16.1 Convergence simple et convergence uniforme. une suite de fonctions de I dans R ou C.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "16.1 Convergence simple et convergence uniforme. une suite de fonctions de I dans R ou C."

Transcription

1 16 Suites de foctios Suf précisio cotrire, I est u itervlle réel o réduit à u poit et les foctios cosidérées sot défiies sur I à vleurs réelles ou complexes Covergece simple et covergece uiforme O désige pr f N ue suite de foctios de I ds R ou C. Défiitio 16.1 O dit que l suite de foctios f N coverge simplemet vers ue foctio f sur I si, pour tout réel x I l suite f x N est covergete ds R ou C. L covergece simple de f N vers f sur I se trduit doc pr : x I, ε > 0, x,ε N x,ε, f x f x < ε l ottio x,ε sigifit que l etier x,ε déped de x et de ε. E utilist les résultts reltifs ux suites umériques, o motre fcilemet les résultts éocés vec le théorème qui suit. Théorème 16.1 Soiet f N et g N deux suites de foctios qui coverget simplemet sur I vers f et g respectivemet. 1. L suite f N coverge simplemet vers f.. Pour tous sclires λ, µ, l suite λf + µg N coverge simplemet vers λf + µg. 3. Si les foctios f et g sot à vleurs positives vec f g à prtir d u certi rg, lors f g. 4. Si les f sot à vleurs positives et croisstes à prtir d u certi rg, lors f est croisste. 5. Si les f sot à vleurs positives et covexes à prtir d u certi rg, lors f est covexe. Exemple 16.1 Cosidéros l suite de foctios f N défiie sur I = R + pr f x = x. O vérifie fcilemet que cette suite coverge simplemet vers l foctio f défiie 1 + x pr : { 1 si x > 0 f x = 0 si x = 0 Pour ε ]0, 1[ doé et x > 0, o ur f x f x = x < ε

2 366 Suites de foctios pour x > 1 ε 1 ε, soit pour x,ε = E + 1. ε εx Supposos qu il existe u etier ε idépedt de x I tel que f x f x < ε pour tout 1 ε. O ur lors pour tout x > 0 et ε, < ε et fist tedre x vers 0 pour 1 + x fixé, o boutit à 1 ε, ce qui est ps. Il est doc impossible de trouver u tel ε vlble pour tout x I ou même pour tout x > 0. O dit ds ce cs que l covergece est ps uiforme sur R + ou R +,. L exemple précédet ous coduit à l défiitio suivte. Défiitio 16. O dit que l suite de foctios f N coverge uiformémet vers f sur I si l suite sup f x f x est covergete vers 0. N Remrque 16.1 L bore supérieure sup f x f x est u élémet de R + = R + {+ }. L covergece uiforme de f N vers f sur I se trduit doc pr : ε > 0, ε N ε, x I, f x f x < ε L covergece uiforme se trduit ussi grphiquemet e dist que pour ε le grphe de f est ds ue bde de lrgeur ε symétrique pr rpport u grphe de f fire u dessi. Avec les iéglités f x f x sup f x f x, o déduit que l covergece uiforme etrîe l covergece simple. Exemple 16. E repret l exemple précédet, o pour x > 0, f x f x = ϕ x où ϕ y = 1 pour y > 0 vec sup ϕ y = 1, ce qui doe sup f x f x = 1 et l 1 + y y>0 x>0 covergece est ps uiforme sur R +, et e coséquece elle est ps uiforme sur R +. Mis sur J = [, + [ vec > 0, o : sup f x f x = x du fit de l décroisste de l foctio x x sur R+. Avec lim que l covergece est uiforme sur J. Remrque 16. Si I est ue réuio d itervlle, I = p k=1 I k = 0, o déduit l covergece uiforme de f N sur I est équivlete à l covergece uiforme sur chcu des I k. E effet si f N coverge uiformémet vers f sur I, vec : sup f x f x sup f x f x k o déduit l covergece uiforme sur I k. Si f N coverge uiformémet vers f sur chcu des I k, vec : p sup f x f x sup sup f x f x sup f x f x 1 k p k k o déduit l covergece uiforme sur I. k=1

3 Covergece simple et covergece uiforme 367 Pour motrer qu ue suite de foctios covergece uiformémet, o peut procéder comme suit : étudier l suite umérique f x N pour prouver ue évetuelle covergece simple vers ue foctio f ; étudier les vritios sur l itervlle I de chque foctio f f e vue de détermier s bore iférieure et s bore supérieure, ce qui permet d obteir sup f x f x, cette étude est fcilitée si les foctios e questios sot dérivbles, ds l mesure où les rcies de f f se clculet fcilemet ; ou lors essyer de détermier ue suite de réels positifs ε N de limite ulle telle que f x f x ε pour ssez grd et tout x I, ce qui etrîer sup f x f x ε pour ssez grd. E prtique, il vut mieux opter pour ce type de méthode de trvil. Exercice 16.1 Motrer que si f N est ue suite de foctios uiformémet covergete vers ue foctio f sur u itervlle I, lors l suite de foctios si f N coverge uiformémet vers si f sur I. Solutio 16.1 Résulte de : si f x si f x f x f x sup f x f x. Le résultt qui suit ous doe u critère permettt de prouver l o covergece uiforme. Théorème 16. Si f N est suite de foctios qui coverge uiformémet vers ue foctio f sur I, lors pour toute suite x N de poits de I, l suite f x f x N coverge vers 0. Démostrtio. Résulte des iéglités : f x f x sup f x f x vlbles pour tout. Pour motrer l o covergece uiforme, il suffit doc de trouver ue suite x N de poits de I telle que l suite f x f x N e coverge ps vers 0 e suppost bie sur que l covergece simple vers f été prouvée. Si l suite x N coverge vers x, vec : o ur f x f x f x f x + f x f x lim f x = f x si l covergece est uiforme vec f cotiue. Exercice 16. O défiit l suite de foctios f N sur R pr : x N, x R, f x = si. 1. L suite f N coverge-t-elle simplemet sur R, et si oui, vers quelle foctio?. L covergece de l suite f N est-t-elle uiforme sur R? 3. L covergece de l suite f N est-t-elle uiforme sur [ 1, 1]?

4 368 Suites de foctios Solutio Pour x = 0, o f 0 = 0 pour tout N et l suite réelle f 0 N est costte égle à 0. x Pour x 0, o f x = si x et l suite réelle f x + N coverge vers x. E défiitive, l suite de foctios f N coverge simplemet sur R vers l foctio f : x x.. Pour tout N, l foctio g défiie sur R pr : x g x = f x f x = si x x est impire et dérivble de dérivée g x = cos 1 0, cette dérivée s ult ux poits x,k = kπ où k Z vec g x,k = kπ. O doc k π pour tout k Z et sup g x = +. x R L covergece est doc ps uiforme sur R. sup g x = x [ kπ,kπ] 3. Sur [ 1, 1], pour N l foctio g est décroisste et sup g x = g 1 x [ 1,1] 0. L covergece est doc uiforme. Exercice 16.3 Soit k u etier positif ou ul et f N défiie pr f x = xk x Pour quelles vleurs de k cette suite coverge-t elle uiformémet sur R?. Pour quelles vleurs de k cette suite coverge t elle uiformémet sur toute prtie borée R? Solutio Pour tout réel x, o lim f x = 0, doc f N coverge simplemet vers l foctio ulle. Pour k = 0, et x ds R, o 0 f x = uiformémet vers 0 sur R et sur toute prtie borée R. Pour tout etier strictemet positif k, o f x = sup f x = x R 1 x + 1 et l suite f N coverge 1 si k = 1, 1 si k =, + si k >. xk 1 x + k x + k et O déduit doc que l suite f N coverge uiformémet vers 0 sur R uiquemet pour k = 0 et k = 1.. Soit > 0. Pour tout x [, ], o : 1 f x si k = 1, f si k. O e déduit lors que l suite f N coverge uiformémet vers 0 sur tout prtie boré R pour tout etier positif ou ul k.

5 Covergece simple et covergece uiforme 369 Exercice 16.4 Soit α > 0 et f N l suite de foctios défiie sur R + pr f x = α xe x. 1. Doer ue coditio écessire et suffiste pour que cette suite coverge uiformémet sur R +.. Étudier l covergece uiforme sur tout itervlle [, + [ vec > 0. Solutio 16.4 L foctio f est dérivble vec : f 0 = 0, f x = α e x 1 x lim f x = 0 et f à vleurs positives. 1. Pour 1, l suite f N coverge simplemet sur R + vers l foctio ulle pour tout α > 0. 1 Avec sup f = f = α 1 pour 1, o déduit que l covergece est uiforme x R e sur R + si et seulemet si α ]0, 1[.. Pour tout > 0, il existe u etier tel que 1 < pour tout et sup f x = x [,+ [ f. O e déduit que l suite f N coverge uiformémet sur tout itervlle [, + [ vec > 0. Exercice 16.5 Soit f ue foctio cotiue de [0, 1] ds R telle que f 1 = 0. Motrer que l suite de foctios f N défiie sur I = [0, 1] pr f x = x f x coverge uiformémet vers 0 sur I. Solutio 16.5 Lissée u lecteur. Exercice 16.6 O désige pr f N l suite de foctios défiies sur R + pr : N, x R +, f x = x si x e x. 1. Motrer que cette suite coverge simplemet sur R + vers l foctio ulle.. Motrer que l foctio ϕ : t ϕ t = te t est décroisste sur [1, + [. 3. Motrer que l covergece de l suite f N vers 0 est uiforme sur l itervlle [ π, + [. 4. O se propose mitet de motrer [ que l covergece de l suite f N vers 0 est ecore uiforme sur l itervlle 0, π ]. Clculer, pour tout 1, l dérivée de l foctio f. b Motrer que : c Motrer que, sur l itervlle x ] 1, π ] ] 0, 1 ], f x > 0. d E déduire les vritios de f sur l itervlle, f s ule e u uique poit x [ 0, π ]. e Motrer que l suite f N coverge uiformémet vers 0 sur Solutio 16.6 ] 1, π [. [ 0, π ] et sur R +.

