INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015"

Transcription

1 INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Rapport descriptif : automne 2015

2 SONDAGE SUR L INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Automne 2015 : faits saillants L indice de confiance commerciale (ICC) a glissé de 2,3 points, passant de 75,1 au printemps 2015 à 72,8 à l automne S il s agit d une troisième baisse consécutive depuis le printemps 2014, ce résultat demeure en accord avec la moyenne des dix dernières années. Cette baisse vient surtout de ce qu une plus grande proportion des répondants portent un regard moins optimiste sur l évolution des occasions d affaires internationales et des ventes sur le marché intérieur, et envisagent avec moins de confiance la conjoncture économique mondiale. Principaux constats Plus d un quart (27 %) des répondants s attendent à une dégradation de la conjoncture économique mondiale au cours des six prochains mois, comparativement à 19 % au printemps 2015, une hausse probablement attribuable à la forte volatilité observée sur les marchés mondiaux au cours de la période du sondage. De ces répondants, 31 % ont cité une inquiétude grandissante à l égard des économies émergentes (Brésil, Russie, Inde, Chine, etc.) comme premier motif de préoccupation. Malgré ce pessimisme croissant, près de deux répondants sur trois (62 %) s attendent à ce que leurs ventes à l exportation augmentent au cours des six prochains mois. De ce nombre, 15 % attribuent principalement leur optimisme à la mise au point de nouveaux produits et services, et 13 % à la plus forte demande dont font l objet leurs produits. La majorité des répondants (61 %) sont d avis que la chute du dollar canadien a des répercussions positives sur leurs ventes à l exportation, plus d un tiers (34 %) affirmant qu elle leur permet d offrir leurs produits à plus bas prix. Si le huard devait se maintenir au cours moyen observé pendant la période du sondage au cours des deux prochaines années, 56 % des répondants pensent que leurs ventes à l exportation augmenteraient, tandis que 36 % pensent qu ils investiraient davantage à l étranger.

3 TABLE DES MATIÈRES À propos du sondage 2 Aperçu 2 Perspectives des six prochains mois : l ICC par élément 3 L ICC par taille de l entreprise, par secteur et par région 5 Les marchés internationaux 6 Le dollar canadien 7 La main-d œuvre 8 L investissement direct canadien à l étranger 8 Conclusion 8

4 À PROPOS DU SONDAGE Le sondage sur l indice de confiance commerciale (ICC), qui est réalisé deux fois l an depuis 1999, sert à prendre le pouls des exportateurs canadiens et à connaître leurs attentes par rapport aux occasions d affaires internationales au cours des six prochains mois. Il s agit d un indice composite reposant sur les réponses à des questions concernant cinq éléments : les ventes sur le marché intérieur; les ventes à l exportation; la conjoncture économique nationale; la conjoncture économique mondiale; les occasions d affaires internationales. L ICC de l automne 2015 repose sur les 735 réponses à un sondage téléphonique réalisé entre le 15 septembre et le 5 octobre 2015 (sur un échantillon de exportateurs canadiens). APERÇU Graphique 1. Évolution de l indice de confiance commerciale (du printemps 1999 à l automne 2015) ,3 82,3 82, ,8 70,6 80,3 76,1 73,3 75,0 74,8 70,6 73,7 71,7 70,7 72,9 71,4 67,4 68,5 77,4 78,8 74,1 76,2 75,9 70,7 77,2 75,8 75,4 75,1 72,6 72, ,7 66,1 67, ,0 55 printemps 1999 automne 1999 printemps 2000 automne 2000 printemps 2001 automne 2001 printemps 2002 automne 2002 printemps 2003 automne 2003 printemps 2004 automne 2004 printemps 2005 automne 2005 printemps 2006 automne 2006 printemps 2007 automne 2007 printemps 2008 automne 2008 printemps 2009 automne 2009 printemps 2010 automne 2010 printemps 2011 automne 2011 printemps 2012 automne 2012 printemps 2013 automne 2013 printemps 2014 automne 2014 printemps 2015 automne

5 PERSPECTIVES DES SIX PROCHAINS MOIS : L ICC PAR ÉLÉMENT En général, les attentes des répondants quant au maintien ou à l amélioration de la conjoncture sont demeurées très élevées pour l ensemble des éléments de l ICC à l automne 2015, particulièrement en ce qui concerne les ventes à l exportation. En effet, 94 % des répondants croient que leurs ventes à l exportation demeureront stables ou augmenteront. Les répondants sont aussi très optimistes à propos des occasions d affaires internationales, 91 % entretenant des attentes neutres ou favorables. C est à l égard de la conjoncture économique mondiale que les attentes étaient les moins élevées : la part des répondants entretenant des attentes neutres ou favorables a été ramenée à 73 %, contre 81 % au printemps Graphique 2. Proportion des exportateurs tablant sur un maintien ou une amélioration au cours des six prochains mois 100 % 75 % 95 % 94 % 94 % 91 % 81 % 73 % 91 % 86 % 73 % 75 % 50 % 25 % 0 % Ventes à l exportation Occasions d affaires internationales Conjoncture économique mondiale Ventes sur le marché intérieur Conjoncture économique nationale printemps 2015 automne 2015 La majorité des répondants (62 %) s attendent à ce que leurs ventes à l exportation augmentent au cours des six prochains mois, soit presque autant qu au printemps 2015 (63 %). Parmi ces répondants, 15 % citent la mise au point de nouveaux produits ou services comme première source d optimisme, suivie de près par la plus forte demande dont font l objet leurs produits, la conquête de nouveaux clients ou l obtention de nouveaux contrats, et l accroissement de leurs activités de marketing et de publicité (13 % pour chacun de ces facteurs). Seulement 6 % des répondants anticipent un recul de leurs ventes à l exportation, un résultat semblable au taux de 5 % enregistré au printemps Le caractère saisonnier des activités ou de la demande a été cité par 19 % de ces répondants, un facteur qui n avait pas été mentionné lors du sondage précédent. Quarante pour cent des répondants croient que les occasions d affaires internationales s amélioreront au cours des six prochains mois, contre 45 % au printemps Seulement 9 % des répondants prévoient une détérioration de ces occasions, soit une légère hausse par rapport au taux de 6 % enregistré au sondage précédent. Parmi ceux qui s attendent à une amélioration, 52 % ont invoqué la faiblesse du dollar canadien comme première justification, la même proportion qu au printemps

