Risques psychosociaux : Comment lutter contre les souffrances au travail? Quelles actions peuvent être menées par les représentants du personnel?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Risques psychosociaux : Comment lutter contre les souffrances au travail? Quelles actions peuvent être menées par les représentants du personnel?"

Transcription

1 FORMATION ASSISTANCE EXPERTISE CONSEIL Risques psychosociaux : Comment lutter contre les souffrances au travail? Quelles actions peuvent être menées par les représentants du personnel? Siège social : 20/24, rue Martin Bernard Paris Tel : Fax :

2 Sommaire I - Définition du stress II - Les facteurs de stress III - Le coût du stress IV - La prise en compte du stress par le droit de la Sécurité sociale V - La responsabilité de l employeur VI - Les moyens d intervention des IRP VII - Le médecin du travail page 2

3 I - Définition du stress L ANI sur le stress signé le 2 juillet 2008 étendu par arrêté du 23/04/09 reprend la définition du stress donnée par l Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail : > «un état de stress survient lorsqu il y a déséquilibre entre la perception qu une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu elle a de ses propres ressources pour y faire face». > Selon l ANI, chaque personne est capable de gérer la pression à court terme mais pas lorsqu elle est prolongée ou répétée de façon intense. A noter : l accord européen du 8/10/04 sur le stress avait retenu une autre définition : «le stress est un état accompagné de plaintes ou dysfonctionnements physiques, psychologiques ou sociaux, et qui résulte du fait que les individus se sentent inaptes à combler un écart avec les exigences ou les attentes les concernant» page 3

4 I Définition du stress Champ d application Tout lieu de travail et tout travailleur, quels que soit la taille de l entreprise, le domaine d activité, le type de contrat ou de relation d emploi. La violence au travail et le harcèlement sont exclus du champ et doivent faire l objet de négociation au niveau interprofessionnel (12 mois à compter de l ANI du 2 juillet) page 4

5 II - Les facteurs de stress page 5

6 II - Les facteurs de stress Organisation et processus de travail Les restructurations (licenciements éco, fusion, scission ) Inadéquation entre la capacité ou les moyens mis à la disposition La surcharge de travail et le culte de la performance Objectifs disproportionnés ou mal définis Dépassements excessifs et systématiques d horaires Les nouvelles technologies qui font reculer les frontières de l espace et du temps. page 6

7 II - Les facteurs de stress Conditions et environnement de travail Exposition à un environnement agressif (bruit, chaleur, substances dangereuses ) Promiscuité trop importante pouvant nuire à l efficacité L introduction de nouvelles technologies page 7

8 II - Les facteurs de stress Communication Les perspectives d emploi Les changements à venir Mauvaise communication sur les orientations et les objectifs de l entreprise Incertitude quant au travail attendu Le manque de reconnaissance page 8

9 II - Les facteurs de stress Facteurs subjectifs Pressions émotionnelles et sociales La perception d un manque de soutien La difficulté de conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle page 9

10 III Le coût du stress Un mal qui coûte cher aux entreprises : > 20 milliards d euros seraient le coût du stress en Europe (absentéisme, maladie, etc.) dont environ 1.9 milliard d euros en France > Le stress coûte pour les entreprises 10 fois plus que les grèves. Un coût pour l homme aussi : > Troubles du sommeil, de la mémoire, digestifs, > Troubles majeurs tels que maladies du cœur, respiratoires, etc. > Troubles psychologiques : nervosité, irritabilité, anxiété, affaiblissement mental > Troubles comportementaux : abus de tabac, café, alcool, drogue, page 10

11 IV Stress et sécurité sociale Cas des maladies professionnelles > Outre les maladies inscrites dans les tableaux de l article R du CSS, il est possible de démontrer l existence d une maladie professionnelle, lorsqu il est établi qu elle est directement causée par le travail habituel de la victime. Si le stress n est pas, en soi, une maladie, il peut en être la cause. Il devient dès lors comme le harcèlement moral, le révélateur des mauvaises conditions de travail ayant conduit à l accident de travail ou à la maladie professionnelle. Une jurisprudence accommodante de la Cour de cassation devrait permettre de faciliter la preuve > Selon la Cour, la loi n exige pas (art. L ème al.) «que le travail habituel soit la cause unique ou essentielle de la maladie». > Par ailleurs, le salarié peut demander réparation de son préjudice en mettant en cause la responsabilité civile de l employeur. page 11

12 IV Stress et sécurité sociale Cas des accidents de travail > Dès lors que l accident survient aux temps et lieu de travail, il est présumé avoir un lien avec le travail. Le suicide ou la tentative de suicide ayant eu lieu aux temps et lieu de travail peut être qualifié d accident de travail. A charge pour l employeur ou la CPAM d apporter la preuve que le travail n a joué aucun rôle dans la survenance de l accident. > Si par contre l accident s est produit en dehors des temps et lieu de travail, la preuve du lien de causalité entre l activité professionnelle et l accident sera plus difficile à rapporter. > Toutefois page 12

13 IV Stress et sécurité sociale une tentative de suicide au domicile du salarié a été reconnu comme accident du travail (cass. soc. 22 février 2007) > Un salarié en arrêt maladie pour dépression depuis plusieurs semaines avait tenté de se suicider à son domicile. > La CPAM avait reconnu le caractère professionnel de l accident > L employeur avait contesté estimant que l accident n avait pas eu lieu pendant le temps et sur le lieu de travail. > Les juges ont néanmoins relevé des faits sérieux graves et concordants établissant que l accident était survenu par le fait du travail. En l espèce, l employeur avait doublé son CA en 10 ans sans que le nombre de salariés ait augmenté Le salarié avait reçu un avertissement pour avoir refusé d exécuter des heures supplémentaires la veille de ses vacances alors que de nombreuses heures sup ne lui avaient pas été payées. page 13

14 IV Stress et sécurité sociale De même, il a également été jugé à propos d un arrêt de travail provoqué par une dépression nerveuse que celle-ci était consécutive à un accident du travail constitué par un entretien d évaluation (cass. soc. 29 novembre 2006). page 14

