU OFFENSIF PRINCIPES DE JEU OFFENSIF PRINCIPES FONDAMENTAUX DU JEU Offensif - Equipe L équipe avec ballon Occuper, créer l espace - Circulation du ballon + occupation en largeur et profondeur Prendre un temps d avance

Plus en détail

Programmes de l école primaire. Ecole maternelle. Le langage

Programmes de l école primaire. Ecole maternelle. Le langage et programmes 2002 - maternelle Trétiakow Nathalie CFP Emmanuel Mounier 01-01-2003 Programmes de l école primaire Ecole maternelle Le langage Communication Langage en situation 1 LANGAGE ORAL répond aux

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE III «Littératures françaises et comparée» Laboratoire de recherche EA4503 «Littérature française XIX e XXI e siècles» T H È S E pour obtenir le grade de DOCTEUR

Plus en détail

Réalité Virtuelle et applications. Julien CASTET

Réalité Virtuelle et applications. Julien CASTET Réalité Virtuelle et applications Julien CASTET 2 Un nouveau paradigme esthétique : le processus i Si on admet que l oeuvre d art se justifie par sa fonction de «témoin d une époque», la création artistique

Plus en détail

ACTIVITÉ 6 La composition

ACTIVITÉ 6 La composition ACTIVITÉ 6 La composition La composition d une image correspond à la disposition et à l organisation de formes, de masses colorées et de lignes directrices. «L impression que produit une image, les réactions

Plus en détail

La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective. Présentation du projet

La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective. Présentation du projet La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective Auteur : M.A Alfonso, Ecole d Adé Références : Photographies de Michel Dieuzaide, photographe

Plus en détail

FabriKaCorps. La fabrique du corps comme objet de consommation

FabriKaCorps. La fabrique du corps comme objet de consommation FabriKaCorps La fabrique du corps comme objet de consommation 1. Présentation du projet Le projet scientifique «Le corps comme objet de consommation» est le thème du nouveau projet culturel, artistique

Plus en détail

Photo : Julien Benhamou photographe pour l opéra de Paris

Photo : Julien Benhamou photographe pour l opéra de Paris Photo : Julien Benhamou photographe pour l opéra de Paris OCULUs première œuvre de Kevin NARAN Création tout public Conception et interprétation Kevin Naran Scénographie, Images en direct, Interprétation

Plus en détail

Dossier Pédagogique du Spectacle

Dossier Pédagogique du Spectacle Dossier Pédagogique du Spectacle Le Petit Collectionneur de Couleurs Spectacle jeune public dès 2 ans en Théâtre de Papier Un spectacle en Théâtre de Papier Un album paru aux Editions Bayard Jeunesse Un

Plus en détail

Dossier de Presse. Art Shopping 25 & 26 octobre 2014. Stand D5 - Salle Soufflot

Dossier de Presse. Art Shopping 25 & 26 octobre 2014. Stand D5 - Salle Soufflot Le réseau artistique et culturel www.erya.info contact@erya.info Dossier de Presse Stand D5 - Salle Soufflot Promotion des artistes contemporains reconnus ou émergents représentatifs des grandes tendances

Plus en détail

Exposition Thibault Hazelzet

Exposition Thibault Hazelzet Exposition Thibault Hazelzet 11 septembre au 30 octobre 2010 _ vernissage le samedi 11 septembre de 15h à 22h rencontre à la galerie avec François Jaudon (philosophe) et Thibault Hazelzet le mercredi 13

Plus en détail

EMEA ATELIERS DECLOISONNES

EMEA ATELIERS DECLOISONNES EMEA ATELIERS DECLOISONNES L'EMEA propose cette année à plusieurs classes pilotes une nouvelle organisation pédagogique : l'atelier d'improvisation musicale les ateliers chansons et musiques actuelles

Plus en détail

PHOTOGRAPHIER LYON EN GUERRE

PHOTOGRAPHIER LYON EN GUERRE PRESENTE L EXPOSITION «PHOTOGRAPHIER LYON EN GUERRE» La collection Emile Rougé CENTRE D HISTOIRE DE LA RéSISTANCE ET DE LA DéPORTATION LYON 14, AVENUE BERTHELOT - 69007 LYON TéL. 04 78 72 23 11 DU MERCREDI

