Meilleure huile combinée. Meilleures huiles d olive

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Meilleure huile combinée. Meilleures huiles d olive"

Transcription

1 u 20 HUILES D OLIVE ET 11 HUILES COMBINÉES p. 26 Fanny Guibert. Robert Victoria, ingénieur. u 13 LECTEURS MULTIMÉDIAS p. 36 Benjamin Douriez, Thierry Martin, ingénieur. centre d essais PHOTOS PRODUITS : J. CHISCANO/«60» les choix de CHÂTEAU VIRANT AOC D AIX- EN-PROVENCE Prix 27,30 e/l 17,5/20 Meilleures huiles d olive 1 CARREFOUR/ CHAMPION Prix 4,35 e/l 17,5/20 Meilleure huile combinée BOUTON D OR ESSENTIEL/ INTERMARCHÉ Prix 2,90 e/l 16,5/20 les choix de GARDEZ LA MAIN LÉGÈRE On vante les bienfaits nutritionnels des différentes huiles. Ce n est pas une raison pour en abuser, car elles restent les matières les plus grasses de notre alimentation. 26 l 60 millions de consommateurs l n 425 l mars 2008

2 u 20 HUILES D OLIVE ET 11 HUILES COMBINÉES Des huiles bonnes pour la santé Les consommateurs sont incités à varier les huiles pour profiter des bienfaits nutritionnels de chacune. Notre essai de vingt huiles d olive et onze combinées devrait vous aider à choisir la bonne bouteille. FANNY GUIBERT. ROBERT VICTORIA, INGÉNIEUR. Combien de bouteilles d huile avez-vous dans votre cuisine? Plusieurs, si vous avez suivi les conseils des nutritionnistes et des professionnels. Nous som - mes en effet incités depuis plusieurs années à varier les huiles. La recommandation figure dans le premier fascicule grand public du Programme national nutrition santé (PNNS), publié en Elle a été reprise dans une campagne menée par les professionnels des huiles végétales avec le soutien de l Union européenne à partir de À chaque huile ses avantages «Varier les huiles pour bénéficier de leurs avantages spécifiques», précisait le guide du PNNS. Toutes les huiles sont des ma - tières grasses, qui doivent être consommées sans excès. Profi - tons-en pour rappeler qu elles sont constituées de 100 % de gras, alors que le beurre ou les margarines en comportent moins puisqu ils contiennent aussi de l eau. Il n y a donc pas d huiles légères, contrairement à ce que certains messages peuvent laisser croire. Carrefour se permet notamment d afficher des valeurs caloriques inférieures à celles de ses concurrents en se référant à 100 ml et non 100 g d huile. Cela étant, les huiles ont des profils différents. Elles sont composées d acides gras qui appartiennent à trois principales familles : les saturés, les monoinsaturés et les poly-insaturés (voir encadré page 33). Chaque huile a une certaine proportion des uns et des autres, d où l idée de les varier pour un meilleur équilibre. Pour l instant, le tournesol reste largement en tête des ventes, représentant presque la moitié en volume. Les consignes nutritionnelles visent à entamer cette suprématie et à éviter qu il n y ait qu une bouteille de tournesol à la cuisine. Car sa composition n est pas idéale, avec beaucoup d acides gras oméga 6. Du moins est-ce le cas du tournesol traditionnel. Il existe aussi un tournesol oléique dont la composition est plus satisfaisante, car proche de celle de l huile d olive (les antioxydants en moins, cependant). L huile d olive, justement, arrive en deuxième position, avec envi- L huile Lesieur et les autres On trouve de nombreuses bouteilles au rayon huile. Mais presque la moitié du marché est entre les mains d un seul acteur : la société Lesieur. Elle caracole en tête, avec un large portefeuille de marques : Lesieur pour le tournesol, mais aussi Isio pour les combinées, Frial pour la friture, Fleur de Colza pour le colza. La société contrôle aussi Puget et Fruit d or. ron un quart des ventes. Elle jouit depuis plusieurs années d une bonne réputation. Et son goût la rend irremplaçable pour ceux qui l aiment. Pourtant, comme le tournesol, elle ne doit pas trôner seule dans la cuisine. Elle a le mérite d avoir une forte proportion d acide oléique, considéré comme neutre sur le plan de la santé. Mais elle manque des fameux oméga 3, que nous ne consommons pas assez. Lesieur a quelques compétiteurs, comme Maille et Bertolli (Unilever), Carapelli (Benedicta) et Olï et Jar din d Orante (Reitzel). Mais les vrais concurrents de Lesieur, ce sont les mar ques de distributeurs (MDD), en particulier leurs premiers prix, qui représentent plus de 50 % des ventes. Non sans raison, comme le montrent les résultats de notre essai d huiles d olive. Le colza, chouchou des nutritionnistes On trouve en troisième position les huiles combinées, autrement dit des mélanges tout faits. Surfant sur les recommandations nutritionnelles avec l avantage de la praticité, ils ont rencontré un beau succès. Mais il s agit de recettes qui ne présentent pas toujours le meilleur équilibre, comme nous pourrons le voir dans notre essai. Le colza, mars 2008 l n 425 l 60 millions de consommateurs l 27

3 PRODUITS COMMENT NOUS AVONS PROCÉDÉ Nous avons acheté 31 marques d huiles, dont 20 huiles d olive vierge extra et 11 huiles combinées, qui sont des mélanges d huiles. u Essai huiles d olive Nous avons procédé à une analyse physicochimique pour vérifier : leur authenticité, autrement dit l absence d adultération par une autre huile. Pour cela, les critères examinés sont la composition en acides gras, en stérols et le pourcentage d uvaol et d érytrodiol ; leur caractère vierge, c est-à-dire l absence de raffinage. Il s évalue via une absorbance UV 270 nanomètres (nm), la recherche de stigmas - Pour masquer les différences de couleur entre les huiles d olive, elles sont placées dans un verre bleu. tadiènes et la composition en acides gras cis et trans ; leur qualité, notamment leur éventuelle oxydation à travers l indice de peroxyde, l acidité oléique et l absorbance 232 nm. Par ailleurs, les huiles d olive ont fait l objet d une dégustation en suivant le règlement européen 796/2002 du 6 mai Un jury entraîné de huit personnes a défini le profil sensoriel de chacune (intensité et caractéristique du fruité, de l amertume et du piquant) et signalé d éventuels défauts. Le profil chromatographique des acides gras d un mélange d huiles apparaît sur l écran. u Essai huiles combinées Nous avons aussi procédé à une analyse physicochimique. Objectif, vérifier leur qualité à l aide de trois critères : l indice de peroxyde, l acidité oléique et le pourcentage d acide gras trans ; et disposer de leur composition détaillée avec la part des différents acides gras et leur teneur en vitamine E. R. DUVIGNAU/MAX PPP/«60» enfin, occupe la quatrième place, après avoir fait une percée spectaculaire. Il faut dire qu il bénéficie d un soutien inconditionnel des nutritionnistes, car sa composition se rapproche le plus de l équilibre idéal entre les trois familles d acides gras. Du coup, on a vu réapparaître en rayon des bouteilles d huile de colza sous marque nationale ou de distributeurs. Mais les nutritionnistes le savent bien : ce colza paraît très fade à certains consommateurs et son odeur en cuisson peut ne pas être appréciée. D où le conseil de ne pas l utiliser seul, mais en mélange avec de l huile d olive ou de noix pour ceux qui veulent plus de saveur. Et voilà comment on se retrouve avec plusieurs bouteilles à la maison! Notre recherche des acides gras trans Encore faut-il bien les choisir. Nos essais de vingt huiles d olive vierge extra et de onze combinées devraient vous aider. Mais avant d entrer dans le vif des résultats, il nous a semblé nécessaire d évoquer les acides gras trans. Ils ont mauvaise réputation et nous n avons pas manqué de les traquer dans les biscuits fourrés pour les enfants ou les margarines (voir «60» n 413 fé - vrier 2007 et n 415 avril 2007). Nous les avons aussi recherchés pour nos deux essais huiles afin de vérifier qu elles étaient de bonne qualité (voir encadré cidessus). Mais attention aux confusions : il n y a pas d huile trans. Il y a des acides gras trans qui ont trois principales origines. Il sont présents à l état naturel dans les produits issus de ruminants (lait, produits laitiers, viande). On trouve aussi des trans dans les huiles végétales partiellement hydrogénées incorporées dans des biscuits, pains, viennoiseries et autres produits industriels. Ceux-ci ont un effet délétère avéré pour la santé. Enfin, des trans peuvent être générés par l application de traitements thermiques à des huiles et graisses végétales, notamment à la fin du raffinage. D où nos vérifications. Leur utilisation en friture peut aussi en produire, mais de manière beau coup plus marginale. On vieillera néanmoins à ne pas faire fumer l huile sur la poêle, et au remplacement régulier d un bain d huile. 28 l 60 millions de consommateurs l n 425 l mars 2008

