Programme des services aux familles des militaires. Contrôle de conformité et d assurance. Exercice financier

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme des services aux familles des militaires. Contrôle de conformité et d assurance. Exercice financier 2013-2014"

Transcription

1 Programme des services aux familles des militaires Contrôle de conformité et d assurance Exercice financier

2 INTRODUCTION Conformément au Protocole d entente () entre le ministère de la défense nationale (MDN) et les centres de ressources pour les familles des militaires (CRFM), le MDN, par l entremise de la Qualité de vie/services aux familles des militaires (SFM), doit : «Commander une vérification du programme (contrôle de conformité et d assurance) du CRFM au moins une fois tous les trois ans ou plus fréquemment si les Participants y consentent ou lorsque le MDN le juge essentiel» (6.1.11) PORTÉE DU CONTRÔLE La portée générale du contrôle de conformité et d assurance consiste à évaluer si les CRFM respectent les dispositions particulières du et du document PSFM : Paramètres de pratique (PSFM PdP), et si leurs activités financières sont conformes aux principes comptables généralement reconnus ainsi qu aux lignes directrices de l Institut canadien des comptables agréés. Le présent contrôle de conformité et d assurance ne vise que les centres œuvrant au Canada, excluant le CRFM Yellowknife. Le contrôle de conformité et d assurance sera principalement axé sur, sans si limiter, les structures financières, de gouvernance et de gestion dans les CRFM conformément au. CADRE DU CONTRÔLE Les documents suivants constituent le cadre du contrôle de conformité et d assurance et énoncent les lignes directrices de l'enquête : Le : Le contrôle de conformité et d assurance s appuie sur les dispositions contenues dans le concernant l utilisation et la gestion des fonds versés par la Qualité de vie/services aux familles des militaires. Il fait aussi appel à des dispositions particulières concernant la gestion générale des CRFM. PSFM : Paramètres de pratique. Pour continuer d être admissibles au financement, les CRFM doivent respecter les dispositions énoncées dans le document PSFM : Paramètres de pratique. Certaines dispositions visant les questions financières, de gouvernance, de gestion et de stratégie de marque ont servi à élaborer les lignes directrices de l enquête en marge du contrôle de conformité et d assurance. APPROCHE & MÉTHODOLOGIE Dès l exercice , l approche adoptée aux fins du contrôle de conformité et d assurance exigera une visite sur et un contrôle hors site. Les SFM confieront la responsabilité d effectuer le contrôle de conformité et d assurance des structures financière et de gestion des CRFM à une équipe d examen, et le contrôle hors site visera l analyse de certains documents, de rapports et de site Webs. 2/16 (PSFM) CONTRÔLES DE CONFORMITÉ ET D ASSURANCE POUR

3 VISITE SUR PLACE En vue de la visite, l examinateur communiquera avec la gestionnaire des processus opérationnels et des services administratifs (GPOSA) pour s informer au sujet du CRFM visé. L examinateur communiquera avec le CRFM pour établir la date de la visite et la GPOSA communiquera à son tour avec le CRFM pour fixer un rendez-vous pour la téléconférence après le contrôle. Avant la visite, l examinateur pourrait demander de la documentation pertinente (p. ex. rapports des visites officielles, réponses du centre aux rapports des visites officielles, demande de financement, avis annuel de financement transmis par les SFM et ententes de prestation de services). Une fois sur les lieux, l équipe d examinateurs mènera des entrevues avec le directeur général, le président du conseil d administration et tout autre membre du personnel et du conseil d administration (CA) en lien avec le contrôle. L examinateur passera en revue des documents tels que les dossiers et les journaux des activités financières, les factures et les reçus, les chèques et le registre de chèques, le plan comptable, les états financiers vérifiés et la lettre de recommandations accompagnant la vérification financière annuelle. D'autres documents pourraient être examinés, notamment les règlements administratifs, les procès-verbaux des réunions du conseil des 12 derniers mois, le rapport de l'assemblée générale annuelle (AGA), les procès-verbaux approuvés de l'aga de l année précédente et la lettre au dossier confirmant la vérification des politiques des ressources humaines. L examinateur passera en revue les lignes directrices de l enquête établies dans le contrôle de conformité et d assurance. Une fois la visite terminée, l examinateur présentera un compte rendu aux membres du conseil d administration et au directeur général. CONTRÔLE HORS SITE En vue du contrôle hors site, la GPOSA communiquera avec le CRFM afin d obtenir les documents pertinents au contrôle. L équipe hors site peut examiner, sans s y limiter, les rapports annuels et trimestriels (pour les trois dernières années), les procès-verbaux des réunions du conseil des douze derniers mois, le rapport de l AGA, les procès verbaux et le site Web du CRFM. Au plus tard une semaine après la conclusion du contrôle du quartier général, la GPOSA dirigera une téléconférence avec le président du conseil d administration (ou son représentant) et le directeur général. RAPPORT Les rapports rédigés à la suite de la visite et du contrôle hors site seront transmis dans les deux semaines suivant le contrôle de conformité et d assurance. 3/16 (PSFM) CONTRÔLES DE CONFORMITÉ ET D ASSURANCE POUR

4 CALENDRIER PROPOSÉ POUR LE CONTRÔLE DE CONFORMITÉ ET D ASSURANCE 1 re journée Activité Personnes visées 9 h à 10 h Rencontre initiale Directeur général, président et trésorier du conseil d administration 10 h à 17 h Analyse, par l examinateur, de tous les documents relatifs à la portée du contrôle Les membres du personnel du CRFM s assurent que l examinateur a accès aux documents pendant la journée. Pour lire les documents, l examinateur doit disposer d un bureau muni d une prise de courant pour y brancher un ordinateur portatif. 2 e journée Activité Personnes visées 9 h à midi Entrevue au sujet des procédures financières 13 h à 17 h Entrevue au sujet des procédures financières (suite) Le directeur général et peut-être le personnel du CRFM qui s occupe de la tenue de livres, des entrées de fonds ou d autres questions financières au centre 3 e journée Activité Personnes visées 9 h à midi Entrevue au sujet des procédures du Président et autres membres du conseil conseil d administration 12 h 30 à 15 h Élaboration du compte rendu de la visite Examinateur 15 h à 17 h L examinateur présente son compte rendu de la visite Président, trésorier et membres du conseil d administration et directeur général Remarque : le président du conseil (ou un représentant désigné par le président) et le trésorier du conseil doivent être présents à la présentation du compte rendu 4 e journée Activité Personnes visées Téléconférence au sujet du contrôle hors site Heure à déterminer 60 minutes Président du conseil d administration (ou un représentant désigné par le président) et directeur général 4/16 (PSFM) CONTRÔLES DE CONFORMITÉ ET D ASSURANCE POUR

