Question de cours 1. Question de cours 2. Question de cours 3. Problème 1 OPTIQUE ATOMISTIQUE. DS 1 le 1er octobre 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Question de cours 1. Question de cours 2. Question de cours 3. Problème 1 OPTIQUE ATOMISTIQUE. DS 1 le 1er octobre 2012"

Transcription

1 DS le er octobre 202 OPTIQUE ATOMISTIQUE NB : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction. Les copies illisibles ou mal présentées seront pénalisées. Toute application numérique ne comportant pas d unité ne donnera pas lieu à attribution de points. Si un candidat est amené à repérer ce qui peut lui sembler être une erreur d énoncé, il le signalera sur sa copie et devra poursuivre sa composition en expliquant les raisons des initiatives qu il a été amené à prendre. Question de cours. Un anglais pèse 60 lb (livres). Sachant que le facteur exact de conversion est 0, kg/lb, indiquer la masse de l anglais en kg. 2. La relation suivante donne le rayon de la trajectoire circulaire d une particule chargée de masse m, de charge q de vitesse v dans un référentiel où règne un champ magnétique d intensité B : R = q B mv. Cette relation est-elle correcte? 3. À partir de la constante de la gravitation universelle G = 6,67 0 S.I., de la constante de PLANCK h= 6, S.I. et de la vitesse de la lumière c = 3,0 0 8 m.s, on peut définir une masse, dite de PLANCK, m P. Trouver son expression et sa valeur. Question de cours 2 Choisir une famille du tableau périodique et indiquer toutes les propriétés connues sur cette famille (pas plus d une demi page). Question de cours 3. Rappeler les lois de SNELL-DESCARTES pour la réfraction 2. Dans quelles conditions, observe-t-on le phénomène de réflexion totale? En donner une application. Problème A. Une lentille mince convergente (L) de centre O et de distance focale f utilisée dans les conditions de GAUSS forme d un objet réel AB une image A B réelle sur un écran (E), A et A sont sur l axe optique.. Écrire la relation de conjugaison reliant p = OA et p = OA. 2. La distance A A = D étant fixée, montrer que p est solution d une équation du second degré dont les solutions p et p 2 correspondent à deux positions possibles O et O 2 de (L) permettant de projeter AB sur l écran (on pose p > p 2 ). Exprimer p et p 2 en fonction de f et de D. Comment se placent ces deux positions entre A et A? 3. Établir l expression de la distance focale f en fonction de D et d = O O 2 4. Quel nom donne t on à cette méthode de détermination de distance focale? 5. Application numérique : On règle la distance objet écran à une valeur D = 80±2 mm un peu supérieur au minimum possible. On mesure les deux positions de la lentille donnant une image nette sur l écran : p = 360±3 mm et p 2 = 452±9 mm. Calculer la distance focale f et l incertitude f sur sa valeur. B. On diminue la distance D jusqu à la valeur D m telle qu il n y ait plus qu une position de (L) permettant d obtenir une image A B nette de AB. Montrer que dans ce cas, AB = A B, et exprimer f en fonction de D m. Connaissez vous le nom donné à cette méthode? C. On place maintenant un miroir plan (M) juste derrière (L) perpendiculairement à l axe optique. À quelle distance de l objet AB faut il placer (L) pour que l image A B soit observée exactement dans le même plan que AB Que vaut alors le grandissement? Quel nom donne t on à cette méthode?

2 Page 2 DS le er octobre 202 Lycée Clemenceau Nantes MPSI Problème 2 Ce problème est constitué de deux parties indépendantes. Dans la première partie, on étudie un appareil photo ; dans la seconde, un projecteur de diapositives. On veillera à faire les applications numériques pour chacune des questions. A- On assimile l objectif de l appareil photographique à une lentille mince convergente de distance focale image f a = 35 mm. D. Pour mesure la distance focale f 0 < 0 d une lentille divergente (L 0), on se sert d une lentille convergente (L) de distance focale f connue. On forme d abord une image de l objet AB à l infini en le plaçant dans le plan focal objet d une lentille collimatrice convergente (L c ) de même axe optique que (L), placée suffisamment loin derrière. - On désire photographier une toile de maître située à 3 m en avant de l objectif. À quelle distance p > 0, en arrière de l objectif, faut il placer les cellules sensibles de la pellicule pour obtenir une image nette de la toile? 2- Cet appareil photographique est utilisé pour photographier le ciel nocturne. Son format est le 24 36, ce qui signifie que la pellicule photographique mesure 24 mm de hauteur et 36 mm de largeur. Quel est le champ du ciel photographié? On exprimera le résultat sous la forme α β où α et β sont des angles exprimés en degré. 3- Calculer, en minute d arc ( ) (rappel = 60 ), le diamètre apparent θ du disque lunaire vu par l objectif de l appareil photographique. On supposera la Lune sphérique, de rayon 740 km, et de centre situé à km de l objectif.. Où se trouve l image A B formée par (L)? 2. On interpose ensuite (L 0 ) exactement dans le plan focal objet de (L), ce qui a pour effet de reculer l image A B d une distance δ par rapport à sa position précédente. De quel point remarquable A est il alors l image? 3. Montrer que la mesure de δ permet d obtenir simplement f 0 par une relation que l on démontrera. Cette méthode de mesure des distances focales porte le nom de méthode de BADAL. 4- Avec cet appareil, on photographie la pleine Lune,l axe optique de l objectif étant dirigé vers le centre du disque lunaire. On effectue un tirage de la pellicule sur du papier de format 0 5 cm 2. Quel est le diamètre d du disque lunaire sur le papier? B- On cherche maintenant à concevoir un projecteur de diapositives de taille 24 mm 36 mm permettant d obtenir une image de,2 m de large sur un écran situé en E à l = 3,0 m du centre optique de la lentille mince (C ) pour une diapositive placée en I avec son coté le plus long placé horizontalement. On notera e la distance IF et m la distance F E. La figure ci-dessous propose une vue de dessus du projecteur.