6 Les répondants sont préoccupés par la conjoncture économique mondiale. Plus d un quart (27 %) s attendent à une dégradation au cours des six prochains mois, comparativement à 19 % au printemps De ce nombre, 31 % ont cité la conjoncture des économies émergente (Brésil, Russie, Inde, Chine, etc.) comme premier motif de préoccupation, tandis qu ils n étaient que 2 % au printemps L instabilité de l économie mondiale a également été mentionnée par 25 % de ces répondants, une baisse par rapport au taux de 57 % enregistré au printemps Seulement 12 % des répondants croient que la conjoncture économique s améliorera, contre 20 % au printemps Parmi les répondants ayant un regard optimiste, la plupart ont cité l amélioration de l économie américaine comme principale raison, même s ils n ont été que 25 % à le faire (comparativement à 40 % au sondage précédent). De ce nombre, près d un répondant sur cinq (19 %) a invoqué un sentiment d espoir ou d optimisme général, une réponse qui n avait pas du tout été donnée au printemps Environ deux répondants sur cinq (42 %) s attendent à ce que leurs ventes sur le marché intérieur augmentent au cours des six prochains mois, contre 48 % au printemps Parmi ces répondants, 17 % ont attribué leur optimisme à la mise au point de nouveaux produits ou services, et 15 % à la conquête de nouveaux clients ou l obtention de nouveaux contrats. Parmi les répondants qui prévoient une baisse de leurs ventes sur le marché intérieur (14 %), 22 % ont cité le caractère saisonnier des activités ou de la demande comme principale raison (comparativement à 6 % au printemps 2015), tandis que 13 % ont mentionné le prix du pétrole et du gaz naturel (contre 26 % au printemps 2015). Dans l ensemble, les attentes à l égard de la conjoncture économique nationale restent relativement inchangées par rapport au printemps Le quart (25 %) des répondants s attendent à une dégradation de la conjoncture au cours du prochain semestre, soit un peu moins qu au printemps 2015, où ils étaient 27 %. Pour 34 % de ces répondants, le ralentissement de l industrie pétrolière et gazière est le principal motif étayant ces perspectives négatives, une baisse importante en comparaison du taux de 64 % enregistré au printemps La proportion de répondants qui croient que la conjoncture s améliorera est pratiquement la même qu au sondage précédent : 16 % à l automne 2015, en comparaison de 15 % au printemps

7 L ICC PAR TAILLE DE L ENTREPRISE, PAR SECTEUR ET PAR RÉGION À l automne 2015, la confiance a diminué chez les entreprises de toutes tailles, en particulier les petits exportateurs, dont l ICC a chuté de 3,1 points pour atteindre 72,8 (contre 75,9 au printemps 2015). Cette baisse est surtout attribuable à l assombrissement des perspectives économiques mondiales. Graphique 3. L ICC selon la taille de l entreprise ,1 72,8 75,9 72,8 75,2 73,6 70,6 70, ICC Petites Moyennes Grandes printemps 2015 automne 2015 La confiance est en déclin dans tous les secteurs. L ICC le plus élevé (74,4 points) a été obtenu dans le secteur de l industrie légère, tandis que le plus faible est demeuré du côté des industries extractives, passé de 69,3 au printemps 2015 à 66,5 à l automne La baisse la plus marquée par rapport au sondage précédent a été enregistrée dans le secteur des transports, où l indice a chuté à 69,2 (comparativement à 75,9), surtout en raison des attentes négatives envers la conjoncture économique nationale et mondiale. Graphique 4. L ICC par secteur ,1 72,8 69,3 66,5 76,2 73,5 78,3 72,8 74,7 74,4 73,8 70,0 75,9 69, ICC Industries extractives Technologies de l information et des communications Infrastructure et environnement Industrie légère Ressources Transport printemps 2015 automne Les critères retenus pour le classement des entreprises par taille reposent sur le chiffre d affaires annuel : petites entreprises moins de 10 millions de dollars; moyennes entreprises de 10 à 50 millions de dollars; et grandes entreprises plus de 50 millions de dollars. 5

