Laboratoire de Biologie Médicale Jacquet Marchand

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Laboratoire de Biologie Médicale Jacquet Marchand"

Transcription

1 Laboratoire de Biologie Médicale Jacquet Marchand MANUEL DE PRELEVEMENT Version 2 Date d application : TRANSMISSION DES PRELEVEMENTS AU LABORATOIRE 9.1 Transport des échantillons Le transport des échantillons sanguins est réglementé par l arrêté " TMD " du 29 mai 2009 relatif aux transports de marchandises dangereuses par voies terrestres consolidé au 1 er janvier 2014 et l ADR 2013(Accord européen relatif au transport de marchandises Dangereuses par Route). L identification des emballages des échantillons biologiques en vue d analyses doit porter obligatoirement la mention UN 3373 «Matière biologique, catégorie B». Ce logo indique des matières infectieuses contenant des agents biologiques ne provoquant pas une invalidité permanente ou une maladie mortelle/potentiellement mortelle pour l homme et l animal. Conditions requises pour l emballage des échantillons Transport Température et délai Le système du triple emballage est obligatoire et consiste en : - Un récipient primaire résistant aux chocs: tubes, flacons, écouvillons homologués fournis par le laboratoire - Un emballage secondaire étanche avec matériau absorbant - Un emballage tertiaire de plus de 10 cm portant les noms, adresse et numéro de téléphone du destinataire, les coordonnées de l expéditeur, le logo UN 3373 et la mention «Matière biologique, catégorie B». Tout ou partie doit être résistant à la pression de 95 KPa. Sont concernés les échantillons biologiques venant des cabinets de médecin, pharmacies, établissements de soins, cabinets infirmiers ainsi que les prélèvements à domicile. Les prélèvements seront transportés à une température de C sauf mention particulière (en particulier bactériologie). Le délai est en principe de 6 H sauf pour certaines analyses dont la liste est reprise dans le chapitre délais et conditions d acheminement ou dans la rubrique Analyses du site internet. Page 41 sur 69

2 Le transport doit s effectuer le plus rapidement possible en prenant toute précaution pour éviter les risques de contamination et de dégradation des constituants, dans les boîtes fournies par le laboratoire et répondant aux obligations réglementaires. Pour les prélèvements en provenance des établissements de soins et des maisons de retraite, le laboratoire dispose de boites de prélèvement étanches et d une boite résistante à 95 kpa pour les bactériologies. 9.2 Délais et conditions d acheminement des prélèvements sanguins Le délai maximum toléré est de 6 H entre le prélèvement et l arrivée au laboratoire, à condition de maintenir la boîte de prélèvement en position verticale. Cependant certaines analyses fragiles nécessitent un transport plus rapide. Pour les délais inférieurs à 1 H, il est préférable que le prélèvement soit effectué directement au laboratoire. Analyses Bilirubine, Fer, Fibrinogène, Na/K/Cl, LDH, Lipase, CPK, Lithium, PTH, Paludisme, Phosphore, PCT, PSA libre, NPProBNP, Troponine, Ac anti thyroglobuline, Délais d acheminement Température de transport 4 H C DDI, Réserve alcaline (CO 2 ) 1 H C Folates, Cross Laps (CTX), Anti-Xa et héparinémie < 30min C Page 42 sur 69

3 10. RECEPTION DES PRELEVEMENTS PAR LE LABORATOIRE 10.1 Contrôles à réception des prélèvements au laboratoire CONTRÔLES EFFECTUES AU SECRETARIAT Les échantillons apportés par les patients, les infirmières et les coursiers sont réceptionnés au secrétariat. La personne présente vérifie : - la conformité de la fiche de suivi et signature de la secrétaire - les conditions de recueil : si celles-ci ne sont pas respectées il est demandé au patient de renouveler le prélèvement après lui avoir bien reprécisé les modalités à suivre (voir document support: préconisations pour les patients) - pour les prélèvements provenant d'établissement de santé, la secrétaire devra vérifier que les fiches de suivi correspondent bien aux prélèvements En cas de non-conformité, la secrétaire fait le nécessaire pour la corriger et si besoin s'en réfère au biologiste qui est le seul à prendre la responsabilité d'accepter ou non l'échantillon. En cas de refus une fiche de non-conformité est enregistrée. CONTRÔLES EFFECTUES PAR LE SECTEUR TECHNIQUE Les échantillons traités par le laboratoire et pris en charge par le secteur technique subissent à nouveau des contrôles effectués par la technicienne : - l identification des échantillons - l adéquation des récipients par rapport aux analyses demandées - le respect des volumes (notamment le bon remplissage des tubes) - la qualité de l'échantillon (hémolyse, lactescence, coagulation) En cas de non-conformité, la technicienne fait le nécessaire pour corriger et si besoin s'en réfère au biologiste qui est le seul à prendre la responsabilité d'accepter ou non un échantillon. En cas de refus une fiche de non-conformité est enregistrée. Page 43 sur 69

4 10.2 Critères d acceptation/refus des prélèvements CRITERES Identification du patient Renseignements cliniques DESCRIPTION DE LA NON CONFORMITE Identification illisible, tubes non identifiés sans FS, discordance tubes et FS Tubes non identifiés quand groupe sanguin même si FS Prélèvement sans nom mais FS conforme dans la boite de transport et sans GS Date de naissance du patient absente sur tube et FS si groupe sanguin Nom de jeune fille si groupe sanguin Date de prélèvement et heure du prélèvement (FS) Nom du préleveur (FS) AVK : nom du médicament Heure de dernière prise de médicament Taille et poids Traitement antibiotique (bactériologie) Prescription d analyse absente/illisible/douteuse et/nom prescripteur absent Nature et/ou localisation du prélèvement bactériologique Tubes pour GS1 et GS2 dans le même sachet sans identification des préleveurs DECISION D ACCEPTATION SOUS CONDITION OU REFUS Refus du prélèvement : appel du préleveur (avis du biologiste pour prélèvement précieux) Acceptation sous réserve d obtention d une confirmation d identité par le préleveur. Aucun résultat ne sera rendu sans confirmation écrite. La phrase suivante apparaîtra sur le compte rendu de résultats : identification a posteriori par M ou M me XXX Acceptation du prélèvement. Le texte non communiqué apparaîtra sur le compte rendu de résultat au niveau du traitement Acceptation du prélèvement. Obtenir le renseignement auprès du service ou médecin. Demander ordonnance complète Acceptation d une détermination unique si même préleveur ou préleveur injoignable Exigences techniques (NC détectées avant ou après centrifugation) Manque tube ou écouvillon, Tube cassé, Échantillon ne correspond pas aux analyses prescrites, quantité insuffisante Remplissage insuffisant des tubes citratés (bouchon bleu) Caillot : pour une analyse nécessitant du sang total ou du plasma Hémolyse+++, lactescence Vérifier la prescription. Si analyse impossible sur un autre tube, refus et appeler le préleveur. Si impossible, annuler l analyse et informer le prescripteur. Refus d analyse Refus de prélèvement. Si nouveau prélèvement impossible, annuler l analyse et prévenir le prescripteur. S il n y a pas d interférence avec les analyses demandées, acceptation. Si interférence possible, refus et demande d un nouveau prélèvement Tube égaré Reprendre toutes les étapes, informer le biologiste et reprélever. Page 44 sur 69

