4.2 Cadre d allocation des ressources éducatives (Résolution : C.C )

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "4.2 Cadre d allocation des ressources éducatives (Résolution : C.C. 2008-013)"

Transcription

1 4.2 Cadre d allocation des ressources éducatives (Résolution : C.C ) Page 1 sur 10

2 Projet modifié le 11 janvier 2008 Présenté en consultation aux directions d écoles le 15 janvier 2008, LIP art Présenté au Conseil des commissaires pour adoption le 22 janvier 2008 Page 2 sur 10

3 PRÉAMBULE Les présentes règles servent à la Commission scolaire pour l allocation des ressources à l organisation scolaire et fournissent aux écoles les indicateurs nécessaires à la définition de leurs besoins. Un échéancier des opérations annuelles est annexé au présent document. Le CADRE D ORGANISATION DES SERVICES ÉDUCATIFS de la Commission scolaire des Îles sert de base pour préparer l organisation scolaire des écoles. Les présentes dispositions sont basées sur les règles budgétaires en cours et seront ajustées a posteriori lorsque celles visant la présente organisation seront disponibles. 1.0 PRÉSCOLAIRE ET PRIMAIRE 1.1 Clientèle scolaire La direction d école achemine aux services éducatifs la prévision de la clientèle servant à la définition de ses besoins avant la date prévue à l échéancier de chaque année (voir échéancier en annexe). 1.2 Organisation scolaire et dotation La direction de l école primaire achemine à la Commission scolaire avant la date prévue à l échéancier de chaque année (voir échéancier en annexe), l organisation prévue de son école en tenant compte du CADRE D ORGANISATION DES SERVICES ÉDUCATIFS adopté par la Commission scolaire et des règles précisées dans le présent document. La Commission autorise une organisation scolaire pour chaque école primaire. Par la suite, la direction de l école s adresse au service des ressources humaines pour obtenir la dotation du personnel requis pour réaliser l organisation scolaire préalablement autorisée. Le respect de la dotation est du ressort de la direction de l école. Conséquemment, tout dépassement sera imputé à l école à même ses crédits. 1.3 Allocation provisoire des ressources L allocation des ressources en enseignants faite en avril est provisoire et conditionnelle au maintien des clientèles. Cette allocation est faite en équivalent de postes à temps complet pour chaque champ ou discipline et sert à procéder à une première dotation du personnel enseignant. La clientèle qui est prise en compte pour l allocation définitive des ressources est celle de la déclaration officielle au 30 septembre de l année visée. 1.4 Titulaires Les postes de titulaires sont accordés par la Commission scolaire en respectant les règles de formation des groupes pour chaque classe concernée. Les moyennes de commission et maxima de groupe utilisés pour la formation des groupes au niveau des classes d élèves sont : 1.5 Préscolaire Préscolaire 4 ans 4 ans Page 3 sur 10

4 1.5.2 Préscolaire 5 ans 1.6 Primaire 5 ans er cycle 2 e cycle 3 e cycle 1 re année e année re année e année re année e année Milieux Défavorisés 1 er cycle 1 re année e année Classes multi âges Lorsqu il est nécessaire de former des classes multi âges, à deux divisions, le maximum d élèves du groupe correspond à la moyenne la plus basse de la classe ordinaire. Lorsque la Commission désire former des groupes à trois divisions, les maxima à respecter sont comme le prévoit la convention en : A) de vingt (20) élèves, s il y a un (1) ou des élèves de première année du 1 er cycle (et à dix-huit élèves(18) en milieux défavorisés). B) de vingt-deux (22), s il n y a pas d élèves de première année du 1 er cycle mais un (1) ou des élèves de deuxième année du premier cycle ou de première année du 2 e cycle (et à dix-huit (18) élèves en milieux défavorisés). C) de vingt-quatre (24), s il n y a que des élèves de 2 e année du deuxième cycle et de 1 re et 2 e année du troisième cycle. Une mesure d appui équivalente entre 5 et 8 heures/semaine en enseignement sera allouée lors de la formation d une classe multiprogramme à trois (3) divisions; Une mesure d appui supplémentaire peut être accordée lorsque l on intègre le préscolaire au primaire 1 et 2; Page 4 sur 10

5 D) au niveau du préscolaire 5 ans, si le nombre d élèves par groupe le permet, un jumelage pourra se faire avec la clientèle 4 ans. E) au niveau du préscolaire 5 ans, si le nombre d élèves dans une école est de moins de huit, la Commission scolaire se réserve le droit de déplacer les élèves vers une autre école. F) au niveau du service aux enfants de 4 ans, si le nombre d élèves est de cinq (5) ou moins, la Commission scolaire se réserve le droit de déplacer des élèves vers une autre école. 1.8 Spécialistes Des postes de spécialistes au primaire sont alloués selon la norme suivante : préscolaire 5 ans : primaire : 0,025 poste par groupe (30 min.) 0,225 poste par groupe (4h30/sem.) 1.9 Orthopédagogie Des ressources sont allouées pour dispenser des services d orthopédagogie pour les élèves en troubles légers ou en troubles graves d apprentissage. Le nombre total de postes au niveau de la Commission scolaire sera obtenu à raison de un (1) poste par 12,5 enseignants selon les règles prévues à la convention des enseignants Classe-ressource pour élèves à risque Ce service peut être organisé à temps partiel avec intégration d une partie du temps à la classe ordinaire ou à temps plein, sur recommandation des services éducatifs. Les élèves y sont regroupés pour participer à des cours de rattrapage dans les matières de base ou pour recevoir un enseignement plus adapté à leurs intérêts et à leurs besoins particuliers. Classe-ressource Classe spéciale pour élèves handicapés par une déficience intellectuelle Ce service à temps plein est destiné à des élèves qui, en raison de certaines caractéristiques, sont regroupés dans une classe afin de recevoir un enseignement particulier. Classe spéciale Attribution des ressources pour les classes-ressources et les classes spéciales La Commission scolaire alloue des postes pour l organisation des classes-ressources et des classes spéciales d adaptation scolaire. Le nombre de postes obtenus est en fonction de la clientèle et des ratios reconnus par le MELS Regroupement d élèves Les classes-ressources et les classes spéciales peuvent regrouper des élèves provenant de différentes écoles. Page 5 sur 10

