RECENSEMENT LES RÉSIDENTS DE L OUTAOUAIS PROFIL DÉMOGRAPHIQUE, SOCIAL ET ÉCONOMIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RECENSEMENT LES RÉSIDENTS DE L OUTAOUAIS PROFIL DÉMOGRAPHIQUE, SOCIAL ET ÉCONOMIQUE"

Transcription

1 RECENSEMENT LES RÉSIDENTS DE L OUTAOUAIS PROFIL DÉMOGRAPHIQUE, SOCIAL ET ÉCONOMIQUE

2

3 Document produit par la Direction de santé publique de la Régie régionale de la santé et des services sociaux de l Outaouais Coordination, édition et rédaction : Lise Émond Direction de santé publique de l Outaouais Infographie et mise en page : Sylvie Bélisle Direction de santé publique de l Outaouais Formulation de la référence suggérée : ÉMOND, L. (2003). Recensement Les résidents de l Outaouais Profil démographique, social et économique, Gatineau, Direction de santé publique, Régie régionale de la santé et des services sociaux de l Outaouais. Vente et distribution : Faites un chèque de 10 $ (incluant la TPS) à l ordre de la Régie régionale de l Outaouais Faites-le parvenir à : Colette Cloutier Service de la planification Direction de Santé publique Régie régionale de l Outaouais, 104, rue Lois, Gatineau (Québec), J8Y 3R7 Tél. : (819) , poste 7485 Téléc. : (819) Le présente document est également disponible à la section Publications du site Internet de la Santé publique de l Outaouais : ISBN Dépôt légal 2003 Bibliothèque nationale du Québec Bibliothèque nationale du Canada Cette publication a été versée dans la banque SANTÉCOM

4 TABLES DES MATIÈRES LISTE DES TABLEAUX... V LISTE DES FIGURES...VIII REMERCIEMENTS... XI INTRODUCTION... 1 DISTRICTS DE CLSC DE L'OUTAOUAIS... 2 ÉVOLUTION DE LA POPULATION DE L OUTAOUAIS DE 1981 À L ACCROISSEMENT... 3 LES MOUVEMENTS MIGRATOIRES... 4 LE VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION... 5 UN REGARD VERS LE FUTUR... 7 L ENVIRONNEMENT SOCIAL... 8 LA LANGUE... 8 La langue maternelle... 8 Le bilinguisme et la langue parlée au travail... 9 LA SCOLARITÉ... 9 LE MILIEU DE VIE La structure de la famille Le nombre d enfants dans les familles Le mode de vie Les adultes qui habitent chez leurs parents Les soins non rémunérés aux enfants Les soins non rémunérés aux personnes âgées LE MONDE DU TRAVAIL L activité économique Le type d industrie Le lieu de travail Les catégories de travailleur iii Recensement 2001

5 LE REVENU LE REVENU D EMPLOI COMPOSITION DU REVENU TOTAL REVENU DES FAMILLES ET DES MÉNAGES LE SEUIL DE FAIBLE REVENU LE COÛT DU LOGEMENT CONCLUSION iv Recensement 2001

6 LISTE DES TABLEAUX Tableau 1 Évolution de la population selon le groupe d'âge et les territoires socio-sanitaires Québec et Outaouais, 1981 à 2001 Tableau 2 Population selon l'origine et les territoires socio-sanitaires Tableau 3 Population selon différents groupes d'âge et les territoires socio-sanitaires Québec et Outaouais, 1981 à 2001 Tableau 4 Population selon la langue maternelle (réponse unique) et les territoires socio-sanitaires Tableau 5 Population âgée de 15 ans et plus selon le niveau de scolarité atteint et les territoires socio-sanitaires Tableau 6 Familles avec enfants à la maison selon la structure de la famille et les territoires sociosanitaires, Tableau 7 Familles avec enfants à la maison selon le nombre d'enfants et les territoires sociosanitaires, Tableau 8 Modalité de vie des personnes hors-institution selon les territoires sociosanitaires, v Recensement 2001

7 Tableau 9 Population âgée de 15 ans et plus selon le nombre d'heures consacrées aux soins aux enfants, sans rémunération, et selon les territoires sociosanitaires, Tableau 10 Population âgée de 15 ans et plus selon le nombre d'heures consacrées aux soins aux personnes âgées, sans rémunération, et selon les territoires sociosanitaires, Tableau 11 Population âgée de 15 ans et plus selon l'activité économique, le sexe et les territoires sociosanitaires, Tableau 12 Population active selon le type d'industrie et les territoires sociosanitaires, Tableau 13 Population active âgée de 15 ans et plus selon le lieu de travail et les territoires sociosanitaires, Tableau 14 Population active âgée de 15 ans et plus selon le mode de rémunération, le sexe et les territoires sociosanitaires, Tableau 15 Revenu d'emploi moyen des hommes et des femmes selon les territoires sociosanitaires, Québec et Outaouais, 2000 Tableau 16 Composition du revenu total de la population âgée de 15 ans et plus selon les territoires sociosanitaires, Québec et Outaouais, 2000 vi Recensement 2001

8 Tableau 17 Revenu moyen des ménages selon le type de famille et les territoires sociosanitaires Québec et Outaouais, 2000 Tableau 18 Familles selon la catégorie de revenus et les territoires sociosanitaires, Québec et Outaouais, 2000 Tableau 19 Proportion de familles et de personnes vivant sous le seuil de faible revenu selon les territoires sociosanitaires, Québec et Outaouais, 2000 Tableau 20 Ménages selon le pourcentage du revenu brut consacré au logement, selon le mode d occupation et les territoires sociosanitaires, vii Recensement 2001

9 LISTE DES FIGURES Figure 1 Taux d accroissement de la population selon le district de CLSC, Québec et Outaouais, 1981 à Figure 2 Proportion de la population originaire d autres provinces selon le district de CLSC,...4 Figure 3 Proportion de la population originaire d autres pays selon le district de CLSC,...5 Figure 4 Proportion de chaque groupe d âge dans la population totale Outaouais, 1981 et Figure 5 Proportion de la population selon la langue maternelle et le district de CLSC,...8 Figure 6 Taux de bilinguisme dans la population selon le district de CLSC,...9 Figure 7 Population âgée de 15 ans et plus selon la scolarité et le district de CLSC,...10 Figure 8 Proportion de familles monoparentales selon le district de CLSC,...11 Figure 9 Proportion de familles biparentales où le couple vit en union libre selon le district de CLSC,...12 viii Recensement 2001

10 Figure 10 Proportion de familles selon le nombre d enfants habitant à la maison et le district de CLSC,...13 Figure 11 Proportion de personnes vivant seules selon le district de CLSC,...14 Figure 12 Proportion de personnes qui procurent plus de trente heures de soins aux enfants selon le sexe et le district de CLSC,...15 Figure 13 Proportion de personnes qui procurent plus de cinq heures de soins aux personnes âgées selon le sexe et le district de CLSC,...16 Figure 14 Taux d activités selon le district de CLSC,...17 Figure 15 Taux de chômage selon le district de CLSC,...18 Figure 16 Personnes actives selon le type d industrie où elles travaillent,...19 Figure 17 Proportion de travailleurs qui travaillent dans une MRC autre que leur MRC de résidence selon le district de CLSC,...20 Figure 18 Proportion de travailleurs autonomes selon le district de CLSC,...21 ix Recensement 2001

11 Figure 19 Revenu d emploi selon le sexe...22 Figure 20 Revenu provenant de transferts gouvernementaux,...23 Figure 21 Revenu moyen des familles Québec et Outaouais, Figure 22 Familles selon la tranche de revenu, Outaouais, 1995 et Figure 23 Familles vivant sous le seuil de faible revenu, Québec et Outaouais, 1995 et Figure 24 Ménages allouant plus de 50 % de leur revenu au logement, Outaouais, x Recensement 2001

12 REMERCIEMENTS Nos premiers remerciements vont à Émilie Fortin qui a effectué le traitement de base de données du recensement. Ensuite, je tiens à remercier messieurs Normand Trempe, Philippe Garvie ainsi que madame Ghislaine Lemay pour leurs suggestions et commentaires suite à la lecture du document original. Je remercie aussi mesdames Colette Cloutier et Sylvie Bélisle pour leur travail de mise en page et de finition du document. Leur collaboration a été très précieuse. xi Recensement 2001

13

14 INTRODUCTION C est en 1984 que le Département de santé communautaire de l Outaouais publiait son premier recueil de tableaux présentant des données socio-démographiques pour la région de l Outaouais. Ces données étaient tirées du recensement de 1981 de Statistique Canada. Par la suite, chaque nouveau recensement a fourni l occasion de réaliser une analyse de la situation des résidents de la région à la lumière des dernières données disponibles. Le présent document continue cette tradition et est basé principalement sur les données du dernier recensement, soit celui réalisé en En plus des données extraites du recensement 2001, produit par Statistique Canada, des références à des recensements précédents permettent de compléter ce profil de la population en suivant l évolution des phénomènes dans le temps. On retrouve dans ce document des informations sur l évolution et le vieillissement de la population, les familles, la population immigrante, le travail et le revenu. Les résultats de l analyse sont présentés selon les districts de Centres locaux de services communautaires (CLSC). Ceux-ci sont comparés entre eux et avec la région dans son ensemble. Celle-ci, pour sa part, est comparée à la province. Les districts de Hull et de Gatineau couvrent les secteurs du même nom de la nouvelle ville de Gatineau; le district de Grande-Rivière correspond au secteur d Aylmer. Les territoires du Pontiac, des Collines, de la Vallée-de-la-Gatineau ainsi que le district de la Vallée-de-la-Lièvre couvrent de très grands territoires qui entourent le noyau urbain de la région tandis que la Petite-Nation se situe tout à fait à l est de l Outaouais. Il faut noter que lors du recensement de 2001, 326 ménages du district de la Vallée-dela-Gatineau n ont pas été dénombrés. Ceci représente 772 personnes en tout. Statistique Canada a par la suite effectué des corrections et publié de nouveaux chiffres de population et de ménages pour ces municipalités. Ces modifications majorent de 4,1 % le compte de population du territoire de la Vallée-de-la-Gatineau. Au niveau de l Outaouais dans son ensemble, le nouveau dénombrement, s il était appliqué, rehausserait le total de la population de 0,2 %. Comme Statistique Canada n a pas apporté et n apportera pas de corrections autrement que sur le total de la population, nous n avons pas corrigé les chiffres apparaissant dans nos tableaux et traitant de ce territoire. Le lecteur trouvera en annexe une série de tableaux qui sont à la base de ce document. 1 Recensement 2001