6 370 Suites de foctios 1. Pour x = 0, o f 0 = 0 pour tout N et lim f 0 = f 0 = 0. Pour x > 0, o f x x vec e lim = 0 et doc x e lim f x x = f x = 0.. L foctio ϕ est idéfiimet dérivble sur R et pour tout t 1, o : ϕ t = e t 1 t 0. Cette foctio est doc décroisste sur [1, + [. 3. Pour tout 1 et x π, o : f x xe x = ϕ x ϕ = e 4. puisque x 1 et ϕ est décroisste sur [1, + [. Comme [ π [ que f N coverge uiformémet vers 0 sur, +. O : lim = 0, o déduit e f x = e x x si x + si x + x cos x = e x 1 x si x + x cos x. ] b Pour x 0, 1 ], les qutités 1 x, si x, x, cos x et e x sot strictemet positives, doc f x > 0. ] 1 c Pour x, π [, o : f x = e x cos x 1 x t x x x 1 ] 1 vec e x cos x 1 x < 0. Le sige de f x sur, π [ de g x = t x x x 1. Avec 1 g x = cos x + 1 x 1 déped doc de celui > 0, o déduit que g est strictemet croisste et vec lim g x =, lim g x = +, o x 1 + x π ] 1 déduit que, sur, π [, g s ule e u uique poit x et o g x < 0 pour ] [ 1 ] x, x, g x > 0 pour x x, π [. Tet compte de : π f = e π 1 π < 0, ] 1 o déduit que sur, π ], f s ule uiquemet e x vec f x > 0 pour ] [ 1 ] x, x et f x < 0 pour x x, π ].

7 Le critère de Cuchy uiforme 371 d De l étude précédete, o[ déduit que f est strictemet croisste sur [0, x ] et strictemet décroisste sur x, π ] π vec f 0 = 0 et f = π e π > 0. O doc : sup f x = f x. x [0, π ] e Avec f 1 > 0 et : f = e cos o t x > x pour tout x t 1 < 0 ] 0, π [, o déduit que x 0 < f x si D où l covergece uiforme de f N sur Avec sup R + f = mx de f N sur R Le critère de Cuchy uiforme [ 0, π 0. ]. ] 1, [ et sup f, sup f, o e déduit l covergece uiforme [0, π ] [ π,+ [ O rppelle qu ue suite réelle ou complexe est covergete si, et seulemet si, elle vérifie le critère de Cuchy. Pour ce qui est de l covergece uiforme, o doe l défiitio suivte. Défiitio 16.3 O dit que l suite de foctios f N vérifie le critère de Cuchy uiforme sur I si : ε > 0, ε N ε, m ε, x I, f x f m x < ε Dire que f N vérifie le critère de Cuchy uiforme sur I reviet ecore à dire que : ε > 0, ε N ε, m ε, sup f x f m x < ε Théorème 16.3 L suite de foctios f N est uiformémet covergete sur I si, et seulemet si, elle vérifie le critère de Cuchy uiforme sur I. Démostrtio. L coditio écessire se déduit de : sup f x f m x sup f x f x + sup f x f m x où f est l limite uiforme de f N. Réciproquemet, supposos que f N soit uiformémet de Cuchy sur I. Pour tout réel ε > 0, il existe u etier ε tel que : ε, m ε, x I, f x f m x < ε Pour x fixé ds I, l suite f x N est lors de Cuchy ds R ou C, elle coverge doc vers u sclire f x. E fist tedre m vers l ifii ds 16.1, o déduit que : x I, ε, f x f x < ε, c est-à-dire que l suite f N coverge uiformémet vers f sur I.

8 37 Suites de foctios 16.3 Propriétés des foctios stbles pr covergece uiforme L otio de covergece uiforme est itéresste reltivemet à l cotiuité et l itégrtio de Riem, pour ce qui est de l dérivtio il fut être u peu plus prudet. Théorème 16.4 Si f N est suite de foctios cotiues qui coverge uiformémet vers ue foctio f sur l itervlle I, lors l limite f est cotiue sur cet itervlle. Démostrtio. Soit ε u réel strictemet positif. O peut trouver u etier tel que : x I, f x f x < ε. Avec l cotiuité de f e x 0 I, o peut trouver u réel η > 0 tel que : x ]x 0 η, x 0 + η [ I, f x f x 0 < ε et e coséquece, pour x ]x 0 η, x 0 + η [ I, o : f x f x 0 f x f x + f x f x 0 + f x 0 f x 0 ce qui prouve l cotiuité de f e x 0, le poit x 0 étt quelcoque ds I. L foctio f est doc cotiue sur I. Remrque 16.3 O e fit motré que si f N est suite de foctios cotiues e x 0 I qui coverge uiformémet vers ue foctio f sur l itervlle I, lors f est cotiue e x 0. Remrque 16.4 Ce résultt peut être utilisé pour justifier ue o covergece uiforme. Si f N est suite de foctios cotiues qui coverge uiformémet vers ue foctio f o cotiue sur I, lors l covergece e peut être uiforme. Exemple 16.3 L suite f N défiie sur I = [0, 1] pr f x = x qui coverge simplemet vers f défiie pr f x = 0 pour 0 x < 1 et f 1 = 1 e peut coverger uiformémet vers cette foctio sur I. L uiforme cotiuité est ussi coservée pr covergece uiforme. Théorème 16.5 Si f N est suite de foctios uiformémet cotiues qui coverge uiformémet vers ue foctio f sur l itervlle I, lors l limite f est uiformémet cotiue sur cet itervlle. < 3ε Démostrtio. Soit ε u réel strictemet positif. O peut trouver u etier tel que : x I, f x f x < ε. Avec l uiforme cotiuité de f sur I, o peut trouver u réel η > 0 tel que : x, y I et x y < η f x f y < ε et e coséquece, pour x, y I tel que x y < η, o : f x f y f x f x + f x f y + f y f y ce qui prouve l uiforme cotiuité de f sur I. Le théorème qui suit ous doe u exemple de situtio où l covergece simple d ue suite de foctios cotiues vers ue foctio cotiue etrîe l covergece uiforme. < 3ε

9 Propriétés des foctios stbles pr covergece uiforme 373 Théorème 16.6 Dii Si f N est ue suite croisste de foctios cotiues du segmet I = [, b] ou plus géérlemet d u compct I de R ds R qui coverge simplemet vers ue foctio f cotiue sur I, lors l covergece est uiforme. Démostrtio. Pour tout x I, l suite f x N coverge e croisst vers f x. O doc f x f x 0 pour tout x I et tout N. De l cotiuité des f, o déduit que : N, x I sup f x f x = f x f x et pour tout N : sup f +1 x f x = f x +1 f +1 x +1 f x +1 f x +1 sup f x f x, c est-à-dire que l suite sup f x f x est décroisste et miorée. Elle coverge N doc vers u réel λ 0. Il s git lors de motrer que λ = 0. Ds le compct I, o peut extrire de l suite x N ue sous suite x ϕ qui coverge N vers x I. Soit p u etier positif. L foctio ϕ étt strictemet croisste de N ds N, o peut trouver u etier p tel que ϕ p pour tout p. O lors pour tout p : 0 λ sup fϕ x f x = f xϕ fϕ xϕ f x ϕ fp xϕ. E fist tedre vers l ifii à p fixé et e utilist l cotiuité de f, o déduit que : p N, 0 λ f x f p x. Efi, e fist tedre p vers l ifii, e utilist l covergece de f x N vers f x, o déduit que λ = 0. Remrque 16.5 Le résultt précédet est ps vri si o e suppose plus I compct. Pr exemple, l suite f N défiie sur ]0, 1[ pr f x = 1 coverge e croisst vers l 1 + x 1 foctio ulle et l covergece est ps uiforme sur ]0, 1[ puisque f = 1. Pour ce qui est de l itégrtio des foctios cotiues, o déduit du théorème précédet le résultt suivt. Théorème 16.7 Si f N est suite de foctios cotiues qui coverge uiformémet vers ue foctio f sur l itervlle I, o lors pour tout segmet [, b] I : f x dx = lim f x dx.