5 CRITERES Conditions de réalisation du prélèvement et d acheminement - Réception DESCRIPTION DE LA NON CONFORMITE Manque heure de prélèvement Délai d acheminement ou conditions de transport non respectés Conditions de prélèvement non respectées (à jeun, traitements ) GS : Groupe sanguin FS : Fiche de suivi médical (bon de demande d examens) Référence documentaire : PRE-ECH-DS-001 DECISION D ACCEPTATION SOUS CONDITION OU REFUS Acceptation du prélèvement. Appel du préleveur Acceptation des prélèvements «précieux» et résultat rendu sous réserve. Un prélèvement de contrôle pourra être demandé. Prélèvement de bactériologie sans milieu de transport >1jour : Refus Pour les critères non respectés, une fiche de non-conformité est établie et son numéro noté dans le dossier patient. Page 45 sur 69

6 11. TRAITEMENT DES DEMANDES D ANALYSES NON CONFORMES 11.1 Responsabilités Les biologistes sont les seuls à pouvoir accepter ou refuser une demande d analyse non conforme. La responsabilité globale du traitement des demandes d analyses repose donc sur la direction et le responsable qualité. Les responsabilités des différentes étapes appartiennent aux personnes qui reçoivent et traitent la demande d analyse : secrétaire pour la création du dossier en informatiques les ordonnances qui sont scannées, et fiches de transmission voir 8.2, 10.2). techniciennes et infirmière pour les échantillons, selon les critères d acceptation/refus des prélèvements Les différents cas de figures Pour les échantillons, on distingue trois cas de figure : Échantillons traités avec dérogation : une mention sera faite sur le compte-rendu si la non-conformité n a pas pu être totalement levée. Les échantillons mis au rebut : très lactescents, coagulés, hémolysés, cassés : leur identification doit éviter leur utilisation : surlignage au marqueur rouge et dépôt des tubes avec les échantillons déjà traités de l automate concerné. Échantillons non demandés : supplémentaires ou erreur de tube : ils sont marqués «ND» au feutre noir et déposés sur le portoir de l automate en cas de demande supplémentaire selon les critères d ajout d une analyse. Page 46 sur 69

CHU DE REIMS PÔLE DE BIOLOGIE MEDICALE ET PATHOLOGIE

CHU DE REIMS PÔLE DE BIOLOGIE MEDICALE ET PATHOLOGIE CHU DE REIMS PÔLE DE BIOLOGIE MEDICALE ET PATHOLOGIE MANUEL des PRELEVEMENTS 45, Rue Cognacq-Jay 51092 REIMS Cedex 03 26 78 39 52 03 26 78 38 82 pgillery@chu-reims.fr ST-PRA-MANU-PRLV V04 - Octobre 2015

Plus en détail

Le laboratoire du Centre Hospitalier de Falaise Les bonnes pratiques de prélèvements des échantillons biologiques

Le laboratoire du Centre Hospitalier de Falaise Les bonnes pratiques de prélèvements des échantillons biologiques Le laboratoire du Centre Hospitalier de Falaise Les bonnes pratiques de prélèvements des échantillons biologiques V1 05/02/2015 1 Sommaire Présentation du laboratoire....3 Informations de prescription...6

Plus en détail

LES PATIENTS SOUS ANTICOAGULANTS

LES PATIENTS SOUS ANTICOAGULANTS Dispositif FIF-PL IDE libéraux LES PATIENTS SOUS ANTICOAGULANTS 11 et 12 avril 2013 Le rôle de l infirmière dans la phase pré-analytique Dr Niocel LBM BIOLYSS 1 - L importance de cette phase pré-analytique

Plus en détail

F-Identification des échantillons

F-Identification des échantillons F-Identification des échantillons L identification des échantillons doit être effectuée par le préleveur au moment du prélèvement. «Décret n 2002-660 du 30 avril 2002, Art.20-5- Les prélèvements destinés

Plus en détail

MANUEL DE PRÉLÈVEMENT

MANUEL DE PRÉLÈVEMENT 2013 MANUEL DE PRÉLÈVEMENT Horaires d ouverture du laboratoire : Du lundi au vendredi de 8 à 18h00, sans interruption Le samedi et dimanche matin de 8h00 à 12h00 (Service d astreinte assuré 24h/24 et 7j/7)

Plus en détail

V2b/P-LAB-01 Version N 05 Procédure Prélèvements pour examens de biologie médicale

V2b/P-LAB-01 Version N 05 Procédure Prélèvements pour examens de biologie médicale CH - NIORT Laboratoire de biologie I OBJET : Cette procédure vise à décrire les différentes étapes concernant la réalisation des prélèvements biologiques y compris les règles d identification du patient

Plus en détail

PRO IHC 002 E 10 EFS Alpes-Méditerranée 1/8

PRO IHC 002 E 10 EFS Alpes-Méditerranée 1/8 PRO IHC 002 E 10 EFS Alpes-Méditerranée 1/8 Titre : Cahier des charges prélèvements sanguins pour analyses d immuno-hématologie Erythrocytaire (manuel de prélèvement) Référence : PRO IHC 002 E 10 Responsable

