La Municipalité. et le Conseil Municipal. vous présentent. leurs meilleurs vœux. pour la nouvelle année.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Municipalité. et le Conseil Municipal. vous présentent. leurs meilleurs vœux. pour la nouvelle année."

Transcription

1 La Municipalité et le Conseil Municipal vous présentent leurs meilleurs vœux pour la nouvelle année Le samedi 21 août 2010 : obtention définitive pour «La Morteau» de l Indication Géographique Protégée (IGP) demandée et attendue depuis près de 15 ans.

2 3 > Travaux 9 > Économie 20 > Services à la population 28 > Logement 31 > Écoles 38 > Jeunesse sommaire 43 > Sports / Vie associative 49 > Fêtes et cérémonies 53 > Culture 60 > Expression de l opposition municipale 61 > Divers

3 Annie GENEVARD > Maire de Morteau Édito Madame, Mademoiselle, Monsieur, Chers habitants de Morteau, C'est avec grand plaisir que je vous adresse, en ce début d'année, ces quelques lignes en ouverture du bulletin annuel "Morteau Notre Ville". Au chapitre du bilan de l'année écoulée, vous trouverez au fil des pages réalisations, travaux, événements qui ont marqué la vie de notre commune. Vos élus, au sein des différentes commissions autour desquelles s'organise la vie communale, n'ont pas ménagé leurs efforts, ainsi que les services communaux, pour répondre au mieux aux attentes de la population, et je profite de cette tribune pour les en remercier. Je souhaite commencer cet éditorial par quelques nouvelles positives : la population de Morteau augmente passant de à habitants selon l'insee. Les nombreuses constructions dont nous privilégions la mixité (immeubles, pavillons, maisons de ville, réhabilitation de bâti ancien, logements à loyer maîtrisé) portent leurs fruits et je m'en réjouis. Deuxième motif d'espoir : le chômage qui en 2009 et 2010 avait fortement progressé dans notre bassin d'emploi commence à décroître sous l'effet d'une reprise économique en France et en Suisse qui, certes, demande à être confortée et nous nous y employons. Vous pourrez constater dans ces pages que les créations et les développements d'entreprises sont très nombreux à Morteau et porteurs d'avenir. A ceux qui considèrent un peu vite que notre commune est une "ville-dortoir", j'aime rappeler que notre ville compte plus de emplois et plus de 350 entreprises! Troisième signe positif : la vitalité de notre tissu associatif, qui s'exerce dans tous les domaines, montre la générosité et l'engagement de nos concitoyens dans des causes communes. La ville compte 1 association pour 40 habitants environ. C'est remarquable et je tiens à féliciter et remercier tous ceux qui les animent. Prendre des responsabilités, donner de son temps, s'occuper des autres, voilà un beau message d'altruisme à donner aux plus jeunes et un bon antidote à l'égoïsme et au chacun pour soi.

4 En 2011, d'importants investissements seront réalisés avec l'achèvements de deux projets ambitieux : la rénovation de l'église et la réalisation de la médiathèque. D'autres sont en gestation : l'achèvement du centre-ville annoncé dans notre programme en 2008 et la rénovation de l'usine Barostar que la Ville vient de racheter pour y installer, comme chez Cattin, activités de services et entreprises. Je rappelle que c'est dans sa capacité à investir que se mesure le dynamisme d'une commune et pour cela, les charges de fonctionnement doivent être soigneusement contrôlées, plus que jamais d'ailleurs lorsque les aides que nous apportent l'état, la Région ou le Département stagnent ou régressent. Permettez-moi à présent de revenir sur les propos de l'opposition municipale tenus dans ce bulletin. C'est un bien mauvais procès, parfaitement injustifié, qui nous est fait. Chacun au Conseil municipal peut s'exprimer. L'opposition est présente dans toutes les commissions bien sûr (pour l'une d'elle un de ses membres en est le rapporteur), mais aussi dans les instances où la loi ne fait pas obligation de l'intégrer (Communauté de communes, Comité consultatif de l'eau par exemple). Ce n'est pas là un signe de fermeture. La seule présence de la page réservée à l'opposition suffirait à le démontrer (alors que dans d'autres revues, seules quelques lignes lui sont réservées). Quant à la transcription des débats du Conseil municipal, ils ne sont pas et n'ont jamais été la restitution intégrale des échanges mais une synthèse de ces débats ainsi que les décisions. Dans certaines villes, le temps de parole et le nombre d'interventions des élus sont limités. Dans d'autres, par principe, aucun nom d'élus n'est mentionné dans le compte-rendu. Ce n'est pas le cas, loin s'en faut, à Morteau. Quant au souci exprimé par l'opposition des plus faibles, je veux dire que non seulement nous le partageons mais nous œuvrons au quotidien avec le Centre Communal d'action Sociale dont le dynamisme est reconnu. Chacun peut y avoir recours en cas de besoin et les agents et élus s'efforcent d'apporter des solutions autant que faire se peut. Pour ma part, une large partie de mon temps est consacrée aux rendez-vous que me demandent les Mortuaciens (pour l'année 2010, j'ai ainsi reçu près de 240 personnes). C'est cette entière disponibilité et cette écoute dont je veux vous assurer. Là est sans doute le cœur de cette belle et exigeante fonction de maire qui, toujours, s'efforce de faire des choix justes. Je voudrais terminer en adressant à chacun et chacune d'entre vous, particulièrement ceux qui sont dans la peine ou la difficulté, des vœux sincères et chaleureux de bonne et heureuse année Votre maire

5 Adjoint Daniel GAUME > Travaux - Développement durable Eau - Sécurité (bâtiments et routes) Urbanisme Nouveaux locaux rue Barral Bibliothèque-médiathèque Gestion énergétique des bâtiments communaux Marché de Construction Maintenance Comité consultatif de l'eau Sécurité Église en travaux 2 ème fleur pour Morteau Forêt communale Les encombrants Règles de l'urbanisme Travaux Construire, embellir, protéger 3 Nouveaux locaux rue Barral Les travaux programmés à la maison Klein, ont obligé les associations présentes à déménager de façon provisoire ou définitive. La chorale, la généalogie, et le club du troisième âge ont été transférés dans des locaux provisoires. Les gardes chasses particuliers, les syndicats, l association familiale et Jalmav ont été logés dans les nouveaux bureaux communaux du 6 rue Barral. Regroupé avec le CCAS, ce bâtiment devient un véritable pôle social. Les travaux, réalisés par les employés municipaux, ont permis de mettre en pratique des mesures d économie énergétique dans le cadre de notre politique de développement durable : chauffage réduit hors période d occupation des locaux, éclairage coupé pendant la même période

6 4 Bibliothèque-médiathèque Les travaux d aménagement de la Maison Klein, pour sa transformation en bibliothèque médiathèque, ont commencé. Vous pourrez prendre connaissance des futurs équipements sur les plans ci-dessous. d i v e r s c u l t u r e f ê t e s e t c é r é m o n i e s s p o r t s / v i e a s s o c i a t i v e j e u n e s s e é c o l e s l o g e m e n t s e r v i c e s é c o n o m i e t r a v a u x