10 374 Suites de foctios Démostrtio. Le théorème précédet ous dit que f est cotiue, elle est doc itégrble sur [, b] et vec : b f x dx f x dx = f x f x dx o le résultt océ. f x f x dx b sup f x f x x [,b] Exercice 16.7 Motrer que l suite de foctios défiie sur R pr f x = cos x dmet ucue sous suite uiformémet covergete sur R. Solutio 16.7 Supposos que l o puisse extrire ue sous suite f ϕ qui coverge uiformémet sur R vers ue foctio f. L foctio f est lors cotiue et pour tous réels < b, N o : f x dx = lim f ϕ x dx = lim 1 [si ϕ b si ϕ ] = 0 ϕ et f est écessiremet l foctio ulle, ce qui est e cotrdictio vec sup x R vec f 0 = lim f ϕ 0 = 1. fϕ = 1 ou E fit le théorème précédet est ecore vlble ds le cdre de l itégrle de Riem. Le poit délict ds l démostrtio est l preuve de l itégrbilité u ses de Riem de l foctio f. O rppelle qu ue foctio f est Riem itégrble sur [, b] si, et seulemet si, elle est borée et pour tout réel ε > 0 o peut trouver deux foctios e escliers g, h telles que g f h et h x g x dx < ε. Théorème 16.8 Si f N est suite de foctios Riem-itégrbles qui coverge uiformémet vers f sur I = [, b], lors l foctio f est Riem itégrble sur I et o : f x dx = lim f x dx. Démostrtio. Soit ε u réel strictemet positif. O peut trouver u etier tel que : x I, f x f x < ε. Comme f est Riem itégrble sur [, b], elle est borée et il existe deux foctios e escliers g, h telles que g f h et h x g x dx < ε. Avec f x ε < f x < ε+f x, o déduit que f est borée sur I et e désigt pr g, h les foctios e escliers défiies pr g = g ε, h = h + ε, o g f h vec : h x g x dx = h x g x dx + ε b < 1 + b ε

11 Propriétés des foctios stbles pr covergece uiforme 375 ce qui prouve que f est Riem itégrble sur I. Puis vec : b f x dx f x dx = f x f x dx o le résultt océ. f x f x dx b sup f x f x x [,b] Remrque 16.6 Le théorème précédet est ps vri ds le cdre des itégrles géérlisées. Pr exemple l suite f N défiie sur R + pr f x = 1 sur [0, ] et f x = 0 pour x > + coverge uiformémet sur R + vers f = 0 et l suite f x dx qui est costte égle à 1 e coverge ps vers 0. Au chpitre suivt ous motreros u théorème de covergece domié pour les suites de foctios cotiues pr morceux sur u itervlle. Avec ce théorème o dispose de coditios suffistes permettt de justifier l églité : lim + 0 f x dx = lim f x O déduit du théorème précédet le résultt suivt reltif ux primitives des foctios cotiues. Théorème 16.9 Si f N est suite de foctios Riem-itégrbles sur I qui coverge uiformémet vers ue foctio f sur I, lors l suite de foctios F N défiie sur I pr F x = x x 0 f t dt, où x 0 est doé ds I, coverge simplemet sur I vers l foctio F défiie sur I pr F x = x dx N x 0 f t dt et l covergece est uiforme sur tout segmet [, b] I. Démostrtio. Pour l covergece simple de F N, o utilise le théorème précédet et l covergece uiforme sur [, b] se déduit de : x [, b], F x F x β α sup f t f t t [α,β] où [α, β] cotiet x 0,, b. L dérivbilité est ps stble pr covergece uiforme. Nous verros plus loi qu ue foctio cotiue sur u segmet [, b] est limite uiforme d ue suite de polyômes qui sot des foctios idéfiimet dérivbles et il existe des foctios cotiues o dérivbles. Il existe même des foctios cotiues ulle prt dérivbles. Exercice 16.8 Étudier l covergece simple puis uiforme sur R des suites de foctios défiie pr f x = Solutio 16.8 x + 1 et g x = f x.

12 376 Suites de foctios 1. Pour tout réel x, o : lim f x = lim x + 1 = x = x L suite f N coverge doc simplemet sur R vers l foctio f : x x.. Pour tout etier 1 et tout réel x, o : f x f x = x + 1 x = 1 1 x x et vec : x x x + 1 1, o déduit que : f x f x 1 et f N coverge uiformémet vers f sur R. 3. Pour tout etier 1 et tout réel x, o : et : g x = lim g x = g x = x x + 1 { 0 si x = 0 x x = sg x si x 0. Les foctios g étt cotiues sur R, l covergece est ps uiforme puisque l limite g est ps cotiue e 0. O peut ussi vérifier ce résultt e évlut sup g x g x. x R Pour x 0 et 1, o : g x g x = x x x + 1 x = x 1 1 x + 1 x x x + 1 = x x x + 1 = 1 1 x + 1 x + x + 1 Avec : x + 1 x + x + 1 1

13 Propriétés des foctios stbles pr covergece uiforme 377 o déduit que g x g x 1. Puis vec g 0 g 0 = 0 et : lim g x g x = 1 x 0 o déduit que sup g x g x = 1 et g N e coverge ps uiformémet vers g sur x R R. O dispose qud même du résultt suivt coséquece du critère de Cuchy uiforme et du théorème des ccroissemets fiis. Théorème Soit f N ue suite de foctios dérivbles sur I telle que l suite f N coverge uiformémet sur I vers ue foctio g. S il existe u poit x 0 I tel que l suite f x 0 N soit covergete lors l suite f N coverge simplemet vers ue foctio dérivble f telle f = g et l covergece est uiforme sur tout segmet [, b] I. Démostrtio. Avec le théorème des ccroissemets fiis, o peut écrire pour, m etiers turels et x I : f x f m x f f m x f f m x 0 + f x 0 f m x 0 sup f t f m t x x 0 + f x 0 f m x 0, t I Il e résulte que pour [, b] I et [α, β] cotet [, b] et x 0 o : sup x [α,β] f x f m x β α sup f t f m t + f x 0 f m x 0, t I ce qui permet de coclure que l suite f N vérifie le critère de Cuchy uiforme sur [α, β] et doc qu elle coverge uiformémet vers ue foctio f sur cet itervlle et sur [, b]. O défiit isi ue foctio f sur I limite simple de f N. Pour x y ds [, b] et N o peut écrire : et : vec : f x f y x y g x f x f y f x f y x y x y + f x f y f x x y + f x g x. f x f y f x f y = lim m + f m f x f m f y f x g x sup g t f t, t [,b] t [,b] lim sup f m t f t x y m + t [,b] sup g t f t x y t [,b] ce qui doe : f x f y g x x y sup g t f t + f x f y x y f x.

14 378 Suites de foctios Pour ε > 0 doé, o peut trouver u etier tel que sup g t f t < ε et pour cet etier, t [,b] pr défiitio du ombre dérivé, o peut trouver u réel η > 0 tel que pour x y ds [, b] vérifit x y < η o it f x f y f x x y < ε. O doc f x f y g x x y 3ε pour x y ds [, b] tels que x y < η, ce qui sigifie que f est dérivble e x vec f x = g x Approximtio uiforme des foctios cotiues sur u segmet Le fit qu ue foctio cotiue sur u segmet y est e fit uiformémet cotiue ous doe l possibilité de costruire des suites de foctios élémetires e escliers, ffies pr morceux ou polyomiles qui coverget uiformémet vers cette foctio Approximtio uiforme pr des foctios e escliers Théorème Toute foctio f cotiue sur u segmet [, b] est limite uiforme d ue suite de foctios e escliers. Démostrtio. Pour tout etier 1 o défiit ue subdivisio de [, b] e ott : x k = + k b 0 k et à cette subdivisio o ssocie l foctio e escliers f défiie pr f = f et pour k compris etre 0 et 1 : x ]x k, x k+1 ], f x = f x k L foctio f qui est cotiue sur le compct [, b] y est uiformémet cotiue, doc pour ε > 0 doé o peut trouver u réel η > 0 tel que si x, y ds [, b] sot tels que x y η lors f x f y < ε. Pour tout etier b η o lors x k+1 x k = b [x k, x k+1 ], o obtiet pour b η et tout etier k compris etre 0 et 1 η. Scht qu u réel x [, b] est ds l u des itervlles : f x f x = f x f x k ε ce qui prouve l covergece uiforme sur [, b] de f 1 vers f. Ce théorème peut être utilisé pour motrer qu ue foctio cotiue sur u segmet y est Riem itégrble. Théorème 16.1 Toute foctio f cotiue sur u segmet [, b] est Riem itégrble. Démostrtio. O sit déjà qu ue foctio cotiue sur [, b] est borée. E repret l démostrtio précédete, o peut trouver pour ε > 0 ue foctio e escliers f telle que g = f ε < f < f + ε = h, les foctios g, h étt e escliers vec h x g x dx = ε. Il e résulte que f est Riem itégrble sur [, b]. De ce résultt, o déduit que toute foctio cotiue pr morceux sur u segmet [, b] est Riem itégrble.