5 CONTRÔLE DE CONFORMITÉ ET D ASSURANCE Réf. Exigence Méthode de vérification Observation Mode de contrôle Le CRFM est une organisation sans but lucratif en règle, constituée en société en vertu d'une loi (fédérale, provinciale ou territoriale). Le CRFM respecte les dispositions de ses propres règlements administratifs. Confirmer auprès de la province ou du territoire que le CRFM est bien constitué en société et est en règle au moment de la vérification. Revoir les règlements administratifs. Vérifier par un contrôle ponctuel aléatoire que les pratiques du conseil sont en accord avec les dispositions des règlements. Contre-vérifier en examinant les procès-verbaux de l AGA et des réunions du conseil. Mettre l'accent sur les règlements qui se rapportent au. (Consignez les observations à l'annexe A du rapport de vérification) Le CRFM s assure de respecter la législation du travail pertinente sur laquelle reposent les politiques, les normes et les lignes directrices régissant ses employés. De plus et sous réserve des dispositions de la loi (fédérale, provinciale ou Pour que l examinateur puisse confirmer que le CRFM respecte la législation du travail pertinente, il faut lui fournir une lettre d opinion. La lettre doit rendre compte de la conformité à la législation du travail et être signée par l autorité appropriée. Elle ne peut être signée par un membre du conseil. S assurer que les exigences des SFM relatives à la composition du conseil sont respectées au moment de 5/16 (PSFM) CONTRÔLES DE CONFORMITÉ ET D ASSURANCE POUR

6 territoriale) en vertu de laquelle il est constitué en société, assurer une représentation appropriée au sein du conseil d'administration conformément à ce qui suit : 1. les membres civils des familles du personnel actif des FC à plein temps constituent au moins 51 % des membres votants; l examen. 2. un minimum de sept membres votants (ou, dans les communautés comptant moins de 1000 militaires, un minimum de cinq membres votants est acceptable); article 4 3. le commandant ou un membre supérieur des FAC à titre de membre d office non volant. Le CRFM doit veiller à ce que les membres de la communauté des FAC aient l'occasion de nommer et d'élire des membres au sein du conseil d'administration du Examiner les règlements administratifs, les procès-verbaux du conseil ainsi que le rapport et le procès-verbal de l AGA pour s assurer que les membres de la communauté des FAC ont effectivement eu l occasion de nommer et d élire des 6/16 (PSFM) CONTRÔLES DE CONFORMITÉ ET D ASSURANCE POUR

7 6.3.7, CRFM. Le CRFM élabore et soumet, de la manière prescrite par les SFM, la demande de financement, l entente de prestation de services, les rapports trimestriels sur les activités financières, l accord sur les niveaux de service, l accord supplémentaire et les rapports sur le rendement. Le CRFM coordonne au moins quatre réunions par année auxquelles participent le commandant en charge, le président du conseil du CRFM et le directeur général du CRFM. Le CRFM évalue les besoins de la communauté au moins tous les trois ans. Le CRFM appose la marque du PSFM bien en évidence sur tous les documents imprimés, les affiches, le site Web et le matériel promotionnel qui ont pour objet de promouvoir les membres au sein du conseil d administration du CRFM. Examen des documents pertinents des 36 derniers mois Examen des procès-verbaux des réunions des douze derniers mois Examen de l évaluation des besoins de la communauté effectuée au cours des trois dernières années. L évaluation doit être conforme aux principes d évaluation présentés dans la trousse d outils de Examen d au moins six éléments promotionnels conformes aux règles établies dans le Manuel des normes graphiques nationales du PSFM (version juillet 2011) Hors site Hors site Hors site. Hors site 7/16 (PSFM) CONTRÔLES DE CONFORMITÉ ET D ASSURANCE POUR

8 Le code de protection des renseignements du PSFM et guide du Commissariat à la protection de la vie privée Loi sur les langues officielles et section 3 du PSFM PdP Manuel des normes de forcedelafamille section 5 du PSFM PdP programmes et services qui relèvent du PSFM. Le CRFM s'assure que tous les renseignements personnels obtenus sont traités conformément aux dispositions du Code de protection des renseignements personnels du PSFM, de toute autre loi provinciale ou territoriale pertinente et aux procédures, de la base/escadre si applicable sur la protection des renseignements personnels. Les recommandations du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada sont aussi de fiables pratiques Le CRFM offre des services dans les deux langues officielles selon les normes du MDN et les principes de soutien aux familles Le CRFM crée, met à jour et contribue du contenu pour le portail conformément au document en référence. Le CRFM est tenu de faire état des dépenses Vérification que des procédures pour protéger les renseignements personnels existent procédures pour recevoir et gérer les plaintes et les demandes de renseignements sur la politique et procédures existent procédures sur la formation du personnel et les modes de communication sur le sujet existent Examen d au moins six documents de communication qui démontrent que les services sont offerts dans les deux langues officielles Examen d au moins cinq pages de contenu (français et anglais), choisies au hasard Examiner le plan comptable pour s assurer que les fonds des SFM sont Hors site Hors site Hors site 8/16 (PSFM) CONTRÔLES DE CONFORMITÉ ET D ASSURANCE POUR

9 relatives aux fonds versés par les SFM; le plan comptable du CRFM doit donc séparer ces fonds dans un poste distinct. clairement identifiés et peuvent être facilement suivis Section 5 du PSFM PdP, lettre Avis de financement (année en cours) Le CRFM utilise les fonds versés par le MDN par l entremise des SFM exclusivement pour les services autorisés du PSFM, conformément au document PSFM : PSFM PdP et à l entente de prestation de services approuvée. Le CRFM utilise les fonds versés par le MDN par l entremise des SFM pour les services autorisés du PSFM. Il peut s agir des coûts de la Pour confirmer que les fonds des SFM sont dépensés de manière appropriée : vérifier que les fonds des SFM sont séparés pour pouvoir être facilement suivis examiner les rapports trimestriels des dépenses et en établir la correspondance avec les inscriptions dans les journaux d activités financières, les registres financiers et les chèques annulés; passer en revue les factures et les reçus; vérifier que les rapports trimestriels correspondent aux postes budgétaires identifiés dans l entente de prestation de services; vérifier que ces dossiers indiquent clairement l affectation des fonds dépensés. Pour confirmer que les fonds des SFM sont utilisés de façon adéquate par rapport aux services potentiellement offerts par les PSP et que des liens collaboratifs existent avec les PSP : 9/16 (PSFM) CONTRÔLES DE CONFORMITÉ ET D ASSURANCE POUR

10 programmation. Les éléments suivants pourraient faire l objet d un examen dans le cadre du contrôle de conformité des SFM si on juge que l aide est nécessaire pour atteindre les objectifs de partenariat. vérifier la liste des membres du comité du programme communautaire (CPC, élargi); vérifier les procès-verbaux des deux dernières réunions du comité CPC; vérifier le modèle de prestation de services établi entre le CRFM et les PSP locaux; Assurer la vérification appropriée des documents faisant l objet du contrôle. S assurer, au moyen du contrôle d échantillons, que les pratiques reconnues ci-dessous sont respectées : Utilisation de documents numérotés en série de façon appropriée pour le traitement des opérations suivantes : a. encaissements provenant des clients; b. chèques de débours; c. reçus de dons de bienfaisance. Demandez de vous fournir des échantillons de dossiers pour chacun. Inscription des documents numérotés en série dans un registre tenu par une personne autre que le commis comptable. Demandez de voir le registre. Utilisation quotidienne de formulaires portant un numéro de série contrôlée par une personne autre que 10/16 (PSFM) CONTRÔLES DE CONFORMITÉ ET D ASSURANCE POUR