4 20 HUILES D OLIVE Huiles d olive les meilleures ne sont pas les plus chères Les huiles d olive sont chères. Elles ne méritent pourtant pas toutes la mention qualité vierge extra. Et, surprise, dans notre essai comparatif, les moins chères sont plutôt bien placées. Faites jouer la concurrence! Les huiles d olive ne sont pas toutes extra. Non seulement en termes de goût, mais aussi sur le plan réglementaire. Toutes celles de notre échantillon s annoncent comme des huiles d olive vierge extra (voir encadré page 31). Or trois d entre elles revendiquent indûment cette appellation. On les retrouve en fin de tableau, déclassées en huile vierge, et même en huile lampante. Pas de quoi s intoxiquer avec une bouteille, mais c est tout de même très décevant. L huile d olive est un produit cher. La moyenne des vingt bouteilles de notre échantillon donne un prix au litre de 8,32. Il tombe à 5,94 si l on enlève les deux AOC. Mais cela reste trois fois supérieur au prix moyen des huiles combinées, qui ne sont pourtant pas données. La fourchette de prix fait le grand écart Si l on entre dans le détail, le prix le moins élevé est de 3,49 chez les deux hard discounteurs, Lidl et Aldi. Ensuite, il faut compter moins de 5 pour les premiers prix, de 5 à 6 pour les marques de distributeurs (MDD), de 6 à 8 pour les marques nationales, et plus de 10 pour la plupart des huiles issues de l agriculture biologique. Ces prix ont incité les instances européennes à harmoniser les normes de commercialisation de l huile d olive. Elles ont établi des critères précis pour vérifier que les appellations ne sont pas abusivement utilisées. Notre essai montre que cela peut être le cas, comme on l a vu en introduction. Les enquêtes de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) le confirment à plus grande échelle. Ainsi, seulement 57,8 % des huiles d olive contrôlées étaient conformes en 2004, et uniquement 56 % deux ans plus tard Comme dans notre essai, les non-conformités concernent des déclassements d huile d olive vierge extra en huile d olive vierge ou lampante. Mais aussi la présence d huile raffinée, pouvant aller jusqu à plus de 50 % d huile de tournesol a a a Très bon 20 à 17 a a Bon 16,5 à 13 a Acceptable 12,5 à 10 c Insuffissant 9,5 à 7 c c Très insuffissant 6,5 à 0 Les pourcentages entre parenthèses expriment le poids de chaque critère dans la notation finale. Marque Château Virant 1 Lucchese Auchan Rustica Lesieur Top Budget (AOC d Aix- (Carrefour) (LIDL) (Marque (Intermarché) en-provence) repère) Volume (litre) 0, Lieu d achat Monoprix Champion LIDL Auchan E. Leclerc Auchan Intermarché Prix au litre 27,30 4,35 3, ,59 4,15 Indice de peroxyde (15 %) a a a a a a a a a a a a a a a a Acidité oléique (15 %) a a a a a a a a a a a a a a Teneur en stigmastadiènes (10 %) a a a a a a a a a a a a a a a a a a a a Intensité du fruité de l huile (60 %) 5,3 5,3 4,7 4,3 3,8 4,4 3,9 Profil gustatif Fruité élevé Fruité élevé Fruité élevé Fruité vert Fruité Assez forte Assez forte de type de type de type autres fruits amertume. amertume. équilibré équilibré équilibré mûrs Fruité vert Fruité vert et vert et autres et autres fruits mûrs fruits mûrs Appréciation globale 17,5/20 17,5/20 17/20 17/20 17/20 16,5/20 16,5/20 mars 2008 l n 425 l 60 millions de consommateurs l 29

5 PRODUITS ajoutée, ainsi que de fausses indications d origine ou de variétés d olives. Trois critères chimiques La qualité des huiles d olive s évalue à partir de critères chimiques. Nous en avons retenu trois dans notre tableau. Ils contribuent à hauteur de 40 % dans la note globale. Il s agit de l indice de peroxyde, l acidité oléique et la teneur en stigmastadiènes. Carrefour bio et Gault- Millau ont un indice de peroxyde élevé, mais conforme. Pour Carrefour bio, toutefois, cette oxydation a été corroborée par le jury, qui lui a trouvé un goût rance. Cette huile a donc été déclassée en huile vierge. L acidité oléique de Carrefour bio, Gault-Millau et Monoprix est, par ailleurs, juste acceptable. Enfin, la teneur en stigmastadiènes permet d apprécier le caractère vierge de l huile, autrement dit l absence de raffinage. Celle de Cora est trop élevée, ce qui a contribué à son déclassement en huile lampante. Le distributeur, après contre-analyse, a d ailleurs retiré le produit de la vente et a changé de fournisseur. Des profils conformes Nous avons examiné le détail des acides gras de chacune de nos vingt huiles d olive. Il n est pas reporté dans le tableau, car les différences ne sont pas significatives. Nous avons noté des variations qui peuvent être liées Toutes les huiles d olive contiennent des antioxydants, mais Lesieur a décidé d en faire un argument de vente. Il sélectionne les huiles qui en contiennent le plus pour s engager sur une teneur contrôlée. Est-ce bien nécessaire, l huile d olive n étant qu une source parmi d autres d antioxydants, et pas la plus importante? à la variété des olives utilisées, leur degré de maturité ou la composition des sols. Mais globalement, nos résultats entrent dans les fourchettes habituellement fournies pour les huiles d olive. Autrement dit, sur le plan nutritionnel, on peut considérer que toutes nos bouteilles se valent. Rappelons, en complément, que l acide gras majoritaire dans l huile d olive est l acide oléique. Cela constitue l un de ses atouts, car cet acide est considéré neutre pour la santé. Elle a également l avantage de contenir des antioxydants. On regroupe sous cet intitulé plusieurs substances qui contribuent au mécanisme permettant à nos cellules de ne pas subir une oxydation, autrement dit une destruction trop importante. Dans le cas de l huile d olive, il s agit de polyphénols et d un peu de vitamine E. Mais on trouve des antioxydants dans la plupart des aliments d origine végétale. L im por tance de l huile d olive ne doit donc pas être exagérée (voir encadré ci-contre). Elle a néanmoins sa place dans le cadre d une alimentation variée, qui nous apporte les quantités et la diversité nécessaire d antioxydants. L importance de la qualité gustative Dans notre note globale, la dégustation compte pour 60 %. Car c est un élément important de la qualité d une huile d olive. La réglementation a d ailleurs fixé des critères organoleptiques pour caractériser une huile et vérifier la conformité des déno- a a a Très bon 20 à 17 a a Bon 16,5 à 13 a Acceptable 12,5 à 10 c Insuffissant 9,5 à 7 c c Très insuffissant 6,5 à 0 Les pourcentages entre parenthèses expriment le poids de chaque critère dans la notation finale. Marque ED Puget Maille Aldi Monoprix bio Cora bio Carrefour (L olivaé) Volume (litre) 1 1 0,75 1 0,75 0,5 0,5 Lieu d achat ED Auchan Auchan Aldi Monoprix Cora Carrefour Prix au litre 3,75 6,20 8,73 3,49 10,15 10,98 6,78 Indice de peroxyde (15 %) a a a a a a a a a a Acidité oléique (15 %) a a a a a a a a a a a a a a Teneur en stigmastadiènes (10 %) a a a a a a a a a a a a a a a a a a a Intensité du fruité de l huile (60 %) 3,9 3,7 3,7 3,1 3,2 2,8 3,2 Profil gustatif Fruité vert Intensité de Intensité de Fruité de faible Assez forte Fruité de faible Intensité fruité moyen fruité moyen intensité amertume. intensité. de fruité sans typicité sans typicité Fruité vert Assez forte moyen particulière particulière amertume sans typicité particulière Appréciation globale 16,5/20 15,5/20 15,5/20 14,5/20 14/20 14/20 14/20 30 l 60 millions de consommateurs l n 425 l mars 2008