Plus en détail

Forme et matérialité en architecture LA FACADE

Forme et matérialité en architecture LA FACADE Forme et matérialité en architecture LA FACADE 2 ème année architecture LMD Module: Théorie du projet Semestre: 1 Dr Azeddine BELAKEHAL, Maître de Conférences Département d architecture, Université Mohamed

Plus en détail

Espaces Imprévus. Sonia Bazantay. Trames et Décors porteurs de sens

Espaces Imprévus. Sonia Bazantay. Trames et Décors porteurs de sens Espaces Imprévus Sonia Bazantay Trames et Décors porteurs de sens P1 «Espaces Imprévus» «Espaces Imprévus» est une réflexion sur la perception de l espace et du décor. Directrice Artistique et Designer,

Plus en détail

Education Physique Sportive. et graphisme

Education Physique Sportive. et graphisme Education Physique Sportive et graphisme Equipe de circonscription de Florac, février 2008 INTRODUCTION «. L enfant pouvant se mouvoir va développer la préhension et la manipulation d objets divers. Au

Plus en détail

PROGRAMME D ENSEIGNEMENT -Objectifs et Contenus Pédagogiques-

PROGRAMME D ENSEIGNEMENT -Objectifs et Contenus Pédagogiques- Année universitaire 2014 2015 Université Carthage ECOLE NATIONALE D ARCHITECTURE ET D URBANISME de Tunis Département d architecture Modules 2.1 et 2.5 Enseignant : Nebila LAKHOUA AYED / Mohsen BEN HADJ

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Réseau Cadences d Agglopolys

PROJET PEDAGOGIQUE Réseau Cadences d Agglopolys PROJET PEDAGOGIQUE Réseau Cadences d Agglopolys Les écoles de musique qui constituent la réseau Cadences dispensent un enseignement musical diversifié incluant l ensemble des expressions artistiques de

Plus en détail

Enquête in situ Analyse de l espace architectural du collège Voltaire

Enquête in situ Analyse de l espace architectural du collège Voltaire Enquête in situ Analyse de l espace architectural du collège Voltaire Questionnaire élaboré par Viviane Lalire, responsable du domaine Architecture à l Action culturelle et Karine Terral, architecte CAUE

Plus en détail

PROGRAMMATION EXPLORER LE MONDE - Cycle 1- B.O n 2 du 26 mars 2015

PROGRAMMATION EXPLORER LE MONDE - Cycle 1- B.O n 2 du 26 mars 2015 PROGRAMMATION EXPLORER LE MONDE - Cycle 1- B.O n 2 du 26 mars 2015 SE REPERER DANS LE TEMPS ET L ESPACE Repérer la répétition des différents moments de la matinée passée en classe o En s appuyant sur les

Plus en détail

COMPETENCES EN ARTS PLASTIQUES CLASSE DE 6 ème

COMPETENCES EN ARTS PLASTIQUES CLASSE DE 6 ème COMPETENCES EN ARTS PLASTIQUES CLASSE DE 6 ème Nom : Prénom : Classe : S1 Compétence évaluée lors de cette séquence A X Une compétence peut être évaluée lors de plusieurs séquences. Compétence acquise

Plus en détail

ART ET ARCHITECTURE DANS LES ANNÉES 50

ART ET ARCHITECTURE DANS LES ANNÉES 50 BLOC André ART ET ARCHITECTURE DANS LES ANNÉES 50 En 1951 André Bloc et Félix del Marle créent le groupe Espace, qui explore une nouvelle forme de synthèse des arts, associant peinture, sculpture et architecture,

Plus en détail

«Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013)

«Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013) 1 «Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013) ANALYSE DES RESULTATS : DOCUMENT DE TRAVAIL Enquête INJEP, réalisée en 2013 1 : questionnaire en ligne auprès de 130 répondants (dont