11 le commis comptable. Demandez de voir le système de contrôle. Rapprochement des encaissements et de la valeur des dépôts. Posez des questions au sujet du processus adopté et demandez de voir des échantillons. Vérification indépendante des formulaires portant un numéro de série effectuée chaque semestre par le directeur général (DG) Contrôle interne approprié du service de paie. S assurer que les pratiques reconnues ci-dessous sont respectées : Si le service de paie est confié à un fournisseur de l extérieur, les feuilles de temps et les taux de rémunération doivent être approuvés par le directeur général. Demandez de voir des échantillons des feuilles de temps remplies. Si le service de paie est sur, les chèques de paie doivent être signés par le directeur général qui doit passer en revue les dossiers de la paie et y apposer ses initiales. Demandez de voir des échantillons des dossiers de paie. 11/16 (PSFM) CONTRÔLES DE CONFORMITÉ ET D ASSURANCE POUR

12 Le CRFM conserve dans ses dossiers les factures, reçus et autres documents qui prouvent les fins pour lesquelles les fonds ont été dépensés pendant une période de six ans et les remet aux SFM ou à leur représentant sur demande. Le CRFM observe les principes et méthodes comptables généralement reconnus ainsi que les lignes directrices de l'institut canadien des comptables agréés concernant la comptabilité des organismes sans but lucratif. Vérification aléatoire des dossiers. Examiner la vérification annuelle des activités financières effectuée par un expert-comptable. Examiner la lettre de recommandations accompagnant la vérification des activités financières. L examinateur fixera un rendez-vous téléphonique ou en personne avec l expert-comptable pour discuter du processus de vérification annuelle et lui posera des questions comme celles qui suivent : Le vérificateur a-til rencontré le directeur général ainsi que le président et le trésorier du conseil d administration, et ceux-ci ont-ils fourni au vérificateur tous les documents dont il avait besoin? La vérification a-t-elle été faite sur ou entièrement à partir du bureau du vérificateur? Après la vérification, avant la production des états financiers vérifiés le vérificateur a-til présenté un compte rendu au directeur général ainsi qu au président et au trésorier du conseil d administration? Le vérificateur a-t-il présenté les états financiers lors de 12/16 (PSFM) CONTRÔLES DE CONFORMITÉ ET D ASSURANCE POUR

13 7.3.3 Séparation appropriée des tâches. La direction doit respecter les lignes directrices reconnues concernant la séparation des tâches pour éviter et déceler les erreurs intentionnelles et non intentionnelles. séparation de la garde des biens de la comptabilité; séparation de l autorisation des transactions de la garde des biens connexes; séparation des tâches au sein de la fonction comptable; séparation de la responsabilité opérationnelle de celle de la tenue des dossiers l AGA? Depuis combien d années le CRFM retient-il les services de ce cabinet de vérificateurs? S assurer que les pratiques cidessous sont respectées et que les tâches suivantes ont été séparées : les chèques doivent être signés par deux signataires autorisés; les documents de base doivent être joints aux chèques au moment de leur signature et présentés en même temps, paraphés par les signataires et estampillé «payé» afin d éviter qu ils soient payés de nouveau; les rapprochements bancaires doivent être effectués par le trésorier ou un tiers et approuvés par le DG; le DG doit avoir accès en lecture seule au solde et aux opérations en ligne du compte bancaire. la correspondance et les chèques entrants sont reçus, ouverts et inscrits dans un registre par une personne autre que le commis comptable; les chèques entrants sont immédiatement estampillés «pour dépôt dans le compte n o du CRFM»; le bordereau de dépôt est 13/16 (PSFM) CONTRÔLES DE CONFORMITÉ ET D ASSURANCE POUR

14 apporté à la banque par une personne autre que celle qui l a rempli Le CRFM fournira aux SFM, dans le format prescrit par ces derniers, des états financiers trimestriels et des rapports de rendement détaillant les services offerts et les fonds dépensés. Sous réserve de l approbation des SFM, le CRFM peut conserver jusqu à concurrence de 10 p. 100 des fonds non utilisés au cours d une année financière donnée. Les fonds conservés doivent être dépensés d une façon qui «respecte» les buts et objectifs généraux du PSFM. La dépense des fonds non utilisés et les rapports futurs sur l utilisation de ces fonds seront conformes aux dispositions des SFM. Vérifier auprès des SFM que les rapports trimestriels sur les activités financières présentés sont à jour au moment de la vérification. S assurer que les rapports trimestriels correspondent au format prescrit. S assurer que le conseil examine ces rapports à leurs réunions. Pour assurer l exactitude des rapports, comparer les données du quatrième trimestre de l exercice financier le plus récent avec celles déclarées dans les états financiers vérifiés de la même année. Le cas échéant : confirmer l obtention de l approbation des SFM; effectuer le suivi des dépenses des fonds par correspondance avec les inscriptions dans les journaux d activités financières, les registres financiers et les chèques annulés; vérifier que ces dossiers indiquent clairement l affectation des fonds dépensés. 14/16 (PSFM) CONTRÔLES DE CONFORMITÉ ET D ASSURANCE POUR

15 Le CRFM obtiendra rapport d une vérification financière annuelle externe et impartiale effectuée par un expert-comptable désigné détenant un permis de pratique de sa province. 8.1 Le CRFM obtiendra une assurance sur les biens, une assurance responsabilité civile, une assurance erreurs et omissions et une assurance responsabilité civile des administrateurs, dirigeants et officiers, conformément aux normes minimales établies par les SFM. Examiner la vérification et consigner toute question émergente. Examiner la lettre de recommandations accompagnant le rapport de vérification et consigner toutes les observations importantes. Vérifier que les titres de compétence de l examinateur mentionnent son autorisation de pratiquer dans la province. Vérifier que le comptable n a que des liens professionnels avec le CRFM. S assurer qu il est «impartial». L examinateur doit confirmer les normes minimales établies par les SFM au moment de la vérification. Confirmer auprès de la compagnie d'assurance de la DSFM que celle-ci a souscrit le niveau recommandé de protection d'assurance. 15/16 (PSFM) CONTRÔLES DE CONFORMITÉ ET D ASSURANCE POUR

16 APNDICE A L examinateur doit passer en revue les règlements administratifs et les politiques du conseil d administration et choisir de façon aléatoire cinq dispositions aux fins de vérification. Il doit vérifier les règlements administratifs pour s'assurer qu'ils sont conformes aux dispositions du (p. ex. composition du conseil, exigences de l'aga, exigence d'une vérification annuelle des activités financières, etc). Dans le tableau ci-dessous, l examinateur indiquera cinq politiques ou règlements. Il vérifiera ensuite dans quelle mesure ces politiques ou règlements sont appliqués dans la pratique en examinant les procès-verbaux des réunions du conseil et de l AGA et en menant des entrevues auprès de membres du conseil, s il y a lieu. Politique du conseil d administration Observation Mode de contrôle A.1 A.2 A.3 A.4 A.5 16/16 (PSFM) CONTRÔLES DE CONFORMITÉ ET D ASSURANCE POUR

