MONTEUR. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. automobile acides minéraux acide

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MONTEUR. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. automobile acides minéraux acide"

Transcription

1 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) monteurv2 Page 1 sur 10 MONTEUR Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage automobile acides minéraux acide construction 45,245,345,4 amiante Acier mécanique amines aromatiques aluminium métallurgie benzène dans mélange d'hydrocarbures amiante Métiers des machines Cadmium et dérivés azote Chlorure de vinyle bois transport 60 formol borax service 92 fumée de soudure caoutchouc fumée de diesel HPA huile de coupe, huiles minérales, Huiles aqueuses (nitrosamines) Métiers du textile nitrosamine Oxyde de fer peinture plomb poussière de bois, poussière métallique silice ciment Colle cuivre essence étain fibres minérales fibrociment fonte fréon fumées, fumée de soudage 1

2 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) monteurv2 Page 2 sur 10 solvants chlorés (trichloréthylène, tétrachlorure de carbone, dichloroéthane) Huile gasoil graisse laine de roche laine de verre «loctite» Minium peinture phosphate plomb poussières produit de désinfection (pâte «Hampton et Castelin» 1800) «ralumec» sable soudure Toluène trichloréthylène «xenac» Sommaire 1 Objectif de l étude : L étude initiale porte sur :...3 2

3 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) monteurv2 Page 3 sur 10 3 Analyses Objectif de l étude : Etudier l évolution interdomaine professionnelle de l exposition à des cancérogènes dans le poste de monteur. 2 L étude initiale porte sur : les fiches domaines de l automobile, de la construction 45,245,345,4, de la mécanique, de la métallurgie, des Métiers des machines, des, du service 92 et du transport Analyses 3.1. la comparaison de l'exposition du poste/domaine Domaine professionnel processus Exposition aux dires des experts Exposition aux dires des patients automobile montage Ras ou amiante, amines aromatiques, formol, fumée de soudure, huile de coupe, nitrosamine, peinture, silice, Ras ou amiante, azote, Colle, fumées Huile, graisse, beaucoup de poussières construction 45,2 construction Amiante, silice RAS construction 45,3 construction Amiante, fumée de soudage, trichloréthylène construction 45,4 construction Oxyde de fer, plomb, silice, fumée de soudage, benzène, poussière métallique, formol, poussière de bois mécanique Ras ou Amiante, solvants chlorés, fumée de soudage, fumée de diésel, benzène, HPA, plomb Amiante, laine de verre, borax, cuivre, fonte, plomb, cuivre, étain, produit de désinfection (pâte «Hampton et Castelin» 1800), soudure, sable, ciment, peinture Minium, fibrociment, poussière, laine de verre, laine de roche, amiante, bois, fibres minérales Ras ou Acier, aluminium, «ralumec», «xenac», graisses, caoutchouc, fumée de soudage, trichloréthylène 3

4 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) monteurv2 Page 4 sur 10 Domaine professionnel processus Exposition aux dires des experts Exposition aux dires des patients métallurgie Moulage et noyautage Poussières métalliques Poussières Métiers des machines Ras ou Amiante, Benzène dans mélange d'hydrocarbures, Cadmium et dérivés, Formol, Fumées de soudage, Gaz d'échappement de moteurs diesel, Hydrocarbures polycycliques aromatiques, Plomb et composés inorganiques, Silice cristalline (quartz, cristobalite), Solvants chlorés (trichloréthylène, tétrachlorure de carbone, dichloroéthane) Ras ou amiante, laine de verre, essence, fumée de soudage, graisses, phosphate trichloréthylène Métiers des métaux Ras ou Amiante, Chlorure de vinyle, Fumées de soudage, poussières métalliques, Silice cristalline (quartz, cristobalite), Fumées de soudage, huiles minérales, Huiles aqueuses (nitrosamines), Hydrocarbures polycycliques aromatiques, Solvants chlorés (trichloréthylène, tétrachlorure de carbone, dichloroéthane), Amines aromatiques, Formol, Métiers du textile Ras ou amiante, graisse, huile, poussière, gasoil, «loctite» service 92 réalisation ras Toluène, fréon 4

5 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) monteurv2 Page 5 sur 10 Domaine professionnel processus Exposition aux dires des experts Exposition aux dires des patients transport 60 entretien amiante, HPA, acides minéraux huiles spéciales. l acide Analyse du tableau : D après les experts, les expositions sont : acides minéraux, amiante, amines aromatiques, benzène dans mélange d'hydrocarbures, Cadmium et dérivés, Chlorure de vinyle, formol, fumée de soudure, fumée de diesel, HPA, huile de coupe, huiles minérales, Huiles aqueuses (nitrosamines), Métiers du textile, nitrosamine, Oxyde de fer, peinture, plomb, poussière de bois, poussière métallique, silice, solvants chlorés (trichloréthylène, tétrachlorure de carbone, dichloroéthane) D après les patients, les expositions sont : acide, Acier, aluminium, amiante, azote, bois, borax, caoutchouc, ciment, Colle, cuivre, essence, étain, fibres minérales, fibrociment, fonte, fréon, fumées, fumée de soudage, Huile, gasoil, graisse, laine de roche, laine de verre, «loctite», Minium, peinture, phosphate, plomb, poussières, produit de désinfection (pâte «Hampton et Castelin» 1800), «ralumec»,sable, soudure, Toluène, trichloréthylène, «xenac». Les expositions sont globalement identiques quelque soit la période et le domaine professionnel la comparaison des activités des postes/domaine/chronologie Domaine professionnel processus période Activités stables Activités évolutives construction 45,4 construction Portait la ferraille à l épaule. Coupait le métal au chalumeau. Manipulait des tôles de fibrociment. Travaillait à l extérieur. Montait des hangars ou les charpentes métalliques par un système de treuil sur les chantiers du bâtiment Mettait les boulons Transport de matériel et installation de chauffages (quelques mois) Monteur en appareils de

