Contrôle du trafic aérien en Europe sur le chemin de la Voix sur IP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contrôle du trafic aérien en Europe sur le chemin de la Voix sur IP"

Transcription

1 Contrôle du trafic aérien en Europe sur le chemin de la Voix sur IP Les systèmes de communication vocale seront également à l avenir indispensables pour la sécurité du transport aérien en Europe. Mais le développement fulgurant en matière de technologie fait que des voies entièrement nouvelles s ouvrent aux techniques de contrôle de la navigation aérienne, lesquelles étant soumises aux plus hautes exigences de sécurité sont testées avec circonspection. Extensibles via logiciel et capables de gérer plusieurs technologies de communication, les radios de la famille R&S Series4200 facilitent cette migration prudente. Technologie confirmée en cours d évolution Tous les vols effectués selon les règles de vol aux instruments (Instrumental Flight Rules IFR) nécessitent une liaison vocale permanente entre les pilotes et les contrôleurs aériens. Les communications vocales constituent donc l un des grands principes de fonctionnement de la navigation aérienne. La base technique à cet effet est un réseau radioélectrique qui assure une couverture nationale et indépendante de l altitude pendant toutes les phases de vol. Des stations radio équipées d émetteurs-récepteurs et des composants RF associés tels que filtres d émission / réception, coupleurs et antennes sont installées sur des sites appropriés d un point de vue radioélectrique comme par exemple les aéroports ou les cimes de montagnes. Selon les besoins opérationnels, chaque site dispose d un nombre plus ou moins important de canaux radio accompagnés des installations d appareils en quantité correspondante. Pour assurer la disponibilité d un composant du système de radiocommunication en cas de défaillance, des appareils supplémentaires sont installés en redondance. Les installations radio et les postes de travail des contrôleurs aériens (Controller Working Position CWP) sont rattachés au système de communication vocale terrestre (Voice Communication System ). Le relie de manière dynamique ou semi-permanente le poste de travail du contrôleur aérien à l équipement radio, de sorte que l aiguilleur du ciel peut travailler sur la fréquence attribuée à son secteur. L affectation d un CWP à un canal radio peut changer en fonction de 42

2 l heure du jour et du volume de trafic. D un point de vue technique et organisationnel, les secteurs peuvent également être pris en charge par des contrôleurs aériens opérant sur un autre site. La connexion des équipements et des postes des contrôleurs aériens, à savoir le lien entre les différents nœuds de commutation vocale, est effectuée via une ligne téléphonique analogique ou via des lignes de transmission numérique de 2 Mbit/s selon la norme ITU-T G.703. Les lignes de transmission pour le raccordement des stations de base sont généralement louées par les services de contrôle du trafic aérien à un opérateur de télécommunications. En Europe cependant, depuis plusieurs années déjà, de nombreux opérateurs ne proposent plus de lignes analogiques, celles-ci étant quasiment impossibles à exploiter économiquement. En outre, les systèmes de transmission numérique utilisés pendant de nombreuses années, comme le PDH (hiérarchie numérique plésiochrone) et le SDH (hiérarchie numérique synchrone), ne seront très prochainement plus disponibles pour raccorder les stations radio distantes au système de commutation téléphonique. Des alternatives sont donc nécessaires dont une pratiquement disponible : la Voix sur IP (VoIP) qui s impose en raison de son utilisation répandue et de ses nombreuses années d expérience avec cette technique dans l environnement de télécommunication classique. La VoIP tient lieu non seulement de substitut pour la technologie de transmission analogique ou le PDH mais elle apporte également de sérieux avantages. s logiciel R&S Series4200 La R&S Series4200 est la dernière génération d émetteurs-récepteurs numériques à base de logiciel pour une utilisation stationnaire dans le contrôle du trafic aérien civil et militaire. Les applications possibles vont du petit système radio de secours à quelques canaux radio seulement jusqu aux systèmes de communication à échelle nationale à plusieurs centaines de canaux. Gamme de fréquence VHF de 112 MHz à 156 MHz Gamme de fréquence UHF de 225 MHz à 400 MHz Puissance de sortie 50 W dans les gammes VHF et UHF Opération automatique normal/secours Ports de service USB pour la configuration et le téléchargement de logiciels Commande et surveillance à distance via l interface Ethernet Approprié pour la transmission de données en standard VDL mode 2 Connexion via interface E1 Voix sur IP via mise à jour logicielle VoIP : la technologie de communication de l avenir pour le contrôle du trafic aérien Les systèmes VoIP ne transmettent plus la voix sur un réseau de téléphonie commuté mais via un réseau de données orienté paquets basé IP. Pour cela, le signal vocal est numérisé à la source et divisé en paquets de données IP. Le réseau de données est composé de routeurs qui, à l aide de l adresse IP, prennent en charge l aiguillage (routage) des paquets de voix et des paquets de données. Arrivé à la destination, le signal numérique se trouve reconverti en signal analogique. Réductions des coûts grâce aux réseaux de voix et de données intégrées Les services de contrôle du trafic aérien utilisent déjà des grands réseaux numériques, par exemple pour la transmission des données du plan de vol et de radar. Il est donc logique à l avenir de transmettre les données et la voix sur un seul réseau, comme cela est possible avec la VoIP. Sur des sites déportés, l intégration de la voix et des données dans un réseau commun présente en outre l avantage non négligeable de réduire les coûts puisque seul un réseau unique doit être planifié, installé et exploité. Les réseaux de données qui transmettent également la voix numérique doivent répondre à certaines exigences spécifiques. En effet, ces informations doivent être transmises avec une fiabilité absolue et en temps réel. La surveillance à distance et le contrôle des radios s effectuent si disponible via une liaison numérique basée IP. A l avenir, la transmission de la voix ainsi que la surveillance à distance interviendront via la même interface IP du poste radio. Montage simple La planification technique des réseaux de données telle que décrite ci-dessus est certes plus complexe ; l installation des composants du réseau VoIP est en revanche bien plus simple. Il suffit en effet de disposer de câblages et de composants standards, tels qu ils sont déjà utilisés pour la technologie LAN actuelle. Tous les mécanismes de sécurité connus du monde numérique comme IPSec (Internet Protocol Security) et les techniques de hiérarchisation comme DiffServ (Differentiated Services, RFC 2474, RFC 2475) ou MPLS (Multi Protocol Label Switching) peuvent également être utilisés pour la transmission de la voix via VoIP. Externalisation du standard téléphonique vers le réseau IP Un autre avantage des systèmes de voix sur IP réside dans la possibilité de se passer des nœuds de commutation centraux, lesquels sont nécessaires dans un réseau téléphonique à commutation de circuits. Pour des raisons de sécurité, les PABX actuels sont installés de façon redondante, impliquant les coûts associés correspondants. Dans un réseau de données basé IP, l aiguillage ne passe plus via une unité centrale ACTUALITÉS 201/10 43

