PRESTATIONS ET TARIFS DU LDA39

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRESTATIONS ET TARIFS DU LDA39"

Transcription

1 SEG FT 0821 PRESTATIONS ET TARIFS DU LDA39 (extrait) Version B du : 03/12/2012 Vins et spiritueux

2 Critères d acceptation des échantillons au laboratoire - Le prélèvement peut être effectué par le demandeur ou un technicien du laboratoire - L acheminement de l échantillon peut se faire par voie postale, directement par dépôt au laboratoire à Poligny ou à Direction du Développement Économique et de l Environnement à Lons-le-Saunier (collecte par le LDA39 tous les jours à 8h00) ou Communauté de Communes Arbois, Vignes et Villages à Arbois (collecte par le LDA39 les mardis et les jeudis matin à 09h00) ou aux Établissements VOISINS à Voiteur (collecte par le LDA39 le jeudi matin à 10h30). - Pour les vins tranquilles, un minimum de 200 ml est nécessaire (flacons disponibles au laboratoire) - Pour les vins de liqueur ou de paille, un minimum de 37,5 cl est nécessaire - Les échantillons conditionnés sous plastique seront refusés - L échantillon doit être identifié par une étiquette (disponible à l accueil au LDA39) comportant vos coordonnées et les analyses à réaliser. Nos techniciens sont à votre service pour vous aider dans cette démarche - Le LDA39 se réserve le choix de la méthode la plus appropriée à l échantillon et au contexte de la demande. - Nous signaler la présence d acide sorbique ou de sorbate de potassium en cas de dosage de l acidité volatile par distillation. Délais de résultats - Le délai d édition des rapports d analyse standard est inférieur à 48h - Pour une meilleure efficacité, nous pouvons, à votre demande, vous transmettre les résultats par mail ou par fax - En période de vendanges, pour tout échantillon arrivé au laboratoire avant 14h00, le résultat sera transmis dans la journée par fax ou mail. En cas de dépôt après 14h00 (sauf urgence) les résultats seront communiqués le lendemain avant midi Établissement de devis Sur simple demande de votre part et après étude du dossier, un devis vous sera proposé. Personnes référentes et coordonnées du secteur vins et spiritueux : ( à privilégier) Œnologue, responsable de secteur : Olivier BERTHAUD Œnologues et techniciens : Rachel GONDOL, Jocelyn BRONCARD 39

3 Analyses à la carte Les analyses chimiques fermentation malolactique Acide lactique Acide malique Etat de la fermentation malolactique acides et acidités Acide sorbique (recherche) chromatographie papier Acide tartrique colorimétrie Acidité acétique (vinaigre) potentiométrie manuelle Acidité totale potentiométrie automatisée Acidité volatile en flux continu,distillation ou Acidité volatile (uniquement pour les séries) flux continu ph potentiométrie automatisée composés phénoliques Intensité colorante (A420 + A520 A620) spectrophotométrie Indice phénolique total (IPT) (tanins) spectrophotométrie Anthocyanes sur raisin Anthocyanes sur vin ou sur moût autres Diglucoside de malvidol (recherche) chromatographie papier Ethanal spectrophotométrie UV-visible automatisée Azote assimilable Azote assimilable formol-titration métaux et minéraux Fer colorimétrie thiocyanate Cuivre Potassium spectrométrie absorption atomique spectrométrie absorption atomique 40

4 sucres SO2 alcools Sucres fermentescibles (glucose + fructose) Sucres fermentescibles (glucose + fructose) > 10 g/l Sucres totaux (glucose + fructose + saccharose) Sucres moût réfractométrie ou densimétrie Sucres moût densimétrie (analyse sur le terrain en cave ) Dioxyde de soufre libre iodométrie ou colorimétrie automatisée Dioxyde de soufre libre méthode Frantz Paul Dioxyde de soufre total iodométrie ou colorimétrie automatisée Dioxyde de soufre total méthode Frantz Paul Dioxyde de soufre libre et total iodométrie ou colorimétrie automatisée Dioxyde de soufre libre et total méthode Frantz Paul Titre alcoométrique volumique (sauf crémant) méthode infrarouge Titre alcoométrique volumique (crémant) méthode infrarouge Titre alcoométrique volumique par distillation (pailles, Macvin) Titre alcoométrique volumique apparent (alcools forts) Les paramètres physiques Extrait sec total (si masse volumique non demandée) Extrait sec total (si masse volumique demandée) Gaz carbonique (CO2) Masse volumique Surpression Turbidité carbodoseur ou conductivité thermique aphrométrie turbidimètrie Test minicontact et température de saturation (stabilité tartrique des vins) 41

5 Les analyses de micro-organismes Dénombrement de levures sous microscope lecture directe Dénombrement de levures et moisissures par culture XP V culture sur gélose - délai: 5 jours Détection de bactéries acétiques méthode de Gram - délai: 12h à 24h Dénombrement bactéries acétiques culture sur milieu de Carr-délai 48h Examen microscopique Dénombrement de levures Brettanomyces cutlure sur gélose - délai 5 jours Les tests et essais Analyse de trouble/dépôt Essais de collage Essais de collage ferrocyanure Dégustation simple Dégustation avec description détaillée Indice de colmatage (avant filtration) (75cl nécessaire) Tenue à l'air Tenue au froid Test protéique Test ferrocyanure ferrique (ions ferrocyanurogènes) 42

6 Analyses forfaitaires Les moûts bilan moût Acidité totale - ph - sucres moût - alcool potentiel contrôle acidités moûts de crémant Potassium - acidité tartrique - ph - acidité totale - acide malique Le contrôle acidités-malo Acidité volatile et totale - ph - état de la fermentation malolactique Les check-up complète (alcool par infrarouge) Acidités volatile et totale - ph - sucres fermentescibles - titre alcoométrique volumique - fermentation malolactique - tenue à l'air complète (alcool par distillation) complète SO2 Acidité volatile et totale - ph - sucres fermentescibles - titre alcoométrique volumique - fermentation malolactique - tenue à l'air Complète - dioxyde de soufre (libre et total) complète SO2 liquoreux Complète - dioxyde de soufre (libre et total) complète paille Acidité volatile - titre alcoométrique volumique (par distillation) - sucres fermentescibles (>10g/l) Les fins de fermentations alcooliques mini bilan FA (densité <1000) Acidité volatile et totale - ph - sucres fermentescibles - titre alcoométrique volumique - alcool potentiel mini bilan FA (densité >1000) Acidité volatile et totale - ph - sucres fermentescibles (>10g/l) - titre alcoométrique volumique - alcool potentiel 43