6 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) monteurv2 Page 6 sur 10 Domaine professionnel processus période Activités stables Activités évolutives chauffage et de cuisinières au gaz et au fuel. Utilisait de l amiante tous les jours. Introduisait une plaque d amiante prédécoupée dans les cuisinières en fonte. construction 45,3 construction Travaillait dans des immeubles, faisait de la moulure, Passait les câbles électriques, Perçait des trous, tranchés dans le mur S occupait du nettoyage service 92 entretien Démontage de métros, de châssis pour les remplacer. Ne faisait pas de soudure. Changeait les pièces. C était un travail de mécanique. Il utilisait des huiles spéciales. Certaines huiles de vidange étaient récupérées. Il y ajoutait de l acide et elles repartaient dans le circuit. Il travaillait souvent avec des gants D autres ouvriers dans le même atelier s occupaient des systèmes électriques. construction 45,2 construction montage des circuits de chauffage, pose des gaines de ventilation et d extraction, montage socles en ciment, mise en marche des moteurs de ventilation déchargement des tôles. découpage à l aide de grosses machines Emboutissage pour donner 6

7 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) monteurv2 Page 7 sur 10 Domaine professionnel processus période Activités stables Activités évolutives la forme désirée automobile montage Montage de cylindres métallurgie Moulage et noyautage Moulait les endroits de soudure avec un disque électrique en ferraille mécanique 1964 Fabrication de roulements mécanique Faisait le montage des moteurs avec alternateurs peinture au pistolet des moteurs construction 45,3 construction Installe des éclairages. mécanique Montage, assemblage de pompes à essence. Faisait des essais avec l essence. Métiers des machines Montage, assemblage de pompes à essence. Faisait des essais avec l essence. Etalonnage des appareils. Organisait les bancs d essais Fabrication de grosses chaudières d usines, centrales thermiques, raffineries, centrales nucléaires, usines d alimentation, blanchisseries, sucreries. construction 45,3 construction 1966 Fait le câblage de l ascenseur. construction 45,3 construction «Isonel» mou, lambris automobile montage travaillait au montage de voiture, à la «presse» construction 45,3 construction installe des radiateurs construction 45,3 construction Montage chauffage, 7

8 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) monteurv2 Page 8 sur 10 Domaine professionnel processus période Activités stables Activités évolutives chaufferies emballage des chaudières automobile montage 1970 réparait les moteurs dépannait des machines, tout ce qui concerne la mécanique faisait des essais avec l amiante sur les appareils de freinage construction 45,3 construction Montait des fauxplafonds, faisait des isolations construction 45,3 construction braser le galvanisé 1972 Réglait les presses transport 60 réalisation Travaillait en salle de montage. A utilisé du toluène et fréon pour le nettoyage des pellicules. Ce n était pas un usage quotidien pliage des tôles sur de grosses presses. Fabrication des caissons. mécanique Faisait du montage construction 45,3 construction Creusait des trous pour mettre les poteaux construction 45,3 construction montait les gaines d'aspiration, ventilation, moteurs construction 45,4 construction Pose de rayonnages métalliques

9 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) monteurv2 Page 9 sur 10 Domaine professionnel processus période Activités stables Activités évolutives construction 45,3 construction Calorifugeage des machines construction 45,3 construction monte des cheminées déco construction 45,2 construction 1981 Démonter, déplacer et remonter des machines industrielles. construction 45,3 construction monte des cheminées déco construction 45,3 construction monte des cheminées déco construction 45,3 construction poser des plaques polystyrène contre les murs pour améliorer l isolation existante mécanique montage de compresseurs de locomotives. A tenu un peu le magasin construction 45,4 construction Montage de meubles. Pose de moquettes. Peinture. faisait aussi un peu de mécanique auto Faisait de l alésage si nécessaire Assemblait les pièces qui sortent du modelage Nettoyait soigneusement les pièces avec le gasoil et produits «loctite» Balayait Faisait beaucoup de déplacements mécanique Montait des compresseurs industriels. Réparait automobile montage travaillait sur une chaine de montage Analyse du tableau : Les activités ne dépendent pas du domaine d activité. Par contre, les objets montés en dépendent. 9

10 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) monteurv2 Page 10 sur la comparaison de l'organisation du travail ou utilisation de produit par postes/ domaine Automobile : ras Construction 45,2 : ras Construction 45,3 : Certains postes ont des spécialités comme : monteur en électricité, monteur de faux plafond, monteur de cheminée, monteur en chauffage Construction 45,4 : ras Mécanique : un monteur ( ) mentionne qu il ne porte aucune protection même lors d activités de peinture au pistolet Un monteur en appareils ( ) mentionne que l essence est remplacée par le Solpar agréé par les nouveaux instruments de mesure. Métallurgie : ras Métiers des machines : ras : ras service 92 : ras transport 60 : ras 10

ELECTRICIEN. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. automobile Amiante amiante

ELECTRICIEN. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. automobile Amiante amiante Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) electricienv2 Page 1 sur 9 ELECTRICIEN Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits

Plus en détail

SERRURIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. Construction 45.2 Amiante Acier.

SERRURIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. Construction 45.2 Amiante Acier. serrurierv2 Page 1 sur 8 SERRURIER Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage Construction 45.2 Amiante Acier Mécanique Benzène dans mélange d'hydrocarbures Chrome

Plus en détail

PLOMBIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage

PLOMBIER. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) plombierv2 Page 1 sur 9 PLOMBIER Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec

Plus en détail

Phase de processus Poste période Activité stable Activité évolutive. d étude ou de bureau d étude

Phase de processus Poste période Activité stable Activité évolutive. d étude ou de bureau d étude Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Page 1 sur 11 Parmi les postes répertoriés, beaucoup de postes sont cités une seule fois. Pour eux,

Plus en détail

COURSIER ET LIVREUR. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. automobile Amiante Amiante.

COURSIER ET LIVREUR. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. automobile Amiante Amiante. Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) coursier et livreur Page 1 sur 9 COURSIER ET LIVREUR Liste des domaines étudiés Listes des produits

Plus en détail

1955-1958. chimie manutention 1957 Transport de fûts de savon, de graisse - fuite au niveau des fûts 1958-1959

1955-1958. chimie manutention 1957 Transport de fûts de savon, de graisse - fuite au niveau des fûts 1958-1959 Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Transport 64 Page 1 sur6 Transportait des colis dans 19481951 les centres de tris. Métier du bois stockage

Plus en détail

Benzène. Chrome hexavalent (acide. Cobalt et composés. fumées de zinc en fusion magasinier. (fabrication de métaux durs, Essence/hydrocarbure/ HPA

Benzène. Chrome hexavalent (acide. Cobalt et composés. fumées de zinc en fusion magasinier. (fabrication de métaux durs, Essence/hydrocarbure/ HPA Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes - GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Page 1 sur 67 METIERS DES METAUX (NAF 28 (2003); NAF 26.11Zp, 26.12Zp, 26.20Zp, 26.30Zp, 26.40Zp,

Plus en détail

Calorifugeur Plomb liège Chauffagiste poussière bois Peinture zolpan poussière métallique

Calorifugeur Plomb liège Chauffagiste poussière bois Peinture zolpan poussière métallique Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Page 1 sur 35 CONSTRUCTION travaux d installation (NAF 45.2 (2003), NAF 43.34Zp, 43.39Z, 43.91Ap, 43.91B,

Plus en détail

Liste des postes étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage

Liste des postes étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Page 1 sur 21 MECANIQUE (NAF 29.1 (2003); NAF 28.14Z, 28.15Zp, 28.21Zp, 28.22Zp, 28.23Zp, 28.24Z, 28.25Zp,

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

INTRO. Comment rénover les fers extérieurs? NIVEAU DE

INTRO. Comment rénover les fers extérieurs? NIVEAU DE Comment rénover les fers extérieurs? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT Confirmé EXPERT Caisse à outils Matériaux nécessaires Des chiffons Une brosse métallique Des gants, lunettes et masque Des brosses métalliques

Plus en détail

Isolation thermique. est à 20 C, tandis qu à l extérieur

Isolation thermique. est à 20 C, tandis qu à l extérieur Isolation UN PEU DE THÉORIE L isolation de la maison a deux fonctions : réduire les dépenses de chauffage et accroître le confort de la maison. Pour savoir quoi et comment isoler, quelques notions théoriques

Plus en détail

ammoniaque Perchloréthylène et trichloréthylène Gardienne d immeubles de luxe Produit de nettoyage Henkel, Von Schroder Gérant Soude caustique

ammoniaque Perchloréthylène et trichloréthylène Gardienne d immeubles de luxe Produit de nettoyage Henkel, Von Schroder Gérant Soude caustique Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Page 1 sur 17 NETTOYAGE (NAF 74,7 (2003); NAF 77.39Zp 77.40Z 78.10Zp (2008) ; FAP T) Pour le détail

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

Fiches techniques pour les matériaux contenant de l amiante. Les flocages amiantés

Fiches techniques pour les matériaux contenant de l amiante. Les flocages amiantés Les flocages amiantés Exemple photo : Flocage sur structure métallique. Le flocage est une projection de fibres d amiante pur mélangées à un liant. Il est très friable, de couleur blanche, beige, brune

Plus en détail

Les composés organiques volatils

Les composés organiques volatils 1 Juin 2014 Les composés organiques volatils Un étiquetage pour les produits de construction et de décoration L étiquetage indiquant le niveau d émission en Composés Organiques Volatils COV est obligatoire

Plus en détail

Monteur(se) en sanitaire et chauffage

Monteur(se) en sanitaire et chauffage Enseignement professionnel 3 ème degré Monteur(se) en sanitaire et chauffage Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Troisième degré professionnel Monteur (teuse) en sanitaire et chauffage Grille horaire

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

galités s sociales de cancer chez les travailleurs

galités s sociales de cancer chez les travailleurs Inégalit galités s sociales de cancer chez les travailleurs Annie Thébaud baud-mony INSERM/GISCOP93, Université Paris13 Rencontres francophones internationales sur les inégalit galités s sociales et de

Plus en détail

Textes généraux. Ministère de l économie, des finances et de l industrie

Textes généraux. Ministère de l économie, des finances et de l industrie J.O n 12 du 15 janvier 1998 page 623 texte n Textes généraux Ministère de l économie, des finances et de l industrie Décret no 98-28 du 8 janvier 1998 relatif à la composition du cahier des clauses techniques

Plus en détail

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Utilisations courantes de l amiante Récapitulatif des exemples illustrés sans traitement, nettoyage, avec traitement, nettoyage,

