INSTITUT DE FORMATION EN MASSO-KINESITHERAPIE PROJET PEDAGOGIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INSTITUT DE FORMATION EN MASSO-KINESITHERAPIE PROJET PEDAGOGIQUE"

Transcription

1 INSTITUT DE FORMATION EN MASSO-KINESITHERAPIE PROJET PEDAGOGIQUE Septembre 2012

2 SOMMAIRE Préambule Les partenaires de l IFMK de Dax La sélection des étudiants La démarche globale Le cadre réglementaire La formation Les objectifs de la formation Les compétences attendues Les valeurs et finalités attendues Les enseignements A l IFMK En stage Les autres ressources Le parcours de stage Organisation du parcours de stage Organisation et objectifs des stages Evaluation des stages et rôle du tuteur La démarche qualité Le travail écrit, mémoire de fin d étude ANNEXES ANNEXE 1 : Liste des unités d enseignement, programme réingénérié de massokinésithérapie ANNEXE 2 : Actes professionnels des masseurs-kinésithérapeutes ANNEXE 3 : Référentiel de compétences ANNEXE 3 : Référentiel de compétences ANNEXE 4 : Le métier précisé dans la fiche métier «masseur-kinésithérapeute» du répertoire des métiers de la DHOS (2008) ANNEXE 5 : Code de déontologie des masseurs-kinésithérapeutes ANNEXE 6 : fiche d évaluation en stage... 50

3 Préambule Créé le 1 er juillet 2012, l Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie de Dax intègre l Institut de Formation des Professionnels de Santé du Centre Hospitalier de Dax-Côte d Argent, regroupant déjà IFSI et IFAS. L implantation géographique de cet institut dans le bassin sud aquitain permet de rééquilibrer l offre de formation en masso-kinésithérapie en Aquitaine. La formation que propose notre institut permettra, à terme, de favoriser l installation durable des futurs professionnels sur le territoire dont les besoins en soins de rééducation sont grandissants, du fait d une population croissante et vieillissante. A l aube de la mise en œuvre du programme réingénérié des études de massokinésithérapie, nous avons fait le choix de proposer un projet pédagogique innovant et ambitieux, axé autour du référentiel du métier et des compétences des masseurskinésithérapeutes. Le projet pédagogique définit les objectifs pédagogiques visés dans le cadre réglementaire de la formation des masseurs-kinésithérapeutes, tout en l adaptant au contexte médicosocial, politique et culturel de notre territoire. Ce projet doit permettre à chaque acteur de la formation de se référer aux objectifs poursuivis et aux finalités attendues. Il offre un cadre pédagogique et philosophique qui guide notre action, notre organisation, nos méthodes de travail, et nous rassemble autour de valeurs communes. Ces valeurs, nous les partagerons notamment autour d un axe fort de ce projet : l étude et la pratique des sciences du sport et du mouvement, qui occuperont une place de choix tout au long de la formation. C est dans ce cadre que notre confrère Thierry LACROIX, ancien joueur de l équipe de France de rugby, titulaire d un palmarès remarquable, nous fait l honneur et le plaisir de parrainer la première promotion de l institut. Le nombre important d établissements hospitaliers et de rééducation partenaires de notre projet, l empreinte forte du thermalisme dans la Ville de Dax, la présence in situ de l Université Bordeaux Segalen (Institut du Thermalisme) et notre partenariat avec l IFMK du CHU de Bordeaux montrent la volonté dans le projet pédagogique de former des futurs professionnels autour de normes élevées de compétences et de valeurs professionnelles. Tout reste à créer, chaque acteur (équipe pédagogique, enseignants, tuteurs et maitres de stage, étudiants) aura une place à prendre et à animer autour du projet pédagogique, afin de le faire vivre et progresser au fil des ans. Maxime CAFFRAY.

4 1. Les partenaires de l IFMK de Dax Agréé par le Ministère de la Santé, l IFMK est de statut public. Il est autorisé et financé par le Conseil Régional d Aquitaine. Le projet pédagogique de l IFMK de Dax est construit sous le principe du partenariat : Les enseignants médecins, masseurs-kinésithérapeutes et professionnels ; Le Directeur du Centre Hospitalier de Dax Côte d Argent, organisme gestionnaire ; L Institut de Formation des Professionnels de Santé du CH de Dax : intérêt du rapprochement d étudiants de différentes filières (IFSI, IFAS, IFMK) afin de développer l esprit interprofessionnel du soin. L IFMK du CHU de Bordeaux : conseils en matière de pédagogie, formations des professionnels de l institut, partage des agréments de stage, partenariat logistique ; L Université Bordeaux Segalen : sélection des étudiants, enseignements, recherche ; Les représentants des tutelles (ARS, conseil régional) ; Les établissements hospitaliers et de rééducation du sud aquitain : construction du projet pédagogique et lieux de stages ; La Ville de Dax, partenaire logistique, met à disposition ses installations sportives ; Le Conseil de l Ordre des Masseurs-kinésithérapeutes des Landes. 2. La sélection des étudiants Les étudiants sont admis après réussite au concours sanctionnant la première année commune des études de santé (PACES) organisée par l Université Bordeaux Segalen. Cette première année comporte des enseignements spécifiques à la formation de masseurkinésithérapeute. Le projet pédagogique tient compte des unités d enseignements abordées en PACES. La première promotion de comporte 30 étudiants. 3. La démarche globale La première mission de l IFMK est d accompagner les étudiants pour qu ils deviennent des masseurs-kinésithérapeutes diplômés au terme de quatre années de formation. Le projet pédagogique doit donner sens à notre action de formation. Il s agit d une formation en alternance. Il nous parait important de créer des liens de collaboration avec les terrains de stage. Les accompagnateurs (équipe pédagogique de l IFMK, enseignants, maitres de stage) se fédèrent autour du projet pédagogique et s engagent dans une démarche qualité en définissant les bases fondamentales de notre formation, ses objectifs et les valeurs communes à tous les professionnels impliqués. Notre réflexion se structure également avec la mise en place prochaine de la réforme des études de masso-kinésithérapie, dans le but de dispenser une formation de qualité (annexe 1). Cela passe par la définition de méthodes de travail, de règles de fonctionnement, amenant nos étudiants à développer responsabilité et autonomie dans leur parcours.

5 4. Le cadre réglementaire Il repose sur : Le décret n du 5 septembre 1989 et l arrêté du 30 août 1993 modifiés relatifs aux études préparatoires et au diplôme d Etat de masseur kinésithérapeute ; L arrêté du 28 mars 2007 et l arrêté du 21 avril 2007 relatifs aux conditions de fonctionnement des instituts de formation paramédicaux ; Le décret n du 27 juin 2000 relatif aux actes professionnels et à l exercice de la profession de masseur kinésithérapeute (annexe 2); L arrêté du 23 mai 2011 relatif aux études préparatoires et au diplôme d Etat de masseur kinésithérapeute. Le projet pédagogique s articule également autour : Du projet de réingénierie des études de masso-kinésithérapie (documents de travail) ; Du référentiel du métier et des compétences des masseurs-kinésithérapeutes publié par l Ordre des masseurs-kinésithérapeutes (annexe 3); Du Répertoire des métiers de la fonction publique hospitalière (annexe 4). 5. La formation 5.1. Les objectifs de la formation L objectif du projet pédagogique est la formation des professionnels de demain, en tenant compte des besoins de la population en matière de santé et de l évolution des connaissances scientifiques médicales en rééducation et réadaptation fonctionnelles. Le projet pédagogique s articule autour de 2 principes phares : La prise en charge manuelle et le sens clinique en kinésithérapie ; Bien dans son corps, bien dans sa tête : les activités physiques et sportives occupent une place de choix durant la formation (pratique d activités, enseignements spécifiques, médecine du sport, sport adapté et handisport). L IFMK dispose pour ce faire d installations sportives mise à disposition par la Ville de Dax. L intérêt est la promotion de la pratique sportive chez les étudiants en formation initiale et créer une dynamique au sein de l IFMK autour des pratiques sportives. Pour ce faire, Thierry LACROIX, masseur-kinésithérapeute et ancien professionnel de rugby de haut niveau, a accepté de parrainer notre première promotion. Les objectifs de la formation sont : Acquérir les diverses connaissances et compétences indispensables à l exercice de la profession de masseur-kinésithérapeute : connaissances théoriques, compétences techniques, gestes professionnels spécifiques et compétences relationnelles, en lien avec le Code de déontologie de la profession (annexe 5 ) ; Former des professionnels, autonomes et responsables vis-à-vis des patients qu'ils prendront en charge ; Promouvoir et développer les connaissances et les pratiques dans le domaine de la masso-kinésithérapie.