7 d i v e r s c u l t u r e f ê t e s e t c é r é m o n i e s s p o r t s / v i e a s s o c i a t i v e j e u n e s s e é c o l e s l o g e m e n t s e r v i c e s é c o n o m i e t r a v a u x ESPACE DE DÉTENTE ET D'ANIMATION Au deuxième étage, un auditorium sera réalisé permettant à la chorale La Cigale, mais aussi à la bibliothèque, à d autres associations de disposer d un local de répétition ou de représentation. Les clubs philatélie et généalogie ainsi que la chorale y disposeront d un bureau. Une salle d arts plastiques ainsi qu un salon complète l équipement. Le 1 er étage, est dédié aux ouvrages pour ados et adultes, complété d un espace bandes dessinées et documentation jeunesse. Le rez-de-chaussée accueille les livres à destination de la jeunesse, un espace pour l écoute de cd. Des salons de lecture seront à disposition des lecteurs. L étage est complété d un pôle multimédia. L ensemble du bâtiment est accessible aux personnes à mobilité réduite. 5

8 6 La gestion énergétique des bâtiments communaux, un enjeu essentiel. Les travaux réalisés dans le cadre du contrat de performance énergétique signé le 1 er juillet 2009 commencent à porter leurs fruits. La consommation énergétique pour le chauffage de certains bâtiments a en effet été réduite considérablement suite aux modifications apportées sur certaines installations vieillissantes, et l'émission de CO2 a diminué de 42 %. Quelques exemples : (MWh PCI : unité utilisée pour mesurer l énergie consommée dans une chaudière au fioul ou au bois MWh PCS : chaudière au gaz) École maternelle du centre : remplacement de la chaudière au fioul par une chaudière au gaz Consommation annuelle avant travaux : 171 MWh PCI, 46T de CO2 Consommation annuelle après travaux : 99MWh PCS, 18T de CO2 Coût des travaux : HT Chaufferie de l Hôtel de Ville : amélioration du système de régulation Consommation annuelle avant travaux : 871 MWh PCS, 161 T de CO2 Consommation annuelle après travaux : 640 MWh PCS, 119 T de CO2 Coût des travaux : HT Comité consultatif de l eau Le comité, composé d usagers et d élus, s est rendu le 6 octobre sur le site de pompage de la nouvelle ressource en eau. Alors que la partie technique (station de pompage, canalisations, et raccordement) est terminée, les derniers essais et contrôles au niveau de la qualité et de la constance de l eau sont en cours. Une fois ceux-ci terminés, il restera aux services de l État à donner l autorisation d exploiter. La nouvelle ressource d'excellente qualité devrait être utilisée au premier semestre Les chaudières de l hôtel de Ville ont été changées en 2010 au titre de la garantie totale des installations. Les travaux prévus pour 2011 concernent principalement la chaufferie au bois du groupe scolaire Louis Pergaud. Les études ont été réalisées en 2010, et les financeurs sollicités. Les travaux devraient démarrer au printemps 2011, pour une mise en service en septembre. Consommation annuelle avant travaux : 708 MWh PCS, 131T de CO2 Consommation annuelle après travaux : 101 MWh PCS MWh PCI, 9T de CO2 Coût des travaux : HT Rappelons que l objectif au terme du marché est de parvenir à diminuer les consommations de 20 % et de produire 20 % d énergie par des ressources renouvelables. Marché de Construction Maintenance Le M.C.M. s est terminé en La réfection de l ensemble des voies communales s est faite en profondeur, comprenant les réseaux sous-terrain (eau / égoûts), et les trottoirs si nécessaire. Un bureau d étude indépendant fera prochainement un diagnostic technique de ces travaux. Les voies départementales, comme la rue de la Côte ou la rue de la Louhière, entretenues par le Conseil Général, ne font pas partie du MCM. d i v e r s c u l t u r e f ê t e s e t c é r é m o n i e s s p o r t s / v i e a s s o c i a t i v e j e u n e s s e é c o l e s l o g e m e n t s e r v i c e s é c o n o m i e t r a v a u x

9 d i v e r s c u l t u r e f ê t e s e t c é r é m o n i e s s p o r t s / v i e a s s o c i a t i v e j e u n e s s e é c o l e s l o g e m e n t s e r v i c e s é c o n o m i e t r a v a u x Sécurité La vitesse excessive de certains chauffards en agglomération a obligé la Ville à prendre des mesures radicales. Le gendarmecouché, installé au printemps en bas de la rue de la Louhière, dont l angle a été atténué, permet déjà de constater une forte diminution de la vitesse, tout comme le plateau surélevé chemin des Seignes et les différentes chicanes rue de la Côte. Un panneau indiquant la vitesse enregistrée (radar pédagogique), sera également positionné dans cette rue, derrière les Balcons du val. Pour la même raison, des coussins berlinois seront installés rue Fauche et au Mondey. Église en travaux Des travaux de grande ampleur vont être réalisés sur l église de Morteau. Des désordres au niveau des tuiles côté cour du cloître nous ont conduits à un diagnostic. La charpente sera refaite partiellement et la couverture totalement. La couverture du clocher, en état, ne sera pas touchée. L installation d échafaudages conséquents sur le chantier permettra de nettoyer par hydrogommage les façades de l ensemble de l édifice. Ces travaux, d un coût de euros subventionnés à plus de 60 %, seront programmés dès les premiers beaux jours Ce bâtiment classé retrouvera ainsi toute sa beauté originelle. 2 e fleur pour Morteau Cette année encore les Jurys départementaux et régionaux, ont décerné à Morteau la deuxième fleur. Le jardiner et son équipe, de même que l équipe propreté ont bien œuvré pour rendre notre ville colorée et attrayante. Ayons à cœur de conserver notre ville propre, ne jetons pas les papiers n importe où, et surveillons nos chiens! 7

10 8 Les encombrants Règles de l urbanisme Vous projetez de réaliser des travaux chez vous, concernant un des éléments suivants (liste non exhaustive) : changement de destination de locaux (par exemple : transformation de combles en appartement), façades, toiture, clôture, portail, mur, menuiseries extérieures (changement de fenêtres, de porte, de portail), création de balcon, terrasse, auvent, véranda, modification du volume de la construction, tous travaux modifiant l aspect extérieur de la construction (y compris peinture de façades). Forêt communale La ville de Morteau possède un patrimoine forestier conséquent. Souvent méconnue, la forêt communale est pourtant un contributeur non-négligeable au budget annuel et à la qualité de vie. L Office National des Forêts qui gère avec compétence ce massif forestier fait régulièrement le point sur notre patrimoine et sur les actions à mener (travaux et coupe). Il gère, exploite, entretient et prévoit les investissements nécessaires dans la forêt pour le compte de la ville. Pour l année 2010 le budget bois fait ressortir une vente de (frais de façonnage à déduire). Quelques chiffres (d après l inventaire de 1996) Superficie : 141 h1 54 a 47 ca Altitude : entre 780 et m 3 massifs (Bois Robert, Bois du Fol, Trou au loup la Côte) Volume total de m 3 de bois : m 3 de résineux et m 3 de feuillus Prélèvement moyen possible : m 3 Votre projet nécessite l obtention d une autorisation d urbanisme (déclaration préalable, permis de construire, permis d aménager). Vous pouvez demander conseil auprès d un architecte ou auprès du service urbanisme de la mairie au Vous pouvez également prendre rendez-vous auprès du service instructeur de la DDT qui assure des permanences en mairie de Morteau les mardis et jeudis après-midi, en appelant le Le CAUE (Conseil en Architecture, Urbanisme et Environnement) peut par ailleurs vous donner des conseils architecturaux et techniques, notamment en ce qui concerne les économies d énergie. Une permanence sur rendez-vous est assurée à Morteau. Contact : d i v e r s c u l t u r e f ê t e s e t c é r é m o n i e s s p o r t s / v i e a s s o c i a t i v e j e u n e s s e é c o l e s l o g e m e n t s e r v i c e s é c o n o m i e t r a v a u x

