aout 2013/M.A.BRANTHOME/ FR MFR Provence Languedoc

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "aout 2013/M.A.BRANTHOME/ FR MFR Provence Languedoc"

Transcription

1 aout 2013/M.A.BRANTHOME/ FR MFR Provce Languedoc 1

2 PREAMBULE Alors que pdant longtemps les référtiels formation mandait d évaluer s savoirs, dans différtes disciplines, le fait majeur ces rnières années dans l évolution système écatif, c est l écriture référtiels formation, qui mannt d évaluer s compétces, s capacités, observant les savoirs et les activités mobilisés pour les réaliser. L Expérice est désormais reconnue comme esstielle au processus d apprtissage, fondatrice rapport au savoir c est le ss pédagogie s MFR puis 1937

3 SE FORMER EN ALTERNANCE? C est évoluer dans un vironnemt «complexe» : plusieurs contextes ( familial, social, professionnel, culturel ) C est pratiquer, faire, agir C est se questionner ( et apprdre à se questionner), interroger son expérice, celles s autres, son vironnemt et donc c est problématiser C est proire savoir (actions, écrits, synthèses, analyses, modélisation ) donc prdre conscice C est relier l expérice, scice et conscice, chevêtrer différts «savoirs» et non les opposer

4 LA PEDAGOGIE DE L ALTERNANCE: UN PROCESSUS D EXPLORATION, SCIENTIFIQUE ET EXPERIENTIEL 4

5 La Pédagogie P l Alternance l MFR: Un processus «scitifique» et expéritiel HYPOTHESE HYPOTHESE Questionner Questionner Problématiser Problématiser Chercher Chercher s s réponses réponses OBSERVATION OBSERVATION Voir, Voir, Collecter Collecter s s données, données, Lire Lire l l expérice expérice VERIFICATION VERIFICATION Mettre Mettre ààl l épreuve épreuve réalité, réalité, Expérimter Expérimter Démarche Démarche scitifique scitifique La La réalité réalité Le raisonnemt La La réalité réalité 5

6 La conite d un Thème au cœur c formation par alternance Questionnemt Questionnemt Préparation Préparation l l étu étu d'une d'une expérice expérice LE LE PLAN PLAN D ETUDE D ETUDE Correction Correction MISE MISE EN EN COMMUN COMMUN Communication, Communication, Exploitation Exploitation s s données données Problématisation Problématisation Prolongemt Prolongemt théorique théorique ACTIVITES ACTIVITES PEDAGOGIQUES PEDAGOGIQUES Visite Visite d étu d étu Intervant Intervant 2 2 lieux lieux formation formation Milieu Milieu socio socio professionnel professionnel Maison Familiale ETUDE ETUDE milieu milieu socioprofessionnel socioprofessionnel Observation Observation Questionnemt Questionnemt Discussion Discussion (rapport (rapportécrit) Milieu Milieu socioprofessionnel socioprofessionnel Maison Familiale Regard Regard nouveau nouveau Expérimtations Expérimtations Observations Observations RECIT RECIT Critique Critique Améliorations Améliorations Nouveau Nouveau Questionnemt Questionnemt Milieu Milieu socioprofessionnel socioprofessionnel 6

7 Le «huit» l Alternance intégrative s MFR (C.Gérard) A LA MFR 5 CONCEPTUALISATION DECRISTALLISATION 4 A P P R E N A N T 1 PRE-EXPLORATION FORMALISATION CRISTALLISATION EXPLORATION 3 2 SUR LE TERRAIN SOCIOPROFESSIONNEL

8 Quel rapport au SAVOIR dans PEDAGOGIE DE L ALTERNANCE? Le savoir action - C est-à-dire un savoir qui : - écire pratique, - associe et imbrique savoir théorique et savoir faire pratique, ne les oppose pas - contribue, au fil l expérice, au développemt compétces (savoir agir) D où : - Trois postuts : apprdre faisant, Apprdre par proction savoirs, le travail est formateur - Des nécessitn cessités : - l action doit permettre rcontrer s obstacles alimtant s problèmes à construire, - faire verbaliser, expliciter le savoir d actions, le savoir professionnel - organiser, accompagner liaison tre le savoir l action et les savoirs plus formels, plus théoriques pour permettre : - généralisation, - le transfert.

9 L ETUDE milieu socioprofessionnel Partir l expérice jeune 1a. L évolution démarche Pn d Étu Implication moniteur formateur Proction l élève De 4e au BTS 1b. Distinguer l Étu (P.E.) s autres travaux proposés pour pério milieu socioprofessionnel: - les collectes, les suivis, les observations - recherche documtaire - le projet personnel 9

10 L ETUDE milieu socioprofessionnel Démarche formation expéritielle Formation milieu socio-professionnel Formation à Maison Familiale Subjectivité (savoir local) Distanciation VIE (expérice) Le GROUPE La La Mise Commun LANGAGE Implication Objectivité (savoir + général, évolutif) 10

11 L alternance: gestion s ruptures Milieu socioprofessionnel Rupture Maison Familiale Rupture Milieu socioprofessionnel Temps Temps fort fort Lundi Lundi matin: l l ACCUEIL ACCUEIL - - temps temps d d expression expression s s élèves: élèves: partage partage vécu vécu dans dans leur leur treprise treprise et et dans dans leur leur vironnemt vironnemt social, social, - - temps temps d d écoute, écoute, d'information d'information réciproque, réciproque, - - valorisation valorisation ««carnet carnet liaison liaison»:»: faits faits marquants marquants pério pério milieu milieu socioprofessionnel, socioprofessionnel, bin bin pério pério Préstation, Préstation, organisation organisation semaine semaine Correction Correction s s ETUDES ETUDES réalisées réalisées milieu milieu socioprofessionnel socioprofessionnel Préparation Préparation l l étu étu MSP: MSP: réalisation réalisation PLAN d ETUDE ETUDE -- préstation préstation aux aux élèves élèves s s objectifs, objectifs, contu contu prochain prochain thème, thème, - - éboration éboration avec avec csse csse contu contu l l étu étu à à réaliser réaliser dans dans pério pério MSP, MSP, support support thème. thème. Temps Temps fort fort Vdredi Vdredi après-midi: après-midi: BILAN BILAN session session àà MF MF Préparation Préparation pério pério MSP: MSP: ««carnet carnet liaison liaison»:»: prise prise notes notes bin bin et et travail travail pour pour pério pério MSP. MSP. 11