Plus en détail

Mathématiques et Motricité

Mathématiques et Motricité Mathématiques et Motricité Céline Gineste CPC EPS Montauban Sud et Montauban ASH Novembre 2013 Faire des mathématiques à l école maternelle? Il ne s agit pas de construire un apprentissage mathématiques

Plus en détail

PORTES COULISSANTES VULCANO

PORTES COULISSANTES VULCANO PORTES COULISSANTES VULCANO MANUEL D INSTALLATION, USAGE ET ENTRETIEN Portes coulissantes coupe-feu. 1. Avertissements généraux 3 2. Emballage et transport 3 3. Conditions environnementales 3 4. Avertissements

Plus en détail

Kitsou Dubois, chorégraphe de l apesanteur

Kitsou Dubois, chorégraphe de l apesanteur Kitsou Dubois, chorégraphe de l apesanteur participation à la prochaine campagne de vols paraboliques organisée par l Observatoire de l Espace du Centre National des Etudes Spatiales (CNES) Conception

Plus en détail

Mes compétences en orientation

Mes compétences en orientation Mes compétences en orientation Cycle 3 Mes progrès au cours des séances d orientation Actions visées Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Coche un timbre chaque fois que tu as atteint un niveau : 1/ Gérer ma motricité

Plus en détail

Les éléments : exposition, diaphragme, vitesse et iso

Les éléments : exposition, diaphragme, vitesse et iso Cours photographie n 1 Les éléments : exposition, diaphragme, vitesse et iso L exposition Pour reproduire l image que notre œil perçoit, l appareil photo dispose d une cellule de mesure qui permet de définir

Plus en détail

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Conception : Régis PEYRARD Educateur de Jeunes Enfants - intervenant musical indépendant

Plus en détail

La Photographie Principes G.Loichot

La Photographie Principes G.Loichot La Photographie Principes G.Loichot Introduction La principale chose à laquelle il faut penser en photographie, c est à la lumière. C est elle qui traverse l objectif et qui vient «s écraser» sur le capteur

Plus en détail

1% Artistique François Génot

1% Artistique François Génot Bilan d action 1% Artistique François Génot Journées du Patrimoine 20 et 21 Septembre 2014 Collège Vautrin Lud de Saint Dié des Vosges IUT de Saint Dié des Vosges en partenariat avec le Musée Pierre Noel

Plus en détail

1. Effets d une force sur le mouvement d un corps : le vecteur force.

1. Effets d une force sur le mouvement d un corps : le vecteur force. ACT PHYS 4 FORCES ET MOUVEMENTS 1/5 SECONDE Activité de physique N 4 Forces et Mouvements Objectifs Connaître les effets d une force sur le mouvement d un corps. Savoir représenter un vecteur force. Notion

Plus en détail

DESSIN. Le point. La ligne CONCEPTS DE BASE SUR LA FORME

DESSIN. Le point. La ligne CONCEPTS DE BASE SUR LA FORME DESSIN CONCEPTS DE BASE SUR LA FORME Le point En géométrie, un point est le plus petit élément constitutif de l'espace géométrique, c'est-à-dire un lieu au sein duquel on ne peut distinguer aucun autre

Plus en détail

Modélisation des dynamiques spatiales et cartographies animée, interactive et dynamiques

Modélisation des dynamiques spatiales et cartographies animée, interactive et dynamiques Modélisation des dynamiques spatiales et cartographies animée, interactive et dynamiques Point de vue géographique UMR 7300 Espace Université d Avignon GDR MoDys École Thématique Modys : Modélisation et

Plus en détail

Nom 1 Nom 2 Nom 3 Nom 4 Nom du collectif Nom de l'institution Courriel Téléphone. Alexandre Cv

Nom 1 Nom 2 Nom 3 Nom 4 Nom du collectif Nom de l'institution Courriel Téléphone. Alexandre Cv Question Présentez-vous : Nom Nom 1 Nom 2 Nom 3 Nom 4 Nom du collectif Nom de l'institution Courriel Téléphone Ville Answer Individu Alexandre Cv Montréal Alexandre Cv Alexandre Cv est photographe. Sa

Plus en détail

La gestion de l hétérogénéité des élèves : entre culture commune et accès différenciés aux savoirs.