11 Adjoint v Pierre VAUFREY L IGP un précieux sésame! La filière agricole et agro-alimentaire Acteurs du monde économique récompensés FISAC L innovation au service du développement économique Un Mortuacien à la tête de la Chambre Française de l Horlogerie et des Microtechniques > Économie Service économique de la Communauté de Communes Le GRETA Entreprises de Morteau figurant parmi les 100 premières de Franche-Comté Petits-déjeuners du monde économique Créations d entreprises / commerces La Carte Val Commerces Le Centre Cattin Quinzaine de Noël et Forêt enchantée Économie Morteau, un pôle économique 9 L IGP un précieux sésame! Traditionnellement originaire du Haut Doubs, la Saucisse de Morteau forte de sa renommée pouvait jusqu alors être fabriquée sans cahier des charges. Cet engouement pour ce produit dénaturait bien évidemment la qualité du produit et son prestige. C est la raison pour laquelle la filière porcine décide alors de monter un dossier d Indication Géographique Protégée. Ce label permet aux seuls producteurs respectueux de ce cahier des charges d appeler leur saucisse, Saucisse de Morteau. Obtenue le 21 Août dernier après une quinzaine d année d attente, cette IGP est un gage de qualité mais également d authenticité! La Morteau s'affiche à Paris

12 10 Chaque année, dans ce bulletin, nous consacrons quelques pages à la présentation d'une des filières économiques de notre ville. Cette année, nous vous présentons la filière agricole et agro-alimentaire. Zoom sur le monde agricole de Morteau La jeunesse y est présente, de plus en plus formée et performante. En témoigne le succès remporté par les jeunes agriculteurs du canton de Morteau au concours des jeunes pointeurs. Ce concours est organisé chaque année dans le canton, il tourne d exploitation en exploitation. Cette année il avait lieu à Morteau sur l exploitation de Daniel Remonnay du Bas du Fartoux. Il rassemble plus de 200 personnes et surtout 55 jeunes de moins de 25 ans qui sont appelés à noter les vaches selon une grille d évaluation rigoureuse en 25 points. Une vache sert de sujet d étude et les jeunes qui atteignent la note de référence sont qualifiés pour participer à la finale départementale. Le meilleur étant retenu pour le même exercice au salon de l agriculture à Paris chaque année. Le monde agricole L agriculture est une économie à part entière, bien réelle dans notre Haut-Doubs. Si Morteau est une petite ville, il n en demeure pas moins que l agriculture y tient sa place. Avec 542 hectares c est plus de 38 % de son territoire consacré à l agriculture réparti entre 8 exploitations. La production est essentiellement laitière grâce au comté. Les exploitations vont de 39 hectares et 37 vaches pour les plus petites à 138 ha et 160 vaches pour la plus grosse. Un agriculteur élève aussi des chevaux comtois pour l attelage. Chaque exploitant pratique en plus de la production laitière, l élevage. Quatorze personnes vivent ainsi sur ces exploitations. Certaines exploitations sont attachées à la même famille depuis plus de 100 ans, la plus vielle remonte même au milieu du XVIII e siècle. En 2010, 5 jeunes du canton ont été qualifiés à la finale départementale : Ghislain Pichot de Remonot, Clément Taillard des Fins, Joël Myotte-Duquet de Montlebon, Aline Remonnay de Morteau et Amaury Cuenot des Combes. Cette journée de concours n est pas seulement réservée au monde agricole, chacun de nous est invité à venir encourager et à applaudir ces jeunes, avec en plus la possibilité de visiter la ferme qui reçoit. d i v e r s c u l t u r e f ê t e s e t c é r é m o n i e s s p o r t s / v i e a s s o c i a t i v e j e u n e s s e é c o l e s l o g e m e n t s e r v i c e s é c o n o m i e t r a v a u x

13 d i v e r s c u l t u r e f ê t e s e t c é r é m o n i e s s p o r t s / v i e a s s o c i a t i v e j e u n e s s e é c o l e s l o g e m e n t s e r v i c e s é c o n o m i e t r a v a u x Le Comice du Canton de Morteau Pour Philippe Schaller, Président Départemental des Comices, les quelques trois cent cinquante bovins de la race Montbéliarde accompagnés de nombreux chevaux comtois et présentés par les éleveurs, témoignent parfaitement de la vitalité du monde rural. Le comice, c est aussi faire connaitre au public, toujours plus nombreux, les savoir-faire de la filière agricole tout en valorisant la race Montbéliarde. Manifestation parfaitement réussie! Au tableau d honneur, «Anisette», du Gaec Mamet, remporte le Prix de la Ville, tandis qu «Alpe» de l élevage d Éric Monney se voit attribuer le titre de super championne du comice. Toutes nos félicitations à Daniel Remonnay qui finit 1 er de la catégorie A (- de 36 vaches laitières) et qui remporte également le prix "championne jeune". Zoom sur le secteur alimentaire et agrolimentaire Un savoir-faire local Morteau compte une grande entreprise de salaisons, Morteau saucisses, mais également deux artisans salaisonniers : Bouhéret qui fabrique et commercialise à Morteau, et Chapuis qui commercialise à Morteau et fabrique à Villers-Le-Lac. > La Morteau, une notoriété nationale Combien de villes françaises peuvent se vanter d'avoir un produit à son nom aussi connu? Apparue au XVI e siècle, la Morteau fait aujourd hui la renommée de la Ville. Célébrée chaque été au mois d août et objet d un concours, elle est désormais protégée par une I.G.P., limitant ainsi les nombreuses imitations dont elle faisait l objet (voir p. 9). 11

14 12 > Les entreprises Klaus et Rième boissons Le début du XX e siècle va être marqué par l'arrivée de deux grands fabricants à Morteau. L entreprise Klaus, créateur et fabricant de chocolats et caramels associe un savoir-faire centenaire avec les plus récentes innovations techniques. Pas moins de 13 boutiques en France répertoriées dont une au centre des magasins d'usines de Troyes, ce qui fait d'elle un leader à ce niveau-là. Rième Boissons quant à lui est l emblème d une limonade de qualité, la Mortuacienne, et d une grande diversité de sirops, plus de 30 parfums originaux. La diffusion de ces produits est mondiale puisque l exportation se fait dans plusieurs pays d Europe, aux Etats-Unis, au Koweit eu jusqu en Australie! Rième Boissons Klaus Une distribution de produits variés Ces produits sont largement distribués sur Morteau. En plus des magasins spécialisés dans les salaisons (Bouhéret) ou les produits régionaux (Chapuis, Chalet Jacquet), de nombreuses enseignes de bouche les commercialisent comme les traiteurs ou les poissonneries : Puig, Val Gourmet, ou encore J.B. Perrot-Minot. La chocolaterie Camille J.A.R.S. (Hors des Sentiers Battus) propose diverses originalités comme des bouquets en chocolats. Quatre distributeurs de boissons (Guy Rognon, Terra Vinea, Puig et Rième) commercialisent un large choix de vins et autres alcools. Le primeur Jacoulot propose un grand choix de fruits et légumes de saison. Les grandes et petites enseignes jouent également un rôle important dans la diffusion de produits locaux, offrant aux consommateurs la possibilité d acheter «local» (Carrefour Market, Casino, Netto, Epicerie de la Halle). Deux entreprises s occupent de la distribution d aliments pour animaux, Philicot et Chopard Brasserie de l Aigle (qui vend également de la farine pour le pain). 18 entreprises mortuaciennes ont une activité en relation avec l alimentaire ou l agroalimentaire. Ce qui représente plus de 200 emplois! Hors des sentiers battus J.B. Perrot-Minot Jacoulot Primeur d i v e r s c u l t u r e f ê t e s e t c é r é m o n i e s s p o r t s / v i e a s s o c i a t i v e j e u n e s s e é c o l e s l o g e m e n t s e r v i c e s é c o n o m i e t r a v a u x