15 V - Responsabilité de l employeur Il faut savoir que l employeur est tenu d une obligation générale de sécurité en matière de protection de la santé et de la sécurité. Article L du code du travail «L'employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs. Ces mesures comprennent : 1 Des actions de prévention des risques professionnels ; 2 Des actions d'information et de formation ; 3 La mise en place d'une organisation et de moyens adaptés. L'employeur veille à l'adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l'amélioration des situations existantes». L obligation de sécurité est une obligation de résultat ; en d autres termes, lorsque le résultat n est pas atteint l employeur doit s expliquer (Cass. soc. 11 avril 2002) page 15

16 V - Responsabilité de l employeur Article L L'employeur met en oeuvre les mesures prévues à l article L sur le fondement des principes généraux de prévention suivants : 1 Éviter les risques ; 2 Évaluer les risques qui ne peuvent pas être évités ; 3 Combattre les risques à la source ; 4 Adapter le travail à l'homme 5 Tenir compte de l'état d'évolution de la technique ; 6 Remplacer ce qui est dangereux par ce qui n'est pas dangereux ou par ce qui est moins dangereux ; 7 Planifier la prévention 8 Prendre des mesures de protection collective en leur donnant la priorité sur les mesures de protection individuelle ; 9 Donner les instructions appropriées aux travailleurs. page 16

17 V - Responsabilité de l employeur Dans le cadre de son obligation de santé, l employeur doit rédiger un document unique d évaluation des risques pour la santé et la sécurité des travailleurs. (R à -3 CDT) Cette évaluation doit être réalisée au moins une fois par an. A la suite de la rédaction de ce document, l employeur doit mettre en œuvre des actions de prévention. page 17

18 VI - Les moyens d intervention des RP : les DP Chaque délégué du personnel dispose du droit d alerter l employeur lorsqu il constate une atteinte aux droits fondamentaux des salariés et à la santé physique et mentale des salariés (article L CDT) En ce cas, l employeur est tenu de procéder sans délai à une enquête avec le délégué et de prendre les dispositions nécessaires pour remédier à cette situation Cette procédure peut ainsi être utilisée pour des cas individuels lorsque la santé mentale ou physique d un salarié est mise en péril par des conditions de travail stressantes page 18

19 VI - Les moyens d intervention des RP : le CHSCT Le CHSCT est doté de moyens d actions lui permettant de démontrer l éventuelle existence de risque pour la santé dans l entreprise Il doit notamment être consulté par l employeur avant toute modification importante des conditions de travail, notamment avant toute modification des cadences et des normes de productivité liées ou non à la rémunération. > Par exemple, l employeur qui met en œuvre ou modifie une politique salariale par objectif doit consulter et prendre l avis du CHSCT qui peut, en ce cas, éventuellement avoir recours à un expert > Tant que le CHSCT n a pas rendu son avis, l employeur ne peut pas mettre en œuvre son projet Le CHSCT peut également avoir recourt à un expert agréé en cas de risque grave révélé ou non par un accident du travail, une maladie professionnelle ou à caractère professionnelle (L CDT) page 19

20 VI - Les moyens d intervention des RP : le CHSCT Le CHSCT est une instance d analyse > A cet égard, il dispose d informations intéressantes telles que le bilan annuel relatif aux conditions de travail et le programme de prévention des risques professionnels remis par l employeur. > Il peut aussi mener des enquêtes auprès des salariés pour mettre en évidence les facteurs de stress (modifications incessantes des situations de travail, objectifs inaccessibles, mise en concurrence des salariés, etc.) et de propositions > Le CHSCT émet un avis sur le rapport et le programme de l employeur > Bien sûr le comité ne dispose d aucun pouvoir de contrainte, mais si l employeur n exécute pas les mesures demandées par le CHSCT, il doit s en expliquer, sachant que le PV est distribué auprès de : l inspecteur du travail, du médecin inspecteur et des agents des services de prévention des caisses de sécurité sociale certaines administrations y attachent de l importance. Ainsi, le PV est joint à toute demande présentée par le chef d établissement en vue d obtenir des marchés publics, des subventions, des participations publiques ( ). page 20

21 Les inspections La fréquence des inspections du CHSCT est en principe trimestrielle. Elles permettent notamment de prendre contact avec les salariés sur leur poste de travail. Elles sont obligatoirement suivies d un compte rendu qui figure au PV de la réunion suivante. Elles sont l occasion pour les représentants du personnel au CHSCT de constater les situations de travail stressantes. > pour éventuellement les mettre en relation avec d autres informations (augmentation des congés maladies dans certains services, constats du médecin du travail, accidents de la circulation en augmentation, etc.). page 21

22 Enquête en cas d accident ou de maladie professionnels Le CHSCT doit procéder à des enquêtes dès lors qu il y a eu accident ou maladie dans l entreprise même si l accident ou la maladie ne résulte pas d un danger grave et imminent. page 22

23 VII - L intervention du médecin du travail Dans le cadre de leur mission, les médecins du travail peuvent agir dans le domaine de la santé mentale. Les employeurs doivent notamment prendre en considération les propositions du médecin. > L initiative du médecin qui ne serait pas suivie par l employeur pourrait constituer un élément probatoire en cas de contentieux. Il peut alerter l employeur de l existence de conditions de travail dangereuses pour la santé physique et/ou mentale des salariés, notamment dans son bilan annuel (D ). page 23

24 Démarches récentes Pour les entreprises comptant au moins salariés Obligation d ouvrir des négociations relatives au stress pour le 1er février 2010 Aucune sanction n est prévue si l employeur n engage pas les négociations Plan d action santé Le gouvernement met en avant l importance d agir sur les risques psychosociaux et la souffrance au travail Diverses mesures dont la formation des représentants du personnel en matière de santé page 24

25 Pour nous joindre sur Paris Pour nous joindre sur Lyon Site Web : Au service du CE.com Formation des représentants du personnel Assistance au quotidien aux CE Conseils aux élus Règlement intérieur Incidences des restructurations Bilan social Enquête auprès des salariés Budget prévisionnel Plan de sauvegarde de l emploi (PSE) Gestion des activités sociales et culturelles page 25

