Programme Cours Avancé sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) Ecole de maintien de la paix (EMP) de Bamako 1-5 juin 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme Cours Avancé sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) Ecole de maintien de la paix (EMP) de Bamako 1-5 juin 2015"

Transcription

1 Programme Cours Avancé sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) Ecole de maintien de la paix (EMP) de Bamako 1-5 juin 2015 Description: La communauté internationale a progressivement mis l'accent sur les obstacles à la bonne gouvernance et au développement, économique et social que constituent les conflits et l'insécurité en général. Aujourd hui, il est unanimement reconnu que si les Etats veulent créer les conditions dans lesquelles ils peuvent échapper à une spirale négative dans laquelle l'insécurité, la criminalité et le sous-développement se renforcent mutuellement, ils doivent prendre simultanément en considération dans leurs actions, les dimensions socio-économiques et sécuritaires. La notion traditionnelle de sécurité a été redéfinie pour inclure non seulement la sécurité des États, mais aussi la sécurité et le bien-être de leurs populations. En outre, la reconnaissance des liens les plus étroits entre sécurité et développement a entraîné aujourd hui une plus grande attention à la façon dont la sécurité et la justice sont assurées, dans tout pays donné. La réforme du secteur de la sécurité est ainsi devenue un élément central des efforts visant à surmonter le cycle des conflits et les causes de fragilité, du Soudan à la Sierra Leone et de la Serbie aux Îles Salomon. Malgré ses efforts, la communauté internationale reste toujours confrontée au défi majeur du manque de capacité opérationnelle pour soutenir la réforme du secteur de la sécurité. On constate aussi que le concept de la RSS, bien qu il ait été largement diffusé ces dernières années, n est pas toujours appliqué dans le respect de ses principes majeurs. Dans le souci de développer sa propre expertise et celle des acteurs francophones, le gouvernement français, au travers du ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI), appuiera un cours avancé sur la réforme du secteur de la sécurité (RSS) du 1 e au 5 juin 2015 à Bamako, au Mali. Ce séminaire de cinq jours sera effectué en collaboration avec l'equipe internationale de conseil au secteur de la sécurité (ISSAT) du Centre de contrôle démocratique des forces armées de Genève (DCAF). Le cours est principalement destiné à des professionnels, soit déjà en charge d actions de soutien à la RSS ou autres domaines connexes (DDR, 1

2 consolidation de la paix, relèvement post-crise etc) sur le terrain, dans les organismes centraux ou leurs délégations territoriales, ambassades en particulier, soit sur le point d'y être déployés dans le cadre de missions bilatérales, régionales ou multilatérales. L équilibre femmes-hommes sera recherché au niveau des participants. Le séminaire mettra notamment en évidence l intérêt d une forte implication politique pour initier et conduire toute réforme du secteur de la sécurité, l exigence d une bonne gouvernance de celui-ci, d une nécessaire coordination entre acteurs autant en interne qu au plan international. Le rôle particulier de certaines instances internationales y sera notamment souligné. La formation s intéressera aussi aux défis majeurs auxquels tout conseiller de la RSS sur le terrain est confronté ; elle développera des exemples de bonnes pratiques à travers la mise en commun des expériences pays qui ont été acquises par les participants eux-mêmes. En préalable à cette formation avancée, et ceci afin de s assurer que tous les stagiaires sélectionnés disposent bien de toutes les connaissances de base nécessaires sur le sujet, ceux-ci devront impérativement avoir suivi au préalable soit une formation de RSS de premier niveau, soit la formation accélérée sur la RSS en ligne mise en place par DCAF/ISSAT (http://issat.dcaf.ch). Toute éventuelle difficulté pour satisfaire cette exigence devra être signalée à DCAF/ISSAT avant le début de la formation. Les objectifs de la formation incluent: une mise à jour des connaissances des participants sur les concepts et les caractéristiques de la RSS; le replacement de la RSS dans les contextes nationaux et internationaux, avec rappel de l importance du contexte et de son influence sur la démarche à suivre; le renforcement d une compréhension pratique autour des principales caractéristiques (1-2- 3) de la RSS, son lien avec le DDR, et les questions de genre, cela sur la base de débats, de discussions, d exercices et d études de cas; une aide aux praticiens afin de leur permettre de mieux comprendre leur rôle dans l'appui au processus national de RSS; 2

3 la constitution d un réseau d experts français et francophones spécialisés sur les questions de RSS. Le programme s appuie largement sur les connaissances pratiques qu ont les auditeurs de la RSS et sur les échanges pour identifier les principaux enseignements pouvant être tirés de leurs expériences respectives. 3