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES RENSEIGNEMENTS PRATIQUES Les modalités de prélèvement, de conservation, de transport des échantillons biologiques doivent répondre aux dispositions obligatoires du Guide de Bonne Exécution des Analyses

Plus en détail

Le processus PRE - ANALYTIQUE Maîtrise des risques. : un laboratoire de ville

Le processus PRE - ANALYTIQUE Maîtrise des risques. : un laboratoire de ville Le processus PRE - ANALYTIQUE Maîtrise des risques : un laboratoire de ville Le processus PRE - ANALYTIQUE: Maîtrise des risques dans un laboratoire privé 1. Présentation du laboratoire 2. Introduction

Plus en détail

Modèle. Convention portant sous-traitance de la préparation des traitements anticancéreux injectables

Modèle. Convention portant sous-traitance de la préparation des traitements anticancéreux injectables Modèle Convention portant sous-traitance de la préparation des traitements anticancéreux injectables Vu les articles R. 5126-9, R. 5126-10, R. 5126-20, L.5126-2 du CSP, Vu l arrêté du 31 mars 1999 relatif

Plus en détail

Contrat Clinico-Biologique du CNR OPV

Contrat Clinico-Biologique du CNR OPV Centre National de Référence des Orthopoxvirus Contrat Clinico-Biologique du CNR OPV Table des matières REVUE DE CONTRAT... 2 I. OBJECTIFS TRAITEMENT D UN ECHANTILLON... 2 II. CONDITIONS D ACHEMINEMENT

Plus en détail

UTILISATION DU TÉLÉCOPIEUR POUR LA TRANSMISSION DES ORDONNANCES

UTILISATION DU TÉLÉCOPIEUR POUR LA TRANSMISSION DES ORDONNANCES UTILISATION DU TÉLÉCOPIEUR POUR LA TRANSMISSION DES ORDONNANCES NORME 2008.01 Direction des services professionnels Présent pour vous NORME 2008.01 Utilisation du télécopieur pour la transmission des ordonnances

Plus en détail

Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale

Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES PROFESSIONNELLES Prescription médicamenteuse par téléphone (ou téléprescription) dans le cadre de la régulation médicale Février 2009 MESSAGES CLÉS Ces

Plus en détail

ST/SG/AC.10/C.3/2002/76 13 septembre 2002

ST/SG/AC.10/C.3/2002/76 13 septembre 2002 NATIONS UNIES ST Secrétariat Distr. GÉNÉRALE ST/SG/AC.10/C.3/2002/76 13 septembre 2002 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMITÉ D EXPERTS DU TRANSPORT DES MARCHANDISES DANGEREUSES ET DU SYSTÈME GÉNÉRAL HARMONISÉ

Plus en détail

i. Mesures d ordre général Se référer aux PRO Prélèvement et transport et PRO Identification des échantillons, étiquetage.

i. Mesures d ordre général Se référer aux PRO Prélèvement et transport et PRO Identification des échantillons, étiquetage. 1- OBJET ET DOMAINE D APPLICATION Cette procédure vise à garantir la bonne réalisation de prélèvements qui seront analysés au sein du groupe ALPHABIO, ils peuvent être effectués dans différents lieux :

Plus en détail

UNION POSTALE UNIVERSELLE

UNION POSTALE UNIVERSELLE UNION POSTALE UNIVERSELLE CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE CEP C 2 2008.3 Doc 4 Original: anglais COMMISSION 2 (COLIS) Proposition présentée par le Bureau international sur la base de l'article 11.4 du Règlement

Plus en détail

Gestion des risques pré-analytiques en laboratoire de Biologie Médicale multi-sites accrédité

Gestion des risques pré-analytiques en laboratoire de Biologie Médicale multi-sites accrédité Gestion des risques pré-analytiques en laboratoire de Biologie Médicale multi-sites accrédité Philippe CHATRON Biologiste médical GEN-BIO Clermont Ferrand Académie Nationale de Pharmacie 17 septembre 2014

Plus en détail

Catalogue mis à jour le 09/10/2013. Système de transport interlaboratoires

Catalogue mis à jour le 09/10/2013. Système de transport interlaboratoires Catalogue mis à jour le 09/10/2013 R Système de transport interlaboratoires Sommaire 2 Retrouvez notre catalogue général sur notre site internet : http:/// ou cliquez sur l'image pour le télécharger La

Plus en détail

Dossier: Quelle est la différence entre le P 650 (ADR) et le PI 650 (IATA)?

Dossier: Quelle est la différence entre le P 650 (ADR) et le PI 650 (IATA)? DECEMBRE 2015 Dossier: Quelle est la différence entre le P 650 (ADR) et le PI 650 (IATA)? Aussi bien l instruction d emballage 650 de l ADR que celle de l IATA impose certaines exigences aux emballages

Plus en détail

RÈGLES DE CERTIFICATION

RÈGLES DE CERTIFICATION Revu par : Valide pour : Révision : No. : Estelle MAILLER DNV GL Business Assurance France 19 PSY03 Approuvé par : Date : Replace : Pages : Antoine Thomassin 2015-10-07 18 1 sur 8 RÈGLES DE CERTIFICATION

Plus en détail

PRELEVER A L EXTERIEUR DU LABORATOIRE

PRELEVER A L EXTERIEUR DU LABORATOIRE Laboratoire de Biologie médicale multisite Ref : SEL-PPI7I-333-v03 PRELEVER A L EXTERIEUR DU LABORATOIRE A. Généralités : Le préleveur à domicile est le représentant du laboratoire auprès du patient. -

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE RELATIVE A LA DISTRIBUTION

LIGNE DIRECTRICE RELATIVE A LA DISTRIBUTION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE A LA DISTRIBUTION I- PERSONNEL 41 I-1 Le responsable de la distribution 41 I-2 Les autres personnels 42 II- LOCAUX 42 III- DISTRIBUTION 42 III-1 Attribution nominative 43 III-1-1

Plus en détail

CONVENTION FIXANT LES PROCEDURES APPLICABLES AUX PRELEVEMENTS REALISES PAR LES INFIRMIERS LIBERAUX. Le laboratoire de biologie médicale (nom du LBM)..

