PARTIE 1 : DETERMINATION DE LA DURETE DE L HEPAR

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PARTIE 1 : DETERMINATION DE LA DURETE DE L HEPAR"

Transcription

1 TP 11 : RESINES ECHANGEUSES D IONS OU COMMENT ADOUCIR L EAU? Objectif : Déterminer la composition d une eau par titrage complexométrique. Utiliser une résine échangeuse d ions. PARTIE 1 : DETERMINATION DE LA DURETE DE L HEPAR Document 1 : Dureté d une eau La dureté totale d une eau correspond à la concentration en ions alcalino- terreux, c est- à- dire principalement à la concentration en ions magnésium Mg 2+ et en ions calcium Ca 2+. En France, la dureté d une eau (ou titre hydrotimétrique noté TH) s exprime en degrés français (noté f). 1 f = 10 4 ([Ca 2+ ] + [Mg 2+ ]) Les eaux courantes ont un degré hydrotimétrique en degrés français français compris entre 0 et 50 : f 0 à 5 5 à à à 35 > 35 Eau très douce douce moyennement dure dure très dure La minéralité d une eau (c est- à- dire sa concentration en minéraux) et donc sa dureté dépend de son origine. Un sol calcaire donnera une eau dure (Nord et bassin parisien) alors qu un sol granitique donnera une eau douce (Massif Central, Vosges et Bretagne). Bien qu une eau dure n ait aucune conséquence négative sur la santé, le titre hydrotimétrique fait partie des multiples paramètres de qualité régulièrement contrôlés par les autorités afin d éviter les désagréments suivants : - entartrage des résistances de chauffage des appareils électroménagers (bouilloire, lave- vaisselle, lave- linge) ainsi que des chaudières et des tuyaux d eau chaude ; - diminution du pouvoir moussant des savons et détergents. L objectif de cette partie est de déterminer la dureté de l eau Hépar, réputée pour être riche en magnésium et en calcium, comme en témoigne l étiquette ci- contre. Nous allons pour cela titrer simultanément les ions Ca 2+ et Mg 2+ présents dans l eau Hépar. Préliminaires : Principe du titrage 1. La solution titrante d EDTA L EDTA (acide éthylènediamminetétraacétique) est un tétraacide, noté H 4 Y, dont les pka valent respectivement 2 ; 2,7 ; 6,2 ; 10,3. Question 1 : Tracer son diagramme de prédominance. La tétrabase Y 4- forme avec les cations métalliques Ca 2+ et Mg 2+ des complexes de formules [MY] 2-. Données : Pour CaY 2- pk D = 10,7, pour MgY 2- pk D = 8,7. 2. Nécessité de travailler à ph fixé Le titrage d un cation par l EDTA doit être effectué dans un domaine de ph déterminé car le ph influe sur la stabilité des complexes à cause des propriétés basiques de Y 4- et pour éviter la précipitation des hydroxydes métalliques Mg(OH) 2 (s) et Ca(OH) 2 (s). On précise que l EDTA est introduit dans la burette sous la forme de son sel disodique Na 2 H 2 Y. 1

2 Question 2 : À l aide des concentrations données par l étiquette, tracer le diagramme d existence des hydroxydes Mg(OH) 2 (s) et Ca(OH) 2 (s) en fonction du ph. Données : Mg(OH) 2 : pk s = 11 et Ca(OH) 2 : pk s = 5,3 Dans le cas du titrage des ions calcium et magnésium que nous allons rélaliser, la solution est tamponnée à ph = 9,2. Question 3 : À ce ph, y a- t- il précipitation? Quelle est la forme prédominante de l EDTA? La solution est tamponnée par la présence du couple NH 4 + /NH 3 (pka = 9,2). En présence de ces espèces et à ce ph, les équations des réactions de titrages sont : RD 1 : Ca 2+ (aq) + HY 3- (aq) + NH 3 (aq) CaY 2- (aq) + NH 4 + (aq) K 1 = 10 9,6 RD 2 : Mg 2+ (aq) + HY 3- (aq) + NH 3 (aq) MgY 2- (aq) + NH 4 + (aq) K 2 = 10 7,6 Question 4 : Les réactions sont elles totales? Dans quel ordre ont- elles lieu? Sont elles successives ou simultanées? 3. Nécessité d utiliser un indicateur de fin de réaction La solution d EDTA, les solutions aqueuses contenant les ions calcium et magnésium ainsi que les complexes formés sont incolores. On peut utiliser un indicateur de fin de réaction pour mettre en évidence l équivalence : on utilise le noir ériochrome T, noté NET. C est un colorant azoïque de formule ci- contre. Le NET est un triacide noté H 3 In : sa première acidité est forte et les deux autres ont des pk A respectifs de pk A1 = 6,3 et pk A2 = 11,5. Les couleurs des espèces en solution sont successivement rose, bleu et orange quand on augmente le ph. Question 5 : Donner le diagramme de prédominance du NET. Préciser sa couleur au ph auquel on travaille. Le NET forme à ph = 9,2 des complexes rosés avec les ions calcium et magnésium. 2

