PRESCRIPTION PAR LE KINÉSITHÉRAPEUTE EN RÉÉDUCATION VEINO-LYMPHATIQUE : FAISONS LE POINT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRESCRIPTION PAR LE KINÉSITHÉRAPEUTE EN RÉÉDUCATION VEINO-LYMPHATIQUE : FAISONS LE POINT"

Transcription

1 PRESCRIPTION PAR LE KINÉSITHÉRAPEUTE EN RÉÉDUCATION VEINO-LYMPHATIQUE : Agnès BOURASSIN 1 1 Kinésithérapeute libéral Évry (91) Texte issu de la 1 ère Journée de rééducation vasculaire de l AKTL Hôpital Européen Georges-Pompidou Paris - 20 RÉSUMÉ Depuis 2006, les masseurs-kinésithérapeutes ont le droit de prescrire à leur patient, pour compléter leur rééducation, le matériel répertorié sur une liste. Cependant, cela répond à une réglementation et nécessite une bonne connaissance des indications et propriétés du matériel à prescrire. En rééducation veino-lymphatique, les bandes ou vêtements compressifs spécifiques sont complémentaires au traitement. Ils contribuent à diminuer la stase veineuse et lymphatique des membres. LES débuts du droit à la prescription en kinésithérapie datent du Décret n du 6 avril art. 1, paru au Journal Officiel le 8 avril Tout masseur-kinésithérapeute est donc aujourd hui habilité à rédiger une ordonnance pour du matériel figurant sur la liste établie par arrêté du ministre chargé de la Sécurité sociale, et en rapport avec la pathologie du patient en cours de rééducation [1]. Il ne faut pas hésiter à faire valoir ce droit auprès des pharmaciens et orthopédistes parfois encore réticents car peu informés sur ce sujet. Cela en permet le remboursement dans la mesure où le matériel bénéficie d une prise en charge de remboursement totale ou partielle par l assurance maladie. Utilisé à bon escient, ce droit fait gagner du temps et de l argent, en évitant des consultations médicales supplémentaires inutiles. COMMENT PRESCRIRE? La rédaction d une prescription s appuie sur l article de la Convention régissant les modalités d exercice conventionnel. Le masseur-kinésithérapeute peut la rédiger sur une feuille vierge en formulant, de façon lisible, son nom, son adresse et son numéro d identification, ainsi que le nom et le prénom du bénéficiaire. SUMMARY Since 2006, physiotherapists have had the right to prescribe specific material to patients as part of their rehabilitation. However, this follows regulations and requires good knowledge of the indications and properties of the material to be prescribed. In veno-lymphatic rehabilitation bandages or specific compressive garments are complementary to treatment. They contribute to reducing the venous and lymphatic stasis in limbs. MOTS CLÉS Bandage - Compression médicale - Prescription KEYWORDS Bandage - Medical compression - Prescription Les ordonnances sont formulées quantitativement et qualitativement avec toute la précision nécessaire de façon conforme à la réglementation en vigueur. En application de l article L du code de la Sécurité sociale, lorsqu il prescrit un dispositif médical non remboursable, le masseur-kinésithérapeute en informe son patient et porte la mention NR sur l ordonnance, en face de la spécialité ou du produit concerné [1]. Il est également obligatoire d ajouter la date et de signer. Il peut être précisé si la prescription est relative à une affection de longue durée. La mention : Membre d une association de gestion agréée, les chèques sont acceptés peut être apposée en bas de page. À QUI S ADRESSENT NOS PRESCRIPTIONS VEINO-LYMPHATIQUES? L œdème, les jambes lourdes et les douleurs d origine veineuse sont les motifs de consultation les plus fréquents amenant le médecin à nous adresser des patients pour du drainage lymphatique manuel. Ces symptômes sont la traduction d une insuffisance veineuse : quelle qu en soit l origine, l insuffisance de retour veineux est source d hyperpression veineuse délétère qui évolue avec le temps et risque de devenir chronique associée à une insuffisance lymphatique [2]. La compression médicale est alors un des piliers de cette prise en charge pour freiner l évolution. 51

2 PRESCRIPTION PAR LE KINÉSITHÉRAPEUTE EN RÉÉDUCATION VEINO-LYMPHATIQUE : Julius Zorn GmbH, Aichach - Allemagne Insuffisance valvulaire : le sang reflue Les lymphœdèmes primaires (défaut ou absence génétique de vaisseaux lymphatique) ou secondaires (exérèse ganglionnaire ou déficience acquise du réseau lymphatique) évoluent en ne régressant plus spontanément. La compression médicale associée au DLM et aux exercices permet leur amélioration, puis leur stabilisation. Ces œdèmes ont une forte concentration protéique qui accentue le déséquilibre liquidien entre le réseau capillaire, le tissu interstitiel et le retour par voies lymphatiques. Concrètement, cela se traduit par des œdèmes plus denses nécessitant des compressions externes moins élastiques et donc plus rigides. En rééducation rhumatologique, traumatologique, neurologique, il n est pas rare de devoir informer un patient de l intérêt du port, transitoire ou non, de compressions médicales en complément de leur rééducation, et d être amené à leur en prescrire. CONTRE-INDICATION DES COMPRESSIONS MÉDICALES Avant de prescrire une compression médicale, le kinésithérapeute vérifie auprès du médecin ou du patient si celui-ci n a pas d artériopathie sévère. Figure 1 La compression externe rend aux valvules leur efficacité contention souple élastique des membres de série. La terminologie de série est malheureusement primordiale car elle exclut toute contention sur mesures qui devra alors être prescrite par un médecin. Les prescriptions pour d autres dispositifs médicaux ne sont pas détaillées dans cet article, bien que pouvant être utiles pour les pathologies associées. Pourquoi une contention souple élastique? : effets d une compression externe (fig. 1) La pression externe est le moyen mécanique simple d améliorer la résorption veineuse : de façon directe en augmentant la pression hydrostatique du milieu interstitiel vers la lumière des capillaires, aidant ainsi à une meilleure réabsorption de la stase (œdème) vers le retour veineux ; de façon indirecte en rétablissant une meilleure congruence valvulaire dans les veines profondes, par réduction de leur calibre, et induisant donc un meilleur retour veineux et limite le reflux veineux inhérent à la contraction musculaire (marche ou activités sportives). CONNAÎTRE LE MATÉRIEL À PRESCRIRE La prescription de produits en kinésithérapie demande de connaître le matériel préconisé, leurs propriétés et leurs indications précises. Dans le cadre de la rééducation veino-lymphatique, le matériel médical prescriptible est essentiellement celui de l alinea 9 de la liste établie par décret ministériel : Bandes et orthèses de La compression externe est particulièrement importante au niveau de la cheville et du mollet, véritable cœur périphérique. Les bandes De nombreuses sortes de bandes existent : élastiques, à allongement court, inélastique en tissu, adhésives, cohésives, mousse, etc. 52