6 5.2. Les compétences attendues Les compétences attendues correspondent aux attentes de la population et des pouvoirs publics en matière d offre de soins de rééducation et de réadaptation. Le cadre législatif et réglementaire guide notre action pédagogique. Nous estimons que les futurs masseurs-kinésithérapeutes devront centrer leur pratique autour de la prise en charge manuelle et clinique, tout en développant leurs connaissances et expertises des méthodes relationnelles, éducatives, instrumentales et de recherche. L action pédagogique s attachera donc à développer les compétences cliniques, diagnostiques et thérapeutiques dans les champs de la rééducation, de la réadaptation, de la réinsertion socio-professionnelle et du handicap, complémentaires de l approche médicale, conformément au référentiel de compétences (annexe 3). Au terme de la forma tion, le futur masseur kinésithérapeute sera capable de : Evaluer les capacités motrices, sensitives, sensorielles et cognitives d'une personne et mesurer son niveau de performance et d'autonomie ; Déterminer la nature et évaluer l'étendue des déficiences anatomiques et fonctionnelles, analyser leurs interactions, poser un diagnostic kinésithérapique et formuler des objectifs de soins ; Définir et mettre en œuvre les soins et activités thérapeutiques adaptés au patient, relatifs à son domaine de compétence ; Evaluer les résultats de sa prise en charge thérapeutique Les valeurs et finalités attendues L Humain est au cœur du projet thérapeutique : Respect de la personne soignée et des professionnels ; Réserve et posture professionnelle ; Engagement ; Responsabilité ; Valeur travail : investissement dans les apprentissages aboutissant à l épanouissement personnel de l étudiant ; Service au public : intégration dans le système de santé. Les finalités attendues sont : Savoir cultiver sa différence et ses compétences ; travail en interdisciplinarité ; les visions différentes et complémentaires du soin sont à mettre en équilibre avec la notion d identité professionnelle spécifique du masseur-kinésithérapeute ; Favoriser une réflexion éthique autour des pratiques professionnelles ; Permettre à l étudiant d envisager les différents modes d exercice de la profession. Profil attendu : Curiosité, capacité de réaction et d analyse ; Esprit critique et de recherche, force d argumentation et de propositions (s inscrit dans une démarche Qualité) ; Capacité à s inscrire au sein du parcours de soins, et à travailler en réseau ; Attitude professionnelle : agir dans le respect des valeurs de la profession et du soin.

7 5.4. Les enseignements Les trois années de formation à l IFMK sont organisées en modules et en cycle. Quatre modules en 2ème année (1er cycle), douze en 3ème et 4ème année (2ème cycle). L enseignement en deuxième cycle est partagé, à parts égales, entre formation à l IFMK et formation en stage. Les moyens pédagogiques consistent en des cours théoriques et pratiques, des travaux dirigés et des mises en applications contrôlées dans les services de rééducation. Le projet pédagogique s inspire également de la réingénierie des études actuellement en cours de finalisation. L apprentissage par compétence et en alternance, tel le compagnonnage, sera la philosophie de l action pédagogique A l IFMK Le corps enseignant est composé de titulaires et de vacataires. Les enseignants temps plein sont des cadres de santé masseurs kinésithérapeutes (CSMK). Les vacataires sont des CSMK, des MK, des médecins ou des chirurgiens et des spécialistes d autres disciplines (soignants, juriste, expert comptables ). L ancrage important des enseignements médico-chirurgicaux doit permettre à l étudiant masseur-kinésithérapeute d évoluer dans une culture médicale tout en construisant son identité spécifique de rééducateur. Selon les matières enseignées, le choix des méthodes pédagogiques sera déterminé avec l enseignant. La priorité sera donnée aux enseignements interactifs, privilégiant la participation des étudiants, notamment au travers de travaux dirigés en groupes. A chaque fois que cela sera possible, avant l intervention des enseignants, les étudiants devront se préparer à assister aux enseignements en acquérant les connaissances théoriques de base, notamment grâce à un polycopié préalablement fourni par l enseignant et distribué par l IFMK, ou à travers des commandes pédagogiques spécifiques. Les enseignements sont évalués selon les modalités préalablement définies et portées à la connaissance des étudiants dès le début des enseignements En stage Les stages représentent la formation clinique et pratique essentielle pour l apprentissage du métier qui se fait par observation, compréhension et mise en œuvre sous contrôle d un professionnel, avec réajustement permanent (notion de compagnonnage). L acquisition des compétences cliniques et techniques, enseignées à l institut, se poursuit et se concrétise en stage, au contact des professionnels et des patients. voir plus loin «le parcours de stage».

8 Les autres ressources Outre les supports traditionnels, l informatique est désormais un outil incontournable dans l enseignement et l activité professionnelle. Des cours d informatique sont prévus. Un centre de documentation est à disposition des étudiants. Il est situé à l Institut du Thermalisme à Dax et est ouvert aux étudiants du lundi au jeudi, de 10H à 18H45. En plus des ouvrages du centre, les étudiants ont accès à toute la documentation disponible via la bibliothèque universitaire de Bordeaux Segalen, mais aussi la possibilité de consulter des articles en ligne de revues professionnelles. Le centre possède dix ordinateurs avec accès internet. Un cours sur la méthodologie de recherche bibliographique est prévu en début de 1er cycle/3ème semestre Le parcours de stage Organisation du parcours de stage Les stages s effectuent principalement dans tous les terrains de stage des Landes, des Pyrénées Atlantiques, de Gironde, agréés par le responsable pédagogique de l IFMK, après avis du conseil pédagogique. Ceci dans le cadre d une dynamique régionale visant à intégrer une politique de collaboration voire de réseau. Les terrains de stage sont présentés sous forme de fiches mises à la disposition des étudiants pour consultation à l IFMK (structure et conditions d accueil, activité du service, encadrement pédagogique ) Les stages cliniques sont organisés comme suit : - en deuxième année (70 heures dont 35 heures en service de rééducation et 35 heures en libéral), ils permettent : l'initiation aux soins de santé primaire ; l'observation des relations thérapeutiques avec les patients, des relations avec les médecins et les autres professionnels de santé ; l'appréhension des bases générales du futur exercice; l'observation du fonctionnement d'un service hospitalier et de la bonne pratique professionnelle. Nous avons choisi d ajouter 35 heures de stage en service de soins ou EHPAD afin de découvrir : Le fonctionnement d un service de soins ; Les besoins fondamentaux de la personne soignée ; L approche de la personne malade et/ou handicapée (intimité, pudeur, douleur etc.) ; La maladie, ses conséquences, sa prise en charge - En troisième et quatrième année, les objectifs généraux sont les suivants : étudier et apprendre à établir des relations avec les patients ; apprendre à collaborer à la prise en charge globale des patients et à la réalisation de protocoles thérapeutiques au sein d'une équipe pluri-professionnelle ; observer l'état des patients et établir des bilans qui accompagnent l'utilisation des techniques masso-kinésithérapiques; acquérir les connaissances pratiques et les techniques nécessaires à l'exécution des actes professionnels ; évaluer les techniques utilisées.

9 Le parcours de stage des troisième et quatrième années est de 1400 heures (40 semaines), dont un minimum de 980 heures de présence (28 semaines) : a) 700 heures (ou 20 semaines) dans les cinq champs cliniques suivants : - musculo-squelettique ; - neuromusculaire ; - cardio-respiratoire et viscéral ; - gériatrie ; - pédiatrie. b) 280 heures (ou 8 semaines) : autres stages, cliniques ou hors cliniques (association, club sportif ) L arrêté du 2 juin 2008 rend le rôle du stage déterminant pour l attribution du DE en ce qui concerne le travail écrit de mémoire comptant pour 60 points sur 120. Ces dispositions confèrent aux stages une importance toute particulière, tant au niveau de la formation professionnelle, qu à celui de la préparation aux épreuves du diplôme d état. L IFMK doit donc être particulièrement attentif aux modalités de déroulement des stages cliniques, notamment sur les points suivants : Le choix du stage, de la responsabilité de l étudiant ; L encadrement du stagiaire sur place ; Les conditions de l évaluation du stage ; Le choix et la conduite du travail écrit Organisation et objectifs des stages Le choix du stage est de type partenariat avec négociation d objectifs entre l IFMK et les terrains de stage (contrat de stage). Chaque terrain de stage, en fonction de ses spécialités et de ses ressources, propose une formation clinique ciblée, sur certaines pathologies, sur des prises en charge spécifiques. Les objectifs de l étudiant, déterminés en fonction de son parcours de stage et de ses projets, sont présentés par l étudiant au maître de stage, au début du stage. Le maître de stage définit, aves l étudiant, les objectifs de progrès, le programme de travail, et le calendrier des évaluations. Cela permet de suivre la progression du stagiaire tout au long du stage et d évaluer ses acquis en fin de stage. Conjointement, l IFMK pose des objectifs généraux relatifs au(x) : Comportement professionnel, qui correspond au respect et à la mise en pratique : Des valeurs énoncées préalablement : o Altruisme ; o Respect de la personne ; o Responsabilité ; o Rigueur ; o Autonomie ; o Esprit de recherche, esprit critique. Des différents aspects de l attitude : o Ponctualité Assiduité ; o Aptitude relationnelle avec le patient ; o Aptitude à s'intégrer au sein de l'équipe, motivation, initiative ; o Sens des responsabilités ; o Adaptation à la critique et à la supervision.