3 Page 3 DS le er octobre 202 Lycée Clemenceau Nantes MPSI S G I D e C F O F m E 4. On souhaite en plus pouvoir obtenir une image nette par déplacement de l objectif pour des distances comprises entre 2 et 5 m. Quelles sont les grandissements et largeurs d images horizontales correspondants à ces deux limites (image nette d une diapositive avec son coté le plus long placée horizontalement)? Problème 3. Quel est le grandissement γ nécessaire? Commenter le signe. 2. Tracer les rayons permettant d obtenir les points G et D, image des points G et D représentant respectivement les bords gauches et droits de la diapositive. Dans quel sens faut-il placer la diapositive? Justifier votre réponse. 3. Déterminer les expressions de e, m et f en fonction du grandissement γ et de l. Réaliser l application numérique pour le grandissement souhaité. Soit le système formé par l association d une lentille mince L de foyers image F et objet F et de distance focale f = 3a, et d un miroir concave M 2 de foyers image F 2 et objet F 2 et de distance focale f 2 = a. Le miroir est placé à la distance e = 2a derrière la lentille.. Déterminer graphiquement la position du foyer image F du système. 2. Retrouver ce résultat par un calcul en déterminant l expression de F 2 F. 3. Déterminer graphiquement la position du foyer objet F du système optique formé par L puis M retrouver ce résultat par un calcul en déterminant l expression de F F.

4 Page 4 DS le er octobre 202 Lycée Clemenceau Nantes MPSI Commentaires et correction : Problème Le problème a été bien compris dans l ensemble, mais les démonstrations n étaient pas toujours très convaincantes. Ainsi pour la méthode de SILBERMANN, il faut montrer que A B = AB et ne pas le supposer pour faire la suite. Pour la méthode de Badal, il faut aussi justifier clairement pourquoi A est l image de F 0. Pour le calcul, la formule de NEWTON est beaucoup plus efficace que la formule de DESCARTES Problème 2 Vous êtes nombreux à vous faire piéger dès la première question par la valeur de OA qui est négative car l objet est réel! Les question sur l appareil photo étaient principalement des questions pour réaliser des applications numériques. Elles ont été très sélectives. L étude du projecteur n a pas été souvent abordé. Le grandissement n a pas été souvent trouvé négatif et les calculs proposés ont été très rarement fait correctement jusqu au bout. Problème 3 Exercice classique d un doublet à savoir résoudre. L originalité réside ici dans la présence d un miroir. Attention, le texte précisait clairement qu on étudie le doublet lentille miroir et pas le système lentille miroir lentille comme on le fait dans l étude de l autocollimation. Cela aurait été certainement plus réaliste,mais c est aussi un peu plus compliqué et surtout ce n est pas ce qui est demandé! Problème A- (a) La relation de conjugaison s écrit OA OA = f ou p p = f (b) Ici AA =D donc p = OA =OA+AA = p+ D. La relation de conjugaison devient : p+ D p = f soit D f = p(p+ D). On en déduit l équation du second degré : de solutions : p = D 2 + D 2 4 D f < 0 p 2 = D 2 D 2 4 D f < 0 On a supposé que D2 4 D f 0, c est à dire que D 4f. Les deux positions sont symétriques par rapport au milieu de [A,A ]. O2 (c) La distance O O 2 est égale à d = O O 2 = OO = p2 p. Comme p p 2, on a d = p p 2 = 2 D 2 4 D f = D 2 4D f d où d 2 = D 2 4D f et f = D2 d 2 4D C est la méthode de BESSEL. (d) L application numérique conduit à : f = 200 mm Pour l incertitude, on écrit : ( ) f f 2 ) f = ( D) +( 2 2 ( d) 2 D d ( D 2 + d 2 ) 2 ( ) d 2 = 4D 2 ( D) 2 + ( d) 2 2D ici D = 2 mm, d = ( p ) 2+ ( p2 ) 2 = 9,5 mm, on trouve f = 0,8 mm. B- Lorsqu il n y a plus qu une solution à l équation du second degré : p = D 2 et p = p+d =+ D 2 soit OA = OA. D après la définition du grandissement et le théorème de THALÈS : γ= A B AB = OA OA = La relation de conjugaison donne D/2 D/2 = f, d où f = D 4 p 2 + pd+ D f = 0 C est la méthode de SILBERMANN.

5 Page 5 DS le er octobre 202 Lycée Clemenceau Nantes MPSI C- On a la suite de systèmes optiques suivante : et on veut A=A. Les relations de conjugaison donnent : A (L) A (M) A 2 (L) A OA OA = f et O A = O A 2 Dans le passage de A 2 à A, la lumière va dans le sens inverse. D après le principe de retour inverse de la lumière, l image de A (=A) devrait être A 2 avec des rayons qui vont de la gauche vers la droite, on a donc : OA 2 OA = f La confrontation des deux relations de conjugaison impose : = OA 2 OA La solution A =A 2 n est pas compatible avec O A = O A 2, a moins que A =A 2 =O. Le miroir est dans ce cas placé là où se forme l image de l objet à travers la lentille. Comme le miroir est placé directement après le miroir, on ne tient pas compte de cette solution. La seule solution possible est alors telle que : = = 0, ce qui conduit à OA 2 OA A et A 2 à l infini, c est à dire que A est au foyer objet de (L) en F. Tous les rayons venant de B sortent en faisant le même angle i avec l axe. Après réflexion sur le miroir, on retrouve cet angle inversé. Le rayon non dévié au retour montre que l image de B se trouve en son symétrique par rapport à l axe optique, d où : γ= A B AB = C est la méthode de focométrie par autocollimation. D- (a) AB a son image à l infini à la sortie de (L c ). Cette image à l infini sert d objet de (L), l image A B sera donc dans le plan focal image de (L). (b) Les différentes images de A après traversée des lentilles (L c ), (L 0 ) et (L) sont : A (L c ) (L A 0 ) (L) F 0 A F 0 est le foyer image de (L 0 ), A est son image à travers (L). (c) La formule de Newton appliquée à (L) pour les points conjugués (F 0,A ) donne : F A.FF 0 = f 2 avec ici F A =δ et FF 0 = O 0 F 0 = f 0, on obtient δf 0 = f 2 d où f 0 2 f = δ Problème 2 A- - On applique la relation de conjugaison avec origine au centre : O A O A = f avec f a = 0,35 m et O A= 3 m. On obtient : O A = f a O A = 4 cm f a+o A 2- La mise au point se faisant sur le ciel nocturne à l infini, la pellicule est située dans le plan focal image de l appareil. En chaque point de la pellicule se forme l image d un point B du ciel. Les rayons qui en proviennent correspondent à des rayons incidents qui ont tous même inclinaison par rapport à l axe optique. Cette inclinaison se détermine à l aide du rayon passant par O qui n est pas dévié. B A=F O O B B α O F α