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE Adopté le 29 juin 2009 par le conseil d'administration (275 e assemblée résolution n o 2321) Modifié le 21 avril 2015 par le conseil d administration (310 e assemblée

Plus en détail

COLLECTE DE FONDS. 3.1. Les écoles élémentaires et secondaires peuvent entreprendre des activités de collecte de fonds si :

COLLECTE DE FONDS. 3.1. Les écoles élémentaires et secondaires peuvent entreprendre des activités de collecte de fonds si : DOMAINE : ADMINISTRATION En vigueur le : 25 janvier 2005 (SP-05-15) POLITIQUE : Révisée le : 22 juin 2015 (CF-DA) L usage du masculin a pour but d alléger le texte. 1. ÉNONCÉ COLLECTE DE FONDS Le Conseil

Plus en détail

Board Development. Comprendre les états financiers

Board Development. Comprendre les états financiers Les états présentés aux réunions de conseil vous intimident-ils? Cherchez-vous des renseignements de base qui pourraient vous aider à lire les états? Si c est le cas, les renseignements qui suivent sont

Plus en détail

COMPTABLE CONTRAT DE 12 MOIS À TEMPS PLEIN TORONTO (ONTARIO)

COMPTABLE CONTRAT DE 12 MOIS À TEMPS PLEIN TORONTO (ONTARIO) COMPTABLE CONTRAT DE 12 MOIS À TEMPS PLEIN TORONTO (ONTARIO) L Ordre des métiers de l Ontario est un organisme géré par l industrie ayant pour mission de protéger l intérêt public en réglementant et en

Plus en détail

Document de gestion # 500,209. Perception des revenus spécifiques. Normes et modalités

Document de gestion # 500,209. Perception des revenus spécifiques. Normes et modalités Commission scolaire du Lac-Abitibi Secrétariat général Document de gestion # 500,209 Perception des revenus spécifiques Normes et modalités Adopté par le conseil des commissaires le 24 mai 2011 : résolution

Plus en détail

MODULE Mandat lié à la surveillance financière

MODULE Mandat lié à la surveillance financière Renforcer la capacité des conseils d'administration des Centres de ressources pour les familles des militaires MODULE Mandat lié à la surveillance financière Renforcer la capacité des conseils d'administration

Plus en détail

Politique de gestion. 5. Déboursés Il doit y avoir deux signataires sur les chèques, dont au moins un membre du conseil d administration.

Politique de gestion. 5. Déboursés Il doit y avoir deux signataires sur les chèques, dont au moins un membre du conseil d administration. TROCCA Table Régionale des Organismes Communautaires Chaudière - Appalaches Politique de gestion Voici une liste de points jugés importants pour la gestion de l organisme. La plupart se rapportent à la

Plus en détail

Fonds pour la recherche en Ontario

Fonds pour la recherche en Ontario Chapitre 4 Section 4.10 Ministère de la Recherche et de l Innovation Fonds pour la recherche en Ontario Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

Bureau du Conseil privé Examen de l assurance de la gestion des voyages et des frais d accueil

Bureau du Conseil privé Examen de l assurance de la gestion des voyages et des frais d accueil Bureau du Conseil privé Examen de l assurance de la gestion des voyages et des frais d accueil Division de la vérification et de l évaluation Rapport final Le 4 mars 2011 Table des matières Sommaire...

Plus en détail

3.1 La carte d achat sera émise par une institution financière retenue par le Conseil scolaire au nom de la personne autorisée et du Conseil.

3.1 La carte d achat sera émise par une institution financière retenue par le Conseil scolaire au nom de la personne autorisée et du Conseil. Procédure administrative : Cartes d achat Numéro : PA 4.006 Catégorie : Affaires et finances Pages : 8 Approuvée : le 19 mars 2007 Modifiée : le 1 er octobre 2012 1. Objet et portée La présente procédure

Plus en détail

Lignes directrices à l intention des praticiens

Lignes directrices à l intention des praticiens Janvier 2005 Lignes directrices à l intention des praticiens Visiter notre site Web : www.cga-pdnet.org/fr-ca Le praticien exerçant seul ou au sein d un petit cabinet et l indépendance Le Code des principes

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA GOUVERNANCE DE LA SOCIÉTÉ DE L'ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC ET DU FONDS D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC

RÈGLEMENT SUR LA GOUVERNANCE DE LA SOCIÉTÉ DE L'ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC ET DU FONDS D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC RÈGLEMENT SUR LA GOUVERNANCE DE LA SOCIÉTÉ DE L'ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC ET DU FONDS D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC Loi sur la Société de l assurance automobile du Québec (chapitre S-11.011) Le

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE

POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE POLITIQUE DE GESTION FINANCIÈRE Juin 2004 TABLE DES MATIÈRES 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES 2. REGLES DE GESTION FINANCIERE 2.1 Approbation des budgets 1 2.2 Vérification des livres comptables 1 2.3 États

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 7 DÉTERMINANT LES DROITS ET LES FRAIS EXIGIBLES DES ÉTUDIANTS

RÈGLEMENT N O 7 DÉTERMINANT LES DROITS ET LES FRAIS EXIGIBLES DES ÉTUDIANTS RÈGLEMENT N O 7 DÉTERMINANT LES DROITS ET LES FRAIS EXIGIBLES DES ÉTUDIANTS Adopté par le conseil d administration le 16 juin 2015 (résolution numéro CA-015-0942) et déposé au ministère de l Éducation,

Plus en détail

Vérification des procédures en fin d exercice

Vérification des procédures en fin d exercice Vérification des procédures en fin d exercice DIVERSIFICATION DE L ÉCONOMIE DE L OUEST CANADA Direction générale de la vérification et de l évaluation Décembre 2011 Table des matières 1.0 Résumé 1 2.0

Plus en détail

Association SYNADEC. Association Loi 1901 Siège social : Association SYNADEC

Association SYNADEC. Association Loi 1901 Siège social : Association SYNADEC Association SYNADEC Association Loi 1901 Siège social : Association SYNADEC Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901, le décret du 16

Plus en détail

PRÉAMBULE. La version administrative reproduit l intégralité des Règles et Principes directeurs de l ACFM.