10 Des règles incontournables pour l exercice professionnel : o Secret professionnel et confidentialité ; o Neutralité et devoir de réserve ; o Traçabilité (actes répertoriés dans le dossier) ; o Respect des règles d hygiène et de lutte contre les infections nosocomiales. compétences techniques, qui correspondent à : o La capacité à recueillir les informations nécessaires à l élaboration du diagnostic kinésithérapique. o La capacité à construire le diagnostic kinésithérapique et le projet thérapeutique. o La capacité à s adapter à chaque situation individuelle en tenant compte du contexte psychologique, social, culturel, économique et médical qui définit le contexte thérapeutique. o La capacité à mettre en œuvre le traitement adapté, à l évaluer et à le réajuster. En progression au cours des trois années à l IFMK, sont définis les objectifs d acquisition suivants : Au cours de la 2 ème Année : Compréhension des modes de communication et de l établissement de la relation entre le kinésithérapeute et le patient. Compréhension et utilisation des méthodes de recueil d informations dans le cadre du «bilan». Au cours de la 3 ème année : Consolidation de la méthodologie de recueil d informations. Acquisition de la démarche de classement des données dans les quatre champs de la Classification Internationale du Handicap (déficit, incapacité, contexte, handicap) et appréhension de la Classification Internationale du Fonctionnement Humain. Capacité à analyser les données et à les hiérarchiser, à justifier et à argumenter les choix (élaboration du diagnostic kinésithérapique). Capacité à définir les priorités rééducatives en fonction de ce raisonnement. Au cours de la 4 ème année : Consolidation des acquis (bilan, diagnostic kinésithérapique) avec développement de la rapidité d exécution et de décision. Capacité à produire une analyse adaptée, une synthèse et des choix thérapeutiques pertinents et à les réajuster. Capacité à transcrire la synthèse dans un but de communication. L évaluation de l étudiant par le maitre de stage donne lieu ou non à validation du stage Evaluation des stages et rôle du tuteur L évaluation se projette dans le cadre d une pédagogie axée sur l approche par compétences (compagnonnage).

11 Le tuteur de stage (masseur kinésithérapeute référent) accompagne le stagiaire dans une démarche d analyse et de compréhension par rapport à sa pratique et à ses manques pour arriver à être compétent dans une situation donnée, c'est-à-dire pour obtenir un résultat professionnel. Le tuteur amène également le stagiaire à réfléchir et transférer ses compétences sur une situation de soins différente. La compétence est évaluée quotidiennement, en situation de soins : mise en œuvre d un «agir pertinent». De fait l évaluation est permanente et formative pour permettre à l étudiant de réajuster son savoir et sa pratique. L étudiant sera préparé en amont à cette approche par compétences. Il devra préparer son stage, réfléchir aux situations de soins, travailler sur ses représentations, avec l aide d un formateur de l IFMK qui l accompagnera tout au long de sa formation. L évaluation consistera en une analyse des actions conduites, des compétences techniques et relationnelles approchées, et du comportement professionnel. L évaluation du stage est réalisée via la feuille dévaluation remis au stagiaire par l IFMK (annexe 6). Pour chaque stage, en fonction de son niveau d acquisition, l étudiant aura une commande de stage par l IFMK afin de favoriser sa démarche d observation et de réflexion. Ce travail est l occasion, à l IFMK, d échanger sur les pratiques professionnelles observées lors de travaux dirigés. Ce travail s inscrit dans l élaboration progressive du bilan diagnostic kinésithérapique mais amène aussi l étudiant à se familiariser avec la démarche de recherche La démarche qualité L IFMK et les terrains de stage s engagent dans une démarche qualité qui suppose un accord des partenaires sur le projet pédagogique de stage et ses objectifs. L engagement des terrains de stage implique une évaluation régulière organisée par l IFMK sous forme de questionnaire d auto-évaluation en référence au projet pédagogique. Une visite régulière des terrains de stage par l équipe pédagogique de l IFMK se proposera d entretenir les liens de collaboration et permettra les réajustements permanents nécessaires au maintien de la meilleure qualité d encadrement. Des rencontres plénières avec les responsables de stage seront organisées en fonction de l évolution du projet pédagogique pour actualiser l information. Une évaluation de satisfaction des étudiants à propos des différents stages effectués est réalisée annuellement sur la base du respect des objectifs généraux et du contrat de stage.

12 6. Le travail écrit, mémoire de fin d étude Pour pouvoir se présenter à l examen en vue de l obtention du diplôme d état de masseurkinésithérapeute, les candidats doivent, notamment, avoir réalisé un mémoire de fin d étude. Ce travail écrit de trente pages dactylographiées maximum, réalisé lors du parcours de stage, se réfère «à l étude d une intervention en masso-kinésithérapie au regard d une situation clinique ou hors clinique, dont le sujet a été covalidé par le directeur de mémoire de l institut de formation en masso-kinésithérapie et le référent de stage, à l issue d une expérience de son parcours de stages. Sa direction est assurée par le cadre de santé enseignant à l institut de formation en masso-kinésithérapie, directeur de mémoire». (Arrêté du 5 septembre 1989 modifié relatif aux études préparatoires et au diplôme d état de masseur-kinésithérapeute). Ce travail de recherche, de tradition universitaire, doit permettre à l étudiant la mise à distance de son expérience de terrain et de formation, et de ses représentations, en les mettant à l épreuve dans un travail d analyse. Le sujet doit être en lien avec la masso-kinésithérapie. Tous les champs d application de la masso-kinésithérapie peuvent être concernés. Il peut porter sur : Des soins de kinésithérapie (cas cliniques particulièrement originaux ou remarquables, ou relatifs à une situation fréquente en kinésithérapie) ; Une étude épidémiologique (problématique de santé publique, programme thérapeutique spécifique, organisation des soins etc.) ; Une étude biomédicale (outils d évaluation clinique, technologie, thérapeutiques et leurs bases fondamentales etc.) Une étude dans les champs des sciences humaines (anthropologie, psychosociologie, éducation thérapeutique du patient, pédagogie des sciences de la santé etc.) Un enseignement dédié à la méthodologie de recherche est programmé dés la deuxième année. Un document «consignes pour le travail écrit» décrit les modalités de réalisation. Il est distribué dés la troisième année.

13 ANNEXES

14 ANNEXE 1 : Liste des unités d enseignement, programme réingénérié de masso-kinésithérapie Les unités d enseignement thématiques comportent des objectifs de formation, des contenus, une durée, ainsi que des modalités et critères de validation. Elles donnent lieu à une valorisation en crédits européens. La place des unités d enseignement dans le référentiel de formation permet des liens entre elles et une progression de l apprentissage des étudiants. Les savoirs qui les composent sont ancrés dans la réalité et actualisés. Du temps personnel est prévu pour chacune d entre elles. Les unités d intégration sont des unités d enseignement qui portent sur l étude des situations de soins ou situations «cliniques». Elles comportent des analyses de situations préparées par les formateurs, des mises en situation simulées, des analyses des situations vécues en stage et des travaux de transposition à de nouvelles situations. Dans chaque semestre est placée une unité d intégration. Les savoirs et savoir-faire mobilisés dans cette unité ont été acquis lors du semestre en cours ou des semestres antérieurs. Les savoirs évalués lors de cet enseignement sont ceux en relation avec la ou les compétences citées. Les UI doivent permettre à l étudiant d utiliser des concepts et de mobiliser un ensemble de connaissances. Le formateur aide l étudiant à reconnaître la singularité des situations tout en identifiant les concepts transférables à d autres situations de soins. L unité d intégration 6.6 doit permettre de réaliser un travail d initiation à la recherche, à travers un mémoire permettant de réinvestir les acquis méthodologiques des unités d enseignement du domaine 5. La validation de l unité d intégration ne signifie pas la validation de la totalité de la compétence qui ne sera acquise qu après validation de l ensemble des unités d enseignement de la compétence et des éléments acquis en stage. Les domaines d enseignement Les unités d enseignement sont en lien les unes avec les autres et contribuent à l acquisition des compétences. Elles couvrent six domaines : 1 - Sciences humaines, sciences sociales, exercice, gestion et droit; 2 - Sciences physiques et biomédicales; 3 - Sciences et ingénierie en kinésithérapie : Modèles et théories; 4 - Technologie, méthodes et modalités cliniques de mise en œuvre; 5 - Méthodes de travail ; 6 - Intégration des savoirs et posture professionnelle ; 7 - Informatique et Anglais Le référentiel de formation du diplôme d Etat de Masseur Kinésithérapeute est ainsi constitué de 53 unités d enseignement (hors stages) pour permettre une progression pédagogique cohérente. 5.3 Liaison entre les unités d enseignement et l acquisition des compétences : Chaque UE contribue à l acquisition des compétences du référentiel, selon le schéma suivant : Unités d enseignement en relation avec la compétence 1 : Elaborer un diagnostic en kinésithérapie UE 2.1 Grands processus pathologiques