3 Ci- contre : Simulation informatique du titrage d un mélange d ions calcium et magnésium par l EDTA en présence de NET à ph = 9,2 : tracé des % des différentes espèces au cours du titrage ainsi que py=- log[y 4- ] 1 : py 2 : % de Ca sous forme Ca 2+ 3 : % de Ca sous forme [CaIn] - 4 : % de Ca sous forme [CaY] 2-5 : % de Mg sous forme Mg 2+ 6 : % de Mg sous forme [MgIn] 2-7 : % de Mg sous forme [MgY] 2-8 : % de Net sous forme libre (HIn 2- à ph = 9,2) Question 6 : Indiquer en quoi la présence de l indicateur coloré Net permettra de repérer la fin du titrage des ions Ca 2+ et Mg 2+. Qu observera- t- on dans le bécher au moment de l équivalence? Manipulation : On fera un dosage rapide et un dosage lent : Dans un bécher placer 10,0 ml d Hépar, 10 ml de la solution tampon ph = 9,2 à la prise d essai et une petite pointe de spatule de NET. Titrer au moyen d'une solution d ions H 2 Y 2- (aq) à 1, mol.l - 1. Exploitation : Déterminer la concentration des ions Ca 2+ et Mg 2+ dans l eau Hépar. Comparer à la valeur de l étiquette. Déterminer la dureté de cette eau en f. 3

4 PARTIE 2 : ADOUCIR L EAU HEPAR Objectif : - Montrer que la résine permet d adoucir l eau d Hépar. - Pour un ion Ca 2+ ou Mg 2+ retenu par la colonne, deux ions H + doivent être libérés pour des raisons d électro- neutralité. Vérifier ce raisonnement expérimentalement. Matériel et produits à disposition : - Résine échangeuse d ions prête à l emploi - Solution titrante d EDTA à 1, mol.l Solution titrage de soude NaOH à 2, mol.l Tampon borax - NET - Logiciel de simulation de titrages acidobasiques Chimgéné - Indicateurs colorés acido- basiques - Verrerie usuelle - Papier ph Document 2 Résine échangeuse d ions Document 3 Utilisation de la résine échangeuse d ions La colonne ne doit jamais être asséchée : il faut veiller à toujours laisser du liquide surnageant. Préparation de la résine Afin de saturer la résine en ions H +, celle- ci est plongée dans une solution d acide chlorhydrique concentrée. Il faut se débarasser de cette solution avant d utiliser la résine Introduire délicatement 20,0 ml d eau distillée dans la colonne à l aide d une baguette de verre. Laisser s écouler goutte à goutte dans un bécher jusqu à ce que l eau affleure la résine. Contrôler le ph en sortie de colonne : lorsque l eau en sortie est à ph=7, la résine est prête à l emploi. Répéter l opération autant que nécessaire. Adoucissement de l Hépar Introduire délicatement 20,0 ml d Hépar dans la colonne à l aide d une baguette de verre. Placer un bécher propre et sec sous la colonne, dans lequel on recueillera la totalité des eaux d élution. Laisser s écouler goutte à goutte jusqu à ce que l eau d Hépar affleure la résine. Recommencer l opération avec 20 ml d eau distillée. Contrôler le ph en sortie de colonne : lorsque l eau en sortie est à ph=7, toute l eau Hépar a été récupérée. Rincer avec autant d eau distillée que nécessaire pour atteindre ce ph. 4

5 Document 4 Quelques indicateurs colorés acido- basiques Indicateur coloré Intervalle de virage (ph) Couleur de la forme acide Rouge de méthyle 4,2-6,4 rouge jaune Bleu de bromothymol 6,0-7,6 jaune bleu Couleur de la forme basique Phénolphtaléine 8,0-9,9 incolore rouge Protocole suivi et exploitation : 5

6 Bilan élève : Indiquer trois points à retenir de ce TP Evaluation Oui A revoir S a pp ro pri er Analys er Réalise r Valider Co m Ai- je su extraire les informations utiles des documents? Ai- je compris les précautions prises pour le titrage (partie préliminaire) Sais- je exploiter l équivalence d un titrage? Ai- je su proposer un protocole pour répondre à la question de la partie 2? Sais- je réaliser un titrage colorimétrique? Sais- je utiliser une résine échangeuse d ions? Mes calculs sont- ils justes? Ai- je commenté mes résultats? Ai- je comparé mes résultats à ceux de l étiquette? Ai- je identifié les sources d incertitude? Le compte- rendu est- il clair? Mes schémas sont- ils clairs et précis? Sais- je gérer mon temps? (être efficace, rapide et autonome) Ma paillasse est- elle propre et les déchets bien gérés? Ai- je été sécuritaire (pour les autres et pour moi)? 6

BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale -

BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale - BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE Durée : 6 heures Coef. : 7 Poste n : SUJET n 1 - Pratique expérimentale - DOSAGES D UNE EAU MINÉRALE D HÉPAR Fiche de choix (à rendre avec la copie)

Plus en détail

NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :...

NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... TP TS- SPE THÈME EAU / EAU ET RESSOURCE TITRAGE COLORIMÉTRIQUE DES IONS MAGNÉSIUM ET IONS CALCIUM D UNE EAU MINÉRALE NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... Document 1 : Eau d Hépar Document 1 : Eau

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA DURETE D UNE EAU? COMMENT PEUT-ON LA MESURER?

