Avis Technique 17/ Annule et remplace l'avis technique 17/ Tegra 1000

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avis Technique 17/01-125 Annule et remplace l'avis technique 17/98-101. Tegra 1000"

Transcription

1 Avis Technique 17/ Annule et remplace l'avis technique 17/ Regard d'assainissement Manhole Einsteig und Kontrollschächten Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque CSTBat, dont la liste à jour est consultable sur Internet à l adresse : rubrique : Produits de la Construction Certification Tegra 1000 Titulaire : Société WAVIN ZI La Feuillouse BP 5 F Varennes-sur-Allier Tél. : Fax : Internet : Fax : Commission chargée de formuler des Avis Techniques (arrêté du 2 décembre 1969) Groupe Spécialisé n 17 Réseaux Vu pour enregistrement le 17 janvier 2002 Pour le CSTB : J.-D. Merlet, Directeur Technique Secrétariat de la commission des Avis Techniques CSTB, 4, avenue du Recteur-Poincaré, Paris Cedex 16 Tél. : Fax : Internet : Les Avis techniques sont publiés par le Secrétariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les versions authentifiées sont disponibles gratuitement sur le site internet du CSTB ( CSTB 2002

2 Le Groupe Spécialisé n 17 «Réseaux» a examiné, le 15 mars 2001, le dossier relatif au regard d'assainissement en polyéthylène TEGRA 1000 présenté par la Société WAVIN. Il a formulé, sur ce composant, l'avis Technique ci-après qui se substitue à l'avis Technique 17/ Cet Avis a été formulé pour les utilisations en France européenne et DOM. Cet Avis ne vaut que pour les fabrications bénéficiant d'un Certificat CSTBat attaché à cet Avis, délivré par le CSTB. 1. Définition succincte 1.1 Description succincte Regard visitable, de diamètre intérieur 1000 mm, comprenant un élément de fond, une ou plusieurs rehausses et un cône de réduction équipés d'échelons ainsi qu'une couronne de répartition. Les différents composants sont assemblés sur chantier. Les trois éléments principaux sont constitués de polyéthylène recyclé ou vierge de couleur noire. La couronne de répartition est réalisée en béton armé préfabriquée. 1.2 Identification Chaque élément de regard comporte un marquage en relief précisant : WAVIN, le logo du fabricant, la désignation du produit, la désignation de la matière : PE, la semaine et l'année de fabrication. Le logo,suivi de la référence du certificat figurent sur chaque élément du regard. 2. AVIS 2.1 Domaine d'emploi accepté Regard pour réseaux d'assainissement gravitaires (eaux pluviales, eaux usées domestiques) enterrés jusqu'à 5 m de profondeur (fil d'eau). La conception du raccordement est compatible avec les réseaux en PVC de DN 160 à 400 ou avec des pièces intermédiaires de raccordement en PVC. L'Avis ne vise pas le raccordement par piquage au niveau de la rehausse. Le regard peut être installé sous chaussée ou hors chaussée, avec ou sans présence d'une nappe phréatique. 2.2 Appréciation sur le produit 2.21 Aptitude à l'emploi Accessibilité Les regards TEGRA 1000 sont conformes : aux spécifications générales de la norme NF EN 476, aux prescriptions d'aptitude à l'emploi de l'annexe 1 contractuelle au Fascicule 70, et, concernant la pente de la banquette, aux spécifications de l'instruction Technique relative aux réseaux d'assainissement des Agglomérations de juin Hydraulique Le dessin des cunettes ne comporte pas de relief susceptible de ralentir l'écoulement des effluents. De ce point de vue, le regard TEGRA 1000 peut être considéré comme équivalent aux regards traditionnels. Comportement mécanique La conception du regard et les règles de mise en œuvre décrites dans le Dossier Technique ont fait l'objet d'un chantier expérimental instrumenté, d'essais réalisés en laboratoire, et d'une validation par calcul aux éléments finis. Ces éléments d'appréciation permettent de justifier un comportement d'ensemble satisfaisant dans le domaine d'emploi considéré sous réserve du respect des conditions de mise en œuvre. Une enquête réalisée auprès des utilisateurs lors de la présente révision confirme cette appréciation. Adaptation aux réseaux Les regards TEGRA 1000 permettent de se raccorder aux tuyaux en PVC conformes aux normes NF EN et XPP de DN/OD 160 à 400. L'usage de pièces d'adaptation permet le raccordement à d'autres matériaux sous réserve qu'elles respectent les dimensions et tolérances des tuyaux PVC. La gamme des éléments de fond proposée permet de s'adapter à différentes configurations géométriques de réseaux. La combinaison des différents éléments complémentaires et la possibilité de modifier sur site la longueur du fût, permettent d'adapter la hauteur du regard TEGRA 1000 au cas particulier du chantier Durabilité La compatibilité du polyéthylène avec les effluents urbains permet de considérer que la durabilité des regards TEGRA 1000 est satisfaisante pour cet emploi. La production accidentelle d'h 2S et de ses dérivés n'affectera pas la durabilité des regards TEGRA Fabrication et contrôle La fabrication des regards TEGRA 1000 est réalisée par un procédé d'extrusion de la matière dans un cylindre suivi de l'injection continue du volume dans un moule. Chaque lot de matière première fait l'objet de contrôles précisés dans le cadre d'un Plan d'assurance Qualité. La fabrication systématique d'éprouvettes d'essais, réalisées dans les mêmes conditions que les pièces finales, permet de caractériser chaque lot de matière. La fabrication de la couronne de répartition est réalisée en béton armé et vibré conformément à un cahier des charges déposé au Secrétariat Mise en œuvre La mise en œuvre du produit, décrite dans le Dossier Technique, est réalisée conformément aux prescriptions du CCTG relatif aux ouvrages d'assainissement Fascicule 70. La possibilité de positionner manuellement les différents éléments constituant le regard TEGRA 1000 facilite la mise en œuvre. Dans ces conditions, la mise en œuvre réalisée par une entreprise qualifiée donne satisfaction. 2.3 Cahier des Prescriptions Techniques 2.31 Caractéristiques des produits Les caractéristiques des regards TEGRA 1000 doivent être conformes aux indications du Dossier Technique Mise en œuvre La mise en œuvre doit respecter les indications du Dossier Technique, particulièrement en ce qui concerne : l'exécution des fouilles, le choix du matériau de remblai, le mode de compactage Fabrication et contrôle Un contrôle interne tel que décrit dans le Dossier Technique est mis en place par le fabricant. 2 17/01-125

3 La Société WAVIN doit être en mesure de produire un Certificat CSTBat délivré par le CSTB attestant, pour chaque unité de fabrication, la régularité et le résultat satisfaisant du contrôle interne. Dans le cadre de la Certification CSTBat, le CSTB réalise 2 visites par an du site de fabrication pour examen du système qualité mis en place et des résultats du contrôle interne. Les résultats de ce suivi sont examinés par le comité d'évaluation des certificats. Conclusions Appréciation globale Pour les fabrications bénéficiant d'un Certificat CSTBat délivré par le CSTB, l'utilisation des regards TEGRA 1000 dans le domaine proposé est appréciée favorablement. Validité Jusqu'au 15 mars Pour le Groupe Spécialisé n 17 Le Président E. GIROULT 17/

