Meilleure huile combinée. Meilleures huiles d olive

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Meilleure huile combinée. Meilleures huiles d olive"

Transcription

1 u 20 HUILES D OLIVE ET 11 HUILES COMBINÉES p. 26 Fanny Guibert. Robert Victoria, ingénieur. u 13 LECTEURS MULTIMÉDIAS p. 36 Benjamin Douriez, Thierry Martin, ingénieur. centre d essais PHOTOS PRODUITS : J. CHISCANO/«60» les choix de CHÂTEAU VIRANT AOC D AIX- EN-PROVENCE Prix 27,30 e/l 17,5/20 Meilleures huiles d olive 1 CARREFOUR/ CHAMPION Prix 4,35 e/l 17,5/20 Meilleure huile combinée BOUTON D OR ESSENTIEL/ INTERMARCHÉ Prix 2,90 e/l 16,5/20 les choix de GARDEZ LA MAIN LÉGÈRE On vante les bienfaits nutritionnels des différentes huiles. Ce n est pas une raison pour en abuser, car elles restent les matières les plus grasses de notre alimentation. 26 l 60 millions de consommateurs l n 425 l mars 2008

2 u 20 HUILES D OLIVE ET 11 HUILES COMBINÉES Des huiles bonnes pour la santé Les consommateurs sont incités à varier les huiles pour profiter des bienfaits nutritionnels de chacune. Notre essai de vingt huiles d olive et onze combinées devrait vous aider à choisir la bonne bouteille. FANNY GUIBERT. ROBERT VICTORIA, INGÉNIEUR. Combien de bouteilles d huile avez-vous dans votre cuisine? Plusieurs, si vous avez suivi les conseils des nutritionnistes et des professionnels. Nous som - mes en effet incités depuis plusieurs années à varier les huiles. La recommandation figure dans le premier fascicule grand public du Programme national nutrition santé (PNNS), publié en Elle a été reprise dans une campagne menée par les professionnels des huiles végétales avec le soutien de l Union européenne à partir de À chaque huile ses avantages «Varier les huiles pour bénéficier de leurs avantages spécifiques», précisait le guide du PNNS. Toutes les huiles sont des ma - tières grasses, qui doivent être consommées sans excès. Profi - tons-en pour rappeler qu elles sont constituées de 100 % de gras, alors que le beurre ou les margarines en comportent moins puisqu ils contiennent aussi de l eau. Il n y a donc pas d huiles légères, contrairement à ce que certains messages peuvent laisser croire. Carrefour se permet notamment d afficher des valeurs caloriques inférieures à celles de ses concurrents en se référant à 100 ml et non 100 g d huile. Cela étant, les huiles ont des profils différents. Elles sont composées d acides gras qui appartiennent à trois principales familles : les saturés, les monoinsaturés et les poly-insaturés (voir encadré page 33). Chaque huile a une certaine proportion des uns et des autres, d où l idée de les varier pour un meilleur équilibre. Pour l instant, le tournesol reste largement en tête des ventes, représentant presque la moitié en volume. Les consignes nutritionnelles visent à entamer cette suprématie et à éviter qu il n y ait qu une bouteille de tournesol à la cuisine. Car sa composition n est pas idéale, avec beaucoup d acides gras oméga 6. Du moins est-ce le cas du tournesol traditionnel. Il existe aussi un tournesol oléique dont la composition est plus satisfaisante, car proche de celle de l huile d olive (les antioxydants en moins, cependant). L huile d olive, justement, arrive en deuxième position, avec envi- L huile Lesieur et les autres On trouve de nombreuses bouteilles au rayon huile. Mais presque la moitié du marché est entre les mains d un seul acteur : la société Lesieur. Elle caracole en tête, avec un large portefeuille de marques : Lesieur pour le tournesol, mais aussi Isio pour les combinées, Frial pour la friture, Fleur de Colza pour le colza. La société contrôle aussi Puget et Fruit d or. ron un quart des ventes. Elle jouit depuis plusieurs années d une bonne réputation. Et son goût la rend irremplaçable pour ceux qui l aiment. Pourtant, comme le tournesol, elle ne doit pas trôner seule dans la cuisine. Elle a le mérite d avoir une forte proportion d acide oléique, considéré comme neutre sur le plan de la santé. Mais elle manque des fameux oméga 3, que nous ne consommons pas assez. Lesieur a quelques compétiteurs, comme Maille et Bertolli (Unilever), Carapelli (Benedicta) et Olï et Jar din d Orante (Reitzel). Mais les vrais concurrents de Lesieur, ce sont les mar ques de distributeurs (MDD), en particulier leurs premiers prix, qui représentent plus de 50 % des ventes. Non sans raison, comme le montrent les résultats de notre essai d huiles d olive. Le colza, chouchou des nutritionnistes On trouve en troisième position les huiles combinées, autrement dit des mélanges tout faits. Surfant sur les recommandations nutritionnelles avec l avantage de la praticité, ils ont rencontré un beau succès. Mais il s agit de recettes qui ne présentent pas toujours le meilleur équilibre, comme nous pourrons le voir dans notre essai. Le colza, mars 2008 l n 425 l 60 millions de consommateurs l 27

3 PRODUITS COMMENT NOUS AVONS PROCÉDÉ Nous avons acheté 31 marques d huiles, dont 20 huiles d olive vierge extra et 11 huiles combinées, qui sont des mélanges d huiles. u Essai huiles d olive Nous avons procédé à une analyse physicochimique pour vérifier : leur authenticité, autrement dit l absence d adultération par une autre huile. Pour cela, les critères examinés sont la composition en acides gras, en stérols et le pourcentage d uvaol et d érytrodiol ; leur caractère vierge, c est-à-dire l absence de raffinage. Il s évalue via une absorbance UV 270 nanomètres (nm), la recherche de stigmas - Pour masquer les différences de couleur entre les huiles d olive, elles sont placées dans un verre bleu. tadiènes et la composition en acides gras cis et trans ; leur qualité, notamment leur éventuelle oxydation à travers l indice de peroxyde, l acidité oléique et l absorbance 232 nm. Par ailleurs, les huiles d olive ont fait l objet d une dégustation en suivant le règlement européen 796/2002 du 6 mai Un jury entraîné de huit personnes a défini le profil sensoriel de chacune (intensité et caractéristique du fruité, de l amertume et du piquant) et signalé d éventuels défauts. Le profil chromatographique des acides gras d un mélange d huiles apparaît sur l écran. u Essai huiles combinées Nous avons aussi procédé à une analyse physicochimique. Objectif, vérifier leur qualité à l aide de trois critères : l indice de peroxyde, l acidité oléique et le pourcentage d acide gras trans ; et disposer de leur composition détaillée avec la part des différents acides gras et leur teneur en vitamine E. R. DUVIGNAU/MAX PPP/«60» enfin, occupe la quatrième place, après avoir fait une percée spectaculaire. Il faut dire qu il bénéficie d un soutien inconditionnel des nutritionnistes, car sa composition se rapproche le plus de l équilibre idéal entre les trois familles d acides gras. Du coup, on a vu réapparaître en rayon des bouteilles d huile de colza sous marque nationale ou de distributeurs. Mais les nutritionnistes le savent bien : ce colza paraît très fade à certains consommateurs et son odeur en cuisson peut ne pas être appréciée. D où le conseil de ne pas l utiliser seul, mais en mélange avec de l huile d olive ou de noix pour ceux qui veulent plus de saveur. Et voilà comment on se retrouve avec plusieurs bouteilles à la maison! Notre recherche des acides gras trans Encore faut-il bien les choisir. Nos essais de vingt huiles d olive vierge extra et de onze combinées devraient vous aider. Mais avant d entrer dans le vif des résultats, il nous a semblé nécessaire d évoquer les acides gras trans. Ils ont mauvaise réputation et nous n avons pas manqué de les traquer dans les biscuits fourrés pour les enfants ou les margarines (voir «60» n 413 fé - vrier 2007 et n 415 avril 2007). Nous les avons aussi recherchés pour nos deux essais huiles afin de vérifier qu elles étaient de bonne qualité (voir encadré cidessus). Mais attention aux confusions : il n y a pas d huile trans. Il y a des acides gras trans qui ont trois principales origines. Il sont présents à l état naturel dans les produits issus de ruminants (lait, produits laitiers, viande). On trouve aussi des trans dans les huiles végétales partiellement hydrogénées incorporées dans des biscuits, pains, viennoiseries et autres produits industriels. Ceux-ci ont un effet délétère avéré pour la santé. Enfin, des trans peuvent être générés par l application de traitements thermiques à des huiles et graisses végétales, notamment à la fin du raffinage. D où nos vérifications. Leur utilisation en friture peut aussi en produire, mais de manière beau coup plus marginale. On vieillera néanmoins à ne pas faire fumer l huile sur la poêle, et au remplacement régulier d un bain d huile. 28 l 60 millions de consommateurs l n 425 l mars 2008