QU EST-CE QUE LA DURETE D UNE EAU? COMMENT PEUT-ON LA MESURER? Nom :.. Coéquipier :.. QU EST-CE QUE LA DURETE D UNE EAU? CMMENT PEUT-N LA MESURER? bjectif : n se propose d étudier la dureté d une eau. n étudiera une eau minérale (Evian ou Vittel ou Contrexéville)

Plus en détail

TP : Mesure de la dureté de l eau

TP : Mesure de la dureté de l eau TP : Mesure de la dureté de l eau Mots-clés : Production d eau potable / Traitement des eaux Document 1 : Les conséquences de la dureté de l eau Une eau alimentaire ne doit pas être trop douce car l Homme

Plus en détail

C71 - TP 2 CHIMIE MINERALE REACTIONS DE COMPLEXATION

C71 - TP 2 CHIMIE MINERALE REACTIONS DE COMPLEXATION 71 - TP HIMIE MINERALE REATIONS DE OMPLEXATION Le but de ce TP est de doser les cations (ions magnésium et calcium contenus dans l'eau du robinet et dans une eau minérale. Dans un premier temps, nous allons

Plus en détail

Chapitre 2. Réactions acido-basiques

Chapitre 2. Réactions acido-basiques Chapitre 2. Réactions acido-basiques Exemples de réactions acido- basiques : o Le contrôle de l acidité du sang par l organisme est basé sur des réactions acido- basiques ( toute variation peut provoquer

Plus en détail

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse CHAMPREDONDE Renaud DAUNIS Mélanie TP III Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse Module de géochimie Responsable : J.-L. DANDURAND SOMMAIRE INTRODUCTION I / Etude théorique

Plus en détail

DOSAGE DES IONS HYDROGENOCARBONATE CONTENUS DANS UNE EAU MINERALE

DOSAGE DES IONS HYDROGENOCARBONATE CONTENUS DANS UNE EAU MINERALE T.P-cours de Chimie n 7 DOSAGE DES IONS HYDROGENOCARBONATE CONTENUS DANS UNE EAU MINERALE I Titre alcalimétrique d une eau. Principe a) Dans les eaux d alimentation, l alcalinité est due principalement

Plus en détail

TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction

TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction Objectifs: le but de ce TP et de mettre en œuvre les méthodes de détermination du point équivalent d'un dosage vues précédemment. Ainsi on pourra remonter

Plus en détail

QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE?

QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE? Nom :.. Coéquipier : BUT QUELLE EST LA CONCENTRATION DES IONS BICARBONATE DANS CETTE EAU MINÉRALE? Toutes les eaux minérales indiquent sur leurs étiquettes les ions présents, leur quantité et le ph de

Plus en détail

Agrégation interne de sciences physiques, option physique-chimie

Agrégation interne de sciences physiques, option physique-chimie CENTRE NATIONAL D ENSEIGNEMENT À DISTANCE INSTITUT DE VANVES DEVOIRS Agrégation interne de sciences physiques, option physique-chimie Chimie Sujet 3 1-5381-DV-PA-03-07 648 Sujet n 3 SOLUTIONS AQUEUSES

Plus en détail

Activité expérimentale La dureté de l eau

Activité expérimentale La dureté de l eau Activité expérimentale La dureté de l eau mots clés : érosion, concrétion, dissolution. Bordas page 16 A. Principe La légère acidité de l eau de pluie due à la dissolution du dioxyde de carbone dans l

Plus en détail

Dureté d'une eau - Dosage complexométrique

Dureté d'une eau - Dosage complexométrique Dureté d'une eau - Dosage complexométrique Objectifs : Découvrir un autre type de dosage, Prendre conscience de l existence de critères auxquels doit répondre une eau potable. A Introduction : 1 Généralités

Plus en détail

Comment mesurer le ph d'une solution? Trois méthodes, plus ou moins précises, sont possibles.

Comment mesurer le ph d'une solution? Trois méthodes, plus ou moins précises, sont possibles. Objectifs : Savoir mesurer un de solution et identifier un milieu acide d'un milieu basique. Connaître les indicateurs colorés acido-basiques. Mesurer le par 3 méthodes et calculer la concentration des

Plus en détail

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES CHAPITRE 4 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Rappels [H 3 O + ] = 10 -ph ou ph = - log [H 3 O + ] (Le ph d une solution dépend

Plus en détail

COURS DE CHI35 THEME EXPOSE:DETERMINATION DE LE DURETE DE L EAU. (Equilibres des carbonates)

COURS DE CHI35 THEME EXPOSE:DETERMINATION DE LE DURETE DE L EAU. (Equilibres des carbonates) UNIVERSITE DE DSCHANG FACULTE DES SCIENCES DEPARTEMENT DE CHIMIE UNIVERSITY OF DSCHANG FACULTY OF SCIENCES DEPARTMENT OF CHEMISTRY COURS DE CHI35 THEME EXPOSE:DETERMINATION DE LE DURETE DE L EAU (Equilibres

Plus en détail

1 Activité documentaire : L érosion (25 min)

1 Activité documentaire : L érosion (25 min) Séance de Spécialité n o 13 Érosion & eaux minérales Mots-clefs «dissolution», «érosion» et «eau potable». 1 Activité documentaire : L érosion (25 min) Paysage érodé de Cappadoce en Turquie. 1.1 L érosion

Plus en détail

Acides & Bases. Travail Pratique de 1ère année, Université de Genève, Science II, Laboratoire H. 8 octobre 2010

Acides & Bases. Travail Pratique de 1ère année, Université de Genève, Science II, Laboratoire H. 8 octobre 2010 Acides & Bases Travail Pratique de 1ère année, Université de Genève, Science II, Laboratoire H. 8 octobre 2010 Romain Laverrière & Stéphane Dierickx romainl0@etu.unige.ch dierick0@etu.unige.ch Groupe 15

Plus en détail

«Une eau, trois possibilités!»

