TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUITEMENT D EXPERTS A travers un Contrat de Service Individuel (Individual Service Agreement - ISA)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUITEMENT D EXPERTS A travers un Contrat de Service Individuel (Individual Service Agreement - ISA)"

Transcription

1 TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUITEMENT D EXPERTS A travers un Contrat de Service Individuel (Individual Service Agreement - ISA) DESCRIPTION DE POSTE Désignation du poste : Expert en qualité, sécurité alimentaire et vulgarisation dans le contexte rural Lieu d affectation : Bureau ONUDI Tunis (Tunisie) avec des déplacements fréquents sur le terrain Temps d affectation : Temps plein Date limite de réception des candidatures : 21 Juin 2015 Date de début du contrat attendue : Juillet /Août 2015 Date de fin du contrat : Contrat initial de 6 mois (renouvelable pendant la durée du projet) CONTEXTE ORGANISATIONNEL L Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) est une institution spécialisée des Nations Unies. Elle a pour mission de promouvoir et d accélérer la croissance industrielle durable des pays en voie de développement et des économies en transition et d œuvrer à l amélioration des conditions de vie des pays les plus pauvres dans le monde en mobilisant ses ressources et ses compétences internationales. La Division de l élaboration des programmes et de la coopération technique (PTC) fournit principalement un appui et une assistance technique aux pays en développement et en transition pour leur permettre de renforcer leurs capacités commerciales dans le traitement des matières premières agricoles, participer aux flux commerciaux internationaux pour les produits manufacturés, accroître les flux de technologies et d investissements, développer l'entrepreneuriat, promouvoir des techniques de production respectueuses de l'environnement, développer des énergies renouvelables et rurales à des fins productives, accroître l'efficacité énergétique en vue de soutenir la mise en œuvre des principaux accords multilatéraux sur l'environnement. La Division comprend le Bureau du Directeur principal, et les Services du développement de l agrobusiness ; de l appui au secteur privé et à la promotion des investissements et de la technologie ; du renforcement des capacités commerciales, de l'énergie et du changement climatique ; de la gestion de l'environnement ; et du Protocole de Montréal, ainsi que le Bureau des programmes régionaux. L expert travaillera pour la Cluster and Business Linkages Unit (CBL) appartenant au service d appui au secteur privé et à la promotion des investissements et de la technologie (BIT) et pour l Unité de Qualité, Standards et Conformité (QSC) appartenant au service du renforcement des capacités commerciales (TCB). CONTEXTE DU PROJET 1/6

2 Le projet d accès aux marchés des produits agro-alimentaires et de terroir en Tunisie (PAMPAT) financé par le Secrétariat d'etat à l'économie Suisse (SECO) s aligne sur la Stratégie de développement des exportations tunisiennes de fruits et légumes transformés et constitue aussi un appui à la mise en œuvre des politiques tunisiennes agroindustrielles de promotion de la qualité et la labellisation des produits de niche. Les trois chaînes de valeur retenues, l harissa, la figue de Djebba et le cactus/ figue de barbarie bio de Kasserine ont été identifiées selon une approche participative avec les contreparties nationales - Ministère de l Industrie et Ministère de l Agriculture -lors de la phase d assistance préparatoire, car elles offrent des perspectives très prometteuses en termes de contribution à la croissance économique, à la création d emplois, à la participation féminine au développement économique et à la réduction de la pauvreté, notamment dans des régions défavorisées. Le projet vise l amélioration de l accès aux marchés (national et export) et des conditions socioéconomiques des opérateurs au sein des chaînes de valeur bénéficiaires et suit une approche de chaîne de valeur globale ciblant l ensemble des activités qui déterminent la performance d une chaîne (de l amont à l aval). Les activités prévues dans le cadre du projet touchent : - la mise en place des commissions réunissant les principaux acteurs de chaque chaîne de valeur pour développer une vision et un plan d action communs ; - le renforcement des capacités des différents maillons de la chaîne de valeur ; - le renforcement des liens et partenariats entre les différents maillons de la chaîne de valeur ; - la labellisation des produits de «terroir»; - l amélioration du marketing mix et accès aux marchés internationaux ; - la diversification et l innovation des produits le long de la chaîne de valeur Un projet PAMPAT pour le Maroc a également été développé et des échanges réguliers sont prévus pour capitaliser sur les expériences respectives des deux pays. Afin d assurer la durabilité des résultats obtenus, un axe stratégique du projet est aussi le renforcement des capacités nationales en matière de valorisation des produits agricoles labélisés de terroir et bio. Cette composante couvre : - Formation aux institutions d appui pour qu elles puissent se prendre en charge pour la valorisation des produits labélisés de terroir et bio - Appui au Centre Technique d Agriculture Biologique pour qu il puisse offrir de nouveaux types d analyses de laboratoire aux agriculteurs biologiques en Tunisie à bon marché Pour plus d information sur le projet, voir la brochure et la vidéo sur le site web suivant : Ou veuillez consulter l avancement des activités du projet sur : https://www.facebook.com/pampat.tn CONTEXTE QUALITE, CERTIFICATION ET TECHNOLOGIE Le projet PAMPAT en Tunisie promeut la mise en place de quatre types de signes distinctifs liés à la qualité autour des trois chaînes de valeur sélectionnées ; notamment, le «Food Quality Label Tunisia» pour la harissa, l Appellation d Origine Contrôlée pour la figue de Djebba, le label bio et un signe distinctif pour les figues de barbarie de la région Zelfen à Kasserine. La mise en œuvre de ces signes distinctifs requiert un appui tout le long de la filière pour assurer la traçabilité et la certification. 2/6