4 Dossier Technique établi par le demandeur A. Description 1. Principe TEGRA 1000 est un regard visitable de diamètre intérieur composé de 3 éléments principaux en polyéthylène (fig. 1) : l'élément de fond, l'élément de rehausse, le cône de réduction, et d'une couronne de répartition en béton armé. La fonction du regard TEGRA 1000 est de permettre : le repérage des collecteurs, les changement de direction/pente, l'accès à un personnel et/ou matériel pour l'inspection et l'entretien. Le regard TEGRA 1000 est conforme aux exigences de la norme NF EN 476 «Prescriptions générales pour les composants utilisés dans les réseaux d évacuation, de branchement à écoulement libre» 2. Domaine d emploi Réseaux d assainissement enterrés EU et EP séparatif et unitaire de DN 160 à 400, sous chaussée, trottoirs, accotements et espaces verts avec ou sans nappe phréatique pour des cotes fil d eau jusqu à 5,00 m. La hauteur minimum fil d eau obtenue par l assemblage d un élément de fond + cône + couronne de répartition + tampon fonte, est de : 1,24 m pour l élément de fond DN 160, 1,28 m pour l élément de fond DN 200, 1,32 m pour l élément de fond DN 250, 1,38 m pour l élément de fond DN 315, 1,45 m pour l'élément de fond DN 400. Remarque : Pour les réseaux industriels, la nature des effluents et leur température maximale seront prises en considération en examinant les normes ISO/TR (résistance chimique des matériaux en polyéthylène) et ISO/TR 7620 (résistance chimique des matériaux en élastomère), et l accord d utilisation sera soumis au titulaire de l ATEC. 3. Mode de fabrication et matériau La fabrication des regards est réalisée par un procédé de fabrication appelé «intrusion» qui consiste à injecter sous extrusion en continu une polyéthylène haute densité dans les cavités d'un moule. 4. Description du produit fini 4.1 Aspect et couleur Les surfaces internes et externes de chaque élément, fond, rehausse et cône ont un aspect moiré et son exemptes de craquelures. Le regard visitable TEGRA 1000 est de couleur noire. Le cœur (partie médiane) des parois de l élément de rehausse et du cône de réduction présentent une structure cellulaire. La paroi de l élément de fond présente une structure compacte. 4.2 L'élément de fond (fig. 2 et 3) Son diamètre nominal de correspond au diamètre intérieur de raccordement avec l'élément de rehausse. Il comprend 2 anneaux de levage diamétralement opposés. Sa surface externe possède un système de nervures pour : Positionner le joint d'étanchéité, Rigidifier la structure, Ancrer l'élément de fond dans le sol (après remblai) et contribuer à la stabilité de l'ouvrage en présence de nappe phréatique. Il intègre une cunette hydraulique (fig. 2). De chaque coté de la cunette, une plage d'inclinaison comprise entre 6,0% et 8,5 % permet de disposer facilement les pieds et d'éviter les dépôts de boues. Cette inclinaison est conforme à l'exigence de l'instruction Technique relative aux réseaux d'assainissement des Agglomérations de 1977 (inclinaison maximale de 10 %. Cf. Chap. 6.51) Il est disponible selon plusieurs configurations (fig. 3). La géométrie des emboîtures latérales (fig. 4) pour le raccordement des canalisations PVC sont conformes aux diamètres nominaux des canalisations PVC selon les normes NF EN et XP P Une bague en PVC injecté (de couleur blanche) est sertie à l'avant de l'emboîture pour former la gorge nécessaire au logement du joint (fig. 4). 4.3 L'élément de rehausse (fig. 5 et 6) Son diamètre nominal de correspond à son diamètre intérieur. Sa surface externe possède un système de nervures (fig. 6) pour : L'emplacement du joint 1, des anneaux de levage 2 et pour la découpe de la rehausse 3, Optimiser la rigidité annulaire de la rehausse, Ancrer chaque élément de rehausse dans le sol (après remblai) et contribuer à la stabilité de l'ouvrage en présence de nappe phréatique. Les hauteurs standards utiles des éléments de rehausse disponibles sont : et mm. Chaque élément de rehausse comprend : Une partie femelle qui permet l'assemblage sur l'élément inférieur (fig. 5), 2 montants verticaux intégrés pour supporter une série d'échelons en résine polyester renforcée de fibre de verre (fig. 1) et (fig. 7), Tous les 125 mm, 2 anneaux de levage diamétralement opposés qui servent également de repère d'alignement pour les échelons. 4.4 Le cône de réduction (fig. 8) Sa fonction est d'assurer la liaison entre le dispositif de fermeture de DN 600 (tampon hydraulique + couronne de répartition) et l'élément de rehausse/élément de fond dont le diamètre intérieur est de mm. L'élément comprend : Une partie mâle nervurée qui permet d'une part, le positionnement de la couronne de répartition de 0 à mm et d'autre part le positionnement d'un joint d'étanchéité, Une partie femelle qui permet l'assemblage sur l'élément inférieur, 2 montants verticaux intégrés pour supporter une série d'échelons en résine polyester renforcée de fibre de verre, les montants verticaux peuvent être utilisés pour fixer une crosse, 2 anneaux de levage diamétralement opposés servent de repère d'alignement pour les échelons. 4.5 La couronne de répartition (béton armé) (fig. 9) Cet élément préfabriqué en béton armé et fourni par WAVIN a plusieurs fonctions : Dispositif d'accueil du tampon fonte, Désolidariser selon le principe de la dalle flottante le dispositif de fermeture du regard, Faciliter le réglage de mise à niveau du tampon fonte. La couronne de répartition est conforme aux spécifications données dans un cahier des charges déposé au Secrétariat. 4 17/01-125

5 4.6 Joints d'étanchéité et assemblages 4.61 Entre couronne de répartition et cône Etanchéité requise pour empêcher les infiltrations liées à la présence d'écoulement d'eau dans la structure de chaussée, joint en EPDM de dureté shore 55 5, type WC conforme à la norme NF EN Caractéristiques matières La matière première utilisée est un Polyéthylène haute densité ou d'un mélange de PEHD vierge, retraité en interne et/ou recyclé dans lequel sont ajoutés des additifs. Les caractéristiques des matériaux de nos fournisseurs sont conformes aux spécifications données dans un cahier des charges déposé au Secrétariat du GS Caractéristiques physiques Le poids (à titre indicatif) des différents éléments pouvant constituer le regard TEGRA 1000 figure dans le tableau ci-dessous : 4.62 Entre éléments de DN 1000 (fig. 5) Joint en EPDM de dureté shore 55 ± 5, de type WC conforme à la norme NF EN et étanchéité conforme à la norme NF EN 476. Eléments de regard Poids en Kg Fond DN 1000/ Fond DN 1000/160 3 entrées 57 Fond DN 1000/ Fond DN 1000/200 3 entrées 60 Fond DN 1000/ Fond DN 1000/ Fond DN 1000/315 3 entrées 76 Fond DN 1000/ Elément de rehausse hauteur 125 mm 12 Elément de rehausse hauteur 250 mm 21 Elément de rehausse hauteur 375 mm 29 Elément de rehausse hauteur 500 mm 38 Elément de rehausse hauteur 625 mm 46 Elément de rehausse hauteur 750 mm 54 Elément de rehausse hauteur 875 mm 63 Elément de rehausse hauteur mm 71 Cône de réduction 1000/ Caractéristiques d'aptitude à l'emploi 7.1 Elément de fond 4.63 Entre canalisations et Fond DN 1000 Joint en EPDM de dureté shore 60 5, type WC conforme à la norme NF EN et étanchéité conforme à la norme NF EN Diamètres a b Profils des joints utilisés Caractéristiques Etanchéité Exigences Paramètres d'essais Méthode de référence Température Ambiante NF EN 1277 Déformation emboîture 5 % Condition B Pression d'eau Pas de fuite 0,05 bar Méthode 4 Pression d'eau Pas de fuite 0,5 bar Pression d'air - 0,27 bar - 0,3 bar ,3 15,0 9,6 12,0 Température Ambiante NF EN 1277 Déviation angulaire Alpha = 2 Pour DN 315 Condition C Alpha = 1.5 Pour DN = 400 Pression d'eau Pas de fuite 0,05 bar Méthode 4 Pression d'eau Pas de fuite 0,5 bar Pression d'air - 0,27 bar - 0,3 bar ,0 23,6 32,2 22,0 22,8 23,5 7.2 Elément de rehausse Caractéristiques Exigences Méthode d'essai Rigidité annulaire 2 KN/m² NF EN ISO 9969 Facteur de fluage < 4 NF EN ISO /