PRÉAMBULE. La version administrative reproduit l intégralité des Règles et Principes directeurs de l ACFM. STATUT, RÈGLES ET PRINCIPES DIRECTEURS DE L ACFM Version administrative 1 er octobre 2010 PRÉAMBULE Le présent document constitue une version administrative des Statut, Règles et Principes directeurs de

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons

Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons Demande pour le Programme de soutien au démarrage d entreprises pour les compagnons Section A : Renseignements personnels et commerciaux Numéro de référence : AVIS SUR LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE La

Plus en détail

COMMANDITÉ DE BROOKFIELD RENEWABLE ENERGY PARTNERS L.P. CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

COMMANDITÉ DE BROOKFIELD RENEWABLE ENERGY PARTNERS L.P. CHARTE DU COMITÉ D AUDIT COMMANDITÉ DE BROOKFIELD RENEWABLE ENERGY PARTNERS L.P. CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Février 2015 Un comité du conseil d administration (le «conseil») du commandité (le «commandité») de Brookfield Renewable

Plus en détail

RAPPORT FIN15-08. Réunion ordinaire du Conseil 2015-04-28. Ajout d une nouvelle politique sur les cartes de crédit corporatives

RAPPORT FIN15-08. Réunion ordinaire du Conseil 2015-04-28. Ajout d une nouvelle politique sur les cartes de crédit corporatives RAPPORT FIN15-08 Réunion ordinaire du Conseil 2015-04-28 TITRE : Ajout d une nouvelle politique sur les cartes de crédit corporatives BUT : Présenter aux membres du Conseil, pour approbation, l ajout d

Plus en détail

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET GUIDE D OPÉRATIONS UN DON AU FONDS SPORTS-QUÉBEC POURQUOI? SPORTSQUÉBEC LÉGALEMENT APTE À ÉMETTRE DES REÇUS FISCAUX À titre d association canadienne de sport amateur

Plus en détail

Vérification de la sécurité des données fiscales. Rapport final Approuvé par le Comité de vérification interne le 29 juin 2005

Vérification de la sécurité des données fiscales. Rapport final Approuvé par le Comité de vérification interne le 29 juin 2005 Rapport final Approuvé par le Comité de vérification interne le 29 juin 2005 Division de la vérification et de l évaluation Mars 2005 Table des matières Énoncé du vérificateur... 1 I. Introduction...

Plus en détail

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la gouvernance ministérielle. Rapport final

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la gouvernance ministérielle. Rapport final BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ Vérification de la gouvernance ministérielle Division de la vérification et de l évaluation Rapport final Le 27 juin 2012 Table des matières Sommaire... i Énoncé d assurance...iii

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES ACHATS

POLITIQUE SUR LES ACHATS POLITIQUE SUR LES ACHATS Adoption : Conseil d administration du RCDR, 24 février 2006 Dernière révision : Conseil d administration du RCDR, 19 mars 2014 1. OBJET Définir les responsabilités et les obligations

Plus en détail

RECOMMANDATIONS PROPOSÉES

RECOMMANDATIONS PROPOSÉES SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE RECOMMANDATIONS PROPOSÉES (Ce guide doit être utilisé avec le Programme de vérification des syndics) **Ce n est pas nécessaire de le retourner au Bureau national**

Plus en détail

Le 29 juin 2015 ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS DE FONDS MUTUELS/ MUTUAL FUND DEALERS ASSOCIATION OF CANADA RÈGLES

Le 29 juin 2015 ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS DE FONDS MUTUELS/ MUTUAL FUND DEALERS ASSOCIATION OF CANADA RÈGLES Le 29 juin 2015 ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS DE FONDS MUTUELS/ MUTUAL FUND DEALERS ASSOCIATION OF CANADA RÈGLES TABLE DES MATIÈRES ARTICLE N DE PAGE 1 RÈGLE N O 1 STRUCTURE DE L ENTREPRISE ET QUALITÉS

Plus en détail

Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire

Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire Annexe 9 : Transferts de fonds d un Établissement principal à un Établissement secondaire 1. Définitions Chercheur principal le candidat principal d une demande de subvention ou de bourse qui a été approuvée

Plus en détail

Lignes directrices de 2004 pour des sondages sur la satisfaction des demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile

Lignes directrices de 2004 pour des sondages sur la satisfaction des demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile Financial Services Commission of Ontario Commission des services financiers de l Ontario Lignes directrices de 2004 pour des sondages sur la satisfaction des demandeurs dans le cadre de l assurance-automobile

Plus en détail

Programme de prêts REER

Programme de prêts REER Brochure Programme de prêts REER Réservé aux conseillers à titre d information Page 1 de 10 À propos de B2B Banque Un chef de file canadien parmi les fournisseurs de prêts investissement et REER offerts

Plus en détail

2. Dénomination Sa dénomination est : «Association paritaire de l édition phonographique» (APEP).

2. Dénomination Sa dénomination est : «Association paritaire de l édition phonographique» (APEP). MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3361 Convention collective nationale IDCC : 2770. ÉDITION PHONOGRAPHIQUE ACCORD

Plus en détail

Équipe de la vérification et de l évaluation. Vérification de la gestion financière des ententes de recherche concertée

Équipe de la vérification et de l évaluation. Vérification de la gestion financière des ententes de recherche concertée Équipe de la vérification et de l évaluation Vérification de la gestion financière des ententes de recherche concertée Septembre 2003 Table des matières 1. Conclusions...1 2. Résumé des observations...1

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONCTON PROGRAMME DE CARTE D ACHAT INFORMATION GÉNÉRALE

UNIVERSITÉ DE MONCTON PROGRAMME DE CARTE D ACHAT INFORMATION GÉNÉRALE UNIVERSITÉ DE MONCTON PROGRAMME DE CARTE D ACHAT INFORMATION GÉNÉRALE Révision 2014-12-11 1.0 INTRODUCTION Dans le but d alléger le processus pour les achats de valeur modique, l Université de Moncton

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES ADE08-DA ADMINISTRATION DES ÉCOLES Collectes de fonds

RECUEIL DES POLITIQUES ADE08-DA ADMINISTRATION DES ÉCOLES Collectes de fonds RÉSOLUTION 87-07 C.E. Date d adoption : 20 mars 2007 16 avril 2014 En vigueur : 21 mars 2007 16 avril 2014 À réviser avant : OBJECTIF 1. Préciser les modalités rattachées à la sollicitation et à la collecte

Plus en détail

Brochure. Programme de prêts REE LA BANQUE AU SERVICE DES CONSEILLERS. Réservé aux conseillers à titre d information

Brochure. Programme de prêts REE LA BANQUE AU SERVICE DES CONSEILLERS. Réservé aux conseillers à titre d information Brochure Réservé aux conseillers à titre d information Programme de prêts REE LA BANQUE AU SERVICE DES CONSEILLERS Prêt REE C est un concept simple : le plutôt vous commencez à épargner, plus vos placements

Plus en détail

Vérification de la fonction de trésorerie

Vérification de la fonction de trésorerie Vérification de la fonction de trésorerie La fonction de trésorerie est conforme à l ensemble des dispositions législatives et des politiques Ottawa, le 28 novembre 2013 Le vérificateur général Alain Lalonde

Plus en détail

Constitution Ultimate New Brunswick. Article I Nom

Constitution Ultimate New Brunswick. Article I Nom Constitution Ultimate New Brunswick Article I Nom 1.1 La présente association doit légalement être connue sous le nom de New Brunswick Disc Sport Association, ci-après nommée Ultimate New Brunswick (U.N.B.)