15 UE 2.2 Anatomie, morphologie, cinésiologie, pathologie et physiopathologie dans le champ musculosquelettique - 1 UE 2.3 Anatomie, morphologie, cinésiologie, pathologie et physiopathologie dans le champ musculosquelettique 2 UE 2.4 Anatomie, morphologie, cinésiologie, pathologie et physiopathologie dans le champ musculosquelettique 3 UE 2.5 Anatomie, physiologie, pathologie et physiopathologie dans le champ neuromusculaire 1 UE 2.6 Anatomie, physiologie, pathologie et physiopathologie dans le champ neuromusculaire 2 UE 2.7 Anatomie, physiologie, pathologies et physiopathologie des champs respiratoire, cardio-vasculaire, interne et tégumentaire. 1 UE 2.8 Anatomie, physiologie, pathologies et physiopathologie des champs respiratoire, cardio-vasculaire, interne et tégumentaire. 2 UE 3.3 Raisonnement clinique, diagnostic et conception du traitement et du suivi kinésithérapique UE 4.1 Evaluations, techniques et outils d intervention en kinésithérapie : généralités Unités d enseignement en relation avec la compétence 2 : Concevoir et conduire un projet d intervention en kinésithérapie UE 1.1 Individu, sociologie de la santé, situations de handicap et dépendance UE3.1 Kinésithérapie et sciences du mouvement UE 3.2 Etude du mouvement perturbé et pathologique UE 3.6 Handicap, autonomie et réadaptation UE 5.3 Méthodologie d élaboration et de conduite de projet Unités d enseignement en relation avec la compétence 3 : Mettre en œuvre les activités de rééducation, de réadaptation, de réinsertion et de réhabilitation dans le domaine de la kinésithérapie UE 2.9 Physiologie générale et appliquée : stress, fatigue et vieillissement UE 2.10 Sciences cognitives, neuropsychologie et psychopathologies UE 2.11 Anthropologie, physiologie et prise en charge de la douleur UE 4.2 Evaluations, techniques et outils d intervention en kinésithérapie dans le champ musculo squelettique 1 UE 4.3 Evaluations, techniques et outils d intervention en kinésithérapie dans le champ musculo squelettique 2 UE 4.4 Evaluations, techniques et outils d intervention en kinésithérapie dans le champ musculo squelettique 3 UE 4.5 Evaluations, techniques et outils d intervention en kinésithérapie dans le champ neuro musculaire 1 UE 4.6 Evaluations, techniques et outils d intervention en kinésithérapie dans le champ neuro musculaire 2 UE 4.7 Evaluations, techniques et outils d intervention en kinésithérapie dans les champs respiratoire, cardio vasculaire, interne et tégumentaire 1 UE 4.8 Evaluations, techniques et outils d intervention en kinésithérapie dans les champs respiratoire, cardio vasculaire, interne et tégumentaire 2 UE 4.11 Appareillage et dispositifs médicaux UE 4.12 Activités sportives, activités physiques adaptées et handisport Unités d enseignement en relation avec la compétence 4 : Concevoir et conduire une démarche de conseil, d éducation, de prévention et dépistage en kinésithérapie et en santé publique UE 3. 5 Education à la santé, éducation thérapeutique et prévention UE 3.7 Ergonomie et kinésithérapie

16 UE 4.10 Interventions du kinésithérapeute dans les champs de la prévention, de l éducation à la santé et de l ergonomie Unités d enseignement en relation avec la compétence 5 : Conduire une relation dans un contexte d intervention kinésithérapique UE1.6 Psychologie UE 3.4 Communication et relation en kinésithérapie : apprentissage, relation d aide et accompagnement Unités d enseignement en relation avec la compétence 6 : Analyser et améliorer sa pratique professionnelle UE 1.2 Ethique et philosophie UE 3.8 Epistémologie et évolution des concepts en kinésithérapie UE 5.2 Méthodologie d analyse de la pratique professionnelle Unités d enseignement en relation avec la compétence 7 : Rechercher, analyser et traiter des données scientifiques et professionnelles UE 5.1 Méthodologie de recherche documentaire, de lecture critique et de traitement de l information, restitution et communication UE 5.4 Méthodologie de la recherche et de l évaluation en kinésithérapie UE 5.5 Traitement des données et statistiques UE 7.2 Anglais Unités d enseignement en relation avec la compétence 8 : Gérer une structure et ses ressources UE 1.5 Droit, législation et gestion UE 7.1 Certificat d autonomie informatique/ internet Unités d enseignement en relation avec la compétence 9 : Coordonner des activités de santé et coopérer avec des professionnels de santé UE 1.4 Histoire et sociologie des professions de santé et interprofessionnalité UE 4.9 Gestes et soins d urgences UE 4.13 Outils et démarches qualité sécurité traçabilité / gestion des risques Unités d enseignement en relation avec la compétence 10 : Informer et former des professionnels et des personnes en formation UE 1.3 Sciences de l éducation Dans chacun des semestres, une unité d intégration concourt à l acquisition d une ou plusieurs compétences. Sont ainsi combinés et mobilisés les ressources, savoirs et savoirfaire, acquis dans les UE du semestre en cours puis, progressivement, des semestres précédents : Au semestre 3 : UE 6.1 Identification de la singularité d un patient (compétences 1 et 5) Au semestre 4 : UE 6.2 Exploration du contexte médico chirurgical (compétences 7 et 9) Au semestre 5 : UE 6.3 Démarche diagnostique (compétences 1 et 4) Au semestre 6 : UE 6.4 Projet kinésithérapique (compétences 2, 4 et 9) Au semestre 7 : UE 6.5 Conduite de l intervention (compétences 3, 6 et 8) Au semestre 8 : UE 6.6 Inscription dans l activité professionnelle (compétences 3, 6, 7 et 10) A ces unités d enseignement s ajoutent deux unités optionnelles (UE 6.7 et 6.8). Celles-ci se déroulent au cours des deux derniers semestres. Elles permettent d approfondir un domaine d exercice du masseur kinésithérapeute, de mener une réflexion sur un choix d orientation à la sortie de la formation, de préparer à une poursuite d études

17 ANNEXE 2 : Actes professionnels des masseurs-kinésithérapeutes Section 1 : Actes professionnels Code de la santé publique - partie Réglementaire Quatrième partie : Professions de santé Livre III : Auxiliaires médicaux Titre II : Professions de masseur-kinésithérapeute et de pédicure-podologue Chapitre 1 er : Masseur-kinésithérapeute Article R La masso-kinésithérapie consiste en des actes réalisés de façon manuelle ou instrumentale, notamment à des fins de rééducation, qui ont pour but de prévenir l'altération des capacités fonctionnelles, de concourir à leur maintien et, lorsqu'elles sont altérées, de les rétablir ou d'y suppléer. Ils sont adaptés à l'évolution des sciences et des techniques. Article R Dans l'exercice de son activité, le masseur-kinésithérapeute tient compte des caractéristiques psychologiques, sociales, économiques et culturelles de la personnalité de chaque patient, à tous les âges de la vie. Le masseur-kinésithérapeute communique au médecin toute information en sa possession susceptible de lui être utile pour l'établissement du diagnostic médical ou l'adaptation du traitement en fonction de l'état de santé de la personne et de son évolution. Dans le cadre de la prescription médicale, il établit un bilan qui comprend le diagnostic kinésithérapique et les objectifs de soins, ainsi que le choix des actes et des techniques qui lui paraissent les plus appropriés. Ce bilan est adressé au médecin prescripteur et, à l'issue de la dernière séance, complété par une fiche retraçant l'évolution du traitement kinésithérapique, également adressée au médecin prescripteur. Article R On entend par massage toute manoeuvre externe, réalisée sur les tissus, dans un but thérapeutique ou non, de façon manuelle ou par l'intermédiaire d'appareils autres que les appareils d'électrothérapie, avec ou sans l'aide de produits, qui comporte une mobilisation ou une stimulation méthodique, mécanique ou réflexe de ces tissus. Article R On entend par gymnastique médicale la réalisation et la surveillance des actes à visée de rééducation neuromusculaire, corrective ou compensatrice, effectués dans un but thérapeutique ou préventif afin d'éviter la survenue ou l'aggravation d'une affection. Le masseur-kinésithérapeute utilise à cette fin des postures et des actes de mobilisation articulaire passive, active, active aidée ou contre résistance, à l'exception des techniques ergothérapiques. Article R Sur prescription médicale, le masseur-kinésithérapeute est habilité à participer aux traitements de rééducation suivants :