6 Page 6 DS le er octobre 202 Lycée Clemenceau Nantes MPSI À partir de la figure on lit : tanα= a f a, donc α=arctan a. f a Suivant le petit axe de la pellicule : a = 2 mm soit α=5,08 donc le champ angulaire vaut 2α=0,6. Suivant le grand axe de la pellicule : a = 8 mm soit α=7,59 donc le champ angulaire vaut 2α=5,8. On retiendra que le champ photographié a pour dimension La Lune de rayon R L à la distance d L est vu sous l angle : θ= 2arctan R L d L = 0,59 = 3 On aurait pu utiliser l approximation θ= 2α 2 R L d L = 9, rad=3 4- Si l on note D le diamètre de la Lune sur la pellicule, on en déduit que : θ 2 = arctan D/2 f a soit numériquement D = θ f a =,22 mm D/2 f a Le grandissement effectué pendant le tirage papier est de :G = On en déduit une dimension du diamètre d du disque lunaire : d = GD = 5, mm B-. D après la définition du grandissement, γ= A B AB =,2 = Le signe est négatif car l image est renversée. 2. On obtient la figure suivante. Comme l image est renversée, il faut mettre la diapositive la tête en bas. 3. D après la relation de conjugaison avec origine au centre, on a : OE OI = f Comme γ= OE OI = l OI, on déduit l γ l = f. On obtient finalement : f = l = 8,8 cm γ On trouve alors m par la relation l= f + m, d où : m= l f = l l γ = lγ γ = 2,9 m D après la relation de conjugaison avec origine au foyer FI.F E= f 2, on déduit : e m= f 2, soit : ( e = l γ 4. D après les formules de grandissement : Numériquement, on en déduit : ) 2 γ γl = l = 2,7 mm γ(γ ) γ= F E F O = m f = l f f S G I D e C F O F m D E G Problème 3 22< γ<56 et 0,78 m<g D <2,0 m. Comme le foyer image F est l image d un point A à l infini sur l axe, la position du foyer image s obtient en cherchant l intersection d un rayon parrallèle à l axe optique avec l axe en sortie du système.

7 Page 7 DS le er octobre 202 Lycée Clemenceau Nantes MPSI F O F 2 F F C 2 F O F 2 F C 2 F 2. On a la suite d image suivante : L A F M 2 F On écrit donc la formule de NEWTON pour le couple de point F, F à travaers le miroir M 2 : 4. On a la suite d image suivante : F L F 2 M 2 A d où on déduit : F 2 F.F 2 F = f 2 2 On écrit donc la formule de NEWTON pour le couple de point F, F à travers la lentille L : Ce qui confirme la solution graphique. F 2 F = f 2 2 F 2 F = a2 2a = a Le foyer objet F correspond au point objet sur l axe dont l image est un point A à l infini sur l axe. Les rayons issus de F sortent du système paralèles à l axe. On peut obtenir F en utilisant un rayon parallèle à l axe traversant le miroir puis la lentille de la droite vers la gauche et en exploitant le principe de retour inverse de la lumière. On obtient la figure suivante : d où on déduit : F F 2.F F= f 2 F F= f 2 = 9a 2 F F 2 2a = 9a 2. Ce qui confirme la solution graphique. On remarque que F et F sont confondus dans ce dispositif.

TRAVAUX DIRIGÉS DE O 3

TRAVAUX DIRIGÉS DE O 3 TRVUX DIRIGÉS DE O 3 Exercice : Constructions graphiques Pour chacune des figures, déterminer la position de l objet ou de son image par la lentille mince. Les points situés sur l axe optique sont les

Plus en détail

FOCOMETRIE - Lentilles minces -

FOCOMETRIE - Lentilles minces - Objectifs du TP FOCOMETRIE - Lentilles minces - - Expérimenter et comparer différentes méthodes de détermination de la distance focale (focométrie) d une lentille mince (convergente ou divergente). - Connaître

Plus en détail

1 Les instruments d'optique

1 Les instruments d'optique Les instruments d'optique. LES ACCESSOIRES : LENTILLES ET MIROIRS.. Lentilles minces convergentes Qu'est-ce que c'est? Une lentille mince est caractérisée par trois points singuliers et deux grandeurs

Plus en détail

Lycée Viette TSI 1. T.D. 02 optique miroir plan lentilles minces

Lycée Viette TSI 1. T.D. 02 optique miroir plan lentilles minces Ex 01 Ex 02 Catadioptre T.D. 02 optique miroir plan lentilles minces O Deux miroirs rectangulaires M et M forment un C angle de 70, AC = AC = 50 cm. 1. Un point lumineux P se trouve entre les miroirs.

Plus en détail

Relations de conjugaison des lentilles minces sphériques :

Relations de conjugaison des lentilles minces sphériques : Université de Cergy-Pontoise 2015-2016 Complément d optique géométrique et de mécanique S2-CUPGE-MP/PC TD n o 3 : Lentilles minces sphériques Relations de conjugaison des lentilles minces sphériques :

Plus en détail

1 Chemin d un faisceau lumineux

1 Chemin d un faisceau lumineux TD P3 Optique Lentilles sphériques minces Savoir-faire travaillés dans les exercices d application Savoir construire la marche d un rayon lumineux quelconque. Ex. 1 Démontrer la relation de conjugaison

Plus en détail

Exercices sur les miroirs plans

Exercices sur les miroirs plans Exercices sur les miroirs plans 1 Concepts de base... Faire un commentaire pour chaque affirmation suivante : 1. Nous pouvons voir la lumière puisque nous pouvons visualiser un faisceau lumineux en dispersant

Plus en détail

Grandissement et grossissement

Grandissement et grossissement I. Formule de conjugaison et grandissement : Grandissement et grossissement. Construire l image A B de à travers la lentille de distance focale f =0,0m en dessinant la marche de 3 rayons.. En utilisant

Plus en détail

CORRIGE TD n 2. EXERCICE 1 : construction de l image AB en utilisant les éléments cardinaux. EXERCICE 2 : la lunette astronomique

CORRIGE TD n 2. EXERCICE 1 : construction de l image AB en utilisant les éléments cardinaux. EXERCICE 2 : la lunette astronomique CORRIGE TD n EXERCICE : construction de l image AB en utilisant les éléments cardinaux EXERCICE : la lunette astronomique Une lunette astronomique est constituée dun objectif L de focale f =0 cm et dun

Plus en détail

- PROBLEME D OPTIQUE 1 -

- PROBLEME D OPTIQUE 1 - - 1 - ENONCE : «Appareil photographique» I. OBJECTIF STANAR On assimile l objectif d un appareil photographique à une lentille mince convergente () de centre O et de distance focale image f. a distance

Plus en détail

Devoir Surveillé n 3

Devoir Surveillé n 3 Devoir Surveillé n 3 Les candidat(e)s veilleront à exposer leurs réponses avec clarté et rigueur, rédiger avec soin dans un français correct et reporter dans la marge les numéros des questions traitées.