Plus en détail

ISO- PROCEDURES SERVICE DE GARDE

ISO- PROCEDURES SERVICE DE GARDE SDG-ISO ISO- PROCEDURES SERVICE DE GARDE Formation à l intention des nes et des s en service de garde, ainsi que des s des écoles primaires Chantal Lamoureux, agente Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

Programme de prêts REE

Programme de prêts REE Brochure Programme de prêts REE Réservé aux conseillers à titre d information LA BANQUE AU SERVICE DES CONSEILLERS Page 1 de 10 Prêt REE C'est un concept simple : le plutôt vous commencez à épargner, plus

Plus en détail

COMMISSARIAT À LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE DU CANADA. Vérification de la gestion des ressources humaines

COMMISSARIAT À LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE DU CANADA. Vérification de la gestion des ressources humaines COMMISSARIAT À LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE DU CANADA Vérification de la gestion des ressources humaines 13 mai 2010 Préparée par le Centre de gestion publique Inc. TABLE DES MATIÈRES 1.0 Sommaire...

Plus en détail

Annexe D Révision : juin 2008

Annexe D Révision : juin 2008 Annexe D Révision : juin 2008 SERVICE DE CONCILIATION DES ASSURANCES DE PERSONNES DU CANADA RÈGLEMENT N O 1 RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX DÉFINITIONS 1. Dans les présents règlements et tous les autres règlements

Plus en détail

Obtenir le titre de prêteur. agréé. La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION

Obtenir le titre de prêteur. agréé. La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION Obtenir le titre de prêteur agréé La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION La SCHL aide les Canadiens à répondre à leurs besoins en matière de logement. En tant qu autorité en matière

Plus en détail

UV DIRECT MODALITÉS DU COMPTE

UV DIRECT MODALITÉS DU COMPTE UV DIRECT MODALITÉS DU COMPTE Les pages suivantes contiennent des renseignements importants au sujet de votre compte UV DIRECT dont vous devez prendre connaissance. Si vous avez des questions, nous serons

Plus en détail

1. Qu est-ce que le Régime de soins dentaires de la fonction publique (RSDFP)? Quel lien a-t-il avec le Régime de soins dentaires pour les

1. Qu est-ce que le Régime de soins dentaires de la fonction publique (RSDFP)? Quel lien a-t-il avec le Régime de soins dentaires pour les 1. Qu est-ce que le Régime de soins dentaires de la fonction publique (RSDFP)? Quel lien a-t-il avec le Régime de soins dentaires pour les personnes à charge (RSDPC)? 2. Qui administre le RSDPC? 3. Suis-je

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE SECOURS MUTUEL LES STATUTS ET LES RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS

SOCIÉTÉ DE SECOURS MUTUEL LES STATUTS ET LES RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS SOCIÉTÉ DE SECOURS MUTUEL LES STATUTS ET LES RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS Dépôt et enregistrement : 14 janvier 1982 LES STATUTS DE LA SOCIÉTÉ DE SECOURS MUTUEL ET LES RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE Décembre 2013 RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE GRÈVE Article Page 1 Gestion financière de la Caisse nationale de grève...1 2 Définition du terme «grève»...1 3 Droit aux indemnités de la Caisse nationale

Plus en détail

Services de conciliation en assurance Cadre de collaboration et de surveillance. Approuvé par le CCRRA en juin 2015

Services de conciliation en assurance Cadre de collaboration et de surveillance. Approuvé par le CCRRA en juin 2015 Services de conciliation en assurance Cadre de collaboration et de Approuvé par le CCRRA en juin 2015 Mise à jour du Forum conjoint des autorités de réglementation du marché financier Réseau de conciliation

Plus en détail

Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur. Identification du requérant. Nom, prénom ou raison sociale du requérant :

Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur. Identification du requérant. Nom, prénom ou raison sociale du requérant : Demande d ouverture de compte pour une personne autre qu un consommateur Identification du requérant Nom, prénom ou raison sociale du requérant : (ci-après appelé le «requérant») Nom du commerce ou de

Plus en détail

Protocoles d entente (PE)

Protocoles d entente (PE) Protocoles d entente (PE) Atelier national BI 2013 5-7 novembre 2013 Points à enseigner Ce qu est le PE et ce qu il n est pas Nature et objet du PE Rôle et identification du coordonnateur des protocoles

Plus en détail

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant 1 Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices RBC Votre employeur a

Plus en détail

SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Aide à l édition de livres : subventions à la traduction

SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Aide à l édition de livres : subventions à la traduction LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE DEMANDE SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Aide à l édition de livres : subventions à la traduction Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour présenter cette

Plus en détail

ARTICLE 5 : SIEGE SOCIAL Le siège social est à Nantes. Il peut être transféré sur simple décision du conseil d administration.

ARTICLE 5 : SIEGE SOCIAL Le siège social est à Nantes. Il peut être transféré sur simple décision du conseil d administration. Association loi 1901 ARTICLE 1 : CONSTITUTION Création Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901, et le décret du 16 août 1901 ayant pour

Plus en détail

Financière Sun Life inc.

Financière Sun Life inc. Financière Sun Life inc. Régime canadien de réinvestissement des dividendes et d achat d actions CIRCULAIRE D OFFRE MODIFIÉE ET MISE À JOUR Table des matières Dans la présente circulaire d offre... 1

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT. FORAGE ORBIT GARANT INC. (Orbit Garant ou la Société)

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT. FORAGE ORBIT GARANT INC. (Orbit Garant ou la Société) CHARTE DU COMITÉ D AUDIT FORAGE ORBIT GARANT INC. (Orbit Garant ou la Société) 1. Objectifs Le comité aidera le Conseil d administration à s acquitter de ses responsabilités de supervision, en particulier

Plus en détail

Code de conduite du conseiller SERVICES D ASSURANCES PEAK INC.

Code de conduite du conseiller SERVICES D ASSURANCES PEAK INC. Code de conduite du conseiller SERVICES D ASSURANCES PEAK INC. OBJET ET PORTÉE 1 Le présent Code de conduite et d éthique énonce les normes auxquelles doivent adhérer les cabinets et les conseillers lorsqu

Plus en détail

GUIDE DES FONDS GÉNÉRÉS PAR LES ÉCOLES

GUIDE DES FONDS GÉNÉRÉS PAR LES ÉCOLES LE 1ER MARS 2015 GUIDE DES FONDS GÉNÉRÉS PAR LES ÉCOLES CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINVIAL GUIDE DES FONDS GÉNÉRÉS PAR LES ÉCOLES Guide des ÉCOLES DU CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL pour assurer la

Plus en détail

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers.