CONVENTION FIXANT LES PROCEDURES APPLICABLES AUX PRELEVEMENTS REALISES PAR LES INFIRMIERS LIBERAUX. Le laboratoire de biologie médicale (nom du LBM).. 180, boulevard Haussmann 75389 PARIS CEDEX 08 téléphone 01 53 89 32 00 CONVENTION FIXANT LES PROCEDURES APPLICABLES AUX PRELEVEMENTS REALISES PAR LES INFIRMIERS LIBERAUX ENTRE : Le laboratoire de biologie

Plus en détail

Sommaire COORDONNÉES ET RÉPERTOIRE DE SANTÉ CORRESPONDANCE AGENDA FICHES DE SUIVI INFIRMIER SOINS DE SUPPORT PROTOCOLES ORDONNANCES

Sommaire COORDONNÉES ET RÉPERTOIRE DE SANTÉ CORRESPONDANCE AGENDA FICHES DE SUIVI INFIRMIER SOINS DE SUPPORT PROTOCOLES ORDONNANCES Sommaire COORDONNÉES ET RÉPERTOIRE DE SANTÉ CORRESPONDANCE AGENDA FICHES DE SUIVI INFIRMIER SOINS DE SUPPORT PROTOCOLES ORDONNANCES RÉSULTATS ET AUTRES EXAMENS PRESTATAIRES PPS PROGRAMME PERSONNALISÉ DE

Plus en détail

CONFORMITÉ DES SPÉCIMENS-INFORMATION OBLIGATOIRE. MPQ-LIS-GEV-001- V006 Page 1 sur 6 Section : Gestion des évènements Statut : APPROUVÉ

CONFORMITÉ DES SPÉCIMENS-INFORMATION OBLIGATOIRE. MPQ-LIS-GEV-001- V006 Page 1 sur 6 Section : Gestion des évènements Statut : APPROUVÉ V006 Page 1 sur 6 Préparé par : Luce Valois Approuvé par : Dre Danielle Talbot En vigueur le 2014-03-28 1. IDENTIFICATION DE LA REQUÊTE 1.1 Spécimens informatisés Double identification Nom, prénom, sexe

Plus en détail

INTRODUCTION AUX BONNES PRATIQUES DE LABORATOIRE POUR LES FORMATIONS DE RECHERCHE DE L INSERM

INTRODUCTION AUX BONNES PRATIQUES DE LABORATOIRE POUR LES FORMATIONS DE RECHERCHE DE L INSERM INTRODUCTION AUX BONNES PRATIQUES DE LABORATOIRE POUR LES FORMATIONS DE RECHERCHE DE L INSERM 1 SOMMAIRE Avant propos... page 3 Introduction... page 4 1 - Objet... page 4 2 - Définitions des termes...

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE ET PROTHESE SOUS TRAITEE A L ETRANGER

SECURITE SANITAIRE ET PROTHESE SOUS TRAITEE A L ETRANGER SECURITE SANITAIRE ET PROTHESE SOUS TRAITEE A L ETRANGER Ce dossier a pour objectif d informer les professionnels de santé prescripteurs sur la sécurité sanitaire associée aux prothèses fabriquées par

Plus en détail

Emballages P620 et P650 pour le transport des matières infectieuses

Emballages P620 et P650 pour le transport des matières infectieuses Emballages P620 et P650 pour le transport des matières infectieuses sécurité Réglementations nationales et internationales pour le transport en toute sécurité de matières infectieuses et d'échantillons

Plus en détail

Systèmes de Transport et d Expédition Pour le transport des échantillons de diagnostic et des produits sanguins

Systèmes de Transport et d Expédition Pour le transport des échantillons de diagnostic et des produits sanguins Systèmes de Transport et d Expédition Pour le transport des échantillons de diagnostic et des produits sanguins Une gamme complète pour l expédition et le transport Sûre et conforme à la réglementation

Plus en détail

Destinataires. Sommaire

Destinataires. Sommaire Destinataires Pour application : préleveurs Pour information : tout le personnel du laboratoire Mode de diffusion Papier Informatique Modalité de diffusion Messagerie Classeur dans les box de prélèvements

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGAL/SDRRCC/SDSPA/N2006-8080 Date: 27 mars 2006

NOTE DE SERVICE DGAL/SDRRCC/SDSPA/N2006-8080 Date: 27 mars 2006 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction générale de l alimentation Adresse : 251, rue de Vaugirard 75 732 PARIS CEDEX 15 Sous-direction de la réglementation, de la recherche et de la coordination

Plus en détail

Protocole médicale : «guide d utilisation du dossier médical d obstétrique» Page 1 sur 5

Protocole médicale : «guide d utilisation du dossier médical d obstétrique» Page 1 sur 5 Protocole médicale : «guide d utilisation du dossier médical d obstétrique» Page 1 sur 5 Nom de l établissement Nom de la maternité ou du pôle procédure médicale ou qualité Guide d utilisation du dossier

Plus en détail

Notice d utilisation de CLIC - abonné

Notice d utilisation de CLIC - abonné Notice d utilisation de CLIC - abonné Sommaire I. Utilisez votre boîte aux lettres numérique CLIC pour envoyer un courrier 1 A. Choix du destinataire 2 B. Composer le courrier 4 II. Utilisez votre boîte

Plus en détail

Convention de partenariat entre Laboratoire et Infirmiers libéraux

Convention de partenariat entre Laboratoire et Infirmiers libéraux Convention de partenariat entre Laboratoire et Infirmiers libéraux Entre les soussignés: Le Laboratoire de biologie médicale, SELARL Laboratoire 2A2B, les quatre portes, 20137 Porto-Vecchio, représenté

Plus en détail

APAM-RS Association des parents et amis de la personne atteinte de maladie mentale Rive-Sud. Adoptée le 08 mars 2010 par le conseil d administration

APAM-RS Association des parents et amis de la personne atteinte de maladie mentale Rive-Sud. Adoptée le 08 mars 2010 par le conseil d administration APAM-RS Association des parents et amis de la personne atteinte de maladie mentale Rive-Sud Adoptée le 08 mars 2010 par le conseil d administration TABLES DES MATIÈRES 1. OBJECTIFS DE LA PRÉSENTE POLITIQUE...-

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous quelques pages du Manuel Qualité prises en exemple. Si vous souhaitez obtenir un exemplaire complet : contactez-nous.