15 2 Recensement 2001

16 ÉVOLUTION DE LA POPULATION DE L OUTAOUAIS DE 1981 À 2001 L ACCROISSEMENT Entre 1981 et 2001, la population de l Outaouais s est accrue de 30 %, soit plus du double que le taux provincial de 12,4%. En fait, la région se situe au quatrième rang des 17 régions administratives pour ce qui est de sa progression démographique, n étant précédée que par les régions des Laurentides, de Lanaudière et de Laval 1. Il y a vingt ans, habitants résidaient dans la région alors qu on en compte en L accroissement a été plus prononcé entre 1981 et 1991, se situant à 17 %. Par la suite, entre 1991 et 2001, bien qu elle ait été moins vigoureuse, la hausse a quand même franchi le cap des 11 % alors que la province affichait un taux de 5 % pour les mêmes dix années. Cette augmentation ne s est pas réalisée au même rythme partout sur le territoire. C est sur le territoire des Collines que l accroissement a été le plus substantiel. La population y a presque doublé. Vient ensuite le district de la Vallée-de-la-Lièvre. Subséquemment, c est en milieu urbain, particulièrement dans les secteurs de Gatineau et d Aylmer, que l essor démographique a été le plus soutenu. Les populations des territoires ruraux, pour leur part, présentent tout au mieux de très faibles taux de croissance sinon une certaine stabilité. La migration des jeunes vers la ville dans le but d étudier ou de travailler contribue depuis plusieurs années à la stagnation, sinon à la diminution, de la population rurale. Il en résulte que presque les trois-quarts de la population régionale habite en secteur urbain. (Tableau 1) Figure 1 80 % Taux d'accroissement de la population selon le district de CLSC, Québec et Outaouais, 1981 à Hull Grande- Rivière Gatineau Pontiac Les Collines Vallée-de-la- Gatineau Vallée-de-la- Lièvre Petite-Nation Outaouais Québec % 17,0 35,0 42,3 0,4 75,3-5,8 54,6 12,9 29,9 12,4 1 DUCHESNES, LOUIS, La situation démographique au Québec, Bilan 2001, Collection démographie, Institut de la statistique du Québec, 2001page Recensement 2001

17 Figure 2 LES MOUVEMENTS MIGRATOIRES Cet essor considérable de la population régionale est dû presque entièrement à l apport migratoire. Le taux de fécondité des femmes de la région est semblable au taux provincial; il n est donc pas responsable du taux d accroissement régional supérieur à celui de la moyenne québécoise. Durant les cinq années précédant le recensement 2001, personnes provenant d autres provinces et originaires de pays autres que le Canada sont venues s installer en Outaouais. Les chiffres fournis par Statistique Canada ne nous permettent pas de connaître le nombre de résidents d autres régions du Québec qui ont déménagé en Outaouais ni de savoir combien de personnes ont quitté la région. Cependant, l Institut de la Statistique du Québec estime que, entre 1996 et 2001, personnes résidant au Québec sont venues s installer en Outaouais alors que en sont sorties, pour un solde migratoire intraprovincial positif de Suite à ces mouvements de population, il en ressort que la région se distingue de la province dans son ensemble du fait que seulement 71 % des habitants de l Outaouais sont originaires du Québec alors que ce pourcentage est de 86 % pour la province. Les gens provenant d autres provinces représentent 23 % de la population totale de la région et les immigrants d autres pays, 6 %. Plus des deux tiers des personnes nées ailleurs au Canada se sont installées en secteur urbain. (Tableau 2) 50 % Proportion de la population originaire d'autres provinces selon le district de CLSC, Hull Grande- Rivière Gatineau Pontiac Les Collines Vallée-de-la- Gatineau Vallée-de-la- Lièvre Petite- Nation Outaouais % 20,5 40,6 21,4 34,3 29,8 8,9 13,3 7,7 22,7 3,6 Québec 2 DUCHESNES, LOUIS, La situation démographique au Québec, Bilan 2002, Collection Démographie, Institut de la statistique du Québec, 2002, page Recensement 2001

18 La population de résidents de l Outaouais nés dans un autre pays s est accrue de 20 % entre 1996 et Les bouleversements politiques des dix dernières années en ex-yougoslavie ont fait que notre région accueille maintenant personnes originaires de cette région d Europe. Plus du tiers des immigrants qui se sont installés en Outaouais sont de nouveaux venus, étant arrivés depuis Les principaux pays-source de tous les immigrants résidant dans la région sont le Liban (1 800), le Portugal (1 715) et la France (1 455). Comme pour les immigrants inter-provinciaux, les immigrants internationaux ont tendance à se regrouper en milieu urbain, principalement dans les secteurs de Hull et de Gatineau, là où les structures d accueil sont les plus importantes et les mieux organisées. (Tableau 2) Figure 3 % 15 Proportion de la population originaire d'autres pays selon le district de CLSC, 11,1 10 8,2 9,9 5 4,9 4,6 5,7 2,6 1,1 1,4 2,2 0 Hull Grande- Rivière Gatineau Pontiac Les Collines Vallée-de-la- Gatineau Vallée-de-la- Lièvre Petite- Nation Outaouais % 11,1 8,2 4,9 2,6 4,6 1,1 1,4 2,2 5,7 9,9 Québec LE VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION La chute de la fécondité est la principale raison du vieillissement de la population. Après la dernière guerre, le Québec a vécu, jusqu au milieu des années 1960, un accroissement important de sa fécondité connu sous le terme de «baby-boom». En 1951, le nombre moyen d enfants par femmes était de 3,8 enfants. En l an 2000, le nombre moyen se situe à 1,4 enfants. Depuis 1970, les femmes mettent au monde des enfants en nombre insuffisant pour assurer le remplacement des générations. À cette faible fécondité, il faut ajouter le recul de la mortalité comme cause du vieillissement. Entre 1980 et l an 2000, l espérance de vie à la naissance des hommes s est accrue de 4,8 années. Les femmes, pour leur part, peuvent 5 Recensement 2001

19 espérer vivre trois années de plus. En 1998, une femme âgée de 65 ans pouvait s attendre à vivre encore 20 ans et un homme, 16 ans 3. Les enfants du baby-boom ont vieilli. L examen du graphique qui suit permet de les situer entre 15 et 35 ans en Vingt ans plus tard, on les retrouve âgés de 35 à 55 ans. Le vieillissement de la population s accélère avec leur arrivée en masse à l âge de la retraite. Alors qu en 1981, c était les jeunes de 15 à 19 ans qui occupaient la place prédominante dans la société, vingt ans plus tard, ce sont les adultes de 40 à 44 ans. Ce vieillissement affecte aussi bien l Outaouais que la province dans son ensemble. Figure 4 % 12 Proportion de chaque groupe d'âge dans la population totale Outaouais, 1981 et ans 5-9 ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans ans 90 ans ,5 7,7 8,5 10,6 9,7 9,3 9,0 7,3 5,6 5,1 4,8 4,3 3,3 2,8 1,9 1,2 0,7 0,3 0, ,6 7,0 7,1 6,6 6,1 6,2 7,2 9,2 9,5 8,4 7,2 5,6 4,1 3,4 2,8 2,1 1,2 0,6 0,2 Entre 1981 et 2001, le nombre de personnes âgées de 65 ans et plus a presque doublé en Outaouais (taux d accroissement de 90 %), passant de à aînés. Cette augmentation est plus prononcée dans la région qu au Québec dans son ensemble (taux d accroissement de 69 %). Le nombre de personnes âgés de 75 ans et plus s est accru de 120 %. En 1981, elles représentaient le tiers des personnes âgées de 65 ans et plus. Vingt ans plus tard, elles comptent pour 40 %. Enfin, le nombre d enfants âgés de 0 à 14 ans s est accru de 8 % dans la région alors qu il diminuait de 8 % au Québec. En revanche, le nombre de jeunes âgés de 15 à 24 ans, ceux qui, dans un proche avenir, seront en mesure de contribuer à peupler la région en procréant, a diminué 19 % en 20 ans. (Tableau 1) 3 LEFEBVRE, CHANTAL, Un portrait de la santé des québécois de 65 ans et plus, Institut national de santé publique du Québec, Québec 2003, page 2. 6 Recensement 2001

20 Malgré tout, la région est plus «jeune» que le Québec dans son ensemble. Les aînés n y représentent que 10,3 % de la population totale alors que le pourcentage provincial est de 13,3 %. Par contre, la situation n est pas uniforme à travers la région. Les territoires ruraux, qui se vident de leur population en âge de travailler et de procréer, présentent des proportions de personnes âgées de 65 ans et plus tournant autour de 15 % alors qu en ville, c est moins de 10 % de la population qui a franchi le cap des 65 ans. Cette «jeunesse» de l Outaouais urbain est due en grande partie à l apport de personnes du milieu rural, des autres régions de la province ainsi que d immigrants interprovinciaux et internationaux. Ces personnes, attirées par l emploi au gouvernement fédéral et dans le secteur de la haute technologie, sont en général dans la force de l âge et prêts à fonder une famille ou à la poursuivre. (Tableau 3) UN REGARD VERS LE FUTUR Ce vieillissement n est pas un phénomène passager. L Institut de la statistique du Québec prévoit que, d ici dix ans, en Outaouais, le nombre de personnes âgées de 45 à 64 ans augmentera de 34 % et celui des 65 ans et plus, de 41 %. Les plus jeunes, ceux âgés de moins de 25 ans, verront leur nombre chuter de 6 % 4. 4 Estimation de population selon la région socio-sanitaire, le sexe et l année d âge, Mise à jour février 2001, Ministère de la Santé et des Services sociaux. 7 Recensement 2001

21 L ENVIRONNEMENT SOCIAL Figure 5 LA LANGUE La langue maternelle Les premiers colons de l Outaouais provenaient en majorité de la Grande- Bretagne et de la Nouvelle-Angleterre. Ajoutons à cela la venue en grand nombre de résidants d autres provinces. Il en résulte une présence substantielle de personnes dont la langue maternelle est l anglais. En conséquence, on en retrouve dans la région et ils représentent 15 % des résidents alors que dans la province dans son ensemble, les anglophones comptent pour 8 % de la population totale. La moitié des anglophones de l Outaouais (24 120) se retrouvent en milieu urbain où ils constituent 11 % de la population totale. L autre moitié est dispersée en milieu rural, particulièrement dans le Pontiac où ils comptent pour plus de la moitié de la population totale. (Tableau 4) Comme nous l avons vu antérieurement, les immigrants se regroupent en secteur urbain. Il n est donc pas étonnant d observer que ceux dont la langue maternelle est autre que le français et l anglais habitent presque exclusivement dans la ville de Gatineau, particulièrement dans le secteur de Hull. 100 % Proportion de la population selon la langue maternelle et le district de CLSC, Hull Grande- Rivière Gatineau Pontiac Les Collines Vallée-de-la- Vallée-de-la- Gatineau Lièvre Petite- Nation Outaouais Québec Français 80,9 62,1 89,7 43,3 70,7 84,1 90,2 95,9 80,4 82,0 Anglais 8,6 31,5 6 54, ,1 9,2 3,2 14,8 7,9 Autres 10,5 6,4 4,3 2,0 2,3 1,8 0,6 0,9 4,8 10,1 Français Anglais Autres 8 Recensement 2001