12 LA PEDAGOGIE DE L ALTERNANCE: METHODOLOGIE DE CONCEPTION 12

13 L alternance dans conite formation: 3 niveaux Le Le Pn Pn Formation Donne cohérce et ss à chaque séquce d alternance (organisation thématique) et à l semble parcours formation. Il réunit logique vie et celle programme scoire. Le Le THEME L ETUDE milieu milieu socioprofessionnel Permet formation associée (professionnelle et générale), construit ss: approche pluridisciplinaire, globale, systémique. S appuie sur l expérice 13

14 Le Pn Formation prd compte Les Les objectifs objectifs formation: formation: ex: ex: s s insérer insérer dans dans vie vie sociale sociale et et professionnelle professionnelle Les Les jeunes, jeunes, leurs leurs intérêts, intérêts, leurs leurs préoccupations, préoccupations, leur leur évolution évolution Le Le cadre cadre administratif: administratif: loi loi sur«sur«formation formation temps temps plein à rythme approprié», plein à rythme approprié», notes notes cadrage cadrage s s CCF... CCF... Le Le Pn Pn Formation: Formation: le le documt documt pour pour gérer gérer une une formation formation par par alternance, alternance, le le pn pn vol vol formation formation autour autour s s étus étus milieu milieu socioprofessionnel socioprofessionnel Le Le contu contu référtiel: référtiel: le le programme programme formation formation Le Le contexte contexte local: local: les les structures structures d d accueil accueil pour pour les les stages, stages, les les préoccupations préoccupations s s familles, familles, s s professionnels, professionnels, les les temps temps forts forts professionnels professionnels 14

15 L ETUDE milieu socioprofessionnel (1) Partir l expérice jeune 1. Le Pn d Etu (le P.E.) Il doit permettre au jeune s exprimer sur son expérice: ce qu il vit, ce qu il voit, ce qu il td, ce qu on lui dit dans son milieu familial, social, professionnel: 4 étapes a) Le moniteur prépare une fiche préstation - animation P.E.: - objectif visé par l étu: à quoi va servir cette étu, - démarche et contu prévus pour mise commun, - matières concernées et activités prévues prolongemt. - les points forts l étu: le moniteur doit connaître le sujet l étu (sinon se documter, rcontrer maîtres stage...). - démarche d animation: recherche personnelle, binôme, travail sous- groupe, grand groupe, timing, - préstation et forme: tableaux, graphiques, interviews b) Echanges et préparation avec les jeunes: - L esstiel est d amer les jeunes à s exprimer sur le sujet l étu, sur le thème. Ce qu ils exprimt fait émerger s questions qui vont servir gui pour l étu. - La formution s questions fait appel à métho et rigueur dans communication. Les questions doivt favoriser le dialogue et qui permettront d explorer réalité socio-professionnelle et s questions 15 permettant l expression personnelle ( activités réalisées, points vue ).

16 L ETUDE milieu socioprofessionnel (2) Partir l expérice jeune 1. Le Pn d Etu (le P.E.) (suite) c) La rédaction Pn d Etu - Elle peut être réalisée par le moniteur rnière étape au tableau avec participation tout le groupe. - Les points questionnemt, d observation, d interview, les points réflexion personnelle peuvt être mis forme, organisées par le moniteur après coup. - Nécessité varier démarche dans le temps et suivant les niveaux. d) Préstation Pn d Etu au groupe. - Le Pn d Étu peut être remis dactylographiée. Il est remis fin session pour préparer pério treprise. - C est l occasion d aborr métho et l organisation pour conite l étu sur le terrain. 16

17 L ETUDE milieu socioprofessionnel (3) Partir l expérice jeune Méthodologie d animation Pn d Etu: - le P.E. part questionnemt. Les pédagogues reconnaisst aujourd hui: l indivi apprd pour répondre à une question polémique ou résoudre un problème. Le questionnemt est le point départ, ce qui motive toute démarche pour apprdre. De plus le questionnemt Pn d étu n est pas artificiel: il vise l étu l expérice socioprofessionnelle, réalité vécue. - le P.E. met œuvre égalemt: créativité: démarche brain- storm: tempête dans les cerveaux structuration psée: éboré un pn à partir s questions rigueur communication: formution cire s questions le traitemt l information: texte, tableau, graphique, (Jacques Legroux) «On ne peut construire un Pn formation si on n a pas construit un Pn d Etu.» 17

18 L ETUDE milieu socioprofessionnel (4) Partir l expérice jeune 2. L Etu propremt dite: L Etu met le jeune attitu questionnemt mon alte qui l toure (parts, familles, professionnels, citoys, élus, maîtres stage ) C est un temps dialogue, découverte l expérice l autre, «commt il procè», pourquoi il procè ainsi Méthodologie l Etu: - l écoute - l observation - le dialogue avec les altes différts milieux socioprofessionnels - prise notes - rédaction construite 18

19 L ETUDE milieu socioprofessionnel (5) Partir l expérice jeune 3. La Mise Commun l étu. Les objectifs M.C sont préstés dés préparation PE: Toute l étu n est pas nécessairemt mise commun. - quelle partie MeC sera utilisée dans quelle matière? - quelle trace, sous quelle forme, garra-t-on MeC? - sera-t-elle animée par 1 ou 2 moniteurs? - sera-t-elle globale ou répartie dans chacun s cours concernés? - quelle métho d animation: sous-groupes puis restitution, tour table, exposés quelques situations, panneaux à réaliser... Méthodologie Mise Commun : - confrontation d expérices, points vue, - l apprtissage tolérance: accepter les expérices radicalemt différtes, - l analyse: pourquoi ces différces? - synthèse: les élémts communs dans les étus ramées inist un sujet d apprtissage - l ouverture d esprit: richesse diversité s expérices + apprdre à conjuguer ressembnces et différces. - l argumtation: pourquoi mon Maître stage procè ainsi? - le questionnemt: quelle cohérce scitifique sous-td telle pratique? 19

20 Les activités s et outils l alternance Le Le Pn Pn d Etu La La Mise Commun La La Visite Visite d Etu Etu L outilge pédagogique Le Le Carnet Carnet liaison liaison Outil d observation, d quête, discussion, réflexion avec les acteurs l vironnemt socioprofessionnel. Outil d expression orale, écrite et graphique. Apprdre à se questionner Outil co-opération effective. Activité socialisation, charnière tre l expérice ( vie) et les savoirs. Lieu d expression diversité s expérices. Complémt mise commun qui richit diversité s expérices, visite vit le référt commun pour le groupe érgissant le champ chacun. Outils (dont les «fiches pédagogiques») qui vist à articuler et pcer les savoirs vie et ceux s programmes continuité: donner vie à une pédagogie active (expression MeC, gui travail, travail par petits groupes ) Outil communication tre les différts acteurs formation: jeunes, parts, maîtres stage, équipe s moniteurs. Véritable carnet bord, il donne li et ss aux 2 lieux formation. 20