15 Approximtio uiforme des foctios cotiues sur u segmet 379 Exercice 16.9 Motrer que pour toute foctio f cotiue pr morceux sur u segmet [, b], o : lemme de Riem-Lebesgue. lim f x si x dx = 0 Démostrtio. Il suffit de cosidérer le cs où f est cotiue sur [, b]. Si f N est ue suite de foctios e escliers sur [, b] qui coverge uiformémet vers f, pour tout réel ε > 0, o peut trouver u etier tel que sup f x f x < ε et pour tout x [,b] etier m 1, o : b f x si mx dx b f x f x si mx dx + f x si mx dx b sup f x f x + f x si mx dx x [,b] b ε + f x si mx dx. E désigt pr x 0 = < x 1 < < x p+1 = b ue subdivisio de [, b] telle que sur chque itervlle [x k, x k+1 ] f soit costte égle à y k, o : f x si mx dx = = p xk+1 y k si mx dx p x k y k cos mxk m cos mx k+1 m et : où C = m b f x si mx dx b ε + C m p b y k. O e déduit que f x si mx dx b + 1 ε pour m ssez grd. De mière logue, o lim f x cos x dx = 0 pour f cotiue pr morceux. Exercice Soit f ue foctio cotiue pr morceux sur u segmet [, b]. Clculer l limite suivte : lim f x si x dx Solutio 16.9 E écrivt que si x = 1 cos x, o : lim f x si x dx = 1 f x dx lim f x cos x dx = 1 f x dx.

16 380 Suites de foctios Approximtio uiforme pr des foctios ffies pr morceux et cotiues Théorème Toute foctio f cotiue sur u segmet [, b] est limite uiforme d ue suite de foctios cotiues ffies pr morceux. Démostrtio. E utilist les subdivisios itroduites vec l démostrtio du théorème précédet, o leur ssocie les foctios f défiies pour k compris etre 0 et 1 pr : x [x k, x k+1 ], f x = f x k + x x k x k+1 x k f x k+1 f x k f coïcide vec f ux x k et est ffie sur [x k, x k+1 ]. Ces foctios sot ffies pr morceux et cotiues sur [, b]. E utilist l uiforme cotiuité de f sur [, b], pour ε > 0 doé, o peut trouver u réel η > 0 tel que f x f y < ε pour tous x, y ds [, b] tels que x y η. Pour tout etier et tout etier k compris etre 0 et 1 o lors x k+1 x k = b qu u réel x [, b] est ds l u des itervlles [x k, x k+1 ], o obtiet pour b b η f x f x = f x f x k x x k f x k+1 f x k x k+1 x k f x f x k + x x k f x k+1 f x k x k+1 x k ε + x x k x k+1 x k ε ε, η et scht ce qui prouve l covergece uiforme sur [, b] de f 1 vers f. Ce résultt et le théorème peuvet être utilisés pour prouver, ss théorie de l itégrtio, que toute foctio f cotiue sur u itervlle compct dmet ue primitive. O commece pr vérifier le résultt pour les foctios ffies pr morceux et cotiues. Théorème Toute foctio ffie pr morceux et cotiue sur u segmet [, b] dmet des primitives. Démostrtio. Si ϕ est ffie pr morceux et cotiue défiie pr ue subdivisio = x 0 < x 1 < < x = b et : ϕ x = y k + x x k x k+1 x k y k+1 y k sur [x k, x k+1 ] pour 0 k 1, l foctio φ défiie pr : vec γ 0 = 0 sur [x 0, x 1 ] et : φ x = y 0 x x 0 + x x 0 φ x = y k+1 x x k+1 + x x k+1 x 1 x 0 y 1 y 0 + γ 0 x k+ x k+1 y k+ y k+1 + γ k+1 η :

17 Approximtio uiforme des foctios cotiues sur u segmet 381 sur [x k+1, x k+ ] pour 0 k où γ k+1 est tel que : lim φ x = x k+1 x k y k+1 + y k x x k+1 + γ k = lim φ x = γ k+1 x x + k+1 pour 0 k, est ue primitive de φ. E effet, sur ]x k, x k+1 [, o : φ x = y k + x x k y k+1 y k = ϕ x x k+1 x k et pour x ]x 0, x 1 [ : φ x φ x 0 x x 0 ce qui sigifie que φ x 0 = ϕ x 0. Pour 0 k et x ]x k+1, x k+ [, o : = φ x x x 0 = y 0 + x x 0 x 1 x 0 y 1 y 0 x x + 0 φ x φ x k+1 x x k+1 = y k+1 + x x k+1 x k+ x k+1 y k+ y k+1 x x + 0 et pour 0 k 1, x ]x k, x k+1 [, o : ce qui doe : y 0 = ϕ x 0 y k+1 = ϕ x k+1 φ x φ x k+1 = y k x x k + x x k x k+1 x k y k+1 y k + γ k γ k+1 x x k = x x k y k + x k+1 x k y k+1 y k x k+1 x k y k+1 + y k x x k = x x k+1 y k + x k+1 x k y k+1 y k x x k + x k+1 x k y k + x k+1 x k y k+1 y k y k+1 + y k x x k = x x k+1 y k + x k+1 x k y k+1 y k φ x φ x k+1 lim x x x x k+1 k+1 + x x k+1 y k+1 y k x x k = x x k+1 x k+1 x k y k+1 y k + y k+1 + y k = y k+1 y k + y k+1 + y k = y k+1 = ϕ x k+1 Théorème Toute foctio f cotiue sur u segmet [, b] dmet des primitives. Démostrtio. E utilist les ottios itroduites vec l démostrtio du théorème 16.13, o désige pour tout 1 pr F l primitive de f ulle e. L suite F 1 coverge uiformémet sur [, b] vers f et que l suite F 1 coverge vers 0. O déduit lors que l suite F 1 coverge uiformémet sur [, b] vers ue foctio dérivble F et que F = f, c est-à-dire que F est ue primitive de f sur [, b]. O peut lors défiir l itégrle d ue foctio f cotiue sur [, b] pr : où F est ue primitive de f sur cet itervlle. f x dx = F b F

18 38 Suites de foctios Approximtio uiforme de l foctio x x sur [ 1, 1] pr des foctios polyomiles L pproximtio uiforme de l foctio x x sur [ 1, 1] pr des foctios polyomiles ous ser utile pour pprocher uiformémet toute foctio cotiue et ffie pr morceux pr des polyôme sur u segmet [, b]. O itroduit l suite de foctios P N défiie sur R pr P 0 x = 0 et 1, P +1 x = P x + 1 x P x. 16. O vérifie fcilemet pr récurrece sur 0 que chque foctio P est polyomile. Exercice Détermier le degré et le coefficiet domit de chque foctio P. Solutio E désigt pr p le degré de P et pr α le coefficiet domit de P, o p 1 = et α 1 = 1 P 1 x = x et pr récurrece, o vérifie que p = et α = 1. E 1 effet, le résultt est vri pour = 1 et le suppost cquis u rg 1, e utilist 16., o p +1 = p = +1 et α +1 = 1 α = 1 1 = Lemme 16.1 Pour tout N et tout x [ 1, 1], o : x P +1 x = x P x 1 x + P x Démostrtio. O : x P +1 x = x P x 1 x P x x + P x = x P x 1 x + P x Lemme 16. Pour tout N et tout x [ 1, 1], o : 0 P x P +1 x x 1 et l suite P N coverge simplemet sur [ 1, 1] vers x. Démostrtio. Pour le premier poit, o procède pr récurrece sur 0. Pour = 0, o pour tout x [ 1, 1] : 0 = P 0 x P 1 x = x x 1 0 P x P +1 x x 1 Suppost le résultt cquis u rg 0, o P +1 x P x 0. Puis de P +1 x x, o déduit que x P +1 x et P + x P +1 x. Efi vec x P + x = x P +1 x 1 x + P +1 x

19 Approximtio uiforme des foctios cotiues sur u segmet 383 x P +1 x et x + P +1 x milieu de [P +1 x, x ] [0, 1], o déduit que x P + x 0. L ecdremet précédet ous dit que pour tout x [ 1, 1] l suite P x N est à vleurs positive, croisste et mjorée pr x doc covergete vers l x 0. E psst à l limite ds 16., o déduit que l x = x et l x = x. Lemme 16.3 Pour tout N et tout x [ 1, 1], o : 0 x P x x 1 x + 1 Démostrtio. O motre tout d bord pr récurrece sur 0 l ecdremet : 0 x P x x 1 x. Pour = 0, o : 0 x P 0 x = x. E suppost le résultt cquis pour 0, o : x P +1 x = x P x 1 x + P x x 1 x 1 x + P x x 1 x 1 x = x 1 x +1 P x 0. Esuite o étudie l foctio ϕ défiie sur [0, 1] pr ϕ t = t 1 t pour 1 pour = 0, o bie x 1 x = x 1 <. Cette foctio est dérivble vec ϕ 0 = 0, ϕ 1 = 1, : et ϕ ϕ t = 1 1 = t [0, 1] vritios de ϕ. E coclusio, o le résultt suivt. 1 t t. Il e résulte que ϕ t pour tout Théorème L suite P N défiie pr 16. coverge uiformémet sur [ 1, 1] vers l foctio x x. Remrque 16.7 O peut ussi déduire cette covergece uiforme du théorème de Dii. L exercice qui suit ous fourit ue utre fço d pproximer l foctio x x sur [ 1, 1].