6 20 HUILES D OLIVE Extra : plus ou moins! s L huile d olive vierge extra doit être : «de catégorie supérieure» ; obtenue «directement des olives et uniquement par des procédés mécaniques». En pratique, elle doit n avoir aucun défaut organoleptique et une acidité faible. De plus, tout recours à des procédés chimiques ou thermiques est exclu. s L huile d olive vierge doit aussi être obtenue directement des olives, et uniquement par des procédés mécaniques. Mais elle n a plus droit au qualificatif extra en raison d une acidité un peu plus élevée et d un défaut organoleptique. s On s éloigne ensuite de l huile d olive avec des huiles lampantes, non conformes en termes de qualité et de pureté ; des huiles qui sont raffinées en partie ou en totalité ; enfin, des huiles de grignons (noyaux) d olive. L huile d olive a une spécificité : elle est vierge, autrement dit non raffinée, ce qui n est pas le cas des autres huiles. minations. Elle a aussi prévu des jurys de dégustateurs sélectionnés et entraînés. Car il ne s agit pas de savoir si des consommateurs apprécient plus ou moins une huile. Le règlement de 2002 a supprimé le principe d une note globale. En revanche, les dégustateurs doivent déceler la présence d éventuels défauts et qualifier l intensité du fruité. Notre dégustation a été réalisée selon ces critères imposés. Concernant les défauts, deux apparaissent dans notre tableau : le rance pour l huile Carrefour bio, associé, comme on vient de le voir, à une oxydation ; et le chomé pour les huiles Cora et Bouton d or, qui correspond à une fermentation excessive des olives. Ces trois huiles sont les trois déclassées de notre échantillon. Quant à l intensité du fruité, il est à la base de notre classement. Les dégustateurs l apprécient, Carapelli Gault-Millau Monoprix Bouton d Or Carrefour bio Cora (AOC de Nyons) (Olijfolie) 0,75 0, ,75 1 Auchan Monoprix Monoprix Intermarché Carrefour Cora 8,04 32,30 5,44 5,1 8,25 5,5 a c a a c a a a a a a a a a a a a a a a a a a a a a c c 2,2 2,3 2,1 1,5 1,5 0 Sans défaut Sans défaut Sans défaut Présence Présence Présence mais avec mais avec mais avec du défaut du défaut du défaut un fruité un fruité un fruité chômé rance chômé de faible de faible de faible intensité intensité intensité 11,5/20 11/20 10,5/20 9/20 8/20 4/20 Déclassée Déclassée Déclassée en huile en huile en huile vierge vierge lampante ainsi que l amertume et le pi - quant éventuel d une huile. Il s agit d éléments caractéristiques, pas de défaut, et l ensemble permet de définir un profil. En gros, ce dernier est équilibré lorsque l intensité de l amertume et du piquant est moins élevée que celle du fruité. Au final, nous avons donc valorisé les huiles avec le fruité le plus intense. Les remarques des dégustateurs sont consignées en complément dans la colonne profil gustatif. Elle signale une amertume plus ou moins forte et le type de fruité qui peut être vert ou rappeler d autres fruits mûrs. Notre classement L appellation d origine contrôlée d Aix-en-Provence Château Virant arrive en tête de notre tableau. Mais elle fait jeu égal avec le premier prix de Carrefour-Champion. Ce dernier se révèle d excellente qualité, avec l avantage non négligeable d être six fois moins cher! Globalement, les produits premiers prix et hard discount obtiennent de bons résultats. L huile de Lidl arrive en troisième position, suivie, quelques places plus loin, du premier prix d In - termarché et du hard discounteur ED. Ces derniers font jeu égal avec Lesieur, et mieux que Puget et Maille! Les marques nationales ne déméritent pas, mais elles vont avoir du mal à justifier leur prix supérieur. Du côté des marques de distributeurs (MDD), les résultats sont plus dispersés : Auchan et Leclerc atteignent le très bien. Les huiles de marque Carrefour, et surtout Monoprix, sont moins bien placées ; celles d Inter mar - ché et de Cora sont carrément déclassées. Quant aux huiles bio, elles ne brillent pas particulièrement : celle de Carrefour est déclassée, et les deux autres sont bien, sans plus. mars 2008 l n 425 l 60 millions de consommateurs l 31

7 PRODUITS Huiles combinées pas toutes bien équilibrées Dans la foulée d Isio 4, lancée en 1990, les mélanges d huiles connaissent un beau succès commercial. Mais sont loin de tenir leurs promesses d équilibre. «L équilibre de quatre huiles complémentaires», peut-on lire sur la bouteille Bouton d Or Equalio d Intermarché. Sédui - sant, mais pas confirmé par nos analyses! Il y a bien quatre huiles différentes dans Equalio, comme dans la plupart des autres huiles dites combinées que l on trouve en rayon. On peut considérer qu elles sont complémentaires, puisqu elles ont des profils d acides gras différents. De là à dire que leur a a a Très bon 20 à 17 a a Bon 16,5 à 13 a Acceptable 12,5 à 10 c Insuffissant 9,5 à 7 c c Très insuffissant 6,5 à 0 Les pourcentages entre parenthèses expriment le poids de chaque critère dans la notation finale. Isio Mémo contient de l huile de poisson et en profite pour revendiquer une action sur l esprit. Mangez plutôt du poisson, c est plus intelligent. mélange est équilibré, il y a un pas. Si l huile Equalio d Inter mar - ché justifie particulièrement mal son slogan, de même, la plupart des combinées sont décevantes. POUR L ASSAISONNEMENT Les mélanges sont pourtant une idée judicieuse. On a vu en introduction qu il n y a pas d huile idéale, et que l on conseille de les varier pour profiter des bien- Marque Isio Isio 4 Isio 4 Bouton d Or Mémo Olive (1) Essentiel oméga 6 et 3 Lieu d achat Carrefour Champion Carrefour Intermarché Prix/litre 4,20 3,46 2,02 2,90 Vitamine E (5 %) a c a a c Acide oléique (20 %) a a a a a a a a a Acides gras saturés (5 %) a a a a a a c c Acide linoléique (20 %) a a a a a a a a Acide alpha-linolénique (30 %) a a a c c c Rapport oméga 6/oméga 3 (20 %) a a a a a c a Appréciation globale 16,5/20 13/20 10,5/20 10/20 (1) La recette d Isio 4 a changé depuis notre essai. a a a Très bon 20 à 17 a a Bon 16,5 à 13 a Acceptable 12,5 à 10 c Insuffissant 9,5 à 7 c c Très insuffissant 6,5 à 0 Les pourcentages entre parenthèses expriment le poids de chaque critère dans la notation finale. Marque Lieu d achat Prix/litre Acide oléique (25 %) Acides gras saturés (25 %) Acides gras poly-insaturés (30 %) Acide linoléique (20 %) Appréciation globale faits de chacune. Ce qui implique d acheter et de manipuler plusieurs bouteilles. Les combinées sont pratiques : une seule bouteille et les dosages sont déjà faits. Sauf exception, les fabricants proposent une seule bouteille pour deux utilisations principales, l assaisonnement et la friture. Mais ce choix aboutit à des huiles combinées insatisfaisantes sur le plan nutritionnel. Des huiles pour tout (pas très bien) faire Un décret de 1908 répartit les huiles végétales en deux catégories : si leur teneur en acide alpha-linolénique (omé ga 3) est inférieure à 2 %, l huile peut être utilisée pour «la friture et l assaisonnement» ; si elle est supérieure à 2 %, l huile est réservée à l assaisonnement. Résultat : les fabricants ont limité la présence d huile de colza, riche en oméga 3, pour revendiquer la double utilisation. Ou encore, plus rarement, ils ont accepté de se cantonner à l assaisonnement, afin de parvenir à un meilleur équilibre. 32 l 60 millions de consommateurs l n 425 l mars 2008