4 20 HUILES D OLIVE Huiles d olive les meilleures ne sont pas les plus chères Les huiles d olive sont chères. Elles ne méritent pourtant pas toutes la mention qualité vierge extra. Et, surprise, dans notre essai comparatif, les moins chères sont plutôt bien placées. Faites jouer la concurrence! Les huiles d olive ne sont pas toutes extra. Non seulement en termes de goût, mais aussi sur le plan réglementaire. Toutes celles de notre échantillon s annoncent comme des huiles d olive vierge extra (voir encadré page 31). Or trois d entre elles revendiquent indûment cette appellation. On les retrouve en fin de tableau, déclassées en huile vierge, et même en huile lampante. Pas de quoi s intoxiquer avec une bouteille, mais c est tout de même très décevant. L huile d olive est un produit cher. La moyenne des vingt bouteilles de notre échantillon donne un prix au litre de 8,32. Il tombe à 5,94 si l on enlève les deux AOC. Mais cela reste trois fois supérieur au prix moyen des huiles combinées, qui ne sont pourtant pas données. La fourchette de prix fait le grand écart Si l on entre dans le détail, le prix le moins élevé est de 3,49 chez les deux hard discounteurs, Lidl et Aldi. Ensuite, il faut compter moins de 5 pour les premiers prix, de 5 à 6 pour les marques de distributeurs (MDD), de 6 à 8 pour les marques nationales, et plus de 10 pour la plupart des huiles issues de l agriculture biologique. Ces prix ont incité les instances européennes à harmoniser les normes de commercialisation de l huile d olive. Elles ont établi des critères précis pour vérifier que les appellations ne sont pas abusivement utilisées. Notre essai montre que cela peut être le cas, comme on l a vu en introduction. Les enquêtes de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) le confirment à plus grande échelle. Ainsi, seulement 57,8 % des huiles d olive contrôlées étaient conformes en 2004, et uniquement 56 % deux ans plus tard Comme dans notre essai, les non-conformités concernent des déclassements d huile d olive vierge extra en huile d olive vierge ou lampante. Mais aussi la présence d huile raffinée, pouvant aller jusqu à plus de 50 % d huile de tournesol a a a Très bon 20 à 17 a a Bon 16,5 à 13 a Acceptable 12,5 à 10 c Insuffissant 9,5 à 7 c c Très insuffissant 6,5 à 0 Les pourcentages entre parenthèses expriment le poids de chaque critère dans la notation finale. Marque Château Virant 1 Lucchese Auchan Rustica Lesieur Top Budget (AOC d Aix- (Carrefour) (LIDL) (Marque (Intermarché) en-provence) repère) Volume (litre) 0, Lieu d achat Monoprix Champion LIDL Auchan E. Leclerc Auchan Intermarché Prix au litre 27,30 4,35 3, ,59 4,15 Indice de peroxyde (15 %) a a a a a a a a a a a a a a a a Acidité oléique (15 %) a a a a a a a a a a a a a a Teneur en stigmastadiènes (10 %) a a a a a a a a a a a a a a a a a a a a Intensité du fruité de l huile (60 %) 5,3 5,3 4,7 4,3 3,8 4,4 3,9 Profil gustatif Fruité élevé Fruité élevé Fruité élevé Fruité vert Fruité Assez forte Assez forte de type de type de type autres fruits amertume. amertume. équilibré équilibré équilibré mûrs Fruité vert Fruité vert et vert et autres et autres fruits mûrs fruits mûrs Appréciation globale 17,5/20 17,5/20 17/20 17/20 17/20 16,5/20 16,5/20 mars 2008 l n 425 l 60 millions de consommateurs l 29

5 PRODUITS ajoutée, ainsi que de fausses indications d origine ou de variétés d olives. Trois critères chimiques La qualité des huiles d olive s évalue à partir de critères chimiques. Nous en avons retenu trois dans notre tableau. Ils contribuent à hauteur de 40 % dans la note globale. Il s agit de l indice de peroxyde, l acidité oléique et la teneur en stigmastadiènes. Carrefour bio et Gault- Millau ont un indice de peroxyde élevé, mais conforme. Pour Carrefour bio, toutefois, cette oxydation a été corroborée par le jury, qui lui a trouvé un goût rance. Cette huile a donc été déclassée en huile vierge. L acidité oléique de Carrefour bio, Gault-Millau et Monoprix est, par ailleurs, juste acceptable. Enfin, la teneur en stigmastadiènes permet d apprécier le caractère vierge de l huile, autrement dit l absence de raffinage. Celle de Cora est trop élevée, ce qui a contribué à son déclassement en huile lampante. Le distributeur, après contre-analyse, a d ailleurs retiré le produit de la vente et a changé de fournisseur. Des profils conformes Nous avons examiné le détail des acides gras de chacune de nos vingt huiles d olive. Il n est pas reporté dans le tableau, car les différences ne sont pas significatives. Nous avons noté des variations qui peuvent être liées Toutes les huiles d olive contiennent des antioxydants, mais Lesieur a décidé d en faire un argument de vente. Il sélectionne les huiles qui en contiennent le plus pour s engager sur une teneur contrôlée. Est-ce bien nécessaire, l huile d olive n étant qu une source parmi d autres d antioxydants, et pas la plus importante? à la variété des olives utilisées, leur degré de maturité ou la composition des sols. Mais globalement, nos résultats entrent dans les fourchettes habituellement fournies pour les huiles d olive. Autrement dit, sur le plan nutritionnel, on peut considérer que toutes nos bouteilles se valent. Rappelons, en complément, que l acide gras majoritaire dans l huile d olive est l acide oléique. Cela constitue l un de ses atouts, car cet acide est considéré neutre pour la santé. Elle a également l avantage de contenir des antioxydants. On regroupe sous cet intitulé plusieurs substances qui contribuent au mécanisme permettant à nos cellules de ne pas subir une oxydation, autrement dit une destruction trop importante. Dans le cas de l huile d olive, il s agit de polyphénols et d un peu de vitamine E. Mais on trouve des antioxydants dans la plupart des aliments d origine végétale. L im por tance de l huile d olive ne doit donc pas être exagérée (voir encadré ci-contre). Elle a néanmoins sa place dans le cadre d une alimentation variée, qui nous apporte les quantités et la diversité nécessaire d antioxydants. L importance de la qualité gustative Dans notre note globale, la dégustation compte pour 60 %. Car c est un élément important de la qualité d une huile d olive. La réglementation a d ailleurs fixé des critères organoleptiques pour caractériser une huile et vérifier la conformité des déno- a a a Très bon 20 à 17 a a Bon 16,5 à 13 a Acceptable 12,5 à 10 c Insuffissant 9,5 à 7 c c Très insuffissant 6,5 à 0 Les pourcentages entre parenthèses expriment le poids de chaque critère dans la notation finale. Marque ED Puget Maille Aldi Monoprix bio Cora bio Carrefour (L olivaé) Volume (litre) 1 1 0,75 1 0,75 0,5 0,5 Lieu d achat ED Auchan Auchan Aldi Monoprix Cora Carrefour Prix au litre 3,75 6,20 8,73 3,49 10,15 10,98 6,78 Indice de peroxyde (15 %) a a a a a a a a a a Acidité oléique (15 %) a a a a a a a a a a a a a a Teneur en stigmastadiènes (10 %) a a a a a a a a a a a a a a a a a a a Intensité du fruité de l huile (60 %) 3,9 3,7 3,7 3,1 3,2 2,8 3,2 Profil gustatif Fruité vert Intensité de Intensité de Fruité de faible Assez forte Fruité de faible Intensité fruité moyen fruité moyen intensité amertume. intensité. de fruité sans typicité sans typicité Fruité vert Assez forte moyen particulière particulière amertume sans typicité particulière Appréciation globale 16,5/20 15,5/20 15,5/20 14,5/20 14/20 14/20 14/20 30 l 60 millions de consommateurs l n 425 l mars 2008