3 Surtout pour les petits producteurs et groupements ruraux le processus de labellisation représente un grand défi. De plus, tenant compte que beaucoup des prérequis réglementaires, techniques et technologiques doivent être respectés pour pouvoir vendre les produits agroalimentaires labélisés à travers les canaux de distribution modernes. En outre, pour pouvoir être compétitifs sur les marchés, les petits producteurs doivent diversifier leur offre et valoriser davantage leur production en respectant les exigences de la réglementation en vigueur. Le projet PAMPAT offre de l appui et de l assistance technique aux petits opérateurs ruraux (groupements de développement agricole, sociétés mutuelles de services agricoles, centre de collecte, entrepôts, etc) pour pouvoir adhérer aux processus de labellisation, diversifier leur offre et pouvoir respecter les exigences des marchés de niche. CONTEXTE DE LA FILIERE FIGUE DE DJEBBA Le projet PAMPAT a démarré les activités d appui à la filière figue de Djebba fin Djebba est un petit village dans le gouvernorat de Béja. 800 agriculteurs et leurs familles cultivent plus de figuiers de 17 variétés différentes. La figue, et concrètement la variété locale Bouhouli, est la culture ancestrale phare et constitue la source principale de revenus. En 2012, l aspect unique de la figue de Djebba a été officiellement reconnu par le Ministère de l agriculture à travers l octroi d une «Appellation d Origine Contrôlée» (AOC). L accent de l intervention du projet PAMPAT a été placé sur la promotion des processus d agrégation d agriculteurs et sur la mise en œuvre et l exploitation commerciale de l AOC pour la figue de Djebba. La Société Mutuelle des Services Agricoles (SMSA) «Djebba Fruits» a été créé début Elle regroupe 63 agriculteurs et reçoit l appui continu du projet PAMPAT (voir: Avec l assistance du projet, la SMSA a commencé en 2014 à commercialiser les figues de premier choix avec label AOC sur les marchés. Ainsi, la figue de Djebba est devenue le premier et seul fruit en Tunisie commercialisé avec AOC. Le projet PAMPAT est aussi en train d appuyer les femmes de Djebba qui sont dépositaires d un savoirfaire traditionnel pour la préparation des produits à base de figues tels que la confiture et les figues séchées. Les femmes ont été formées pour produire des produits selon les bonnes pratiques de transformation et ont démarré les ventes à des différentes foires à Tunis et Béja. Pour plus d information sur les activités développées à Djebba, veuillez regarder la vidéo suivante: https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=_ikvyvl8dzg TACHES PRINCIPALES : L expert travaillera sous la supervision du coordonnateur international du projet et relèvera du responsable du projet au siège de l ONUDI (PTC/BIT/CBL). L expert en qualité, sécurité alimentaire et vulgarisation dans le contexte rural assurera deux types de fonctions. D une côté, l expert assistera les petits opérateurs ruraux des trois filières (harissa, figue de Djebba et figue de barbarie) à mettre en place des ateliers de production et unités de stockage pour les produits labélisés en conformité avec la réglementation agroalimentaire. De l autre côté, l expert développera des tâches de vulgarisation, d animation et de suivi des acteurs dans la filière spécifique de la figue de Djebba. Les tâches peuvent se résumer comme suit : 60% du temps: Assistance technique pour les opérateurs ruraux (notamment pour les groupements de développement agricole, sociétés mutuelles des services agricoles, centres de collecte) opérant 3/6

4 dans les filières de la harissa, figue de Djebba et figue de barbarie par rapport à la sécurité alimentaire, la qualité des aliments, la traçabilité et la labellisation 40% du temps : Appui et suivi aux agriculteurs et agricultrices de Djebba et leurs groupements pour la préparation et mise en œuvre participative des plans d action pour la valorisation et promotion de la figue de Djebba avec AOC, tout en dynamisant le développement économique local Les tâches principales sont spécifiées à la suite : Tâches Lieu Résultats attendus A. Appui aux opérateurs ruraux pour le respect de la réglementation agroalimentaire (60%) «L expert en qualité, sécurité alimentaire et vulgarisation dans le contexte rural» assurera les tâches suivantes sous la supervision de l Expert Senior en vue d appuyer les opérateurs ruraux bénéficiaires du projet PAMPAT, notamment les groupements de développement agricole (GDA), les sociétés mutuelles des services agricoles (SMSA) et centres de collecte opérant dans les trois filières de la harissa, figue de Djebba et figue de barbarie (y compris, le produits dérivés): 1. Assister les opérateurs ruraux dans la validation et l amélioration des procédés de fabrication Procédés de fabrication validés et/ou améliorés 2. Assister et conseiller les opérateurs ruraux du projet dans le choix du matériel de production, dans l installation des équipements et l aménagement et l organisation des ateliers de production et des lieux de stockage 3. Conseiller par rapport au choix technique de l emballage des produits et à l organisation du processus de conditionnement et d étiquetage 4. Assister et former pour la mise en place des procédures BPH et/ou BPF (y compris, les plan de nettoyage et de désinfection et de lutte contre les nuisibles, la gestion des déchets, etc.) et vérifier son application, notamment pendant la campagne de production 5. Assister et conseiller les unités pour la mise en place d un plan de contrôle interne, pour la certification des produits et pour l agrément techniques des unités Tunis (bureau ONUDI) avec des déplacements fréquents sur le terrain Plans d aménagement des locaux de production et stockage préparés et unités de production/stockage aménagées Emballage approprié identifié Assistance fournie pour la mise en place et la vérification des procédures BPH et BPF Assistance fournie pour la certification et l agrément technique des unités appuyées 6. Collecter des données relatives à la traçabilité des produits des trois filières bénéficiaires dans le cadre des procédures de labellisation Données préalables nécessaires pour la traçabilité disponibles B. Travail d animation de la filière figue de Djebba (40%) Tunis (bureau ONUDI) avec des déplacements fréquents sur le terrain à Djebba 7. Préparer des plans d action trimestriels pour les activités à Djebba en coordination avec les autres membres de l équipe et les contreparties sur la base des besoins identifiés. Plan d action trimestriel mis en place et validé avec l équipe du projet 4/6