8 11 HUILES COMBINÉES POUR LA FRITURE Bouton d Or Isio 4 Auchan Aldi Rustica Carrefour U Casino Bouton d Or Essentiel (1) 4 huiles (Buttella) 4 huiles Equalio oméga 6 et 3 (marque repère) mélange de 4 huiles Intermarché Carrefour Auchan Aldi E. Leclerc Carrefour U Casino Intermarché 2,90 2,02 1,50 1,19 1,49 1,50 1,60 1,78 2,90 a a a a a a a a a a c a a a a a a a a a a a a a a a a a a a a a c a a a a a c c c c c c c 16,5/20 13/20 10,5/20 10,5/20 10,5/20 10,5/20 10,5/20 10/20 9/20 (1) La recette d Isio 4 a changé depuis notre essai. Dans notre échantillon, seules les Isio Mémo et Isio 4 Olive jouent dans la deuxième catégorie. L huile de colza est leur premier ingrédient, ce qui leur permet d afficher de bonnes teneurs en oméga 3. Isio 4 Olive a le mérite de s approcher le plus du mélange colza-olive préconisé pour profiter des bienfaits nutritionnels du colza et du bon goût de l olive. Dommage que la recette intègre aussi du tournesol. Lesieur se défend, en expliquant que la touche de tournesol apporte la dose souhaitable d oméga 6. Le professeur Philippe Legrand, spécialiste des corps gras et directeur du laboratoire de biochimie Inra-Ensar de Rennes, conteste cette approche. «Nous consommons globalement trop d oméga 6. Lesieur raisonne uniquement à partir des huiles de table, mais il faut tenir compte de toutes les huiles cachées dans les recettes, qui nous en apportent aussi beaucoup.» La recette d Isio Mémo est plus équilibrée. Elle est donc mieux notée, bien que la présence Tous les acides gras ne se valent pas On trouve dans les huiles trois principales familles d acides gras : s Les acides gras saturés : les huiles de table en contiennent peu. Les teneurs les plus élevées sont celles des huiles d olive (13-22 %) et d arachide (15-25 %). Cela constitue un atout, car il est conseillé de limiter la consommation d acides gras saturés. Ajoutons que les huiles de palme ou de coprah, utilisées par l industrie agroalimentaire ont, à l inverse, des teneurs élevées en acides gras saturés. s Les acides gras mono-insaturés : leur principal représentant est l acide oléique. Sa consommation est encouragée, car il est considéré d huile de poisson appelle des réserves. Certes, cette huile apporte des dérivés de l acide alpha-linolénique (EPA, et surtout DHA), dont on encourage aussi la consommation. Des allégations pour le marketing, uniquement Mais, comme le souligne le Pr Legrand, «allons chercher ces dérivés là où ils sont, c est-à-dire dans le poisson». Et que l on ne vienne pas lui dire que ce dernier est cher. «La consommation d une boîte de sardines par semaine permet de couvrir les besoins en dérivés de l acide alpha-linolénique et elle ne coûte pas cher.» Enfin, le Pr Legrand n apprécie pas l association faite entre la présence de DHA et la vitalité d esprit. «C est une formule très vague, qui ne correspond à aucun effet démontré», affirme-t-il. comme neutre sur le plan nutritionnel. Il est présent de manière majoritaire dans l huile d arachide et de colza, et il est prédominant dans les huiles d olive (62-81%), de noisette (66-83 %) et de tournesol oléique (75-84 %). s Les acides gras poly-insaturés : notre organisme ne sait pas les fabriquer. Nous devons donc en trouver dans notre alimentation. Deux sont essentiels : l acide linoléique, précurseur de la lignée des oméga 6 ; et l acide alpha-linolénique, précurseur des oméga 3. Le premier est très présent dans les produits dérivés du tournesol et du maïs, et le second dans ceux à base de colza, soja et noix. Les neuf autres huiles de notre échantillon revendiquent une utilisation friture et assaisonnement. Sept sont semblables : on y trouve les quatre mêmes huiles, avec des proportions a priori identiques. En gros, 55 % de tournesol, 25 % de tournesol oléique, 15 % de colza et 5 % de pépins de raisin. C est le cas des huiles Auchan, Carrefour, Casino, Rustica Leclerc, Bouton d or Equalio d Intermarché, U et mars 2008 l n 425 l 60 millions de consommateurs l 33

9 11 HUILES COMBINÉES Butella d Aldi. Assez logiquement, elles présentent le même profil nutritionnel. Or ce dernier reste très marqué par le tournesol. Il est donc déséquilibré, avec beaucoup d oméga 6 et pas assez d oméga 3. Nous avons choisi de ne pas les faire apparaître dans le tableau assaisonnement, car elles ont toutes été jugées très insuffisantes pour cette utilisation. Dans le tableau friture, nous n avons pas pris en compte les oméga 3. Ces sept huiles s en sortent mieux, mais ne brillent pas pour autant. Les deux huiles restantes, Isio 4 et Bouton d Or essentiel, ont une composition différente. Elle leur vaut une meilleure appréciation dans le tableau friture et un strapontin dans le tableau assaisonnement. + info À chaque huile son usage L huile de colza est très bien sur le plan nutritionnel mais fade pour ceux qui ont l habitude de l huile d olive dans leur salade. Quelques conseils pour concilier pratiques culinaires, nutrition et saveur. En assaisonnement, les Français sont invités à prendre l habitude de consommer de l huile de colza. Ceux qui la trouvent trop fade peuvent la mélanger avec de l huile d olive ou de noix. Par exemple, une cuillère de colza pour une cuillère d olive ou une cuillère de noix. Les huiles combinées sont chères et, pour l instant, elles sont rarement satisfaisantes pour l assaisonnement. En utilisation à chaud, on distingue la cuisson, la friture à la poêle et la friture en bain. Pour les deux premières, l huile de colza n est plus bannie, mais elle risque de dégager un léger goût de choux. Les huiles combinées, qui en contiennent plus ou moins, sont mieux adaptées. L huile d olive reste une bonne solution pour ceux qui aiment, et le tournesol pour les autres. On privilégiera le tournesol oléique ou les mélanges de tournesol et tournesol oléique. Ajoutons que le beurre (sans le brûler) ou la graisse d oie ne sont nullement contre-indiqués. Pour les bains de friture, enfin, on peut utiliser les huiles combinées actuelles, mais le tournesol oléique et l arachide font aussi l affaire. L essentiel est de respecter de bonnes conditions de friture : température de 180 C et renouvellement total du bain au moins toutes les dix fritures. Les huiles végétales, surtout celles de tournesol et de pépins de raisin, sont la principale source alimentaire de vitamine E. Elles le font savoir! Ajoutons en conclusion que la distinction établie par le décret de 1908 n a plus de raison d être, l huile de colza pouvant être utilisée en cuisson et en friture à la poêle. Lesieur nous a annoncé avoir pris les devants, et modifié dès octobre la recette de son Isio 4. La nouvelle formule intégrerait plus de colza et obtiendrait vraisemblablement une meilleure note. Mais elle est apparue trop tard par rapport à la période de nos achats. Jusqu à présent décevantes, les combinées pourraient bien enfin devenir une bonne idée. Nos conclusions s Sur les vingt huiles d olive vierge extra de notre essai, trois ne sont pas conformes. Carrefour bio et Bouton d Or ont été déclassées en huile vierge, et Cora en huile lampante. Ce dernier défaut ayant été confirmé par des contreanalyses, le distributeur a retiré le produit et changé de fournisseur. Les autres huiles d olive ne se distinguent pas sur le plan nutritionnel ; c est donc le goût qui fait la différence. Plusieurs produits premier prix et hard discount sont dans le haut du tableau. s Les huiles combinées sont globalement décevantes. Sept d entre elles présentent le même profil nutritionnel et se révèlent très insuffisantes pour l assaisonnement, et à peine acceptables pour la friture. Quatre autres tirent mieux leur épingle du jeu, mais elles sont chères. Ces mélanges sont toutefois susceptibles de devenir plus intéressants, sur le modèle d Isio 4 qui a révisé sa formule depuis notre essai. s Il est aussi facile pour l assaisonnement de mélanger soi-même de l huile de colza avec de l huile d olive ou de noix. Et, en cuisson, de se faire plaisir en variant olive, tournesol (plutôt oléique) et même beurre, selon les goûts et les plats. Vous obtiendrez de bons apports nutritionnels et maîtriserez les recettes, leur goût et leur coût. 34 l 60 millions de consommateurs l n 425 l mars 2008

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 64 HERBANEWS SOMMAIRE Les lipides Définition, rôles et particularités des lipides Quels sont les aliments sources de lipides? Les recommandations du PNNS

Plus en détail

LES HUILES ALIMENTAIRES

LES HUILES ALIMENTAIRES LES HUILES ALIMENTAIRES Pourquoi consommer des huiles végétales? Pour un bon fonctionnement, notre organisme a besoin de lipides. Ils lui apportent les acides gras dont il ne peut se passer. Si nous écartons

Plus en détail

XI. 1. Propriétés nutritionnelles. En Normandie

XI. 1. Propriétés nutritionnelles. En Normandie XI. En Normandie Parmi ses produits phares on se doit de citer la crème et le, dotés d une AOC, qui évoquent le terroir d Isigny : les méthodes de fabrication, la qualité de l herbe et le climat tempéré

Plus en détail

Perceptions et connaissances nutritionnelles en Languedoc-Roussillon

Perceptions et connaissances nutritionnelles en Languedoc-Roussillon Baromètre santé nutrition 2008 Perceptions et connaissances nutritionnelles en Languedoc-Roussillon Le modèle alimentaire français accorde une importance particulière à la sociabilité et à la commensalité

Plus en détail

Produits chers ou «à prix cassés» : quelle qualité dans nos assiettes?