Plus en détail

CPGE MPSI Programme de khôlle. Programme de khôlle. - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique

CPGE MPSI Programme de khôlle. Programme de khôlle. - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique Programme de khôlle - Semaines 7 et 8 - (24/10 au 10/11) Bases de l optique géométrique 1. Savoir que la lumière est une onde électromagnétique, se propagent de manière omnidirectionnelle à partir d une

Plus en détail

REALISATION D UN MICROSCOPE

REALISATION D UN MICROSCOPE REALISATION D UN MICROSCOPE N.B. : Un certain nombre d items, signalés par un logo demandent un travail préparatoire : lecture avant la séance de TP, tracé théorique, bref calcul Un microscope est constitué,

Plus en détail

Lentilles et miroirs. Instruments fondamentaux. Exercice 5 : Oculaires. Exercice 1 : Zones d une lentille divergente et d un miroir concave

Lentilles et miroirs. Instruments fondamentaux. Exercice 5 : Oculaires. Exercice 1 : Zones d une lentille divergente et d un miroir concave MPSI2, Louis le Grand ormation des images, instruments d optique Semaine du 8 au 15 octobre On prendra n = 1 pour l air dans tous les exercices. On produira une figure soignée pour chaque situation étudiée.

Plus en détail

5 // Champ en profondeur

5 // Champ en profondeur 1 1 // Description On distingue principalement : les objectifs standards f = 50 mm les objectifs grand angle f = 8 mm les téléobjectifs f = 500 mm les objectifs à distance focale image variable ou zooms;

Plus en détail

Oraux : optique géométrique

Oraux : optique géométrique Extraits de rapports de jury : - Le tracé de rayons, dans des cas les plus triviaux, engendre de nombreuses erreurs et imprécisions, même avec une seule lentille (tracé de l'émergent pour un incident quelconque,

Plus en détail

PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES

PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES SESSION 2013 SECOND CONCOURS ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures L usage des calculatrices de poche à alimentation autonome, sans imprimante et sans document d accompagnement

Plus en détail

D.S.T. n 3 ANNEE 2007-2008 PHYSIQUE-CHIMIE. Série S. DURÉE DE L ÉPREUVE : 1 h 30

D.S.T. n 3 ANNEE 2007-2008 PHYSIQUE-CHIMIE. Série S. DURÉE DE L ÉPREUVE : 1 h 30 D.S.T. n 3 ANNEE 2007-2008 PHYSIQUE-CHIMIE Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : 1 h 30 Il sera tenu compte de la qualité de la présentation et de l expression des résultats numériques en fonction de la précision

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE / CARACTERISTISQUES GENERALES DES INSTRUMENTS D OPTIQUE / Page 1 sur 26 PLAN DU COURS 1. DEFINITIONS... 2

OPTIQUE GEOMETRIQUE / CARACTERISTISQUES GENERALES DES INSTRUMENTS D OPTIQUE / Page 1 sur 26 PLAN DU COURS 1. DEFINITIONS... 2 OPTIQUE GEOMETRIQUE / CARACTERISTISQUES GENERALES DES INSTRUMENTS D OPTIQUE / Page 1 sur 26 PLAN DU COURS 1. DEFINITIONS.... 2 2. GRANDISSEMENT TRANSVERSAL... 3 3. DISTANCE FOCALE DE GAUSS... 3 4. PUISSANCE...

Plus en détail

TD : Lentilles minces

TD : Lentilles minces Questions de cours TD : Lentilles minces SP-Q Quelles sont les relations de conjugaison d une lentille Expressions du grandissement transversal SP-Q Comment construire le rayon émergent correspondant à

Plus en détail

TD d optique n o 3 Lentilles sphériques minces

TD d optique n o 3 Lentilles sphériques minces Lycée rançois Arago Perpignan M.P.S.I. - TD d optique n o Lentilles sphériques minces Exercice - Constructions de rayons émergents. Représenter les rayons émergents correspondants aux rayons incidents

Plus en détail

Optique géométrique et physique

Optique géométrique et physique J.Hormière / 2 Optique géométrique et physique I Un objectif de distance focale f 320 mm est constitué par un doublet (L, L 2 ) de formule 8, 5, 4 (f 8a, e 5a, f 2 4a). La lumière rencontre d abord la

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section i-prépa annuel - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section i-prépa annuel - 1 exercice 1 : Un objet AB de hauteur 3 cm est placé devant une lentille convergente de vergence 10 d. L'objet, assimilable

Plus en détail

Pour effectuer un contrôle visuel d'impression, on utilise un compte-fils, c'est-à-dire une lentille mince convergente de distance focale OF' = 3 cm.

Pour effectuer un contrôle visuel d'impression, on utilise un compte-fils, c'est-à-dire une lentille mince convergente de distance focale OF' = 3 cm. COMMENT PEUT-ON AMÉLIORER SA VISION? Exercice 1 Pour effectuer un contrôle visuel d'impression, on utilise un compte-fils, c'est-à-dire une lentille mince convergente de distance focale OF' = 3 cm. 1)

Plus en détail

FICHE 5A LES LENTILLES MINCES. 1. Définition d une lentille. 2. Différents types de lentilles. Lentilles à bords minces. Lentilles à bords épais

FICHE 5A LES LENTILLES MINCES. 1. Définition d une lentille. 2. Différents types de lentilles. Lentilles à bords minces. Lentilles à bords épais FICHE 5A LES LENTILLES MINCES. Définition d une lentille Une lentille est un milieu transparent limité par deux dioptres dont l'un au moins est sphérique. D: diamètre d'ouverture. e: épaisseur. Une lentille

Plus en détail

MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr)

MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) 1 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 2 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 3 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 4 MONJAUD Robin (monjaud@efrei.fr) Mme L Hernault 5

Plus en détail

Lycée CARNOT- Sup PCSI 1/7

Lycée CARNOT- Sup PCSI 1/7 Lycée CARNOT- Sup PCSI /7 FOCOMETRIE Le but de ce TP, d une durée de 4 heures, est la mise en oeuvre et l'étude de diverses méthodes focométriques, permettant la détermination de la distance focale de

