PLAN DE CONTINUITE D ACTIVITE (PCA) EN PANDEMIE GRIPPALE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLAN DE CONTINUITE D ACTIVITE (PCA) EN PANDEMIE GRIPPALE"

Transcription

1 PLAN DE CONTINUITE D ACTIVITE (PCA) EN PANDEMIE GRIPPALE Rédacteur : Audrey RUAT Responsable Qualité - Sécurité Vérificateur : Corinne LE VELLY Assistante de Direction Ressource Humaine Approbateur : Gaël LE VELLY Gérant

2 Sommaire Introduction Identification des missions assurées Continuité des fonctions en cas de crise Cellule de crise Missions prioritaires à assurer Missions secondaires susceptibles d être interrompues Approvisionnements/gestion des fournisseurs Ressources Humaines Remplacements Travail Administratif Travail de terrain Méthodes et moyens de protection et d information du personnel Préparation préalable Moyens d information Moyens de protection... 7

3 Introduction Ce plan de continuité a été conçu dans le but de préserver un service de qualité tout en garantissant la sécurité du personnel. 1. Identification des missions assurées Continuité des fonctions en cas de crise 1.1. Cellule de crise La coordination et la mise en place du dispositif de gestion de crise seront assurées par GLV, CLV et AR. Les réunions auront lieu au siège ou par téléphone dans le cas d un risque de contamination potentiel ou avéré. Au besoin, un renfort pourra être assuré par les techniciens disponibles Missions prioritaires à assurer Dans la mesure du possible, une activité normale sera maintenue tant qu il n y aura pas d absent et que l activité ne présentera pas de risque avéré pour les employés. En cas d absentéisme, les missions suivantes seront considérées comme prioritaires et donc assurées en premier : - Standard/information client - Planification - Prestations mensuelles - Prestations bimensuelles (dans la mesure du possible) Les prestations annuelles prévues entre septembre et décembre seront concentrées sur septembre et octobre afin d alléger les agendas de la fin d année et ainsi faciliter la gestion en cas de sous effectif Missions secondaires susceptibles d être interrompues Les missions suivantes seront considérées comme secondaires et donc susceptibles d être arrêtées ou reportées en cas d absentéisme: Missions secondaires Prestations hebdomadaires Prestations ponctuelles ou planifiables Prestations trimestrielles ARRET ARRET DECALE En cas de pandémie grave et étendue, toute activité terrain sera suspendue.

4 1.4. Approvisionnements/gestion des fournisseurs Les approvisionnements critiques pour notre activité sont : - les laboratoires clients, - les fournisseurs en matériel d hygiène et de sécurité, Pour pallier les problèmes d approvisionnement des laboratoires clients : Courant septembre 2009, une demande de matériel de prélèvement exceptionnelle sera faite auprès de chaque laboratoire afin de disposer d un stock tampon de 15 jours à 1 mois d avance. Ce matériel sera conservé au siège et géré par la cellule de crise. Les techniciens veilleront à avoir un stock d avance suffisant en matériel de prélèvements pour chaque laboratoire. Le suivi des stocks sera renforcé et contrôlé par le siège. En cas de difficultés d approvisionnement, les techniciens pourront être appelés à se dépanner les uns les autres. La gestion de ces échanges sera réalisée par la cellule de crise. De plus, le Plan de Continuité d Activité des différents laboratoires clients leur sera demandé. Concernant les approvisionnements en matériel d hygiène et sécurité : Aquaeria a d ores et déjà en sa possession un stock suffisant de masques FFP2, FFP3 et chirurgicaux, de gel hydroalcoolique, et de désinfectant de surface.

5 2. Ressources Humaines 2.1. Remplacements Les missions prioritaires seront assurées par le personnel habituel. Si la situation l impose, le choix des remplaçants se fera suivant leurs compétences et disponibilités. Missions prioritaires Responsable(s) Remplaçant(s) potentiel(s) Standard/information client CLV, GLV, AR Tous Planification/réorganisation des tournées en cas d absentéisme Prestations mensuelles Prestations bimensuelles (dans la mesure du possible) CLV Techniciens du secteur Techniciens du secteur Tous Techniciens de tout secteur et soustraitants Techniciens de tout secteur et soustraitants L attribution des remplaçants et la nouvelle planification des missions prioritaires seront gérées par la cellule de crise. Les clients seront tenu informés de toute modification pouvant influer sur leurs organisations (gros volumes, changements de dates ) dans les plus brefs délais Travail Administratif En cas risque de contamination (suspicion ou cas avéré) au siège de la société, le travail de bureau sera réalisé à domicile (ordinateur portable et téléphone portable sont à la disposition de chacun). Les appels téléphoniques du standard pourront être rebasculés sur les téléphones portables des employés qui assureront une permanence. Les techniciens peuvent être réquisitionnés (y compris le week-end) pour aider à la planification et à la réorganisation du travail en cas de crise. (Tout travail le week-end sera réalisé conformément à la législation du travail et à la convention collective) Travail de terrain En cas de sous effectif, les techniciens pourront être appelés en renfort hors de leur secteur pour répondre dans la mesure du possible aux missions prioritaires. Il incombe au client de nous informer en cas de fermeture d un établissement (suspicion ou de cas avéré de grippe). Tout déplacement sur un site fermé sera considéré comme fait et facturé.

6 3. Méthodes et moyens de protection et d information du personnel 3.1. Préparation préalable Dans un premier temps, l ensemble des employés a été informé sur la grippe A/H1N1 ainsi que des principales règles d Hygiène et de sécurité au moyen d une réunion suivie d une note de service (qu est ce que la grippe A/H1N1, comment elle s attrape, les règles d hygiène et de sécurité pour prévenir d une éventuelle contamination, rappel sur la mise en place et le retrait du masque ). Il leur a été ensuite présenté le plan de continuité de notre entreprise. Dès le mois de septembre, les employés recevront, en complément de leur attribution habituelle, un kit individuel contenant du matériel de protection ainsi que des produits d hygiène (confère tableau ci-dessous) : MATERIEL QUANTITES Masques FFP2 minimum voir FFP3 10 Masques chirurgicaux Qsp 10 jours Lingettes désinfectantes (120) 1 paquet Gel hydro alcoolique 2*300ml Sacs poubelles (pour l élimination des masques et déchets contaminés) 1 paquet Désinfectant de surface : DDSH 1 flacon DOCUMENTS D INFORMATION Copie de la Note de service AR relative à la grippe A/H1N1 Copie de l instruction d Hygiène du personnel et du matériel INTEC02 Copie de la brochure du Service de la Santé au Travail des Landes sur la grippe A/H1N Moyens d information Des bulletins d informations sur l évolution du virus seront régulièrement transmis par mail à l ensemble des employés. Par ailleurs, des réunions téléphoniques seront mises en place afin d informer les employés sur l actualité d Aquaeria (nombre d absent, organisationnel, planification ) et de recenser les besoins. Une réunion téléphonique avec l ensemble du personnel sera déclenchée en urgence en cas d évolution du virus susceptible de représenter un risque pour les employés.

7 3.3. Moyens de protection En cas de risque avéré, le port du masque de protection respiratoire (au minimum FFP2) sera obligatoire pour l ensemble des employés dès lors qu ils se trouveront en clientèle ou au siège. Avant et après chaque site visité, une attention particulière sera accordée à la désinfection des mains au moyen de gel hydroalcoolique. Le matériel utilisé sur site (mallette de prélèvement, glacière, porte documents.) sera désinfecté quotidiennement. Chaque fin de semaine, les employés évalueront leur stock en matériel d hygiène et l enverront par mail. Au besoin du matériel leur sera réexpédié afin qu ils conservent toujours un stock tampon.

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE RISQUES NATURELS RISQUE PANDÉMIQUE.AVRIL 2013 RISQ

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE RISQUES NATURELS RISQUE PANDÉMIQUE.AVRIL 2013 RISQ UES NATURELS UE PANDÉMIQUE UE PANDÉMIQUE INTRODUCTION : Le risque de pandémie grippale H5N1 existe bien qu aucun cas ne soit encore apparu en France. Il convient néanmoins de s y préparer En phase d alerte

Plus en détail

Fiche pour les responsables des établissements d hébergement pour personnes âgées

Fiche pour les responsables des établissements d hébergement pour personnes âgées Mesures à mettre en œuvre dans les établissements d hébergement pour personnes âgées en cas de syndrome respiratoire aigu lors d une pandémie de grippe A(H1N1) Fiche pour les responsables des établissements

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DU SECTEUR DE L ALIMENTATION

GUIDE PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DU SECTEUR DE L ALIMENTATION PANDÉMIE GRIPPALE GUIDE PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DU SECTEUR DE L ALIMENTATION p.2 INFLUENZA AVIAIRE ET PANDÉMIE GRIPPALE p.2 POURQUOI FAUT-IL SE PRÉPARER? p.3 RISQUE DE CONTAGION p.4 MESURES DE

Plus en détail

MATÉRIEL DE PROTECTION DES CLIENTS INFORMATION DES CLIENTS PRODUITS D USAGE COURANT TRANSPORTS / ENTREPÔTS / PLATEFORMES

MATÉRIEL DE PROTECTION DES CLIENTS INFORMATION DES CLIENTS PRODUITS D USAGE COURANT TRANSPORTS / ENTREPÔTS / PLATEFORMES p.2 INTRODUCTION p.3 MESURE ORGANISATIONNELLE p.3 PERSONNEL DISPOSITIONS JURIDIQUES SOCIALES ET COMMERCIALES INFORMATION DU PERSONNEL MATÉRIEL DE PROTECTION ET HYGIÈNE DU PERSONNEL ORGANISATION GÉNÉRALE

Plus en détail

Plan de continuité d activité

Plan de continuité d activité Plan de continuité d activité - Note méthodologique - Cette méthodologie vise à opérationnaliser le PCA en le confrontant - au travers d une simulation - à la réalité du travail futur. La démarche est

Plus en détail

Fribourg, le 16 novembre 2011. Plan d engagement cantonal pandémie. Concept S7.1 Prise en charge hospitalière prépandémique

Fribourg, le 16 novembre 2011. Plan d engagement cantonal pandémie. Concept S7.1 Prise en charge hospitalière prépandémique Kantonales Führungsorgan KFO Protection de la population Bevölkerungsschutz Fribourg, le 16 novembre 2011 Table des matières A. Introduction - historique... 3 A.1. But du document... 3 A.2. Bases légales

Plus en détail

Grippe A(H1N1) Questions- réponses à l attention des établissements et services médicosociaux pour personnes âgées

Grippe A(H1N1) Questions- réponses à l attention des établissements et services médicosociaux pour personnes âgées Grippe A(H1N1) Questions- réponses à l attention des établissements et services médicosociaux pour personnes âgées Ce jeu de questions-réponses est susceptible d évoluer en fonction de la situation épidémiologique,

Plus en détail

La grippe A H1N1 A) INFORMER ET PROTEGER. Fiche 2 «Comment le virus se transmet-il?»

La grippe A H1N1 A) INFORMER ET PROTEGER. Fiche 2 «Comment le virus se transmet-il?» La grippe A H1N1 A) INFORMER ET PROTEGER Fiche 1 «Les symptômes de la grippe A H1N1» Fiche 2 «Comment le virus se transmet-il?» Fiche 3 «Comment lutter contre la propagation de la grippe A H1N1 et donc

Plus en détail

1 La Grippe en questions

1 La Grippe en questions 1 La Grippe en questions Qu est ce que la grippe? Que sont les virus grippaux? La grippe est une infection virale respiratoire aiguë contagieuse. Les virus grippaux se répartissent entre différents types

Plus en détail

PLAN DE CONTINUITE D ACTIVITE TYPE (PCA)

PLAN DE CONTINUITE D ACTIVITE TYPE (PCA) PLAN DE CONTINUITE D ACTIVITE TYPE (PCA) Chers adhérents, En vue de préparer le pays à la menace d une pandémie grippale, les Pouvoirs Publics Français ont adopté un plan national de prévention et de lutte.

Plus en détail

Informer. http://www.grippe-aviaire.gouv.fr/img/pdf/plan_pg_2009.pdf

Informer. http://www.grippe-aviaire.gouv.fr/img/pdf/plan_pg_2009.pdf Nouveau virus de grippe QUESTIONS / REPONSES 5 mai 2009 Fiche 5 Pour les réponses aux questions générales concernant la nature du virus ou les connaissances médicales et épidémiologiques disponibles, nous

Plus en détail

Grippe A/H1N1 : Elargissement du dispositif de prise en charge des patients au secteur ambulatoire

Grippe A/H1N1 : Elargissement du dispositif de prise en charge des patients au secteur ambulatoire Grippe A/H1N1 : Elargissement du dispositif de prise en charge des patients au secteur ambulatoire Dossier de presse Mercredi 22 juillet 2009 Contact presse : Service de presse de Roselyne Bachelot-Narquin

Plus en détail

. Vider les comptes épargne temps. Faire des économies sur les salaires en ne versant pas les primes. Tester le télétravail grandeur nature

. Vider les comptes épargne temps. Faire des économies sur les salaires en ne versant pas les primes. Tester le télétravail grandeur nature Compte rendu du CHS Central du 13 octobre 2009 PCS (Plan Continuité de Service) en cas de pandémie grippale. Le CHS central consacré au PCS en cas de pandémie grippale, s est tenu sous la présidence de

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. Applicable au 19 décembre 2013 (Décisions du Conseil d Administration du 19/12/2013) I ADHÉSION

RÈGLEMENT INTÉRIEUR. Applicable au 19 décembre 2013 (Décisions du Conseil d Administration du 19/12/2013) I ADHÉSION RÈGLEMENT INTÉRIEUR Applicable au 19 décembre 2013 (Décisions du Conseil d Administration du 19/12/2013) PRÉAMBULE Dans le cadre du présent règlement : - l association sera dénommée «SIMT», - le membre

Plus en détail

NOTES DOCUMENTAIRES POUR LES ORGANISATIONS

NOTES DOCUMENTAIRES POUR LES ORGANISATIONS POUR LES ORGANISATIONS Nécessité d établir des plans d urgence en vue de la prochaine pandémie de grippe Introduction D après les experts en santé publique, ce n est qu une question de temps avant qu une

Plus en détail

Modèle. Convention portant sous-traitance de la préparation des traitements anticancéreux injectables

Modèle. Convention portant sous-traitance de la préparation des traitements anticancéreux injectables Modèle Convention portant sous-traitance de la préparation des traitements anticancéreux injectables Vu les articles R. 5126-9, R. 5126-10, R. 5126-20, L.5126-2 du CSP, Vu l arrêté du 31 mars 1999 relatif

Plus en détail

MODELE DE PLAN DE CONTINUITE D ACTIVITE EN PANDEMIE GRIPPALE

MODELE DE PLAN DE CONTINUITE D ACTIVITE EN PANDEMIE GRIPPALE GRIPPE A (H1N1) Se préparer, c est préserver notre santé et freiner la pandémie. Se préparer, c est maintenir la vie économique et sociale. MODELE DE PLAN DE CONTINUITE D ACTIVITE EN Cet outil a été établi

Plus en détail

SOMMAIRE PRINCIPAL. 1/ Ce qu il faut savoir sur le virus H1N1. 2/ Le plan de continuité de l activité A quoi cela sert-il?

SOMMAIRE PRINCIPAL. 1/ Ce qu il faut savoir sur le virus H1N1. 2/ Le plan de continuité de l activité A quoi cela sert-il? SOMMAIRE PRINCIPAL Préambule 1/ Ce qu il faut savoir sur le virus H1N1 2/ Le plan de continuité de l activité A quoi cela sert-il? 3/ Quand déclencher le PCA? ANNEXE 1 : Rappel des points clés d un PCA

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR POUR LA STRUCTURE MICRO CRECHE «A-PE-TI-PA»

REGLEMENT INTERIEUR POUR LA STRUCTURE MICRO CRECHE «A-PE-TI-PA» REGLEMENT INTERIEUR POUR LA STRUCTURE MICRO CRECHE «A-PE-TI-PA» SOMMAIRE 1.La structure... 3 2.Les horaires... 3 3.Les Vacances... 3 4.Enfants :... 3 5.Admission :... 3 6.Fonctionnement... 4 7.Résidents

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre. Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail

PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre. Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail Sommaire 1. Introduction 2. Le contexte réglementaire 3. Le déroulement

Plus en détail

TRAVAUX NEUFS, D ENTRETIEN ET DE REPARATIONS ELECTRIQUES DANS LES BATIMENTS DE LA VILLE DE COUPVRAY

TRAVAUX NEUFS, D ENTRETIEN ET DE REPARATIONS ELECTRIQUES DANS LES BATIMENTS DE LA VILLE DE COUPVRAY DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES TRAVAUX NEUFS, D ENTRETIEN ET DE REPARATIONS ELECTRIQUES DANS LES BATIMENTS DE LA VILLE DE COUPVRAY MARCHE A BONS DE COMMANDE MARCHÉ N 1/ST/2013 REGLEMENT DE LA

Plus en détail

Dématérialisation des procédures de marchés. Modalités organisationnelles à appliquer à l opération. Dématérialisation des Marchés 2007 / 2010

Dématérialisation des procédures de marchés. Modalités organisationnelles à appliquer à l opération. Dématérialisation des Marchés 2007 / 2010 Dématérialisation des procédures de marchés Modalités organisationnelles à appliquer à l opération Dématérialisation des Marchés 2007 / 2010 (DEMAT 2007 / 2010) SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 3 1.1 OBJET DU DOCUMENT

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 150 DU

Plus en détail

Bienvenue dans votre FIBENligne

Bienvenue dans votre FIBENligne Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENLigne toutes les innovations FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

Isolement "Grippe A" H1N1

Isolement Grippe A H1N1 Isolement "Grippe A" H1N1 Rédigé par: Unité de Prévention des Infections Nosocomiales 'DESP), avec la collaboration des services de Médecine du Travail et de Maladies Infectieuses et Tropicales Validé

Plus en détail

Épidémie de grippe. Définitions... 1. Les premiers symptômes de la grippe pandémique... 2. Incubation :... 2. Comment se protéger!...

Épidémie de grippe. Définitions... 1. Les premiers symptômes de la grippe pandémique... 2. Incubation :... 2. Comment se protéger!... Épidémie de grippe Table des matières Définitions... 1 Les premiers symptômes de la grippe pandémique... 2 Incubation :... 2 Comment se protéger!... 2 Mouchage, éternuements, crachat, toux... 2 Éviter

Plus en détail

MESURES PREVENTIVES et ISOLEMENTS APPLICABLES PENDANT LE TRANSPORT DES PATIENTS. COLMU PONT A MOUSSON 10 Juin 2008 C. COSSON C.

MESURES PREVENTIVES et ISOLEMENTS APPLICABLES PENDANT LE TRANSPORT DES PATIENTS. COLMU PONT A MOUSSON 10 Juin 2008 C. COSSON C. MESURES PREVENTIVES et ISOLEMENTS APPLICABLES PENDANT LE TRANSPORT DES PATIENTS COLMU PONT A MOUSSON 10 Juin 2008 C. COSSON C. BURTIN Introduction Hygiène : Normes et réglementation (1) Hôpitaux Chapitre

Plus en détail

Plan Communal de Sauvegarde

Plan Communal de Sauvegarde Plan Communal de Sauvegarde Cliquez sur les différentes rubriques Pourquoi un PCS? Comment réaliser son PCS? Le Poste de Commandement Communal Le Plan de Continuité des Activités Les référents communaux

Plus en détail

MANUEL DE FONCTIONNEMENT ET COMPLEMENT D INFORMATION

MANUEL DE FONCTIONNEMENT ET COMPLEMENT D INFORMATION MANUEL DE FONCTIONNEMENT ET COMPLEMENT D INFORMATION Sommaire : I. Ce qui est primordial d intégrer dès le début du contrat... 2 Le respect des horaires et des jours d interventions... 2 Le respect de

Plus en détail

La grippe aviaire Un risque de pandémie?

La grippe aviaire Un risque de pandémie? La grippe aviaire Un risque de pandémie? Liliane Boitel Octobre 2005 1 Définitions Épidémie grippale : forte augmentation dans l espace et dans le temps des cas de grippe Pandémie grippale : forte augmentation

Plus en détail

VI. DOCUMENT PORTANT «PRINCIPES DIRECTEURS DEVANT GUIDER L ENVOI D UNE MISSION D OBSERVATION D ÉLECTIONS» (Marrakech, décembre 1996)

VI. DOCUMENT PORTANT «PRINCIPES DIRECTEURS DEVANT GUIDER L ENVOI D UNE MISSION D OBSERVATION D ÉLECTIONS» (Marrakech, décembre 1996) VI. DOCUMENT PORTANT «PRINCIPES DIRECTEURS DEVANT GUIDER L ENVOI D UNE MISSION D OBSERVATION D ÉLECTIONS» (Marrakech, décembre 1996) Préambule Les chefs d État et de Gouvernement, réunis lors de leur sixième

Plus en détail

Gestion de la crise sanitaire grippe A

Gestion de la crise sanitaire grippe A Gestion de la crise sanitaire grippe A Sommaire de la présentation Nature du risque lié au virus A H1N1 Plan gouvernemental de pandémie grippale Mesures de protection Historique de la grippe La grippe

Plus en détail

FICHE 6 : INFORMATION ET COMMUNICATION DANS LA COMMUNE

FICHE 6 : INFORMATION ET COMMUNICATION DANS LA COMMUNE FICHE 6 : INFORMATION ET COMMUNICATION DANS LA COMMUNE 1 / - Le rôle du maire La communication est un paramètre déterminant dans la gestion des crises, y compris au niveau de sa préparation (l efficacité

Plus en détail

POLITIQUE D ÉVALUATION ADMINISTRATIVE DES ENSEIGNANTS ET DES ENSEIGNANTES DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DIRECTION DES ÉTUDES

POLITIQUE D ÉVALUATION ADMINISTRATIVE DES ENSEIGNANTS ET DES ENSEIGNANTES DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DIRECTION DES ÉTUDES 100, rue Duquet, Sainte-Thérèse (Québec) J7E 3G6 Téléphone : (450) 430-3120 Télécopieur : (450) 971-7883 Internet : http://www.clg.qc.ca CA 404.07.01 POLITIQUE D ÉVALUATION ADMINISTRATIVE DES ENSEIGNANTS

Plus en détail

Aide-mémoire à l intention des commissions scolaires en vue de l élaboration d un plan de communication en cas de pandémie d influenza (grippe H1N1)

Aide-mémoire à l intention des commissions scolaires en vue de l élaboration d un plan de communication en cas de pandémie d influenza (grippe H1N1) Aide-mémoire à l intention des commissions scolaires en vue de l élaboration d un plan de communication en cas de pandémie d influenza (grippe H1N1) Octobre 2009 Aide-mémoire à l intention des commissions

Plus en détail

DELIBERATION DE L'ASSEMBLEE PLENIERE AGREMENTS DES DIRECTEURS DE FORMATIONS SANITAIRES

DELIBERATION DE L'ASSEMBLEE PLENIERE AGREMENTS DES DIRECTEURS DE FORMATIONS SANITAIRES 1 / 1 CONSEIL REGIONAL AUVERGNE-RHONE-ALPES Envoyé en préfecture le 25/04/2016 Délibération n 374 DELIBERATION DE L'ASSEMBLEE PLENIERE AGREMENTS DES DIRECTEURS DE FORMATIONS SANITAIRES L'assemblée plénière

Plus en détail

I. Contexte. Termes de références Mission n 12INI135 TCHAD / MISSION D EXPERTISE TECHNIQUE DANS LE DOMAINE FIDUCIAIRE Demandeur : HCNC

I. Contexte. Termes de références Mission n 12INI135 TCHAD / MISSION D EXPERTISE TECHNIQUE DANS LE DOMAINE FIDUCIAIRE Demandeur : HCNC Termes de références Mission n 12INI135 TCHAD / MISSION D EXPERTISE TECHNIQUE DANS LE DOMAINE FIDUCIAIRE Demandeur : HCNC I. Contexte Le Tchad a bénéficié de quatre subventions sous la Série 8 du Fonds

Plus en détail

- 1 - DEMANDE D ASSISTANCE INTERNATIONALE NOTES EXPLICATIVES

- 1 - DEMANDE D ASSISTANCE INTERNATIONALE NOTES EXPLICATIVES - 1 - DEMANDE D ASSISTANCE INTERNATIONALE NOTES EXPLICATIVES Le formulaire de demande d assistance internationale est disponible à l adresse Internet suivante : http://whc.unesco.org/fr/assistanceint et

Plus en détail

DEMARCHE DE PLANIFICATION STRATEGIQUE

DEMARCHE DE PLANIFICATION STRATEGIQUE Cellule d Analyse de Politiques Economiques du CIRES DEMARCHE DE PLANIFICATION STRATEGIQUE Structure de la présentation 1. Concepts de planification stratégique 2. Démarche de planification stratégique

Plus en détail

La construction de notre PCA a pour but d assurer la protection du personnel et du maintient de notre activité.

La construction de notre PCA a pour but d assurer la protection du personnel et du maintient de notre activité. PLAN DE CONTINUITE D ACTIVITE SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE...3 1.1 LA SITUATION ACTUELLE...3 1.2 NOTRE MISE EN PLACE DU PLAN DE CONTINUITE DE L ACTIVITE...3 1.3 NOS CONTACTS...3 2. NOS SERVICES EXPOSES AU RISQUE...4

Plus en détail

Dossier de presse. Canicule Organisation de l AP-HM

Dossier de presse. Canicule Organisation de l AP-HM Dossier de presse Canicule Organisation de l AP-HM Eté 2013 1 Canicule Organisation de l AP-HM pour la prise en charge des patients Durant l été 2003, les hôpitaux français ont été confrontés à la prise

Plus en détail

sociales, de la famille et de la solidarité Mise à jour 1 er juillet 2008 DDTEFP de L'AIN/SCT/AYME QUESTIONS REPONSES

sociales, de la famille et de la solidarité Mise à jour 1 er juillet 2008 DDTEFP de L'AIN/SCT/AYME QUESTIONS REPONSES QUESTIONS REPONSES sur la Convention Collective Nationale des «assistants maternels du particulier employeur» du 1 er juillet 2004 étendue par arrêté du 17 décembre 2004, la loi 2005-706 du 27 juin 2005

Plus en détail

Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS)

Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) Guide pour la préparation d une feuille de route pour élaborer la Stratégie Nationale de Développement de la Statistique (SNDS) Février 2005 1 I. INTRODUCTION La réalisation d une SNDS en général et d

Plus en détail

Pandémie grippale et continuité d activité

Pandémie grippale et continuité d activité Pandémie grippale et continuité d activité I. Les notions Modes de transmission En Alsace Entreprises concernées Grippe A / H1N1 Infection humaine par un virus grippal d origine porcine. Ce virus appartient

Plus en détail

PLAN DE CONTINUITE D ACTIVITES EN CAS DE PANDEMIE GRIPPALE

PLAN DE CONTINUITE D ACTIVITES EN CAS DE PANDEMIE GRIPPALE PLAN DE CONTINUITE D ACTIVITES EN CAS DE PANDEMIE GRIPPALE Mars 2007 CCI90 Août 2009 SOMMAIRE 1 GENERALITES... 3 1.1 DEFINITIONS... 3 1.2 ESTIMATION EN TERME DE SANTE PUBLIQUE EN CAS DE PANDEMIE... 3 1.3

Plus en détail

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Sommaire de la présentation A. Rappel de la réglementation 1) Le document unique (DU) 2) Le programme annuel de prévention (PAP) B. Méthodologie de suivi

Plus en détail

Circulaire Sociale SUIVRE TOUTE VOTRE ACTUALITE SOCIALE

Circulaire Sociale SUIVRE TOUTE VOTRE ACTUALITE SOCIALE N 04 Juillet 2014 et.. Circulaire Sociale SUIVRE TOUTE VOTRE ACTUALITE SOCIALE Extension de l accord de branche du 31 janvier 2014 relatif à la révision de la convention collective BJOC L arrêté d extension

Plus en détail

La continuité des activités de l entreprise dans le cadre du risque Chikungunya

La continuité des activités de l entreprise dans le cadre du risque Chikungunya La continuité des activités de l entreprise dans le cadre du risque Chikungunya Avis d Expert UDE MEDEF Guadeloupe Mercredi 26 février 2014 M Baïreh LISETTE Florestan ROUET SOMMAIRE 1. Introduc2on 2. Evalua2on

Plus en détail

FORMATION GÉNÉRALE AUX ADULTES

FORMATION GÉNÉRALE AUX ADULTES FORMATION GÉNÉRALE AUX ADULTES MISE À JOUR DE LA LISTE DE RAPPEL PAR SPÉCIALITÉ Proposition d amendements à la clause 11-2.09 24 mai 2012 11-2.09 DISPOSITIONS RELATIVES À L ENGAGEMENT D ENSEIGNANTES ET

Plus en détail

Ce que vous devez savoir

Ce que vous devez savoir LIVRET D ACCUEIL ET D INFORMATION Salarié(e)s d entreprises sous-traitantes françaises et étrangères Ce que vous devez savoir Connaître vos droits en matière de : salaires, contrat de travail, conditions

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT

LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT Article 4.5 de la CCNS Le contrat de travail intermittent est un contrat à durée indéterminée (CDI) qui permet de pourvoir des postes permanents de la structure qui comportent

Plus en détail

Brochure d information Trustworthiness. Vérification de la fiabilité des personnes actives dans le secteur nucléaire

Brochure d information Trustworthiness. Vérification de la fiabilité des personnes actives dans le secteur nucléaire Brochure d information Trustworthiness Vérification de la fiabilité des personnes actives dans le secteur nucléaire novembre 2015 0 1 Préambule Dans le secteur nucléaire, des mesures de sécurité strictes

Plus en détail

Pandémie grippale et entreprises

Pandémie grippale et entreprises 1 sur 16 20/07/2009 18:55 Pandémie grippale et entreprises La pandémie actuelle due au nouveau virus A/H1N1 concerne toutes les entreprises et leurs salariés. Le plan national français «Pandémie grippale»

Plus en détail

Sage DS Prise en main. Sage DS. Prise en main. Novembre 2011. 2011 Sage R&D Paie PME 1

Sage DS Prise en main. Sage DS. Prise en main. Novembre 2011. 2011 Sage R&D Paie PME 1 Sage DS Prise en main Novembre 2011 2011 Sage R&D Paie PME 1 Sommaire Introduction 3 Prise en main Paie 4 Préparation de la DADS-U... 4 Transfert des données... 11 Prise en main DS 14 Création de la base

Plus en détail

Accord collectif de travail portant les dispositions particulières applicables aux formateurs itinérants

Accord collectif de travail portant les dispositions particulières applicables aux formateurs itinérants Accord collectif de travail portant les dispositions particulières applicables aux formateurs itinérants 1/12 Préambule Le document de la Direction de l'afpa "Dialogue social et modernisation de la gestion

Plus en détail

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1 Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) Province du Nouveau-Brunswick ISBN: 978-1-55471-612-8 juin 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Résumé du régime... 2 Adhésion... 3

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR PREVU PAR LES STATUTS DE L ASSOCIATION ANIMATION EMPLOI 14

REGLEMENT INTERIEUR PREVU PAR LES STATUTS DE L ASSOCIATION ANIMATION EMPLOI 14 REGLEMENT INTERIEUR PREVU PAR LES STATUTS DE L ASSOCIATION ANIMATION EMPLOI 14 PREAMBULE L association Animation Emploi 14 propose des actions d accompagnement en direction de ses membres actifs, dans

Plus en détail

ANNEXE 1. à la convention d adhésion. de la collectivité :... au service de MÉDECINE PRÉVENTIVE. Centre de Gestion

ANNEXE 1. à la convention d adhésion. de la collectivité :... au service de MÉDECINE PRÉVENTIVE. Centre de Gestion ANNEXE 1 à la convention d adhésion de la collectivité :... au service de MÉDECINE PRÉVENTIVE du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Seine-Maritime MODALITÉS DE FONCTIONNEMENT

Plus en détail

PANDEMIE GRIPPALE DE TYPE A QUE FAIRE EN ENTREPRISE?

PANDEMIE GRIPPALE DE TYPE A QUE FAIRE EN ENTREPRISE? N 111 - SOCIAL n 55 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 21juillet 2009 ISSN 1769-4000 L essentiel PANDEMIE GRIPPALE DE TYPE A QUE FAIRE EN ENTREPRISE? Une circulaire DGT 2009/ 16 du 3 juillet

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 Optimiser la coopération au développement pour atteindre les ODD concernant la santé 1. Introduction Le programme de travail du Partenariat international pour

Plus en détail

Pandémie grippale GUIDE PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DU TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES. Exe_GuideGrippeA5.indd 1 14/06/07 15:22:37

Pandémie grippale GUIDE PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DU TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES. Exe_GuideGrippeA5.indd 1 14/06/07 15:22:37 Pandémie grippale GUIDE PRATIQUE POUR LES PROFESSIONNELS DU TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES Exe_GuideGrippeA5.indd 1 14/06/07 15:22:37 Exe_GuideGrippeA5.indd 2 14/06/07 15:22:37 Sommaire Influenza aviaire

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE SUR LE SERVICE DE PIQUET

AIDE-MÉMOIRE SUR LE SERVICE DE PIQUET Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à l économie SECO Conditions de travail Protection des travailleurs AIDE-MÉMOIRE SUR LE SERVICE DE PIQUET LTr:

Plus en détail

GARDE D ENFANTS A DOMICILE

GARDE D ENFANTS A DOMICILE Contrat de travail GARDE D ENFANTS A DOMICILE MMe BENABDESSELAM Malika 06.38.45.56.45 gardeadomicileocom3pomes@gmail.com POUR L ENFAN T Prénoms : NOM : Date et lieu de naissance : 1 INTRODUCTION Les parents

Plus en détail

Réseau d Accueil de Jour des Enfants de Rolle & Environs (AJERE)

Réseau d Accueil de Jour des Enfants de Rolle & Environs (AJERE) Réseau d Accueil de Jour des Enfants de Rolle & Environs (AJERE) REGLEMENT DES STRUCTURES D ACCUEIL COLLECTIF - UAPE DU RESEAU AJERE 1.- CADRE GENERAL L Unité d accueil pour écoliers (ci-après UAPE) de

Plus en détail

NOR: SANH0321568A. Vu le décret n 84-131 du 24 février 1984 modifié portant statut des praticiens hospitaliers ;

NOR: SANH0321568A. Vu le décret n 84-131 du 24 février 1984 modifié portant statut des praticiens hospitaliers ; ARRETE Arrêté du 30 avril 2003 relatif à l organisation et à l indemnisation de la continuité des soins et de la permanence pharmaceutique dans les établissements publics de santé et dans les établissements

Plus en détail

L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation

L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation Chapitre 8 L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation Notions Processus : nature et présentation Progiciels de gestion dans les métiers de l organisation : approche

Plus en détail

SOMMAIRE PRINCIPAL. 2/ Le plan de continuité de l activité A quoi cela sert-il? ANNEXE 1 : Rappel des points clés d un PCA

SOMMAIRE PRINCIPAL. 2/ Le plan de continuité de l activité A quoi cela sert-il? ANNEXE 1 : Rappel des points clés d un PCA SOMMAIRE PRINCIPAL Préambule 1/ Ce qu il faut savoir sur le virus H1N1 2/ Le plan de continuité de l activité A quoi cela sert-il? 3/ Quand déclencher le PCA? ANNEXE 1 : Rappel des points clés d un PCA

Plus en détail

Règlement d'action Sanitaire et Sociale

Règlement d'action Sanitaire et Sociale Règlement d'action Sanitaire et Sociale Aide au Soutien à Domicile des Personnes Âgées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2016 Principes Généraux Préambule Le présent règlement est élaboré

Plus en détail

Informations Grippe A (H1N1)

Informations Grippe A (H1N1) Fiche Info Santé au travail N 03 Informations Grippe A (H1N1) Qu est-ce qu une pandémie? Une pandémie grippale est une épidémie mondiale de grippe chez l homme résultant de l apparition d un nouveau virus

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE D ENTREPRISE CARREFOUR Réactualisée août 2014

CONVENTION COLLECTIVE D ENTREPRISE CARREFOUR Réactualisée août 2014 180 181 182 Cet article est complété par les articles 6-1 et 6-3 de l accord NAO 2014 183 Cet ar est complété l article 6-2 l accord N 2014 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199

Plus en détail

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 1 Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 2015-020-CTST-PRO-1 Approbation du 5 juin 2015 Annule et remplace l édition du 3 octobre 2014 2 Sommaire 1. Préambule...

Plus en détail

Règlement de fonctionnement de la procédure d admission aux Multi-accueils de la CCPAR

Règlement de fonctionnement de la procédure d admission aux Multi-accueils de la CCPAR Règlement de fonctionnement de la procédure d admission aux Multi-accueils de la CCPAR Contexte : Les élus communautaires ont souhaité que les attributions des places en crèches se fassent dans la plus

Plus en détail

ENTRE : RENAULT s.a.s. Représentée par M. Gérard LECLERCQ. Directeur Ressources Humaines Groupe ET : Les organisations syndicales ci-dessous :

ENTRE : RENAULT s.a.s. Représentée par M. Gérard LECLERCQ. Directeur Ressources Humaines Groupe ET : Les organisations syndicales ci-dessous : ACCORD SOCIAL DE CRISE DU 27 MARS 2009 ENTRE : RENAULT s.a.s. Représentée par M. Gérard LECLERCQ Directeur Ressources Humaines Groupe D'une part, ET : Les organisations syndicales ci-dessous : C.F.D.T.

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI122

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI122 TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI122 I. Informations générales Intitulé de la mission Renforcement des capacités de la Pharmacie Nationale d Approvisionnement dans le suivi des appels d offres internationaux

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Marché de traitement des appels téléphoniques en dehors des horaires d ouverture de l OPH de l Ondaine 42500 Le Chambon-Feugerolles PRESTATAIRE : 3 rue Charles Baudelaire

Plus en détail

FICHE ENFANCE : Accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) Mercredis et vacances scolaires

FICHE ENFANCE : Accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) Mercredis et vacances scolaires Ville de Roissy en Brie 9, rue Pasteur 77680 ROISSY EN BRIE FICHE ENFANCE : Accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) Mercredis et vacances scolaires Il s agit de ce que l on appelle traditionnellement

Plus en détail

MARCHE À PROCEDURE ADAPTEE BORDEREAU DE PRIX DES PRESTATIONS

MARCHE À PROCEDURE ADAPTEE BORDEREAU DE PRIX DES PRESTATIONS COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MILLAU GRANDS CAUSSES MARCHE À PROCEDURE ADAPTEE Prestation de services informatiques, d analyse et d intervention sous astreinte N S 22 15 L00 BORDEREAU DE PRIX DES PRESTATIONS

Plus en détail

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent REMUNERATION DES ASSISTANTES MATERNELLES Montant Brut Net SMIC horaire 9 (au 01/01/11) Montant minimum du salaire de base pour une journée d accueil de 8 heures: SMIC x 2,25 h (fixé par la loi de 1992)

Plus en détail

Médiathèque municipale de Veigy-Foncenex

Médiathèque municipale de Veigy-Foncenex Médiathèque municipale de Veigy-Foncenex Règlement intérieur Conditions générales Article 1 : La médiathèque municipale est un service public destiné à contribuer aux loisirs, à la culture, à l information

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE EN ROUMANIE MARCHE DE TRAVAUX ------------ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

AMBASSADE DE FRANCE EN ROUMANIE MARCHE DE TRAVAUX ------------ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES AMBASSADE DE FRANCE EN ROUMANIE MARCHE DE TRAVAUX ------------ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES OPERATION : Galați Cimetière Eternitatea de la ville Rénovation du carré militaire français SOMMAIRE

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES La Ville met en place différents accueils périscolaires à destination des enfants de maternelle et d élémentaire dans toutes ses écoles. Ces accueils de loisirs

Plus en détail

QUESTION Eric Collomb QA 3284.10 Campagne de vaccination contre la grippe A : réussite ou fiasco?

QUESTION Eric Collomb QA 3284.10 Campagne de vaccination contre la grippe A : réussite ou fiasco? QUESTION Eric Collomb QA 3284.10 Campagne de vaccination contre la grippe A : réussite ou fiasco? Question Alors que la France, l Allemagne et les Pays-Bas ont entrepris de revendre à l étranger une partie

Plus en détail

Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016

Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016 MANAGEMENT ET TRAITEMENT DES RISQUES EN ENTREPRISE Catalogue des formations - FMG CONSEIL FORMATION 2015-2016 L INGENIEUR OU RESP. ENVIRONNEMENT I FMG CONSEIL FORMATION I 2015-2016 Maîtriser les normes

Plus en détail

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Mai 2007 Fiche entreprise Société Générale Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Présentation de l entreprise - Secteur d activité : Banque-Finance - Statut : Société Anonyme - Effectif

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DE L INTERIEUR. Le Ministre de l Intérieur

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DE L INTERIEUR. Le Ministre de l Intérieur MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DE L INTERIEUR Le Ministre de l Intérieur La Ministre des Affaires Sociales et de la Santé à Messieurs les Préfets de zone de défense et de sécurité

Plus en détail

Présentation du service civique à destination de futurs organismes d accueil du Loiret

Présentation du service civique à destination de futurs organismes d accueil du Loiret Présentation du service civique à destination de futurs organismes d accueil du Loiret Direction Départementale PRÉFET DU LOIRET de la Cohésion Sociale du Loiret Sommaire Présentation générale du dispositif

Plus en détail

85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr

85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Logement de fonction 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Note d information du 1 er octobre 2012 Mise à jour le 10 décembre

Plus en détail

Règlement d usage de la marque imprim vert

Règlement d usage de la marque imprim vert Règlement d usage de la marque imprim vert P2i Pôle d'innovation de l'imprimerie Octobre 2009 RÈGLEMENT D USAGE DE LA MARQUE IMPRIM VERT La marque Imprim Vert, marque collective simple, est la propriété

Plus en détail

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI)

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) sommaire 1 Préambule P. 4 2 Champ d application P. 6 3 Système

Plus en détail

FONDS DE ROULEMENT : NIVEAU ET ADMINISTRATION PRÉSENTATION. Source : Articles 5.1, 5.6, et 6.2 à 6.4 du Règlement financier.

FONDS DE ROULEMENT : NIVEAU ET ADMINISTRATION PRÉSENTATION. Source : Articles 5.1, 5.6, et 6.2 à 6.4 du Règlement financier. 38 e session, Paris 2015 38 C 38 C/39 11 août 2015 Original anglais Point 9.5 de l ordre du jour provisoire FONDS DE ROULEMENT : NIVEAU ET ADMINISTRATION PRÉSENTATION Source : Articles 5.1, 5.6, et 6.2

Plus en détail

Le rôle particulier des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI)

Le rôle particulier des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) 8 Le rôle particulier des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) Les EPCI sont des acteurs de proximité des communes de plus en plus présents au quotidien. Leur vocation de mutualisation

Plus en détail

CHAPITRE IV PASSATION DES MARCHES DE TRAVAUX

CHAPITRE IV PASSATION DES MARCHES DE TRAVAUX SECTION 4.1 GENERALITES CHAPITRE IV PASSATION DES MARCHES DE TRAVAUX La procédure d attribution des marchés de travaux est basée sur la compétition entre les prestataires par appel d offres ouvert (AO)

Plus en détail

Acropole Acropole MRS Gestion du Nursing

Acropole Acropole MRS Gestion du Nursing Plan du document 1. Introduction de la matière et du rôle du logiciel 2. Descriptif fonctionnel du produit 3. Modules optionnels et programmes de la gamme Acropole pouvant être reliés à l'application 4.

Plus en détail

La classification des salariés

La classification des salariés La classification des salariés Cette Fiche pratique vous propose de vous présenter la grille de classification des salariés introduite par le chapitre 9 de la Convention collective nationale du sport (CCNS).

Plus en détail

REFERENTIEL RESPONSABLE D'ATELIER

REFERENTIEL RESPONSABLE D'ATELIER REFERENTIEL RESPONSABLE D'ATELIER Référentiel métier RESPONSABLE ATELIER 1. Intitulé métier & autres appellations Responsable atelier Chef d atelier 2. Définition et description synthétique du métier Définition

Plus en détail

Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements

Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements Guide de l assistance technique départementale aux communes et à leurs groupements dans les domaines de l assainissement, de l eau potable et des milieux aquatiques. Le développement durable est aujourd

Plus en détail

Le système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé s applique à l ensemble du personnel.

Le système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé s applique à l ensemble du personnel. ACTE DE MISE EN PLACE PAR DECISION UNILATERALE DE L EMPLOYEUR D UN REGIME COMPLEMENTAIRE COLLECTIF ET OBLIGATOIRE FRAIS DE SANTE (Modèle à adapter selon votre situation. N oubliez pas de supprimer les

Plus en détail

1/ Renseignements sur la grippe y compris la nouvelle grippe H1N1 à l intention de personnes atteintes de certaines maladies

1/ Renseignements sur la grippe y compris la nouvelle grippe H1N1 à l intention de personnes atteintes de certaines maladies 1/ Renseignements sur la grippe y compris la nouvelle grippe H1N1 à l intention de personnes atteintes de certaines maladies 2/ DÉPARTEMENT DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DES ÉTATS-UNIS Centre pour

Plus en détail

DÉPARTEMENT DES LANDES

DÉPARTEMENT DES LANDES DÉPARTEMENT DES LANDES *** APPEL D OFFRES OUVERT (Article 33 et 58 à 60 du code des marchés publics) Réparation d ordinateurs portables hors garantie *** Lot unique RÈGLEMENT DE CONSULTATION Date limite

Plus en détail