Vous trouverez ci-dessous quelques pages du Manuel Qualité prises en exemple. Si vous souhaitez obtenir un exemplaire complet : contactez-nous. Vous trouverez ci-dessous quelques pages du Manuel Qualité prises en exemple. Si vous souhaitez obtenir un exemplaire complet : contactez-nous. Document à diffusion : contrôlée Destinataire : Date : BIOCENTRE

Plus en détail

TRANSFUSION SANGUINE. Des. réponses. à vos. questions

TRANSFUSION SANGUINE. Des. réponses. à vos. questions TRANSFUSION SANGUINE Des réponses à vos questions Des réponses à vos questions La présente brochure s adresse aux personnes qui pourraient avoir besoin d une transfusion de sang ou de produits sanguins

Plus en détail

Maîtriser les conditions d application du décret hébergeur dans les coopérations territoriales en biologie médicale

Maîtriser les conditions d application du décret hébergeur dans les coopérations territoriales en biologie médicale Repères juridiques Maîtriser les conditions d application du décret hébergeur dans les coopérations territoriales en biologie médicale Janvier 2014 - V7.0 L ASIP Santé a été sollicitée par l ANAP afin

Plus en détail

Carte de donneur d organes

Carte de donneur d organes Le court-métrage sur le sujet transplantinfo.ch 316.728.f Carte de donneur d organes Déclaration pour ou contre le prélèvement d organes, de tissus et de cellules à des fins de transplantation Carte à

Plus en détail

MANUEL QUALITÉ Laboratoires Manuel qualité

MANUEL QUALITÉ Laboratoires Manuel qualité MANUEL QUALITÉ Laboratoires Manuel qualité Laboratoires Politique sur l'identification des échantillons et des requêtes d'analyses de laboratoire Numéro: POL-L0-MQ-21 Onglet: Gestion des analyses de laboratoire

Plus en détail

Document d obtention du consentement des patients pour l inscription au Registre canadien de greffe (Registre CTR)

Document d obtention du consentement des patients pour l inscription au Registre canadien de greffe (Registre CTR) Document d obtention du consentement des patients pour l inscription au Registre canadien de greffe (Registre CTR) Objet Le Registre canadien de greffe (Registre CTR) comprend la liste nationale des patients

Plus en détail

LA SECURITE TRANSFUSIONNELLE LE CADRE LEGAL HEMOVIGILANCE DOSSIER TRANSFUSIONNEL LES EXAMENS IMMUNOHEMATOLOGIQUES RECEPTION

LA SECURITE TRANSFUSIONNELLE LE CADRE LEGAL HEMOVIGILANCE DOSSIER TRANSFUSIONNEL LES EXAMENS IMMUNOHEMATOLOGIQUES RECEPTION LA SECURITE TRANSFUSIONNELLE LE CADRE LEGAL HEMOVIGILANCE DOSSIER TRANSFUSIONNEL LES EXAMENS IMMUNOHEMATOLOGIQUES RECEPTION Être responsable Se reconnaître auteur incontestable de ses actes et en assumer

Plus en détail

MANUEL DE PRELEVEMENT DU CNR SYPHILIS

MANUEL DE PRELEVEMENT DU CNR SYPHILIS Procédure qualité au 1/21 DU CNR SYPHILIS Procédure qualité au 2/21 OBJET Le Manuel de Prélèvement a pour but d améliorer les échanges entre les centres préleveurs réalisant et assurant l acheminement

Plus en détail

Carte de donneur d organes

Carte de donneur d organes Carte de donneur d organes Déclaration pour ou contre le prélèvement d organes, de tissus et de cellules à des fins de transplantation Carte à remplir au verso. Le don d organes sauve des vies. Décidez-vous.

Plus en détail

Norme ISA 710, Informations comparatives Chiffres correspondants et états financiers comparatifs

Norme ISA 710, Informations comparatives Chiffres correspondants et états financiers comparatifs IFAC Board Prise de position définitive 2009 Norme internationale d audit (ISA) Norme ISA 710, Informations comparatives Chiffres correspondants et états financiers comparatifs Le présent document a été

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE & DE L ENVIRONNEMENT ISO 9001 & ISO 14001

PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE & DE L ENVIRONNEMENT ISO 9001 & ISO 14001 PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE & DE L ENVIRONNEMENT ISO 9001 & ISO 14001 CONTROL UNION INSPECTIONS FRANCE 16 rue Pierre Brossolette 76600 Le Havre Tel : 02 35 42 77 22

Plus en détail

SECTION II RELATIVE AU PRÉLEVEUR

SECTION II RELATIVE AU PRÉLEVEUR SECTION II RELATIVE AU PRÉLEVEUR II-0 INDEX SECTION II Pages Section relative au préleveur Heures d ouvertures des laboratoires pour clients externes Requête régionale II-2 II-2 II-3 Informations requises

Plus en détail

Fiche Contenu 5-1 : Vue d ensemble de la gestion de l échantillon

Fiche Contenu 5-1 : Vue d ensemble de la gestion de l échantillon Fiche Contenu 5-1 : Vue d ensemble de la gestion de Rôle dans le système de gestion de la qualité La gestion de constitue une partie du contrôle du processus, c est l un des points essentiels du système

Plus en détail

LE MINISTRE DE LA SANTE, DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES HANDICAPEES

LE MINISTRE DE LA SANTE, DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES HANDICAPEES Ministère de la santé, de la famille et des personnes handicapées Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins Sous-Direction de la qualité et du fonctionnement des établissements de santé

Plus en détail

Post-Doctorat à l étranger

Post-Doctorat à l étranger Post-Doctorat à l étranger [notice explicative 2016] A/ Termes de l appel d offres Aide individuelle pour la première année d un stage postdoctoral dans un laboratoire à l étranger. Critères : Profil :

Plus en détail

EAUX : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS

EAUX : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Service : Microbiologie Méthode technique Mise en service de la première version : Mise en application de cette version : EAUX : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT ET TRANSPORT DES ECHANTILLONS Rédaction : BLETTNER.C

Plus en détail

ARCHIVES NATIONALES MISSION POUR LA DIFFUSION SCIENTIFIQUE PRÊTS AUX EXPOSITIONS. Cahier des charges

ARCHIVES NATIONALES MISSION POUR LA DIFFUSION SCIENTIFIQUE PRÊTS AUX EXPOSITIONS. Cahier des charges ARCHIVES NATIONALES MISSION POUR LA DIFFUSION SCIENTIFIQUE PRÊTS AUX EXPOSITIONS Cahier des charges Les documents conservés aux Archives nationales sont, par nature, des objets uniques, irremplaçables

Plus en détail

Politique relative à la gestion des dossiers des élèves jeunes et adultes (5211-03-01).