6 20 HUILES D OLIVE Extra : plus ou moins! s L huile d olive vierge extra doit être : «de catégorie supérieure» ; obtenue «directement des olives et uniquement par des procédés mécaniques». En pratique, elle doit n avoir aucun défaut organoleptique et une acidité faible. De plus, tout recours à des procédés chimiques ou thermiques est exclu. s L huile d olive vierge doit aussi être obtenue directement des olives, et uniquement par des procédés mécaniques. Mais elle n a plus droit au qualificatif extra en raison d une acidité un peu plus élevée et d un défaut organoleptique. s On s éloigne ensuite de l huile d olive avec des huiles lampantes, non conformes en termes de qualité et de pureté ; des huiles qui sont raffinées en partie ou en totalité ; enfin, des huiles de grignons (noyaux) d olive. L huile d olive a une spécificité : elle est vierge, autrement dit non raffinée, ce qui n est pas le cas des autres huiles. minations. Elle a aussi prévu des jurys de dégustateurs sélectionnés et entraînés. Car il ne s agit pas de savoir si des consommateurs apprécient plus ou moins une huile. Le règlement de 2002 a supprimé le principe d une note globale. En revanche, les dégustateurs doivent déceler la présence d éventuels défauts et qualifier l intensité du fruité. Notre dégustation a été réalisée selon ces critères imposés. Concernant les défauts, deux apparaissent dans notre tableau : le rance pour l huile Carrefour bio, associé, comme on vient de le voir, à une oxydation ; et le chomé pour les huiles Cora et Bouton d or, qui correspond à une fermentation excessive des olives. Ces trois huiles sont les trois déclassées de notre échantillon. Quant à l intensité du fruité, il est à la base de notre classement. Les dégustateurs l apprécient, Carapelli Gault-Millau Monoprix Bouton d Or Carrefour bio Cora (AOC de Nyons) (Olijfolie) 0,75 0, ,75 1 Auchan Monoprix Monoprix Intermarché Carrefour Cora 8,04 32,30 5,44 5,1 8,25 5,5 a c a a c a a a a a a a a a a a a a a a a a a a a a c c 2,2 2,3 2,1 1,5 1,5 0 Sans défaut Sans défaut Sans défaut Présence Présence Présence mais avec mais avec mais avec du défaut du défaut du défaut un fruité un fruité un fruité chômé rance chômé de faible de faible de faible intensité intensité intensité 11,5/20 11/20 10,5/20 9/20 8/20 4/20 Déclassée Déclassée Déclassée en huile en huile en huile vierge vierge lampante ainsi que l amertume et le pi - quant éventuel d une huile. Il s agit d éléments caractéristiques, pas de défaut, et l ensemble permet de définir un profil. En gros, ce dernier est équilibré lorsque l intensité de l amertume et du piquant est moins élevée que celle du fruité. Au final, nous avons donc valorisé les huiles avec le fruité le plus intense. Les remarques des dégustateurs sont consignées en complément dans la colonne profil gustatif. Elle signale une amertume plus ou moins forte et le type de fruité qui peut être vert ou rappeler d autres fruits mûrs. Notre classement L appellation d origine contrôlée d Aix-en-Provence Château Virant arrive en tête de notre tableau. Mais elle fait jeu égal avec le premier prix de Carrefour-Champion. Ce dernier se révèle d excellente qualité, avec l avantage non négligeable d être six fois moins cher! Globalement, les produits premiers prix et hard discount obtiennent de bons résultats. L huile de Lidl arrive en troisième position, suivie, quelques places plus loin, du premier prix d In - termarché et du hard discounteur ED. Ces derniers font jeu égal avec Lesieur, et mieux que Puget et Maille! Les marques nationales ne déméritent pas, mais elles vont avoir du mal à justifier leur prix supérieur. Du côté des marques de distributeurs (MDD), les résultats sont plus dispersés : Auchan et Leclerc atteignent le très bien. Les huiles de marque Carrefour, et surtout Monoprix, sont moins bien placées ; celles d Inter mar - ché et de Cora sont carrément déclassées. Quant aux huiles bio, elles ne brillent pas particulièrement : celle de Carrefour est déclassée, et les deux autres sont bien, sans plus. mars 2008 l n 425 l 60 millions de consommateurs l 31

7 PRODUITS Huiles combinées pas toutes bien équilibrées Dans la foulée d Isio 4, lancée en 1990, les mélanges d huiles connaissent un beau succès commercial. Mais sont loin de tenir leurs promesses d équilibre. «L équilibre de quatre huiles complémentaires», peut-on lire sur la bouteille Bouton d Or Equalio d Intermarché. Sédui - sant, mais pas confirmé par nos analyses! Il y a bien quatre huiles différentes dans Equalio, comme dans la plupart des autres huiles dites combinées que l on trouve en rayon. On peut considérer qu elles sont complémentaires, puisqu elles ont des profils d acides gras différents. De là à dire que leur a a a Très bon 20 à 17 a a Bon 16,5 à 13 a Acceptable 12,5 à 10 c Insuffissant 9,5 à 7 c c Très insuffissant 6,5 à 0 Les pourcentages entre parenthèses expriment le poids de chaque critère dans la notation finale. Isio Mémo contient de l huile de poisson et en profite pour revendiquer une action sur l esprit. Mangez plutôt du poisson, c est plus intelligent. mélange est équilibré, il y a un pas. Si l huile Equalio d Inter mar - ché justifie particulièrement mal son slogan, de même, la plupart des combinées sont décevantes. POUR L ASSAISONNEMENT Les mélanges sont pourtant une idée judicieuse. On a vu en introduction qu il n y a pas d huile idéale, et que l on conseille de les varier pour profiter des bien- Marque Isio Isio 4 Isio 4 Bouton d Or Mémo Olive (1) Essentiel oméga 6 et 3 Lieu d achat Carrefour Champion Carrefour Intermarché Prix/litre 4,20 3,46 2,02 2,90 Vitamine E (5 %) a c a a c Acide oléique (20 %) a a a a a a a a a Acides gras saturés (5 %) a a a a a a c c Acide linoléique (20 %) a a a a a a a a Acide alpha-linolénique (30 %) a a a c c c Rapport oméga 6/oméga 3 (20 %) a a a a a c a Appréciation globale 16,5/20 13/20 10,5/20 10/20 (1) La recette d Isio 4 a changé depuis notre essai. a a a Très bon 20 à 17 a a Bon 16,5 à 13 a Acceptable 12,5 à 10 c Insuffissant 9,5 à 7 c c Très insuffissant 6,5 à 0 Les pourcentages entre parenthèses expriment le poids de chaque critère dans la notation finale. Marque Lieu d achat Prix/litre Acide oléique (25 %) Acides gras saturés (25 %) Acides gras poly-insaturés (30 %) Acide linoléique (20 %) Appréciation globale faits de chacune. Ce qui implique d acheter et de manipuler plusieurs bouteilles. Les combinées sont pratiques : une seule bouteille et les dosages sont déjà faits. Sauf exception, les fabricants proposent une seule bouteille pour deux utilisations principales, l assaisonnement et la friture. Mais ce choix aboutit à des huiles combinées insatisfaisantes sur le plan nutritionnel. Des huiles pour tout (pas très bien) faire Un décret de 1908 répartit les huiles végétales en deux catégories : si leur teneur en acide alpha-linolénique (omé ga 3) est inférieure à 2 %, l huile peut être utilisée pour «la friture et l assaisonnement» ; si elle est supérieure à 2 %, l huile est réservée à l assaisonnement. Résultat : les fabricants ont limité la présence d huile de colza, riche en oméga 3, pour revendiquer la double utilisation. Ou encore, plus rarement, ils ont accepté de se cantonner à l assaisonnement, afin de parvenir à un meilleur équilibre. 32 l 60 millions de consommateurs l n 425 l mars 2008