7 Les forfaits de mise en bouteille Mini Mise Acidité volatile - sucres fermentescibles - titre alcoométrique volumique - ph - SO2 libre et total Totale Mise (blancs) Mini Mise - fermentation malolactique - test protéique - cuivre Jaune Mise Acidité volatile - titre alcoométrique volumique - éthanal Tradition Mise Acidité volatile - titre alcoométrique volumique - test protéique Florale Mise (pour vins rosés et blancs floraux) Mini mise - fermentation malolactique - CO2 - test protéique Conventions d analyse Surveillance des vins en élevage Acidité volatile (méthode en flux continu) Par prélèvement de 10 à 49 pièces - remise 4% de 50 à 249 pièces - remise 6% de 250 à 499 pièces - remise 10% de 500 à 749 pièces - remise 15% plus de 750 pièces - remise 20% Forfait de prélèvement Suivi des savagnins en vieillissement Acidité volatile + éthanal (méthodes en flux continu) Par prélèvement de 10 à 49 pièces - remise 4% de 50 à 249 pièces - remise 6% de 250 à 499 pièces - remise 10% de 500 à 749 pièces - remise 15% plus de 750 pièces - remise 20% Forfait de prélèvement 44

8 Ensemencements (tarif applicable pour les clients sous convention «Suivi des Savagnins en vieillissement») Levure liquide 1 dose Forfait de mise en oeuvre Si inférieur ou égal à 10 pièces Si supérieur à 10 pièces Notre expérience et nos conseils à votre service Réalisation et amélioration de produits bien identifiés dans votre gamme de vin Conseils œnologiques : vin de tradition, crémant, vin de paille, rosé, blanc floral, Macvin rouge, chardonnay ouillé sous bois, rouge de garde, divers sur devis Conseils pour la préparation d une cuvée à la mise en bouteille Assemblage (base crémant, jaune, savagnin/chardonnay, rouge ), stabilisation du vin (collage, filtration ), choix des bouchons... sur devis Audits / intervention ponctuelle en cave Audit / Conseil en cave sur devis Contrats d appui œnologique Une présence renforcée à vos côtés tout au long de l année Contrat d'appui œnologique < 2 ha Contrat d'appui œnologique de 2 à 5 ha Contrat d'appui œnologique de 5 à 10 ha Contrat d'appui œnologique de 10 à 15 ha Contrat d'appui œnologique de 15 à 25 ha 45

9 Prestations diverses Levures sèches (pour fermentation alcoolique, dose de 15 à 20g pour 1 à 2hl) Levures pour ensemencement Savagnins, dose de 250 ml environ (hors convention "suivi des savagnins") Tanins (1 dose de 10g) Préparation d'un pied de cuve bactéries lactiques (FML) Edition de certificats complémentaires au rapport d'analyses (exportation, etc) Paquet de 50 pipettes stériles Protocoles d'interventions œnologiques Les remises sur les analyses - Suivi de lot : -10% (la première analyse est au minimum une «complète»)* - Contrat d appui œnologique : -5%* - Concours départemental du Jura et Concours Général Agricole de Paris : -10%* - Les vins en convention : - 5% pour une visite par an* - 10% pour deux visites par an* *remises non cumulables 46

SEG FT Version E du : 27/11/2015. PRESTATIONS ET TARIFS DU LDA39 (extrait) Vins et spiritueux

SEG FT Version E du : 27/11/2015. PRESTATIONS ET TARIFS DU LDA39 (extrait) Vins et spiritueux SEG FT 0821 PRESTATIONS ET TARIFS DU LDA39 (extrait) Version E du : 27/11/2015 Vins et spiritueux Critères d acceptation des échantillons au laboratoire Le prélèvement peut être effectué par le demandeur

Plus en détail

PRESTATIONS SARCO 2011

PRESTATIONS SARCO 2011 PRESTATIONS SARCO 2011 Acide acétique Acide Ascorbique Acide Citrique Acide D et L-Lactique Acide L-Lactique Acide L-Malique* Acide Tartrique Acidité Totale* Acide Sorbique* Acidité Volatile* Azote assimilable

Plus en détail

Revue de contrat. Liste des paramètres accrédités COFRAC Programme 78 : Analyses des vins et des moûts. Code Nature de l analyse

Revue de contrat. Liste des paramètres accrédités COFRAC Programme 78 : Analyses des vins et des moûts. Code Nature de l analyse Liste des paramètres accrédités COFRAC Programme 78 : Analyses des vins et des moûts Code Nature de l analyse A.12 Masse volumique et Densité Densimétrie électronique X.10 Masse volumique (0.986 à 1.000

Plus en détail

Document N : Méthode d analyse pouvant être réalisée sous accréditation COFRAC Méthode d analyse non accréditée. Vins

Document N : Méthode d analyse pouvant être réalisée sous accréditation COFRAC Méthode d analyse non accréditée. Vins Document N : L PAM Laboratoire d œnologie LISTE DES ET DES METHODES EMPLOYEES DATE 02/09/2015 Page : 1/7 INDICE DE REVISION 05 GESTIONNAIRE Fonction et visa LOIGNON Marie-Cécile, Responsable Techniques

Plus en détail

tarifs et autres précisions sur demande à laboratoire@c-oe-b.com

tarifs et autres précisions sur demande à laboratoire@c-oe-b.com ACIDE ACETIQUE g/l acide acétique Méthode enzymatique automatisée ACETATE D'ETHYLE mg/l CHROMATOGRAPHIE PHASE GAZEUSE ESSAI ACIDIFICATION g/hl ESSAIS PAR AJOUT D'ACIDE TARTRIQUE ACIDITE FIXE g/l H2SO4

Plus en détail

Département Microbiologie

Département Microbiologie Département Microbiologie Le LACO renforce son offre en microbiologie. Nous pouvons vous conseiller et vous accompagner pour diagnostiquer et résoudre ces problématiques : Arrêt fermentaire Evaluation

Plus en détail

TP1 QUELQUES ASPECTS DE LA BIOCHIMIE DU VIN (80 points)

TP1 QUELQUES ASPECTS DE LA BIOCHIMIE DU VIN (80 points) TP1 QUELQUES ASPECTS DE LA BIOCHIMIE DU VIN (80 points) L'ordre de déroulement des manipulations sera indiqué aux candidats en début de séance. Durée : 3 h30 Le vin est, selon sa définition légale, "le