18 1º Rééducation concernant un système ou un appareil : a) Rééducation orthopédique ; b) Rééducation neurologique ; c) Rééducation des affections traumatiques ou non de l'appareil locomoteur ; d) Rééducation respiratoire ; e) Rééducation cardio-vasculaire, sous réserve des dispositions de l'article R ; f) Rééducation des troubles trophiques vasculaires et lymphatiques ; 2º Rééducation concernant des séquelles : a) Rééducation de l'amputé, appareillé ou non ; b) Rééducation abdominale, y compris du post-partum à compter de l'examen postnatal ; c) Rééducation périnéo-sphinctérienne dans les domaines urologique, gynécologique et proctologique, y compris du post-partum à compter du quatre-vingt-dixième jour après l'accouchement ; d) Rééducation des brûlés ; e) Rééducation cutanée ; 3º Rééducation d'une fonction particulière : a) Rééducation de la motilité faciale et de la mastication ; b) Rééducation de la déglutition ; c) Rééducation des troubles de l'équilibre. Article R Le masseur-kinésithérapeute est habilité à procéder à toutes évaluations utiles à la réalisation des traitements mentionnés à l'article R , ainsi qu'à assurer l'adaptation et la surveillance de l'appareillage et des moyens d'assistance. Article R Pour la mise en oeuvre des traitements mentionnés à l'article R , le masseurkinésithérapeute est habilité à utiliser les techniques et à réaliser les actes suivants : 1º Massages, notamment le drainage lymphatique manuel ; 2º Postures et actes de mobilisation articulaire mentionnés à l'article R ; 3º Mobilisation manuelle de toutes articulations, à l'exclusion des manoeuvres de force, notamment des manipulations vertébrales et des réductions de déplacement osseux ; 4º Etirements musculo-tendineux ; 5º Mécanothérapie ; 6º Réalisation et application de contentions souples, adhésives ou non, d'appareils temporaires de rééducation et d'appareils de postures ; 7º Relaxation neuromusculaire ; 8º Electro-physiothérapie : a) Applications de courants électriques : courant continu ou galvanique, galvanisation, diélectrolyse médicamenteuse, le choix du produit médicamenteux étant de la compétence exclusive du médecin prescripteur, et courant d'électro-stimulation antalgique et excito-moteur ; b) Utilisation des ondes mécaniques, infrasons, vibrations sonores, ultrasons ; c) Utilisation des ondes électromagnétiques, ondes courtes, ondes centrimétriques, infrarouges, ultraviolets ; 9º Autres techniques de physiothérapie : a) Thermothérapie et cryothérapie, à l'exclusion de tout procédé pouvant aboutir à une lésion des téguments ; b) Kinébalnéothérapie et hydrothérapie ; c) Pressothérapie. Article R Sur prescription médicale, et à condition qu'un médecin puisse intervenir à tout moment, le masseur-kinésithérapeute est habilité : 1º A pratiquer des élongations vertébrales par tractions mécaniques, par mise en oeuvre manuelle ou électrique ; 2º A participer à la rééducation cardio-vasculaire de sujets atteints d'infarctus du myocarde récent et à procéder à l'enregistrement d'électrocardiogrammes au cours des séances de

19 rééducation cardiovasculaire, l'interprétation en étant réservée au médecin ; 3º A participer à la rééducation respiratoire. Article R Dans le cadre des traitements prescrits par le médecin et au cours de la rééducation entreprise, le masseur-kinésithérapeute est habilité : 1º A prendre la pression artérielle et les pulsations ; 2º Au cours d'une rééducation respiratoire : a) A pratiquer les aspirations rhinopharyngées et les aspirations trachéales chez un malade trachéotomisé ou intubé ; b) A administrer en aérosols, préalablement à l'application de techniques de désencombrement ou en accompagnement de celle-ci, des produits non médicamenteux ou des produits médicamenteux prescrits par le médecin ; c) A mettre en place une ventilation par masque ; d) A mesurer le débit respiratoire maximum ; 3º A prévenir les escarres ; 4º A assurer la prévention non médicamenteuse des thromboses veineuses ; 5º A contribuer à la lutte contre la douleur et à participer aux soins palliatifs. Article R En cas d'urgence et en l'absence d'un médecin, le masseur-kinésithérapeute est habilité à accomplir les gestes de secours nécessaires jusqu'à l'intervention d'un médecin. Un compte rendu des actes accomplis dans ces conditions est remis au médecin dès son intervention. Article R En milieu sportif, le masseur-kinésithérapeute est habilité à participer à l'établissement des bilans d'aptitude aux activités physiques et sportives et au suivi de l'entraînement et des compétitions. Article R Le masseur-kinésithérapeute est habilité à participer à la réalisation de bilans ergonomiques et à participer à la recherche ergonomique. Article R Selon les secteurs d'activité où il exerce et les besoins rencontrés, le masseur-kinésithérapeute participe à différentes actions d'éducation, de prévention, de dépistage, de formation et d'encadrement. Ces actions concernent en particulier : 1º La formation initiale et continue des masseurs-kinésithérapeutes ; 2º La contribution à la formation d'autres professionnels ; 3º La collaboration, en particulier avec les autres membres des professions sanitaires et sociales, permettant de réaliser des interventions coordonnées, notamment en matière de prévention ; 4º Le développement de la recherche en rapport avec la masso-kinésithérapie ; 5º La pratique de la gymnastique hygiénique, d'entretien ou préventive.

20 ANNEXE 3 : Référentiel de compétences Document de travail Ministère de la Santé Juillet 2012 Diplôme d Etat de Masseur Kinésithérapeute Compétences 1. Elaborer un diagnostic en kinésithérapie 2. Concevoir et conduire un projet d intervention en kinésithérapie 3. Mettre en œuvre les activités de rééducation, de réadaptation, de réinsertion et de réhabilitation dans le domaine de la kinésithérapie 4. Concevoir et conduire une démarche de conseil, d éducation, de prévention et dépistage en kinésithérapie et en santé publique 5. Conduire une relation dans un contexte d intervention kinésithérapique 6. Analyser et améliorer sa pratique professionnelle 7. Rechercher, analyser et traiter des données scientifiques et professionnelles 8. Gérer une structure et ses ressources 9. Coordonner des activités de santé et coopérer avec des professionnels de santé 10. Informer et former des professionnels et des personnes en formation

Professions concernées : Infirmier et Puéricultrice MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE. Ergothérapeute. Psychomotricien. Pédicure-podologue.

Professions concernées : Infirmier et Puéricultrice MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE. Ergothérapeute. Psychomotricien. Pédicure-podologue. Journal Officiel numéro 183 du 8 Août 2004 Décret numéro 2004-802 du 29 Juillet 2004 relatif aux parties IV et V (dispositions réglementaires) du code de la santé publique et modifiant certaines dispositions

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE II

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE II ANNEXE II DIPLÔME D ÉTAT D INFIRMIER RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

ANNEXE V MINISTÈRE CHARGÉ DE LA SANTÉ PORTFOLIO DE L ÉTUDIANT EN MASSO-KINÉSITHÉRAPIE

ANNEXE V MINISTÈRE CHARGÉ DE LA SANTÉ PORTFOLIO DE L ÉTUDIANT EN MASSO-KINÉSITHÉRAPIE ANNEXE V MINISTÈRE CHARGÉ DE LA SANTÉ PORTFOLIO DE L ÉTUDIANT EN MASSO-KINÉSITHÉRAPIE Nom et prénom de l étudiant : Institut de formation en masso-kinésithérapie (tampon de l IFMK) : Nom et prénom du responsable

Plus en détail

COMPETENCES INFIRMIERES 1

COMPETENCES INFIRMIERES 1 COMPETENCES INFIRMIERES 1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine des soins infirmiers Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins Concevoir et conduire

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS A N N E X E I I

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS A N N E X E I I A N N E X E I I DIPLÔME D ÉTAT D ERGOTHÉRAPEUTE RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Compétences (1) 1. Évaluer une situation et élaborer un diagnostic ergothérapique. 2. Concevoir et conduire un projet d intervention

Plus en détail

EVALUATION INTERMEDIAIRE EN STAGE Compétences, Actes, activités et techniques de soins

EVALUATION INTERMEDIAIRE EN STAGE Compétences, Actes, activités et techniques de soins Support d évaluation intermédiaire en stage EVALUATION INTERMEDIAIRE EN STAGE Compétences, Actes, activités et techniques de soins NOM DE L ETUDIANT : PRENOM : I.F.S.I. : LIEU DE STAGE : TYPE DE STAGE

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLÔME

SUPPLEMENT AU DIPLÔME SUPPLEMENT AU DIPLÔME Le présent supplément au diplôme (annexe descriptive) suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l'europe et l'unesco/cepes. Le supplément vise à fournir des

Plus en détail

Diplôme d Etat d ergothérapeute

Diplôme d Etat d ergothérapeute Ministère chargé de la santé Diplôme d Etat d ergothérapeute Annexe VI : Portfolio de l étudiant Nom et prénom de l étudiant : Institut de formation en ergothérapie : Date d entrée dans la formation :

Plus en détail

Annick LABONNE Institut de Formation en Masso-Kin CHU de Fort-de

Annick LABONNE Institut de Formation en Masso-Kin CHU de Fort-de LA MASSO-KINESITHERAPIE Annick LABONNE Institut de Formation en Masso-Kin Kinésith sithérapie CHU de Fort-de de-france DEFINITION A l origine l il s agissait s de techniques de massage et de mobilisations

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET DE COMPÉTENCES

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET DE COMPÉTENCES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET DE COMPÉTENCES PRÉAMBULE La description des activités et des compétences du métier d ostéopathe ne se substitue pas au cadre réglementaire. En effet, la plate-forme

