Annick LABONNE Institut de Formation en Masso-Kin CHU de Fort-de

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Annick LABONNE Institut de Formation en Masso-Kin CHU de Fort-de"

Transcription

1 LA MASSO-KINESITHERAPIE Annick LABONNE Institut de Formation en Masso-Kin Kinésith sithérapie CHU de Fort-de de-france

2 DEFINITION A l origine l il s agissait s de techniques de massage et de mobilisations actives et passives. Actuellement l article l R du Code de la santé publique la définit d ainsi : «La masso-kinésithérapie consiste en des actes réalisr alisés de façon manuelle ou instrumentale, notamment à des fins de réér ééducation, qui ont pour but de prévenir l altération des capacités s fonctionnelles, de concourir à leur maintien et, lorsqu elles sont altérées, de les rétablir ou d y d y suppléer. Ils sont adaptés à l évolution des sciences et techniques»

3 LA KINESITHERAPIE C est une activité paramédicale Elle s inscrit s dans le cadre des professions de santé Elle s adresse s à l homme à tous les âges de la vie, de la naissance à la fin de vie

4 Elle comporte deux aspects : Un aspect orienté vers les soins de bien être, de confort,domaine partagé avec d autres d professions ( esthéticienne, ticienne, sophrologue, coach sportif, kinésiologue ect..) Un aspect thérapeutique spécifique à la profession de masseur kinésith sithérapeute

5 HISTOIRE DE LA KINESITHERAPIE Au 19ème siècle dans la mouvance du courant hygiéniste des médecins, m des gymnastes se déclarent d convaincus de l intl intérêt en médecine m de l utilisation l des agents physiques dans le traitement de certaines maladies et tout particulièrement rement du massage et de la gymnastique ( aucune ingestion de produit)

6 Les massages et la gymnastique médicale m sont pratiqués s par des guérisseurs, des détenteurs d de dons, des rebouteux De façon empirique, sans aucun savoir scientifique

7 En 1892 la loi sur l exercice l médical m donne aux médecins m l exclusivité de la distribution des soins leurs permettant ainsi de contrôler ces pratiques En 1900 afin d accrod accroître leur légitimitl gitimité dans ce domaine, les médecins m pratiquant le massage et la gymnastique médicale se regroupent en une société savante : La société de kinésith sithérapie

8 Cette société réclame : La reconnaissance d une d nouvelle spécialit cialité Son enseignement par la faculté de médecinem La formation d aides d diplômés s qui pourront pratiquer le massage dans certains cas pathologiques bénins b sous la surveillance et la responsabilité du médecin m

9 Les écoles privées de massage poursuivent malgré tout leurs activités à condition qu elles soient dirigées par des médecins m, elles forment des masseurs non médecins entre autre des aveugles Création en 1906 à Paris d une d école destinées aux handicapés s visuels ( Valentin Haüy) par un médecin m atteint de cécitc cité

10 Afin de renforcer sa présence au sein du monde médical m la société de kinésith sithérapie s associe s à la société d électrothérapie rapie pour créer une nouvelle spécialisation médicale élargie regroupant l utilisation l de tous les agents physiques : LA PHYSIOTHERAPIE

11 Les médecins m séduits s par cette nouvelle spécialit cialité vont utiliser les différents agents physiques de façon systématique sur les maladies de toutes sortes L absence de fondements scientifiques convaincants, de pratiques stables, ne permet pas l enseignement l de la spécialit cialité à la faculté de médecine m

12 En 1915 est crée e une commission interministérielle rielle de rééducation pour organiser la prise en charge des blessés s de la guerre par la physiothérapie ( massage, électrothérapie rapie, hydrothérapie, rapie, mécanothm canothérapie) On assiste au développement d dans chaque région r de services de physiothérapie Mais il y a une pénurie p de masseurs et de médecins m compétents en physiothérapie par rapport aux nombre de blessés s, les soins sont réalisr alisés s par des aides bénévoles Devant l insuffisance l de moyens humains on privilégie la mécanothm canothérapie qui permet de faire travailler plusieurs blessés à la fois.

13 Le décret du 27 juin 1922 crée e un brevet de capacité professionnelle permettant de porter le titre d infirmier de l él état français ais En découlera d des diplômes d infirmiers d à spécialit cialités s : En 1924 diplôme d infirmier d masseur En 1926 diplôme de masseur aveugle Mais aucun diplôme d infirmier d masseur officiel ne sera délivrd livré car perdurent les écoles de massage qui délivrent des diplômes après s quelques semaines de formation

14 En 1937 est présent sentée e une proposition de loi sur la création d un d statut d auxiliaires d médicaux m Elle préconise que les praticiens ne peuvent exercer leur profession que sous contrôle médical m et ordonnance descriptive qualitative et quantitative. En 1942 parait le décret d instituant le diplôme de moniteur de gymnastique médicalem Le 15 janvier 1943 c est c la promulgation de la loi qui va réglementer l exercice l de la profession de masseur médical elle autorise les titulaires du brevet de capacité professionnelle à pratiquer sur ordonnance médicale m descriptive qualitative et quantitative l exercice l de la massothérapie

15 Loi du 15 janvier 1943 Elle va organiser les études, fixer leur durée à 2 ans, agréer les écoles, 9 autres écoles seront agrées dont 5 rattachées à la faculté de médecinem (Lille, Bordeaux, Lyon,Marseille,Nancy) Le programme définit d comprend: L Anatomie, la mécanique m articulaire, la physiopathologie les traitements physiothérapiques et kinésith sithérapiques l hygil hygiène et l hydrologie, l le massage, la gymnastique médicale m et la réér ééducation fonctionnelle

16 Loi du 30 avril 1946 Réglemente et organise les professions de masseur, de gymnaste médical, m de pédicurep dicure-podologue Créé la fusion entre la profession de masseur et de gymnaste médical m : naissance de la MASSO-KIN KINÉSITH SITHÉRAPIE Crée e le Conseil supérieur de la kinésith sithérapie chargée de donner son avis sur toutes les questions intéressant la formation et l exercice l de la profession

17 Loi du 30 avril 1946 «Nul ne peut exercer la profession de masseur- kinésith sithérapeute, c estc est-à-dire pratiquer le massage et la gymnastique médicale m s il s n est n français ais et muni du diplôme d Etat d de masseur-kin kinésithérapeute Lorsqu ils agissent dans un but thérapeutique, les masseurs- kinésith sithérapeutes ne peuvent pratiquer leur art que sur ordonnance»

18 De 1946 à nos jours 1946 à 1951 Le Conseil Supérieur agrée e 30 nouvelles écoles 1951 à 1965: pour favoriser l intl intégration sociale des handicapés s développement d de la réér ééducation fonctionnelle et émergence de la médecine m physique Novembre1969 la durée e des études passe de 2 à 3 ans C est aussi la reconnaissance du statut d éd étudiant

19 Le Masseur- Kinésith sithérapeute en 2000 Le décret d du 27 juin 2000 élargit les compétences du masseur- kinésith sithérapeute et lui apporte une certaine autonomie mais la profession reste sous tutelle médicale La prescription qualitative n est n plus imposée e, il a le choix des techniques Il a compétence à établir un diagnostic kinésith sithérapique

20 Le Masseur- Kinésith sithérapeute en 2000 Art. R CSP «Dans le cadre de la prescription médicale m il établit un bilan qui comprend le diagnostic kinésith sithérapeute et les objectifs de soins ainsi que le choix des actes et techniques qui lui paraissent les plus appropriés Ce bilan est adressé au médecin m prescripteur et, à l issue de la dernière re séance s complété par une fiche retraçant ant l él évolution du traitement kinésith sithérapique également adressée e au médecin m prescripteur.»