6 1.14 Validation des clientèles Pour les classes-ressources et les classes spéciales, une validation des clientèles est faite par les services éducatifs en concertation avec les ressources humaines de la Commission scolaire avant d autoriser l ouverture de ces groupes Services de soutien à l enseignement pour les élèves handicapés La direction de l école primaire achemine aux services éducatifs avant la date prévue à l échéancier de chaque année (voir échéancier en annexe), l expression des besoins en ressources de soutien technique et paratechnique : éducation spécialisée, interprétariat et préposés aux élèves handicapés; en tenant compte des règles précisées dans le présent document. Après analyse et vérification, la Commission autorise les ressources. Par la suite, la direction de l école s adresse au service des ressources humaines pour obtenir la dotation du personnel requis afin d assurer les services préalablement autorisés par la direction des services éducatifs. Des services en éducation spécialisée, interprétariat et préposés aux élèves handicapés sont accordés à des élèves handicapés lorsque leur intégration en classe ordinaire nécessite ces services, et ce, dans le cadre d un plan d intervention. Des services en éducation spécialisée, interprétariat et préposés aux élèves handicapés sont rattachés à certaines classes spéciales regroupant des élèves handicapés lorsque les besoins de ces élèves le nécessitent Projets spéciaux de commission La Commission scolaire peut allouer des ressources pour des projets pédagogiques à caractères spéciaux reconnus. Les ressources nécessaires à la réalisation de ces projets sont allouées au niveau de la Commission scolaire ou par le financement d une allocation spécifique Projets particuliers d école Les écoles qui désirent mettre en place des projets particuliers, à même leurs budgets décentralisés, dans le cadre de leur projet éducatif, leur plan de réussite ou tout projet ad hoc, expriment leurs besoins en ressources humaines avant le 30 avril. 2.0 SECONDAIRE 2.1 Clientèle scolaire La direction d école achemine aux services éducatifs la prévision de clientèle servant à la définition de ses besoins au début mars de chaque année, selon l échéancier. 2.2 Organisation scolaire et dotation La direction de l école secondaire achemine aux services éducatifs avant la date prévue à l échéancier de chaque année (voir échéancier en annexe), l organisation scolaire prévue de son école en tenant compte du cadre d organisation des services éducatifs adopté par la Commission scolaire et des règles précisées dans le présent document. La Commission scolaire autorise une organisation scolaire pour l école secondaire en précisant les services correspondant à un certain nombre de groupes pour chaque champ d enseignement, discipline ou spécialité. Cette autorisation se traduit en périodes d enseignement. Page 6 sur 10

7 Par la suite, la direction de l école s adresse au service des ressources humaines pour obtenir la dotation du personnel requis pour réaliser l organisation scolaire préalablement autorisée. Le respect de la dotation est de la responsabilité de la direction de l école. Conséquemment, tout dépassement relève de la responsabilité de l école. 2.3 Allocation provisoire L allocation des ressources faite en avril est provisoire et conditionnelle au maintien des clientèles. Cette allocation sera faite en équivalent de postes à temps complet et sert à procéder à une première dotation du personnel enseignant. La clientèle qui est prise en compte pour l allocation définitive des ressources est celle de la déclaration officielle au 30 septembre de l année visée. 2.4 Allocation de ressources La Commission scolaire accordera à l école un certain nombre de postes d enseignants (en équivalent temps complet) pour chacune des disciplines en tenant compte des règles de formation de groupes pour les élèves en formation générale, pour les élèves à risque et pour les élèves handicapés. 2.5 Formation générale Les postes en formation générale sont accordés par la Commission scolaire en respectant les règles de formation de groupes pour chaque classe concernée et l école utilise normalement cette allocation de postes pour organiser les services en enseignement ordinaire. Secondaire I à V régulier L ouverture de certaines options ne menant pas à une certification ministérielle sera conditionnelle à une clientèle suffisante. 2.6 Classe pour élèves à risque et élèves en difficulté d adaptation et d apprentissage Les postes pour l organisation des services au niveau des élèves à risque et des élèves en difficulté d adaptation et d apprentissage (cheminement particulier temporaire, cheminement particulier continu) sont accordés en tenant compte des règles de formation de groupes pour chaque classe concernée. Cheminement particulier de type temporaire Unité d enseignement individualisé Parcours semi spécialisé Cheminement particulier de type continu Page 7 sur 10

8 Premier cycle adapté Parcours formation à l emploi L intégration à ces groupes d élèves handicapés ou en trouble grave de comportement pourra modifier ces règles de formation. 2.7 Classe spécialisée La Commission scolaire alloue des postes pour l organisation des classes spécialisées pour ses élèves handicapés. Le nombre de postes obtenus est en fonction de la clientèle et des ratios reconnus par le MELS. Classe spécialisée Validation des clientèles Pour les classes d élèves handicapés, une validation des clientèles est faite par les services éducatifs de la Commission scolaire avant d autoriser l ouverture de ces groupes. 2.9 Entente avec d autres ministères La Commission scolaire fournit des ressources pour organiser des services éducatifs aux élèves reconnus à l entente entre la Commission scolaire et le Centre jeunesse et/ou le CSSS. Cette allocation de ressources est faite selon un ratio reconnu Allocation définitive Lorsqu une variation de clientèle à la déclaration officielle du 30 septembre le justifie, la Commission scolaire se réserve le droit d exiger de la direction de l école une révision de son organisation scolaire Services de soutien à l enseignement pour les élèves handicapés La direction de l école secondaire achemine aux services éducatifs avant la date prévue à l échéancier de chaque année (voir échéancier en annexe), l expression des besoins en ressources de soutien technique et paratechnique : éducation spécialisée, interprétariat et préposés aux élèves handicapés; en tenant compte des règles précisées dans le présent document. Après analyse et vérification, la Commission autorise les ressources. Par la suite, la direction de l école s adresse au service des ressources humaines pour obtenir la dotation du personnel requis afin d assurer les services préalablement autorisés par la direction des services éducatifs. Des services en éducation spécialisée, interprétariat et préposés aux élèves handicapés sont accordés à des élèves handicapés lorsque leur intégration en classe ordinaire nécessite ces services, et ce, dans le cadre d un plan d intervention. Des services en éducation spécialisée, interprétariat et préposé aux élèves handicapés sont rattachés à certaines classes spéciales regroupant des élèves handicapés lorsque les besoins de ces élèves le nécessitent Projets spéciaux de Commission La Commission scolaire peut allouer des ressources pour des projets pédagogiques à caractères spéciaux reconnus. Les ressources nécessaires à la réalisation de ces projets Page 8 sur 10

9 sont allouées au niveau de la Commission scolaire ou par le financement d une allocation spécifique. Document 1) Les écoles qui désirent mettre en place des projets particuliers, à même leurs budgets décentralisés, dans le cadre de leur projet éducatif, leur plan de réussite ou tout projet ad hoc, expriment leurs besoins en ressources humaines avant la date prévue à l échéancier de chaque année (voir échéancier en annexe). 3.0 AUTORISATION ET DOTATION FINALES L allocation des ressources faite en avril est provisoire et sert à réaliser le mouvement de personnel. Avant le début des cours, la direction valide sa dotation des ressources éducatives avec le service des ressources humaines pour les fins de la paie. Une dernière vérification des effectifs enseignants est également faite après l inscription officielle du 30 septembre. Le service des ressources humaines procède à la dotation du personnel selon la politique en vigueur à cet effet. Page 9 sur 10