6 7.3 Caractéristiques du cône Caractéristiques Capacité de chargement (essai de type) Exigence Déformation verticale < 6 % de la hauteur du cône Paramètre d'essais Charge verticale instantanée 130 KN T ambiante 7.4 Caractéristiques d'étanchéité du regard assemblé Caractéristiques Exigence Paramètre d'essais Méthode d'essai Wavin M&T Prescriptions Pression d'eau Pas de fuite 0,05 bar - Pression d'eau Pas de fuite 0,5 bar NF EN 476 Pression d'air Pas de fuite - 0,3 bar Echelons Essai de flexion sous une charge de 480 dan : - Pas de rupture, - Pas d'arrachement. Essai de flexion sous une charge de 200 dan : - Déformation élastique à 10 mm, - Déformation rémanente 2 mm. Méthode d essai Principe Un échelon, monté sur une rehausse TEGRA, est soumis à une pression verticale exercée dans sa partie centrale sur une longueur de 100 mm, à l aide d une machine de compression. La pression verticale est exercée à vitesse constante jusqu à atteinte de la charge spécifiée. Paramètres Température d essai 23 C 2 C Vitesse pour obtenir la charge de 200 dan : 3daN/s Vitesse pour obtenir la charge de 480 dan : 5 mm/mn Résultats 1) Enregistrer la déformation maximale de l échelon (en mm) sous une charge de 200 dan, puis après avoir annulé la charge, mesurer la déformation rémanente maximale de l échelon (en mm). 2) Vérifier que l échelon n ait pas subi de rupture et qu il ne se soit pas arraché des supports de la rehausse TEGRA, sous la charge de 480 dan. 8. Marquage et identification 8.1 Marquage produit Le marquage des regards TEGRA 1000 est conforme aux exigences liées à l Avis Technique et au règlement particulier de la marque CSTBat. 8.2 Identification chantier (calepinage) A la livraison sur chantier chaque élément de regard est étiqueté. Cette étiquette mentionne : La désignation de l'élément, Sa référence interne, Le N du regard auquel il appartient (calpinage) Le nombre d'éléments composant chaque regard, Le code EAN 13 de l'élément, Le logo et l'adresse Wavin. 9. Contrôles internes 9.1 Contrôle sur matières premières Un certificat de conformité du ou des fournisseurs aux caractéristiques matières figurant au 1.5 est fourni pour chaque lot. 9.2 Contrôle des caractéristiques physiques Cf. tableau 1 en annexe. 9.3 Contrôles sur produits finis 9.31 Contrôle dimensionnel Les dimensions de l'élément de fond, de la rehausse et du cône sont conformes aux valeurs et tolérances précisées en fig. 2, 4, 5, 6, 7 et 8. Les dimensions inscrites dans un encadré seront mesurées en accord avec le Plan d'assurance Qualité du fabricant (fréquence 1 pièce sur 10) Contrôle de résistance mécanique Voir tableau 2 annexe. 10. Mode de commercialisation Les regards TEGRA 1000 sont commercialisés par le service commercial de la Société Wavin et par un réseau de négociants. 11. Conditionnement, manutention et stockage 11.1 Conditionnement Les éléments en polyéthylène sont livrés sur palette, empilés et attachés entre eux sur une hauteur maximum de 2,40 m. La couronne de répartition est cerclée à l unité sur des chevrons Manutention Pour les opérations de chargement et déchargement l'usage de fourches est obligatoire. Les opérations de décolisage s effectueront au fur et à mesure de l avancement du chantier juste avant la mise en œuvre des produits. La manutention des produits à l unité est réalisée à l'aide des anneaux de levage intégrés à chaque élément Stockage Chaque palette doit être stockée sur une aire plane dégagée de tout objet pouvant créer des dommages aux produits. Les couronnes de répartition en béton armé doivent être stockées sur une aire plane et empilées sur 4 rangs maximum. 12. Mise en œuvre 12.1 Opérations de terrassement Un espace minimum de 0,40 m est nécessaire entre les parois de la tranchée et celle du regard pour permettre un accès sécurisé aux ouvriers conformément à la réglementation, et d autre part pour assurer les opérations : De raccordements aux canalisations D assemblage des éléments de regard entre eux, De remblaiement et de compactage avec un matériel approprié Lit de pose Comme pour les canalisations PVC, le lit de pose de 10 cm est réalisé avec un matériau granulaire. Les déblais peuvent être éventuellement réutilisés pour cette opération si la taille du plus gros granulat n excède pas 20 mm. Les grosses pierres et les lentilles d argile qui peuvent être la cause de points de pression excessifs seront retirées du fond de fouille Assemblage des éléments (Fond-Rehausse, Fond-Cône, Rehausse-Rehausse, Rehausse-Cône). Avant la mise en place du joint DN 1000 dans la nervure d extrémité de l élément installé, s assurer de la propreté et nettoyer le cas échéant, la partie mâle et la partie femelle. Installer le joint, appliquer le lubrifiant, 6 17/01-125

7 positionner l élément à raccorder puis exercer une pression verticale ( 1 ) jusqu à emboîtement complet Choix du matériau de remblai et mise en œuvre Tous les matériaux de la classification GTR (Guide SETRA/LCPC) sont utilisables à l exception de C1, C2, D3, Classe R de Dmax > 60 mm et C3 et D4. La mise en œuvre de la partie supérieure et inférieure du remblai est effectuée par couches successives autour du regard à l'aide d'un matériel adapté (par exemple plaque vibrante). Les préconisations du fascicule 70 et de la norme NF doivent être respectées. B. Résultats expérimentaux Un chantier pilote de 7 regards TEGRA 1000 réalisé en mars 1997 a permis de mesurer sur une période d un an l incidence des paramètres suivants sur le comportement mécanique des ouvrages : Charges de surface, Poids du remblai, Nappe phréatique, étanchéité et stabilité, Qualité de compactage, Qualité du remblai, Construction de l ouvrage avec dalle réductrice. Les résultats obtenus confirment les domaines et les conditions d emploi des regards TEGRA Plus de 3000 regards ont été posés à ce jour en France. Une validation de la conception des regards aux éléments finis ainsi que des essais complémentaires ont été réalisés au CSTB (rapport d'étude EAE/ETN 98156, GPE et GPE ); Caractéristiques dimensionnelles, Caractéristiques matières, Etanchéité, Comportement mécanique 1 Pression exercée à l aide du godet de la pelle sur un madrier intercalé ou à l aide de pinces d assemblage Wavin. 17/

8 Tableaux et figures du Dossier Technique Tableau 1 contrôles réalisés sur la matière injectée Caractéristiques Exigences Paramètres d essais Méthode d essai Fréquence du test Contrainte de traction > 16N/mm² 1 par lot de matière Allongement à la rupture > 30 % Vitesse 50 mm/min ISO par lot de matière Module d élasticité tangentiel > 600 MPa 1 par lot de matière Stabilité thermique 10 min. Température 200 C EN par lot de matière Tableau 2 contrôles mécaniques sur les pièces Caractéristiques Exigences Paramètres d essais Méthode d essai Fréquence du test Capacité de chargement du cône Déformation verticale < 3 % de la hauteur Charge verticale instantanée 65 KN T ambiante Procédure interne 1 par semaine Résistance au choc de l'élément de fond Pas de rupture * Température ambiante * Rayon du marteau 25 mm * Hauteur de chute 2 m * Nombre d essais 3 * Poids de la masse 5 kg Procédure interne 1 par changement d équipe, de lot matière et de moule Figure 1 Le regard visitable TEGRA /01-125