20 384 Suites de foctios Exercice 16.1 O désige pr N l suite des coefficiets qui itervieet ds le développemet e série etière de l foctio x 1 x sur l itervlle ] 1, 1[, soit : x ] 1, 1[, 1 x = 1. Motrer que l série + est covergete.. E déduire que : =0 + =0 x. l foctio x 1 x est limite uiforme d ue suite de polyômes sur l itervlle [ 1, 1] ; b l foctio x x est limite uiforme d ue suite de polyômes sur l itervlle [ 1, 1]. Solutio Les coefficiets sot doés pr 0 = 1 et pour 1, = b vec : b =! 1!. E prticuliers, les b sot positifs pour tout Pour tout x ds [0, 1[ et tout 1, o : 0 b k x k + k=1 =1 b x = 1 1 x. E fist tedre x vers 1, o e déduit que pour tout 1, o : 0 b k 1, k=1 ce qui implique l covergece de l série à termes positifs + b et celle de l série +. Si o tete le théorème de d Alembert pour motrer l covergece de b tous les b! sot strictemet positifs, o :b = 1! b +1 b = = = et o e peut ps coclure. E utilist le développemet limité : b +1 = 1 1 b = o = o le théorème de Rbe-Duhmel ous permet de coclure à l covergece de b o 3 > 1. =0

Baccalauréat S Asie 19 juin 2014 Corrigé

Baccalauréat S Asie 19 juin 2014 Corrigé Bcclurét S Asie 9 jui 24 Corrigé A. P. M. E. P. Exercice Commu à tous les cdidts 4 poits Questio - c. O peut élimier rpidemet les réposes. et d. cr les vecteurs directeurs des droites proposées e sot ps

Plus en détail

Intégrales généralisées

Intégrales généralisées 3 Iégrles géérlisées Pour ce chpire, les focios cosidérées so priori défiies sur u iervlle réel I o rédui à u poi, à vleurs réelles ou complees e coiues pr morceu. L défiiio e les propriéés de l iégrle

Plus en détail

Baccalauréat S Nouvelle - Calédonie Mars 2009

Baccalauréat S Nouvelle - Calédonie Mars 2009 Bcclurét S Nouvelle - Clédoie Mrs 009 Exercice Commu à tous les cdidts (5 poits) r r Le pl est rpporté à u repère orthoorml direct ( O, u, v) d uité grphique cm O cosidère les poits et B d ffixes respectives

Plus en détail

Séries réelles ou complexes

Séries réelles ou complexes 6 Séries réelles ou complexes Comme pour le chapitre 3, les suites cosidérées sot a priori complexes et les résultats classiques sur les foctios cotiues ou dérivables d ue variable réelle sot supposés

Plus en détail

Etude de la fonction ζ de Riemann

Etude de la fonction ζ de Riemann Etude de la foctio ζ de Riema ) Défiitio Pour x réel doé, la série de terme gééral,, coverge si et seulemet si x >. x La foctio zeta de Riema est la foctio défiie sur ], [ par : ( x > ), = x. Remarque.

Plus en détail

. (b) Si (u n ) est une suite géométrique de raison q, q 1, on obtient : N N, S N = 1 qn+1. n+1 1 S N = 1 1

. (b) Si (u n ) est une suite géométrique de raison q, q 1, on obtient : N N, S N = 1 qn+1. n+1 1 S N = 1 1 Premières propriétés des ombres réels 2 Suites umériques 3 Suites mootoes : à faire 4 Séries umériques 4. Notio de série. Défiitio 4.. Soit (u ) ue suite de ombres réels ou complexes. Pour N N, o ote S

Plus en détail

1 Mesure et intégrale

1 Mesure et intégrale 1 Mesure et itégrale 1.1 Tribu boréliee et foctios mesurables Soit =[a, b] u itervalle (le cas où b = ou a = est pas exclu) et F ue famille de sous-esembles de. OditqueF est ue tribu sur si les coditios

Plus en détail

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1)

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1) Uiversités Paris 6 et Paris 7 M1 MEEF Aalyse (UE 3) 2013-2014 Chapitre 3 : Foctios d ue variable réelle (1) 1 Lagage topologique das R Défiitio 1 Soit a u poit de R. U esemble V R est u voisiage de a s

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n =

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n = [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 1 juillet 14 Eocés 1 Nombres réels Ratioels et irratioels Exercice 1 [ 9 ] [correctio] Motrer que la somme d u ombre ratioel et d u ombre irratioel est u ombre irratioel.

Plus en détail

CHAPITRE 2 SÉRIES ENTIÈRES

CHAPITRE 2 SÉRIES ENTIÈRES CHAPITRE 2 SÉRIES ENTIÈRES 2. Séries etières Défiitio 2.. O appelle série etière toute série de foctios ( ) f dot le terme gééral est de la forme f ()=a, où (a ) désige ue suite réelle ou complee et R.

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable Exo7 Topologie Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I : Icotourable Exercice **

Plus en détail

Optimisation non linéaire

Optimisation non linéaire 8-1-003 Optimistio o liéire Nio Silerio Support e cours proisoire pour l uité e leur Mthémtiques et sttistiques estié ux clsses u BTS Comptbilité-Gestio e l ECG. Itrouctio Au lycée, ue gre prtie u cours

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable Eo7 Séries etières Eercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I : Icotourable Eercice

Plus en détail

x +1 + ln. Donner la valeur exacte affichée par cet algorithme lorsque l utilisateur entre la valeur n =3.

x +1 + ln. Donner la valeur exacte affichée par cet algorithme lorsque l utilisateur entre la valeur n =3. EXERCICE 3 (6 poits ) (Commu à tous les cadidats) Il est possible de traiter la partie C sas avoir traité la partie B Partie A O désige par f la foctio défiie sur l itervalle [, + [ par Détermier la limite

Plus en détail

Suites et séries de fonctions

Suites et séries de fonctions [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 3 avril 5 Eocés Suites et séries de foctios Propriétés de la limite d ue suite de foctios Eercice [ 868 ] [correctio] Etablir que la limite simple d ue suite de

Plus en détail

Limites des Suites numériques

Limites des Suites numériques Chapitre 2 Limites des Suites umériques Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Limite fiie ou ifiie d ue suite. Limites et comparaiso. Opératios sur les ites. Comportemet

Plus en détail

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1 Bac blac TS Correctio Exercice I ( Spé ) / émotros par récurrece que 5x y = pour tout etier aturel 5x y = 5 8 = La propriété est doc vraie au rag = Supposos que la propriété est vraie jusqu au rag, o a

Plus en détail

Déroulement de l épreuve de mathématiques

Déroulement de l épreuve de mathématiques Dérouleet de l épreuve de thétiques MATHÉMATIQUES Extrit de l ote de service 2012-029 du 24 février 2012 (BOEN 13 du 29-3-2012) Durée de l épreuve : 2 heures Nture de l épreuve : écrite pr le socle cou

Plus en détail

Exo7. Déterminants. = 4(b + c)(c + a)(a + b). c + a c + b 2c Correction. b + a 2b b + c. Exercice 2 ** X a b c a X c b b c X a c b a X

Exo7. Déterminants. = 4(b + c)(c + a)(a + b). c + a c + b 2c Correction. b + a 2b b + c. Exercice 2 ** X a b c a X c b b c X a c b a X Exo7 Détermiats Exercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très difficile I : Icotourable T : pour

Plus en détail

Intégration et probabilités ENS Paris, 2012-2013. TD (20)13 Lois des grands nombres, théorème central limite. Corrigé :

Intégration et probabilités ENS Paris, 2012-2013. TD (20)13 Lois des grands nombres, théorème central limite. Corrigé : Itégratio et probabilités EN Paris, 202-203 TD 203 Lois des grads ombres, théorème cetral limite. Corrigé Lois des grads ombres Exercice. Calculer e cet leços Détermier les limites suivates : x +... +

Plus en détail

Convergences 2/2 - le théorème du point fixe - Page 1 sur 9

Convergences 2/2 - le théorème du point fixe - Page 1 sur 9 Au sommaire : Suites extraites Le théorème de Bolzao-Weierstrass La preuve du théorème de Bolzao-Weierstrass3 Foctio K-cotractate4 Le théorème du poit fixe5 La preuve du théorème du poit fixe6 Utilisatios

Plus en détail

Séquence 5. La fonction logarithme népérien. Sommaire

Séquence 5. La fonction logarithme népérien. Sommaire Séquece 5 La foctio logarithme épérie Objectifs de la séquece Itroduire ue ouvelle foctio : la foctio logarithme épérie. Coaître les propriétés de cette foctio : sa dérivée, ses variatios, sa courbe, sa

Plus en détail

4 Approximation des fonctions

4 Approximation des fonctions 4 Approximatio des foctios Ue foctio f arbitraire défiie sur u itervalle I et à valeur das IR peut être représetée par so graphe, ou de maière équivalete par la doée de l esemble de ses valeurs f(t) pour

Plus en détail

Groupe orthogonal d'un espace vectoriel euclidien de dimension 2, de dimension 3

Groupe orthogonal d'un espace vectoriel euclidien de dimension 2, de dimension 3 1 Groupe orthogoal d'u espace vectoriel euclidie de dimesio, de dimesio Voir le chapitre 19 pour l'étude des espaces euclidies et des isométries. État doé u espace euclidie E de dimesio 1, o rappelle que

Plus en détail

Inégalités souvent rencontrées

Inégalités souvent rencontrées Iégalités souvet recotrées Recotres Putam 004 Uiversité de Sherbrooke Jea-Philippe Mori Théorie Certaies iégalités sot deveues célèbres e raiso de leur grade utilité Elles sot aussi souvet au coeur de

Plus en détail

INTENTION LES PROCESSUS MATHÉMATIQUES

INTENTION LES PROCESSUS MATHÉMATIQUES INTENTION Adpttios u Cdre commu des progrmmes d études de mthémtiques M-9 telles que reflétées ds le documet Mthémtiques M-9 : Progrmme d études de l Albert (2007) Le coteu du documet Mthémtiques M-9 :

Plus en détail

La spirale de Théodore bis, et la suite «somme=produit».