Produits chers ou «à prix cassés» : quelle qualité dans nos assiettes? Produits chers ou «à prix cassés» : quelle qualité dans nos assiettes? Depuis quelques années, la part des produits «low cost» dans les achats alimentaires des français ne cesse de se développer. Les difficultés

Plus en détail

ALIMENTS INFANTILES DE DIVERSIFICATION

ALIMENTS INFANTILES DE DIVERSIFICATION ALIMENTS INFANTILES DE DIVERSIFICATION Première caractérisation du secteur (données 2012) SYNTHESE Etude du secteur des sauces condimentaires-oqali Données 2011-Edition 2013 EDITION 2014 Synthèse de l

Plus en détail

- Lignes directrices relatives à la communication sur les repères de consommation alimentaire novembre 2008

- Lignes directrices relatives à la communication sur les repères de consommation alimentaire novembre 2008 Lignes directrices à l attention des opérateurs économiques relatives à la communication sur les repères de consommation alimentaire et d activité physique du Programme National Nutrition Santé Ces lignes

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

A G R I C U L T U R E A L I M E N T A T I O N E N V I R O N N E M E N T

A G R I C U L T U R E A L I M E N T A T I O N E N V I R O N N E M E N T Comment concilier goût et nutrition? Bilan des travaux des groupes de travail PNNS sur les lipides et sur le goût Sébastien REMY DGAL/SA/SDQA/BNVQA Éléments de contexte : Le PNNS prévoit la signature de

Plus en détail

Le sucre et les graisses cachées. La lecture des étiquettes alimentaires 26/09/2013

Le sucre et les graisses cachées. La lecture des étiquettes alimentaires 26/09/2013 Programme facteur de risques cardiovasculaires Déroulement de l atelier Atelier alimentation présenté par, diététicienne et ingénieur en nutrition Comment se nourrir quand on a des facteurs de risque cardiovasculaire?

Plus en détail

Pour protéger sa santé, il est recommandé de consommer 3 produits laitiers par jour.

Pour protéger sa santé, il est recommandé de consommer 3 produits laitiers par jour. Pour protéger sa santé, il est recommandé de consommer 3 produits laitiers par jour. Et il y a tant de choix que ce n est pas compliqué! 3 produits laitiers par jour! (jusqu à 4 pour les enfants, les ados

Plus en détail

Remarquez que dans cette première leçon, l exercice

Remarquez que dans cette première leçon, l exercice Comment faire des graisses vos Remarquez que dans cette première leçon, l exercice dont vous parle Danièle a pour vocation de vous aider à trouver votre équilibre et à vous concentrer. Et elle précise

Plus en détail

NORME POUR LES HUILES D OLIVE ET LES HUILES DE GRIGNONS D OLIVE CODEX STAN 33-1981

NORME POUR LES HUILES D OLIVE ET LES HUILES DE GRIGNONS D OLIVE CODEX STAN 33-1981 NORME POUR LES HUILES D OLIVE ET LES HUILES DE GRIGNONS D OLIVE CODEX STAN 33-1981 Adoptée en 1981. Révision : 1989, 2003, 2015. Amendement : 2009, 2013. Précédemment CAC/RS 33-1970. CODEX STAN 33-1981

Plus en détail

Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition

Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition Les mythes alimentaires Le pain fait engraisser. Le lait est bon seulement pour les enfants. Le jeûne permet de purifier l organisme. Toutes ces affirmations,

Plus en détail

La cuisine allégée. «Cuisiner léger, c est cuisiner autrement. Au travers de ce qu il mange, l homme choisit ce qu il est»

La cuisine allégée. «Cuisiner léger, c est cuisiner autrement. Au travers de ce qu il mange, l homme choisit ce qu il est» La cuisine allégée «Cuisiner léger, c est cuisiner autrement. Au travers de ce qu il mange, l homme choisit ce qu il est» La cuisine allégée Alléger sa cuisine, c est surtout : - Proscrire les mauvaises

Plus en détail

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Le bon gras, c est quoi?

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Le bon gras, c est quoi? VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W Le bon gras, c est quoi? Depuis maintenant plusieurs décennies, c est toujours la même rengaine: il faut manger moins de graisses animales et privilégier

Plus en détail

Charte PNNS Groupe CASINO Résultats

Charte PNNS Groupe CASINO Résultats Charte PNNS Groupe CASINO Résultats Calendrier En 2008, Casino a signé Les une engagements charte d engagements de la charte de progrès PNNS ont nutritionnel été appréhendés du PNNS. Elle comprenait 10

Plus en détail

Des porcs à valeur ajoutée nourris aux «bons gras»!

Des porcs à valeur ajoutée nourris aux «bons gras»! ALIMENTATION Nathalie Plourde, chargée de projets, Centre de développement du porc du Québec inc. Des porcs à valeur ajoutée nourris aux «bons gras»! Viande de porc enrichie en oméga-3 ou en acides linoléiques

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ DE L ALIMENTATION (Oqali) COMPLÉMENT D ÉTUDE DU SECTEUR DES CÉRÉALES POUR LE PETIT-DÉJEUNER

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ DE L ALIMENTATION (Oqali) COMPLÉMENT D ÉTUDE DU SECTEUR DES CÉRÉALES POUR LE PETIT-DÉJEUNER OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ DE L ALIMENTATION (Oqali) COMPLÉMENT D ÉTUDE DU SECTEUR DES CÉRÉALES POUR LE PETIT-DÉJEUNER Edition 2010 OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ DE L ALIMENTATION (Oqali) COMPLÉMENT D ÉTUDE

Plus en détail

dossier-huiles-v3.indd 1 28/05/12 15:08

dossier-huiles-v3.indd 1 28/05/12 15:08 Dossier rédigé par Anne Brunner pour JeMangeMieux.com. JeMangeMieux.com est une entreprise qui a pour vocation de faciliter la vie de celles et ceux qui souhaitent suivre le régime Seignalet. dossier-huiles-v3.indd

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 62 HERBANEWS SOMMAIRE Les protéines Définition, rôles et particularités des protéines Les recommandations du PNNS et comment y arriver? Quels sont les aliments

Plus en détail

La Nature est notre inspiration

La Nature est notre inspiration La Nature est notre inspiration Passage à l huile de tournesol pure pour les spécialités Fact de pommes No. 1de terre La passion des pommes de terre La première gamme complète de spécialités de pommes

Plus en détail

ESSAIS INTERLABORATOIRES ALIMENTATION

ESSAIS INTERLABORATOIRES ALIMENTATION ESSAIS INTERLABORATOIRES ALIMENTATION A20 Produits diététiques et étiquetage nutritionnel A21 Corps gras A21a Huile d olive : analyses physico-chimiques 21b Huile d olive : analyses sensorielles A26b Acides

Plus en détail

Comment bien lire les étiquetages alimentaires?

Comment bien lire les étiquetages alimentaires? Comment bien lire les étiquetages alimentaires? Entre calories, protéines, glucides, sucres, lipides, acides gras, cholestérol, édulcorants, vitamines, minéraux, additifs, etc. les informations nutritionnelles

Plus en détail

GT lipides Céréales Prêtes à Consommer ou à Préparer. 29 janvier 2008

GT lipides Céréales Prêtes à Consommer ou à Préparer. 29 janvier 2008 GT lipides Céréales Prêtes à Consommer ou à Préparer 29 janvier 2008 1 Marché et fabricants Le marché français en 2006 (enquête de branche Alliance 7, panel IRI, Secodip) Valeur : 560 millions d euros

Plus en détail

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004.

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter des maladies. Si la

Plus en détail

Décret n 2-97-93 du 13 moharrem 1418 (20 mai 1997) réglementant la commercialisation des huiles d olive et des huiles de grignons d olive

Décret n 2-97-93 du 13 moharrem 1418 (20 mai 1997) réglementant la commercialisation des huiles d olive et des huiles de grignons d olive Décret n 2-97-93 du 13 moharrem 1418 (20 mai 1997) réglementant la commercialisation des huiles d olive et des huiles de grignons d olive (B.O n 4488 du 5 Juin 1997, page 563) LE PREMIER MINISTRE, Vu la

Plus en détail

Quelles informations les étiquettes doivent-elles obligatoirement reprendre?

Quelles informations les étiquettes doivent-elles obligatoirement reprendre? Étiquette alimentaire Une partie des informations reprises sur les étiquettes alimentaires est imposée par la loi et est donc obligatoire. La législation belge se base sur des directives européennes. Quelles

Plus en détail

Huiles Végétales bio. Comparaison

Huiles Végétales bio. Comparaison Huiles Végétales bio Comparaison Tableau comparatif : Avocat Pépin de raisin Noyau d abricot Germe de blé Consistance Grasse et épaisse Liquide Un peu grasse Grasse et épaisse Couleur Verte foncée Légèrement

Plus en détail

CHOLESTEROL GARDER LE CONTROLE PENDANT LA MENOPAUSE

CHOLESTEROL GARDER LE CONTROLE PENDANT LA MENOPAUSE CHOLESTEROL GARDER LE CONTROLE PENDANT LA MENOPAUSE 01 UNE PERIODE DE CHANGEMENTS Lorsque l on traverse une période de changement, il est parfois difficile de garder la maîtrise évènements. Ceci est particulièrement

Plus en détail

Connaissances, consommations et habitudes alimentaires... p. 4. L alimentation au quotidien... p. 8. Les comportements d achat alimentaire...p.