Plus en détail

L OFFRE DE FORMATION CONTINUE BTP CFA VIENNE

L OFFRE DE FORMATION CONTINUE BTP CFA VIENNE L OFFRE CONTINUE BTP CFA VIENNE www.btp-formation-poitiers.fr PLATEFORME PRAXIBAT «Ventilation» PLATEFORME PRAXIBAT «Cellule d étanchéité : Essais & Mesures» PLATEFORME PRAXIBAT «Enveloppe» PLATEFORMES

Plus en détail

2. Indique le type de chacune de ces contraintes. a) L objet doit avoir des couleurs neutres. Contrainte humaine.

2. Indique le type de chacune de ces contraintes. a) L objet doit avoir des couleurs neutres. Contrainte humaine. ACTIVITÉS 1. Avant d entreprendre un projet technologique, il est important de prendre connaissance de son cahier des charges. Quelle est l utilité d un cahier des charges? Un cahier des charges définit

Plus en détail

D2-VERRE PROBLÉMATIQUE

D2-VERRE PROBLÉMATIQUE D2-VERRE LE VERRE EST UNE MATIÈRE AUX MULTIPLES PROPRIÉTÉS ET AUX APPLICATIONS TRÈS DIVERSES: EMBALLAGES POUR L AGRO-ALIMENTAIRE ET LA COSMÉTIQUE, ISOLATION ET VITRAGES DANS LE BÂTIMENT, FIBRES OPTIQUES

Plus en détail

Zamak (alliage de Zn, Al, Mg, Cu) aromatique (HPA) Ouvrier ou ouvrier de fonderie Poussière Fer

Zamak (alliage de Zn, Al, Mg, Cu) aromatique (HPA) Ouvrier ou ouvrier de fonderie Poussière Fer Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) Page 1 sur 42 METALLURGIE (NAF 27 (2003), NAF25.62B, 25.71Z, 25.72Z, 25.73A, 25.73B, 25.91Z, 25.92Z,

Plus en détail

Tous les produits de la gamme SAF offrent des résistances :

Tous les produits de la gamme SAF offrent des résistances : Fiche Technique Strengths Are Flex La gamme SAF est basée sur une technologie et des polymères méthacrylates brevetés. Ces adhésifs de nouvelle génération permettent d adhérer sur de nombreux supports

Plus en détail

F ORMULAIRE DE D EMANDE D'AUTORISATION F_33

F ORMULAIRE DE D EMANDE D'AUTORISATION F_33 PAE 1/15 Règlement grand-ducal du 16 juillet 1999 portant nomenclature et classification des établissements classés; Annexe Nomenclature des établissements classés : N 33 Ateliers et garages de réparation

Plus en détail

Tout le monde est potentiellement

Tout le monde est potentiellement DOCUMENT DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS DE SANTÉ Détection des cancers d origine professionnelle: quelques clés pour agir CANCERS PROFESSIONNELS Cette année, vous avez vu 10 nouveaux patients atteints de cancer

Plus en détail

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : (1) Stockage en classe III, recyclage, 17 01 01 Béton (armé ou non) 17 01 02 Briques (1) Stockage

Plus en détail

LES PRINCIPAUX DÉCHETS Banals

LES PRINCIPAUX DÉCHETS Banals FICHE 01 Les déchets par corps de métiers Gros oeuvre - Terrassement Inertes Emballages et Recyclages TERRE PIERRE CONSIGNÉES PAPIER MÉLANGE MÉTAUX EMBALLAGE Base de Ciment, mortier, et béton Brique Mélanges

Plus en détail

Les composites, notre passion depuis 1987

Les composites, notre passion depuis 1987 Les composites, notre passion depuis 1987 L atelier composites : un savoir faire spécialisé Automobiles Martini a rapidement compris l enjeu des matériaux composites : pour la réalisation des monocoques

Plus en détail

INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS. centres r&d usines mécaniques usines terminales

INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS. centres r&d usines mécaniques usines terminales INDUSTRIE AUTOMOBILE SYSTÈMES ET ÉQUIPEMENTS centres r&d usines mécaniques usines terminales Pour vos centres R & D SYSTÈMES D ESSAIS HYDRAULIQUES, AÉRAULIQUES ET MÉCANIQUES Nos systèmes permettent la

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL Remarque préliminaire Cette notice a été élaborée à votre attention dans le but de faciliter votre

Plus en détail

Isolation de conduites à base d'amiante

Isolation de conduites à base d'amiante *F01 Cordons, anneaux d'étanchéité et bandes d'isolation électrique en amiante Des cordons à haute teneur en amiante ont souvent été utilisés comme joints anti feu dans des poêles à mazout ou en aïence,

Plus en détail

Fiche technique Octobre, 2010 Dernière version : Sept 1999

Fiche technique Octobre, 2010 Dernière version : Sept 1999 Scotch-Weld 49 Colle acrylique aqueuse Fiche technique Octobre, 2010 Dernière version : Sept 1999 Description Caractéristiques typiques La colle 3M Scotch-Weld 49 est une colle aqueuse, à haut extrait

Plus en détail

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Suva Division sécurité au travail Lucerne Case postale, 6002 Lucerne Fax 041 419 59 17 (commandes) www.suva.ch Identifier et manipuler

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE AVANT REALISATION DE TRAVAUX

RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE AVANT REALISATION DE TRAVAUX 1 er réseau national ACCESS DIAGNOSTICS 30 Bis Rue du Vieil Abreuvoir 78100 SAINT GERMAIN EN LAYE Tél. : 01 30 64 68 54 Fax : 01 30 64 02 71 Email : agenda78@orange.fr RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES

Plus en détail

LES AGENTS CHIMIQUES DANGEREUX

LES AGENTS CHIMIQUES DANGEREUX LES AGENTS CHIMIQUES DANGEREUX LES AGENTS CHIMIQUES DANGEREUX (ACD) LES CONSÉQUENCES POUR LA SANTÉ Définition Les ACD sont des agents chimiques, substance seule ou mélange, qui peuvent présenter un risque

Plus en détail

FORMULAIRE ETUDE THERMIQUE ET DEVIS GRATUIT

FORMULAIRE ETUDE THERMIQUE ET DEVIS GRATUIT MERCI DE RÉPONDRE AUX QUESTIONS SUIVANTES : Vos coordonnées personnelles : Les coordonnées du chantier : Société : Nom : Prénom : Rue : Code postal : Ville : Téléphone : Adresse email : Fax : Type de Construction

Plus en détail

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Utilisations courantes de l amiante Récapitulatif des exemples illustrés sans traitement, nettoyage, avec traitement, nettoyage,

Plus en détail

PROCEDES Dossier ressources

PROCEDES Dossier ressources 1 Le moulage Mise en formes des matériaux métalliques Le moulage permet d obtenir des pièces complexes en coulant du métal en fusion dans un moule. Mais il existe aussi d autres types de moulages. Par

Plus en détail

Couvertures métalliques

Couvertures métalliques FICHE TECHNIQUE Couvertures métalliques 2 4 5 CONNAÎTRE > Les métaux utilisés > Compatibilité des matériaux > Mise en œuvre > Supports > Ventilation REGARDER > L état de la couverture > L état des supports

Plus en détail

«L amiante: un «magic minéral»omniprésent»

«L amiante: un «magic minéral»omniprésent» D.I.E.C.C.T.E. Direction des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de la Martinique «L amiante: un «magic minéral»omniprésent» Christian HUMBERT inspecteur du travail

Plus en détail

Technique Peinture Intérieure. Technique Isolation Thermique par l Extérieur

Technique Peinture Intérieure. Technique Isolation Thermique par l Extérieur Connectez-vous sur notre site internet pour découvrir notre large éventail de formation : www.gppf-formation.fr Technique Peinture Intérieure Application de la Peinture en Phase Aqueuse 28 & 29 Avril 9

Plus en détail

Fiche technique Mai, 2011 Dernière version : Oct 2010. Produits transparents : SJ 3460 : non adhésif SJ 3560 : Muni d un adhésif acrylique VHB

Fiche technique Mai, 2011 Dernière version : Oct 2010. Produits transparents : SJ 3460 : non adhésif SJ 3560 : Muni d un adhésif acrylique VHB Dual Lock 250 Système de fixation ouvrable et refermable Fiche technique Mai, 2011 Dernière version : Oct 2010 Description du produit Produits transparents : SJ 3460 : non adhésif SJ 3560 : Muni d un adhésif

Plus en détail

Waxoyl I Pour les Constructeurs de Véhicules automobiles et autres Compagnies Industrielles

Waxoyl I Pour les Constructeurs de Véhicules automobiles et autres Compagnies Industrielles Waxoyl I Pour les Constructeurs de Véhicules automobiles et autres Compagnies Industrielles Waxoyl AG offre une gamme complète de produits pour les constructeurs de véhicules automobiles et l Industrie

Plus en détail

SUMER. dmt. Les expositions aux produits cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques. Les expositions aux cancérogènes

SUMER. dmt. Les expositions aux produits cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques. Les expositions aux cancérogènes dmt 104 études et enquêtes TF 144 SUMER Les expositions aux produits cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques En 2003, 2 370 000 salariés sont exposés à des produits cancérogènes. Ce sont majoritairement

Plus en détail

SOLUTIONS AUTOMOBILE Les produits professionnels pour l automobile

SOLUTIONS AUTOMOBILE Les produits professionnels pour l automobile SOLUTIONS AUTOMOBILE Les produits professionnels pour l automobile Maintenance & Propreté... Naturellement Solutions automobile Un véhicule bien entretenu, éclatant à l extérieur et parfaitement propre

Plus en détail

la marque des produits techniques réservée aux professionnels

la marque des produits techniques réservée aux professionnels la marque des produits techniques réservée aux professionnels La gamme de produits complémentaires rassemble plus de 85 produits rigoureusement sélectionnés par le Comptoir Seigneurie Gauthier pour leur

Plus en détail

AIDE À L IDENTIFICATION DES RISQUES PROFESSIONNELS ET À LEUR DÉCLARATION SUR L ÉTAT NOMINATIF DU PERSONNEL

AIDE À L IDENTIFICATION DES RISQUES PROFESSIONNELS ET À LEUR DÉCLARATION SUR L ÉTAT NOMINATIF DU PERSONNEL NOTICE A CONSERVER Version Juillet 2012 / sous réserve d évolution réglementaire AIDE À L IDENTIFICATION DES RISQUES PROFESSIONNELS ET À LEUR DÉCLARATION SUR L ÉTAT NOMINATIF DU PERSONNEL article R 4624-18

Plus en détail

VOITURES A PORTIERES LATERALES ANF Type ANJOU, BLANC ARGENT Pour voie métrique HOm

VOITURES A PORTIERES LATERALES ANF Type ANJOU, BLANC ARGENT Pour voie métrique HOm 1 VOITURES A PORTIERES LATERALES ANF Type ANJOU, BLANC ARGENT Pour voie métrique HOm Cette notice décrit le montage de une voiture à portières latérales des Ateliers du Nord de la France (ANF). Commencer

Plus en détail

180 rue du Général Delestraint 59580 ANICHE France Tel : 03.27.99.38.01 Fax : 03.27.80.09.03 Email : contact @setraco.fr Site : www.setraco.