Plus en détail

Ministère chargé de la santé. Annexe VI. Portfolio de l étudiant en ergothérapie

Ministère chargé de la santé. Annexe VI. Portfolio de l étudiant en ergothérapie Ministère chargé de la santé Annexe VI Portfolio de l étudiant en ergothérapie Nom et prénom de l étudiant : Institut de formation en ergothérapie : Date d entrée dans la formation : Nom et prénom du formateur

Plus en détail

Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014

Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014 Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014 KINÉSITHÉRAPIE Du Grec: «KINESIS», mouvement «THERAPEIA», soin C est le soin par le mouvement, ou

Plus en détail

Catalogue des formations 2014

Catalogue des formations 2014 Catalogue des formations 2014 Institut de Formation en Soins Infirmiers du Centre Hospitalier de Compiègne Code NAF: 851 A - N SIRET 200 034 650 00040 - N existence: 22.60.02.715.60 Sommaire des formations

Plus en détail

Les métiers en lien avec la filière Masso-kinésithérapie. Monsieur Ph. SAUVAGEON Professeur J.L. JOUVE

Les métiers en lien avec la filière Masso-kinésithérapie. Monsieur Ph. SAUVAGEON Professeur J.L. JOUVE 1 Information PACES 19 Septembre 2013 Filière Masso-Kinésithérapie Les métiers en lien avec la filière Masso-kinésithérapie Monsieur Ph. SAUVAGEON Professeur J.L. JOUVE 2 KINÉSITHÉRAPIE Du Grec: «KINESIS»,

Plus en détail

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE DESCRIPTION DU MÉTIER Le masseur-kinésithérapeute ou «kiné» dans le langage courant, effectue sur prescription médicale des actes de gymnastique médicale, de massage, de

Plus en détail

Ministère chargé de la santé. Diplôme d État d Infirmier. Port Folio de l étudiant

Ministère chargé de la santé. Diplôme d État d Infirmier. Port Folio de l étudiant Ministère chargé de la santé Diplôme d État d Infirmier Port Folio de l étudiant Nom et prénom de l étudiant : «NOM» «PRENOM» Institut de formation en soins : Date d entrée dans la formation : Nom et prénom

Plus en détail

PORTFOLIO de l étudiant

PORTFOLIO de l étudiant Diplôme d État d Infirmier / Ministère chargé de la santé PORTFOLIO de l étudiant Nom et prénom de l étudiant : «NOM» «PRENOM» INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS du Centre Hospitalier de PONTOISE

Plus en détail

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE CODE DE LA SANTE PUBLIQUE PROFESSION DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE source Legifrance 1 Sommaire 1-Partie LEGISLATIVE p.3 Profession de Masseur kinésithérapeute définition de la profession p.3 diplôme et

Plus en détail

Objectifs page 3. Rappel du dispositif de formation page 4

Objectifs page 3. Rappel du dispositif de formation page 4 Ministère chargé de la santé Diplôme d Etat d infirmier Annexe VI Portfolio de l étudiant Nom et prénom de l étudiant : Institut de formation en soins infirmiers : Date d entrée dans la formation : Nom

Plus en détail

Ministère chargé de la santé. Diplôme d État d Infirmier. Portfolio de l étudiant

Ministère chargé de la santé. Diplôme d État d Infirmier. Portfolio de l étudiant Ministère chargé de la santé Diplôme d État d Infirmier Portfolio de l étudiant Nom et prénom de l étudiant : «TITRE2» «NOM» «PRENOM» Institut de formation en soins : IFSI ESQUIROL 5 Avenue Esquirol 69424

Plus en détail

Actu Formation - VAE

Actu Formation - VAE Réforme du diplôme d état d éducateur de Jeunes Enfants (DEEJE) Référentiels Arrêté du 16/11/2005, JO du 25/11/05 Pour rappel le DEEJE réformé par le décret du 3 novembre 2005 est dorénavant considéré

Plus en détail

Ministère chargé de la santé Diplôme d Etat d infirmier. Portfolio de l étudiant

Ministère chargé de la santé Diplôme d Etat d infirmier. Portfolio de l étudiant Ministère chargé de la santé Diplôme d Etat d infirmier Annexe VI Portfolio de l étudiant Nom et prénom de l étudiant : Institut de formation en soins : Date d entrée dans la formation : Nom et prénom

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 11 mars 2013 relatif au régime des études en vue du diplôme d Etat de sage-femme NOR : ESRS1301419A

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES _ SANTÉ Professions de santé Arrêté du 23 septembre 2014 relatif à la création d une annexe «Supplément au diplôme» pour les formations

Plus en détail

Le référentiel de formation

Le référentiel de formation Le référentiel de formation La formation conduisant au diplôme d Etat d ergothérapeute vise à l acquisition de compétences pour répondre aux besoins de santé, d autonomie et de qualité de vie des personnes

Plus en détail

PRISE EN CHARGE MASSO- KINÉSITHÉRAPIQUE DANS LA LOMBALGIE COMMUNE : MODALITÉS DE PRESCRIPTION MAI 2005

PRISE EN CHARGE MASSO- KINÉSITHÉRAPIQUE DANS LA LOMBALGIE COMMUNE : MODALITÉS DE PRESCRIPTION MAI 2005 PRISE EN CHARGE MASSO- KINÉSITHÉRAPIQUE DANS LA LOMBALGIE COMMUNE : MODALITÉS DE PRESCRIPTION MAI 2005 Service ALD et accords conventionnels - 1 - SYNTHÈSE ET PERSPECTIVES I. INTRODUCTION Les lombalgies

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL ETUDIANTS EN KINESITHERAPIE

LIVRET D ACCUEIL ETUDIANTS EN KINESITHERAPIE LIVRET D ACCUEIL ETUDIANTS EN KINESITHERAPIE 1. PRESENTATION DU SERVICE D ACCUEIL A votre arrivée, vous serez accueillis par le cadre Kinésithérapeute. Les locaux : situés au 2 eme étage de l ancienne

Plus en détail

Commission Médicale de la FFVoile Règles de Fonctionnement Texte adopté par le BE du 09 mars 2007

Commission Médicale de la FFVoile Règles de Fonctionnement Texte adopté par le BE du 09 mars 2007 Commission Médicale de la FFVoile Règles de Fonctionnement Texte adopté par le BE du 09 mars 2007 PREAMBULE L article L. 231-5 du code du sport rappelle que les fédérations sportives veillent à la santé

Plus en détail

Annexes Convention Collective Nationale du 31 octobre 1951 Edition de juin 2014

Annexes Convention Collective Nationale du 31 octobre 1951 Edition de juin 2014 II Annexes 132 133 1 Filière : Logistique Cadres - Regroupement 4.6 2 Filière : Logistique Cadres - Regroupement 4.6 3 Filière : Logistique Cadres - Regroupement 4.6 4 Filière : Logistique Cadres - Regroupement

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

Plan d études cadres Modules complémentaires Santé HES-SO

Plan d études cadres Modules complémentaires Santé HES-SO Plan d études cadres Modules complémentaires Santé HES-SO 1. Finalité des modules complémentaires Pour être admis en formation bachelor, les candidat-e-s ne disposant pas d une maturité professionnelle

Plus en détail

Référentiel du métier et des compétences des masseurs-kinésithérapeutes

Référentiel du métier et des compétences des masseurs-kinésithérapeutes Référentiel du métier et des compétences des masseurs-kinésithérapeutes Référentiel du métier et des compétences des masseurs-kinésithérapeutes Ce référentiel a été élaboré avec l accompagnement méthodologique

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION EN MASSAGE, KINESITHERAPIE, REEDUCATION DE NANTES 54, RUE DE LA BAUGERIE 44230 SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE

INSTITUT DE FORMATION EN MASSAGE, KINESITHERAPIE, REEDUCATION DE NANTES 54, RUE DE LA BAUGERIE 44230 SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE INSTITUT DE FORMATION EN MASSAGE, KINESITHERAPIE, REEDUCATION DE NANTES PROJET PEDAGOGIQUE 2010-2011 54, RUE DE LA BAUGERIE 44230 SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE SOMMAIRE 1. LA FINALITE DE LA FORMATION p. 3

Plus en détail

DOSSIER DE RENSEIGNEMENTS

DOSSIER DE RENSEIGNEMENTS INSTITUT DE FORMATION EN MASSO-KINESITHERAPIE DE POITIERS DOSSIER DE RENSEIGNEMENTS 2012-2013 1 PRESENTATION de L IFMK 2 L institut de Formation en Masso-Kinésithérapie (IFMK) du Centre Hospitalier Universitaire

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES _ SANTÉ Professions de santé Arrêté du 8 juillet 2015 relatif à l admission des étudiants de l École européenne de podologie pluridisciplinaire

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I : RéFéRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et

Plus en détail

Le bilan diagnostique Kinésithérapique

Le bilan diagnostique Kinésithérapique Le bilan diagnostique Kinésithérapique «La kinésithérapie prévient, réduit, restaure ou compense les mouvements pathologiques au niveau des déficiences, des limitations fonctionnelles, incapacités et des

Plus en détail

Collège National de la Kinésithérapie Salariée

Collège National de la Kinésithérapie Salariée L objet de ce document est de présenter de façon synthétique nos questions et nos analyses relatives à l arbitrage interministériel rendu le 25 janvier 2013 relatif à la formation initiale en kinésithérapie

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE III

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE III ANNEXE III LE RÉFÉRENTIEL DE FORMATION La formation conduisant au diplôme d Etat d infirmier vise l acquisition de compétences pour répondre aux besoins de santé des personnes dans le cadre d une pluriprofessionnalité.