8 11 HUILES COMBINÉES POUR LA FRITURE Bouton d Or Isio 4 Auchan Aldi Rustica Carrefour U Casino Bouton d Or Essentiel (1) 4 huiles (Buttella) 4 huiles Equalio oméga 6 et 3 (marque repère) mélange de 4 huiles Intermarché Carrefour Auchan Aldi E. Leclerc Carrefour U Casino Intermarché 2,90 2,02 1,50 1,19 1,49 1,50 1,60 1,78 2,90 a a a a a a a a a a c a a a a a a a a a a a a a a a a a a a a a c a a a a a c c c c c c c 16,5/20 13/20 10,5/20 10,5/20 10,5/20 10,5/20 10,5/20 10/20 9/20 (1) La recette d Isio 4 a changé depuis notre essai. Dans notre échantillon, seules les Isio Mémo et Isio 4 Olive jouent dans la deuxième catégorie. L huile de colza est leur premier ingrédient, ce qui leur permet d afficher de bonnes teneurs en oméga 3. Isio 4 Olive a le mérite de s approcher le plus du mélange colza-olive préconisé pour profiter des bienfaits nutritionnels du colza et du bon goût de l olive. Dommage que la recette intègre aussi du tournesol. Lesieur se défend, en expliquant que la touche de tournesol apporte la dose souhaitable d oméga 6. Le professeur Philippe Legrand, spécialiste des corps gras et directeur du laboratoire de biochimie Inra-Ensar de Rennes, conteste cette approche. «Nous consommons globalement trop d oméga 6. Lesieur raisonne uniquement à partir des huiles de table, mais il faut tenir compte de toutes les huiles cachées dans les recettes, qui nous en apportent aussi beaucoup.» La recette d Isio Mémo est plus équilibrée. Elle est donc mieux notée, bien que la présence Tous les acides gras ne se valent pas On trouve dans les huiles trois principales familles d acides gras : s Les acides gras saturés : les huiles de table en contiennent peu. Les teneurs les plus élevées sont celles des huiles d olive (13-22 %) et d arachide (15-25 %). Cela constitue un atout, car il est conseillé de limiter la consommation d acides gras saturés. Ajoutons que les huiles de palme ou de coprah, utilisées par l industrie agroalimentaire ont, à l inverse, des teneurs élevées en acides gras saturés. s Les acides gras mono-insaturés : leur principal représentant est l acide oléique. Sa consommation est encouragée, car il est considéré d huile de poisson appelle des réserves. Certes, cette huile apporte des dérivés de l acide alpha-linolénique (EPA, et surtout DHA), dont on encourage aussi la consommation. Des allégations pour le marketing, uniquement Mais, comme le souligne le Pr Legrand, «allons chercher ces dérivés là où ils sont, c est-à-dire dans le poisson». Et que l on ne vienne pas lui dire que ce dernier est cher. «La consommation d une boîte de sardines par semaine permet de couvrir les besoins en dérivés de l acide alpha-linolénique et elle ne coûte pas cher.» Enfin, le Pr Legrand n apprécie pas l association faite entre la présence de DHA et la vitalité d esprit. «C est une formule très vague, qui ne correspond à aucun effet démontré», affirme-t-il. comme neutre sur le plan nutritionnel. Il est présent de manière majoritaire dans l huile d arachide et de colza, et il est prédominant dans les huiles d olive (62-81%), de noisette (66-83 %) et de tournesol oléique (75-84 %). s Les acides gras poly-insaturés : notre organisme ne sait pas les fabriquer. Nous devons donc en trouver dans notre alimentation. Deux sont essentiels : l acide linoléique, précurseur de la lignée des oméga 6 ; et l acide alpha-linolénique, précurseur des oméga 3. Le premier est très présent dans les produits dérivés du tournesol et du maïs, et le second dans ceux à base de colza, soja et noix. Les neuf autres huiles de notre échantillon revendiquent une utilisation friture et assaisonnement. Sept sont semblables : on y trouve les quatre mêmes huiles, avec des proportions a priori identiques. En gros, 55 % de tournesol, 25 % de tournesol oléique, 15 % de colza et 5 % de pépins de raisin. C est le cas des huiles Auchan, Carrefour, Casino, Rustica Leclerc, Bouton d or Equalio d Intermarché, U et mars 2008 l n 425 l 60 millions de consommateurs l 33

9 11 HUILES COMBINÉES Butella d Aldi. Assez logiquement, elles présentent le même profil nutritionnel. Or ce dernier reste très marqué par le tournesol. Il est donc déséquilibré, avec beaucoup d oméga 6 et pas assez d oméga 3. Nous avons choisi de ne pas les faire apparaître dans le tableau assaisonnement, car elles ont toutes été jugées très insuffisantes pour cette utilisation. Dans le tableau friture, nous n avons pas pris en compte les oméga 3. Ces sept huiles s en sortent mieux, mais ne brillent pas pour autant. Les deux huiles restantes, Isio 4 et Bouton d Or essentiel, ont une composition différente. Elle leur vaut une meilleure appréciation dans le tableau friture et un strapontin dans le tableau assaisonnement. + info À chaque huile son usage L huile de colza est très bien sur le plan nutritionnel mais fade pour ceux qui ont l habitude de l huile d olive dans leur salade. Quelques conseils pour concilier pratiques culinaires, nutrition et saveur. En assaisonnement, les Français sont invités à prendre l habitude de consommer de l huile de colza. Ceux qui la trouvent trop fade peuvent la mélanger avec de l huile d olive ou de noix. Par exemple, une cuillère de colza pour une cuillère d olive ou une cuillère de noix. Les huiles combinées sont chères et, pour l instant, elles sont rarement satisfaisantes pour l assaisonnement. En utilisation à chaud, on distingue la cuisson, la friture à la poêle et la friture en bain. Pour les deux premières, l huile de colza n est plus bannie, mais elle risque de dégager un léger goût de choux. Les huiles combinées, qui en contiennent plus ou moins, sont mieux adaptées. L huile d olive reste une bonne solution pour ceux qui aiment, et le tournesol pour les autres. On privilégiera le tournesol oléique ou les mélanges de tournesol et tournesol oléique. Ajoutons que le beurre (sans le brûler) ou la graisse d oie ne sont nullement contre-indiqués. Pour les bains de friture, enfin, on peut utiliser les huiles combinées actuelles, mais le tournesol oléique et l arachide font aussi l affaire. L essentiel est de respecter de bonnes conditions de friture : température de 180 C et renouvellement total du bain au moins toutes les dix fritures. Les huiles végétales, surtout celles de tournesol et de pépins de raisin, sont la principale source alimentaire de vitamine E. Elles le font savoir! Ajoutons en conclusion que la distinction établie par le décret de 1908 n a plus de raison d être, l huile de colza pouvant être utilisée en cuisson et en friture à la poêle. Lesieur nous a annoncé avoir pris les devants, et modifié dès octobre la recette de son Isio 4. La nouvelle formule intégrerait plus de colza et obtiendrait vraisemblablement une meilleure note. Mais elle est apparue trop tard par rapport à la période de nos achats. Jusqu à présent décevantes, les combinées pourraient bien enfin devenir une bonne idée. Nos conclusions s Sur les vingt huiles d olive vierge extra de notre essai, trois ne sont pas conformes. Carrefour bio et Bouton d Or ont été déclassées en huile vierge, et Cora en huile lampante. Ce dernier défaut ayant été confirmé par des contreanalyses, le distributeur a retiré le produit et changé de fournisseur. Les autres huiles d olive ne se distinguent pas sur le plan nutritionnel ; c est donc le goût qui fait la différence. Plusieurs produits premier prix et hard discount sont dans le haut du tableau. s Les huiles combinées sont globalement décevantes. Sept d entre elles présentent le même profil nutritionnel et se révèlent très insuffisantes pour l assaisonnement, et à peine acceptables pour la friture. Quatre autres tirent mieux leur épingle du jeu, mais elles sont chères. Ces mélanges sont toutefois susceptibles de devenir plus intéressants, sur le modèle d Isio 4 qui a révisé sa formule depuis notre essai. s Il est aussi facile pour l assaisonnement de mélanger soi-même de l huile de colza avec de l huile d olive ou de noix. Et, en cuisson, de se faire plaisir en variant olive, tournesol (plutôt oléique) et même beurre, selon les goûts et les plats. Vous obtiendrez de bons apports nutritionnels et maîtriserez les recettes, leur goût et leur coût. 34 l 60 millions de consommateurs l n 425 l mars 2008

A G R I C U L T U R E A L I M E N T A T I O N E N V I R O N N E M E N T

A G R I C U L T U R E A L I M E N T A T I O N E N V I R O N N E M E N T Comment concilier goût et nutrition? Bilan des travaux des groupes de travail PNNS sur les lipides et sur le goût Sébastien REMY DGAL/SA/SDQA/BNVQA Éléments de contexte : Le PNNS prévoit la signature de

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

Nutrition et santé : suivez le guide

Nutrition et santé : suivez le guide Prévention ALIMENTATION PLAISIR ET ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE Nutrition et santé : suivez le guide Nous savons tous que l alimentation joue un rôle essentiel pour conserver une bonne santé. En voici quelques