15 d i v e r s c u l t u r e f ê t e s e t c é r é m o n i e s s p o r t s / v i e a s s o c i a t i v e j e u n e s s e é c o l e s l o g e m e n t s e r v i c e s é c o n o m i e t r a v a u x L agroalimentaire Cette année encore, le concours de la Saucisse de Morteau Label Rouge a été organisé, avec pour podium : Noël MYOTTE (Médaille d Or), Salaisons BOUHERET (Médaille d Argent), Aux Produits Saugets (Médaille de Bronze). Bravo à eux! Des acteurs du monde économique récompensés > 2 Salariés de Pôle Emploi décorés. Ludivine Duquet et Bruno Mougin ont reçu des mains de Monsieur le Sous-Préfet François Valembois, la médaille de bronze pour acte de courage et de dévouement, suite à la prise d otage de décembre 2009 dans les locaux de Pôle Emploi. Cette cérémonie s est déroulée en présence de Monsieur le Député et de Madame le Maire et des proches des médaillés. > Médaille d honneur de la Ville pour Jean-Pierre Razurel > Marcel Rième, décoré de la médaille de chevalier du Mérite. Par son engagement pour l horlogerie tout au long sa vie, Monsieur Rième a reçu les insignes de chevalier dans l ordre national du Mérite des mains de Madame le Maire. Il est notamment président d honneur de la Chambre Française de l Horlogerie et des Microtechniques et a été deuxième adjoint au Maire de Morteau de 1959 à C est grâce à son dévouement pour créer et animer la Fête de la saucisse depuis 20 ans, que Jean-Pierre Razurel, restaurateur de l Epoque à Morteau, a reçu des mains de Madame le Maire la médaille d honneur de la ville. Par son enthousiasme et son dynamisme, la fête est devenue un événement majeur de l été sur Morteau. 13

16 14 FISAC (Fonds d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce) Afin de dynamiser le tissu économique local et de favoriser la consommation de proximité, la municipalité a choisi depuis 2007 de mettre en place ce dispositif soutenu par l Etat qui se traduit sous forme de subventions. Exemples de réalisations : embellissement de façade, nouvelle enseigne, équipement de sécurité, actions de promotion (Flambée, Forêt enchantée ). Le FISAC n étant pas une aide permanente, la troisième et dernière tranche de travaux et d actions sera mise en place d ici l été N hésitez pas à contacter le service économique pour plus d infos, tél : Le service économique de la Communauté de Communes Commerçants, artisans, chefs d entreprise, vous êtes à la recherche d information, de conseil? Vous pouvez vous adresser à : Elise BOUHERET, référente commerce et artisanat Frédérique BRISCHOUX, référente industrie, par le biais d'une convention avec la Chambre de Commerce et d'industrie > Tél Elise Bouhéret Le GRETA, site de formation, accueille son nouveau directeur Le GRETA accueille chaque année toute personne désirant se former tout au long de la vie. Le site de Morteau est plus particulièrement dédié aux formations horlogères de par ses origines bien ancrées dans la région. Cette année, Yannick Moricci a pris la direction du GRETA de Morteau. Nous lui souhaitons tous nos vœux de réussite et la bienvenue sur le territoire mortuacien et une bonne retraite à Serge Kalina qui en a assuré la direction avec compétence durant de nombreuses années. d i v e r s c u l t u r e f ê t e s e t c é r é m o n i e s s p o r t s / v i e a s s o c i a t i v e j e u n e s s e é c o l e s l o g e m e n t s e r v i c e s é c o n o m i e t r a v a u x

17 d i v e r s c u l t u r e f ê t e s e t c é r é m o n i e s s p o r t s / v i e a s s o c i a t i v e j e u n e s s e é c o l e s l o g e m e n t s e r v i c e s é c o n o m i e t r a v a u x Créations d entreprises / commerces > Créations 421 Pizza Pizzas à emporter > Rue de la Guron Espace Cuisines Cuisines, dressing, salles de bain > Rue René Payot Corinne Girardin Opticien > Place de la Halle Jacques Alexandre Brasserie > Grande Rue Lohe Vêtements homme > Grande Rue BBL Puériculture > Rue de la Louhière Expert Électroménager-hifi > Rue Saint-Michel Go fast Auto-école > Rue de l Helvétie Kiabi Prêt-à-porter > Rue du Bief Matmut Assurances > Grande Rue Des Sens Aux Fleurs Fleuriste > Rue du Clos Jeune Fish Pédicure Pédicure > Place de l'église Incognito Dépôt-vente habits > Rue de la Gare La Mie Du Val Dépôt de pain > Avenue Charles de Gaulle Mirabelle Bijoux fantaisie > Grande Rue 15

18 16 Créations d entreprises / commerces (suite) Oxygène Vêtements femme > Grande Rue > Reprises d activité Body Must Salon de beauté > Rue Jean-Claude Bouquet Crédit Agricole Banque > Rue Saint Michel Auto École Siron Auto Ecole > Rue de la Louhière Toute une Histoire Vêtements femme > Place de la Halle Carrefour Supermarché > Rue Saint Michel La Croustillante Boulangerie > Grande Rue La Vie Claire Produits Bio > Rue de la Gare Val Gourmet Traiteur poissonnier, volailles > 1, rue Belzon Le Chaudron Restaurant > Grande Rue Kalimba Gym Musculation > Rue de la Gare Sport Aventure Articles de sport > Rue de la Gare d i v e r s c u l t u r e f ê t e s e t c é r é m o n i e s s p o r t s / v i e a s s o c i a t i v e j e u n e s s e é c o l e s l o g e m e n t s e r v i c e s é c o n o m i e t r a v a u x

19 d i v e r s c u l t u r e f ê t e s e t c é r é m o n i e s s p o r t s / v i e a s s o c i a t i v e j e u n e s s e é c o l e s l o g e m e n t s e r v i c e s é c o n o m i e t r a v a u x > Rénovations LCL Banque > Place Carnot Pharmacie de la Fontaine Pharmacie > Place Carnot > Transferts Cabinet de Géomètres Géomètres > Rue des Moulinots Lidl Supermarché discount > Rue Victor Hugo Rième Boissons Sirops, limonades > Rue de la Louhière Joué Club Jouets > Rue Victor Hugo Près d'une centaine d'emplois au centre Cattin KPMG Cabinet comptable / 9 salariés Centre de fiscalité et de gestion agricole du Doubs / 8 salariés Sopreco Contrôle d'assainissement - Cartographie / 8 salariés Cofraneth Nettoyage - Entretien - Service / 15 salariés Netto Supermarché discount > Rue Pasteur Le Lompchamps Tabac - Presse > Place de la Halle Fom 2000 Industrie horlogère / 3 salariés Hexacath Fabrication et installation de matériel médico-chirurgical / 27 salariés Verlux Industrie horlogère / 5 salariés Pôle emploi A.N.P.E. et A.S.S.E.D.I.C. / 22 salariés Sécurité sociale / 9 salariés Dans le même esprit que pour l'immeuble Cattin, la commune vient de se porter acquéreur des anciens bâtiments de Barostar, en vue de leur réhabilitation et de leur vente ou location à des entreprises industrielles ou de services. 17