8 La confiance a diminué ou est demeurée stable dans toutes les régions du Canada. Elle est à son plus haut en Ontario (74,0, contre 76,2 au printemps 2015) et à son plus bas au Québec et dans les provinces de l Ouest (71,6 pour les deux). C est également au Québec que la plus forte baisse est survenue depuis le dernier sondage, soit 5,6 points, un résultat qui s explique principalement par le pessimisme accru à l égard de la conjoncture économique nationale et mondiale. Graphique 5. L ICC par région ,1 72,8 71,6 71,6 76,2 74,0 77,2 71,6 74,7 73, ICC Ouest Ontario Québec Atlantique printemps 2015 automne 2015 LES MARCHÉS INTERNATIONAUX Les États-Unis demeurent la première destination des entreprises exportatrices, puisque 84 % d entre elles y vendent leurs produits et services. De ce nombre, près de la moitié (47 %) ont signalé une hausse des commandes de la part de clients américains au cours des six derniers mois. Parmi les autres destinations des exportations, on compte la Chine (18 %), le Royaume-Uni (17 %), l Australie (13 %) et l Allemagne (13 %). La plupart des répondants demeurent confiants vis-à-vis du marché européen; la vaste majorité (82 %) de ceux qui font actuellement affaire en Europe indiquent que leurs ventes à l exportation ont augmenté ou sont restées stables au cours des six derniers mois. Trente-huit pour cent des répondants ont commencé à exporter vers de nouveaux pays au cours des deux dernières années, contre 42 % au printemps Les États-Unis demeurent la destination numéro un (mentionnée par 20 % de ces répondants), suivis de la Chine (12 %), du Royaume-Uni (10 %) et de l Australie (9 %) soit les mêmes pays qu au printemps Interrogés sur les grands défis que présente l exportation vers de nouveaux marchés, 12 % des répondants ont cité les difficultés à obtenir du soutien financier, et 11 % la législation et la réglementation locales. 6

9 En outre, une faible majorité (51 %) des répondants envisagent d exporter vers de nouveaux pays au cours des deux prochaines années, soit une baisse par rapport aux 58 % obtenus au printemps L Allemagne figure en tête de liste des destinations prévues (mentionnée par 11 % de ces répondants), suivie du Royaume-Uni (10 %), de la Chine (10 %) et du Mexique (9 %). Des 41 % de répondants qui n envisagent pas d exporter vers de nouveaux marchés au cours des deux prochaines années, 17 % affirment que leurs activités ou produits ne conviennent pas aux marchés étrangers. Graphique 6. Entreprises exportant vers de nouveaux pays ou envisageant de le faire 100 % 75 % 58 % 50 % 42 % 38 % 51 % 25 % 0 % Ayant commencé à exporter vers de nouveaux marchés au cours des deux dernières années Envisageant d exporter vers de nouveaux marchés au cours des deux prochaines années printemps 2015 automne 2015 Enfin, l intensité des exportations a augmenté, 45 % des répondants indiquant que plus de la moitié de leur chiffre d affaires total est généré à l étranger, une hausse par rapport au taux de 42 % enregistré au printemps LE DOLLAR CANADIEN Près des deux tiers (61 %) des répondants croient que la faiblesse du dollar canadien, qui a oscillé en moyenne autour de 75,4 cents par rapport au dollar américain durant la période du sondage, a eu un effet positif sur leurs ventes à l exportation. De ces répondants, 34 % affirment que cette faiblesse est avantageuse parce qu elle leur permet d offrir leurs produits à des prix moindres. Plus de la moitié (52 %) des répondants estiment qu un huard faible est très important pour affronter la concurrence sur les marchés étrangers, un taux identique à celui obtenu au printemps Si le dollar canadien devait se maintenir au cours moyen observé durant la période du sondage pendant les deux prochaines années, 56 % des répondants croient que leurs ventes à l exportation augmenteraient, tandis que 36 % croient qu ils investiraient davantage à l étranger. Seulement 8 % des répondants sont d avis que la volatilité des autres monnaies nuit à leurs ventes à l exportation. 7

10 LA MAIN-D ŒUVRE Comme en font état les sondages précédents, les répondants souhaitent embaucher, mais ont du mal à accéder à la main-d œuvre recherchée. Plus d un tiers (36 %) s attendent à devoir embaucher davantage au cours des six prochains mois, mais pour la majorité (72 %), il est de moyennement à très difficile de trouver de la main-d œuvre qualifiée. L INVESTISSEMENT DIRECT CANADIEN À L ÉTRANGER Le quart (25 %) des répondants ont déjà investi à l étranger ou envisagent de le faire, tandis qu ils étaient 31 % au printemps Parmi ceux qui investissent déjà à l étranger, 15 % déclarent le faire pour se rapprocher de leurs clients ou partenaires, 15 % pour gagner en efficacité ou réduire leurs coûts, et 15 % pour augmenter leur taux de pénétration des marchés. Les plus grands obstacles aux investissements à l étranger sont les taux de change (cités par 16 % des répondants) et le manque de capitaux ou de financement (12 %). Les 75 % de répondants n envisageant pas d investir à l étranger ont invoqué essentiellement les mêmes motifs qu au sondage précédent : 23 % déclarent qu ils n en ressentent pas le besoin, et 18 % affirment qu ils ne le font pas en raison de la faible taille de leur entreprise ou de ressources insuffisantes. CONCLUSION Si la confiance commerciale globale a fléchi pour une troisième période consécutive à l automne 2015, elle demeure supérieure à la moyenne des dix dernières années. Cette baisse vient surtout d une perception moins positive de l évolution des occasions d affaires internationales et des ventes sur le marché intérieur ainsi que d un recul de la confiance à l égard de la conjoncture économique mondiale. Même si plus du quart des répondants s attendent à une dégradation de la conjoncture économique mondiale au cours des six prochains mois (un résultat probablement attribuable à la forte volatilité des marchés observée au cours de la période du sondage), près de deux répondants sur trois s attendent tout de même à ce que leurs ventes à l exportation augmentent. La faiblesse du huard continue d avoir un effet positif sur les ventes à l exportation de la majorité des répondants, plus de la moitié d entre eux considérant ce facteur comme très important pour affronter la concurrence sur les marchés étrangers. 8