«Une eau, trois possibilités!» «Une eau, trois possibilités!» Edith ANTONOT (edith.antonot@ac-nancy-metz.fr) Cette séance de travaux pratiques a été réalisée avec des étudiants de BTS chimie première année en décembre 2013. Elle fait

Plus en détail

Thème incertitude de mesure

Thème incertitude de mesure Thème incertitude de mesure Etude d'une démarche de métrologie en BTSA première année Production Aquacole (Dany Vert, LEGTA D'AHUN) Objectifs du référentiel et prérequis : Objectifs Objectif 4.2 : Réaliser

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

LES EAUX DE CONSOMMATION

LES EAUX DE CONSOMMATION 1L TP COURS Partie 2 N 1 LES EAUX DE CONSOMMATION A. LES DIFFERENTS TYPES D EAUX Existetil plusieurs types d eaux de consommation? Il existe deux types d eaux de consommation : l eau minérale et l eau

Plus en détail

Injections alcalinisantes

Injections alcalinisantes Injections alcalinisantes Des solutions d'hydrogénocarbonate de sodium ou de lactate de sodium sont utilisées en injection par les médecins pour leurs propriétés alcalinisantes (traitement de l'excès d'acidité)

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

Qui de Monsieur EAUCLAIR ou de son ami a raison?

Qui de Monsieur EAUCLAIR ou de son ami a raison? CME 5.3 Pourquoi adoucir l eau? Monsieur EAUCLAIR emménage dans une nouvelle région. Il constate que sa cafetière s est entartrée au bout de deux mois. Un de ses amis lui dit que : «ton eau n est pas claire

Plus en détail

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Au cours de cette expérience, vous allez obtenir de façon simple du dioxyde de carbone, caractériser quelques unes de ses propriétés et effectuer quelques réactions

Plus en détail

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons Les définitions d acidité et de basicité ont beaucoup évoluées depuis leur apparition. Aujourd hui, on retient deux définitions valables. Celle donnée

Plus en détail

PC Brizeux TP N 1 - Correction Altmayer- Henzien 2015-2016

PC Brizeux TP N 1 - Correction Altmayer- Henzien 2015-2016 Correction TP N1 I. Etalonnage d'une solution de soude Q1. Si la solution de soude n'est pas fraîchement préparée, du dioxyde de carbone de l'air peut se dissoudre dedans puis réagir avec la soude par

Plus en détail

Etude du Lave-vaisselle Mesures chimiques

Etude du Lave-vaisselle Mesures chimiques ACADEMIE DE LILLE Baccalauréat Professionnel Systèmes Electroniques Numériques Mathématiques et Sciences Physiques épreuve E1 Durée : 3 h Date : Sous - épreuve E 12 : Travaux pratiques scientifiques sur

Plus en détail

S.L - THEME Utilisation des ressources naturelles : séquence de 5 séances de 3 h

S.L - THEME Utilisation des ressources naturelles : séquence de 5 séances de 3 h S.L - THEME Utilisation des ressources naturelles : séquence de 5 séances de 3 h Domaine exploré : l eau Problématique générale : Des millions d hommes, dans les pays défavorisés, meurent encore, chaque

Plus en détail

TP 5 : CINETIQUE INTRODUCTION PRELIMINAIRES OU COMMENT DETERMINER EXPERIMENTALEMENT L ORDRE GLOBALE D UNE REACTION?

TP 5 : CINETIQUE INTRODUCTION PRELIMINAIRES OU COMMENT DETERMINER EXPERIMENTALEMENT L ORDRE GLOBALE D UNE REACTION? NM TP 5 : CINETIQUE U CMMENT DETERMINER EXPERIMENTALEMENT L RDRE GLBALE D UNE REACTIN? bjectif : Utiliser un conductimètre pour suivre la cinétique d une réaction. Déterminer l ordre d une réaction par

Plus en détail

Solutions tampons de ph (2 ème partie)

Solutions tampons de ph (2 ème partie) Résumé (1 ère partie) Solution tampon de ph = Solution aqueuse constituée d un mélange d un acide faible + sa base conjuguée (ou l inverse) ܝܙ ܛ ܕܚܗ ܕܚܗ ܗܔ ۹ ܘ ۶ ܘ l ajout de petites quantités d acide

Plus en détail

Notion de pouvoir tampon, cas de l eau de mer. Spé TS automne

Notion de pouvoir tampon, cas de l eau de mer. Spé TS automne Mots clés : Constante d acidité, pka, domaine de prédominance, addition d une solution dans une autre, variation du ph. Objectif : découvrir le pouvoir tampon par des additions, avancer vers le dosage

Plus en détail

COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE?

COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE? COMMENT DOSER UN ACIDE OU UNE BASE? Un dosage se définit d une part par la technique mise en jeu (mesure phmétrique, conductimétrique, spectrophotométrique, etc.), d autre part, par la méthode (par étalonnage,

Plus en détail

Le ciment. CaCO 3 (s) = CaO (s) + CO 2 (g) 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques

Le ciment. CaCO 3 (s) = CaO (s) + CO 2 (g) 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques Le ciment 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques 1. Fabrication du ciment Le ciment est obtenu à partir du calcaire (CaCO 3 ) et de l argile

Plus en détail

I - LES EAUX DE CONSOMMATION

I - LES EAUX DE CONSOMMATION THEME N 2 : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT Ce thème est une approche à la fois individuelle et globale des problèmes de l'alimentation des hommes sur la planète. Ce thème doit permettre de poser scientifiquement

Plus en détail

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie.