3 mais à travers des routeurs dont le nombre et la puissance dépendent des exigences et de la taille du réseau. Le routeur décide de l orientation du paquet sur la base de l adresse IP du destinataire de l information. La source de l information n a donc qu à connaître l adresse IP du partenaire de communication, laquelle est déterminée dans un plan d adressage capable de s adapter de façon dynamique aux conditions de fonctionnement. L aiguillage s effectue ainsi via plusieurs routeurs distribués dans le réseau et non plus de manière centralisée. Cela présente l avantage de pouvoir utiliser les mécanismes de redondance du réseau IP déjà existants. Implémentation de nouvelles fonctions Le fait que la VoIP permette de remplacer les méthodes de transmission devenues indisponibles et d implémenter de nouvelles fonctions dans les systèmes de communication vocale difficiles à mettre en œuvre avec la technologie de commutation de circuits, plaident en faveur de son introduction. Les Functional Airspace Blocks (FAB) prévus dans le cadre de l initiative européenne «Single European Sky» (Ciel unique européen) en sont un exemple. Plusieurs pays s unissent pour former un FAB, par exemple le FABEC (Bloc d espace aérien fonctionnel Europe Centrale) qui regroupe les pays de France, Belgique, Hollande, Luxembourg, Suisse et Allemagne. Ces FAB organisent l espace aérien de l Europe non plus en fonction des frontières nationales mais en regard d une utilisation optimisée de l espace aérien pour pouvoir gérer le trafic aérien le plus efficacement possible en termes de temps et de coûts. Infrastructure VoIP / Telephone Network Supervision Site CWP Router LAN Media Gateway maintenance configuration / Telephone WAN Recording ATS-QSIG MFC / Telephone Recording PSTN Fig. 1 Infrastructure VoIP pour utilisation dans le contrôle du trafic aérien (source : EUROCAE ED136). 44

4 Afin d assurer une interopérabilité suffisante, l harmonisation des équipements de communication fait partie des nombreuses conditions pour former un FAB. Aujourd hui, chaque pays a ses propres processus opérationnels et divers équipements permettant aux contrôleurs aériens de communiquer entre eux ou avec les pilotes. Les communications transnationales entre les contrôleurs s effectuent via des lignes téléphoniques. Il n est pas aisé de nos jours pour un contrôleur aérien d un pays d accéder librement à l infrastructure radio d un autre pays. Cela s avère pourtant nécessaire si les FABS doivent être mis en place car un secteur couvert par l infrastructure radio d un pays doit alors pouvoir être utilisé par un contrôleur aérien d un autre pays. Seule la technologie VoIP remplit les conditions requises pour de telles fonctions. Cette technologie offre également la possibilité d introduire de nouvelles caractéristiques qui facilitent et sécurisent la communication entre les contrôleurs aériens et les pilotes. La standardisation L organisation européenne pour l équipement de l aviation civile (EUROCAE) a créé un groupe de travail le WG67 en charge de la VoIP. Ce groupe doit, sur la base des RFC en vigueur, élaborer des standards permettant son utilisation dans le cadre du contrôle du trafic aérien. Il doit en outre créer des spécifications permettant l interconnexion de radios, et CWP en provenance de divers fabricants. Le WG67 est composé de représentants des prestataires de services de la navigation aérienne (Air Navigation Service Provider ANSP) et de l industrie. L infrastructure à standardiser a été définie dans l accord de Vienne («Vienna Agreement») (figure 1). Les exigences et les spécifications correspondantes ont été définies dans plusieurs documents [7] qui ont été adoptés fin 2008 et qui constituent depuis février 2009 des documents EUROCAE officiels. Les cahiers des charges ont été validés en avril 2008 et mars 2009 lors des essais appelés «plug-tests». Des représentants de l industrie ont à cet effet interconnecté différents appareils radio et et réalisé différents tests. Rohde& Schwarz a participé avec la famille de radios logiciels R&S Series4200 (voir encadré page 43) dans laquelle la fonctionnalité VoIP peut être installée via une mise à jour logiciel. Les tests ont démontré que les standards EUROCAE sont en principe appropriés pour la mise en œuvre de systèmes basés voix sur IP. Les résultats des tests continueront à être utilisés pour améliorer les spécifications de l interface. Dans les prochains mois, une nouvelle édition des documents ED137-1 et ED137-2 est attendue. L organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne EUROCONTROL s est fixée pour tâche de soutenir, au moyen de recommandations et de lignes directrices, la migration des systèmes de communication actuels vers des systèmes de VoIP et de permettre ainsi à tous les pays européens participant à EUROCONTROL l accès à une infrastructure uniforme. En outre, les standards EUROCAE seront introduits au sein des organes correspondants de l OACI (Organisation de l aviation civile internationale), ce qui assurera leur reconnaissance au niveau mondial. La technologie Les Requests for Comments (RFC) élaborés par l Internet Engineering Task Force (IETF) constituent la base des spécifications EUROCAE. L objectif du groupe de travail WG67 fut de rester aussi proche que possible des normes existantes et de ne les étendre qu en cas de réelle nécessité de répondre aux exigences du document ED136. Les protocoles Session Initiation Protocol (SIP) RFC 3261 et Real-time Transport Protocoles Internet Appl. / Pres. Layers Web HTML File Transfer Directories Signaling & Control Network & Config. Mgmt. VoIP Session Layer HTTP FTP SMTP LDAP SIP SNMP RTP Transport Layer TCP UDP Network Layer IP (IPv4 / IPv6) Link Layer Ethernet PPP Physical Layer 10 / 100 Base T PSTN ISDN DSL Fig. 2 Sélection des protocoles utilisés habituellement dans le monde IP, représentés en modèles 7 couches selon ISO / OSI. ACTUALITÉS 201/10 45