Plus en détail

Analyse des vins. Une proximité de tous les instants pour un échange constructif Nos valeurs : Proximité. Rapidité

Analyse des vins. Une proximité de tous les instants pour un échange constructif Nos valeurs : Proximité. Rapidité Le Laboratoire de Touraine au cœur de la mesure : Analyse des vins Le laboratoire de Touraine vous propose des analyses vous permettant de suivre vos productions de la vigne jusqu à la commercialisation

Plus en détail

ESSAIS INTERLABORATOIRES BOISSONS

ESSAIS INTERLABORATOIRES BOISSONS ESSAIS INTERLABORATOIRES BOISSONS A17 Vins A17a Moût de raisin A18 Spiritueux A18a Distillat A 27 Jus de fruits et autres boissons sans alcool A36a Cidres aromatisés et ciders A36b Cidres français, poirés

Plus en détail

Micro 21/03/2011. Laurent MASSINI. Micro-organismes variés et présents à tous les stades Evolution des paramètres analytiques

Micro 21/03/2011. Laurent MASSINI. Micro-organismes variés et présents à tous les stades Evolution des paramètres analytiques Laurent MASSINI Choix des analyses microbiologiques Fermentations Altérations -organismes variés et présents à tous les stades Evolution des paramètres analytiques Meilleures connaissance et maîtrise de

Plus en détail

MANNOSTAB BREVET N 2726284 STAB NATURAL STABILITY OF WINES

MANNOSTAB BREVET N 2726284 STAB NATURAL STABILITY OF WINES MANNOSTAB BEVET N 2726284 STAB Dix années de recherche fondamentale et appliquée ont été nécessaires à LAFFOT pour isoler, identifier, extraire et produire une macromolécule qui révolutionne aujourd hui

Plus en détail

Recueil des méthodes internationales d analyse des boissons spiritueuses, des alcools et de la fraction aromatique des boissons

Recueil des méthodes internationales d analyse des boissons spiritueuses, des alcools et de la fraction aromatique des boissons Recueil des méthodes internationales d analyse des boissons spiritueuses, des alcools et de la fraction aromatique des boissons 1994 O.I.V. - 18, RUE D AGUESSEAU - 75008 PARIS OFFICE INTERNATIONAL DE LA

Plus en détail

Produits œnologiques adaptés à l élaboration des vins biologiques conformément au règlement (UE) N 203/2012

Produits œnologiques adaptés à l élaboration des vins biologiques conformément au règlement (UE) N 203/2012 œnologiques adaptés à l élaboration des vins biologiques conformément au règlement (UE) N 203/2012 Les conditions de production en agriculture biologique dans la communauté européenne sont définies par

Plus en détail

L ECHANTILLONNAGE ADAPTE POUR L ANALYSE IRTF

L ECHANTILLONNAGE ADAPTE POUR L ANALYSE IRTF Colloque L ECHANTILLONNAGE ADAPTE POUR L ANALYSE IRTF Auteurs : François Davaux, Flora Dias, J.Luc Favarel ITV France Midi-Pyrénées Contacts : V innopôle BP 22 81310 Lisle sur Tarn Date de publication

Plus en détail

Inscription Concours Mondial de Bruxelles 2014 Modalités pratiques de participation

Inscription Concours Mondial de Bruxelles 2014 Modalités pratiques de participation Inscription 2014 Modalités pratiques de participation 1. Inscriptions Inscrivez-vous en ligne via notre site web: A annexer en pièce jointe au moment de l inscription (.doc,.pdf,.jpg, scan...) : Bulletin

Plus en détail

Etude du métabolisme de Brettanomyces et des actions curatives à mettre en œuvre en cas de contamination

Etude du métabolisme de Brettanomyces et des actions curatives à mettre en œuvre en cas de contamination Etude du métabolisme de Brettanomyces et des actions curatives à mettre en œuvre en cas de contamination Patrick VUCHOT Laurent Massini Stéphane Vidal Brettanomyces! Qu est-ce que Brettanomyces? - Levure

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE E8 SCIENCES DE LA MATIÈRE SUJET

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE E8 SCIENCES DE LA MATIÈRE SUJET REMPLACEMENT 2015 Métropole - Antilles - Guyane - Réunion Série : STAV BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE E8 SCIENCES DE LA MATIÈRE Durée : 2 heures Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : Calculatrice Le sujet

Plus en détail

PLAN DE CAMPAGNE 2015

PLAN DE CAMPAGNE 2015 Paris, le 25 novembre 2014 CHAÎNE D ANALYSES - EURL Œnologues de France Organisateur de Comparaisons InterLaboratoires (CIL) PLAN DE CAMPAGNE 2015 Accréditation COFRAC n 1-1907, portée disponible sur www.cofrac.fr

Plus en détail

1. Caractérisations des micro-organismes Laurent MASSINI (Inter Rhône)

1. Caractérisations des micro-organismes Laurent MASSINI (Inter Rhône) Avec le soutien de PROGRAMME 1. Caractérisations des micro-organismes Laurent MASSINI (Inter Rhône) 2. Application de la PCR pour la numération des Brettanomyces Fabienne REMIZE (Faculté de Dijon) 3.

Plus en détail

Réduction de la teneur en sucre des moûts

Réduction de la teneur en sucre des moûts Réduction de la teneur en sucre des moûts P Cottereau, D Solanet : ITV France - Domaine de Donadille 30230 Rodilhan philippe.cottereau@itvfrance.com, dominique.solanet@itvfrance.com P Vuchot, E Ferment

Plus en détail

ACCREDITATION CERTIFICATE. N 1-2278 rév. 3. Satisfait aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 : 2005 Fulfils the requirements of the standard

ACCREDITATION CERTIFICATE. N 1-2278 rév. 3. Satisfait aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 : 2005 Fulfils the requirements of the standard Convention N 3417 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-2278 rév. 3 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation

Plus en détail

Facteurs favorisant le développement de Brettanomyces à la vigne et au cours de la vinification

Facteurs favorisant le développement de Brettanomyces à la vigne et au cours de la vinification Patricia TAILLANDIER, Pascal BARBIN, Jean-François GILIS, Pierre STREHAIANO Facteurs favorisant le développement de Brettanomyces à la vigne et au cours de la vinification Contexte au démarrage de l étude