20 18 Novodess Bol vibrant de Vibratech Manufacture Pequignet L innovation au service du développement économique L innovation, on le sait, est un facteur-clé de réussite en économie. Celle-ci peut s exercer dans de multiples domaines et notre ville compte de nombreuses entreprises qui en portent témoignage et dans des domaines très divers : c est par exemple le cas des entreprises horlogères comme Novodess où Mickaël Bourgeois crée des montres sur mesure ou encore l entreprise Péquignet qui lance en 2011 la fabrication de son mouvement «le calibre royal» salué par la presse nationale et internationale. C est la microtechnique, avec l entreprise Hexacath qui ne cesse de se développer dans le domaine bio-médical de la thérapie vasculaire, ou avec l entreprise Vibra-tech qui, de la pépinière du Bélieu, s installe dans les anciens locaux de France-Vibration pour fabriquer des bols vibrants. Ce sont les entreprises du B.T.P. qui explorent de nouveaux matériaux de construction durable et écologique comme l entreprise Salvi ou encore l agro-alimentaire comme l entreprise Klaus qui crée de nouveaux produits comme les caramels au sel de Salins ou au Savagnin ou encore des chocolats 100 % Criolo. C est aussi la sous-traitance automobile qui, avec Fabi et son équipe de Recherche et Développement, élabore de nouveaux produits, notamment dans les pièces chromées et décorées pour répondre aux nouvelles demandes stylistiques. Chefs d entreprise, si vous avez des exemples d innovation, n hésitez pas à nous les communiquer. Nous nous en ferons volontiers l écho dans «Morteau Notre Ville». Un mortuacien à la tête de la Chambre Francaise de l'horlogerie et des Microtechniques Tout dernièrement, Pascal Bôle, Dirigeant de l entreprise Ambre, a été élu à la tête de la Chambre française de l'horlogerie et des Microtechniques (C.F.H.M.), succédant à Michel Caron. Monsieur Bole s est très tôt impliqué au sein des instances professionnelles. Administrateur de la C.F.H.M. depuis 1988, il a participé dans les années 90 aux travaux du Comité permanent de l'horlogerie européenne. Il est également administrateur du comité Francéclat (comité professionnel de développement économique) et président du conseil de surveillance de la société de développement de l'horlogerie. Toutes nos félicitations et nos vœux de réussite au nouveau président. Entreprises de Morteau figurant parmi les 100 premières de Franche Comté > Ambre > Brademont > Cabinet Claude Dasnoy > Defeuille Automobile > Fabi Automobile > Klaus > Michel Epenoy > Morteau Saucisse > Mutuelle la Frontalière > Péquignet Manufacture Nos félicitations aux chefs d entreprises et à leurs collaborateurs. Rappelons qu à Morteau, 14 entreprises horlogères ou travaillant pour l horlogerie sont présentes : Péquignet, SDDH, Michel Epenoy, Ambre, Brademont, Altitude, la Pratique, France-Boîtes, Verlux, Novodess, Schwartzman, Fom 2000, Bal 2000 et Europolissage. > SDDH > Sauge assurances > Verlux d i v e r s c u l t u r e f ê t e s e t c é r é m o n i e s s p o r t s / v i e a s s o c i a t i v e j e u n e s s e é c o l e s l o g e m e n t s e r v i c e s é c o n o m i e t r a v a u x

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie AVEC LAMBALLE CO BIEN Pourquoi rénover? SE Comment acheter? LOGER Quelles aides? habitat - énergie Le Programme Local de l Habitat, un dispositif pour bien construire votre projet logement. Accueillir

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1 1. Avant-propos de Monsieur Bréhaux (adjoint au maire en charge de l urbanisme) : L importance du P.L.U. en tant qu outil législatif permettant une maîtrise de l urbanisme de la commune est rappelée aux

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES Recherche d un candidat pour la réouverture d un restaurant à Bussière-Galant bourg

APPEL A CANDIDATURES Recherche d un candidat pour la réouverture d un restaurant à Bussière-Galant bourg 28 mai 2015 Bussière-Galant APPEL A CANDIDATURES Recherche d un candidat pour la réouverture d un restaurant à Bussière-Galant bourg Mairie de Bussière-Galant Le Bourg 87230 BUSSIERE-GALANT Tél. : 05 55

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

Boudème Les Deux-Portes

Boudème Les Deux-Portes Le quartier de Boudème Les Deux-Portes Bienvenue chez vous! Mieux connaître son quartier pour mieux en profiter : voici, en substance, l objectif de ce fascicule conçu par la Ville de Martigues et destiné

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

héma Une solution pour tous les Sarthois

héma Une solution pour tous les Sarthois S u p p l é m e n t g r a t u i t d e LA SARTHE Le magazine du Conseil général héma S A R T H E Une solution pour tous les Sarthois Avec ses 14 000 logements, Sarthe Habitat, qui défend les valeurs de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis.

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis. DOSSIER DE PRESSE Architecte : Agence BDM Architectes (Bordeaux) Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON www.aquitanis.fr Office public de l habitat

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas

La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas La gazette des temps d accueil périscolaires de Kerhoas Numéro 4 mai juin 2014 Au menu de votre gazette : 1. Les animations mises en place sur les temps de midi/2 et de pré et post-scolaire. 2. Les animations

Plus en détail

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Territoire concerné >> Ville des Mureaux (78) Date de mise

Plus en détail

Parents, enfants. un guide pour vous

Parents, enfants. un guide pour vous Parents, enfants un guide pour vous edit s mmaire Parents, Notre engagement de mettre en place un territoire compétitif, solidaire et durable ne peut se concevoir sans répondre aux besoins des enfants

Plus en détail

Commune de SENAN Séance du 8 septembre 2014. Séance du lundi 8 septembre 2014. A 20 h 30, Monsieur Gérard CHAT, Maire, déclare la séance ouverte.

Commune de SENAN Séance du 8 septembre 2014. Séance du lundi 8 septembre 2014. A 20 h 30, Monsieur Gérard CHAT, Maire, déclare la séance ouverte. Séance du lundi 8 septembre 2014 Convocation du Conseil Municipal le 2 septembre 2014 (affichage ce même jour), à effet de délibérer sur l'ordre du jour suivant : - Redevances d occupation du domaine public

Plus en détail

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 4 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Les spécificités urbanistiques du territoire vélizien soulignent l enjeu de l accessibilité de la ville aux personnes à mobilité

Plus en détail

L OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT (OPAH) Revitalisation Rurale du Pays du Ternois

L OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT (OPAH) Revitalisation Rurale du Pays du Ternois L OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT (OPAH) Revitalisation Rurale du Pays du Ternois L OPAH RR du Pays du Ternois est un dispositif d aides financières ouvert aux propriétaires privés occupants

Plus en détail

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Sommaire : Les missions page 2 Les secteurs d interventions page 2 Les contacts privilégiés page 3 Les cibles : A La restauration collective 1. Objectifs

Plus en détail

Livret d accueil du service Accueil temporaire. Maison Saint Cyr Rennes

Livret d accueil du service Accueil temporaire. Maison Saint Cyr Rennes Livret d accueil du service Accueil temporaire Maison Saint Cyr Rennes 1 L Accueil temporaire pour qui? L Accueil temporaire s adresse aux personnes âgées qui vivent à domicile et qui souhaitent un séjour

Plus en détail

VENDREDI 13 JUIN 2014

VENDREDI 13 JUIN 2014 ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DE LA BOITE A MALICE VENDREDI 13 JUIN 2014 SALLE BARBARA ST MARTIN DU FOUILLOUX RAPPORT MORAL Difficile de résumer l année 2013 en quelques mots Du côté des administrateurs

Plus en détail

Une nouvelle résidence à Strasbourg

Une nouvelle résidence à Strasbourg Une nouvelle résidence à Strasbourg RSS «Les Allées des Brasseurs» Strasbourg (67) 1 Eco-quartier de la Brasserie Sur près de 3,7 Hectares 400 logements, commerces et services Développement durable et

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Restauration et réception Hôtellerie Hébergement de groupe Séminaires et Formation Activités pédagogiques et loisirs Séjours de vacances adaptées La boutique Présentation générale Bol Vert - Rue Clavon-Collignon

Plus en détail

Résidence. Pierre Brossolette. Centre Communal d Action Sociale

Résidence. Pierre Brossolette. Centre Communal d Action Sociale Résidence Pierre Brossolette Centre Communal d Action Sociale Situation de la résidence Pierre Brossolette La RÉSIDENCE Pierre BROSSOLETTE, située dans le quartier des Gondoles Nord de Choisy-le-Roi, jouxte

Plus en détail

QU'EST-CE QU'UNE MAISON D ASSISTANTS MATERNELS (MAM)? QUI EST L EMPLOYEUR DES ASSISTANTS MATERNELS?