5 8. Assurer la liaison, l accompagnement, le coaching et le suivi continu avec les groupements locaux, les agriculteurs, agricultrices, femmes exerçant dans la transformation des figues, et autres acteurs locaux etc. afin de faciliter la mise en œuvre du plan d action trimestriel pour le développement de la filière figue de Djebba 9. Organiser, préparer et animer des journées de sensibilisation et de formation pour les bénéficiaires à Djebba (sur des thèmes selon le profil d expertise du candidat) et appuyer les autres membres de l équipe de projet pour l animation des séances de formation et l intervention au niveau local 10. Fournir toutes les informations nécessaires pour le monitoring et la préparation des rapports d avancement du projet (base des données sur les bénéficiaires de Djebba, procès-verbaux, rapports par filière) et pour la préparation du matériel de communication du projet (textes, photos, etc.) C. Autres tâches 11. Toute autre activité afférente au projet, demandée par le responsable et le coordinateur du projet Mise en œuvre du plan d action de développement de la chaine de valeur Bénéficiaires du projet formés et intervention des autres membres de l équipe facilitée Contribution au monitoring et à la communication et visibilité du projet Bonne mise en œuvre et promotion du projet EXIGENCES ORGANISATIONNELLES MINIMALES Education/ Formation : Ingénieur ou technicien supérieur en agroalimentaire ou diplôme équivalent Expérience professionnelle : Au moins 10 ans d expérience de travail dans la sécurité alimentaire et qualité des aliments Expérience dans la formation et le conseil technique aux unités de transformation et/ou stockage Expérience spécifique dans le secteur de transformation des fruits et légumes. Bonne connaissance des systèmes de certification et de la mise en place des labels sera un atout Expérience professionnelle pertinente dans la mise en œuvre de projets de développement Expérience dans le travail avec les opérateurs ruraux Connaissances et expérience spécifique dans le travail avec les femmes rurales sera considéré un atout Compétences et bonne connaissance dans la planification et le travail par objectifs Langues et compétences informatiques et autres : Excellente maîtrise (écrite et orale) de l arabe et français Esprit d initiative et bonne capacité de travailler aussi bien en équipe que de façon autonome Excellentes capacités de communication et de rédaction Excellente maîtrise des principaux logiciels informatiques 5/6

6 COMPETENCE REQUISES Valeurs fondamentales: 1. Intégrité 2. Professionnalisme 3. Respect de la diversité Compétences de base: 1. Orientation vers les résultats et la responsabilisation 2. Planification et organisation 3. Communication et confiance 4. Orientation au travail en l'équipe 5. Attention au client 6. Développement organisationnel et innovation Les dossiers de candidature, composés d une lettre de motivation et d un curriculum vitae détaillé, sont à transmettre, par courrier électronique d ici le 21/Juin/2015 (compris) à l adresse suivante: Veuillez indiquer que vous présentez votre candidature pour le poste d «Expert en qualité, sécurité alimentaire et vulgarisation dans le contexte rural». Une suite sera donnée uniquement aux candidatures répondant au profil demandé. L ONUDI s engage à promouvoir l égalité des sexes. Par conséquent, les femmes sont encouragées à se porter candidates. 6/6

Projet d accès aux marchés des produits

Projet d accès aux marchés des produits Projet d accès aux marchés des produits agroalimentaires et de terroir (PAMPAT) Pictures (left to right) by UNIDO, Nopal Tunisie, GDA Claires Fontaines LE PROJET Pictures (left to right) by UNIDO, Nopal

Plus en détail

Appel à candidature. Appui aux entrepôts frigorifiques de Kasserine pour la conservation de la figue de barbarie biologique

Appel à candidature. Appui aux entrepôts frigorifiques de Kasserine pour la conservation de la figue de barbarie biologique Ministère de l Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche D.G.A.B. Appel à candidature Appui aux entrepôts frigorifiques de Kasserine pour la conservation de la figue de barbarie biologique

Plus en détail

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Novembre 2008 Introduction : CONTEXTE ET CONJONCTURE national et international l augmentation des cours des matières premières

Plus en détail

Version définitive 01/08/2003 DES PRODUITS AGRICOLES DE QUALITÉ DANS LES ZONES DE MONTAGNE EUROPÉENNES

Version définitive 01/08/2003 DES PRODUITS AGRICOLES DE QUALITÉ DANS LES ZONES DE MONTAGNE EUROPÉENNES QLK5-CT-2002-30276 Projet financé par la Commission européenne dans le cadre du Vème PCRD Version définitive 01/08/2003 INFORMATIONS STRATÉGIQUES POUR LE DÉVELOPPEMENT DES PRODUITS AGRICOLES DE QUALITÉ

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERETS

AVIS A MANIFESTATION D INTERETS AVIS A MANIFESTATION D INTERETS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT «Adresse du bureau» «Nom du Département ou Unité de la Banque» E-mail : Téléphone : +216 71 10 20 86 Fax : + 216 71 253 167 Expression

Plus en détail

Faciliter l emploi des jeunes à travers la création d emplois et le développement de l entreprenariat en Tunisie. Automne 2015

Faciliter l emploi des jeunes à travers la création d emplois et le développement de l entreprenariat en Tunisie. Automne 2015 Faciliter l emploi des jeunes à travers la création d emplois et le développement de l entreprenariat en Tunisie Automne 2015 2 La nécessité de créer des emplois La révolution tunisienne a entre autres

Plus en détail

Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal

Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal Forum des investisseurs privés Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal Groupe Consultatif 25 février 2014 Chambre de Commerce et d'industrie de région Paris Ile-de-France 27, avenue

Plus en détail

Le contrôle et la certification en agriculture biologique

Le contrôle et la certification en agriculture biologique Version Tunisie 1 ère édition 2006 AGRICULTURE BIOLOGIQUE REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l agriculture et des ressources hydrauliques Direction Générale de la Production Agricole TCP/TUN/2903 Le contrôle

Plus en détail

Déclaration de Rennes :

Déclaration de Rennes : Déclaration de Rennes : Pour des systèmes alimentaires territorialisés Réunie à l invitation du Conseil régional de Bretagne à Rennes le 4 juillet 2014, l Association des Régions de France (ARF), en lien

Plus en détail

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Résumé L intérêt et la motivation à tous les niveaux politiques en faveur du développement durable,

Plus en détail

Promouvoir l emploi rural des jeunes - JFFLS

Promouvoir l emploi rural des jeunes - JFFLS 27 Septembre 2011, Tunis, Tunisie Atelier de lancement du projet TCP/TUN/3303(E) Assistance d urgence pour la mise en place de micro-entreprises agricoles pour les jeunes vulnérables et la formulation

Plus en détail

CARACTERISTIQUE DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE:CAS DES PRODUITS AGROALIMENTAIRES BIO. JAOUADI Imen. Responsable de l IMC Tunisie.