5 Protocol (RTP) RFC 3550 constituent la base de l interface VoIP entre le / CWP et la radio. Les protocoles IP habituels, représentés par le modèle à 7 couches selon ISO / OSI, sont illustrés en figure 2. L établissement de la connexion entre les radios et la / CWP est signalisé par le SIP. Le / CWP transmet à cet effet la demande de connexion à l émetteur-récepteur correspondant et ce, ensemble avec les paramètres nécessaires à la communication, comme par exemple l utilisation des codecs vocaux. La radio soit confirme la demande de connexion, éventuellement avec des paramètres modifiés, soit la rejette en l accompagnant d une justification. Plusieurs / CWP peuvent établir une connexion active avec une radio, la connexion étant toujours initiée par le / CWP. Lorsque la connexion entre l équipement radio et le / CWP a été établie avec succès, une Real-Time-Transport-Session (RTP) est initialisée et une session séparée est établie pour chaque ayant envoyé une demande de connexion. Ces connexions transmettent les paquets de voix. Les paquets sont alors également envoyés, même si aucune voix n est à transmettre (absence de transmission RF) mais dans ce cas, sans contenu. En plus de la voix, des informations complémentaires sont transmises pour la signalisation dans l en-tête RTP. Etant donné que dans un système de VoIP de nombreuses informations supplémentaires doivent être transmises ensemble avec la voix pour les applications ATM, l en-tête RTP standard a été élargi. Cet «Extended RTP Header» transmet les signaux Push-To-Talk (PTT) et Squelch (SQ) correspondants. L émetteur est activé à l aide du signal PTT et le signal SQ indique l ouverture du silencieux du récepteur. Des signaux représentant la qualité de réception sont en outre transmis, permettant au / CWP de choisir parmi plusieurs récepteurs le meilleur signal pour communiquer avec le contrôleur aérien. La surveillance (keep-alive) de la liaison entre la radio et la constitue une fonction importante implémentée dans le Extended RTP Header. En effet, la réception correcte de l information vocale est surveillée des deux côtés. Si aucune information vocale n est transmise, des signaux «keep-alive» inclus dans le «Extended RTP Header» sont envoyés et leur réception correcte est surveillée. La tolérance aux interruptions et perturbations peut être contrôlée grâce aux «keepalive-timer» réglables. Dans la plupart des cas, les émetteurs et les récepteurs sont placés sur des sites différents, de sorte qu ils ne s influencent pas mutuellement en termes de performances radioélectriques. C est la raison pour laquelle les et les CWP établissent des sessions SIP / RTP indépendantes pour chacun des émetteurs et des récepteurs. Les flux audio correspondants sont ensuite regroupés dans le pour injecter le signal de réception et d émission du même canal radio dans le casque du contrôleur aérien. Les différentes phases d établissement de la connexion VoIP entre un et l émetteur et le récepteur d un canal radio sont illustrées en figure 3. Implémentation de la VoIP dans la R&S Series4200 La R&S Series4200 est la dernière génération d équipements radio VHF / UHF pour le contrôle du trafic aérien, en service depuis environ quatre ans. Le dernier développement de cette famille d équipements radio offre, outre une interface numérique supplémentaire selon ITU-T G.703, une puissance de processeur considérablement augmentée ainsi qu une plus grande mémoire. Ainsi, outre pour des liaisons analogiques telles qu elles sont encore majoritairement utilisées aujourd hui, ces équipements sont également prévus pour une connexion numérique au système de commutation Etablissement de connexion Phase 1 Phase 2 initiate SIP communication with each remote radio site RX without voice packet with voice packet RX WAN WAN TX without voice packet with voice packet TX Fig. 3 Etablissement de connexion entre et émetteur-récepteur d un canal radio au moyen de SIP et RTP (source : EUROCAE). 46

6 GB4000V et GB4000T avec Series4200 via VoIP LAN / WAN Remote control VoIP via SIP / RTP (EUROCAE ED137-1) GB 4000T GB 4000V Fig. 4 Mise en œuvre d un système de communication via VoIP. téléphonique. L interface LAN déjà existante pour la surveillance à distance est utilisée pour la liaison VoIP. Toutes les radios de la R&S Series4200 déjà équipées du processeur plus puissant peuvent être mises à niveau par logiciel pour la VoIP. Elles offrent ainsi un niveau de sécurité d investissement et de planification élevé étant donné qu elles pourront ultérieurement être intégrées dans un futur nouveau système VoIP. Pour les petits systèmes équipés d un ou de plusieurs postes de contrôleur aérien, Rohde&Schwarz propose des éléments supplémentaires permettant une communication vocale apte à la VoIP : la Audio Unit R&S GB4000V et le Control unit R&S GB4000T. Ces éléments facilitent la réalisation de systèmes de communication basés VoIP, lesquels sont nécessaires par exemple dans une tour de contrôle ou pour le contrôle de l aire de manœuvre. Une telle application est illustrée en figure 4. Conclusion Depuis plusieurs années déjà, la voix sur IP a fait ses preuves dans le secteur des télécommunications traditionnelles. Avec quelques modifications qui ont été spécifiées par l EUROCAE avec la participation de représentants des services de contrôle du trafic aérien et de l industrie, la VoIP peut désormais être utilisée dans le domaine de l ATC. Avec la R&S Series4200, un équipement radio approprié est mis à disposition permettant de développer des systèmes de communication vocale pérennes. Bernhard Maier Bibliographie [1] ED136 «VoIP ATM System Operational and Technical Requirements». [2] ED137-part1 «Interoperability Standards for VoIP ATM Components ; radio interface». [3] ED137-part2 «Interoperability Standards for VoIP ATM Components ; telephone interface». [4] ED137-part3 «Interoperability Standards for VoIP ATM Components recording interface». [5] ED137-part4 «Interoperability Standards for VoIP ATM Components ; supervision». [6] ED138-part1 «Network Requirements and Performances for VoIP ATM Systems Part 1_Specification». [7] ED138-part2 «Network Requirements and Performances for VoIP ATM Systems Part 2_Design Guideline». ACTUALITÉS 201/10 47

Introduction de la Voix sur IP

Introduction de la Voix sur IP Voix sur IP (VoIP) Introduction de la Voix sur IP La Voix sur IP, aussi connue sous le nom de téléphonie Internet, est une technologie qui vous permet de téléphoner via un réseau d ordinateurs basé sur

Plus en détail

Les autoroutes de l information

Les autoroutes de l information Les autoroutes de l information 2 ème partie Protocoles réseaux : TCP/IP. Reproduction interdite. Sommaire Sommaire Sommaire... 2 Introduction... 4 Problématique de la communication réseau... 4 Origine

Plus en détail

Administration réseau Introduction

Administration réseau Introduction Administration réseau Introduction A. Guermouche A. Guermouche Cours 1 : Introduction 1 Plan 1. Introduction Organisation Contenu 2. Quelques Rappels : Internet et le modèle TCP/ Visage de l Internet Le

Plus en détail

TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP

TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP I REPRÉSENTER SON RÉSEAU Remettez en état votre petit réseau VOIP et réalisez-en le schéma (avec Vision 2010 éventuellement) II PEAUFINER LE PARAMÉTRAGE Pour activer la messagerie