Connaissances, consommations et habitudes alimentaires... p. 4. L alimentation au quotidien... p. 8. Les comportements d achat alimentaire...p. BAROMETRE SANTE NUTRITION 2008 Dossier de presse Janvier 2010 Sommaire Introduction... p. 3 Connaissances, consommations et habitudes alimentaires... p. 4 Fruits et légumes : une nette progression de la

Plus en détail

De la naissance à 6 mois

De la naissance à 6 mois De la naissance à 6 mois L alimentation se compose du lait (maternel ou infantile). Seule l eau peut s y ajouter Privilégier l allaitement maternel Le lait maternel - est l alimentation idéale du nouveau-né

Plus en détail

LE GUIDE POUR RÉDUIRE VOTRE CHOLESTÉROL

LE GUIDE POUR RÉDUIRE VOTRE CHOLESTÉROL LE GUIDE POUR RÉDUIRE VOTRE CHOLESTÉROL Le cholestérol joue un rôle essentiel dans le fonctionnement quotidien de notre corps. Cependant, un excès de cholestérol dans le sang peut nuire à votre santé.

Plus en détail

INTRODUCTION DES PRODUITS BIOLOGIQUES EN RESTAURATION COLLECTIVE

INTRODUCTION DES PRODUITS BIOLOGIQUES EN RESTAURATION COLLECTIVE INTRODUCTION DES PRODUITS BIOLOGIQUES EN RESTAURATION COLLECTIVE Brigitte MERCIER FICHAUX Diététicienne DE Intervenante pour les formations «manger bio en restauration collective» organisées par IBB, Civam35,

Plus en détail

Les huiles végétales et la cuisson

Les huiles végétales et la cuisson AVPA Réunion des producteurs d'huiles de graines et de noix Paris - 20 avril 2012 Les huiles végétales et la cuisson 1 Éric Dumont Structure de conseil ED Conseil. Responsable analytique et responsable

Plus en détail

Groupe de travail «Lipides» DGAl. Magali BOCQUET Chef du service alimentaire et qualité FCD

Groupe de travail «Lipides» DGAl. Magali BOCQUET Chef du service alimentaire et qualité FCD Groupe de travail «Lipides» DGAl Magali BOCQUET Chef du service alimentaire et qualité FCD 1 Fédération des entreprises du Commerce et de la Distribution (FCD) = commerce (de gros et) de détail à prédominance

Plus en détail

n 18 de la micronutrition Dossier : Les quatre secrets pour mieux protéger ses artères

n 18 de la micronutrition Dossier : Les quatre secrets pour mieux protéger ses artères n 18 Dossier : Les quatre secrets pour mieux protéger ses artères Édito Protéger ses artères : trop d information tue l information Stopper les graisses, faire baisser le cholestérol, perdre du poids,

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Les huiles Morgane DANIEL Diététicienne-Nutritionniste Réseau Santé Diabète Thomas OVERBERGH Etudiant en diététique et stagiaire au RSD Epicerie sociale «CMFT-les capucines» Avril 2014 1 Présentation générale

Plus en détail

ALLEZ DIRECTEMENT A L ESSENTIEL L ESSENTIEL, C EST LA CONFIANCE

ALLEZ DIRECTEMENT A L ESSENTIEL L ESSENTIEL, C EST LA CONFIANCE L ESSENTIEL, C EST LA CONFIANCE Le Centre d Information des Viandes est une association loi 1901. Plate-forme d échanges et d information, le CIV réunit les professionnels de la filière viande ainsi qu

Plus en détail

L alimentation : Comment bien se nourrir?

L alimentation : Comment bien se nourrir? Sciences Andrée Otte L alimentation : Comment bien se nourrir? Chaque jour, on a besoin de manger et de boire : l alimentation est indispensable à la vie. Une bonne alimentation est l une des clés essentielles

Plus en détail

Les groupes d aliments

Les groupes d aliments PARTIE SOURCES NUTRITIONNELLES CHAPITRE 1 Les groupes d aliments Objectif Identifier les groupes d aliments et leurs constituants caractéristiques E En PFMP au multi-accueil «Les Petits Loups», Lisa est

Plus en détail

IX. PAIN, CEREALES, POMMES DE TERRE ET LEGUMES SECS

IX. PAIN, CEREALES, POMMES DE TERRE ET LEGUMES SECS IX. PAIN, CEREALES, POMMES DE TERRE ET LEGUMES SECS En Normandie La Normandie est une terre d'élevage mais les cultures arables y sont également bien présentes. Plus de la moitié de la Surface Agricole

Plus en détail

DOSSIER : LE MARCHE Les produits surgelés

DOSSIER : LE MARCHE Les produits surgelés DOSSIER : LE MARCHE Les produits surgelés Sommaire -Définition, qu est ce qu un produit surgelé? -principe du surgelé -Politique produits et stratégie croissante -Les chiffres, parts de marché en tableau

Plus en détail

INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ TÉLÉVISÉE SUR LES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES DES ENFANTS

INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ TÉLÉVISÉE SUR LES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES DES ENFANTS UFC-QUE CHOISIR PREMIÈRE ORGANISATION DE CONSOMMATEURS EN FRANCE www.quechoisir.org INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ TÉLÉVISÉE SUR LES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES DES ENFANTS SYNTHÈSE novembre 2006 INFLUENCE

Plus en détail

aliment? Quelle conclusion en tirer?

aliment? Quelle conclusion en tirer? Comment lire l étiquetage d un Zeynep YAGMUR aliment? Quelle conclusion en tirer? Diététicienne au Réseau Santé diabète De quoi est composé l étiquetage? = mention sur un aliment pour indiquer des informations

Plus en détail

Compter les matières grasses

Compter les matières grasses MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Compter les matières grasses Aperçu de la trousse Dans les trousses précédentes, vous avez appris les «aliments à

Plus en détail

Perceptions et connaissances nutritionnelles en Ile-de-France

Perceptions et connaissances nutritionnelles en Ile-de-France 28 Perceptions et connaissances nutritionnelles en Le modèle alimentaire français accorde une importance particulière à la sociabilité et à la commensalité (le partage de la table), alors que pour les

Plus en détail

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels :

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels : Le PNNS : «Manger Bouger», les facteurs de risque nutritionnel à tous les âges de la vie. Les repères de consommation du PNNS JL BORNET L alimentation joue un rôle très important sur la santé. A chaque

Plus en détail

Intervention nutritionnelle brève en consultation médicale lors d OBESITE

Intervention nutritionnelle brève en consultation médicale lors d OBESITE Intervention nutritionnelle brève en consultation médicale lors d OBESITE Mme Mendoza, originaire de Bolivie, 42 ans, sans statut légal, vit en collocation, à des horaires de travail (ménages chez différents

Plus en détail

SPECIFICATIONS DU BEURRE DE KARITE NON RAFFINE

SPECIFICATIONS DU BEURRE DE KARITE NON RAFFINE PN UEMOA xxxx : 2011 ICS 67 SPECIFICATIONS DU BEURRE DE KARITE NON RAFFINE NORME HOMOLOGUEE PAR. LE.. DESCRIPTEUR Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) 380, Av. du Professeur Joseph KI-

Plus en détail

1) Quand on est diabétique, faut-il éviter de consommer du pain, des féculents et des fruits, car ils contiennent trop de sucre?

1) Quand on est diabétique, faut-il éviter de consommer du pain, des féculents et des fruits, car ils contiennent trop de sucre? LA DIETETIQUE DU DIABETE EN 24 QUESTIONS 1) Quand on est diabétique, faut-il éviter de consommer du pain, des féculents et des fruits, car ils contiennent trop de sucre? 2) Les légumes sont-ils pauvres

Plus en détail

Des produits thérapeutiques (bien que leur présence soit indispensable, le but des vitamines n est pas de soigner des maladies)

Des produits thérapeutiques (bien que leur présence soit indispensable, le but des vitamines n est pas de soigner des maladies) Que sont les vitamines? Les vitamines sont des molécules organiques, apportées par l alimentation, qui jouent un rôle essentiel dans notre physiologie. En effet, elles participent ou activent de nombreuses

Plus en détail

BIO. " Plaisir et Santé au Naturel " Boisson P tit Dej Dessert Crème Cuisine. Français. Fabricant. 100% Végétal. Naturellement Sans %

BIO.  Plaisir et Santé au Naturel  Boisson P tit Dej Dessert Crème Cuisine. Français. Fabricant. 100% Végétal. Naturellement Sans % INSTANTAÉÉ - LIQUIDE INSTANTANÉ - LIQUIDE PROCÉDÉ BREVETÉ Naturellement Sans 0 % LACTOSE GLUTEN SOJA Fabricant Français Spécialiste du lait d'amande Depuis 1989 BIO 100% Végétal Boisson P tit Dej Dessert

Plus en détail

LE MARCHÉ DES PÂTES Á TARTINER

LE MARCHÉ DES PÂTES Á TARTINER ESILV S3 2008 Dossier Marketing : LE MARCHÉ DES PÂTES Á TARTINER ESILV S3 12/12/2008 Sommaire Sommaire... 2 Introduction... 3 I. Analyse de la situation marketing... 4 A) Définition du marché... 4 B) Macro-environnement...