Plus en détail

La Maîtrise de la Fermentation Malolactique

La Maîtrise de la Fermentation Malolactique La Maîtrise de la Fermentation Malolactique La fermentation malolactique est une évolution très souvent recherchée dans le process d élaboration du champagne. Les vins sont généralement tirés «avec malo»

Plus en détail

Production et législation des levures biologiques différences entre les levures sèches actives biologiques et traditionnelles

Production et législation des levures biologiques différences entre les levures sèches actives biologiques et traditionnelles Production et législation des levures biologiques différences entre les levures sèches actives biologiques et traditionnelles Rudolf Kreuz Journée d information oenologique 16 janvier 2015 Lausanne Procédé

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SUJET

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SUJET REMPLACEMENT 2017 Métropole - Antilles - Guyane - Réunion Série : STAV BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE E8 SCIENCES DE LA MATIÈRE Durée : 120 minutes Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : Calculatrice Le

Plus en détail

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Au cours de cette expérience, vous allez obtenir de façon simple du dioxyde de carbone, caractériser quelques unes de ses propriétés et effectuer quelques réactions

Plus en détail

Itinéraires d élaboration des vins : les évaluer pour les faire évoluer

Itinéraires d élaboration des vins : les évaluer pour les faire évoluer Page : 1 / 7 Contexte et objectifs Les secteurs vitivinicoles français mais également international sont actuellement en pleine mutation. De la production à la mise en marché des vins, les enjeux sont

Plus en détail

RESOLUTION ECO 3/2004 NIVEAU DE BASE REQUIS POUR LES FORMATIONS DIPLOMANTES DES PROFESSIONNELS IMPLIQUES DANS LES PRATIQUES ŒNOLOGIQUES

RESOLUTION ECO 3/2004 NIVEAU DE BASE REQUIS POUR LES FORMATIONS DIPLOMANTES DES PROFESSIONNELS IMPLIQUES DANS LES PRATIQUES ŒNOLOGIQUES NIVEAU DE BASE REQUIS POUR LES FORMATIONS DIPLOMANTES DES PROFESSIONNELS IMPLIQUES DANS LES PRATIQUES ŒNOLOGIQUES L ASSEMBLEE GENERALE, sur proposition de la Commission III «Economie», à partir des travaux

Plus en détail

LA VINIFICATION. survol

LA VINIFICATION. survol LA VINIFICATION survol PLAN A LA VIGNE La matière première Les vendanges A LA CAVE Les différents type de vinification Les opérations QUELQUES PRINCIPES D ŒNOLOGIE Les bases Le sulfitage Les maladies La

Plus en détail

L'ALTERNATIVE À LA STABILISATION TARTRIQUE

L'ALTERNATIVE À LA STABILISATION TARTRIQUE L'ALTERNATIVE À LA STABILISATION TARTRIQUE La gomme de cellulose (carboxyméthylcellulose ou CMC) a été autorisée par la communauté européenne en 2009 comme une alternative aux traitements traditionnels

Plus en détail

La Vinification en Alsace

La Vinification en Alsace La Vinification en Alsace La grande caractéristique des Vins d Alsace est qu ils sont tous élaborés à partir de cépages très aromatiques. Le vinificateur n aura de cesse, tout au long des vendanges et

Plus en détail

Proximité & Distinction

Proximité & Distinction Proximité & Distinction le suivi œnologique Grâce à son réseau de 7 laboratoires et à son équipe de 32 œnologues dans l ensemble des vignobles français, l IOC a acquis une expertise qui s enrichit chaque

Plus en détail

Domaine de Fabrègues La fiche

Domaine de Fabrègues La fiche domaine de Fabrègues Domaine de Fabrègues La fiche Cépages La grande diversité d encépagement est une caractéristique du domaine ; certains cépages affichent un âge exceptionnel pour la région, 75 ans

Plus en détail

Partie 2, chapitre 3, TP 4 : ETUDE DES CARACTERISTIQUES DE L ACTIVITE D UNE ENZYME

Partie 2, chapitre 3, TP 4 : ETUDE DES CARACTERISTIQUES DE L ACTIVITE D UNE ENZYME Partie 2, chapitre 3, TP 4 : ETUDE DES CARACTERISTIQUES DE L ACTIVITE D UNE ENZYME Doc PP Hatier HCl : réaction avec le magnésium [magnésium (réactif 1) + HCl (réactif 2) dihydrogène + chlorure de Mg (produits

Plus en détail

Compte-rendu réunion vignerons bio Présentation commission technique Gabb32 Eauze 23/10/2014

Compte-rendu réunion vignerons bio Présentation commission technique Gabb32 Eauze 23/10/2014 Compte-rendu réunion vignerons bio Présentation commission technique Gabb32 Eauze 23/10/2014 Présents : FRANCLET Julien ABBO Vincent stagiaire Domaine de Séailles BERGASSE Jean-Noël DARGELOS François LASSUS

Plus en détail

Notice technique Le collage des vins

Notice technique Le collage des vins Notice technique Le collage des vins 1 POURQUOI COLLER? Le collage est l opération qui consiste à incorporer un adjuvant au vin (ou au moût). Elle permet de : 1.1 AMÉLIORER LA LIMPIDITÉ La limpidité, c

Plus en détail

Modèle de registre de traçabilité

Modèle de registre de traçabilité 210, bd Vermorel - 69400 Villefranche Modèle de registre de traçabilité Registre de traçabilité à la vigne Registre de traçabilité en cave 3 campagne 2010-2011 Document réalisé par l Union des Vignerons

Plus en détail

Vous avez réservé un stand nu Surface > 24 m²

Vous avez réservé un stand nu Surface > 24 m² Aménagements Vous avez réservé un stand nu Surface > 24 m² L équipement inclus dans la location de votre surface comprend : Le traçage au sol de votre surface, sans cloison de mitoyenneté, L enseigne au

Plus en détail

REUSSIR LES POINTS CLES DE LA VINIFICATION BIO DERNIERES AVANCEES TECHNIQUES. Valérie Pladeau (Sudvinbio), Lucile Pic (ICV), Philippe Cottereau (IFV)

REUSSIR LES POINTS CLES DE LA VINIFICATION BIO DERNIERES AVANCEES TECHNIQUES. Valérie Pladeau (Sudvinbio), Lucile Pic (ICV), Philippe Cottereau (IFV) Valérie Pladeau (Sudvinbio), Lucile Pic (ICV), Philippe Cottereau (IFV) REUSSIR LES POINTS CLES DE LA VINIFICATION BIO DERNIERES AVANCEES TECHNIQUES AOUT 2013 Ce document a été réalisé avec le soutien