3 Tableau I Symptômes et classe de compression en France (F) et en Europe (EU) (en mmhg) Les bandes élastiques exercent une pression proportionnelle à leur classe de contention, le nombre de laies et l étirement lors de la pose mais inversement proportionnelle à leur largeur et au rayon de courbure du membre. Celle-ci est permanente, varie peu lors de la mobilisation limitant l apparition de l œdème d origine veineuse lors de la verticalisation, ou station assise prolongée, ou aidant à sa décongestion. Ces bandages nécessitent régularité et dégressivité distoproximale pour ne pas effectuer de garrot. Les bandes inélastiques ou à allongement court ont une faible pression au repos, mais de fortes variations de pression lors de l activité et de la mobilisation. Elles sont privilégiées en pathologie lymphatique. Classe I F (EU 15-21) Classe II F (EU 23-32) Classe III F (EU 34-46) Classe IV F > 36 (EU > 49) Jambes lourdes, télangiectasies, prévention TVP sujet couché Insuffisance veineuse (IV) de la grossesse, station debout fréquente Jambes douloureuses, varices, prévention TVP, IV sévère de la grossesse Suite de chirurgie, sclérothérapie Ulcère, IV chronique sévère avec troubles trophiques Syndrome post-tvp (thrombose veineuse profonde) Lymphœdème des membres inférieurs ne régressant pas spontanément Préférer la superposition de deux classes inférieures (enfilage difficile) Certaines bandes ne sont pas remboursables (NR) : il s agit des bandes inélastiques ou à allongement court, bandes de ouate, plaque de mousse de protection, matériel mobilisateur des tissus sous-cutanés. Les bandes adhésives, bien que sur la liste des produits et prestations remboursables de la Sécurité sociale (LPPR), ne sont pas dans celle des produits remboursés pour une prescription par un kinésithérapeute. Les orthèses élastiques de contention des membres de série Au membre inférieur, il s agit de chaussettes, bas-cuisses avec ou sans antiglisse, collants, avec pieds ouverts ou fermés, tandis qu au membre supérieur ce sont des manchons avec ou sans antiglisse, sans ou avec mitaine, attenante ou non, avec ou sans les doigts. Leur choix se justifie en fonction de la pathologie et des effets recherchés. Les vêtements compressifs DE SÉRIE ont un taux de remboursement de 65 % de la LPPR [4]. EN PATHOLOGIE VEINEUSE : bandes ou vêtement compressif? Quel que soit le stade de la pathologie veineuse, l objectif de la prescription sera d être observée par le patient! Il doit donc comprendre et être convaincu de l intérêt du port quotidien de cette compression médicale souvent mal perçue (esthétique, impression d être serré, chaleur...). Les chaussettes, bas-cuisse ou collants sont prescrits de façon préférentielle aux bandes afin de favoriser un enfilage simple, une meilleure fonctionnalité des membres et privilégier l esthétique. Les bandes sont utiles avant de prescrire des chaussettes ou bas, si l œdème ne régresse pas après la nuit (cf. pathologie lymphatique). De même, pour des membres difformes ou si le patient ne peut enfiler et enlever seul ses orthèses élastiques de membre. Le choix de la classe de compression résumé dans le tableau I peut être adapté ou modifié : un bas de classe inférieur peut être préféré si cela semble garantir son port quotidien, avec le risque d une moindre efficacité à signaler au patient. Il est admis, scientifiquement, que la superposition de deux compressions médicales permet d obtenir environ la somme de ces deux classes [5]. Ceci permet un habillage plus aisé et plus esthétique avec celle dont la maille est plus fine au-dessus (fig. 2). Il faut être vigilant avec les collants en classe II et plus, qui sont parfois difficiles à manipuler pour les personnes à mobilité réduite (force des doigts et poignets, mobilité des hanches et genoux). Préférer des chaussettes, bas, ou bandes, ou prescrire un enfilebas (non remboursé). EN PATHOLOGIE LYMPHATIQUE : bandes ou vêtement compressif? Contrairement à l œdème d origine veineuse, l œdème lymphatique à un stade déclaré ne régresse plus spontanément, même après un repos prolongé en position allongée. Figure 2 Superposition de deux bas-cuisse de classe III pour un lymphœdème secondaire La prise en charge d un lymphœdème nécessite donc, dans un premier temps, un traitement intensif décongestif avec bandages spécifiques rigides ou élastico-rigides associés à du DLM (drainage lymphatique manuel) et des exercices sous bandage. 53

4 PRESCRIPTION PAR LE KINÉSITHÉRAPEUTE EN RÉÉDUCATION VEINO-LYMPHATIQUE : Figure 3 Bandage décongestif simplifié pour lymphœdème modéré sans atteinte de la main Les bandes à allongement court peuvent être prescrites mais non remboursées. Il en existe plusieurs sortes, les bandes tubulaires anti-œdème peuvent être posées directement sur la peau mais requièrent un peu de pratique. L effet compressif supplémentaire (au repos comme en activité) est obtenu selon la technique pratiquée par le kinésithérapeute : pour un bandage élastico-rigide simplifié (fig. 3) [6], il faut prescrire une ou deux bandes élastiques légères étalonnées (5 mètres pour le membre supérieur ou épi 7 mètres pour un membre inférieur ou membre supérieur très volumineux). Elles sont remboursables ; pour un bandage multicouche classique une bande pour capitonnages médicaux est prescrite et peut être prise en charge selon le fabricant [7]. Elle est appliquée sous les bandes à allongement court et au-dessus d un jersey, à prescrire également. Ces deux types de bandages ont de fortes variations de pressions lors de la mobilisation particulièrement recherchées dans la prise en charge des lymphœdèmes, mais nécessitent d être formé à ces techniques spécifiques et d en connaître le matériel très spécifique avant de se lancer dans sa prescription. Les résultats de décongestion seront les guides pour chaque thérapeute. Lorsque le traitement intensif semble avoir réduit le volume du lymphœdème et que celui-ci se stabilise (en 2 ou 3 semaines), il convient, sur prescription médicale, de faire confectionner un vêtement compressif sur mesures par un pharmacien ou un orthopédiste. Le kinésithérapeute précise les détails de la contention désirée au médecin. Il s agit des manchons avec ou sans mitaine, avec ou sans doigts au membre supérieur de classe II ou III, et des chaussettes, bascuisse, collant à pieds ouverts ou fermés, avec ou sans panty, hémicollants, mitaine d orteils... pour le membre inférieur, souvent avec superposition de deux classes II, voire III. QUELQUES CONSEILS ACCOMPAGNANT UNE PRESCRIPTION Un garrot n existe que si la chaussette roule ou plisse car la pression y est alors multipliée par le nombre de couches du tissu. L augmentation de volume au-dessus du bord d une chaussette signale la zone à partir de laquelle le membre n est plus comprimé, ce n est pas un garrot. Si elle existe, il est alors préférable de porter un bas ou des collants. En pathologie veineuse, les bandes élastiques ou vêtements compressifs sont fortement conseillés en position prolongée assise ou debout. Il faut les enfiler sur le plus bas volume donc si possible avant la mise au fauteuil des patients ou en début de journée après la toilette. Ils doivent être enlevés la nuit car la pression hydrostatique veineuse devient presque nulle en décubitus et risque de provoquer un inconfort. Les variations de pression lors de la mobilisation favorisent un meilleur retour veineux par massage des vaisseaux. La marche et la gymnastique sont donc particulièrement recommandées en plus du port des contentions. L hygiène cutanée est importante et les mycoses ou infections doivent être surveillées et traitées. Les compressions médicales sont lavées régulièrement pour garder leur propriété suivant les recommandations du fabricant. Le renouvellement des compressions médicales n est plus limité et dépend de la pathologie et de leur utilisation. CONCLUSION Tout l art de la prescription repose sur les conseils complémentaires et le choix du produit juste en fonction de multiples para- Tableau II Mémento des produits prescriptibles par un masseur-kinésithérapeute Remboursement d après la LPPR, prix de vente libre Bande élastique ou cohésive Bande et varico en mousse N+/N Chaussette, bas-cuisse, collant, hémicollant de contention souple de série : classes I, II, III (classe IV rarement prescrit) - PAS DE LIMITE QUANTITATIVE ANNUELLE Non remboursement Bandes anti-œdème ou à allongement court Bandes adhésives, sparadrap Bandes Mobiderm, ouate de protection ou mousse fine Chaussettes, bas, collant, manchon et mitaine sur mesure Aides à l enfilage OUI NON 54