Plus en détail

Lentilles. IV 35. Viseur. 1) Un viseur est constitué d un objectif formé par une lentille mince convergente L 1, de distance focale f 1 = 10 cm et

Lentilles. IV 35. Viseur. 1) Un viseur est constitué d un objectif formé par une lentille mince convergente L 1, de distance focale f 1 = 10 cm et Lentilles I 77. Phare. Un phare est constitué par un filament lumineux de cm de long et par une lentille de diamètre cm. Lorsque celleci est à cm du filament, elle en donne une image nette sur un écran

Plus en détail

TP4/5 Opt. Identification rapide : CV ou DV? Me thode d auto-collimation

TP4/5 Opt. Identification rapide : CV ou DV? Me thode d auto-collimation TPC Focome trie des lentilles minces Objectifs : De terminer la nature (convergente CV ou divergente DV) d une lentille mince. De terminer par diffe rentes me thodes la distance focale image d une lentille

Plus en détail

Séquence 1 L œil et l appareil photographique (15 exercices corrigés)

Séquence 1 L œil et l appareil photographique (15 exercices corrigés) Séquence L œil et l appareil photographique (5 exercices corrigés) Exercice 8 page 24 Schématiser une lentille : La lentille est convergente. n la symbolise donc par un segment vertical avec deux flèches

Plus en détail

Correction du TP FOCOMETRIE - Lentilles minces -

Correction du TP FOCOMETRIE - Lentilles minces - Introduction Correction du TP FOCOMETRIE - Lentilles minces - La focométrie consiste en la détermination expérimentale de la distance focale d un instrument d optique. Dans le TP précédent, nous avons

Plus en détail

IX. IMAGE D UN OBJET PAR UNE LENTILLE SPHERIQUE MINCE CONVERGENTE

IX. IMAGE D UN OBJET PAR UNE LENTILLE SPHERIQUE MINCE CONVERGENTE page IX-1 IX. IMGE D UN JET PR UNE LENTILLE SPHERIQUE MINCE CNVERGENTE Nous allons utiliser les foyers 1 et leurs propriétés pour établir la position et la grandeur d une image, connaissant celles de l

Plus en détail

Sommaire. Notion de mise au point. Exercice 2. Exercice 3. Exercice 4. Exercice 5. Exercice 6. Exercice 7. Exercice 8. Exercice 9.

Sommaire. Notion de mise au point. Exercice 2. Exercice 3. Exercice 4. Exercice 5. Exercice 6. Exercice 7. Exercice 8. Exercice 9. Sommaire Exercice 1 Notion de mise au point Exercice 2 Exercice 3 Exercice 4 Exercice 5 Exercice 6 Exercice 7 Exercice 8 Exercice 9 Exercice 10 Exercice 11 Exercice 12 Exercice 13 Exercice 14 Exercice

Plus en détail

Focométrie des lentilles minces (méthode de Bessel et Silbermann)

Focométrie des lentilles minces (méthode de Bessel et Silbermann) ACCUEIL Focométrie des lentilles minces (méthode de Bessel et Silbermann) Frédéric Élie, février 2008 La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans

Plus en détail

Optique géométrique Chapitre 2 : Les lentilles sphériques minces Document de cours

Optique géométrique Chapitre 2 : Les lentilles sphériques minces Document de cours Optique géométrique Chapitre 2 : Les lentilles sphériques minces Document de cours Plan du chapitre : I. Présentation et conditions d utilisation 1. Définitions 2. Types de lentilles minces 3. Conditions

Plus en détail

Compléter le schéma ci- contre en indiquant la marche des rayons lumineux qui permette d expliquer que le personnage voit le bouchon de la bouteille

Compléter le schéma ci- contre en indiquant la marche des rayons lumineux qui permette d expliquer que le personnage voit le bouchon de la bouteille TEST A PREMIÈRE S THÈME OBSERVER VISION IMAGE NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... I. VISIBILITÉ D UN OBJET Compléter le schéma ci- contre en indiquant la marche des rayons lumineux qui permette

Plus en détail

1) Sources de lumières

1) Sources de lumières TP COURS OPTIQUE GEOMETRIQUE Lycée F.BUISSON PTSI CONNAISSANCE DE BASES EN OPTIQUE GEOMETRIQUE 1) Sources de lumières 1-1) Sources à spectre de raies ou spectre discontinu Ces sources émettent un spectre

Plus en détail

Comment mesurer la distance focale f d une lentille convergente?

Comment mesurer la distance focale f d une lentille convergente? Comment mesurer la distance focale f d une lentille convergente? 4 méthodes sont proposées : - Méthode de la mesure à l infini (TP n 1) - Méthode d'auto collimation (TP n 2) - Méthode de Silbermann (TP

Plus en détail

TD de Physique n o 10 : Interférences et cohérences

TD de Physique n o 10 : Interférences et cohérences E.N.S. de Cachan Département E.E.A. M2 FE 3 e année Physique appliquée 2011-2012 TD de Physique n o 10 : Interférences et cohérences Exercice n o 1 : Interférences à deux ondes, conditions de cohérence

Plus en détail

Exercice n 1 : Les taches solaires

Exercice n 1 : Les taches solaires Vendredi 14 octobre Contrôle de physique TS spé Sauf indication contraire, tout résultat doit être justifié. Calculatrice autorisée Exercice n 1 : Les taches solaires On se propose d étudier une lunette

Plus en détail

Chapitre 5 : Le télescope de Newton

Chapitre 5 : Le télescope de Newton Terminale pécialité Chapitre 5 : Le télescope de Newton s : - avoir que l image intermédiaire donnée par le miroir concave est un objet pour le système miroir plan - oculaire; - Construction graphique

Plus en détail

Etude expérimentale sur les interférences lumineuses

Etude expérimentale sur les interférences lumineuses Etude expérimentale sur les interférences lumineuses La lumière est une onde électromagnétique. Deux ondes sont à même d interagir en se sommant. Dans certains cas particuliers, notamment pour deux rayons

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1. Introduction à l optique géométrique...1. Chapitre 2. Formation des images... 13. Chapitre 3

Table des matières. Chapitre 1. Introduction à l optique géométrique...1. Chapitre 2. Formation des images... 13. Chapitre 3 Cours d'optique non linéaire Table des matières Chapitre 1 Introduction à l optique géométrique...1 Chapitre 2 Formation des images... 13 Chapitre 3 Lentilles minces sphériques... 21 1. Propagation de

Plus en détail

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Les lentilles minces (approximation de Gauss) Olivier GRANIER