10 ÉCHÉANCIER ANNEXE 1 21 au 25 janvier : Les formulaires d inscription des élèves sont envoyés dans les écoles pour distribution. 1er février au 8 février : La publication de l avis d admission et d inscription dans les journaux locaux (2 semaines). Un avis est envoyé dans les garderies, CPE et l Embellie. 11 au 15 février : La semaine d admission et d inscription pour le service 4 ans, le préscolaire, le primaire et le secondaire dans les écoles. Un avis est envoyé à CFIM et Radio-Canada Matane. 12 février : Réflexion à la rencontre des services éducatifs sur les classes spéciales à organiser pour le primaire et pour le secondaire, 1 er cycle et les modalités d intégration des EHDAA en classe régulière. Décisions à prendre au CCG du 26 février. 1 er mars: Au plus tard le 1 er mars, les parents présentent au directeur de l école une demande d admission ou d inscription pour leur enfant. (Doc. 4.3, Politique sur l admission, l inscription et la fréquentation art.5.30 et doc. 4.4 directive relative à l admission exceptionnelle à l éducation préscolaire et à l enseignement primaire art.4.0) 18 mars : Le directeur d école envoie à la Commission scolaire sa prévision de clientèle pour la prochaine année scolaire et remet à la Commission scolaire son organisation scolaire provisoire et ses besoins en ressources humaines pour des projets particuliers ou projets pédagogiques particuliers; 31 mars : Les directions acheminent à la Commission scolaire les besoins en ressources, en soutien technique et paratechnique. 15 avril : La Commission scolaire procède à l allocation provisoire des ressources enseignantes aux écoles. 10 juin: La Commission peut procéder à un réajustement de l allocation des ressources suite à une deuxième lecture des effectifs et après réception des règles budgétaires. 19 août : La Commission peut procéder à un réajustement de l allocation des ressources enseignantes suite à une troisième lecture des effectifs. 30 septembre : Une dernière vérification des effectifs enseignants est également faite après l inscription officielle du 30 septembre. Page 10 sur 10

Politique sur les critères et modalités d admission, d inscription et de transfert des élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire

Politique sur les critères et modalités d admission, d inscription et de transfert des élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire Politique sur les critères et modalités d admission, d inscription et de transfert des élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire ϖϖϖϖϖ ϖ Service : Services éducatifs jeunes Code d identification

Plus en détail

4.5 Politique relative à l organisation des services éducatifs aux élèves handicapés et aux élèves en difficulté d adaptation ou d apprentissage

4.5 Politique relative à l organisation des services éducatifs aux élèves handicapés et aux élèves en difficulté d adaptation ou d apprentissage 4.5 Politique relative à l organisation des services éducatifs aux élèves handicapés et aux élèves en difficulté d adaptation ou d apprentissage (Résolution : C.C.2010-015) Table des matières Chapitre

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Code : SE 1999 03 En vigueur : 1999 01 13 Approbation : Conseil des commissaires CC 1999-01-97 POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN

Plus en détail

- CRITÈRES DE RÉPARTITION ET D INSCRIPTION DES ÉLÈVES DANS LES ÉCOLES PRIMAIRES ET SECONDAIRES -

- CRITÈRES DE RÉPARTITION ET D INSCRIPTION DES ÉLÈVES DANS LES ÉCOLES PRIMAIRES ET SECONDAIRES - - CRITÈRES DE RÉPARTITION ET D INSCRIPTION DES ÉLÈVES DANS LES ÉCOLES PRIMAIRES ET SECONDAIRES - 1. OBJECTIF Faire connaître les orientations de la Commission scolaire relativement à la répartition et

Plus en détail

PROCÉDURE RELATIVE AU CONTRÔLE DE L EFFECTIF SCOLAIRE EN FORMATION GÉNÉRALE ADULTE

PROCÉDURE RELATIVE AU CONTRÔLE DE L EFFECTIF SCOLAIRE EN FORMATION GÉNÉRALE ADULTE En vigueur : 2014-2015 2015-06-23 Approbation : Directeur général PROCÉDURE RELATIVE AU CONTRÔLE DE L EFFECTIF SCOLAIRE EN FORMATION GÉNÉRALE ADULTE COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP 1.

Plus en détail

POLITIQUE DE RÉPARTITION DES RESSOURCES

POLITIQUE DE RÉPARTITION DES RESSOURCES POLITIQUE POLITIQUE DE RÉPARTITION DES RESSOURCES # 73-10 Adoption le 11 février 2014 Amendement le Mise en vigueur le 12 février 2014 Résolution # C.C.-3698-02-14 Autorisation Michelle Fournier Directrice

Plus en détail

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE -

- SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - - SERVICES DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE - 1. OBJECTIFS 1.1 Préciser les orientations de la Commission scolaire quant à la mise en place, à l organisation et au fonctionnement des services de garde en milieu

Plus en détail

VOIR LE DOCUMENT CI-JOINT (21 PAGES)

VOIR LE DOCUMENT CI-JOINT (21 PAGES) Title: COMMISSION SCOLAIRE GESTION DES DOSSIERS DE L ÉLÈVE EASTERN TOWNSHIPS Source: Archives Secrétaire générale Adopted: ETSB05-02-124 En vigueur à compter de Février 2005 Reference Number: P002-1 VOIR

Plus en détail

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016)

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) 4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) Page 1 sur 8 RÉFÉRENCES LÉGALES SOUTENANT LES AJUSTEMENTS RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L'ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

OCTROI DE CONGÉS SANS TRAITEMENT ET DE CONGÉS SABBATIQUES À TRAITEMENT DIFFÉRÉ

OCTROI DE CONGÉS SANS TRAITEMENT ET DE CONGÉS SABBATIQUES À TRAITEMENT DIFFÉRÉ 417 POLITIQUE OCTROI DE CONGÉS SANS TRAITEMENT ET DE CONGÉS OBJECTIFS Définir un cadre général de référence et déterminer les normes et les critères relatifs à l octroi de congés sans traitement et de

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire)

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire) Service des ressources éducatives POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire) Politique numéro : CSRS-POL-2008-01

Plus en détail

Politique relative à l admission et à l inscription des élèves pour l année scolaire 2015-2016 2 36

Politique relative à l admission et à l inscription des élèves pour l année scolaire 2015-2016 2 36 DOCUMENT OFFICIEL POLITIQUE RELATIVE À L ADMISSION ET À L INSCRIPTION DES ÉLÈVES POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2015-2016 Adoptée par le Conseil des commissaires le 2 décembre 2014 par la résolution numéro C-087-12-14

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

Objectifs, principes et critères de répartition (règles budgétaires) Des allocations entre les écoles et les centres de la Commission scolaire

Objectifs, principes et critères de répartition (règles budgétaires) Des allocations entre les écoles et les centres de la Commission scolaire Objectifs, principes et critères de répartition (règles budgétaires) Des allocations entre les écoles et les centres de la Commission scolaire 2014-2015 Adoptée : 26 juin 2014 (CC-2014-295) En vigueur

Plus en détail

Politique relative aux contributions financières demandées aux parents ou aux usagers