Plus en détail

ACCREDITATION CERTIFICATE. N 1-0530 rév. 2. Satisfait aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 : 2005 Fulfils the requirements of the standard

ACCREDITATION CERTIFICATE. N 1-0530 rév. 2. Satisfait aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 : 2005 Fulfils the requirements of the standard Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-0530 rév. 2 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation (Cofrac) certifies

Plus en détail

Facteurs de variabilité de la qualité des eaux-de

Facteurs de variabilité de la qualité des eaux-de Facteurs de variabilité de la qualité des eaux-de de-vie nouvelles Bernard GALY Station Viticole du Bureau National Interprofessionnel du Cognac Entretiens cidricoles SIVAL Jeudi 19 janvier 2012 Contexte

Plus en détail

SEANCE 2: TESTS DE LA PR2SENCE DE CERTAINES ESPECES CHIMIQUES / RAISIN ET VIN

SEANCE 2: TESTS DE LA PR2SENCE DE CERTAINES ESPECES CHIMIQUES / RAISIN ET VIN SCIENCES ET LABO GROUPE4 SEANCE 2: TESTS DE LA PR2SENCE DE CERTAINES ESPECES CHIMIQUES / RAISIN ET VIN a) L'eau Pour identifier la présence d'eau dans le jus de raisin et le vin blanc, on met les substances

Plus en détail

FORMATIONS VWR 2013 VWR INTERNATIONAL BIOCHIMIE ET BIOLOGIE MOLÉCULAIRE BOTANIQUE ET SCIENCE DU VÉGÉTAL CHIMIE ET ÉLECTROCHIMIE

FORMATIONS VWR 2013 VWR INTERNATIONAL BIOCHIMIE ET BIOLOGIE MOLÉCULAIRE BOTANIQUE ET SCIENCE DU VÉGÉTAL CHIMIE ET ÉLECTROCHIMIE SOMMAIRE VWR INTERNATIONAL FORMATIONS VWR 2013 BIOCHIMIE ET BIOLOGIE MOLÉCULAIRE BOTANIQUE ET SCIENCE DU VÉGÉTAL CHIMIE ET ÉLECTROCHIMIE ENVIRONNEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE HYGIÈNE, SÉCURITÉ ET RÉGLEMENTATION

Plus en détail

Aspects pratiques du levurage en conditions méditerranéennes Technique d inoculation et rapport entre population sélectionnée et population indigène

Aspects pratiques du levurage en conditions méditerranéennes Technique d inoculation et rapport entre population sélectionnée et population indigène Aspects pratiques du levurage en conditions méditerranéennes Technique d inoculation et rapport entre population sélectionnée et population indigène DELTEIL D. Institut Coopératif du Vin, La Jasse de Maurin,

Plus en détail

689.5 Ordonnance relative aux émoluments de la Régie fédérale des alcools

689.5 Ordonnance relative aux émoluments de la Régie fédérale des alcools Ordonnance relative aux émoluments de la Régie fédérale des alcools (Ordonnance sur les émoluments de la RFA, OEmol-RFA) du 22 novembre 2006 (Etat le 19 décembre 2006) Le Conseil fédéral suisse, vu les

Plus en détail

Colloque IFV Sud-Ouest

Colloque IFV Sud-Ouest Colloque IFV Sud-Ouest Vin blanc et protéines Optimisation de l utilisation de la bentonite : intérêt des collages sur moût pour préserver l aromatique des vins SAUVAGE François-Xavier UMR 1083 Sciences

Plus en détail

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS QUELQUES EAUX POTABLES OU NON POTABLES

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS QUELQUES EAUX POTABLES OU NON POTABLES OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS THEORIE REGION DE PICARDIE NOTE NOM PRENOM LYCEE Que signifie l adjectif potable? Peutêtre bu sans danger QUELQUES EAUX POTABLES

Plus en détail

2009R0606 FR 01.08.2009 000.001 1

2009R0606 FR 01.08.2009 000.001 1 2009R0606 FR 01.08.2009 000.001 1 Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions B RÈGLEMENT (CE) N o 606/2009 DE LA COMMISSION du 10 juillet 2009 fixant

Plus en détail

TP 8 Détermination de l activité spécifique d une enzyme.

TP 8 Détermination de l activité spécifique d une enzyme. TP 8 Détermination de l activité spécifique d une enzyme. Les objectifs de cette séance : - Apprendre à faire une réaction enzymatique. - Adapter les manipulations de chimie en TP de biologie. - Savoir

Plus en détail

ANALYSES DES DENREES ALIMENTAIRES

ANALYSES DES DENREES ALIMENTAIRES CATALOGUE DES ESSAIS SUR LES DENREES ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 2014 ANALYSES DES DENREES ALIMENTAIRES Page 1 sur 16 ANALYSES MICROBIOLOGIQUES Code Nature de l'essai Dénombrement des micro-organismes

Plus en détail

PRESENTATION MISE EN ŒUVRE DES PRODUITS ŒNOLOGIQUES DE LAFFORT OENOLOGIE

PRESENTATION MISE EN ŒUVRE DES PRODUITS ŒNOLOGIQUES DE LAFFORT OENOLOGIE PRESENTATION ET MISE EN ŒUVRE DES PRODUITS ŒNOLOGIQUES DE LAFFORT OENOLOGIE Juin 2014 --------------------------------------------------------------------------------------------------- XC Œnologie 17,

Plus en détail

Camino Real Merlot 2005

Camino Real Merlot 2005 Merlot 2005 Variété : 100% Merlot Degrés d alcool pour l année 2005 : 13% Sols : Argile et calcaire en sous-sol Le raisin se récolte de façon manuelle puis il est apporté intacte au chais. Suite à une

Plus en détail

A.O.C MERIDIONALES - MILLESIME 2011/2012/2013/2014

A.O.C MERIDIONALES - MILLESIME 2011/2012/2013/2014 Page 1 sur 9 A.O.C MERIDIONALES - MILLESIME 2011/2012/2013/2014 AOC Beaumes de Venise 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Muscat de Beaumes de Venise Clairette de Bellegarde Clairette de Die Vins du Diois Grignan- les-