11 Pour tout renseignement, visitez edc.ca This document is also available in English. EDC est propriétaire de marques de commerce et de marques officielles. Toute utilisation d une marque de commerce ou d une marque officielle d EDC sans sa permission écrite est strictement interdite. Toutes les autres marques de commerce figurant dans ce document appartiennent à leurs propriétaires respectifs. Les renseignements présentés peuvent être modifiés sans préavis. EDC n assume aucune responsabilité en cas d inexactitudes dans le présent document. Exportation et développement Canada, Tous droits réservés.

Info-commerce : Incertitude économique mondiale

Info-commerce : Incertitude économique mondiale Info-commerce : Incertitude économique mondiale avril 2012 Panel de recherche d EDC Résultats du sondage de février 2012 Faits saillants Même si les É.-U. restent une importante destination commerciale,

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l été 15 Vol. 12.2 6 juillet 15 L enquête menée cet été laisse entrevoir des perspectives divergentes selon les régions. En effet,

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête du printemps 2015 Vol. 12.1 6 avril 2015 L enquête menée ce printemps fait ressortir que la baisse des prix du pétrole continue d assombrir

Plus en détail

CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015)

CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015) CPA Canada Tendances conjoncturelles (T1 2015) Préparée pour les Comptables professionnels agréés du Canada Le 1 er mai 2015 Renseignements sur le sondage Le rapport trimestriel CPA Canada Tendances conjoncturelles

Plus en détail

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE Le 20 janvier 2011 LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE ***La confiance des marchés asiatiques se rapproche de son niveau d avant la crise***

Plus en détail

INTRODUCTION. OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION. OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Méthode de sondage 3 Profil des répondants 3 Santé

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l été 214 Vol. 11.2 7 juillet 214 L enquête menée cet été fait encore ressortir des signes encourageants en ce qui concerne les perspectives

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE

RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 0 1 5 RAPPORT SUR LA CONFIANCE DES INVESTISSEURS DE PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE 2 Le premier rapport sur la confiance des investisseurs (fondé sur un sondage mené auprès de 1 502 Canadiens ayant au

Plus en détail

Augmenter son fonds de roulement grâce aux garanties d exportations d EDC

Augmenter son fonds de roulement grâce aux garanties d exportations d EDC Livre blanc Augmenter son fonds de roulement grâce aux garanties d exportations d EDC Les exportateurs savent bien qu un fonds de roulement insuffisant peut compromettre leur réussite sur les marchés internationaux.

Plus en détail

S assurer ou pas? LIVRE BLANC

S assurer ou pas? LIVRE BLANC LIVRE BLANC S assurer ou pas? L assurance crédit vous protège si vos créances à l étranger ne vous sont pas payées. C est une excellente façon de gérer les risques, mais elle a un prix. Quand des exportateurs

Plus en détail

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN Vous avez conclu la transaction, mais il vous faut maintenant des liquidités pour démarrer la production. C est alors que votre crédibilité est en jeu.

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07

RAPPORT FINAL. Étude sur la littératie financière chez les jeunes POR # 441-07 POR # 441-07 RAPPORT FINAL Étude sur la littératie financière chez les jeunes Préparé pour : L Agence de la consommation en matière financière du Canada Date du rapport : Août 2008 This report is also

Plus en détail

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes N o 11 626 X au catalogue N o 26 ISSN 1927-548 ISBN 978--66-2984-5 Document analytique Aperçus économiques Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes par André Bernard Direction des

Plus en détail

Enquête auprès d employeurs de certains métiers spécialisés du programme du Sceau rouge

Enquête auprès d employeurs de certains métiers spécialisés du programme du Sceau rouge Enquête auprès d employeurs de certains métiers spécialisés du programme du Sceau rouge Rapport sommaire définitif Conseil canadien des directeurs de l'apprentissage Enquête auprès d employeurs de certains

Plus en détail

Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada

Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada EN COLLABORATION AVEC : Sondage 2013 des canaux de revente de Direction

Plus en détail

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Contexte et méthode de sondage 3 Profil des répondants 3 Investissements

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain AVRIL 2015 Un climat des affaires incertain Au premier trimestre, 39 % des TPE-PME rhônalpines ont observé une baisse de chiffre d affaires par rapport à la même période de 2014 et seulement 24 % une hausse.