Plus en détail

Les graisses dans l alimentation infantile

Les graisses dans l alimentation infantile FAMIPED Familias, Pediatras y Adolescentes en la Red. Mejores padres, mejores hijos. Les graisses dans l alimentation infantile Autor/es: Ana Martínez Rubio. Pediatra de Atención Primaria. Centro de Salud

Plus en détail

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Santé Canada Health Canada L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Vous avez peut-être remarqué l information nutritionnelle affichée sur de nombreux produits alimentaires que vous achetez

Plus en détail

COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE

COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE 1/8 COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE AVIS 36-2006 Concerne : Contrôle de la composition des denrées alimentaires (dossier Sci Com 2005/25) Le Comité scientifique

Plus en détail

Point de vue de l'industrie alimentaire sur l'élimination des gras trans dans les produits alimentaires

Point de vue de l'industrie alimentaire sur l'élimination des gras trans dans les produits alimentaires Point de vue de l'industrie alimentaire sur l'élimination des gras trans dans les produits alimentaires Présenté par John Groenewegen du JRG Consulting Group (519) 836 1860 Le 31 mars 2005 Avertissement

Plus en détail

Charte PNNS Groupe CASINO Résultats

Charte PNNS Groupe CASINO Résultats Charte PNNS Groupe CASINO Résultats Calendrier En 2008, Casino a signé Les une engagements charte d engagements de la charte de progrès PNNS ont nutritionnel été appréhendés du PNNS. Elle comprenait 10

Plus en détail

Plats préparés. Plats préparés

Plats préparés. Plats préparés Plats préparés Plats préparés Les plats préparés ou prêts à consommer trouvent de plus en plus leur place dans notre alimentation quotidienne. Nous n avons pas toujours la possibilité de préparer chaque

Plus en détail

Une tradition 100% bio.

Une tradition 100% bio. Une tradition 100% bio. Le MotduPrésident Depuis 1989, Biopress ne cesse de s affirmer comme un acteur important dans le secteur des huiles biologiques. Face à un marché de plus en plus exigeant, notre

Plus en détail

La Nature est notre inspiration

La Nature est notre inspiration La Nature est notre inspiration Passage à l huile de tournesol pure pour les spécialités Fact de pommes No. 1de terre La passion des pommes de terre La première gamme complète de spécialités de pommes

Plus en détail

Diététique de la dyslipidémie

Diététique de la dyslipidémie Diététique de la dyslipidémie 1) Définition Anomalie du métabolisme des lipides à l origine de perturbations biologiques. On peut observer : - Une hypercholestérolémie : augmentation isolée du cholestérol

Plus en détail

GT lipides CHOCOLAT. 19 février 2008

GT lipides CHOCOLAT. 19 février 2008 1 GT lipides CHOCOLAT 19 février 2008 2 Sommaire Marché français du chocolat Consommation de chocolat en France Fabrication et ingrédients du chocolat Les matières grasses utilisées Compositions lipidiques

Plus en détail

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION Mardi 24 janvier 2012 au Centre de Formation Multimétiers de REIGNAC L objectif de cet atelier sur la santé est de guider chacun vers une alimentation plus

Plus en détail

ALIMENTATION ET DIABETE

ALIMENTATION ET DIABETE Mise à jour 11/2009 4A, rue du Bignon - 35000 RENNES ALIMENTATION ET DIABETE Avec l activité physique, l alimentation constitue l un des axes majeurs de votre traitement. Respecter un minimum de principes

Plus en détail

Les aliments de l intelligence

Les aliments de l intelligence www.swissmilk.ch NEWS ER Conseils alimentation: L alimentation saine à l adolescence, 3 e partie Octobre 2010 Les aliments de l intelligence Des performances intellectuelles au top Des repas intelligents

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir pour comprendre le cholestérol et l alimentation lipidique Les questions que l on se pose

Tout ce qu il faut savoir pour comprendre le cholestérol et l alimentation lipidique Les questions que l on se pose Tout ce qu il faut savoir pour comprendre le cholestérol et l alimentation lipidique Les questions que l on se pose Questions : cherchez la réponse Comment se présente le cholestérol dans le sang? Quels

Plus en détail

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle Information sur le sodium alimentaire www.reductionsodium.ca Contact Jocelyne Bellerive, MA Coordonnatrice/Éducatrice Programme réduction

Plus en détail

PATE A TARTINER. Chocolat - noisette

PATE A TARTINER. Chocolat - noisette PATE A TARTINER Chocolat noisette FONDS EUROPEEN AGRICOLE POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE Les recettes bio norman PATE A TARTINER Chocolat noisette A servir sur du pain de campagne au levain, du pain brioché

Plus en détail

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES Par Marie-Christine Parent, stagiaire en diététique AU MENU Retour sur le sondage Vision de la saine alimentation Qu est-ce que l étiquetage nutritionnel?

Plus en détail

GT lipides BISCUITS & GATEAUX. 1 avril 2008

GT lipides BISCUITS & GATEAUX. 1 avril 2008 GT lipides BISCUITS & GATEAUX 1 avril 2008 1 2 Les Biscuits et Gâteaux, un savoir-faire issu des traditions régionales et familiales Des aliments ancrés dans notre patrimoine alimentaire régional et familial

Plus en détail

1. Selon les enquêtes canadiennes de santé du cœur, quel pourcentage de Québécois pourrait présenter un risque d hypercholestérolémie?

1. Selon les enquêtes canadiennes de santé du cœur, quel pourcentage de Québécois pourrait présenter un risque d hypercholestérolémie? CLSC Ahuntsic Mini-quiz Questionnaire sur l hypercholestérolémie Statistiques 1. Selon les enquêtes canadiennes de santé du cœur, quel pourcentage de Québécois pourrait présenter un risque d hypercholestérolémie?

Plus en détail

Rentrée scolaire 2013 : Prix des fournitures dans la grande distribution

Rentrée scolaire 2013 : Prix des fournitures dans la grande distribution Rentrée scolaire 2013 : Prix des fournitures dans la grande distribution GC - Observatoire de la consommation OA - Service Etudes UFC-Que Choisir - Juillet 2013 2 Résumé Alors qu à l approche de la rentrée,

Plus en détail

CONCLUSIONS DU COMITE PERMANENT SUR LA CHAINE ALIMENTAIRE ET LA SANTÉ ANIMALE

CONCLUSIONS DU COMITE PERMANENT SUR LA CHAINE ALIMENTAIRE ET LA SANTÉ ANIMALE 14 décembre 2007 ORIENTATIONS RELATIVES À LA MISE EN ŒUVRE DU RÈGLEMENT N 1924/2006 CONCERNANT LES ALLÉGATIONS NUTRITIONNELLES ET DE SANTÉ PORTANT SUR LES DENRÉES ALIMENTAIRES CONCLUSIONS DU COMITE PERMANENT

Plus en détail

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER ÉDUCATION Côtes d Armor Collèges publics DIRECTION ÉDUCATION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER Charte de la restauration collective Préambule Dans le cadre de l article 82 de la loi du 13 août 2004, le Département

Plus en détail

HYPERCHOLESTEROLEMIE PREVENTION ET PRISE EN CHARGE EN MEDECINE NATURELLE

HYPERCHOLESTEROLEMIE PREVENTION ET PRISE EN CHARGE EN MEDECINE NATURELLE HYPERCHOLESTEROLEMIE PREVENTION ET PRISE EN CHARGE EN MEDECINE NATURELLE Quelles différences entre «bon» et «mauvais» cholestérol? Quelle est la bonne proportion? D où provient-il? Le rôle de l alimentation

Plus en détail

Céréales à cuisson rapide Inspirations faciles

Céréales à cuisson rapide Inspirations faciles Céréales à cuisson rapide Inspirations faciles Naturel, savoreux et sain! Céréales à cuisson rapide Inspirations faciles Le gusto vous aide à faire un choix sain, rapide et facile!grâce à une pré-cuisson

Plus en détail

Oui, les noix sont grasses, mais elles sont aussi bourrées de vitamines, de minéraux, de fibres et de protéines! Quant à son gras, principalement monoinsaturé, il est bon pour le coeur. Et, combiné à l'action

Plus en détail

L équilibre alimentaire.