180 rue du Général Delestraint 59580 ANICHE France Tel : 03.27.99.38.01 Fax : 03.27.80.09.03 Email : contact @setraco.fr Site : www.setraco. 180 rue du Général Delestraint 59580 ANICHE France Tel : 03.27.99.38.01 Fax : 03.27.80.09.03 Email : contact @setraco.fr Site : www.setraco.fr Fort de ses 20 années d expérience et de ses équipes de professionnels

Plus en détail

CHAUFFAGE DOMESTIQUE N 1

CHAUFFAGE DOMESTIQUE N 1 CHAUFFAGE DOMESTIQUE N 1 Objectif: S informer sur la mise en œuvre des procédés électriques de production de chaleur pour les locaux d'habitation Problème: La famille Durand possède une maison construite

Plus en détail

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil EXEMPLE DE NOTICE DE SECURITE INCENDIE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil NOTA : Cet exemple de notice est un document simplifié. Des renseignements complémentaires

Plus en détail

Matinée de la prévention AMIANTE. Intervention sur des matériaux contenant de l amiante : Quelle prévention à mettre en œuvre?

Matinée de la prévention AMIANTE. Intervention sur des matériaux contenant de l amiante : Quelle prévention à mettre en œuvre? Matinée de la prévention AMIANTE Intervention sur des matériaux contenant de l amiante : Quelle prévention à mettre en œuvre? Matinées de la prévention 2015 Programme Les conséquences pour la santé Quelques

Plus en détail

Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes - GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny)

Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes - GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) postes a h entretien Page 1 sur 5 AGENT D ENTRETIEN métallurgie Maintenance 1945-1956 Faisait maintenance métallurgie Maintenance 1947-1984 Faisait maintenance métallurgie Maintenance 1961-1962 Faisait

Plus en détail

7 - Disques abrasifs. Disques de tronçonnage et meulage... 7-1 à 7-4 7 ABRASIFS DISQUES PRODUITS DE SOUDAGE PROFESSIONELS

7 - Disques abrasifs. Disques de tronçonnage et meulage... 7-1 à 7-4 7 ABRASIFS DISQUES PRODUITS DE SOUDAGE PROFESSIONELS 7 - Disques abrasifs Disques de tronçonnage...... 7-1 à 7-4 WELDLINE offre une gamme de disques abrasifs destinés aux applications industrielles EN 12413 EN 13743 Deux disques de coupe extra-fins (1mm)

Plus en détail

La pose. Avant la pose. Adaptation des portes. Prévoyez des joints de dilatation. Etendez un pare vapeur. Utilisez les calles de dilatation

La pose. Avant la pose. Adaptation des portes. Prévoyez des joints de dilatation. Etendez un pare vapeur. Utilisez les calles de dilatation Avant la pose Adaptation des portes Entreposez les planches, emballage fermée, horizontalement dans la pièce où vous allez les placer pendant au moins 72 heures pour qu elles puissent s acclimater. Contrôlez

Plus en détail

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est)

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) GUIDE DES DÉCHETS Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) Référence : 10QSE1103 mise à jour Novembre 2010 PRÉAMBULE L aspect gestion des déchets, (Papier, Cartons, Cartouches d encres, Piles,

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Intitulé du métier ou de l activité : Mécanicien Automobile

FICHE TECHNIQUE. Intitulé du métier ou de l activité : Mécanicien Automobile FICHE TECHNIQUE Intitulé du métier ou de l activité : Mécanicien Automobile Codification NAA : GG5030 Codification Artisanat : 03-19-015 Codification ONS : 50 20 Codification CNRC : 613 204 / 613 207 Inscription

Plus en détail

Le pétrole et ses transformations

Le pétrole et ses transformations Le pétrole et ses transformations 3 Objectifs Connaître les produits dérivés du pétrole. Connaître la chaîne de transformation : du puits de pétrole à la pompe à essence. Prendre conscience des nombreuses

Plus en détail

Les étapes à respecter pour récupérer un immeuble ancien

Les étapes à respecter pour récupérer un immeuble ancien détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 L immeuble neuf pour un syndic La préparation à la mise en route d un immeuble neuf La réception d un ouvrage neuf...22310.0369 7 La livraison de l ouvrage neuf....22310.0370

Plus en détail

GUIDE DE PRÉPARATION DE SURFACE

GUIDE DE PRÉPARATION DE SURFACE Aggloméré de bois, panneaux de copeaux agglomérés et panneaux d appui OSB Masonite Plancher de bois dur et parquet-mosaïque Contreplaqué Luan Feuilles de revêtement de sol en vinyle à endos spongieux ou

Plus en détail

Notice d installation et d entretien HOTTE INDULINE

Notice d installation et d entretien HOTTE INDULINE Notice d installation et d entretien HOTTE INDULINE Photo : Induline IDF 13-2000 INSTALLATION Avant d installer et d utiliser la hotte, lire attentivement et intégralement cette notice. Ce matériel est

Plus en détail

RAVALEMENT PEINTURE INTERIUERE

RAVALEMENT PEINTURE INTERIUERE V I L L E D E G U I P A V A S SERVICES TECHNIQUES LOT : 6 RAVALEMENT PEINTURE INTERIUERE CCTP Renseignements généraux d ordre Technique Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas Mairie de Guipavas Services