Plus en détail

ANNEXE TECHNIQUE N 1 à l'attestation d'accréditation (convention n 678) Norme NF EN ISO/CEI 17025

ANNEXE TECHNIQUE N 1 à l'attestation d'accréditation (convention n 678) Norme NF EN ISO/CEI 17025 ANNEXE TECHNIQUE N 1 à l'attestation d'accréditation (convention n 678) Norme NF EN ISO/CEI 17025 L'entité juridique ci-dessous désignée : NOM : UNION NATIONALE DES GROUPEMENTS DE DISTILLATEURS D ALCOOLS

Plus en détail

CARLO ERBA Reagents. Chemicals Labware

CARLO ERBA Reagents. Chemicals Labware CARLO ERBA Reagents Chemicals Labware CARLO ERBA Reagents Un partenaire de choix pour le laboratoire et l industrie Fort de son expérience, CARLO ERBA Reagents est votre partenaire de choix, pour la fourniture

Plus en détail

Développement d une nouvelle biomasse de bactéries lactiques pour les vins rouges et rosés

Développement d une nouvelle biomasse de bactéries lactiques pour les vins rouges et rosés Développement d une nouvelle biomasse de bactéries lactiques pour les vins rouges et rosés Vincent Gerbaux et Carole Briffox, IFV Beaune, Bourgogne Introduction. L IFV, en partenariat avec la Société Lallemand,

Plus en détail

Contrôles des traitements thermiques du lait

Contrôles des traitements thermiques du lait T BTK AT de biotechnologies Contrôles des traitements thermiques du lait L objectif de la séance est de réaliser une pasteurisation du lait avec différents protocoles de chauffage. Au cours du chauffage

Plus en détail

Bisulfite 6 BISULFITE DE POTASSIUM OU HYDROGÉNOSULFITE DE POTASSIUM (E 224). KHSO 3

Bisulfite 6 BISULFITE DE POTASSIUM OU HYDROGÉNOSULFITE DE POTASSIUM (E 224). KHSO 3 Bisulfite 6 OU HYDROGÉNOSULFITE DE POTASSIUM (E 224) Dose : 1 cl apporte 0,6 g de So 2 sur vendange, moût ou vin * Densité (%) 1100 +/-20 * ph 4-4,9 (g/l) 60 +/-5 Bidon de 22 kg Bisulfite 10 OU HYDROGÉNOSULFITE

Plus en détail

RÉSOLUTION OIV-OENO 439-2012

RÉSOLUTION OIV-OENO 439-2012 RÉSOLUTION OIV-OENO 439-2012 PRATIQUES OENOLOGIQUES SPECIFIQUES AUX VINS AROMATISES, AUX BOISSONS A BASE DE PRODUIT VITIVINICOLE ET AUX BOISSONS A BASE DE VIN L Assemblée Générale CONSIDERANT la résolution

Plus en détail

RÈGLEMENTS. (Actes pris en application des traités CE/Euratom dont la publication est obligatoire)

RÈGLEMENTS. (Actes pris en application des traités CE/Euratom dont la publication est obligatoire) 24.7.2009 Journal officiel de l Union européenne L 193/1 I (Actes pris en application des traités CE/Euratom dont la publication est obligatoire) RÈGLEMENTS RÈGLEMENT (CE) N o 606/2009 DE LA COMMISSION

Plus en détail

EXPOITATION PEDAGOGIQUE DE TRAVAUX PRATIQUES

EXPOITATION PEDAGOGIQUE DE TRAVAUX PRATIQUES EPREUVE PRATIQUE ET ORALE D ADMISSION SESSION : 2004 EXPOITATION PEDAGOGIQUE DE TRAVAUX PRATIQUES Durée : 8 heures Coefficient : 2 - Travaux pratiques de biochimie, durée 3h, coefficient 0.5 - Travaux

Plus en détail

Règlement sur le cidre et les autres boissons alcooliques à base de pommes

Règlement sur le cidre et les autres boissons alcooliques à base de pommes Règlement sur le cidre et les autres boissons alcooliques à base de pommes Version comparative, la version officielle est disponible dans les Publications du Québec. Règlement 2008 Modifications 2012 c.

Plus en détail

Exigez le meilleur Avec la technologie de mesure et les services HACH LANGE

Exigez le meilleur Avec la technologie de mesure et les services HACH LANGE INFORMATIONS INDUSTRIE DES BOISSONS ANALYSE DE LABORATOIRE & ANALYSE EN CONTINU INDUSTRIE DES BOISSONS Exigez le meilleur Avec la technologie de mesure et les services HACH LANGE Boisson INDUSTRIE DES

Plus en détail

Introduction. Matériel et méthodes

Introduction. Matériel et méthodes Maîtrise des fermentations malolactiques des vins rouges vinifiés en macération traditionnelle : Etude expérimentale de facteurs technologiques jouant un rôle sur la fermentescibilité des vins Lucile BLATEYRON,

Plus en détail

ETUDE SCIENTIFIQUE. L influence de l emballage dans la conservation du vin. Résultats à 12 mois 2009-2010 HC /12.07

ETUDE SCIENTIFIQUE. L influence de l emballage dans la conservation du vin. Résultats à 12 mois 2009-2010 HC /12.07 ETUDE SCIENTIFIQUE L influence de l emballage dans la conservation du vin Résultats à 12 mois 2009-2010 ISVV (Institut des Sciences de la Vigne et du Vin) L ISVV est le plus grand centre de recherche et

Plus en détail

Développement d une nouvelle biomasse de levures pour les vins de Chardonnay.

Développement d une nouvelle biomasse de levures pour les vins de Chardonnay. Développement d une nouvelle biomasse de levures pour les vins de Chardonnay. Gerbaux V., Davanture I. et Guilloteau A. IFV Unité de Beaune, Bourgogne. Introduction. L IFV, en partenariat avec les Sociétés

Plus en détail

GROUPES D 'ANALYSES ŒNOLOGIQUES CLASSIQUES

GROUPES D 'ANALYSES ŒNOLOGIQUES CLASSIQUES Laboratoire Œnologique Départemental 52, place Jean Moulin 81600 GAILLAC 05 67 89 62 72 7 05 63 57 31 52 Courriel : laboratoire.oenologique@cg81.fr Val point ANAL Tarif applicable 0,367 Maturité GROUPES

Plus en détail

Cyanures non oxydables au chlore : fraction massique des cyanures totaux moins la fraction massique des cyanures libres.