QU'EST-CE QU'UNE MAISON D ASSISTANTS MATERNELS (MAM)? QUI EST L EMPLOYEUR DES ASSISTANTS MATERNELS? Mise à jour Septembre 2011 Un assistant maternel est agréé par le Conseil général. Il peut moyennant rémunération, accueillir habituellement et de façon non permanente des mineurs : - à son domicile (art.

Plus en détail

NEWSLETTER Le CMV au rythme de 3 siècles de musique

NEWSLETTER Le CMV au rythme de 3 siècles de musique Septembre 2015 NEWSLETTER Le CMV au rythme de 3 siècles de musique Les 3 et 4 septembre dernier, le Crédit Mutuel de la Vallée a convié une partie de sa clientèle, officiels et autorités, notamment le

Plus en détail

Le salon de l habitat

Le salon de l habitat Dossier de presse Le salon de l habitat Vous souhaitez rencontrer des professionnels pour la construction, l aménagement intérieur et extérieur d un bien immobilier? Lors du salon de l habitat du Trait,

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN A retourner à : Monsieur le Maire de Dannemarie 1 Place de l Hôtel-de-Ville 68210 DANNEMARIE 03 89 25 00 13 mairie@dannemarie.fr

Plus en détail

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 DEPARTEMENT DU PAS DE CALAIS ARRONDISSEMENT D ARRAS CANTON DE PAS EN ARTOIS COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 L an deux mille cinq,

Plus en détail

www.ferrières-en-brie.fr Où puis-je m investir? Quelle activité puis je faire sur ma commune?? Comment rencontrer des gens dans ma ville?

www.ferrières-en-brie.fr Où puis-je m investir? Quelle activité puis je faire sur ma commune?? Comment rencontrer des gens dans ma ville? 2013 Comment rencontrer des gens dans ma ville? Quelle activité puis je faire sur ma commune?? Où puis-je m investir? Quel sport puis je pratiquer? www.ferrières-en-brie.fr LOISIRS Ginkgo Club page 1 Les

Plus en détail

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Favoriser les déplacements alternatifs à la voiture Mettre en place un pédibus Sensibiliser les habitants sur la thématique

Plus en détail

PERCY, CAPITALE DE LA NORMANDIE PENDANT 3 JOURS FESTIFS TOUS ENSEMBLE, UNIS POUR FAIRE RAYONNER PERCY

PERCY, CAPITALE DE LA NORMANDIE PENDANT 3 JOURS FESTIFS TOUS ENSEMBLE, UNIS POUR FAIRE RAYONNER PERCY Sommaire PERCY, CAPITALE DE LA NORMANDIE PENDANT 3 JOURS FESTIFS ÉDITO DU MAIRE...PAGE 3 LE PROGRAMME DES 3 JOURS DE FÊTE...PAGES 4 & 5 TOUS ENSEMBLE, UNIS POUR FAIRE RAYONNER PERCY LE MOT DES PARTENAIRES...PAGE

Plus en détail

Règlement intérieur de la Cité

Règlement intérieur de la Cité Règlement intérieur de la Cité 19 mai 2015 p.1 PREAMBULE Objectifs La Cité est un équipement municipal de soutien à la vie associative. C est un lieu d accueil, de promotion, d information, de formation

Plus en détail

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES 1 ère ÉDITION à la Réunion LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES Du 11 au 13 MARS 2016 Au PARC DES EXPOSITIONS ET DES CONGRÈS AUGUSTE LEGROS SAINT DENIS DE LA RÉUNION INFOS : contact@eventgo.fr / 0692 527 520

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Vendredi 6 mars 2015 Conseil municipal Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Sommaire > Communiqué

Plus en détail

Impôts 2015. TVA à 5,5% ou 10% - Travaux dans les logements de plus de 2 ans. particuliers. professionnels du bâtiment

Impôts 2015. TVA à 5,5% ou 10% - Travaux dans les logements de plus de 2 ans. particuliers. professionnels du bâtiment Impôts 2015 TVA à 5,5% ou 10% - Travaux dans les logements de plus de 2 ans particuliers professionnels du bâtiment travaux relevant des taux réduits attestation Les principaux taux de TVA depuis le 1er

Plus en détail

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT.

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. I Des permanences d accueil et des visites à domicile Toutes les équipes de Corrèze assurent des permanences

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. A Nancy, la rentrée se fait aussi chez les 0-3 ans. Au sein du service petite enfance! Page 1 sur 7

DOSSIER DE PRESSE. A Nancy, la rentrée se fait aussi chez les 0-3 ans. Au sein du service petite enfance! Page 1 sur 7 DOSSIER DE PRESSE A Nancy, la rentrée se fait aussi chez les 0-3 ans Au sein du service petite enfance! Page 1 sur 7 Les haltes garderies à Nancy La halte garderie est un accueil souple sur un temps limité

Plus en détail

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015

Calendrier des fêtes et cérémonies 2015 JANVIER Samedi 3 : Aubade devant l hôtel de Ville (Réveil de La Chaussée/Municipalité) FEVRIER Dimanche 1 er : Bal et Loto -Salle des Fêtes (UAICF) Samedi 7: Nouvel an chinois Salle des Fêtes (Amitiés

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 décembre 2013

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 décembre 2013 COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 décembre 2013 Le onze décembre deux mil treize à vingt heures, le Conseil Municipal de la Commune de Cenves, s est réuni sur convocation de Monsieur

Plus en détail

Association Bibliothèque Braille Enfantine

Association Bibliothèque Braille Enfantine Association Bibliothèque Rendre accessible un monde de personnages, d histoires et de connaissances aux enfants déficients visuels - août 2014 - Carte d identité de l association Public : Nom de l association

Plus en détail

Expositions. Jusqu au jeudi 15. A partir du mardi 20 Duo d Images, photographies de Christian LE SAINT

Expositions. Jusqu au jeudi 15. A partir du mardi 20 Duo d Images, photographies de Christian LE SAINT Expositions Jusqu au lundi 12, A partir de 17h La Magie de Noël SAINT-PAIR-SUR-MER, Eglise La neige, les congères et les stalactites vous plongeront dans l univers d un décor montagnard pour un Noël féérique

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE

PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE A/ LA STRUCTURE D ACCUEIL I La localisation II L Accueil de loisirs sans hébergement : LES LOULOUS DU PIC I La localisation L accueil de Loisirs se trouve dans la ville de Saint

Plus en détail

La Foire-Expo Régionale

La Foire-Expo Régionale 1 LES HORAIRES DE LA FOIRE : La Foire-Expo Régionale Samedi 28 juin de 10h à 22h : à partir de 21h : FOIRE EXPO NUIT CELTIQUE Dimanche 29 juin de 10h à 20h : FOIRE EXPO - L invité d honneur La Métallurgie