CARACTERISTIQUE DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE:CAS DES PRODUITS AGROALIMENTAIRES BIO. JAOUADI Imen. Responsable de l IMC Tunisie. CARACTERISTIQUE DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE:CAS DES PRODUITS AGROALIMENTAIRES BIO JAOUADI Imen Responsable de l IMC Tunisie Mars 2005 Tunis Introduction Définition et avantages de l agriculture biologique

Plus en détail

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)»

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Investissements d avenir Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Appel à projets «Innovation et compétitivité des filières agricoles et agroalimentaires» Volet compétitif «Initiatives

Plus en détail

Groupe Crédit Agricole du Maroc ACCOMPAGNEMENT DE L AGRICULTURE ET DU MONDE RURAL

Groupe Crédit Agricole du Maroc ACCOMPAGNEMENT DE L AGRICULTURE ET DU MONDE RURAL Groupe Crédit Agricole du Maroc ACCOMPAGNEMENT DE L AGRICULTURE ET DU MONDE RURAL Le groupe Crédit Agricole du Maroc en chiffres indicateurs Unités Données au 31 12 2013 Total Bilan Milliards DH 78,2 (10

Plus en détail

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014.

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. -------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome

AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome Pour la mise en œuvre des projets : «Renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle

Plus en détail

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020.

Sommaire. Carte de visite. Evolution de l activité. Les clés du succès. Les principales contraintes. Axes stratégiques: Horizon 2020. FEVRIER 2014 Sommaire Carte de visite Evolution de l activité Les clés du succès Les principales contraintes Axes stratégiques: Horizon 2020. Carte de visite: chiffres clés Nombre d adhérents : 13 500

Plus en détail

Opération P126744. DONS H7410-HA et TF011396 RECRUTEMENT DE L OPERATEUR DU FOND DE COFINANCEMENT DE SERVICES DE VULGARISATION AGRICOLE (OFSV)

Opération P126744. DONS H7410-HA et TF011396 RECRUTEMENT DE L OPERATEUR DU FOND DE COFINANCEMENT DE SERVICES DE VULGARISATION AGRICOLE (OFSV) REPUBLIQUE D HAITI MINISTERE DE L AGRICULTURE, DES RESSOURCES NATURELLES ET DU DEVELOPPEMENT RURAL (MARNDR) PROJET DE RENFORCEMENT DES Services Publiques Agricoles II (RESEPAG II) Opération P126744 DONS

Plus en détail

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes El Dahr H. in Abis S. (coord.), Blanc P. (coord.), Lerin F. (coord.), Mezouaghi M. (coord.). Perspectives des politiques agricoles en Afrique du

Plus en détail

La politique de développement rural 2015-2020 en Rhône-Alpes

La politique de développement rural 2015-2020 en Rhône-Alpes La politique de développement rural 2015-2020 en Rhône-Alpes Quels enjeux pour l agriculture du Sud Isère? Assemblée générale de SITADEL 14 avril 2015 Saint-Jean d Hérans JM Noury, Suaci Montagn Alpes

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l Investissement

République Algérienne Démocratique et Populaire. Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l Investissement République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Développement Industriel et de la Promotion de l Investissement LA QUALITÉ PROGRAMME NATIONAL DE MISE A NIVEAU DES PME Édition 2013 LA QUALITÉ

Plus en détail

Assistant(e)/Secrétaire du Chef Observateur Adjoint (1 poste)

Assistant(e)/Secrétaire du Chef Observateur Adjoint (1 poste) Offre d emploi courte terme (3-4 mois) Agissant comme partenaire d exécution pour la Commission Européenne pour la Mission d Observation Electorale, OIM cherche à recruter pour un certain nombre de postes.

Plus en détail

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION

REPUBLIQUE TOGOLAISE. Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET NUTRITION REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail Liberate Patria MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PECHE PROGRAMME NATIONAL D INVESTISSEMENT AGRICOLE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE -PNIASA - PLAN D ACTION DU VOLET

Plus en détail

PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS

PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS PRÉSENTATION DOCUMENT DE TRAVAIL DU SÉMINAIRE TECHNIQUE SUR LA MISE EN PLACE AGENCE FINANCIÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT D EMPLOIS DÉCENTS Présenté par Dr Alpha AYANDE Tél. +41 79 358 26 12 Email: syfodip@gmail.com

Plus en détail

SwitchMed Programme de formation d Entrepreneurs Verts en Tunisie. Photo : UNIDO. Appel à candidatures

SwitchMed Programme de formation d Entrepreneurs Verts en Tunisie. Photo : UNIDO. Appel à candidatures SwitchMed Programme de formation d Entrepreneurs Verts en Tunisie Photo : UNIDO Appel à candidatures Tu es un éco-entrepreneur? Tu as une idée de création d entreprise verte en tête? d Entrepreneurs Verts

Plus en détail

PARTENARIAT AVEC AGRISUD

PARTENARIAT AVEC AGRISUD PARTENARIAT AVEC AGRISUD Depuis 2008, un partenariat cadre Constatant que, dans certains cas, l organisation de l offre locale ne permettait pas de répondre à la demande de ses Villages en produits frais,

Plus en détail

ASSOCIATION DES PRODUCTEURS ALGERIENS DE BOISSONS

ASSOCIATION DES PRODUCTEURS ALGERIENS DE BOISSONS ASSOCIATION DES PRODUCTEURS ALGERIENS DE BOISSONS Symposium sur la valorisation des produits agricoles dans les boissons Hôtel HILTON Mars 2013 EXIGENCES ET OBLIGATIONS DE LA SECURITE ALIMENTAIRE DANS

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Date: 10 Novembre 2014 Pays: TUNISIE Description de la consultation: RECRUTEMENT D UN CONSULTANT NATIONAL EXPERT SOCIETE CIVILE Nom du projet: JUSTICE TRANSITIONNELLE

Plus en détail

Règlement du Parc pour le label Produit, catégorie A (produits alimentaires)

Règlement du Parc pour le label Produit, catégorie A (produits alimentaires) Règlement du Parc pour le label Produit, catégorie A (produits alimentaires) Titre I Dispositions générales Article premier : Objet du présent règlement Le présent règlement est un document d application

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN/E EXPERT/E NATIONAL EVALUATION FINALE, DOCUMENTATION ET VALORISATION DES RESULTATS DU PROJET

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN/E EXPERT/E NATIONAL EVALUATION FINALE, DOCUMENTATION ET VALORISATION DES RESULTATS DU PROJET TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN/E EXPERT/E NATIONAL EVALUATION FINALE, DOCUMENTATION ET VALORISATION DES RESULTATS DU PROJET "APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME QUADRIENNAL DE MAITRISE

Plus en détail

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme?