Politique relative à la gestion des dossiers des élèves jeunes et adultes (5211-03-01). RECUEIL DE GESTION SECTEUR DIRECTION GÉNÉRALE IDENTIFICATION CODE : 5211-03-03 TITRE : PROCÉDURE RELATIVE À LA GESTION DES DOSSIERS DES ÉLÈVES DU PRÉSCOLAIRE, DU PRIMAIRE ET DU SECONDAIRE Adoption : Le

Plus en détail

Pour un bon usage des médicaments chez les personnes âgées : Guide à l intention des patients et des aidants

Pour un bon usage des médicaments chez les personnes âgées : Guide à l intention des patients et des aidants Pour un bon usage des médicaments chez les personnes âgées : Guide à l intention des patients et des aidants Avec le vieillissement de la population, les médicaments occupent une place de plus en plus

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES REACTIONS AUX PRODUITS DE CONTRASTE

OBSERVATOIRE DES REACTIONS AUX PRODUITS DE CONTRASTE SFR - CIRTACI OBSERVATOIRE DES REACTIONS AUX PRODUITS DE CONTRASTE Version téléchargeable sur le site web : www.sfrnet.org Rubrique : Groupe de travail CIRTACI Nous vous suggérons de disposer ce document

Plus en détail

Chaque lot de ce cahier des charges fera l objet d une proposition détaillée et dissociée des autres lots.

Chaque lot de ce cahier des charges fera l objet d une proposition détaillée et dissociée des autres lots. du contrôle périodique, de l entretien et de l éventuelle fourniture ou remplacement d extincteurs et autres prestations de sécurité incendie Date diffusion : novembre 2010 du contrôle périodique, de l

Plus en détail

REQUITE Note d information v1.1 ; 22 avril 2014 Page 2 of 6

REQUITE Note d information v1.1 ; 22 avril 2014 Page 2 of 6 NOTE D INFORMATION DESTINEE AUX PERSONNES PARTICIPANT AU PROTOCOLE DE RECHERCHE BIOMEDICALE Etude REQUITE Version 1.1, 22 avril 2014 Titre de l étude : REQUITE - Validation de modèles prédictifs et des

Plus en détail

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SP-14-174 La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour des services

Plus en détail

Règlement d usage de la marque imprim vert

Règlement d usage de la marque imprim vert Règlement d usage de la marque imprim vert P2i Pôle d'innovation de l'imprimerie Octobre 2009 RÈGLEMENT D USAGE DE LA MARQUE IMPRIM VERT La marque Imprim Vert, marque collective simple, est la propriété

Plus en détail

CONSUEL ENVOYER MON DOSSIER POUR VISA. Page principale. Sur cette page n'apparait que les chantiers ayant au moins une AC testée et recevable.

CONSUEL ENVOYER MON DOSSIER POUR VISA. Page principale. Sur cette page n'apparait que les chantiers ayant au moins une AC testée et recevable. ENVOYER MON DOSSIER POUR VISA. Page principale. Sur cette page n'apparait que les chantiers ayant au moins une AC testée et recevable. S'il y a au moins une AC envoyée, le chantier concerné ne pourra plus

Plus en détail

Règlement et dossier de. Candidature

Règlement et dossier de. Candidature Règlement et dossier de Candidature Bourse Qualité de vie Patients France Lymphome Espoir 2016 Bourse Qualité de Vie Patient 2016 1/7 Bourse France Lymphome Espoir Qualité de Vie Patients 2016 Règlement

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 510 MISSIONS D AUDIT INITIALES SOLDES D OUVERTURE

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 510 MISSIONS D AUDIT INITIALES SOLDES D OUVERTURE NORME INTERNATIONALE D AUDIT 510 MISSIONS D AUDIT INITIALES SOLDES D OUVERTURE Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE Directions DSIPP-DAM-DSAPL Service Service de gastroentérologie Personne habilitée Infirmière clinicienne de gastroentérologie Pharmaciens communautaires exerçant au Québec Numéro

Plus en détail

Organisation de la mise en place du traitement de biphosphonates à domicile

Organisation de la mise en place du traitement de biphosphonates à domicile Organisation de la mise en place du traitement de biphosphonates à domicile Florence CLAVERIE IADE Christine RIVAT Assistante médicale Présentation de C F l unité de Soins Continus Disciplines : algologie,

Plus en détail

DELIBERATION N 2015-93 DU 21 OCTOBRE 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU

DELIBERATION N 2015-93 DU 21 OCTOBRE 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU DELIBERATION N 2015-93 DU 21 OCTOBRE 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Prévention des risques MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Direction générale de la prévention des risques Avis du 16 novembre 2012 relatif à l agrément des emballages, des

Plus en détail

D ATTESTATION D EMPLOI (3 ANS)

D ATTESTATION D EMPLOI (3 ANS) SERVICES EN LIGNE Au lieu de remplir ce formulaire, vous pouvez maintenant faire votre demande en utilisant les services en ligne accessibles sur notre site Web au www.lautorite.qc.ca/fr/sel.html. À qui

Plus en détail

Règlement et Règles de procédure du Registre international

Règlement et Règles de procédure du Registre international Doc 9864 Règlement et Règles de procédure du Registre international Sixième édition 2014 Organisation de l aviation civile internationale Doc 9864 Sixième édition ADDITIF N o 1 13/2/15 ORGANISATION DE

Plus en détail

Protéger ses inventions par brevet

Protéger ses inventions par brevet Protéger ses inventions par brevet 1 - Que peut-on protéger par brevet? L objet de la protection Les conditions de brevetabilité Les exclusions à la brevetabilité 2 - Comment protéger votre invention?