Plus en détail

Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement

Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement Les Installations Classées pour la Protection de l Environnement QU EST CE QU UNE UNE INSTALLATION CLASSÉE? Les ateliers, usines, dépôts, chantiers qui peuvent être source de pollution ou de risque pour

Plus en détail

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Suva Division protection de la santé au poste de travail Case postale, 6002 Lucerne Fax 041 419 59 17 (commandes) www.suva.ch Identifier

Plus en détail

Problématique de l amiante dans les bâtiments

Problématique de l amiante dans les bâtiments Chambre Immobilière Vaudoise Problématique de l amiante dans les bâtiments Séances d information du 11 janvier 2010 Jean-Louis Genre architecte EPIQR Rénovation Sàrl Définition de l amiante Substance minérale

Plus en détail

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS UN CHANTIER D AVENIR Direction Départementale de l Equipement de la Sarthe Décembre 2002 DÉCHETS DU BTP : DE NOUVEAUX COMPORTEMENTS A ADOPTER Le

Plus en détail

Annexe C PRODUCTION NON INTENTIONNELLE

Annexe C PRODUCTION NON INTENTIONNELLE Annexe C PRODUCTION NON INTENTIONNELLE Partie I Polluants organiques persistants soumis aux obligations énoncées à l article 5 La présente annexe s applique aux polluants organiques persistants suivants,

Plus en détail

www.parabond.eu Parabond DL CHEMICALS

www.parabond.eu Parabond DL CHEMICALS Parquet ZINC transparent 600 700 Glazing Marine-Parquet Construction SPRAYABLE PANEL & DECORATION www.parabond.eu FR Mastic colle performant à base de MS polymères, à vulcanisation très rapide. Usage intérieur

Plus en détail

,, L industrie minérale...

,, L industrie minérale... ,, L industrie minérale... facteur essentiel de notre cadre de vie,, Un souci permanent de l environnement... Réhabilitations des sites après la fin de l exploitation Réaménagement de la mine à ciel ouvert

Plus en détail

DIAGNOSTIC TECHNIQUE SRU

DIAGNOSTIC TECHNIQUE SRU DIAGNOSTIC TECHNIQUE SRU (selon la loi n 2000-1208 du 13 décembre 2000 dite Loi SRU) Selon la loi n 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la Solidarité et au Renouvellement Urbain (SRU) dans son article

Plus en détail

AMIANTE. Amiante: attention, danger!

AMIANTE. Amiante: attention, danger! Amiante: attention, danger! L amiante est un matériau hautement toxique. En Suisse, son utilisation dans la construction est interdite depuis 1990. En cas de rénovation avec une mise à l enquête, le «diagnostic

Plus en détail

COWITHANE Classification : AFNOR NFT 36005 - Famille I - Classe 6a

COWITHANE Classification : AFNOR NFT 36005 - Famille I - Classe 6a COWITHANE Classification : AFNOR NFT 36005 - Famille I - Classe 6a PRESENTATION Description : Peinture très résistante à base de résines polyuréthanes en phase solvant, bi-composants. D'aspect tendu, satiné

Plus en détail

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE

LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE CONSEIL GENERAL de la SOMME Transfert de l imprimerie située au 40 rue de la République vers le 10 rue des Louvels 80000 AMIENS 3.1 LOT N 03 SERRURERIE SOMMAIRE 3.1 ETENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS

Plus en détail

GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE*

GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE* GUIDE D ACHAT ET DE POSE D UN BLOC PORTE* BIEN CHOISIR SON PRODUIT : 1 ) Composition d un bloc-porte : Un bloc-porte est composé d une porte (1) associée à une huisserie (ou dormant ou cadre (2)). 2 )

Plus en détail

Centre Antoine-de-Saint-Exupéry. SOUDEUSE À FROID Principe de fonctionnement, opération et entretien

Centre Antoine-de-Saint-Exupéry. SOUDEUSE À FROID Principe de fonctionnement, opération et entretien Centre Antoine-de-Saint-Exupéry SOUDEUSE À FROID Principe de fonctionnement, opération et entretien Préparé par : Michel Brassard Avril 2003 TABLE DES MATIÈRES 1. LES CARACTÉRISTIQUES DES MÉTAUX 3 1.1.

Plus en détail

Dépollution des eaux pluviales des routes et parkings : Problématique et solution

Dépollution des eaux pluviales des routes et parkings : Problématique et solution Dépollution des eaux pluviales des routes et parkings : Problématique et solution POLLUTEC Lyon, le 1 er décembre 2010 Plan de la présentation Présentation du syndicat ISGH Pollution des eaux pluviales

Plus en détail

du 1 er au 20 octobre 2014

du 1 er au 20 octobre 2014 conditions anniversaire du 1 er au 20 octobre 2014 Week-end portes ouvertes les 4 et 5 octobre www.diffusionmenuiserie.be Le plus grand choix de Wallonie! Visitez nos showrooms à Gosselies (face à Caterpillar)

Plus en détail

LE RECYCLAGE DES MATÉRIAUX QUESTIONS

LE RECYCLAGE DES MATÉRIAUX QUESTIONS QUESTIONS Technologie A l'issue de cette activité, tu devras être capable de : Décrire la capacité de recyclage d un matériau. Tu dois recopier les questions posées sur une feuille de cours et y répondre

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

H2902 - Chaudronnerie - tôlerie

H2902 - Chaudronnerie - tôlerie Appellations (Métiers courants) Chaudronnier / Chaudronnière Serrurier métallier industriel / Serrurière métallière industrielle Tôlier / Tôlière Définition Réalise des ouvrages, structures chaudronnés