Plus en détail

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise Tourisme en bref Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires www.canada.travel/entreprise Juin Volume 6, numéro 6 Points saillants Grâce à une croissance économique soutenue, le nombre de voyageurs

Plus en détail

I nternational. N euchâtel. S uisse. Conjoncture économique - 2 e trimestre 2014

I nternational. N euchâtel. S uisse. Conjoncture économique - 2 e trimestre 2014 Conjoncture économique - 2 e trimestre 214 PIB PIB et Baromètre EUR PIB Baromètre conjoncturel Marche des affaires Perspectives - NE Emploi Entrée de commandes Production Exportations Chômage Poursuite

Plus en détail

Performance commerciale du Canada

Performance commerciale du Canada Document de travail des Performance commerciale du Canada Examen de huit indicateurs Dylan Moeller d EDC Le 1 er août 2012 11 Table des matières Résumé... 3 1. Croissance des exportations... 5 2. Croissance

Plus en détail

Les entreprises de l Ouest de Montréal dans le contexte économique actuel

Les entreprises de l Ouest de Montréal dans le contexte économique actuel Desjardins, Capital régional et coopératif Ouest de Montréal 16 septembre 2015 Les entreprises de l Ouest de Montréal dans le contexte économique actuel Jimmy Jean Économiste principal Mouvement Desjardins

Plus en détail

Pratiques de gestion du risque de change des entreprises canadiennes

Pratiques de gestion du risque de change des entreprises canadiennes Recherches en marketing Pratiques de gestion du risque de change des entreprises canadiennes Les résultats du sondage du mois de Juin du Panel de recherche d EDC démontrent que la fluctuation des taux

Plus en détail

Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement

Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement JUIN 2009 Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement JUIN 2009 Gouvernement du Canada Government of Canada Sa Majesté la Reine

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales. Solde net 1 002 entreprises 74%

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales. Solde net 1 002 entreprises 74% n 6 - JANVIER 21 LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT 23 629 c est * le nombre d entreprises 2 inscrites au Répertoire des métiers de l Essonne. dirigeants d entreprise artisanale ont été interrogés à la fin

Plus en détail

Ventes de véhicules automobiles neufs

Ventes de véhicules automobiles neufs N o 63-007-X au catalogue Ventes de véhicules automobiles neufs Février 2011 Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de ce produit ou sur l ensemble des données

Plus en détail

environics research group

environics research group environics research group Sommaire Sondage en ligne sur les perceptions du public concernant le développement de carrière et le milieu de travail Janvier 2011 Préparé pour : Parrainé en partie par : 33,

Plus en détail

Voyages internationaux : renseignements préliminaires

Voyages internationaux : renseignements préliminaires N o 66-001-P au catalogue Vol. 25, n o 5. Bulletin de service Voyages internationaux : renseignements préliminaires 2009. Tableaux statistiques Tableau 1 Voyages internationaux au Canada pourcentage pourcentage

Plus en détail

Canada-Arabie saoudite

Canada-Arabie saoudite Canada-Arabie saoudite Publication n o 214-14-F Le 19 janvier 215 Alexandre Gauthier Division de l économie, des ressources et des affaires internationales Service d information et de recherche parlementaires

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Méthodologie Ce Baromètre est mis en place par la Chambre Régionale de Commerce et d Industrie de Bourgogne,

Plus en détail

Que couvre l Assurance comptes clients?

Que couvre l Assurance comptes clients? GUIDE DE VOTRE ASSURANCE COMPTES CLIENTS PETITES ENTREPRISES Nous vous remercions d avoir assuré vos comptes clients auprès d EDC. Vous pouvez maintenant offrir du crédit à vos clients tout en vous protégeant

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION

DOCUMENT D INFORMATION DOCUMENT D INFORMATION Devenir citoyens : sondage d opinion auprès des Canadiens et des Canadiennes Commandé par la Fondation Pierre Elliott Trudeau en collaboration avec l Université Dalhousie Objet :

Plus en détail

Canada-Mexique. Alexandre Gauthier* Katie Meredith. Publication n o 2011-136-F Le 15 novembre 2011

Canada-Mexique. Alexandre Gauthier* Katie Meredith. Publication n o 2011-136-F Le 15 novembre 2011 Canada-Mexique Publication n o 2011-136-F Le 15 novembre 2011 Alexandre Gauthier* Katie Meredith Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche

Plus en détail

Point de vue VERSION 1. sur les finances sur publiques le marché provinciales

Point de vue VERSION 1. sur les finances sur publiques le marché provinciales VERSION 1 sur les finances sur publiques le marché provinciales du pétrole Mai 2015 Finances publiques provinciales : peut-on faire mieux dans les circonstances? Le paysage budgétaire provincial s est

Plus en détail

Article. Travail rémunéré. par Vincent Ferrao. Décembre 2010

Article. Travail rémunéré. par Vincent Ferrao. Décembre 2010 Composante du produit n o 89-503-X au catalogue de Statistique Canada Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe Article Travail rémunéré par Vincent Ferrao Décembre 2010 Comment obtenir

Plus en détail

CONJONCT URE. +1 point. Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance

CONJONCT URE. +1 point. Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance CONJONCT URE estre NOTE DE conjoncture TRIMESTRIELLE de L APEC N Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance Les recruteurs font toujours preuve de prudence dans leurs

Plus en détail

Canada-Belgique. Alexandre Gauthier Raphaël Guévin-Nicoloff. Publication n o 2011-123-F Le 25 novembre 2011

Canada-Belgique. Alexandre Gauthier Raphaël Guévin-Nicoloff. Publication n o 2011-123-F Le 25 novembre 2011 Canada-Belgique Publication n o 211-123-F Le 25 novembre 211 Alexandre Gauthier Raphaël Guévin-Nicoloff Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche

Plus en détail

Fonds de roulement et garanties

Fonds de roulement et garanties Livre blanc Fonds de roulement et garanties Lorsque vous faites affaire à l extérieur du Canada, vos clients étrangers peuvent exiger divers types de garanties avant de conclure un contrat pour la fourniture