Plus en détail

PROFIL DE COMPÉTENCE Technologiste de laboratoire médical généraliste

PROFIL DE COMPÉTENCE Technologiste de laboratoire médical généraliste PROFIL DE COMPÉTENCE Technologiste de laboratoire médical généraliste Compétences requises pour le technologiste de laboratoire médical généraliste au niveau d entrée Date d entrée en vigueur : examens

Plus en détail

INTERACTIONS GENES-ENVIRONNEMENT DANS L'EXPRESSION CLINIQUE DU MELANOME FICHE D INFORMATION AUX PATIENTS

INTERACTIONS GENES-ENVIRONNEMENT DANS L'EXPRESSION CLINIQUE DU MELANOME FICHE D INFORMATION AUX PATIENTS INTERACTIONS GENES-ENVIRONNEMENT DANS L'EXPRESSION CLINIQUE DU MELANOME 1 FICHE D INFORMATION AUX PATIENTS Dr. Marie Françoise Avril, Service de Dermatologie. Institut Gustave Roussy Dr. Agnès Chompret.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SERVICE D'HOSPITALISATION A DOMICILE

REGLEMENT INTERIEUR SERVICE D'HOSPITALISATION A DOMICILE REGLEMENT INTERIEUR SERVICE D'HOSPITALISATION A DOMICILE Préambule Ce règlement intérieur définit les conditions d'organisation et de fonctionnement du service d'hospitalisation à domicile. Il précise

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DU JEU CONCOURS INTERNET

REGLEMENT GENERAL DU JEU CONCOURS INTERNET REGLEMENT GENERAL DU JEU CONCOURS INTERNET «Les cadeaux de M» Le site bebym.com hébergé par la société Eprssi au capital de 6000 N siret 523018182-00015, dont le siège social est situé au 19, rue des romarins

Plus en détail

4. FACTURATION DES VÊTEMENTS DE COMPRESSION, DES ACCESSOIRES POUR VÊTEMENTS DE COMPRESSION ET DES BANDAGES (AIDES)

4. FACTURATION DES VÊTEMENTS DE COMPRESSION, DES ACCESSOIRES POUR VÊTEMENTS DE COMPRESSION ET DES BANDAGES (AIDES) DES VÊTEMENTS DE COMPRESSION, DES ACCESSOIRES POUR VÊTEMENTS DE COMPRESSION ET DES BANDAGES (AIDES) Cette section a pour but d informer les dispensateurs autorisés qui peuvent obtenir le paiement des aides

Plus en détail

Cahier Technique La Feuille de Soins Electronique en mode Visite

Cahier Technique La Feuille de Soins Electronique en mode Visite Cahier Technique La Feuille de Soins Electronique en mode Visite Télévitale cahier technique : la feuille de soin électronique en mode visite Page 1 / 12 Sommaire Introduction... 3 Le Dossier Patient...

Plus en détail

Ponction-biopsie abdominale en radiologie

Ponction-biopsie abdominale en radiologie Formulaire d information Ponction-biopsie abdominale en radiologie Madame, Monsieur, Votre médecin vous a proposé un examen en radiologie. Il sera pratiqué avec votre consentement. Vous avez en effet la

Plus en détail

Protocole Hémoculture

Protocole Hémoculture Hôpital Local Intercommunal Soultz-Issenheim N : S.PT.S.042.1 Protocole Hémoculture SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 6 : CLASSEUR 7 : CLASSEUR 11 : SERVICE DE SOINS

Plus en détail

MODALITES DE TRANSMISSION DES CANDIDATURES AU SERVICE CENTRALISE DES ACHATS TECHNIQUES

MODALITES DE TRANSMISSION DES CANDIDATURES AU SERVICE CENTRALISE DES ACHATS TECHNIQUES MINISTÈRE DE LA DÉFENSE DIRECTION GENERALE DE L ARMEMENT DIRECTION TECHNIQUE Service centralisé des achats techniques MODALITES DE TRANSMISSION DES CANDIDATURES AU SERVICE CENTRALISE DES ACHATS TECHNIQUES

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES BANQUES DE DONNÉES ET DE MATERIEL BIOLOGIQUE À DES FINS DE RECHERCHE

POLITIQUE SUR LES BANQUES DE DONNÉES ET DE MATERIEL BIOLOGIQUE À DES FINS DE RECHERCHE POLITIQUE SUR LES BANQUES DE DONNÉES ET DE MATERIEL BIOLOGIQUE À DES FINS DE RECHERCHE Adoptée par le Comité d éthique de la recherche et le Conseil d administration du CHU Sainte-Justine le 16 juin 2004

Plus en détail

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004 Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité Ébauche septembre 2004 Le présent guide a été conçu dans le but d aider les petits exploitants du domaine de l aviation

Plus en détail

8- CONTRÔLE DE L'INVENTAIRE

8- CONTRÔLE DE L'INVENTAIRE 8- CONTRÔLE DE L'INVENTAIRE OBJECTIFS DU CONTRÔLE DE L INVENTAIRE 1. S assurer que les objets qui appartiennent au musée existent; 2. Vérifier si leur emplacement réel correspond à celui qui est noté dans

Plus en détail

Comment encoder un DAe?