4 Programme détaillé de la formation avancée sur la RSS Bamako 1-5 juin 2015 (provisoire) Lundi 1 juin h h 30 Accueil des participants Session d ouverture 10 h h 30 Ouverture du cycle de formation Cette session permettra aux participants de faire connaissance entre eux et avec les formateurs. Y seront notamment précisés les objectifs et les règles de conduite de la formation. Les attentes des participants seront également recueillies. 12 h h 45 Pause déjeuner Session 1 13 h h 15 La notion de la RSS Cette session de rappel définira les différentes notions et les principaux documents stratégiques relatifs à la RSS. Elle mettra en évidence les caractéristiques de la RSS et les différents contextes dans lesquels des programmes de RSS sont menés. 15 h h 30 Pause café Session 2 15 h h 00 Gouvernance et RSS 1/2 Cette session présentera la notion de gouvernance, son importance pour la RSS et la manière dont elle peut être intégrée dans les programmes de RSS. Les participants discuteront des avantages de la bonne gouvernance et identifieront des stratégies pratiques pour sa promotion. 17 h h 15 Synthèse et évaluation du premier jour Les participants évalueront les modules et les méthodologies de la journée et feront des propositions d amélioration. 4

5 08 h h 00 Partage d expériences Mardi 2 juin 2015 Session 3 09 h h 30 Gouvernance et RSS 2/2 Etudes de cas et discussion sur les questions de gouvernance. 10 h h 00 Pause café Session 4 11 h h 30 Développement des aptitudes à la communication 1/2 : le conseiller RSS Cette session définira les enjeux généraux en matière de communication dans un contexte de RSS et identifiera les principales qualités requises pour être un conseiller efficace. 12 h h 45 Pause déjeuner Session 5 13 h h 15 Développement des aptitudes à la communication 2/2: exercices pratiques Un exercice de simulation reprendra les différentes étapes de la fonction de conseiller, mettra en évidence la dynamique et la complexité de la tâche et offrira aux participants l occasion de mettre en pratique leurs compétences. 15 h h 30 Pause café Session 6 15 h h 00 Genre et RSS Cette session permettra aux participants d acquérir une bonne compréhension des questions de genre et de mesurer en quoi elles sont importantes dans les processus de RSS. Ils pourront aussi identifier les points d'entrée pratiques pour l'intégration des considérations de genre dans les programmes de RSS. 17 h h 15 Synthèse et évaluation du deuxième jour Les participants évalueront les modules et les méthodologies de la journée et feront des propositions d amélioration. 5

6 08 h h 00 Partage d expériences Mercredi 3 juin 2015 Session 7 09 h h 30 Réforme de la Police 1/2 Cette session définira la notion de réforme de la police, mettra en évidence ses relations avec l ensemble du secteur de la sécurité et identifiera ses principaux défis. 10 h h 00 Pause café Session 8 11 h h 30 Réforme de la Police 2/2 Les participants travailleront sur une étude de cas d un projet de réforme de la police et discuteront des relations avec les autres acteurs du secteur de la sécurité, de la justice, des forces armées, ainsi quela population et la société civile 12 h h 45 Pause déjeuner Session 9 13 h h 45 Introduction à la réforme de la défense 1/3 Cette session traitera de la notion de réforme de la défense, des acteurs clés ainsi que du lien entre la réforme de la défense et d autres processus RSS. 14 h h 00 Travail de groupe pour préparer les exercices sur la réforme de la défense Les participants travailleront en groupe sur des études de cas et formuleront des recommandations sur la réforme de la défense dans des pays donnés. 6

7 Jeudi 4 juin h h 00 Partage d expériences Session h h 30 Réforme de la Défense et RSS 2/3 Dans cette session, les participants restitueront les résultats des études de cas préparées la veille ; seront notamment discutées les principaux défis d une réforme de la défense et ses liens avec les autres acteurs de la sécurité. 10 h h 00 Pause café Session h h 30 Réforme de la Défense et RSS 3/3 Suite des restitutions de l exercice défense et conclusions tirées. 12 h h 45 Pause déjeuner Session h h 15 Le rôle des acteurs internationaux dans la RSS. Défis et opportunités (ONU, UE) 1/2 Présentation des cadres stratégiques et des activités RSS de l ONU et de l UE au Mali. 15 h h 30 Pause café Session h h 00 Perspectives en matière de RSS au Mali Présentation des dispositions en matière de RSS prévues par les autorités maliennes afin d accompagner la sortie de crise au Mali. 17 h h 15 Synthèse et évaluation du quatrième jour Les participants évalueront les modules et les méthodologies de la journée et feront des propositions d amélioration. 7