Politique relative aux contributions financières demandées aux parents ou aux usagers Service des Ressources pédagogiques Politique relative aux contributions financières demandées aux parents ou aux usagers 1. CHAMP D APPLICATION 1.1 La présente politique ne touche que les frais demandés

Plus en détail

FORMULAIRE DE CANDIDATURE A UNE BOURSE DE MOBILITE INTERNATIONALE ETUDIANTE SUR CRITERES SOCIAUX DU MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

FORMULAIRE DE CANDIDATURE A UNE BOURSE DE MOBILITE INTERNATIONALE ETUDIANTE SUR CRITERES SOCIAUX DU MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Direction des relations internationales et européennes (DRIE) FORMULAIRE DE CANDIDATURE A UNE BOURSE DE MOBILITE INTERNATIONALE ETUDIANTE SUR CRITERES SOCIAUX DU MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Etudiants

Plus en détail

L Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports

L Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports L Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports Règlement intérieur du conseil de l Institut Royal de Formation des Cadres de la Jeunesse et des Sports Titre premier : Dispositions

Plus en détail

Formation destinée aux nouveaux membres des conseils d établissement. Commission scolaire de Sorel-Tracy Le mercredi 15 octobre 2014

Formation destinée aux nouveaux membres des conseils d établissement. Commission scolaire de Sorel-Tracy Le mercredi 15 octobre 2014 Formation destinée aux nouveaux membres des conseils d établissement Commission scolaire de Sorel-Tracy Le mercredi 15 octobre 2014 1 Contenu de la formation Le CÉ au sein du monde scolaire Le cadre juridique

Plus en détail

RÈGLEMENT 2575-011. Conseil d administration Résolution : CA-2012-09-24-16. Conseil d administration Résolution : CA-2015-03-23-22 TABLE DES MATIÈRES

RÈGLEMENT 2575-011. Conseil d administration Résolution : CA-2012-09-24-16. Conseil d administration Résolution : CA-2015-03-23-22 TABLE DES MATIÈRES RÈGLEMENT 2575-011 TITRE : Règlement régissant les conditions de travail des membres du personnel non couverts par une convention collective, un protocole d entente, un autre règlement ou une directive

Plus en détail

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ Analyse des dispositions de la Loi sur l Instruction publique (LIP), de la Politique générale pour l établissement des services éducatifs à offrir aux élèves en difficulté d

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION 2015 2016

DOCUMENT D INFORMATION 2015 2016 Service des ressources éducatives Nutrition DOCUMENT D INFORMATION 2015 2016 PROGRAMME DE LA MESURE ALIMENTAIRE ÉCOLES PRIMAIRES ET SECONDAIRES 1. OBJECTIFS 2. MODALITÉS 3. PROCÉDURE ET FORMULAIRE POUR

Plus en détail

MAI 2010 Document révisé juin 2012. Document 1

MAI 2010 Document révisé juin 2012. Document 1 MAI 2010 Document révisé juin 2012 Document 1 Commission scolaire de la Riveraine 1 Niveau 1 Classe ordinaire avec l enseignante ou l enseignant comme premier responsable de la prévention, du dépistage,

Plus en détail

FORMATION. Conseil d établissement. SERVICE DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL ET DE L INFORMATION COMMISSION SCOLAIRE DES GRANDES SEIGNEURIES Janvier 2011

FORMATION. Conseil d établissement. SERVICE DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL ET DE L INFORMATION COMMISSION SCOLAIRE DES GRANDES SEIGNEURIES Janvier 2011 FORMATION Conseil d établissement SERVICE DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL ET DE L INFORMATION COMMISSION SCOLAIRE DES GRANDES SEIGNEURIES Janvier 2011 TABLE DES MATIÈRES 1. Le rôle du conseil d établissement 2.

Plus en détail

Accord entre l Organisation des Nations Unies et l Union postale universelle

Accord entre l Organisation des Nations Unies et l Union postale universelle Accord entre l Organisation des Nations Unies et l Union postale universelle 0.783.53 Conclu le 4 juillet 1947 Préambule Vu les obligations qui incombent à l Organisation des Nations Unies selon l art.

Plus en détail

Système de certification. Système officiel ou agréé de certification.

Système de certification. Système officiel ou agréé de certification. DIRECTIVES SUR L ÉLABORATION D ACCORDS D ÉQUIVALENCE RELATIFS AUX SYSTÈMES D INSPECTION ET DE CERTIFICATION DES IMPORTATIONS ET DES EXPORTATIONS ALIMENTAIRES SECTION 1 CHAMP D APPLICATION CAC/GL 34-1999

Plus en détail

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé :

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : J atteste sur l honneur ne pas avoir déposé de demande de valorisation des acquis de l expérience personnelle et professionnelle relative au

Plus en détail

Déposé à la réunion du 29 avril 2003 du Conseil des commissaires

Déposé à la réunion du 29 avril 2003 du Conseil des commissaires COMMISSION SCOLAIRE EASTERN TOWNSHIPS Titre : GUIDE POUR LA SURVEILLANCE DES ÉLÈVES À L HEURE DU MIDI ÉCOLES SECONDAIRES Source : Dir. des services financiers Comité consultatif de vérification Déposé

Plus en détail

POLITIQUE D ÉCOLE À DOMICILE ET DE TUTORAT DE LA COMMISSION SCOLAIRE KATIVIK

POLITIQUE D ÉCOLE À DOMICILE ET DE TUTORAT DE LA COMMISSION SCOLAIRE KATIVIK DE LA COMMISSION SCOLAIRE KATIVIK PRÉAMBULE La Loi sur l instruction publique pour les autochtones cris, inuit et naskapis (L.R.Q., Chapitre I-14) prévoit que tout enfant doit fréquenter l'école tous les

Plus en détail

8.1 Politique relative aux frais de déplacement et de séjour (Résolution : C.C. 2010-034)

8.1 Politique relative aux frais de déplacement et de séjour (Résolution : C.C. 2010-034) 8.1 Politique relative aux frais de déplacement et de séjour (Résolution : C.C. 2010-034) Table des matières 1.0 Application... 3 2.0 Principes et modalités... 3 2.1 Autorisation préalable pour les déplacements

Plus en détail

Information Circular Circulaire d information Ref. ICC/INF/2005/004. Date: 18 août 2005. 1. Étude de qualification des emplois

Information Circular Circulaire d information Ref. ICC/INF/2005/004. Date: 18 août 2005. 1. Étude de qualification des emplois Le Greffe The Registry Information Circular Circulaire d information Ref. ICC/INF/2005/004 Date: 18 août 2005 Étude de qualification des emplois achevée en mai 2005 La présente circulaire a pour objet

Plus en détail

PROCÉDURE RELATIVE AU PASSAGE DES ÉLÈVES DE L ORDRE D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE À L ORDRE D ENSEIGNEMENT SECONDAIRE POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014