21 Grille pour l écriture Pn Formation Pn formation Milieu socio-professionnel Maison Familiale Thème Objectif Activités professionnelles dominantes ETUDE Recherches Pn d'étu Mise commun Visite d'étu Intervant Agro - Ecologie Zootech. Cours et activités prolongemt Géo- EPS Biologie Histoire Ssibiliser les jeunes à Le Paysage lecture paysage et à l'approche globale, repérer les incinces d'un milieu sur le fonctionnemt d'une exploitation Etu sur l'vironnemt l'exploitation familiale Lecture paysage, Visites 2 exploitations Paysages ruraux France Impact s systèmes d'élèvage Etu région Course d'ori tation Notion d' écosystème 21

22 Grille pour l écriture Pn Formation Loupe 1 Pn formation Milieu socio-professionnel Thème Objectif Activités professionnelles dominantes ETUDE Recherches Pn d'étu Mise commun Le Paysage Ssibiliser les jeunes à lecture paysage et à l'approche globale, repérer les incinces d'un milieu sur le fonctionnemt d'une exploitation Etu sur l'vironnemt l'exploitation familiale 22

23 Grille pour l écriture Pn Formation Loupe 2 Maison Familiale Pn d'étu Visite Cours et activités prolongemt Mise commun d'étu Intervant Agro - Ecologie Zootech. EPS Biologie Français Géo- Histoire Socio- Culturel Etu sur l'vironnemt l'exploitation familiale Lecture paysage, Visites 2 exploitations Paysages ruraux France Impact s systèmes d'élèvage Etu région Course d'ori tation Notion d' éco- système Paysage littérature Dessin paysage 23

24 FORMER EN ALTERNANCE? C est évoluer dans un vironnemt «complexe» : plusieurs contextes ( familial, social, professionnel, culturel ) C est pratiquer, faire, agir C est se questionner ( et apprdre à se questionner), interroger son expérice, celles s autres, son vironnemt et donc c est problématiser C est proire savoir (actions, écrits, synthèses, analyses, modélisation ) donc prdre conscice C est relier l expérice, scice et conscice, chevêtrer différts «savoirs» et non les opposer

25 L objet cognition vit changer. Nous n avons pas un besoin obligatoire concept. Parfois, pas toujours. Nous pouvons nous attarr aussi longtemps que nécessaire vant les récits, les exemples, les singurités, les choses elles-mêmes. Pratique et théorique, cette nouveauté redonne dignité aux savoirs scription et l indiviel. Du coup, le savoir offre sa dignité aux modalités possible, contingt, s singurités. Devu expert chaos, le mathématici lui-même ne peut mépriser les SVT, qui déjà pratiqut le ménge à boucicaut, qui, déjà, doivt seigner façon incorporée, parce que si l on découpe réalité vivante manière analytique, elle meurt. Michel SERRES, Petite Poucette, Ed. Le pommier, 2012

Le Plan de déplacementsd. au Cœur de la des Entreprises. taillée e de mise en œuvre d un d P.D.E. ou comment donner du sens à vos déplacements

Le Plan de déplacementsd. au Cœur de la des Entreprises. taillée e de mise en œuvre d un d P.D.E. ou comment donner du sens à vos déplacements Le Pn dépcemtsd au Cœur Stratégie s Entreprises détailld taillée e d d P.D.E. 25 janvier 2006 Documt 7ème SS libre d utilisation sous réserve d citer source ou commt donner ss vos dépcemts Mise d P.D.E

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

4 ème /3 ème MAISON FAMILIALE RURALE DE MOZAS

4 ème /3 ème MAISON FAMILIALE RURALE DE MOZAS MAISON FAMILIALE RURALE DE MOZAS Formation générale et professionnelle par alternance 38300 BOURGOIN JALLIEU 04.74.93.14.38 04.74.28.64.32 E-mail : mfr.mozas@mfr.asso.fr REFLEXION SUR LE PROJET PROFESSIONNEL

Plus en détail

Management de projet et l innovation : l apport de la gestion de projet. J. Renaud AFITEP/INPL

Management de projet et l innovation : l apport de la gestion de projet. J. Renaud AFITEP/INPL Managemt proj l innovation : l apport la gestion proj Enjeux instriels : Innover Proposer s proits sans cesse innovants rouvelés aux délais conception les plus courts. Les treprises sont vus «Chrono-comp

Plus en détail

Principales questions d un audit de conseil d administration

Principales questions d un audit de conseil d administration Principales questions d un audit de conseil d administration Afin d accompagner les établissemts de santé et de services sociaux dans la mise place d un outil diagnostic des pratiques de gouvernance des

Plus en détail

ARCHITECTURE MODULAIRE BAC PROFESSIONNEL Services aux personnes et aux territoires (SAPAT)

ARCHITECTURE MODULAIRE BAC PROFESSIONNEL Services aux personnes et aux territoires (SAPAT) ARCHITECTURE MODULAIRE BAC PROFESSIONNEL Services aux personnes et aux territoires (SAPAT) EPREUVE E2 E3 MODULE Intitulé Disciplines MG2 MG3 d'heures d'heures/semaine Langues Français 112 2 françaises,

Plus en détail

Éléments d'un scénario pédagogique de FOAD pour les maîtres en Maintenance Véhicules Automobiles M. Musial, Y. Le Boulair et P.