8 Vendredi 5 juin h h 00 Partage d expériences Session h h 30 Le rôle des acteurs internationaux dans la RSS. Défis et opportunités (UA, l approche français à la RSS) 2/2 Cette session présentera, d une part, l approche française sur la RSS ainsi que ses activités et priorités, et d autre part les avancées de l Union africaine en matière de RSS. 10 h h 00 Pause café Session h h 30 Tendances et défis en matière de RSS et Continuum DDR-RSS (Partage d expériences) Cette session offrira une introduction aux questions de désarmement, démobilisation et réintégration (DDR) et expliquera les liens entre les activités de DDR et la RSS. 12 h h Session de clôture. Conclusion et évaluations individuelles du cours : synthèse des idées clés développées, appréciation des modules et des méthodologies, propositions d amélioration. 13 h h 30 Remise des certificats de participation 13 h h 15 Déjeuner 8

Renforcement des compétences pour la Promotion de l Egalité entre les sexes en Afrique et dans les pays d Asie de l ouest

Renforcement des compétences pour la Promotion de l Egalité entre les sexes en Afrique et dans les pays d Asie de l ouest Division de la Promotion de la Femme, Département des Affaires économiques et sociales et Centre africain pour le Genre et le Développement, Commission économique pour l Afrique Renforcement des compétences

Plus en détail

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010)

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010) L accueil et l accompagnement du parent dans les communautés francophones en contexte minoritaire : Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada

Plus en détail

P. O. Box 3243, Addis Ababa, ETHIOPIA Tel.: (251-11) 5517700 Fax: (251-11) 5517844 www.au.int AVIS DE VACANCE DE POSTE COMMISSAIRE DE POLICE

P. O. Box 3243, Addis Ababa, ETHIOPIA Tel.: (251-11) 5517700 Fax: (251-11) 5517844 www.au.int AVIS DE VACANCE DE POSTE COMMISSAIRE DE POLICE AFRICAN UNION UNION AFRICAINE 1. Poste: AVIS DE VACANCE DE POSTE COMMISSAIRE DE POLICE UNIÃO AFRICANA P. O. Box 3243, Addis Ababa, ETHIOPIA Tel.: (251-11) 5517700 Fax: (251-11) 5517844 www.au.int Titre

Plus en détail

Note de concept. Cours avancé sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) Hôtel El Mouradi de Gammarth (Grand Tunis) septembre 2016

Note de concept. Cours avancé sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) Hôtel El Mouradi de Gammarth (Grand Tunis) septembre 2016 Note de concept Cours avancé sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) Hôtel El Mouradi de Gammarth (Grand Tunis) 19-23 septembre 2016 La communauté internationale a progressivement mis l'accent sur

Plus en détail

ECE/CECI/CONF.8/1 III. Organisation

ECE/CECI/CONF.8/1 III. Organisation Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 15 juillet 2010 Français Original: anglais ECE/CECI/CONF.8/1 Commission économique pour l Europe Comité de la coopération et de l intégration

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE III

Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE III Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE III Le concept Le projet EuroMed Justice III financé par l'ue avec un budget de 5 millions pour la période 2011-2014 entend poursuivre les succès

Plus en détail

Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN

Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN Les participants au Forum régional sur «les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest», réunis

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE II. «Déplacement illicite d enfants»

PROJET EUROMED JUSTICE II. «Déplacement illicite d enfants» PROJET EUROMED JUSTICE II Projet financé par l Union européenne COMPOSANTE II RÉSOLUTION DES CONFLITS TRANSFRONTALIERS EN MATIÈRE FAMILIALE 6 e Séminaire de formation «Déplacement illicite d enfants» BRUXELLES

Plus en détail

QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME?

QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME? Contrat n FR/06/B/P/PP-152512 QUEL ACCOMPAGNEMENT POUR L ENTREPRISE QUI FORME? REUNION DU PARTENARIAT FRANÇAIS : CCCA-BTP, MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, CREDIJ Paris, le 22 janvier 2008 de 10 h à

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

UNE AGENCE EUROPÉENNE DES DROITS FONDAMENTAUX?

UNE AGENCE EUROPÉENNE DES DROITS FONDAMENTAUX? UNE AGENCE EUROPÉENNE DES DROITS FONDAMENTAUX? L AEDH a pris connaissance avec intérêt de la décision du Conseil européen de Bruxelles d élargir le mandat de l Observatoire européen des phénomènes racistes

Plus en détail

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL 1.1. POUR LE MINISTERE FRANÇAIS DE L EDUCATION NATIONALE Le MEN, utilisant son expertise technique et pédagogique, sélectionne et met à disposition du Centre

Plus en détail

Organisé par la CONFEJES, du 17 au 21 septembre 2012 RAPPORT GENERAL

Organisé par la CONFEJES, du 17 au 21 septembre 2012 RAPPORT GENERAL FORMATION DES FORMATEURS EN ENTREPRENARIAT POUR LES CADRES DU MINISTERE DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA CULTURE (CADRES DE LA DIRECTION GENERALE DE LA JEUNESSE ET DE L AGENCE BURUNDAISE POUR L EMPLOI

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE DOCUMENT DE CADRAGE 2011-2012 Introduction La Région des Pays de la Loire a pour ambition de participer au renforcement du droit à la formation, en veillant notamment