La spirale de Théodore bis, et la suite «somme=produit». Etde d e vrite de l spirle de Théodore, dot issce à e site dot les sommes prtielles sot égles x prodits prtiels. Mots clés : spirle de Théodore, théorème de Pythgore, site, série, polyôme. L spirle de

Plus en détail

Théorème de Lax Milgram Application au problème de Dirichlet pour l équation de Sturm Liouville

Théorème de Lax Milgram Application au problème de Dirichlet pour l équation de Sturm Liouville Théorème de Lx Milgrm Appliction u problème de Dirichlet pour l éqution de Sturm Liouville Résumé du cours de MEDP Mîtrise de mthémtiques 2000 2001 2001nov18 (medp-lx-milgrm.tex) Dns ce chpitre, on se

Plus en détail

Théorème de Poincaré - Formule de Green-Riemann

Théorème de Poincaré - Formule de Green-Riemann Chpitre 11 Théorème de Poincré - Formule de Green-Riemnn Ce chpitre s inscrit dns l continuité du précédent. On vu à l proposition 1.16 que les formes différentielles sont bien plus grébles à mnipuler

Plus en détail

Loi binomiale. Niveau : Première S + SUP (Convergence) Prérequis : Variable aléatoire, espérance, variance, théorème limite central, loi de Poisson

Loi binomiale. Niveau : Première S + SUP (Convergence) Prérequis : Variable aléatoire, espérance, variance, théorème limite central, loi de Poisson 4 L E Ç O N Loi biomiale Niveau : Première S + SUP (Covergece) Prérequis : Variable aléatoire, espérace, variace, théorème limite cetral, loi de Poisso 1 Loi de Beroulli Défiitio 41 Loi de Beroulli Soit

Plus en détail

14 Chapitre 14. Théorème du point fixe

14 Chapitre 14. Théorème du point fixe Chapitre 14 Chapitre 14. Théorème du poit fixe Si l o examie de plus près les méthodes de Lagrage et de Newto, étudiées au chapitre précédet, elles revieet das leur pricipe à remplacer la résolutio de

Plus en détail

Processus et martingales en temps continu

Processus et martingales en temps continu Chapitre 3 Processus et martigales e temps cotiu 1 Quelques rappels sur les martigales e temps discret (voir [4]) O cosidère u espace filtré (Ω, F, (F ) 0, IP). O ote F = 0 F. Défiitio 1.1 Ue suite de

Plus en détail

20. Algorithmique & Mathématiques

20. Algorithmique & Mathématiques L'éditeur L'éditeur permet à l'utilisateur de saisir les liges de codes d'u programme ou de défiir des foctios. Remarque : O peut saisir directemet des istructios das la cosole Scilab, mais il est plus

Plus en détail

LICENCE DE MATHÉMATIQUES DEUXIÈME ANNÉE. Unité d enseignement LCMA 4U11 ANALYSE 3. Françoise GEANDIER

LICENCE DE MATHÉMATIQUES DEUXIÈME ANNÉE. Unité d enseignement LCMA 4U11 ANALYSE 3. Françoise GEANDIER LICENCE DE MATHÉMATIQUES DEUXIÈME ANNÉE Unité d enseignement LCMA 4U ANALYSE 3 Frnçoise GEANDIER Université Henri Poincré Nncy I Déprtement de Mthémtiques . Tble des mtières I Séries numériques. Séries

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mthémtiques nnée 2009-2010 Chpitre 2 Le prolème de l unicité des solutions 1 Le prolème et quelques réponses : 1.1 Un exemple Montrer que l éqution différentielle :

Plus en détail

Comportement d'une suite

Comportement d'une suite Comportemet d'ue suite I) Approche de "ses de variatio et de ite d'ue suite" : 7 Soit la suite ( ) telle que = 5 ( + ) 2 Représetos graphiquemet la suite das u pla mui d' u repère. Il suffit de placer

Plus en détail

Apprentissage: cours 3a Méthodes par moyennage local

Apprentissage: cours 3a Méthodes par moyennage local Appretissage: cours 3a Méthodes par moyeage local Guillaume Oboziski 1 er mars 2012 Réferece : chap. 6 of [Hastie et al., 2009] ad chap. 6 of [Devroye et al., 1996]. Algorithmes par moyeage local O cosidère

Plus en détail

Introduction : Mesures et espaces de probabilités

Introduction : Mesures et espaces de probabilités Itroductio : Mesures et espaces de probabilités Référeces : Poly cédric Berardi et Jea Michel Morel. J.-F. Le Gall, Itégratio, Probabilités et Processus Aléatoire J.-Y. Ouvrard, Probabilités 2, maîtrise-agrégatio,

Plus en détail

Approximation de la solution d une équation différentielle ordinaire avec impulsions qui dépendent de l état

Approximation de la solution d une équation différentielle ordinaire avec impulsions qui dépendent de l état Approximatio de la solutio d ue équatio différetielle ordiaire avec impulsios qui dépedet de l état F. Dubeau A. Ouasafi A. Sakat CRM-276 Jauary 21 Départemet de mathématiques et d iformatique, Uiversité

Plus en détail

semestre 3 des Licences MISM annnée universitaire 2004-2005

semestre 3 des Licences MISM annnée universitaire 2004-2005 MATHÉMATIQUES 3 semestre 3 des Licences MISM nnnée universitire 24-25 Driss BOULARAS 2 Tble des mtières Rppels 5. Ensembles et opértions sur les ensembles.................. 5.. Prties d un ensemble.........................

Plus en détail

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) (

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) ( Correction de l épreuve CCP PSI Mths PREMIÈRE PARTIE I- Soit t u voisinge de, t Alors ϕt t s = ϕt ρt s ρs Pr hypothèse, l fonction ϕt ϕt est lorsque t, il en est donc de même de ρt s ρt s ρs cr ρ s est

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

Relations binaires. Table des matières. Marc SAGE. 18 octobre 2007. 1 Amuse gueule 2. 2 Combinatoire dans les quotients 2. 3 Problème d extréma 3

Relations binaires. Table des matières. Marc SAGE. 18 octobre 2007. 1 Amuse gueule 2. 2 Combinatoire dans les quotients 2. 3 Problème d extréma 3 Reltions binires Mrc SAGE 8 octobre 007 Tble des mtières Amuse gueule Combintoire dns les quotients 3 Problème d extrém 3 4 Un théorème de point xe 3 5 Sur l conjugisons dns R 3 6 Sur les corps totlement

Plus en détail

STATISTIQUE : TESTS D HYPOTHESES

STATISTIQUE : TESTS D HYPOTHESES STATISTIQUE : TESTS D HYPOTHESES Préparatio à l Agrégatio Bordeaux Aée 203-204 Jea-Jacques Ruch Table des Matières Chapitre I. Gééralités sur les tests 5. Itroductio 5 2. Pricipe des tests 6 2.a. Méthodologie

Plus en détail

Université Paris-Dauphine DUMI2E. UFR Mathématiques de la décision. Notes de cours. Analyse 2. Filippo SANTAMBROGIO

Université Paris-Dauphine DUMI2E. UFR Mathématiques de la décision. Notes de cours. Analyse 2. Filippo SANTAMBROGIO Université Pris-Duphine DUMI2E UFR Mthémtiques de l décision Notes de cours Anlyse 2 Filippo SANTAMBROGIO Année 2008 2 Tble des mtières 1 Optimistion de fonctions continues et dérivbles 5 1.1 Continuité........................................

Plus en détail

A11 : La représentation chaînée (1ère partie)

A11 : La représentation chaînée (1ère partie) A11 : L représettio chîée (1ère prtie) - Défiitio et schéms de cosulttio - Schéms de mise à jour (isertio, suppressio) - Exemples J-P. Peyri - L représettio chîée (première prtie) 0 Pricipe de l représettio

Plus en détail

STATISTIQUE AVANCÉE : MÉTHODES

STATISTIQUE AVANCÉE : MÉTHODES STATISTIQUE AVANCÉE : MÉTHODES NON-PAAMÉTIQUES Ecole Cetrale de Paris Arak S. DALALYAN Table des matières 1 Itroductio 5 2 Modèle de desité 7 2.1 Estimatio par istogrammes............................

Plus en détail

Solutions particulières d une équation différentielle...

Solutions particulières d une équation différentielle... Solutios particulières d ue équatio différetielle......du premier ordre à coefficiets costats O cherche ue solutio particulière de y + ay = f, où a est ue costate réelle et f ue foctio, appelée le secod

Plus en détail

II LES PROPRIETES DES ESTIMATEURS MCO 1. Rappel : M1 LA REGRESSION : HYPOTHESES ET TESTS Avril 2009

II LES PROPRIETES DES ESTIMATEURS MCO 1. Rappel : M1 LA REGRESSION : HYPOTHESES ET TESTS Avril 2009 M LA REGRESSION : HYPOTHESES ET TESTS Avril 009 I LES HYPOTHESES DE LA MCO. Hypothèses sur la variable explicative a. est o stochastique. b. a des valeurs xes das les différets échatillos. c. Quad ted

Plus en détail

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique.