Evaluation Prévention. Sanctions

Evaluation Prévention. Sanctions Evaluation Prévention Traitement Sanctions Introduction Définitions Prévention des risques psychosociaux -> identification et évaluation -> les acteurs -> les outils Sanctions des atteintes psychosociales

Plus en détail

Le stress au travail à travers la réglementation

Le stress au travail à travers la réglementation Le stress au travail à travers la réglementation 1 Depuis l Accord National Interprofessionnel du 2 juillet 2008, le stress est reconnu comme faisant partie des risques professionnels que l employeur a

Plus en détail

Les différents modes de rupture du contrat de travail & le rôle des IRP

Les différents modes de rupture du contrat de travail & le rôle des IRP FORMATION ASSISTANCE EXPERTISE CONSEIL Les différents modes de rupture du contrat de travail & le rôle des IRP Siège social : 20, rue Martin Bernard 75647 Paris Cedex 13 Tel : 01 55 56 62 18 Fax : 01 55

Plus en détail

ACCORD RELATIF A LA SANTE AU TRAVAIL DANS LE GROUPE SANOFI-AVENTIS EN FRANCE

ACCORD RELATIF A LA SANTE AU TRAVAIL DANS LE GROUPE SANOFI-AVENTIS EN FRANCE ACCORD RELATIF A LA SANTE AU TRAVAIL DANS LE GROUPE SANOFI-AVENTIS EN FRANCE PREAMBULE : La mise en œuvre de changements d organisation au sein du groupe sanofi-aventis, par nécessité d anticipation ou

Plus en détail

Par Maître Olivier PASSERA Avocat au Barreau de TOULOUSE Ancien responsable du Contentieux CPAM

Par Maître Olivier PASSERA Avocat au Barreau de TOULOUSE Ancien responsable du Contentieux CPAM Par Maître Olivier PASSERA Avocat au Barreau de TOULOUSE Ancien responsable du Contentieux CPAM L OBLIGATION GENERALE DE SECURITE DE L EMPLOYEUR Article L.4121-1 Code du Travail «L'employeur prend les

Plus en détail

Le droit français confronté au risque de la souffrance au travail. STIVALA Aurélien 20 juin 2012

Le droit français confronté au risque de la souffrance au travail. STIVALA Aurélien 20 juin 2012 Le droit français confronté au risque de la souffrance au travail STIVALA Aurélien 20 juin 2012 Propos introductifs (1) La santé au travail est devenue une question de société La valeur travail est importante

Plus en détail

Le CHSCT : instance légitime sur les conditions de travail?

Le CHSCT : instance légitime sur les conditions de travail? Préven'ca**15*octobre*2015* Le CHSCT : instance légitime sur les conditions de travail? Evolution des fonctions publiques et du secteur privé L apport des Conditions de Travail au CHS 1 Un paradoxe dans

Plus en détail

17, bd Poissonnière. 75002 Paris Tél. 01 70 64 93 00. Site : www.isast.fr Mel : contact@isast.fr

17, bd Poissonnière. 75002 Paris Tél. 01 70 64 93 00. Site : www.isast.fr Mel : contact@isast.fr & 17, bd Poissonnière. 75002 Paris Tél. 01 70 64 93 00 Site : www.isast.fr Mel : contact@isast.fr 1 Prévenir les risques psychosociaux : le rôle des représentants du personnel Risques psychosociaux : de

Plus en détail

L INAPTITUDE MEDICALE EN PRATIQUE

L INAPTITUDE MEDICALE EN PRATIQUE L INAPTITUDE MEDICALE EN PRATIQUE Principe Cadre légal et Aspects jurisprudentiels Docteur Christophe ROSE Février 2005 SOMMAIRE NOTIONS D APTITUDE ET D INAPTITUDE INAPTITUDE TEMPORAIRE A QUELLE OCCASION

Plus en détail

Le CHSCT, le devoir de prévention et la santé mentale au travail, comment se préparer?

Le CHSCT, le devoir de prévention et la santé mentale au travail, comment se préparer? Le CHSCT, le devoir de prévention et la santé mentale au travail, comment se préparer? Les élus qui nous contactent sont souvent démunis face à cette situation nouvelle que représente pour eux la multiplication

Plus en détail

VERSION DU 04 octobre 2010 PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

VERSION DU 04 octobre 2010 PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX VERSION DU 04 octobre 2010 PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Plan de la présentation Risques psychosociaux > Stress au travail > Violences externes > Violences internes Aspects réglementaires et juridiques

Plus en détail

Introduction. 1 Enjeux en santé et sécurité au travail

Introduction. 1 Enjeux en santé et sécurité au travail Introduction La santé et la sécurité au travail sont, aujourd hui, l objet d enjeux très importants en termes d accidents du travail et de maladies professionnelles dont nous rappellerons les définitions.

Plus en détail

Lors de la quatrième séance de

Lors de la quatrième séance de - N 175/2008 LSQ n 15171 SANTÉ AU TRAVAIL 04/08 CONVENTIONS ET ACCORDS Accord national interprofessionnel sur le stress au travail Lors de la quatrième séance de négociation sur le stress au travail, le

Plus en détail

L alcool au travail. réseau Uniopss-Uriopss / Site Guide de l employeur / Zoom sur / 1 er avril 2010 1

L alcool au travail. réseau Uniopss-Uriopss / Site Guide de l employeur / Zoom sur / 1 er avril 2010 1 C est très tôt, dés le début du XX siècle, qu apparaissent les premières dispositions légales encadrant la consommation d alcool sur le lieu de travail. Gérer les problèmes liés à la consommation ou à

Plus en détail

La prévention des RPS

La prévention des RPS La prévention des RPS Le stress La souffrance au travail : La souffrance revêt des aspects psychiques, sociaux, voir physiques. On parle de souffrance au travail lorsqu il y a atteinte à la santé psychologique

Plus en détail

La cartographie des acteurs de la prévention les compétences du CHSCT

La cartographie des acteurs de la prévention les compétences du CHSCT Formation des personnes ressources chargées d accompagner les membres des comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Secrétariat général DGRH C1 La cartographie des acteurs de