9 Figure 2 L élément de fond Diamètre de raccordement C (mm) Z 1 (mm) Figure 3 : Configurations de cunette Figure 4 : Détail d'une emboîture de l'élément de fond d1 d2 DN A B C mini maxi mini maxi d3 e2 e ,5 161,8 173, ,4 200,6 202,2 215, , ,6 252,6 273,3 274, , ,8 318,3 338,2 340, ,5 400,8 403,4 427,5 430, /

10 Figure 5 L élément de rehausse Figure 6 Détail sur nervures Figure 7 Détail sur un échelon 10 17/01-125

11 Figure 8 Le cône de réduction Figure 9 Couronne de répartition en béton armé 17/

Avis Technique 14/13-1860*V1. MultiFit Flex

Avis Technique 14/13-1860*V1. MultiFit Flex Avis Technique 14/13-1860*V1 Annule et remplace l Avis Technique 14/13-1860 Tubes multicouche en PERT/Al/PEHD Système de canalisations multicouche Multilayer piping system Verbundrohresystem Ne peuvent

Plus en détail

MARQUE NF - ÉLÉMENTS EN BÉTON POUR RÉSEAUX D'ASSAINISSEMENT SANS PRESSION

MARQUE NF - ÉLÉMENTS EN BÉTON POUR RÉSEAUX D'ASSAINISSEMENT SANS PRESSION Organisme certificateur Centre d Études et de Recherches de l Industrie du Béton CS 10010 28233 ÉPERNON CEDEX FRANCE Tél. 02 37 18 48 00 Fax 02 37 32 63 46 e-mail : qualite@cerib.com www.cerib.com mandaté

Plus en détail

MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 6 : GROUPE EVACUATION DES EAUX PLUVIALES DESTINE AUX RESEAUX SIPHOIDES

MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 6 : GROUPE EVACUATION DES EAUX PLUVIALES DESTINE AUX RESEAUX SIPHOIDES MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 6 : GROUPE EVACUATION DES EAUX PLUVIALES DESTINE AUX RESEAUX SIPHOIDES Partie 1 : CHAMP D APPLICATION Partie 2 : MODALITES DE

Plus en détail

Tegra 600 Wavin Belgium

Tegra 600 Wavin Belgium Guide d installation Tegra 600 Ces instructions n ont pas pour but de remplacer les règles d installation telles qu indiquées dans la norme EN 1610. En tous cas, les conditions mentionnées dans la EN 1610

Plus en détail

EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE

EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF Tubes en polyéthylène pour réseaux de distribution de gaz combustibles, réseaux de distribution d'eau potable, irrigation, industrie, eau non potable et assainissement

Plus en détail

Avis Technique 14/14-2017. Giacoflex PE-RT

Avis Technique 14/14-2017. Giacoflex PE-RT Avis Technique 14/14-2017 Annule et remplace l Avis Technique 14/09-1499*V1 Tubes en PE-RT Système de canalisations en PE-RT PE-RT piping system PE-RT Rohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

Avis Technique 17/13-270. OD-PRO Epandage OD-PRO Tube OD-PRO Max

Avis Technique 17/13-270. OD-PRO Epandage OD-PRO Tube OD-PRO Max Avis Technique 17/13-270 Annule et remplace l Avis Technique 17/08-207 Tubes pour dispositifs d'épandage Tubes et accessoires d'assainissement Sewerage pipe and fittings Abwasser-Kanale Ne peuvent se prévaloir

Plus en détail

Regards de Visite en Polyéthylène DOSSIER TECHNIQUE

Regards de Visite en Polyéthylène DOSSIER TECHNIQUE Regards de Visite en Polyéthylène DOSSIER TECHNIQUE Ø 425 3 ou 5 Entrées Ø 600 3 ou 5 Entrées Ø 800 3 ou 5 Entrées Ø 1000 3 ou 5 Entrées Caractéristiques Les caractéristiques du polyéthylène ne sont plus

Plus en détail

Avis Technique 5/05-1812 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1593. Nattes TROBA RO, TROBA+8 et TROBA+12

Avis Technique 5/05-1812 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1593. Nattes TROBA RO, TROBA+8 et TROBA+12 Avis Technique 5/05-1812 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1593 Natte de désolidarisation drainante sur revêtement d étanchéité Accessoire d étanchéité Roofing Dachdeckung Nattes TROBA RO, TROBA+8

Plus en détail

Avis Technique 17/11-230 CLIPCEN

Avis Technique 17/11-230 CLIPCEN Avis Technique 17/11-230 Annule et remplace l Avis Technique 17/09-215 Drain Drain Drän Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque CSTbat, dont la liste à

Plus en détail

Document Technique d Application. Panel PIR AK

Document Technique d Application. Panel PIR AK Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/10-2103*01 Add Additif au Document Technique d Application 5/10-2103 Isolant thermique non porteur support d étanchéité Non-loadbearing insulation

Plus en détail

Cahier des charges à l attention des maîtres d œuvre et des maîtres d ouvrages privés

Cahier des charges à l attention des maîtres d œuvre et des maîtres d ouvrages privés Ville de ROCHEFORT 119 Rue Pierre Loti BP 60030 17301 ROCHEFORT Cedex Centre Technique Municipal SERVICE ASSAINISSEMENT CREATION DE RESEAUX D ASSAINISSEMENT SUR LA VILLE DE ROCHEFORT Cahier des charges

Plus en détail

Prescriptions de Mise en Oeuvre

Prescriptions de Mise en Oeuvre PMEO module de stockage d'eau pluviale ble ôla ntr Co le ab pil Em M Bassins de rétention le lab u od / d'infiltration - Puits perdus - Réserves incendie Prescriptions de Mise en Oeuvre Fabriqué en France

Plus en détail

Avis Technique 2/10-1434*02 Add

Avis Technique 2/10-1434*02 Add Avis Technique 2/10-1434*02 Add Additif à l Avis Technique 2/10-1434 et 2/10-1434*01 Add Avant d utiliser ce système, il est indispensable de prendre connaissance de l Avis Technique 2/10-1434 en tenant

Plus en détail

Avis Technique 14/10-1609 Révision de l Avis Technique 14/05-949 V1 TRASSACOME

Avis Technique 14/10-1609 Révision de l Avis Technique 14/05-949 V1 TRASSACOME Avis Technique 14/10-1609 Révision de l Avis Technique 14/05-949 V1 Rubans chauffants autorégulants Self regulating heating cables Leitungsrohreheizung Système de maintien en température des réseaux d

Plus en détail

Avis Technique 14/14-1948*V1. Friaphon

Avis Technique 14/14-1948*V1. Friaphon Avis Technique 14/14-1948*V1 Annule et remplace l Avis Technique 14/14-1948 Canalisations d évacuation à caractéristiques acoustiques Evacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabflußeitungen

Plus en détail

Document Technique d Application. Tuile Galleane 10

Document Technique d Application. Tuile Galleane 10 Document Technique d Application Référence Avis Technique 5/08-1996 Tuile de terre cuite pour l'emploi en faible pente Couverture en petits éléments Discontinuous roofing Dachdeckungen Tuile Galleane 10

Plus en détail

Bordereau de Prix Unitaires

Bordereau de Prix Unitaires DEPARTEMENT DU MORBIHAN Commune de Damgan LOTISSEMENT COMMUNAL "HERVÉ BAZIN" Lot n 2 RÉSEAU EAUX USEES ET PLUVIALES Bordereau de Prix Unitaires Date d édition : 17/09/2015 Référence de l'affaire : N 13V179

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Avis Technique 14/01-667 Annule et remplace l'avis Technique 15/95-219 Adhésif pour assemblage d'éléments de canalisations en PVC Adhesive for PVC piping Kleber für PVC-Leitungsrohre Ne peuvent se prévaloir

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Dallages en béton additionné de fibres en polypropylène. Pavements, out of additionned polypropylen fibre concrete Avis Technique 3/08-579 Annule et remplace l Avis Technique 3/07-532 Dallages en béton