PROCÉDURE RELATIVE AU PASSAGE DES ÉLÈVES DE L ORDRE D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE À L ORDRE D ENSEIGNEMENT SECONDAIRE POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 PROCÉDURE RELATIVE AU PASSAGE DES ÉLÈVES DE L ORDRE D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE À L ORDRE D ENSEIGNEMENT SECONDAIRE POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 DOCUMENT À L INTENTION DES PARENTS Version janvier 2013 Service

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE

COMMISSION EUROPÉENNE 25.3.2011 Journal officiel de l Union européenne C 93/17 V (Avis) PROCÉDURES ADMINISTRATIVES COMMISSION EUROPÉENNE APPEL À PROPOSITIONS EACEA/15/11 Dans le cadre du programme pour l éducation et la formation

Plus en détail

Annexe 16. Centre collégial de soutien à l'intégration de l'ouest. Guide pour une demande de PRÊT d un appareil au Parc mobile des CCSI

Annexe 16. Centre collégial de soutien à l'intégration de l'ouest. Guide pour une demande de PRÊT d un appareil au Parc mobile des CCSI Annexe 16 Centre collégial de soutien à l'intégration de l'ouest Guide pour une demande de PRÊT d un appareil au Parc mobile des CCSI Table des matières Fiche de demande au Parc mobile... 3 Étapes relatives

Plus en détail

Amendements au Statut du Personnel et au Règlement du Personnel 1

Amendements au Statut du Personnel et au Règlement du Personnel 1 CONSEIL EXÉCUTIF EB133/12 Cent trente-troisième session 14 mai 2013 Point 8.2 de l ordre du jour provisoire Amendements au Statut du Personnel et au Règlement du Personnel 1 Rapport du Secrétariat 1. Les

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DEP en COMPTABILITÉ DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T 1 888 758-3654 - 450 758-3654 C info@rac-lanaudière.qc.ca

Plus en détail

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par ANNEXE 6 CONVENTION TYPE RELATIVE AUX MODALITES DE COOPERATION ENTRE UN ETABLISSEMENT DE SANTE ET UN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES DANS LE CADRE D UNE FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. incapacité-invalidité-décès applicable au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. incapacité-invalidité-décès applicable au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 01/01/2009 Régime de garanties

Plus en détail

CODE: FS-5 ÉLABORATION DU BUDGET ET DISPOSITIONS DE RESPONSABILITÉ. Autorité : Résolution 94-06-22-11.4. Référence(s) : ÉNONCÉ DE POLITIQUE

CODE: FS-5 ÉLABORATION DU BUDGET ET DISPOSITIONS DE RESPONSABILITÉ. Autorité : Résolution 94-06-22-11.4. Référence(s) : ÉNONCÉ DE POLITIQUE POLITIQUE : ÉLABORATION DU BUDGET ET DISPOSITIONS DE RESPONSABILITÉ CODE: FS-5 Origine : Services financiers Autorité : Résolution 94-06-22-11.4 Référence(s) : ÉNONCÉ DE POLITIQUE Le budget original de

Plus en détail

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE HANDICAP JUILLET 2009

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE HANDICAP JUILLET 2009 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE HANDICAP JUILLET 2009 SOMMAIRE 1. PRÉAMBULE page 2 2. LA CHARTE HANDICAP page 4 LE RECRUTEMENT DES PERSONNES HANDICAPÉES AU CENTRE POMPIDOU L ACCUEIL ET L INTÉGRATION

Plus en détail

ÉCHÉANCIER MOUVEMENTS DE PERSONNEL ENSEIGNANT SECTEUR JEUNE 2015-2016

ÉCHÉANCIER MOUVEMENTS DE PERSONNEL ENSEIGNANT SECTEUR JEUNE 2015-2016 ÉCHÉANCIER MOUVEMENTS DE PERSONNEL ENSEIGNANT SECTEUR JEUNE 2015-2016 Mise à jour : 31 mars 2015 NO DATE ÉTAPE RESPONSABILITÉ CLAUSE 1 Janvier Février Mars Consultation sur les critères régissant la répartition

Plus en détail

Dispositions d exécution transitoires relatives à la règlementation de la formation postgrade FSP

Dispositions d exécution transitoires relatives à la règlementation de la formation postgrade FSP Dispositions d exécution transitoires relatives à la règlementation de la formation postgrade FSP 1 er juillet 2014 Remplacé par le règlement sur la formation postgrade (RFP-FSP) avec effet au 1 er mars

Plus en détail

4.2 Cadre d allocation des ressources éducatives (Résolution : CC )

4.2 Cadre d allocation des ressources éducatives (Résolution : CC ) 4.2 (Résolution : CC.2005-008) PRÉAMBULE 1. Les présentes règles servent à la Commission scolaire pour l allocation des ressources à l organisation scolaire et fournissent aux écoles les indicateurs nécessaires

Plus en détail

Frais de déplacement, de séjour et de représentation, indemnités et allocations

Frais de déplacement, de séjour et de représentation, indemnités et allocations Code : 1532-02-13-02 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Frais de déplacement, de séjour et de représentation, indemnités et allocations Date d approbation : 17 décembre 2013 Service dispensateur

Plus en détail

B-005-D-1 INCLUSION DE L ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ

B-005-D-1 INCLUSION DE L ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ DIRECTIVE ADMINISTRATIVE B-005-D-1 INCLUSION DE L ÉDUCATION DE L ENFANCE EN DIFFICULTÉ Date d émission : le 25 mars 2000 Dates de révision : le 24 mars 2007, le 2 juin 2010, le 25 août 2014 Page 1 de 6

Plus en détail

RÈGLE RELATIVE À LA SCOLARISATION À DOMICILE (LIP article 15 alinea 4)

RÈGLE RELATIVE À LA SCOLARISATION À DOMICILE (LIP article 15 alinea 4) RÈGLE RÈGLE RELATIVE À LA SCOLARISATION À DOMICILE (LIP article 15 alinea 4) # 48-02-01 Adoption le 4 avril 2000 Amendement le Mise en vigueur le 1 er juillet 2000 Résolution # Autorisation Susan Tremblay

Plus en détail

- 1 - DEMANDE D ASSISTANCE INTERNATIONALE NOTES EXPLICATIVES

- 1 - DEMANDE D ASSISTANCE INTERNATIONALE NOTES EXPLICATIVES - 1 - DEMANDE D ASSISTANCE INTERNATIONALE NOTES EXPLICATIVES Le formulaire de demande d assistance internationale est disponible à l adresse Internet suivante : http://whc.unesco.org/fr/assistanceint et

Plus en détail

ANNEXE 1. à la convention d adhésion. de la collectivité :... au service de MÉDECINE PRÉVENTIVE. Centre de Gestion

ANNEXE 1. à la convention d adhésion. de la collectivité :... au service de MÉDECINE PRÉVENTIVE. Centre de Gestion ANNEXE 1 à la convention d adhésion de la collectivité :... au service de MÉDECINE PRÉVENTIVE du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Seine-Maritime MODALITÉS DE FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Convention d accueil des enfants du voyage inscrits au Cned au collège