L équilibre alimentaire. L équilibre alimentaire. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter

Plus en détail

3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Dossier de Presse

3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Dossier de Presse 3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Dossier de Presse 3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Beaux jours riment

Plus en détail

Charte nutritionnelle

Charte nutritionnelle Charte nutritionnelle NOTRE MISSION : CONSTRUIRE ET PRESERVER LE CAPITAL SANTE L équilibre alimentaire est un enjeu majeur de santé publique. De ce contexte, Nutrisens s engage à maintenir et à renforcer

Plus en détail

Les Petites Toques PLAT CHAUD. STEAK HACHE PETIT MODELE Poids net pour une part : 80 g Ingrédients : Steak haché (origine Union Européenne).

Les Petites Toques PLAT CHAUD. STEAK HACHE PETIT MODELE Poids net pour une part : 80 g Ingrédients : Steak haché (origine Union Européenne). Les Petites Toques PLAT CHAUD STEAK HACHE PETIT MODELE Poids net pour une part : 80 g Ingrédients : Steak haché (origine Union Européenne). PEPITES DE PLET PANE Poids net pour une part : 115 g Ingrédients

Plus en détail

L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments

L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments Présenté par Micheline Séguin Bernier Le 19 mars 2007 Tiré et adapté du document de Santé Canada Le tableau de la valeur nutritive : plus facile

Plus en détail

Conférence. Le règlement (CE) n 1924/2006. Communication Nutrition Santé. Ellie DAGUET (DGCCRF - Paris) Obligations et opportunités 16/03/2012

Conférence. Le règlement (CE) n 1924/2006. Communication Nutrition Santé. Ellie DAGUET (DGCCRF - Paris) Obligations et opportunités 16/03/2012 Conférence Communication Nutrition Santé Obligations et opportunités 12 mars 2012 Le règlement (CE) n 1924/2006 Ellie DAGUET (DGCCRF - Paris) 1 Abréviations CA : compléments alimentaires DDAP : denrées

Plus en détail

Protéines. Pour des Canadiens actifs. De quelle quantité avez-vous besoin?

Protéines. Pour des Canadiens actifs. De quelle quantité avez-vous besoin? Protéines Pour des Canadiens actifs De quelle quantité avez-vous besoin? 1 Protéines 101 Les protéines sont les principaux éléments fonctionnels et structuraux de toutes les cellules du corps. Chaque protéine

Plus en détail

Présentation des animations Aux Goûts du Jour

Présentation des animations Aux Goûts du Jour Présentation des animations Aux Goûts du Jour AUX GOÛTS DU JOUR est une association nationale d éducation alimentaire. Objectifs * Aider les enfants et les adultes à retrouver le plaisir de Bien manger.

Plus en détail

Stratégies d innovation en nutrition santé : Règlementation, Marché et Consommateurs

Stratégies d innovation en nutrition santé : Règlementation, Marché et Consommateurs Stratégies d innovation en nutrition santé : Règlementation, Marché et Consommateurs Jeudi 16 février 2012 Muséum des Sciences Naturelles d Orléans DPMS Bio - Développement, Production, Management et Stratégies

Plus en détail

Allégations relatives à la teneur nutritive

Allégations relatives à la teneur nutritive Allégations relatives à la teneur nutritive Mots utilisés dans les allégations relatives à la teneur nutritive Ce que le mot signifie Exemples Sans Faible Réduit Source de Léger Une quantité insignifiante

Plus en détail

ÉTUDE DES RELATIONS ENTRE COMPOSITION NUTRITIONNELLE, ÉTIQUETAGE ET PRIX

ÉTUDE DES RELATIONS ENTRE COMPOSITION NUTRITIONNELLE, ÉTIQUETAGE ET PRIX ÉTUDE DES RELATIONS ENTRE COMPOSITION NUTRITIONNELLE, ÉTIQUETAGE ET PRIX ÉDITION 213 Etude de l impact de l étiquetage sur l offre alimentaire Oqali Edition 213 2 ÉTUDE DES RELATIONS ENTRE COMPOSITION

Plus en détail

LE MEMO BIO. Informations sur l agriculture biologique, ses réalités et perspectives dans la restauration hors domicile

LE MEMO BIO. Informations sur l agriculture biologique, ses réalités et perspectives dans la restauration hors domicile LE MEMO BIO Informations sur l agriculture biologique, ses réalités et perspectives dans la restauration hors domicile Avant propos 2 Ce Mémo a été spécialement conçu pour les professionnels et enseignants

Plus en détail

Bien manger pour mieux vieillir. Aline Pageau Lauzière Dt.P., M.A. diététiste-nutritionniste

Bien manger pour mieux vieillir. Aline Pageau Lauzière Dt.P., M.A. diététiste-nutritionniste Bien manger pour mieux vieillir Dt.P., M.A. diététiste-nutritionniste Manger «Manger c est l acte social par excellence» «Non seulement nous sommes ce que nous mangeons, mais ce que nous avons mangé» (Richard

Plus en détail

1 www.agrobiosciences.org

1 www.agrobiosciences.org Intervention. 4èmes Rencontres Alimentation, Agriculture & Société. Déc 2003. «Alimentation et prévention du cancer : quelle vérité?» Par Denis Corpet (1). Directeur de l équipe "Aliment et Cancer" de

Plus en détail

EN VENTE SUR LA BOUTIQUE TCB «TENDANCE COSMETIQUE BIO» http://www.tendance-cosmetique-bio.fr

EN VENTE SUR LA BOUTIQUE TCB «TENDANCE COSMETIQUE BIO» http://www.tendance-cosmetique-bio.fr LA CURE VITALE EN VENTE SUR LA BOUTIQUE TCB «TENDANCE COSMETIQUE BIO» http://www.tendance-cosmetique-bio.fr Méthode de détoxination (détoxication) et d amincissement avec le SIROP VITAL MADAL BAL! La Cure

Plus en détail

Comment bien s hydrater pendant l été?

Comment bien s hydrater pendant l été? Comment bien s hydrater pendant l été? C est bien connu, il faut boire davantage en été pour ne pas se déshydrater, notamment en cas de forte chaleur. Il faut en effet être vigilant dès que la température

Plus en détail

CARACTERISTIQUES GENERALES DES LEVURES DE BOULANGERIE 1

CARACTERISTIQUES GENERALES DES LEVURES DE BOULANGERIE 1 Réf. : 13CSFL35 CARACTERISTIQUES GENERALES DES LEVURES DE BOULANGERIE 1 Mis à jour en Décembre 2012 Préambule Ce document a pour objet de fournir les caractéristiques générales des levures fraîches de

Plus en détail

Assemblée Générale ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DU PUY-de-DÔME. La nouvelle règlementation Nutrition pour les cantines scolaires

Assemblée Générale ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DU PUY-de-DÔME. La nouvelle règlementation Nutrition pour les cantines scolaires Assemblée Générale ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DU PUY-de-DÔME Vendredi 9 Décembre 2011 Pontaumur La nouvelle règlementation Nutrition pour les cantines scolaires Emilie CHANSEAUME Lucile AUMOINE Céline

Plus en détail

Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440. Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES

Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440. Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Mairie de SAINT DIDIER SOUS RIVERIE 69440 Téléphone : 04 78 81 84 26 Télécopie : 04 78 81 87 57 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Maître d ouvrage

Plus en détail

Authentique et artisanal LE MONDE DU MEILLEUR GOÛT

Authentique et artisanal LE MONDE DU MEILLEUR GOÛT Authentique et artisanal LE MONDE DU MEILLEUR GOÛT 1. Pains classiques pag. 06-09 Authentique et artisanal selon la tradition française. Epistar est le label de qualité de Dossche Mills et comprend un

Plus en détail

Le Cholestérol. Jacques MANSOURATI CHU BREST

Le Cholestérol. Jacques MANSOURATI CHU BREST Vrai ou Faux Le cholestérol est inutile à l organisme humain L alimentation est la principale source de cholestérol Seul le taux de cholestérol total est important dans la prévention des maladies cardiovasculaires

Plus en détail

La pyramide alimentaire suisse. sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung ssn Société Suisse de Nutrition ssn Società Svizzera di Nutrizione

La pyramide alimentaire suisse. sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung ssn Société Suisse de Nutrition ssn Società Svizzera di Nutrizione sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung p. 1 / 5 Société Suisse de Nutrition SSN, Office fédéral de la santé publique OFSP / 2o11 Sucreries, snacks salés & alcool En petites quantités. Huiles, matières