Plus en détail

DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES

DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES UNITED NATIONS NATIONS UNIES DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES Liens entre l Inventaire de la Gouvernance en Afrique (IGA) et le processus du Mécanisme

Plus en détail

Note de recherche du ROP. LA COOPERATION ENTRE L ONU ET L UNION AFRICAINE SUR LES OPERATIONS DE PAIX Par Madeleine ODZOLO MODO *

Note de recherche du ROP. LA COOPERATION ENTRE L ONU ET L UNION AFRICAINE SUR LES OPERATIONS DE PAIX Par Madeleine ODZOLO MODO * Note de recherche du ROP LA COOPERATION ENTRE L ONU ET L UNION AFRICAINE SUR LES OPERATIONS DE PAIX Par Madeleine ODZOLO MODO * L Union africaine (UA) a élaboré une architecture continentale de paix et

Plus en détail

Rencontre des pays de la Francophonie préparatoire à la sixième Conférence internationale sur l éducation des adultes (CONFINTEA VI)

Rencontre des pays de la Francophonie préparatoire à la sixième Conférence internationale sur l éducation des adultes (CONFINTEA VI) 1 Rencontre des pays de la Francophonie préparatoire à la sixième Conférence internationale sur l éducation des adultes (CONFINTEA VI) «Pour une alphabétisation durable : Prévenir et lutter contre l illettrisme»

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE INITIATIVE DE SOLIDARITÉ AFRICAINE EN APPUI À LA RECONSTRUCTION ET AU DÉVELOPPEMENT POST CONFLIT EN AFRIQUE

NOTE DE CADRAGE INITIATIVE DE SOLIDARITÉ AFRICAINE EN APPUI À LA RECONSTRUCTION ET AU DÉVELOPPEMENT POST CONFLIT EN AFRIQUE AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Abéba, Éthiopie B.P. 3243 Tél: (251 11) 551 38 22 Télécopie (251 11) 551 93 21, (251 11) 5514227 Courriel: situationroom@africa union.org NOTE DE CADRAGE

Plus en détail

Formation des formateurs

Formation des formateurs Organisation des Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.24 Procédures opérationnelles permanentes Formation des formateurs Approbation

Plus en détail

GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS : LOGIQUE ET INSTRUMENTATION

GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS : LOGIQUE ET INSTRUMENTATION GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS : LOGIQUE ET INSTRUMENTATION 1 Présentation de l École nationale d administration publique Fondée en 1969, l ENAP est une école universitaire et professionnelle qui regroupe

Plus en détail

Directeur/trice en charge de la Politique de Cohésion

Directeur/trice en charge de la Politique de Cohésion CONFERENCE DES REGIONS PERIPHERIQUES MARITIMES (CRPM) Directeur/trice en charge de la Politique de Cohésion Description du poste Fonction : Salaire : Durée du contrat : Sous l autorité de : Responsabilité

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

Formation de formateurs Conception et animation d une séquence de formation

Formation de formateurs Conception et animation d une séquence de formation L Institut des Affaires Publiques L Institut des Affaires Publiques - I.A.P. ASBL est une Organisation Non Gouvernementale de Développement (ONGD) dont la mission est de répondre aux besoins des collectivités

Plus en détail

Etude d impact environnemental

Etude d impact environnemental Etude d impact environnemental Réunion du réseau : Janvier 2014 Problématique L Etude d Impact Environnemental (EIE) est un outil de référence depuis plusieurs années, reconnu internationalement et approuvé

Plus en détail

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES TERMES DE REFERENCE Consultation pour l intégration du genre dans les programmes de la Direction Générale des Collectivités

Plus en détail

Sciences, techniques et société

Sciences, techniques et société Sciences, techniques et société École Management et Société Département communication, information, technique et société Conservatoire national des arts et métiers Les rapports qu entretiennent les sciences

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

L approche conceptuelle

L approche conceptuelle Cap Vert C o m m u n i c a t i o n 9.05.2000 Symposium International sur la Microfinance et la Promotion des Micro et Petites Entreprise Praia, 12 au 14 juin 2000 L approche conceptuelle 1. Introduction

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE

OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE M A I S O N S D E Q U A R T I E R Nos réf. : EC/SD/GRH-2016 La Roche-sur-Yon, le 19 janvier 2016 DE QUARTIER B ourg- s o u s - L a R o c h e OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE La Coordination des Maisons de

Plus en détail

COMITÉ INTERNATIONAL DE MÉDECINE MILITAIRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL

COMITÉ INTERNATIONAL DE MÉDECINE MILITAIRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL COMITÉ INTERNATIONAL DE MÉDECINE MILITAIRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL GUIDE PRATIQUE ORGANISATION DES COURS INTERNATIONAUX DU CIMM ÉDITION : Mai 2008 Référence : statuts et règlements du CIMM Le but de ce guide,