Éléments d'un scénario pédagogique de FOAD pour les maîtres en Maintenance Véhicules Automobiles M. Musial, Y. Le Boulair et P. J3eA, Journal sur l seignemt des scices et technologies de l information et des systèmes, Volume 4, Hors-Série 2, 4 (2005) DOI : http://dx.doi.org/10.1051/bib-j3ea:2005704 EDP Scices, 2005 Élémts d'un

Plus en détail

AUTORITÉ PARENTALE, TUTELLE DE REPRÉSENTATION LÉGALE EN PARTENARIAT AVEC LE RÉSEAU

AUTORITÉ PARENTALE, TUTELLE DE REPRÉSENTATION LÉGALE EN PARTENARIAT AVEC LE RÉSEAU FICHE V AU TONO MIE EN PARTENARIAT AVEC LE RÉSEAU MINEUR ISOLÉ ÉTRANGER AUTORITÉ PARENTALE, TUTELLE, REPRÉSENTATION LÉGALE 1. A. PRINCIPES Incapacité GÉNÉRAUX B. La représtation juridi s s C. Actes non-

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

COURSE D ORIENTATION Construction de savoirs du cycle 1 vers le cycle 3

COURSE D ORIENTATION Construction de savoirs du cycle 1 vers le cycle 3 COURSE D ORIENTATION Construction de savoirs du cycle 1 vers le cycle 3 1. La course d orientation A la manière de SOMMAIRE 2. Spécificité et traitement didactique de l activité 2.1.Définition Essence---

Plus en détail

TraAM 2012-2013. Arts plastiques. Académie de limoges. Fiche-action individuelle

TraAM 2012-2013. Arts plastiques. Académie de limoges. Fiche-action individuelle TraAM 2012-2013 Arts plastiques Académie de limoges INTITULÉ COMPLET Carnet numérique : passage sous forme numérique d un carnet de travail en cours d arts plastiques. DESCRIPTION Ce projet s adresse à

Plus en détail

Objectifs de l enseignement des mathématiques. Construire une séquence, un cours. Outils. Evaluation

Objectifs de l enseignement des mathématiques. Construire une séquence, un cours. Outils. Evaluation Objectifs de l enseignement des mathématiques. Construire une séquence, un cours. Outils. Evaluation PLAN I. CREATION DE SEQUENCES : DIFFERENTES PHASES POSSIBLES... 3 Phase 1: Lecture des programmes et

Plus en détail

EMPLOI MODE D EMPLOi Chantier et entreprise d insertion, régie DE quartiers MODE D EMPLOi

EMPLOI MODE D EMPLOi Chantier et entreprise d insertion, régie DE quartiers MODE D EMPLOi EMPLOI MODE D EMPLOi Chantier et treprise d insertion, régie DE quartiers MODE D EMPLOi Fonds social europé Investit pour votre avir IAE insertion par l activité économique L Activité économique : Un dispositif

Plus en détail

CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION

CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION ETABLISSEMENT : DOCUMENT DE CADRAGE ACADEMIQUE CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION 1/26 LE CONTROLE EN COURS DE FORMATION Texte de référence - Principes et objectifs du CCF : BOEN n 44 du 19 novembre 1992 -

Plus en détail

MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire

MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire Université Saint-Joseph Faculté des Sciences de l Éducation MANUEL DES STAGES Master professionnel Option : Gestion Scolaire 2014 2015 Faculté des Sciences de l Education, mis à jour 26 novembre 2014 TABLE

Plus en détail

ANNEXE IV DEFINITION DES EPREUVES

ANNEXE IV DEFINITION DES EPREUVES ANNEXE IV DEFINITION DES EPREUVES EP1 : TECHNIQUES ESTHETIQUES Epreuve pratique et écrite - Coefficient : 7 - Durée : 3h 30 + coefficient 1 pour l évaluation de la VSP L attestation de formation à l utilisation

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

EVALUATION PAR CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION CAP ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE SESSION 2010

EVALUATION PAR CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION CAP ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE SESSION 2010 EVALUATION PAR CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION CAP ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE SESSION 2010 1 REGLEMENT D EXAMEN (Epreuves professionnelles) EP1 Techniques esthétiques Coefficient : 8 (dont 1 pour

Plus en détail

La projet technologique terminal

La projet technologique terminal La pédagogie de projet La projet technologique terminal Parce que les élèves apprennent mieux en étant actifs et créatifs 21 septembre 2012 D après «Séminaire national STI2D - L'épreuve de projet» 1 La

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

Actu Formation - VAE

Actu Formation - VAE Réforme du diplôme d état d éducateur de Jeunes Enfants (DEEJE) Référentiels Arrêté du 16/11/2005, JO du 25/11/05 Pour rappel le DEEJE réformé par le décret du 3 novembre 2005 est dorénavant considéré

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR EN ALTERNANCE

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR EN ALTERNANCE INTRODUCTION LES h LIEUX D EXERCICES DU METIER a Les entreprises connaissent actuellement de profonds changements organisationnels notamment le recentrage sur les métiers et les missions de l entreprise.

Plus en détail

Les tâches complexes

Les tâches complexes Les tâches complexes 1) Définition 2) Eléments constitutifs des tâches complexes 3) Tâches complexes des évaluations nationales 2011 4) Tâches complexes différenciées 5) Tâches complexes et difficulté

Plus en détail

Les évolutions politiques et institutionnelles de la formation de base des adultes : impacts sur les finalités de la formation et sur les programmes.

Les évolutions politiques et institutionnelles de la formation de base des adultes : impacts sur les finalités de la formation et sur les programmes. Les évolutions politiques et institutionnelles de la formation de base des adultes : impacts sur les finalités de la formation et sur les programmes. Véronique Leclercq, professeur émérite en Sciences

Plus en détail

L ÉCOLE D ARTS Un lieu d éducation, de formation et de diffusion

L ÉCOLE D ARTS Un lieu d éducation, de formation et de diffusion L ÉCOLE D ARTS Un lieu d éducation, de formation et de diffusion Sa singularité est l orientation pédagogique forte dans le domaine de l image, dans ses formes traditionnelles et émergentes. La volonté

Plus en détail

MAISON FAMILIALE RURALE DE MOZAS

MAISON FAMILIALE RURALE DE MOZAS MAISON FAMILIALE RURALE DE MOZAS Formation générale et professionnelle par alternance 38300 BOURGOIN JALLIEU 04.74.93.14.38 04.74.28.64.32 E-mail : mfr.mozas@mfr.asso.fr Etablissement privé de Formation

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel Master 2 : Didactique des disciplines Spécialité Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 M2 : Didactique des disciplines Spécialité : Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 PRESENTATION

Plus en détail

UE 1 A : SITUER SON ACTION. ECTS Cours (h) T.D. (h) T.P. (h) Stage (semaines) Soutien (h) 10 15 54 h

UE 1 A : SITUER SON ACTION. ECTS Cours (h) T.D. (h) T.P. (h) Stage (semaines) Soutien (h) 10 15 54 h UE 1 A : SITUER SON ACTION ECTS Cours (h) T.D. (h) T.P. (h) Stage (semaines) Soutien (h) 10 15 54 h Composante de gestion de l UE : IUFM UCBL Lyon1/Lyon 2 Responsables de l UE : Christian ALIN Laurent

Plus en détail

Module 6 heures. Rappel 2 I. Les points de passage obligés 4 II. Les ressources et points d appui 9

Module 6 heures. Rappel 2 I. Les points de passage obligés 4 II. Les ressources et points d appui 9 Module 6 heures Rappel 2 I. Les points de passage obligés 4 II. Les ressources et points d appui 9 VADE-MECUM - Découverte professionnelle - Module 6 heures 1 Rappel Le module de découverte professionnelle

Plus en détail

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani.