Plus en détail

Auriol : le service public de la Restauration scolaire

Auriol : le service public de la Restauration scolaire Auriol : le service public de la Restauration scolaire Au titre de nos valeurs communes, nous avons voulu décliner l offre de restauration en mettant l accent au plus près des enfants. Plus de 80% des

Plus en détail

M - Restauration. M1 - Organisation et production M2 - Hygiène et sécurité alimentaire M3 - Distribution et service M4 - Équilibre nutritionnel

M - Restauration. M1 - Organisation et production M2 - Hygiène et sécurité alimentaire M3 - Distribution et service M4 - Équilibre nutritionnel M - M1 - Organisation et production M2 - Hygiène et sécurité alimentaire M3 - Distribution et service M4 - Équilibre nutritionnel Sous-domaine : M1 - Organisation et production R - 002 : du 28/04/ au 30/04/

Plus en détail

u 10 MACHINES À PAIN p. 28 Benjamin Douriez. Axelle Leroy, ingénieur. u 4 SITES DE VENTE EN LIGNE p. 34 Benjamin Douriez. Aurélien Busson, ingénieur.

u 10 MACHINES À PAIN p. 28 Benjamin Douriez. Axelle Leroy, ingénieur. u 4 SITES DE VENTE EN LIGNE p. 34 Benjamin Douriez. Aurélien Busson, ingénieur. essais u 10 MACHINES À PAIN p. 28 Benjamin Douriez. Axelle Leroy, ingénieur. u 4 SITES DE VENTE EN LIGNE p. 34 Benjamin Douriez. Aurélien Busson, ingénieur. centre d essais UNE MIE TOUJOURS FRAÎCHE Pain

Plus en détail

DITE NON AU CHOLESTEROL

DITE NON AU CHOLESTEROL DITE NON AU CHOLESTEROL Nathalie Breuleux-Jacquesson (biologiste & microbiologiste) Ed. Alpen Maitriser son cholestérol sans médicaments, c est possible! Le cholestérol est une substance indispensable

Plus en détail

Impact métabolique des acides gras _. Importance du degré d insaturation

Impact métabolique des acides gras _. Importance du degré d insaturation Impact métabolique des acides gras _ Importance du degré d insaturation Dominique Hermier Unité 914, Paris Physiologie de la nutrition et du comportement alimentaire Plan Les familles d acides gras Acides

Plus en détail

Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL

Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio BIOCONSEIL Les stratégies commerciales et marketing de l entreprise bio Dans quels circuits de commercialisation vont évoluer vos produits?

Plus en détail

aliste ingrédients ales informations nutritionnelles

aliste ingrédients ales informations nutritionnelles aliste ingrédients ales informations Ballotin 250g Pralines assorties en chocolat au lait, noir et blanc Ingrédients : sucre, pâte de cacao, lait entier en poudre, beurre de cacao, noisettes, matières

Plus en détail

J'Ai TELLEMENT FAiM QUE JE POURRAiS MANGER UN ARBRE!

J'Ai TELLEMENT FAiM QUE JE POURRAiS MANGER UN ARBRE! J'Ai TELLEMENT FAiM QUE JE POURRAiS MANGER UN ARBRE! Les liens hypertextes vers d'autres sites de l'internet ne signifient nullement que l'organisation approuve officiellement les opinions, idées, données

Plus en détail

Un adulte sur deux en France présente une anomalie lipidique. L hypercholestérolémie est la plus fréquente de ces anomalies. Considéré comme un des

Un adulte sur deux en France présente une anomalie lipidique. L hypercholestérolémie est la plus fréquente de ces anomalies. Considéré comme un des Un adulte sur deux en France présente une anomalie lipidique. L hypercholestérolémie est la plus fréquente de ces anomalies. Considéré comme un des principaux ennemis de nos artères, le «mauvais» cholestérol

Plus en détail

La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics

La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics Dossier de presse Avril 2013 Contacts presse Inpes : Vanessa Lemoine tél : 01 49 33 22 42 email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr TBWA\Corporate

Plus en détail

www.programmeaccord.org

www.programmeaccord.org LA DOULEUR, JE M EN OCCUPE! NUTRITION ET DOULEUR CHRONIQUE CHRONIQUE De nos jours, l importance d adopter de saines habitudes alimentaires ne fait plus aucun doute. De plus, il est très facile d obtenir

Plus en détail

SANTÉ. E-BOOK équilibre. stop. cholesterol diabete hypertension. Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT!

SANTÉ. E-BOOK équilibre. stop. cholesterol diabete hypertension. Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT! SANTÉ stop cholesterol diabete hypertension E-BOOK équilibre Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT! un peu d histoire... Il y a 200 ans, un Français faisait en moyenne entre

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés Objectif : Sensibiliser les élèves à ce qui se trouve dans leur nourriture et les aider à se méfi er des sucres cachés. Matériel Feuille à imprimer : Chaîne

Plus en détail

Soupe aux lentilles Virginia Freynet

Soupe aux lentilles Virginia Freynet Soupe aux lentilles Virginia Freynet Donne 6 portions_ 1 os de jambon ou un jambon fumé 6 tasses d'eau 1.5 tasse de lentilles sèches, lavées 1 gros oignon coupé en dés 2 bâtons de céleri avec feuilles,

Plus en détail

Une gamme variée pour les lieux de santé NUTRITION & PLAISIR DÉNUTRITION & DÉSHYDRATATION GAMMES LIEUX DE SANTÉ GAMMES

Une gamme variée pour les lieux de santé NUTRITION & PLAISIR DÉNUTRITION & DÉSHYDRATATION GAMMES LIEUX DE SANTÉ GAMMES Une gamme variée pour les lieux de santé DÉNUTRITION & DÉSHYDRATATION ZOOM SUR NUTRITION & PLAISIR Tableau des GAMMES GAMMES LIEUX DE SANTÉ LA DÉNUTRITION, PARLONS-EN! Les personnes âgées ont besoin de

Plus en détail

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs.

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs. L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion www.hopitalvs.ch www.spitalvs.ch SOMMAIRE LES FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRES 4 1. Le diabète

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE Comment étiqueter une denrée alimentaire contenant des ingrédients biologiques

GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE Comment étiqueter une denrée alimentaire contenant des ingrédients biologiques ID-SC-172 GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE 12.12.12 GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE Comment étiqueter une denrée alimentaire contenant des ingrédients biologiques REFERENCES REGLEMENTAIRES : Règlement Européen N 834/2007

Plus en détail

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils?

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Les glucides sont des éléments nutritifs indispensables au bon fonctionnement de l organisme. Ils sont présents dans les aliments aux côtés des protéines (viande,

Plus en détail

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive.

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive. 13 aliments pour une bonne santé Valeurs nutritives Grande compétence A Rechercher et utiliser de l information Groupe de tâches A2 : Interpréter des documents Grande compétence C Comprendre et utiliser

Plus en détail

COMMUNE DE GRESY-SUR-AIX

COMMUNE DE GRESY-SUR-AIX COMMUNE DE GRESY-SUR-AIX Marché public pour la restauration scolaire (du 01/09/2015 au dernier jour précédent la rentrée scolaire 2016, renouvelable une fois) Date et heure limite de réception des offres

Plus en détail

CODE d AUTODISCIPLINE ET DE DEONTOLOGIE EN MATIERE DE COMMUNICATION ET DE COMMERCIALISATION DES BOISSONS ALCOOLISEES

CODE d AUTODISCIPLINE ET DE DEONTOLOGIE EN MATIERE DE COMMUNICATION ET DE COMMERCIALISATION DES BOISSONS ALCOOLISEES CODE d AUTODISCIPLINE ET DE DEONTOLOGIE EN MATIERE DE COMMUNICATION ET DE COMMERCIALISATION DES BOISSONS ALCOOLISEES Dans le souci du respect et de la recherche d une commune et loyale application des

Plus en détail

Afidol. Etude d accès au marché Phase 5. Etude qualitative auprès de la Grande Distribution. Rapport final 31 mars 2011

Afidol. Etude d accès au marché Phase 5. Etude qualitative auprès de la Grande Distribution. Rapport final 31 mars 2011 Afidol Etude d accès au marché Phase 5 Etude qualitative auprès de la Grande Distribution Rapport final 31 mars 2011 Etudes financées par l Union Européenne, France Agrimer et l Association Française Interprofessionnelle

Plus en détail

COMMENT ACCOMPAGNER UN SÉNIOR DÉNUTRI?"