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de

Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de l égalité femmes-hommes est une priorité de l action

Plus en détail

FingCampus - Formation continue

FingCampus - Formation continue FingCampus - Formation continue Manager par l'innovation ouverte - spécialité Posséder c est dépassé! Apprendre à explorer un sujet en élaborant des pistes d innovation LIVRET DE FORMATION Mai 2013 LA

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE FORMATION

FICHE TECHNIQUE FORMATION CONSEIL CONSULTATIF NATIONAL DE LA MEDIATION FAMILIALE FICHE TECHNIQUE FORMATION DES MEDIATEURS FAMILIAUX PROPOSITION POUR UN DIPLOME NATIONAL L objectif est de construire un diplôme national, le C.A.M.F.

Plus en détail

Contrôle parlementaire du secteur de la sécurité : Disséminer les meilleures pratiques dans les Etats membres de la CEDEAO

Contrôle parlementaire du secteur de la sécurité : Disséminer les meilleures pratiques dans les Etats membres de la CEDEAO Contrôle parlementaire du secteur de la sécurité : Disséminer les meilleures pratiques dans les Etats membres de la CEDEAO Atelier parlementaire régional Accueilli par l'assemblée nationale du Mali et

Plus en détail

Propositions de Social Economy Europe pour la Présidence Luxembourgeoise en matière d Economie Sociale

Propositions de Social Economy Europe pour la Présidence Luxembourgeoise en matière d Economie Sociale Propositions de Social Economy Europe pour la Présidence Luxembourgeoise en matière d Economie Sociale Social Economy Europe: Social Economy Europe est l organisation représentative de l économie sociale

Plus en détail

Consignes d élaboration du travail de diplôme (TD)

Consignes d élaboration du travail de diplôme (TD) Consignes d élaboration du travail de diplôme (TD) Filière MSP 5400h Définition Le travail de diplôme (TD) est une épreuve certificative qui se déroule durant le deuxième cycle. Par celle-ci, l étudiant

Plus en détail

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Préconisations pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Enjeux principaux Diversité et attractivité Les enjeux liés à l existence d espaces d expressions des cultures

Plus en détail

SECRÉTARIAT À L ACCÈS AUX SERVICES EN LANGUE ANGLAISE

SECRÉTARIAT À L ACCÈS AUX SERVICES EN LANGUE ANGLAISE POUR ÉLABORER DES PROJETS CLIINIIQUES EN TENANT COMPTE DES BESOIINS ET DES PARTIICULARIITÉS DES PERSONNES D EXPRESSIION ANGLAIISE ET DU CADRE LÉGIISLATIIF EN PLACE L AIDE-MÉMOIRE SECRÉTARIAT À L ACCÈS

Plus en détail

Séminaire sur le partage des bonnes expériences et des défis en matière de e-gouvernance/e-administration

Séminaire sur le partage des bonnes expériences et des défis en matière de e-gouvernance/e-administration Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Original: Anglais Séminaire sur le partage des

Plus en détail

Formation expérimentale des Agents chargés des fonctions d inspection (ACFI) de la Fonction publique territoriale 2007

Formation expérimentale des Agents chargés des fonctions d inspection (ACFI) de la Fonction publique territoriale 2007 Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques Formation expérimentale des Agents chargés des fonctions d inspection (ACFI) de la Fonction publique territoriale 2007

Plus en détail

2 Au-delà de cette dimension interne, l orientation de la gestion vers les résultats vise à mieux éclairer les décisions de politiques publiques en fournissant des informations pertinentes sur les coûts

Plus en détail

ACCORD SUR LA CLASSIFICATION NATIONALE DES EMPLOIS Adopté en CPN le 28 mars 2006 Modifié en CPN le 10 juin 2008 Modifié en CPN le XX/XX/2014

ACCORD SUR LA CLASSIFICATION NATIONALE DES EMPLOIS Adopté en CPN le 28 mars 2006 Modifié en CPN le 10 juin 2008 Modifié en CPN le XX/XX/2014 ACCORD SUR LA CLASSIFICATION NATIONALE DES EMPLOIS Adopté en CPN le 28 mars 2006 Modifié en CPN le 10 juin 2008 Modifié en CPN le XX/XX/2014 PREAMBULE : OBJECTIFS DE LA CLASSIFICATION DES EMPLOIS Les Chambres

Plus en détail

ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM

ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM L initiative francophone pour la formation à distance des maitres (IFADEM) est menée conjointement par l Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et l Organisation

Plus en détail

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service AGBF 1 Préambule L élaboration du présent projet de service est le fruit d un travail collaboratif et de concertation

Plus en détail

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS POUR L ÉVALUATION D IMPACT DU PROGRAMME NATIONAL LEADERSHIP DE SERVICE 1. L Arche, qu est-ce que c est? ; «L'Arche rassemble des personnes, avec et sans déficience