21 Le décret d du 9 janvier 2006 ouvre aux kinésith sithérapeutes le droit de prescription de certains dispositifs médicaux m Septembre 2006 installation du Conseil National de l Ordre des masseurs kinésith sithérapeutes qui a pour mission 1ère 1 un contrôle technique et éthique de l activité des kinésith sithérapeutes A cette fin le décret d de novembre 2008 instaure le code de déontologie d des masseurs kinésith sithérapeutes

22 L ORGANISATION DE LA PROFESSION La profession de masseur kinésith sithérapeute est une profession réglementée par : Le Code de la Santé Publique (CSP) 4ème partie professions de santé Livre III auxiliaires médicauxm Titre II profession de masseur- kinésith sithérapeute et pédicure-podologue Chapitre 1er

23 Profession Réglementée Profession qui s exerce s par dérogation d médicalem Les médecins m ont seuls le monopole d intervention d sur l intégrité physique d une d personne La plupart des actes autorisés s sont réalisr alisés s sur prescription médicale, m certains actes ne peuvent être réalisés s que sous contrôle médicalm «Lorsqu ils agissent dans un but thérapeutique, les masseurs kinésith sithérapeutes ne peuvent pratiquer leur art que sur prescription médicale» Art. R CSP «Dans le cadre de la prescription médicalem dicale,, le masseur kinésith sithérapeute établit un bilan qui comprend le diagnostic kinésith sithéapique.ce bilan est adressé au médecin.» Article R livre III chapitre II section 1 du CSP

24 Réglementée e dans ses domaines d interventiond Article R CSP Sur prescription médicale m, le masseur kinésith sithérapeute est habilité à participer aux traitements de réér ééducation suivants : 1/ Rééducation concernant un système ou un appareil : a) RééR ééducation orthopédique b) RééR ééducation neurologique c) RééR ééducation des affections traumatiques ou non de l appareil locomoteur d) RééR ééducation respiratoire e) RééR ééducation cardio-vasculaire, sous réserve r des dispositions de l article l R f) RééR ééducation des troubles trophiques vasculaires et lymphatiques

25 2/ Rééducation concernant des séquelles s : 2/ a) RééR ééducation de l amputl amputé,, appareillé ou non b) RééR ééducation abdominale, y compris du post- partumà compter de l examen l post natal c) RééR ééducation périnp rinéo-sphinctérienne dans les domaines urologique, gynécologique et proctologique, y compris du post-partum partum à compter du quatre-vingt dixième jour après s l accouchement l d) RééR ééducation des brûlés e) RééR ééducation cutanée

26 3/ Rééducation d une d fonction particulière re : 3/ a) RééR ééducation de la motilité faciale et de la mastication b) RééR ééducation de la déglutition d c) RééR ééducation des troubles de l él équilibre.

27 Réglementée e dans l él éventail des techniques Article R du CSP Un éventail de techniques à la disposition du masseur- kinésith sithérapeute mais celui-ci ci garde la décision d du choix de la technique par rapport à la pathologie à traiter. Parmi ces techniques : Massages, notamment le drainage lymphatique manuel Postures et actes de mobilisation articulaire Mobilisation manuelle de toutes les articulations, à l exclusion des manœuvres de force, notamment des manipulations vertébrales et des réductions r de déplacement osseux Etirements musculo-tendineux

28 Les techniques Mécanothérapie Réalisation et application de contentions souples, adhésives ou non, d appareils d temporaires de rééducation et d appareils d de postures Relaxation neuromusculaire Electrophysiothérapie rapie Courants d électro lectro-stimulation antalgique et excito moteur Ondes mécaniquesm Ondes électro-magnétiques Autres techniques de physiothérapie Termothérapie rapie et xccryothérapie rapie Kinébaln balnéothérapie et hydrothérapie rapie Pressothérapie rapie

29 Dérogation médicale m élargit Décret d acte d de juin 2000 Dans le cadre d un d traitement prescrit par le médecin, m au cours de la réér ééducation le masseur-kin kinésithérapeute est habilité à : Prendre la tension artérielle rielle Lors de la réér ééducation respiratoire à : Pratiquer les aspirations rhino-pharing pharingées et trachéales ales chez un malade trachéotomis otomisé ou intubé Administrer en aérosols a des produits non médicamenteux m ou médicamenteux m prescrits par le médecinm Mettre en place une ventilation par masque Mesurer le débit d respiratoire maximum

30 Assurer la prévention non médicamenteuse m des tromboses veineuses Contribuer à la lutte contre la douleur et participer aux soins palliatifs «Sur prescription médicale, m le masseur- kinésith sithérapeute et à condition qu un un médecin m puisse intervenir à tout moment le masseur- kinésith sithérapeute est habilité : 1) A pratiquer des élongations vertébrales par tractions mécaniques, par mise en œuvre manuelle ou électrique 2) A participer à la réér ééducation cardio- vasculaire de sujets atteints d infarctus d du myocarde récent r et à procéder à l enregistrement d éd électrocardiogrammes au cours des séances s de réér ééducation cardio- vasculaire, l interprétation tation en étant réservr servée e au médecinm»

31 Réglementée e dans ses missions Ses missions sont définies d par l article l R du CSP. Ce sont des missions de santé publique. «Selon les secteurs d activitd activité où il exerce et les besoins rencontrés, le masseur- kinésith sithérapeute participe à différentes actions : - D É ÉDUCATION, - DE PRÉVENTION, - DE DÉPISTAGE, D - DE FORMATION, - D ENCADREMENT.