Plus en détail

La formation des membres du CHSCT

La formation des membres du CHSCT La formation des membres du CHSCT FORMATION INITIALE Objectif pédagogique Prévenir et anticiper les accidents du travail et l apparition des maladies professionnelles. Permettre aux membres du CHSCT de

Plus en détail

Les fondamentaux en Santé Sécurité au Travail

Les fondamentaux en Santé Sécurité au Travail santé - sécurité au travail Enseignement agricole Les fondamentaux en Santé Sécurité au Travail Du danger à la prévention des risques professionnels Le secteur agricole est un secteur «à risques». Mais

Plus en détail

Les risques professionnels

Les risques professionnels Les risques professionnels LES RISQUES PROFESSIONNELS Quelques définitions : Accident du travail, accident de trajet et maladie professionnelle Accident du travail : est considéré comme accident du travail,

Plus en détail

Santé et Sécurité au Travail SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL : L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITES PAR LE CDG 01

Santé et Sécurité au Travail SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL : L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITES PAR LE CDG 01 SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL : L ACCOMPAGNEMENT DES COLLECTIVITES PAR LE CDG 01 De l obligation générale de sécurité de l élu-employeur vis-à-vis de ses agents "L'employeur prend les mesures nécessaires

Plus en détail

La prévention des risques psychosociaux

La prévention des risques psychosociaux La prévention des risques psychosociaux MIEUX CONNAITRE LES RISQUES : DÉFINITIONS Les risques psychosociaux La notion de risques psychosociaux correspond, selon le Ministère du travail, aux risques professionnels,

Plus en détail

Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition

Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition (Attention : MAJ au 13/07/2014 - vérifier au cas par cas les textes en vigueur) A COMMUNIQUER

Plus en détail

Les nouveaux contours de la responsabilité de l employeur dans Le domaine de la prévention

Les nouveaux contours de la responsabilité de l employeur dans Le domaine de la prévention Intervention du 2 juin 2009 Vincent CARON, Avocat associé cabinet FIDAL Les nouveaux contours de la responsabilité de l employeur dans Le domaine de la prévention Directeur du pôle Santé et sécurité au

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS

LE DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS LE DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS Introduction : Qui parmi vous connaît l existence de ce document unique? Généralement, hormis les chefs

Plus en détail

Prévention Risques Professionnels

Prévention Risques Professionnels Prévention Risques Professionnels Évaluation des risques professionnels Aide à la réalisation du Document Unique Aide à la réalisation du Document Unique 2 Objectifs Vous présenter le contexte de l évaluation

Plus en détail

Accord collectif de groupe portant sur le stress et le bien-être au travail dans l UES Esso S.A.F. - Esso Raffinage et ExxonMobil Chemical France

Accord collectif de groupe portant sur le stress et le bien-être au travail dans l UES Esso S.A.F. - Esso Raffinage et ExxonMobil Chemical France SOMMAIRE Accord collectif de groupe portant sur le stress et le bien-être au travail dans l UES Esso S.A.F. - Esso Raffinage et ExxonMobil Chemical France PREAMBULE... 2 TITRE 1. DEFINITIONS... 3 A. DEFINITION

Plus en détail

L élargissement des procédures aux risques psychosociaux requiert une modification de votre règlement de travail. Dès lors, nous vous conseillons :

L élargissement des procédures aux risques psychosociaux requiert une modification de votre règlement de travail. Dès lors, nous vous conseillons : http://www.lecap.be/ Octobre 2014 /2 Madame, Monsieur, La loi sur le bien-être du 4 août 1976 consacre un chapitre entier aux mesures que l'employeur doit prendre afin d'éviter que ses collaborateurs ne

Plus en détail

29 RISQUES PROFESSIONNELS Version n 02 2901 DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS (DUER)

29 RISQUES PROFESSIONNELS Version n 02 2901 DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS (DUER) OVE Cette fiche est la propriété d'ove et ne peut être reproduite ni diffusée sans autorisation. Domaine 2 GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Fiche N 2901 29 RISQUES PROFESSIONNELS Version n 02 2901 DOCUMENT

Plus en détail

Journée d étude : Elus CHSCT France Télécom du 12 janvier 2006

Journée d étude : Elus CHSCT France Télécom du 12 janvier 2006 Les missions et les droits du CHSCT Journée d étude : Elus CHSCT France Télécom du 12 janvier 2006 1 Le CHSCT est consulté Avant les décisions d aménagements importants modifiant les conditions d hygiène

Plus en détail

INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE

INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Plus en détail

Juillet 2012. Bulletin de prévention n 5 - Les troubles musculo squelettiques 00

Juillet 2012. Bulletin de prévention n 5 - Les troubles musculo squelettiques 00 Guide Conventions de mise à disposition des Adjoints techniques territoriaux des établissements d enseignement (ATTEE) (anciennement TOS, exerçant dans les lycée et collèges) Juillet 2012 Bulletin de prévention

Plus en détail

8 F 10. Règlement intérieur. I. Hygiène et sécurité 8-101 G

8 F 10. Règlement intérieur. I. Hygiène et sécurité 8-101 G (1) L établissement d un règlement intérieur est obligatoire dans les entreprises ou établissements où sont employés habituellement au moins 20 salariés. Règlement intérieur Voir commentaire -1 Le règlement

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX 1. Définition Les risques psychosociaux (RPS) recouvrent des risques d origine et de nature variées et sont admis comme des : «risques pour la santé, mentale mais aussi

Plus en détail

Restructurations. Analyse des besoins des élus. Réponses apportées par le cabinet VRILLAC. Cabinet Barbara VRILLAC- Avocat

Restructurations. Analyse des besoins des élus. Réponses apportées par le cabinet VRILLAC. Cabinet Barbara VRILLAC- Avocat Restructurations Plan de Sauvegarde de l Emploi Analyse des besoins des élus Réponses apportées par le cabinet VRILLAC Introduction Même si elles sont devenues fréquentes, les restructurations d entreprises