Comment encoder un DAe? Comment encoder un DAe? Après vous avoir connecté via le lien http://www.do.etat.lu/edouanes/applications/emcs.htm au Portail Internet Accises (PIA) vous devez choisir l autorisation avec laquelle vous

Plus en détail

Les biobanques pour les débutants

Les biobanques pour les débutants Les biobanques pour les débutants C Dubourg B Turlin 14 octobre 2010 CHU de Rennes Définition Collection d échantillons biologiques humains Réunion, à des fins scientifiques, de prélèvements biologiques

Plus en détail

LOGICIEL SYSLAB GESTION LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES MANUEL D UTILISATION VERSION 3.1

LOGICIEL SYSLAB GESTION LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES MANUEL D UTILISATION VERSION 3.1 LOGICIEL SYSLAB GESTION LABORATOIRE D ANALYSES MEDICALES MANUEL D UTILISATION VERSION 3.1 PRESENTATION Le logiciel SysLab exploitation permet d effectuer les taches suivantes : Saisie des demandes d analyse

Plus en détail

CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Agent logistique (H/F) des industries chimiques Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Agent logistique

Plus en détail

Document d accompagnement des sujets "zéro"

Document d accompagnement des sujets zéro EVALUATION DES COMPETENCES EXPERIMENTALES I. Présentation d un sujet type Document d accompagnement des sujets "zéro" Ce texte présente la façon dont sont construits les quatre sujets "zéro" pour l évaluation

Plus en détail

Notice offre de «Télé-services»

Notice offre de «Télé-services» Notice offre de «Télé-services» 1.1 Offre de «Télé-services» A l aide de votre navigateur (Internet Explorer ou Mozilla Firefox), connectez-vous avec l adresse internet (URL) provenant de l'établissement

Plus en détail

Prise en charge des demandes d examens signalées comme urgentes

Prise en charge des demandes d examens signalées comme urgentes Prise en charge des demandes d examens signalées comme urgentes Mots clés : examen urgent CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE POINTE A PITRE ABYMES Réf. Interne : PCD/PBIO/0070/01/2012 Réf.HAS :5.c ; 21.b

Plus en détail

OFFICE NATIONAL DES FORETS. Direction Territoriale SUD OUEST REGLEMENT DE LA CONSULTATION ET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

OFFICE NATIONAL DES FORETS. Direction Territoriale SUD OUEST REGLEMENT DE LA CONSULTATION ET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES 1 Direction Territoriale SUD OUEST REGLEMENT DE LA CONSULTATION ET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES POUR L ACHAT ET LA LIVRAISON DE FOURNITURES DE BUREAU Marché sur procédure adaptée Application

Plus en détail

TRANSMISSION D ECHANTILLONS (sous-traitance et contrats de collaboration)

TRANSMISSION D ECHANTILLONS (sous-traitance et contrats de collaboration) Page 1 sur 5 I OBJET : Cette procédure décrit les principes de transmission d échantillons. Elle s applique aux examens transmis dans le cadre soit d une sous-traitance à des laboratoires spécialisés,

Plus en détail

journée ANTAB 21 octobre 2011

journée ANTAB 21 octobre 2011 Réingénierie du Diplôme d État de Technicien de Laboratoire Médical Françoise DEMOULIN Directrice de l Institut de Formation de Technicien de Laboratoire Médical : IFTLM d Amiens) Cadre règlementaire Cadre

Plus en détail

Guide de prise en main rapide Solutions IR/FP

Guide de prise en main rapide Solutions IR/FP Guide de prise en main rapide Solutions IR/FP Solutions IR/FP est un logiciel de gestion des déclarations fiscales de patrimoine. Il contient un module administrateur, responsable de l affectation des

Plus en détail

FICHE D IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE

FICHE D IDENTITE DE LA QUALIFICATION VALIDEE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : MQ 97 01 60 0150 80 (Cette fiche d identité annule et remplace, à compter du 7 juin 2006, la précédente fiche d identité) FICHE

Plus en détail

Communication Globale Epargne Immobilière

Communication Globale Epargne Immobilière Communication Globale Epargne Immobilière Faire Imprimer «Mes Epargnes Immobilières» par Dupli-Print et les envoyer directement par courrier à mes clients et prospects. Version 1.0 1 Epargne Immobilière

Plus en détail

PREAMBULE Dossier type de demande d agrément sanitaire pour la profession de Crémier-Fromager-Affineur

PREAMBULE Dossier type de demande d agrément sanitaire pour la profession de Crémier-Fromager-Affineur PREAMBULE Dossier type de demande d agrément sanitaire pour la profession de Crémier-Fromager-Affineur Introduction et champ d application La FNDPL (Fédération Nationale des Détaillants en Produits Laitiers)

Plus en détail

GESTION DES PLACEMENTS TRANSNATIONAUX. Fonctions du stagiaire. Instructions 10/09/99

GESTION DES PLACEMENTS TRANSNATIONAUX. Fonctions du stagiaire. Instructions 10/09/99 Projet Pilote PEGASE Page 1 / 12 SOMMAIRE 1/ Objet 2/ But de l instruction 3/ Intérêts d un stage européen pour le stagiaire 4/ Documents de référence 5/ Documents opérationnels 6/ Description des fonctions

Plus en détail

Circulation Des Joueurs

Circulation Des Joueurs Circulation Des Joueurs Date Effective : 3 septembre 2014 Approuvé par le CA : mai 2012 Révisé par Le CA : décembre 2014 ARS Lanaudière Circulation des Joueurs (euses) Date Effective : 3 septembre, 2014

Plus en détail

RÈGLEMENTS DU CONCOURS «Courez la chance de gagner une soirée Sushi à la maison» SAQ P08-2014

RÈGLEMENTS DU CONCOURS «Courez la chance de gagner une soirée Sushi à la maison» SAQ P08-2014 RÈGLEMENTS DU CONCOURS «Courez la chance de gagner une soirée Sushi à la maison» SAQ P08-2014 ORGANISATEURS ET DURÉE 1. Le concours «Courez la chance de gagner une soirée Sushi à la maison» («CONCOURS»)

Plus en détail

SECURIMED Le circuit du médicament : qu en pensent les décideurs?

SECURIMED Le circuit du médicament : qu en pensent les décideurs? SECURIMED Le circuit du médicament : qu en pensent les décideurs? L. Faraggi pour le groupe de travail régional 5 ème congrès de l afgris 19 octobre 2006 OBJECTIFS Étudier la connaissance du circuit du

Plus en détail

1. Lors de la saisie informatique, la personne s assure d être dans le bon dossier médical Taux de conformité : 100 % * Voir commentaires plus loin

1. Lors de la saisie informatique, la personne s assure d être dans le bon dossier médical Taux de conformité : 100 % * Voir commentaires plus loin Date : 2014-09-29 Objet : Amélioration de la qualité Audits Au mois de mai dernier, nous avons invité nos partenaires dans le but de leur présenter nos engagements pour l implantation de notre programme

Plus en détail