Convention d accueil des enfants du voyage inscrits au Cned au collège Convention d accueil des enfants du voyage inscrits au Cned au collège N 74-1 Entre L inspection académique de Sise., Représentée par, en sa qualité de, Et ci-après dénommée «l inspection académique»,

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L ORGANISATION DES SERVICES ÉDUCATIFS AUX ÉLÈVES HANDICAPÉS OU EN DIFFICULTÉ D ADAPTATION OU D APPRENTISSAGE

POLITIQUE RELATIVE À L ORGANISATION DES SERVICES ÉDUCATIFS AUX ÉLÈVES HANDICAPÉS OU EN DIFFICULTÉ D ADAPTATION OU D APPRENTISSAGE DOCUMENT OFFICIEL POLITIQUE RELATIVE À L ORGANISATION DES SERVICES ÉDUCATIFS AUX ÉLÈVES HANDICAPÉS OU EN DIFFICULTÉ D ADAPTATION OU D APPRENTISSAGE Version officielle adoptée à la séance ordinaire du Conseil

Plus en détail

Charte du comité de vérification Révisée en décembre 2012

Charte du comité de vérification Révisée en décembre 2012 Charte du comité de vérification Révisée en décembre 2012 BUT La principale fonction du Comité de vérification (le «comité») de TransForce Inc. (la «Société») consiste à aider le conseil d administration

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA. Table des matières

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA. Table des matières POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA Table des matières 1. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE... 2 1.1 Mission du fond... 2 1.2 Principe... 2 1.3 Support

Plus en détail

SERVICES DES RESSOURCES MATÉRIELLES POLITIQUE D ALIÉNATION DE BIENS ET DE MISE AU REBUT

SERVICES DES RESSOURCES MATÉRIELLES POLITIQUE D ALIÉNATION DE BIENS ET DE MISE AU REBUT SERVICES DES RESSOURCES MATÉRIELLES POLITIQUE D ALIÉNATION DE BIENS Numéro du document : 1200 21 Adoptée par la résolution : 249 1200 En date du : 19 décembre 2000 Modifiée par la résolution : En date

Plus en détail

ORGANISATION POLITIQUE ET ADMINISTRATIVE 6.2. DIRECTION GÉNÉRALE Page 1 de 6 DIRECTRICE GÉNÉRALE DIRECTEUR GÉNÉRAL

ORGANISATION POLITIQUE ET ADMINISTRATIVE 6.2. DIRECTION GÉNÉRALE Page 1 de 6 DIRECTRICE GÉNÉRALE DIRECTEUR GÉNÉRAL DIRECTION GÉNÉRALE Page 1 de 6 DIRECTRICE GÉNÉRALE DIRECTEUR GÉNÉRAL Fonctions Conformément aux dispositions législatives et réglementaires en vigueur, l emploi de directrice générale ou de directeur général

Plus en détail

MARLY Règlement du prêt de matériel à des tiers

MARLY Règlement du prêt de matériel à des tiers MARLY Règlement du prêt de matériel à des tiers I PRÊT DE MATÉRIEL MUNICIPAL ARTICLE 1 Seules les associations locales, les établissements publics ou les collectivités territoriales voisines, ayant la

Plus en détail

POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT LES PROPRIÉTAIRES DE PETITS LOTS D ACTIONS

POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT LES PROPRIÉTAIRES DE PETITS LOTS D ACTIONS POLITIQUE 5.7 PROGRAMMES DE VENTE OU D ACHAT POUR Champ d application de la politique Les porteurs de moins qu un lot régulier (les «porteurs de lots irréguliers») qui désirent vendre leurs actions ou

Plus en détail

ÉCRIT DE GESTION 362

ÉCRIT DE GESTION 362 ÉCRIT DE GESTION 362 Sujet : Procédure de demande de dérogation à l âge d admission à l école Service : Directeur : Direction des services éducatifs Marlène Bédard Nouveau texte : Texte révisé Texte non

Plus en détail

Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012.

Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012. Proposé par le conseil de participation enseignante À sa rencontre du 29 avril 2013 Approuvé par la direction, Chantal Beauchemin Le conseil d établissement a été informé lors de la séance du 9 mai 2013

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE SÉJOUR

POLITIQUE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE SÉJOUR POLITIQUE RELATIVE AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE SÉJOUR L utilisation du seul genre masculin dans ce document ne vise qu à alléger le texte et se fait sans discrimination. 1. OBJET 1.1. La présente politique

Plus en détail

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport

2004-2007. Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport Programme triennal d assistance financière Unités régionales de loisir et de sport 2004-2007 Troisième année du programme triennal Date limite d inscription : 23 juin 2006 Le sceau de la poste faisant

Plus en détail

Préscolaire et primaire : 11 au 22 février 2013. Secondaire : 11 février au 27 mars 2013

Préscolaire et primaire : 11 au 22 février 2013. Secondaire : 11 février au 27 mars 2013 Préscolaire et primaire : 11 au 22 février 2013 Secondaire : 11 février au 27 mars 2013 Service de l organisation scolaire et du transport 955, boul. Saint-Martin Ouest, Laval, QC H7S 1M5 Téléphone : 450

Plus en détail

Un assistant d enseignement peut être appelé à jouer un ou plusieurs des rôles suivants :

Un assistant d enseignement peut être appelé à jouer un ou plusieurs des rôles suivants : DIRECTIVES CONCERNANT L EMBAUCHE D ASSISTANTS D ENSEIGNEMENT ADOPTÉES 64-CEX-162 (12-10-1993) MODIFIÉES 267-CA-2772 (29-09-2008) MODIFIÉES 347-CA-3707 (14-10-2014) ANNEXE MISE À JOUR (07-05-2015) (NOTE

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION

MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION Objet Le comité de vérification de la Société d évaluation foncière des municipalités (SÉFM) est établi par le conseil d administration afin de permettre au conseil de

Plus en détail

Politique # 19 (2000)

Politique # 19 (2000) Politique # 19 (2000) Cours à domicile PRÉAMBUL Dans le cadre de la mise en application de l article 224 de la Loi sur l instruction publique, la Commission scolaire établit un programme pour chaque service

Plus en détail

Règles générales d admission, de progression et de validation. pour le cursus MASTER de l'université Paul Sabatier

Règles générales d admission, de progression et de validation. pour le cursus MASTER de l'université Paul Sabatier Règles générales d admission, de progression et de validation pour le cursus MASTER de l'université Paul Sabatier Année 2011-2012 Le cursus Master est structuré en quatre semestres sous la forme de parcours

Plus en détail

Convention-cadre sur les changements climatiques

Convention-cadre sur les changements climatiques NATIONS UNIES Convention-cadre sur les changements climatiques Distr. GÉNÉRALE 24 août 2004 FRANÇAIS Original: ANGLAIS ORGANE SUBSIDIAIRE DE MISE EN ŒUVRE Vingt et unième session Buenos Aires, 6-14 décembre