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique. C39211 Ecole Normle Supérieure de Cchn 61 venue du président Wilson 94230 CACHAN Concours d dmission en 3 ème nnée Informtique Session 2009 INFORMATIQUE 1 Durée : 5 heures «Aucun document n est utorisé»

Plus en détail

Des résultats d irrationalité pour deux fonctions particulières

Des résultats d irrationalité pour deux fonctions particulières Collect. Math. 5, 00, 0 c 00 Uiversitat de Barceloa Des résultats d irratioalité pour deux foctios particulières Richard Choulet 7, Rue du 4 Août, 40 Aveay, Frace E-mail: richardchoulet@waadoo.fr Received

Plus en détail

Dénombrement. Introduction. 1 Cardinaux d'ensembles nis. ECE3 Lycée Carnot. 12 novembre 2010. 1.1 Quelques dénitions

Dénombrement. Introduction. 1 Cardinaux d'ensembles nis. ECE3 Lycée Carnot. 12 novembre 2010. 1.1 Quelques dénitions Déombremet ECE3 Lycée Carot 12 ovembre 2010 Itroductio La combiatoire, sciece du déombremet, sert comme so om l'idique à compter. Il e s'agit bie etedu pas de reveir au stade du CP et d'appredre à compter

Plus en détail

ANALYSE NUMERIQUE NON-LINEAIRE

ANALYSE NUMERIQUE NON-LINEAIRE Université de Metz Licence de Mthémtiques - 3ème nnée 1er semestre ANALYSE NUMERIQUE NON-LINEAIRE pr Rlph Chill Lbortoire de Mthémtiques et Applictions de Metz Année 010/11 1 Tble des mtières Chpitre

Plus en détail

LES PROBABILITÉS POUR LES OPTIONS B, C ET D

LES PROBABILITÉS POUR LES OPTIONS B, C ET D LES PROBABILITÉS POUR LES OPTIONS B, C ET D PRÉPARATION À L AGRÉGATION EXTERNE DE MATHÉMATIQUES DE L UNIVERSITÉ RENNES 1 1 ANNÉE 2009/2010 1. ESPACE PROBABILISÉ - VARIABLE ALÉATOIRE 1.1 ESPACE PROBABILISÉ

Plus en détail

Maîtrise de Mathématiques TER Le bandit manchot à deux bras

Maîtrise de Mathématiques TER Le bandit manchot à deux bras Maîtrise de Mathématiques TER Le badit machot à deux bras Deis Cousieau Sous la directio de Jea-Michel Loubes Septembre 2003 Table des matières 1 Présetatio du problème 2 1.1 Exemple de la machie à sous,

Plus en détail

EXERCICES : DÉNOMBREMENT

EXERCICES : DÉNOMBREMENT Chapitre 7 ECE 1 - Grad Nouméa - 015 EXERCICES : DÉNOMBREMENT LISTES / ARRANGEMENTS Exercice 1 : Le code ativol Pour so vélo, Toto possède u ativol a code. Le code est ue successio de trois chiffres compris

Plus en détail

Calculs financiers. Auteur : Philippe GILLET

Calculs financiers. Auteur : Philippe GILLET Clculs fcers Auteur : Phlppe GILLET Le tux d térêt Pour l empruteur qu e dspose ps des fods écessres, l représete le prx à pyer pour ue cosommto mmédte. Pour le prêteur, l représete le prx ecssé pour l

Plus en détail

Exercices corrigés 9325 = 2 4662 + 1 4662 = 2 2331 + 0 2331 = 2 1165 + 1

Exercices corrigés 9325 = 2 4662 + 1 4662 = 2 2331 + 0 2331 = 2 1165 + 1 Grenoble INP Pgor 1ère nnée Exercices corrigés Anlyse numérique NB : Les exercices corrigés ici sont les exercices proposés durnt les sénces de cours. Les corrections données sont des corrections plus

Plus en détail

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes.

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes. Polyésie Septembre 2 - Exercice O peut traiter la questio 4 sas avoir traité les questios précédetes Pour u achat immobilier, lorsqu ue persoe emprute ue somme de 50 000 euros, remboursable par mesualités

Plus en détail

Synthèse de cours (Terminale S) Calcul intégral

Synthèse de cours (Terminale S) Calcul intégral Synthèse de cours (Terminle S) Clcul intégrl Intégrle d une onction continue positive sur un intervlle [;] Dns cette première prtie, on considère une onction continue positive sur un intervlle [ ; ] (

Plus en détail

Cours d Analyse IV Suites et Séries de fonctions

Cours d Analyse IV Suites et Séries de fonctions Université Clude Bernrd, Lyon I Licence Sciences, Technologies & Snté 43, boulevrd 11 novembre 1918 Spécilité Mthémtiques 69622 Villeurbnne cedex, Frnce L. Pujo-Menjouet pujo@mth.univ-lyon1.fr Cours d

Plus en détail

COURS D ANALYSE. Licence d Informatique, première. Laurent Michel

COURS D ANALYSE. Licence d Informatique, première. Laurent Michel COURS D ANALYSE Licence d Informtique, première nnée Lurent Michel Printemps 2010 2 Tble des mtières 1 Éléments de logique 5 1.1 Fbriquer des énoncés........................ 5 1.1.1 Enoncés élémentires.....................

Plus en détail

Chapitre 11 : L inductance

Chapitre 11 : L inductance Chpitre : inductnce Exercices E. On donne A πr 4π 4 metn N 8 spires/m. () Selon l exemple., µ n A 4π 7 (8) 4π 4 (,5) 5 µh (b) À prtir de l éqution.4, on trouve ξ ξ 4 3 5 6 6,3 A/s E. On donne A πr,5π 4

Plus en détail

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES 1 ) POSITION DU PROBLÈME - VOCABULAIRE A ) DÉFINITION SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES O cosidère deux variables statistiques umériques x et y observées sur ue même populatio de idividus. O ote x 1

Plus en détail

Exercices de mathématiques

Exercices de mathématiques MP MP* Thierry DugarDi Marc rezzouk Exercices de mathématiques Cetrale-Supélec, Mies-Pots, École Polytechique et ENS Coceptio et créatio de couverture : Atelier 3+ Duod, 205 5 rue Laromiguière, 75005 Paris

Plus en détail

Préparation à l'examen écrit de maturité Mathématiques 2013

Préparation à l'examen écrit de maturité Mathématiques 2013 Wechter Loïc Mturité 2013 Mthémtiques Cours de M. Flcoz 2013 Préprtion à l'exmen écrit de mturité Mthémtiques 2013 1.Primitives et intégrles 1.1Primitives (CRM pp.77-80) Une primitive pourrit se définir

Plus en détail

PROMENADE ALÉATOIRE : Chaînes de Markov et martingales

PROMENADE ALÉATOIRE : Chaînes de Markov et martingales PROMENADE ALÉATOIRE : Chaîes de Markov et martigales Thierry Bodieau École Polytechique Paris Départemet de Mathématiques Appliquées thierry.bodieau@polytechique.edu Novembre 2013 2 Table des matières

Plus en détail

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil.

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil. Qu appelle-t-o éclipse? Éclipser sigifie «cacher». Vus depuis la Terre, deu corps célestes peuvet être éclipsés : la Lue et le Soleil. LES ÉCLIPSES Pour qu il ait éclipse, les cetres de la Terre, de la

Plus en détail

Chaînes de Markov. Arthur Charpentier

Chaînes de Markov. Arthur Charpentier Chaîes de Markov Arthur Charpetier École Natioale de la Statistique et d Aalyse de l Iformatio - otes de cours à usage exclusif des étudiats de l ENSAI - - e pas diffuser, e pas citer - Quelques motivatios.

Plus en détail

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI

FEUILLE D EXERCICES 17 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI FEUILLE D EXERCICES 7 - PROBABILITÉS SUR UN UNIVERS FINI Exercice - Lacer de dés O lace deux dés à 6 faces équilibrés. Calculer la probabilité d obteir : u double ; ue somme des deux dés égale à 8 ; ue

Plus en détail

Régulation analogique industrielle ESTF- G.Thermique

Régulation analogique industrielle ESTF- G.Thermique Chapitre 5 Stabilité, Rapidité, Précisio et Réglage Stabilité. Défiitio Coditio de stabilité. Critères de stabilité.. Critères algébriques.. Critère graphique ou de revers das le pla de Nyquist Rapidité

Plus en détail

Probabilités et statistique pour le CAPES

Probabilités et statistique pour le CAPES Probabilités et statistique pour le CAPES Béatrice de Tilière Frédérique Petit 2 3 jui 205. Uiversité Pierre et Marie Curie 2. Uiversité Pierre et Marie Curie 2 Table des matières Modélisatio de phéomèes

Plus en détail

Les Nombres Parfaits.

Les Nombres Parfaits. Les Nombres Parfaits. Agathe CAGE, Matthieu CABAUSSEL, David LABROUSSE (2 de Lycée MONTAIGNE BORDEAUX) et Alexadre DEVERT, Pierre Damie DESSARPS (TS Lycée SUD MEDOC LETAILLAN MEDOC) La première partie

Plus en détail

STI2D Logique binaire SIN. L' Algèbre de BOOLE

STI2D Logique binaire SIN. L' Algèbre de BOOLE L' Algère de BOOLE L'lgère de Boole est l prtie des mthémtiques, de l logique et de l'électronique qui s'intéresse ux opértions et ux fonctions sur les vriles logiques. Le nom provient de George Boole.