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Sommaire Programme, Capacités (http://www.education.gouv.fr/cid50636/ mene0925419a.html) Dossier documentaire d histoire géographie en CAP : Note de cadrage de l épreuve.

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation s Nations Unies pour le développemt industriel Distr. générale 5 juin 205 Français Original: anglais Conseil du développemt industriel Quarante-troisième session Vine, 23-25 juin 205 Point

Plus en détail

CAP PETITE ENFANCE EP1 : PRISE EN CHARGE DE L ENFANT A DOMICILE

CAP PETITE ENFANCE EP1 : PRISE EN CHARGE DE L ENFANT A DOMICILE Académies : Martinique Guadeloupe Session : ETABLISSEMENT... EP1 : PRISE EN CHARGE DE L ENFANT A DOMICILE NOM Prénom EVALUATION EN CENTRE Situation Pratique (45 min maximum) DATE. SITUATION SE DEROULANT

Plus en détail

LE LIEN ARMEE NATION. Réflexions et production du Trinôme de Créteil. Michel Gauvin, délégué de l association Paris Ile-de-France des Auditeurs

LE LIEN ARMEE NATION. Réflexions et production du Trinôme de Créteil. Michel Gauvin, délégué de l association Paris Ile-de-France des Auditeurs LE LIEN ARMEE NATION Réflexions et production du Trinôme de Créteil Michel Gauvin, délégué de l association Paris Ile-de-France des Auditeurs de l IHEDN Le trinôme de Créteil : un pilote Journées de formation

Plus en détail

Supervision, coaching ou APP? 1 Les pratiques d accompagnement formateur se multiplient

Supervision, coaching ou APP? 1 Les pratiques d accompagnement formateur se multiplient Supervision, coaching ou APP? 1 Les pratiques d accompagnement formateur se multiplient Marc Thiébaud Dans de nombreux champs d activités professionnelles, on observe un développement important de pratiques

Plus en détail

Classes. de découvertes. et séjours scolaires courts. G u ide l enseignant

Classes. de découvertes. et séjours scolaires courts. G u ide l enseignant Class découvert et séjours scolair courts G u i p r a ti q u e d e l seignant 2 L séjours scolair : s outils pédagogiqu au service la réussite s élèv Mettre place une sortie scolaire nécsite une bonne

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

Master MEEF parcours second degré général. Calendrier des stages 2014-2015 et du tronc commun. Stage en M1

Master MEEF parcours second degré général. Calendrier des stages 2014-2015 et du tronc commun. Stage en M1 Master MEEF second degré général Calendrier des stages 2014-2015 et du tronc commun Stage en M1 Rappel des modalités du stage : Quatre semaines de stage dans l'année en établissement scolaire dont quatre

Plus en détail

ACTIONS COLLECTIVES OPCALIA 2015 PROGRAMME DE FORMATION

ACTIONS COLLECTIVES OPCALIA 2015 PROGRAMME DE FORMATION ACTIONS COLLECTIVES OPCALIA 2015 PROGRAMME DE FORMATION PREPARER ET CONDUIRE UN ENTRETIEN PROFESSIONNEL Formation accessible à toutes les entreprises de la région Languedoc Roussillon, adhérentes ou non

Plus en détail

Direction de l enseignement supérieur. Brevet de technicien supérieur DESIGN DE PRODUITS

Direction de l enseignement supérieur. Brevet de technicien supérieur DESIGN DE PRODUITS Direction de l enseignement supérieur Brevet de technicien supérieur DESIGN DE PRODUITS septembre 2005 SOMMAIRE GENERAL Arrêté portant définition et fixant les conditions de délivrance du brevet de technicien

Plus en détail

Compte rendu de la formation

Compte rendu de la formation BILAN QUALITATIF ET QUANTITATIF 12 participants 18 heures de formation sur 3 jours 9 associations de 2 départements représentées (75 et 94) Evaluation orale et bilan individuel écrit effectuée en fin de

Plus en détail

La Ville de Marseille organise le 3ème Congrès Mondial des Aires Marines Protégées en octobre 2013

La Ville de Marseille organise le 3ème Congrès Mondial des Aires Marines Protégées en octobre 2013 Lundi 6 juin 2011 La Ville de Marseille organise le 3ème Congrès Mondial des Aires Marines Protégées en octobre 2013 Historique du Congrès : Après l Australie (Geelong, octobre 2005) et les USA (Washington,

Plus en détail

HISTOIRE DE ARTS Au Lycée professionnel

HISTOIRE DE ARTS Au Lycée professionnel 1 HISTOIRE DE ARTS Au Lycée professionnel Documents d aide pour débuter Synthèse de la réflexion du groupe d experts -----------------oooooooooooooooooo----------------- Emmanuelle Kalonji professeure

Plus en détail

Animation pédagogique «carnet de voyage» Cycles 2 et 3. M-P. Gama CPD Arts G. Boiselet Formateur Tice D. Oury documentaliste CDDP E.