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. J0 Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. Exercice : Ecriture d équation de réaction. Ecrire les équation de réaction

Plus en détail

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - SUJET N 5 Durée : 6 heures Coef. : 7

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - SUJET N 5 Durée : 6 heures Coef. : 7 BTS CHIMISTE Session 2004 NOM du candidat :... Prénom :... N d'inscription :... EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - SUJET N 5 Durée : 6 heures Coef. : 7 Après avoir lu le texte du

Plus en détail

Constante d acidité d un couple acide/base

Constante d acidité d un couple acide/base ACTIVITE-COURS CHIMIE N 3 TS 1/6 CONSTANTE D ACIDITE D UN COUPLE ACIDE/ABASE Objectifs de l'activité Activité-cours de chimie N 3 Constante d acidité d un couple acide/base Connaître la réaction d autoprotolyse

Plus en détail

TP 9 : SEPARATION OU COMMENT ISOLER DES PRODUITS A L ISSUE D UNE SYNTHESE?

TP 9 : SEPARATION OU COMMENT ISOLER DES PRODUITS A L ISSUE D UNE SYNTHESE? TP 9 : SEPARATIN U CMMENT ISLER DES PRDUITS A L ISSUE D UNE SYNTHESE? bjectif : Le but de ce TP est d appliquer les notions acquises sur les forces moléculaires aux phénomènes de solubilité et de miscibilité

Plus en détail

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques.

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques. OLYMPIADES DE LA CHIMIE 005 EPREUVE PRATIQUE DES ELIMINATOIRES REGIONALES POITOU-CHARENTES le février 005 Traitement de déchets minéraux "D'après la préparation aux olympiades de l'académie de Nancy-Metz

Plus en détail

On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette.

On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette. CONTROLE D'UNE EAU On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette. Données : couleur des complexes : Ca-NET : rouge ; Mg-NET

Plus en détail

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION 1. ECHELLE DE Sur les étiquettes d minérales, on peut lire suivi d une valeur voisine

Plus en détail

Potassium K + Sulfate SO 4. b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette.

Potassium K + Sulfate SO 4. b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette. 1L : Alimentation et environnement Chapitre.1 : Les eaux naturelles I. Eaux de source et eaux minérales Activité.1 : Lire le texte et répondre aux questions. Selon la définition adoptée par la Communauté

Plus en détail

Iodure de potassium : 2 g Iode métalloïde I 2 : 1 g Eau q.s. ad 100 g (1)

Iodure de potassium : 2 g Iode métalloïde I 2 : 1 g Eau q.s. ad 100 g (1) TP NEW STYLE 1S THÈME OBSERVER/MATIÈRES COLORÉES/AVANCEMENT DOSAGE COLORIMÉTRIQUE D UNE SOLUTION DE LUGOL PAGE 1 / 5 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... Document 1 : Le médicament Le Lugol est une

Plus en détail

Fiche de présentation de la ressource. Nicolas di Scala

Fiche de présentation de la ressource. Nicolas di Scala Fiche de présentation de la ressource Classe : Terminale ST2S Enseignement : Physique-Chimie Pôle du programme : «Chimie et santé» Sous-thème : Acides et bases dans les milieux biologiques Équilibre chimique

Plus en détail

Montage n 23 Expériences utilisant des "solutions tampons".

Montage n 23 Expériences utilisant des solutions tampons. Montage n 23 Expériences utilisant des "solutions tampons". Introduction Une solution tampon est une solution dont le ph ne varie pas ou peu : Par ajout modéré d acide Par ajout modéré de base Par dilution

Plus en détail

C5 Synthè sès èn chimiè organiquè

C5 Synthè sès èn chimiè organiquè Synthè sès èn chimiè organiquè Une synthèse chimique est un enchaînement de réactions chimiques mis en œuvre pour l obtention d un ou plusieurs produits finaux. Ce processus en chimie va permettre de créer

Plus en détail

LV1 Module Molécules de la Vie Travaux Dirigés n 2

LV1 Module Molécules de la Vie Travaux Dirigés n 2 LV1 Module Molécules de la Vie Travaux Dirigés n 2 Equilibre acide-base, préparation de tampons asamuel@unice.fr Objectif : Assimiler les relations acide-base en sachant écrire les équations de dissociation

Plus en détail

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques CORRIGE Objectifs : Mettre en évidence l'influence des

Plus en détail

D'UNE SOLUTION D'EDTA

D'UNE SOLUTION D'EDTA UNIVERSITE DE BOURGOGNE U.F.R. Sciences et,techniques Filière: Licence 3 eme année Chimie option C Année 2010-2011 24 mai 2011 Session: 1 EPREUVE: Chimie analytique Méthodes chimiques de dosage Durée:

Plus en détail

La dureté d'une eau. 0 à 7 7 à à à 42 >42. Moyennement dure

La dureté d'une eau. 0 à 7 7 à à à 42 >42. Moyennement dure Mots clés : érosion, dilution et concrétion Les eaux se chargent en sels minéraux lorsqu elles traversent les sols, notamment en ions calcium Ca 2+ (aq) et magnésium Mg 2+ (aq). Une eau dure est riche

Plus en détail

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR

DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR DIAGRAMME BINAIRE EN EQUILIBRE LIQUIDE VAPEUR L'objectif du TP est de tracer un diagramme isobare en équilibre liquide vapeur du binaire H 2 O / HCl, par une méthode utilisant le principe de la distillation