Plus en détail

Cours de Statistiques inférentielles

Cours de Statistiques inférentielles Licece 2-S4 SI-MASS Aée 2015 Cours de Statistiques iféretielles Pierre DUSART 2 Chapitre 1 Lois statistiques 1.1 Itroductio Nous allos voir que si ue variable aléatoire suit ue certaie loi, alors ses réalisatios

Plus en détail

Le Calcul Intégral. niveau maturité. Daniel Farquet

Le Calcul Intégral. niveau maturité. Daniel Farquet Le Clcul Intégrl niveu mturité Dniel Frquet Eté 8 Tble des mtières Introduction Intégrle indéfinie 3. Définitions et générlités................................ 3.. Déf. d une primitive..............................

Plus en détail

Cours 5 : ESTIMATION PONCTUELLE

Cours 5 : ESTIMATION PONCTUELLE Cours 5 : ESTIMATION PONCTUELLE A- Gééralités B- Précisio d u estimateur C- Exhaustivité D- iformatio E-estimateur sas biais de variace miimale, estimateur efficace F- Quelques méthode s d estimatio A-

Plus en détail

ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES

ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES I. Précision d'une mesure directe Une mesure directe est une mesure lue sur un ppreil de mesure. Le résultt d'une mesure directe n'est jmis connu de fçon prfitement excte.

Plus en détail

Séquence 8. Probabilité : lois à densité. Sommaire

Séquence 8. Probabilité : lois à densité. Sommaire Séquence 8 Proilité : lois à densité Sommire. Prérequis 2. Lois de proilité à densité sur un intervlle 3. Lois uniformes 4. Lois exponentielles 5. Synthèse de l séquence Dns cette séquence, on introduit

Plus en détail

Statistique descriptive bidimensionnelle

Statistique descriptive bidimensionnelle 1 Statistique descriptive bidimesioelle Statistique descriptive bidimesioelle Résumé Liaisos etre variables quatitatives (corrélatio et uages de poits), qualitatives (cotigece, mosaïque) et de types différets

Plus en détail

Licence M.A.S.S. Cours d Analyse S4

Licence M.A.S.S. Cours d Analyse S4 Université Pris I, Pnthéon - Sorbonne Licence MASS Cours d Anlyse S4 Jen-Mrc Brdet (Université Pris 1, SAMM) UFR 27 et Equipe SAMM (Sttistique, Anlyse et Modélistion Multidisiplinire) Université Pnthéon-Sorbonne,

Plus en détail

ANALYSE : FONCTIONS D UNE VARIABLE RÉELLE

ANALYSE : FONCTIONS D UNE VARIABLE RÉELLE Jen-Pierre Dedieu, Jen-Pierre Rymond ANALYSE : FONCTIONS D UNE VARIABLE RÉELLE Institut de Mthémtiques Université Pul Sbtier 31062 Toulouse cedex 09 jen-pierre.dedieu@mth.univ-toulouse.fr jen-pierre.rymond@mth.univ-toulouse.fr

Plus en détail

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES DEUXIEME PARTIE Deuième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES Chapitre. L assurace de capital différé Chapitre 2. Les opératios de retes Chapitre 3. Les assuraces décès Chapitre 4. Les assuraces

Plus en détail

Calculer comment se constituer un capitale ; Calculer comment rembourser une dette en effectuant des versements réguliers.

Calculer comment se constituer un capitale ; Calculer comment rembourser une dette en effectuant des versements réguliers. CHAP: 8 Objecifs de ce chpire : Clculer comme se cosiuer u cpile ; Clculer comme rembourser ue dee e effecu des versemes réguliers. RAPPELS : Qu'es-ce qu'ue vleur cquise? Qu'es-ce qu'ue vleur cuelle? Le

Plus en détail

Probabilité 1 - L1 MMIA

Probabilité 1 - L1 MMIA Probabilité 1 - L1 MMIA Tra Viet Chi, vtra@u-paris10fr, Bureau E12(G) Exercice 1 (Pour démarrer) 1 Soiet A et B deux esembles Rappelez les défiitios de l itersectio A B, de l uio A B, de la différece A

Plus en détail

DETERMINANTS. a b et a'

DETERMINANTS. a b et a' 2003 - Gérard Lavau - http://perso.waadoo.fr/lavau/idex.htm Vous avez toute liberté pour télécharger, imprimer, photocopier ce cours et le diffuser gratuitemet. Toute diffusio à titre oéreux ou utilisatio

Plus en détail

Contribution à la théorie des entiers friables

Contribution à la théorie des entiers friables UFR STMIA École Doctorale IAE + M Uiversité Heri Poicaré - Nacy I DFD Mathématiques THÈSE présetée pour l obtetio du titre de Docteur de l Uiversité Heri Poicaré, Nacy-I e Mathématiques par Bruo MARTIN

Plus en détail

Les règles de Descartes et de Budan Fourier

Les règles de Descartes et de Budan Fourier Ojectifs de ce chpitre Mthémtiques ssistées pr ordinteur Chpitre 4 : Rcines des polynômes réels et complexes Michel Eisermnn Mt49, DLST LS4, Année 8-9 www-fourierujf-grenolefr/ eiserm/cours # mo Document

Plus en détail

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 1. Défiitios L'itérêt est l'idemité que doe au propriétaire d'ue somme d'arget celui qui e a joui pedat u certai temps. Divers élémets itervieet das le calcul

Plus en détail

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices Chapitre 1 Déombremet 1.1 Eocés des exercices Exercice 1 L acie système d immatriculatio fraçais était le suivat : chaque plaque avait 4 chiffres, suivis de 2 lettres, puis des 2 uméros du départemet.

Plus en détail

GLMA201 - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE 2-2013-2014 CONTRÔLE CONTINU 2

GLMA201 - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE 2-2013-2014 CONTRÔLE CONTINU 2 GLMA -4 GLMA - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE - -4 CONTRÔLE CONTINU Durée : h Tout doument ou lultrie est interdit Il ser tenu ompte de l lrté et de l préision de l rédtion Il est importnt de justifier hune

Plus en détail

Module 2 : Déterminant d une matrice

Module 2 : Déterminant d une matrice L Mth Stt Module les déterminnts M Module : Déterminnt d une mtrice Unité : Déterminnt d une mtrice x Soit une mtrice lignes et colonnes (,) c b d Pr définition, son déterminnt est le nombre réel noté

Plus en détail

Systèmes logiques combinatoires

Systèmes logiques combinatoires «'enseignement devrit être insi : celui qui le reçoit le recueille comme un don inestimle mis jmis comme une contrinte pénile.» Alert Einstein Systèmes logiques comintoires Définitions. es vriles inires

Plus en détail

Chapitre 13. Statistiques et probabilités. Sommaire

Chapitre 13. Statistiques et probabilités. Sommaire 13 Chapitre Chapitre 13 Statistiques et probabilités Les statistiques et les probabilités occupet ue place importate das l eseigemet de certaies classes préparatoires Les pricipales foctios écessaires

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce Aée Uiversitaire 2003 / 2004 Auditoire : Troisième Aée Études Supérieures Commerciales & Scieces Comptables DÉCISIONS FINANCIÈRES Note de cours N 3 Première

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir en math

Tout ce qu il faut savoir en math Tout ce qu il fut svoir en mth 1 Pourcentge Prendre un pourcentge t % d un quntité : t Clculer le pourcentge d une quntité pr rpport à une quntité b : Le coefficient multiplicteur CM pour une ugmenttion

Plus en détail

/HVV\VWqPHVFRPELQDWRLUHV

/HVV\VWqPHVFRPELQDWRLUHV /HVV\VWqPHVFRPELQDWRLUHV I. Définition On ppelle système combintoire tout système numérique dont les sorties sont exclusivement définies à prtir des vribles d entrée (Figure ). = f(x, x 2,,, x n ) x x

Plus en détail

PROBLEMES DIOPTIMISATION EN NOMBRES ENTIERS J. L. NICOLAS

PROBLEMES DIOPTIMISATION EN NOMBRES ENTIERS J. L. NICOLAS PROBLEMES DIOPTIMISATION EN NOMBRES ENTIERS ET APPROXIMATIONS DIOPHANTIENNES J. L. NICOLAS Cet article expose sup 3 e quelques iter'f~reces etre les pr'obl~res dloptimisatio e hombres etiers et la th~or-ie

Plus en détail

Chapitre VI Contraintes holonomiques

Chapitre VI Contraintes holonomiques 55 Chpitre VI Contrintes holonomiques Les contrintes isopérimétriques vues u chpitre précéent ne sont qu un eemple prticulier e contrintes sur les fonctions y e notre espce e fonctions missibles. Dns ce

Plus en détail

Intégrales dépendant d un paramètre

Intégrales dépendant d un paramètre [hp://mp.cpgedupuydelome.fr] édié le 3 avril 5 Eocés Iégrales dépeda d u paramère Covergece domiée Exercice [ 9 ] [correcio] Calculer les limies des suies do les ermes gééraux so les suivas : a) u = π/4

Plus en détail