Plus en détail

protection contre les risques psychosociaux au travail, notamment le stress, la violence, le harcèlement moral et sexuel au travail

protection contre les risques psychosociaux au travail, notamment le stress, la violence, le harcèlement moral et sexuel au travail ANNEXE AU RÈGLEMENT DE TRAVAIL ; protection contre les risques psychosociaux au travail, notamment le stress, la violence, le harcèlement moral et sexuel au travail Domaine d application L employeur et

Plus en détail

Flash Info N 1. Les Risques psychosociaux (RPS)

Flash Info N 1. Les Risques psychosociaux (RPS) Page1 Flash Info N 1 Mars 2016 Service Hygiène & Sécurité Pôle Santé et Sécurité au Travail Les Risques psychosociaux (RPS) Introduction Prévenir les RPS, c'est conjuguer au bénéfice commun des agents

Plus en détail

N 13 LE DOCUMENT UNIQUE

N 13 LE DOCUMENT UNIQUE Fiche Info Prévention & Sécurité N 13 LE DOCUMENT UNIQUE REGLEMENTATION Médecine préventive - Nombreux sont les élus qui ont été contactés par des entreprises privées ou ont entendu parler du «document

Plus en détail

Les aspects juridiques de l inaptitude

Les aspects juridiques de l inaptitude Journée d étude du 09 octobre 2015 UD CGT du Puy de Dôme Les aspects juridiques de l inaptitude 1 Plan 1 ère partie : introduction 2 ème partie : la constatation de l inaptitude 3 ème partie : l obligation

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

Restructurations et prévention des risques psychosociaux : enjeux de santé au travail. Maître Ariane QUARANTA 15/03/2013

Restructurations et prévention des risques psychosociaux : enjeux de santé au travail. Maître Ariane QUARANTA 15/03/2013 Restructurations et prévention des risques psychosociaux : enjeux de santé au travail Maître Ariane QUARANTA 15/03/2013 1 PLAN Propos introductifs I.Les modalités de la restructuration des entreprises

Plus en détail

Les Missions du CHSCT et de l Assistant de prévention Journée d Actualisation - 2015. www.maisondescommunes85.fr

Les Missions du CHSCT et de l Assistant de prévention Journée d Actualisation - 2015. www.maisondescommunes85.fr Les Missions du CHSCT et de l Assistant de prévention Journée d Actualisation - 2015 Sommaire Le CHSCT c est quoi : Le fonctionnement du CHSCT Les Missions du CHSCT Le champs d intervention Les missions

Plus en détail

LE TÉLÉTRAVAIL FACE AU DROIT. Christine Baudoin Avocat au Barreau de Paris Associée du cabinet Lmt Avocats Spécialiste en droit social

LE TÉLÉTRAVAIL FACE AU DROIT. Christine Baudoin Avocat au Barreau de Paris Associée du cabinet Lmt Avocats Spécialiste en droit social LE TÉLÉTRAVAIL FACE AU DROIT Christine Baudoin Avocat au Barreau de Paris Associée du cabinet Lmt Avocats Spécialiste en droit social 1 PLAN INTRODUCTION L ETAT ACTUEL DU DROIT 1. DÉFINITION DU TÉLÉTRAVAIL

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION ACCORD DU 15 FÉVRIER

Plus en détail

SOLUTIONS SANTÉ AU TRAVAIL

SOLUTIONS SANTÉ AU TRAVAIL SOLUTIONS SANTÉ AU TRAVAIL RESPECT DES OBLIGATIONS LÉGALES & MAÎTRISE DES RISQUES PROFESSIONNELS : Zoom sur le Document Unique d Evaluation des Risques Proffessionnels SOLUTIONS PRÉVENTION SANTÉ AU TRAVAIL

Plus en détail

Pour une politique de prévention des risques psychosociaux

Pour une politique de prévention des risques psychosociaux Note de la CSL Pour une politique de prévention des risques psychosociaux Luxembourg, le 25.05.2016 1/6 Situation actuelle et constats : Les pays européens assistent depuis une quinzaine d années à une

Plus en détail

Fiche n 2 : Exception : les dérogations (pages 3 à 5)

Fiche n 2 : Exception : les dérogations (pages 3 à 5) Fiche n 1 : les principes (page 2) Fiche n 2 : Exception : les dérogations (pages 3 à 5) Fiche n 3 : Rémunération (page 6) Fiche n 4 : Sanctions (page 7) 1. QUI EST CONCERNE? a) Les salariés Tous les salariés

Plus en détail

Foire Aux Questions (FAQ)

Foire Aux Questions (FAQ) Foire Aux Questions (FAQ) Le 18 mars 2015 Réseau CHSCT Foire aux questions Service conseil, hygiène et sécurité au travail KG/VB Tél. : 02 96 58 24 83 kristell.gehannin@cdg22.fr Cette Foire aux Questions

Plus en détail

Outils pour l action syndicale N 6

Outils pour l action syndicale N 6 Santé au Travail Outils pour l action syndicale N 6 De nombreuses équipes syndicales de l Union syndicale Solidaires se trouvent confrontées à des situations où les salariés sont en péril grave ou imminent.

Plus en détail

Le livre blanc des experts SVP

Le livre blanc des experts SVP Le document unique, 10 ans après : Quel bilan? Quelles perspectives? Le livre blanc des experts SVP Le document unique, 10 ans après : Quel bilan? Quelles perspectives? Les experts SVP sont quotidiennement

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. SARL AIMI Agence Internationale de Management Intégré

LE DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. SARL AIMI Agence Internationale de Management Intégré LE DOCUMENT UNIQUE D EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS SARL AIMI Agence Internationale de Management Intégré INTRODUCTION Gérant, Directeur d'établissement, Maires, Profession indépendante, Responsable

Plus en détail

Les risques psychosociaux: des outils pour l action

Les risques psychosociaux: des outils pour l action Les risques psychosociaux: des outils pour l action Mélanie Straetmans, psychologue du travail SPF Emploi, Travail et Concertation sociale, Direction générale Humanisation du travail 1 Les RPS c est quoi?