5 mètres : pathologie et son stade, tenue vestimentaire habituelle, morphologie, sexe, sédentarité, immobilisation, sport, confort du produit, adaptation et suivi du matériel. Une prescription et/ou un produit inadaptés peuvent être néfastes. Il ne faut pas hésiter à conseiller aux patients d essayer différents modèles ou marques au fur et à mesure du renouvellement des contentions car les fabricants ont fait de grands progrès quant à la finesse, couleur et aux propriétés des compressions médicales en classes I et II. Bibliographie [1] datetexte= [2] Ferrandez JC. Bas, bandes et manchons. Que, quand et comment prescrire en pathologie vasculaire? Kiné actualité 2009;1140: [3] Mollard JM, Lance G, Chantereau JP, Davinroy M. Manuel pratique de contention/compression à l'usage des médecins et des auxiliaires soignants. Éditions Oedema Beaufour, [4] Gounon JL. La prescription de dispositifs médicaux : les chevillères. Profession Kinésithérapeute n 21:33. [5] Cornu-Thenard A. Force et coefficient de résistance des bas élastiques, unique ou superposés. Phlébologie 1985;38;1: [6] Ferrandez JC. Évaluation de l efficacité de deux types de bandages de décongestion du lymphœdème du membre supérieur. Étude prospective multicentrique. Kinésithérapie, la Revue 2007;67:30-5. [7] Thuasne. Guide de la prescription vasculaire. Catalogue, juillet QUIZ 1. Dans la prise en charge d un patient atteint d insuffisance veineuse modérée, le kinésithérapeute prescrit : A- d abord les bandes B- d abord des chaussettes, bas ou collants C- aucun des deux 2. Après un traitement intensif de drainage lymphatique manuel et contention par bandage, pour une patiente atteinte de lymphœdème : A- il est prescrit un manchon sur mesure de classe II avec mitaine attenante B- Il est prescrit un manchon standard de classe III avec mitaine séparée C- il est demandé au médecin de prescrire sur mesure le manchon que l on estime devoir faire porter à la patiente 3. Sur l ordonnance doivent apparaître : A- le nom du patient, les coordonnées et le numéro d identification du kinésithérapeute B- la pathologie traitée C- la mention porter jour et nuit Réponses dans l agenda 55

E11 - Contention. 1. Modes d action

E11 - Contention. 1. Modes d action E11-1 E11 - Contention Le terme de contention est utilisé pour contention compression. Il désigne l utilisation pour la prévention ou le traitement des désordres veineux et lymphatiques de bandes, bas

Plus en détail

Le lymphoedème La Petite École Vasculaire de la SSVQ 2014

Le lymphoedème La Petite École Vasculaire de la SSVQ 2014 Le lymphoedème La Petite École Vasculaire de la SSVQ 2014! Identifier les causes de lymphoedème!! Savoir investiguer un lymphoedème!! Comment traiter un lymphoedème Le lymphœdème - définition Un œdème

Plus en détail

55 % des femmes qui ont mené au moins deux grossesses à terme voient l apparition de varices. *

55 % des femmes qui ont mené au moins deux grossesses à terme voient l apparition de varices. * 55 % des femmes qui ont mené au moins deux grossesses à terme voient l apparition de varices. * *Swiss Medical Weekly 2001:131:659-662. Des bas de compression peuvent venir en aide COUREZ-VOUS UN RISQUE?

Plus en détail

CIRCULATION VEINEUSE DES MEMBRES INFÉRIEURS

CIRCULATION VEINEUSE DES MEMBRES INFÉRIEURS CIRCULATION VEINEUSE DES MEMBRES INFÉRIEURS 18 millions d adultes présentent des problèmes de circulation veineuse des membres inférieurs. 3 femmes pour 2 hommes en sont atteints, parfois dès l âge de

Plus en détail

Complications de l immobilité et du décubitus : prévention et prise en charge.