32 Ses actions concernent en particulier : 1/ La formation initiale et continue des masseurs- kinésith sithérapeutes 2/ La contribution à la formation d autres d professionnels 3/ La collaboration, en particulier avec d autres d membres des professions sanitaires et sociales, permettant de réaliser des interventions coordonnées, notamment en matière de prévention 4/ Le développement d de la recherche en rapport avec la masso- kinésith sithérapie 5/ La pratique de la gymnastique hygiénique, d entretien d ou préventive

33 Les Partenaires Pour mener ses différentes missions le masseur- kinésith sithérapeute s inscrit s dans une équipe pluridisciplinaire comprenant Les médecins m Prescripteurs Chargés s du suivi thérapeutique L équipe interprofessionnelle (infirmiers, ergothérapeutes, rapeutes, orthophonistes, diététicienne, ticienne, psychomotricien etc ) Pour la coordination des soins Les psychologues et neuropsychologues Pour orienter les prises en charge à partir de la connaissance du patient, de sa personnalité,, son vécuv Les professionnels de services sociaux Chargés s de coordonner la réinsertion r du patient Les orthoprothésistes et fournisseurs de matériels médicaux Pour la fourniture de matériels

34 Mais surtout un partenariat avec la personne soignée Le projet thérapeutique doit se construire avec le patient Son implication dans ce projet est un atout majeur de réussite du traitement Le Masseur-Kin Kinésithérapeute doit déterminer d des objectifs de soins mais doit tenir compte des objectifs de soins du patient, l objectif l doit être partagé

35 Un début d d autonomie d pour le kinésith sithérapeute Elle apparaît t avec le décret d du 22 février f 2000 Les prescriptions médicales m de masseur-kin kinésithérapeute ne sont plus qualitatives et quantitatives, le masseur- kinésith sithérapeute Il est habilité à : Etablir un diagnostic kinésith sithérapique Procéder aux évaluations utiles à la réalisation r des traitements Assurer la surveillance et l adaptation l de tout appareillage ( art 6 décret d juin 2000) Participer à la recherche en masso-kin kinésithérapie Participer à la réalisation r de bilans ergonomiques Participer à la recherche en ergonomie (art 12 décret d juin 2000) Prescrire des dispositifs médicaux m (arrêté janvier 2006)

36 En milieu sportif, il est habilité à participer à l établissement des bilans d aptitude d aux activités physiques et sportives et au suivi de l entral entraînement nement et des compétitions.» (art 11 décret d juin 2000)

37 Réglementée e par un code de déontologie d Chap. I titre II Livre III section IV Elle est encadrée e par le code de déontologie d qui fixe les règles éthiques portant sur : les devoirs généraux g des masseurs- kinésith sithérapeutes (secret professionnel, assistance à personne en danger, principes de moralité,, de probité, de responsabilité ect ) Les devoirs entre confrères res et membres des autres professions Les règles r d exercice d de la profession communes à tous les modes d exercice d (public ou libéral).

38 «le Masseur-kin kinésithérapeute doit écouter, examiner, conseiller, soigner, avec la même conscience toutes les personnes quels que soient leur origine, leurs mœurs m et leur situation de famille, leur appartenance ou ou leur non appartenance, réelle r ou supposée, à une ethnie, une nation ou une religion détermind terminée, e, leur handicap ou leur état de santé,, leur couverture sociale, leur réputation ou les sentiments qu il peut éprouver à leur égard. Il ne doit jamais se départir d d une d attitude correcte et attentive envers la personne soignée»

39 Art. R Le Masseur-kin kinésithérapeute respecte en toutes circonstances les principes de moralité,, de probité et de responsabilité indispensable à l exercice de la masso- kinésith sithérapie. Art. R «Le Masseur-kin kinésithérapeute, au service de l individu l et de la santé publique, exerce sa mission dans le respect de la vie humaine, de la personne et de sa dignité.. Le respect dûd à la personne ne cesse pas de s imposer après s la mort.»

40 Les valeurs Ces règles r soulignent qu au delà de la technicité des procédures, protocoles il est attendu du masseur- kinésith sithérapeute des valeurs : - Altruisme - Respect de la personne - Responsabilité - Honnêteté

La Masso-Kinésithérapie

La Masso-Kinésithérapie La Masso-Kinésithérapie UE 20 SP - Le 4 février 2015 Valérie LOZANO Directrice de l IFMK du CHU de BORDEAUX Le massage et la kinésithérapie La Masseuse d Edgard DEGAS La profession de masseurkinésithérapeute

Plus en détail

Professions concernées : Infirmier et Puéricultrice MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE. Ergothérapeute. Psychomotricien. Pédicure-podologue.

Professions concernées : Infirmier et Puéricultrice MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE. Ergothérapeute. Psychomotricien. Pédicure-podologue. Journal Officiel numéro 183 du 8 Août 2004 Décret numéro 2004-802 du 29 Juillet 2004 relatif aux parties IV et V (dispositions réglementaires) du code de la santé publique et modifiant certaines dispositions

Plus en détail

Art Sur prescription médicale, le masseur-kinésithérapeute est habilité à participer aux traitements de rééducation suivants :

Art Sur prescription médicale, le masseur-kinésithérapeute est habilité à participer aux traitements de rééducation suivants : Décret no 2000-577 du 27 juin 2000 modifiant le décret no 96-879 du 8 octobre 1996 relatif aux actes professionnels et à l'exercice de la profession de masseurkinésithérapeute Le Premier ministre, Sur

Plus en détail

Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014

Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014 Journée des lycéens FILIÈRE «MASSO KINÉSITHÉRAPIE» Faculté de Médecine MARSEILLE Jeudi 21 Novembre 2014 KINÉSITHÉRAPIE Du Grec: «KINESIS», mouvement «THERAPEIA», soin C est le soin par le mouvement, ou

Plus en détail

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE DESCRIPTION DU MÉTIER Le masseur-kinésithérapeute ou «kiné» dans le langage courant, effectue sur prescription médicale des actes de gymnastique médicale, de massage, de

Plus en détail

EXERCICE INFIRMIER SELON LE DÉCRET N 2002-194 DU 11 FEVRIER 2002 RELATIF AUX ACTES PROFESSIONNELS ET A L EXERCICE DE LA PROFESSION D INFIRMIER

EXERCICE INFIRMIER SELON LE DÉCRET N 2002-194 DU 11 FEVRIER 2002 RELATIF AUX ACTES PROFESSIONNELS ET A L EXERCICE DE LA PROFESSION D INFIRMIER EXERCICE INFIRMIER SELON LE DÉCRET N 2002-194 DU 11 FEVRIER 2002 RELATIF AUX ACTES PROFESSIONNELS ET A L EXERCICE DE LA PROFESSION D INFIRMIER DSCSI- SY/GL/MB 1 I INTRODUCTION I 1 HISTOIRE Loi de 1978,

Plus en détail

L exercice de la profession d infirmier(e) Paule Mique-Boulié IFSI 2012

L exercice de la profession d infirmier(e) Paule Mique-Boulié IFSI 2012 L exercice de la profession d infirmier(e) Paule Mique-Boulié IFSI 2012 La profession d infirmier(ière) La profession connait depuis 2001 un mouvement de contestation. Au travers de revendications liées