Plus en détail

CORRIGÉ DU DEVOIR D0021-2014

CORRIGÉ DU DEVOIR D0021-2014 CORRIGÉ DU DEVOIR D0021-2014 1 - CAS PRATIQUE Vous allez avoir la tâche aussi nécessaire que délicate de revoir votre P.-D.G. pour lui dire si son approche peut être retenue. Que lui dites-vous? Un accord

Plus en détail

1. La contre-visite médicale, un droit reconnu à l employeur.

1. La contre-visite médicale, un droit reconnu à l employeur. Sommaire : 1. La contre-visite médicale, un droit reconnu à l employeur. Définition. Les fondements. Conditions de recours. Le déroulement de la procédure. 2. La contre-visite médicale, les intérêts pour

Plus en détail

Le CHSCT et l évaluation des risques. Le CHSCT et les risques psychosociaux. Comment faire face à la souffrance mentale d un salarié?

Le CHSCT et l évaluation des risques. Le CHSCT et les risques psychosociaux. Comment faire face à la souffrance mentale d un salarié? Thématiques Le CHSCT et l évaluation des risques Les caractéristiques du document unique d évaluation des risques Un support de travail pour le CHSCT La question des risques psychosociaux Le CHSCT et les

Plus en détail

De l obligation à la mise en œuvre de l évaluation des risques professionnels «Evaluer pour agir»

De l obligation à la mise en œuvre de l évaluation des risques professionnels «Evaluer pour agir» L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS De l obligation à la mise en œuvre de l évaluation des risques professionnels «Evaluer pour agir» Forum interdépartemental d Ile de France Bernard Dréno/Bruno Carta

Plus en détail

Les Risques Professionnels

Les Risques Professionnels Les Risques Professionnels Sommaire Définition d un accident du travail et d une maladie professionnelle Les Formalités à accomplir: employeurs et salariés La Reconnaissance AT La Reconnaissance MP L indemnisation

Plus en détail

Syndicat National de la Banque et du crédit

Syndicat National de la Banque et du crédit Syndicat National de la Banque et du crédit Affilié à la Confédération Française de l Encadrement - CGC FORMATION 2012 RISQUES PSYCHO SOCIAUX STRESS ET SOUFFRANCE AU TRAVAIL FORMATION 2012 SNB/CFE-CGC

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES LIES A L ABSORPTION D ALCOOL

PREVENTION DES RISQUES LIES A L ABSORPTION D ALCOOL PREVENTION DES RISQUES LIES A L ABSORPTION D ALCOOL Anne Marie LANUSSE Éducatrice Spécialisée à l ADAPEI des Pyrénées Atlantiques INTERVENTION A LA 3ème JOURNEE SCIENTIFIQUE DE REZOPAU LES OBJECTIFS Mener

Plus en détail

De l artisan à l entreprise, vous êtes tous concernés! Maîtrisez le risque faute inexcusable de l employeur

De l artisan à l entreprise, vous êtes tous concernés! Maîtrisez le risque faute inexcusable de l employeur De l artisan à l entreprise, vous êtes tous concernés! Maîtrisez le risque faute inexcusable de l employeur Sommaire p.3 Accident du travail / Maladie professionnelle : tous les secteurs sont concernés!

Plus en détail

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015 Conformément à l article 51 du décret 82-453 du 28 mai 1982 modifié relatif à l hygiène et la sécurité au travail ainsi qu à la prévention médicale de la fonction publique, le CHSCT de l Université d Aix

Plus en détail

Le Bien-Être au Travail, une préoccupation managériale

Le Bien-Être au Travail, une préoccupation managériale Le Bien-Être au Travail, une préoccupation managériale Comprendre, Repérer, Evaluer les Risques Psychosociaux Atelier Séminaire MSA DAL www.msa-idf.fr Déroulement de l intervention Buts de l intervention

Plus en détail

CONFERENCE SUR «ALCOOL, DROGUES ET PREVENTION EN MILIEU PROFESSIONNEL :

CONFERENCE SUR «ALCOOL, DROGUES ET PREVENTION EN MILIEU PROFESSIONNEL : Groupe de Coopération en matière de lutte contre l abus et le trafic illicite des stupéfiants Strasbourg, 15 mai 2012 P-PG/Work(2012)3rev1_fr CONFERENCE SUR «ALCOOL, DROGUES ET PREVENTION EN MILIEU PROFESSIONNEL

Plus en détail

Les enjeux de la prévention

Les enjeux de la prévention CENTRE DEPARTEMENTAL DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA HAUTE-CORSE PÔLE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL SERVICE HYGIENE ET SECURITE (05/2015) Les enjeux de la prévention Le Document Unique

Plus en détail

Partie 01 - L organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l entreprise ou la collectivité

Partie 01 - L organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l entreprise ou la collectivité Partie 01 - L organisation de la sécurité et des conditions de travail dans l entreprise ou la collectivité 1. Les acteurs au sein de l entreprise ou la collectivité Les prérogatives des DP en santé-sécurité

Plus en détail

COMITE CENTRAL HYGIENE SECURITE Compte rendu CFDT de la séance du 31 août 2010

COMITE CENTRAL HYGIENE SECURITE Compte rendu CFDT de la séance du 31 août 2010 COMITE CENTRAL HYGIENE SECURITE Compte rendu CFDT de la séance du 31 août 2010 Conduite avec ou sans opérateur en Viabilité Hivernale? Pour la CFDT : - Gwénaëlle L HUILIERE (DIR EST), - Patrick GROSROYAT

Plus en détail

Le Comité d entreprise (CE) et le Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT)

Le Comité d entreprise (CE) et le Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Les acteurs du handicap Fiche 11 Le Comité d entreprise (CE) et le Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Le Comité d entreprise LeCEestconsultésurlesmesuresprisesenvuedefaciliterlamiseoularemiseautravaildesaccidentésdutravail

Plus en détail

Sessions Santé et Sécurité FFB

Sessions Santé et Sécurité FFB Sessions Santé et Sécurité FFB 19 Octobre 2009 (Sarthe) 23 Octobre (Mayenne) 20 Novembre (Vendée) 26 Novembre (Loire Atlantique) 27 Novembre (Maine et Loire) Le Stress Dr Fanny Chollet Médecin du Travail