Plus en détail

Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage

Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage Examens corrigés Kaouther Nouira 2011-2012 Ministère de l Enseignement Supérieur, de le

Plus en détail

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau Sovanna Tan Septembre 2009 Révision septembre 2012 1/23 Sovanna Tan Configuration d une interface réseau Plan 1 Introduction aux réseaux 2

Plus en détail

Réseau 3RP Trunk IP, une étape vers le tout numérique

Réseau 3RP Trunk IP, une étape vers le tout numérique Réseau 3RP Trunk IP, une étape vers le tout numérique Utilisateur Marché Technologie Autoroutes de lasanef Transport Autoroutes & Routes Réseaux Radio à Ressources Partagées (3RP) MPT et DMR Tait Europe

Plus en détail

CAS IT-Interceptor. Formation «Certificate of Advanced Studies»

CAS IT-Interceptor. Formation «Certificate of Advanced Studies» CAS IT-Interceptor Formation «Certificate of Advanced Studies» Description détaillée des contenus de la formation. Structure, objectifs et contenu de la formation La formation est structurée en 3 modules

Plus en détail

ACCESSNET -T IP Technique système TETRA d Hytera. www.hytera.de

ACCESSNET -T IP Technique système TETRA d Hytera. www.hytera.de Technique système TETRA d Hytera est la solution complète et performante pour toutes les applications de la téléphonie mobile professionnelle. www.hytera.de Bref aperçu Pour une communication TETRA professionnelle

Plus en détail

Réseaux Informatiques 2

Réseaux Informatiques 2 Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Mohamed Khider - Biskra Faculté des Sciences Exactes et des Sciences de la Nature et de la Vie Département d informatique

Plus en détail

Actualités de Rohde & Schwarz N o 191 (2006/III)

Actualités de Rohde & Schwarz N o 191 (2006/III) 52 Famille de radios R&S Serie 4200 Précurseur prochaine génération de radio pour le contrôle du trafic aérien 44516 Les nouvelles radios R&S Serie 4200 destinées au contrôle du trafic aérien civil et

Plus en détail

Communications sur un réseau : Notions de base et vocabulaire

Communications sur un réseau : Notions de base et vocabulaire 2 1 Les éléments de communication 1.1 Les éléments principaux d une communication Une communication démarre avec un message (ou des informations) qui doit être envoyé d un individu ou d un périphérique

Plus en détail

Communications sécurisées Référence

Communications sécurisées Référence Communications sécurisées Référence Danil Melekhin / Getty Images 54 Architecture «Cloud» novatrice pour le contrôle du trafic aérien Une solution Rohde & Schwarz unique peut aider les services nationaux

Plus en détail

Notice d installation des cartes 3360 et 3365

Notice d installation des cartes 3360 et 3365 Notice d installation des cartes 3360 et 3365 L architecture ci-dessous représente de manière simplifiée l utilisation des cartes IP 3360 et Wi-Fi 3365, associée à une centrale Harmonia La carte IP 3360

Plus en détail

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr Année 2010-2011 Réseaux I Conclusion : retour sur l architecture protocolaire Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Plan 1 Rappels 2 Le dialogue

Plus en détail

Cours réseaux Modèle OSI

Cours réseaux Modèle OSI Cours réseaux Modèle OSI IUT 1 Université de Lyon Introduction: le modèle OSI Un modèle théorique : le modèle OSI (Open System Interconnection) A quoi ça sert: Nécessité de découper/classifier l ensemble

Plus en détail

Cisco Secure Access Control Server Solution Engine. Introduction. Fiche Technique

Cisco Secure Access Control Server Solution Engine. Introduction. Fiche Technique Fiche Technique Cisco Secure Access Control Server Solution Engine Cisco Secure Access Control Server (ACS) est une solution réseau d identification complète qui offre à l utilisateur une expérience sécurisée

Plus en détail

Architecture Principes et recommandations

Architecture Principes et recommandations FFT Doc 09.002 v1.0 (Juillet 2009) Fédération Française des Télécommunications Commission Normalisation Groupe de travail Interconnexion IP Sous-groupe Architecture Architecture Principes et recommandations

Plus en détail

Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco

Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco Présentation et portée du cours : CNA Exploration v4.0 Networking Academy Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco diplômés en ingénierie, mathématiques

Plus en détail

GLOSSAIRE DE LA TECHNOLOGIE MOBILE

GLOSSAIRE DE LA TECHNOLOGIE MOBILE GLOSSAIRE DE LA TECHNOLOGIE MOBILE PROFITEZ DU RÉSEAU. maintenant. Glossaire Glossaire de la technologie mobile 3G Accès distant Adaptateur Client sans fil ADSL AVVID Carte réseau Convergence GPRS Haut

Plus en détail

De la téléphonie classique à la ToIP. hassan.hassan@urec.cnrs.fr Unité Réseaux du CNRS

De la téléphonie classique à la ToIP. hassan.hassan@urec.cnrs.fr Unité Réseaux du CNRS De la téléphonie classique à la ToIP hassan.hassan@urec.cnrs.fr Unité Réseaux du CNRS 2 La téléphonie La téléphonie est un système de communication avec la voix Deux composantes sont nécessaires à ce système

Plus en détail

SCHEMA DE CONNEXION. 49/51 rue Samatan 13 007Marseille Tel : 04 91 46 25 88 Fax : 04 91 46 49 15 Mail : support@nauticom.fr

SCHEMA DE CONNEXION. 49/51 rue Samatan 13 007Marseille Tel : 04 91 46 25 88 Fax : 04 91 46 49 15 Mail : support@nauticom.fr SCHEMA DE CONNEXION Les schémas ci-dessous montrent l intégralité des installations possibles entre des instruments et un ordinateur où le Multiplexeur NMEA joue un rôle prépondérant. Dans chaque cas l

Plus en détail

Systèmes de renseignement électronique évolutifs

Systèmes de renseignement électronique évolutifs 43740/3n Logiciel de radiodétection et de radiolocalisation R&S RAMON Systèmes de renseignement électronique évolutifs Avec les systèmes de radiodétection et de renseignement électronique de la famille

Plus en détail

ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE QUINZIEME REUNION DU GROUPE REGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE (APIRG/15)

ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE QUINZIEME REUNION DU GROUPE REGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE (APIRG/15) APIRG/15 WP/17 25/08/05 ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE QUINZIEME REUNION DU GROUPE REGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE (APIRG/15) (Nairobi, Kenya, 26 30 septembre 2005)

Plus en détail

Fax sur IP. Panorama

Fax sur IP. Panorama Fax sur IP Panorama Mars 2012 IMECOM Groupe prologue - Z.A. Courtaboeuf II - 12, avenue des Tropiques - B.P. 73-91943 LES ULIS CEDEX - France Phone : + 33 1 69 29 39 39 - Fax : + 33 1 69 28 89 55 - http://www.prologue.fr