Plus en détail

Morancé / 69 BBCBÂTIMENT BASSE CONSOMATION. Le Clos de la Combe. Chemin de la Combe. www.covebat-immobilier.fr

Morancé / 69 BBCBÂTIMENT BASSE CONSOMATION. Le Clos de la Combe. Chemin de la Combe. www.covebat-immobilier.fr Morancé / 69 BBCBÂTIMENT BASSE CONSOMATION Le Clos de la Combe Chemin de la Combe www.covebat-immobilier.fr Votre résidence Le Clos de la Combe L Attrait de la Région Lyonnaise La région lyonnaise. Le

Plus en détail

DECOUVRIR PARTAGER Et SE FAIRE PLAISIR

DECOUVRIR PARTAGER Et SE FAIRE PLAISIR Organisation pédagogique du séjour de vacances de La Marmotane 2015 DECOUVRIR PARTAGER Et SE FAIRE PLAISIR I. Descriptif Le séjour de vacances de l association La Marmotane (6 rue de la Fontaine 67 870

Plus en détail

Habitat ancien. Vous avez un projet? J achète, je rénove, j investis. sur le territoire de Vitré Communauté

Habitat ancien. Vous avez un projet? J achète, je rénove, j investis. sur le territoire de Vitré Communauté Habitat ancien Vous avez un projet? J achète, je rénove, j investis sur le territoire de Vitré Communauté Conseils 2015 J achète, je rénove, j investis Maison 130 m 2-7 pièces - 4 chambres Année : 1920

Plus en détail

Salon de Provence CÔTÉ. Bastides LES VIOUGUES

Salon de Provence CÔTÉ. Bastides LES VIOUGUES Salon de Provence CÔTÉ LES VIOUGUES Votre partenaire immobilier côté confiance Né de l expertise conjointe de professionnels de l immobilier et de la construction, Côté Sud Promotion maîtrise parfaitement

Plus en détail

Dossier de presse. Résidence BOUTIN 14 logements

Dossier de presse. Résidence BOUTIN 14 logements Dossier de presse Inauguration Est Métropole Habitat inaugure 14 logements (acquisition amélioration) et présente sa nouvelle équipe de proximité du territoire Villeurbanne Centre BOUTIN 14 logements 5,

Plus en détail

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr

Comment faire calculer votre QF? Tarifs. Quotient Familial 2011-2012. www.colombes.fr Comment faire calculer votre QF? Tarifs Quotient Familial 2011-2012 www.colombes.fr Edito Madame, monsieur, Vous avez entre les mains la plauette des tarifs municipaux pour l année scolaire 2011-20112.

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 28 AOUT 2014

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 28 AOUT 2014 COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 28 AOUT 2014 Le jeudi 28 août 2014, les membres du Conseil Municipal se sont réunis sous la présidence de M. Mickaël DELAHAYE, Maire. Présents : Mesdames Christelle

Plus en détail

Pourquoi? Faire connaître le chauffage aux granulés, Pour les projets collectifs et tertiaires

Pourquoi? Faire connaître le chauffage aux granulés, Pour les projets collectifs et tertiaires Pourquoi? Faire connaître le chauffage aux granulés, Pour les particuliers, Pour les projets collectifs et tertiaires Etre un outil de communication pour l ensemble de la filière granulés Objectifs Apporter

Plus en détail

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER ÉDUCATION Côtes d Armor Collèges publics DIRECTION ÉDUCATION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER Charte de la restauration collective Préambule Dans le cadre de l article 82 de la loi du 13 août 2004, le Département

Plus en détail

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais Dossier de presse Pose de la Première Pierre de l immeuble de bureaux de la Direction Régionale Picardie de Quille Construction 18 février 2014 Beauvais 1 Communiqué de presse Pose de la Première Pierre

Plus en détail

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme

Améliorer l organisation et la communication interne à l office de tourisme Les engagements La qualité est devenue une priorité de l'ensemble des acteurs du tourisme ainsi que de l Etat qui s engagent dans différents processus de qualité pour améliorer l'image de la France auprès

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012

COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012 COMPTE - RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 8 MARS 2012 Etaient présents : Mrs BLEVIN Pierre ; BONNET Claude ; GODERE Yannick ; MOUE Philippe ; MORICEAU Bertrand ; QUELVEN Jacques ; SEITZ Alfred ; SUISSE Michel

Plus en détail

Le financement du projet

Le financement du projet Le financement du projet Comment financer mon projet? 14 Votre budget doit faire l objet d une étude approfondie. Pour vous aider à établir votre plan de financement, faites appel à l Association Départementale

Plus en détail

Prix de vente : 285 000 Euros

Prix de vente : 285 000 Euros Visite du bien : 167374 Localisation : Marckolsheim Ville proche : Sélestat Autoroute : 16 km Aéroport : 62 km Entre Sélestat et Freiburg Im Breisgau, une maison récente en parfait état! C'est à Marckolsheim,

Plus en détail

Projet Lyon La Duchère Avancement du programme de renouvellement urbain

Projet Lyon La Duchère Avancement du programme de renouvellement urbain Projet Lyon La Duchère Avancement du programme de renouvellement urbain Visite de terrain Jeudi 10 février 2011 Le quartier de La Duchère, dans le 9 e arrondissement de Lyon, bénéficie d un programme de

Plus en détail

Dossier de presse. Adaptation des logements à la perte d autonomie : Des moyens renforcés pour 2013. 19 Mars 2013

Dossier de presse. Adaptation des logements à la perte d autonomie : Des moyens renforcés pour 2013. 19 Mars 2013 Dossier de presse Adaptation des logements à la perte d autonomie : Des moyens renforcés pour 2013 19 Mars 2013 Contacts presse : Myra Frapier-Saab 06 70 10 82 24 1 Les enjeux Le nombre croissant de personnes

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

UNIVERSITÉ PANTHÉON ASSAS Paris 2

UNIVERSITÉ PANTHÉON ASSAS Paris 2 UNIVERSITÉ PANTHÉON ASSAS Paris 2 Le LEARNING CENTER d ASSAS Un campus urbain au cœur du quartier Latin 4 8 Le centre Assas en chiffres > 1 bâtiment entièrement accessible sur 8 étages > Équipé du

Plus en détail

LETTRE D'INFO DU SERVICE DES ANTENNES DE QUARTIER

LETTRE D'INFO DU SERVICE DES ANTENNES DE QUARTIER N 1 - DÉCEMBRE 2014 - JANVIER 2015 LETTRE D'INFO DU SERVICE DES ANTENNES DE QUARTIER UN PETIT MOT... La période estivale de 2014, au sein du dispositif L'été à Gentilly, a été l'occasion pour les Antennes

Plus en détail

Analyse des besoins sociaux

Analyse des besoins sociaux La commune de Le Verger réalise une analyse sur les besoins sociaux de sa population. Afin d améliorer la qualité de vie et de services sur notre commune, nous vous remercions par avance de remplir ce

Plus en détail

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille mode d emploi Un lieu de vie La médiathèque est un lieu de vie, d information, de formation, de culture et de loisirs ouvert à tous, librement et gratuitement. Seul le prêt nécessite une inscription.