Plus en détail

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Janone Ong, département des Marchés financiers La Banque du Canada a créé un nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien,

Plus en détail

Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013

Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013 Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013 L UCM a créé un indicateur de conjoncture pour les PME wallonnes et bruxelloises. Ce "baromètre" est réalisé chaque trimestre, sur base des réponses

Plus en détail

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE

LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE LES COMPORTEMENTS D ACHAT DES QUÉBÉCOIS SONDAGE TÉLÉPHONIQUE Octobre 2012 En collaboration avec 2 Les comportements d achat des Québécois - 2012 1 2 3 4 5 Perception de la situation économique Intentions

Plus en détail

stratégie énergétique pour le Canada

stratégie énergétique pour le Canada L électricité : au cœur d une stratégie énergétique pour le Canada VERSION 2.0 www.electricite.ca Publié en juillet 2012. Association canadienne de l électricité, 2012. Tous droits réservés. Also available

Plus en détail

CONFIANCE DANS L INDUSTRIE AGRO-

CONFIANCE DANS L INDUSTRIE AGRO- CONFIANCE DANS L INDUSTRIE AGRO- ALIMENTAIRE AU QUÉBEC RÉSULTATS D UNE CONSULTATION DES ACTEURS DU SECTEUR AGROALIMENTAIRE AU SUJET DE LEUR CONFIANCE ENVERS LEURS PERSPECTIVES FUTURES Préparé pour l Union

Plus en détail

Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014

Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014 Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014 Identification d Opportunités d EXportation Questionnement Si, aujourd hui, vous voulez savoir exactement : le

Plus en détail

Profil du marché brésilien

Profil du marché brésilien Commission des parcs du Niagara Profil du marché brésilien Janvier 2013 Table des matières Introduction... 2 Résumé... 3 Conditions du marché brésilien et perspectives pour 2013... 4 Voyages au Canada

Plus en détail

AUGMENTEZ VOS VENTES À L ÉTRANGER

AUGMENTEZ VOS VENTES À L ÉTRANGER AUGMENTEZ VOS VENTES À L ÉTRANGER Réaliser des ventes à l étranger c est bien, mais en réaliser davantage c est mieux. Et grâce aux solutions d EDC, le fait de décrocher ces ventes fera non seulement augmenter

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre CCI International Centre NUMÉRO 08 LE CAHIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES À L INTERNATIONAL 2015 Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives Une publication

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

PIERRE MARTELL PRéSIDENT MARTELL HOME BUILDERS

PIERRE MARTELL PRéSIDENT MARTELL HOME BUILDERS 2012 Indice BDC de la nouvelle activité entrepreneuriale PIERRE MARTELL PRéSIDENT MARTELL HOME BUILDERS Résumé --------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Biens d équipement de production Point de conjoncture 3 ème trimestre 2014

Biens d équipement de production Point de conjoncture 3 ème trimestre 2014 Biens d équipement de production Point de conjoncture 3 ème trimestre 2014 Le Symop, Syndicat des machines et technologies de production, propose à la presse chaque trimestre un point de conjoncture sur

Plus en détail

Location et location à bail de matériel automobile

Location et location à bail de matériel automobile N o 63-242-X au catalogue. Bulletin de service Location et location à bail de matériel automobile 2006. Faits saillants Le total des revenus des sociétés de location et de location à bail du matériel automobile

Plus en détail

Voyages internationaux : renseignements préliminaires

Voyages internationaux : renseignements préliminaires N o 66-001-P au catalogue Vol. 31, n o 2. Bulletin de service Voyages internationaux : renseignements préliminaires 2015. Tableaux statistiques Tableau 1 Voyages internationaux au Canada pourcentage pourcentage

Plus en détail

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Présenté par Daniel Denis Associé, SECOR 4 décembre 2009 Une croissance mondiale forte Au cours de la dernière décennie Évolution du PIB mondial Croissance

Plus en détail

Jean Mair, Bureau régional de Calgary

Jean Mair, Bureau régional de Calgary L incidence de l appréciation du dollar canadien sur les entreprises du pays : résultats des enquêtes de la Banque du Canada sur les perspectives des entreprises Jean Mair, Bureau régional de Calgary Parmi

Plus en détail

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Résumé du rapport Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Numéro de contrat : 90030-121581/001/CY Contrat attribué le : 2013-01-18 Préparé pour : Office national

Plus en détail

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1 Affaires étrangè et Commerce International Canada Le Bureau de l économiste en chef Série de papiers analytiques L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada

Plus en détail

Les entreprises suisses en Chine comptent augmenter leurs investissements

Les entreprises suisses en Chine comptent augmenter leurs investissements C O M M U N I Q U É Les entreprises suisses en Chine comptent augmenter leurs investissements En dépit de la force du franc suisse et de l'affaiblissement des exportations helvétiques vers la Chine et

Plus en détail

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études Le budget de 1998 Bâtir le Canada pour le XXI e siècle Stratégie canadienne pour l égalité des chances Aider à gérer la dette d études février 1998 «Il est inutile de rappeler aux Canadiens que l endettement

Plus en détail

ÉTude BDC. Qu advient-il des moyennes entreprises canadiennes?