22 Le bilinguisme et la langue parlée au travail Une proportion considérable des résidents de l Outaouais travaille en Ontario et, en bonne partie, pour le gouvernement fédéral. Le bilinguisme est donc un atout presque incontournable pour occuper ces emplois. Il en résulte donc que le taux de bilinguisme est très élevé dans la région. Presque les deux-tiers des habitants ont déclaré parler l anglais et le français tandis qu au Québec, cette proportion n est que de 41 %. Le bilinguisme se manifeste surtout en secteur urbain, là où se retrouvent la plupart des personnes travaillant au fédéral ou en Ontario. D ailleurs, 56 % des travailleurs de la région ont dit utiliser les deux langues, l anglais et le français, à leur travail. Un autre 13 % a travaillé uniquement en anglais et, enfin, 30% uniquement en français. Sept résidents du secteur urbain sur dix, ayant le français comme langue maternelle, utilisent l anglais au travail. Figure 6 80 % Taux de bilinguisme dans la population selon le district de CLSC, Hull Grande- Rivière Gat ineau Pont iac Les Collines Vallée-de-la- Valléede-la- Gat ineau Lièvre Petite- Nation Out aouais % 66,7 71,0 63,5 51,8 62,4 40,3 54,3 36,6 60,6 40,8 Québec LA SCOLARITÉ Une scolarité avancée est un avantage précieux si l on désire se tailler une place favorable dans la nouvelle économie. En Outaouais comme au Québec, le tiers de la population âgée de 15 ans et plus ne détient pas de diplôme d études secondaires. Par contre, 15 % des gens ont au moins un diplôme universitaire. Ceci représente une amélioration par rapport à 1996 où 36 % des 9 Recensement 2001

23 résidants n avaient pas terminé leurs études secondaires et 13 % détenaient un diplôme universitaire. Néanmoins, la situation n est pas uniforme à travers la région. Dans trois districts de CLSC du secteur rural, ceux de la Vallée-de-la-Gatineau, du Pontiac et de la Petite-Nation, près de la moitié de la population n a pas obtenu de diplôme d études secondaires tandis qu en secteur urbain, c est environ le quart. De même pour les grades universitaires; plus de 20 % des résidents du milieu urbain en détiennent alors qu en rural, c est un peu plus de 5 %. (Tableau 5) Le haut taux de décrochage qui prévaut en Outaouais se reflète dans les données du recensement. Vingt pour cent des jeunes de la région, âgés de 20 à 24 ans, n ont pas de diplôme d études secondaires alors qu au Québec, ce pourcentage est de 16 %. Dans les territoires du Pontiac et de la Vallée-de-la- Gatineau, le tiers des jeunes devront affronter le marché du travail sans y être minimalement préparés. Par contre, chez ces jeunes non-diplômés du secondaire, on en retrouve 15 % qui fréquentent l école à temps plein ou à temps partiel. Mais l Outaouais affichera encore dans le futur un déficit de diplômés par rapport au Québec car, dans la province, 18 % des jeunes de 20 à 24 ans, non-diplômés, fréquentent l école. Et les territoires du Pontiac et de la Vallée-de-la-Gatineau seront encore les plus défavorisés sur ce point car seulement 5% de leurs jeunes adultes se retrouvent encore sur les bancs de l école. Figure 7 % 60 Population âgée de 15 ans et plus selon la scolarité et le district de CLSC, Hull Grande- Rivière Gat ineau Pont iac Les Collines Vallée-dela-Gatineau Vallée-dela-Lièvre Petite- Nation Out aouais Québec Pas diplôme secondaire 27,4 23,4 30,9 46,5 28,6 49,3 38,0 49,8 32,8 31,7 Diplôme universitaire 23,1 22,3 12,5 6,0 20,9 5,7 7,4 6,2 15,0 14,0 Pas diplôme secondaire Diplôme universitaire 10 Recensement 2001

24 LE MILIEU DE VIE La structure de la famille Partout dans le monde occidental, la famille subit de grandes transformations. Le Québec et l Outaouais n échappent pas à ces mutations. Bien que la majorité des gens fassent encore partie de familles traditionnelles composée de deux adultes avec ou sans enfants, on retrouve de plus en plus de familles monoparentales et de couples vivant en union libre. Les familles recomposées suite à un divorce ou une séparation ne sont plus rares. En Outaouais ainsi que dans la province dans son ensemble, 73 % des familles avec enfants ont un couple à leur tête et 27 % sont des familles monoparentales. Dans huit familles monoparentales sur dix, c est une femme qui est responsable de la famille. La monoparentalité s est accrue depuis 1996 alors que le nombre de familles monoparentales a augmenté de 15 % et leur poids dans le total des familles avec enfants est passé de 24 % à 27 %. Enfin, la monoparentalité ne se distribue pas également sur le territoire. À Hull, 37 % des familles avec enfants n ont qu un seul parent. Dans la Vallée-de-la- Gatineau, on en retrouve 31 %. C est sur les territoires des Collines et du Pontiac que ce phénomène est le moins palpable. Figure 8 % 40 Proportion de familles monoparentales selon le district de CLSC, Hull Grande- Rivière Gatineau Pontiac Les Collines Vallée-dela-Gatineau Vallée-dela-Lièvre Petite- Nation Outaouais % 37,0 23,5 27,7 20,0 18,2 31,1 24,7 28,5 27,5 26,5 Québec L évolution relativement récente des mœurs, qui a rendu la monoparentalité de plus en plus acceptée, a aussi légitimé la présence accrue de couples vivant en union libre. Au Québec, le nombre d hommes et de femmes qui vivent maritalement sans avoir légalisé leur union s est accru de 66 % au cours des dix dernières années. En 1996, les couples non-mariés, avec ou sans enfants, 11 Recensement 2001

25 représentaient 24 % de tous les couples de la région. Dix ans plus tard, cette proportion est maintenant de 30 %, comme au Québec dans son ensemble. Le taux provincial d unions libres est plus du double du taux canadien. Parmi les couples avec enfants, un peu plus du quart vivent en union libre. Leur nombre a augmenté de 24 % depuis 1996 alors qu ils représentaient 20 % de tous les couples avec enfants. Cette constatation augure mal en ce qui a trait à la monoparentalité avec tous les risques que cette condition entraîne pour les enfants qui la vivent. Des études récentes ont démontré que les enfants de familles dont les parents n ont jamais été mariés ont cinq fois plus de chance de subir la séparation de leurs parents avant l âge de 10 ans que les enfants dont les parents ont légalisé leur union avant de vivre ensemble 5. Les proportions de parents vivant en union libre sont deux fois plus élevées dans les secteurs de la Vallée-de-la-Gatineau et de la Petite-Nation (38 %) que dans le Pontiac et le districts de Grande-Rivière (20 %). (Tableau 6) Figure 9 % Proportion de familles biparentales où le couple vit en union libre selon le district de CLSC, Hull Grande- Rivière Gatineau Pontiac Les Collines Vallée-dela-Gatineau Vallée-dela-Lièvre Petite- Nation Outaouais Québec % 26,9 20,0 25,7 20,0 27,5 37,6 33,9 38,7 26,9 28,1 Le nombre d enfants dans les familles En Outaouais ainsi qu au Québec, un peu plus du tiers des familles ne compte pas d enfants qui habitent à la maison. Cette situation peut résulter du fait que le couple n a pas encore eu d enfant, a choisi de ne pas en avoir ou que les enfants ont quitté le foyer familial. Un autre tiers des familles n avait qu un 5 MARCIL-GRATON, NICOLE, Grandir avec maman et papa? Les trajectoires familiales complexes des enfants canadiens, Statistique Canada, N : XIF, Ottawa, 1998, page Recensement 2001

26 enfant et le quart en avait deux. Les familles nombreuses, celles qui ont trois enfants et plus, sont maintenant très rares; elles ne représentent que 9% des familles de la région. Depuis 1996, le pourcentage de familles sans enfant est passé de 33 % à 36 %. C est surtout dans les secteurs de la Vallée-de-la-Gatineau et de la Petite- Nation que l on retrouve les plus grandes proportions de familles sans enfants vivant à la maison. Vu que les populations de ces deux districts sont âgées, on peut penser que, dans le cas de plusieurs familles, on se retrouve avec un couple dont les enfants ont quitté le nid familial, ce qui expliquerait les fortes proportions de ce type de familles. C est dans Grande-Rivière que les familles de trois enfants ou plus sont le plus fortement représentées. Quarante pour cent des familles se retrouvent dans cette catégorie. (Tableau 7) Figure 10 % Proportion de familles selon le nombre d'enfants habitant à la maison et le district de CLSC, Hull Grande- Rivière Gat ineau Pont iac Les Collines Vallée-de-la- Vallée-de-la- Gat ineau Lièvre Sans enf ant 39,0 29,3 32,5 40,1 36,2 44,0 36,0 48,0 36,0 37,2 2 enf ant s + 26,7 40,3 36,3 34, ,3 33,6 27,1 33,3 33,5 Sans enfant 2 enfants + Petite- Nation Outaouais Québec Le mode de vie En Outaouais, 86 % des habitants ne résidant pas en institution vivent en famille. Un autre deux pour cent habite avec des personnes non-apparentées et un pour cent, avec des personnes avec qui elles on un lien de parenté. Les personnes vivant seules, dont le nombre s est accru de 23 % entre 1996 et 2001, comptent pour 11 % du total de la population en 2001 alors qu elles représentaient 9 % en (Tableau 8) Dans la population âgée de ans, la proportion de personnes vivant seules est d environ 10 % pour l Outaouais dans son ensemble et les pourcentages sont à peu près égaux pour les hommes et les femmes. Après 55 ans, la probabilité de vivre seul augmente avec l âge. Le quart des aînés de 13 Recensement 2001

27 65 à 74 ans vivent seuls de même que 38 % de ceux qui ont passé le cap des 75 ans. La mortalité prématurée qui sévit chez les hommes résulte en une proportion substantielle de femmes âgées vivant seules. Plus elles avancent en âge, plus les chances sont élevées qu elles se retrouvent seules. Entre 65 et 74 ans, le tiers d entre elles sont dans cette situation tandis que pour les hommes, la proportion est de 17 %. Après 75 ans, presque la moitié des femmes habitent seules contre le quart des hommes. C est dans le secteur de Hull que l on retrouve la proportion la plus appréciable de personnes vivant seules. De fait, le pourcentage y est pratiquement le double du pourcentage régional (Hull : 19%, Outaouais : 11%). Les districts ruraux affichent aussi des pourcentages élevés. Ceci est dû en partie au fait que les résidents de ces territoires affichent des proportions plus élevées de personnes âgées, nommément de femmes qui ont perdu leur conjoint. Figure 11 % Proportion de personnes vivant seules selon le district de CLSC, Hull Grande- Rivière Gatineau Pontiac Les Collines Vallée-dela-Gatineau Vallée-dela-Lièvre Petite- Nation Outaouais Québec % 18,6 7,3 8,4 9,7 4,8 12,4 7,9 12,3 10,7 12,4 Les adultes qui habitent chez leurs parents La poursuite des études, le recul de la nuptialité qui n est pas compensé par l établissement en union libre, le retour suite à une séparation ou un divorce, font que l on rencontre de plus en plus d enfants qui vivent chez leurs parents 14 Recensement 2001