Complications de l immobilité et du décubitus : prévention et prise en charge. Complications de l immobilité et du décubitus : prévention et prise en charge. 1- Risque de thrombose veineuse 2- Risque d encombrement bronchique 3- Risque de constipation 4- Risque d escarre 5- Risque

Plus en détail

Page 1. Définition: Compression. Classification clinique CEAP. Dr Patricia Senet. Indications. Définition: Insuffisance veineuse

Page 1. Définition: Compression. Classification clinique CEAP. Dr Patricia Senet. Indications. Définition: Insuffisance veineuse Définition: Compression Prescrire une compression veineuse Dr Patricia Senet Hôpital Tenon, 75 020 Paris Service de Dermatologie; UF de vasculaire 01 56 01 79 74 patricia.senet@tnn.aphp.fr Ensemble des

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES MEDICALES AVIS DE LA COMMISSION. 23 novembre 2010

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES MEDICALES AVIS DE LA COMMISSION. 23 novembre 2010 COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES MEDICALES AVIS DE LA COMMISSION 23 novembre 2010 Dispositifs : Dispositifs de compression/contention de la liste des produits

Plus en détail

Après l intervention des varices. Informations et conseils sur les suites du traitement. Réponses aux questions fréquemment posées

Après l intervention des varices. Informations et conseils sur les suites du traitement. Réponses aux questions fréquemment posées Brochure à l attention du patient Après l intervention des varices Informations et conseils sur les suites du traitement Réponses aux questions fréquemment posées Les suites de l intervention En résumé

Plus en détail

COMMENT METTRE AU REPOS VOTRE COLONNE VERTÉBRALE AVEC L ORTHÈSE LOMBAIRE OCTOPUSSY GUIDE PRATIQUE

COMMENT METTRE AU REPOS VOTRE COLONNE VERTÉBRALE AVEC L ORTHÈSE LOMBAIRE OCTOPUSSY GUIDE PRATIQUE COMMENT METTRE AU REPOS VOTRE COLONNE VERTÉBRALE AVEC L ORTHÈSE LOMBAIRE OCTOPUSSY GUIDE PRATIQUE METTRE AU R E P O S DE QUELLE FACON? L élongation vertébrale est la première fonction de l orthèse lombaire

Plus en détail

Définition d un ulcère L INSUFFISANCE VEINEUSE F. Giard, m.d., f.r.c.p.(c) Dermatologue

Définition d un ulcère L INSUFFISANCE VEINEUSE F. Giard, m.d., f.r.c.p.(c) Dermatologue Définition d un ulcère L INSUFFISANCE VEINEUSE F. Giard, m.d., f.r.c.p.(c) Dermatologue Plaie qui s étend jusque dans le derme ( full-thickness ) Guérison lente (souvent plus de 4 semaines), liée à un

Plus en détail

ANEPF Orthopédie 25/10/02 10:27 Page 1. Chapitre 7. Orthopédie

ANEPF Orthopédie 25/10/02 10:27 Page 1. Chapitre 7. Orthopédie ANEPF Orthopédie 25/10/02 10:27 Page 1 Chapitre 7 Orthopédie 1 ANEPF Orthopédie 25/10/02 10:27 Page 2 Chapitre 7 : Orthopédie Quatrième Partie A - LES DIFFÉRENTS DISPOSITIFS ORTHOPÉ- DIQUES 1. COLLIER

Plus en détail

LA DOULEUR : PRISE EN CHARGE NON- MÉDICAMENTEUSE

LA DOULEUR : PRISE EN CHARGE NON- MÉDICAMENTEUSE LA DOULEUR : PRISE EN CHARGE NON- MÉDICAMENTEUSE REMALDO Equipe de rééducation-hlsom Octobre 2011 ETUDE DE CAS: MONSIEUR F DESCRIPTION M F est âgé de 80 ans, il est entouré par sa famille, diagnostic posé

Plus en détail

L insuffisance Veineuse et les Varices

L insuffisance Veineuse et les Varices L insuffisance Veineuse et les Varices Jean-Pierre Laroche CHU de Montpellier 3 ème Partie CH Traitement : pourquoi? 1. Éviter les complications cutanés des varices 2. Éviter troubles trophiques 3. Éviter

Plus en détail

Vous accueille et vous informe. 1, avenue Jean-Poulhès - TSA 50032-31059 Toulouse Cedex 9. Ce que vous devez savoir sur le Lymphoedème

Vous accueille et vous informe. 1, avenue Jean-Poulhès - TSA 50032-31059 Toulouse Cedex 9. Ce que vous devez savoir sur le Lymphoedème L équipe de soins Vous accueille et vous informe Service de Médecine Vasculaire Professeur Alessandra Bura-Rivière, Chef de Service Hôpital Rangueil 1, avenue Jean-Poulhès - TSA 50032-31059 Toulouse Cedex

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE DESCRIPTION DU MÉTIER Le masseur-kinésithérapeute ou «kiné» dans le langage courant, effectue sur prescription médicale des actes de gymnastique médicale, de massage, de

Plus en détail

VALIDATIONS. Gamme. Accélère la récupération Améliore la performance Réduit le risque de blessure (Si porté régulièrement)

VALIDATIONS. Gamme. Accélère la récupération Améliore la performance Réduit le risque de blessure (Si porté régulièrement) NOUVEAU CONCEPT DE CONTENTION - COMPRESSION UNIQUE AU MONDE (Brevets ) LA RÉFÉRENCE DANS LA CONTENTION DU SPORTIF se différencie de la contention traditionnelle (dégressive) par : des PRESSIONS ADAPTÉES

Plus en détail

Les hauts et les bas des «bas»

Les hauts et les bas des «bas» La face cachée de la phlébologie Les hauts et les bas des «bas» Madeleine Duclos 5 O M me V. Harris travaille de longues heures debout. En fin de journée, elle ressent des lourdeurs aux membres inférieurs.

Plus en détail

la prévention de l escarre 300 000 escarres en France (1) Urgo Medical s engage dans

la prévention de l escarre 300 000 escarres en France (1) Urgo Medical s engage dans 300 000 escarres en France (1) Urgo Medical s engage dans la prévention de l escarre Mobiliser les professionnels de santé Informer le grand public Réduire le coût de la prévention Urgo Medical s engage

Plus en détail

Orthopédie LES DOSSIERS. Rachis cervical : colliers cervicaux. Epaule : immobilisation d épaule, claviculaire ou scapulo-humérale

Orthopédie LES DOSSIERS. Rachis cervical : colliers cervicaux. Epaule : immobilisation d épaule, claviculaire ou scapulo-humérale Orthopédie Rachis cervical : colliers cervicaux Une orthèse est une aide technique destinée à suppléer ou à corriger une fonction déficiente. Elle permet de compenser les limitations ou même accroître

Plus en détail

SURVEILLANCE DES PLATRES

SURVEILLANCE DES PLATRES SURVEILLANCE DES PLATRES 1 DEFINITION Système de tissu durcissable servant à assurer la contention et l immobilisation d un membre afin de répondre à un traumatisme en cas de lésion tendineuse ou de fracture

Plus en détail

INFORMATIONS «SALLE D ATTENTE»

INFORMATIONS «SALLE D ATTENTE» Conseil départemental de Paris INFORMATIONS «SALLE D ATTENTE» Votre salle d attente est un lieu de votre cabinet dans lequel les patients, ou toute personne qui y passe, doivent avoir accès aux informations

Plus en détail

«PHLÉBOSTHÈNE : OUTIL D'ÉVALUATION DE L'INSUFFISANCE VEINEUSE»

«PHLÉBOSTHÈNE : OUTIL D'ÉVALUATION DE L'INSUFFISANCE VEINEUSE» JOURNÉE DE RECHERCHE TRANSLATIONNELLE SUR LES SYSTÈMES BIOMÉDICAUX CARDIO-VASCULAIRES - BIOMÉDICAL DEVICES «PHLÉBOSTHÈNE : OUTIL D'ÉVALUATION DE L'INSUFFISANCE VEINEUSE» par Florent VEYE Michel DAUZAT,

Plus en détail

TARIF: Généralités: deux traitements par jour ont été formellement prescrits par le médecin. peut facturer qu une seule fois le forfait.