Plus en détail

Démonstration par l enseignante ou l enseignant Transformer de l eau en vin, en lait puis en bière

Démonstration par l enseignante ou l enseignant Transformer de l eau en vin, en lait puis en bière SNC2D/SNC2P Réactions chimiques/réactions chimiques Démonstration par l enseignante ou l enseignant Transformer de l eau en vin, en lait puis en bière Sujets preuves d un changement chimique types de réactions

Plus en détail

DS n 8 Physique & Chimie

DS n 8 Physique & Chimie DS n 8 Physique & Chimie CONTROLE DE QUALITE D UN LAIT D APRES PONDICHERY 2014 (+ LIBAN 2014) [7 PTS] Le lait de vache est un liquide biologique de densité 1,03. Il est constitué de 87 % d'eau, 4,7 % de

Plus en détail

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet A Introduction : ) Définitions : Titre Alcalimétrique (T.A.) : F m / L T.A. T.A.C. Définition : C'est le volume d'acide (exprimé en ml) à 0,0 mol.l

Plus en détail

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS QUELQUES EAUX POTABLES OU NON POTABLES

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS QUELQUES EAUX POTABLES OU NON POTABLES OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS THEORIE REGION DE PICARDIE NOTE NOM PRENOM LYCEE Que signifie l adjectif potable? Peutêtre bu sans danger QUELQUES EAUX POTABLES

Plus en détail

T18 2014. Les acides et les bases NS

T18 2014. Les acides et les bases NS Les acides et les bases NS Les acides et les bases NS Constante de dissociation ionique de l eau (K e ) Rappel : l eau peut donner un proton (et devenir OH ) ou accepter un proton (et devenir H 3 O + ):

Plus en détail

Chapitre C1 : Les eaux de consommation

Chapitre C1 : Les eaux de consommation Chapitre C1 : Les eaux de consommation I) Une eau minérale est-elle de l eau pure? Activité expérimentale : 1- Peser un bécher de 150 ml à l aide de la balance. 2- Introduire 100 ml d eau minérale Hépar

Plus en détail

Les nitrates fiche guide

Les nitrates fiche guide Les nitrates fiche guide Notions abordées Chimie Sciences Mathématiques - Réactions chimiques - Concentration - Filtration - Rôle de l azote - Etude d un écosystème - Proportionnalité Objectifs d apprentissage

Plus en détail

S 5 F I) Introduction : 1) Exemples d acides et de bases :

S 5 F I) Introduction : 1) Exemples d acides et de bases : I) Introduction : 1) Exemples d acides et de bases : Exemple : exemples d'acides : acide chlorhydrique (HCl) ; acide sulfurique (H 2 SO 4 ) ; acide nitrique (HNO 3 ) ; acide bromhydrique (HBr) ; acide

Plus en détail

LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions

LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions La préparation des solutions est un des actes majeurs de la chimie. Une solution se prépare toujours dans une fiole jaugée. Tout prélèvement se fait avec

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

L altération des roches - Correction. Dosage des ions hydrogénocarbonate dans une eau minérale

L altération des roches - Correction. Dosage des ions hydrogénocarbonate dans une eau minérale L altération des roches - Correction Mots-clefs : Erosion ; dissolution ; concrétion. ACTIVITE EXPERIMENTALE Dosage des ions hydrogénocarbonate dans une eau minérale Objectifs Savoir réaliser un dosage

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS (Classes de Terminales STL - CLPI) PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE Deux méthodes de dosage d une solution de dichromate

Plus en détail

Calcul du ph d'une solution aqueuse

Calcul du ph d'une solution aqueuse Calcul du ph d'une solution aqueuse 1. Inventaire non exhaustif des acides et bases Acides Halogénures d'hydrogène HX : acides fluorhydrique HF faible, chlohydrique HCl, bromhydrique HBr, et iodhydrique

Plus en détail

259 VOLUMETRIE ET TITRATION DOSAGE DU NaOH DANS LE DESTOP

259 VOLUMETRIE ET TITRATION DOSAGE DU NaOH DANS LE DESTOP 259 VOLUMETRIE ET TITRATION DOSAGE DU NaOH DANS LE DESTOP A d a p t a t i o n : A. - M. F o u r n i e r ( C o p a d ), M. C a s a n o v a & H. J e n n y ( C d C ) 2 0 0 1 C o n c e p t i o n D. M a r g

Plus en détail

Cyanures non oxydables au chlore : fraction massique des cyanures totaux moins la fraction massique des cyanures libres.

Cyanures non oxydables au chlore : fraction massique des cyanures totaux moins la fraction massique des cyanures libres. 1. Objet E.II.4.V1 DOSAGE DES CYANURES TOTAUX ET LIBRES : MÉTHODES D ANALYSE EN FLUX CONTINU Cette procédure a pour objet la détermination de la teneur en cyanures libres, en cyanures non oxydables au

Plus en détail

pka D UN INDICATEUR COLORE

pka D UN INDICATEUR COLORE TP SPETROPHOTOMETRIE Lycée F.BUISSON PTSI pka D UN INDIATEUR OLORE ) Principes de la spectrophotométrie La spectrophotométrie est une technique d analyse qualitative et quantitative, de substances absorbant

Plus en détail

Qualité de l eau. I. Analyse qualitative d une eau. 1. Test de mises en évidences de quelques ions :

Qualité de l eau. I. Analyse qualitative d une eau. 1. Test de mises en évidences de quelques ions : 1 Qualité de l eau L eau potable est le produit alimentaire le plus surveillé. Les normes de qualité de l eau potable définies par le ministère de la Santé et le Parlement Européen sont très rigoureuses.