Plus en détail

Marie Ouellet, Dt.P Nutritionniste CSSS Pierre-De Saurel, pour le comité Pour le plaisir de bouger et de bien manger

Marie Ouellet, Dt.P Nutritionniste CSSS Pierre-De Saurel, pour le comité Pour le plaisir de bouger et de bien manger Marie Ouellet, Dt.P Nutritionniste CSSS Pierre-De Saurel, pour le comité Pour le plaisir de bouger et de bien manger L outil pratique pour l épicerie vous aide à faire de meilleurs choix à l épicerie.

Plus en détail

Plats préparés. Plats préparés

Plats préparés. Plats préparés Plats préparés Plats préparés Les plats préparés ou prêts à consommer trouvent de plus en plus leur place dans notre alimentation quotidienne. Nous n avons pas toujours la possibilité de préparer chaque

Plus en détail

VI. POISSONS ET PRODUITS DE LA MER

VI. POISSONS ET PRODUITS DE LA MER VI. POISSONS ET PRODUITS DE LA MER En Normandie Les produits de la mer tiennent une place prépondérante dans l'économie normande. La pêche côtière et hauturière offrent 80000 tonnes de poissons, coquillages

Plus en détail

DES OGM DANS MON ASSIETTE??? COMPRENDRE L ÉTIQUETAGE DES ALIMENTS

DES OGM DANS MON ASSIETTE??? COMPRENDRE L ÉTIQUETAGE DES ALIMENTS DES OGM DANS MON ASSIETTE??? COMPRENDRE L ÉTIQUETAGE DES ALIMENTS UN ORGANISME GÉNÉTIQUEMENT MODIFIÉ (OGM)??? C est un organisme (plante, animal, bactérie, virus) dont l ADN a été modifié de façon non

Plus en détail

NORME CODEX POUR LES HUILES D'OLIVE VIERGES ET RAFFINEES ET POUR L'HUILE DE GRIGNONS D'OLIVE RAFFINEE CODEX STAN 33-1981 (Rév.

NORME CODEX POUR LES HUILES D'OLIVE VIERGES ET RAFFINEES ET POUR L'HUILE DE GRIGNONS D'OLIVE RAFFINEE CODEX STAN 33-1981 (Rév. CODEX STAN 33 Page de 6 NORME CODEX POUR LES HUILES D'OLIVE VIERGES ET RAFFINEES ET POUR L'HUILE DE GRIGNONS D'OLIVE RAFFINEE CODEX STAN 33-98 (Rév. -989). CHAMP D'APPLICATION La présente norme s'applique

Plus en détail

Manger sainement pour réduire son risque de cancer.

Manger sainement pour réduire son risque de cancer. Manger sainement pour réduire son risque de cancer. Ligue suisse contre le cancer Association suisse pour l alimentation Une publication de la Ligue suisse contre le cancer et de l Association suisse pour

Plus en détail

Les fruits et légumes, c est bon pour la santé, et moins compliqué à consommer au quotidien qu on ne le croit

Les fruits et légumes, c est bon pour la santé, et moins compliqué à consommer au quotidien qu on ne le croit Les fruits et légumes, c est bon pour la santé, et moins compliqué à consommer au quotidien qu on ne le croit On peut tous y arriver! Au moins 5 fruits et légumes par jour, ça signifie au moins 5 portions

Plus en détail

Le petit déjeuner équilibré

Le petit déjeuner équilibré Le petit déjeuner équilibré SITUATION : M. Benoît, professeur de SVT, renouvelle son opération «challenge diététique» en proposant à tous les élèves de 6 ème de prendre un petit déjeuner équilibré le 10

Plus en détail

Liste des aliments (Hypercholestérolémie)

Liste des aliments (Hypercholestérolémie) Groupes alimentaires Produits laitiers Viande ou poisson ou œuf Féculents Liste des aliments (Hypercholestérolémie) Aliments conseillés Aliments à limiter Aliments déconseillés -Lait entier -Fromage fondu

Plus en détail

Echosde la micronutrition

Echosde la micronutrition N 8 N Spécial «Régime Crétois» édito... Vivre longtemps et bien portant n est-il pas notre souhait le plus cher? A ce titre, l extraordinaire longévité des Crétois a depuis longtemps intrigué médecins

Plus en détail

Graisses & Huiles Graisses & Huiles

Graisses & Huiles Graisses & Huiles Graisses & Huiles Graisses & Huiles Les dix questions les plus fréquentes Les graisses assurent plusieurs fonctions importantes dans l organisme. Outre leur rôle de fournisseur d énergie, les graisses

Plus en détail

ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. I/Comportements alimentaires et satisfaction des besoins.

ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. I/Comportements alimentaires et satisfaction des besoins. ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. I/Comportements alimentaires et satisfaction des besoins. Introduction : Bien manger : une simple complication! Simple parce que manger varié et le garant d une bonne santé

Plus en détail

Conservation des grains de céréales et des farines

Conservation des grains de céréales et des farines Les calculatrices sont autorisées conformément à la circulaire no 99-186 du 16 novembre 1999. La clarté du raisonnement et la qualité de la rédaction interviennent dans l appréciation des copies. Conservation

Plus en détail

Colza : une huile et un tourteau aux nombreuses qualités

Colza : une huile et un tourteau aux nombreuses qualités INDUSTRIE DES SEMENCES DE PLANTES OLÉOPROTÉAGINEUSES FILIÈRE FRANÇAISE DES HUILES ET PROTÉINES VÉGÉTALES Colza : une huile et un tourteau aux nombreuses qualités Les qualités nutritionnelles de l huile

Plus en détail

Comment bien s hydrater pendant l été?

Comment bien s hydrater pendant l été? Comment bien s hydrater pendant l été? C est bien connu, il faut boire davantage en été pour ne pas se déshydrater, notamment en cas de forte chaleur. Il faut en effet être vigilant dès que la température

Plus en détail

Découverte de l analyse sensorielle et de son utilisation en production légumière

Découverte de l analyse sensorielle et de son utilisation en production légumière Découverte de l analyse sensorielle et de son utilisation en production légumière Anne-Blandine Hélias 28 juin 2007 BBV Nos objectifs Performance des variétés végétales Qualité : traçabilité génétique

Plus en détail

Rentrée scolaire 2013 : Prix des fournitures dans la grande distribution

Rentrée scolaire 2013 : Prix des fournitures dans la grande distribution Rentrée scolaire 2013 : Prix des fournitures dans la grande distribution GC - Observatoire de la consommation OA - Service Etudes UFC-Que Choisir - Juillet 2013 2 Résumé Alors qu à l approche de la rentrée,

Plus en détail

www.programmeaccord.org

www.programmeaccord.org LA DOULEUR, JE M EN OCCUPE! NUTRITION ET DOULEUR CHRONIQUE CHRONIQUE De nos jours, l importance d adopter de saines habitudes alimentaires ne fait plus aucun doute. De plus, il est très facile d obtenir

Plus en détail

ÉTUDE D ÉVOLUTION DU SECTEUR DES BISCUITS ET GÂTEAUX INDUSTRIELS

ÉTUDE D ÉVOLUTION DU SECTEUR DES BISCUITS ET GÂTEAUX INDUSTRIELS ÉTUDE D ÉVOLUTION DU SECTEUR DES BISCUITS ET GÂTEAUX INDUSTRIELS Données et ÉDITION 2014 1 2 ÉTUDE D ÉVOLUTION DU SECTEUR DES BISCUITS ET GÂTEAUX INDUSTRIELS Données et 3 SOMMAIRE SYNTHÈSE... 14 1. INTRODUCTION...

Plus en détail

Dans la face n on retrouve exactement la même chose que dans la face n mais cette fois avec le code barre tout à droite.

Dans la face n on retrouve exactement la même chose que dans la face n mais cette fois avec le code barre tout à droite. Introduction Les pizzas buitoni sont des pizzas d origine italiennes, aujourd hui elles appartiennent au groupe nestlé qui rachète la marque buitoni en 1988. La boite que nous étudierons est une boite

Plus en détail

Pourquoi est-il préférable de supprimer la collation à l école?