Animation pédagogique «carnet de voyage» Cycles 2 et 3. M-P. Gama CPD Arts G. Boiselet Formateur Tice D. Oury documentaliste CDDP E. Animation pédagogique «carnet de voyage» Cycles 2 et 3 M-P. Gama CPD Arts G. Boiselet Formateur Tice D. Oury documentaliste CDDP E. Foffano CPC 1 Programme Animation 1 : Une entrée plurisdisciplinaire

Plus en détail

Schéma directeur d aide à l insertion professionnelle de l Université d Evry Janvier 2009

Schéma directeur d aide à l insertion professionnelle de l Université d Evry Janvier 2009 Schéma directeur d aide à l insertion professionnelle de l Université d Evry Janvier 2009-1 - Sommaire I. Préambule Page 1 II. La stratégie de l établissemt matière d aide à l insertion professionnelle

Plus en détail

Épreuve E7 Session Institutionnelle de Lancement de la rénovation du BTSA Aquaculture

Épreuve E7 Session Institutionnelle de Lancement de la rénovation du BTSA Aquaculture Épreuve E7 Session Institutionnelle de Lancement de la rénovation du BTSA Aquaculture Marie Angélina MAGNE Paris, Le 16 et 17 septembre 2013 Description de l E7 Epreuve intégrative à caractère technique,

Plus en détail

DYNAMIQUE DE GROUPE et EFFICACITE COLLECTIVE

DYNAMIQUE DE GROUPE et EFFICACITE COLLECTIVE DYNAMIQUE DE GROUPE et EFFICACITE COLLECTIVE CONTENU Journée 1 matin : Communication et efficacité de travail de groupe. - Approche de la communication en groupe et de ses effets sur les modes de participation,

Plus en détail

Sommaire. Communiqué de presse. Les manifestations en Côte d Or. Les manifestations dans la Nièvre. Les manifestations en Saône et Loire

Sommaire. Communiqué de presse. Les manifestations en Côte d Or. Les manifestations dans la Nièvre. Les manifestations en Saône et Loire Dossier presse Semaine nationale la création reprise d treprises artisanales Du 15 23 novembre 213 Sommaire Communiqué presse Les manifestations Côte d Or Les manifestations la Nièvre Les manifestations

Plus en détail

Ensemble documentaire

Ensemble documentaire Ensemble documentaire CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE ESTHETIQUE Contrôle en cours de formation DOCUMENT DE TRAVAIL IEN de l académie de VERSAILLES novembre 2009 1 AVANT PROPOS Ce document a pour

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur Management des Unités Commerciales Session 2015. Calendrier des épreuves

Brevet de Technicien Supérieur Management des Unités Commerciales Session 2015. Calendrier des épreuves Annexe 1 Brevet de Technicien Supérieur Management des Unités Commerciales Calendrier des épreuves CALENDRIER DES EPREUVES ORALES PONCTUELLES : Pour les épreuves orales d ACRC, de PDUC et de Langues vivantes

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche NOR :ESRS0906085A ARRÊTÉ du 8 avril 2009 modifiant l arrêté du 31 juillet 1996 modifié portant définition et fixant les conditions

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

IFIP Conseil. «Une formation opérationnelle des agents de terrain en relation sociale de proximité avec les habitants pour» :

IFIP Conseil. «Une formation opérationnelle des agents de terrain en relation sociale de proximité avec les habitants pour» : FORMATION : MIEUX GERER LES RELATIONS AUX HABITANTS Finalité de la formation : Réduire le stress. Communiquer et gérer les relations, anticiper. Agir de manière appropriée lors des situations délicates

Plus en détail

1ère et terminale du Bac Professionnel

1ère et terminale du Bac Professionnel Réforme de la voie professionnelle 1ère et terminale du Bac Professionnel De quoi parle-t'on? Les années de 1ère et terminale : sont définies par les référentiels de diplôme des différentes spécialités

Plus en détail

DEMANDE D'ACCREDITATION MASTER MASTER SPECIALISE. Important

DEMANDE D'ACCREDITATION MASTER MASTER SPECIALISE. Important ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DE LA FORMATION DES CADRES ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE SECRETARIAT GENERAL DIRECTION DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR N d ordre CNCES Date d arrivée

Plus en détail

2012-2015. Formation I Déclic création d entreprise. Pour les demandeurs d emploi porteur d un projet de création d entreprise. Objectifs pédagogiques

2012-2015. Formation I Déclic création d entreprise. Pour les demandeurs d emploi porteur d un projet de création d entreprise. Objectifs pédagogiques 2012-2015 Formation I Déclic création d entreprise Pour les demandeurs d emploi porteur d un projet de création d entreprise Objectifs pédagogiques Acquérir le socle de connaissances et d outils nécessaires

Plus en détail

PROJETS PERSONNALISES ENCADRES

PROJETS PERSONNALISES ENCADRES BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Session 2011-2013 PROJETS PERSONNALISES ENCADRES Descriptif des activités professionnelles réalisées en entreprise dans le cadre des PPE (Projet Personnalisé

Plus en détail

BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n 35 du 30 Septembre 2010

BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n 35 du 30 Septembre 2010 Marie-Pascale Schammé Inspectrice de L Éducation Nationale Sciences Biologiques et Sciences Sociales Appliquées Académie de ROUEN Document de référence académique BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n

Plus en détail

Projet pédagogique du voyage en Allemagne

Projet pédagogique du voyage en Allemagne Projet pédagogique du voyage en Allemagne Un voyage en Allemagne, prolongement du projet d établissement 1 Le projet éducatif. Ce projet de voyage à l étranger illustre le Projet d Etablissement, qui insiste

Plus en détail

Stage New Delhi octobre 2012

Stage New Delhi octobre 2012 Stage New Delhi octobre 2012 «L école du socle : donner du sens et des contenus à la continuité pédagogique» Enseignement de la langue française École : BO n 3-19 juin 2008 / BO n 1 du 5 janvier 2012 programmes

Plus en détail

Direction générale de l enseignement supérieur. Brevet de technicien supérieur DESIGN DE COMMUNICATION ESPACE ET VOLUME

Direction générale de l enseignement supérieur. Brevet de technicien supérieur DESIGN DE COMMUNICATION ESPACE ET VOLUME Direction générale de l enseignement supérieur Brevet de technicien supérieur DESIGN DE COMMUNICATION ESPACE ET VOLUME Septembre 2008 SOMMAIRE GÉNÉRAL Arrêté portant définition et fixant les conditions

Plus en détail

BTS MMV SESSION 2014 COMMISSION INTER-ACADEMIQUE BESANCON DIJON GRENOBLE - LYON. Lycée JULES HAAG. le 13 Décembre 2013

BTS MMV SESSION 2014 COMMISSION INTER-ACADEMIQUE BESANCON DIJON GRENOBLE - LYON. Lycée JULES HAAG. le 13 Décembre 2013 BTS MMV SESSION 2014 COMMISSION INTER-ACADEMIQUE BESANCON DIJON GRENOBLE - LYON Lycée JULES HAAG le 13 Décembre 2013 07/01/2014 INSPECTION PEDAGOGIQUE REGIONALE DES SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES

Plus en détail

Elodie Ressouches Formatrice TICE & FLE. Des stages TICE pour le FLE. Pour apprendre à. Afin de. Mes atouts. Mon offre

Elodie Ressouches Formatrice TICE & FLE. Des stages TICE pour le FLE. Pour apprendre à. Afin de. Mes atouts. Mon offre Elodie Ressouches Formatrice TICE & FLE elodie@formationsfle.fr +33 (0)6 28 04 44 09 www.flenumerique.com Des stages TICE pour le FLE Vous souhaitez faire suivre à des enseignants de FLE une formation

Plus en détail

o Etablissement.. o Centre de Formation Continue

o Etablissement.. o Centre de Formation Continue ⵜⴰⴳⵍⴷⵉⵜⵏⵍⵎⴰⵖⵔⵉⴱ ⵜⴰⵎⴰⵡⴰⵙⵜⵏⵓⵙⵙⵍⵎⴷⴰⵏⴰⴼⵍⵍⴰ ⴷⵓⵔⵣⵣⵓⴰⵎⴰⵙⵙⴰⵏ ا ا وزارة ا ا وا ا اط Royaume du Maroc Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres N d ordre CNaCES

Plus en détail

PRECONISATIONS PEDAGOGIQUES PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS ET GRILLES DE CREDITS

PRECONISATIONS PEDAGOGIQUES PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS ET GRILLES DE CREDITS PRECONISATIONS PEDAGOGIQUES PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS ET GRILLES DE CREDITS Considérations liminaires sur la répartition et l attribution des crédits ECTS Les grilles nationales de crédits ECTS, exposées

Plus en détail

Actions de formation 2015-16

Actions de formation 2015-16 Actions de formation 2015-16 PLAN DE FORMATION ÉTABLISSEMENTS DU 1 ER ET DU 2 D DEGRE DIRECTION DIOCESAINE 6 novembre 2015 L offre 2015-2016 témoigne de notre volonté de poursuivre l accompagnement des

Plus en détail

Intervention et pratique éducative reflet et/ou révélateur des tensions entre instructions, socialisation et qualification

Intervention et pratique éducative reflet et/ou révélateur des tensions entre instructions, socialisation et qualification Reconnaissance de la professionnalité de stagiaires en enseignement au secondaire et rôles des superviseurs Intervention et pratique éducative reflet et/ou révélateur des tensions entre instructions, socialisation

Plus en détail

PUBLIC CONCERNE Toute personne chargée de recruter dans le cadre du placement, du recrutement et de l intérim

PUBLIC CONCERNE Toute personne chargée de recruter dans le cadre du placement, du recrutement et de l intérim v020513 Code : FONDREC DU RECRUTEMENT A LA DELEGATION, LES FONDAMENTAUX D'UNE STRATEGIE CANDIDAT PERFORMANTE OBJECTIFS A l issue de la formation les stagiaires seront capables de : Maîtriser le process

Plus en détail

M2S. Formation Gestion de projet. formation

M2S. Formation Gestion de projet. formation Formation Gestion de projet M2S formation Conduire et gérer un projet Construire et rédiger un chahier des charges de projet Conduite de projet informatiques Découpage et planification de projet Les méthodes

Plus en détail

Document de travail issu de la commission CTI-SMF-SMAI

Document de travail issu de la commission CTI-SMF-SMAI Document de travail issu de la commission CTI-SMF-SMAI 1) Place des mathématiques actuellement dans le document de référence de la CTI Le document CTI - Références et Orientations n évoque pas explicitement

Plus en détail

BTS TECHNICO COMMERCIAL en produits alimentaires et boissons - 2013 3611 1228A

BTS TECHNICO COMMERCIAL en produits alimentaires et boissons - 2013 3611 1228A BTS TECHNICO COMMERCIAL en produits alimentaires et boissons - 2013 3611 1228A Semaine : 39 - Salle : Semaine du Lundi 2015 au 2015 M57 Sciences et Techniques M57 Sciences et Techniques M55 Economie de

Plus en détail

I - ORGANISATION DE L EXAMEN

I - ORGANISATION DE L EXAMEN Le Recteur, Chancelier des Universités à Division des examens et concours 21 rue Saint-Étienne 45043 ORLÉANS CEDEX 1 DEC2/BCP/N 37/2009 Affaire suivie par :Chantal BOULMIER 02.38.79.46.23 02.38.79.46.06

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année GUIDE DU TUTEUR Ce guide est complété par le tuteur durant la première année de BTS. Une copie doit être fournie au professeur et à l étudiant ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC Management des Unités Commerciales

Plus en détail

CCF EP1 : EPREUVE PROFESSIONNELLE LIEE AU CONTACT AVEC LE CLIENT ET/OU L USAGER

CCF EP1 : EPREUVE PROFESSIONNELLE LIEE AU CONTACT AVEC LE CLIENT ET/OU L USAGER CCF EP1 : EPREUVE PROFESSIONNELLE LIEE AU CONTACT AVEC LE CLIENT ET/OU L USAGER Objectifs : Apprécier la maîtrise des techniques mises en œuvre et l aptitude du candidat à utiliser des documents et outils

Plus en détail

Editorial : Le mémoire, un moyen pour penser sa pratique?

Editorial : Le mémoire, un moyen pour penser sa pratique? Formation et pratiques d enseignement en questions Editorial : Le mémoire, un moyen pour penser sa pratique? Abdel-Jalil AKKARI 1, (HEP-BEJUNE) et Sylvain RUDAZ (IFMES) Elément structurel des nouvelles

Plus en détail

STAGE : ELECTRICIEN INSTALLATEUR-MONTEUR

STAGE : ELECTRICIEN INSTALLATEUR-MONTEUR MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail

NIVEAU Master 2 PAYSAGE Spécialisation IT Ingénierie des Territoires

NIVEAU Master 2 PAYSAGE Spécialisation IT Ingénierie des Territoires NIVEAU Master 2 PAYSAGE Spécialisation IT Ingénierie des Territoires SEMESTRE 9 Winter Semester 2014-2015 1/7 Sommaire Percevoir et se représenter le paysage... 3 Politique, économie et droit de l environnement

Plus en détail

Intitulé : Logistique & Transport

Intitulé : Logistique & Transport Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales Intitulé : Logistique & Transport IDENTIFICATION DE LA FILIERE Intitulé : Sciences Economiques et de Gestion Domaine : Gestion d entreprises Champ