Plus en détail

Service de l organisation et du transport scolaire

Service de l organisation et du transport scolaire ADOPTÉE AU CONSEIL DES COMMISSAIRES DU 16 OCTOBRE 2012 RÉSOLUTION N O 28-CC-2012-2013 Service de l organisation et du transport scolaire Politique relative à l admission, à l inscription et à la répartition

Plus en détail

Politique relative à la gestion et à la tarification des espaces de stationnement

Politique relative à la gestion et à la tarification des espaces de stationnement Politique relative à la gestion et à la tarification des espaces de stationnement Service: Services des ressources matérielles Code d'identification: P. SRM. 02 Numéro de résolution: CC: 419/05/02 (adoptée)

Plus en détail

PROCÉDURE RELATIVE AU PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL DE SOUTIEN

PROCÉDURE RELATIVE AU PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL DE SOUTIEN PROCÉDURE RELATIVE AU PERFECTIONNEMENT DU PERSONNEL DE SOUTIEN OBJECTIFS La présente procédure a pour but d établir les règles à suivre pour l obtention du remboursement de frais encourus dans le cadre

Plus en détail

Règlement n o IV relatif à la gestion des ressources humaines

Règlement n o IV relatif à la gestion des ressources humaines Règlement n o IV relatif à la gestion des ressources humaines Règlement adopté au conseil administration Le 26 avril 1993 Règlement modifié le 6 avril 2016 TABLE DES MATIÈRES 2. GESTION DES RESSOURCES

Plus en détail

Expéditeur. Site Internet : www.msss.gouv.qc.ca/documentation «Normes et Pratiques de gestion»

Expéditeur. Site Internet : www.msss.gouv.qc.ca/documentation «Normes et Pratiques de gestion» NORMES ET PRATIQUES DE GESTION, Tome II, Répertoire Expéditeur La sous-ministre adjointe à la Direction générale du personnel réseau et ministériel Date 2013-01-23 Destinataires (*) Les directrices générales

Plus en détail

Règlement intérieur (4 février 2008) (I) Membres adhérents et membres observateurs. nomme un représentant en charge:

Règlement intérieur (4 février 2008) (I) Membres adhérents et membres observateurs. nomme un représentant en charge: Union International de Biophysique Pure et Appliquée Règlement intérieur (4 février 2008) (I) Membres adhérents et membres observateurs Chaque membre adhérent et chaque membre observateur de l Union nomme

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAG IAIRES EN FORMATION A L AFERTES Année 2014-2015

REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAG IAIRES EN FORMATION A L AFERTES Année 2014-2015 REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAG IAIRES EN FORMATION A L AFERTES Année 2014-2015 Article 1 : OBJET Le présent règlement est établi conformément aux dispositions des articles du Code du Travail relatifs

Plus en détail

Politique linguistique d Investissement Québec

Politique linguistique d Investissement Québec Politique linguistique d Investissement Québec 1. Objet La présente politique comporte des règles qui devront être appliquées par tous les membres du personnel d Investissement Québec, quels que soient

Plus en détail

Mandat, principes directeurs et procédures du Fonds de dotation de l Autorité internationale des fonds marins

Mandat, principes directeurs et procédures du Fonds de dotation de l Autorité internationale des fonds marins Mandat, principes directeurs et procédures du Fonds de dotation de l Autorité internationale des fonds marins i Table de matières I II III IV V VI VII Raison d être du Fonds Objet et finalités du Fonds

Plus en détail

(P)-RF-1999-01. Adoptée : Le 22 juin 1999. En vigueur : Le 22 juin 1999. Amendement :

(P)-RF-1999-01. Adoptée : Le 22 juin 1999. En vigueur : Le 22 juin 1999. Amendement : (P)-RF-1999-01 Frais de déplacement Adoptée : Le 22 juin 1999 En vigueur : Le 22 juin 1999 Amendement : Le 25 juin 2002 (CC-2002-189) Le 26 octobre 2004 (CC-2004-320) Le 27 septembre 2005 (CC-2005-296)

Plus en détail

SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE. Protection sanitaire, maladies, toxicomanie,épidémiologie, vaccination, hygiène

SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE. Protection sanitaire, maladies, toxicomanie,épidémiologie, vaccination, hygiène SANTÉ SANTÉ PUBLIQUE Protection sanitaire, maladies, toxicomanie,épidémiologie, vaccination, hygiène MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Direction générale des collectivités

Plus en détail

POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES ADOPTÉE LE : 1998-06-07 AMENDÉE LE : 2003-03-29 RÉSOLUTION : CP166-98 RÉSOLUTION : CC900-03 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 1 Objectifs généraux... 1 Principes...

Plus en détail

MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES des mentions de master de l OSU Institut Pythéas

MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES des mentions de master de l OSU Institut Pythéas MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES des mentions de master de l OSU Institut Pythéas Le document de cadrage d Aix-Marseille Université (annexe 1) laisse à l appréciation des composantes un certain

Plus en détail

UTILISATION DU TÉLÉCOPIEUR POUR LA TRANSMISSION DES ORDONNANCES

UTILISATION DU TÉLÉCOPIEUR POUR LA TRANSMISSION DES ORDONNANCES UTILISATION DU TÉLÉCOPIEUR POUR LA TRANSMISSION DES ORDONNANCES NORME 2008.01 Direction des services professionnels Présent pour vous NORME 2008.01 Utilisation du télécopieur pour la transmission des ordonnances

Plus en détail

Règlements, Politiques et Procédures Cégep de St-Félicien

Règlements, Politiques et Procédures Cégep de St-Félicien Page: 1/5 Date: 03.06.17 Politique visant à encadrer les activités d accueil et d intégration préparées par les étudiants 1 adoptée au CA le 17 juin 2003 1.0 CONTEXTE La présente politique vise à remplacer

Plus en détail

Demande d attestation de formation en inclusion scolaire sur un brevet d enseignement de l Î.-P.-É.