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE POUR LE QUÉBEC :

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE POUR LE QUÉBEC : Ce document n a pas valeur officielle CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE POUR LE QUÉBEC : L ORDRE PROFESSIONNEL

Plus en détail

Référentiel Officine

Référentiel Officine Référentiel Officine Inscrire la formation dans la réalité et les besoins de la pharmacie d officine de demain - Ce référentiel décrit dans le cadre des missions et des activités du pharmacien d officine

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LES EPREUVES DE SELECTION A L ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION

INFORMATIONS SUR LES EPREUVES DE SELECTION A L ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS Centre Hospitalier et Universitaire de Dijon 12 Boulevard Maréchal de Lattre de Tassigny BP 77908 21079 DIJON CEDEX 03.80.29.35.02 Site internet : http//: www.ifsidijon.fr

Plus en détail

Référentiel de formation des aides-soignants

Référentiel de formation des aides-soignants Référentiel de formation des aides-soignants Documents de référence La formation Arrêté du 22 octobre 2005 modifié relatif à la formation conduisant au diplôme d Etat d aide-soignant Annexes I : référentiel

Plus en détail

Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession

Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession Position adoptée par Conseil national de l Ordre des infirmiers le 14 septembre 2010 Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession

Plus en détail

Éveiller et partager nos richesses thérapeutiques

Éveiller et partager nos richesses thérapeutiques INSTITUT DE FORMATION EN MASSO-KINÉSITHÉRAPIE BERCK-SUR-MER PROJET PÉDAGOGIQUE Éveiller et partager nos richesses thérapeutiques I.F.M.K. Avenue du Phare BP 62 62602 BERCK-SUR-MER CEDEX Tel : +33 (0)3.21.09.15.68

Plus en détail

FORMATION CONTINUE Programme

FORMATION CONTINUE Programme Arsi Prog2015-BAT3:PF 2011 12/08/14 11:34 Page1 2 0 1 5 FORMATION CONTINUE Programme Association de Recherche en Soins Infirmiers agréée pour la formation continue 109, rue Negreneys 31200 TOULOUSE Tél.

Plus en détail

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé Domaine Santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé HES-SO, les 5 et 6 mai 2011 1 PEC Modules complémentaires santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé 1. Finalité des modules

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 3 ème année bachelor

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 3 ème année bachelor Semestre automne printemps Répétition Lieu de période de formation pratique Institution : Nom de l'étudiant-e : Service : Promotion : Site de formation : Période du / au : PFP 5 PFP 6 ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010 Référentiel métier de Directeur(trice) des soins Ce référentiel intègre à la fois le métier Directeur(trice) des soins en établissement et celui de Directeur(trice) des soins en institut de formation paramédicale.

Plus en détail

Une mine de compétences internes et externes. Programme de formation continue 2007

Une mine de compétences internes et externes. Programme de formation continue 2007 Institut de Formation en Soins Infirmiers IFSI Institut de Formation d Aides Soignants IFAS Dans l de Montpellier 1146 Avenue du Père Soulas 34295 MONTPELLIER cédex 5 Tél. 04 67 33 88 44 - Fax 04 67 33

Plus en détail

LA DOULEUR : PRISE EN CHARGE NON- MÉDICAMENTEUSE

LA DOULEUR : PRISE EN CHARGE NON- MÉDICAMENTEUSE LA DOULEUR : PRISE EN CHARGE NON- MÉDICAMENTEUSE REMALDO Equipe de rééducation-hlsom Octobre 2011 ETUDE DE CAS: MONSIEUR F DESCRIPTION M F est âgé de 80 ans, il est entouré par sa famille, diagnostic posé

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Filière éducation et insertion

Filière éducation et insertion . Filière éducation et insertion La filière «Éducation et Insertion» rassemble les équipes de professionnels chargés de conduire les projets personnalisés dans leur triple dimension : éducative, thérapeutique

Plus en détail

Le référentiel de formation

Le référentiel de formation Annexe III Le référentiel de formation La formation conduisant au diplôme d Etat d infirmier vise l acquisition de compétences pour répondre aux besoins de santé des personnes dans le cadre d une pluriprofessionnalité.

Plus en détail

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor Semestre automne printemps Répétition Lieu de période de formation pratique Institution : Nom de l'étudiant-e : Service : Promotion : Site de formation : Période du / au : PFP 3 PFP 4 ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

Plus en détail

ACTIVITES DE L INFIRMIERE COORDINATRICE A DOMICILE

ACTIVITES DE L INFIRMIERE COORDINATRICE A DOMICILE RESSIAD Touraine Groupe de Recherche et d Etudes des Services Soins Infirmiers A Domicile ACTIVITES DE L INFIRMIERE COORDINATRICE A DOMICILE FONCTION DE L INFIRMIERE COORDINATRICE Définition : Activité

Plus en détail

LANCEMENT DE L'ILFOMER

LANCEMENT DE L'ILFOMER PRESSE LANCEMENT DE L'ILFOMER Institut Limousin de Formation aux Métiers de la Réadaptation Mardi 29 mai 2012 DOSSIER DE PRESSE 1 DOSSIER DE PRESSE Communiqué de synthèse - Mardi 29 mai 2012 ILFOMER :

Plus en détail

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière J1504 - Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire spécialisés en anesthésie J1507 - Soins infirmiers spécialisés 1 Les activités principales L infirmier doit assurer, sous l autorité des médecins,

Plus en détail

Capacité Domaine Sciences, Technologies, Santé Certificat de capacité d'orthoptiste

Capacité Domaine Sciences, Technologies, Santé Certificat de capacité d'orthoptiste Capacité Domaine Sciences, Technologies, Santé Certificat de capacité d'orthoptiste Objectifs Publics Débouchés Le métier d'orthoptiste est une formation paramédicale effectuée en 3 ans. Elle consiste

Plus en détail

PRÉSENTATION du SEMESTRE 2

PRÉSENTATION du SEMESTRE 2 PRÉSENTATION du SEMESTRE 2 INTRODUCTION Dans la poursuite de la pédagogie proposée dès le semestre 1, nous vous proposons, pour le semestre 2, de renforcer l apprentissage des savoirs et vous permettre

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA PROMOTION DES PROFESSIONS PARA-MÉDICALES

ASSOCIATION POUR LA PROMOTION DES PROFESSIONS PARA-MÉDICALES ASSOCIATION POUR LA PROMOTION DES PROFESSIONS PARA-MÉDICALES INSTITUT DE FORMATION EN MASSO-KINÉSITHÉRAPIE DE BERCK-SUR-MER www.ifmkberck.com Avenue du Phare - BP 62-62602 BERCK-SUR-MER CEDEX RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

Mention : STAPS. Sport, Prévention, Santé, Bien-être. Objectifs de la spécialité

Mention : STAPS. Sport, Prévention, Santé, Bien-être. Objectifs de la spécialité Mention : STAPS Sport, Prévention, Santé, Bien-être Objectifs de la spécialité L'objectif de la spécialité «Sport, Prévention, Santé, Bien être» est de doter les étudiants de compétences scientifiques,

Plus en détail

Sciences, Technologie, Santé Mention STAPS OBJECTIFS DE LA FORMATION :

Sciences, Technologie, Santé Mention STAPS OBJECTIFS DE LA FORMATION : Sciences, Technologie, Santé Mention STAPS Spécialité : Ingénierie de la rééducation, du handicap et de la performance motrice Spécialité en cohabilitation entre les : Faculté des Sciences du Sport et

Plus en détail

13/ L exercice professionnel de l infirmier

13/ L exercice professionnel de l infirmier SEMESTRE 1 UE 1.3.S1 Législation, éthique, déontologie 13/ L exercice professionnel de l infirmier I. Le métier d'infirmier Définition générale L'infirmier dispense des soins de nature préventive, curative

Plus en détail

Information nouveau programme infirmier

Information nouveau programme infirmier Information nouveau programme infirmier Pourquoi ce nouveau programme? Des besoins de santé qui se modifient Une offre de soins à adapter La nécessitn cessité d harmoniser les diplômes entre pays européens

Plus en détail

UN NOUVEAU PROGRAMME.. .. LES COMPETENCES PROFESSIONNELLES AU CŒUR DE LA FORMATION

UN NOUVEAU PROGRAMME.. .. LES COMPETENCES PROFESSIONNELLES AU CŒUR DE LA FORMATION UN NOUVEAU PROGRAMME.... LES COMPETENCES PROFESSIONNELLES AU CŒUR DE LA FORMATION LA FORMATION SE DEROULE SUR 3 ANS SOIT 6 SEMESTRES Rentrée en septembre, sortie en juin Semestre 1 -> 15 semaines à l IFSI