Plus en détail

Les terpènes sont des hydrocarbures dérivés de l isoprène C 5 H 8 et de formule générale (C 5 H 8 )n.

Les terpènes sont des hydrocarbures dérivés de l isoprène C 5 H 8 et de formule générale (C 5 H 8 )n. Les terpènes sont des hydrocarbures dérivés de l isoprène C 5 H 8 et de formule générale (C 5 H 8 )n. Très présents dans le monde végétal, ils peuvent être extraits du bois en particulier des conifères

Plus en détail

Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique»

Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique» Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique» Objectifs : Décrire un système chimique et son évolution. Identifier un réactif limitant. Ecrire l équation-bilan de réaction. Document 1 : Présentation

Plus en détail

ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT CHAPITRE 1 : LES EAUX NATURELLES

ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT CHAPITRE 1 : LES EAUX NATURELLES Première L NOM : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT CHAPITRE 1 : LES EAUX NATURELLES 1- COMPOSITION D EAUX MINERALES 1-1 Les eaux minérales ont-elles le même goût et donc la même composition? Un écrivain francais

Plus en détail

Changement de réactif pour la formation d un ester

Changement de réactif pour la formation d un ester HAPITRE 11 NTRÔLE DE L ÉVLUTIN DES SYSTÈMES HIMIQUES hangement de réactif pour la formation d un ester 1. Pourquoi changer de réactif? Les réactions d estérification et hydrolyse sont lentes, inverses

Plus en détail

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE Durée : 6h SUJET N 7 Coef. : 7

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE Durée : 6h SUJET N 7 Coef. : 7 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE Durée : 6h SUJET N 7 Coef. : 7 Toutes les calculatrices de poche, y compris les calculatrices programmables et alphanumériques, dont la surface de base ne dépasse pas 21

Plus en détail

Principe de la séparation sur une résine échangeuse d ions

Principe de la séparation sur une résine échangeuse d ions Principe de la séparation sur une résine échangeuse d ions La réaction d échange entre la résine et le mélange à séparer dépend de l affinité relative de la résine pour le contre ion qu elle porte et pour

Plus en détail

Produire de l eau potable à partir d une eau de rivière

Produire de l eau potable à partir d une eau de rivière Questionnaire relatif à la conférence de Monsieur JOSEPH DE LAAT Produire de l eau potable à partir d une eau de rivière EAU «Tu es la plus grande richesse qui soit au monde» Antoine de Saint-Exupéry «Terre

Plus en détail

Semestre 2 Chapitre 3 : Equilibres de complexation

Semestre 2 Chapitre 3 : Equilibres de complexation Semestre 2 Chapitre 3 : Equilibres de complexation Les complexes sont des édifices polyatomiques associant autour d'un élément central des ions ou molécules appelés ligands. Ils se rencontrent dans d'importantes

Plus en détail

LOGICIEL MONOACIDES ET MONOBASES

LOGICIEL MONOACIDES ET MONOBASES 91 Prévu essentiellement comme aide à la conception et à la résolution de problèmes relatifs au ph des solutions aqueuses, ce logiciel devrait aussi être utilisable avec des élèves pour des travaux dirigés.

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL du BREVET

DIPLÔME NATIONAL du BREVET DIPLÔME NATIONAL du BREVET Session 2013 REPÈRE : 13DNBGENPHCME3 PHYSIQUE CHIMIE Série générale DURÉE : 45 min - COEFFICIENT : 1 Ce sujet comporte 10 pages numérotées de 1/10 à 10/10. Le candidat s assurera

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE SUJET

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE SUJET REMPLACEMENT 2010 France métropolitaine Option : ANABIOTEC BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE ÉPREUVE E2 DU DEUXIÈME GROUPE SCIENCES ET TECHNIQUES DE LA MATIÈRE Durée : 3 heures Matériel(s) et document(s)

Plus en détail

Transformations associées à des réactions acido-basiques en solution aqueuse

Transformations associées à des réactions acido-basiques en solution aqueuse Transformations associées à des réactions acido-basiques en solution aqueuse I. Autoprotolyse de l eau. 1. ph de l eau pure. A 25 C ph = 7 alors [H 3 O ] = 10 -ph = 1,0 10-7 mol.l -1 2. Autoprotolyse de

Plus en détail

Chapitre n 3 : REACTION ACIDE-BASE, DOSAGE

Chapitre n 3 : REACTION ACIDE-BASE, DOSAGE I) Généralités : Chimie - 7 ème année - cole uropéenne Chapitre n 3 : RCTION CID-BS, DOSG Le but d'un dosage est de déterminer la concentration d'une solution. La spectrophotométrie et la conductimétrie

Plus en détail

CHAPITRE 5 Dosages par précipitation

CHAPITRE 5 Dosages par précipitation CHAPITRE 5 Dosages par précipitation I- Introduction Une réaction formant un précipité peut être utilisée comme réaction de dosage, à condition qu elle soit : totale, le précipité doit être pratiquement

Plus en détail

MPS : Eaux de consommation

MPS : Eaux de consommation Activité expérimentale n 1 M. Suet 2nd Compétences travaillées Compétences S approprier : Réaliser : Mobiliser et Exploiter ses connaissances : Mettre en œuvre une démarche expérimentale : Valider : Communiquer

Plus en détail

Seconde TP1 Sciences. Mettre environ 3 ml des solutions indiquées ci-dessous dans 3 tubes à essais numérotés 1, 2 et 3. TUBE 2

Seconde TP1 Sciences. Mettre environ 3 ml des solutions indiquées ci-dessous dans 3 tubes à essais numérotés 1, 2 et 3. TUBE 2 NOM : Date : TP 1 : IDENTIFICATION DES IONS La législation impose que la composition des eaux en bouteilles soit affichée sur leur étiquette. Plusieurs ions sont généralement mentionnés, dans des quantités

Plus en détail

TP 8 Détermination de l activité spécifique d une enzyme.