Plus en détail

Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet

Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet Table des matières 1. Le modèle TCP/IP... 2 2. Couche 1 ou couche physique... 3 3. Couche 2 ou couche liaison ou couche lien... 4 4. Couche 3 ou couche

Plus en détail

Ethernet Industriel. Composants d une Infrastructure Ethernet

Ethernet Industriel. Composants d une Infrastructure Ethernet Ethernet Industriel Composants d une Infrastructure Ethernet Ethernet C est quoi Ethernet? Ethernet est une méthode de transmission d un signal entre deux appareils ou plus sur un média partagé. Cela ne

Plus en détail

Support de Cours NGN. 1 ère année Master de recherche. Najjar M. 1

Support de Cours NGN. 1 ère année Master de recherche. Najjar M. 1 Support de Cours NGN 1 ère année Master de recherche Najjar M. 1 Chapitre 1 INTRODUCTION AUX RESEAUX NGN 1.1 Les exigences de tourner vers NGN 1.2 Caractéristiques du réseau NGN 1.3 Principaux équipements

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES RÉSEAUX CHAP. 2 MODÈLES OSI ET TCP/IP

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES RÉSEAUX CHAP. 2 MODÈLES OSI ET TCP/IP BTS I.R.I.S NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES RÉSEAUX CHAP. 2 MODÈLES OSI ET TCP/IP G.VALET Nov 2010 Version 2.0 Courriel : genael.valet@diderot.org, URL : http://www.diderot.org 1 LE BESOIN D UN MODÈLE Devant

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Sommaire Cours 1 Introduction aux réseaux 1 Les transferts de paquets... 2 Les réseaux numériques... 4 Le transport des données... 5 Routage et contrôle

Plus en détail

RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES. J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1

RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES. J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1 RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1 Plan Notions sur les réseaux Couche/Service/Protocole Le modèle OSI Le modèle TCP/IP J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 2 Problématique J.L Damoiseaux

Plus en détail

Introduction. La gestion des qualités de services dans Internet. La garantie de QoS. Exemple

Introduction. La gestion des qualités de services dans Internet. La garantie de QoS. Exemple Introduction Aujourd hui les applications (en particulier multimédia) nécessitent des qualités de service de natures très différentes La gestion des qualités de services dans Internet Exemples: Transfert

Plus en détail

Concept des VLAN Introduction au VLAN virtuel

Concept des VLAN Introduction au VLAN virtuel Les VLAN Sommaire 1.Concept des VLAN 1.1.Introduction au VLAN virtuel 1.2.Domaines de broadcast avec VLAN et routeurs 1.3.Fonctionnement d un VLAN 1.4.Avantages des LAN virtuels (VLAN) 1.5.Types de VLAN

Plus en détail

1. Normes et protocoles

1. Normes et protocoles 1. Normes et protocoles 1.1. Protocoles Modèles OSI et TCP/IP La réussite d une communication entre des hôtes sur un réseau requiert l interaction de nombreux protocoles (règles de communication) différents.

Plus en détail

Conception d'une architecture commutée. Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1

Conception d'une architecture commutée. Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Conception d'une architecture commutée Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Conception d'une architecture commutée Définition Master 2 Professionnel STIC-Informatique 2 Motivations L'architecture

Plus en détail

Editeur de solutions innovantes C 3. Solution globale managée de communication et de téléphonie sur IP

Editeur de solutions innovantes C 3. Solution globale managée de communication et de téléphonie sur IP Editeur de solutions innovantes C 3 Solution globale managée de communication et de téléphonie sur IP Intelligence et fiabilité au coeur du système de communication de l entreprise de manière simple et

Plus en détail

Chap.1: Introduction à la téléinformatique

Chap.1: Introduction à la téléinformatique Chap.1: Introduction à la téléinformatique 1. Présentation 2. les caractéristiques d un réseau 3. les types de communication 4. le modèle OSI (Open System Interconnection) 5. l architecture TCP/IP 6. l

Plus en détail

Computer Networking: A Top Down Approach Featuring the Internet, 2 nd edition. Jim Kurose, Keith Ross Addison-Wesley, July 2002. ENPC.

Computer Networking: A Top Down Approach Featuring the Internet, 2 nd edition. Jim Kurose, Keith Ross Addison-Wesley, July 2002. ENPC. Computer Networking: A Top Down Approach Featuring the Internet, 2 nd edition. Jim Kurose, Keith Ross Addison-Wesley, July 2002. Réseau 1 Architecture générale Couche : IP et le routage Couche : TCP et

Plus en détail

Intérêt du NAT (Network Address Translation) Administration Réseau Niveau routage. Exemple d Intranet. Principe NAT

Intérêt du NAT (Network Address Translation) Administration Réseau Niveau routage. Exemple d Intranet. Principe NAT Administration Réseau Niveau routage Intérêt du NAT (Network Address Translation) Possibilité d utilisation d adresses privées dans l 4 2 1 Transport Réseau Liaison Physique Protocole de Transport Frontière

Plus en détail

Juillet 2012. Fax sur IP & Virtualisation

Juillet 2012. Fax sur IP & Virtualisation Juillet 2012 Fax sur IP & Virtualisation Sommaire Points sur le Fax Pourquoi le fax sur IP? Conduite de projet Les avantages du fax sur IP La mise en place du fax sur IP Architecture et exemple Les solutions

Plus en détail

RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE

RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE POSITIONNEMENT DES OPERATEURS Internet FRAD X25 ATM 1 TELECOMS : QUELLES SOLUTIONS APPORTER? RESEAU ANALOGIQUE RESEAU NUMERIQUE PLESIOCHRONE RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE 2 1 COMPRENDRE L EXPLOITATION D UN

Plus en détail

Table des matières. 1 Vue d ensemble des réseaux... 5. 2 Transmission des données : comment fonctionnent les réseaux... 23. Introduction...