COMMENT ACCOMPAGNER UN SÉNIOR DÉNUTRI? COMMENT ACCOMPAGNER UN SÉNIOR DÉNUTRI?" 106 Témoignage du Dr Benjamin Rimaud 107 La dénutrition protéino-énergétique de la personne âgée Quelques chiffres 1 A domicile " 4 à 10% des personnes âgées En

Plus en détail

INVESTIR DANS LA NOURRITURE

INVESTIR DANS LA NOURRITURE INVESTIR DANS LA NOURRITURE Eataliastyle est une Societé indépendante dont l objectif est de faire connaitre l esprit Italien à travers les produits typiques italiens connus et reconnus dans le monde entier:

Plus en détail

RESOLUTION ECO 3/2004 NIVEAU DE BASE REQUIS POUR LES FORMATIONS DIPLOMANTES DES PROFESSIONNELS IMPLIQUES DANS LES PRATIQUES ŒNOLOGIQUES

RESOLUTION ECO 3/2004 NIVEAU DE BASE REQUIS POUR LES FORMATIONS DIPLOMANTES DES PROFESSIONNELS IMPLIQUES DANS LES PRATIQUES ŒNOLOGIQUES NIVEAU DE BASE REQUIS POUR LES FORMATIONS DIPLOMANTES DES PROFESSIONNELS IMPLIQUES DANS LES PRATIQUES ŒNOLOGIQUES L ASSEMBLEE GENERALE, sur proposition de la Commission III «Economie», à partir des travaux

Plus en détail

LA QUALITE DE LA PRODUCTION

LA QUALITE DE LA PRODUCTION LA QUALITE DE LA PRODUCTION ET DES SERVICES Leçon 1 : Présenter le concept qualité Leçon 2 : Présenter le système HACCP Leçon 3 : Caractériser les autocontrôles C.M.P Chapitre : 1/17 Objectif 1 : Identifier

Plus en détail

Sport et alpha ANNEXES

Sport et alpha ANNEXES Sport et alpha ANNEXES Edition 2013 TABLE DES MATIERES Table des matières 1 Alimentation 2 Boire, Boire, Boire... 2 Et à l approche des «20 km de Bruxelles»? 3 Et pendant l épreuve? 3 Stretching 4 Avant

Plus en détail

Vivre avec le cholestérol Cholestérol et vie saine

Vivre avec le cholestérol Cholestérol et vie saine Vivre avec le cholestérol Cholestérol et vie saine fmcoeur.ca Fondation des maladies du cœur Cholestérol et vie saine Qu est-ce que le cholestérol? Le mot «cholestérol» peut décrire à la fois le cholestérol

Plus en détail

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Information destinée aux patients et aux proches Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Qu est-ce que la diverticulite? Cette brochure vous informe

Plus en détail

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine

Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Comment utiliser les graines de soja à la cuisine Auteur : Renate Schemp Box 90612 Luanshya Zambie Traduction : SECAAR Service Chrétien d Appui à l Animation Rurale 06 BP 2037 Abidjan 06 Côte d Ivoire

Plus en détail

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne L alimentation : partie intégrante de la prise en charge de l enfant et de l adolescent diabétique base du traitement avec l insulinothérapie et l activité

Plus en détail

Table des matières Introduction Chapitre*1*:*De*la*matière*sérieuse Chapitre*2*:*Clair*comme*de*l eau*de*roche

Table des matières Introduction Chapitre*1*:*De*la*matière*sérieuse Chapitre*2*:*Clair*comme*de*l eau*de*roche Table des matières Introduction! *! Chapitre*1*:*De*la*matière*sérieuse! 1.1!Les!matériaux! 1.2!Solides,!liquides!et!gaz 1.3!Gaspiller!de!l énergie! 1.4!Le!carburant!du!corps! Chapitre*2*:*Clair*comme*de*l

Plus en détail

Circulaire relative au monitoring dioxine des produits à risque destinés à l alimentation animale

Circulaire relative au monitoring dioxine des produits à risque destinés à l alimentation animale gence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire Circulaire relative au monitoring dioxine des produits à risque destinés à l alimentation animale Référence PCCB/S1/JPM/912984 Date 18/02/2014 Version

Plus en détail

Pour une meilleure santé

Pour une meilleure santé Pour une meilleure santé LA CONSOMMATION QUOTIDIENNE DE VIANDE APPORTE DES GRAISSES SATURÉES. => AUGMENTATION TAUX DE CHOLESTÉROL ET MALADIES CARDIO-VASCULAIRES. => RISQUE DE SURPOIDS ET D'OBÉSITÉ. LES

Plus en détail

CONCOURS DES PRODUITS FERMIERS INNOVANTS ANNÉE 2015 RÉGLEMENT

CONCOURS DES PRODUITS FERMIERS INNOVANTS ANNÉE 2015 RÉGLEMENT CONCOURS DES PRODUITS FERMIERS INNOVANTS ANNÉE 2015 RÉGLEMENT I. Nature et objectifs du concours Ce concours est ouvert aux producteurs fermiers de la Loire. Le Département de la Loire, dont le siège est

Plus en détail

Comité Départemental d Éducation pour la Santé Charente-Maritime La Rochelle

Comité Départemental d Éducation pour la Santé Charente-Maritime La Rochelle Photo-Alimentation Outil d intervention en Éducation pour la santé Comité Départemental d Éducation pour la Santé Charente-Maritime La Rochelle Comité Régional d Éducation pour la Santé Poitou-Charentes

Plus en détail

Des portions adaptées à vos besoins. Nous changeons nos besoins aussi! Senior

Des portions adaptées à vos besoins. Nous changeons nos besoins aussi! Senior À chacun sa portion Nous changeons nos besoins aussi! Des portions adaptées à vos besoins,, adulte ou senior, nos besoins alimentaires évoluent au fil de nos vies. Ils diffèrent également entre les femmes

Plus en détail

Factsheet Qu est-ce que le yogourt?

Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Description du produit: Le yogourt est un produit laitier acidulé de consistance plus ou moins épaisse. Le yogourt est fabriqué grâce à la fermentation du lait par les

Plus en détail

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ Le présent formulaire sert à obtenir votre consentement éclairé en ce qui a trait à la

Plus en détail

Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas

Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas Prise de position de Caritas_mars 2011 Migration: un plus pour la Suisse En bref: Quel est l effet de

Plus en détail

Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives

Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives Référence PCCB/S3/1092228 Date 02/08/2013

Plus en détail

Fourniture de repas cuisinés en liaison froide pour le service de portage de repas à domicile

Fourniture de repas cuisinés en liaison froide pour le service de portage de repas à domicile Fourniture de repas cuisinés en liaison froide pour le service de portage de repas à domicile CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Maître d'ouvrage / Pouvoir Adjudicateur : Communauté de Communes

Plus en détail

Développer la commercialisation de l Huile d Olive de France

Développer la commercialisation de l Huile d Olive de France Mai 2009- N 9 Développer la commercialisation de l Huile d Olive de France Dans le cadre du programme d opérateurs Oléa 2020, financé par l Union Européenne, l ONIGC et l AFIDOL, l Association Française

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS 2015-2

CATALOGUE FORMATIONS 2015-2 CATALOGUE FORMATIONS 2015-2 Stages catalogue (inter-entreprises) - Stages sur mesure (intra-entreprise) Les huiles et corps gras - Applications industrielles - Secteurs alimentaires et non alimentaires

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

Voici quelques directives qui vous permettront de bénéficier au maximum de votre semaine.

Voici quelques directives qui vous permettront de bénéficier au maximum de votre semaine. Voici quelques directives qui vous permettront de bénéficier au maximum de votre semaine. N oubliez pas : si vous avez des questions, venez les poser sur notre groupe Facebook. Je suis disponible pour

Plus en détail

les dix meilleurs conseils pour une vie saine

les dix meilleurs conseils pour une vie saine les dix meilleurs conseils pour une vie saine Bien s alimenter tout en demeurant actif représente une partie importante pour mener une vie saine. Voici quelques conseils alimentaires qui faciliteront,

Plus en détail

Compléments ments alimentaires Les règles du jeu - SCL / Strasbourg-Illkirch 14 octobre 2011

Compléments ments alimentaires Les règles du jeu - SCL / Strasbourg-Illkirch 14 octobre 2011 Compléments ments alimentaires Les règles du jeu - SCL / Strasbourg-Illkirch 14 octobre 2011 Bureau 4A : Nutrition & Information sur les denrées alimentaires Novel Food, Adjonction V&M, SBNP Compléments

Plus en détail