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Les lentilles minces (approximation de Gauss) Olivier GRANIER Lycée Clemenceau PCSI (O.Granier) Les lentilles minces (approximation de Gauss) Définitions, lentilles convergentes et divergentes : Dioptre sphérique : on appelle «dioptre sphérique» une surface sphérique

Plus en détail

X LENTILLES SPHERIQUES MINCES

X LENTILLES SPHERIQUES MINCES X LENTILLES SPHERIQUES MINCES Exercices de niveau Dans ces exercices vous apprendrez à manipuler correctement les relations de conjugaison et de grandissement, d abord dans des cas très simples puis plus

Plus en détail

TP 02 - Production et repérage d une image (partie 1)

TP 02 - Production et repérage d une image (partie 1) 1 TP 02 - Production et repérage d une image (partie 1) Le but de ce TP est de savoir réaliser une image de bonne qualité et de taille voulue sur un écran, mais aussi de savoir utiliser un viseur pour

Plus en détail

TP oeil et lunette astronomique

TP oeil et lunette astronomique TP oeil et lunette astronomique 1 Description de l oeil L oeil est l organe de la vision ; il peut observer directement des objets ou bien examiner les images données par des systèmes optiques ; son rôle

Plus en détail

Sources - Techniques de projection - Lentilles

Sources - Techniques de projection - Lentilles TPC2 TP - Sciences Physiques Sources - Techniques de projection - Lentilles Objectifs généraux de formation Formation disciplinaire - Capacités exigibles Caractériser une source lumineuse par son spectre.

Plus en détail

Sujet CCP MP 2011 Physique II

Sujet CCP MP 2011 Physique II Sujet CCP MP 2011 Physique II A Optique : Propriétés et applications de l appareil photographique. A I Etude de deux composants essentiels, l objectif et le pentaprisme. Note : Le pentaprisme ne fait l

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE N 1

DEVOIR SURVEILLE N 1 Année 2011/2012 - PCSI-2 DS 01 : Optique 1 DEVOIR SURVEILLE N 1 Samedi 24 Septembre 2011 Durée 3h00 Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction.

Plus en détail

LYCEE PIERRE CORNEILLE BACCALAUREAT BLANC 2006 PHYSIQUE CHIMIE. Durée 3 h 30. L usage des calculatrices n est pas autorisé

LYCEE PIERRE CORNEILLE BACCALAUREAT BLANC 2006 PHYSIQUE CHIMIE. Durée 3 h 30. L usage des calculatrices n est pas autorisé LYCEE PIERRE CORNEILLE BACCALAUREAT BLANC 2006 PHYSIQUE CHIMIE Durée 3 h 30 L usage des calculatrices n est pas autorisé Ce sujet comporte quatre exercices, qui sont indépendants les uns des autres : I.

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP PHYSIQUE 2. Durée : 4 heures

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP PHYSIQUE 2. Durée : 4 heures SESSION 2007 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP PHYSIQUE 2 Durée : 4 heures Les calculatrices sont interdites. (Les données numériques sont choisies pour simplifier les calculs) * * * NB : Le candidat attachera

Plus en détail

TP-Cours : Instruments d optique A. MARTIN. Sources lumineuses. Miroirs Lentilles. Projection Autocollimation. Instruments d optique

TP-Cours : Instruments d optique A. MARTIN. Sources lumineuses. Miroirs Lentilles. Projection Autocollimation. Instruments d optique et et 1/21 1 / 21 et Lumière blanche Lampe à incandescence : lumière blanche Source thermique : Fonctionnement basé sur le rayonnement électromagnétique spontané d un corps chauffé à haute température,

Plus en détail

G.P. DNS Septembre 2008. Optique géométrique de base I. Miroirs sphériques

G.P. DNS Septembre 2008. Optique géométrique de base I. Miroirs sphériques DNS Sujet Optique géométrique de base... 1 I.Miroirs sphériques...1 A.Position de l image et grandissement transversal... 1 B.Le télescope de Cassegrain...2 II.Lentilles minces... 3 A.Position de l image

Plus en détail

Influence des réglages d un appareil photographique

Influence des réglages d un appareil photographique Influence des réglages d un appareil photographique Ce document présente les résultats concernant l influence de différents réglages sur une image lors d une prise de vue par un appareil photographique.

Plus en détail

Les choix en astrophotographie (4) par Alain Kohler

Les choix en astrophotographie (4) par Alain Kohler Les choix en astrophotographie (4) par Alain Kohler 4. Le rapport f/d Le rapport f/d va influencer le temps de pause photographique. 4.a Définition Le rapport d ouverture ou ouverture relative est le quotient

Plus en détail

obs.4 Un modèle pour l œil exercices

obs.4 Un modèle pour l œil exercices obs.4 Un modèle pour l œil eercices Savoir son cours Mots manquants Les rayons de lumière en provenance d un objet pénètrent dans l œil, traversent plusieurs milieu transparents et forment l image de l

Plus en détail

OBS.2 UN MODÈLE POUR L ŒIL exercices

OBS.2 UN MODÈLE POUR L ŒIL exercices OBS.2 UN MODÈLE POUR L ŒIL eercices SAVOIR SON COURS ❶ Mots manquants Les rayons de lumière en provenance d un objet pénètrent dans l œil, traversent plusieurs milieu transparents et forment l image de

Plus en détail

Corrigés de la séance 16 Chap 27: Optique ondulatoire

Corrigés de la séance 16 Chap 27: Optique ondulatoire Corrigés de la séance 16 Chap 27: Optique ondulatoire Questions pour réfléchir : Q. p.10. Une onde de lumière naturelle tombe sur une vitre plate sous un angle de 5 o. Décrivez l état de polarisation du

Plus en détail

TP focométrie. Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé.

TP focométrie. Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé. TP focométrie Ce TP est évalué à l'aide du compte-rendu pré-imprimé. Objectifs : déterminer la distance focale de divers lentilles minces par plusieurs méthodes. 1 Rappels 1.1 Lentilles... Une lentille

Plus en détail

Cours d optique O14-Quelques instruments

Cours d optique O14-Quelques instruments Cours d optique O14-Quelques instruments 1 Introduction L idée de ce cours est de présenter quelques instruments d optiques classiques : on commencer par parler de l œil puis de la loupe avant d expliquer

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Chap.3 Lentilles minces sphériques

Chap.3 Lentilles minces sphériques Chap.3 Lentilles minces sphériques 1. Les différents types de lentilles minces sphériques 1.1. Les différentes formes de lentilles sphériques 1.2. Lentilles minces Centre optique 1.3. Lentille convergente

Plus en détail

Licence IOVIS 2011/2012. Optique géométrique. Lucile Veissier lucile.veissier@spectro.jussieu.fr

Licence IOVIS 2011/2012. Optique géométrique. Lucile Veissier lucile.veissier@spectro.jussieu.fr Licence IOVIS 2011/2012 Optique géométrique Lucile Veissier lucile.veissier@spectro.jussieu.fr Table des matières 1 Systèmes centrés 2 1.1 Vergence................................ 2 1.2 Eléments cardinaux..........................