Plus en détail

Sous la petite balle rouge bouillonnent des envies, des idées, un projet

Sous la petite balle rouge bouillonnent des envies, des idées, un projet Sous la petite balle rouge bouillonnent des envies, des idées, un projet L asbl Animagique est née en 2003. Cette association dynamique est issue de l Ecole des Cadres de Wallonie, anciennement Ecole des

Plus en détail

ADULTES DANS LE SCOUTISME

ADULTES DANS LE SCOUTISME ADULTES DANS LE SCOUTISME politique MONDIALE Adultes dans le Scoutisme 2 Bureau Mondial du Scoutisme Case postale 91 5, rue du Pré-Jérôme CH-1211 Genève 4, Plainpalais Suisse Copyright 2011, Bureau Mondial

Plus en détail

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Adopté par le conseil associatif de l Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Génie analytique. Master en génie analytique

Profil professionnel. Section : Génie analytique. Master en génie analytique Section : Génie analytique Page 1/8 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CP.TEIA/2008/5 2 septembre 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE CONFÉRENCE DES PARTIES À LA CONVENTION SUR

Plus en détail

Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg. Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement. Note d information

Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg. Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement. Note d information Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement Note d information Luxembourg, 11 décembre 2015 L année européenne du développement

Plus en détail

RAPPORT DE L ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN COMMUNICATION SOCIALE ET POLITIQUE DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE MALIENNE

RAPPORT DE L ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN COMMUNICATION SOCIALE ET POLITIQUE DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE MALIENNE RAPPORT DE L ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN COMMUNICATION SOCIALE ET POLITIQUE DES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE MALIENNE RAPPORT DE L ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES EN COMMUNICATION

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

APPEL A CONSULTATIONS

APPEL A CONSULTATIONS APPEL A CONSULTATIONS DESCRIPTION DES FONCTIONS L UNESCO projette d élaborer un manuel pédagogique de référence pour la formation à la citoyenneté à destination des jeunes de 16 à 25 ans dans le cadre

Plus en détail

Rencontre des pays de la Francophonie préparatoire à la Conférence mondiale sur l éducation des adultes (CONFINTEA VI) Lyon, 11-13 février 2009

Rencontre des pays de la Francophonie préparatoire à la Conférence mondiale sur l éducation des adultes (CONFINTEA VI) Lyon, 11-13 février 2009 Rencontre des pays de la Francophonie préparatoire à la Conférence mondiale sur l éducation des adultes (CONFINTEA VI) Lyon, 11-13 février 2009 Présentation du rapport général : synthèse A Le contexte

Plus en détail

SOMMAIRE PRÉAMBULE... 3 I - L ÉVALUATION : UN OUTIL AU SERVICE DE L ACTION... 4 II - LA DÉONTOLOGIE DE L ÉVALUATION... 6

SOMMAIRE PRÉAMBULE... 3 I - L ÉVALUATION : UN OUTIL AU SERVICE DE L ACTION... 4 II - LA DÉONTOLOGIE DE L ÉVALUATION... 6 CHARTE DE L ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES 1 SOMMAIRE Pages PRÉAMBULE... 3 I - L ÉVALUATION : UN OUTIL AU SERVICE DE L ACTION... 4 II - LA DÉONTOLOGIE DE L ÉVALUATION... 6 III - LE DISPOSITIF D ÉVALUATION

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS

CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS Termes de références pour le recrutement des consultants formateurs Ce cycle de formation s inscrit dans le cadre du développement

Plus en détail

VIème Conférence Ministérielle sur la Migration dans la Méditerranée Occidentale qui s est tenue à Evora les 26 et 27 mai 2008

VIème Conférence Ministérielle sur la Migration dans la Méditerranée Occidentale qui s est tenue à Evora les 26 et 27 mai 2008 VIème Conférence Ministérielle sur la Migration dans la Méditerranée Occidentale qui s est tenue à Evora les 26 et 27 mai 2008 Source : http://www.carim.org/public/polsoctexts/po3sou1316_1125.pdf Relevé

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Publication UNGANA 799 AIDR Tous droits de reproduction réservés Centre International de Développement et de Recherche Termes de références pour l évaluation des procédures publiques de décaissement des

Plus en détail

Atelier de réflexion, de formation et de préparation du ROPPA à la mise en œuvre des politiques agricoles et commerciales régionales

Atelier de réflexion, de formation et de préparation du ROPPA à la mise en œuvre des politiques agricoles et commerciales régionales 1 Atelier de réflexion, de formation et de préparation du ROPPA à la mise en œuvre des agricoles et commerciales régionales Termes de référence Mars 2012 1 2 I. Contexte et justification Les enjeux de