Plus en détail

Les métiers en lien avec la filière Masso-kinésithérapie. Monsieur Ph. SAUVAGEON Professeur J.L. JOUVE

Les métiers en lien avec la filière Masso-kinésithérapie. Monsieur Ph. SAUVAGEON Professeur J.L. JOUVE 1 Information PACES 19 Septembre 2013 Filière Masso-Kinésithérapie Les métiers en lien avec la filière Masso-kinésithérapie Monsieur Ph. SAUVAGEON Professeur J.L. JOUVE 2 KINÉSITHÉRAPIE Du Grec: «KINESIS»,

Plus en détail

DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE

DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE RESIDENCE HOSPITALIERE DE LA WEISS Définition validée par : Date et Signature : F18 DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE 1. IDENTIFICATION DE LA FONCTION Intitulé exact de la fonction :

Plus en détail

PRISE EN CHARGE MASSO- KINÉSITHÉRAPIQUE DANS LA LOMBALGIE COMMUNE : MODALITÉS DE PRESCRIPTION MAI 2005

PRISE EN CHARGE MASSO- KINÉSITHÉRAPIQUE DANS LA LOMBALGIE COMMUNE : MODALITÉS DE PRESCRIPTION MAI 2005 PRISE EN CHARGE MASSO- KINÉSITHÉRAPIQUE DANS LA LOMBALGIE COMMUNE : MODALITÉS DE PRESCRIPTION MAI 2005 Service ALD et accords conventionnels - 1 - SYNTHÈSE ET PERSPECTIVES I. INTRODUCTION Les lombalgies

Plus en détail

Module Transversal 4 Déficience, Incapacité, Handicap

Module Transversal 4 Déficience, Incapacité, Handicap Module Transversal 4 Déficience, Incapacité, Handicap Fédération de Médecine Physique et de Réadaptation, CHU Montpellier-Nîmes, Sous la direction des Professeurs Christian Hérisson et Isabelle Laffont

Plus en détail

LA DOULEUR : PRISE EN CHARGE NON- MÉDICAMENTEUSE

LA DOULEUR : PRISE EN CHARGE NON- MÉDICAMENTEUSE LA DOULEUR : PRISE EN CHARGE NON- MÉDICAMENTEUSE REMALDO Equipe de rééducation-hlsom Octobre 2011 ETUDE DE CAS: MONSIEUR F DESCRIPTION M F est âgé de 80 ans, il est entouré par sa famille, diagnostic posé

Plus en détail

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013

ZOOM ETUDES Les études paramédicales. Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013 ZOOM ETUDES Les études paramédicales Auditorium de l Institut Français du Bénin 9 novembre 2013 L enseignement supérieur français - santé Études de médecine, pharmacie et odontologie : Universités en partenariat

Plus en détail

Masseur Kinésithérapeute

Masseur Kinésithérapeute CP Concours Prépa Santé Optimum : 896 h/an Access : 700 h/an de septembre à mai Masseur Kinésithérapeute Le Métier de Masseur Kinésithérapeute Le kinésithérapeute assure la rééducation des personnes atteintes

Plus en détail

Centre de Médecine Physique et de Réadaptation L ADAPT Thionis

Centre de Médecine Physique et de Réadaptation L ADAPT Thionis Centre de Médecine Physique et de Réadaptation L ADAPT Thionis Présentation du centre Le centre de médecine physique et de réadaptation l ADAPT Thionisest un établissement de santé privé participant au

Plus en détail

Moyens et limites du masseur kinésithérapeute d équipes

Moyens et limites du masseur kinésithérapeute d équipes Moyens et limites du masseur kinésithérapeute d équipes Guy TUSSEAU Masseur kinésithérapeute Je vais vous présenter la réflexion collégiale qui a été menée par le groupe des masseurskinésithérapeutes de

Plus en détail

COMPETENCES INFIRMIERES 1

COMPETENCES INFIRMIERES 1 COMPETENCES INFIRMIERES 1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine des soins infirmiers Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins Concevoir et conduire

Plus en détail

Devenir acteur de santé

Devenir acteur de santé de cadres de santé d ambulanciers d auxiliaires de puériculture école d infirmiers de bloc opératoire des aides-soignants école d infirmiers anesthésistes Les écoles et instituts de formation aux professions

Plus en détail

D E L O S T E O P A T H I E E T D E S «S P E C I F I C I T E S»

D E L O S T E O P A T H I E E T D E S «S P E C I F I C I T E S» Mise à jour 18.03.2011 TEXTES APPLICA- BLES Art. R. 4321-124. Art. R. 4321-124. Dans le cadre de l activité non thérapeutique, la publicité est exclusivement autorisée dans les annuaires à usage du public,

Plus en détail

Annexes Convention Collective Nationale du 31 octobre 1951 Edition de juin 2014

Annexes Convention Collective Nationale du 31 octobre 1951 Edition de juin 2014 II Annexes 132 133 1 Filière : Logistique Cadres - Regroupement 4.6 2 Filière : Logistique Cadres - Regroupement 4.6 3 Filière : Logistique Cadres - Regroupement 4.6 4 Filière : Logistique Cadres - Regroupement

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits n MLD/ 2011-94

Décision du Défenseur des droits n MLD/ 2011-94 Paris, le 13 janvier 2012 Décision du Défenseur des droits n MLD/ 2011-94 Le Défenseur des droits, Vu l article 71-1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011

Plus en détail

Valorisation économique des formations postgrades des professionnels de la santé relevant de la responsabilité de la Direction des soins

Valorisation économique des formations postgrades des professionnels de la santé relevant de la responsabilité de la Direction des soins Direction des soins Direction des ressources humaines Valorisation économique des formations postgrades des professionnels de la santé relevant de la responsabilité de la Direction des soins A. Formations

Plus en détail

Masseurs-kinésithérapeutes, rééducateurs

Masseurs-kinésithérapeutes, rééducateurs Observatoire régional des métiers du sanitaire et du social Tableau de bord emploi-formation Masseurs-kinésithérapeutes, rééducateurs Juin 2014 S y n t h è s e d u t a b l e a u d e b o r d A E m p l o

Plus en détail

CENTRE DE RÉÉDUCATION PROFESSIONNELLE. Programmes et services

CENTRE DE RÉÉDUCATION PROFESSIONNELLE. Programmes et services CENTRE DE RÉÉDUCATION PROFESSIONNELLE Programmes et services 1 2 Bienvenue Le Centre de rééducation professionnelle appartient à Travail sécuritaire NB, lequel en assure la gestion. Il offre des services

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

Article 4311-1 : Champ des soins infirmiers : Définition de l exercice professionnel Analyse Organisation. intègrent la Qualité des soins