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers. GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE DE CONSTITUTION D UNE COMPAGNIE D ASSURANCE À CHARTE QUÉBÉCOISE Mars 2008 Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité

Plus en détail

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION 21 JUILLET 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 3 2. SOCIÉTÉ DE PRODUCTION OU DE DISTRIBUTION («LE REQUÉRANT»)... 3 2.1. Certification

Plus en détail

Le Réseau de conciliation du secteur financier Un cadre pour la collaboration Le 10 Août, 2007

Le Réseau de conciliation du secteur financier Un cadre pour la collaboration Le 10 Août, 2007 Le Réseau de conciliation du secteur financier Un cadre pour la collaboration Le 10 Août, 2007 Page 1 sur 15 NOTE La présente note et les documents joints décrivent un cadre pour la collaboration continue

Plus en détail

Rév. 2011-06. Ligne directrice 10B : Déclaration des déboursements de casino à CANAFE sur support papier

Rév. 2011-06. Ligne directrice 10B : Déclaration des déboursements de casino à CANAFE sur support papier Rév. 2011-06 Ligne directrice 10B : Déclaration des déboursements de casino à CANAFE sur support papier Ligne directrice 10B : Déclaration des déboursements de casino à CANAFE sur support papier Juin 2011

Plus en détail

Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation

Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation Commission des services financiers de l Ontario Le 17 décembre 2010 Table

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉMUNÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC.

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉMUNÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC. CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉMUNÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC. Adoptée le 28 septembre 2009 (Modification la plus récente : novembre 2013) La présente charte

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION AIRSOFT CONTACT

STATUTS DE L ASSOCIATION AIRSOFT CONTACT STATUTS DE L ASSOCIATION AIRSOFT CONTACT CONSTITUTION Article 1 er Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 1. ASSOCIATION DU SOCCER MINEUR DE VERDUN 1976 LTÉE (Club de soccer Verdun) (RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX)

RÈGLEMENT N O 1. ASSOCIATION DU SOCCER MINEUR DE VERDUN 1976 LTÉE (Club de soccer Verdun) (RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX) RÈGLEMENT N O 1 ASSOCIATION DU SOCCER MINEUR DE VERDUN 1976 LTÉE (Club de soccer Verdun) (RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX) Adopté le 14 mars 2012 Amendé le 16 janvier 2013 Amendé le 26 novembre 2014 CHAPITRE 1 LES

Plus en détail

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE DÉFENSE

RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE DÉFENSE Version de septembre 2013 RÈGLEMENTS DE LA CAISSE NATIONALE DE DÉFENSE Article Page 1 Gestion financière de la Caisse nationale de défense 1 2 Campagnes à frais partagés 2 3 Initiatives nationales, provinciales

Plus en détail

protection consommateurs commerce électronique Principes régissant la dans le Le cadre canadien des

protection consommateurs commerce électronique Principes régissant la dans le Le cadre canadien des Principes régissant la protection consommateurs des dans le commerce électronique Le cadre canadien Groupe de travail sur la consommation et le commerce électronique Principes régissant la protection

Plus en détail

Activité des programmes de médicaments

Activité des programmes de médicaments Chapitre 4 Section 4.05 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Activité des programmes de médicaments Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.05 du Rapport annuel

Plus en détail

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Conseil de recherches en sciences humaines du Canada Annexe à la Déclaration de responsabilité de la direction englobant le contrôle interne en matière de rapports financiers (non vérifiée) Exercice 2011-2012

Plus en détail

Limites régissant les engagements importants

Limites régissant les engagements importants Bureau du surintendant des Canada Office of the Superintendent of Financial Institutions Canada 255, rue Albert 255 Albert Street Ottawa, Canada Ottawa, Canada K1A 0H2 K1A 0H2 Ligne directrice Objet :

Plus en détail

2. Les conditions énoncées dans le présent chapitre ne s'appliquent pas aux chèques de paie, qui eux sont émis de la façon indiquée au chapitre 20.

2. Les conditions énoncées dans le présent chapitre ne s'appliquent pas aux chèques de paie, qui eux sont émis de la façon indiquée au chapitre 20. COMPTES FOURNISSEURS ET DÉBOURS INTRODUCTION 1. Ce chapitre énonce la politique et les méthodes relatives à la comptabilité et au contrôle des comptes fournisseurs et des débours. Voir le Manuel des Applications

Plus en détail

CIRCULAIRE N o 92 AUX BANQUES COMMERCIALES AUX BANQUES D'EPARGNE ET DE LOGEMENT

CIRCULAIRE N o 92 AUX BANQUES COMMERCIALES AUX BANQUES D'EPARGNE ET DE LOGEMENT Banque de la République d Haïti CIRCULAIRE N o 92 AUX BANQUES COMMERCIALES AUX BANQUES D'EPARGNE ET DE LOGEMENT Les banques doivent respecter les dispositions suivantes concernant la surveillance consolidée

Plus en détail

Guide de commercialisation de l assurance par méthode autre qu`en personne

Guide de commercialisation de l assurance par méthode autre qu`en personne Guide de commercialisation de l assurance par méthode autre qu`en personne Guide pour les agences et conseillers indépendants qui vendent de l assurance vie par téléphone ou par Internet sans rencontrer

Plus en détail

INTERLIGUE Q.B.C. STATUTS

INTERLIGUE Q.B.C. STATUTS INTERLIGUE Q.B.C. STATUTS Adopté au Bureau des gouverneurs le 22 avril 2015 Entériné à l'assemblée générale des membres le XXX 2015 Table des matières 1. Nom... 3 2. Siège social et adresse... 3 3. Définition...

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. Restreinte UNEP/OzL.Pro/ExCom/40/5 19 juin 2003 FRANÇAIS ORIGINAL: ANGLAIS COMITÉ EXÉCUTIF DU FONDS MULTILATÉRAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION RÈGLE E2

ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION RÈGLE E2 ASSOCIATION CANADIENNE DES PAIEMENTS CANADIAN PAYMENTS ASSOCIATION RÈGLE E2 ÉCHANGE D EFFETS DE PAIEMENT EN LIGNE ÉLECTRONIQUE AUX FINS DE LA COMPENSATION ET DU RÈGLEMENT 2013 ASSOCIATION CANADIENNE DES

Plus en détail

Que couvre l Assurance comptes clients?

Que couvre l Assurance comptes clients? GUIDE DE VOTRE ASSURANCE COMPTES CLIENTS PETITES ENTREPRISES Nous vous remercions d avoir assuré vos comptes clients auprès d EDC. Vous pouvez maintenant offrir du crédit à vos clients tout en vous protégeant

Plus en détail

ASSOCIATION DES COMPTABLES GÉNÉRAUX ACCRÉDITÉS DU CANADA. Norme de formation Professionnelle continue Version 1.1

ASSOCIATION DES COMPTABLES GÉNÉRAUX ACCRÉDITÉS DU CANADA. Norme de formation Professionnelle continue Version 1.1 ASSOCIATION DES COMPTABLES GÉNÉRAUX ACCRÉDITÉS DU CANADA Norme de formation Professionnelle continue Version 1.1 Association des comptables généraux accrédités du Canada 100 4200 North Fraser Way Burnaby

Plus en détail

Déclaration relative à un déboursement de casino

Déclaration relative à un déboursement de casino Si vous avez les moyens techniques de produire votre déclaration par voie électronique, vous NE devez PAS utiliser ce formulaire papier. Consultez plutôt la rubrique portant sur la déclaration sur le site