Pourquoi est-il préférable de supprimer la collation à l école? CARQUEIRANNE VILLE ACTIVE DU PNNS Pourquoi est-il préférable de supprimer la collation à l école? Ce diaporama s inspire très largement des documents réalisés par le programme nutrition, prévention et

Plus en détail

Les lipides sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme, notre alimentation doit

Les lipides sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme, notre alimentation doit LES MATIERES GRASSES : De l auge à l assiette Les lipides sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme, notre alimentation doit en contenir. On les trouve dans le beurre, l huile, mais

Plus en détail

Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec

Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Préparé par Filière biologique du Québec Lévis (Québec) Juin 2011 1. Profil des répondants Un échantillon de 718 personnes

Plus en détail

thera Des solutions naturelles pour protéger votre peau tout l été N 2 L INFORMATION AU SERVICE DE LA NUTRITION JUIN 2011

thera Des solutions naturelles pour protéger votre peau tout l été N 2 L INFORMATION AU SERVICE DE LA NUTRITION JUIN 2011 JUIN 2011 thera N 2 L INFORMATION AU SERVICE DE LA NUTRITION Des solutions naturelles pour protéger votre peau tout l été thera Edito Chères clientes, chers clients, L été arrive Coups de soleil, vieillissement

Plus en détail

Groupe de travail Lipides 17/03/2009 SNRC LE SYNDICAT NATIONAL DE LA RESTAURATION COLLECTIVE

Groupe de travail Lipides 17/03/2009 SNRC LE SYNDICAT NATIONAL DE LA RESTAURATION COLLECTIVE Groupe de travail Lipides 17/03/2009 SNRC LE SYNDICAT NATIONAL DE LA RESTAURATION COLLECTIVE NOTRE MÉTIER QU EST-CE QUE LA RESTAURATION COLLECTIVE? La restauration collective est une des branches de la

Plus en détail

Les Protéines. Session 2

Les Protéines. Session 2 Les Protéines Session 2 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine Challenge12sem-S2-Proteines-Dec2012 2 Nos besoins quotidiens Protéines Contribuent au maintien de la masse musculaire

Plus en détail

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER... POURQUOI? POUR QUI? À Après huit à douze heures de sommeil, les réserves d'énergie de l'organisme sont épuisées : le petit déjeuner

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 1 bis du 25 janvier 2008 C2007-154 / Lettre du ministre de l économie, des finances et de l emploi du 3 décembre

Plus en détail

Jus de pomme. 1 portion d HC. 51 kcal / 215 kj. 115 ml ± 1 verre à moitié rempli IG = 44

Jus de pomme. 1 portion d HC. 51 kcal / 215 kj. 115 ml ± 1 verre à moitié rempli IG = 44 Boissons Boissons Il est indispensable de boire suffisamment pour maintenir un bon état de santé général. Si nous examinons attentivement la pyramide alimentaire, force est de constater que les boissons

Plus en détail

VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W

VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W La santé au bout de la fourchette Visio-Décembre.indd 1 8/12/06 10:41:12 L espérance de vie des Belges a augmenté depuis le siècle passé, ce qui est plutôt

Plus en détail

UNE JOURNEE DE SENSIBILISATION A L IMPORTANCE DES PARAMETRES. Elaborée et Présentée par SAAD Mehdi

UNE JOURNEE DE SENSIBILISATION A L IMPORTANCE DES PARAMETRES. Elaborée et Présentée par SAAD Mehdi Le PACKTEC organise En partenariat avec UNE JOURNEE DE SENSIBILISATION A L IMPORTANCE DES PARAMETRES PHYSICO-CHIMIQUES Elaborée et Présentée par SAAD Mehdi Thème Une meilleure production passe par une

Plus en détail

Matières grasses, aliments à base de soja et santé cardiaque Faire le point sur les données scientifiques

Matières grasses, aliments à base de soja et santé cardiaque Faire le point sur les données scientifiques Matières grasses, aliments à base de soja et santé cardiaque Faire le point sur les données scientifiques Position officielle du comité consultatif scientifique d ENSA Introduction Depuis de nombreuses

Plus en détail

COMPRENDRE ET ANTICIPER LES CHANGEMENTS DE COMPORTEMENT DES CONSOMMATEURS

COMPRENDRE ET ANTICIPER LES CHANGEMENTS DE COMPORTEMENT DES CONSOMMATEURS Compte rendu Session du jeudi 14 mai 2009 COMPRENDRE ET ANTICIPER LES CHANGEMENTS DE COMPORTEMENT DES CONSOMMATEURS QUELLES REPONSES POUR LES INDUSTRIELS AUX ENJEUX SUR LE MARCHE DES PRODUITS AGRO-ALIMENTAIReS?

Plus en détail

Cuisiner. Préparer un repas à partir d aliments de base.

Cuisiner. Préparer un repas à partir d aliments de base. AIDE-MÉMOIRE Définitions Consommer une variété d aliments nutritifs en quantité adéquate pour répondre à ses besoins. Alimentation équilibrée en termes de quantité et de qualité. Consommation d une variété

Plus en détail

Questionnaire initial (avant évaluation)

Questionnaire initial (avant évaluation) Enquête Collège-Lycée QUESTIONNAIRE PROPOSE Questionnaire initial (avant évaluation) Age : Sexe :? M? F Poids : Taille : Sport pratiqué ( indiquer le niveau ) : 1 ) HYDRATATION DU SPORTIF Une bonne hydratation

Plus en détail

La pomme de terre primeur, un produit connu et apprécié des consommateurs

La pomme de terre primeur, un produit connu et apprécié des consommateurs Usages & Attitudes Pomme de terre primeur 2014 La pomme de terre primeur, un produit connu et apprécié des consommateurs L étude réalisée en juin 2014 par Opinionway pour le CNIPT et FranceAgriMer a pour

Plus en détail

Nutrition et santé : suivez le guide

Nutrition et santé : suivez le guide Prévention ALIMENTATION PLAISIR ET ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE Nutrition et santé : suivez le guide Nous savons tous que l alimentation joue un rôle essentiel pour conserver une bonne santé. En voici quelques

Plus en détail

Nutrition santé cardiaque. Par: Mary Cassio, Dt. P. Le Programme de réadaptation cardiaque

Nutrition santé cardiaque. Par: Mary Cassio, Dt. P. Le Programme de réadaptation cardiaque Nutrition santé cardiaque Par: Mary Cassio, Dt. P. Le Programme de réadaptation cardiaque Les sujets du jour Les directives pour une saine alimentation; Bien manger avec le Guide alimentaire canadien;

Plus en détail

Carrefour Discount, une réponse aux attentes des consommateurs

Carrefour Discount, une réponse aux attentes des consommateurs Carrefour Discount, une réponse aux attentes des consommateurs Un contexte économique difficile qui impacte les modes de consommation Dans un contexte de crise économique globale, de montée du chômage

Plus en détail

La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant

La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant SOIXANTE-NEUVIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A69/7 Add.1 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire 13 mai 2016 La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant Orientations en vue de mettre

Plus en détail

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca La recherche antérieure a montré que la majorité des consommateurs canadiens affichent une préférence marquée pour l achat de produits alimentaires canadiens par rapport aux produits d importation. Est-ce

Plus en détail

Faits saillants du sondage auprès de la population québécoise sur la consommation de produits biologiques

Faits saillants du sondage auprès de la population québécoise sur la consommation de produits biologiques Faits saillants du sondage auprès de la population québécoise sur la consommation de produits biologiques Préparé par Filière biologique du Québec Lévis (Québec) Mai 2013 1. Profil des répondants Un échantillon

Plus en détail

LA QUALITE DE LA PRODUCTION

LA QUALITE DE LA PRODUCTION LA QUALITE DE LA PRODUCTION ET DES SERVICES Leçon 1 : Présenter le concept qualité Leçon 2 : Présenter le système HACCP Leçon 3 : Caractériser les autocontrôles C.M.P Chapitre : 1/17 Objectif 1 : Identifier

Plus en détail

L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments

L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments Présenté par Micheline Séguin Bernier Le 19 mars 2007 Tiré et adapté du document de Santé Canada Le tableau de la valeur nutritive : plus facile

Plus en détail

USAGES & ATTITUDES sur la POMME DE TERRE 2011

USAGES & ATTITUDES sur la POMME DE TERRE 2011 USAGES & ATTITUDES sur la POMME DE TERRE 20 L étude réalisée en novembre 20 par TNS SOFRES constitue le è point de mesure du baromètre «Usages et Attitudes sur la pomme de terre». Comme pour les vagues

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES Desserts lactés frais

TOUT SAVOIR SUR LES Desserts lactés frais TOUT SAVOIR SUR LES Desserts lactés frais SOMMAIRE p.06_ p.08_ p.12_ p.20_ p.22_ HISTOIRE FABRICATION CARACTÉRISTIQUES NUTRITIONNELLES DES DESSERTS LACTÉS FRAIS RÉGLEMENTATION VRAI / FAUX LES DESSERTS

Plus en détail