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation Cahier des charges pour un appel à proposition de formation INTITULE DE LA FORMATION : «Formation-action d acteur prévention PRAP (Prévention des Risques liés à l Activité Physique)» Région : NORD / PAS

Plus en détail

Les alliances territoriales au service de l Apprendre tout au long de la vie

Les alliances territoriales au service de l Apprendre tout au long de la vie Université Européenne d été de la Recherche et des Innovations pour apprendre tout au long de la vie Les alliances territoriales au service de l Apprendre tout au long de la vie 10 ème session, METZ, 5-7

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

"édition N 2" Préambule

édition N 2 Préambule Proposition de TDR pour le renforcement des capacités des associations de la province de Youssoufia/CYS "édition N 2" Préambule La, Association de Droit Marocain à but non lucratif, crée en 1994, et reconnue

Plus en détail

Convention de partenariat Etat/OPPBTP. sur la prévention des risques professionnels

Convention de partenariat Etat/OPPBTP. sur la prévention des risques professionnels Ministère de l emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère délégué à l emploi, au travail et à l insertion professionnelle des jeunes Convention de partenariat Etat/OPPBTP sur la prévention

Plus en détail

INTER SERVICE MIGRANTS. Mai-Décembre 2013

INTER SERVICE MIGRANTS. Mai-Décembre 2013 INTER SERVICE MIGRANTS FORMATIONS Mai-Décembre 2013 Siège de FIA 21 ter rue Voltaire 75011 Paris 01 44 85 96 46 - email : fia.ism@wanadoo.fr Web : www.fia-ism.org Contact : Adolé ANKRAH et Charlotte GAUTIER

Plus en détail

Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3

Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3 FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Programme de l Union Européenne pour la Société Civile et la Culture/PESCC 10 ème FED Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3 DP1

Plus en détail

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES sous la responsabilité du vice-rectorat aux études Février 2010 INTRODUCTION Le Programme d innovation en formation aux 1 er, 2 e et 3 e

Plus en détail

Rapporteur : Louis VILLARET RAPPORT 1.2 ADMINISTRATION GENERALE EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES : RESEAU REVMED PARTICIPATION AU RESEAU REVMED, RESEAU MEDITERRANEEN DE COLLECTIVITES POUR L EVALUATION

Plus en détail

Organisation Internationale du Tourisme Social. Un Tourisme pour Tous, Durable et Solidaire

Organisation Internationale du Tourisme Social. Un Tourisme pour Tous, Durable et Solidaire Organisation Internationale du Tourisme Social Un Tourisme pour Tous, Durable et Solidaire Plan d actions 2014-2016 2 Plan d actions 2014-2016 Organisation Internationale du Tourisme Social 1. Objectifs

Plus en détail

Conférence ministérielle africaine sur l environnement. Renforcer la capacité d adaptation au climat en Afrique : de l engagement politique à l action

Conférence ministérielle africaine sur l environnement. Renforcer la capacité d adaptation au climat en Afrique : de l engagement politique à l action NATIONS UNIES DOCUMENT DE TRAVAIL POUR LE DIALOGUE MINISTERIEL SUR L ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES EP Conférence ministérielle africaine sur l environnement Version non éditée Distr.: Générale

Plus en détail

OBJET : Orientations pour un Service Public Régional de Formation professionnelle tout au long de la vie

OBJET : Orientations pour un Service Public Régional de Formation professionnelle tout au long de la vie ASSEMBLEE PLENIERE N de délibération : 09AP.55 DU CONSEIL REGIONAL DE FRANCHE-COMTE Date : vendredi 26 juin 2009 Politique : Formation - Apprentissage Sous-Politique : Formation professionnelle Composante

Plus en détail

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibération n 09.02.780 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES Le Conseil régional

Plus en détail

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN Adoptée le 21 juin 1995 CA-95-20-190

Plus en détail

Le financement : un défi

Le financement : un défi Mars 2015 Bulletin sur le rapport nal Conclusions générales Ce bulletin souligne les rétroactions recueillies lors des consultations ainsi que les conclusions et recommandations du rapport final. Recherche

Plus en détail

CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EDUCATEUR DE VIE SCOLAIRE

CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE EDUCATEUR DE VIE SCOLAIRE EDUCATEUR DE VIE SCOLAIRE Le Certificat de Qualification Professionnelle Educateurs de Vie Scolaire a pour objectif de proposer une certification pour les personnels qui ont une activité spécifique dans

Plus en détail

Présidence française du Conseil de l Union européenne

Présidence française du Conseil de l Union européenne Présidence française du Conseil de l Union européenne Réunion informelle des ministres européens en charge de l enseignement et de la formation professionnels (EFP) et des ministres de l enseignement supérieur

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE FORMATIONS GESTION DES CONFLITS MEDIATION ET CITOYENNETE CONNAITRE LE DROIT MEDIATION SCOLAIRE www.amely.org AMELY : accès au droit - médiation Un accord est possible QUI SOMMES NOUS? AMELY est

Plus en détail

Le résultat attendu au terme de l appui technique est l amélioration de l efficacité de la COCAFEM/GL.