La gestion de l hétérogénéité des élèves : entre culture commune et accès différenciés aux savoirs. La gestion de l hétérogénéité des élèves : entre culture commune et accès différenciés aux savoirs. 1. Des réflexions liminaires : Il est important de replacer la problématique de l hétérogénéité des élèves

Plus en détail

L'OREILLE EN MARCHE(S)

L'OREILLE EN MARCHE(S) Environnement, paysages et écologie sonore approche culturelle et artistique mémoire et patrimoine Gilles Malatray Des Arts Sonnants L'OREILLE EN MARCHE(S) Promenades écoute et paysages sonores partagés

Plus en détail

Kinepolis France lance le Laser ULTRA by Kinepolis

Kinepolis France lance le Laser ULTRA by Kinepolis Communiqué de presse 9 décembre 2014 Kinepolis France lance le Laser ULTRA by Kinepolis Kinepolis associe deux technologies révolutionnaires développées par Barco et Dolby pour créer le Laser ULTRA by

Plus en détail

Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages langagiers à l école maternelle

Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages langagiers à l école maternelle Animation Pédagogique Direction des services départementaux de l Éducation nationale du Loir-et-Cher Groupe Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages

Plus en détail

110 initiatives pour la métropole

110 initiatives pour la métropole 110 initiatives pour la métropole Nom de l initiative : Donner à voir la métropole aux citoyens : une maquette partagée Collectivité membre présentant l initiative : Le Kremlin-Bicêtre Maîtrise d ouvrage

Plus en détail

J'ai choisi d'isoler et d imprimer en grand format une des diapositives rapportées d'un site. La situation est à la fois idyllique et énigmatique.

J'ai choisi d'isoler et d imprimer en grand format une des diapositives rapportées d'un site. La situation est à la fois idyllique et énigmatique. J'ai choisi d'isoler et d imprimer en grand format une des diapositives rapportées d'un site. La situation est à la fois idyllique et énigmatique. La caméra enregistre le moment où nous pénétrons craintivement

Plus en détail

Interactions. 2010 Pearson Education France Développez des jeux 3D avec Unity Will Goldstone

Interactions. 2010 Pearson Education France Développez des jeux 3D avec Unity Will Goldstone 4 Interactions Nous allons voir ici, plus en détail, d autres interactions et nous plonger dans deux éléments essentiels au développement d un jeu : la détection de collision et le raycasting (tracé de

Plus en détail

Rappel : Mode d emploi candidatures / Ouvertes du 20.01 18.02 sur ateliersouverts.net

Rappel : Mode d emploi candidatures / Ouvertes du 20.01 18.02 sur ateliersouverts.net 1/11 Rappel : Mode d emploi candidatures / Ouvertes du 20.01 18.02 sur ateliersouverts.net Cette année, le nouveau système d inscription en ligne évolue. Ce service sera disponible du 20 janvier au 18

Plus en détail

REALISER DES ACTIONS A VISEE ARTISTIQUE, ESTHETIQUE OU EXPRESSIVE

REALISER DES ACTIONS A VISEE ARTISTIQUE, ESTHETIQUE OU EXPRESSIVE Compétences spécifiques : - exprimer corporellement des images, des personnages, des sentiments, des états. - Communiquer aux autres des sentiments ou des émotions. - S exprimer de façon libre ou en suivant

Plus en détail

Le toucher au cœur des soins Phase 1

Le toucher au cœur des soins Phase 1 Groupe national Toucher S.F.A.P. Société Française d Accompagnement et de Soins Palliatifs Pôle Qualité de vie, des soins et de l accompagnement Le toucher au cœur des soins Phase 1 Guide pour la pratique,

Plus en détail

DOSSIER ORIENTATION. (Cycle 3)

DOSSIER ORIENTATION. (Cycle 3) 66 DOSSIER ORIENTATION (Cycle 3) PRESENTATION ET ANALYSE DE L ACTIVITE JEUX ET PROPOSITIONS DE TRAVAIL - la course en étoile - la course au score - la course d orientation 1 STRUCTURER L ESPACE Vivre,