Plus en détail

Avis Technique 14/09-1508. HSH Superflex

Avis Technique 14/09-1508. HSH Superflex Avis Technique 14/09-1508 Annule et remplace l Avis Technique 14/04-869 Flexibles comportant un tuyau en élastomère revêtu d une tresse Flexibles de raccordement Flexible hose Flexibel Schlauche Ne peuvent

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB Avis Technique 14/13-1922*V1 Annule et remplace l Avis Technique 14/13-1922 Tubes en PE-Xc Système de canalisations en PEX PEX piping system PEX Rohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

Calendrier d application

Calendrier d application Calendrier d application Publication de l amendement A1 de la norme NF EN 12566-1 Marquage obligatoire pour la première mise sur le marché (fabricants) Marquage obligatoire pour la deuxième mise sur le

Plus en détail

1. Présentation du territoire

1. Présentation du territoire PRESCRIPTIONS TECHNIQUES POUR LA REALISATION DES RESEAUX PRIVES D ASSAINISSEMENT ET D EAU POTABLE Dans le cas de réseaux privés d assainissement et d eau potable, la Communauté de Communes du Genevois

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CREATION D UN RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN LOTISSEMENT

CAHIER DES CHARGES CREATION D UN RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN LOTISSEMENT CAHIER DES CHARGES CREATION D UN RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN LOTISSEMENT SOMMAIRE Préambule I- Canalisation gravitaire 3 II- Regards de visite 3 III- Tampons des regards 4 IV- Branchements

Plus en détail

Polypipe. Solutions Eaux Pluviales. Polystorm

Polypipe. Solutions Eaux Pluviales. Polystorm Polypipe Solutions Eaux Pluviales BC-POLY Octobre 2015 Polystorm Structure alvéolaire ultra légère inspectable et hydrocurable pour la rétention et l infiltration des Eaux Pluviales Polystorm Polystorm

Plus en détail

Document Technique d'application

Document Technique d'application Document Technique d'application Référence Avis Technique 17/12-255 Annule et remplace l Avis Technique 17/08-203 Réhabilitation par chemisage Réhabilitation de réseaux d'assainissement Lining with cured-in-place

Plus en détail

Pa c k e a u r é t e n t i o n d e s e a u x d e p l u i e

Pa c k e a u r é t e n t i o n d e s e a u x d e p l u i e Pa c k e a u r é t e n t i o n d e s e a u x d e p l u i e gamme polyester NOTICE DE POSE ET D ENTRETIEN http://www.sebico.com 1 Pa c k e a u r é t e n t i o n Entrée La Pack eau Rétention est étudiée

Plus en détail

Avis Technique 2/11-1480 VEPMA

Avis Technique 2/11-1480 VEPMA Avis Technique 2/11-1480 Annule et remplace l Avis Technique 2/07-1277 Ouvrage en verre Glass structure Glasbauteile VEPMA Titulaire : Verre & Métal 88 avenue Jean Jaurès FR-94203 IVRY-SUR-SEINE Cedex

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Traitement des Eaux Water Treatment Wasseraufbereitung Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les procédés mis en œuvre par une société certifiée, marque CSTBat Service, dont la liste à

Plus en détail

Avis Technique 5/11-2165 SBR 14

Avis Technique 5/11-2165 SBR 14 Avis Technique 5/11-2165 Annule et remplace l Avis Technique 5/07-1973 Système de fixation par clouage de tôles d acier nervurées support d étanchéité Système de fixation Fixing device Festlegungsystem

Plus en détail

Polygonale Sa géométrie polygonale lui assure la suprématie face à l encombrement des cadres ou dalots.

Polygonale Sa géométrie polygonale lui assure la suprématie face à l encombrement des cadres ou dalots. Une autre solution Elliptique Sa section elliptique lui confère les qualités hydrauliques du tuyau. Le Moduloval se distingue des cadres, par de meilleures performances hydrauliques, et des ovoïdes, par

Plus en détail

Cahier des clauses techniques générales relatives aux marchés de travaux d assainissement liquide urbain Tome 3 : Canalisations et ouvrages annexes

Cahier des clauses techniques générales relatives aux marchés de travaux d assainissement liquide urbain Tome 3 : Canalisations et ouvrages annexes ROYAUME DU MAROC OFFICE NATIONAL DE L EAU POTABLE المملكة المغربية المكتب الوطني للماء الصالح للشرب Cahier des clauses techniques générales relatives aux marchés de travaux d assainissement liquide urbain

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES Version Cahier des prescriptions techniques pour Tubes PVC assainissement Janvier 21 CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES TUBES EN POLYCHORURE DE VINYLE [PVC] Pour l assainissement gravitaire 1 Version

Plus en détail

Système de canalisations polypropylène. PP Master 10 - PP Master 12 les qualités du polypropylène associées à une rigidité élevée

Système de canalisations polypropylène. PP Master 10 - PP Master 12 les qualités du polypropylène associées à une rigidité élevée Système de canalisations polypropylène PP Master PP Master 10 - PP Master 12 les qualités du polypropylène associées à une rigidité élevée 1 SYSTEME DE CANALISATIONS PP Master les qualités du polypropylène

Plus en détail

TRAVAUX DE PROTECTION D UN OUVRAGE DFCI : Piste E 211 Les Vernades. Cahier des charges

TRAVAUX DE PROTECTION D UN OUVRAGE DFCI : Piste E 211 Les Vernades. Cahier des charges TRAVAUX DE PROTECTION D UN OUVRAGE DFCI : Piste E 211 Les Vernades Cahier des charges Ces travaux consistent à effectuer un enrochement en rive droite du ruisseau des Vernades afin de protéger la piste

Plus en détail

AVIS TECHNIQUE M-012

AVIS TECHNIQUE M-012 AVIS TECHNIQUE M-012 Mur de soutènement TERRAMESH VERT Fournisseur : Maccaferri Canada ltée Février 2010 AVIS TECHNIQUE M-012 TERRAMESH VERT 2 1.0 IDENTIFICATION 1.1 Présentation 1.1.1 Renseignements commerciaux

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de Révision Date de mise en application B 30/06/2013 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97 Fax. 33.(0)1.64.68.83.45

Plus en détail

HYDROFLEX Repamax RACCORDS & JOINTS / RACCORDS DE RÉPARATION DÉFINITIVE ET MULTI-MATÉRIAUX POUR RÉSEAUX PRESSION

HYDROFLEX Repamax RACCORDS & JOINTS / RACCORDS DE RÉPARATION DÉFINITIVE ET MULTI-MATÉRIAUX POUR RÉSEAUX PRESSION AVANTAGES PRODUIT : z Réparation définitive z Multi-réparations : larges casses, trous, déviations angulaires, cisaillements... z Facile et rapide à installer : même dans des conditions difficiles z Multi-matériaux

Plus en détail

Avis Technique 14/09-1458 Raccords métalliques à glissement Raccords pour tubes en matière plastique Plastic pipe fittings Kunststoffrohre Verbindungen Ferroplast Titulaire : Braseli Tubos y Accesorios

Plus en détail

BC-GAZ MAI 2012. Polypipe PE Pression. Gaz. Réseaux de distribution de gaz combustibles

BC-GAZ MAI 2012. Polypipe PE Pression. Gaz. Réseaux de distribution de gaz combustibles BC-GAZ MAI 2012 Polypipe PE Pression Gaz Réseaux de distribution de gaz combustibles Polygaz La sécurité avant tout! Le Polyéthylène utilisé jusqu au début des années 80 dans l Irrigation a connu des évolutions

Plus en détail

En France, 7 maçonneries sur 10 sont réalisées avec des blocs béton.