Plus en détail

DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS

DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS DISPOSITIF PARTICULIER DE CERTIFICATION DES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS Diffusion contrôlée : - Membres du comité - Examinateurs - Référents techniques page 1/15 O/Préambule Les décisions de certification,

Plus en détail

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Juillet 2009 Version 2.0 Table des matières Introduction...3

Plus en détail

DEMANDE D ADHÉSION/DE RÉACTIVATION D ADHÉSION

DEMANDE D ADHÉSION/DE RÉACTIVATION D ADHÉSION Pour obtenir des renseignements sur l adhésion, consultez le site cmpa-acpm.ca ou communiquez avec l ACPM au 613-725-2000 ou au 1-800-267-6522. Ce formulaire peut être rempli en ligne. INSTRUCTIONS : Veuillez

Plus en détail

Dans la série «Fonds de roulement» de Deloitte. Mettez votre fonds de roulement au travail! Stratégies d optimisation des comptes fournisseurs

Dans la série «Fonds de roulement» de Deloitte. Mettez votre fonds de roulement au travail! Stratégies d optimisation des comptes fournisseurs Dans la série «Fonds de roulement» de Deloitte Mettez votre fonds de roulement au travail! Stratégies d optimisation des comptes fournisseurs Dans la série «Fonds de roulement» Stratégies d optimisation

Plus en détail

Déclaration du Rapprochement annuel des soldes

Déclaration du Rapprochement annuel des soldes Déclaration du Rapprochement annuel des soldes Directives et Guide explicatif des lignes General Insurance Statistical Agency/Agence statistique d'assurance générale 5160, rue Yonge, 17 e étage Toronto

Plus en détail

Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B

Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B L information suivante est organisée de façon à aider les organismes de bienfaisance à indiquer les dépenses

Plus en détail

REGLEMENT PARTICULIER DE LA CAISSE MUTUELLE COMPLEMENTAIRE ET D ACTION SOCIALE MARSEILLE

REGLEMENT PARTICULIER DE LA CAISSE MUTUELLE COMPLEMENTAIRE ET D ACTION SOCIALE MARSEILLE REGLEMENT PARTICULIER DE LA CAISSE MUTUELLE COMPLEMENTAIRE ET D ACTION SOCIALE MARSEILLE Article 1....3 Dispositions générales...3 Titre I : Organisation de la C.M.C.A.S...3 Article 2....3 Composition

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU GIP ALFA CENTRE

REGLEMENT INTERIEUR DU GIP ALFA CENTRE REGLEMENT INTERIEUR DU GIP ALFA CENTRE Préambule Le Conseil d administration établit un règlement intérieur relatif à l organisation et au fonctionnement des services du groupement ainsi qu à la gestion

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.)

États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.) États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.) 31 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des revenus et dépenses et de l actif net... 3 État de

Plus en détail

Politique de gestion financière et d approvisionnement

Politique de gestion financière et d approvisionnement Politique de gestion financière et d approvisionnement Modifiée lors du C.A. du 13 juin 2012 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 1 Dispositions générales... 2 1. Objet... 2 Règles de gestion financière...

Plus en détail

Lignes directrices du MFCU. Ordonnances alimentaires et Prestations d emploi et mesures de soutien de l Ontario

Lignes directrices du MFCU. Ordonnances alimentaires et Prestations d emploi et mesures de soutien de l Ontario Lignes directrices du MFCU Ordonnances alimentaires et Prestations d emploi et mesures de soutien de l Ontario Renseignements généraux sur les ordonnances alimentaires Page 2 Lorsque les clients divulguent

Plus en détail

Conditions régissant les demandes en ligne de RBC Banque Royale

Conditions régissant les demandes en ligne de RBC Banque Royale Conditions régissant les demandes en ligne de RBC Banque Royale Veuillez passer en revue les conditions ci-après régissant les demandes en ligne de RBC Banque Royale (les «conditions»). Vous devez les

Plus en détail

DONS, D HOSPITALITÉ. Lignes directrices 1. mai 2012 COMMISSAIRE À L ÉTHIQUE ET À LA DÉONTOLOGIE

DONS, D HOSPITALITÉ. Lignes directrices 1. mai 2012 COMMISSAIRE À L ÉTHIQUE ET À LA DÉONTOLOGIE DONS, AVANTAGES ET MARQUES D HOSPITALITÉ Lignes directrices 1 mai 2012 COMMISSAIRE À L ÉTHIQUE ET À LA DÉONTOLOGIE 1 En application de l article 89 du Code, le commissaire peut publier des lignes directrices

Plus en détail

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX ADOPTÉS LE23 AOÛT 2013

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX ADOPTÉS LE23 AOÛT 2013 RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX ADOPTÉS LE23 AOÛT 2013 DISPOSITIONS PRÉLIMINAIRES 1. Nom et incorporation. La présente corporation, connue et désignée sous le nom de ELLES DE LA CONSTRUCTION est incorporée comme organisme

Plus en détail

Obligations à prime du Canada Titres avec certificat (formulaire CPB-12) Achats avec certificat Table des matières

Obligations à prime du Canada Titres avec certificat (formulaire CPB-12) Achats avec certificat Table des matières Obligations à prime du Canada Titres avec certificat (formulaire CPB-12) Achats avec certificat Table des matières Généralités... 1 Conservation des documents... 1 Types de formulaires de souscription...

Plus en détail

Bureau du surintendant des institutions financières. Audit interne des Services intégrés : Services de la sécurité et de l administration

Bureau du surintendant des institutions financières. Audit interne des Services intégrés : Services de la sécurité et de l administration Bureau du surintendant des institutions financières Audit interne des Services intégrés : Services de la sécurité et de l administration Avril 2014 Table des matières 1. Contexte... 3 2. Objectif, délimitation

Plus en détail

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005 Rapport des vérificateurs Au conseil d administration de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Compte du régime de pension de la Gendarmerie royale du Canada Nous avons vérifié

Plus en détail

Alerte audit et certification

Alerte audit et certification Alerte audit et certification AUDIT DES COMPTES D UN CANDIDAT À UNE ÉLECTION FÉDÉRALE AOÛT 2015 Modèle de lettre de mission d audit, modèle de lettre d acceptation et modèle de rapport de l auditeur indépendant

Plus en détail

Ligne directrice 6D : Tenue de documents et vérification de l identité des clients Comptables

Ligne directrice 6D : Tenue de documents et vérification de l identité des clients Comptables Ligne directrice 6D : Tenue de documents et vérification de l identité des clients Comptables Rév. 2014-02 Ligne directrice 6D : Tenue de documents et vérification de l identité des clients - Comptables

Plus en détail

Guide des exigences de soumission obligatoires

Guide des exigences de soumission obligatoires - Présentez les reçus/les factures originales et détaillées des repas et des rafraîchissements admissibles durant les cours de formation. 1 Guide des exigences de soumission obligatoires Les soumissions

Plus en détail