28 une fois arrivés à l âge adulte 6. En Outaouais, 61 % des jeunes âgés de 20 à 24 ans n ont pas quitté le nid familial et c est le cas pour 18 % de ceux qui sont âgés de 25 à 29 ans. Après 30 ans, les pourcentages baissent sous la marque du 10 %. Les pourcentages régionaux sont en général plus faibles que les pourcentages provinciaux. Ce phénomène touche particulièrement les hommes. Entre 20 et 24 ans, 74 % des hommes vivent chez leurs parents contre 49 % des femmes. Après 25 ans, les parents accueillent trois fois plus de fils que de filles. Les soins non rémunérés aux enfants Les enfants, surtout les plus jeunes, dépendent des adultes pour assurer leur survie, leur éducation et leur bien-être. En Outaouais, 14 % des femmes et 7 % des hommes procurent plus de 30 heures de soins aux enfants par semaine. Un autre 30 % des deux sexes leur accorde entre 1 et 30 heures. Les chiffres pour la province dans son ensemble ne sont pas très différents des chiffres régionaux. Depuis 1996, on peut constater une légère augmentation de la proportion d hommes et de femmes qui ne procurent aucun soins aux enfants. Ceci s explique du fait que le nombre d enfants diminue dans les familles et que le nombre de familles sans enfant augmente. Il ne faut pas s étonner que ce soit dans les districts où la proportion de jeunes enfants est la plus élevée que l on retrouve les plus forts pourcentages de personnes qui accordent des soins aux enfants. (Tableau 9) Figure 12 % Proportion de personnes qui procurent plus de trente heures de soins aux enfants selon le sexe et le district de CLSC, Hull Grande- Rivière Gatineau Pontiac Les Collines Vallée-de- la- Gatineau Vallée-dela-Lièvre Petite- Nation Outaouais Hommes 5,4 8,7 7,5 7,0 7,9 5,8 8,3 5,3 7,1 5,4 Femmes 11,8 16,1 14,5 15,5 16,6 14, ,6 14,4 12,4 Québec 6 Profil des familles et des ménages canadiens : la diversification se poursuit, Statistique Canada, «www12.statcan.ca/français/census01/products/analytic/companion/fam/pdf/ 96F0030XIF pdf» 15 Recensement 2001

29 Les soins non rémunérés aux personnes âgées Les maladies et les incapacités qui accompagnent très souvent la vieillesse font que, plus une personne avance en âge, plus elle doit compter sur le soutien d autrui. Cette aide peut être procurée par son conjoint ou sa conjointe, par ses amis(es) ou par des personnes apparentées, souvent ses enfants. Rares sont les aînés qui échappent à cette situation. En Outaouais ainsi qu au Québec, huit personnes sur dix ne dévouent aucun temps aux soins non-rémunérés aux personnes âgées tandis 7 % des femmes et 4 % des hommes procurent plus de 5 heures par semaine de soins aux aînés. Comme on peut s y attendre, c est dans les districts où la proportion de personnes âgées est la plus grande, ceux de la Vallée-de-la-Gatineau et de la Petite-Nation, que l on rencontre les plus fortes proportions de bénévoles auprès des aînés. (Tableau 10) Figure 13 % Proportion de personnes qui procurent plus de cinq heures de soins aux personnes âgées selon le sexe et le district de CLSC, Hull Grande- Rivière Gatineau Pontiac Les Collines Vallée-de- la- Gatineau Vallée-dela-Lièvre Petite- Nation Outaouais Hommes 3,7 3,7 3,8 5,9 5,1 4,9 4,4 5,4 4,2 3,9 Femmes 6,5 7 6,6 8,4 8,3 9,5 6,7 9,7 7,2 7 Québec LE MONDE DU TRAVAIL L activité économique Depuis l année 1991, l économie de l Outaouais a subi des fluctuations qui ont eu des répercussions sur les indicateurs de l activité économique. Il y a dix ans, le taux d activité 7 se situait à 69 % pour ensuite fléchir à 63 % en 1996 et 7 Taux d activité : Proportion de personnes qui occupaient un emploi ou qui étaient activement à la recherche d un emploi au cours de la semaine précédant le recensement. (Statistique Canada) 16 Recensement 2001

30 enfin effectuer une remontée et atteindre 68% en Les coupures de postes au gouvernement fédéral qui ont eu lieu au milieu de la décennie ne sont pas étrangères à l affaiblissement du taux d activité en Par la suite, l économie a rebondi et le fédéral a recommencé à embaucher, ce qui résulte en un taux d activité semblable à celui qui prévalait il y a dix ans. Le chômage, pour sa part, a connu une amélioration sensible en passant de 10% en 1991, à 10,7 % en 1996 pour ensuite chuter à 6 % en Malgré toutes les vicissitudes des dernières années, les taux régionaux ont toujours été favorables à la région si on la compare au Québec dans son ensemble. En 2001, le taux d activité provincial était de 64 % et le taux de chômage, de 8 %. Les hommes et les femmes ne participent pas également au marché du travail. En Outaouais, 73 % des hommes sont actifs contre 63 % des femmes. Autre particularité régionale, les femmes sont beaucoup plus actives que leurs consoeurs de la province. Le taux d activité masculin de la région est supérieur de 2,5 points de pourcentage au taux provincial. Pour les femmes, cette différence est de 5,3 points. (Tableau 11) C est dans les territoires ruraux du Pontiac, de la Vallée-de-la-Gatineau et de la Petite-Nation que les taux d activité sont les plus bas. Ceci est en partie attribuable au fait que ces territoires comptent une bonne proportion de personnes âgées dans leur population. Ces personnes âgées, pour la plupart retraitées, sont incluses dans le dénominateur pour le calcul des taux d activité, ce qui a pour effet de faire baisser les taux. C est aussi dans ces territoires que les taux de chômage sont les plus élevés, ce qui porte à croire que la situation économique n est pas des plus florissante dans ces districts. Figure 14 % Taux d'activité selon le district de CLSC, Hull Grande- Rivière Gatineau Pontiac Les Collines Vallée-dela-Gatineau Vallée-dela-Lièvre Petite- Nation Outaouais Québec Taux 69,2 72,9 71,8 58,9 73,2 56,3 64,8 53,3 68,2 64,2 17 Recensement 2001

31 Figure 15 % Taux de chômage selon le district de CLSC, Hull Grande- Rivière Gatineau Pontiac Les Collines Vallée-dela-Gatineau Vallée-dela-Lièvre Petite- Nation Outaouais Québec Taux 5,6 5,4 4,8 10,0 5,0 15,6 6,2 10,9 6,3 8,2 Le type d industrie L Outaouais est la région où l activité tertiaire est la plus développée au Québec. En secteur urbain, plus des deux-tiers de la population occupent un emploi relié aux services, que ce soit l enseignement, les soins de santé, les services immobiliers ou de gestion, la restauration etc L administration publique, à elle seule, offre des emplois à plus du quart de la population. Ces mêmes services occupent la population de l ensemble du Québec dans une proportion de presque 50 %. Par contre, la région affiche un déficit pour ce qui est du secteur manufacturier où seulement 7 % de la population y travaille contre 17 % de l ensemble des québécois. En milieu rural, le secteur primaire ( l agriculture, la foresterie, les mines etc) et le secteur manufacturier occupent chacun environ un travailleur sur 10. (Tableau 12) 18 Recensement 2001

32 Figure 16 % Personnes actives selon le type d'industrie où elles travaillent Primaire M anufacturier Construction Transport Communications Commerce Services Québec 3,2 17,6 4,6 9,7 16,0 48,8 Outaouais 2,2 7,1 6,2 8,7 12,8 62,9 Québec Outaouais Le lieu de travail Un grand nombre de résidents de l Outaouais québécois occupent des emplois du côté ontarien de la rivière, attirés par les emplois gouvernementaux et ceux des autres industries et commerces. En 2001, en Outaouais, personnes travaillaient à l extérieur de leur MRC de résidence, ce qui représente presque la moitié (48 %) des travailleurs de la région. Dans les secteurs de Hull, Gatineau et Aylmer, c est une moyenne de 46 % des travailleurs qui sont dans cette situation. Comme il n y a pas beaucoup d industries, commerces ou organismes du côté québécois pour attirer les travailleurs en grand nombre à part ceux que l on retrouve dans la ville de Gatineau, on peut supposer que ces travailleurs du secteur urbain qui ne travaillent pas dans leur MRC de résidence traversent la rivière chaque matin pour se rendre à leur travail. On peut noter que presque neuf travailleurs sur dix, résidant au territoire des Collines, travaillent soit à Gatineau ou à Ottawa. Les travailleurs du Pontiac et de la Vallée-de-la-Lièvre sont aussi nombreux à quitter leur MRC pour se rendre au travail. Les résidents de la Vallée-de-la-Gatineau et de la Petite- Nation, les deux régions les plus distantes du noyau urbain, ont tendance à ne pas s éloigner de leur point d attache pour le travail. (Tableau 13) 19 Recensement 2001

33 La région se distingue du Québec dans son ensemble où seulement 30% des travailleurs exercent leur métier ou profession en dehors de leur MRC de résidence. Figure 17 % Proportion de travailleurs qui travaillent dans une MRC autre que leur MRC de résidence selon le district de CLSC, Hull Grande- Rivière Gatineau Pontiac Les Collines Vallée-dela-Gatineau Vallée-dela-Lièvre Petite- Nation Outaouais Québec % 48,0 56,3 42,0 49,6 86,1 17,7 43,3 23,3 47,6 30,3 Les catégories de travailleur Le travail autonome prend de plus en plus d importance. En Outaouais comme au Québec, un travailleur sur dix travaille à son compte. On retrouve une proportion deux fois plus grande d hommes à leur compte que de femmes (12 % vs 6 % ). Malgré ce déséquilibre, l entrepreneurship féminin a fait ses preuves dans les derniers dix ans. Entre 1996 et 2001, le nombre de femmes travaillant à leur compte s est accru de 5 % tandis que celui des hommes a augmenté de 3 %. Étant donné la tertiarisation avancée de l économie urbaine de la région, particulièrement avec les emplois liés aux administrations fédérale et provinciale, il n est pas étonnant de constater que seulement 8 % des travailleurs du secteur urbain sont à leur compte. En milieu rural, qui compte plus sur les secteurs primaire et secondaire, le taux de travailleurs à leur compte est d environ 15 %. (Tableau 14) 20 Recensement 2001