Demande d attestation de formation en inclusion scolaire sur un brevet d enseignement de l Î.-P.-É. Demande d attestation de formation en inclusion scolaire sur un brevet d enseignement de l Î.-P.-É. Soumettez votre formulaire de demande dûment rempli et faites parvenir vos documents d appui à l adresse

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Arrêté du 11 décembre 2008 portant homologation du règlement n o 2008-12 du Comité de la réglementation

Plus en détail

DÉLAIS DE CONSERVATION DES DOCUMENTS DU DOSSIER DE L ÉLÈVE

DÉLAIS DE CONSERVATION DES DOCUMENTS DU DOSSIER DE L ÉLÈVE annexe 1b DÉLAIS DE CONSERVATION DES DOCUMENTS DU DOSSIER DE L ÉLÈVE NOTE : Aucune destruction de document ne peut être effectuée avant la fin conservation inscrit dans le tableau ci-dessous. CONTENU DU

Plus en détail

POLITIQUE D ÉVALUATION ADMINISTRATIVE DES ENSEIGNANTS ET DES ENSEIGNANTES DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DIRECTION DES ÉTUDES

POLITIQUE D ÉVALUATION ADMINISTRATIVE DES ENSEIGNANTS ET DES ENSEIGNANTES DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DIRECTION DES ÉTUDES 100, rue Duquet, Sainte-Thérèse (Québec) J7E 3G6 Téléphone : (450) 430-3120 Télécopieur : (450) 971-7883 Internet : http://www.clg.qc.ca CA 404.07.01 POLITIQUE D ÉVALUATION ADMINISTRATIVE DES ENSEIGNANTS

Plus en détail

PERFECTIONNEMENT DES COMMISSAIRES

PERFECTIONNEMENT DES COMMISSAIRES 109 POLITIQUE PERFECTIONNEMENT DES COMMISSAIRES OBJECTIFS Assurer le droit des commissaires à une information la plus complète possible dans l exercice de leurs fonctions. Favoriser la participation des

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE INRIA N RH3 ACCES AU CORPS DES ASSISTANTS INGENIEURS 1 POSTE : ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES (H/F)

CONCOURS EXTERNE INRIA N RH3 ACCES AU CORPS DES ASSISTANTS INGENIEURS 1 POSTE : ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES (H/F) CONCOURS EXTERNE INRIA N RH3 ACCES AU CORPS DES ASSISTANTS INGENIEURS 1 POSTE : ASSISTANT RESSOURCES HUMAINES (H/F) CENTRE DE RECHERCHE LILLE NORD EUROPE PHASE D ADMISSION : EPREUVE ECRITE DUREE : 2 HEURES

Plus en détail

Personnel enseignant. Gestion de la suppléance, des remplacements, des absences et des retards

Personnel enseignant. Gestion de la suppléance, des remplacements, des absences et des retards Personnel enseignant Gestion de la suppléance, des remplacements, des absences et des retards FÉVRIER 2015 1. Introduction Ce texte précise les modalités d application de la Politique de suppléance du

Plus en détail

PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD

PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD Objectif: Préciser les responsabilités de chacun des intervenants en matière de scolarisation à la maison.

Plus en détail

ANNEXE 8-1. 2) Les salariés atteints d une pathologie survenue antérieurement à la date du présent accord.

ANNEXE 8-1. 2) Les salariés atteints d une pathologie survenue antérieurement à la date du présent accord. ANNEXE 8-1 Accord relatif à la prévoyance du 27 mars 1997 modifié par l avenant n 2 du 22 octobre 2001, l avenant n 3 du 25 mars 2009 et l avenant n 4 du 15 juillet 2009 Article 1 - Objet de l accord et

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATIF P O L I T I Q U E POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DU PERSONNEL. Politique 10-11-07 PO-07. Secrétariat général

GUIDE ADMINISTRATIF P O L I T I Q U E POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DU PERSONNEL. Politique 10-11-07 PO-07. Secrétariat général GUIDE ADMINISTRATIF Politique 10-11-07 PO-07 P O L I T I Q U E POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DU PERSONNEL Adoption : Le 23 mars 2010 Entrée en vigueur : 1 er juillet 2010 MISE-À-JOUR Mise à jour adoptée

Plus en détail

Exigences d obtention d un diplôme secondaire pour étudiants adultes

Exigences d obtention d un diplôme secondaire pour étudiants adultes Exigences d obtention d un diplôme secondaire pour étudiants adultes 2003 Éducation et Jeunesse Manitoba Enseignement postsecondaire et Formation professionnelle Manitoba Données de catalogage avant publication

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE 27 ET 28 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE 27 ET 28 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2010/E4/130 ASSEMBLEE DE CORSE 4 EME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010 27 ET 28 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF OBJET : MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

POLITIQUE DES VOYAGES

POLITIQUE DES VOYAGES POLITIQUE DES VOYAGES INTRODUCTION Cette politique vient préciser les principes des voyages organisés par l École Polyvalente des Îles. Elle vise également à définir les modalités de réalisation des activités

Plus en détail

L ENSEIGNEMENT À DOMICILE

L ENSEIGNEMENT À DOMICILE MANUEL DE POLITIQUES, PROCÉDURES ET RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS L ENSEIGNEMENT À DOMICILE Code : Politique 3.4 Date d entrée en vigueur : Le 23 novembre 1998 Nombre de pages : 10 Origine : Services éducatifs

Plus en détail

Cadre de gestion. Entente de développement culturel MCC-MRCAL 2014-2016

Cadre de gestion. Entente de développement culturel MCC-MRCAL 2014-2016 Cadre de gestion Entente de développement culturel MCC-MRCAL 2014-2016 1. Mise en contexte L Entente de développement culturel MCC-MRCAL 2014-2016 (ci-après désignée par L ENTENTE) est le fruit d un long

Plus en détail

«MODÈLE» DE RÈGLES DE RÉGIE INTERNE POUR LE CONSEIL D ÉTABLISSEMENT. La section 47 de la Loi détermine la façon de nommer ou d'élire ses membres.

«MODÈLE» DE RÈGLES DE RÉGIE INTERNE POUR LE CONSEIL D ÉTABLISSEMENT. La section 47 de la Loi détermine la façon de nommer ou d'élire ses membres. «MODÈLE» DE RÈGLES DE RÉGIE INTERNE POUR LE CONSEIL D ÉTABLISSEMENT CONSEIL D'ÉTABLISSEMENT: 1. Les membres La section 47 de la Loi détermine la façon de nommer ou d'élire ses membres. Les parents de l'école

Plus en détail

JORF n 213 du 12 septembre 2004. texte n 4 ARRETE

JORF n 213 du 12 septembre 2004. texte n 4 ARRETE JORF n 213 du 12 septembre 2004 texte n 4 ARRETE Arrêté du 6 août 2004 relatif aux dispenses susceptibles d être accordées aux candidats titulaires d un diplôme extracommunautaire de masseur-kinésithérapeute

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/10/6 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 SEPTEMBRE 2012 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Dixième session Genève, 12 16 novembre 2012 RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET RELATIF

Plus en détail

Ministère de l'equipement et des Transports. Office National des Aéroports. Académie Internationale Mohammed VI de l'aviation.

Ministère de l'equipement et des Transports. Office National des Aéroports. Académie Internationale Mohammed VI de l'aviation. Ministère de l'equipement et des Transports Office National des Aéroports Académie Internationale Mohammed VI de l'aviation Civile REGLEMENT DES ETUDES -CYCLE INGENIEUR- CHAPITRE 1 : Organisation Générale

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE STAGIAIRE :

FORMULAIRE DE DEMANDE DE STAGIAIRE : POUR TRANSMETTRE LES DOCUMENTS (Veuillez n utiliser qu une seule de ces options.) Télécopieur : 514 380-8895 Courrier interne : Services éducatifs, a/s Paule Bellavance Courriel : stagiaires@csdgs.qc.ca

Plus en détail