En France, 7 maçonneries sur 10 sont réalisées avec des blocs béton. LES BLOCS EN BETON Les blocs, généralement de forme parallélépipédique, ont un poids et des dimensions qui permettent de réaliser des parois de géométrie simple ou complexe et qui les rendent manuportables

Plus en détail

SOTICI 01 BP 178 ABIDJAN COTE D IVOIRE

SOTICI 01 BP 178 ABIDJAN COTE D IVOIRE Version 1.5 SOTICI 01 BP 178 ABIDJAN COTE D IVOIRE TUBES PVC ASSAINISSEMENT DOCUMENTATION TECHNIQUE SOTICI Documentation technique des tubes PVC assainissement Page 1 1- PRESENTATION Les tubes PVC Compact

Plus en détail

Document Technique d'application. Dinak GE

Document Technique d'application. Dinak GE Document Technique d'application Référence Avis Technique 14/11-1713 Annule et remplace le Document Technique d'application 14/06-1093 Système d'évacuation des produits de combustion Chimney Abgasanlagen

Plus en détail

CERTIFICAT. Désignation commerciale : PRO 800 - PRO 800 I - PRO 1000- PRO 1000 I

CERTIFICAT. Désignation commerciale : PRO 800 - PRO 800 I - PRO 1000- PRO 1000 I CERTIFICAT Regards, boîtes d inspection et de branchement dans les zones de circulation et réseaux enterrés profondément Désignation commerciale : PRO 800 - PRO 800 I - PRO 1000- PRO 1000 I Le CSTB atteste

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Communauté de Communes du Pays des Couleurs 574, Rue Paul Claudel BP 34 38510 MORESTEL Tél : 04 74 80 23 30 Fax : 04 74 80 40 39 Bordereau des Prix Unitaires (B.P.U.) Travaux

Plus en détail

ACHETER POUR LA DISTRIBUTION DU GAZ ET DE L EAU POTABLE C EST ASSURER LA PÉRENNITÉ DE VOS RÉSEAUX

ACHETER POUR LA DISTRIBUTION DU GAZ ET DE L EAU POTABLE C EST ASSURER LA PÉRENNITÉ DE VOS RÉSEAUX ACHETER POUR LA DISTRIBUTION DU GAZ ET DE L EAU POTABLE C EST ASSURER LA PÉRENNITÉ DE VOS RÉSEAUX Pour choisir en connaissance de cause, sachez faire la différence! Autodéclaration de conformité Cette

Plus en détail

ACO PIPE Canalisations en inox

ACO PIPE Canalisations en inox Gamme Conformes aux normes EN 24- et EN 24-2 EN 2056 systèmes de drainage par gravité pour intérieurs de bâtiments. EN 752 systèmes de drainage et d'égouts à l'extérieur des bâtiments Descriptif / Aide

Plus en détail

Pièce 2 : Descriptif des travaux et détail des quantités estimées

Pièce 2 : Descriptif des travaux et détail des quantités estimées Département du Rhône Commune de Simandres MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX EXTENSION DU RESEAU D'ASSAINISSEMENT COLLECTIF DES EAUX USEES - PROGRAMME 2016 LOT 1 - RUE DE LA MERE TOMBEL DOSSIER DE CONSULTATION DES

Plus en détail

CCH 2004-01. CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006

CCH 2004-01. CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006 CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006 Edition : 3 Dispositifs indémontables robinet de sécurité à obturation automatique intégrée / tuyau flexible métallique onduleux XP E 29-140 / NF D 36-121 Sommaire

Plus en détail

Blanc. Unité d emballage : voir liste des prix Longueur de rouleau : 25,00 m Largeur de rouleau : 5,00 m Poids de rouleau : 18,125 kg

Blanc. Unité d emballage : voir liste des prix Longueur de rouleau : 25,00 m Largeur de rouleau : 5,00 m Poids de rouleau : 18,125 kg Toitures Fiche technique Édition 03.2011 Identificatie no. 02 09 45 05 100 0 000006 Version no. 4 Sarnavap 500E Pare-vapeur Description de produit Sarnavap 500E est un pare-vapeur sans trame à base de

Plus en détail

Notice de mise en œuvre Réservoir d eau de pluie plat Roth Twinbloc

Notice de mise en œuvre Réservoir d eau de pluie plat Roth Twinbloc Notice de mise en œuvre Réservoir d eau de pluie plat Roth Twinbloc Désignation Code Article Réservoir d eau de pluie plat TWINBLOC 1500L 1411070046 Réservoir d eau de pluie plat TWINBLOC 3500L 1411070007

Plus en détail

TUBES PVC assainissement SOTRALYS

TUBES PVC assainissement SOTRALYS Application Les tubes PVC SOTRALYS CR4 et CR8 sont utilisés pour les réseaux PVC d'assainissement gravitaire, les eaux vannes et eaux pluviales. Présentation > Tubes en PVC-U à parois structurées, coloris

Plus en détail

Issue de l expertise de Nicoll en termes de réseaux, la nouvelle gamme de regards et boîtes d i nspection Romold

Issue de l expertise de Nicoll en termes de réseaux, la nouvelle gamme de regards et boîtes d i nspection Romold Issue de l expertise de en termes de réseaux, la nouvelle gamme de regards et boîtes d i nspection Romold offre une solution performante à tous les projets d assainissement. Disponible en trois diamètres

Plus en détail

Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression (3CEp)

Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression (3CEp) Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 14 Installations de Génie Climatique et Installations Sanitaires Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression

Plus en détail

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006 Avis Technique 14/06-1042 Révision de l'avis Technique 14/01-632 Procédé de chutes uniques Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabfluβeitungen Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES MAITRE DE L'OUVRAGE : Mairie de GOUESNACH 9 route de Bénodet 29950 GOUESNACH Tél. : 02.98.5.74.75 Fax. : 02.98.5.70.8 MAITRE D'ŒUVRE : SELARL C.I.T. ROCHETTE- QUÉRÉ

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX (BP) Maître de l ouvrage. Commune de TRAINOU 1103, rue de la République 45470 TRAINOU

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX (BP) Maître de l ouvrage. Commune de TRAINOU 1103, rue de la République 45470 TRAINOU 1.4 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX (BP) Maître de l ouvrage Commune de TRAINOU 1103, rue de la République 45470 TRAINOU Objet de la consultation Assainissement eaux usées rue de la Motte Moreau

Plus en détail

Pour la qualité des maçonneries en béton

Pour la qualité des maçonneries en béton Pour la qualité des maçonneries en béton www.cerib.com www.marque-nf.com www.fib.org www.capeb.fr www.umgo.ffbatiment.fr www.uncmi.org Ce document, destiné aux prescripteurs et aux entrepreneurs, a été

Plus en détail

Structures, planchers et autres composants structuraux. Vu pour enregistrement le 10 janvier 2013

Structures, planchers et autres composants structuraux. Vu pour enregistrement le 10 janvier 2013 Avis Technique 3/12-730 Annule et remplace l Avis Technique 3/07-519 Traitement des reprises de bétonnage par joint hydro expansif 265 LANKOCAST SW 10 264 LANKOCAST SW 20 Titulaire : PAREXGROUP SA 19,

Plus en détail

Avis Technique 5/08-2030. Bande de Solin type LSN 80

Avis Technique 5/08-2030. Bande de Solin type LSN 80 Avis Technique 5/08-2030 Annule et remplace l Avis Technique 5/02-1594 avec modificatifs *01 Mod *02 Mod Bandes de solin métallique pour protection en tête des relevés d'étanchéité Accessoires de toitures

Plus en détail

La GARANTIE d un réseau de télécommunications de QUALITÉ avec des CHAMBRES et des DISPOSITIFS DE FERMETURE certifiés. Qualité des produits

La GARANTIE d un réseau de télécommunications de QUALITÉ avec des CHAMBRES et des DISPOSITIFS DE FERMETURE certifiés. Qualité des produits La GARANTIE d un réseau de télécommunications de QUALITÉ avec des CHAMBRES et des DISPOSITIFS DE FERMETURE certifiés Qualité des produits CHOISIR LA SÉRÉNITÉ Ce document, destiné aux prescripteurs et aux