34 Figure 18 % Proportion de travailleurs autonomes selon le district de CLSC, Hull Grande- Rivière Gatineau Pontiac Les Collines Vallée-de-la- Vallée-de-la- Gatineau Lièvre Petite- Nation Outaouais Québec % 6,9 8,9 7,4 15,9 16,1 15,2 9,0 18,2 9,6 10,4 21 Recensement 2001

35 LE REVENU LE REVENU D EMPLOI En l an 2000, plus de résidents de l Outaouais ont touché un revenu lié à leur travail. Leur revenu moyen était de $. Le revenu annuel de ceux qui ont travaillé une partie de l année ou à temps partiel était la moitié du revenu de ceux qui ont travaillé à temps plein toute l année ( $ vs $). Les femmes sont défavorisées par rapport aux hommes pour ce qui est du revenu d emploi. En Outaouais, le revenu de celles-ci était de $ alors que le revenu de leurs confrères se situait à $. Il est vrai que les femmes sont plus nombreuses à travailler à temps partiel mais, même en ne retenant que les hommes et les femmes qui ont travaillé à temps plein, le revenu féminin ne représente que les trois quarts du revenu masculin. Cependant, les femmes de la région sont favorisées si on les compare à leurs consoeurs québécoises. En effet, leur revenu est plus élevé de 20 % que celui des femmes de la province dans son ensemble tandis que celui des hommes de la région ne surpasse le revenu provincial masculin que de 2 %. Cette différence a comme résultat que le revenu moyen d emploi des femmes de la région représente 79 % du revenu d emploi masculin alors qu au Québec, ce pourcentage est de 67 %.(Tableau 15). Figure 19 $ Hull Grande- Rivière Revenu d'emploi selon le sexe Québec et Outaouais, 2000 Gatineau Pontiac Les Collines Hommes $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ Femmes $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ Hommes Vallée-de-la- Gatineau Femmes Vallée-Lièvre Petite-Nation Outaouais Québec 22 Recensement 2001

36 COMPOSITION DU REVENU TOTAL L emploi n est pas la seule source de revenu d une population. Aux revenus liés au travail, il faut ajouter les revenus provenant de transferts gouvernementaux tels l assurance-emploi, les prestations de la sécurité du revenu, de la sécurité de la vieillesse, du régime des rentes du Québec ainsi que les prestations fiscales pour enfants. Enfin, les pensions de retraite provenant des régimes autres que les régimes provincial et fédéral, les dividendes, les intérêts et autres gains de placement forment une troisième catégorie de revenu. En Outaouais, 78 % du revenu est lié au travail, 12 % provient de transferts gouvernementaux et le dernier 10 %, d autres sources. Ceci correspond à une amélioration par rapport à l année 1996 quand 76 % du revenu était le fruit d un travail et 16 % était le résultat de transferts. La situation de 2000 est à peu près identique à celle qui prévalait dix ans auparavant, en C est dans les territoires où la population est la plus âgée et où le chômage sévit le plus que les pourcentages de transferts sont les plus élevés, soit supérieurs à 20 %. Dans le territoire de la Vallée-de-la-Gatineau et dans la Petite-Nation, c est le quart des revenus qui proviennent d une agence gouvernementale fédérale ou provinciale. (Tableau 16) Figure 20 % 30 Revenu provenant de transferts gouvernementaux Québec et Outaouais, Hull Grande-Rivière Gatineau Pontiac Les Collines Vallée-de-la- Gatineau Vallée-Lièvre Petite-Nation Outaouais Québec % REVENU DES FAMILLES ET DES MÉNAGES En l an 2000, le revenu moyen des familles de l Outaouais était de $, supérieur de 6 % par rapport à la moyenne provinciale qui se situait à $. Entre 1995 et 2000, le revenu moyen s est accru de 20 % si on le 23 Recensement 2001

37 compare au revenu de 1995 qui était de $. La croissance régionale a été semblable à la croissance provinciale. Cependant, entre les années 1995 et 2000, l inflation est venue gruger d à peu près 10 % la valeur du dollar 8 ce qui fait que le revenu moyen des familles a connu une croissance réelle d environ 10 % en dollars constants. Le revenu des ménages est toujours moins élevé que le revenu familial car on inclut dans les ménages les personnes seules qui, contrairement à la plupart des familles, ne bénéficient que d un seul revenu. En Outaouais, les gains moyens des ménages étaient de $ contre $ au Québec, une différence de 14%. Entre 1995 et 2000, ces revenus se sont accrus de 8 % en dollars constants. Ce sont les familles monoparentales avec une femme à leur tête qui ont bénéficié le plus de la reprise économique, leur revenu ayant connu la hausse la plus vigoureuse avec un enrichissement de 29 %, 17 % en dollars constants. Malgré ce revirement favorable, les familles monoparentales, particulièrement celles dirigées par une femme, sont les plus défavorisées. Le revenu ce ces femmes correspond à seulement un peu plus de la moitié (53 %) du revenu des familles avec un couple à leur tête ( $ vs $). Les hommes seuls avec enfants s en tirent mieux avec un revenu de $. Ce sont encore les régions de la Vallée-de-la-Gatineau, de la Petite-Nation et du Pontiac qui se retrouvent défavorisées, affichant les revenus familiaux les plus faibles de tous les territoires (Tableau 17). La richesse n est pas distribuée également dans la région. Les familles les plus pauvres, soit environ 10 % de toutes les familles, se partagent 2,1 % du revenu familial total de l Outaouais. À l autre bout de l échelle, les familles les plus riches accaparent au moins le tiers des revenus. En l an 2000, 11 % des familles vivaient avec des revenus inférieurs à $ et 20 % disposaient de revenus de $ à $. Cinq ans plus tôt, ces pourcentages étaient de 17 % et 23 % respectivement. Toutefois, ces chiffres ne tiennent pas compte de l inflation. Il y a de bonnes chances que plusieurs familles qui sont passées de la catégorie la plus faible à la catégorie suivante n aient pas amélioré leur pouvoir d achat. À l autre bout de l échelle, la 8 Tranches de revenu de la famille en dollars constants (2000), structure de la famille de recensement pour les familles de recensement dans les ménages privés, pour le Canada, les provinces et les territoires, 1995 et 2000, Données échantillon 20%, site consulté le 15 juillet Recensement 2001

38 proportion de familles avec des revenus supérieurs à $ a doublé et représente 16 % du total des familles de la région. Figure Revenu moyen des familles Québec et Outaouais, Hull Gatineau Pontiac Les Collines Grande- Rivière Vallée-de-la- Gatineau Vallée-de-la- Lièvre Petite-Nation Outaouais Québec $ Comparée au Québec, la région abrite à peu près la même proportion de familles disposant de revenus inférieurs à $, un peu moins de familles avec des revenus de $ à $ et plus de familles avec des revenus supérieurs. (Tableau 18) Figure 22 % 30 Familles selon la tranche de revenu Outaouais, 1995 et Moins $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ et Plus ,6 23,7 24,4 17,7 9,6 8, ,4 21,2 21,9 17,9 11,8 15,9 25 Recensement 2001

39 LE SEUIL DE FAIBLE REVENU Le seuil de faible revenu est un indicateur construit par Statistique Canada qui devrait être plus précis que le simple revenu pour signaler les territoires où les résidents éprouvent des difficultés financières. Il est calculé à partir de la proportion du revenu que les ménages allouent aux nécessités de base tels la nourriture, le logement et l habillement. Il tient aussi compte de la taille du ménage et du degré d urbanisation en estimant que le coût de la vie en ville est plus élevé qu à la campagne. Cet indicateur tend donc à neutraliser les fortes différences de revenu entre les territoires plus urbanisés et les territoires ruraux. Par ailleurs, en plaçant le secteur urbain de l Outaouais à l intérieur de la région métropolitaine de recensement Ottawa-Hull pour effectuer ses calculs, Statistique Canada surestime de beaucoup le revenu nécessaire pour franchir la barre du faible revenu en Outaouais urbain. Le coût de la vie est plus élevé du côté ontarien que du côté québécois, particulièrement le coût de logement. Il en résulte que les taux de faible revenu urbains que Statistique Canada a calculés pour la région sont plus élevés que ce qu ils devraient être. On se retrouve ainsi avec des proportions de personnes vivant sous le seuil de faible revenu dans la ville de Gatineau qui sont très semblables, sinon supérieures, aux taux du secteur rural, ce qui ne reflète pas la réalité que les autres indicateurs nous ont illustrée. Mais la comparaison des districts de CLSC de l urbain entre eux et du rural entre eux est très valable. En 1995, personnes habitant l Outaouais vivaient sous le seuil de faible revenu; en 2000, on en dénombre , soit une diminution de 18 %. Il y a cinq ans, c était 21 % de la population qui se retrouvait sous le seuil tandis qu en 2000, ce pourcentage se situe à 17 % (Québec:19 %). En secteur urbain, ce sont les résidents du district de CLSC de Hull qui sont les plus touchés par la pauvreté. Selon Statistique Canada, presque le quart de sa population éprouve de graves difficultés financières tandis qu au district de Grande-Rivière, c est un peu plus de 10 %. En milieu rural, ce sont les districts de la Vallée-de-la-Gatineau, du Pontiac et de la Petite-Nation qui affichent les taux les plus élevés. C est le territoire des Collines qui s en tire le mieux avec seulement 7 % de sa population qui doit vivre avec des revenus insuffisants. (Tableau 19) 26 Recensement 2001

Faits saillants. Portrait démographique et socio économique de la population du territoire de la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles

Faits saillants. Portrait démographique et socio économique de la population du territoire de la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles Faits saillants Portrait démographique et socio économique de la population du territoire de la Clinique communautaire de Pointe-Saint- Réalisés à partir des données du recensement de 2011 de Statistiques

Plus en détail

Portrait du Québec et des régions administratives : scolarité, travail et mobilité

Portrait du Québec et des régions administratives : scolarité, travail et mobilité Portrait du Québec et des régions administratives : scolarité, travail et mobilité par : Manon Leclerc et Hélène Lepage Direction des normes et de l information INTRODUCTION Le recensement de la population

Plus en détail

PROFIL SOCIODÉMOGRAPHIQUE Recensement Sept-Îles

PROFIL SOCIODÉMOGRAPHIQUE Recensement Sept-Îles PROFIL SOCIODÉMOGRAPHIQUE Recensement 2016 Sept-Îles 1 TABLE DES MATIÈRES Population 3 Densité de la population 4 Population selon l âge 5 Accroissement naturel 7 État matrimonial 8 Famille 9 Langues officielles

Plus en détail

PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2016

PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2016 PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2016 Parisville MRC de Bécancour Table des matières Avant-propos... 3 Territoire de la SADC de Nicolet-Bécancour... 4 Faits saillants... 5 Démographie... 6 A. Évolution de la population

Plus en détail

environnement familial L environnement familial des enfants DES FAMILLES ET DES ENFANTS AU QUÉBEC UN PORTRAIT STATISTIQUE

environnement familial L environnement familial des enfants DES FAMILLES ET DES ENFANTS AU QUÉBEC UN PORTRAIT STATISTIQUE environnement familial L environnement familial des enfants 107 TABLEAU 4.1 Situation des jeunes de 0 à 17 ans selon qu ils vivent dans une famille ou hors famille, Québec, Ontario et Canada, 1996 0-14

Plus en détail

Portrait et évolution des employés rémunérés au taux du salaire minimum

Portrait et évolution des employés rémunérés au taux du salaire minimum Volume 7, n o 1 Automne 2010 Portrait et évolution des rémunérés au taux du salaire minimum Par Alexandre Gaudreault et Luc Cloutier* Résumé Cet article présente un portrait des ayant déclaré une rémunération

Plus en détail

Direction de la Santé publique de l'outaouais

Direction de la Santé publique de l'outaouais Mai 999 - Lise Emond LES AISSACES E OUTAOUAIS DE 979 À 996 Données démographiques et épidémiologiques TABLE DES MATIÈRES Page ITRODUCTIO 4 COSIDÉRATIOS MÉTHODOLOGIQUES 5 LES FAITS SAILLATS 6 AEXE 8 LES

Plus en détail

Introduction. 5. Revenu des familles et des ménages. Caractéristiques des ménages et des logements.