Plus en détail

Olivier Cavaller KAZZYSTAN

Olivier Cavaller KAZZYSTAN Olivier Cavaller KAZZYSTAN La galerie Mémoire de l Avenir présente du 9 novembre au 9 décembre 2013 Kazzystan, une exposition d Olivier Cavaller, photographe et réalisateur. Passionné de musique, Olivier

Plus en détail

+ Nette ma Gare, + Net mon Train, + Nette ma Voie. Projet Flash. 3 semaines pour un projet. Concours d idées

+ Nette ma Gare, + Net mon Train, + Nette ma Voie. Projet Flash. 3 semaines pour un projet. Concours d idées SNCF Propreté + Nette ma Gare, + Net mon Train, + Nette ma Voie Projet Flash 3 semaines pour un projet Concours d idées Gare de Paris Saint Lazare Passage souterrain Rome-Londres Le transport ferroviaire

Plus en détail

Troubles auditifs, dépistage et prise en charge chez le jeune enfant

Troubles auditifs, dépistage et prise en charge chez le jeune enfant Troubles auditifs, dépistage et prise en charge chez le jeune enfant Le dépistage systématique des déficiences, l écoute des parents (en particulier des mères) et une attention accrue dans certaines situations

Plus en détail

Des idées-forces pour enseigner la natation.

Des idées-forces pour enseigner la natation. Des idées-forces pour enseigner la natation. A propos de la respiration du débutant D une manière générale, il convient d interroger la position, souvent constatée dans les pratiques pédagogiques, en matière

Plus en détail

Deux regards sur la société des individus

Deux regards sur la société des individus Deux regards sur la société des individus Véronique GUIENNE Dans leurs derniers ouvrages, Robert Castel et François Dubet s interrogent sur la recherche en sociologie et son utilité sociale et politique.

Plus en détail

PROCHAINE EXPOSITION EXEO 2

PROCHAINE EXPOSITION EXEO 2 PROCHAINE EXPOSITION EXEO 2 de Valérie Legembre Créatrice du brevet : «Matières multicouches à base d images photographiques» Marques déposées : Peaux-de-photos et Photos-peaux samedi 12 Janvier > samedi

Plus en détail

TERRITOIRES / CORPS / MEMOIRE

TERRITOIRES / CORPS / MEMOIRE TERRITOIRES / CORPS / MEMOIRE UN ATELIER IMMERSIF DE CREATION ARTISTIQUE INTERACTIVE METTANT EN JEU LES NOTIONS DE TERRITOIRES / CORPS / MEMOIRE Territoires / Corps / Mémoire est un atelier utilisant une

Plus en détail

LES ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES ET CULTURELLES AUX INSTANTS CHAVIRÉS

LES ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES ET CULTURELLES AUX INSTANTS CHAVIRÉS LES ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES ET CULTURELLES AUX 2015-2016 En parallèle de leur programmation, les Instants Chavirés proposent différentes activités pédagogiques à destination des jeunes et moins jeunes :

Plus en détail

Le choix du convoyeur parfait pour vos légumes traités

Le choix du convoyeur parfait pour vos légumes traités Le choix du convoyeur parfait pour vos légumes traités Par tradition, la plupart des emballeurs et des transformateurs de légumes ont compté sur des convoyeurs à bande pour transporter des produits bruts

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du 23/11/2010

Compte rendu de la réunion du 23/11/2010 Compte rendu de la réunion du 23/11/2010 La motricité et le developpement du jeune enfant : «le développement psychique et affectif du bébé prend ancrage dans sa vie quotidienne au travers des soins fondamentaux»

Plus en détail

Le Flow / CECU Centre eurorégional des cultures urbaines, Lille (59)

Le Flow / CECU Centre eurorégional des cultures urbaines, Lille (59) Le Flow / CECU Centre eurorégional des cultures urbaines, Lille (59) 2 Rue de Fontenoy 59000, Lille Présentation Dans le cadre de sa politique de développement culturel et de la rénovation du quartier