Plus en détail

COGETHERM. COGEBLOC SARL Route du Môle 2 Freyssinet 6 Bâtiment VI-1 Port Est F 59140 DUNKERQUE Tél. : 03 28 59 60 02 Fax : 03 28 59 18 54

COGETHERM. COGEBLOC SARL Route du Môle 2 Freyssinet 6 Bâtiment VI-1 Port Est F 59140 DUNKERQUE Tél. : 03 28 59 60 02 Fax : 03 28 59 18 54 Avis Technique 16/05-482 Procédé de mur en maçonnerie de blocs isolants Masonry wall made of insulating blocks Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les productions certifiées, marque CSTBat,

Plus en détail

Document Technique d Application DURGO

Document Technique d Application DURGO Document Technique d Application Référence Avis Technique14/10-1528 Clapet équilibreur de pression Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausablußeitungen DURGO Relevant de la norme NF

Plus en détail

awaschacht PP DN 600 boîtes d inspection PP DN 600

awaschacht PP DN 600 boîtes d inspection PP DN 600 awaschacht boîtes d inspection Awaschacht SOMMAIRE page Utilisation et rentabilité...107 Flexibilité d utilisation...108 Spécifications techniques génériques...109 Catalogue....110 106 awaschacht UTILISATION

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES FOURNITURE DE TUBES EN POLYETHYLENE HAUTE DENSITÉ PEHD Pour le transport et la distribution de l eau 1 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION _ DOMAINE D EPMLOI 2. CONFORMITE

Plus en détail

Demande d autorisation pour l installation d un dispositif d Assainissement Non Collectif

Demande d autorisation pour l installation d un dispositif d Assainissement Non Collectif Service Public d Assainissement Non Collectif 36, Grande Rue- 71340 IGUERANDE Mobile : 06.43.28.22.30. Tél. : 03.85.25.94.20. Commune de : Date de réception du dossier en mairie : Dossier transmis au SPANC

Plus en détail

Guide de mise en œuvre

Guide de mise en œuvre Système de plancher rayonnant électrique Câble auto-régulant Solution mince avec revêtement de sol stratifié flottant Guide de mise en œuvre BRBT 02/2007 302 Fr 991169 1/22 SOMMAIRE Composition du pack

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUEBEC MUNICIPALITÉ DE ST-ALBERT. Règlement numéro 39-05-92

CANADA PROVINCE DE QUEBEC MUNICIPALITÉ DE ST-ALBERT. Règlement numéro 39-05-92 CANADA PROVINCE DE QUEBEC MUNICIPALITÉ DE ST-ALBERT Règlement numéro 39-05-92 Règlement concernant les branchements à l égout dans la Municipalité de Saint-Albert. ATTENDU QU UN AVIS DE MOTION a été donné

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de évision Date de mise en application B 01/09/2014 Cahier Technique D ASSOCIATION POU LA CETIFICATION DES MATEIAUX ISOLANTS 4, avenue du ecteur-poincarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97

Plus en détail

Guide technique spécialisé pour la constitution d un dossier de demande d Avis Technique : systèmes d étanchéité à l air des parois de bâtiment

Guide technique spécialisé pour la constitution d un dossier de demande d Avis Technique : systèmes d étanchéité à l air des parois de bâtiment Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 20 Produits et procédés spéciaux d isolation Guide technique spécialisé pour la constitution d un dossier de demande d Avis Technique

Plus en détail

Guide de pose. bordures et caniveaux préfabriqués en béton

Guide de pose. bordures et caniveaux préfabriqués en béton [ carnet de chantier ] Guide de pose des bordures et caniveaux préfabriqués en béton édito Ce carnet, plus particulièrement destiné au personnel de chantier, présente sous forme synthétique et illustrée

Plus en détail

Plateforme modulable TSCS Page 1 sur 22. Note de conformité à la norme NF P93-520

Plateforme modulable TSCS Page 1 sur 22. Note de conformité à la norme NF P93-520 Page 1 sur Note de conformité à la norme NF P93-520 Page 2 sur Sommaire 1 Modalités d application (extrait de la norme NF P93-520 du 11/97)... 4 2 Domaine d application... 4 3 Définitions... 7 3.1 Hauteur:...

Plus en détail

Avis Technique 17/13-272. Sewer Line VA

Avis Technique 17/13-272. Sewer Line VA Avis Technique 17/13-272 Annule et remplace l Avis Technique 17/08-204 Canalisations en matériaux thermodurcissables Canalisations d'assainissement Sewerage system Abwasser-Kanale Ne peuvent se prévaloir

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Document Technique d Application Référence Avis Technique 14/11-1702 Poêle Roomheater Raumheizer Poêle ou insert à granulés de bois (encore appelés pellets) Poêles à granulés BRASERO 2 relevant des normes

Plus en détail

2) CARACTERISTIQUES D IDENTIFICATION ET DE PERFORMANCES

2) CARACTERISTIQUES D IDENTIFICATION ET DE PERFORMANCES 1) DEFINITION ISOCOQ PL 4 D30 est un produit d isolation thermique fabriqué à partir de Polystyrène rigide expansé et moulé par plaques de 1,20m x0,60m x 0,04m. La pré expansion du polystyrène est réalisée

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REALISATION DE TRAVAUX DE BRANCHEMENT AU RESEAU D ASSAINISSEMENT ET PETITS TRAVAUX DE REPARATION MAITRE D OUVRAGE : DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

Plus en détail

APTITUDE A L INFILTRATION SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX

APTITUDE A L INFILTRATION SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX Communauté urbaine de Bordeaux APTITUDE A L INFILTRATION SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX CAHIER DES CHARGES DES RECONNAISSANCES ET ETUDES DE SOL A REALISER SEPIA CONSEILS - 53, rue

Plus en détail

Avis Technique 9/15-1024. LUTECE Contact Plus

Avis Technique 9/15-1024. LUTECE Contact Plus Avis Technique 9/15-1024 Annule et remplace l Avis Technique 9/09-888 Produit d accrochage pour enduit intérieur à base de plâtre Product of fixing for interior coating containing plaster Befestigprodukt

Plus en détail

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 SPECIMEN

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 SPECIMEN Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 PROCES-VERBAL PROCES-VERBAL DE CLASSEMENT n 13 A - 1044 - Révision 1 Résistance au feu des éléments de construction

Plus en détail

REGARDS ASSAINISSEMENT

REGARDS ASSAINISSEMENT ASSAINISSEMENT MONOBLOCS 439-444 MODULAIRES 445-450 ACCESSOIRES 451-453 PIÈCES SUR MESURE 454 CALEPINAGE 455 MISE EN ŒUVRE 456-457 Retrouvez toutes nos documentations en libre téléchargement sur : www.nicoll.fr

Plus en détail

Systèmes d évacuation des eaux pluviales par effet siphoïde

Systèmes d évacuation des eaux pluviales par effet siphoïde Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 5 Groupe Spécialisé n 14 Toitures, couvertures, étanchéités Installations de génie climatique et d installations sanitaires Systèmes

Plus en détail

GUIDE D AIDE AU CHOIX DES MATERIAUX DE RESEAUX D EAU POTABLE ET /OU D ASSAINISSEMENT

GUIDE D AIDE AU CHOIX DES MATERIAUX DE RESEAUX D EAU POTABLE ET /OU D ASSAINISSEMENT GUIDE D AIDE AU CHOIX DES MATERIAUX DE RESEAUX D EAU POTABLE ET /OU D ASSAINISSEMENT Septembre 2015 INTRODUCTION Le développement des canalisations propose des alternatives qui nécessitent de prendre en