Introduction. 5. Revenu des familles et des ménages. Caractéristiques des ménages et des logements. Introduction Au cours des années, le Québec a structuré son territoire en trois paliers pour faciliter la gestion de son aménagement et de son développement. Le niveau de base regroupe près de 1 600 entités

Plus en détail

Direction de la Santé publique de l'outaouais

Direction de la Santé publique de l'outaouais Février 1999 - Lise Emond LES RÉSIDETS DE L OUTAOUAIS Profil démographique, social et économique Recensement 1996 Régie régionale de la Santé et des Services sociaux de l Outaouais Dépôt légal Février

Plus en détail

PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2016

PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2016 PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2016 MRC de Nicolet-Yamaska Table des matières Avant-propos... 3 Territoire de la SADC de Nicolet-Bécancour... 4 Faits saillants... 5 Démographie... 6 A. Évolution de la population

Plus en détail

PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2016

PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2016 PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2016 Daveluyville MRC d Arthabaska Table des matières Avant-propos... 3 Territoire de la SADC de Nicolet-Bécancour... 4 Faits saillants... 5 Démographie... 6 A. Évolution de la

Plus en détail

PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2016

PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2016 PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2016 MRC de Nicolet-Yamaska Table des matières Avant-propos... 3 Territoire de la SADC de Nicolet-Bécancour... 4 Faits saillants... 5 Démographie... 6 A. Évolution de la population

Plus en détail

PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2016

PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2016 PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2016 MRC de Nicolet-Yamaska Table des matières Avant-propos... 3 Territoire de la SADC de Nicolet-Bécancour... 4 Faits saillants... 5 Démographie... 6 A. Évolution de la population

Plus en détail

MRC du Haut-Saint-François Ce que les chiffres nous disent 1

MRC du Haut-Saint-François Ce que les chiffres nous disent 1 MRC du Haut-Saint-François Ce que les chiffres nous disent 1 INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Démographie Dans la MRC du Haut-Saint-François, on recense environ neuf habitants au kilomètre

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2016 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes de 15 à 64 ans Le chômage

Plus en détail

Profil des régions administratives du Québec: population, familles, enfants à la maison et ménages privés

Profil des régions administratives du Québec: population, familles, enfants à la maison et ménages privés Profil des régions administratives du : population, familles, enfants à la maison et ménages privés par : Hélène Lepage et Marie-Thérèse Thibault Direction des compendiums et des projets spéciaux INTRODUCTION

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC EMPLOI-QUÉBEC LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC ÉDITION 2013 Erratum De nouvelles données nous obligent à apporter des corrections au tableau C3, des pages 42 et 43. TABLEAU C3 EMPLOI À TEMPS PARTIEL

Plus en détail

Portrait du Québec et des régions administratives : caractéristiques des logements, et revenu des ménages et des familles

Portrait du Québec et des régions administratives : caractéristiques des logements, et revenu des ménages et des familles Portrait du Québec et des régions administratives : caractéristiques des logements, et revenu des ménages et des familles par : Manon Leclerc et Hélène Lepage Direction des normes et de l information INTRODUCTION

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2015 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2017 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes de 15 à 64 ans Le chômage

Plus en détail

Profil des régions administratives du Québec : population et logements

Profil des régions administratives du Québec : population et logements Profil des régions administratives du Québec : population et logements par : Romuald Asselin, Renaud Dugas et Marie-Annick Drouin Direction de la géostatistique et de l information INTRODUCTION Le recensement

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Édition janvier 2013 Données sociodémographiques Population Âge Sexe Accroissement naturel Familles Ménages État matrimonial Langues Photo de la page couverture : Denis Labine Ce profil sociodémographique

Plus en détail

ÉLÉMENTS DU PORTRAIT DES PERSONNES AÎNÉES : CSSS DU TÉMISCAMINGUE. Mise à jour Septembre 2012

ÉLÉMENTS DU PORTRAIT DES PERSONNES AÎNÉES : CSSS DU TÉMISCAMINGUE. Mise à jour Septembre 2012 ÉLÉMENTS DU PORTRAIT DES PERSONNES AÎNÉES : CSSS DU TÉMISCAMINGUE Mise à jour Septembre 2012 1 Réalisation Sylvie Bellot, Direction de santé publique sylvie_bellot@ssss.gouv.qc.ca Collaboration à la révision

Plus en détail

Communauté locale de Parc de Frontenac MRC du Granit Ce que les chiffres nous disent 1

Communauté locale de Parc de Frontenac MRC du Granit Ce que les chiffres nous disent 1 Communauté locale de Parc de Frontenac MRC du Granit Ce que les chiffres nous disent 1 INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Démographie La taille de la population de la communauté a augmenté

Plus en détail

Les données de l Enquête sur la population active (EPA) LES IMMIGRANTS ET LE MARCHÉ DU TRAVAIL QUÉBÉCOIS EN 2011

Les données de l Enquête sur la population active (EPA) LES IMMIGRANTS ET LE MARCHÉ DU TRAVAIL QUÉBÉCOIS EN 2011 Les données de l Enquête sur la population active (EPA) LES IMMIGRANTS ET LE MARCHÉ DU TRAVAIL QUÉBÉCOIS EN 2011 Octobre 2012 1 Ce document a été réalisé par la Direction de la recherche et de l analyse

Plus en détail

Bulletin régional sur le marché du travail LAURENTIDES

Bulletin régional sur le marché du travail LAURENTIDES Bulletin régional sur le marché du travail LAURENTIDES Bilan annuel 2015 Emploi-Québec 1 Réalisation Direction de la planification, du partenariat et de l information sur le marché du travail Direction

Plus en détail

PORTRAIT DU SECTEUR OUEST

PORTRAIT DU SECTEUR OUEST PORTRAIT DU SECTEUR OUEST Septembre 2014 4 TABLE DES MATIÈRES LOCALISATION DU TERRITOIRE 4 POPULATION 5 SCOLARITÉ 6 LOGEMENT 7 EMPLOI 9 REVENU 11 ENTREPRISES, EMPLOIS ET SECTEURS D ACTIVITÉS 13 INVESTISSEMENT

Plus en détail

Faits saillants Les régions administratives de Montréal et de Laval. 1.1 La structure de la population par âge

Faits saillants Les régions administratives de Montréal et de Laval. 1.1 La structure de la population par âge 11 Faits saillants 1 1. Les régions administratives de Montréal et de Laval 1.1 La structure de la population par âge La population de la région de Montréal s élève à 1 775 846 habitants en 1996; elle

Plus en détail

Table des matières 1. CARACTÉRISTIQUES SOCIODÉMOGRAPHIQUES ET SOCIO- ÉCONOMIQUES 4

Table des matières 1. CARACTÉRISTIQUES SOCIODÉMOGRAPHIQUES ET SOCIO- ÉCONOMIQUES 4 Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal Direction de la planification et de l évaluation Février 2008 Analyse et rédaction : Daniel Lalonde Traitement statistique : Nathalie Ouellet Serge

Plus en détail

Mobilité interprovinciale des immigrants au Canada

Mobilité interprovinciale des immigrants au Canada Mobilité interprovinciale des immigrants au Canada I m a O k o n n y - M y e r s J u i n 2 0 1 0 Re c h e r c h e e t É v a l u a t i o n Ci4-47/2010F-PDF 978-1-100-95334-2 Table des matières Introduction...

Plus en détail

Portrait statistique de la population d origine ethnique guatémaltèque au Québec en 2011

Portrait statistique de la population d origine ethnique guatémaltèque au Québec en 2011 Portrait statistique de la population d origine ethnique guatémaltèque au Québec en 2011 Ces portraits statistiques ont été réalisés par la Direction de la recherche et de l analyse prospective du ministère

Plus en détail

PORTRAIT STATISTIQUES DE 2011 VILLE DE FARNHAM

PORTRAIT STATISTIQUES DE 2011 VILLE DE FARNHAM PORTRAIT STATISTIQUES DE 2011 VILLE DE FARNHAM Crédit photo : M. Jean Tardif TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉSENTATION 1.1 Introduction...1 1.2 Terminologie...2 2.1 Population...3 2.2 Âge et sexe...4 2.3 Pays

Plus en détail

Communauté locale de Coaticook Centre Urbain MRC de Coaticook Ce que les chiffres nous disent 1

Communauté locale de Coaticook Centre Urbain MRC de Coaticook Ce que les chiffres nous disent 1 Communauté locale de Coaticook Centre Urbain MRC de Coaticook Ce que les chiffres nous disent 1 INDICATEURS DEMOGRAPHIQUES ET SOCIOECONOMIQUES Démographie La taille de la population est demeurée relativement

Plus en détail

Portrait statistique de la population d origine ethnique thaïlandaise recensée au Québec en 2006

Portrait statistique de la population d origine ethnique thaïlandaise recensée au Québec en 2006 Portrait statistique de la population d origine ethnique thaïlandaise recensée au Québec en 2006 Ces portraits statistiques ont été réalisés par la Direction de la recherche et de l analyse prospective

Plus en détail

FAITS SAILLANTS - PROFIL DES FRANCOPHONES EN ONTARIO

FAITS SAILLANTS - PROFIL DES FRANCOPHONES EN ONTARIO FAITS SAILLANTS - PROFIL DES FRANCOPHONES EN ONTARIO On dénombre 548 940 francophones en Ontario, soit 4,8 % de la population totale de la province. En nombres absolus, l Est regroupe 41,3 % des francophones