ÉTude BDC. Qu advient-il des moyennes entreprises canadiennes? ÉTude BDC Qu advient-il des moyennes entreprises canadiennes? Résumé -------------------------------------------------------------------------------------------------- 2 Autres principales conclusions

Plus en détail

Document d information sur le budget des dépenses et la planification axée sur les résultats 2014-15

Document d information sur le budget des dépenses et la planification axée sur les résultats 2014-15 Document d information sur le budget des dépenses et la planification axée sur les résultats 2014-15 ISSN # 1718-7230 This document is also available in English. PARTIE I : PLAN AXÉ SUR LES RÉSULTATS PUBLIÉ

Plus en détail

Appréciation et perceptions à l égard des deux langues officielles du Canada. Sommaire de gestion. This report is also available in English.

Appréciation et perceptions à l égard des deux langues officielles du Canada. Sommaire de gestion. This report is also available in English. Appréciation et perceptions à l égard des deux langues officielles du Canada Sommaire de gestion Présenté au ministère du Patrimoine canadien Le 1er août 2012 par TNS Numéro du contrat : C1111-110947-001-CY

Plus en détail

RISK INDEX 2014 SUISSE

RISK INDEX 2014 SUISSE RISK INDEX SUISSE L indice de risque a été conçu par Intrum Justitia. Depuis 1998, Intrum Justitia recense les données de dizaines de milliers d entreprises européennes. Le premier rapport portant sur

Plus en détail

Gens d affaires immigrants Entrepreneurs Résultats tirés de la base de données longitudinales sur les immigrants (BDIM)

Gens d affaires immigrants Entrepreneurs Résultats tirés de la base de données longitudinales sur les immigrants (BDIM) Documents de recherche de la BDIM 2008 Catégorie économique Pour usage interne seulement Profils des catégories d immigration d après la BDIM 2008 Gens d affaires immigrants Entrepreneurs Résultats tirés

Plus en détail

Baromètre semestriel de conjoncture

Baromètre semestriel de conjoncture 8 6 4 2-2 -4-6 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2 21 22 23 24 25 26 27 28 29 21 211 212 213 Baromètre semestriel de conjoncture n 44 2 ème semestre 213 Conjoncture Actualité : L impact des mesures fiscales

Plus en détail

GE Capital. Survol des tendances de l industrie Le camionnage au Canada. Principaux événements. Perspectives du secteur

GE Capital. Survol des tendances de l industrie Le camionnage au Canada. Principaux événements. Perspectives du secteur Principaux événements Survol des tendances de l industrie Le camionnage au Canada Alors que la demande canadienne pour les camions poids lourd a augmenté de 1 % entre janvier et juin depuis l année dernière,

Plus en détail

National Report Card on Youth Financial Literacy

National Report Card on Youth Financial Literacy British Columbia Securities Commission 701 West Georgia Street P.O. Box 10142, Pacific Centre Vancouver, BC V7Y 1L2 Enquête sur l opinion publique National Report Card on Youth Financial Literacy Rapport

Plus en détail

OBSERVATOIRE RÉGIONAL DES ÉCHANGES INTERNATIONAUX RÉSULTATS 2012

OBSERVATOIRE RÉGIONAL DES ÉCHANGES INTERNATIONAUX RÉSULTATS 2012 OBSERVATOIRE RÉGIONAL DES ÉCHANGES INTERNATIONAUX RÉSULTATS 2012 L OBSERVATOIRE RÉGIONAL DES ÉCHANGES INTERNATIONAUX (OREI) L Observatoire régional des échanges internationaux (OREI) des CCI dresse, chaque

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 Juillet 11 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail

Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014

Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014 Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014 D ici au 1 er juillet 2017, un million de Canadiens obtiendront leur premier

Plus en détail

État annuel du marché hypothécaire résidentiel au Canada

État annuel du marché hypothécaire résidentiel au Canada État annuel du marché hypothécaire résidentiel au Canada Novembre 2010 Préparé pour : Association canadienne des conseillers hypothécaires accrédités Par : Will Dunning économiste en chef de l ACCHA Table

Plus en détail

PRINCIPALES NOUVELLES

PRINCIPALES NOUVELLES Semaine clôturée le vendredi 16 octobre 2015 PRINCIPALES NOUVELLES : Les marchés boursiers mondiaux ont clôturé la semaine en hausse, parce que les faibles statistiques économiques en provenance de la

Plus en détail

Profil du marché mexicain

Profil du marché mexicain Janvier 2013 Office du tourisme de Québec/Camirand Photo Profil du marché mexicain Table des matières Introduction...2 Résumé...3 Conditions du marché mexicain et perspectives pour 2013...4 Voyages au

Plus en détail

Guide de référenciation en matière de consommation énergétique Raffinage classique du pétrole au Canada

Guide de référenciation en matière de consommation énergétique Raffinage classique du pétrole au Canada Guide de référenciation en matière de consommation énergétique Raffinage classique du pétrole au Canada Le 15 décembre 2002 Préparé par John Nyboer et Nic Rivers du CIEEDAC Guide de référenciation en matière

Plus en détail

Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada

Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada Faits saillants de la recherche Ce rapport sommaire présente quelques-uns des résultats du sondage en ligne mené par Phoenix

Plus en détail

Évolution de la rémunération des CADRES Édition 2012

Évolution de la rémunération des CADRES Édition 2012 Évolution de la rémunération des CADRES Édition 2012 Les études de l emploi cadre septembre 2012 les cadres et leur rémunération Les entreprises et la rémunération des cadres Enquête auprès de 15 000 cadres

Plus en détail

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL / LES ENTREPRISES 2008 DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////2008 Observatoire