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme? Cap France et le label Chouette Nature Le label, une solution au développement durable du tourisme? Historique de Cap France En 1949, naît la Fédération des Maisons Familiales regroupant des structures

Plus en détail

L AFD ET L APPUI À L ÉMERGENCE DES CLUSTERS EN TUNISIE :

L AFD ET L APPUI À L ÉMERGENCE DES CLUSTERS EN TUNISIE : L AFD ET L APPUI À L ÉMERGENCE DES CLUSTERS EN TUNISIE : DES INITIATIVES EFFICACES ET EFFICIENTES POUR LEVER LES CONTRAINTES AUXQUELLES FONT FACE LES ENTREPRISES Le cluster permet à un conglomérat d entreprises

Plus en détail

SOUTIEN AU PROCESSUS ELECTORAL EN TUNISIE (SPELTU)

SOUTIEN AU PROCESSUS ELECTORAL EN TUNISIE (SPELTU) SOUTIEN AU PROCESSUS ELECTORAL EN TUNISIE (SPELTU) Termes de Références Recrutement d un Agent de développement des bases de données Juillet 2014 Information sur le IC post Titre: Agent de développement

Plus en détail

Expert International en Marketing et Commercialisation MAROC

Expert International en Marketing et Commercialisation MAROC Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

AGRICULTURE DE QUALITÉ

AGRICULTURE DE QUALITÉ AGRICULTURE DE QUALITÉ 1) DÉFINITION : Selon l'organisation Internationale de Normalisation (ISO), la qualité est "L'ensemble des propriétés et caractéristiques d'un service ou d'un produit qui lui confèrent

Plus en détail

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun

Stratégie de communication CountrySTAT. Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Stratégie de communication CountrySTAT Formation régionale avancée 3-7 décembre 2012 Douala, Cameroun Sommaire Stratégie de Communication de CountrySTAT: Analyse de la situation Objectifs Messages Public

Plus en détail

CRÉER DES LIENS ENTRE OPC ET ONN POUR LA RESUSSITE DES EXPORTATIONS CAS DU SENEGAL. Par DR MBAYE JEAN MARIE DIOUF 5 mai 2015 SECRETAIRE GENERAL

CRÉER DES LIENS ENTRE OPC ET ONN POUR LA RESUSSITE DES EXPORTATIONS CAS DU SENEGAL. Par DR MBAYE JEAN MARIE DIOUF 5 mai 2015 SECRETAIRE GENERAL REPUBLIQUE République DU du SENEGAL Sénégal CRÉER DES LIENS ENTRE OPC ET ONN POUR LA RESUSSITE DES EXPORTATIONS CAS DU SENEGAL Par DR MBAYE JEAN MARIE DIOUF 5 mai 2015 SECRETAIRE GENERAL AGENDA CONTRAINTES

Plus en détail

Spécificités (bio) suisses. Jacques-Pascal Cusin Séminaire Agence Bio SIA 2008 PARIS

Spécificités (bio) suisses. Jacques-Pascal Cusin Séminaire Agence Bio SIA 2008 PARIS Spécificités (bio) suisses Jacques-Pascal Cusin Séminaire Agence Bio SIA 2008 PARIS Sommaire 1. Panorama agricole 2. Dates bio clé 3. Evolution 4. Segmentation marché 5. IRAB/FIBL 6. Bio Suisse a. Prérogatives

Plus en détail

Complémentarité du commerce équitable et de la microfinance

Complémentarité du commerce équitable et de la microfinance Complémentarité du commerce équitable et de la microfinance (Compte rendu de la table ronde du 21 septembre 2006) BIM n - 10 octobre 2006 Association des Centraliens & CERISE Le BIM d'aujourd'hui nous

Plus en détail

L'agriculture biologique : des atouts à cultiver «

L'agriculture biologique : des atouts à cultiver « 2 Stéphane Le Foll Ministre de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt. L'agriculture biologique : des atouts à cultiver «L agriculture biologique et les produits qui en sont issus représentent

Plus en détail

«SIFEL Maroc prend ses nouveaux quartiers» Support. : Maroc à la une Parution : 19 Novembre 2013

«SIFEL Maroc prend ses nouveaux quartiers» Support. : Maroc à la une Parution : 19 Novembre 2013 «SIFEL Maroc prend ses nouveaux quartiers» Support : Maroc à la une Parution : 19 Novembre 2013 2 Maroc À La Une Ce n est pas Agadir qui accueillera cette année la 11 ème édition du Salon International

Plus en détail

Les signes de Qualité

Les signes de Qualité Les signes de Qualité C1-1. PRENDRE EN CHARGE la clientèle Les appellations, labels et sigles de qualité Définition des labels et signes de qualité : AOC, AOP, IGP, AB, Identifier les différents labels

Plus en détail

Daouda Zan DIARRA, Chef de la Division Agrométéorologie

Daouda Zan DIARRA, Chef de la Division Agrométéorologie VALORISATION DU SYSTEME DE PRISE DE DECISION SUR LA SECURITE ALIMENTAIRE PAR L UTILISATION DU PLUVIOMETRE PAYSAN DANS TROIS PAYS DU SAHEL (MALI, NIGER ET SENEGAL) Fiche d identification d du projet Daouda

Plus en détail

Sommaire. Comprendre la Colombie 15. Préface... 7. Repères essentiels... 17. Données et tendances de l économie... 28

Sommaire. Comprendre la Colombie 15. Préface... 7. Repères essentiels... 17. Données et tendances de l économie... 28 Préface.......................................................................... 7 Comprendre la Colombie 15 Repères essentiels........................................................ 17 Chiffres clés.................................................................