Plus en détail

Portrait statistique Égalité. Un regard sur la MRC Argenteuil

Portrait statistique Égalité. Un regard sur la MRC Argenteuil Portrait statistique Égalité Un regard sur la MRC Argenteuil Portrait statistique Égalité : Un regard sur la MRC Argenteuil Note : À moins d indication contraire, les données statistiques présentées dans

Plus en détail

Tandis que le revenu est constitué de l ensemble des sommes perçues de diverses sources, comme le travail, les

Tandis que le revenu est constitué de l ensemble des sommes perçues de diverses sources, comme le travail, les Chapitre 7 Revenu et patrimoine par Sylvie Jean Tandis que le revenu est constitué de l ensemble des sommes perçues de diverses sources, comme le travail, les placements et les transferts sociaux, le patrimoine

Plus en détail

Portrait statistique Égalité. Un regard sur la MRC Les Laurentides

Portrait statistique Égalité. Un regard sur la MRC Les Laurentides Portrait statistique Égalité Un regard sur la MRC Les Laurentides Portrait statistique Égalité : Un regard sur la MRC Les Laurentides Note : À moins d indication contraire, les données statistiques présentées

Plus en détail

Communauté locale de Lac-Mégantic MRC du Granit Ce que les chiffres nous disent 1

Communauté locale de Lac-Mégantic MRC du Granit Ce que les chiffres nous disent 1 Communauté locale de Lac-Mégantic MRC du Granit Ce que les chiffres nous disent 1 INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Démographie La taille de la population de la communauté a augmenté d environ

Plus en détail

aits saillants 1 1. La région administrative 1.1 La structure de la population par âge

aits saillants 1 1. La région administrative 1.1 La structure de la population par âge 11 aits saillants 1 1. La région administrative 1.1 La structure de la population par âge La population de la région de Gaspésie Île-de-la- Madeleine s élève à 105 174 habitants en 1996, ce qui constitue

Plus en détail

Rapport sur l emploi en Ontario

Rapport sur l emploi en Ontario DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2018 Avril, mai, juin Rapport sur l emploi en Ontario MINISTÈRE DES FINANCES DE L ONTARIO Rapport sur l emploi en Ontario Deuxième trimestre de 2018 1 Introduction Introduction Le

Plus en détail

EMPLoi-QUéBEC LEs ChiffrEs CLés de L'EMPLoi au QUéBEC édition 2014

EMPLoi-QUéBEC LEs ChiffrEs CLés de L'EMPLoi au QUéBEC édition 2014 EMPLOI-QUÉBEC Les chiffres clés de l'emploi au québec édition 2014 Rédaction André Levert Élaboration des tableaux Carole Gravel Bryan Speight Direction de l analyse et de l information sur le marché du

Plus en détail

MRC du Granit Ce que les chiffres nous disent 1

MRC du Granit Ce que les chiffres nous disent 1 MRC du Granit Ce que les chiffres nous disent 1 INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIO-ÉCONOMIQUES Démographie Dans la MRC du Granit, on recense environ huit habitants au kilomètre carré. Cette densité de

Plus en détail

PORTRAIT DU SECTEUR GRAND SAINTE-AGATHE. Septembre

PORTRAIT DU SECTEUR GRAND SAINTE-AGATHE. Septembre PORTRAIT DU SECTEUR GRAND SAINTE-AGATHE Septembre 2014 1 TABLE DES MATIÈRES LOCALISATION DU TERRITOIRE 4 POPULATION 5 SCOLARITÉ 6 LOGEMENT 7 EMPLOI 9 REVENU 11 ENTREPRISES, EMPLOIS ET SECTEURS D ACTIVITÉS

Plus en détail

SAINT-PHILIPPE-DE-NÉRI

SAINT-PHILIPPE-DE-NÉRI PROFIL MUNICIPAL DE SAINT-PHILIPPE-DE-NÉRI Une réalisation de 901, 5 e Rue, suite 100 La Pocatière (QC) G0R 1Z0 Téléphone : 418 856-3482 Télécopieur : 418 856-5053 sadck@sadckamouraska.com Automne 2009

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION DE L ÎLE DE MONTRÉAL. Volume 5 Numéro 2 Année 2016

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION DE L ÎLE DE MONTRÉAL. Volume 5 Numéro 2 Année 2016 Emplois en milliers BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION DE L ÎLE DE MONTRÉAL Volume 5 Numéro 2 Année 2016 L emploi En 2016, on dénombre 997 000 personnes en emploi résidant sur l île de Montréal,

Plus en détail

Portrait statistique de la population d origine ethnique nicaraguayenne recensée au Québec en 2006

Portrait statistique de la population d origine ethnique nicaraguayenne recensée au Québec en 2006 Portrait statistique de la population d origine ethnique nicaraguayenne recensée au Québec en 2006 Ces portraits statistiques ont été réalisés par la Direction de la recherche et de l analyse prospective

Plus en détail

Faits saillants DÉMOGRAPHIE

Faits saillants DÉMOGRAPHIE Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES MRC du Granit Ce que les chiffres nous disent 1 Une connaissance fine de chaque collectivité

Plus en détail

Portrait socioéconomique du territoire du Centre local d emploi de Sainte-Marie Centre-Sud

Portrait socioéconomique du territoire du Centre local d emploi de Sainte-Marie Centre-Sud Portrait socioéconomique du territoire du Centre local d emploi de Sainte-Marie Centre-Sud Frontenac Rue Ontario Est Beaudry Papineau Rue Sainte-Catherine Est 1260, rue Sainte-Catherine Est 3 e étage 0

Plus en détail

Faits saillants 1. 1 Les régions métropolitaines de recensement

Faits saillants 1. 1 Les régions métropolitaines de recensement 11 Faits saillants 1 1 Les régions métropolitaines Le Québec compte 6 régions métropolitaines de recensement (), soit celles de Montréal, Québec, (partie québécoise), Chicoutimi- Jonquière, Sherbrooke

Plus en détail

En plus du revenu et du patrimoine, une autre façon d appréhender la situation financière des ménages consiste à

En plus du revenu et du patrimoine, une autre façon d appréhender la situation financière des ménages consiste à Chapitre 8 Dépenses des ménages par Sylvie Jean En plus du revenu et du patrimoine, une autre façon d appréhender la situation financière des ménages consiste à analyser leurs dépenses de consommation.

Plus en détail

Communauté locale du Centre de Magog MRC de Memphrémagog Ce que les chiffres nous disent 1

Communauté locale du Centre de Magog MRC de Memphrémagog Ce que les chiffres nous disent 1 Communauté locale du Centre de Magog MRC de Memphrémagog Ce que les chiffres nous disent 1 INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Démographie La taille de la population est restée stable, tournant

Plus en détail

Plan de services de santé intégrés

Plan de services de santé intégrés Plan de services de santé intégrés 2013-2016 Analyse contextuelle commune Examen de certaines données cumulées au sujet des Réseaux locaux d intégration des services de santé de l Ontario S e p t e m b

Plus en détail

Données sociodémographiques Population Groupe d âge et sexe Familles Ménages privés Langues Mobilité Citoyenneté Statut des générations Minorités

Données sociodémographiques Population Groupe d âge et sexe Familles Ménages privés Langues Mobilité Citoyenneté Statut des générations Minorités Données sociodémographiques Population Groupe d âge et sexe Familles Ménages privés Langues Mobilité Citoyenneté Statut des générations Minorités visibles Scolarité Professions Lieu de travail Activité

Plus en détail

Portrait statistique Égalité. Un regard sur la MRC Deux-Montagnes

Portrait statistique Égalité. Un regard sur la MRC Deux-Montagnes Portrait statistique Égalité Un regard sur la MRC Deux-Montagnes Portrait statistique Égalité : Un regard sur la MRC Deux-Montagnes Note : À moins d indication contraire, les données statistiques présentées

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL DE LA RÉGION DE LAVAL Bilan annuel de 2018

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL DE LA RÉGION DE LAVAL Bilan annuel de 2018 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL DE LA RÉGION DE LAVAL Bilan annuel de 2018 Février 2019 Définitions Population en âge de travailler Comprend les personnes de 15 ans et plus. Elle sert de groupe de référence

Plus en détail

Profil démographique des régions du Québec : âge et sexe

Profil démographique des régions du Québec : âge et sexe Profil démographique des régions du Québec : âge et sexe Henri-Claude Joseph Direction des statistiques économiques et sociales INTRODUCTION Se situant dans le processus de mise à jour de l information

Plus en détail

Région de l Estrie. Principales caractéristiques territoriales

Région de l Estrie. Principales caractéristiques territoriales Région de l Estrie Les informations présentées dans ce document ont été regroupées par Paul Martel, coordonnateur régional dans le cadre du Plan d action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers

Plus en détail

Communauté locale de l Université (C-17) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1

Communauté locale de l Université (C-17) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 Communauté locale de l Université (C-17) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Démographie La communauté locale de l Université était composée

Plus en détail

Communauté locale de la Ville de Windsor MRC du Val-Saint-François Ce que les chiffres nous disent 1

Communauté locale de la Ville de Windsor MRC du Val-Saint-François Ce que les chiffres nous disent 1 Communauté locale de la Ville de Windsor MRC du Val-Saint-François Ce que les chiffres nous disent 1 INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Démographie La taille de la communauté a diminué de 1,5

Plus en détail

Portrait statistique de la population d origine ethnique croate au Québec en 2011

Portrait statistique de la population d origine ethnique croate au Québec en 2011 Portrait statistique de la population d origine ethnique croate au Québec en 2011 Ces portraits statistiques ont été réalisés par la Direction de la recherche et de l analyse prospective du ministère de

Plus en détail

ÉLÉMENTS DU PORTRAIT DES PERSONNES AÎNÉES : CSSS DES AURORES-BORÉALES. Mise à jour Septembre 2012

ÉLÉMENTS DU PORTRAIT DES PERSONNES AÎNÉES : CSSS DES AURORES-BORÉALES. Mise à jour Septembre 2012 ÉLÉMENTS DU PORTRAIT DES PERSONNES AÎNÉES : CSSS DES AURORES-BORÉALES Mise à jour Septembre 2012 Réalisation Sylvie Bellot, Direction de santé publique sylvie_bellot@ssss.gouv.qc.ca Collaboration à la

Plus en détail

Faits saillants DÉMOGRAPHIE

Faits saillants DÉMOGRAPHIE Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES MRC de Coaticook Ce que les chiffres nous disent 1 Une connaissance fine de chaque collectivité

Plus en détail

Portrait statistique des familles et des aînés

Portrait statistique des familles et des aînés Portrait statistique des familles et des aînés Introduction «Le profil statistique est avant tout d ordre sociodémographique et socioéconomique. Il comporte sept sections qui permettent de faire une lecture

Plus en détail

Communauté locale de Rivière-Chaudière MRC du Granit Ce que les chiffres nous disent 1