TARIF: Généralités: deux traitements par jour ont été formellement prescrits par le médecin. peut facturer qu une seule fois le forfait. TARIF: Généralités: 1 Le physiothérapeute est libre de choisir les méthodes de traitement en fonction de la prescription médicale et de ses connaissances professionnelles. Sur la base de la prescription

Plus en détail

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION Parfois sous estimées, les orthèses de compression contention augmentent le niveau de vigilance par leur mécanisme de «rappel à l ordre», préviennent les récidives

Plus en détail

BANDAGES ET COMPRESSIONS VASCULAIRES

BANDAGES ET COMPRESSIONS VASCULAIRES BANDAGES ET COMPRESSIONS VASCULAIRES J.P.Brun. Université Paris V René Descarte Unité de Lymphologie Georges Bizet Paris kine-bizet@orange.fr Paris V mai 2009 1 TREATMENT OF PERIPHERAL LYMPHEDEMA Consensus

Plus en détail

Conseils aux patients* Lutter activement. *pour les patients ayant subi une opération de remplacement de la hanche ou du genou

Conseils aux patients* Lutter activement. *pour les patients ayant subi une opération de remplacement de la hanche ou du genou Conseils aux patients* Lutter activement contre la thrombose *pour les patients ayant subi une opération de remplacement de la hanche ou du genou 2 Mentions légales Directeur de la publication : Bayer

Plus en détail

Plan de la présentation LE LYMPHOEDÈME ET LA THÉRAPIE DÉCONGESTIVE COMBINÉE. Différentes causes provoquant un lymphoedème secondaire.

Plan de la présentation LE LYMPHOEDÈME ET LA THÉRAPIE DÉCONGESTIVE COMBINÉE. Différentes causes provoquant un lymphoedème secondaire. LE LYMPHOEDÈME ET LA THÉRAPIE DÉCONGESTIVE COMBINÉE MICHEL EID, MASSOTHÉRAPEUTE CLINIQUE DU LYMPHOEDÈME DU QUÉBEC ET PHYSIO EXTRA Plan de la présentation Définition de différents types de lymphoedème.

Plus en détail

LA SURVEILLANCE DES PLÂTRES

LA SURVEILLANCE DES PLÂTRES 31.03.09 Mme Dumanois Orthopédie - Rhumatologie - Traumatologie /! \ I)Définition II)Législation III)Objectifs de soins IV)Les différents types de plâtres A)Membre supérieur B)Membre inférieur V)Le matériel

Plus en détail

Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accident vasculaire cérébral

Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accident vasculaire cérébral RECOMMANDATIONS POUR LA PRATIQUE CLINIQUE Prise en charge initiale des patients adultes atteints d accident vasculaire cérébral - Aspects paramédicaux - Synthèse des recommandations JUIN 2002 Service des

Plus en détail

Angiœdème héréditaire (AOH)

Angiœdème héréditaire (AOH) Ministère de la Santé de la Jeunesse et des Sports Direction Générale de la Santé Informations et conseils Angiœdème héréditaire (AOH) Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec

Plus en détail

La contention - 1 - Acte de soins qui consiste à contenir et/ou comprimer par des bandes ou d'autres moyens de contention.

La contention - 1 - Acte de soins qui consiste à contenir et/ou comprimer par des bandes ou d'autres moyens de contention. La contention - 1 - LA CONTENTION DEFINITION Acte de soins qui consiste à contenir et/ou comprimer par des bandes ou d'autres moyens de contention. CONTENTION - action passive sur un segment de membre

Plus en détail

Syndrome d Ischémie Musculaire d Effort (S.I.M.E.) ou Syndrome de loge

Syndrome d Ischémie Musculaire d Effort (S.I.M.E.) ou Syndrome de loge Syndrome d Ischémie Musculaire d Effort (S.I.M.E.) ou Syndrome de loge 1. Données épidémiologiques du syndrome de loge chronique d effort de jambe - a. La prédominance masculine est très nette, allant

Plus en détail

DU Pharmacien-orthésiste Responsable : Pr. Daniel Cussac

DU Pharmacien-orthésiste Responsable : Pr. Daniel Cussac Responsable : Pr. Daniel Cussac Objectifs de la formation Permettre l acquisition par les pharmaciens de compétences indispensables à l application et la délivrance des orthèses (petit appareillage orthopédique).

Plus en détail

EXERCICE INFIRMIER SELON LE DÉCRET N 2002-194 DU 11 FEVRIER 2002 RELATIF AUX ACTES PROFESSIONNELS ET A L EXERCICE DE LA PROFESSION D INFIRMIER

EXERCICE INFIRMIER SELON LE DÉCRET N 2002-194 DU 11 FEVRIER 2002 RELATIF AUX ACTES PROFESSIONNELS ET A L EXERCICE DE LA PROFESSION D INFIRMIER EXERCICE INFIRMIER SELON LE DÉCRET N 2002-194 DU 11 FEVRIER 2002 RELATIF AUX ACTES PROFESSIONNELS ET A L EXERCICE DE LA PROFESSION D INFIRMIER DSCSI- SY/GL/MB 1 I INTRODUCTION I 1 HISTOIRE Loi de 1978,

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

gracieuseté de: Une compressothérapie et des jambes plus en santé

gracieuseté de: Une compressothérapie et des jambes plus en santé gracieuseté de: SIGVARIS Corp. 4535, rue Dobrin Ville St-Laurent (Québec) H4R 2L8 Canada 1.800.363.4999 Pour un détaillant SIGVARIS certifié près de chez vous, veuillez visiter le site www.sigvaris.ca

Plus en détail

B14 - CAT devant un lymphœdème

B14 - CAT devant un lymphœdème B14-1 B14 - CAT devant un lymphœdème Le lymphœdème est la conséquence d'une stase lymphatique dans le tissu interstitiel. Celle-ci peut être consécutive à une malformation constitutionnelle du système

Plus en détail

L ERGOTHERAPIE EN GERIATRIE Dr S.FARDJAD, Praticien Hospitalier Service de MPR du Professeur J-M.GRACIES CHU Mondor-Chenevier DEFINITION Thérapie utilisant comme moyen l activité (du grec «ergon»): - l