Plus en détail

Mémoire pour le Diplôme Inter-Universitaire de PEDAGOGIE MEDICALE

Mémoire pour le Diplôme Inter-Universitaire de PEDAGOGIE MEDICALE UNIVERSITES PARIS VI, PARIS V, PARIS XI, PARIS XII Année 2009-2010 Mémoire pour le Diplôme Inter-Universitaire de PEDAGOGIE MEDICALE par François LHUISSIER Université Paris 13 DESC de médecine du sport

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

LES ETUDES DE MASSO-KINESITHERAPIE

LES ETUDES DE MASSO-KINESITHERAPIE 0-0 LES ETUDES DE MASSO-KINESITHERAPIE Admission Pour être admis en première année de masso-kinésithérapie, les étudiants doivent remplir les quatre conditions suivantes: - être titulaire du baccalauréat

Plus en détail

CHAPITRE I er Des études préparatoires au diplôme d'etat de masseur-kinésithérapeute

CHAPITRE I er Des études préparatoires au diplôme d'etat de masseur-kinésithérapeute Arrêté du 5 septembre 1989 (modifié par l arrêté du 25 avril 1991, l'arrêté du 30 août 1993, l'arrêté du 2 février 1995, l'arrêté du 11 février 1998, par le décret 94-344 du 26 avril 1994, l'arrêté du

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL

L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL L Ecole d Auxiliaires de Puériculture de la Fondation LENVAL à Nice assure la formation des auxiliaires de puériculture depuis 2010. A cette

Plus en détail

Mercredi 18 mars 2015 : M. Chantal Morel

Mercredi 18 mars 2015 : M. Chantal Morel UE d ERGOTHERAPIE Mercredi 18 mars 2015 : Synthèse de l unité d enseignement Concours Ergothérapie Formation en vue du DE d ergothérapeute M. Chantal Morel Synthèse de l unité d enseignement UE 18 Sp Ergothérapie:

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement de

Plus en détail

Cursus de Formation Assistant(e) de Soins en Gérontologie

Cursus de Formation Assistant(e) de Soins en Gérontologie Cursus de Formation Assistant(e) de Soins en Gérontologie La fonction d Assistant de Soins en Gérontologie consiste en une assistance dans les actes de la vie quotidienne des personnes fragilisées par

Plus en détail

DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE

DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE RESIDENCE HOSPITALIERE DE LA WEISS Définition validée par : Date et Signature : F18 DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE 1. IDENTIFICATION DE LA FONCTION Intitulé exact de la fonction :

Plus en détail

Métiers de la petite enfance en Ile-de-France Diagnostic partagé de la formation et de l emploi. Décembre 2010

Métiers de la petite enfance en Ile-de-France Diagnostic partagé de la formation et de l emploi. Décembre 2010 Métiers de la petite enfance en Ile-de-France Diagnostic partagé de la formation et de l emploi Décembre 2010 Synthèse Introduction 1) Formation Diplôme Département 75 77 78 91 92 93 94 95 Total

Plus en détail

Ressources Humaines. Les différentes sous-familles et leurs missions. Administration des ressources humaines (14A)

Ressources Humaines. Les différentes sous-familles et leurs missions. Administration des ressources humaines (14A) 14 Ressources Humaines Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de permettre l'atteinte des objectifs de l'entreprise par la mobilisation des ressources et des compétences nécessaires,

Plus en détail

Fiche descriptive : DEAMP

Fiche descriptive : DEAMP Fiche descriptive : DEAMP FICHE METIER L'aide médico-psychologique (AMP) exerce une fonction d'accompagnement et d'aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il intervient auprès d'enfants, d'adolescents,

Plus en détail

REFERENTIEL DE COMPETENCES DE LA LICENCE. La licence STAPS est structurée au niveau national autour de cinq parcours- type :

REFERENTIEL DE COMPETENCES DE LA LICENCE. La licence STAPS est structurée au niveau national autour de cinq parcours- type : REFERENTIEL DE COMPETENCES DE LA LICENCE SCIENCES ET TECHNIQUES DES ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES Ce document présente un cadre de référence pour l élaboration des maquettes de Licence Mention «Sciences

Plus en détail

LYCEE URUGUAY FRANCE BP 73 1 Avenue des Marronniers 77211 Avon cedex

LYCEE URUGUAY FRANCE BP 73 1 Avenue des Marronniers 77211 Avon cedex IDENTIFICATION DE L ELEVE NOM : PRENOM : DATE DE NAISSANCE : ADRESSE :------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

LA REFORME DE LA FORMATION Relatif au diplôme d Etat d INFIRMIER (Arrêté du 31 juillet 2009)

LA REFORME DE LA FORMATION Relatif au diplôme d Etat d INFIRMIER (Arrêté du 31 juillet 2009) LA REFORME DE LA FORMATION Relatif au diplôme d Etat d INFIRMIER (Arrêté du 31 juillet 2009) 1 PLAN DE L INTERVENTION 2 INTRODUCTION// GENERALITES LA NOTION DE COMPETENCE IDE LES UNITES D ENSEIGNEMENTS

Plus en détail

Documents de la HE Vinci à remplir pour l ARES

Documents de la HE Vinci à remplir pour l ARES Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement... 5 a) Introduction... 5 b) Liens avec la profession... 5 c) Acquis d apprentissage terminaux...

Plus en détail

Centre de Médecine Physique et de Réadaptation L ADAPT Thionis

Centre de Médecine Physique et de Réadaptation L ADAPT Thionis Centre de Médecine Physique et de Réadaptation L ADAPT Thionis Présentation du centre Le centre de médecine physique et de réadaptation l ADAPT Thionisest un établissement de santé privé participant au

Plus en détail

PROJET FORMATION. Institut de Formation d Aides-Soignants 194 Avenue Rubillard 72037 LE MANS Cedex 9. Année 2013-2014

PROJET FORMATION. Institut de Formation d Aides-Soignants 194 Avenue Rubillard 72037 LE MANS Cedex 9. Année 2013-2014 Institut de Formation d Aides-Soignants 194 Avenue Rubillard 72037 LE MANS Cedex 9 Formation financée par la Région des Pays de La Loire Tél : 02 43 43 28 14 ou poste 32814 Fax : 02 43 43 29 30 - e-mail

Plus en détail

L'EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS

L'EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS L'EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS ANNEXE 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L'INTERVENTION L'éducateur de jeunes enfants exerce une fonction d'accueil des jeunes

Plus en détail

Livret de formation. Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Ministère chargé des affaires sociales. Etablissement de formation.

Livret de formation. Diplôme d Etat d éducateur spécialisé. Ministère chargé des affaires sociales. Etablissement de formation. Ministère chargé des affaires sociales Etablissement de formation Nom du candidat Prénoms du candidat Livret de formation Diplôme d Etat d éducateur spécialisé LE PRESENT LIVRET COMPREND 1 Présentation

Plus en détail

FICHE METIER DE MUSICOTHERAPEUTE

FICHE METIER DE MUSICOTHERAPEUTE FICHE METIER DE MUSICOTHERAPEUTE La profession Intitulé du métier Musicothérapeute Définition de l'emploi/métier «La musicothérapie est une pratique de soin, d aide, de soutien ou de rééducation qui consiste

Plus en détail

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V.

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V. Siège social : 9 bis, rue Armand Chabrier 47400 TONNEINS Tél. : 05.53.64.61.57 Fax : 05.53.64.63.12 e-mail : adestonneins@yahoo.fr Site : www.adesformations.fr Antenne de Bazas 7 chemin Larriou 33430 BAZAS

Plus en détail

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique?

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les sociétés savantes et organisations

Plus en détail

Les diplômes du secteur sanitaire et social en Auvergne. J. Gamet Responsable Pôle Formation Certification. DRJSCS

Les diplômes du secteur sanitaire et social en Auvergne. J. Gamet Responsable Pôle Formation Certification. DRJSCS Les diplômes du secteur sanitaire et social en Auvergne J. Gamet Responsable Pôle Formation Certification. DRJSCS Classificatio n Niveau V Paramédical - Aide-soignant - Auxiliaire de puériculture - Ambulancier

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification Référentiel de certification Diplôme d Ambulancier 1/14 1. CARACTERISTIQUES DE LA SPECIALITE 2. CERTIFICATS PROFESSIONNELS UNITAIRES (CPU) 3. VOIES D ACCES A LA CERTIFICATION 4. DISPOSITIF D EVALUATION

Plus en détail

Ma future formation. 1. Quel est le cadre européen de la formation? 2. Qu est-ce qui est attendu de l étudiant?

Ma future formation. 1. Quel est le cadre européen de la formation? 2. Qu est-ce qui est attendu de l étudiant? Ma future formation 1. Quel est le cadre européen de la formation? 2. Qu est-ce qui est attendu de l étudiant? 3. Comment parvenir aux objectifs de formation? 4. Quelle est la durée de la formation? 5.

Plus en détail