Plus en détail

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser, éduquer,

Plus en détail

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Appel à projets 2010 Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Un programme conjoint entre la Fondation de France et le Comité français pour la solidarité internationale (CFSI) Date limite

Plus en détail

Plateforme Régionale d Innovation alimentaire «Nov alim» à Laval

Plateforme Régionale d Innovation alimentaire «Nov alim» à Laval Plateforme Régionale d Innovation alimentaire «Nov alim» à Laval Le 9 décembre 2010 P.R.I. «Nov alim» Lycée agricole Laval (53) Visite en présence de Jacques Auxiette, Président du Conseil régional des

Plus en détail

PRÉPARATION DE DIRECTIVES JURIDIQUES INTERNATIONALES POUR L AGRICULTURE SOUS CONTRAT. Note de projet

PRÉPARATION DE DIRECTIVES JURIDIQUES INTERNATIONALES POUR L AGRICULTURE SOUS CONTRAT. Note de projet www.unidroit.org PRÉPARATION DE DIRECTIVES JURIDIQUES INTERNATIONALES POUR L AGRICULTURE SOUS CONTRAT Le Guide UNIDROIT/FAO sur l agriculture sous contrat Note de projet SOMMAIRE Qu est-ce que l agriculture

Plus en détail

CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE

CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE Exploiter le Potentiel de la Science, de la Technologie et de l Innovation dans les chaînes Agro-alimentaires en Afrique : Créer emplois et richesse

Plus en détail

AGENCE DE PLANIFICATION ET DE COORDINATION DU NEPAD

AGENCE DE PLANIFICATION ET DE COORDINATION DU NEPAD AGENCE DE PLANIFICATION ET DE COORDINATION DU NEPAD AVIS DE RECRUTEMENT: CHEF DE BUREAU RÉGIONAL, RÉSEAU AFRICAIN D EXPERTISE EN BIOSÉCURITÉ (ABNE) NO.VA/NPCA/22 L Union Africaine (UA), créée en tant qu

Plus en détail

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES Préambule: DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE DES NATIONS UNIES Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est au sein des Nations Unies l organisation qui, au niveau mondial, est chargée

Plus en détail

Projet AgroMed Quality. Partie 4. Études de cas des entreprises agroalimentaires

Projet AgroMed Quality. Partie 4. Études de cas des entreprises agroalimentaires Projet AgroMed Quality Partie Études de cas des entreprises agroalimentaires La présente section reprend la méthodologie et les résultats d une enquête effectuée auprès des entreprises agricoles et/ou

Plus en détail

La place de l Agroalimentaire dans le PPAMNQ. K E N Z A R I S g h a ï e r ( C T P C G P P A M N Q )

La place de l Agroalimentaire dans le PPAMNQ. K E N Z A R I S g h a ï e r ( C T P C G P P A M N Q ) La place de l Agroalimentaire dans le PPAMNQ K E N Z A R I S g h a ï e r ( C T P C G P P A M N Q ) Programme d Appui et de Soutien aux Accords de Partenariat Economique (PASAPE) 1- RAPPELS La suppression

Plus en détail

Conférence régionale pour l Afrique de la FAO

Conférence régionale pour l Afrique de la FAO Mars 2014 Food and Agriculture Organization of the United Nations Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture Продовольственная и cельскохозяйственная организация Объединенных Наций

Plus en détail

Master en Gouvernance et management des marchés publics en appui au développement durable

Master en Gouvernance et management des marchés publics en appui au développement durable Master en Gouvernance et management des marchés publics en appui au développement durable Turin, Italie Contexte Le Centre international de formation de l Organisation internationale du Travail (CIF-OIT)

Plus en détail

PNUD. I. Information sur le poste

PNUD. I. Information sur le poste PNUD Ministère du Développement, de l Investissement et de la Coopération Internationale Direction Générale du Développement Régional Direction Générale des Ressources Humaines Termes de référence pour

Plus en détail

L AGRICULTURE BIOLOGIQUE

L AGRICULTURE BIOLOGIQUE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE I. Le concept de l Agriculture Biologique I.1. Définition Selon la définition du Codex Alimentarius, «l agriculture biologique est un système de gestion de production holistique

Plus en détail

Mangeons Local en Ile de France : Itinéraire d une démarche collective en mouvement

Mangeons Local en Ile de France : Itinéraire d une démarche collective en mouvement Mangeons Local en Ile de France : Itinéraire d une démarche collective en mouvement Le CERVIA Paris Ile-de-France Créé en 2007, le Centre Régional de Valorisation et d Innovation Agricole et Alimentaire

Plus en détail

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités Organisateurs : Partenaires : Des outils d accompagnement Des outils de financement Zoom

Plus en détail

CONTEXTE 1. RESULTATS

CONTEXTE 1. RESULTATS FEUILLE DE ROUTE POUR LA MISE EN ŒUVRE DES ACTIONS DE PERENNISATION DES ACQUIS DU PROJET DE PREVENTION DE LA CONTAMINATION DU COTON EN AFRIQUE DE L OUEST 1 Les idées et opinions présentées dans ce rapport

Plus en détail

Stratégie intersectorielle Le partenariat FIDA/FBSA pour la sécurité alimentaire

Stratégie intersectorielle Le partenariat FIDA/FBSA pour la sécurité alimentaire Stratégie intersectorielle Le partenariat FIDA/FBSA pour la sécurité alimentaire Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté Valeur ajoutée d une stratégie intersectorielle

Plus en détail

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION POLES DE COMPETITIVITE et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION Plan - Qu est-ce qu un pôle de compétitivité? - Qu est-ce qu un centre d innovation technologique? - Zoom sur Valorial