Plus en détail

Mécénat intergénérationnel : l Ircantec lance son appel à projets pour l année 2014

Mécénat intergénérationnel : l Ircantec lance son appel à projets pour l année 2014 Mécénat intergénérationnel : l Ircantec lance son appel à projets pour l année 2014 Contact presse Isabelle Vergeat-Achaintre Responsable de la communication Tél. 33 (0)2 41 05 21 74 ou 33 (0)6 07 70 13

Plus en détail

IDÉES PERMETTANT DE COLLECTER DES FONDS POUR LA COURSE À LA VIE

IDÉES PERMETTANT DE COLLECTER DES FONDS POUR LA COURSE À LA VIE IDÉES PERMETTANT DE COLLECTER DES FONDS POUR LA COURSE À LA VIE Organiser une vente - Animez une vente de garage, de pâtisseries, de livres d occasion ou de produits artisanaux. Vous pouvez ramasser de

Plus en détail

un lieu d exception pour goûter l art de vivre en bretagne

un lieu d exception pour goûter l art de vivre en bretagne un lieu d exception pour goûter l art de vivre en bretagne le château du grand val accueille séminaires et incentives haut de gamme Le Château du Grand Val, dont les origines remontent au XVème siècle,

Plus en détail

SORTIE APRES-MIDI DANSANT. Spectacle musical Mardi 13 octobre après-midi. «Tubes d un jour, tubes toujours»

SORTIE APRES-MIDI DANSANT. Spectacle musical Mardi 13 octobre après-midi. «Tubes d un jour, tubes toujours» «Tubes d un jour, tubes toujours» Spectacle musical Mardi 13 octobre après-midi APRES-MIDI DANSANT Dimanche 20 septembre de 14h à 18h A l espace loisirs Charentonneau Participation 6 Laissez-vous emporter

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres HOME DES FLANDRES 355, Boulevard Gambetta 59200 TOURCOING 03.20.24.75.78 Fax : 03.20.11.02.49 LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain Géré par le Home des Flandres 337 bis rue du Brun Pain 59200

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du 09 septembre 2010

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du 09 septembre 2010 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du 09 septembre 2010 Présents : Monsieur MICHOUX Eric, Maire, Mesdames BENEDET Ghislaine, BONNOT Anne-Marie, JOBERT Bernadette, SCHNEIDER Annie, Messieurs

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

Musée Jacquemart-André

Musée Jacquemart-André Musée Jacquemart-André Paris U N MUSÉE UNIQUE À PARIS POUR DES RECEPTIONS DE PRESTIGE L e Salon de Musique L a Salle à Manger L e Jardin d Hiver L e Grand Salon L e Grand Salon L a Salle à Manger Grande

Plus en détail

choucroute Dossier de presse d lsace La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée DU 17 AU 25 janvier 2015

choucroute Dossier de presse d lsace La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée DU 17 AU 25 janvier 2015 La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée Dossier de presse Création graphique : Musiconair Pendant 9 jours, les Chefs d Alsace et les Maîtres Restaurateurs d Alsace vous font découvrir

Plus en détail

Dossier de presse. 5 commerçants du Vignoble nantais sélectionnés pour la 1 ère étape du concours «Mon commerce a des idées»

Dossier de presse. 5 commerçants du Vignoble nantais sélectionnés pour la 1 ère étape du concours «Mon commerce a des idées» Dossier de presse Nantes, le 17/07/2014 5 commerçants du Vignoble nantais sélectionnés pour la 1 ère étape du concours «Mon commerce a des idées» SOMMAIRE Communiqué de presse p. 2 Les membres du jury

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

Bienvenue chez vous! www.residences-valentin-hauy.com. Vivre en toute autonomie

Bienvenue chez vous! www.residences-valentin-hauy.com. Vivre en toute autonomie Vivre en toute autonomie www.avh.asso.fr L Association Valentin Haüy a été fondée en 1889 et reconnue d utilité publique en 1891. Elle a pour vocation d aider les aveugles et les malvoyants à sortir de

Plus en détail

OPAH MODE D EMPLOI BOUCHES-DU-RHÔNE

OPAH MODE D EMPLOI BOUCHES-DU-RHÔNE OPAH MODE D EMPLOI BOUCHES-DU-RHÔNE Une OPAH? Qu est ce que c est? O.P.A.H = Opération Programmée d Amélioration de l Habitat. Il s'agit d'une action menée par Ouest Provence et les communes membres en

Plus en détail

Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P )

Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P ) Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P ) de Treize immeubles d habitation Pour la Société Coopérative d Habitation 10.03.2014 1. INTRODUCTION 1.1Présentation de la société candidate

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus. Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE

Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS. Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus. Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE Mairie d Orange Direction AFFAIRES SCOLAIRES / ANIMATION SPORT LOISIRS Accueil de Loisirs Périscolaire de Camus Rue Joachim du Bellay 84100 ORANGE PROJET PEDAGOGIQUE Année 2012-2013 Autour du livre Présentation

Plus en détail

Inauguration de l Espace Saint Exupéry Saint Marcel

Inauguration de l Espace Saint Exupéry Saint Marcel (Jeudi 4 avril 2013 15h) Inauguration de l Espace Saint Exupéry Saint Marcel Monsieur le Préfet, Monsieur le Député, cher Franck, Monsieur le Député et Président du Conseil général, Messieurs les sénateurs,

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 AVRIL 2013 L an deux mil treize, le deux avril à 20H30, le conseil municipal de la commune d URY, dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire à la mairie, sous la

Plus en détail

2014-2015. Animations pédagogiques TANINGES. - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3. Arcade MAISON du PATRIMOINE

2014-2015. Animations pédagogiques TANINGES. - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3. Arcade MAISON du PATRIMOINE Animations pédagogiques 2014-2015 TANINGES - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3 «Située à Taninges, au cœur de la vallée du Giffre, la Maison du Patrimoine vous emmène dans une rue reconstituée pour découvrir,

Plus en détail

PRÉAVIS N 53 AU CONSEIL COMMUNAL

PRÉAVIS N 53 AU CONSEIL COMMUNAL PRÉAVIS N 53 AU CONSEIL COMMUNAL Patrimoine immobilier communal Demande d un crédit de CHF 892 000.- TTC pour l établissement d une expertise technique systématique Délégué municipal : M. Claude Uldry

Plus en détail

Vendredi 30 janvier 2015. Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Président de la PAC

Vendredi 30 janvier 2015. Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Président de la PAC Vendredi 30 janvier 2015 Inauguration espace ainés «La Maison Bleue» Discours de Karl Olive, Maire de Poissy, Conseiller général des Yvelines Président de la PAC Monsieur le Président du Sénat, Cher Gérard

Plus en détail

Le droit d espérer. Didier Chastagnier

Le droit d espérer. Didier Chastagnier Février 2013 MULHOUSE STRASBOURG COLMAR Notre mission, plus que jamais, grâce à vous: Donner à chaque enfant le droit d être un enfant Le droit d espérer Chers Amis d Action Quartiers C est une joie pour

Plus en détail

UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL

UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL UNE EXTENSION UNE RÉNOVATION UNE CONSTRUCTION? MAISON COMTEMPORAINE MAISON TRADITIONNELLE Qu il s agisse

Plus en détail

- Devis - Calendrier des fêtes - Subventions aux associations pour 2015 - Projets d investissements 2015 - Questions diverses

- Devis - Calendrier des fêtes - Subventions aux associations pour 2015 - Projets d investissements 2015 - Questions diverses Date de convocation : Date d affichage : Date de réunion : ORDRE DU JOUR : Présents : 3 février 2015 12 février 2015 10 février 2015 - Devis - Calendrier des fêtes - Subventions aux associations pour 2015

Plus en détail

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes

Plus en détail

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire,

Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Remise du prix La Tribune du Stratège de l'année 2003 à René Carron Discours d Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, Paris, le Grand Véfour, mardi 3 février 2004 Messieurs

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail