Reprendre la main sur le travail

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Reprendre la main sur le travail"

Transcription

1 Reprendre la main sur le travail Fédération FO santé Préventica - Lyon Philippe Davezies 25 septembre 2013

2 I Problèmes posés par l évolution des organisations du travail

3 1 ) Une sollicitation accrue de la subjectivité. Evolution vers le pilotage par l aval («serviciarisation»): Proportion de salariés dont le rythme de travail dépend d une demande extérieure obligeant à une réponse immédiate : 28 % en 1984 (France), 54 % en 1998 (France), 67% en 2010 (Europe). Travail dans la perspective du service : négociation et coconstruction avec celui que l on doit servir. Montée des questions éthiques. Appel à l intelligence, à l initiative et à la responsabilité des salariés

4 2 ) Un pilotage beaucoup plus éloigné du travail Désengagement des hiérarchies vis-à-vis des modalités d exécution du travail. Pression des logiques financières. Montée en puissance des indicateurs statistiques, comptables. Résultat : une tension sur la qualité : La qualité du point de vue de l activité : fournir une réponse adaptée aux particularités de la situation, donner forme humaine à l activité et au monde, suppose toujours une prise en compte beaucoup plus large que ce que vise la prescription. La qualité du point de vue de la gestion : «La qualité pour le marché, dans le temps du marché» Pression à l accélération et à la standardisation L excellence, c est «le juste nécessaire».

5 3 ) Une tension affrontée dans l isolement La pression impose de se focaliser sur les objectifs que l on juge prioritaires. Travailler, impose de trier. Réduction des espaces permettant d arbitrer collectivement les façons de trier. Individualisation du rapport au travail. Multiplicité conflictuelle des critères de tri. (En 2003, 17% des salariés déclarent être l objet d un comportement systématiquement hostile de la part d une ou plusieurs personnes dans leur travail - SUMER). La souffrance au travail révèle la résistance des salariés à l amputation de leur activité, mais aussi leur isolement.

6 II- Une difficulté : l obscurité de l activité

7 1 ) Parler du travail ne va pas de soi Des dispositions à l'action incorporées activées sans appel à la réflexion consciente. Evidence de la résistance et de l'échec /Obscurité des dimensions positives de l activité. Le diagnostic type en ergonomie : «Contrairement à l'idée qui a cours dans l'entreprise, l'activité de ce(tte) salarié(e) ne consiste pas simplement à faire A, B et C,.., mais à s'occuper de W, X, Y, Z,.., sans quoi la production serait nettement perturbée». Le plus saisissant : «Je ne me rendais pas compte que je faisais tout ça». Un phénomène lié au fonctionnement du cerveau Les êtres humains sont beaucoup plus conscients de ce qu ils ratent que de ce qu ils réussissent.

8 2 ) Conséquences Des conditions de débat déséquilibrées : normes de gestion chiffrées / normes de l activité obscures. victimologie / conflit de normes. Fragilisés, les salariés eux-mêmes contournent les discussions sur le travail : les discours communs visent les attaques subies par le groupe (statuts, moyens, effectifs) ; les syndicats, sont cantonnés dans la position de réceptacle du négatif; les dimensions affirmatives de l activité sont portées par chacun comme s'il s'agissait d'une affaire privée. Les voies de développement individuel et collectif, explorées en permanence par l activité, restent en jachère.

9 III - Une exigence d élaboration autonome sur le travail

10 En bref Il ne suffit pas de mettre les salariés autour d'une table pour que se développent les discussions sur l'activité. Nécessité d expérimenter et de développer des capacités de soutien à l élaboration de l expérience : difficultés, mais aussi dimensions positives de l activité. Implique, d une façon ou d une autre, de centrer la discussion sur des séquences réelles d activité. Un enjeu pour l encadrement. Un enjeu pour les représentants du personnel.

11 Pour d autres éléments sur les enjeux subjectifs du travail :

Mettre le travail. Philippe Davezies. Comité régional CGT Rhône-alpes. 16 juin 2015,

Mettre le travail. Philippe Davezies. Comité régional CGT Rhône-alpes. 16 juin 2015, Mettre le travail au cœur de l action syndicale? Comité régional CGT Rhône-alpes Philippe Davezies 16 juin 2015, I Activité, pouvoir d agir, santé La question de l aliénation Le modèle de Karasek Theorell,

Plus en détail

Enigme du travail et aporie de l évaluation

Enigme du travail et aporie de l évaluation Enigme du travail et aporie de l évaluation Philippe Davezies «Repenser l évaluation des salariés» OCE Research Center EML Lyon Business Cchool 15 mai 2013 L héritage de l ergonomie : le travail réel est

Plus en détail

Les risques psychosociaux : quelle approche pour quelle action?

Les risques psychosociaux : quelle approche pour quelle action? Les risques psychosociaux : quelle approche pour quelle action? Philippe Davezies Séminaire en SHS et santé publique Penser et agir sur les atteintes à la santé mentale des travailleurs Université Paris-Dauphine

Plus en détail

17 ème journée d étude du GERRA. Pour réparer et prévenir la pénibilité. Lyon le 5 décembre Christophe Rigolet Comité Régional CGT Rhône-Alpes

17 ème journée d étude du GERRA. Pour réparer et prévenir la pénibilité. Lyon le 5 décembre Christophe Rigolet Comité Régional CGT Rhône-Alpes 17 ème journée d étude du GERRA Pour réparer et prévenir la pénibilité Lyon le 5 décembre 2014 Christophe Rigolet Comité Régional CGT Rhône-Alpes Merci Introduction Le combat contre la pénibilité est un

Plus en détail

Faire face à la souffrance au travail

Faire face à la souffrance au travail Faire face à la souffrance au travail La Doua Philippe Davezies 9 Février 2012 La structure générale du conflit Travailler correctement implique (à tout niveau hiérarchique) de prendre en considération

Plus en détail

ETUI Policy Brief Politiques économiques, sociales et de l emploi en Europe

ETUI Policy Brief Politiques économiques, sociales et de l emploi en Europe ETUI Policy Brief Politiques économiques, sociales et de l emploi en Europe N 3/2014 L individualisation du rapport au travail : un défi pour le syndicalisme Philippe Davezies Enjeux politiques Philippe

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX 1 1 ère présentation «La prise en charge de la souffrance au travail : de la plainte individuelle à la discussion collective» Philippe DAVEZIES (enseignant-chercheur

Plus en détail

Quel travail avec une maladie chronique? Retour sur une recherche-action.

Quel travail avec une maladie chronique? Retour sur une recherche-action. Quel travail avec une maladie chronique? Retour sur une recherche-action. A n n e - M a r i e W a s e r D o m i n i q u e L h u i l i e r J o ë l l e M e z z a K a t h y H e r m a n d CRTD E t u d e f

Plus en détail

SUBJECTIVITÉ AU TRAVAIL, SUBJECTIVITÉ EN TRAVAIL CHRISTIAN JAYET 21 NOVEMBRE 2013 ANMECS MARSEILLE

SUBJECTIVITÉ AU TRAVAIL, SUBJECTIVITÉ EN TRAVAIL CHRISTIAN JAYET 21 NOVEMBRE 2013 ANMECS MARSEILLE 1 SUBJECTIVITÉ AU TRAVAIL, SUBJECTIVITÉ EN TRAVAIL CHRISTIAN JAYET 21 NOVEMBRE 2013 ANMECS MARSEILLE 2 Ergologie : Yves Schwartz, philosophe et professeur à l Université de Provence Clinique de l activité

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

DIAGNOSTIC DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX DIAGNOSTIC DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Réseau DRH 8 septembre 2016 Direction Santé et Sécurité au Travail 1 EN PRÉAMBULE Risques Psychosociaux (RPS) Qualité de vie au travail (QVT) 2 1. DÉFINITIONS RPS:

Plus en détail

Ergonomie et pratique de dialogue(s) en entreprise : gérer le changement. Journée du GERRA 04/12/15

Ergonomie et pratique de dialogue(s) en entreprise : gérer le changement. Journée du GERRA 04/12/15 Ergonomie et pratique de dialogue(s) en entreprise : gérer le changement Journée du GERRA 04/12/15 1 En préambule, 2 petites histoires et 2 paradoxes 1. Entreprise Lean, quand les réunions d amélioration

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ENCADRANTS ET RESPONSABLES D UNITE D INTERVENTION SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ENCADRANTS ET RESPONSABLES D UNITE D INTERVENTION SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION 1 ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ENCADRANTS ET RESPONSABLES D UNITE D INTERVENTION SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION Les encadrants et responsables d unité d intervention sociale sont des acteurs

Plus en détail

LE TEMPS DE TRAVAIL DES SPP ET SES EFFETS SUR LA SANTE

LE TEMPS DE TRAVAIL DES SPP ET SES EFFETS SUR LA SANTE LE TEMPS DE TRAVAIL DES SPP ET SES EFFETS SUR LA SANTE I) LE TRAVAIL Définition du Travail par Philippe DAVEZIES «activité coordonnée des hommes et des femmes pour faire face à ce qui, dans la production

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Certificat d Aptitude aux Fonctions d Encadrement et de Responsable d Unité d Intervention Sociale

Le référentiel professionnel du Certificat d Aptitude aux Fonctions d Encadrement et de Responsable d Unité d Intervention Sociale A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Certificat d Aptitude aux Fonctions d Encadrement et de Responsable d Unité d Intervention Sociale 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention

Plus en détail

Quelle posture pour l intervenant?

Quelle posture pour l intervenant? 7. Quelle posture pour l intervenant? domaines des interventions en psychologie du travail et en ergonomie Domaines abordés Différences individuelles Apprentissages, qualifications Perception, sensorimotricité

Plus en détail

Les risques. Séance d information débat du 13 décembre 2011 Les risques psychosociaux dans le cadre professionnel DIRECCTE Auvergne - Vanessa Donneaud

Les risques. Séance d information débat du 13 décembre 2011 Les risques psychosociaux dans le cadre professionnel DIRECCTE Auvergne - Vanessa Donneaud Les risques psychosociaux Séance d information débat du 13 décembre 2011 Les risques psychosociaux dans le cadre professionnel - Vanessa Donneaud Etat des lieux national Mise en place d un collège d expertise

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Terminale STMG Sciences de Ressources pour le lycée général et technologique programme de RH et avec Sciences de / Management des / Droit Le programme de prend appui sur les enseignements de sciences

Plus en détail

COMPÉTENCES SPÉCIFIQUES MODULE 600

COMPÉTENCES SPÉCIFIQUES MODULE 600 SOMMAIRE COMPÉTENCES SPÉCIFIQUES MODULE 600 SUPERVISION ET APPRÉCIATION DE LA CONTRIBUTION Année 2009-2010 Version septembre 2009 Révisé par : Denis Marois Date de révision : septembre 2009 Compétences

Plus en détail

Certification V 2010 : critère 1.b

Certification V 2010 : critère 1.b Introduction Une entreprise comme la CLP est au cœur de réseaux importants de relations et d échanges: Fournisseurs habituels Entreprises extérieures habituelles ou occasionnelles Une entreprise comme

Plus en détail

1. ACTUALITE DU SUJET. Une réflexion ancienne du secteur professionnel (années 80) avec une volonté :

1. ACTUALITE DU SUJET. Une réflexion ancienne du secteur professionnel (années 80) avec une volonté : >> Démarche d amélioration de la qualité de la gestion résidentielle Qualirésidence(s) Projet de site et management des territoires Juin 2006 1 1. ACTUALITE DU SUJET Une notion d actualité : Discours politique

Plus en détail

JOURNEE DE FORMATION CGT : SANTE AU TRAVAIL / CONDITIONS DE TRAVAIL

JOURNEE DE FORMATION CGT : SANTE AU TRAVAIL / CONDITIONS DE TRAVAIL JOURNEE DE FORMATION CGT : SANTE AU TRAVAIL / CONDITIONS DE TRAVAIL Etat des lieux dans l Education Nationale Pourquoi tant de souffrances au travail? Construire la santé au travail : quels enjeux? 1 Approche

Plus en détail

PATIENT EN «SOUFFRANCE AU TRAVAIL»

PATIENT EN «SOUFFRANCE AU TRAVAIL» PATIENT EN «SOUFFRANCE AU TRAVAIL» AMMPU 12/05/2015 Docteur Béatrice Trampol-Mourey Docteur Anne Paillet EVOLUTION DU MONDE DU TRAVAIL Evolutions très rapides, sur fond de crise économique Changements

Plus en détail

Risques psychosociaux en entreprise - RPS Reconnaissance Sens du travail

Risques psychosociaux en entreprise - RPS Reconnaissance Sens du travail Charge de travail Risques psychosociaux en entreprise - RPS Reconnaissance Sens du travail Qualité Autonomie Sécurité de l emploi Communication Informations Relations humaines Stress - Mal-être - Souffrance

Plus en détail

3 ème journée d étude régionale «ERGONOMIE et SANTE»

3 ème journée d étude régionale «ERGONOMIE et SANTE» 3 ème journée d étude régionale «ERGONOMIE et SANTE» «Repères : c est quoi le travail» Hervé LAINE ERGONOME CRAM Bretagne Les différentes approches de prévention Trois approches complémentaires Approche

Plus en détail

Blandine Cléré. Psychologue clinicienne du travail (CNAM)

Blandine Cléré. Psychologue clinicienne du travail (CNAM) Psychologue clinicienne du travail (CNAM) Consultation souffrance et santé au travail Psychologue du travail pour le personnel du CHU de Rennes Formations et interventions en entreprises Expérience professionnelle

Plus en détail

Violences institutionnelles et exercice des sage-femmes. Ghislaine Poyard-Berger Psychologue du Travail

Violences institutionnelles et exercice des sage-femmes. Ghislaine Poyard-Berger Psychologue du Travail Violences institutionnelles et exercice des sage-femmes Ghislaine Poyard-Berger Psychologue du Travail 1 Qu est-ce qu une violence «institutionnelle»? Violences endogènes Violences agies, bruyantes violences

Plus en détail

Les liens entre la QVT et le Co Développement

Les liens entre la QVT et le Co Développement Les liens entre la QVT et le Co Développement A/ Aspect réglementaire et évolution de la Loi Travail : comprendre le contexte 1/ Depuis l accord interprofessionnel du 19 Juin 2013 «Vers une politique d'amélioration

Plus en détail

Redécouvrir le travail réel & déconstruire le mythe de la résistance au changement : enjeu de transformation sociale

Redécouvrir le travail réel & déconstruire le mythe de la résistance au changement : enjeu de transformation sociale 1 Redécouvrir le travail réel & déconstruire le mythe de la résistance au changement : enjeu de transformation sociale Marc GUYON Conservatoire National des Arts & Métiers Centre de Recherche sur le Travail

Plus en détail

Originalité du papier

Originalité du papier 1 Originalité du papier Salaires et négociation collective : quel est le rôle des différents niveaux de négociation? pourquoi l encadrement de la formation des salaires par la norme salariale ne suffit

Plus en détail

UNITÉ 3 THÈME 6. Comprendre la comptabilité analytique. Cned Site de Lyon Page 1 / 9

UNITÉ 3 THÈME 6. Comprendre la comptabilité analytique. Cned Site de Lyon Page 1 / 9 UNITÉ 3 THÈME 6 Comprendre la comptabilité analytique Cned Site de Lyon Page 1 / 9 Thème 6 Unité 3 Thème 6 UNITÉ 3 THÈME 6...1 Comprendre la comptabilité analytique...1 SÉQUENCE 1...3 Traitement des charges

Plus en détail

Emma DAVIE Département des études et des statistiques

Emma DAVIE Département des études et des statistiques Les risques psychosociaux dans la fonction publique Emma DAVIE Département des études et des statistiques COSUI RPS - 5 février 2015 Plan de l intervention 2/17 L enquête Conditions de travail 2013 Un

Plus en détail

LE TRAVAIL COLLECTIF FACE AUX ENJEUX DE L ENTREPRISE

LE TRAVAIL COLLECTIF FACE AUX ENJEUX DE L ENTREPRISE Lettre de CISTE N 18 Novembre 1994 LE TRAVAIL COLLECTIF FACE AUX ENJEUX DE L ENTREPRISE Robert GIVET Le temps est déjà loin où apparaissaient les premiers groupes de travail dans l entreprise. Qui aurait

Plus en détail

E PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX

E PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX E PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHO-SOCIAUX Sans objet Oui Non Observations Fiches Exigences du travail Quantité de travail Pression temporelle E-1 Complexité du travail Conciliation vie professionnelle/vie

Plus en détail

APPEL D OFFRE. 1- Contexte. Formation / action à l intelligence collective Et appui à la mise en œuvre de la démarche qualité fédérale QUALI OP

APPEL D OFFRE. 1- Contexte. Formation / action à l intelligence collective Et appui à la mise en œuvre de la démarche qualité fédérale QUALI OP APPEL D OFFRE Formation / action à l intelligence collective Et appui à la mise en œuvre de la démarche qualité fédérale QUALI OP 1- Contexte La fédération des entreprises d insertion Créée en 1988, la

Plus en détail

Pourquoi défendre la clinique? Et quelle clinique?

Pourquoi défendre la clinique? Et quelle clinique? Pourquoi défendre la clinique? Et quelle clinique? Philippe Davezies Colloque Epair Approche clinique au sein des équipes coopératives en santé travail Paris, 9 Décembre 2011 1 Constat rapide L action

Plus en détail

Conditions de travail et Performance

Conditions de travail et Performance Conditions de travail et Performance Conférences de lancement du Salon PREVENTICA 2011 Jeudi 9 décembre 2010 www.aravis.aract.fr 13 décembre 2010 N 1 CONDITIONS DE TRAVAIL & PERFORMANCE : DE MULTIPLES

Plus en détail

Bilan quantitatif et qualitatif des accords et plans d actions déposés dans le département des Bouches-du-Rhône

Bilan quantitatif et qualitatif des accords et plans d actions déposés dans le département des Bouches-du-Rhône 1 UT 13 Bilan quantitatif et qualitatif des accords et plans d actions déposés dans le département des Bouches-du-Rhône Jean-Sébastien COLOMBANI Chargé de mission - UT 13 DIRECCTE PACA Doctorant - Aix-Marseille

Plus en détail

Journée de l inspection médicale. Agir en prévention primaire sur les facteurs de risques psychosociaux 17/11/2016

Journée de l inspection médicale. Agir en prévention primaire sur les facteurs de risques psychosociaux 17/11/2016 Journée de l inspection médicale 17/11/2016 Agir en prévention primaire sur les facteurs de risques psychosociaux Dr Agnès CHATELAIN - médecin du travail Nathalie COUËDEL - psychologue du travail Qui sommes-nous?

Plus en détail

PROFIL DE POSTE RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER DU CRA RAF

PROFIL DE POSTE RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER DU CRA RAF 1. GRADE, METIER, EMPLOI Grade Attaché d administration hospitalière (ou équivalent) Emploi Responsable de gestion administrative et financière du CRA Métier Responsable Administratif et Financier () %

Plus en détail

Appel à projet FACT n

Appel à projet FACT n Appel à projet FACT n 2018-01 «Agir en faveur de l égalité et de la mixité» Date de communication : 16 février 2018 Date limite de dépôt des dossiers : 13 avril 2018 Commission d examen des dossiers :

Plus en détail

Pouvoir d agir, travail, santé mentale

Pouvoir d agir, travail, santé mentale Pouvoir d agir, travail, santé mentale (Clinique médicale du travail) Philippe Davezies Intervention au congrès de l Association Française de Sociologie, Session Violence et travail, 17 avril 2009, Paris.

Plus en détail

Prévenir les risques psychosociaux : une opportunité pour l entreprise et les salariés de valoriser le travail

Prévenir les risques psychosociaux : une opportunité pour l entreprise et les salariés de valoriser le travail Prévenir les risques psychosociaux : une opportunité pour l entreprise et les salariés de valoriser le travail FORUM Alsace Santé au Travail 67 20 octobre 2009 Philippe DOUILLET, Agence Nationale pour

Plus en détail

La santé mentale au travail :Quelle réduction des risques? Dr. Imane KENDILI MD 19 Décembre 2017

La santé mentale au travail :Quelle réduction des risques? Dr. Imane KENDILI MD 19 Décembre 2017 1 La santé mentale au travail :Quelle réduction des risques? Dr. Imane KENDILI MD 19 Décembre 2017 2 Le travail est bon pour la santé mentale, mais des conditions négatives peuvent entraîner des problèmes

Plus en détail

Charte éthique en matière d adoption

Charte éthique en matière d adoption Charte éthique en matière d adoption Par cette charte, les autorités, services, organismes et professionnels intervenant dans le processus d adoption, s engagent au respect de valeurs, de critères et de

Plus en détail

EXPÉRIENCE ET EXPERTISE DU SERVICE SOCIAL DU TRAVAIL

EXPÉRIENCE ET EXPERTISE DU SERVICE SOCIAL DU TRAVAIL EXPÉRIENCE ET EXPERTISE DU SERVICE SOCIAL DU TRAVAIL CATHERINE HENRY LANDEMAINE LERSEM Laboratoire d Etudes et de Recherches en Sociologie et en Ethnologie de Montpellier Quelles actions pour un autre

Plus en détail

RPS et QVT où en est-on?

RPS et QVT où en est-on? RPS et QVT où en est-on? Emmanuel Abord de Chatillon abord@iae-grenoble.fr Chaire Management et Santé au Travail Paris, FNP, 19 juin 2015 La chaire Management et Santé au Travail - Des institutions qui

Plus en détail

II- Les méthodes d analyse de la tâche et de l activité

II- Les méthodes d analyse de la tâche et de l activité Source : dreamstyle.com II- Les méthodes d analyse de la tâche et de l activité Cours Ergonomie cognitive II- Les méthodes d analyse Introduction Rappels Tâche prescrite : Ce qui est demandé (par l organisation)

Plus en détail

Sandrine Caroly MCF HDR ergonomie

Sandrine Caroly MCF HDR ergonomie Université de Grenoble L activité collective et les processus de réélaboration des règles : des enjeux pour la santé au travail Sandrine Caroly MCF HDR ergonomie Jeudi 10 mai 2012- Angers L activité collective

Plus en détail

Environnement de travail et santé psychique

Environnement de travail et santé psychique Environnement de travail et santé psychique Philippe Davezies Contribution au SEMINAIRE DE PROSPECTIVE SCIENTIFIQUE ET DE LANCEMENT DU PROGRAMME RECHERCHE DU PLAN NATIONAL SANTE-ENVIRONNEMENT ET DU PLAN

Plus en détail

RECRUTEMENT : C est un jeu et un enjeu pour DEUX

RECRUTEMENT : C est un jeu et un enjeu pour DEUX 1 RECRUTEMENT : C est un jeu et un enjeu pour DEUX Parcours jalonné d étapes bien définies, qui comportent des enjeux considérables pour les deux parties. Il est indispensable pour bien se positionner

Plus en détail

Modèles productifs hier et aujourd hui :

Modèles productifs hier et aujourd hui : Modèles productifs hier et aujourd hui: Gestion de la main d œuvre et modèles productifs (secteur de l automobile) : Evolution de la substituabilité de la main d œuvre : Modèle taylorien- fordien : Intègre

Plus en détail

Guide méthodologique

Guide méthodologique Guide méthodologique pour l élaboration du nouveau projet fédéral A l attention des acteurs des MJC 1 ère version pour l assemblée générale de la FRMJC Midi-Pyrénées du 12 avril 2014 Retrouvez très prochainement

Plus en détail

BILAN DE L ENQUÊTE C.H.S.C.T. DUP UNION SAINT BRUNO /8

BILAN DE L ENQUÊTE C.H.S.C.T. DUP UNION SAINT BRUNO /8 BILAN DE L ENQUÊTE C.H.S.C.T. DUP UNION SAINT BRUNO 2016 1/8 Dans le cadre d'une enquête liée à l'étude des risques psychosociaux à l'union Saint Bruno, le CHSCT a transmis par voie postale au mois d'avril

Plus en détail

Partie I Un manager, ça ressemble à quoi?

Partie I Un manager, ça ressemble à quoi? Partie I Un manager, ça ressemble à quoi? 1 Vous avez dit «manager», mais de qui donc me parlez-vous? Mini-sommaire 1.1 Le management? Est-ce bien utile?... 6 1.2 Alors vive les managers!... 7 1.2.1

Plus en détail

La tension éthique. Florence MATHIEU-NICOT Psychologue Equipe Mobile de Soins Palliatifs - CHRU de Besançon

La tension éthique. Florence MATHIEU-NICOT Psychologue Equipe Mobile de Soins Palliatifs - CHRU de Besançon La tension éthique NOS «STRATÉGIES» ADAPTATIVES : CE QUE RÉVÈLENT NOS ÉMOTIONS, NOS ATTITUDES Florence MATHIEU-NICOT Psychologue Equipe Mobile de Soins Palliatifs - CHRU de Besançon Du point de vue du

Plus en détail

➊ NOM, prénom : Etablissement d exercice :

➊ NOM, prénom : Etablissement d exercice : LISTE D APTITUDE pour l accès au corps des ATTACHÉS D ADMINISTRATION DE L ÉDUCATION NATIONALE ET DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR (ADAENES) RECTORAT DPAE3 ACTE DE CANDIDATURE ➊ NOM, prénom : Etablissement d

Plus en détail

Vanina MOLLO. Maître de Conférences Université de Toulouse, CERTOP 11/09/14 1

Vanina MOLLO. Maître de Conférences Université de Toulouse, CERTOP 11/09/14 1 Vanina MOLLO Maître de Conférences Université de Toulouse, CERTOP vanina.mollo@ipst-cnam.fr 11/09/14 1 11/09/14 2 Performance «!réglée!» Anticipation par les règles de toutes les situations prévisibles

Plus en détail

Les Risques Psycho-Sociaux (RPS)

Les Risques Psycho-Sociaux (RPS) 1 Les Risques Psycho-Sociaux (RPS) RÔLE ET ACTIONS DES MANAGERS 2 Introduction NOTES 3 Première définition 4 Objectifs Moyens et Ressources Reconnaissance et fierté du travail 5 Éléments de la réglementation

Plus en détail

L intégration et la participation des jeunes immigrants à la société

L intégration et la participation des jeunes immigrants à la société L intégration et la participation des jeunes immigrants à la société Un document de réflexion préparé pour la communauté bahá íe du Canada Septembre 2014 La communauté bahá íe du Canada est une communauté

Plus en détail

Quelles initiatives sur le terrain?

Quelles initiatives sur le terrain? Quelles initiatives sur le terrain? L épuisement professionnel et le travail de soins en libéral Le parcours du patient atteint de cancer Des sollicitations ponctuelles: retrait d un diffuseur, PS avant

Plus en détail

MODULE 1 THEME 1.4 MOTIVATION DES ACTEURS D UN SYSTEME DE SANTE ASPECTS THEORIQUES. Annexe Théorie de la motivation : VIE

MODULE 1 THEME 1.4 MOTIVATION DES ACTEURS D UN SYSTEME DE SANTE ASPECTS THEORIQUES. Annexe Théorie de la motivation : VIE MODULE 1 THEME 1.4 MOTIVATION DES ACTEURS D UN SYSTEME DE SANTE ASPECTS THEORIQUES Théorie du contenu Annexe Théorie de la motivation : VIE Tente de répondre à la question : Qu est exactement la motivation?

Plus en détail

Processus de négociation collective, facteurs et facteurs ayant une incidence sur la négociation collective

Processus de négociation collective, facteurs et facteurs ayant une incidence sur la négociation collective A1-106030 Renforcement des capacités des syndicats en matière de négociation collective du 02 au 13 décembre 2013? Turin, Italie Processus de négociation collective, facteurs et facteurs ayant une incidence

Plus en détail

CHSCT et ergonomes au cœur de multiples tensions. Bernard Dugué Equipe Ergonomie, Bordeaux-INP

CHSCT et ergonomes au cœur de multiples tensions. Bernard Dugué Equipe Ergonomie, Bordeaux-INP CHSCT et ergonomes au cœur de multiples tensions Bernard Dugué Equipe Ergonomie, Bordeaux-INP Le cadre général Un objectif : réduire les accidents et maladies liés au travail et promouvoir l amélioration

Plus en détail

Guide pour la prévention des risques psychosociaux d une branche professionnelle par Anthropie

Guide pour la prévention des risques psychosociaux d une branche professionnelle par Anthropie www.anthropie.net Guide pour la prévention des risques psychosociaux d une branche professionnelle par Anthropie Cet article fait état d une de nos récentes interventions. L objectif fixé était d accompagner

Plus en détail

L EVALUATION. en EDUCATION MUSICALE

L EVALUATION. en EDUCATION MUSICALE L EVALUATION en EDUCATION MUSICALE Qu est-ce que l évaluation? Lorsqu on parle d évaluation, on pense d abord vérification des connaissances et des acquisitions, contrôle, notation, examen, évaluations

Plus en détail

La Propriété Industrielle, un métier sous tension : le point de vue du chasseur de têtes. Cabinet Sylvie DROUARD & Associés

La Propriété Industrielle, un métier sous tension : le point de vue du chasseur de têtes. Cabinet Sylvie DROUARD & Associés La Propriété Industrielle, un métier sous tension : le point de vue du chasseur de têtes Cabinet Sylvie DROUARD & Associés Les éléments de réflexion que nous vous proposons ici résultent de 4 missions

Plus en détail

La liberté se définit-elle comme un pouvoir de refuser?

La liberté se définit-elle comme un pouvoir de refuser? La liberté se définit-elle comme un pouvoir de refuser? PLAN Introduction 1 Oui, la liberté se définit comme un pouvoir de refuser A La liberté est négation de tout ce qui la nie B Le pouvoir de refuser

Plus en détail

La commune de Florac Trois Rivières recrute Un Directeur Général des Services

La commune de Florac Trois Rivières recrute Un Directeur Général des Services La commune de Florac Trois Rivières recrute Un Directeur Général des Services I. DESCRIPTION DU POSTE 1. IDENTIFICATION DU POSTE : Intitulé du poste : Directeur Général des Services Positionnement hiérarchique

Plus en détail

La prévention des RPS : de nouvelles perspectives pour l action en santé au travail

La prévention des RPS : de nouvelles perspectives pour l action en santé au travail Bordeaux, le 26 juin 2015 La prévention des RPS : de nouvelles perspectives pour l action en santé au travail Journée du SMTA Aquitaine Philippe Douillet, chargé de mission ANACT-ECP www.anact.fr Une relecture

Plus en détail

La relation travail santé au cœur du positionnement des élus. 24 juin 2015

La relation travail santé au cœur du positionnement des élus. 24 juin 2015 La relation travail santé au cœur du positionnement des élus Ergonomie et institutions représentatives du personnel : quel rôle, quelle coopération en vue de développer le pouvoir d agir des salariés?

Plus en détail

Fiche La démarche prévisionnelle, le contrôle de gestion : pourquoi?

Fiche La démarche prévisionnelle, le contrôle de gestion : pourquoi? Fiche La démarche prévisionnelle, le contrôle de gestion : pourquoi? 1 Définitions La démarche prévisionnelle repose soit sur des procédés purement empiriques tels que la méthode de corrélations ou la

Plus en détail

1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION

1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L'Educateur Technique Spécialisé (ETS) est un travailleur social. Il contribue à l'intégration sociale et à l'insertion professionnelle

Plus en détail

Prévention de la pénibilité. Comment préparer son accord ou son plan d action?

Prévention de la pénibilité. Comment préparer son accord ou son plan d action? Prévention de la pénibilité Comment préparer son accord ou son plan d action? 3 points clés : Pour appréhender la pénibilité à partir des textes (loi et décrets) : Clarifier au préalable la posture de

Plus en détail

stop Engageons-nous dans la lutte contre LES VIOLENCES SEXISTES ET SEXUELLES FAITES AUX FEMMES SOMMAIRE

stop Engageons-nous dans la lutte contre LES VIOLENCES SEXISTES ET SEXUELLES FAITES AUX FEMMES SOMMAIRE Année 2016 - n 01 Janvier 2016 SOMMAIRE Exigeons des soins pour les femmes victimes de violence P 2 Stop aux violences sexistes (tract) P 3-4 Violences contre les femmes au travail comme dans la vie! STOP!

Plus en détail

Les modèles productifs et d organisation du travail

Les modèles productifs et d organisation du travail Les modèles productifs et d organisation du travail «L une des caractéristiques d un homme capable de faire le métier de manutentionnaire de gueuses de fonte est qu il est si peu intelligent et si flegmatique

Plus en détail

Dynamiques d équipes

Dynamiques d équipes Olivier Devillard Dynamiques d équipes Troisième édition, 2000, 2003, 2005 ISBN : 2-7081-3300-4 SOMMAIRE INTRODUCTION... XVII Chapitre 1 1 CE QUI FAIT «ÉQUIPE»... 1 L équipe est un organisme vivant...

Plus en détail

Méthodologie de la recherche

Méthodologie de la recherche Méthodologie de la recherche http://www.savoirsenpartage.auf.org/chercheurs/8459/ https://www.researchgate.net/profile/mohammed_el_morhit/stats 1 morhit_med@yahoo.fr GSM: 06 13 56 88 46 27-12-2014 Plan

Plus en détail

Ensemble, faisons réussir les entreprises grâce au bien-être au travail Stimulus est un cabinet indépendant, spécialisé et expert du conseil en bien-être et qualité de vie au travail. Notre mission est

Plus en détail

Le médicament entre objet

Le médicament entre objet Le médicament entre objet technique et objet social le cas de la buprénorphine haut dosage Isabelle Feroni Université de Nice Sophia Antipolis- Inserm U 379-ORS PACA Marseille Une régulation publique complexe

Plus en détail

Journée d étude SELF. Mercredi 24 juin 2015

Journée d étude SELF. Mercredi 24 juin 2015 Journée d étude SELF Mercredi 24 juin 2015 «Ergonomie et institutions représentatives du personnel : quel rôle, quelle coopération en vue de développer le pouvoir d agir des salariés?» Frederic GAREM 24

Plus en détail

Rapport annuel de l Aide à la jeunesse Juin 2013

Rapport annuel de l Aide à la jeunesse Juin 2013 Rapport annuel de l Aide à la jeunesse Juin 2013 Pourquoi un numéro «zéro» du rapport de l Aide à la jeunesse? Ce premier rapport porte le numéro zéro parce qu à l origine, il ne devait servir que comme

Plus en détail

LES TIC : STATISTIQUES, IMPACTS ENTRE CHIC ET CHOC. Dr Bernard ARNAUDO MIRT Direccte Centre

LES TIC : STATISTIQUES, IMPACTS ENTRE CHIC ET CHOC. Dr Bernard ARNAUDO MIRT Direccte Centre LES TIC : STATISTIQUES, IMPACTS ENTRE CHIC ET CHOC Dr Bernard ARNAUDO MIRT Direccte Centre Quelques précisions sur les TIC TIC : technologies de l information et de la communication Regroupe les techniques

Plus en détail

CHRISTIAN REVEST ERGONOME CONSEIL - TOULON

CHRISTIAN REVEST ERGONOME CONSEIL - TOULON QUELLE PLACE DE LA PRÉVENTION DES RPS DANS UNE DÉMARCHE DE QVT ET PLUS LARGEMENT LA SANTÉ AU TRAVAIL? 1 CHRISTIAN REVEST ERGONOME CONSEIL - TOULON 06.07.13.59.18 WWW.REVESTCONSEIL.FR JOURNÉE D ÉTUDE DIRECCTE

Plus en détail

Quelles démarches (phases?) pour analyser et améliorer le travail?

Quelles démarches (phases?) pour analyser et améliorer le travail? 8. Quelles démarches (phases?) pour analyser et améliorer le travail? Repères pour l intervenant en analyse du travail Les phases de l intervention La dimension historique L entreprise a une histoire qui

Plus en détail

Autodiagnostic CHSCT LES QUESTIONS INVESTIES PAR LE CHSCT. Le périmètre des questions. La construction du champ investi

Autodiagnostic CHSCT LES QUESTIONS INVESTIES PAR LE CHSCT. Le périmètre des questions. La construction du champ investi Au sein du CHSCT, vous êtes...? Représentant des salariés (élu employé, ouvrier, maîtrise, cadre, délégué syndical) Représentant de la Direction (président, dirigeant, personne invitée : responsable sécurité,

Plus en détail

Concepts du programme éducatif

Concepts du programme éducatif Concepts du programme éducatif La collaboration entre le personnel éducateur et les parents Intervention éducative > Processus éducatif (Observer-Planifier et organiser-intervenir-rétroaction) Affective