Communauté locale de Rivière-Chaudière MRC du Granit Ce que les chiffres nous disent 1 Communauté locale de Rivière-Chaudière MRC du Granit Ce que les chiffres nous disent 1 INDICATEURS DEMOGRAPHIQUES ET SOCIOECONOMIQUES Démographie La taille de la population de la communauté est demeurée

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Arrondissement de Saint-Léonard Édition janvier 2013 Données sociodémographiques Population Âge Sexe Familles Ménages État matrimonial Langues Photo de la page couverture : Caroline Durocher Ce profil

Plus en détail

Communauté locale des Jardins-Fleuris (C-6) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1

Communauté locale des Jardins-Fleuris (C-6) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 Communauté locale des Jardins-Fleuris (C-6) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Démographie La communauté locale des Jardins-Fleuris de

Plus en détail

PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2016

PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2016 PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2016 MRC de Nicolet- Centre-du-Québec Table des matières Avant-propos... 4 Territoire de la SADC de Nicolet-Bécancour... 5 Faits saillants... 6 Démographie... 7 A. Évolution de

Plus en détail

Portrait statistique Égalité. Un regard sur la MRC Thérèse-De Blainville

Portrait statistique Égalité. Un regard sur la MRC Thérèse-De Blainville Portrait statistique Égalité Un regard sur la MRC Thérèse-De Blainville Portrait statistique Égalité : Un regard sur la MRC Thérèse-De Blainville Note : À moins d indication contraire, les données statistiques

Plus en détail

PORTRAIT DE LA MRC DES LAURENTIDES

PORTRAIT DE LA MRC DES LAURENTIDES PORTRAIT DE LA DES LAURENTIDES Septembre 2014 T TABLE DES MATIÈRES LOCALISATION DU TERRITOIRE... 4 POPULATION... 5 SCOLARITÉ... 6 IMMIGRATION... 6 LOGEMENT... 7 EMPLOI... 9 REVENU... 11 ENTREPRISES, EMPLOIS

Plus en détail

Fascicule des données démographiques des aînés en l Outaouais et au Québec

Fascicule des données démographiques des aînés en l Outaouais et au Québec Fascicule des données démographiques des aînés en l Outaouais et au Québec Présenté par Véronique Fugère, agente de recherche, TCARO (Mis à jour le 1 juin 2018) 180 du Mont-Bleu, Gatineau (Québec) J8Z

Plus en détail

Portrait statistique de la population d origine ethnique argentine recensée au Québec en 2006

Portrait statistique de la population d origine ethnique argentine recensée au Québec en 2006 Portrait statistique de la population d origine ethnique argentine recensée au Québec en 2006 Ces portraits statistiques ont été réalisés par la Direction de la recherche et de l analyse prospective du

Plus en détail

Communauté locale du Pin-Solitaire (C-4) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1

Communauté locale du Pin-Solitaire (C-4) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 Communauté locale du Pin-Solitaire (C-4) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Démographie La communauté locale du Pin-Solitaire était composée

Plus en détail

Portraits démographiques. Profil des familles de la ville de Montréal

Portraits démographiques. Profil des familles de la ville de Montréal Portraits démographiques Profil des familles de la ville de Montréal Ce document est produit à partir des plus récentes statistiques disponibles au moment de la publication. Les données mises à jour seront

Plus en détail

Faits saillants DÉMOGRAPHIE

Faits saillants DÉMOGRAPHIE Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES MRC du Val-Saint-François Ce que les chiffres nous disent 1 Une connaissance fine de chaque collectivité

Plus en détail

La présence syndicale au Québec en 2015

La présence syndicale au Québec en 2015 La présence syndicale au Québec en 2015 Alexis Labrosse Direction de l information sur le travail Septembre 2016 Table des matières Introduction... 4 Les sources de données, la population visée et la période

Plus en détail

Portrait de la petite enfance (0 à 4 ans) CLSC de La Petite-Patrie

Portrait de la petite enfance (0 à 4 ans) CLSC de La Petite-Patrie Portrait de la petite enfance (0 à 4 ans) de La Petite-Patrie par Gilbert Filion, sociologue Réseau d échanges et de concertation en Petite enfance de La Petite-Patrie 30 novembre 2016 Direction de la

Plus en détail

Communauté locale des Grands-Monts (C-14) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1

Communauté locale des Grands-Monts (C-14) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 Communauté locale des Grands-Monts (C-14) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 INDICATEURS DEMOGRAPHIQUES ET SOCIOECONOMIQUES Démographie La communauté locale des Grands-Monts était composée

Plus en détail

Septembre 2014 PORTRAIT DU SECTEUR LABELLE

Septembre 2014 PORTRAIT DU SECTEUR LABELLE Septembre 2014 PORTRAIT DU SECTEUR LABELLE TABLE DES MATIÈRES LOCALISATION DU TERRITOIRE 4 POPULATION 5 SCOLARITÉ 6 LOGEMENT 7 EMPLOI 9 REVENU 11 ENTREPRISES, EMPLOIS ET SECTEURS D ACTIVITÉS 13 INVESTISSEMENT

Plus en détail

Portrait socioéconomique du territoire du Centre local d emploi de Saint-Michel

Portrait socioéconomique du territoire du Centre local d emploi de Saint-Michel Crémazie 1415, rue Jarry Est bureau 400 Crémazie Saint-Michel Saint-Michel 3750, boul. Crémazie Est 2 e étage Crémazie Jarry Iberville Saint-Michel Parc-Extension De-Castelneau Fabre Jean-Talon Acadie

Plus en détail

Constatations principales

Constatations principales Chapitre 1 Population, ménages Constatations principales et familles par Chantal Girard et Frédéric F. Payeur 1 La population du est passée de 6,5 millions d habitants en 1981 à 7,7 millions en 7. Cependant,

Plus en détail

Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR. Région économique du Sud-Ouest

Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR. Région économique du Sud-Ouest Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR Région économique du Sud-Ouest Profils régionaux du Nouveau-Brunswick : Faits saillants et mises à jour Région économiques du

Plus en détail

Portrait des familles et des aînés

Portrait des familles et des aînés Annexe Portrait des familles et des aînés Préparé par Johanne Guevremont Pour le comité directeur de la Politique familiale et MADA Décembre 212 Portrait de la population Portrait des familles Afin de

Plus en détail

Portrait statistique Égalité. Un regard sur la MRC Les Pays-d en-haut

Portrait statistique Égalité. Un regard sur la MRC Les Pays-d en-haut Portrait statistique Égalité Un regard sur la MRC Les Pays-d en-haut Portrait statistique Égalité : Un regard sur la MRC Les Pays -d en-haut Note : À moins d indication contraire, les données statistiques

Plus en détail

FICHE SYNTHÈSE SUR L IMMIGRATION AU QUÉBEC 2015

FICHE SYNTHÈSE SUR L IMMIGRATION AU QUÉBEC 2015 FICHE SYNTHÈSE SUR L IMMIGRATION AU QUÉBEC 2015 Ministère de l Immigration, de la Diversité et de l Inclusion Survol de l année 2015 En 2015 1, le Québec a accueilli 49 024 personnes immigrantes, soit

Plus en détail

Constatations principales

Constatations principales Chapitre 7 Constatations principales Dépenses des ménages par Sylvie Jean Les dépenses des ménages nous renseignent sur leurs goûts, leurs besoins, leurs habitudes de consommation, mais aussi sur leur

Plus en détail

Communauté locale du Petit-Lac-Magog (C-19) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1

Communauté locale du Petit-Lac-Magog (C-19) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 Communauté locale du Petit-Lac-Magog (C-19) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Démographie La communauté locale du Petit-Lac-Magog était

Plus en détail

Portrait statistique de la population d origine ethnique japonaise au Québec en 2011

Portrait statistique de la population d origine ethnique japonaise au Québec en 2011 Portrait statistique de la population d origine ethnique japonaise au Québec en 2011 Ces portraits statistiques ont été réalisés par la Direction de la recherche et de l analyse prospective du ministère

Plus en détail

Caractéristiques démographiques et socioéconomiques de la municipalité de Saint-Alphonse-Rodriguez : Un survol de la situation récente

Caractéristiques démographiques et socioéconomiques de la municipalité de Saint-Alphonse-Rodriguez : Un survol de la situation récente Caractéristiques démographiques et socioéconomiques de la municipalité de : Un survol de la situation récente Présentation devant les membres du conseil municipal de 13 mars 2018 Louise Lemire, agente

Plus en détail

Constatations principales

Constatations principales Chapitre 5 Constatations principales Revenu et patrimoine par Sylvie Jean Au Québec, en 2006, le revenu total moyen des unités familiales et le revenu disponible sont de 22 % de moins qu en Ontario. Les

Plus en détail

Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR. Région économique du Sud-Est

Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR. Région économique du Sud-Est Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR Région économique du Sud-Est Profils régionaux du Nouveau-Brunswick : Faits saillants et mises à jour Région économiques du Sud-Est

Plus en détail

Portrait statistique Égalité. Un regard sur la MRC La Rivière-du-Nord

Portrait statistique Égalité. Un regard sur la MRC La Rivière-du-Nord Portrait statistique Égalité Un regard sur la MRC La Rivière-du-Nord Portrait statistique Égalité : Un regard sur la MRC La Rivière-du-Nord Note : À moins d indication contraire, les données statistiques

Plus en détail

Portrait statistique de la population d origine ethnique albanaise recensée au Québec en 2006

Portrait statistique de la population d origine ethnique albanaise recensée au Québec en 2006 . Portrait statistique de la population d origine ethnique albanaise recensée au Québec en 2006 Ces portraits statistiques ont été réalisés par la Direction de la recherche et de l analyse prospective

Plus en détail

Portrait statistique de la population d origine ethnique afghane au Québec en 2011

Portrait statistique de la population d origine ethnique afghane au Québec en 2011 Portrait statistique de la population d origine ethnique afghane au Québec en 2011 Ces portraits statistiques ont été réalisés par la Direction de la recherche et de l analyse prospective du ministère

Plus en détail

Les femmes et le marché du travail : Tendances historiques et perspectives. Présenté par Guylaine Baril

Les femmes et le marché du travail : Tendances historiques et perspectives. Présenté par Guylaine Baril Les femmes et le marché du travail : Tendances historiques et perspectives Présenté par Guylaine Baril Plan de la présentation Quelques mots sur le CETECH Évolution du marché du travail Quelques tendances

Plus en détail

du CSSS du Lac-Témiscamingue

du CSSS du Lac-Témiscamingue Portrait de santé en bref... Édition 2006 Population du territoire du Novembre 2006 Édition produite par : Agence de la santé et des services sociaux de l Abitibi-Témiscamingue 1, 9 e Rue Rouyn-Noranda

Plus en détail

Portraits démographiques. Profil des familles de la ville de Montréal

Portraits démographiques. Profil des familles de la ville de Montréal Portraits démographiques Profil des familles de la ville de Montréal Ce document est produit à partir des plus récentes statistiques disponibles au moment de la publication. Les données mises à jour seront

Plus en détail