Article 4311-1 : Champ des soins infirmiers : Définition de l exercice professionnel Analyse Organisation. intègrent la Qualité des soins DECRET 2004-802 du 29 juillet 2004 relatif aux parties IV et V Professions de santé (Parties Réglementaires) du Code de Santé Publique Livre III Auxiliaires médicaux. Titre 1 er : Profession d infirmier

Plus en détail

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil. EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.fr REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS

Plus en détail

Commission Médicale de la FFVoile Règles de Fonctionnement Texte adopté par le BE du 09 mars 2007

Commission Médicale de la FFVoile Règles de Fonctionnement Texte adopté par le BE du 09 mars 2007 Commission Médicale de la FFVoile Règles de Fonctionnement Texte adopté par le BE du 09 mars 2007 PREAMBULE L article L. 231-5 du code du sport rappelle que les fédérations sportives veillent à la santé

Plus en détail

SYNDROME D APNEE DU SOMMEIL ET CONDUITE DE VEHICULES MOTORISES

SYNDROME D APNEE DU SOMMEIL ET CONDUITE DE VEHICULES MOTORISES SYNDROME D APNEE DU SOMMEIL ET CONDUITE DE VEHICULES MOTORISES Votre syndrome d'apnée du sommeil peut provoquer une somnolence et une baisse de votre vigilance dans la journée. Sans une prise en charge

Plus en détail

Entretiens Santé Travail Infirmiers

Entretiens Santé Travail Infirmiers Entretiens Santé Travail Infirmiers GIT Saint Malo 26 mars 2014 Code du Travail Code de la Santé Publique? Les ESTI, et? Véronique COMBE Cadre de Santé AP-HP Service Central de Santé au Travail DIU Infirmier(e)s

Plus en détail

Code de Déontologie des Agents de Recherches Privées.

Code de Déontologie des Agents de Recherches Privées. Code de déontologie des Agents de Recherches Privées page 1 / 5 Code de Déontologie des Agents de Recherches Privées. Science des droits et des devoirs qu'impose aux Agents de Recherches Privées également

Plus en détail

FILIERE SANITAIRE ET SOCIALE

FILIERE SANITAIRE ET SOCIALE ANNEXE III - 1 FILIERE SANITAIRE ET SOCIALE SECTEUR SOCIAL CADRES D EMPLOIS DE DETACHEMENT CONDITIONS A REMPLIR PIECES A FOURNIR CONSEILLER SOCIO-EDUCATIF Peuvent être détachés dans le cadre d emplois

Plus en détail

30 septembre 2003. Contribution

30 septembre 2003. Contribution 30 septembre 2003 Contribution Contribution de l Association Française d Ostéopathie aux rencontres ministérielles concernant l élaboration des décrets de la Loi 2002-303 Contribution du 30 septembre 2003

Plus en détail

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence :

Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : Stage Étudiants infirmiers Documents de référence : La définition du métier «Infirmier» Les référentiels de formation, d activités et de compétences infirmiers 2009 Le portfolio de l étudiant Version 1,

Plus en détail

TARIF: Généralités: deux traitements par jour ont été formellement prescrits par le médecin. peut facturer qu une seule fois le forfait.

TARIF: Généralités: deux traitements par jour ont été formellement prescrits par le médecin. peut facturer qu une seule fois le forfait. TARIF: Généralités: 1 Le physiothérapeute est libre de choisir les méthodes de traitement en fonction de la prescription médicale et de ses connaissances professionnelles. Sur la base de la prescription

Plus en détail

Pourquoi pas professionnel de la rééducation?

Pourquoi pas professionnel de la rééducation? Pourquoi pas professionnel de la rééducation? KINESITHERAPEUTE ERGOTHERAPEUTE PSYCHOMOTRICIEN PACES Strasbourg IFMK Strasbourg Mulhouse / IFE et IFP Mulhouse Présenta)on du mé)er de masseur- kinésithérapeute

Plus en détail

13/ L exercice professionnel de l infirmier

13/ L exercice professionnel de l infirmier SEMESTRE 1 UE 1.3.S1 Législation, éthique, déontologie 13/ L exercice professionnel de l infirmier I. Le métier d'infirmier Définition générale L'infirmier dispense des soins de nature préventive, curative

Plus en détail

UE 18 sp Unité d Enseignement ERGOTHERAPIE

UE 18 sp Unité d Enseignement ERGOTHERAPIE UE 18 sp Unité d Enseignement ERGOTHERAPIE Intervenants: Christian Belio, Jean-Michel Caire, Patrick Sureau Marie-Chantal Morel Programme de l UE d ergothérapie Mercredi 4 fév. 2015 : à 14.00 Définition,

Plus en détail

Installer en position de sécurité en lien avec la situation et l état du patient

Installer en position de sécurité en lien avec la situation et l état du patient RÉFÉRENTIEL COMPÉTENCES AMBULANCIERS COMPÉTENCES SAVOIR-FAIRE 1. Assurer les gestes d urgences adaptés à l état du patient Protéger le patient face à son environnement, Installer en position de sécurité

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION EN MASSO-KINESITHERAPIE PROJET PEDAGOGIQUE

INSTITUT DE FORMATION EN MASSO-KINESITHERAPIE PROJET PEDAGOGIQUE INSTITUT DE FORMATION EN MASSO-KINESITHERAPIE PROJET PEDAGOGIQUE Septembre 2012 SOMMAIRE Préambule...3 1. Les partenaires de l IFMK de Dax...4 2. La sélection des étudiants...4 3. La démarche globale...4

Plus en détail

PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé

PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé Sommaire I. Pourquoi le programme «Bouger sur prescription» en Savoie?... 2 II. Le programme «Bouger sur

Plus en détail

Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie

Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie 4 Item 53 Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie et l orthophonie Insérer les T1 Objectifs pédagogiques ENC Argumenter les principes d'utilisation

Plus en détail

Filière éducation et insertion

Filière éducation et insertion . Filière éducation et insertion La filière «Éducation et Insertion» rassemble les équipes de professionnels chargés de conduire les projets personnalisés dans leur triple dimension : éducative, thérapeutique

Plus en détail

Hospitalisation à Temps Partiel Soins de Suite et Réadaptation Affections cardio-vasculaires et Affections respiratoires Livret de séjour

Hospitalisation à Temps Partiel Soins de Suite et Réadaptation Affections cardio-vasculaires et Affections respiratoires Livret de séjour CENTRE HOSPITALIER de BOURG-EN-BRESSE CS 90401 900 route de Paris 01012 BOURG-EN-BRESSE CEDEX 04 74 45 44 08 Hospitalisation à Temps Partiel Soins de Suite et Réadaptation Affections cardio-vasculaires

Plus en détail

Moyens d évaluation et de prise en charge de la douleur liée à la kinésithérapie chez l enfant

Moyens d évaluation et de prise en charge de la douleur liée à la kinésithérapie chez l enfant Moyens d évaluation et de prise en charge de la douleur liée à la kinésithérapie chez l enfant David Lopes, David Marteil Masseurs-kinésithérapeutes. Unité de Kinésithérapie. Pôle de chirurgie. Hôpital

Plus en détail

Documents de la HE Vinci à remplir pour l ARES

Documents de la HE Vinci à remplir pour l ARES Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement... 5 a) Introduction... 5 b) Liens avec la profession... 5 c) Acquis d apprentissage terminaux...