Plus en détail

Programme de khôlles

Programme de khôlles Programme de khôlles Semaines 7 et 8 (du 3 au 16 novembre 2014) Les lentilles minces 1. Savoir qu une lentille épaisse est un système centré, formé de deux dioptres sphériques qui délimitent un milieu

Plus en détail

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Mécanique...2 I.Mise en équations...2 II.Résolution...4 III.Vérifications...4 IV.Aspects énergétiques...4 Optique...5 I.Interférences

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE ET ONDULATOIRE L2-PC- 2L30PCM

OPTIQUE GEOMETRIQUE ET ONDULATOIRE L2-PC- 2L30PCM Université Paul Sabatier 2009-2010 OPTIQUE GEOMETRIQUE ET ONDULATOIRE L2-PC- 2L30PCM Examen partiel 31 octobre 2009 Durée : 2 heures Aucun document autorisé (les trois parties sont indépendantes) On considère

Plus en détail

Laboratoire d optique. TRAVAIL PRATIQUE No. 3A: Etude d un rétroprojecteur première partie. 1 But de l expérience. 2 Matériel et instrumentation

Laboratoire d optique. TRAVAIL PRATIQUE No. 3A: Etude d un rétroprojecteur première partie. 1 But de l expérience. 2 Matériel et instrumentation Doc. OPT-TP-03(4.0) Date : 1 nov 2010 TRAVAIL PRATIQUE No. 3A: première partie 1 But de l expérience Le but de ce TP, qui sera réalisé en deux parties, est de : 1. comprendre le fonctionnement optique

Plus en détail

TP Physique n 1. Spécialité TS. I. Généralités sur les lentilles minces: Convention:

TP Physique n 1. Spécialité TS. I. Généralités sur les lentilles minces: Convention: TP Physique n 1 Spécialité TS Convention: Dans cet exposé, la lumière est supposée se déplacer de la gauche vers la droite. I. Généralités sur les lentilles minces: Une lentille est un milieu transparent

Plus en détail

DS3 de physique-chimie

DS3 de physique-chimie MPSI1 le 24/10/09 exercice 1 : défibrillateur cardiaque DS3 de physique-chimie 4 heures En 1947, le Dr Claude BECK invente dans l Hôpital Universitaire de Cleveland le défibrillateur fonctionnant avec

Plus en détail

XII. ASSOCIATIONS DE LENTILLES SPHERIQUES MINCES

XII. ASSOCIATIONS DE LENTILLES SPHERIQUES MINCES page XII- XII. ASSOCIATIONS DE LENTILLES SPHERIQUES MINCES Le but de ce chapitre est de rencontrer quelques-unes des nombreuses associations de lentilles sphériques minces tout en manipulant les connaissances

Plus en détail

image intermédiaire plan du réticule

image intermédiaire plan du réticule Principe et utilisation de lunette, collimateurs et viseurs On se propose d étudier les appareils permettant de réaliser des pointés et des mesures. Pour l utilisation correcte d un instrument d optique,

Plus en détail

Surface sphérique : Miroir, dioptre et lentille. Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V

Surface sphérique : Miroir, dioptre et lentille. Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V Surface sphérique : Miroir, dioptre et lentille Pr Hamid TOUMA Département de Physique Faculté des Sciences de Rabat Université Mohamed V Définition : Les miroirs sphériques Un miroir sphérique est une

Plus en détail

O2 FORMATION DES IMAGES & APPROXIMATION DE GAUSS

O2 FORMATION DES IMAGES & APPROXIMATION DE GAUSS O2 FORMATION DES IMAGES & APPROXIMATION DE GAUSS Objectifs de cette leçon : Définitions d un objet, d une image et d un système optique. Notions d objets et d images étendues Notions d objets et d images

Plus en détail

Chp4 lentilles C4-1. La loi de la réfraction s écrit dans l approximation des petits angles : b g b g + =

Chp4 lentilles C4-1. La loi de la réfraction s écrit dans l approximation des petits angles : b g b g + = Chp4 lentilles C4-1 Chapitre 4 dioptres & lentilles C4.1 Réfraction par un dioptre sphérique : source ponctuelle Rappelons qu'un dioptre est constitué par deux milieux transparents d'indices de réfraction

Plus en détail

TP FOCOMÉTRIE DES LENTILLES MINCES. - Formation d images par une lentille mince dans les conditions de Gauss.

TP FOCOMÉTRIE DES LENTILLES MINCES. - Formation d images par une lentille mince dans les conditions de Gauss. TP FOCOMÉTRIE DES LENTILLES MINCES Prérequis : - Définition et propriétés du centre optique, des foyers principaux et secondaires d une lentille mince. - Distance focale d une lentille mince. - Formation

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC MATHEMATIQUES 2. Durée : 4 heures

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC MATHEMATIQUES 2. Durée : 4 heures SESSION 2003 PCM2007 EPEUVE SPECIFIQUE FILIEE PC MATHEMATIQUES 2 Durée : 4 heures L utilisation des calculatrices est autorisée. Les deux problèmes sont indépendants *** N.B. : Le candidat attachera la

Plus en détail

Lentilles épaisses. reconnaître la nature (convergente ou divergente) d'une lentille épaisse. connaître la loi de propagation rectiligne de la lumière

Lentilles épaisses. reconnaître la nature (convergente ou divergente) d'une lentille épaisse. connaître la loi de propagation rectiligne de la lumière Lentilles épaisses Le but du module est de décrire les propriétés fondamentales des lentilles épaisses et d'en déterminer quelques éléments caractéristiques appelés éléments cardinaux du système optique.