Cyanures non oxydables au chlore : fraction massique des cyanures totaux moins la fraction massique des cyanures libres. 1. Objet E.II.4.V1 DOSAGE DES CYANURES TOTAUX ET LIBRES : MÉTHODES D ANALYSE EN FLUX CONTINU Cette procédure a pour objet la détermination de la teneur en cyanures libres, en cyanures non oxydables au

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2013 Evaluation des compétences expérimentales Fiches techniques : DOSSIER TECHNIQUE - Fiche

Plus en détail

CONCOURS DES VINS à ORANGE

CONCOURS DES VINS à ORANGE CONCOURS DES VINS à ORANGE RÈGLEMENT CONDITIONS D ADMISSION ARTICLE 1 - Dénomination L Association CONCOURS DES VINS À ORANGE, dont le siège social est à Orange 2260 Route du Grès, organise un Concours

Plus en détail

Contrôle de la qualité des vins

Contrôle de la qualité des vins Marc DUBERNET (Laboratoires DUBERNET, France) Contrôle de la qualité des vins Procédés de contrôle et de salubrité Drummondville, 9 et 10 févier 2015 vins Contrôle de la qualité Contrôle curatif Un peu

Plus en détail

Laboratoire de Touraine Page 1

Laboratoire de Touraine Page 1 V15 LDA/OEN/OOO/460 EXTRAIT APPARENT bières JO République Française V17 LDA/OEN/OOO/461 EXTRAIT DU MOÛT INITIAL bières JO République Française V16 LDA/OEN/OOO/462 EXTRAIT REEL bières JO République Française

Plus en détail

3M Petrifilm. Tests d analyses microbiologiques prêts à l emploi. Contrôles. qualité. optimisés

3M Petrifilm. Tests d analyses microbiologiques prêts à l emploi. Contrôles. qualité. optimisés 3M Petrifilm Tests d analyses microbiologiques prêts à l emploi Contrôles qualité optimisés 3 Tests 3M Petrifilm Une technologie unique d analyses microbiologiques prêtes à l emploi Des marchés de plus

Plus en détail

Vinasses concentrées de distillerie Apport de potassium www.ungda.com

Vinasses concentrées de distillerie Apport de potassium www.ungda.com Vinasses concentrées de distillerie Apport de potassium www.ungda.com RITTMO 15 décembre 2011 1 Sommaire 1 Introduction 2 Vinasse concentrée origine betterave 3 Vinasse concentrée origine viticole 4 Conclusions

Plus en détail

Les levures non-saccharomyces des flores naturelles des moûts. Bruno Blondin. UMR Sciences pour l Oenologie INRA-M. SupAgro-UM1

Les levures non-saccharomyces des flores naturelles des moûts. Bruno Blondin. UMR Sciences pour l Oenologie INRA-M. SupAgro-UM1 Les levures non-saccharomyces des flores naturelles des moûts Bruno Blondin UMR Sciences pour l Oenologie INRA-M. SupAgro-UM1 Matinée technique de l UOEF- Maîtrise des flores indigènes Levures non-saccharomyces

Plus en détail

Inscription Concours Mondial de Bruxelles 2015 Modalités pratiques de participation

Inscription Concours Mondial de Bruxelles 2015 Modalités pratiques de participation Inscription 2015 Modalités pratiques de participation 1. Inscriptions Inscrivez-vous en ligne via notre site web: A annexer en pièce jointe au moment de l inscription (.doc,.pdf,.jpg, scan...) : Bulletin

Plus en détail

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf I Terminale S Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf Objectifs : - Etablir un protocole et le réaliser afin d extraire un colorant et l identifier par spectroscopie UV-visible. - Utiliser la loi

Plus en détail

Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions

Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions 2009R0606 FR 19.04.2015 007.001 1 Ce document constitue un outil de documentation et n engage pas la responsabilité des institutions B RÈGLEMENT (CE) N o 606/2009 DE LA COMMISSION du 10 juillet 2009 fixant

Plus en détail

Les terpènes sont des hydrocarbures dérivés de l isoprène C 5 H 8 et de formule générale (C 5 H 8 )n.

Les terpènes sont des hydrocarbures dérivés de l isoprène C 5 H 8 et de formule générale (C 5 H 8 )n. Les terpènes sont des hydrocarbures dérivés de l isoprène C 5 H 8 et de formule générale (C 5 H 8 )n. Très présents dans le monde végétal, ils peuvent être extraits du bois en particulier des conifères

Plus en détail

Soutien TS, séance n o 3 du 18 octobre 2011 Cinétique chimique. Exercice I Fermentation dans le vin

Soutien TS, séance n o 3 du 18 octobre 2011 Cinétique chimique. Exercice I Fermentation dans le vin Soutien TS, séance n o 3 du 18 octobre 011 Cinétique chimique Exercice I Fermentation dans le vin «Le vin est une boisson provenant exclusivement de la fermentation du raison frais ou du jus de raison

Plus en détail

le monopole norvégien

le monopole norvégien O p é r a t i o n v i n s & s p i r i t u e u x à p a r t i r d e 750 HT pour présent er 1 vin date limite d inscription 31 août 2014 le16 septembre 2014 peut-être votre prochain client, sans vous déplacer:

Plus en détail

La Macération Préfermentaire à Froid (MPF) des raisins méditerranéens et rhodaniens

La Macération Préfermentaire à Froid (MPF) des raisins méditerranéens et rhodaniens Article paru dans son intégralité dans la Revue des Œnologues n 112 de juillet 2004 La Macération Préfermentaire à Froid (MPF) des raisins méditerranéens et rhodaniens Dominique Delteil et le Groupe Scientifique

Plus en détail

ANALYSES PHYSICOCHIMIQUES

ANALYSES PHYSICOCHIMIQUES ANALYSES PHYSICOCHIMIQUES 12 Rue de l Usine Charguia II Tél : 71 940 198/081 Fax : 71 941 080 Physicochimie courante des aliments ph ph-mètre Brix Réfractométrie ABVT Distillation + dosage Azote ammoniacal

Plus en détail

Points de repère. Université de Bourgogne ( ) AgroSup Dijon( ) IOC ( ) Changins/UNIL (CHF) Minéralité des vins

Points de repère. Université de Bourgogne ( ) AgroSup Dijon( ) IOC ( ) Changins/UNIL (CHF) Minéralité des vins Levons un voile sur les résultats du projet Interreg IV France-Suisse "Minéralité des vins : étude et valorisation d un concept en vogue mais méconnu" Le volet Jura Yves LE FUR et Pascale DENEULIN Points