Le résultat attendu au terme de l appui technique est l amélioration de l efficacité de la COCAFEM/GL. CONSULTANT OU UNE CONSULTANTE APPUI TECHNIQUE POUR LA RÉVISION DU SCHÉMA ORGANISATIONNEL ET DES STATUTS ET RÈGLEMENTS DE LA COCAFEM/GL ET POUR L ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DES CHANGEMENTS ADOPTÉS

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels

Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels Dispositifs de formation à la prévention des risques professionnels DEMANDE DE CONVENTIONNEMENT REGIONAL D UN ORGANISME DE FORMATION Processus de demande Formations aux méthodes générales en prévention

Plus en détail

Newsletter octobre 2011

Newsletter octobre 2011 Newsletter octobre 2011 Formation : Les normes ISO 9001 et ISO 19011, en module de formation Dans le cadre de son programme de formation, l INNORPI organise le module de formation suivant : Les exigences

Plus en détail

Comment penser le temps de l école pour qu il soit plus respectueux des rythmes de l enfant?

Comment penser le temps de l école pour qu il soit plus respectueux des rythmes de l enfant? Comment penser le temps de l école pour qu il soit plus respectueux des rythmes de l enfant? «Le temps : C est l archipel retenu au niveau du premier degré pour marquer nos temps de rencontre (réunion

Plus en détail

L initiative PME à l Agence spatiale européenne

L initiative PME à l Agence spatiale européenne l iniative pme L initiative PME à l Agence spatiale européenne F. Doblas & N. Bougharouat Bureau de la Politique industrielle, Section des Relations industrielles, ESA, Paris L initiative PME de l ESA

Plus en détail

Note sur le déroulement du séminaire Développement Durable pour l année Universitaire 2014-2015

Note sur le déroulement du séminaire Développement Durable pour l année Universitaire 2014-2015 Note sur le déroulement du séminaire Développement Durable pour l année Universitaire 2014-2015 1 Objectifs pédagogiques Pour répondre aux orientations stratégiques de l ENGEES, qui placent le développement

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Conseil d administration de l Entité des Nations Unies pour l égalité des sexes et l autonomisation des femmes

Conseil d administration de l Entité des Nations Unies pour l égalité des sexes et l autonomisation des femmes Nations Unies UNW/2015/CRP.15 Conseil d administration de l Entité des Nations Unies pour l égalité des sexes et l autonomisation des femmes Deuxième session ordinaire de 2015 15-16 septembre 2015 Point

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT DE LA COMMISSION SUR LE PROCESSUS DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA REGION DES GRANDS LACS

RAPPORT DU PRESIDENT DE LA COMMISSION SUR LE PROCESSUS DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA REGION DES GRANDS LACS AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA P.O. Box: 3243, Addis Ababa, Ethiopia, Tel.:(251-1) 51 38 22 Fax: (251-1) 51 93 21 Email: oau-ews@telecom.net.et CONSEIL DE PAIX ET DE SECURITE 32 EME REUNION

Plus en détail

Améliorer l engagement des acteurs dans la gestion du milieu marin

Améliorer l engagement des acteurs dans la gestion du milieu marin Améliorer l engagement des acteurs dans la gestion du milieu marin grâce à l évaluation des services écosystémiques Un guide destiné aux praticiens, basé sur l expérience acquise dans le cadre du projet

Plus en détail

Conclusions et recommandations du colloque Forum Belge pour la Sécurité Urbaine du 31 mars 2003 à St Gilles

Conclusions et recommandations du colloque Forum Belge pour la Sécurité Urbaine du 31 mars 2003 à St Gilles Conclusions et recommandations du colloque Forum Belge pour la Sécurité Urbaine du 31 mars 2003 à St Gilles Au terme de cette journée, il nous a paru important de dégager, sur base des différentes interventions,

Plus en détail

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP)

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Etude d évaluation des besoins en renforcement des capacités en matière de promotion de l emploi des jeunes au Maghreb (cas du Maroc) I) Contexte et justification

Plus en détail

Formation Lean Six Sigma

Formation Lean Six Sigma Athéna Conseil Luxembourg - http://athenaconseillux.com Édition, Numéro 1 Formation Lean Six Sigma Contenu NOTRE AMBITION Contribuer à l efficience et à l efficacité de votre organisation en accompagnant

Plus en détail

Atelier de formation des médias sur la violence basée sur le genre

Atelier de formation des médias sur la violence basée sur le genre Atelier de formation des médias sur la violence basée sur le genre Note conceptuelle Contexte La Commission de l océan Indien (COI) a engagé, depuis 2007, des actions portant sur la thématique genre. Cette

Plus en détail