Plus en détail

PROGRAMME des FORMATIONS inter -entreprises: 1er sem LIEU: 9 avenue de Grande Bretagne- LYON 6ème

PROGRAMME des FORMATIONS inter -entreprises: 1er sem LIEU: 9 avenue de Grande Bretagne- LYON 6ème PROGRAMME des FORMATIONS inter -entreprises: 1er sem. 2014 Osez l'excellence naturelle! inspirée, innovante, positive et durable! Formations INTRA-NTREPRISE sur demande Formations Agréées LIEU: 9 avenue

Plus en détail

L articulation conflit/négociation au prisme des politiques d entreprise. Jérôme Pélisse (UVSQ, Printemps) Etienne Pénissat (CNRS, Ceraps)

L articulation conflit/négociation au prisme des politiques d entreprise. Jérôme Pélisse (UVSQ, Printemps) Etienne Pénissat (CNRS, Ceraps) L articulation conflit/négociation au prisme des politiques d entreprise Jérôme Pélisse (UVSQ, Printemps) Etienne Pénissat (CNRS, Ceraps) Problématique de la recherche Une recherche qui prolonge l étude

Plus en détail

DECOUVREZ LA DEMARCHE COHESION

DECOUVREZ LA DEMARCHE COHESION DECOUVREZ LA DEMARCHE COHESION COMMENT VOUS POUVEZ DEVELOPPER PERFORMANCE ET QUALITE DE VIE AU SEIN DES ENTREPRISES? > Vous êtes coach, formateur, consultant, ou même chef d entreprise, cadre, manager,

Plus en détail

Management Gestion du Changement

Management Gestion du Changement Formations Développement Professionnel Management Gestion du Changement Qui sommes-nous? ANNE SUAU Psychologue de formation et Responsable RH pendant plus de 20 ans. Son expertise des sujets RH auprès

Plus en détail

Management et conditions de travail Clefs de lecture et leviers d action

Management et conditions de travail Clefs de lecture et leviers d action Management et conditions de travail Clefs de lecture et leviers d action Manager le travail, pourquoi, comment? Quels enjeux pour la fonction RH? Rosaire GOB, ARACT Guadeloupe Patrick CONJARD, ANACT Plan

Plus en détail

Dialoguer plus, mais sur quoi?

Dialoguer plus, mais sur quoi? Les relations professionnelles entre négociations et conflits : un bilan des enquêtes Journée d étude IRT & DIRECCTE PACA Marseille 21 octobre 2015 Dialoguer plus, mais sur quoi? Les régulations d entreprise

Plus en détail

Dérèglements organisationnels, santé, pouvoir d agir.

Dérèglements organisationnels, santé, pouvoir d agir. Dérèglements organisationnels, santé, pouvoir d agir. Philippe Davezies Août 2009 (Article rédigé pour la revue Pratiques : les cahiers de la médecine utopique, et donc à destination des médecins généralistes)

Plus en détail

Baccalauréat Session 2016 Éducation Physique et Sportive

Baccalauréat Session 2016 Éducation Physique et Sportive COMPETENCES ATTENDUES : Proposer, mener à leur terme ou adapter en cours de match des projets tactiques pour obtenir le gain de rencontre face à des adversaires identifiés et de niveau proche. NIVEAU 4

Plus en détail

quels enjeux et quelle réalité dans le travail

quels enjeux et quelle réalité dans le travail quels enjeux et quelle réalité dans le travail quels enjeux et quelle réalité dans le travail? Entre manque d information et incompréhension, les employeurs peuvent être démunis face aux Risques Psychosociaux

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION Du 16/05/18 au 09/11/18 Responsable Petite ou Moyenne Structure Titre Professionnel RPMS, niveau III, inscrit au RNCP Code NFS 310 P Management Code ROME M1302 Direction de petite

Plus en détail

Jalons pour une histoire de l'institut du Travail d'aix-en-provence

Jalons pour une histoire de l'institut du Travail d'aix-en-provence Table des Matières 166 TABLE DES MATIERES Introduction générale page 5 (Mario Correia et Francis Hordern) 1. OUVERTURE DU COLLOQUE PAGE 11 TRANSFORMATIONS DU TRAVAIL ET ACTION MILITANTE LE RÔLE DE L INSTITUT

Plus en détail

Référentiel d Activités Certificat d Aptitude aux Fonctions d Encadrement et de Responsable d unité d intervention Sociale

Référentiel d Activités Certificat d Aptitude aux Fonctions d Encadrement et de Responsable d unité d intervention Sociale Référentiel d Activités fonctions activités concevoir et mettre en œuvre le projet de service ou de l unité : pilotage de l action - animer le repérage des besoins des usagers, des ressources de l environnement,

Plus en détail

SUMER AGRIcole 2010 Surveillance médicale des expositions aux risques professionnels

SUMER AGRIcole 2010 Surveillance médicale des expositions aux risques professionnels N 1 - Septembre 2014 SUMER AGRIcole 2010 Surveillance médicale des expositions aux risques professionnels Le mot du Dr Michel Gagey Progression des horaires atypiques dans les secteurs de la coopération

Plus en détail

Initiez une démarche de coopération avec vos élèves.

Initiez une démarche de coopération avec vos élèves. Initiez une démarche de coopération avec vos élèves. Un outil pour mettre en œuvre l intelligence collective. Dernier né des laboratoires de COOPREX International et destiné au monde de l enseignement,

Plus en détail