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Version numéro : Date première rédaction : Date de la dernière mise à jour : Nom de l'entreprise Textes réglementaires Principes généraux de la loi

Plus en détail

ÉVALUER LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

ÉVALUER LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX ÉVALUER LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Approche Globale des Risques Psychosociaux Posséder des indicateurs des RPS est une condition nécessaire pour établir un consensus de diagnostic. Patrick LEGERON, Philippe

Plus en détail

Évaluation des risques

Évaluation des risques Évaluation des risques Alimentec 21/06/2012 Organisation de la prévention risques professionnels et santé au travail 79 ingénieurs et techniciens, 40 administratifs Organisation de la prévention Un organisme

Plus en détail

La prévention et l actualisation des risques professionnels

La prévention et l actualisation des risques professionnels 2 La prévention et l actualisation des risques professionnels Plan d intervention 1. Santé Sécurité : une question d actualité 2. Le contenu de l obligation générale de sécurité 3. L évaluation des risques

Plus en détail

La (construction) de la politique globale de Prévention des Risques Psycho-sociaux de Thales Alenia Space France

La (construction) de la politique globale de Prévention des Risques Psycho-sociaux de Thales Alenia Space France La (construction) de la politique globale de Prévention des Risques Psycho-sociaux de Thales Alenia Space France Participants: F. LEONARDI (RH, Référent RPS) et C.MASSINES (Secrétaire du CHSCT) 1 TAS France

Plus en détail

RISQUES PSYCHOSOCIAUX

RISQUES PSYCHOSOCIAUX EXTRAIT PDF www.editions-tissot.fr RISQUES PSYCHOSOCIAUX 2.4 Rôle et obligations des différents acteurs au sein de l organisation 2. Les délégués du personnel - Réf. Internet : RPS.24B2 En l absence de

Plus en détail

PROGRAMME de l ATELIER

PROGRAMME de l ATELIER ATELIER Risques psychosociaux Le rôle du CHSCT dans la prévention des risques psychosociaux Vous pourrez retrouver cette présentation sur le site : www.risques-pme.fr PROGRAMME de l ATELIER (30mn) I. Quelques

Plus en détail

Introduction. L allocation pour adultes handicapés (AAH) a été revalorisée de 25 % entre 2009 et 2012.

Introduction. L allocation pour adultes handicapés (AAH) a été revalorisée de 25 % entre 2009 et 2012. Introduction La loi n 2005-102 du 11 février 2005, sur l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, a marqué un tournant dans la prise en charge de

Plus en détail

Fédération des Employés et Cadres Cgt Force Ouvrière 28 rue des petits Hôtels 75010 Paris

Fédération des Employés et Cadres Cgt Force Ouvrière 28 rue des petits Hôtels 75010 Paris 27 mai 2014 EDITORIAL Maladie et licenciement, congés payés après un congé maternité et licenciement, salarié protégé et licenciement, trois arrêts concernant ces types de situation à lire dans le présent

Plus en détail

REGISTRES OBLIGATOIRES CONFORMEMENT AU DROIT DU TRAVAIL

REGISTRES OBLIGATOIRES CONFORMEMENT AU DROIT DU TRAVAIL REGISTRES OBLIGATOIRES CONFORMEMENT AU DROIT DU TRAVAIL 16/12/2014 Tout employeur doit tenir un certain nombre de registres destinés à l'information des administrations. Leur nombre varie en fonction de

Plus en détail

LE TELETRAVAIL. Pour bénéficier du télétravail, les salariés concernés doivent répondre à cette définition.

LE TELETRAVAIL. Pour bénéficier du télétravail, les salariés concernés doivent répondre à cette définition. LE TELETRAVAIL Textes de référence : ANI du 19 juillet 2005 / Article L. 1222-9 du code du travail / Article L. 1222-10 du code du travail / Article L. 1222-11 du code du travail QU EST-CE QUE LE TELETRAVAIL?

Plus en détail

Flash Info Hygiène & Sécurité. Les Acteurs de la Prévention

Flash Info Hygiène & Sécurité. Les Acteurs de la Prévention Page1 Flash Info Hygiène & Sécurité N 1 - Mars 2014 Service Hygiène et Sécurité Les Acteurs de la Prévention La qualité, la continuité du service public et la préservation de la santé et de la sécurité

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE A- LA REGLEMENTATION

LE DOCUMENT UNIQUE A- LA REGLEMENTATION Fédération Autonome de la Fonction Publique Territoriale Cette fiche est consacrée au «Document Unique». Le Document Unique d évaluation des risques professionnels est : le premier outil de gestion des

Plus en détail

CONTRIBUTION DES JUGES A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS

CONTRIBUTION DES JUGES A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS CONTRIBUTION DES JUGES A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS Il est d usage de considérer que la dialectique accord-loi a été tout à la fois à l origine de la création et le moteur du développement

Plus en détail

Annonce d une restructuration, comment s organiser?

Annonce d une restructuration, comment s organiser? Expertises économiques et sociales auprès des comités d entreprise Annonce d une restructuration, comment s organiser? Rédacteur : Christophe ZUGOLARO, Directeur de mission Bureaux d Aulnay-sous-Bois 01

Plus en détail

Le CHSCT. 1.Ses missions 2.Ses attributions 3.Ses moyens. Forum CHSCT du 4 juin 2013 1

Le CHSCT. 1.Ses missions 2.Ses attributions 3.Ses moyens. Forum CHSCT du 4 juin 2013 1 Le CHSCT 1.Ses missions 2.Ses attributions 3.Ses moyens 1 Le CHSCT 1. Ses missions 2 Domaines de compétence Le CHSCT est compétent pour toutes les questions en lien avec : L hygiène, La sécurité, Les conditions

Plus en détail

SÉCURITÉ ET SANTÉ AU TRAVAIL

SÉCURITÉ ET SANTÉ AU TRAVAIL SÉCURITÉ ET SANTÉ AU TRAVAIL ACTU Mise à jour du Document Unique : Septembre 2013 la campagne est lancée avec un nouveau guide méthodologique Plusieurs modifications sont apportées à la campagne de mise

Plus en détail

Du pilote d avion au plongeur de restaurant : 25 ans de jurisprudence sur la formation professionnelle et le contrat de travail