Plus en détail

1. Description et objectifs du Fonds. A propos du Projet Pôles Intégrés de Croissance (PIC)

1. Description et objectifs du Fonds. A propos du Projet Pôles Intégrés de Croissance (PIC) TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN CABINET POUR LA GESTION ET L ADMINISTRATION D UN PROGRAMME DE SUBVENTIONS A L ENTREPRENEURIAT ET A L INVESTISSEMENT 1. Description et objectifs du Fonds A propos du

Plus en détail

Programme d Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) du Cameroun. Le 5 novembre 2013

Programme d Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) du Cameroun. Le 5 novembre 2013 Programme d Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) du Cameroun Le 5 novembre 2013 Plan de la présentation 1. Contexte du Programme 2. Objectifs et méthode du Programme 3. Activités prévues dans

Plus en détail

Les formations agroalimentaires dans la Loire

Les formations agroalimentaires dans la Loire Les formations agroalimentaires dans la Loire INFOS PRATIQUES FORMATIONS CENTRES DE FORMATION petit mémorendum des métiers d avenir édition 2010 production, fabrication, conditionnement, maintenance, vente,

Plus en détail

Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel

Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel Micro doses d engrais et système de crédit warranté pour les petits exploitants agricoles du Sahel INFORMATIONS GÉNÉRALES Sources d information Rapport final sur les Micro doses d engrais pour la prospérité

Plus en détail

Curriculum vitae de Hermann OUEDRAOGO Consultant / économie du développement et Microfinance. ohtworks@gmail.com

Curriculum vitae de Hermann OUEDRAOGO Consultant / économie du développement et Microfinance. ohtworks@gmail.com INFORMATIONS PERSONNELLES Curriculum vitae de Hermann OUEDRAOGO / économie du développement et Microfinance Nom Adresse OUEDRAOGO HERMANN 98, rue 28.33, 11 BP 1297 CMS 11, Ouagadoudou, Burkina Faso Téléphone

Plus en détail

OFFRE POUR CONSULTANCE

OFFRE POUR CONSULTANCE 1 3, Rue du Marché, B.P.1490 Bujumbura- Burundi, Tél. (257) 22 301300 / 301302 OFFRE POUR CONSULTANCE Recrutement d un(e) Consultant(e) national pour le poste d appui au programme «Droits des Femmes, Leadership

Plus en détail

Cadre législatif et réglementaire des signes distinctifs d origine et de qualité au Maroc

Cadre législatif et réglementaire des signes distinctifs d origine et de qualité au Maroc Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Direction de Développement des Filières de Production Cadre législatif et réglementaire des signes distinctifs d origine et de qualité au Maroc Par Mme

Plus en détail

Les signes de qualité des produits alimentaires

Les signes de qualité des produits alimentaires Technologie Professionnelle Cuisine Les signes de qualité des produits alimentaires BAC PROFESSIONNEL Restauration 1BAC HO Présentation généraleg 1] Les aspects réglementaires 2] Qu est-ce que la qualité?

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

Profitez de l aide financière du gouvernement!

Profitez de l aide financière du gouvernement! » LISTE DES PROGRAMMES EN AGROALIMENTAIRE Notez qu il s agit d une liste non exhaustive des programmes; d autres aides peuvent exister. Profitez de l aide financière du gouvernement! CULTIVONS L AVENIR

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 14 octobre 2014 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarante-deuxième session Vienne, 25-27 novembre

Plus en détail

L agriculture, un secteur moderne

L agriculture, un secteur moderne L agriculture, un secteur moderne La modernisation de son agriculture a permis à la France de se propulser au rang de premier producteur européen et de premier exportateur mondial de produits agroalimentaires

Plus en détail

L INNOVATION DÉFINITIONS ET CONCEPTS

L INNOVATION DÉFINITIONS ET CONCEPTS L INNOVATION DÉFINITIONS ET CONCEPTS Sommaire Introduction 1 Chaîne d innovation 2 Innovation ouverte 5 Marketing 5 Types d innovation 5 Conditions d innovation 7 Bibliographie 8 Direction de l appui à

Plus en détail

L expertise publique agricole française à l international

L expertise publique agricole française à l international L expertise publique agricole française à l international Agriculture. Alimentation. Développement rural Politiques publiques. Santé des végétaux Recherche. Formation. Conseil. Forêt. Pêche Signes officiels

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en Tunisie

Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en Tunisie Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en Tunisie Création accélérée d emplois et de l appui à l entrepreneuriat Restitution des résultats de la mission de cartographie des besoins sociaux

Plus en détail

Offre de formation DUT et modalités d admission en DUT. IUT Avignon

Offre de formation DUT et modalités d admission en DUT. IUT Avignon Offre de formation DUT et modalités d admission en DUT IUT Avignon SOMMAIRE Présentation du DUT et admission en DUT p. 3 DUT Génie Biologique Option Agronomie p 5 DUT Génie Biologique Option Industrie

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014 COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES Paris, le 09/05/2014 1 1 Global Compact o Lancé en 2000, le Pacte Mondial des Nations Unies est un

Plus en détail

CHARGE (E) DE LA GESTION DE L ASSOCIATION TOURISTIQUE DES OASIS DU SUD (ASTOS)ET SES ACTIVITES

CHARGE (E) DE LA GESTION DE L ASSOCIATION TOURISTIQUE DES OASIS DU SUD (ASTOS)ET SES ACTIVITES CHARGE (E) DE LA GESTION DE L ASSOCIATION TOURISTIQUE DES OASIS DU SUD (ASTOS)ET SES ACTIVITES 1. Contexte général Par sa situation géographique et ses potentialités naturelles, historiques et culturelles,

Plus en détail

Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des partenaires

Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des partenaires Guide du programme Arcserve Global Partner destiné aux VAR - EMEA Présentation du programme de partenariat Conditions de participation au programme de partenariat Avantages du programme Engagement des

Plus en détail

Séminaire de présentation du Programme d'appui à la Diversification de l'économie en Algérie

Séminaire de présentation du Programme d'appui à la Diversification de l'économie en Algérie Programme financé par l Union européenne Séminaire de présentation du Programme d'appui à la Diversification de l'économie en Algérie Les appuis du Programme DIVECO visant à diversifier l économie algérienne