Plus en détail

Commune de SABLONNIERES

Commune de SABLONNIERES Commune de SABLONNIERES Travaux de raccordement des habitations au réseau d assainissement Eaux Usées CAHIER DES CHARGES DESTINE AUX PROPRIETAIRES : REALISANT EUX-MÊMES LEURS TRAVAUX DE RACCORDEMENT OU

Plus en détail

CHAMBRES DE TIRAGE ET ACCESSOIRES

CHAMBRES DE TIRAGE ET ACCESSOIRES FABRIQUÉ EN FRANCE CHAMBRES DE TIRAGE ET ACCESSOIRES CHAMBRES DE TIRAGE ET ACCESSOIRES Placée sous trottoir, la gamme de chambres de tirage en matériau composite SMC permet de tirer et de raccorder les

Plus en détail

La GARANTIE d'une maçonnerie de QUALITÉ avec le BLOC BÉTON CERTIFIÉ. Qualité des produits

La GARANTIE d'une maçonnerie de QUALITÉ avec le BLOC BÉTON CERTIFIÉ. Qualité des produits La GARANTIE d'une maçonnerie de QUALITÉ avec le BLOC BÉTON CERTIFIÉ Qualité des produits Choisir la sérénité Ce document, destiné aux prescripteurs et aux entrepreneurs, a été conçu pour leur apporter

Plus en détail

PRINCIPE DE POSE D UN SEPARATEUR OLEOPUR H &G

PRINCIPE DE POSE D UN SEPARATEUR OLEOPUR H &G 1 Précautions à prendre avant installation. 2 Réaliser la fouille et aménager le fond de fouille. 3 Mettre en place la cuve dans la fouille. 4 Effectuer le remblaiement. 5 Raccorder les différentes canalisations

Plus en détail

PUISSANCES FORFAITAIRES

PUISSANCES FORFAITAIRES PUISSANCES FORFAITAIRES Règles de prélèvement d'énergie électrique sans comptage de systèmes LED éclairage public raccordés sur le réseau du GRD et méthode de mesure de la puissance forfaitaire C4/15-05/2014

Plus en détail

Travaux souterrains. M i c r o t u n n e l s, t u n n e l s e t o u v r a g e s a s s o c i é s

Travaux souterrains. M i c r o t u n n e l s, t u n n e l s e t o u v r a g e s a s s o c i é s Travaux souterrains M i c r o t u n n e l s, t u n n e l s e t o u v r a g e s a s s o c i é s Problématique Depuis 1971, le service travaux spéciaux (sts) est un acteur majeur dans la réalisation des

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE POUR LA POSE DE FOURREAUX EN ATTENTE 25 Février 2009

NOTE TECHNIQUE POUR LA POSE DE FOURREAUX EN ATTENTE 25 Février 2009 NOTE TECHNIQUE POUR LA POSE DE FOURREAUX EN ATTENTE 25 Février 2009 Cette note rappelle les recommandations techniques à prendre en compte pour la pose de fourreaux en attente destinés au réseau THD du

Plus en détail

Commune de Saumane de Vaucluse MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX

Commune de Saumane de Vaucluse MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Commune de Saumane de Vaucluse MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES (B.P.U.) Pouvoir adjudicateur Commune de Saumane de Vaucluse Représentant du pouvoir adjudicateur Madame le Maire Objet

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE n FTS/80/02-A. Compteurs d'eau froide DN 50

FICHE TECHNIQUE n FTS/80/02-A. Compteurs d'eau froide DN 50 Fédération belge du Secteur de l'eau association sans but lucratif Rue Colonel Bourg, 127 BE - 1140 Bruxelles TVA: BE-0407.781.169 Tel: + 32 (0)2 706 40 90 - Fax: + 32 (0)2 706 40 99 E-mail: info@belgaqua.be

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX (BP) Rénovation des allées du Cimetière Communal

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX (BP) Rénovation des allées du Cimetière Communal MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX (BP) Maître d ouvrage Maître d œuvre Mairie de Quincié en Beaujolais LeBourg 69430 - Quincié en Beaujolais Tél.: 04 74 04 32 47 - Fax: 04 74 04 30 35 Calad études

Plus en détail

OIML R 65 RECOMMANDATION. Édition 2000 (F) ORGANISATION INTERNATIONALE INTERNATIONAL ORGANIZATION

OIML R 65 RECOMMANDATION. Édition 2000 (F) ORGANISATION INTERNATIONALE INTERNATIONAL ORGANIZATION RECOMMANDATION INTERNATIONALE OIML R 65 Édition 2000 (F) Système de mesure de force des machines uniaxiales d essai des matériaux Force measuring system of uniaxial material testing machines OIML R 65

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Commun (C.C.T.P.C.) Remplacement de la canalisation de gaz du stade Jean Bouin

Cahier des Clauses Techniques Particulières Commun (C.C.T.P.C.) Remplacement de la canalisation de gaz du stade Jean Bouin Cahier des Clauses Techniques Particulières Commun (C.C.T.P.C.) Remplacement de la canalisation de gaz du stade Jean Bouin 11.028 T MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX 1 OBJET DU MARCHE Le présent cahier des clauses

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Voûte sans coffrage Avis Technique 16/07-535 Voûte MOREL Titulaire : SOCIETE MOREL Le Bourg F-43800 CHAMALIERES Tél. : 06 85 52 02 82 E-mail : rob.morel@wanadoo.fr Internet : www.architecturemodulaire.com

Plus en détail

LITAFEU JOINT COUPE FEU. Propriétés. Performances. Domaines d application. Sécurité. Stockage. Conditionnement. Mise en œuvre P 1/8

LITAFEU JOINT COUPE FEU. Propriétés. Performances. Domaines d application. Sécurité. Stockage. Conditionnement. Mise en œuvre P 1/8 P 1/8 LITAFEU JOINT COUPE FEU Date d actualisation : 23 juillet 2012 Propriétés Le LITAFEU est constitué de fibres minérales incombustibles, imputrescibles, insérées dans une résille de fibres de verre.

Plus en détail

Directive Technique DT N. 01.00-10f. 1. Domaine d application. 2. Références normatives. 3. Termes et définitions

Directive Technique DT N. 01.00-10f. 1. Domaine d application. 2. Références normatives. 3. Termes et définitions Fédération suisse des sapeurs-pompiers Directive Technique DT N Pompes centrifuges avec dispositif d amorçage destinées à la lutte contre l incendie conformes aux normes européennes (EN) 01.00 - f Décembre

Plus en détail

S.I.A.E.P.A. de MONTOIRE-SUR-LE-LOIR LES ROCHES L EVÊQUE LAVARDIN SAINT-ARNOULT

S.I.A.E.P.A. de MONTOIRE-SUR-LE-LOIR LES ROCHES L EVÊQUE LAVARDIN SAINT-ARNOULT MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX 4 DEPARTEMENT DE LOIR-ET-CHER Maître de l ouvrage S.I.A.E.P.A. de MONTOIRE-SUR-LE-LOIR LES ROCHES L EVÊQUE LAVARDIN SAINT-ARNOULT Procédure Adaptée ASSAINISSEMENT EAUX USÉES EXTENSION

Plus en détail

ETANCH-R12. DOSSIER TECHNIQUE Numéro : DT-AG001-OR 1.RÉGLEMENTATION 2.INDICATEURS DE PERMÉABILITÉ À L AIR 3.PROPRIÉTÉS 4.DOMAINES D APPLICATION

ETANCH-R12. DOSSIER TECHNIQUE Numéro : DT-AG001-OR 1.RÉGLEMENTATION 2.INDICATEURS DE PERMÉABILITÉ À L AIR 3.PROPRIÉTÉS 4.DOMAINES D APPLICATION PRODUIT A USAGE PROFESSIONNEL GARANTIE : Les indications mentionnées sur nos fiches sont le résultat d essais objectifs communiqué par nos laboratoires à titre d information. Elles ne sauraient cependant

Plus en détail