Plus en détail

maison-et-compagnie.com

maison-et-compagnie.com FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Nom de la préparation : CREME NETTOYANTE PLAQUES VITROCERAMIQUES ET INDUCTIONS 1 IDENTIFICATION DE LA PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ Nom du produit : CREME NETTOYANTE PLAQUES

Plus en détail

de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction

de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction de l Université Laval Orientations et exigences générales et techniques de construction Guide de conception de projets GC-3.2.4 Fabrication et distribution de l'air comprimé et de l'eau réfrigérée (11/2007)

Plus en détail

condos avec Ascenseurs & stationnement intérieur 1 432 pieds carrés de pur bonheur Villas du Parc CONDOMINIUMS

condos avec Ascenseurs & stationnement intérieur 1 432 pieds carrés de pur bonheur Villas du Parc CONDOMINIUMS Villas du Parc CONDOMINIUMS condos avec Ascenseurs & stationnement intérieur 1 432 pieds carrés de pur bonheur BUREAU DES VENTES 484 rue de l Atlantique Mont-Saint-Hilaire 450-467-3555 groupebbc.com modèle

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Plomberie Chauffage Climatisation L environnement dans l Artisanat Les déchets Les déchets issus des activités de plomberie-chauffage-climatisation peuvent être classés en trois catégories : Les déchets

Plus en détail

DES COUTS DES FACTEURS COMPETITIFS

DES COUTS DES FACTEURS COMPETITIFS DES COUTS DES FACTEURS COMPETITIFS Depuis la dévaluation du franc CFA en janvier 1994, les coûts des facteurs sont devenus encore plus compétitifs. Néanmoins, le Gouvernement ivoirien s est engagé à poursuivre

Plus en détail

MÉMO SANTÉ RISQUES CHIMIQUES PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS

MÉMO SANTÉ RISQUES CHIMIQUES PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS MÉMO SANTÉ PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS RISQUES CHIMIQUES Poussières, produits chimiques,... Le travail sur chantier vous expose à des risques qu il ne faut pas négliger. Pour protéger votre santé, adoptez

Plus en détail

Mastic monocomposant à haute performance pour sols

Mastic monocomposant à haute performance pour sols Fiche technique Edition 1, 2013 Identification no. 02 05 01 01 005 0 000001 Version no. 12022013 Mastic monocomposant à haute performance pour sols Produit Description est un mastic élastique monocomposant,

Plus en détail

CONSTRUCTION RI-MAR DEVIS DES ÉLÉMENTS INCLUS MAISON URBAINE EXTÉRIEUR

CONSTRUCTION RI-MAR DEVIS DES ÉLÉMENTS INCLUS MAISON URBAINE EXTÉRIEUR EXTÉRIEUR Brique et pierre façade Cannexel côtés et arrière (étage) Balcon privé 9'x10' Rampes extérieur en aluminium noir vitrée verre clair en façade Rampes extérieur en aluminium noir avec barreaux

Plus en détail

REGLEMENT TECHNIQUE RUN 50CC

REGLEMENT TECHNIQUE RUN 50CC REGLEMENT TECHNIQUE RUN 50CC Article 1.1 1.1. Définition des types de machines. Ne seront autorisé à prendre le départ que les véhicules de type deux roues (2 ou 4 temps) ayant une cylindrée maximum de

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

Réussir la pose à coller du parquet

Réussir la pose à coller du parquet Réussir la pose à coller du parquet DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! 1 Connaître la pose collée Le sol Le parquet à coller se pose sur un sol propre, plan et sec (ou ragréé). Le parquet à coller

Plus en détail

ENTRETIEN AUTOMOBILE. Lubrifiants Dégraissants Contrôle de la Rouille Produits Nettoyants Nettoyage Antirouille pour Châssis Neutralisants d Odeurs

ENTRETIEN AUTOMOBILE. Lubrifiants Dégraissants Contrôle de la Rouille Produits Nettoyants Nettoyage Antirouille pour Châssis Neutralisants d Odeurs ENTRETIEN AUTOMOBILE Lubrifiants Dégraissants Contrôle de la Rouille Produits Nettoyants Nettoyage Antirouille pour Châssis Neutralisants d Odeurs Soin des Pneus & des Jantes 44018 - Mousse Lustrante pour

Plus en détail

Eau chaude Eau glacée

Eau chaude Eau glacée Chauffage de Grands Volumes Aérothermes Eau chaude Eau glacée AZN AZN-X Carrosserie Inox AZN Aérotherme EAU CHAUDE AZN AZN-X inox Avantages Caractéristiques Carrosserie laquée ou inox Installation en hauteur

Plus en détail

JOURNEES TECHNIQUES 2014 AVIGNON La prévention du risque Amiante

JOURNEES TECHNIQUES 2014 AVIGNON La prévention du risque Amiante JOURNEES TECHNIQUES 2014 AVIGNON La prévention du risque Amiante 1 La prévention du risque amiante 1. Généralités 1.1 Qu est-ce que l amiante 1.2 Où trouve-t-on de l amiante 1.3 Histoire de l amiante 2.

Plus en détail

Contrôle des soudures

Contrôle des soudures DESTINATAIRES : Ingénieurs responsables des structures en DT Ingénieurs et techniciens du Service de la conception et du Service de l entretien de la Direction des structures DATE : Le 4 juin 2009 OBJET

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES Le titre professionnel de : INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES1 niveau V (code NSF : 233 s) se compose de deux

Plus en détail