Plus en détail

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière J1504 - Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire spécialisés en anesthésie J1507 - Soins infirmiers spécialisés 1 Les activités principales L infirmier doit assurer, sous l autorité des médecins,

Plus en détail

QUEL EST LE METIER DE LA PUERICULTRICE?

QUEL EST LE METIER DE LA PUERICULTRICE? PUERICULTRICE QUEL EST LE METIER DE LA PUERICULTRICE? L infirmière puéricultrice ou l infirmier puériculteur est un infirmier spécialisé qui exerce des activités de soin et d éducation dans les établissements

Plus en détail

Sa Situation : Le Centre de RééR

Sa Situation : Le Centre de RééR Groupe AHNAC Centre LES HAUTOIS Service Cardiologie I. Présentation du Centre de Réadaptation R Fonctionnelle et Cardiaque «LES HAUTOIS» de OIGNIES Sa Situation : Le Centre de RééR ééducation «LES HAUTOIS»

Plus en détail

La genèse et le calendrier

La genèse et le calendrier AVEC LE SOUTIEN DE La genèse et le calendrier Fin 2011-2012 : Contact entre Pierre MOLINA D ARANDA et l Agence Ecomobilité Mobilisation de la CPAM et contact de l URPS 2013 : Soirée d information aux médecins

Plus en détail

Titre III : Médecine de prévention.

Titre III : Médecine de prévention. Titre III : Médecine de prévention. Article 10 Modifié par Décret n 2011-774 du 28 juin 2011 - art. 19 Un service de médecine de prévention, dont les modalités d organisation sont fixées à l article 11,

Plus en détail

CHARTE DES PROFESSIONNELS DE SANTE MEMBRES DU RESEAU LCD

CHARTE DES PROFESSIONNELS DE SANTE MEMBRES DU RESEAU LCD CHARTE DES PROFESSIONNELS DE SANTE MEMBRES DU RESEAU LCD Qu est-ce que le réseau LCD? Le réseau Lutter Contre la Douleur a pour objectif d améliorer la prise en charge des patients douloureux chroniques.

Plus en détail

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique?

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les sociétés savantes et organisations

Plus en détail

Aide et Soins à Domicile en Province de Luxembourg. Le secret professionnel dans un service d Aide et de Soins à Domicile Place des volontaires

Aide et Soins à Domicile en Province de Luxembourg. Le secret professionnel dans un service d Aide et de Soins à Domicile Place des volontaires Le secret professionnel dans un service d Aide et de Soins à Domicile Place des volontaires Aide et Soins à Domicile, c est Un réseau de professionnels de l aide et des soins qui ont pour objectif de proposer

Plus en détail

Le bilan diagnostique Kinésithérapique

Le bilan diagnostique Kinésithérapique Le bilan diagnostique Kinésithérapique «La kinésithérapie prévient, réduit, restaure ou compense les mouvements pathologiques au niveau des déficiences, des limitations fonctionnelles, incapacités et des

Plus en détail

Dispenses et allègements pour les diplômes du secteur SANITAIRE et SOCIAL

Dispenses et allègements pour les diplômes du secteur SANITAIRE et SOCIAL Dispenses et allègements pour les diplômes du secteur SANITAIRE et SOCIAL (Document réalisé par la CIO Paramédical Février 2014 www.cioparamedical.com) Les références des textes législatifs figurant dans

Plus en détail

Nous avons le choix:

Nous avons le choix: Nous avons le choix: être en exercice illégal ou exercer illégalement! C est l alternative qui s offre aux kinésithérapeutes salariés depuis la publication du code de déontologie. Art. R. 4321-56. - Le

Plus en détail

Développement et maintien des compétences infirmière en dialyse

Développement et maintien des compétences infirmière en dialyse Formation Développement et maintien des compétences infirmière en dialyse Durée : 42 Heures Contexte : Ces 15 dernières années 47 personnes ont bénéficiées d une formation «dialyse» soit à peine 30 % de

Plus en détail

Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accident vasculaire cérébral

Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accident vasculaire cérébral RECOMMANDATIONS POUR LA PRATIQUE CLINIQUE Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accident vasculaire cérébral - Aspects paramédicaux - Synthèse des recommandations JUIN 2002 Service des

Plus en détail

Sommaire. Prologue. Préfaces

Sommaire. Prologue. Préfaces Sommaire Prologue Préfaces I. Prendre en charge les urgences cardiovasculaires 1. Principes de gestion de l'urgence cardiologique par le professionnel de santé au travail Rôle du professionnel de santé

Plus en détail

LIVRET «ACCUEIL ET RESSOURCES» DU TERRAIN DE STAGE DE

LIVRET «ACCUEIL ET RESSOURCES» DU TERRAIN DE STAGE DE LIVRET «ACCUEIL ET RESSOURCES» DU TERRAIN DE STAGE DE L HOPITAL DE PEDIATRIE ET DE REEDUCATION DE BULLION ------------------------------ PAVILLON GUÉRIN Unités Andes et Alpes ------------------------------

Plus en détail

Les diplômes du secteur sanitaire et social en Auvergne. J. Gamet Responsable Pôle Formation Certification. DRJSCS

Les diplômes du secteur sanitaire et social en Auvergne. J. Gamet Responsable Pôle Formation Certification. DRJSCS Les diplômes du secteur sanitaire et social en Auvergne J. Gamet Responsable Pôle Formation Certification. DRJSCS Classificatio n Niveau V Paramédical - Aide-soignant - Auxiliaire de puériculture - Ambulancier

Plus en détail

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge PROJET D AULNAY MSP PSP Réseau de santé de proximité Historique Objectifs Particularités Avenir Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge MAISON DE SANTE

Plus en détail

1 re structure HAD de province

1 re structure HAD de province Présentation 1 re structure HAD de province Association à but non lucratif (loi 1901) créée en 1968 par le Dr Thielley, Santé Service Bayonne et Région est la 1 re structure d'hospitalisation à domicile

Plus en détail

OBSTACLES À LA MOBILITÉ POUR LE MÉTIER DE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE

OBSTACLES À LA MOBILITÉ POUR LE MÉTIER DE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE Allemagne France Luxembourg LA RECONNAISSANCE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES OBSTACLES À LA MOBILITÉ POUR LE MÉTIER DE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE DÉFINITION La kinésithérapie est une profession de santé