Plus en détail

BIENVENUE AU COLLEGE JEAN JACQUES ROUSSEAU

BIENVENUE AU COLLEGE JEAN JACQUES ROUSSEAU BIENVENUE AU COLLEGE JEAN JACQUES ROUSSEAU Site : http://cothorou.edres74.ac-grenoble.fr/ Adresse mail : Ce.0741227G@ac-grenoble.fr Tel : 04 50 71 01 64 Un établissement engagé Je suis heureux et fier

Plus en détail

FORMATION DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES PREMIER DEGRE ACADEMIE D ORLEANS-TOURS ET POITIERS

FORMATION DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES PREMIER DEGRE ACADEMIE D ORLEANS-TOURS ET POITIERS FORMATION DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES PREMIER DEGRE ACADEMIE D ORLEANS-TOURS ET POITIERS Le dispositif de formation proposé ci-après, construit en partenariat Formiris CPC/ISFEC Saint Martin,

Plus en détail

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2 Centre Universitaire de Formation des Enseignants & des Formateurs Laboratoire Interuniversitaire de Sciences de l Education et de la Communication Université de Haute Alsace Domaine Sciences Humaines

Plus en détail

Mise en œuvre du Contrôle en Cours de Formation

Mise en œuvre du Contrôle en Cours de Formation Mise en œuvre du Contrôle en Cours de Formation CAP Agent de Prévention et de Médiation Diplôme Intermédiaire du Baccalauréat Professionnel Service de Proximité et Vie Locale Septembre 2015 Laurence GALLAND

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

Fiche informative sur l action

Fiche informative sur l action Fiche informative sur l action Titre de l action : «Galerie d art contemporain et cycle d exposition» Renseignements utiles Académie de Poitiers Nom et adresse complète de l établissement : Lycée René

Plus en détail

Évaluer la satisfaction des participants à une action de formation

Évaluer la satisfaction des participants à une action de formation Les fiches En Lignes fiche n 39 Décembre 2007 Évaluer la satisfaction des participants à une action de formation Sommaire : Pourquoi évaluer?---------------------- p. 1 Quoi évaluer?----------------------------

Plus en détail

Langues étrangères pages 48-57

Langues étrangères pages 48-57 SOMMAIRE langues ÉtrangÈres Langues étrangères pages 48-57 langues etrangeres les + langues étrangères > Plus de 30 formateurs natifs ou experts d une langue étrangère > Plus de 10 langues à notre panel

Plus en détail

Projet Expairs. Institut Don Bosco Tournai 2013-2014. le 18 février 2014

Projet Expairs. Institut Don Bosco Tournai 2013-2014. le 18 février 2014 Projet Expairs Institut Don Bosco Tournai 2013-2014 le 18 février 2014 La mise en place du projet 2013-14: SAS: ouvert Carnet de liaison : ok Conseils de classes supplémentaires: obtention de l aménagement

Plus en détail

Salle de classe. & Atelier. Simulateur NEWSPAPER FLEXO GRAVURE. Formation, Résultats. en Production

Salle de classe. & Atelier. Simulateur NEWSPAPER FLEXO GRAVURE. Formation, Résultats. en Production Salle de classe & Atelier Simulateur SHEETFED HEATSET NEWSPAPER FLEXO GRAVURE Formation, Résultats Qui est Sinapse? Sinapse est un concepteur de logiciels, spécialiste de la simulation d impression pour

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES ÉLÈVES

GUIDE À L INTENTION DES ÉLÈVES GUIDE À L INTENTION DES ÉLÈVES Octobre 2014 QU'EST-CE QUE L'ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES?* LES AVANTAGES DE L'ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES L alternance travail-études (A.T.E.) est une formule qui permet, pdant

Plus en détail

ECRIRE A L ECOLE MATERNELLE

ECRIRE A L ECOLE MATERNELLE ECRIRE A L ECOLE MATERNELLE Bibliographie : Lire Ecrire Produire des textes Tome 2 A. M. CHARTIER B.CLESSE J. HEBRARD HATIER Pédagogie Ch. BOMPARD IEN 1 LA DICTEE A L ADULTE Compétences visées : Familiarisation

Plus en détail

L ECOLE PRESQU ILE est spécialisée dans les formations aux métiers des arts appliqués, de la communication visuelle et du design d espace.

L ECOLE PRESQU ILE est spécialisée dans les formations aux métiers des arts appliqués, de la communication visuelle et du design d espace. Permettre aux étudiants désireux de se lancer dans une carrière créative et artistique, tel est le but de l École Presqu Île. Avec un enseignement axé sur l acquisition des bases plastiques et graphiques,

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

OUTIL D AIDE A l ELABORATION D UNE FORMATION PEDAGOGIQUE

OUTIL D AIDE A l ELABORATION D UNE FORMATION PEDAGOGIQUE OUTIL D AIDE A l ELABORATION D UNE FORMATION PEDAGOGIQUE Construire une formation pédagogique c est : Considérer L origine. Le public ciblé La forme Les objectifs Le rôle du formateur L andragogie Choisir

Plus en détail

Formation : Conduire une mission d audit

Formation : Conduire une mission d audit Formation : Conduire une mission d audit Objectif de la formation Profils des participants : Auditeurs juniors, seniors, chef de mission, responsables de service d audit interne Gestionnaires de risques

Plus en détail

CARRIÈRES SOCIALES MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES ET DES APTITUDES

CARRIÈRES SOCIALES MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES ET DES APTITUDES 1 2 CARRIÈRES SOCIALES SOMMAIRE PRÉAMBULE - Organisation des études - Adaptation locale MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES ET DES APTITUDES OPTION ANIMATION SOCIALE ET SOCIO-CULTURELLE 1 - Méthodologie,

Plus en détail

STAGE : TECHNICIEN EN INFORMATIQUE

STAGE : TECHNICIEN EN INFORMATIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur COMMUNICATION ANNEXE III GRILLE HORAIRE

Brevet de Technicien Supérieur COMMUNICATION ANNEXE III GRILLE HORAIRE ANNEXE III GRILLE HORAIRE Première année Deuxième année Enseignements Horaire hebdomadaire Volume annuel Horaire hebdomadaire Volume annuel (à titre indicatif) (à titre indicatif) Total cours TD Total

Plus en détail

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS ACTIVISION Coaching : un cursus de formation complet accrédité ICF pour acquérir les compétences et la posture du coach professionnel. Une formation professionnelle, pour des professionnels, par des professionnels.

Plus en détail