Plus en détail

Cœnobita. une exposition de. Adrienne Sabrier

Cœnobita. une exposition de. Adrienne Sabrier présente Cœnobita une exposition de vernissage le jeudi 7 avril 2011 à 19h exposition jusqu au samedi 23 avril 2011 du mardi au samedi de 16h à 19h et sur rdv Rencontre et visite de l exposition avec le

Plus en détail

Topographie opérationnelle

Topographie opérationnelle Michel Brabant avec le concours de Béatrice Patizel, Armelle Piègle et Hélène Müller Topographie opérationnelle Mesures - Calculs - Dessins - Implantations Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-12847-5

Plus en détail

ART OF FAILURE. [nicolas maigret & nicolas montgermont]

ART OF FAILURE. [nicolas maigret & nicolas montgermont] ART OF FAILURE [nicolas maigret & nicolas montgermont] SOMMAIRE CORPUS * installation sonore contextuelle 2006 FLAT EARTH SOCIETY * vinyl + installation sonore 2008 LAPS * installation audiovisuelle en

Plus en détail

REGARDS SUR MON QUOTIDIEN

REGARDS SUR MON QUOTIDIEN REGARDS SUR MON QUOTIDIEN Le regard des résidents d un Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes sur leur vie quotidienne. Le photographe Jean-Luc Carminati accompagne par la création

Plus en détail

Construire une stratégie pour l enseignement du système gonflable de sécurité dans le cursus de formation du plongeur

Construire une stratégie pour l enseignement du système gonflable de sécurité dans le cursus de formation du plongeur Construire une stratégie pour l enseignement du système gonflable de sécurité dans le cursus de formation du plongeur I Introduction 1-Généralités Le SGS permet : -la mise en sécurité du plongeur en surface

Plus en détail

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés Le BTS Design graphique a pour fondement la conceptualisation et la création de produits de communication au service d un particulier, d

Plus en détail

GALERIE BERNARD CEYSSON PARIS

GALERIE BERNARD CEYSSON PARIS GALERIE BERNARD CEYSSON PARIS Jean-Marc Cerino Le réel, des rêves, un monde Anne Favier Dans l ensemble de son œuvre, Jean-Marc Cerino questionne la figure humaine et les conditions de sa mise en visibilité

Plus en détail

+ Nette ma Gare, + Net mon Train, + Nette ma Voie. Projet Flash. Concours d idées. Accès à la Gare de Lyon par la Place Henri-Frenay

+ Nette ma Gare, + Net mon Train, + Nette ma Voie. Projet Flash. Concours d idées. Accès à la Gare de Lyon par la Place Henri-Frenay SNCF Propreté + Nette ma Gare, + Net mon Train, + Nette ma Voie Projet Flash Concours d idées Accès à la Gare de Lyon par la Place Henri-Frenay Le transport ferroviaire est considéré comme l un des modes

Plus en détail

Cinq collèges, cinq projets singuliers

Cinq collèges, cinq projets singuliers Cinq collèges, cinq projets singuliers DOISNEAU CHALON/SAONE Renforcer le partenariat déjà ancien avec l Abattoir, Centre National des Arts de la Rue à Chalon-sur-Saône. Compagnie Caracol - Francine Vidal,

Plus en détail

Graphie du déplacement

Graphie du déplacement Graphie du déplacement une exposition de Mathias Poisson extrait graphique de la partition de Stomp, 2006 (séquence de Parades And Changes, chorégraphie Anna Halprin, 1965) Graphie du déplacement Mathias

Plus en détail

Compte-Rendu de la réunion pour la préparation des Rencontres des Arts De l Image de Beaugency du 11 Mai 2012

Compte-Rendu de la réunion pour la préparation des Rencontres des Arts De l Image de Beaugency du 11 Mai 2012 Compte-Rendu de la réunion pour la préparation des Rencontres des Arts De l Image de Beaugency du 11 Mai 2012 Etaient présents : Jacques Michaud, Arnaud Boura, Olivier Kamp, Alain Caron, Eric Chevalier,

Plus en détail