Plus en détail

Annexe 8 : Référentiel de formation représentant du personnel au CHSCT

Annexe 8 : Référentiel de formation représentant du personnel au CHSCT Annexe 8 : Référentiel de formation représentant du personnel au CHSCT REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DU REPRESENTANT DU PERSONNEL AU CHSCT (DOCUMENT DE BASE : HORS RIME) Annexe 8 Référentiel de formation

Plus en détail

Annexe 12: Référentiel de formation de médecin de prévention DU MEDECIN DE PREVENTION

Annexe 12: Référentiel de formation de médecin de prévention DU MEDECIN DE PREVENTION Annexe 12: Référentiel de formation de médecin de prévention REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DU MEDECIN DE PREVENTION (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME 2006) NB : Ne pas oublier la médecine statutaire dans la

Plus en détail

Masseur Kinésithérapeute

Masseur Kinésithérapeute CP Concours Prépa Santé Optimum : 896 h/an Access : 700 h/an de septembre à mai Masseur Kinésithérapeute Le Métier de Masseur Kinésithérapeute Le masseur-kinésithérapeute est un professionnel de santé

Plus en détail

Proposition de modification de la loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie. Tableau comparatif sur le texte actuel

Proposition de modification de la loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie. Tableau comparatif sur le texte actuel Proposition de modification de la loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie Tableau comparatif sur le texte actuel Vendredi 12 décembre 2014 Texte actuel Code de la santé

Plus en détail

D E S A C T I V I T E S C O N N E X E S E T A C T I V I T E S H O R S C O N V E N T I O N

D E S A C T I V I T E S C O N N E X E S E T A C T I V I T E S H O R S C O N V E N T I O N C O D E D E D E O N T O L O G I E E T D O C T R I N E D E S A C T I V I T E S C O N N E X E S E T A C T I V I T E S H O R S C O N V E N T I O N Mise à jour le 13.11.2010 T E X T E S A P P L I C A B L E

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification Référentiel de certification Diplôme d Ambulancier 1/14 1. CARACTERISTIQUES DE LA SPECIALITE 2. CERTIFICATS PROFESSIONNELS UNITAIRES (CPU) 3. VOIES D ACCES A LA CERTIFICATION 4. DISPOSITIF D EVALUATION

Plus en détail

ACTIONS DE MAINTIEN DANS L EMPLOI DU CENTRE DE READAPTATION DE

ACTIONS DE MAINTIEN DANS L EMPLOI DU CENTRE DE READAPTATION DE ACTIONS DE MAINTIEN DANS L EMPLOI DU CENTRE DE READAPTATION DE COUBERT Les différentes prises en charge du Centre de réadaptation de Coubert Les services : Réadaptation des pathologies cérébrales (30 lits):

Plus en détail

Code de déontologie des coachs affiliés au réseau Coaching City

Code de déontologie des coachs affiliés au réseau Coaching City Code de déontologie des coachs affiliés au réseau Coaching City Préambule Ce code de déontologie est établi par le réseau Coaching City. Il s applique à toutes interventions de coaching quelles qu elles

Plus en détail

LE DOSSIER MÉDICAL EN SANTÉ AU TRAVAIL À L AUNE DE L ÉQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE

LE DOSSIER MÉDICAL EN SANTÉ AU TRAVAIL À L AUNE DE L ÉQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE LE DOSSIER MÉDICAL EN SANTÉ AU TRAVAIL À L AUNE DE L ÉQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE Journée Marcel Marchand JMM Médecins et pluridisciplinarité, quel partage d informations? Céline CZUBA & Vadim MESLI Le 20

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE I

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE I ANNEXE I DIPLÔME D ÉTAT D ERGOTHÉRAPEUTE Référentiel d activités L ergothérapeute est un professionnel de santé. L ergothérapie s exerce dans les secteurs sanitaire et social et se fonde sur le lien qui

Plus en détail

Chère consoeur, cher confrère,

Chère consoeur, cher confrère, CONSEIL DEPARTEMENTAL DU CHER ( Documents réalisé par JF DUMAS CNOMK) Chère consoeur, cher confrère, Vous venez récemment d être diplômé, le conseil départemental de l Ordre vous félicite et vous remet

Plus en détail

Ordonnance concernant l exercice de la profession d infirmière et infirmier

Ordonnance concernant l exercice de la profession d infirmière et infirmier 8.7 Ordonnance concernant l exercice de la profession d infirmière et infirmier du 30 novembre 993 Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu les articles 46, alinéa, lettre g, et 47 à 58 de

Plus en détail

ostéopathe Le Métier d Ostéopathe Concours et Formation Concours Prépa Santé

ostéopathe Le Métier d Ostéopathe Concours et Formation Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 896 h/an Access : 700 h/an de septembre à mai ostéopathe Le Métier d Ostéopathe L ostéopathe est un spécialiste de la médecine douce appelée ostéopathie. Elle est basée

Plus en détail

JORF n 0303 du 31 décembre 2010. Texte n 91

JORF n 0303 du 31 décembre 2010. Texte n 91 Le 13 octobre 2011 JORF n 0303 du 31 décembre 2010 Texte n 91 ARRETE Arrêté du 30 décembre 2010 fixant les modèles de contrats types devant être signés par les professionnels de santé exerçant à titre

Plus en détail

NOR/INT/C/04/00111/C Paris, le 8 septembre 2004. Le ministre de l intérieur de la sécurité intérieure et des libertés locales

NOR/INT/C/04/00111/C Paris, le 8 septembre 2004. Le ministre de l intérieur de la sécurité intérieure et des libertés locales DIRECTION GENERALE DE LA POLICE NATIONALE DIRECTION DE L ADMINISTRATION DE LA POLICE NATIONALE NOR/INT/C/04/00111/C Paris, le 8 septembre 2004 Le ministre de l intérieur de la sécurité intérieure et des

Plus en détail

L UNPS rappelle que la permanence et la continuité des soins est assurée à domicile comme en établissement par des professionnels de santé libéraux.