TP 8 Détermination de l activité spécifique d une enzyme. TP 8 Détermination de l activité spécifique d une enzyme. Les objectifs de cette séance : - Apprendre à faire une réaction enzymatique. - Adapter les manipulations de chimie en TP de biologie. - Savoir

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL PHYSIQUE-CHIMIE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL PHYSIQUE-CHIMIE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2014 PHYSIQUE-CHIMIE Série S Enseignement de Spécialité Durée de l épreuve : 3 heures 30 Coefficient : 8 L usage des calculatrices est autorisé. Ce sujet ne nécessite pas de

Plus en détail

TS 2 DS 7 Lundi 28 Avril 2014

TS 2 DS 7 Lundi 28 Avril 2014 TS 2 DS 7 Lundi 28 Avril 2014 Exercice I. (Physique) Réduire la consommation d'énergie est, de nos jours, au cœur des préoccupations afin de préserver l'environnement, épargner les ressources naturelles

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNLGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire SESSIN 2014 Sous-épreuve écrite de sciences physiques et chimiques en

Plus en détail

Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie

Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie P a g e 1 TS Chimie Enoncé Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie Exercice résolu La première utilisation d'un indicateur coloré pour les titrages acido-basiques remonte à 1767 par

Plus en détail

PC* 12/13 TP10 : 20 et 28/03. Dosage d une solution d hydroquinone

PC* 12/13 TP10 : 20 et 28/03. Dosage d une solution d hydroquinone PC* 12/13 TP10 : 20 et 28/03 Dosage d une solution d hydroquinone On veut doser une solution d hydroquinone en utilisant ses propriétés réductrices. Pour cela, on propose deux méthodes indépendantes utilisant

Plus en détail

RAPPORT CM12 MANIPULATION IV. Détermination de la dureté de l eau PARTIE I. Par ANDRE Delvine SEFFAR Mohamed Le 22 septembre 2010

RAPPORT CM12 MANIPULATION IV. Détermination de la dureté de l eau PARTIE I. Par ANDRE Delvine SEFFAR Mohamed Le 22 septembre 2010 RAPPORT CM12 MANIPULATION IV Détermination de la dureté de l eau PARTIE I Par ANDRE Delvine SEFFAR Mohamed Le 22 septembre 2010 Objectifs de la manipulation : - Détermination de la dureté totale de l eau

Plus en détail

Collège Shawinigan. Département de Chimie. Expérience #6. Solutions tampons. par. Rédacteur: Gr: Collaborateur:

Collège Shawinigan. Département de Chimie. Expérience #6. Solutions tampons. par. Rédacteur: Gr: Collaborateur: Collège Shawinigan Département de Chimie Expérience #6 Solutions tampons par Rédacteur: Gr: Collaborateur: Rapport de laboratoire présenté dans le cadre du cours PRÉPARATION DE SOLUTIONS à, professeur

Plus en détail

Produits domestiques Attention danger

Produits domestiques Attention danger TSTi2D TSTL Thème Habitat entretien et rénovation Activité documentaire Produits domestiques Attention danger Fiche ressource THÈME du programme : HABITAT Sous thème : entretien et rénovation. Type d activité

Plus en détail

Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel

Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel 1 Principe Importance de la mesure de la teneur en chlore actif La mesure de la teneur en chlore actif est très importante pour un fabricant, un préparateur

Plus en détail

Corrigé du TP Info : Acido-basicité et titrages

Corrigé du TP Info : Acido-basicité et titrages Corrigé du TP Info : Acido-basicité et titrages Je vous prie de m excuser pour le retard avec lequel vous parvient ce corrigé. J avais tout simplement... oublié de le taper! L oubli est maintenant réparé.

Plus en détail

BTS CHIMISTE Session EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7

BTS CHIMISTE Session EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 BTS CHIMISTE Session 2011 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 SUJET N 2 FICHE DE CHOIX (à rendre) LISTE DE MATERIEL ET DE PRODUITS NECESSAIRES A LA MISE

Plus en détail

DETERMINATION DE LA TENEUR EN PROTEINES BRUTES (Aliments des animaux crème glacée (non accrédité)) Version 10 Date d application 2012-06-27

DETERMINATION DE LA TENEUR EN PROTEINES BRUTES (Aliments des animaux crème glacée (non accrédité)) Version 10 Date d application 2012-06-27 Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Administration des Laboratoires MET-LFSAL-003 DETERMINATION DE LA TENEUR EN PROTEINES BRUTES (Aliments des animaux crème glacée (non accrédité))

Plus en détail

Chapitre II: La solubilité.

Chapitre II: La solubilité. Chapitre II: La solubilité. 1. Aspect qualitatif de la solubilité: 1.1 Notion de solubilité-saturation: Pour tout soluté mis en solution dans un volume défini de solvant, il existe à une température donnée

Plus en détail