Plus en détail

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 1 : Formation des images par une lentille

1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 1 : Formation des images par une lentille 1L : Représentation visuelle du monde Chapitre 1 : Formation des images par une lentille Cours 1. Vision d un objet : Un objet ne peut être vu que s il émet de la lumière et que celle-ci pénètre dans l

Plus en détail

Focométrie. 1. Rappel : reconnaissance de la nature d une lentille

Focométrie. 1. Rappel : reconnaissance de la nature d une lentille Focométrie La focométrie est l ensemble des méthodes de détermination expérimentale de la distance focale d une lentille mince. 1. Rappel : reconnaissance de la nature d une lentille Il existe deux manières

Plus en détail

R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI

R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI TP OPTIQUE RDUPERRAY Lycée FBUISSON PTSI LUNETTE ASTRONOMIQUE OBJECTIFS Utiliser des systèmes optiques dans les conditions de Gauss (alignement axial et vertical, éclairage de l objet, ) Connaître les

Plus en détail

Exercices d Optique 2008-2009

Exercices d Optique 2008-2009 Exercices d Optique «(... ) que mon corps est le prisme inaperçu, mais vécu, qui réfracte le monde aperçu vers mon «Je». Ce double mouvement de conscience, à la fois centrifuge et centripète, qui me relie

Plus en détail

Les calculatrices sont interdites.

Les calculatrices sont interdites. Les calculatrices sont interdites. NB. : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction. Si un candidat est amené à repérer ce qui peut lui

Plus en détail

Modélisation d une lunette astronomique

Modélisation d une lunette astronomique Modélisation d une lunette astronomique I. But de la manipulation : Étudier une lunette astronomique modélisée par un couple de lentilles minces convergentes, constituant un ensemble afocal qui est à définir.

Plus en détail

Le microscope simplifié. TP : Le microscope. Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope.

Le microscope simplifié. TP : Le microscope. Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope. Le microscope simplifié TP : Le microscope Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope. Description : Un microscope est constitué entre autres de

Plus en détail

Affichage tête haute

Affichage tête haute P a g e 1 TS Spécialité Physique Exercice résolu Enoncé Le dispositif d Affichage Tête Haute (ATH) est principalement utilisé dans les avions de chasse et certaines voitures. Il consiste à projeter des

Plus en détail

CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES

CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES CONCOURS COMMUNS POLYTECHNIQUES Partie A : OPTIQUE QUELQUES PROPRIETES ET APPLICATIONS DE L APPAREIL PHOTOGRAPHIQUE Un appareil photo est constitué d un ensemble de lentilles dont le but est de former

Plus en détail

Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique

Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique But : «En comparant des images produites par un appareil photographique numérique, discuter l influence de la focale, de la durée

Plus en détail

TP Cours Focométrie des lentilles minces divergentes

TP Cours Focométrie des lentilles minces divergentes Noms des étudiants composant le binôme : TP Cours ocométrie des lentilles minces divergentes Estimer la distance focale image d une lentille divergente est moins aisé que de déterminer celle d une lentille

Plus en détail

CH1 : Vision et images

CH1 : Vision et images CH : Vision et s I La d'un rayon de lumière I Etude de la d'un rayon lumineux monochromatique : Marche d'un rayon de lumière restant dans un milieu transparent d'indice de réfraction n constant 2 Marche

Plus en détail

Exercices. OA' = 12 cm. -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Exercices. OA' = 12 cm. ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Sirius re S - Livre du professeur Exercices Exercices d application 5 minutes chrono!. Mots manquants a. grandissement ; l'image ; l'objet b. conjugaison ; l'image ; distance focale c. son image ; la rétine

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2012 MATHÉMATIQUES SÉRIE COLLÈGE DURÉE DE L ÉPREUVE : 2 h 00 Coefficient 2 Le candidat répondra sur une copie Éducation Nationale. Ce sujet comporte 7 pages numérotées

Plus en détail

TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique 1 / 7

TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique 1 / 7 TP spécialité N 3 La Lunette Astronomique / 7 I- Matériel disponible. - Un banc d optique avec accessoires : Une lanterne avec la lettre «F», deux supports pour lentille, un porte écran, un miroir plan,

Plus en détail

Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique

Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique Questions pour réfléchir chap. 26 Q3. Expliquez pourquoi la distance focale d une lentille dépend en réalité de la couleur de la lumière

Plus en détail

La course du piston est donc 10 4 soit 6 cm. 3 ) lorsque la position du point M est telle que α = 60. : a) calculer OH ; Session

La course du piston est donc 10 4 soit 6 cm. 3 ) lorsque la position du point M est telle que α = 60. : a) calculer OH ; Session MATHEMATIQUES (10 points) Exercice 1. Trigonométrie : (BEP : 4 points / CAP : 6 points) Dans cet exercice nous étudierons le déplacement d un piston actionné par une roue. La roue a un mouvement circulaire

Plus en détail

O4. Association de lentilles minces

O4. Association de lentilles minces NOM Prénom : O4. Association de lentilles minces Les propriétés des lentilles minces permettent de déterminer les images formées par les instruments d optique constitués de plusieurs lentilles associées,

Plus en détail

Devoir surveillé de Sciences Physiques n 2 du 08-10-2015 Durée : 4 heures

Devoir surveillé de Sciences Physiques n 2 du 08-10-2015 Durée : 4 heures 1 DS2 Sciences Physiques MP 2015-2016 Devoir surveillé de Sciences Physiques n 2 du 08-10-2015 Durée : 4 heures Problème n o 1 Propagation de signaux électriques X PC 2006 On considère une ligne électrique

Plus en détail

FORMATION D IMAGE. On souhaite former l image d un objet, i.e une représentation homothétique de cet objet, à l aide de divers systèmes optiques.

FORMATION D IMAGE. On souhaite former l image d un objet, i.e une représentation homothétique de cet objet, à l aide de divers systèmes optiques. FORMATION D IMAGE On souhaite former l image d un objet, i.e une représentation homothétique de cet objet, à l aide de divers systèmes optiques. I. Définitions I.1. Système optique Un système optique (S)

Plus en détail

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique»

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique» «Principe fondamental de la dynamique» Exercice 1 a. Un véhicule parcourt 72 km en 50 minutes. Calculer sa vitesse moyenne et donner le résultat en km/h puis en m/s. La vitesse v est donnée en fonction

Plus en détail

EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DANS LES ECOLES D OFFICIERS

EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DANS LES ECOLES D OFFICIERS ANNÉE 2013 EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DANS LES ECOLES D OFFICIERS CSEA 2013 ÉPREUVE DE PHYSIQUE Durée : 4 heures Coefficient : 1 - L usage de la calculatrice est autorisé ; - Les exercices sont indépendants

Plus en détail