L UNPS rappelle que la permanence et la continuité des soins est assurée à domicile comme en établissement par des professionnels de santé libéraux. POSITION DE L UNPS SUR LA PRISE EN CHARGE DE LA PERSONNE ÂGÉE EN PERTE D AUTONOMIE Présentation de l UNPS L Union Nationale des Professionnels de Santé (UNPS) est l institution crée par la loi qui regroupe

Plus en détail

Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation

Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation 1 1 Contexte - Public ciblé 1/3 des accidents du travail sont dus à des manutentions. Coût annuel : 1,5 milliards d euros. Les lombalgies représentent

Plus en détail

Marche à suivre pour obtenir votre autorisation de pratiquer en qualité de masseur médical

Marche à suivre pour obtenir votre autorisation de pratiquer en qualité de masseur médical Fribourg : Sourc / Documents Fribourg Sources LS Loi, du 16 novembre 1999, sur la santé, état au 1 er janvier 2011, http://www.lexfind.ch/dta/4820/fr/. OFS Ordonnance, du 9 mars 2010, concernant les fournisseurs

Plus en détail

La prescription de physiothérapie Réponses aux questions les plus fréquentes

La prescription de physiothérapie Réponses aux questions les plus fréquentes La prescription de physiothérapie Réponses aux questions les plus fréquentes En tant que partenaires du domaine de la de santé, les physiothérapeutes constatent que certains médecins sont réticents à prescrire

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET DE COMPÉTENCES

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET DE COMPÉTENCES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET DE COMPÉTENCES PRÉAMBULE La description des activités et des compétences du métier d ostéopathe ne se substitue pas au cadre réglementaire. En effet, la plate-forme

Plus en détail

LE REFERENTIEL DU MASSEUR- KINESITHERAPEUTE (MK) ET DU MASSEUR-KINESITHERAPEUTE OSTEOPATHE (MKO)

LE REFERENTIEL DU MASSEUR- KINESITHERAPEUTE (MK) ET DU MASSEUR-KINESITHERAPEUTE OSTEOPATHE (MKO) LE REFERENTIEL DU MASSEUR- KINESITHERAPEUTE (MK) ET DU MASSEUR-KINESITHERAPEUTE OSTEOPATHE (MKO) 12 10 12 1 Groupe d experts : Luc Boussion Jean-François Dumas Franck Gatto Jacques Lapouméroulie Tristan

Plus en détail

LYCEE G. FAURE ANNECY BTS SP3S SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL. cliquer pour la page suivante

LYCEE G. FAURE ANNECY BTS SP3S SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL. cliquer pour la page suivante BTS SP3S SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL cliquer pour la page suivante Créé en 2007 permet d acquérir des compétences techniques, administratives et relationnelles au service des

Plus en détail

LE CONCOURS D ENTREE DANS LES ECOLES DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE

LE CONCOURS D ENTREE DANS LES ECOLES DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE LA PROFESSION DE MASSEUR-KINESITHERAPEUTE Le masseur-kinésithérapeute est le praticien diplômé qui exécute des actes médicaux de massage, de gymnastique médicale et de rééducation fonctionnelle et motrice.

Plus en détail

15 Rabie Ethani 1432 20 mars 2011 8 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 17

15 Rabie Ethani 1432 20 mars 2011 8 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 17 8 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 17 Décret exécutif n 11-121 du correspondant au portant statut particulier des fonctionnaires appartenant aux corps des paramédicaux de santé Le Premier

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 13 février 2013 modifiant l arrêté du 25 février 2010 fixant la composition du dossier à fournir aux

Plus en détail

RESEAU Départemental DIABETE du Cher Convention Constitutive

RESEAU Départemental DIABETE du Cher Convention Constitutive RESEAU Départemental DIABETE du Cher Convention Constitutive PREAMBULE Le réseau Diabète ville/hôpital du Cher a pour finalité d assurer une meilleure prise en charge des patients diabétiques. Pour ce

Plus en détail

CEVBGEQ-RÉADAPTATION SURSPÉCIALISÉE 22 septembre 2015

CEVBGEQ-RÉADAPTATION SURSPÉCIALISÉE 22 septembre 2015 CEVBGEQ-RÉADAPTATION SURSPÉCIALISÉE 22 septembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Présentation des formateurs Cheminement de l usager à l IRDPQ Équipe et rôles des intervenants Plans d intervention Ergothérapie

Plus en détail

Plate-forme collaborative Page 1

Plate-forme collaborative Page 1 MARS 2013 Plate-forme collaborative Page 1 Lieu de coordination associant les acteurs du champ sanitaire et social du territoire Monts et Barrages, dans le but d assurer aux personnes prises en charge

Plus en détail

Formation continue Le cas du Québec

Formation continue Le cas du Québec Assemblée générale de la CIOPF Paris, France 20 novembre 2013 Formation continue Le cas du Québec Diane Lamarre, pharmacienne, M.Sc. Présidente de l Ordre des pharrmaciens du Québec Professeure titulaire

Plus en détail

Journée des cadres de santé diététiciens. AFDN Paris 20 janvier 2012

Journée des cadres de santé diététiciens. AFDN Paris 20 janvier 2012 Journée des cadres de santé diététiciens AFDN Paris 20 janvier 2012 Journée des cadres de santé diététiciens du 20 janvier 2012 La réforme des études paramédicales et des cadres de santé ORGANISATION &

Plus en détail

Jura. Sources. Documents. Jura : Sources / Documents

Jura. Sources. Documents. Jura : Sources / Documents Jura : Sources / Documents Jura Sources LSan Loi sanitaire, du 14 décembre 1990, Etat au 1 er janvier 2011, http://www.lexfind.ch/dta/7944/3/pdf_loi_4224531.pdf. OPS Ordonnance concernant l'exercice des

Plus en détail

FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE

FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE INTITULE Intitulé du service, de l unité : EHPAD Marcel Jacquelinet Pôle : Personnes âgées Adresse postale :65 route de Dijon 21604 LONGVIC

Plus en détail

CONDUITE AUTOMOBILE ET SCLEROSE EN PLAQUES

CONDUITE AUTOMOBILE ET SCLEROSE EN PLAQUES CONDUITE AUTOMOBILE ET SCLEROSE EN PLAQUES Monsieur GARCIA Auto école CER Blanquefort Moniteur spécialisé dans le handicap Mademoiselle TITE Centre Tour de Gassies (Bruges) Ergothérapeute Docteur FAUCHER

Plus en détail

EVALUATION INTERMEDIAIRE EN STAGE Compétences, Actes, activités et techniques de soins

EVALUATION INTERMEDIAIRE EN STAGE Compétences, Actes, activités et techniques de soins Support d évaluation intermédiaire en stage EVALUATION INTERMEDIAIRE EN STAGE Compétences, Actes, activités et techniques de soins NOM DE L ETUDIANT : PRENOM : I.F.S.I. : LIEU DE STAGE : TYPE DE STAGE

Plus en détail

C:\ADCW\GESTION ADMINISTRATIVE GENERALE\SERVICES ADMINISTRATIFS\GESTION DES RESSOURCES HUMAINES\FICHES DE POSTE\Fiche poste IDE.

C:\ADCW\GESTION ADMINISTRATIVE GENERALE\SERVICES ADMINISTRATIFS\GESTION DES RESSOURCES HUMAINES\FICHES DE POSTE\Fiche poste IDE. C:\ADCW\GESTION ADMINISTRATIVE GENERALE\SERVICES ADMINISTRATIFS\GESTION DES RESSOURCES HUMAINES\FICHES DE \Fiche poste IDE.doc Association Diaconale Nord Alsace CSI WOERTH 10, rue de l église 67360 WOERTH

Plus en détail