Table des matières. 1 Vue d ensemble des réseaux... 5. 2 Transmission des données : comment fonctionnent les réseaux... 23. Introduction... Table des matières Introduction 1 Structure du livre 2 Nouveautés par rapport à la 3 e édition 2 Conventions typographiques 3 1 Vue d ensemble des réseaux 5 Qu est-ce qu un réseau? 6 Pourquoi créer un

Plus en détail

Séminaire régional sur les coûts et tarifs pour les pays Membres du Groupe régional pour l Afrique (SG3RG-AFR)

Séminaire régional sur les coûts et tarifs pour les pays Membres du Groupe régional pour l Afrique (SG3RG-AFR) Séminaire régional sur les coûts et tarifs pour les pays Membres du Groupe régional pour l Afrique (SG3RG-AFR) Enjeux et Réglementation de la VoIP Abossé AKUE-KPAKPO Telecom Manager Chair SG3RG-AFR +226

Plus en détail

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU :

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU : LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING THEME : ADSL BAC PROFESSIONNEL MICRO- INFORMATIQUE ET RESEAUX : INSTALLATION ET MAINTENANCE ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS 2 EME TRIMESTRE NIVEAU : TMRIM Étude d une LiveBox

Plus en détail

Voix sur IP Étude d approfondissement Réseaux

Voix sur IP Étude d approfondissement Réseaux Voix sur IP Étude d approfondissement Réseaux Julien Vey Gil Noirot Introduction Ce dont nous allons parler L architecture VoIP Les protocoles Les limites de la VoIP Ce dont nous n allons pas parler Le

Plus en détail

Informations destinées aux clients Connexion aux systèmes SIX Financial Information. Juillet 2013

Informations destinées aux clients Connexion aux systèmes SIX Financial Information. Juillet 2013 Informations destinées aux clients Connexion aux systèmes SIX Financial Information Juillet 2013 Sommaire 1 Introduction 3 2 Solutions de connexion 4 2.1 Vue d ensemble 4 2.2 IP VPN via MPLS 5 2.2.1 Connexion

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD1 Exercices Exercice 1 : Décrivez les facteurs internes qui ont un impact sur les communications réseau. Les facteurs internes ayant un impact sur les communications sont liés à la nature

Plus en détail

Examinez la figure. Quel est le débit maximum qu'on peut obtenir de bout en bout sur ce réseau lorsque l'utilisateur de Lab A communique ave

Examinez la figure. Quel est le débit maximum qu'on peut obtenir de bout en bout sur ce réseau lorsque l'utilisateur de Lab A communique ave 1 Quelle est la couche OSI et TCP/IP qui apparaît dans les deux modèles, mais qui a des fonctions différentes? La couche session La couche physique 2 Parmi les unités suivantes, indiquez celles qui sont

Plus en détail

Internet. PC / Réseau

Internet. PC / Réseau Internet PC / Réseau Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Objectif, environnement de l Internet Connexion, fournisseurs d accès Services Web, consultation, protocoles Modèle en couches,

Plus en détail

RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES. Preparé par Alberto EscuderoPascual

RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES. Preparé par Alberto EscuderoPascual RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES Preparé par Alberto EscuderoPascual Objectifs... Répondre aux questions: Quelles aspects des réseaux IP peut affecter les performances d un réseau Wi Fi? Quelles sont les

Plus en détail

SEMINAIRES & ATELIERS EN TÉLÉCOMMUNICATIONS RESEAUX

SEMINAIRES & ATELIERS EN TÉLÉCOMMUNICATIONS RESEAUX SEMINAIRES & ATELIERS EN TÉLÉCOMMUNICATIONS & RESEAUX SEMINAIRE ATELIER SUR LA TELEPHONIE ET LA VOIX SUR IP (T-VoIP): DE LA THEORIE A LA PRATIQUE DEPLOIEMENT D UNE PLATEFORME DE VoIP AVEC ASTERIK SOUS

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale Modem routeur LAN Inte rnet Système de connectivités Plan Modem synchrone et Asynchrone La famille xdsl Wifi et WiMax Le protocole Point à Point : PPP Le faisceau hertzien Et le Satellite.

Plus en détail

Partie 5 : réseaux de grandes distances. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.

Partie 5 : réseaux de grandes distances. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed. 1 Réseaux I Partie 5 : réseaux de grandes distances Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.fr 2 Plan 1 Généralités sur les WAN 2 WANs d accès 3

Plus en détail

Les bases de la commutation. A Guyancourt le 14/03/2013

Les bases de la commutation. A Guyancourt le 14/03/2013 Les bases de la commutation A Guyancourt le 14/03/2013 AGENDA Le modèle OSI (Open Systems Interconnection). Hub vs Switch. Le fonctionnement des commutateurs. Les Standards de câblage et les normes Ethernet

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 4 1 D après l en-tête de la couche transport illustré, quelles affirmations parmi les suivantes définissent la session

Plus en détail

Cours d histoire VPN MPLS. Les VPN MPLS B. DAVENEL. Ingénieurs 2000, Université Paris-Est Marne la Vallée. B. DAVENEL Les VPN MPLS

Cours d histoire VPN MPLS. Les VPN MPLS B. DAVENEL. Ingénieurs 2000, Université Paris-Est Marne la Vallée. B. DAVENEL Les VPN MPLS Les B. DAVENEL Ingénieurs 2000, Université Paris-Est Marne la Vallée B. DAVENEL Les Sommaire 1 2 3 4 B. DAVENEL Les Bibliographie PUJOLLE, Guy. Les réseaux, Quatrième édition, Eyrolles HARDY, Daniel. MALLEUS,

Plus en détail

De haut vol : radiosurveillance aéroportée fiable

De haut vol : radiosurveillance aéroportée fiable De haut vol : radiosurveillance aéroportée fiable Site élevé vue panoramique : ce cliché bénéficie pleinement au nouveau système de radiosurveillance et de radiolocalisation sur plates-formes aéroportées.

Plus en détail

Liste de vérification des exigences Flexfone

Liste de vérification des exigences Flexfone Liste de vérification des exigences Flexfone Introduction Avant de déployer un service de voix par le protocole de l Internet (VoIP) ou un PBX hébergé dans votre entreprise, vous devriez prendre certaines

Plus en détail

Téléinformatique et télématique. Revenons aux définitions

Téléinformatique et télématique. Revenons aux définitions Téléinformatique et télématique Revenons aux définitions Téléinformatique: exploitation à distance de systèmes informatiques grâce à l utilisation de dispositifs de télécommunication. Télématique: ensemble

Plus en détail

18 TCP Les protocoles de domaines d applications

18 TCP Les protocoles de domaines d applications 18 TCP Les protocoles de domaines d applications Objectifs 18.1 Introduction Connaître les différentes catégories d applications et de protocoles de domaines d applications. Connaître les principaux protocoles

Plus en détail

Chapitre 5 : IPSec. SÉcurité et Cryptographie 2013-2014. Sup Galilée INFO3

Chapitre 5 : IPSec. SÉcurité et Cryptographie 2013-2014. Sup Galilée INFO3 Chapitre 5 : IPSec SÉcurité et Cryptographie 2013-2014 Sup Galilée INFO3 1 / 11 Sécurité des réseaux? Confidentialité : Seuls l émetteur et le récepteur légitime doivent être en mesure de comprendre le

Plus en détail

Virtualiser un serveur de fax

Virtualiser un serveur de fax Virtualiser un serveur de fax Mars 2012 IMECOM Groupe prologue - Z.A. Courtaboeuf II - 12, avenue des Tropiques - B.P. 73-91943 LES ULIS CEDEX - France Phone : + 33 1 69 29 39 39 - Fax : + 33 1 69 28 89

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles

PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles RESEAUX ET SERVICES TELECOM PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles PROGRAMME TOTAL : 279 h Sur 6 mois ½ environ En Alternance Présentiel,

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles

PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles RESEAUX ET SERVICES TELECOM PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles PROGRAMME TOTAL : 29 h Sur 6 mois ½ environ En Alternance Présentiel,

Plus en détail

EFFETS D UN CHIFFRAGE DES DONNEES SUR

EFFETS D UN CHIFFRAGE DES DONNEES SUR EFFETS D UN CHIFFRAGE DES DONNEES SUR LA QUALITE DE SERVICES SUR LES RESEAUX VSAT (RESEAUX GOUVERNEMENTAUX) Bruno VO VAN, Mise à jour : Juin 2006 Page 1 de 6 SOMMAIRE 1 PRÉAMBULE...3 2 CRITÈRES TECHNOLOGIQUES

Plus en détail

Convertisseur voix sur IP IPR 100 / 400 pour réseau radio

Convertisseur voix sur IP IPR 100 / 400 pour réseau radio Convertisseur voix sur IP IPR 100 / 400 pour réseau radio Caractéristiques générales : Connexion aussi bien aux émetteurs/ récepteurs radio et aux consoles et pupitres de la gamme TSLO télécom. Compatible

Plus en détail

Le serveur modulaire d alerte, de recherche de personnes et de communication

Le serveur modulaire d alerte, de recherche de personnes et de communication Le serveur modulaire d alerte, de recherche de personnes et de communication www.swissphone.com I.SEARCH, aperçu général Recherche de personnes Meet-me Call-me Messagerie E-mail Liaison avec un système

Plus en détail

Optimisation WAN de classe Centre de Données

Optimisation WAN de classe Centre de Données Optimisation WAN de classe Centre de Données Que signifie «classe centre de données»? Un nouveau niveau de performance et d'évolutivité WAN Dans le milieu de l'optimisation WAN, les produits de classe

Plus en détail

Testeur de protocole basé PC pour UMTS LTE

Testeur de protocole basé PC pour UMTS LTE Testeur de protocole basé pour UMTS LTE Les développements pour la nouvelle norme de radiocommunication mobile UMTS Long Term Evolution (LTE) sont en pleine effervescence. Face à cet exceptionnel défi,

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD3 Exercices Exercice 1 Enumérez les sept étapes du processus consistant à convertir les communications de l utilisateur en données. 1. L utilisateur entre les données via une interface matérielle.

Plus en détail

DIFF DE BASE. Serendip serendip@via.ecp.fr. Samy samy@via.ecp.fr

DIFF DE BASE. Serendip serendip@via.ecp.fr. Samy samy@via.ecp.fr DIFF DE BASE Serendip serendip@via.ecp.fr Samy samy@via.ecp.fr I. INTRODUCTION AU RÉSEAU RÉSEAU : /ʁE.ZO/ N.M. DÉR., AU MOYEN DU SUFF. -EAU, DE L'A. FR. REIZ, REZ «FILET» (RETS); RÉSEAU A ÉTÉ EN CONCURRENCE

Plus en détail

Livre banc. Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride

Livre banc. Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride Contrôle de trajet dynamique : la base de votre WAN hybride Le réseau étendu (WAN, wide area network) a connu bien peu d innovations pendant une grande partie de la dernière décennie. Alors que le reste

Plus en détail

Eléments essentiels de NGN. Kamel HJAIEJ SUP COM

Eléments essentiels de NGN. Kamel HJAIEJ SUP COM Kamel HJAIEJ SUP COM Eléments essentiels de NGN Un cœur de réseau unique et mutualisé dont l architecture est en 3 couches : Transport, Contrôle et Services. Une évolution du transport en mode paquet (IP,

Plus en détail

Correction CCNA1 Chap4

Correction CCNA1 Chap4 Correction CCNA1 Chap4 1. Question Quelle couche du modèle OSI a la responsabilité de spécifier la méthode d encapsulation utilisé pour un type spécifique de media? physique transport application liaison

Plus en détail

VOIP : Un exemple en Afrique

VOIP : Un exemple en Afrique VOIP : Un exemple en Afrique JRES 2003 Lille - FRANCE Division Informatique. École Supérieure Multinationale des Télécommunications BP 10.000 Dakar SENEGAL Plan de l exposé: 1- Présentation du réseau VOIP

Plus en détail

La communication adaptée à votre entreprise

La communication adaptée à votre entreprise La communication adaptée à votre entreprise Un guide d achat interactif avec 6 questions à vous poser ou à poser à votre fournisseur avant de vous lancer dans un projet de voix sur IP 1 Que propose ce

Plus en détail

1.1.3 Qu est-ce qu un réseau convergent?

1.1.3 Qu est-ce qu un réseau convergent? Chapitre 1 Quelle couche du modèle de conception de réseau hiérarchique est le backbone à haut débit de l interréseau, où haute disponibilité et redondance sont vitales? Couche d accès Couche cœur de réseau

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 5 01 Dans un environnement IPv4, quelles informations un routeur utilise-t-il pour transmettre des paquets de données

Plus en détail

-Partie7- La Couche Réseau

-Partie7- La Couche Réseau -Partie7- La Couche Réseau Plan La couche Réseau Définition et Objectifs Fonctions Adressage Routage Contrôle de flux / erreurs / congestion multiplexage segmentation / groupage des messages gestion des

Plus en détail

Gestion et Surveillance de Réseau Définition des Performances Réseau

Gestion et Surveillance de Réseau Définition des Performances Réseau Gestion et Surveillance de Réseau Définition des Performances Réseau These materials are licensed under the Creative Commons Attribution-Noncommercial 3.0 Unported license (http://creativecommons.org/licenses/by-nc/3.0/)

Plus en détail

Cours n 15. Frame Relay

Cours n 15. Frame Relay Cours n 15 Frame Relay 1 Frame Relay Technologie à commutation de paquets Remplace les réseaux point-à-point trop coûteux Se base sur l encapsulation HDLC Multiplexage (partage de la BP du nuage) Inconvénients

Plus en détail

Communications sur IP sans fil : DECT sur SIP. DECT over SIP

Communications sur IP sans fil : DECT sur SIP. DECT over SIP Communications sur IP sans fil : DECT sur SIP DECT over SIP Des standards ouverts pour communiquer librement Voix sur IP Les avantages de la VoIP L utilisation d une infrastructure commune pour la voix

Plus en détail

SIVOtel. Prise en main Voip SOMMAIRE

SIVOtel. Prise en main Voip SOMMAIRE SIVOtel SOMMAIRE Prise en main Voip I. Présentation de la configuration de base :... 2 II. Les étapes de la configuration :... 2 a. configuration de la Gateway IP... 2 b. configuration des postes IP...