Plus en détail

Prévention des escarres

Prévention des escarres Prévention des escarres MOBILISATION ET POSITIONNEMENT Historique 1848 : Robert Graves Ecrivait qu il était possible de prévenir les escarres par une mobilisation régulière. 1961 : Kosiak Etude sur les

Plus en détail

Item 180 : Prescription d'une cure thermale

Item 180 : Prescription d'une cure thermale Item 180 : Prescription d'une cure thermale COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 SPECIFIQUE :...2 I Définition et

Plus en détail

Juillet 2015 DOSSIER DE PRESSE

Juillet 2015 DOSSIER DE PRESSE www.monkinevoitrose.fr Le nouveau portail LPG entièrement dédié au cancer du sein! Déjà très impliquée dans la prise en charge post-chirurgie des patientes atteintes d un cancer du sein, LPG Systems met

Plus en détail

Bonjour, je m appelle Jen Dalke et je travaille comme thérapeute agréée en lymphœdème au Centre de santé du sein de l Office régional de la santé de

Bonjour, je m appelle Jen Dalke et je travaille comme thérapeute agréée en lymphœdème au Centre de santé du sein de l Office régional de la santé de Bonjour, je m appelle Jen Dalke et je travaille comme thérapeute agréée en lymphœdème au Centre de santé du sein de l Office régional de la santé de Winnipeg. Je suis l une des deux thérapeutes qui s occupent

Plus en détail

LA FIN DE VIE EN EHPAD

LA FIN DE VIE EN EHPAD LA FIN DE VIE EN EHPAD Enquête nationale Mai à Août 2013 Observatoire National de la Fin de vie en lien avec l ANESM, la fédération française des associations de médecins coordonnateurs et le programme

Plus en détail

La Liposuccion Douce Docteur Hubert Fitoussi Chirurgien Plastique et Esthétique

La Liposuccion Douce Docteur Hubert Fitoussi Chirurgien Plastique et Esthétique Docteur Hubert Fitoussi Chirurgien Plastique et Esthétique Document d information sur la technique de la liposuccion douce La liposuccion douce est une technique mise au point par le Chirurgien Hubert

Plus en détail

Le Transport. des assurés sociaux

Le Transport. des assurés sociaux Le Transport des assurés sociaux 1 Arrêtés du 23.12.2006 Prise en charge des frais de transports exposés par les assurés sociaux. Référentiel de prescription des transports. 2 Décret du 10.03.2011 Prise

Plus en détail

Théorie et Rôle Infirmier. Stéphane Dubus Cadre de santé formateur

Théorie et Rôle Infirmier. Stéphane Dubus Cadre de santé formateur Théorie et Rôle Infirmier Stéphane Dubus Cadre de santé formateur Plan Définition Objectifs Lieux de ponction Quand effectuer une prise de sang Matériel nécessaire Rôle Infirmier / prélèvement sanguin

Plus en détail

Conseil péri opératoire : Greffe osseuse

Conseil péri opératoire : Greffe osseuse Conseil péri opératoire : Greffe osseuse AVANT L INTERVENTION CHIRURGICALE DE GREFFE OSSEUSE Afin de vous préparer à votre intervention chirurgicale de greffe osseuse, d assurer votre confort et d obtenir

Plus en détail

Claquage au mollet. Le claquage au mollet est un des plus fréquents claquages avec le claquage à la cuisse.

Claquage au mollet. Le claquage au mollet est un des plus fréquents claquages avec le claquage à la cuisse. Claquage au mollet 90 % des claquages ont lieu chez des sportifs au cours d'un effort musculaire. Le claquage au mollet est un des plus fréquents claquages avec le claquage à la cuisse. Les footballeurs

Plus en détail

Sommaire. 1. Pré-requis. 2. Risque de compression: Argumentation, signes, interventions, complications

Sommaire. 1. Pré-requis. 2. Risque de compression: Argumentation, signes, interventions, complications Sommaire 1. Pré-requis 2. Risque de compression: Argumentation, signes, interventions, complications 3. Le plâtre 3.1. Buts: 3.2. Types de plâtres 3.3. Matériel 3.4. Confection / enlèvement d un plâtre

Plus en détail

Journées AFA AMPAN MARSEILLE 2014. Dr André ROUYER Thierry AGRAPART Roland THIRIAT NANCY

Journées AFA AMPAN MARSEILLE 2014. Dr André ROUYER Thierry AGRAPART Roland THIRIAT NANCY Journées AFA AMPAN MARSEILLE 2014 Dr André ROUYER Thierry AGRAPART Roland THIRIAT NANCY L Arrêté du 1er février 2011 réserve aux seuls orthoprothésistes l autorisation de concevoir, fabriquer, adapter,

Plus en détail

Sémiologie des veines

Sémiologie des veines Sémiologie des veines Pr D. STEPHAN Service Hypertension Maladies Vasculaires Hôpital Civil Opposition veine / artère Artère Réseau unique Anatomie reproductible Suppléances limitées Gravité de l occlusion

Plus en détail

L ENTORSE DE CHEVILLE AU SERVICE D URGENCES 5ème Conférence de Consensus de la SFUM

L ENTORSE DE CHEVILLE AU SERVICE D URGENCES 5ème Conférence de Consensus de la SFUM L ENTORSE DE CHEVILLE AU SERVICE D URGENCES 5ème Conférence de Consensus de la SFUM V e conférence de consensus en médecine d urgence de la Société Francophone d Urgences Médicales Roanne, 28 avril 1995

Plus en détail

B06 - CAT devant une ischémie aiguë des membres inférieurs

B06 - CAT devant une ischémie aiguë des membres inférieurs B06-1 B06 - CAT devant une ischémie aiguë des membres inférieurs L ischémie aiguë est une interruption brutale du flux artériel au niveau d un membre entraînant une ischémie tissulaire. Elle constitue

Plus en détail

STAGE DES ENTRAINEURS

STAGE DES ENTRAINEURS STAGE DES ENTRAINEURS RÉGIONAUX (SOCCER) François Lévesque, physiothérapeute Action Sport Physio Sherbrooke Action Sport Physio, 2011 François Lévesque, physiothérapeute Copropriétaire de la clinique Action

Plus en détail

76170 LILLEBONNE Tel : 02.32.75.85.97

76170 LILLEBONNE Tel : 02.32.75.85.97 Cryothérapie corps entier Fiche médecin Mme BRODIN LAURENCE MASSEUR KINESITHERAPEUTE 12 ter boulevard de Lattre de Tassigny 76170 LILLEBONNE Tel : 02.32.75.85.97 Information du patient NOM :. Prénom :

Plus en détail

UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER FACULTÉ DE PHARMACIE DE GRENOBLE. Année : 2014 N

UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER FACULTÉ DE PHARMACIE DE GRENOBLE. Année : 2014 N UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER FACULTÉ DE PHARMACIE DE GRENOBLE Année : 2014 N ORTHESES DE CONTENTION / COMPRESSION APPLICATION DES BONNES PRATIQUES DE DISPENSATION A L OFFICINE THÈSE PRESENTÉE POUR L OBTENTION

Plus en détail

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous

Plus en détail

LES FAUTEUILS ROULANTS choix et prescription

LES FAUTEUILS ROULANTS choix et prescription DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Appareillage Nancy : 5-6-7 avril 2006 Coordonnateurs : Pr JM André, J. Paysant, N. Martinet Titre : Auteurs : Les

Plus en détail

A remettre par le bénéficiaire au dispensateur de son choix / /

A remettre par le bénéficiaire au dispensateur de son choix / / Annexe au Règlement du 28 juillet 2003 portant exécution de l article 22, 11, de la loi relative à l assurance obligatoire soins de santé et indemnités, coordonnée le 14 juillet 1994 Annexe 19bis (page

Plus en détail

sur la valve mitrale À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip

sur la valve mitrale À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip À propos de l insuffisance mitrale et du traitement par implantation de clip sur la valve mitrale Support destiné aux médecins en vue d informer les patients. À propos de l insuffisance mitrale L insuffisance

Plus en détail

Le lymphœdème primaire

Le lymphœdème primaire La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à vous informer sur le lymphœdème primaire.

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Antistax Forte comprimés pelliculés extrait sec de feuilles de vigne rouge

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Antistax Forte comprimés pelliculés extrait sec de feuilles de vigne rouge NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR Antistax Forte comprimés pelliculés extrait sec de feuilles de vigne rouge Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient

Plus en détail

La médecine thermale et ses programmes de santé Fibromyalgie

La médecine thermale et ses programmes de santé Fibromyalgie La médecine thermale et ses programmes de santé Fibromyalgie 1.Un peu d'histoire 2.La Médecine thermale 3.La Recherche thermale et les évaluations de l'efficacité d'une cure 4.Les nouvelles formes de prise

Plus en détail

PUY-DE-DÔME. Guide de prescription des véhicules pour handicapés physiques

PUY-DE-DÔME. Guide de prescription des véhicules pour handicapés physiques PUY-DE-DÔME Guide de prescription des véhicules pour handicapés physiques Caisse Primaire d Assurance Maladie du Puy-de-Dôme Service du contrôle médical juillet 2009 Introduction Pourquoi un guide d aide

Plus en détail

LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009

LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009 LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009 Les Soins à Domicile = Qui Fait Quoi? Le Médecin Traitant Le pivot du maintien au domicile. Rôle de Coordination. L Infirmier Rôles = Suivi quotidien (médicaments, pansements,

Plus en détail

Les différentes. Immobilisations. Aux. Urgences

Les différentes. Immobilisations. Aux. Urgences Les différentes Immobilisations Aux Urgences Stéphane Courteaud Infirmier Service des Urgences C.H.P. Claude Gallien 20 route de boussy 91480 Quincy sous Sénart Principes de bases Dans la plus part des

Plus en détail

Vous êtes dans l attente d un bilan vidéo-seeg

Vous êtes dans l attente d un bilan vidéo-seeg Vous êtes dans l attente d un bilan vidéo-seeg Que devez-vous savoir? Votre médecin vous a prescrit une Vidéo-SEEG dans le cadre du bilan de votre épilepsie. C est une intervention faite sous anesthésie

Plus en détail

Traitement de varices

Traitement de varices Traitement de varices Les télangiectasies en araignées et les varices affectent à peu près 80 millions de personnes aux États-Unis chaque année. Les télangiectasies en araignées apparaissent communément

Plus en détail

Les outils qui peuvent soulager ou faciliter la vie quotidienne

Les outils qui peuvent soulager ou faciliter la vie quotidienne Les outils qui peuvent soulager ou faciliter la vie quotidienne L adaptation de l environnement Ceci concerne les objets usuels adaptés pour limiter les efforts afin de ne pas se luxer : des ouvres bouteilles,

Plus en détail

PRISE EN CHARGE MASSO- KINÉSITHÉRAPIQUE DANS LA LOMBALGIE COMMUNE : MODALITÉS DE PRESCRIPTION MAI 2005

PRISE EN CHARGE MASSO- KINÉSITHÉRAPIQUE DANS LA LOMBALGIE COMMUNE : MODALITÉS DE PRESCRIPTION MAI 2005 PRISE EN CHARGE MASSO- KINÉSITHÉRAPIQUE DANS LA LOMBALGIE COMMUNE : MODALITÉS DE PRESCRIPTION MAI 2005 Service ALD et accords conventionnels - 1 - SYNTHÈSE ET PERSPECTIVES I. INTRODUCTION Les lombalgies

Plus en détail

Quiz Comment bien utiliser les médicaments?

Quiz Comment bien utiliser les médicaments? PATIENT Quiz Comment bien utiliser les médicaments? Chaque question peut faire l objet d une ou de plusieurs bonnes réponses. QUESTIONS 1 : J ai pris un ou plusieurs médicaments et je pense que l un d

Plus en détail

D UNE CHIRURGIE CORRECTRICE D HALLUX VALGUS

D UNE CHIRURGIE CORRECTRICE D HALLUX VALGUS FICHE D INFORMATION PATIENT VOUS ALLEZ ÊTRE OPÉRÉ D UNE CHIRURGIE CORRECTRICE D HALLUX VALGUS CHIRURGIE ORTHOPEDIQUE et traumatologie du sport Cabinet du Docteur Guy Mylle VOUS AVEZ UN HALLUX VALGUS VOUS

Plus en détail

La reprise d une activité sportive après ou au cours d une pathologie cancéreuse est-elle recommandée?

La reprise d une activité sportive après ou au cours d une pathologie cancéreuse est-elle recommandée? Santé sport L escalade après cancer du sein La reprise d une activité sportive après ou au cours d une pathologie cancéreuse est-elle recommandée? Les femmes sont de plus en plus nombreuses à reprendre

Plus en détail

Entorse de la cheville

Entorse de la cheville 514-412-4400, poste 23310 2300, rue Tupper, C-831, Montréal (QC) H3H 1P3 Entorse de la cheville Information et réadaptation Une entorse de la cheville est une élongation ou une déchirure des ligaments

Plus en détail

La prise en charge. de votre affection de longue durée

La prise en charge. de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous remboursé? Votre médecin

Plus en détail

MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE

MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE... 5 L'ACTIVITÉ DU MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE...