Plus en détail

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés POUR DIFFUSION : À Washington : 9h00, le 9 juillet 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À DIFFUSION Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés La croissance

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Avril 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En mars, le climat des affaires s accroît légèrement après sept mois consécutifs de baisse : l indicateur correspondant augmente de 3 points mais

Plus en détail

Focus: France. Grant Thornton International Business Report 2014

Focus: France. Grant Thornton International Business Report 2014 Focus: France Grant Thornton International Business Report 2014 Focus: France 300 Introduction entretiens menés auprès de chefs d entreprises Avec 66 millions d habitants et un PIB culminant à 2 600 milliards

Plus en détail

Diabète : le Canada à l heure de la remise en question Le point de vue du public

Diabète : le Canada à l heure de la remise en question Le point de vue du public Diabète : le Canada à l heure de la remise en question Le point de vue du public ENQUÊTE NATIONALE SUR LA POPULATION CANADIENNE Document destiné à l Association canadienne du diabète Préparé par Environics

Plus en détail

Projections du nombre total d étudiants internationaux d ici 2025. Source : Unesco Institute for Statistics, calculs France Stratégie

Projections du nombre total d étudiants internationaux d ici 2025. Source : Unesco Institute for Statistics, calculs France Stratégie SYNTHÈSE Trois grandes tendances mondiales Transnationalisation La géographie de l économie mondiale du savoir connaît de profonds bouleversements depuis plusieurs décennies. L innovation et la recherche

Plus en détail

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue?

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? 28 avril 2015 Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? Beaucoup d espoir repose sur les entreprises du centre du pays pour permettre à la croissance économique de

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

Le présent chapitre porte sur l endettement des

Le présent chapitre porte sur l endettement des ENDETTEMENT DES MÉNAGES 3 Le présent chapitre porte sur l endettement des ménages canadiens et sur leur vulnérabilité advenant un choc économique défavorable, comme une perte d emploi ou une augmentation

Plus en détail

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande N o 11 626 X au catalogue N o 018 ISSN 1927-5048 ISBN 978-1-100-99873-2 Document analytique Aperçus économiques La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande par Komal Bobal, Lydia Couture

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement QUÉBEC : 2013 2018 De façon générale, l investissement dans le secteur de la construction au Québec demeurera stable au cours des prochaines

Plus en détail

Ariane Rolland arrollan@cisco.com Tel : 01 58 04 64 04

Ariane Rolland arrollan@cisco.com Tel : 01 58 04 64 04 Cisco France Ariane Rolland arrollan@cisco.com Tel : 01 58 04 64 04 Hill & Knowlton Agnès Gicquel agnes.gicquel@hillandknowlton.com Nathalie Ayache nathalie.ayache@hillandknowlton.com Tel : 01 41 05 44

Plus en détail

OCTOBRE 2012 : Des taux bas, des prix qui ne grimpent plus et des acquéreurs qui ne se décident toujours pas à acheter

OCTOBRE 2012 : Des taux bas, des prix qui ne grimpent plus et des acquéreurs qui ne se décident toujours pas à acheter Enquête trimestrielle menée auprès des candidats à l acquisition d un logement dans les 12 prochains mois Communiqué de presse - Octobre 2012-8ème vague - 3ème trimestre 2012 / ANALYSE GLOBALE OCTOBRE

Plus en détail

Expansion des dépôts en devises à Taiwan: facteurs explicatifs

Expansion des dépôts en devises à Taiwan: facteurs explicatifs Ben S. C. Fung (+852) 2878 718 ben.fung@bis.org Robert N. McCauley (+852) 2878 71 robert.mccauley@bis.org Expansion des dépôts en devises à Taiwan: facteurs explicatifs La demande de comptes bancaires

Plus en détail

La musique est synonyme d affaires.

La musique est synonyme d affaires. 2 La musique est synonyme d affaires. Il ne fait aucun doute que la musique est importante dans le monde des affaires, en particulier pour créer une atmosphère qui y est propice. Vous voulez des preuves?

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances

La revue financière. Publication du ministère des Finances Publication du ministère des Finances Faits saillants 2009 : excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars a été dégagé en février 2009, comparativement

Plus en détail

La variation du taux de change et la compétitivité du secteur manufacturier canadien

La variation du taux de change et la compétitivité du secteur manufacturier canadien La variation du taux de change et la compétitivité du secteur manufacturier canadien Publication n o 2013-19-F Le 22 avril 2013 Mathieu Frigon Division de l économie, des ressources et des affaires internationales

Plus en détail

Le Commerce du Canada avec la Chine

Le Commerce du Canada avec la Chine N o 11-624-MIF au catalogue N o 007 ISSN: 1708-0177 ISBN: 0-662-77115-X Document analytique Aperçus sur l'économie canadienne Le Commerce du Canada avec la Chine par Francine Roy Division de l analyse

Plus en détail

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Résumé En 2013, la balance commerciale canadienne a enregistré un déficit réduit de 38% par rapport à 2012 à 7,4 MdCAD (0,4% du PIB), sous l effet

Plus en détail

Rendement des entreprises et appartenance

Rendement des entreprises et appartenance Rendement des entreprises et appartenance 22 Les données sur le rendement des entreprises exploitées au Canada confirment la forte baisse des résultats concrets au dernier trimestre de 2008 et les années

Plus en détail

Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales

Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales Sommaire exécutif Préparé pour le ministère du Patrimoine canadien 4 septembre 2012 Date d attribution

Plus en détail