Plus en détail

NOUS VOUS OUVRONS LES PORTES DU NET MONDIAL. SÉCURITÉ ET RAPIDITÉ - ADSL À GIGABIT ETHERNET.

NOUS VOUS OUVRONS LES PORTES DU NET MONDIAL. SÉCURITÉ ET RAPIDITÉ - ADSL À GIGABIT ETHERNET. SERVICES INTERNET EASY ONLINE NOUS VOUS OUVRONS LES PORTES DU NET MONDIAL. SÉCURITÉ ET RAPIDITÉ - ADSL À GIGABIT ETHERNET. Utiliser à son avantage les nouveaux médias pour optimiser ainsi la communication

Plus en détail

switchport access vlan 20

switchport access vlan 20 Chapitre 3 examen Quelles affirmations décrivent les avantages des VLAN? (Choisissez deux réponses.) Les VLAN améliorent les performances du réseau en régulant le contrôle du flux et la taille de la fenêtre.

Plus en détail

Formation Réseaux : Notions de base

Formation Réseaux : Notions de base Formation x Formation Réseaux : Notions Jean-Philippe André (), p2009 3. Couche Septembre 2007 Que sont les x? Formation x Wikipedia.org : Un est un ensemble de nœuds (ou pôles) reliés entre eux par des

Plus en détail

Téléinformatique. Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet. ESEN Université De La Manouba

Téléinformatique. Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet. ESEN Université De La Manouba Téléinformatique Chapitre V : La couche liaison de données dans Internet ESEN Université De La Manouba Les techniques DSL La bande passante du service voix est limitée à 4 khz, cependant la bande passante

Plus en détail

Administration et sécurité des réseaux M&K ELHDHILI

Administration et sécurité des réseaux M&K ELHDHILI Administration et sécurité des réseaux 1 Plan du cours Chapitre 1: Introduction à l administration des réseaux Domaines d activités Organisation logique (criètères, types de décisions ) Architectures et

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

Chapitre 2 : Communication sur un réseau

Chapitre 2 : Communication sur un réseau CISCO Exploration 1: Chapitre 2 - Communication sur un réseau - Page 1 sur 40 Chapitre 2 : Communication sur un réseau De plus en plus, ce sont les réseaux qui nous relient. Les personnes communiquent

Plus en détail

Les réseaux de campus. F. Nolot 2008 1

Les réseaux de campus. F. Nolot 2008 1 Les réseaux de campus F. Nolot 2008 1 Les réseaux de campus Les architectures F. Nolot 2008 2 Les types d'architectures L'architecture physique d'un réseau de campus doit maintenant répondre à certains

Plus en détail

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30 Plan du Travail Chapitre 1: Internet et le Web : Définitions et historique Chapitre 2: Principes d Internet Chapitre 3 : Principaux services d Internet Chapitre 4 : Introduction au langage HTML 2014/2015

Plus en détail

Cours n 9. Trunking - VTP Inter-VLAN

Cours n 9. Trunking - VTP Inter-VLAN Cours n 9 Trunking - VTP Inter-VLAN 1 Sommaire Agrégation (Trunking) VTP Inter-VLAN routing 2 Définition L'apparition de l'agrégation (trunking) remonte aux origines des technologies radio et de téléphonie.

Plus en détail

ONZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE. Montréal, 22 septembre 3 octobre 2003

ONZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE. Montréal, 22 septembre 3 octobre 2003 AN-Conf/11-WP/57 25/6/03 ONZIÈME CONFÉRENCE DE NAVIGATION AÉRIENNE Montréal, 22 septembre 3 octobre 2003 Point 5 : Examen des résultats de la Conférence mondiale des radiocommunications de 2003 de l UIT

Plus en détail

Solutions ADVANCED SOLUTIONS FOR SMART COMMUNICATIONS. http://www.ip2air.com BRIDGE RADIO OPERATEUR FLOTTE APPLICATION SMARTPHONE

Solutions ADVANCED SOLUTIONS FOR SMART COMMUNICATIONS. http://www.ip2air.com BRIDGE RADIO OPERATEUR FLOTTE APPLICATION SMARTPHONE ADVANCED SOLUTIONS FOR SMART COMMUNICATIONS IP2AIR L IP2AIR est une solution innovante dédiée à la gestion de réseau de Radiocommunication développée par la société ICOM FRANCE. Bridge VHF/HF La solution

Plus en détail

Introduction à MPLS F. Nolot 2009 1

Introduction à MPLS F. Nolot 2009 1 Introduction à MPLS 1 Introduction à MPLS Introduction 2 Introduction Les fournisseurs d'accès veulent Conserver leur infrastructure existante ET Ajouter de nouveaux services non supportés par la technologie

Plus en détail

Présentation et portée du cours : CCNA Exploration v4.0

Présentation et portée du cours : CCNA Exploration v4.0 Présentation et portée du cours : CCNA Exploration v4.0 Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco Networking Academy diplômés en ingénierie, mathématiques

Plus en détail

Stéphanie Lacerte. Document technique. Connextek. 31 mai 2013. Cloudtel

Stéphanie Lacerte. Document technique. Connextek. 31 mai 2013. Cloudtel Stéphanie Lacerte Document technique Connextek 31 mai 2013 Cloudtel Introduction Le logiciel Cloudtel a été conçu dans le langage de programmation Java. Ce logiciel utilisant la voix sur IP, communique

Plus en détail

Internet - Outils. Nicolas Delestre. À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier

Internet - Outils. Nicolas Delestre. À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier Plan Internet - Outils Nicolas Delestre 1 DHCP 2 Firewall 3 Translation d adresse et de port 4 Les proxys 5 DMZ 6 VLAN À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier 7 Wake On Line

Plus en détail

En toute logique. designed for Lotus Notes

En toute logique. designed for Lotus Notes En toute logique. Téléphoner avec e-phone. e-phone dans Lotus Notes ajoute la communication vocale au duo courrier électronique/télécopie, avec toutes les fonctions d une installation téléphonique. Purement

Plus en détail