Plus en détail

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil. EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.fr REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS

Plus en détail

- Q1. Type d établissement ayant participé à l audit :

- Q1. Type d établissement ayant participé à l audit : Synthèse des résultats de l audit croisé et interhospitalier 2008 à propos de l isolement thérapeutique Q1. Type d établissement ayant participé à l audit : Type d établissement Nombre EPSM 4 CH Général

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 22 décembre 2004 VOGALENE 5 mg, suppositoire sécable (Boîte de 10) Laboratoires SCHWARZ PHARMA métopimazine Liste II Date de l AMM initiale chez

Plus en détail

Prise en charge des fractures du fémur par enclouage intra-médullaire

Prise en charge des fractures du fémur par enclouage intra-médullaire Prise en charge des fractures du fémur par enclouage intra-médullaire GUIDE POUR LES PARENTS 514-412-4400, poste 23310 hopitalpourenfants.com/trauma Le fémur est l os le plus long du corps humain : il

Plus en détail

LES ACCIDENTS DE SPORT

LES ACCIDENTS DE SPORT LES ACCIDENTS DE SPORT Service formation sport SDIS 86 / 2006 Fracture Fracture de fatigue Périostite LES ACCIDENTS DE SPORT OSSEUX TENDINEUX Tendinite Rupture tendineuse ARTICULAIRE Entorse Luxation trouble

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES _ SANTÉ Professions de santé Arrêté du 8 juillet 2015 relatif à l admission des étudiants de l École européenne de podologie pluridisciplinaire

Plus en détail

PREVENTION DES ESCARRES

PREVENTION DES ESCARRES PREVENTION DES ESCARRES OBJECTIFS SEPECIFIQUES - Définir l escarre en se référant au contenu du cours - Expliquer le processus d installation d une escarre - Énumérer toutes les causes de l escarre - Citer

Plus en détail

Module Transversal 4 Déficience, Incapacité, Handicap

Module Transversal 4 Déficience, Incapacité, Handicap Module Transversal 4 Déficience, Incapacité, Handicap Fédération de Médecine Physique et de Réadaptation, CHU Montpellier-Nîmes, Sous la direction des Professeurs Christian Hérisson et Isabelle Laffont

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs En urgence, en consultation, en hospitalisation, que payerez-vous? Quels frais

Plus en détail

Dermohypodermite non nécrosante (érysipèle) chez un patient de plus de 70 ans

Dermohypodermite non nécrosante (érysipèle) chez un patient de plus de 70 ans SITUATION 10 Dermohypodermite non nécrosante (érysipèle) chez un patient de plus de 70 ans Centre hospitalier universitaire d Angers, service de maladies infectieuses Objectifs institutionnels Uniformiser

Plus en détail

1. Recommandations de l AFSSAPS

1. Recommandations de l AFSSAPS E08-1 E08 Hypolipémiants Depuis une dizaine d années de nombreux résultats se sont accumulés pour prouver l intérêt de l abaissement du LDL-cholestérol en prévention primaire et secondaire des évènements

Plus en détail

LES INJECTIONS DEFNINTION INVARIANTS. 1. Cadre législatif. 2. Principes

LES INJECTIONS DEFNINTION INVARIANTS. 1. Cadre législatif. 2. Principes LES INJECTIONS DEFNINTION Une injection parentérale est l introduction dans l organisme de substances médicamenteuses par une autre voie que le tube digestif au moyen d une seringue et d une aiguille.

Plus en détail

La Codéine? Parlons-en INFORMER

La Codéine? Parlons-en INFORMER La Codéine? Parlons-en INFORMER Qu est-ce que la codéine? La Codéine, ou méthylmorphine, est l'un des alcaloïdes contenus dans le pavot (papaverum somniferum). La codéine est un antalgique puissant (de

Plus en détail

La prothese de la hanche

La prothese de la hanche La prothese de la hanche Cotyle Tête Tige fémorale Bienvenue au Centre Hospitalier Emile Mayrisch. Vous avez décidé avec votre chirurgien de faire un remplacement de votre hanche par une prothèse total

Plus en détail

Retour sur les actions Assurance Maladie auprès des structures d Hospitalisation à Domicile

Retour sur les actions Assurance Maladie auprès des structures d Hospitalisation à Domicile Retour sur les actions Assurance Maladie auprès des structures d Hospitalisation à Domicile Dr Nathalie VERIN - Direction régionale du Service Médical Journée Interrégionale de l HAD du 15 octobre 2014

Plus en détail

Nature de la demande

Nature de la demande COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION 25 septembre 2012 Nom : Modèles et références: Demandeur : Fabricant : Données disponibles

Plus en détail

La spasticité - quelle prise en charge?

La spasticité - quelle prise en charge? AVC, TCC et maladies neurologiques : Développer et actualiser notre pratique soignante Plan Introduction La spasticité - quelle prise en charge? Présentation clinique et retentissement Traitement Résumé

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral

La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie, l accident vasculaire cérébral Vivre avec un accident vasculaire cérébral Octobre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

LA CONTENTION. Insuffisance veineuse. 8 à 15% loi de Starling 7/12/2015. Les bas à varices. Les bas élastiques thérapeutiques

LA CONTENTION. Insuffisance veineuse. 8 à 15% loi de Starling 7/12/2015. Les bas à varices. Les bas élastiques thérapeutiques Les bas à varices Les bas élastiques thérapeutiques LA CONTENTION Les bas de contention Les bas de compression Seconde journée liégeoise de l insuffisance vieneuse superficielle, 14/11/2015 Dr Jean-François

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DE BON USAGE DES SOINS SUR LES PRESCRIPTIONS DE TRANSPORTS

ACCORD NATIONAL DE BON USAGE DES SOINS SUR LES PRESCRIPTIONS DE TRANSPORTS ACCORD NATIONAL DE BON USAGE DES SOINS SUR LES PRESCRIPTIONS DE TRANSPORTS Entre, d une part, Au titre des généralistes : La Confédération des Syndicats Médicaux Français, Le Syndicat des Médecins Libéraux.

Plus en détail

BULLETIN Spécial FORMATIONS février 2015

BULLETIN Spécial FORMATIONS février 2015 BULLETIN Spécial FORMATIONS février 2015 L agenda formations dans votre département Le Conseil départemental est en charge de la diffusion des pratiques professionnelles. C est à ce titre que nous vous

Plus en détail

Moyens et limites du masseur kinésithérapeute d équipes

Moyens et limites du masseur kinésithérapeute d équipes Moyens et limites du masseur kinésithérapeute d équipes Guy TUSSEAU Masseur kinésithérapeute Je vais vous présenter la réflexion collégiale qui a été menée par le groupe des masseurskinésithérapeutes de

Plus en détail

Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations

Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations Recueil de techniques de de bandages et d immobilisations Document destiné aux sauveteurs et aux moniteurs Édition septembre 2006 Table des matières Recueil de techniques de bandages et d immobilisations...4

Plus en détail