Plus en détail

PJ 28/12. 7 février 2012 Original : anglais. Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni

PJ 28/12. 7 février 2012 Original : anglais. Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni PJ 28/12 7 février 2012 Original : anglais F Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni Encourager l intensification de la production caféière et vivrière au moyen

Plus en détail

AVIS DE VACANCE DE POSTE N AFCHPR/11/2012 CHEF DE DIVISION DES FINANCES ET DE L ADMINISTRATION (P5)

AVIS DE VACANCE DE POSTE N AFCHPR/11/2012 CHEF DE DIVISION DES FINANCES ET DE L ADMINISTRATION (P5) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA AFRICAN COURT ON HUMAN AND PEOPLES RIGHTS COUR AFRICAINE DES DROITS DE L HOMME ET DES PEUPLES P.O Box 6274 Arusha, Tanzania, Tel: +255 732 979506/9; Fax: +255

Plus en détail

Systèmes de production agricole et systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition

Systèmes de production agricole et systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire et de la nutrition REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL Systèmes de production agricole et systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire

Plus en détail

Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification

Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification L INTITULE : Diplôme d Ingénieur-e du Centre international d études supérieures en sciences agronomiques de

Plus en détail

TUNISIE : Monastir - El Fejja la Manouba

TUNISIE : Monastir - El Fejja la Manouba Une plateforme intégrée au service de la stratégie nationale pour l industrie textile Société de gestion de pôle de compétitivité Créée en 2006 / Société anonyme Territoire d intervention : Monastir et

Plus en détail

Présentation de l entreprise

Présentation de l entreprise 1- Historique La société ifri est située dans la commune d Ighzer- Amokrane- Daïra - Ifri Ouzellaguen. La superficie globale de l entreprise ifri est de 32.530 m². La superficie couverte est de 21.000

Plus en détail

PRODUIT COSMETIQUE BIOLOGIQUE : * Quel processus de certification? * Comment optimiser sa démarche? NATEXPO Paris le 19 octobre 2009 Olivier MOLTER

PRODUIT COSMETIQUE BIOLOGIQUE : * Quel processus de certification? * Comment optimiser sa démarche? NATEXPO Paris le 19 octobre 2009 Olivier MOLTER PRODUIT COSMETIQUE BIOLOGIQUE : * Quel processus de certification? * Comment optimiser sa démarche? NATEXPO Paris le 19 octobre 2009 Olivier MOLTER Présentation de Bureau Veritas Bureau Veritas en bref

Plus en détail

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL MARQUE PARC NATUREL REGIONAL La présente fiche traite du cas concret du PNR du Morvan. C est un exemple méthodologique transférable à d autres territoires pour l éligibilité du processus de marquage «Parc

Plus en détail

Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES II) Termes de référence

Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES II) Termes de référence REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale de la Rénovation Universitaire Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES

Plus en détail

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV 1 CONTEXTE EN ALGERIE Recrudescence des TIA HACCP obligatoire depuis 2010 Mise à niveau

Plus en détail

ACTIONS ET POLITIQUES SUR L'INVESTISSEMENT DANS L'AGRICULTURE

ACTIONS ET POLITIQUES SUR L'INVESTISSEMENT DANS L'AGRICULTURE ACTIONS ET POLITIQUES SUR L'INVESTISSEMENT DANS L'AGRICULTURE 1. Les investissements doivent contribuer à et être compatibles avec la réalisation progressive du droit à une alimentation suffisante et nutritive

Plus en détail

Sécurité Sanitaire des Aliments. Saint-Pierre, le 19 novembre 2013. Olivier BOUTOU. Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud

Sécurité Sanitaire des Aliments. Saint-Pierre, le 19 novembre 2013. Olivier BOUTOU. Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud Sécurité Sanitaire des Aliments Saint-Pierre, le 19 novembre 2013 Olivier BOUTOU Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud Faisons connaissance Missions au sein d AFNOR Animation de formation

Plus en détail

Programme d Appui au Financement des Activités Agricoles (AgriFinance-Burkina)

Programme d Appui au Financement des Activités Agricoles (AgriFinance-Burkina) Programme d Appui au Financement des Activités Agricoles (AgriFinance-Burkina) APPEL A CANDIDATURE POUR LA SELECTION DE SYSTEMES FINANCIERS DECENTRALISES ((RFA-001/FS/AGRIFIN/2014) I. JUSTIFICATION DE

Plus en détail

Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES II) Termes de référence

Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES II) Termes de référence REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale de la Rénovation Universitaire Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES

Plus en détail

ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES

ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES VOUS VOULEZ DIVERSIFIER VOS ACTIVITÉS? VOUS DÉSIREZ UN APPROVISIONNEMENT GARANTI POUR VOTRE ENTREPRISE? DÉVELOPPER DE PLUS GRANDS MARCHÉS ET DISCUSTER DIRECTEMENT AVEC LES CONSOMMATEURS?

Plus en détail

CAS D EXPERIENCE POUR L AIDE AU COMMERCE

CAS D EXPERIENCE POUR L AIDE AU COMMERCE CAS D'EXPÉRIENCE UNION DES COMORES CAS D EXPERIENCE POUR L AIDE AU COMMERCE Date de la soumission: 30 janvier 2011 Région : AFRIQUE Pays : COMORES Type: «PROGRAMME DE RENFORCEMENT DES SERVICES DU COMMERCE

Plus en détail

AGRICULTURE. Note technique thématique

AGRICULTURE. Note technique thématique AGRICULTURE Note technique thématique CONTEXTE DE L AGRICULTURE SENEGALAISE La pauvreté rurale, la sécurité alimentaire et l'agriculture durable constituent des défis pressants au Sénégal. Les trois problèmes

Plus en détail

premier écolabel international pour les hébergements touristiques

premier écolabel international pour les hébergements touristiques COMMUNIQUE DE PRESSE CLEF VERTE 2010 FRANCE - 500 HEBERGEMENTS RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT LA FRANCE EST LA PREMIERE DESTINATION TOURISTIQUE AU MONDE ET DES ETUDES MONTRENT QUE LES TOURISTES SONT DE

Plus en détail