Du pilote d avion au plongeur de restaurant : 25 ans de jurisprudence sur la formation professionnelle et le contrat de travail Du pilote d avion au plongeur de restaurant : 25 ans de jurisprudence sur la formation professionnelle et le contrat de travail Si le contentieux de la formation professionnelle est peu abondant au regard

Plus en détail

Gestion des risques sur les plateformes de compostage 12 Juin 2014 28/11/2013. Bases en prévention. Sandra Dulieu DIRECCTE RA

Gestion des risques sur les plateformes de compostage 12 Juin 2014 28/11/2013. Bases en prévention. Sandra Dulieu DIRECCTE RA Gestion des risques sur les plateformes de compostage 12 Juin 2014 28/11/2013 Bases en prévention Sandra Dulieu DIRECCTE RA Les enjeux de la Prévention ENJEU HUMAIN et SOCIAL de préserver la santé et d

Plus en détail

Formation règlementaire du CHSCT en Centre Hospitalier

Formation règlementaire du CHSCT en Centre Hospitalier AUDIT - CONSEIL - FORMATION Formation règlementaire du CHSCT en Centre Hospitalier Objectifs Maîtriser les règles principales liées à la mise en place et au fonctionnement du CHSCT, et connaître les rôles

Plus en détail

La pénibilité au travail : une nouvelle mission pour les CHSCT et DP

La pénibilité au travail : une nouvelle mission pour les CHSCT et DP La pénibilité au travail : une nouvelle mission pour les CHSCT et DP Loi n 2010-1330 du 9/11/2010 DIRECCTE Rhone Alpes Prévention de la pénibilité - La pénibilité au sens réglementaire - Les 3 dispositifs

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre. Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail

PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre. Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail Sommaire 1. Introduction 2. Le contexte réglementaire 3. Le déroulement

Plus en détail

LES ACCIDENTS DU TRAVAIL

LES ACCIDENTS DU TRAVAIL Définition Conformément à l article L. 411-1 du code de la sécurité sociale, "est considéré comme un AT, l accident survenu par le fait ou à l occasion du travail à toute personne salariée ou travaillant,

Plus en détail

OHSAS 18001 Système de Management Santé et Sécurité au Travail

OHSAS 18001 Système de Management Santé et Sécurité au Travail OHSAS 18001 Système de Management Santé et Sécurité au Travail Document Unique Evaluation des risques professionnels Vianney BOCK Etudes Conseil et Formation 14, rue Cassini 06300 NICE Phone : +33 4 93

Plus en détail

Le travail de l expert et objectif de la mission

Le travail de l expert et objectif de la mission Désignation d un expert-comptable pour les licenciements dans le cadre d un plan de sauvegarde de l emploi (PSE) Mission dans le cadre de la procédure de licenciement L'intervention de l'expert-comptable

Plus en détail

Programme de formation «Evaluation des risques professionnels» Et «Réalisation de Document Unique. Date à définir... INNOPREV SAS. www.innoprev.

Programme de formation «Evaluation des risques professionnels» Et «Réalisation de Document Unique. Date à définir... INNOPREV SAS. www.innoprev. Formation - Conseil - Accompagnement INNOPREV www.innoprev.com Programme de formation «Evaluation des risques professionnels» Et «Réalisation de Document Unique Date à définir... Contact direct Martial

Plus en détail

CAHIER DE REVENDICATIONS INFIRMIERES ELABORE PAR LE SYNDICAT NATIONAL DES PROFESSIONNELS DE SANTE AU TRAVAIL :

CAHIER DE REVENDICATIONS INFIRMIERES ELABORE PAR LE SYNDICAT NATIONAL DES PROFESSIONNELS DE SANTE AU TRAVAIL : CAHIER DE REVENDICATIONS INFIRMIERES ELABORE PAR LE SYNDICAT NATIONAL DES PROFESSIONNELS DE SANTE AU TRAVAIL : Introduction : L IST 1 a pour mission générale la promotion de la santé au travail. Celle-ci

Plus en détail

LA LEGISLATION DU TRAVAIL EN THAILANDE

LA LEGISLATION DU TRAVAIL EN THAILANDE LA LEGISLATION DU TRAVAIL EN THAILANDE Rédigée par : Mélanie GESLIN Revue par : Marie BONNET Juillet 2001 Le contrat de travail est un contrat écrit. Un certain formalisme doit être respecté quand il s

Plus en détail

Outil de détection précoce du burnout

Outil de détection précoce du burnout Outil de détection précoce du burnout Guide d utilisation Objectif de l outil L objectif principal de cet outil est d apporter une aide aux professionnels de la santé pour déceler les signes avant-coureurs

Plus en détail

UIMM 26-07 ACCORD INTERPROFESSIONNEL RELATIF AU HARCELEMENT MORAL ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL

UIMM 26-07 ACCORD INTERPROFESSIONNEL RELATIF AU HARCELEMENT MORAL ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL 21 septembre 2010 Période d essai, indemnité de licenciement, indemnité départ à la retraite, GPEC, dialogue social, DIF et chômage partiel, harcèlement moral ACCORD INTERPROFESSIONNEL RELATIF AU HARCELEMENT

Plus en détail

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE I. Définition et problématique du travail isolé Dans certaines situations des personnes peuvent se trouver seules à leur poste de travail, sans autre personne dans le service, à l étage, voire dans le

Plus en détail

la représentation des personnels

la représentation des personnels Le point sur... la représentation des personnels Nous poursuivons ici notre série d articles entamée dans le N précédent (FP N 190) et consacrée aux organismes de représentation des personnels après les

Plus en détail

MISE A DISPOSITION TEMPORAIRE DE PERSONNEL A BUT NON LUCRATIF

MISE A DISPOSITION TEMPORAIRE DE PERSONNEL A BUT NON LUCRATIF MISE A DISPOSITION TEMPORAIRE DE PERSONNEL A BUT NON LUCRATIF La mise à disposition constitue un prêt de main d œuvre, lequel est strictement encadré par les articles L. 8231-1 et L. 8241-1 du Code du

Plus en détail