Plus en détail

Chignin. Chignin. Vers les Alpes. Anne de la Biguerne

Chignin. Chignin. Vers les Alpes. Anne de la Biguerne Chignin Vers les Alpes Cépage : Jacquère Age moyen des vignes : 40 ans Nature du sol : Argilo-calcaire Rendement : 60 hl/ha Surface de production : 9 ha Degré alcoolique : 11,5 % Temp. de consommation

Plus en détail

SOUDURE TUYAUTERIE CHAUDRONNERIE CONSTRUCTION METALIQUE ETUDE ET CONCEPTION ASSISTANCE FORMATION ECHAFAUDAGE

SOUDURE TUYAUTERIE CHAUDRONNERIE CONSTRUCTION METALIQUE ETUDE ET CONCEPTION ASSISTANCE FORMATION ECHAFAUDAGE «Lorsqu'il vous faut la meilleure expertise» SOUDURE TUYAUTERIE CHAUDRONNERIE CONSTRUCTION METALIQUE ETUDE ET CONCEPTION ASSISTANCE FORMATION ECHAFAUDAGE 1 SOMMAIRE 1. Profil...3 2. Activités.....5 Soudure...6

Plus en détail

1/Que désigne-t-on sous le nom de matières édulcorantes?

1/Que désigne-t-on sous le nom de matières édulcorantes? Les matières édulcorantes 1/Que désigne-t-on sous le nom de matières édulcorantes? Les matières édulcorantes sont des produits qui ont la propriété de communiquer une saveur sucrée aux préparations dans

Plus en détail

Substitution des sels d aluminium par des sels de fer

Substitution des sels d aluminium par des sels de fer Substitution des sels d aluminium par des sels de fer Retours d expériences sur plusieurs usines d eau potable Cédric HELMER, CIRSEE Pôle Eau Potable 00/00/00 Presentation title 1 Situation actuelle Risque

Plus en détail

I - LES EAUX DE CONSOMMATION

I - LES EAUX DE CONSOMMATION THEME N 2 : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT Ce thème est une approche à la fois individuelle et globale des problèmes de l'alimentation des hommes sur la planète. Ce thème doit permettre de poser scientifiquement

Plus en détail

Vous avez réservé un stand nu (Surface minimum de 24 m²)

Vous avez réservé un stand nu (Surface minimum de 24 m²) Vous avez réservé un stand nu (Surface minimum de 24 m²) L équipement inclus dans la location de votre surface comprend : Le traçage au sol de votre surface, sans cloison de mitoyenneté, sans plancher,

Plus en détail

La réaction chimique

La réaction chimique Chapitre Programme 00 11 Exemples d activités Comment décrire le système et son évolution? À l aide d expériences simples à analyser, et sur la base des hypothèses formulées par les élèves, caractérisation

Plus en détail

E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE. 4. Conditionnement et conservation de l échantillon

E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE. 4. Conditionnement et conservation de l échantillon E-II-2.1V1 : DOSAGE DU MERCURE DANS LES EAUX METHODE PAR SPECTROMETRIE ATOMIQUE DE VAPEUR FROIDE 1. Objet Description du dosage du mercure par spectrométrie atomique de vapeur froide. 2. Domaine d application

Plus en détail

BIOPRODUCTION : FABRICATION D ETHANOL PAR FERMENTATION T.P. N 1

BIOPRODUCTION : FABRICATION D ETHANOL PAR FERMENTATION T.P. N 1 BIOPRODUCTION : FABRICATION D ETHANOL PAR FERMENTATION T.P. N 1 Objectif d apprentissage : Préparer, organiser, conduire et effectuer le suivi (relevés, rapport d opération, analyses) d une fermentation

Plus en détail

Petit déjeuner Les sulfites et le vin

Petit déjeuner Les sulfites et le vin Petit déjeuner Les sulfites et le vin Les molécules de substitution au SO 2 Frédéric CHARRIER, IFV Pôle Val de Loire-Centre frederic.charrier@vignevin.com 14 juin 2013 Alternatives aux sulfites Celles

Plus en détail

Les Boissons rafraîchissantes

Les Boissons rafraîchissantes Les Boissons rafraîchissantes Photo : P.Asset / Cedus Dossier CEDUS Avec la collaboration de l Université de Reims : Prof Mathlouthi, MC Barbara Rogè. LES BOISSONS RAFRAICHISSANTES TABLE DES MATIERES DYNAMIQUE

Plus en détail

LES FICHES DE VINIFICATION

LES FICHES DE VINIFICATION LES FICHES DE VINIFICATION MILLESIME 2013 Crémant p.3 Crémant sans Malo p.4 Crémant avec Malo p.5 Crémant Bio p.6 SOMMAIRE Crémant sans SO 2 Pinot Noir Pinot, Gewurztraminer Sylvaner, Muscat, Riesling

Plus en détail

Mesure de la teneur en alcool

Mesure de la teneur en alcool 37 Mesure de la teneur en alcool 1 Rôle de l alcool dans les vins 285 1.1. Sur le plan organoleptique 285 1.2. Sur le plan biologique 285 1.3. Sur le plan réglementaire 285 1.4. Sur le plan commercial

Plus en détail

Incidence des conditions de stockage des BIB

Incidence des conditions de stockage des BIB Incidence des conditions de stockage des BIB Julien DUCRUET Ce projet est financé par la Commission pour les Technologie et l Innovation de la confédération Suisse (No. 12820.1). Dr Julien Ducruet Professeur

Plus en détail

I- Spectres UV-visible

I- Spectres UV-visible Objectif : Comprendre comment l étude de spectre donne des informations sur les composés chimiques. I- Spectres UV-visible 1. Activité 1 p 88 Matériel : B : un spectrophotomètre et ses cuves ; une solution

Plus en détail

Taux de combinaison du SO 2 dans les vins rouges : Influence de la conduite des fermentations et de la date de récolte. Joana Coulon, Laffort

Taux de combinaison du SO 2 dans les vins rouges : Influence de la conduite des fermentations et de la date de récolte. Joana Coulon, Laffort Taux de combinaison du dans les vins rouges : Influence de la conduite des fermentations et de la date de récolte Joana Coulon, Laffort Les différentes formes du Les différentes formes du actif (moléculaire)

Plus en détail